Archive pour nouvel ordre mondial

Coronavirus… Nous sommes dans la 3ème guerre mondiale (James Corbett)

Posted in 3eme guerre mondiale, actualité, désinformation, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, ingérence et etats-unis, média et propagande, militantisme alternatif, N.O.M, pédagogie libération, politique et social, politique française, résistance politique, santé, santé et vaccins, science et nouvel ordre mondial, technologie et totalitarisme, terrorisme d'état, Union Europeenne et nouvel ordre mondial with tags , , , , , , , , , , , , , , , , on 30 mars 2020 by Résistance 71

 


Croquemitaine au rapport !

 

La troisième guerre mondiale a commencé

 

James Corbett

 

21 mars 2020

 

url de l’article original:

https://theinternationalforecaster.com/topic/international_forecaster_weekly/wwiii_has_begun

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

Une question pour vous : Comment savez-vous quand on est en guerre ?

Quand il y a des soldats dans les rues ? Quand il y a une panique de masse ? Quand on est sous loi martiale et que le public est forcé de se terrer pendant un siège de mois ou d’années ? quand les “leaders” et autres petits chefs du monde disent à leurs populations que c’est la faute de l’ennemi si on a tout ce carnage ?

Bon alors la troupe dans les rues ? affirmatif

Panique de masse ? affirmatif

Loi martiale et public forcé de se terrer ? affirmatif et affirmatif

Les leaders du monde disant à leurs populations que ce carnage est la faute de l’ennemi ? affirmatif

Donc, par tous ces paramètres, oui, nous sommes en guerre. Mais personne ne l’appelle guerre. Pourquoi pas ? Parce que dans l’esprit du public, il n’y a qu’un seul paramètre pour juger du statut de guerre : les troupes sont-elles sur le champ de bataille en train de s’entretuer ? C’est ça la guerre non ?

Mais alors, pourquoi Merkel invoque t’elle la seconde guerre mondiale dans sa tentative d’expliquer la crise actuelle aux Allemands ? Pourquoi nous raconte t’on que les temps que nous vivons sont pires que la guerre ? Pourquoi y a t’il, trompeur après trompeur de Trump à Trudeau et apparemment tout le monde, une invocation des mesures d’urgence datant de la guerre tout en préparant le déploiement total d’une loi martiale ?

Pas encore assez pour vous convaincre que le monde est maintenant en guerre ? Alors pourquoi Trump a t’il déclaré a guerre au coronavirus tout en s’adoubant “président de temps de guerre” ? Pourquoi Macron a t’il déclaré avec un regard froid face caméra “Nous sommes en guerre !” (NdT: en français dans le texte original) Pourquoi Boris Johnson, Moon Jae-In et tous les soi-disants “leaders” du monde en rajoutent-ils tous sur leurs déclarations de guerre ?

La vérité est que le monde est en guerre maintenant. Cette guerre.. c’est la 3ème guerre mondiale. La différence c’est que personne jusqu’à présent ne comprend la nature de cette guerre, qui sont ses combattants et quels sont les objectifs de ceux qui la font. Je vous sens quelque peu incrédule, permettez-moi donc d’expliquer.

Depuis quelques décennies maintenant, la métaphore de guerre a été utilisée par les politiciens pour battre les tambours du soutien à leurs propositions politiques. A chaque fois qu’un président américain veut déclarer la guerre à un nom abstrait, comme “la guerre contre la pauvreté” de Johnson ou celle de Nixon sur “la guerre contre la drogue”, ou celle de Bush sur “la guerre contre le terrorisme”, nous savons à quoi nous attendre : des miliiards de dollars seront dépensés, la bureaucratie va augmenter, les droits du citoyen lambda vont décroître et ah oui, la chose contre laquelle cette guerre est menée va en général se renforcer exponentiellement.

Mais cette “guerre contre le coronavirus” est différente. Cette “guerre” particulière pourrait très bien devenir la première bataille de ce que les historiens du futur pourrait bien appeler la 3ème guerre mondiale.

Tout comme la première guerre mondiale avec ses no man’s lands, ses mitrailleuses et ses pertes humaines jamais vues auparavant, fut également une guerre comme jamais vue, tout comme la seconde avec ses batailles de chars, ses bombardiers et sa guerre sous-marine puis l’arme nucléaire ciblant des civils, fut comme aucune guerre jamais vue auparavant. Ainsi donc, elle aussi, la 3ème guerre mondiale sera sans aucun doute comme quelque chose jamais vu auparavant.

Cette fois-ci, la guerre mondiale prend la forme d’une guerre hybride. “Guerre hybride” est un terme devenu en vogue chez les stratèges militaires ces dernières décennies pour décrire un type de guerre irrégulier qui combine la guerre conventionnelle avec ses armes, ses bombes et ses champs de batailles avec d’autres nombreuses méthodes d’attaques: guerre cybernétique, opérations de désinformation, campagnes de déstabilisation politique, guerre du droit et tout ce qui peut diminuer ou déstabiliser un ennemi en temps de conflit.

En premier ordre d’analyse, ce ne serait pas difficile de caractériser les relations actuelles entre les Etats-Unis et la Chine comme une guerre hybride. En fait, c’est ce que fait le journaliste Pepe Escobar dans sa toujours perceptive analyse des derniers mouvements sur l’échiquier géopolitique : « China Locked in Hybrid War with US. » Comme il le note:

“Parmi la myriade d’effets dévastateurs du coronavirus, l’un d’entre eux est particulièrement évident de manière graphique. La Chine s’est repositionée. Pour la première fois depuis les grandes réformes de Deng Xiao Ping de 1978, Pékin regarde officiellement les Etats-Unis comme une menace, comme l’a dit il y a un mois le ministre des affaires étrangères chinois Wang Yi à la conférence sur la sécurité de Munich au faîte de la lutte contre le coronavirus en Chine. Pékin est en train de graduellement et prudemment façonner le narratif disant que depuis le début de l’attaque du coronavirus, le leadership du pays savait qu’il était sous le coup d’une attaque de guerre hybride. La terminologie employé par Xi est un indice majeur. Il a dit officiellement que ceci était une guerre et qu’en contre-attaque, une “guerre populaire” doit être lancée.

Escobar poursuit en faisant remarquer que le porte-parole du ministère des AE chinois Zhao Lijian a insinué publiquement que ce fut “l’armée américaine qui amena l’épidémie à Wuhan” (NdT: comme ce fut l’armée américaine qui apporta la “grippe espagnole” en Europe fin 1917…), ceci représentant  non seulement une entorse au protocole diplomatique, mais aussi le langage d’un belligérant en temps de guerre. Etant donné le gigantesque point d’interrogation planant sur chaque aspect de cette pandémie actuelle, la suggestion que ce nouveau coronavirus provienne de Fort Detrick n’est en rien farfelue. Gardez aussi présent à l’esprit que ceci ne reflète pas une théorie de la conspiration flottant sur la toile, mais que cela provient d’un représentant bien réel du gouvernement chinois. Ceci n’est pas une accusation à la légère. Mais il n’y a pas que la Chine qui montre du doigt l’oncle Sam.

Alors que des porte-paroles du gouvernement chinois lèvent le spectre que le coronavirus CoVD19 est en fait “made in USA”, l’administration Trump fait des pieds et des mains pour faire renommer le SRAS-CoV-2 comme le “Virus Chinois”. Aussi mesquine qu’elle puisse paraître, cette sémantique est importante. Quiconque a passé un peu de temps en ligne ces dernières semaines a pu remarquer, la portion du public américain abrutie au fluor et accroc aux merdias de masse, a été excitée par cette rhétorique anti-chinoise et les Chinois ont remplacé les Russes comme croquemitaine du jour dans les esprits de ces “gens normaux” facilement manipulables.

Escobar conclut son rapport en prévoyant la possibilité que cette entière crise du coronavirus ne soit en fait “qu’une opération psychologique de grande envergure façonnant l’environnement social et géopolitique parfait pour la mise en place d’une domination totale.” La question qui brûle alors les lèvres est celle-ci : “Est-ce que les élites impérialistes vont toujours choisir de mener cette guerre hybride de domination totale contre la Chine lorsque tout ceci sera fini ?” D’après le contexte plus large du conflit américano-chinois que, comme je l’ai dit à maintes reprises, est en train d’être mis en place pour définir le champ de lutte du XXIème siècle, l’analyse d’Escobar est de fait bien plausible.

Mais, comme je l’ai tout aussi bien répété, cette grande lutte entre la Chine et les Etats-Unis qui devrait définir ce siècle (tout comme la guerre froide du XXème siècle…) est en fait une scène de théâtre, un conflit manipulé et à terme.. bidon. La véritable bataille ne va pas être entre “la Chine” et “les Etats-Unis”, comme veut le prétendre cette étiquette apposée pour le XXIème siècle. Non, la véritable bataille sera entre les banksters et leurs cohortes d’ingénieurs sociaux en herbe et la masse de l’humanité.

[à ce sujet, lire notre article du 6 juillet 2016 : « Brexit… L’allégorie du bernard l’ermite » nous en parlons depuis un moment de ce théâtre géopolitique…]

Si cette guerre hybride est bien la 3ème guerre mondiale, alors nous devons faire un constat fondamental ; qui sont les combattants et pourquoi se battent-ils ? N’est-ce pas la chose a plus facile à déterminer dans toute guerre ? Regardez vers qui les troupes pointent leurs armes et vous y trouverez l’ennemi non ?… Regardons-y de plus près.

Les troupes sont en train d’être déployées pays après pays au moment même où je tape ces lignes. Et sur qui pointent-elles leurs armes ?

Leurs compatriotes.

Des opérations de guerre cybernétique sont en train d’être menées maintenant pour éliminer les systèmes de communication de l’ennemi et pour étiqueter les transmissions de l’ennemi comme étant de la “désinformation”. Mais qui est la cible de tout cela ? Les citoyens journalistes et les réalistes de la conspiration.

Des campagnes de déstabilisation politique sont mises en place… mais c’est le parti démocrate qui est pris la main dans le sac à plomber ses propres élections de primaire et la presse de l’establishment qui essaie de minimiser les décisions politiques prisent par referenda et l’intelligentsia de l’opposition qui se ligue contre des gouvernements “démocratiquement élus” dans ce supposé “monde libre”. Et là où les manifestations et mouvements de lutte étaient si subversifs dans le monde il y a juste quelques mois, maintenant tous les pays déclarent les uns après les autres illégal le rassemblement de plus de 10 personnes.

Encore et toujours nous réalisons que la guerre qui est menée est une guerre par les gouvernements, l’armée, le pouvoir financier et entrepreneurial contre les masses de l’humanité qui les opposent de plus en plus violemment.

Ceci est la véritable nature de la 3ème guerre mondiale. Elle est menée en ce moment même et aux yeux des autoritaires de tout poil… NOUS sommes l’ennemi.

bien sûr il y a la manifestation de tout ceci en 2D, le tumulte géopolitique et l’état de guerre des états-nations se jouant en même temps. Mais celles-ci ne sont juste que des batailles de diversion faites pour nous distraire de l’évènement majeur : la bataille menée contre l’humanité libre.

Voilà pourquoi le modèle chinois, celui d’une société Big Brother de surveillance totale et de verrouillage technocrate est “dénoncé”par les “leaders du monde libre”, dans le même temps où ils œuvrent pour que ceci se produise dans leurs pays.

Oui les gars, que vous le sachiez ou non, la 3ème guerre mondiale a déjà commencé et aux yeux de ceux qui mènent cette guerre, vous êtes l’ennemi combattant. La seule question qui a de l’importance est celle-ci : Allons-nous nous réveiller à temps pour riposter ou allons-nous nous coucher et laisser les autoritaires de tout poil gagner et nous piétiner ?

= = =

Notre dossier « Coronavirus, CoV19 »

Il n’y a pas de solution au sein du système, n’y en a jamais eu et ne saurait y en avoir !

Comprendre et transformer sa réalité, le texte:

Paulo Freire, « La pédagogie des opprimés »

+

4 textes modernes complémentaires pour mieux comprendre et agir:

Guerre_de_Classe_Contre-les-guerres-de-l’avoir-la-guerre-de-l’être

Francis_Cousin_Bref_Maniffeste_pour _un_Futur_Proche

Manifeste pour la Société des Sociétés

Pierre_Clastres_Anthropologie_Politique_et_Resolution_Aporie

 

Statistiques coronavirus et décès du gouvernement italien (PDF)

Posted in 3eme guerre mondiale, actualité, crise mondiale, documentaire, média et propagande, militantisme alternatif, N.O.M, pédagogie libération, politique et lobbyisme, politique et social, politique française, résistance politique, santé, santé et vaccins, science et nouvel ordre mondial, sciences et technologies, technologie et totalitarisme, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , , , , , , , on 30 mars 2020 by Résistance 71


Stats à l’intersection « mensonges » et « foutus mensonges »

 

Résistance 71

 

30 mars 2020

 

Ci-dessous en format PDF, les statistiques publiées par le gouvernement italien sur les décès de personnes positives au coronavirus. Notez que nous ne disons pas ici que ces personnes sont décédés DU coronavirus, mais qu’elles étaient effectivement infectées au moment de leur décès. Ceci a son importance vous allez voir pourquoi.

Lisez le document en entier. Il est en anglais mais simple à comprendre avec de nombreux graphiques.

En résumé :

Des gens malheureusement décédés en Italie, dans la vaste majorité en Lombardie, l’âge moyen des personnes décédées et testées positives au CoVD19 est de 78 ans avec un pic de décès dans le groupe d’âge 80-89 ans. 29% était de sexe féminin et donc 71% de sexe masculin. La plupart des personnes décédées étaient en parallèle affectées d’une ou plusieurs maladies chroniques ou non. Les statistiques sont les suivantes:

  • 74% de ces personnes souffraient d’hypertension artérielle
  • 30% souffraient de diabète
  • 47% souffraient de problèmes cardiaques divers
  • 23% souffraient de problèmes rénaux
  • 18% étaient des patients de cancer actif dans les 5 ans

De plus, des facteurs de co-morbidité, c’est à dire de plusieurs maladies ayant été causes de décès ne sont pas négligeables chez ces personnes décédées : 51% c’est à dire plus de 1 sur 2 !!… étaient sous un facteur 3 de co-mobidité, c’est à dire présentaient 3 maladies avec le coronavirus, 26% en facteur 2 et 21% avait 1 condition supplémentaire de co-morbidité. Au total donc, en Italie, des personnes décédées et positives au CoVD19 « Caroline du Nord », 98% présentaient des facteurs de co-morbidité allant de 1 à 3 !…

Alors des chiffres, oui… mais tous les chiffres et les bonnes analyses qui vont avec SVP et pas du buzz ne visant qu’à affoler les foules. Merci au gouvernement italien d’avoir publié ces statistiques. Elles aident grandement à comprendre qui si la maladie est certes un problème, on se fout aussi un peu (beaucoup ?…) de notre gueule quelque part…

Les Stats italiennes (PDF)
Italy_Report-COVID-2019_24_marzo_eng

Notre dossier « Coronavirus, CoVD19

MaJ: D’après des médecins italiens, les statistiques concernant les décès potentiellement liés au CoVD19 sont « arrangées ». de fait, seuls 12% des décès peuvent être imputés au virus, 88% des autres décès ayant de nombreux facteurs de co-mobidités. Info (en anglais) ici.

 

Coronavirus : L’oligarchie lance une guerre biologique ouverte contre les peuples (Résistance 71 )

Posted in 3eme guerre mondiale, actualité, altermondialisme, documentaire, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, ingérence et etats-unis, média et propagande, militantisme alternatif, N.O.M, neoliberalisme et fascisme, pédagogie libération, politique française, résistance politique, santé, santé et vaccins, science et nouvel ordre mondial, sciences et technologies, technologie et totalitarisme, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , , , , , on 27 mars 2020 by Résistance 71

 

 


Le nouveau visage du terrorisme d’état

 

A lire aussi: « Dictature en marche… Nous y sommes ! la loi martiale médicale et la mise en place du Nouvel Ordre Mondial »

 

Résistance 71

 

27 mars 2020

 

Indépendamment de la gravité, ou non, de cette crise / pandémie planétaire du coronavirus 2019 ou CoVD19, que cette crise soit réelle dans sa gravité ou surgonflée par les merdias à la botte comme c’est le plus souvent le cas, il est maintenant établi que ce nouveau virus n’est en rien naturel. Il est né dans un laboratoire de l’état de Caroline du Nord à Yankland en 2015 et a été créé pour mener une guerre biologique contre l’humanité afin de faire passer dans le chaos sanitaire, l’accession de celle-ci à une « gouvernance mondiale », comme l’avait parfaitement annoncé Jacques Attal en 2009 suite à la « pandémie » (officiel de l’OMS) de grippe porcine H1N1.
Comme  nous l’illustrons avec la photo en ce début d’article, la tyrannie, le terrorisme d’état a un nouveau visage, celui de personnels déshumanisés revêtus de combinaisons intégrales de protection anti-biohazard. Ne nous leurrons pas, cette « urgence sanitaire » qui a pris maintenant la forme d’une véritable « loi martiale médicale », nous est imposée pour des raisons bien précises qui vont au-delà de la protection des populations de la grippette en goguette. N’oublions pas que jusqu’au cas particulier de l’Italie, le taux de mortalité du CoV19 était de l’ordre de 2,5% (0,98% en Corée et 1,68% à Yankland) dans des segments de la population âgée et/ou en déficience immunitaire pour diverses raisons, infectés par le virus.

La « loi martiale médicale » rend des services sur bien des points:

  • Elle met totalement sur la touche la question sociale et, en France, met fin au mouvement des Gilets Jaunes par le confinement, même si la colère gronde toujours, elle est muselée par la mise en quarantaine de la nation…
  • Elle donne les pleins pouvoirs à la clique des gouvernements la mettant en vigueur et justifie(ra) tous les abus et décisions liberticides à venir… Nulle doute que décrets-lois scélérats et abus de pouvoir nous attendent au coin de la rue très bientôt, les festivités ont du reste déjà commencé avec le grand n’importe quoi de la flicaille en contrôle…
  • Elle facilitera la mise en place de la grille de contrôle planétaire, verrouillage 5G, smart-cities et à terme, puçage RFID des populations, le but ultime de toutes ces attaques à répétition et cette terreur organisée.
  • Elle permet de casser les liens sociaux et d’empêcher les gens de communiquer et de se rassembler
  • Elle sera le pare-feu quand la crise économique qui implosera le système se déclenchera, elle aussi planifiée…
  • Elle maintient mieux que ce bon vieux « terrorisme » à la sauce Gladio qui ne prenait plus, les gens dans la peur, l’angoisse, la paranoïa et la terreur de l’autre.
  • Le croquemitaine Al Qaïda du musulman radicalisé a été remplacé par la sale « bestiole » épineuse invisible… Bien plus efficace que le barbu qui s’est essoufflé est n’a pas tenu la distance.
  • Elle permet de conditionner psychologiquement les gens sur ce qui va suivre : le totalitarisme forcené dans un grand goulag « sanitaire » ou euthanasie et élimination de masse passeront inaperçues, tout en devenant la nouvelle norme…

Toute cette panoplie totalitaire est là pour rester. Cette « crise coronavirus 2019 » ou CoVD19 est un second 11 septembre en marche. Le 11 septembre 2001, des attaques nucléaires perpétrées par ce qui est appelé de nos jours « l’état profond », se sont produites à New York déclenchant une « guerre contre le terrorisme » bidon à l’échelle planétaire et permettant à l’empire de passer la surmultipliée néo-coloniale d’aventures militaires en crises, menaces et embargos imposés ; en novembre 2019, une attaque biologique sur le monde est partie de Chine mais dont l’origine remonte à 2015 dans l’état de Georgie aux Etats-Unis. Comme il y a eu un « avant » et un « après » 11 septembre (9/11), il y aura désormais un « avant » et un « après » CoVD19.

Ne nous leurrons pas. Nous sommes attaqués de front par l’oligarchie qui a décidé de refermer la grille de contrôle de son Nouvel Ordre Mondial, qui seul peut la sauver de son annihilation programmée par l’obsolescence de son système de gouvernance.
Nous étudions toute cette affaire depuis plus de 20 ans pour certains d’entre nous, depuis 10 ans en ce qui concerne ce blog. Toujours pas convaincu(e)s ? Le doute ou le déni est toujours là, viscéralement ancré dans un bouillon de onze heures de dissonance cognitive ?.. Quelques saines lectures ci-dessous à lire, analyser, et rechercher par vous-mêmes. Nous ne détenons pas la vérité, nous sommes juste des poteaux indicateurs de certains domaines à explorer plus avant… A chacun de le faire. Pour nous en sortir, il faut qu’individuellement et collectivement nous fassions un certain travail d’analyse et de recherche critique. Se coucher systématiquement devant « l’autorité » auto-proclamée ne fait que confirmer les chaînes que nous nous mettons volontairement aux pieds. Il est plus que grand temps de réfléchir de manière critique, de fermer les télés et de rallumer les cerveaux, tout en demeurant convaincu(e)s que réfléchir, c’est déjà désobéir, ce que les instances veulent coûte que coûte nous empêcher de faire.

La crise / pandémie du coronavirus 2019 est une attaque délibérée et planifiée de l’oligarchie sur l’humanité. Les criminels instigateurs ont un nom et des visages… Ne nous trompons pas d’ennemi.

A lire pour mieux comprendre cet article:

Notre « Dossier Coronavirus »

A lire et diffuser sans aucune modération en cette période de confinement.

 

 

 

Coin lecture spécial confinement coronavirus 1ère fournée

Posted in actualité, altermondialisme, crise mondiale, démocratie participative, documentaire, gilets jaunes, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, militantisme alternatif, neoliberalisme et fascisme, pédagogie libération, politique et social, politique française, résistance politique, société des sociétés, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , , , on 25 mars 2020 by Résistance 71

 


Sortir du cercle et prendre la tangente…

 

Résistance 71

 

25 mars 2020

 

2ème fournée

3ème fournée

 

Sur fond de manipulation au CoV19 fabriqué…

A notre demande, Jo nous a fait une mise à jour du pdf de l’essentiel de nos publications du cru de 2010 à non plus 2018 mais 2020.

La voici, à lire et diffuser sans aucune modération…

L’essentiel de Résistance 71 de 2010 à 2020
(format PDF)

Rappelons-nous l’objectif: Sortir du confinement plus informés, éduqués, plus éveillés aux turpitude de la dictature marchande afin de pouvoir passer sans effort de la phase de compréhension / intégration de notre réalité à la phase de sa transformation radicale selon le principe de coopération et d’association libre hors hiérarchie et de toute division sociale.

A bas l’État, à bas la marchandise, à bas l’argent, à bas le salariat pour que vive la Commune Universelle de notre humanité enfin réalisée !

 


Gaulois penseur… donc réfractaire

Coronavirus19 : La région italienne la plus touchée a été récemment vaccinée contre la méningite !…

Posted in actualité, altermondialisme, désinformation, guerres hégémoniques, militantisme alternatif, politique et lobbyisme, politique et social, résistance politique, santé, santé et vaccins, science et nouvel ordre mondial, sciences, technologie et totalitarisme, terrorisme d'état, Union Europeenne et nouvel ordre mondial with tags , , , , , , , , , , , , , on 23 mars 2020 by Résistance 71

 


Attention… Vaccin !

 

Italie : la région vaccinée est la plus touchée

 

Paolo

 

23 mars 2020

 

source:

https://www.alterinfo.net/Italie-La-region-vaccinee-est-la-plus-touchee_a153831.html

 

« En Italie, de plus en plus de monde commence à penser à un lien entre le virus et les vaccins. Si c’est vrai, ça veut dire que l’Italie a été choisie pour servir de cobaye au reste du monde. »

La situation devient de plus en plus dramatique.

Des dizaines de personnes meurent chaque jour en Lombardie.

La belle ville de Bergame vit ses heures les plus sombres. Des camions militaires servent à transporter les cadavres vers les crématoriums à l’extérieur de la ville ; les médecins et les infirmières travaillent 20 heures par jour ; dans les hôpitaux, il n’y a plus de places dans les unités de soins intensifs ; le tri des gens pour choisir ceux qui peuvent être soignés, et par conséquent guéris, et ceux qui ne peuvent pas l’être parce que trop âgés ou malades, devient pratique courante.

Je suis néanmoins de plus en plus convaincu que le virus corona n’est qu’une colossale opération psychologique. Bizarre de dire ça au moment où les gens continuent de mourir. Mais je pense réellement que c’est une opération psychologique !

Dans les autres régions d’Italie où le système de santé est de mauvaise qualité, la situation semble relativement calme, même si le nombre de gens infectés augmente toujours ; L’ISS (Istituto Superiore della Sanità), une sorte d’institut national de santé, vient de publier un rapport dans lequel il est dit que le nombre de victimes effectives du virus corona est très faible ; les médias contribuent à attiser la panique en diffusant principalement des films de catastrophes et en informant les gens du caractère horrible de la situation et de la nécessité de rester chez soi…

Le virus corona a l’air d’être une très forte grippe avec un taux de mortalité s’élevant à 0,8% au lieu des 0,2% de la grippe ordinaire. Mais ces chiffres ne peuvent pas justifier la mise en quarantaine d’une nation entière.

Et en Lombardie le taux de mortalité est vraiment très supérieur, il est de 6% !

Qu’est-ce que ça signifie ? Pourquoi une telle différence dans le taux de mortalité ?

De toute évidence, il doit y avoir un élément exogène qui fait la différence, un élément faisant qu’il est devenu plus facile de mourir du virus corona en Lombardie que dans les autres régions d’Italie, bien que la Lombardie ait le meilleur système de soins de santé du pays.

Et que pourrait être cet élément exogène ? Je crains que cela puisse être l’énorme programme de vaccination qui a eu lieu ces derniers mois, justement dans les villes qui sont aujourd’hui les plus touchées par le virus corona.

Nous savons à présent que des dizaines de milliers de gens ont été vaccinées contre la méningite. La méningite a toujours été rare en Italie, mais malheureusement, ces dernières années, les cas se sont multipliés à cause des migrants africains arrivés en Italie sans contrôle médical.

Effrayées par la propagation de cette maladie, énormément de gens ont préféré se faire vacciner. Tout ceci pourrait expliquer pourquoi il y a actuellement très peu de cas chez les immigrants, même dans la diaspora chinoise. Ils n’ont pas été vaccinés !

En d’autres termes, le vaccin dégrade tellement les défenses immunitaires de notre organisme, que le virus peut frapper avec une virulence incroyable, qui serait impossible autrement.

Je ne puis évidemment pas prouver ce que j’avance. Mais de plus en plus de gens en Italie commencent à penser à un lien entre le virus et les vaccins. Si c’est vrai, cela signifie que l’Italie a été choisie pour être le cobaye du reste du monde.

Frapper une partie limitée de la nation et ensuite imposer la mise en quarantaine à tout le pays… Je pourrais qualifier cela de test de résistance. Le but est de vérifier à très grande échelle la réaction de la population, de voir le degré de facilité qu’il y a à faire accepter aux gens ce qu’ils n’accepteraient jamais autrement.

En conclusion, c’est juste une opération psychologique du nouvel ordre mondial.

Henry Makow, Paolo, 20 mars 2020

Original : Italy- Vaccinated Area is Hit Worst

Adaptation en français de Petrus Lombard

 

Notre dossier « Coronavirus »

 

 

 

Mettre le confinement au coronavirus au profit de la résistance politique

Posted in actualité, altermondialisme, autogestion, économie, crise mondiale, démocratie participative, gilets jaunes, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, média et propagande, militantisme alternatif, néo-libéralisme et paupérisation, neoliberalisme et fascisme, pédagogie libération, politique et social, politique française, résistance politique, santé, santé et vaccins, science et nouvel ordre mondial, terrorisme d'état, Union Europeenne et nouvel ordre mondial with tags , , , , , , , , , , , , , , , on 21 mars 2020 by Résistance 71

 

 

Résistance 71

 

21 mars 2020

 

Regardons le côté positif de ce confinement « sanitaire » : il nous donne plus de temps libre et ce temps libre se doit d’être utilisé à bon escient pour organiser notre résistance et notre émancipation de la dictature étatico-marchande, véritable virus inhibant la vive organique réelle sur cette planète.
Ainsi nous devons considérer deux choses individuellement et collectivement :

  • Mieux nous informer en lisant, regardant et écoutant les points de vue sortant du moule de l’info et de la réflexion pré-digérées par le système pour notre consommation et notre endoctrinement…
  • Nous concerter et nous connecter en dehors des plateformes créées par le système pour nous contrôler (Google, Facebook, Twitter, Instagram et consorts…) et au besoin en créer de nouvelles…

Sortons de la spirale de la peur et de la terreur instillée par les gouvernements d’un système en perdition totale. Reprenons notre avenir en mains, par et pour nous-mêmes.

Dans cette optique, nous vous invitons sur ce blog à consulter, lire et partager les publications que nous avons mises à la disposition du public depuis des années. Vous pouvez consulter, lire et partager ces pages de lectures durant le confinement et en sortir l’esprit et les idées plus claires pour mieux préparer le grand chambardement politique qui vient.
Il est aussi essentiel de visiter et de lire le plus possible les sites des médias alternatifs comme nous le faisons depuis plus d’une décennie quotidiennement.

Nous vous conseillons notre page bibliothèque PDF sur laquelle sont accessibles 167 documents couvrant une réflexion critique en matière historique, politique et scientifique, ainsi que notre page d’articles rédigés et publiés par nos soins depuis 2010.

Nous publierons suite à ce billet quelques suites en « conseils de lecture spécial confinement coronavirus » sur des thèmes plus précis au fil des jours. Nous vous souhaitons une bonne lecture et bon partage, en espérant le plus de monde possible mettre cette aubaine à profit pour mieux comprendre et changer notre attitude afin de mettre fin à la dictature marchande en démontant cette pyramide du pouvoir et du contrôle de la vie des peuples un peu plus rapidement que pierre par pierre… 😉

Merci de nous suivre et de diffuser sans modération le contenu de ce blog, ne laissons à aucun virus biologique ou étatique le monopole de la propagation.

Il n’y a pas de solution au sein du système, n’y en a jamais eu et ne saurait y en avoir !

Comprendre et transformer sa réalité, le texte:

Paulo Freire, « La pédagogie des opprimés »

+

4 textes modernes complémentaires pour mieux comprendre et agir:

Guerre_de_Classe_Contre-les-guerres-de-l’avoir-la-guerre-de-l’être

Francis_Cousin_Bref_Maniffeste_pour _un_Futur_Proche

Manifeste pour la Société des Sociétés

Pierre_Clastres_Anthropologie_Politique_et_Resolution_Aporie

 

 

Question : Qu’est-ce qui pose la plus grande menace à l’humanité… Le coronavirus ou l’état de surveillance de masse ? (Veterans Today)

Posted in actualité, altermondialisme, crise mondiale, guerres imperialistes, ingérence et etats-unis, média et propagande, N.O.M, résistance politique, santé, santé et vaccins, science et nouvel ordre mondial, sciences et technologies, technologie et totalitarisme, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , , on 21 mars 2020 by Résistance 71

 

Le coronavirus contre l’état de masse surveillance, qui pose la plus grande menace ?…

 

Jonas E. Alexis

 

14 mars 2020

 

url de l’article original:

https://www.veteranstoday.com/2020/03/14/coronavirus-vs-the-mass-surveillance-state-which-poses-the-greater-threat/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

Pendant les années 50 et 60, la CIA utilisa diaboliquement et secrètement des êtres humains comme cobayes pour des expériences impliquant le LSD et autres drogues puissantes. L’éminent  journaliste et historien Stephen Kinzer a récemment publié un livre méticuleusement documenté sur cette affaire intitulé: “Poisoner in Chief: Sidney Gottlieb and the CIA Search for Mind Control.”

Une de ces personnes qui fut utilisé dans ces expériences de la CIA sur le dosage des drogues n’est autre que feu le gangster de Boston Whitey Bulger. Il a reçu plus de 50 doses ! En tant que chef du gang de Winter Hill, Bulger ira jusqu’à défier la plus vaste majorité de la zone sud de Boston. En d’autres termes, la CIA créa le gang de Winter Hill.

Le programme LSD que la CIA mit en place était connu sous le nom de MK-Ultra, et le scientifique derrière ce programme était un juif du nom de Sidney Gottlieb, qui, d’après Kinzer, avait “droit de vie et de mort”.

(NdT: et les programmes parallèles menés dans des pays comme le Canada où, par exemple, et comme décrit méticuleusement par Naomi Klein dans son livre “La thérapie du choc”, des programmes MK-Ultra furent mis en place dans des universités comme notoirement celle de McGill au Québec et son programme de “psychologie avancée” commandité par la CIA et qui utilisa toute sorte de cobayes humains…) Ce droit permit à Gottlieb de faire des expériences très dangereuses avec le LSD sur des citoyens américains qui ne savaient rien de ce qui se tramaient. Le but du projet de Gottlieb ? La manipulation, le contrôle des esprits, des complots d’assassinats et meurtres si nécessaire.

Des mots même de Gottlieb, rien n’était interdit, et tout crime possible et imaginable était sur la table. La morale pour lui n’était que relique de temps passé. Tomothy Leary, le psychologue de Harvard qui devint éventuellement le gourou de la drogue des années 60, était un produit du programme MK-Ultra ; Ken Kesey, l’auteur du célèbre roman “Vol au dessus d’un nid de coucou”, était aussi une victime du programme MK-Ultra ; le poète Allen Ginsberg, Robert Hunter du groupe Rock des Grateful Dead, ont tous eu des expériences mystiques sous LSD qui fut subrepticement fournie par la CIA. John Lennon, le fondateur des Beatles était un véhicule de la CIA et était MK-Ultra. Lennon a dit un jour : “Nous devons toujours nous rappeler de remercier la CIA et l’armée pour le LSD. C’est ce que les gens oublient… La CIA a inventé le LSD pour contrôler les gens et ce qu’il firent fut de nous donner la liberté.

Bon, seulement un camé comme Lennon pouvait bien penser que le LSD était l’équivalent de la liberté. Les sept afro-américains à qui fut administrée des triples doses de LSD quotidiennement pendant soixante-dix jours à la prison fédérale de Lexington dans l’état du Kentucky, sous la supervision directe de Gottlieb soi-même, ne seraient certainement pas d’accord avec Lennon.

Le LSD ne nous donne pas la liberté et ne saurait nous la donner. Le LSD a toujours été une forme de contrôle politique. C’est pour cela que la CIA en a fait la promotion. Comme nous le savons, le programme du LSD a mis les Etats-Unis la tête à l’envers et a amené la révolution sexuelle, qui en elle-même est une forme de contrôle politique et qui exclut définitivement toute forme de moralité comme principe guide. Comme l’a dit l’un des pères de la révolution sexuelle Wilhem Reich en 1971 :

Le premier pré-requis pour de meilleures relations humaines et sexuelles est l’élimination de ces concepts moraux qui fondent leurs demandent sur des commandements soi-disants supernaturels, sur des règlementations humaines arbitraires ou la simple tradition… Nous ne voulons pas voir la simple attraction sexuelle estampillée comme “pêché”, la “sensualité” combattue comme quelque chose de bas et de bestial et la “conquête de la chair” faite guide et principe de moralité !

La logique ici est particulièrement simple : La CIA et le gouvernement des Etats-Unis ont été impliqués dans des opérations secrètes depuis leur mise en place. Nous n’avons rien su au sujet de ce programme MK-Ultra jusqu’à des années après sa mise en application. Mais le gouvernement des Etats-unis n’est juste que la partie émergée de l’iceberg. Comme l’avait dit George Orwell dans son 1984, nous vivons une époque où le gouvernement de tout pays veut contrôler et manipuler ses citoyens au moyen de programmes et opérations secrets. Aldous Huxley, un autre bon camé, en était aussi parfaitement au courant. Il écrivit ceci dans sa préface de 1958 de son roman “Le meilleur des mondes” :

Des forces impersonnelles sur lesquelles nous n’avons pratiquement aucun contrôle semblent nous pousser dans la direction du cauchemar du “meilleur des mondes” et cette poussée très impersonnelle est consciemment accélérée par des représentants des organisations politiques et commerciales qui ont développée un certain nombre de techniques nouvelles pour manipuler les pensées et les sentiments des masses dans l’intérêt d’une petite minorité.

James Dacre du journal du “Guardian” écrit qu’Huxley a écrit son roman dystopique “dans l’ombre de la première guerre mondiale, du crash de Wall Street et d’une épidémie dévastatrice d’un virus qui a tué des millions de personnes. (NdT: la grippe dite “espagnole de 1918… qui serait en fait venue avec les troupes américaines en 1917 en Europe)”. Nous sommes en ce moment dans une même crise virale dévastatrice (NdT: même si pour l’heure, le taux de mortalité du CoVD19 est bien inférieur avec ses 2,5% à celui de la “grippe espagnole”).

Francis Boyle, professeur de droit international à a faculté de droit de l’université de l’Illinois (Chicago), a dit que le coronavirus est une guerre biologique. Il a aidé à écrire la loi américaine de mise en place de la Biological Weapons Convention. L’ancien analyste de la CIA, Philip Giraldi et d’autres personnes ont aussi dit la même chose. Giraldi a écrit dans un article récent:

Il y a eu certaines spéculations disant que comme l’administration Trump a constamment élevé le problème de la compétitivité mondiale de la Chine comme d’une menace directe à la sécurité nationale américaine et de sa domination, il est très possible que Washington ait créé et lâché le virus afin de faire descendre de quelques crans la puissance économique et militaire de la Chine. Il est bien sûr difficile de croire que même la Maison Blanche de Trump se résoudrait à cette extrémité si irresponsable, mais il y a des précédents pour ce type d’attitude.

“En 2005-9 les gouvernement américains et israéliens ont secrètement développé un virus informatique appelé le Stuxnet, dont le but était d’endommager les systèmes de contrôle et d’opération des ordinateurs iraniens utilisés dans leur programme de recherche nucléaire. Il est admis que le Stuxnet devait endommager des ordinateurs, mais les préoccupations que le virus se propage en dehors d’Iran pour infecter d’autres ordinateurs furent fondées alors que le virus se propagea à des milliers d’ordinateurs en dehors d’Iran dans des pays aussi éloignés que la Chine, l’Allemagne, le Kazakhastan et l’Indonésie.
Inévitablement, il y a une histoire israélienne qui pourrait faire un peu de lumière sur ce qu’il s’est passé en Chine. Des scientifiques du Galilee Research Institute en Israël affirment maintenant qu’ils auront un vaccin prêt à la distribution sous 90 jours. L’Institut affirme avoir procédé à des recherches ces quatre dernières années sur le coronavirus aviaire, recherches financées par les ministères des Sciences et Technologies ainsi que de l’Agriculture.
Ils affirment que le virus est une version similaire de celui qui a infecté les humains, ce qui a mené à de grands progrès dans le développement au travers de la manipulation génétique, mais des scientifiques sont plus que sceptiques qu’un vaccin puisse être produit si rapidement pour prévenir d’un virus qui n’existait auparavant pas et n’existe que depuis très récemment. Ils ont aussi averti que même si un vaccin était développé, il devrait normalement subir une période d’essai pour évaluer les effets secondaires, un processus qui normalement demande plus d’un an et inclut la procédure de l’utiliser sur des humains infectés.
Si on considère que les Etats-Unis ont mis la main à la pâte pour la création de ce coronavirus avec ce qu’il reste du centre de recherche jadis très développé, sur les armes biologiques de Fort Detrick dans l’état du Maryland, il est plus que probable qu’Israël fut un associé dans ce projet. Aider à développer ce virus expliquerait aussi comment des scientifiques israéliens purent affirmer le succès de créer un vaccin si rapidement, sans doute parce que le virus et le traitement furent développés de concert.

Cette théorie serait-elle totalement farfelue ?… Je ne sais pas. Peut-être ne saurons-nous pas tout ce qu’il y a à savoir sur ce virus avant quinze ou vingt ans. Mais les médias ont certainement gonflé l’affaire du coronavirus. Mon frère aîné Chris a soulevé un point intéressant qui mérite quelque attention:

Nous sommes au XXIème siècle et pas un fils ou une fille n’a été en ligne ou sur YouTube pour expliquer qu’un ou plusieurs membres de sa famille voire même eux-mêmes, ont été infectés par le virus pour expliquer ce qu’on ressent et peut-être même exprimer certains sentiments sur le fait que la fin est peut-être proche. Nous vivons dans une époque où les gens partagent volontairement avec les autres des informations privées. Quelqu’un a t’il déjà entendu parler ou rencontré quelqu’un d’impliqué ? Beaucoup de décès rapportés partout dans les infos, je pense qu’il devrait y avoir des témoignages directs ou indirects des faits transpirant sur la toile non ?…

Ceci est très certainement valide. On ne veut certainement pas dire que toute cette affaire de coronavirus est une farce. On ne dit pas non plus que les gens ne prennent pas de précautions afin d’éviter toute contagion potentiellement mortelle. Ce que nous disons est qu’il y a une vision plus panoramique que les gens devraient voir : peut-être, juste peut-être, toute cette affaire de coronavirus n’est qu’une autre suggestion que nous vivons dans un “meilleur des mondes”, un monde dans lequel la population est forcée d’accepter virtuellement tout ce qui est dit, tout ce que le gouvernement la force à ingurgiter. Si vous doutez de ces dires alors écoutez ceci :

Mark Dubowitz, directeur exécutif de la Foundation for Defense of Democracies (FDD), basée à Washington mais connectée avec le gouvernement israélien a lancé sur Twitter mardi que “le coronavirus a fait ce que les sanctions économiques américaines n’ont pas pu faire : fermer les exportations non-pétrolières.” Un dernier point très simple. Qu’est-ce qui est la plus grande menace: le coronavirus ou une guerre perpétuelle au Moyen-Orient ? Gardez présent à l’esprit que le monde n’a absolument rien fait au sujet des gens qui ont amené désastre après désastre sur le monde. Comme l’avait dit feu Vincent Bugliosi de manière très convaincante: George W. Bush devrait être traduit en justice pour avoir détruit l’Irak.

Comme nous l’avons dit par ailleurs, la guerre en Irak coûte aux Américains au moins 6000 milliards de dollars. Combien de gens sont morts durant cette guerre ? En 2018, le Washington Post publiait que plus de 5000 soldats américains y périrent, dans une guerre fondée et vendue au public sur la base de gigantesques escroqueries, des fabrications et des mensonges éhontés. Ceci ne prend même pas en compte le nombre de morts irakiens.

Les estimations de pertes de vies irakiennes durant la guerre en elle-même sont entre 100 000 et 600 000, ceci inclut des dizaines de milliers de civils. Rien qu’en 2003, au moins 12 000 civils ont été tués. Les trois premières années de la guerre, entre 2003 et 2006 ont produit entre 104 000 et 223 000 morts civils selon les sources.

A la fin, quelques 2,3 millions d’irakiens furent forcés de quitter leurs maisons et leurs villes ; dès 2008, 2,7 millions d’autres irakiens furent déplacés et environ 500 000 civils perdirent la vie. Des dizaines de milliers d’autres personnes furent portées disparues. Ceci d’une population irakienne de l’ordre de 30 millions de personnes ! La guerre d’Irak, dit Kukis, a secoué la nation entière et a créé le chaos dès 2006. Des factions entières de la société qui coexistaient auparavant furent totalement démantelées.

Bref, l’Irak était en état de décomposition exponentielle. Bâtiments et terres arables furent détruits. Les bénéfices collatéraux de la guerre ? Entre 300 000 et 360 000 anciens combattants retournèrent aux Etats-Unis avec des troubles du cerveau et psychologiques, dont beaucoup ne furent pas soignés. Ecoutez ce qu’en dit le journal USA Today :

Les officiels du Pentagone ont estimé que quelques 360 000 anciens combattants ayant servi en Afghanistan et en Irak ont souffert et souffrent de dommages cérébraux. De ceux-ci entre 45 et 90 000 demandent une attention particulière spécialisée.
En 2005, il y eut plus de 6000 suicides parmi les soldats servant en Irak. A partir de 2012, il y a eu plus de soldats se suicidant que mourant sur le terrain, ce qui fit de cette année là la pire année pour les suicides de militaires américains depuis 2001.
Le nombre des anciens combattants d’Irak et d’Afghanistan devenant SDF a plus que doublé ces deux dernières années et à l’automne 2012, il fut rapporté qu’au moins 26 531 anciens combattants vivaient dans les rues ou risquaient de perdre leur habitation sous peu, vivaient dans la précarité et dépendaient des bons de logement du gouvernement.” De plus, quelques 310 000 soldats veulent quitter l’armée.
Une fois de plus, pourquoi n’avons-nous pas traduit en justice les coupables de cette infamie ? Bush, Cheney, Rumsfeld, Rice et tous ces gens qui ont menti pour que cette guerre ait lieu passent leur temps à vivre la grande vie, à publier des bouquins qui sont au top des Best-Sellers du New York Times ? Pourquoi vivent-ils toujours dans ce luxe ? Si le coronavirus est dangereux, et je prends ici position pour dire qu’il l’est, alors le gouvernement des Etats-Unis et l’état profond sont vénéneux en ce qui concerne la politique étrangère.

= = =

Notre dossier « Coronavirus »