Archive pour sciences et nouvel ordre mondial

Dictature technologique: la 5G et l’esclavagisme blockchain, cryptomonnaie en préparation (Dean Henderson)

Posted in actualité, altermondialisme, guerres imperialistes, ingérence et etats-unis, militantisme alternatif, N.O.M, neoliberalisme et fascisme, politique et lobbyisme, politique et social, résistance politique, technologie et totalitarisme, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , , , on 15 avril 2019 by Résistance 71


Une technologie d’enfer
Pour un QI de haricot vert

 

Le plan de mise en esclavage Blockchain 5G de la banque fédérale

 

Dean Henderson

 

9 avril 2019

 

url de l’article original:

https://hendersonlefthook.wordpress.com/2019/04/09/the-feds-5g-blockchain-enslavement-plan/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

En septembre dernier, j’ai écrit un article réfléchissant sur la possibilité que les cryptomonnaies et le système de blockchain puissent servir de portail leurre vers une monnaie mondiale implantable électronique, fonctionnant sur une grille 5G globale et contrôlée par les mêmes banquiers centraux dirigés par les Rothschild et qui contrôlent tous les autres systèmes et avoirs monétaires mondiaux.

(https://hendersonlefthook.wordpress.com/2018/09/18/bitcoin-illuminati-5g-capstone/)

Un rapide coup d’œil sur le site internet d’une entreprise appelée Digital Currency Group (DCG) pourrait bien vous convaincre que tout cela est vrai. Il transparaît que cette entité possède l’ensemble de l’espace blockchain et de cryptomonnaie.

DCG est, d’après son propre site, “l’épicentre de l’industrie du bitcoin et du blockchain”. L’ancien ministre des finances américain et insider de la banque fédérale de New York, Larry Summers, est le conseiller du comité directeur, dont les membres incluent Lawrence Lenihan, Glenn Hutchins et Barry Silbert.

Lenihan est un ancien haut-cadre d’IBM qui a développé le premier logiciel multimedia de transaction interactive de l’entreprise des produits kiosk. Il fut à une époque le chairman du fond Duke University Pratt School of Engineering Devil Venture Fund. Il est aussi au comité directeur de Body Labs et de TraceLink.

Body Labs est un fournisseur de logiciel d’IA conscient de l’humain qui comprend la configuration de corps en 3D et le mouvement des gens depuis des photos RGB ou des vidéos. Lenihan a fourni un capital de départ pour Body Labs depuis son fond de FirstMark Capital, qu’il a démarré après sa pige chez IBM (NdT: grassement rémunérée et au bon “parachute doré” de départ). Ils se spécialisent dans le Big Data (base de données) et l’IA. Body Labs a été racheté par Amazon en 2017 et jouera un rôle clef dans le développement de la surveillance par caméras intelligentes 5G.

TraceLink se nomme lui-même “un nuage des sciences de la vie” qui se spécialise dans “le traçage et la traque mondiaux”, “l’obéissance globale” et la “chaîne logistique numérique”. ls travaillent en étroite relation avec l’industrie pharmaceutique et les chaînes hospitalières. TraceLink possède la technologie qui pourrait être utilisée pour “tracer et traquer” les puces électroniques humaines.

Glenn Hutchins est membre du comité directeur de la banque de la réserve fédérale de New York (NdT: qui n’a de “fédérale” que le nom car il s’agit en fait d’un cartel de banques privées, l’ensemble de la “Fed” est un cartel de banques privées, comme la quasi totalité des banques centrales du reste y compris la BCE…), la plus puissante des branches de la réserve fédérale. Hutchins est aussi un des directeurs de AT&T, qui met en place sa 5G Evolution. Hutchins est le co-chairman du Brookings Institute (NdT: think tank nouveau cons…) et est le vice-président du très puissant Economic Club de New York.

Hutchins est le co-fondateur de Silver Lake, un des leaders mondiaux de la technologie qui a investi plus de 43 milliards de dollars en biens combinés. Son leadership consiste en une flopée d’anciens banquiers d’investissement avec la Goldman Sachs, JP Morgan Chase (NdT: intérêts Rockefeller), le Crédit Suisse et la Morgan Stanley (NdT: Rockefeller). Ses associés incluent le NASDAQ, Motorola Solutions, Skype, Ancestry.com, Alibaba (NdT: Chine), Dell, Intelsat, et Tesla. L’entreprise à ses bases à la Silicon Valley en Californie, à New York, Londres et Hong Kong.

Hutchins est un propriétaire en partenariat de l’équipe de Basketball de la NBA des Boston Celtics et co-chairman de la campagne pour le capital de Harvard, membre du bureau directeur du Center for American Progress et de la Obama Foundation ; il est aussi un ancien membre du comité directeur du NASDAQ, de SunGard Data Systems et de Instinet. Il est aussi membre du comité exécutif du New York Presbyterian Hospital, qui est connecté avec l’église anglicane qui a son QG à la City de Londres (NdT: voisine de la banque d’Angleterre, l’église anglicane est une succursale du Vatican et de son entreprise coloniale…)

En 2004, Barry Silbert fonda SecondMarket Inc. qui est maintenant connu sous le nom de NASDAQ Private Market. En 2015, il lança le Digital Currency Group (DCG).  Dès 2016, le DCG s’associait avec le Amazon Web Services pour créer un environnement où les entreprises pouvaient utiliser les technologies du blockchain.

La liste des entreprises de cryptomonnaies et de blockchain que possède DCG est tout simplement époustouflante. Il apparaît clairement  que le culte du Bitcoin a été dupé par personne d’autre que la Fed de New York entité contrôlée par le conglomérat Rothschild/Rockefeller, la Fed de NY semble piloter le train blockchain. Ceci explique sans doute pourquoi presque toute “l’extraction” de Bitcoin s’est déplacée en Chine et pourquoi le “modèle chinois” de crédit social de David Rockefeller mène la voie vers la mise en esclavage globale un bloc et une chaîne à la fois…

= = =

Notre dossier sur « La technologie 5G et la dictature technologique »

 


Une technologie d’enfer
Pour un QI de haricot vert

Publicités

Escroquerie du Réchauffement Climatique Anthropique: Manuel du Sceptique Climatique tomes 1 et 2 en pdf

Posted in actualité, altermondialisme, écologie & climat, économie, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, média et propagande, militantisme alternatif, N.O.M, neoliberalisme et fascisme, pédagogie libération, réchauffement climatique anthropique, résistance politique, science et nouvel ordre mondial, sciences et technologies, technologie et totalitarisme, terrorisme d'état, Union Europeenne et nouvel ordre mondial with tags , , , , , , , , , , , , on 14 avril 2019 by Résistance 71


… la fraude du siècle !

 

Résistance 71

 

14 avril 2019

 

Nous republions ci-dessous les deux tomes du « Manuel du sceptique climatique » en format PDF.
A (re)lire et à diffuser sans aucune modération pour combattre la théorie frauduleuse pseudo-scientifique affirmant dogmatiquement que le réchauffement de la planète (quand il a lieu) est la faute de l’humain.

La science dans les grandes largeurs a été détournée au profit du tout marchand dictatorial et frauduleux. Le GIEC est une entité politico-économique et en rien une entité scientifique, qui tente d’imposer à l’humanité une théorie dogmatique « climatique » pseudo-scientifique qui ne fait que transférer des fonds vers la clique oligarchique criminelle habituelle.

Pour en savoir plus:

Manuel_du_sceptique_climatique_No1

Manuel du Sceptique II-V4

Bonne lecture !…

 


Le CO2 n’est pas un polluant bien au contraire !


Oui à la vraie écologie, non au lavage de cerveau…

Technologie, censure et dictature: Quand Google pervertit l' »Alphabet » pour une censure tout azimut… (Dean Henderson)

Posted in actualité, altermondialisme, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, ingérence et etats-unis, média et propagande, militantisme alternatif, N.O.M, politique et social, presse et média, résistance politique, science et nouvel ordre mondial, sciences et technologies, technologie et totalitarisme, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , on 3 avril 2019 by Résistance 71


Nouvel Ordre Mondial en marche !…

 

« Nous n’aurions jamais dû inventer internet… »
~ Senateur Jay Rockefeller, 2009 ~

Compilation PDF de l’essentiel de Dean Henderson traduit et publié sur Résistance 71

 

La police de la pensée de la couronne (City de Londres) appelée “Alphabet”

 

Dean Henderson

 

2 avril 2019

 

url de l’article original:

https://hendersonlefthook.wordpress.com/2019/04/02/the-crowns-alphabet-thought-police/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

Ces dernières semaines, il y a eu une massive purge de l’information sur YouTube et Amazon. Des vidéos sur les chemtrails (NdT: épandages chimiques par avion dans les cieux des pays “civilisés”) sur l’anti-vaccination et certains livres ont été spécifiquement ciblés pour être brûlés. (NdT: rappelons-nous l’excellent film de François Truffaut “Fahrenheit 451” d’après le roman de SciFi de Ray Bradbury).

Alors que des millions de personnes continuent de se réveiller du complot diabolique ourdi par les banquiers de la couronne de la City de Londres pour éliminer une grande partie de la population mondiale, leur gendarme de la Silicon Valley financé depuis la City se désespère de détruire toute information qui met à jour cette cabale, qui récemment s’est occupée à rapidement mettre en place une sorte de sorcellerie électronique wikipedia franc-maçonne, créée spécifiquement pour écraser ce grand éveil en marche. L’outil principal de ce plan est justement appelé “Alphabet”, un des stocks les plus chers au monde et propriétaire à la fois de Youtube et de Google.

Le timing de la mise en place de cette purge n’est pas du tout une coïncidence. Le 16 février dernier, à Munich, se tint une conférence sur la sécurité,  Google y délivra un rapport détaillé de 30 pages expliquant leur stratégie pour combattre les fausses infos, les “fake news” sur les plateformes internet variées, incluant YouTube. (NdT: pour ceux qui ne le savent pas Youtube est la propriété de Google depuis un bon moment…)

Leurs propositions orwelliennes incluaient “donner aux gens un contexte au sujet de l’information qu’ils visionnent”, “rendre les sources fiables immédiatement disponibles” et empêcher YouTube de mettre en ligne des “théories conspirationistes bizarres”.

Les associés de Google dans cette entreprise incluent la First Draft Coalition, le Trust Project et le réseau International Fact-Checking Network. Tous sont des groupes vitrines d’organisation des médias de masse et d’ONG gérées par l’élite transnationale.

Un des participants principaux de cette censure de l’internet est Haymarket Media, un groupe basé à Londres, lancé cette année et dirigé par un ancien membre de cabinet de Margaret Thatcher, Michael Heseltine.

Le QG de Haymarket Media se situe à Bridge House, maison mère de Bridge House Estates, un fond trust de “charité” fondé sur charte royale en 1282 par la City of London Corporation. Bridge House fait ses donations au moyen du City Bridge Fund, qui avec City’s Cash et City Fund, sont les trois fonds gérés par la City of London Corporation.

De manière intéressante, United States Federal Bridge Certification Authority (FBCA) est la base des communications sécurisées intergouvernementales américaine. Beaucoup de ces communications sont administrées par contrat de sous-traitance par SERCO. La FBCA est-elle contrôlée par le City Bridge Fund ou Bridge House Estates ?…

Haymarket est le partenaire médiatique majeur du Trust Project, qui va placer une marque du Trust sur ces sites internet jugés fiables. Le Trust Project a été fondé par Haymarket Media, the Globe & Mail (NdT: un quotidien britannique), Hearst Television, le Washington Post (NdT: maintenant propriété du milliardaire d’Amazon Jeff Bezos) et le magazine britannique The Economist entre autres. The Economist est à 21% propriété des Rothschild. D’autres proprios du magazine incluent Cadbury, la famille Shroder qui servit comme banquier d’Adolf Hitler, la famille Agnelli, la famille Lazard et le baron Layton.

La First Draft Coalition est aussi basée à Londres. Ses associés incluent CNN, la BBC, ABC News, Facebook, les journaux The Telegraph et le Washington Post.

Le financement provient de Google News Initiative, du lieutenant des Rothschild: l’Open Society Foundation de George Soros, de la Ford Foundation,  des frères milliardaires Koch et de la Bill & Melinda Gates Foundation.

First Draft (NdT: qui veut incidemment dire “premier brouillon”…) cible plus spécifiquement les “communautés conspirationnistes”. Leur site internet parle du besoin “d’inoculer” contre “les théories de la conspiration au sujet du pouvoir des réseaux mondiaux”, disant que “réfuter ou expliquer ces conspirations… ne leur donne pas seulement une légitimité mais aussi tout un ensemble de mots clef pour votre audience afin de rechercher plus d’information… Avant l’internet, de telles communautés marginales avaient beaucoup de mal à connecter avec les gens parce qu’il était difficile de le dire face à face [en volume suffisant]. Maintenant ce genre de communautés peut croître en ligne.

Le troisième associé dans la censure de Google est l’International Fact-Checking Coalition, qui est gérée par le Poynter Institute. Des financiers majeurs de cet institut sont la fondation Andrew W. Mellon, la fondation Charles Koch, la National Endowment for Democracy (NdT: ou NED, vitrine de la CIA) et la fondation de l’Open Society de George Soros.

L’élite mondialiste est très nerveuse. L’hypnose produite par leur langage franc-maçon Alphabet en ligne se dissipe. Ils savent que les gens se réveillent toujours plus nombreux au fait que tout ce qui leur a été dit est un mensonge créé pour servir un agenda maléfique des banquiers de la City de Londres. Ce dernier ressort de censure oligarchique via le projet Alphabet, bien que certes alarmant, devrait finalement être vu comme une victoire tactique du grand réveil qui s’opère dans le monde.

 

Technologie et sécurité: Le piège mortel que constituent les compteurs Gazpar et Linky pour les habitations…

Posted in actualité, documentaire, média et propagande, militantisme alternatif, politique et lobbyisme, politique française, résistance politique, science et nouvel ordre mondial, technologie et totalitarisme with tags , , , , , , , , , , , , , , , on 30 mars 2019 by Résistance 71

stop-linky-gazpar-5G (PDF)

Notre dossier « Gazpar, Linky »

 

La combinaison compteur Gazpar et porte automatique d’immeuble cause un piège mortel en cas de fuite de gaz…

 

Source anonyme

Article reçu par courriel

 

29 mars 2019

 

En effet, Il y a 2 raisons possibles (parmi d’autres mais celles là ne seront jamais mentionnés par la presse avec les conflits d’intérêts des entreprises) pour qu’une fuite de gaz puisse se transformer en explosion.

La première raison c’est les portes automatiques (cause: l’utilisation du système électrique en cas d’une fuite de gaz peut provoquer l’explosion): les portes automatiques des immeubles ou commerces. En effet, les portes automatiques sont des appareils électriques, or aucun appareil électrique ne doit être actionné en cas de fuite de gaz sous peine de provoquer une explosion ; actionner un appareil électrique (porte automatique) en présence d’une fuite de gaz garantit l’explosion. 

C’est d’ailleurs pour cela qu’en cas de fuite de gaz, les consignes de sécurité indiquent de ne pas pousser les boutons poussoirs des portes automatiques (voir liens https://www.signaletique.biz/panneau-consigne-de-securite-gaz-a0335-,fr,4,A0335.cfm

https://www.medisafe.fr/urgence/consignes-d-urgence/consignes-securite-gaz.html)

La deuxième raison c’est les compteurs gazpar (tous les émetteurs d’ondes peuvent causer l’explosion en cas d’une fuite de gaz): les compteurs gazpar peuvent eux-mêmes provoquer des explosions en cas d’une fuite de gaz au niveau des compteurs, car ils émettent des ondes, or les ondes wifi peuvent causer des explosions en présence d’une fuite de gaz, voilà pourquoi les consignes de sécurité interdisent d’utiliser le téléphone portable émetteur d’ondes en cas de fuite de gaz, et c’est ironique  car c’est Engie lui-même qui dit qu’il ne faut pas utiliser de téléphone portable émetteur d’ondes en cas de fuite de gaz

En effet, Sur le site ENGIE propriétaire de GRDF, il dit de ne surtout pas utiliser de téléphone mobile à proximité d’une fuite de gaz

htps://particuliers.engie.fr/gaz-naturel/conseils/normes-securite/que-faire-fuite-gaz.html 

Le CRIIREM indique lui aussi que les compteurs intelligents gazpar créent une zone explosive à cause de leurs ondes en cas de fuite de gaz au niveau du compteur 

https://www.criirem.org/autres-emetteurs/compteurs-telereleve-radioreleve

donc de ce point de vue là, les compteurs gazpar sont  dangereux. Il est possible que les explosions d’immeuble soient dues au fait que les gens ou pompiers de secours essayent de sortir ou d’entrer en touchant des boutons électriques ou utilisant des badges magnétiques ou actionnant le bouton de l’interphone électrique sur les portes automatiques.

Hypothèses sur les explosions qui ont déjà eu lieu:

– Les pompiers du cas immeuble Paris sont peut-être mort car ils ont voulu ouvrir une porte automatique pour entrer dans l’immeuble, et cela a du provoquer l’explosion avec la fuite de gaz déjà présente. En lisant l’article (htps://www.liberation.fr/france/2019/01/12/explosion-d-un-immeuble-a-paris-le-bilan-monte-a-quatre-morts_1702517), on voit bien que l’explosion a eu lieu durant l’intervention, donc cela montre que l’ ouverture de la porte automatique en actionnant avec un badge électronique magnétique ou bouton poussoir électrique peuvent provoquer des explosions .

– Pour le cas du commerce boulangerie à Paris, c’est pareil, l’explosion a eu lieu lors de l’intervention des pompiers, peut-être que la boulangerie avait des portes automatiques détecteurs de présence comme dans la plupart des magasins modernes, et c’est en déclenchant l’ouverture des portes automatiques électriques en présence de la fuite de gaz que cela a provoqué l’explosion.

htps://www.lemonde.fr/societe/article/2019/01/12/forte-explosion-et-incendie-dans-un-commerce-du-centre-de-paris_5408175_3224.html

– Ici pour le cas immeuble cité à Tourcoing, c’est pareil, c’était uniquement une fuite de gaz, mais quand les pompiers sont venus, la fuite de gaz s’est transformé en explosion. Pourquoi? Sans doute parce que pour pouvoir entrer dans l’immeuble, les pompiers ont du ouvrir la porte automatique  et s’ils ont ouvert la porte automatique électrique avec un badge professionnel magnétique (comme l’ont les facteurs qui ont des badges qui leur permettent d’entrer dans les immeubles pour foutre leurs magazines de pub), alors cela aura déclenché l’explosion si la fuite de gaz était près de la porte automatique (htps://france3-regions.francetvinfo.fr/hauts-de-france/nord-0/tourcoing/tourcoing-explosion-provoquee-fuite-gaz-blesse-quatre-personnes-1335945.html)

D’ailleurs si vous lisez les consignes de sécurité, vous verrez bien qu’ils déconseillent d’actionner des appareils électriques en présence de la fuite de gaz (sonnerie de porte, bouton poussoir ou clé magnétique pour l’ouverture des  porte automatique, badge d’entrée magnétique pour ouvrir, etc…et ondes wifi portable, le site gazissimo dit qu’il faut téléphoner avec son portable très loin de l’immeuble, donc avouant par là que les ondes du portable peuvent déclencher l’explosion en cas de fuite de gaz, et donc que tous les objets connectés devraient être interdits près du réseau à gaz et des compteurs à gaz, et donc que les compteurs à gaz ne devraient pas être intelligents et donc que les compteurs intelligents gazpar devraient être interdits et ne pas émettre d’ondes par mesure de sécurité.

https://gazissimo.fr/conseils/securite/fuite-de-gaz-et-risque-d-explosion-que-faire-et-ne-pas-faire

Mais comme le site gazissimo n’interdit pas le compteur gazpar mais uniquement les ondes. 

Quel paradoxe de dire pas d’ondes en cas de fuite de gaz et pourtant de mettre des compteurs à ondes (gazpar) pour s’occuper du réseau de gaz 

https://gazissimo.fr/conseils/securite/fuite-de-gaz-et-risque-d-explosion-que-faire-et-ne-pas-faire

D’autre part, les compteurs linky sont  dangereux (ils émettent des ondes qui peuvent provoquer des explosions en cas de fuite de gaz à proximité des compteurs linky), et s’il n’y a pas de fuite de gaz, mais incendie tout court, ce sera impossible de sortir si les compteurs linky sont  situés près de la porte d’entrée, donc même si certaines portes automatiques peuvent s’ouvrir en cas d’incendie, personne ne pourra traverser à cause de la fumée émises par les compteurs intelligents situés près de la porte automatique

Une possible solution en cas de fuite de gaz  pour survivre ce serait de s’acheter un parachute et un extincteur. Et de dire aux pompiers de couper le courant dans l’immeuble (ah mince, ils ne peuvent pas le faire, ils ne sont pas formés pour cela), car actionner des appareils électriques (portes automatiques ou autre) en présence d’une fuite de gaz peut déclencher une explosion. Bien sûr faut couper le gaz en même temps. On se demande d’ailleurs si le courant est coupé en cas de fuite de gaz, les explosions ont sans doute lieu car le courant électrique marche même en cas de fuite de gaz, donc il suffit que quelqu’un actionne un appareil électrique en cas de fuite de gaz et c’est l’explosion.

Comme certaines portes automatiques ne peuvent pas s’ouvrir en cas de coupure de courant, Les portes automatiques c’est donc de la merde, et on devrait retourner aux bonnes portes non automatiques et non électriques qui peuvent s’ouvrir manuellement et donc ne peuvent pas déclencher d’explosion en cas de fuite de gaz car les portes anciennes ne sont pas liés au système électrique.

Et plus important, au lieu que les bailleurs dépensent des millions pour mettre des caméras de surveillance ou détecteurs de présences ou portes automatiques enregistreur d’entrée et de sortie pour chaque habitant avec badge magnétique à ondes, interphone lié au portable pour ficher les gens au loin, , tous ces objets magnétiques et électriques big brother pouvant causer une explosion s’ils sont actionnés durant une fuite de gaz,(en plus d’augmenter le prix annuel du loyer pour l’entretien de tous ces gadgets big brother.

http://www.alterinfo.net/En-France-les-immeubles-HLM-commencent-a-espionner-leurs-habitants-partout-avec-les-nouveaux-badges-personnalises_a135656.html)  ils feraient mieux de mettre des extincteurs dans tous les étages d’immeuble et d’en donner un gratuitement pour chaque appartement. 

Bien sur, comme toujours, il y a de l’argent pour espionner les habitants, mais jamais pour les protéger.

Maintenant, pour la raison de la fuite de gaz elle-même, on peut déjà se poser les questions quand les piles en lithium considérés par l’ONU comme des marchandises dangereuses et interdites dans les avions

http://www.buzzofweb.com/mise-en-garde-contre-les-piles-au-lithium-dans-les-avions/  sont contenus dans les compteurs gazpar https://www.fournisseur-energie.com/grdf-distributeur/gazpar/ et peuvent déclencher la fuite de gaz si elles font exploser le compteur gazpar

sources 

htps://ulisse.cnrs.fr/page.php?page=DT1229355884&lang=fr&codej=france https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/760961/piles-lithium-danger-incendie-transport-avion

https://www.tc.gc.ca/fra/tmd/les-piles-au-lithium-sont-des-marchandises-dangereuses-1162.html

https://resistance71.wordpress.com/2019/02/28/compteurs-gazpar-risques-averes-dexplosion/

Il y a des portes automatiques qui fonctionnent en cas de panne de courant et de détecteur d’incendie, le détecteur d’incendie déclenche la coupure de courant, et c’est la coupure de courant seulement qui permet l’ouverture manuelle des portes automatiques. (mais rien ne garantit que toutes les portes automatiques sont comme cela, certaines peuvent rester fermés même en cas de coupure de courant ou de détecteur d’incendie, c’est uniquement au moment de la catastrophe qu’on se rend compte mais là il est trop tard)

Mais par contre, pour la fuite de gaz, les gens seront piégés comme des rats, car aucune porte automatique ne s’ouvre manuellement en cas de fuite de gaz. Pourquoi? Parce qu’il n’y a aucune coupure automatique de courant qui est prévu en cas de fuite de gaz. (vérifié dans tous les sites vendeurs de portes automatiques, quand ils parlent de sécurité, ils ne mentionnent que l’incendie pas de fuite de gaz prévue)

C’est d’ailleurs pour cela que les consignes de sécurité prennent la peine de dire de ne pas actionner le bouton poussoir de la porte automatique en cas de fuite de gaz, car ils savent que le courant n’est pas coupé automatiquement en cas de fuite de gaz, et que actionner les portes automatiques en cas de fuite de gaz avec les boutons poussoirs électriques ou badges magnétiques peuvent causer l’explosion.

https://www.medisafe.fr/urgence/consignes-d-urgence/consignes-securite-gaz.html

La fuite de gaz + actionner des appareils électriques ou portes automatiques en présence de la fuite de gaz causent l’explosion.

L’incendie coupe l’électricité:

« L’incendie coupe, la plupart du temps, l’électricité et le téléphone fixe ne fonctionne plus. »

https://premiers-secours.ooreka.fr/fiche/voir/185085/que-faire-en-cas-d-incendie-dans-votre-habitation

L’incendie venant de source électrique peut causer une explosion si l’incendie se propage jusqu’à un tuyau de gaz, casse le tuyau de gaz, provoque la fuite de gaz, donc là oui explosion

Par exemple, dans ce cas ci, un incendie d’origine électrique a atteint 3 bouteilles de gaz dans le campus universitaire ce qui a causé une explosion

« un incendie provoque une forte explosion sur le campus universitaire

Selon la préfecture de région, cet incendie «accidentel» a pris sa source sur le toit d’un «laboratoire du campus». Les détonations seraient dues à la présence de trois «bouteilles de gaz» alors que des travaux d’étanchéité étaient en cours. »https://francais.rt.com/france/58048-villeurbanne-incendie-provoque-forte-explosion-campus-universitaire-videos

Si le compteur linky explose et cause un incendie, alors le compteur gazpar situé à côté explosera, causera une fuite de gaz, et l’incendie venant du compteur linky causera l’explosion de l’immeuble.

Si le compteur gazpar provoque une fuite de gaz à cause de sa pile en lithium qui explose, alors ce sera l’arrivée des pompiers qui provoquera l’explosion quand ils essayeront d’entrer dans l’immeuble par les portes automatiques situés près du compteur gazpar car actionner des appareils électriques en présence d’une fuite de gaz provoque l’explosion.

Le cas des piles au lithium

Enfin, il faut savoir que la pile en lithium est explosive en cas d’échauffement ou d’incendie , donc tous les objets connectés contenant une pile en lithium dans l’immeuble exploseront et pourront causer l’explosion de l’immeuble. (voilà pourquoi la cigarette électronique est dangereuse, car les gens qui fument une cigarette électronique (donc échauffe la pile en lithium à l’intérieur) risquent de mourir en explosant comme c’est le cas ici (htp://www.leparisien.fr/faits-divers/un-anglais-meurt-apres-l-explosion-de-sa-cigarette-electronique-09-08-2014-4055887.php) donc L’interphone connecté, les caméras de surveillance connectés, les détecteurs de mouvement connectés, les compteurs intelligents, les piles ou batterie en lithium qui chargent les portes automatiques https://www.vlad.fr/fr/portes-automatiques/9-pile-lithium-3v-pour-porte-automatique-282cr123ccpara29.html, tous ces gadgets big brother avec pile en lithium qui s’accumulent dans les immeubles ces derniers temps et également les portables que les gens tiennent à la main peuvent exploser sous la chaleur de l’incendie vu qu’ils contiennent aussi des batteries en lithium. Bref, voici tous les liens qui montrent que les piles ou batteries en lithium explosent:

« Des piles ion-lithium responsables d’un incendie dans un avion de WestJet »

https://www.travelpulsequebec.ca/nouvelles/compagnies-aeriennes/des-piles-ion-lithium-responsables-dun-incendie-dans-un-avion-de-westjet.html

–  « Incendie dans un conteneur de piles de lithium » 

https://www.aria.developpement-durable.gouv.fr/accident/18298/

–  « l’incendie a été causé par une pile ion-lithium » 

https://www.buzzofweb.com/mise-en-garde-contre-les-piles-au-lithium-dans-les-avions/

– « Saviez‑vous que les piles au lithium sont des marchandises dangereuses?

« il peut arriver que certaines piles au lithium surchauffent et prennent feu. Une fois enflammées, elles peuvent entraîner d’autres piles à proximité à surchauffer et à prendre feu. Ces incendies sont difficiles à éteindre et produisent des fumées toxiques et irritantes. »

« le système d’extinction des incendies pourrait ne pas suffire à éteindre tous les types d’incendies causés par des piles au lithium. »

« Voici des rapports d’incident récents touchant la défaillance de piles au lithium : 

Des piles en lithium d’ordinateurs ont chauffé et causé des incendies sur des aéronefs-cargos et des aéronefs de passagers.

Une pile au lithium ionique sur charge a explosé sur un mini sous-marin conçu pour transporter les SEALS de la marine américaine.

Les piles en lithium de l’appareil photographique d’un passager ont commencé à dégager de la fumée à la porte d’embarquement. »

https://www.tc.gc.ca/fra/tmd/les-piles-au-lithium-sont-des-marchandises-dangereuses-1162.html

–  « Le type de pile le plus problématique est celui au lithium ion, affirme-t-il »

« Le danger des piles au lithium ion

En juillet dernier, l’Association des services d’incendie de Terre-Neuve-et-Labrador a sonné l’alerte après deux incendies causés par des piles au lithium-ion. »

https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1138085/batteries-feu-incendie-potentiel-danger-tiroir

http://www.fredzone.org/les-batteries-lithium-ion-posent-problemes-aussi-aux-pompiers-993

https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/760961/piles-lithium-danger-incendie-transport-avion

https://www.journaldemontreal.com/2019/01/19/mise-en-garde-contre-les-piles-au-lithium-dans-les-avions  

htps://www.aria.developpement-durable.gouv.fr/accident/51459/

https://www.generation-nt.com/vols-usa-piles-avions-lithium-ion-actualite-65764.html

htps://ici.radio-canada.ca/nouvelle/760961/piles-lithium-danger-incendie-transport-avion

https://www.tc.gc.ca/fra/tmd/les-piles-au-lithium-sont-des-marchandises-dangereuses-1162.html

https://nouvelles.paxeditions.com/fr/nouvelles/aviation/incendie-dans-un-avion-de-westjet-des-piles-ion-lithium-en-cause

https://www.buzzofweb.com/mise-en-garde-contre-les-piles-au-lithium-dans-les-avions/

http://www.officiel-prevention.com/protections-collectives-organisation-ergonomie/risque-chimique/detail_dossier_CHSCT.php?rub=38&ssrub=69&dossid=526

https://www.lesoleil.com/actualite/les-piles-une-bombe-a-retardement-cachee-dans-vos-tiroirs-de-cuisine-0748f34214e0b83651044caff4a42bf6

https://www.tvanouvelles.ca/2019/01/19/mise-en-garde-contre-les-piles-au-lithium-dans-les-avions-1

https://www.canada.ca/fr/sante-canada/services/securite-jouets/securite-piles.html

htps://www.aria.developpement-durable.gouv.fr/wp-content/uploads/2018/09/2018-09-17_FL_Piles_Lithium_PA_FR.pdf

http://www.rcinet.ca/fr/2016/02/23/loaci-interdit-les-cargaisons-de-piles-lithium-sur-les-avions/

L’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI), une agence de l’ONU basée à Montréal, vient d’interdire à ses 191 pays membres de transporter des piles lithium-ion en cargaison sur les avions de ligne de passagers en raison des risques élevés d’incendie.

http://www.rcinet.ca/fr/2016/02/23/loaci-interdit-les-cargaisons-de-piles-lithium-sur-les-avions/

https://www.travelpulsequebec.ca/nouvelles/compagnies-aeriennes/des-piles-ion-lithium-responsables-dun-incendie-dans-un-avion-de-westjet.html

https://www.mega-piles.com/news/interdiction-batteries-lithium-soute-avions-922

https://www.techniques-ingenieur.fr/actualite/articles/les-batteries-au-lithium-ont-elles-incendie-le-vol-mh370-11224/

https://www.lactiondautray.com/article/2017/03/02/une-pile-au-lithium-explose-et-cause-un-incendie-

https://www.zinfos974.com/Un-magasin-de-velos-electriques-avec-des-batteries-au-lithium-prend-feu_a126619.html

https://www.ups.com/assets/resources/media/fr_CA/pack_ship_batteries.pdf

Colonialisme et idéologie: la falsification historique, fondement du sionisme (avec Israel Finkelstein et Neil Silberman)

Posted in actualité, colonialisme, documentaire, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, militantisme alternatif, pédagogie libération, politique et lobbyisme, politique et social, résistance politique, sciences et technologies, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , , , on 26 mars 2019 by Résistance 71

 

« La seule excuse de dieu c’est qu’il n’existe pas. »
~ Stendhal ~

« L’histoire d’Israël est inestimable en tant qu’histoire typique d’une tentative de dénaturer toutes les valeurs naturelles… Le christianisme a germé d’un sol si corrompu que sur celui-ci, tout ce qui est naturel, toute valeur naturelle, toute réalité, fut opposé par les instincts les plus profonds de la classe régnante, cela mâtura comme une sorte de guerre à mort contre la réalité et en tant que tel, cela n’a jamais été surpassé… »
~ Friedrich Nietzsche ~

 

Résistance 71

 

26 mars 2019

 

La marionnette Trump vient juste de signer une reconnaissance de « souveraineté israélienne » sur les plateaux du Golan volés à la Syrie il y a des décennies de cela, au nom de la « souveraineté de l’état juif » que serait Israël… Tout cela fondé sur le soi-disant « droit divin historique » d’un peuple « élu de dieu », de retourner sur sa terre ancestrale d’où il aurait été chassé suite à une conquête narrée dans le seul texte « historique » sur lequel toute cette histoire se fonde: la bible.

Or, et cela est connu depuis des lustres, toute cette affaire n’est que pure mythologie et n’est imposée que par des croyances qui ne reposent en rien sur des faits historiques réels, soutenus par des preuves archéologiques de terrain. Nous avions déjà traduit et publié les analyses du Dr Ashraf Ezzat en la matière, celui-ci s’étant beaucoup appuyé sur des recherches archéologiques vitales dont celles dont nous vous présentons ci-dessous des extraits choisis traduits par nos soins, réunies dans un ouvrage de 2001 rédigé par les éminents archéologues Israel Finkelstein et Neil Silberman, intitulé « The Bible Unearthed » ou « La Bible déterrée ». Ce livre existe en français sous le titre « La bible dévoilée » et nous invitons les lecteurs intéressés de le lire en entier.

Il est important de comprendre que la bible telle qu’elle est narrée est une fiction essentiellement écrite au 7ème siècle AEC et que la recherche archéologique n’a jamais fournie aucunes preuves de la mise en esclavage (à l’époque dite « biblique ») d’un peuple « israélite » par les Egyptiens, qu’il n’y a jamais eu « d’exode » d’Egypte, qu’il n’y a jamais eu 40 ans d’errance de la désert du Sinaï pour les Israélites, qu’il n’y a jamais eu de conquête de Canaan ni de chute des murs de Jericho au son des trompettes, ni non plus de royaumes fastueux de David et Salomon. La vérité est toute autre…

Tout cela est pure fiction, l’origine d' »Israël » n’est pas exogène par conquête de Canaan, mais endogène par évolution historico-démographique et les descendants des véritables « israélites » historiques sont dès lors plus que probablement les Palestiniens d’aujourd’hui.

Le sionisme, dans son concept politique colonial de « retour à la terre promise » est fondé sur une falsification parfaitement connue des pères du sionisme moderne et de la fondation de « l’entité sioniste » auto-proclamée « état juif », en quête aujourd’hui d’expansion vers un « Grand Israël » n’existant que dans l’imagination d’idéologues psychopathes prenant leurs désirs pour des réalités et menant la région et le monde vers un chaos planifié de longue date.

Bonne lecture !

La véritable « histoire biblique » (version PDF, mise en page de Jo):


La Bible Déterrée Israel Finkelstein

 

Technologie et contrôle de la population: La 5G outil du génocide mondial en cours et à venir… (Dean Henderson)

Posted in actualité, écologie & climat, documentaire, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, ingérence et etats-unis, N.O.M, neoliberalisme et fascisme, politique et lobbyisme, politique et social, résistance politique, santé, santé et vaccins, science et nouvel ordre mondial, sciences et technologies, technologie et totalitarisme, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , on 25 mars 2019 by Résistance 71


Technologie et totalitarisme: marquage RFID

 

Qui est derrière la volonté de contrôle et de décimation de la population par la technologie 5G

 

Dean Henderson

 

19 mars 2019

 

url de l’article original:

https://hendersonlefthook.wordpress.com/2019/03/19/whos-behind-the-5g-cull-of-humanity/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

En 1999, le scientifique de Hewlett Packard (HP) Richard P. Walker reçut une patente pour ce qui allait devenir “l’internet des choses”, plus connu sous le vocable de 5G. Walker et ses collègues de la Silicon Valley reçurent de la technologie militaire de la part de Lockheed Martin et d’IBM.

HP créa Agilent Technologies cette même année comme véhicule porteur de la patente de Walker pour en faire un succès. Toutes les patentes qui s’ensuivirent concernant la 5G seraient mystérieusement absorbées par Agilent, que ce soit dans le domaine de la surveillance, de la cybernétique, de l’ingénierie génétique, du puçage humain (RFID), ou des “wet works”.

L’entreprise qui pousse la patente Agilent de Walker est SERCO, une entreprise britannique très puissante et très proche de Lockheed Martin (NdT: le #1  mondial de l’armement), General Electrics (GE) et BAE.  La première et la 3ème de ces entreprises citées sont les deux plus grosses industries de l’armement au monde. Les quatre entreprises font partie de Crown Agents USA Inc. La part dorée de SERCO est contrôlé par British Nuclear Fuels (BNFL) et donc la reine Elizabeth II d’Angleterre.

En 2000, SERCO et Lockheed Martin ont pris le contrôle du site d’armement britannique Aldermaster. Elles contrôlent aussi les 2/3 de British Atomic Weapons Establishment (BAWE), le dernier 1/3 est la propriété de BNFL. Cette dernière décennie AEW a commencé à exporter de l’uranium enrichi américain volé depuis une entreprise Eunice NM et au travers de sa succursale URINCO. Ils furent aidé dans cette démarche par le Highland Group, dont les membres inclus les Clinton et Robert Mueller (NdT: patron du FBI).

SERCO contrôle l’immigration et possède un laboratoire de recherche en pathologies en GB, l’entreprise gère aussi des centres de détention, des prisons et des hôpitaux en Australie et en Nouvelle-Zélande. Mais le plus gros de ses revenus provient de contrats avec le gouvernement américain obtenus sans aucun appels d’offre et accordés par des membres du Senior Executive Services (SES). Le SES consiste en des hauts fonctionnaires internes au gouvernement, qui ne peuvent pas être virés après un an de service. Le président Obama en a nommé 8 000…

Les membres du SES sont en fait des agents de la Couronne britannique (NdT: de fait la City de Londres) qui donnent des contrats en provenance du gouvernement américain, certaines ressources et des informations très sensibles à leurs patrons de la Couronne (City de Londres).

SERCO reçoit quelques 15 à 20 milliards de dollars par an de contrats passés avec le gouvernement des Etats-Unis ; gère 63 tours de contrôle du traffic aérien, gère l’ObamaCare, gère des parkings et société d’horodateurs  ainsi que des entreprises de bus et de trains, supervise les prêts d’Overseas Private Investment Corporation (OPIC) et se charge des envois de fret de l’USAID. Mais 75% des revenus des contrats de SERCO sont avec la défense américaine. Avec ses bureaux de laveries d’argent sale contrôlés par la City de Londres dans les paradis fiscaux de Jersey, Guernesey et les Iles Caïmans, SERCO gère la “sécurité” de toutes les branches de notre armée et de nos services de renseignement. SERCO est profondément impliqué dans le programme spatial américain au travers d’Aerospace Corporation, qui prévoit déployer quelques 24 000 nouveaux satellites permettant la 5G par Elon Musk’s SpaceX et Amazon’s OneWeb l’année prochaine. SERCO possède aussi des contrats avec la Millenium Foundation de Bill Gates, impliquant la stérilisation des Africains et des Indiens par la vaccination.

Fondée en 1929, SERCO a émergé de RCA, un autre agent de la Couronne qui s’est transformée en General Electrics (GE). RCA est plus connue pour son électronique de consommation mais son principal revenu était généré par des équipements de radar et de sonar pour l’armée. C’est cette même technologie qui est maintenant déployée sous forme de 5G. Dans mon livre:  Big Oil & Their Bankers…, J’identifie RCA comme un élément clef de l’assassinat du président JK Kennedy par les agents de la Couronne.

Au début des années 1960, RCA a développé le système de détection rapide balistique de missile pour le Royaume-Uni. Dans les années 1980, on leur donna le contrat de soutien du nouveau programme spatial européen et pour la maintenance de l’éclairage publique de la ville de Londres. En 1987, avec ce qu’il restait de RCA absorbé par GE, ce qui en resta devint SERCO.

Pendant les années 1990, SERCO se développa internationalement, se concentrant sur les pays de l’alliance des “5 yeux” de la Couronne GB, Canada, Australie, NZ et USA, 4 d’entre eux parties intégrantes du Commonwealth et donc contrôlé par la Couronne / City. SERCO commença aussi a fonctionner dans les monarchies marionnettes de la City de Londres que sont les monarchies du Golfe et son CCG, l’entreprise y gère les opérations de contrôle du traffic aérien. Elle a aussi acquis le contrôle de l’aviation civile irakienne (ICAA) ; ceci facilite grandement tous les trafics d’armes, de drogue, d’êtres humains de la Couronne depuis cette région.

SERCO fournit également un soutien technique à l’accélérateur de particules du CERN en Suisse, gère les services de transport et de fret du North District Hospital de Hong Kong (un autre centre majeur du traffic de la drogue…) et fournit un “soutien logistique” aux bases militaires des pays des 5 yeux. SERCO gère aussi le Laboratoire National de Physique de la GB et entraine des soldats aux Etats-Unis et en Allemagne.

SERCO aussi domine le nombre de contrats attribués par le Department of Homeland Security et est en charge de la région 9 des camps de la FEMA, qui inclut l’Alaska, Hawaii et la côte Ouest américaine, qui a fait l’expérience il y a peu d’une série de catastrophes naturelles pas si naturelles que ça.

SERCO a commencé à fournir un soutien informatique au parlement européen en 2014, à entraîner les pompiers américains en Afghanistan en 2016 et a commencé la gestion des satellites météorologiques européens en 2017.

La spécialité de SERCO est la gestion des données cybernétiques, incluant les archives criminelles, les archives de permis de conduire, de vaccinations, les bases de données d’ADN, et les archives des communications militaires. Ceci la place dans la position de pouvoir contrôler les pays des 5 yeux et leurs citoyens. Mais l’infiltration la plus importante du GCHQ (le QG du renseignement britannique) s’est produite en 2015 lorsque SERCO reçût le contrat de patente de classification aux Etats-Unis essentiellement la mettant en charge du bureaux des patentes. En cette capacité, l’entreprise peut diriger là ou a Couronne le désire, la patente Walker 5G. Cette direction, d’après leurs propres documents, est la réduction de 70% de la population du Royaume-Uni pour 2025. Une réduction similaire est prévue être étendue au monde entier.

SERCO est gérée par deux Chevaliers Hospitaliers britanniques, Sir Roy Gadner, le président de SERCO et qui est en charge, selon le propre site internet de SERCO, des “relations avec la City de Londres et les actionnaires principaux (comme la reine Elizabeth II…)”. Le CEO Rupert Soames est le petit-fils de Winston Churchill. En 2010, il fut fait Grand Officier de l’Ordre de l’Empire Britannique (qui, comme chacun sait, n’existe bien évidemment pas…)

Tous deux proviennent de l’agent de la couronne GE, qui fabrique les compteurs intelligents et l’éclairage LED, le tout mis en place juste avant la mise en fonction de la 5G. Monsanto, maintenant partie intégrante du descendant direct de la très nazie IG Farben: Bayer, est aussi étroitement lié à la Couronne, ce qui explique son empoisonnement continu de l’humanité avec son RoundUp (glyphosate).

Beaucoup de gens identifient maintenant les menaces variées envers l’humanité, des chemtrails à la fluoridation de l’eau en passant par les vaccins et le glyphosate et maintenant la 5G. Cet éveil est devenu si important, que l’establishment est en train d’interdir les informations de DARPAnet. D’autres ont identifié ces attaques comme étant un effort coordonné de dépopulation de l’humanité d’un facteur de 90%.

Mais la prochaine tache de cette enquête criminelle est la plus importante qui doit devenir le point de focale. Nous devons identifier les perpétrateurs. Pendant des décennies, les banquiers oligarques ont exprimé à maintes reprises leur obsession de la dépopulation de la planète. Le propre mari de la reine Elizabeth a manifesté son désir d’être réincarné en une sorte de parasite ou virus pour détruire l’humanité.

Mais il apparait que la Couronne n’attend pas cette éventualité. Dans leur programme accéléré de réduire la population mondiale de quelques milliards, SERCO est la rotule impliquant la Couronne comme perpétrateur de ce génocide des mieux préparés. La technologie 5G est une clef de leur plan et doit être stoppée à tout prix.

Quiconque protège ou permet à ces criminels de fonctionner est un traître à sa nation, un traître envers l’humanité. Toute personne qui a conscience de ces faits doit prendre à cœur de diffuser et de convaincre proches et amis, voisins et connaissance et agences de loi. Il est temps de focaliser notre énergie sur l’ennemi et d’empêcher de nuire ces sociopathes lucifériens avant qu’il ne soit trop tard.

 

 


Technologie au service du génocide planétaire

Illusion démocratique: L’écologie imposture de l’aliénation (Internationale Incontrôlable)

Posted in actualité, écologie & climat, économie, crise mondiale, gilets jaunes, militantisme alternatif, pédagogie libération, politique et lobbyisme, politique et social, politique française, résistance politique, société des sociétés with tags , , , , , , , , , , , , , , , on 19 mars 2019 by Résistance 71


Escroquerie du RCA

 

À bas l’aliénation économique !

À bas  l’imposture écologiste !

À bas la mobilisation capitaliste pour améliorer la merde climatique de la chosification de l’humanité asservie !

 

Internationale Incontrôlable

 

Mars 2019

 

L’aliénation  économique et l’imposture écologiste se relient d’elles-mêmes par l’Histoire et par l’étymologie dans la continuité organique du déploiement dialectique du sens pratique de la vie… L’économie, du grec ancien oikonomía, renvoie à l’administration de la maison propriétarienne en tant qu’activité humaine commercialisée ; laquelle consiste en la production, la distribution, l’échange et la consommation pour la vente et l’achat tels que ces catégories résultent de la mort advenue de la communauté  première quand l’oikos et le démos du produire solvable terminent de se substituer à la communauté originelle du génos sans argent ni État. L’écologie renvoie, elle aussi, à cet habitat aliénant du produire-l’argent… Elle émerge dans la seconde partie du XIXe siècle, lorsque les ravages de la marchandise commencent à devenir si visibles que, pour s’économiser, l’économie se doit de penser de façon protectrice les relations des organismes avec le monde environnant, de telle sorte que la survie de l’environnement soit garanti pour la sauvegarde de l’économie elle-même.

Dans la communauté, l’homme est en le cosmos immédiat de la vie sacrale. Il n’y a pas d’environnement et il n’y a pas d’économie puisqu’il n’existe aucune médiation. De la sorte, la nature n’est pas l’autre de l’homme : elle en est le cœur immanent de vie anti-marchande incarnée. De la même façon que l’auto-émancipation humaine abolira l’économie et la politique, elle liquidera l’écologie comme imposture capitaliste de reproduction de la nature aliénée par la société de la rentabilisation. L’écologie radicale, quant à elle, est consubstantielle à l’extrême droite et à l’extrême gauche du Capital ; elle est le projet illusoire le plus poussé de ceux qui veulent promouvoir une autre économie politique… En conséquence, l’économie de l’écologie disparaîtra avec l’écologie de l’économie… Dans le communisme, la nature n’est plus séparée de l’homme qui n’est plus séparé de lui-même… Il n’existe plus que le cosmos charnel de l’anti-mercantile et de l’anti-politique…

Aujourd’hui, l’écologie, comme toute forme d’expression du spectacle de la marchandise, est une mystification destinée à permettre la reproduction matérielle et symbolique du mode de production de la liberté despotique du profit. Ainsi, quasiment muette sur l’ampleur réelle du désastre des pesticides et de la chimie médicamenteuse qui tue progressivement la totalité de l’humus de l’être, l’idéologie écologiste, à la remorque trompeuse du gouvernement du spectacle mondial des angoisses universelles, a-t-elle fait des mythes du réchauffement climatique et du CO2 un vecteur cardinal de l’accumulation symbolique des nécessités de la valorisation de la servitude volontaire.

Partout où règne le spectacle du fétichisme marchand, les seules paroles autorisées sont celles qui veulent confirmer et conforter le fétichisme de la marchandise spectaculaire. Aucune ne peut donc être contradictoire à ce qui existe par la volonté tyrannique de la liberté capitaliste, ni contre-venir à la censure qui concerne le Tout de l’essentiel… On reconnaît le faux tout simplement à ce qu’il fuit et interdit, par principe, tout débat… Marx avait compris dès 1843, dans son fameux texte sur la Censure, que toute interdiction de discussion cache fondamentalement le faux triomphant du despotisme de l’argent, qui – dans l’impuissance qu’il a à pouvoir tolérer la véridique réalité explosive de l’ex-ister – est nécessairement inapte à accepter la plus petite confrontation au moindre contradictoire…

Tous ceux qui avaient, il y a déjà bien longtemps, commencé à critiquer les illusions et le mensonge de la démocratie, en la définissant comme la négation achevée de l’homme, ne s’étaient pas trompés. On la reconnaît à ce signe distinctif qu’elle est bien la consécration de l’abjection et de l’avilissement puisqu’elle est le triomphe des fictions du marché qui capitalise toute émotion…

Tout ce qui est censuré dit à la fois le vrai véridique du faux officiel et le faux véridique du vrai officiel…

À l’heure où la COP 21 des Nations unies du capitalisme mondialiste s’est réunie à Paris dans une vaste messe soliloquiste de débilisme profond où toute parole différente était immanquablement prohibée, redisons simplement des choses essentielles…

Le climat n’a pas attendu la révolution industrielle du Capital pour mettre en marche des fluctuations importantes. Le climat a toujours bougé. On retiendra plusieurs grandes époques climatiques sur le dernier millénaire :

– Autour de l’an 1000, une phase chaude a notamment permis à des groupes vikings significatifs d’aller s’implanter au Sud du Groenland (la « terre verte ») et de s’y développer avec cultures et bétail.

– Le climat du bas Moyen Âge s’est, ensuite, graduellement refroidi pour laisser la place à ce que l’on a appelé « le petit âge glaciaire », qui a duré jusqu’au milieu du XIXe siècle. Pendant cette période, les glaciers alpins ont avancé de 1 000 m avant de céder progressivement du terrain, au fil du réchauffement constaté durant le XXe siècle et qui se poursuit probablement aujourd’hui, en révélant ainsi progressivement les vestiges d’habitats médiévaux abandonnés.

On précisera que la planète Mars est actuellement en phase de réchauffement et que cela n’est certainement pas dû à l’activité humaine de production du CO2… Et on indiquera que la dernière étude approfondie de la NASA, publiée en novembre 2015, confirme, à la suite des précédentes, que les glaces de l’Antarctique sont en pleine expansion…

La théorie de l’origine humaine du réchauffement en raison d’une production excessive de gaz à effet de serre, s’appuyant exclusivement sur des modèles informatiques foncièrement incertains, est très loin de faire l’unanimité, mais, comme toute discussion contradictoire est interdite, seul a droit de diffusion, dans le crétinisme universitaire et médiatique de la marchandise, le GIEC du gouvernement du spectacle mondial de la marchandise.

L’absolutisme du spectacle de l’argent planétaire, qui, désormais, possède tous les moyens de déformer et défigurer l’ensemble de ce qui se passe, est, dorénavant, propriétaire intégral de tout ce qui a lieu comme il est tyran incontrôlable de tout ce qui prépare, sur le terrain, des réorganisations de l’économie politique de la soumission. Il dirige seul l’intégralité des espaces pour la totalité du temps de l’argent… Il décide, gouverne et régente tout ce dont on jargonne pour ne point penser…

Que la cause substantielle des changements climatiques en sus de la variation normale de l’orbite terrestre puisse être l’activité solaire constitue, encore pour l’instant, une controverse condamnée… Comme pour tous les totems et tabous issus notamment de la Seconde Boucherie capitaliste mondiale, l’on attend donc, ici aussi, que l’interrogation vraie puisse enfin se substituer aux vérités officielles qui dissimulent toujours le faux omni-présent…

On se souviendra, avec humour et sens critique, d’autres manœuvres du même genre utilisées dans le passé par le spectacle de la marchandise totalitaire : 

– l’hiver nucléaire, le refroidissement climatique durant les années 1970 ;

– les pluies acides censées détruire toutes les zones forestières de la planète durant les années 1980 ;

– le trou de la couche d’ozone laissant passer des rayons ultraviolets nocifs et contribuant à l’effet de serre durant les années 1980-1990.

Les révélations survenues dans le cadre du Climategate en 2009 ont démontré l’ampleur des nombreuses manipulations et manigances mises en place pour faire artificieusement correspondre de multiples observations discordantes à la construction théorique de l’origine humaine du réchauffement, de même que la censure du débat a été systématiquement mise en place pendant que de nombreuses pièces étaient dissimulées, et ce alors que d’innombrables sentences d’excommunication étaient évidemment partout proférées…

Finalement, le réchauffisme aura constitué une des plus grandes impostures intellectuelles de la science moderne du spectacle marchand, et les bétonnières de l’implantation des effrayantes éoliennes capitalistes qui brassent tant de vent pécuniaire nous enseignent, à coup sûr, que l’écologie représente admirablement le stade suprême de la fabulation économique. Comme Marx le développe dès le Livre Premier du Capital, « la production capitaliste disloque l’interaction métabolique entre l’humanité et la terre ; elle empêche, autrement dit, le retour à la terre de ses éléments nutritifs constituants […]. Tout progrès dans l’agriculture capitaliste devient ainsi un progrès dans l’art non seulement de dépouiller le travailleur, mais [encore] de spolier le sol ; tout progrès qui accroît la fertilité du sol pour une durée déterminée est aussi un progrès qui ruine ses sources à plus long terme. Ainsi, la production capitaliste ne développe la technique et ne contribue au procès social de production qu’en minant simultanément les sources originelles de toute richesse : le sol et le travailleur ».

Ainsi, les choses sont claires… Toute vraie défense de l’homme en la vérité du naturalisme cosmique est anti-capitaliste et donc anti-écologique, puisque l’écologie n’est rien d’autre que le spectacle de reconstitution d’une pseudo-nature dans le territoire d’un capitalisme aménagé où les ressources de la vie correctement asservie permettent que l’homme réifié affiche la preuve de son intimité économe avec la marchandisation mesurée du vivant.

Commentaires sur l’extrême radicalité des temps derniers…
Critique de la dictature démocratique du spectacle de la marchandise terminale...

Éditions le Retour aux sources

Internationale Incontrôlable,

Mars 2019

= = =

« Escroquerie du réchauffement climatique anthropique »