Archive for the sciences et technologies Category

Législation scélérate : caméra-piétons, drones, surveillance totale et mise en place de la grille de contrôle technotronique

Posted in 3eme guerre mondiale, actualité, coronavirus CoV19, crise mondiale, guerres hégémoniques, média et propagande, militantisme alternatif, N.O.M, pédagogie libération, politique et social, politique française, résistance politique, santé et vaccins, sciences et technologies, technologie et totalitarisme, terrorisme d'état, Union Europeenne et nouvel ordre mondial with tags , , , , , , , , , on 22 octobre 2021 by Résistance 71

dictature_technotronique
Surveillance partout, liberté nulle-part

Un député des Yvelines Philippe Benassaya veut des flics pour vous filmer à tous les coins de rue de France

cela s’appelle des caméras piétons, il a proposé sa loi le 20 octobre 2021

Anonyme

21 octobre 2021

Le député Philippe Benassaya a déposé le 20 octobre une proposition de loi pour mettre des flics portant des caméras minuscules filmant les piétons (rappel la loi de surveillance globale nous interdit de filmer les flics, alors qu’eux ont tous les droits) dans toutes les communes de plus de 10 000 habitants.

https://www.assemblee-nationale.fr/dyn/15/textes/l15b3801_proposition-loi

https://www.assemblee-nationale.fr/dyn/15/textes/l15b3790_proposition-resolution#

définition des caméras piétons; les caméras piétons ce sont ces flics portant des caméras en forme de bouton sur leur uniforme invisible au citoyen ordinaire s’appellent des caméras piétons. En gros, des caméras portés par des piétons à la place de poteaux.

J’imagine qu’ils vont utiliser ces caméras de reconnaissance faciale pour ficher ceux qui ne portent pas de masque https://reinfocovid.fr/temoignage/usurpation-dautorite/, ou n’ont pas le QRcode de la piqouze, et les rafler dans les prisons de la piqouze forcé à l’insu de tous

ou ficher ceux qui n’ont pas leur pass sanitaire et les rafler

en tout cas ces caméras piétons sont une bonne préparation pour le confinement martiale à venir avec piqouze forcé et rafle si ces caméras piétons sont partout dans toutes les communes de France

le député Philippe Benassaya a aussi déposé une proposition de loi le 20 octobre pour faire plus de place dans les prisons.

Donc les raflés iront dans les prisons.de la piqouze forcé

https://resistance71.wordpress.com/2021/10/06/escroquerie-covid-crime-contre-lhumanite-et-dictature-technotronique-prospective-2022/

ils nous préparent un cadeau d’Halloween mortel

ils préparent un confinement plus martial que les précédents pour contrôler les révoltés de la famine

car ils font le chantage de priver les populations de nourriture, s’ils refusent le poison OGM

https://olivierdemeulenaere.wordpress.com/2021/10/20/etats-unis-les-penuries-continueront-jusqua-ce-que-tout-le-monde-soit-vaccine-previent-le-secretaire-adjoint-au-tresor/

https://olivierdemeulenaere.wordpress.com/2021/10/18/entierement-vaccine-colin-powell-est-mort-du-covid-19/

https://olivierdemeulenaere.wordpress.com/2021/10/15/pour-la-directrice-du-fmi-le-bordel-logistique-et-les-penuries-viennent-dun-taux-de-vaccination-covid-insuffisant/

avec des caméras piétons et les drones caméras:

L’Assemblée nationale vient d’adopter une nouvelle loi pour légaliser l’usage de drones de surveillance par la police. Alors que le texte est quasiment identique à celui censuré par le Conseil constitutionnel en début d’année, les parlementaires n’ont pas hésité à le voter une nouvelle fois. C’est une énième preuve qu’il n’y a rien à attendre du Parlement pour nous protéger des dérives sécuritaires du gouvernement. La lutte contre la Technopolice ne se fera pas sur les bancs de l’Assemblée.

https://www.laquadrature.net/2021/09/23/la-loi-drones-2-est-docilement-adoptee-par-lassemblee/

les drones caméras peuvent envahir vos maisons et vos jardins à votre insu, ils vont repérer les survivalistes, et leur confisquer leurs biens, Castex avait fait une loi dès janvier 2021 pour voler les biens ou rafler des gens:

»la généralisation d’un tel usage de drones caméras sur l’ensemble du territoire national et pour différentes missions de maintien de l’ordre public fait peser un certain nombre de risques sur les libertés publiques et le droit à la vie privée. En effet, le cadre juridique auquel ces drones sont soumis est vague et peu défini. Si la vidéo-surveillance au moyen de caméras-piétons obéit à certaines règles, comme l’interdiction de filmer les espaces privés ou l’interdiction de conservation des images au-delà d’un mois, ce n’est pas le cas des drones équipés de caméras »

https://questions.assemblee-nationale.fr/q15/15-29476QE.htm

Une caméra-piéton est une caméra légère et compacte attachée à la poitrine ou à l’épaule d’un agent des forces de l’ordre pour filmer les piétons

https://fr.wikipedia.org/wiki/Cam%C3%A9ra-pi%C3%A9ton

la caméra piéton en forme de bouton facile à faire passer pour un bouton comme un autre sur un un uniforme boutonné est en rupture de stock

sans doute servi à fournir tous les flics

https://www.ledmesmile.com/product/camera-espion-avec-micro-integre-spy-cam-en-forme-de-bouton/

ils commencent déjà à vouloir tuer les non piqouzés par la famine, en coupant les vivres à ceux qui refusent la piqouze:

les salariés qui refusent la piqouze sont virés sans alloc chômage

prochaine étape, révélé dans sa vidéo 5ème vague (génocide par piqouze et famine):

les retraités qui refusent la piqouze se feront supprimer leur retraite

https://lemediaen442.fr/jean-quatremer-sur-larret-du-versement-des-retraites-aux-non-vaccines/

donc avant même que l’injection OGM soit obligatoire avec amende et prison + piqouze forcée, ils commencent déjà à couper les vivres à ceux qui refusent la piqouze, pour les rafler dans les prisons et les piqouzer de force à l’insu de tous, tant que la loi n’est pas officiel, en général, ils publient une loi qu’ils pratiquent déjà à l’insu de tous

et prochaine étape, la rafle des gosses pour la piqouze forcée

ils commencent déjà à faire la liste des gosses non piqouzés

https://lemediaen442.fr/secret-medical-olivier-veran-veut-autoriser-les-directeurs-detablissements-a-savoir-si-votre-enfant-est-vaccine/

tout comme ils ont fait la liste des adultes non piqouzés en juin

https://www.lemondeinformatique.fr/actualites/lire-le-oui-mais-de-la-cnil-a-la-liste-des-non-vaccines-fournie-aux-medecins-traitants-83543.html

après ils vont faire passer les morts de la famine causés par eux (le FMI et son collabo USA vont faire les magasins vides tant que toute la population ne sera pas piqouzé et les autres gouvernements collabos vont suivre, comme l’Australie, et le Royaume Uni qui  le font déjà, centres de vaccination bourrés à craqués de doses alors que les magasins sont vides https://strategika.fr/2021/09/11/panique-en-australie-les-rayons-sont-vides-penurie-de-tout/ 

https://www.profession-gendarme.com/le-gouvernement-australien-reconnait-que-le-vaccin-sars-cov-2-covid-19-est-un-poison/  

https://olivierdemeulenaere.wordpress.com/2021/08/21/laustralie-organise-un-rituel-de-vaccination-luciferienne-ciblant-24-000-enfants/ 

https://www.cielvoile.fr/2021/08/l-australie-suspend-les-droits-de-l-homme-et-les-libertes.html 

https://www.profession-gendarme.com/folie-pingdemic-le-gouvernement-britannique-engage-la-nation-a-se-suicider-par-la-famine-en-ordonnant-aux-travailleurs-du-secteur-alimentaire-de-sauto-mettre-en-quarantaine/ 

https://www.profession-gendarme.com/taux-de-deces-et-dhospitalisation-plus-eleves-chez-les-personnes-vaccinees-donnees-covid-19-du-royaume-uni/) 

pour les morts du soit disant covid à la place, en parlant de 5ème vague

https://reseauinternational.net/87-institutions-sanitaires-scientifiques-du-monde-entier-nont-pas-reussi-a-citer-un-seul-cas-de-purification-du-sars-cov-2-par-qui-que-ce-soit-ou-que-ce-soit-jamais/

https://olivierdemeulenaere.wordpress.com/2021/10/20/etats-unis-les-penuries-continueront-jusqua-ce-que-tout-le-monde-soit-vaccine-previent-le-secretaire-adjoint-au-tresor/

https://olivierdemeulenaere.wordpress.com/2021/10/18/entierement-vaccine-colin-powell-est-mort-du-covid-19/

https://olivierdemeulenaere.wordpress.com/2021/10/15/pour-la-directrice-du-fmi-le-bordel-logistique-et-les-penuries-viennent-dun-taux-de-vaccination-covid-insuffisant/

depopulation

L’antidote au totalitarisme est le dénigrement et l’union dans notre complémentarité bien comprise…

Posted in 3eme guerre mondiale, actualité, altermondialisme, coronavirus CoV19, crise mondiale, démocratie participative, guerres hégémoniques, pédagogie libération, politique et social, politique française, résistance politique, santé et vaccins, science et nouvel ordre mondial, sciences et technologies, société des sociétés, technologie et totalitarisme, terrorisme d'état, Union Europeenne et nouvel ordre mondial with tags , , , , , , , , , , , , , on 19 octobre 2021 by Résistance 71

deshumanisation
Le projet élitiste de déshumanisation n’est que cela, un projet, pas une réalité…
Solidarité, Union, Persévérance, Résistance, Action

Excellente analyse de Dominique Muselet à laquelle nous adhérons totalement. Cela fait combien d’années que nous disons de nous unifier par delà les clivages factices mis sur notre chemin, qu’il n’y a pas de solution au sein du système et ne saurait y en avoir, que nous devons nous réapproprier notre espace-temps et le convertir à l’harmonie dans l’acceptation de notre complémentarité dans la diversité ?… Sous l’article, nous replaçons encore et encore, ces quelques textes contemporains essentiels pour comprendre le chemin que nous devons emprunter pour sortir à tout jamais de la spirale infernale de l’imposture étatico-capitlaliste qui nous vampirise et nous vampirisera jusqu’au bout si on la laisse faire…

Compagnons lecteurs, faites circuler ce texte cours et concis de Dominique Muselet, il en vaut la peine.

~ Résistance 71 ~

SlogBD5

La prison électronique ou rien ?

Dominique Muselet

14 octobre 2021

url de l’article original:
https://www.mondialisation.ca/la-prison-electronique-ou-rien/5661359

J’ai participé autrefois à une expérience grâce à laquelle j’ai découvert un des principes fondamentaux de ce qu’on appelait la Création quand Dieu dirigeait nos vies.

L’animateur a mis toutes sortes d’instruments à la disposition d’un groupe de personnes n’ayant aucune connaissance musicale, puis il nous a demandé de jouer ensemble, a enregistré notre performance et nous l’a fait écouter. A la cacophonie du début, s’est substituée, en deux jours, une belle harmonie…

Et c’est là que j’ai compris que l’harmonie est le cœur de la Création. Il me semble que tout dans l’univers aspire à l’harmonie et que sans harmonie rien ne fonctionnerait. Ou du moins, il doit y avoir davantage d’harmonie que de désordre pour que ça marche.

Bon, je crois que nul ne niera qu’en ce moment l’harmonie est particulièrement mise à mal dans notre société. La polarisation, la « fracture » qui est le fonds de commerce des commentateurs stipendiés, a atteint des sommets. Au niveau international, le conflit s’intensifie entre l’Occident déclinant et le bloc eurasiatique montant. La guerre nucléaire menace. Les multinationales financiarisées et les politiciens qu’elles ont fait élire mènent une guerre impitoyable aux peuples, les riches aux pauvres, les covidistes aux réfractaires à l’ordre sanitaro-politique, les mondialistes au communautarisme, et au niveau local, les tribus nouvellement formées, se livrent de cruelles guerres de territoire et d’influence…

La recherche d’harmonie est ce que personnellement j’appelle Dieu. Dans un ashram, en Inde, j’ai lu, dans la traduction d’un livre de prières sanskrites, que Dieu, c’est « ce qui tient tout ensemble ». Quand Jésus dit que Dieu est amour, il dit la même chose. L’amour n’est pas un sentiment, c’est l’action de créer ou de maintenir l’harmonie, l’unité, la paix. Le diable, c’est l’incarnation de tout ce qui divise. Jusqu’ici, l’univers est toujours là et nous aussi. Cela semble indiquer que, même si des morceaux de l’univers se désagrègent sans cesse, Dieu, la force « qui tient tout ensemble », triomphe encore, peut-être de justesse, mais il triomphe.

C’est ce qu’ont tenté de nous enseigner Jésus, Gandhi, Martin luther King et tant d’autres. Malheureusement, les États, nos nouveaux dieux, n’ont pas à leur disposition de grandes réserves d’amour. Du coup, ils choisissent le contrôle, la menace, la manipulation, la coercition, la punition, la prison, pour tenter de tenir tout ensemble. Il est vrai que leur but n’est pas non plus aussi désintéressé que celui du Dieu de Jésus, eux cherchent plutôt à se maintenir eux-mêmes, à nos dépens s’il le faut.

La dérive liberticide actuelle est bien documentée par de nombreux observateurs, même si le camp de l’Establishment tente de les faire taire par tous les moyens. Je ne vais pas y revenir. D’ailleurs, j’ai décidé d’ignorer désormais ce gouvernement et ses folies criminelles pour protéger ma santé mentale et ma paix intérieure. Ce qui m’intéresse ici, c’est d’essayer, à partir du présent, de nous projeter dans l’avenir.

Un des effets les plus inattendus de l’opération-Covid a été, à mon sens, de rebattre les cartes des alliances sur le terrain. Des gens et des groupes ont carrément changé de camp. Les Socialistes, certains écologistes, quelques Gilets jaunes et beaucoup de gens qu’on croyait tolérants et de bon sens ont révélé leur vrai visage en soutenant les mesures mises en place par les apprentis Big Brother, ou en en exigeant d’encore plus liberticides. On dirait qu’ils veulent passer de la libre circulation des personnes et des capitaux à la prison électronique pour tous (sauf pour eux évidemment).

De l’autre côté, des gens qu’on avait l’habitude de considérer comme des fashos comme Florian Philippot, ou qu’on tenait pour de nuisibles capitalistes ou des suppôts de la Caste, se sont révélés des défenseurs de la liberté tout à fait extraordinaires. Les irréductibles gauchistes diront que ces gens-là déguisent leur pensée pour tirer un profit personnel de la crise, mais moi j’ai tendance à croire que ceux qui risquent leur statut, leur emploi, leur vie, pour défendre la liberté, sont au moins aussi sincères que ceux qui hurlent avec les loups…

Et donc il n’est pas question que, pour plaire aux censeurs de tout bord, je me prive des analyses, des expériences et des enseignements de qui que ce soit.

Et je commence  derechef, ma descente aux enfers avec le conspirationniste, Giorgio Agamben, qui pose la question que beaucoup se posent :

Et si le passe sanitaire n’était pas une conséquence, mais la finalité ?

Auditionné par le Sénat italien le philosophe Giorgio Agamben a d’abord souligné une énorme contradiction dans la loi italienne:

« Vous savez que le Gouvernement, avec un décret-loi spécial numéro ddl 44/2021 appelé « bouclier pénal » désormais converti en loi, s’est exonéré de toute responsabilité pour les dommages causés par le vaccin.

Et la gravité de ces dommages résulte du fait que l’article 3 du décret en question mentionne explicitement les articles 589, 590 du Code pénal qui se réfèrent à l’homicide involontaire et… aux blessures par négligence (…)

Comment l’État peut-il accuser d’irresponsabilité ceux qui choisissent de ne pas se faire vacciner, alors que c’est le même État qui décline le premier, formellement, toute responsabilité pour les éventuelles conséquences graves ? »

 Puis il a répondu à la question soulevée plus haut :

« Il a été dit par des scientifiques et des médecins que le passe sanitaire n’a aucune signification médicale en soi, mais sert à forcer les gens à se faire vacciner.

Je crois plutôt que l’on peut dire le contraire : c’est-à-dire que le vaccin est un moyen de forcer les gens à avoir un passe sanitaire. C’est-à-dire un dispositif qui vous permet de contrôler et de suivre, une mesure sans précédent, leurs mouvements.

Les politologues savent depuis longtemps que nos sociétés sont passées du modèle qu’on appelait autrefois de la « société disciplinaire » à celui d’une « société de contrôle » ; de société fondée sur un contrôle numérique quasi illimité des comportements individuels qui deviennent ainsi quantifiables dans un algorithme.

Nous nous habituons maintenant à ces dispositifs de contrôle, mais je vous demande : jusqu’où sommes-nous prêts à accepter que ce contrôle aille ? »

Thalès et la société de surveillance

J’enchaîne avec le libéral libertaire Éric Verhaeghe qui est lui aussi épinglé par le pape de la bien pensance comme « proche de la sphère conspirationniste ». Si son amour de la liberté peut le rendre aveugle aux méfaits de la propriété privée des moyens de production, il fait merveille dans la lutte contre l’hystérie covido-politico-sécuritaire. Interviewé par Rachel Marsden, Verhaeghe nous révèle que Thalès, le marchand d’armes, a énormément investi dans l’énorme marché d’avenir de l’identité numérique à travers sa filiale Idémia, avec les encouragements de l’État. Le passe sanitaire, que les gens sont soi-disant très heureux d’avoir, est, selon cette entreprise elle-même, la première étape de la construction d’une identité numérique à travers un wallet qui se terminera par les moyens de paiement (ce qui permettra à l’État et aux banquiers centraux de disposer de notre argent comme si c’était le leur !) Dans le monde dystopique qu’ils nous promettent, il faudra montrer ses papiers (enfin son code QR !) pour aller prendre un café ou l’autoroute, bref nous serons surveillés sans cesse et partout.

Selon Éric Verhaeghe, le Brexit et tous les mouvements souverainistes inquiètent la caste libérale occidentale mondialisée. Elle a donc décidé de neutraliser les effets du suffrage universel en utilisant des technologies numériques pour pérenniser sa domination sur nos sociétés. Le passe sanitaire est la première expérience de Crédit social dans le monde occidental. Il punit les dissidents et récompense les obéissants sous couvert de nous protéger, l’argument des castrateurs de tous les temps. En Chine, il est d’ailleurs prévu que les paysans, qui sont d’éternels mauvais payeurs, règlent leurs impôts à travers la reconnaissance faciale, efficace à 80/95%.

Cette surveillance répressive est déjà utilisée en entreprise grâce à la télémétrie, selon la Quadrature du cercle, qui échappe, on ne sait pourquoi, à la vindicte de Conspiracy Watch :

« l’employé·e data-driven n’a pour seule fonction que de maximiser ses performances et la plus-value qu’il ou elle produit pour le bénéfice d’une entreprise qui aspire à une omniscience quasi-divine (…) Amazon se distingue régulièrement en la matière, par exemple avec la surveillance des conducteur·ice·s de camions de livraisons par un logiciel d’intelligence artificielle aux États-Unis, l’usage d’un logiciel qui suit automatiquement l’activité de chaque personne en mesurant le nombre de colis scannés et qui peut décider de licencier automatiquement les moins productives ou encore, en 2018, le dépôt de deux brevets pour un bracelet permettant de surveiller les mouvements des mains des employé·e·s dans les entrepôts. »

Y a-t-il un antidote à la dérive totalitaire de la Caste ?

En principe tout excès génère son antidote, pas toujours pour le mieux d’ailleurs. Par exemple, la caste mondialiste a supprimé les frontières des États, résultat, les frontières se sont rapprochées au point d’envahir notre intimité (codes d’accès, codes secrets, passe sanitaire et autres passes, caméras, surveillance électronique, etc.)

C’est le sociologue Michel Maffesoli, dûment vilipendé par Street Press (dans la grande famille des gardiens du discours convenu, on se répartit les rôles) pour ses soi-disant liens avec l’extrême-droite, qui nous apporte ici des éléments de réponse dans un article intitulé : Comment l’idéal démocratique a été remplacé par l’idéal communautaire.

A la question de Durkheim : « Comment tient une société que rien ne transcende mais qui transcende ses membres ? »  Maffesoli répond : « Par le sentiment partagé. Le partage du sentiment est le vrai ciment sociétal ; il peut conduire au soulèvement politique, à la révolte ponctuelle, à la lutte contre l’exclusion, à la grève par solidarité, il peut également s’exprimer par ou dans la banalité courante. Dans tous les cas, il constitue un ethos qui fait que contre vents et marées, au travers des carnages et des génocides, le peuple se maintient en tant que tel, et survit aux péripéties politiques ».

Selon lui, « la standardisation mondiale » engendre une « accentuation des valeurs particulières » qui permettent de se « réapproprier son existence ». Les « petits réseaux fédérant de petits groupes existentiels » se multiplient. On constate une « émergence de l’idéal communautaire que la modernité s’emploie à nier ».

La réponse et l’antidote à la déshumanisation totalitaire que veut nous imposer la Caste, c’est de l’ignorer autant que possible et de s’unir et de se réunir partout avec ceux qui partagent notre sentiment, pour défendre des terres, des bâtiments, des idées, des acquis, des droits, des idéaux, ou pour échapper à l’esclavage de l’emploi et de la consommation, à l’isolement, à la précarité, à la robotisation, à la surveillance, ou pour expérimenter d’autres façons de vivre.

Bien sûr tout cela sera combattu pied à pied par la Caste au pouvoir, mais le mouvement est irréversible. Le balancier est reparti dans l’autre sens. Rien n’empêchera les liens de se tisser, les communautés de se former et la société de se régénérer, d’autant plus qu’il suffit que le positif l’emporte d’un iota sur le négatif pour que le désordre (la haine, l’envie, la division, l’exploitation) cède la place à l’ordre (l’harmonie, la coopération, la paix).

C’est ainsi que, comme le dit Maffesoli, « contre vents et marées, au travers des carnages et des génocides, le peuple se maintient en tant que tel, et survit aux péripéties politiques  ». 

Dominique Muselet, Montreuil, le 13 octobre 2021

= = =

Il n’y a pas de solution au sein du système, n’y en a jamais eu et ne saurait y en avoir ! (Résistance 71)

Comprendre et transformer sa réalité, le texte:

Paulo Freire, « La pédagogie des opprimés »

+

4 textes modernes complémentaires pour mieux comprendre et agir:

Guerre_de_Classe_Contre-les-guerres-de-l’avoir-la-guerre-de-l’être

Francis_Cousin_Bref_Maniffeste_pour _un_Futur_Proche

Manifeste pour la Société des Sociétés

Pierre_Clastres_Anthropologie_Politique_et_Resolution_Aporie

Totalitarisme-robot

terre_et_homme

La vie, la mort, la finance et la falsification COVID19… (PDF)

Posted in 3eme guerre mondiale, actualité, coronavirus CoV19, crise mondiale, pédagogie libération, politique et social, politique française, résistance politique, santé et vaccins, science et nouvel ordre mondial, sciences et technologies, terrorisme d'état with tags , , , , , , on 17 octobre 2021 by Résistance 71

contemplation_covid

PDF
Anonyme-on-ne-planifie-pas-un-cancer-generalise

« Kill Shot », l’injection tueuse… Ce que nous savons (transcription / traduction vidéo par Résistance 71 )

Posted in 3eme guerre mondiale, actualité, coronavirus CoV19, crise mondiale, guerres hégémoniques, média et propagande, militantisme alternatif, neoliberalisme et fascisme, pédagogie libération, politique et lobbyisme, politique et social, politique française, résistance politique, santé et vaccins, science et nouvel ordre mondial, sciences et technologies, technologie et totalitarisme, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , , on 15 octobre 2021 by Résistance 71

vaxpoison

L’injection tueuse (transcription / traduction vidéo)

Greg Reese

13 octobre 2021

url de l’article original :
https://banned.video/watch?id=6166ea821648ca3e25181fa3

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

NdT : nous mettons le lien vers la vidéo sous la traduction de la transcription. Aucun problème pour se servir de notre traduction pour faire les sous-titres à cette video courte et essentielle.

22 mois après le début du COVID, nous avons toutes les informations nécessaires, nous savons qu’Antony Fauci, patron de l’institut de santé fédéral (NHI) a fait tout cela déjà dans les années 80 avec le virus VIH, l’AZT et le SIDA ; qu’il a travaillé avec le NIH en collaboration avec la Chine communiste pour créer un virus très contagieux depuis la chauve-souris au laboratoire de Wuhan. 

Nous savons que le test PCR fut utilisé pour créer un flot de faux positifs et ainsi pousser à l’autorisation d’un “vaccin” d’urgence.

Nous savons que ces “vaccins anti-COVID” ne sont pas des vaccins mais une haute technologie ARNm et qu’ils ont lamentablement échoué les tests animaliers. Il s’agit d’une thérapie génique pour laquelle bien des scientifiques nous ont averti qu’elle nous tuerait en disséminant la protéine spike dans le corps. Nous savons que peu importe la dangerosité de ces injections, les entreprises pharmaceutiques qui les commercialisent ne seront aucunement tenues responsables. Tout cela est pris en charge par l’argent du contribuable. 

Nous savons que les ingrédients qui les composent sont un grand secret et qu’ils ne veulent pas que vous sachiez ce qu’il y a dedans. Nous savons que certaines personnes reçoivent des placebo de solution saline. Nous apprenons seulement maintenant ce que ces injections expérimentales font en réalité. Un laboratoire de l’Ohio décrit comment ces injections créent de très sérieuses perturbations du système immunitaire, qu’elles étouffent la production de leucocytes (cellules de défense, globules blancs), ce qui handicape grandement le système immunitaire ; ce qui a pour résultat l’augmentation du nombre de maladies auto-immunes et de cancers. Après la réception de la seconde injection, le système immunitaire continue de dépérir. D’après un immunologue conseiller de ce programme, vous avez besoin maintenant du “booster shot” ou de la piqûre de rappel parce que les deux précédentes injections vous ont détruit votre système immunitaire, la recherche montre que ces injections génèrent de sévères mutations dans tout le corps, là où le récipient est le plus vulnérable. 

Nous savons que ces injections sont contaminées avec des objets divers qui apparaissent se transformant en d’autres objets ; dans quel but ? Nous ne le savons pas. Mais ce que nous savons, c’est que nos gouvernements avec la complicité des médias, bloquent l’information sur des traitements existant de la maladie qui sauveraient des vies, les conservant pour eux-mêmes, tout en poussant la piqûre tueuse sur le public, créant ainsi au passage une société de la ségrégation. 

Nous savons et ce sans l’ombre d’un doute que ces injections ARNm tuent les gens. Alors que certaines personnes peuvent avoir de la chance en recevant un placebo de solution saline, un bon nombre de personnes a son système immunitaire sens dessus-dessous. 

Nous savons tout cela parce qu’à ce jour, les preuves sont partout et fracassantes et nous savons aussi que ce sont les grandes banques qui dirigent cette vaste opération afin de mettre en place leur “Grande Réinitialisation” qu’ils affirment être une utopie transhumaniste, une cure au changement climatique, mais qui sait ? Ce que nous savons intrinsèquement, c’est que nous nous devons de les arrêter. 

Pour InfoWars.Com, je suis Greg Reese.

(reesereport.com)

url de la video: “Kill Shot” de Greg Reese

https://banned.video/watch?id=6166ea821648ca3e25181fa3

Very important testimony from Israël: “Comment le ministère de la santé israélien a supprimé des milliers de témoignages sur les effets adverses des injections ARNm (Avi Barak média)

Voir notre page : “Coronavirus, guerre contre l’humanité”

Il n’y a pas de solution au sein du système, n’y en a jamais eu et ne saurait y en avoir ! (Résistance 71)

Comprendre et transformer sa réalité, le texte:

Paulo Freire, « La pédagogie des opprimés »

+

4 textes modernes complémentaires pour mieux comprendre et agir:

Guerre_de_Classe_Contre-les-guerres-de-l’avoir-la-guerre-de-l’être

Francis_Cousin_Bref_Maniffeste_pour _un_Futur_Proche

Manifeste pour la Société des Sociétés

Pierre_Clastres_Anthropologie_Politique_et_Resolution_Aporie

cartedefidelitepfizer

poster4

Traitement précoce et prévention COVID19: Ivermectine au Soleil Levant (Média 4-4-2)

Posted in 3eme guerre mondiale, actualité, altermondialisme, coronavirus CoV19, crise mondiale, guerres hégémoniques, média et propagande, pédagogie libération, politique et lobbyisme, politique française, résistance politique, santé et vaccins, science et nouvel ordre mondial, sciences et technologies, technologie et totalitarisme, terrorisme d'état, Union Europeenne et nouvel ordre mondial with tags , , , , , , , , , , , , on 5 octobre 2021 by Résistance 71

DrGoogle

Japon : L’ivermectine contre le COVID… Ça marche !

Le Média en 4-4-2

3 octobre 2021

url de l’article original:
https://lemediaen442.fr/japon-livermectine-contre-le-covid-ca-marche/

L’efficacité de l’ivermectine est reconnue par les scientifiques. En France, le 20 juillet 2021, le Pr Pierre-Jean Guillausseau, de l’hôpital Lariboisière 75010 Paris et de l’université Paris-Sorbonne, conclut son étude : « La précocité du traitement est importante, avec une amélioration notée chez 79% des patients en cas de traitement précoce, 46% des patients en cas de traitement tardif. Enfin, l’ensemble des études indique une excellente tolérance de l’ivermectine, sans aucun effet secondaire sérieux ou grave. »

Au Japon, confronté à une recrudescence des infections dans le pays, le Dr Haruo Ozaki, président de l’Association médicale métropolitaine de Tokyo, appelle, le 13 août 2021, à la généralisation de l’utilisation de l’Ivermectine par les médecins généralistes.

Europe (et France) : il n’existe aucun traitement, circulez !

Au mois de mars 2021, l’Agence européenne du médicament estime que « Les preuves actuellement disponibles ne sont pas suffisantes pour soutenir l’utilisation de l’ivermectine dans le Covid-19 en dehors des essais cliniques ».

Le 1er avril 2021, l’Agence française du médicament (ANSM) a refusé l’autorisation temporaire d’utiliser l’ivermectine pour traiter ou prévenir le Covid-19. Le 27 février, le Haut Conseil de santé publique (HCSP) recommande de ne pas l’utiliser pour le Covid en dehors d’essais cliniques.

Un argument décisif contre l’ivermectine devrait arracher les derniers doutes : l’ivermectine est de droite ! « Dans un éditorial datant du 29 juillet 2021 publié dans le très respectable journal américain The Wall Street Journal (classé politiquement à droite), deux intellectuels demandaient à la FDA d’autoriser en urgence l’ivermectine contre la Covid-19. »

Le Japon submergé par les contaminations en août

Le Monde du 18 août 2021 alerte : « Covid-19 : le Japon dépassé par une hausse “sans précédent” de contaminations. Treize départements sont en état d’urgence et les contaminations progressent, alors que le pays s’apprête à accueillir, après les JO, les Jeux paralympiques. »

Le Japon n’a rien à attendre de l’ivermectine… selon l’AFP

L’AFP, dans son fact checking du 7 septembre 2021, nie toute efficacité du traitement anti covid : « […] on assiste à une recrudescence des problèmes de santé causés par des personnes qui ingèrent de l’ivermectine vétérinaire en croyant à tort qu’elle les protégera contre le Covid-19 ou qu’elle traitera cette maladie mortelle. Les directives officielles du ministère japonais de la Santé à l’intention des médecins précisent que “par rapport au traitement standard et au placebo, l’ivermectine n’a pas réduit les décès, ni raccourci la période d’hospitalisation, ni amélioré le temps de disparition du virus” ».

Miracle au Japon !  le virus recule

28 septembre 2021 : « Le Japon lève jeudi 30 septembre l’état d’urgence sanitaire dans toutes les régions. Le nombre quotidien de nouvelles infections au coronavirus est en déclin et la pression sur le système de santé s’est allégée, a déclaré ce mardi 28 septembre le ministre de l’Économie, Yasutoshi Nishimura. »

Agence Reuters du 3 octobre 2021 : « Japon – Le nombre moyen de nouveaux cas recensés chaque jour a baissé de plus de 8 700 au cours des 3 dernières semaines, à 38 % de son précédent pic d’infections. 8 cas recensés pour 100 000 personnes au cours des 7 derniers jours. »

Comment expliquer ce miracle du très net recul du covid, alors que seulement 60,2 % des Japonais ont reçu les deux injections le 29 septembre — moins qu’en France (65,9 % au 28 septembre) ?

L’ivermectine est utilisée au Japon, mais il ne faut pas le dire

Au Japon, il est possible d’importer sans autorisation les médicaments prescrits sur ordonnance par votre médecin traitant.

En témoignent les petites annonces de diverses cliniques (et on vous les donne même en japonais que l’efficace DeepT a traduit) et vous pourrez les retrouver sur l’excellent blog de Patrice Gibertie là :

  • 個人輸入は全国対応です。自宅に届くまで14日前後掛かるので時間に余裕がある方は検討しましょう。
  • 銀座まいにちクリニック
  • Traduction : L’importation personnelle est disponible dans tout le pays. Il faut environ 14 jours pour atteindre votre domicile, donc si vous avez du temps devant vous, vous devriez l’envisager.
  • 現在、イベルメクチンの在庫が切れているようです。(2021年8月21日)
  • Traduction : Il semble que nous soyons en rupture de stock d’ivermectine en ce moment. (21.08.2021)
  • 9月3日(金)のみイベルメクチン処方を再開したようですが、現在の在庫状況は不明です。(2021年9月10日)
  • Traduction : Les prescriptions d’ivermectine n’ont repris que le vendredi 3 septembre, mais l’état actuel des stocks est inconnu. (10 septembre 2021).

Bien entendu, en France, c’est le patient qui doit demander l’ivermectine à son médecin, lequel, pour éviter toute plainte de son ordre, refusera prudemment.

Jacqueline pour Le Média en 4-4-2.

===

Notre page « Coronavirus, guerre contre l’humanité »

lineaqrcode
Le boulet QR

Fraude et crime COVID en bande organisée : résumé et perspective hors système (Résistance 71)

Posted in 3eme guerre mondiale, actualité, coronavirus CoV19, crise mondiale, gilets jaunes, guerres hégémoniques, média et propagande, militantisme alternatif, N.O.M, neoliberalisme et fascisme, pédagogie libération, politique et lobbyisme, politique et social, politique française, résistance politique, santé et vaccins, science et nouvel ordre mondial, sciences et technologies, société des sociétés, technologie et totalitarisme, terrorisme d'état, Union Europeenne et nouvel ordre mondial with tags , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , on 27 septembre 2021 by Résistance 71

Kokopelli_affiche-droit-de-CHOISIR

Fraude COVID : résumé et perspective mars 2020 – septembre 2021

Résistance 71

27 septembre 2021

Nous couvrons, comme bien d’autres médias alternatifs, cette “pandémie” au virus SRAS-CoV-2 depuis le départ. Nous avons republié, relayé traduit et publié un certain nombre de textes, d’analyses, de documents en provenance de nombreuses sources, françaises et étrangères (anglophones). Nous avons suivi et analysé un grand nombre d’informations (pas toutes publiées sur ce blog loin s’en faut…), pour en arriver à la conclusion inévitable que tout ceci n’est qu’une vaste fumisterie criminelle dont l’objectif n’est en rien la lutte contre un nouveau coronavirus (fabriqué dans les laboratoires états-uniens entre 2006 et 2015 puis récupéré par le Pentagone pour en faire une arme biologique de dissémination), mais dont l’objectif est l’injection massive de la population mondiale avec une substance transgénique permettant la mise en place de tout un système de contrôle technotronique dictatorial planétaire sous couvert d’ “urgence sanitaire”, ce afin de faire passer la pilule de la mutation organisée du système étatico-capitaliste déjà dictatorial en lui-même et au bout de son rouleau, car finalement incapable de se reproduire et de progresser dans son développement historique, en une hydre tentaculaire dystopique de contrôle absolu des populations, dans un délire eugéniste néo-malthusien, savant mélange de “1984”, de “Brazil”, du “Meilleur des mondes”, de “Minoriry Report”, “Blade Runner” et “Gatacca” à la sauce bolchévico-stalino-hitléro-maoïste et fadaise supplémentaire nécessaire à sa survie et à celle de son cénacle de privilégiés lui permettant de se perpétrer.

Depuis plus d’un an et demi, nous tenons régulièrement à jour une page intitulée depuis mai 2020 : “Coronavirus, guerre contre l’humanité”. Titre sciemment choisi pour ne pas être anodin. Nous encourageons nos lecteurs à la visiter régulièrement pour y suivre ses mises à jour et surtout pour la diffuser au grand large, en tant que lien, dans sa totalité afin que le plus grand nombre ait accès aux informations vitales pouvant nous rassembler pour résister le plus efficacement possible, hors système, à cette tyrannie finale mise en place par la société du spectacle marchand dont nous sommes tous victimes à des degrés divers.

Sur cette page, nous couvrons dans l’ordre chronologique du déroulement de ce crime contre l’humanité en bande organisée :

  • La création du SRAS-CoV-2 dans les laboratoires américains de l’université de Caroline du Nord
  • La fraude des tests PCR
  • Les dangers des faux vaccins, vraies injections OGM à ARNm
  • La falsification des données chiffrées de la “pandémie” grâce à la fraude des tests PCR
  • La relation COVID-Biosécurité-dictature technotronique et le Nouvel Ordre Mondial en devenir via ce qui est appelé le “Grand Reset”
  • Mythe et statistiques du COVID19
  • Questions très importantes à poser aux “pro-vax”, aux promoteurs du cauchemar du programme en cours de l’injection OGM
  • Les injections OGM ARNm comme arme biologique
  • La création d’une fausse crise sanitaire planétaire purement à des fins de contrôle POLITIQUE
  • Comment dire NON à l’injection OGM
  • La fraude pandémique et les patentes, le gros business sous-jacent
  • Les chiffres du crime pseudo-vaccinal
  • Big Pharma, science et casseroles
  • Pourquoi cette obsession “vaccinale” ?…

De plus, nous attirons votre attention sur nos écrits sur le sujet depuis plus d’un an et demi, articles à également lire et diffuser sans modération afin que cela rejoigne toujours un peu plus, ce ruisseau devenu rivière de l’information alternative cherchant non seulement à mettre les projecteurs sur les très nombreuses zones d’ombre de toute cette affaire, mais aussi participer à la mise en place de solutions réfléchies, radicales (profondément ancrées à la racine de notre Être), à la tyrannie marchande maintenant en phase de mutation totale vers son apothéose finale, vers ce “Nouvel Ordre Mondial” dystopique de la dictature technotronique néo-malthusienne, en cela réalisant jusqu’au bout sa logique interne inhérente et historiquement irrémédiable.

Ce qui se passe sous nos yeux, résulte de la logique interne inéluctable d’un système dont les rouages se sont mis en branle au fameux néolithique, lorsque le pouvoir (la capacité décisionnaire et la prise de décision inhérentes à toute société, jusqu’ici diluée dans le corps social qui décidait collectivement, sachant  qu’il n’y a pas et ne saurait y avoir de société sans pouvoir…) s’est retrouvée séparée du substrat collectif où il est particulièrement soluble, pour être maintenu séparé du corps social, menant à la dérive inévitable du contrôle du pouvoir par une caste de privilégiés l’exerçant au détriment de la vaste majorité ne l’exerçant plus, ceci menant par effet boule de neige et de circonstances, à la mise en branle de facteurs “économiques” de domination qui bientôt, alliés aux facteurs religieux et politiques, parachèveront la division du corps social et la mise en place d’un système institutionnel de contrôle : l’État, et de rouages économiques débouchant, à terme, sur le capitalisme, dernière forme en date de la tyrannie politico-marchande et arrivant à son terme historique (plus de détail sur le cheminement historique dans notre “Manifeste pour la société des sociétés”). Nous incluons sous cet article quelques textes essentiels pour bien comprendre de quoi il retourne afin de ne pas se tromper d’objectif dans notre lutte terminale pour l’avènement du seul antidote possible au marasme proposé : la société de la Commune Universelle de notre humanité enfin réalisée.

Nos écrits en relation avec la fraude sanitaire en cours et sa relation avec la dictature technotronique de l’imposture étatico-capitaliste se trouvent sur notre page “Articles de Résistance 71”, mais nous encourageons à lire et diffuser plus précisément ces articles répertoriés ci-dessous dans l’ordre chronologique de leur publication, le premier datant du 17 mars 2020, il y a donc un an et demi :

Merci de (re)lire et de diffuser ces informations et analyses vitales au plus grand large possible. L’heure est à l’union, halte aux guéguerres de clochers politiques et à la division. C’est unis que nous vaincrons et divisés que nous perdrons. L’oligarchie le sait et dépense des milliards en propagande pour nous maintenir divisés depuis quelques 5000 ans et ce sur toutes les lignes de fractions possibles et imaginables. Il est plus que grand temps d’y mettre un terme et de reprendre la main, il ne s’agit plus de survivre mais de VIVRE, enfin !

La balle est dans notre camp, depuis un bon moment déjà !

A nous, les peuples, de jouer et de mettre à bas cette escalade du crime contre notre humanité qui se déroule sous nos yeux et dont la farce de la crise sanitaire actuelle n’est qu’un avatar supplémentaire de la falsification et de l’imposture programmées de la dictature étatico-capitaliste.

Rappelons-nous en toute circonstance qu’:

Il n’y a pas de solution au sein du système, n’y en a jamais eu et ne saurait y en avoir !

Lectures complémentaires et toutes aussi vitales :

Comprendre et transformer sa réalité, le texte:

Paulo Freire, « La pédagogie des opprimés »

+

4 textes modernes complémentaires pour mieux comprendre et agir:

Guerre_de_Classe_Contre-les-guerres-de-l’avoir-la-guerre-de-l’être

Francis_Cousin_Bref_Maniffeste_pour _un_Futur_Proche

Manifeste pour la Société des Sociétés

Pierre_Clastres_Anthropologie_Politique_et_Resolution_Aporie

A lire aussi et à diffuser sans modération, notre bibliothèque de plus de 260 PDF en téléchargement gratuit.

resistance1

monpassanitairedantonq

Yankland : le groupe d’experts de la FDA se prononce contre les injections OGM mortifères anti-COVID

Posted in 3eme guerre mondiale, actualité, coronavirus CoV19, crise mondiale, média et propagande, militantisme alternatif, pédagogie libération, politique et lobbyisme, politique et social, résistance politique, santé et vaccins, science et nouvel ordre mondial, sciences et technologies, technologie et totalitarisme, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , on 26 septembre 2021 by Résistance 71

vaxpoison

Le château de cartes du COVID s’effondre : Le groupe d’experts de la FDA sur les vaccins se prononce contre les injections mortelles

par Jamie White

Source en français:
https://reseauinternational.net/le-chateau-de-cartes-du-covid-seffondre-le-groupe-dexperts-de-la-fda-sur-les-vaccins-se-prononce-contre-les-injections-mortelles/

Plusieurs médecins participant à l’audition sur les vaccins de la Food and Drug Administration (FDA) ont affirmé vendredi, dans un témoignage explosif, que le vaccin COVID-19 tue plus de personnes qu’il n’en sauve et qu’il est à l’origine de mutations du coronavirus, comme le variant Delta.

Après huit heures de témoignages, le Comité consultatif de la FDA sur les Vaccins et les Produits biologiques connexes a voté à 16 contre 2 contre le programme de rappel du COVID-19 proposé par Joe Biden.

Au cours de cette audience, le Dr Steve Kirsch, directeur du COVID-19 Early Treatment Fund, a affirmé que les injections tuent plus de personnes qu’elles n’en aident.

« Je vais concentrer mes remarques aujourd’hui sur l’éléphant dans la pièce dont personne n’aime parler : les vaccins tuent plus de gens qu’ils n’en sauvent », a déclaré le Dr Kirsch par téléconférence.

« Aujourd’hui, nous nous concentrons presque exclusivement sur les sauvetages de décès COVID et l’efficacité des vaccins, car on nous a fait croire que les vaccins étaient parfaitement sûrs. Mais ce n’est tout simplement pas vrai ».

« Par exemple, il y a quatre fois plus de crises cardiaques dans le groupe de traitement dans le rapport de l’essai à 6 mois de Pfizer », a poursuivi Kirsch. « Ce n’était pas de la malchance. Le VAERS montre que les crises cardiaques sont survenues 71x plus souvent après ces vaccins par rapport à tout autre vaccin ».

« En tout, 20 personnes sont mortes qui ont reçu le médicament, 14 sont mortes qui ont reçu le placebo. Peu de gens l’ont remarqué ».

« Même si les vaccins avaient une protection de 100%, cela signifie toujours que nous avons tué deux personnes pour sauver une vie », a-t-il ajouté.

Kirsch a également expliqué que les données sur les décès dans les maisons de retraite montrent qu’environ la moitié des vaccinés sont morts, alors qu’aucun des non-vaccinés n’est mort.

Le Dr Jessica Rose, immunologiste et biologiste virale, a noté que, sur la base des données du VAERS, les risques liés au vaccin l’emportent sur les avantages chez les jeunes, en particulier les enfants, soulignant que les réactions indésirables à l’injection ont été multipliées par mille en 2021 par rapport à la dernière décennie.

« Il y a une augmentation de plus de 1000% du nombre total d’événements indésirables pour 2021 et nous n’en avons pas fini avec 2021 », a déclaré Mme Rose.

Rose a également déclaré que les données suggèrent que les vaccins COVID sont à l’origine de l’augmentation des mutations du COVID, comme les variants « alpha » et « delta ».

« L’émergence de ces deux variants et leur regroupement ultérieur ont eu lieu à proximité temporelle du lancement des produits COVID en Israël », a-t-elle déclaré.

« Israël est l’un des pays où l’on pratique le plus d’injections, et il ressort de ces données que ces produits n’ont manifestement pas réussi à conférer une immunité protectrice contre les variants émergents et à prévenir la transmission », a-t-elle ajouté.

Un médecin urgentiste de la Nouvelle-Orléans, le Dr Joseph Fraiman, a fait remarquer qu’il n’existe pas suffisamment de données issues d’essais cliniques à grande échelle pour garantir aux Américains non vaccinés et bien informés que le risque de subir les effets secondaires d’un vaccin est inférieur au risque d’être hospitalisé.

« Exigez que les essais de rappel soient suffisamment importants pour trouver une réduction des hospitalisations », a déclaré Fraiman au panel de la FDA. « Sans ces données, nous, l’establishment médical, ne pouvons pas interpeller en toute confiance les militants anti-COVID qui affirment publiquement que les vaccins nuisent plus qu’ils ne sauvent, surtout chez les jeunes et les personnes en bonne santé ».

« Le fait que nous ne disposions pas des preuves cliniques permettant de dire que ces militants ont tort devrait tous nous terrifier », a-t-il ajouté.

Après ces témoignages alarmants, il n’est pas étonnant que le comité de la FDA ait voté contre le programme de rappel.

Le vote du comité de la FDA contre le programme de rappel représente un coup dur pour l’administration Biden, qui a annoncé en août son projet de déployer des rappels pour les Américains ayant déjà pris deux doses du vaccin.

= = =

A lire, notre page « Coronavirus, guerre contre l’humanité »

BigPharma_credo

Sur la piste de l’esprit de la société (Hakim Bey)

Posted in actualité, militantisme alternatif, pédagogie libération, philosophie, politique et social, politique française, résistance politique, sciences et technologies, société des sociétés, technologie et totalitarisme, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , on 21 septembre 2021 by Résistance 71

le_miroir1

Anarchisme spirituel : sujets de recherche

Peter Lamborn Wilson (alias Hakim Bey)

Octobre 2002

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

Septembre 2021

1.

Conservatisme de l’âge de pierre (tribal, essentiellement égalitaire, proto-chamanique, chasseur / cueilleur / jardinier, économie du don, etc…)

Les villes-états summériennes (4ème millénaire AEC) : la cassure de la politique originele humanine non-stratifiée, l’émergence de la séparation (voir Pierre Clastres)

Enkidu de Gilgamesh: domestication de “L’homme sauvage”.

La bonne vieille cause et l’éternel évangile, ce que Blake appela le druidisme, a en fait toujours été le déguisement de notre chamanisme de l’âge de pierre et de la déesse du paganisme contre l’escroquerie illuminati vieille de 6000 ans : la religion d’état.

L’émergence de l’argent comme sexualité des morts.

2.

L’âge de bronze : paganisme du dieu de la guerre, menant au paganisme impérial de Rome dans l’âge de fer, la Grande Bête de la Révélation ;

contre cela, l’église originelle apparaît comme une dialectique de la résistance, spécifiquement dans sa forme Essène ou Nazaréenne / Ebionite, Zèle, gnostisme, réforme sociale (les prêteurs et les marchands hors du temple, les évangiles du pauvre etc) et le mysticisme néo-platonicien contre “le don de Constantin”, l’appropriation du christianisme par Rome (tout comme les rois-prêtres summériens s’approprièrent la spiritualité néolithique en tant que “contenu censuré” des cultes du temple…)

Le christianisme qui fut originellement un culte gnostique radical (“Le royaume de dieu est en vous”) fonctionne pathétiquement maintenant comme une religion d’état baignant dans de sévères contradictions et une culture schizophrénique.

3.

Mais toute religion est ancrée dans une contradiction basique : le contenu spirituel de l’âge de pierre (le mythos clastrien si on veut) placardé sur l’idéologie de la séparation hégémonique de l’âge du métal. (voir spécifiquement l’Enuma Elish ou “la génèse babylonienne” où le dieu de la guerre Marduk tue la déesse néolithique Tiamat…) La religion tente constamment de dépasser ou de rectifier cette contradiction. Mais les prêteurs et les marchands retournent toujours au temple et la rectification est une fois de plus transformée en hérésie, apostasie, ombres magiques et crime rituel.

Des sectes hérétiques millénaires parlent de restaurer l’âge d’or : ce rêve dérive de souvenirs réels (stockés dans les mythes) de cet âge de pierre égalitaire des chasseurs / cueilleurs / jardiniers, de l’économie du don et de la société chamano-païenne.

4.

La spiritualité n’est pas religion. La spiritualité est le créatif imaginaire du social (l’esprit, NdT: ce que Landauer appelle le “Geist”…), la religion son opposé ou sa négation, son “spectre” comme le dit si bien Blake : “l’aliénation de cette créativité dans des pouvoirs d’opposition.” Mais, à cause de paradoxes complexes de la dialectique, la graine, le joyau de la spiritualité est souvent trouvé dans les coquilles de la religion, spécifiquement avec les mystiques comme avec Maître Eckhardt et les Franciscains spirituels, et le poison de la religion souvent entache les hérésies, spécifiquement si elles gagnent un véritable pouvoir.

5.

Dans des temps religieux tout discours ou pratique non-autoritaire sera exprimé en termes religieux, souvent en ces termes : hérésie, schisme, apostasie, magie, sorcellerie etc… mais parfois aussi comme “réforme de l’église” ou comme des formes excessives marginales mais permises (comme par exemple le communisme monastique, le monachisme)

Les historiens de l’anarchisme qui le trace jusqu’aux cyniques grecs directement aux Lumières avec rien entre les deux, ne savent pas apprécier la réalité de la mentalité : chaque âge traversé doit faire l’expérience de quelque chose de la liberté (si seulement même son rêve) sous peine de perdre son humanité. L’histoire de l’anarchisme en tant que conscience (plutôt que d’idéologie) réside enterrée dans toute une archéologie de résistance spirituelle. Nous devons lire de nouveau les hérétiques (voir par exemple le travail de Raoul Vaneigem sur l’hérésie de l’esprit libre).

6.

Le problème du dualisme gnostique, une forme extrême de spiritualité qui identifie souvent le monde social avec le monde naturel et les condamne tous deux. Ils rejettent le “dieu de la création” comme étant le mal et exècre “l’âme” comme principe de vie. Seul “l’esprit” satisfait de tels extrémistes. Leur détestation du corps devient plus exagéré et sévère que celle de l’église même (qui condamne au moins le suicide et promet la résurrection du corps)

Le problème du dualisme hante l’anarchisme, je pense. La haine de dieu de Proudhon a pu dériver de ses lectures initiales de la littérature gnostique dualiste (lorsqu’il la mettait sous presse en tant qu’ouvrier typographe), une sorte de catharisme séculier. Le matérialisme athéiste à la Bakounine, peut paraître bizarrement immatériel parfois, piloté par ses propres démons, ses impératifs catégoriques, adoration aveugle de la science, la machine primant l’humain et une étrange asexualité.

Une aide possible pour résoudre un tel crypto-dualisme pourrait bien venir d’une approche “moniste panthéiste” au moyen de modèles chamaniques et païens, ce que T. McKenna appelait “le renouveau archaïque”, pas un retour à l’âge de pierre, mais un retour de l’âge de pierre…

7.

Parce que nous sommes tous de la génération post-lumière que cela nous plaise ou non, la “science” nous pose le problème de la téléologie (ou téléonomique comme l’appelait Bergson). Nous croyons vraiment en la mort de dieu. L’aspect spectral des lumières, ce qu’Adorno  (?) appelait “l’instrumentalisation cruelle de la raison”, aplatit la conscience permise en une grande carte 2-D. toute manifestation de sens menacerait le monopole de “accident brutal”, de la “collision sauvage des particules”, des modèles mécanistes / comportementaux de la conscience.” (“Newton’s Night”).

D’où cette peste contemporaine de la futilité : nous sentons tous ses germes rampant derrière une sorte de fin canevas de lumière hygiénique. L’effondrement de la morale, de l’éthique. Aucune pensée pendant sept générations. Arrêtons les feux de forêts en coupant les arbres et en se débarrassant des forêts. “La société n’existe pas.” Nous disait déjà la baronne Lady Margaret Thatcher.

8.

Le mouvement du social au niveau de l’inconscient constituait en lui-même une sorte d’(anti)religion. après tout, quelle preuve existe t’il pour un matérialisme athéiste ? Tout aussi foireux que dieu, vraiment ; l’absence de sens.

Le parti communiste comme encore un autre saint empire romain.

Et la faiblesse philosophique de l’anarchisme sans doute réside quelque part près de la ligne de fracture entre le non-sens et l’éthique. Comment pourrait-il y avoir une bonne façon de vivre dans un univers absurde ? Par l’implication existentielle ? Un grand saut dans le noir ? Mais pourquoi ne pas simplement découper sa propre part ou plus encore ?

Bien sûr Nietzsche devint fou et signa sa dernière lettre “Dionysos et le Crucifié”, un dieu qui renaît, mais seulement dans un abysse silencieux. Nous devons sans doute considérer l’exigence d’une “dure moralité” et peut-être une sorte de sens, bien qu’inexprimable, ou même “spirituel”.

9.

Maintenant, avec l’effondrement du social et le triomphe du capital global, nous, le reliquat pulvérisé, pouvons arborer un visage heureux et dire que le mondialisme est le nouvel internationalisme, l’étape finale du Capital et que bientôt, les moyens de production vont tomber bien mûrs entre les mains d’un prolétariat mondial éveillé. Ou, nous pourrions admettre amèrement que la totalité nous a englobés, que l’Histoire est morte, que l’aliénation est universelle, que les clôtures des terres sont parachevées, que la logique des moyens combinés de la technologie et de l’argent se termine avec l’élimination de l’humain. La pollution de l’espace-temps de Virillo, le Grand Accident. Ou, nous pourrions refuser d’accepter cette dichotomie, continuer en demandant l’impossible. Mais qu’est-ce que l’impossible si ce n’est une forme de spiritualité ?

Si à la fois la religion et l’idéologie nous ont trahis, alors peut-être avons-nous besoin d’un nouveau paradigme. Mais chaque “nouvelle” vision du monde a ses ancêtres. Le post-modernisme n’a pas eu besoin de signifier de simplement aspirer les déchets de l’histoire pour construire plus de commodités et d’attitudes “révolutionnaires”. Disons que nous désirons essayer d’imaginer un mouvement vert non-autoritaire basé sur un anarcho-fédéralisme proudhonien et l’entraide de Kropotkine, une “plomberie anarchiste” de base là vraiment, mais ancré dans une forme de spiritualité. Qu’est-ce qui pourrait nous inspirer ? Avons-nous une “tradition” en ce domaine ?

10.

Une généalogie de la résistance ? une “chaîne de transmission dorée” passant l’esprit autonomiste de l’âge de pierre au travers des âges ?

Puisque nous avons mentionné l’Europe médiévale, commençons par là : malheureusement, nous devrons ignorer l’ère classique, l’Orient etc.. le taoïsme par exemple ou le soufisme et aussi l’extrémisme chiite, la Cabale radicale (Sabbatai Sevi et Jacob Frank), l’hindouisme (spéc- tantrique ou les syncrétistes extrémistes comme Kabir ou le parti terroriste du Bengale), aussi le chamanisme tribal et son histoire de l’âge de pierre à aujourd’hui. Nous en resterons au christianisme, peut-être simplement parce que la plupart d’entre nous a été éduquée à le considérer comme l’Ennemi par excellence.

Sujet de recherche :

Joachim de Fiori et les Franciscains spirituels ; Beghards & Beguines, les frères du libre-esprit

Les Adamites (Le retour littéral à l’âge d’or, allèrent nus à la recherche “d’un signe”);

L’aile radicale de l’hermétisme de la Renaissance, spécifiquement Giordano Bruno, brûlé au bûcher pour hérésie en 1600 et l’alchimiste Paracelsus, qui soutint la révolte paysanne de 1525 contre Luther et les princes ;

La Réforme radicale, ni catholique, ni protestante. Les anabaptistes et le “communisme de la bible”

Les spiritualistes : Sebastian Frank, Schwenckfeld, Paracelsus, qui prêchaient pour une église invisible exotérique sans dogme, sans sacrements, sans ministères ni autorités

Les Libertins;

La famille de l’amour;

Les Rose-Croix, l’idée de la “tolérance radicale”, l’influence de l’alchimie soufiste et de la Cabale juive

Les mystiques allemands : Eckhardt, Tauler, Suso puis plus tard, Jacob Boehme et les piétistes hermétiques (Jane Leade et les Philadelphiens de Londres) ; 

La révolution anglaise (voir Christopher Hill et J,P Thompson), Digger, Ranters, Levellers, Seekers, les hommes de la 5ème monarchie et les muggletoniens, les Quakers originaux, les autonomistes, plus tard les chapelles des blasphémeurs

La franc-maçonnerie de gauche : John Toland, les druides et les libres-penseurs. Paine et Blake comme “druides”. Les sociétés maçonniques derrière la révolution française.

William Blake — sine qua non;

L’aile gauche du romantisme allemand et anglais ; Charles Fourier en tant que socialiste hermétique, les romantiques américains, Henry David Thoreau, S. Pearl Andrews, la réforme spiritualiste et radicale, la “religion d ela nature” et toute l’influence de la culture amérindienne.

Gustav Landauer, Gh Scholem, W. Benjamin; Surrealism (spécifiquement la fascination de l’hermétisme) — aussi R. Callois and G. Bataille;

Le retour du chamanisme (depuis au moins le XVIIIème siècle)

Le néo-paganisme, les hérésies universalistes, les cultes psychédéliques, le “cérémonialisme enthéogénique” etc…

11.

La critique de la civilisation a besoin d’une science forte. La science post-lumière avec sa crypto-métaphysique de la “matière morte” a besoin d’une révolution khunienne. La restitution du sens. Le ré-enchantement du paysage. Pas seulement un mythe sorélien mais un vrai mythe. Une spiritualité surréaliste centrée sur la Terre, une hypothèse Gaïa qui serait plus qu’hypothétique, une expérience spirituelle. Une extase en tant qu’entase (voir Bakhtin), un festival de conscience comme magie.

Dans ce contexte, l’hermétisme se recommande de lui-même à cause de sa vision rectifiée néo-platonicienne de la matière comme esprit, la doctrine de la terre comme être vivant. (Nicolas de Cusa, Pico, Ficino, les néo-platoniciens de Cambridge etc…). L’hermétisme n’est pas une religion mais une science de l’esprit et de l’imagination, empirique, expérimentale ; historiquement plus proche de nous que le chamanisme ou les voies orientales, culturellement familière (bien que toujours bien étrange). Compatible avec le mysticisme chrétien, islamique, juif et hindou, peut-être aussi avec le taoïsme et le bouddhisme, très certainement avec la Rose-Croix et la Maçonnerie et avec la plupart des grandes hérésies.

12.

Je ne veux pas argumenter pour une “spiritualité anarchiste” ou un “anarchisme spirituel” sur le principe. C’est par ses fruits que tu les connaîtras. “Recherche” ici veut dire participation, une volonté d’halluciner et d’être renversé au-delà du censeur de la raison des lumières, peut-être même dans le démoniaque. Psychonautes dans les batysphères du psychisme.

Hakim Bey sur Résistance 71

Photo d’illustration du haut tirée du film « Le miroir », Andreï Tarkovski, 1974

Obsédés de la piquouze OGM ?… Gardez votre délire pour vous !

Posted in 3eme guerre mondiale, actualité, coronavirus CoV19, crise mondiale, guerres hégémoniques, pédagogie libération, politique et lobbyisme, politique et social, politique française, résistance politique, santé et vaccins, science et nouvel ordre mondial, sciences et technologies, technologie et totalitarisme, terrorisme d'état with tags , , , , , , on 19 septembre 2021 by Résistance 71

ARNm_poison

L’obsession de la “vaccination” contre la COVID19

Jean-Yves Jézéquel

11 septembre 2021

source:

L’obsession de la « vaccination » contre la COVID-19

Depuis le début de cette campagne de propagande covidiste acharnée dans le seul but de rendre obligatoire la « vaccination » anti-Covid, ou tout au moins dans le but de faire pression sur les personnes afin de les pousser, bon gré mal gré, à se faire injecter les produits expérimentaux à ARNm ou à ADN, je constate que ceux qui ont « accepté » ou qui défendent aujourd’hui, l’opportunité de ces injections appelées « vaccins », me démontrent tous, sans exception, qu’ils ont pris une décision plus émotionnelle que rationnelle !

Si vous lisez attentivement et si vous prenez le temps d’étudier les publications scientifiques – non pas les publications imaginaires présentées par les médias travaillant au service d’on ne sait quels intérêts, ou les publications bidons du style de celle du « Lancet Gate » destinée à provoquer la confusion et permettre une interdiction scandaleuse et précipitée des prescriptions de traitements réellement efficaces – mais celles qui sont publiées par les chercheurs directement en cause dans ce programme de « vaccination » mondiale ; si vous écoutez, pas théoriquement, mais honnêtement, sérieusement, les médecins les plus qualifiés sur ces questions, ceux qui sont reconnus mondialement par la communauté scientifique ; si vous vous donnez la peine de suivre rigoureusement les débats d’experts de haut niveau sur tout ce qui est en cause dans cette histoire de « vaccin anti-Covid », alors si vous voulez rejoindre les « vaccinés », vous pourrez prétendre avoir pris une « décision libre et éclairée » en toute connaissance de cause, sachant, à partir de ce long travail, quel est le pour et le contre de cette nouvelle expérience en phase 3 des essais…

Parmi toutes les personnes que je connais, dans ma famille et chez les amis, qui se sont faites injecter soit un produit à ARNm soit un produit à ADN, je peux parier sans hésiter qu’aucune d’elles n’a lu vraiment, honnêtement, attentivement les documents d’études de Pfizer, les demandes d’autorisations européennes de Pfizer ! Personne n’a lu les fiches d’informations qui commentent leur approbation par les instances européennes ! Tous les risques importants y sont décrits et pourtant, personne n’a lu ces documents, pas même les médecins de mon entourage, avant d’accepter et de se soumettre à la campagne de pression scandaleuse qui a été orchestrée par les Etats qu’il faut appeler « voyous » comme l’Etat français qui est exemplaire dans le domaine de la délinquance…

On va me dire béatement et radoter comme toujours, que je suis « complotiste » et que je vois le mal partout ! Certes, comme toujours, si l’on m’écarte du revers de la main en me traitant de « complotiste », ou de « délirant », ou de « rassuriste » ou « d’anti-vax », c’est justement parce qu’il n’y a pas d’argument valable contre ce que je viens de dire en me posant toutes ces questions archi légitimes. Traiter quelqu’un de « ceci ou de cela » n’est pas un argument ! Dès qu’on vous traite de « complotiste », ou autre nom d’oiseaux, c’est qu’il n’y a aucune rationalité en face ; c’est parce que le mensonge n’étant pas quelque chose de rationnel, il ne tient pas la route face à la raison qui se pose des questions de bon sens, des questions non pas subjectives mais objectives.

S’il s’avère qu’au final j’avais tort, il sera toujours temps pour moi de me faire « vacciner » plus tard, avec toute la connaissance acquise et le recul de l’observation !

Mais si c’est le contraire qui est vrai : si les « vaccinés » anti Covid se retrouvaient très prochainement dans le camp de ceux qui avaient effectivement tort, ils auraient signé leur condamnation à mort ou à devoir souffrir peut-être des conséquences d’ordre sanitaires encore pires que la mort elle-même, par pure ignorance, par croyance en un Etat et en des autorités sanitaires « au-dessus de tout soupçon », par confiance en un système qui n’a jamais été préoccupé par le véritable intérêt des personnes, mais certainement par celui du grand capital !

Si les « vaccinés anti-Covid » s’avéraient avoir eu tort, (on le saura dans les cinq ans qui viennent), ils n’auraient rien d’autre à dire que ceci : « qu’ils avaient accepté cette injection expérimentale en phase 3 et avec AMM provisoire, (voire aucune AMM comme c’est le cas du produit expérimental de Pfizer), parce qu’ils avaient fait ce qu’il fallait faire » !

Où est le bon sens ? Où est la raison qui raisonne encore ? Où est le délire et où est l’équilibre d’un jugement sain ?

Les médecins qualifiés et reconnus, épidémiologistes, virologues, microbiologistes, pneumologues, biologistes évolutionnistes, chercheurs généticiens, le co-inventeur de l’ARNm en personne ainsi que l’inventeur du test PCR…, toutes ces personnes hautement qualifiées ont publié des présentations infiniment détaillées sur les risques, la pathologie, le mécanisme d’inoculation, la formation des cellules T, les protéines de pointe, précisément la protéine Spike,  l’ARN messager, et toutes sortes de débats hautement scientifiques, autour des risques du vaccin… Qui les a lues ? Qui peut honnêtement dire qu’il s’est sérieusement informé auprès de tous ces gens-là qui étaient, en réalité les seules personnes à tenir un discours cohérent et compétent sur ces questions ?

Comment se fait-il que tout cela soit passé à la trappe ? Pourquoi les autorités sanitaires n’ont-elles pas jugé nécessaire d’informer correctement et honnêtement les populations ? Les masses populaires seraient-elles traitées d’ignorantes, de retardées, d’incapables de comprendre ces choses si élevées et si complexes que seules les « élites » peuvent appréhender ?! Il y a une classe de gens qui n’est pas autorisée à penser et une autre qui pense pour elle ?

Pourquoi, aujourd’hui, les « vaccinés » sont-ils enclins à penser, quasi spontanément, que les experts récalcitrants sont forcément des « complotistes », des « réfractaires », des têtes de mules, de mauvais scientifiques, des « délirants », des « menteurs » et des théoriciens qui en profitent pour faire leur pub à bon marché, alors qu’ils risquent au contraire leur réputation et leur propre carrière ?!

Si un test D-Dymer est le SEUL moyen de savoir si quelqu’un est une bombe à retardement qui risque de mourir d’une coagulation microcapillaire (c’est déjà prouvée), dans 2, 3 ou 5 ans – bien au-delà de la portée des tests EUA de 60 jours – à quoi ressemblera notre avenir démentiel ? 

Tous ceux qui se posent des questions légitimes sont jugés, étiquetés, classés, condamnés comme « coupables » et « irresponsables » ! Qui peut m’expliquer, en me regardant dans les yeux, que je devrais prendre de tels risques sur ma santé, juste parce que « c’est la bonne chose à faire », juste parce que Macron et Véran le veulent et parce qu’une meute d’imbéciles, se portant garante d’une vérité révélée, radotent le même discours sur les plateaux de télévision ?! Qui peut m’expliquer pourquoi je devrais obéir à un argument purement émotionnel ? Pourquoi ne serais-je pas plutôt informé ou influencé par la science réelle, cohérente, et par des faits vérifiés, expérimentés … ?

Je ne peux, en aucun cas, prendre une décision sur ma santé future, en me basant sur le chantage émotionnel utilisé par ces gouvernements de pantins, les médias, les « scientifiques en conflits d’intérêts », les radoteurs patentés de la télévision pour moutons dociles, les faux amis qui m’ont rayé de leur cercle et étiqueté comme « délirants », « réfractaire » et « irresponsable » ! 

Jusqu’à nouvel ordre, puisque les ingrédients des « vaccins anti-Covid » n’ont pas été révélés, ceux-ci sont donc potentiellement plus dangereux que le virus lui-même…

Etant donné que l’Etat français a commencé à voir le déluge des plaintes lui tomber dessus, le Sénat s’est mobilisé pour faire savoir à tous les Français, que le décret sur le passe sanitaire obligatoire n’était pas encore publié et que personne ne savait donc à quel moment la loi deviendrait effective ! Quelle bonne nouvelle et quelle arrogance !

Autrement dit : toute cette histoire utilisant le chantage de la loi rendant obligatoire la vaccination anti Covid, n’était que du bluff, une astuce pour faire pression sur les citoyens et les obliger indirectement à se précipiter dans les centres de « vaccination ». En réalité ce décret si important n’est toujours pas publié et donc il n’y a aucune obligation réelle à présenter ce passe sanitaire et encore moins à se faire injecter ces produits expérimentaux… Mais le culot des politiques n’a plus aucune borne : ils osent tout, même l’impossible !

La dernière Décision du Conseil Constitutionnel, qui n’a pas fini de faire polémique, ne s’est pas encore traduite en loi qui est toujours en « attente de publication », dit le Sénat ! On se demande ce qu’ils attendent pour publier ces directives si importantes dans le cadre des obligations faites aux citoyens. Il y a là une incohérence qui ne peut s’expliquer que par la pure « obsession vaccinale ». Le but ce n’est évidemment pas le combat contre le Coronavirus, dont la réelle létalité est, selon les statistiques objectives, beaucoup moins importante que celle de la grippe saisonnière. Le but n’est pas plus de combattre son variant Delta, le but c’est de « vacciner » à tours de bras, un maximum de gens. Mais pourquoi cette obsession du « vaccin », alors qu’il est désormais incontestable qu’une série de traitements efficaces existe pour soigner les malades de la Covid-19 ou de son variant Delta ?

Encore une fois, à tous ceux qui pensent encore que le motif sanitaire est le centre de ce qui inspire nos gouvernants, je dois leur dire à ceux-là qu’ils sont de grands naïfs, ou des innocents que l’on mène au massacre ou carrément des imbéciles qui ont oublié qu’ils avaient une cervelle pour penser… 

CONCLUSION

Lorsqu’on n’hésite pas une seconde à remplacer les valeurs éthiques, philosophiques, morales, culturelles, historiques, en donnant la priorité à un bien, certes enviable en soi : la santé, mais cautionnant ainsi le pan-médicalisme qui s’impose désormais en priorité sur toutes les valeurs de notre civilisation, c’est que celle-ci est en fin de parcours ; c’est que la civilisation est en chute libre ; c’est que la société ne comprend plus rien de ce qui est prioritaire dans l’échelle des valeurs ; c’est que la confusion généralisée s’est emparée des peuples en pleine décadence… C’est que ce monde en errance, a un gros problème avec la question de la mort.

Il vaut mieux souhaiter ardemment la disparition d’une telle société parce qu’elle ne comprend plus rien à la vie. Je pense que la vie se chargera elle-même de supprimer ce qui est décadent, non conforme à ses principes et à sa logique organisationnelle…

Avec cette crise « covidiste », nous avons été confrontés à un choc considérable : la révélation soudaine de notre réelle situation dans ce monde ou l’état des lieux désastreux de la civilisation qui est la nôtre et qui par cette aberration pan-médicaliste vient d’annoncer sa chute finale !

Ce n’est pas le « coronavirus » qui nous rend malades, ce fameux SARS-COV-2, « Variant Delta » ou autres mutagènes que jamais personne n’a encore isolé clairement par analyse chez les théoriques victimes de la Covid-19, ce qui nous rend vraiment malades, c’est la perte totale du sens des valeurs et le fait que notre société se trouve prise en otage dans les mains de quelques prédateurs opportunistes saisissant de manière ouvertement affirmée, « cette fenêtre d’opportunité » pour nous imposer leur « Great Reset » !

Puis-je sérieusement entériner ma propre élimination par cette idéologie d’un Nouvel Ordre Mondial qui veut passer au contrôle absolu des populations dociles et coopérantes en instaurant le « tout numérique », un transhumanisme « bienheureux » grâce à l’Internet des objets devenant l’Internet des corps ?

A chacun de donner sa propre réponse. Pour ma part, j’ai la mienne.

Les sources :

https://www.fluoridefreepeel.ca/fois-reveal-that-health-science-institutions-around-the-world-have-no-record-of-sars-cov-2-isolation-purification/

Christian Vélot, généticien moléculaire : Les coronavirus mutent très peu. Leur spécialité c’est la recombinaison : en présence d’un autre virus, ils se mélangent et cela donne des variants. Pour qu’il y ait recombinaison, il faut au moins 2 virus en même tps dans la même cellule…ce qui est assez rare. Or que font les vaccins covid ? Ils apportent le patrimoine génétique du Covid dans les cellules. Il suffit donc qu’un seul autre virus soit présent pour qu’il y ait recombinaison et donc nouveau variant. Conclusion : les vaccins créent des variants.

C’est d’ailleurs dans les pays qui ont testé les vaccins (Royaume-Uni, Brésil, Afrique du Sud pour AstraZeneca) que les premiers variants sont apparus. 

A.M.M. Conditionnelle ? : https://reinfocovid.fr/science/amm-conditionnelle/ 

https://www.catherinefrade.com/blog/2021/04/01/eclairage-sur-les-donnees-publiques-europeennes-des-amm-conditionnelles-pour-les-4-vaccins-covid-19-31-mars-2021/?cn-reloaded=1 

https://www.ema.europa.eu/en/documents/product-information/comirnaty-epar-product-information_fr.pdf 

D’après l’Inserm et le gouvernement:

L’ARNm demande au corps de produire la protéine « Spike » qui active une réponse immunitaire : La fabrication d’anticorps. L’ARNm est ensuite détruite très rapidement. Mais en réalité ce qui était considéré comme certain s’est révélé, avec l’expérience, inexact ! Le contraire est constaté par l’ensemble des chercheurs et cette nouvelle donnée bouleverse la théorie ainsi que la conception même des « vaccins » à ARNm.

https://www.gouvernement.fr/le-fonctionnement-d-un-vaccin-a-arn-messager 

https://presse.inserm.fr/les-vaccins-a-arnm-susceptibles-de-modifier-notre-genome-vraiment/41781/ 

https://dailyexpose.co.uk/2021/05/19/scientific-study-finds-the-spike-protein-used-in-covid-vaccines-causes-strokes-heart-attacks-and-blood-clots/ 

https://www.medrxiv.org/content/10.1101/2021.06.01.21258176v2 

De l’Internet des objets à l’Internet du corps

https://europa.eu/european-union/about-eu/agencies/ema_fr

https://francemediasnumerique.com/2021/09/05/excellente-base-de-donnees-dinformations-sur-les- vaccins/ 

https://francemediasnumerique.com

https://myessentielles.fr/enorme-maitre-brussa-balanc..

= = =

Lire notre page “Coronavirus, guerre contre l’humanité”

cobaye

La mascarade de la guerre perpétuelle contre le terrorisme… D’Al CIAïda à l’EI-K en passant par les Talibans, construire la terreur mondiale et surfer sa vague (Pepe Escobar)

Posted in 3eme guerre mondiale, actualité, CIA et traffic de drogue, colonialisme, crise mondiale, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, ingérence et etats-unis, militantisme alternatif, pédagogie libération, politique et lobbyisme, politique et social, politique française, résistance politique, sciences et technologies, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , on 9 septembre 2021 by Résistance 71

TalebaNI-MOSSAD-CIA

Endurer la terreur pour toujours : d’Al Qaïda à L’EI-K

Une collaboration entre le Pentagone et les Talibans est établie, les éternelles guerres de l’ombre de la CIA sont une toute autre paire de manches

Pepe Escobar

6 septembre 2021

Source :
https://www.mondialisation.ca/endurer-la-terreur-pour-toujours-dal-qaida-a-lei-k/5659943

C’était il y a 20 ans aujourd’hui. Asia Times a publié « Attrapez Osama ! Maintenant ! Ou bien… » Le reste appartient à l’histoire.

Rétrospectivement, cela ressemble à des nouvelles d’une autre galaxie. Avant la planète 11 septembre. Avant la GWOT (Guerre mondiale contre le Terrorisme). Avant les guerres éternelles. Avant l’ère des réseaux sociaux. Avant le partenariat stratégique Russie-Chine. Avant la Dronification de la Violence d’État. Avant le techno-féodalisme.

Permettez-moi d’être un peu plus personnel. J’étais de retour à Peshawar – la Rome islamique, capitale des zones tribales – il y a 20 ans, après une boucle vertigineuse autour du Pakistan, des territoires tribaux, une opération de contrebande ratée à Kunar, un séjour au Tadjikistan, une arrivée en hélicoptère soviétique dans la vallée du Pandjchir, un voyage en voiture éprouvant jusqu’à Faizabad et un vol de l’ONU qui a mis des siècles à arriver.

Dans le Pandjchir, j’avais enfin rencontré « le Lion », le commandant Massoud, qui préparait alors une contre-offensive contre les Taliban. Il m’a dit qu’il combattait une triade : les Taliban, Al-Qaïda et l’ISI pakistanaise. Moins de trois semaines plus tard, il a été assassiné – par deux opérations d’Al-Qaïda déguisées en équipe de tournage, deux jours avant le 11 septembre.

Personne, il y a 20 ans, n’aurait pu imaginer la fronde et les flèches de la fortune scandaleuse – de la terreur – qui ont suivi. Deux décennies, 2,3 trillions de dollars et au moins 240 000 morts afghans plus tard, les Taliban sont de retour là où ils étaient : au pouvoir en Afghanistan. Massoud Jr dirige en théorie une « résistance » dans le Pandjchir – en réalité une opération de la CIA canalisée par l’intermédiaire d’un agent de la CIA, Amrullah Saleh, ancien vice-président afghan.

Al-Qaïda est un squelette inoffensif, même réhabilité en Syrie en tant que « rebelles modérés » ; le nouveau croquemitaine en ville est l’État islamique au Khorassan (EI-K), une émanation de l’État islamique en Syrie.

Après avoir négocié un accord global stupéfiant avec les Taliban, l’Empire du Chaos conclut une évacuation humiliante du pays qu’il a bombardé en démocratie et soumis pendant deux décennies. Une fois de plus, les États-Unis ont été expulsés de facto par une armée de guérilla paysanne, cette fois-ci principalement composée de Pachtounes, descendants des Huns blancs – une confédération de nomades – ainsi que des Sakas, peuples iraniens nomades des steppes eurasiennes.

L’armée de l’ombre de la CIA

L’EI-K, le nouveau nid de vipères, ouvre de multiples boîtes de Pandore qui pourraient conduire à la nouvelle incarnation des guerres éternelles. L’EI-K a revendiqué la responsabilité de l’horrible attentat suicide de Kaboul.

L’EI-K est apparemment dirigé par un émir fantôme, Shahab al-Mujahir (pas de photo, pas de biographie détaillée), censé être un expert en guerre urbaine qui a travaillé auparavant comme simple commandant de niveau intermédiaire pour le réseau Haqqani.

En 2020, L’EI-K, qui connaît bien les médias, a publié l’un de ses messages audio en pachtou. Pourtant, il n’est peut-être pas pachtoune, mais originaire d’une certaine région du Moyen-Orient, et il ne parle pas couramment cette langue.

Même le commandant du CENTCOM, le général Mackenzie, a admis que l’armée américaine partageait des informations sur L’EI-K avec les Taliban – ou plutôt l’inverse : le porte-parole des Taliban, Zahibullah Mujahid, à Kaboul, a souligné qu’ils avaient préalablement averti les Américains d’une menace imminente pour l’aéroport.

La collaboration entre le Pentagone et les Taliban est désormais établie. Les éternelles guerres de l’ombre de la CIA sont une toute autre paire de manches.

J’ai montré dans cette enquête approfondie comment la priorité absolue des Taliban est de cibler les ramifications de l’armée de l’ombre de la CIA en Afghanistan, déployée via la Force de Protection de Khost (KPF) et au sein de la Direction nationale de la Sécurité (NDS).

L’armée de la CIA, comme je l’explique, était une hydre à deux têtes. Les unités les plus anciennes remontaient à 2001 et étaient très proches de la CIA. La plus puissante était la KPF, basé au Camp Chapman de la CIA à Khost, qui opérait totalement en dehors de la loi afghane, sans parler du budget.

L’autre tête de l’hydre était constituée par les forces spéciales afghanes de la DNS : quatre unités principales, chacune opérant dans sa propre région. La DNS était financée par la CIA et, à toutes fins utiles, ses agents étaient formés et armés par la CIA.

La DNS était donc de facto un mandataire de la CIA. Et voici le lien direct avec Saleh, qui a été formé par la CIA aux États-Unis lorsque les Taliban étaient au pouvoir à la fin des années 1990. Par la suite, Saleh a pris la tête de la DNS, qui travaillait en étroite collaboration avec le RAW, les services secrets indiens. Aujourd’hui, il est un « leader de la résistance » dans le Pandjshir.

Mon enquête a été confirmée immédiatement par le déploiement de la Task Force Pineapple la semaine dernière, une opération menée par la CIA/Forces spéciales pour extraire de Kaboul les derniers agents de renseignement sensibles qui étaient poursuivis par les Taliban.

En parallèle, de sérieuses questions s’accumulent concernant l’attentat suicide de Kaboul et la réponse immédiate du MQ-9 Reaper visant un « planificateur de l’EI-K » dans l’est de l’Afghanistan.

Cette page a suivi avec attention les informations de première importance concernant ce qui pourrait être décrit comme le massacre d’Abbey Gate, et qui a été, sans surprise, enterré par les grands médias occidentaux.

La chaîne YouTube Kabul Lovers, par exemple, pratique un journalisme de rue qui fait honte à toutes les chaînes de télévision multimillionnaires. Un officier militaire qui a examiné les corps de nombreuses victimes de l’attentat à l’hôpital d’urgence de Kaboul a affirmé que la plupart n’étaient pas des victimes de l’attentat-suicide : « Toutes les victimes ont été tuées par des balles américaines, sauf peut-être 20 personnes sur 100 ». Le rapport complet et original, en dari, se trouve ici.

Scott Ritter, pour sa part, a souligné la nécessité d’une « perspective » sur la prétendue frappe de drone contre l’EI-K « de la part d’un véritable expert en drones comme Daniel Hale, mais ils l’ont mis en prison pour avoir dit la vérité sur la faiblesse de notre programme de drones lorsqu’il s’agit de tuer les bonnes personnes ».

Il est maintenant établi que, contrairement aux affirmations du Pentagone, la frappe de drone a touché une maison au hasard à Jalalabad, et non un véhicule en mouvement, et qu’il y a eu des « dommages collatéraux » : au moins 3 civils.

Et le bilan civil d’une frappe de missile ultérieure sur un autre « planificateur de l’EI-K » présumé dans une voiture à Kaboul est déjà de 9 morts, dont 6 enfants.

La filière Syrie-Afghanistan

L’offensive tant vantée du Pentagone contre l’État islamique en Syrie a été tournée en dérision dans tout l’Axe de la Résistance comme une énorme farce.

Au fil des ans, des exposés ont été présentés par Moscou, Téhéran, Damas, le Hezbollah et certaines des Unités de Mobilisation populaire (UPM) en Irak.

Le secrétaire général du Hezbollah, Hassan Nasrallah, a affirmé à plusieurs reprises que « les États-Unis ont utilisé des hélicoptères pour sauver les terroristes de l’EI de l’anéantissement complet en Irak/Syrie et les ont transportés en Afghanistan pour les garder comme insurgés en Asie centrale contre la Russie, la Chine et l’Iran ».

L’envoyé présidentiel spécial russe pour l’Afghanistan, Zamir Kabulov, extrêmement bien informé, a souligné que la Russie avait reçu les mêmes informations des chefs tribaux locaux. Même l’ancien président Hamid Karzai – aujourd’hui négociateur clé pour la formation du prochain gouvernement dirigé par les Taliban à Kaboul – a qualifié l’EI-K d’ »outil » des États-Unis.

Il est important de se rappeler que l’EI-K est devenu beaucoup plus puissant en Afghanistan depuis 2020 en raison de ce que je décris comme une filière obscure de transport entre Idlib en Syrie et Kunar et Nangarhar dans l’est de l’Afghanistan.

Bien sûr, il n’y a pas encore de preuve irréfutable, mais nous avons une hypothèse de travail sérieuse selon laquelle l’EI-K pourrait n’être qu’une autre armée fantôme de la CIA, en collaboration avec la DNS.

Tout cela, si cela se confirme, laisse présager un avenir sombre : la poursuite des guerres éternelles par d’autres moyens – et tactiques. Pourtant, ne sous-estimez jamais le contre-pouvoir de ces descendants des Huns blancs et des Sakas, qui n’ont pas froid aux yeux.

xenomorph_velo