Archive for the presse et média Category

Résistance politique de l’intérieur de l’empire: Notification légale envoyée à « Donnie mains d’enfant » Trump par quatre hauts-fonctionnaires yankees (Pepe Escobar)

Posted in 3eme guerre mondiale, actualité, canada USA états coloniaux, colonialisme, crise mondiale, guerre iran, guerre Libye, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, ingérence et etats-unis, militantisme alternatif, N.O.M, neoliberalisme et fascisme, politique et lobbyisme, politique et social, presse et média, résistance politique, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , , on 21 mai 2018 by Résistance 71

Mr Trump vous êtes averti !

 

Pepe Escobar

 

20 mai 2018

 

Source: http://www.informationclearinghouse.info/49470.htm

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

Dans une lettre adressée au président Donald Trump avec copies à l’International Criminal Court (ICC) et au CS de l’ONU, quatre anciens hauts fonctionnaires du plus haut niveau du gouvernement américain lui ont donné une notification légale au sujet de son devoir de consulter avec le congrès américain, le tribunal international et le CS de l’ONU, entre autres, au sujet des actions entreprises par Israël coïncidant avec le “70ème anniversaire de l’expulsion de 750 000 Palestiniens de leurs maisons”.

La lettre est signée, entre autres, par l’ancien officier des opérations de la CIA Phil Girardi, l’ancien haut-fonctionnaire du Pentagone Michael Maloof, l’ancien officier de l’armée américaine et coordinateur de la sous-traitance contre-terroriste Scott Bennett et l’ex-diplomate et auteur du livre “Visas For al-Qaeda: CIA Handouts That Rocked The World, Michael Springmann.

Maloof, Bennett et Girardi tout autant que Springmann et l’auteur de ces lignes, furent parmi les invités de la 6ème International New Horizon Conference dans la ville sainte de Mashad en Iran orientale. Les sujets importants débattus à la conférence furent la Palestine et la sortie unilatérale du gouvernement Trump de l’accord nucléaire avec l’Iran connu sous le nom de Joint Comprehensive Plan of Action (JCPOA).

Alors que Maloof et Bennett confirmaient séparément au magazine Asia Times que la lettre fut écrite par Girardi et Maloof dans une salle d’attente d’aéroport alors qu’ils attendaient de prendre leur vol les menant de Téhéran à Mashad et où elle fut présentée lors d’une conférence de presse mardi dernier. Votre correspondant était en voyage de reportage à Karaj. Nous nous sommes tous réunis jeudi à l’aéroport de Mashad. La conférence de presse de Téhéran fut littéralement ignorée par les médias américains.

L’obtention des visas pour les visiteurs américains fut un sujet très délicat qui fut débattu au plus haut niveau du gouvernement iranien entre le ministère des affaires étrangères et les services de renseignement. A la fin, les visiteurs, sous intense observation des médias iraniens, finirent par avoir une énorme audience partout à travers l’Iran.

Une nouvelle psyop (opération psychologique de masse) est en cours

Les signataires de la lettre font un lien direct entre les actions israéliennes qui pourraient déclencher “et escalader dans des actions militaires américaines contre la Turquie, la Syrie, le Liban, l’Iran et la Russie, car ces nations sont opposées au transfert de l’ambassade américaine à Jérusalem et des tensions croissantes déjà exacerbées par le retrait des Etats-Unis du JCPOA.

Le président Trump est aussi averti légalement que la lettre “sera inclue comme preuve dans tous sujets en relation avec le déménagement de l’ambassade américaine à Jérusalem / Al Quds et le JCPOA. La lettre sera l’évidence #1 dans toute enquête pour crimes de guerre et mise en accusation (passée, présente et future) en relation avec ces sujets et à tout moment possible.

Comme l’a dit Bennett à Asia Times, la préoccupation principale est qu’en accord avec ses sources militaires, la situation actuelle, très volatile, pourrait bien établir les pré-conditions pour une “nouvelle campagne d’opération psychologique”.

Trump a reçu une notification légale en rapport avec 18 US Code 4 et 28 US Code 1361 en ce qui concerne “des violations légales nationales et internationales”. La lettre se double également d’une “notification légale au peuple américain” et est établie en tant que protection légale contre “contre toute vengeance, emprisonnement, enquête, séquestration, interrogatoire, discrimination, torture, conséquences financières, ou toutes autres actions ou conséquences négatives ou portant préjudices.

De plus, “toute action entreprise contre les signataires sera interprétée comme une violation de ce qui suit: 18 USC 242 (conspiration de refuser et de violer les droits civiques constitutionnels) ; 42 USC 1983, 1984, 1985 (action civile pour violations des droits): 18 USC 2339A (fournissant un soutien matériel à des terroristes).

La lettre peut aussi être interprétée comme une branche d’olivier: à part de demander la protection totale des lanceurs d’alerte, les signataires s’offrent d’eux-mêmes à totalement instruire le président et le Congrès sur ce qu’ils savent. La lettre a été envoyée en copie au président russe Vladimir Poutine, au président turc Recep Tayyip Erdogan et au président du parlement européen Antonio Tajani.

Jusqu’ici il n’y a eu aucune réponse de la Maison Blanche.

Considérant le transfert de l’ambassade américaine à Jérusalem, l’abrogation unilatérale du traité conjoint sur le nucléaire iranien suivi de la déclaration de guerre économique contre l’Iran ; le nouveau narratif sur la RDPC disant en substance qu’il n’y a d’accord que dans notre sens ou vous serez détruit comme la Libye, sans mentionner le traitement réservé au lanceur d’alerte Julian Assange, la perspective pour un dialogue positif est bien bien faible.

Publicités

Empire et alliance: quand la City de Londres gouverne les Etats-Unis

Posted in actualité, altermondialisme, autogestion, canada USA états coloniaux, CIA et traffic de drogue, colonialisme, crise mondiale, documentaire, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, ingérence et etats-unis, média et propagande, militantisme alternatif, N.O.M, neoliberalisme et fascisme, police politique et totalitarisme, politique et lobbyisme, politique et social, presse et média, résistance politique, terrorisme d'état, Union Europeenne et nouvel ordre mondial with tags , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , on 19 avril 2018 by Résistance 71

 

“Si mes fils ne voulaient pas de guerres, il n’y en aurait pas.”
~ Gutle Schnaper, épouse de Mayer Amschel Rothschild et mère de ses 5 fils ~

“Ceux, peu nombreux, qui comprennent le système seront ou bien si intéressés dans ses profits ou trop dépendants de ses faveurs, qu’il n’y aura aucune opposition de cette classe, tandis que d’un autre côté, la plus grande partie du corps social, mentalement incapable de saisir l’énorme avantage que le capital tire du système, subira sans se plaindre et peut-être même sans suspecter que le système est hostile à ses intérêts.”
~ Les frères Rothschild de Londres écrivant à leurs associés de New York en 1863 ~

 

Le bulldog de la couronne attaque la Syrie

 

Dean Henderson

 

14 avril 2018

 

url de l’article original

https://hendersonlefthook.wordpress.com/2018/04/14/crown-bulldog-attacks-syria/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

Voulez-vous bombarder ce pays de retour à l’âge de pierre ? Un pays qui était un des pays les plus développés du Moyen-Orient, il y  a encore quelques années. Nous avons noté que les Etats-Unis refusent d’aider à reconstruire les zones où les combats ont cessé.” Cette déclaration, faite ce matin par l’ambassadeur russe aux Nations-Unies, Vassily Nebenzia, résume à elle seule pourquoi les Etats-Unis, la Grande-Bretagne et la France ont lancé de nouvelles attaques sur la Syrie hier soir (NdT: dans la nuit du 13 au 14 avril)

Fort utilement, les frappes aériennes ont eu lieu juste avant qu’une équipe d’enquête de l’OPCW viennent sur le terrain à Douma pour y déterminer si l’attaque au gaz avait déjà bien eu lieu. Pris dans un nouveau mensonge, alors qu’une fois de plus les forces syro-russes ont mis en déroute les terroristes sponsorisés par la couronne (City de Londres) dans la Ghoutta orientale, les psyxhopathes en charge ont décidé de balancer plus de 100 missiles en direction de zones très peuplées de la ville de Damas. De plus, cette attaque permet aux mercenaires “djihadistes” des banquiers de se regrouper après avoir été laminés par les raids aériens syriens, russes et turcs depuis des mois.

D’après des sources militaires russes, les forces syriennes ont intercepté 71 des 103 missiles tirés.

Parlons du plus grand mensonge.

Hier, et ce pour la première fois, un général de l’armée russe a percé ce mensonge sur RT lorsqu’il a déclaré qu’il y avait des preuves tangibles que la GB fusse derrière cette attaque “bidon à l’arme chimique” bien orchestrée à Douma.

Et oui, vous avez bien lu. Pas les Etats-Unis, pas Israël, pas l’Arabie Saoudite mais la Grande-Bretagne. Ceux qui sont familiers avec mes écrits savent que je désigne constamment du doigt la City de Londres et ses mensonges, sa tromperie et les guerres qui dominent les manchettes de presse de leurs sbires propagandistes médiatiques.

Les mensonges sont si constants et omniprésents qu’il est difficile de faire un tri. Mais il semblerait que les Russes commencent à comprendre le plus grand de tous les mensonges, celui qui veut faire croire que quelque part dans la relation américano-britannique si “spéciale”, les Etats-Unis sont le gros partenaire qui commandent le jeu. C’es tout juste l’opposé. La couronne, City de Londres mène la danse. Même  ce portrait de Tony Blair toujours cité par la gogoche anti-guerre comme le laquais de George W. Bush, était un mensonge bien placé. Bush jouait en fait le rôle habituel de tout président américain, celui d’un bulldog bien rémunéré protégeant ses maîtres francs-maçons plus hauts placés dans le repère banquier de la couronne, City de Londres.

Le schéma est toujours le même.

Le MI6 britannique de la couronne, City crée le prétexte, que ce soit une histoire de “yellow cake” à l’uranium en Irak qui mena à l’invasion américaine de 2003, ou “l’empoisonnement” des Skripal à Salisbury ou la création des “casques blancs” en Syrie qui affirment qu’il y a eu des attaques au gaz sarin ou chloré en Syrie.

Une fois le prétexte de la couronne mis en pratique (le plus souvent en utilisant des sous-traitants du Mossad israélien), leur bulldog américain est ensuite lâché sur la cible, toujours un pays socialiste ou socialisant comme Assad, qui a passé sa vie politique à exposer ce grand mensonge. La dernière des choses que désire la couronne de la City c’est de voir s’établir de bonnes relations entre les USA et la Russie. Ceci ferait complètement dérailler leurs commerces lucratifs d ‘armes, de pétrole et de drogue et relèguerait la GB au rang de denrée périssable et donc jetable.

Les Etats-Unis sont et ont toujours été une force mercenaire hessianisé pour ce cartel banquier emmené par la famille Rothschid et basé à la City de Londres. Nous avons accumulé une dette nationale de 24 000 milliards de dollars, une très mauvaise réputation et des milliers de morts (essentiellement des soldats pauvres, des noirs ou basanés ), chair à canon pour protéger ce panier d’ordures.

Il est plus que temps que le monde comprenne enfin ce plus grand des mensonges. Faute de quoi, il y aura en permanence des prétextes inventés et des mensonges éructés pour toujours accumuler plus de dette, de mort et de destruction. Lorsque nous comprendrons, tout prendra fin et les révolutionnaires américains qui combattirent ces salopards il y a plus de 250 ans pourront mieux reposer sachant que cette victoire aura été vraiment accomplie.

= = =

Sortir du cercle infernal du système étatico-capitaliste:

Que faire ?

Manifeste pour la societe des societes

Guerre impérialiste, mensonge et propagande: Le poison de l’affaire Skripal en provenance des pays de l’OTAN…

Posted in actualité, altermondialisme, colonialisme, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, N.O.M, neoliberalisme et fascisme, politique et social, presse et média, résistance politique, terrorisme d'état with tags , , , , , , on 15 avril 2018 by Résistance 71

Et les mensonges s’accumulent… C’en est devenu une routine, qui peut encore s’en étonner. La harpie du système Teresa May avait besoin de cette attaque en Syrie pour faire diversion de l’affaire Skripal, Donnie « mains d’enfants » de l’affaire Mueller et du FBI et MacRo pour faire oublier son incompétence crasse… Sera-ce suffisant ?…
Le pire est que comme rien n’est jamais fait après que les mensonges de l’empire soient révélés,  tout continue, tranquille et tout est devenu une routine dont tout le monde se fout… sauf ceux bien sûr qui se retrouvent sous les bombes et les missiles de l’humanisme sans borne occidental.
~ Résistance 71 ~

 

Les experts suisses identifient le poison de l’affaire Skripal

 

Réseau Voltaire

 

14 avril 2018

 

Source: http://www.voltairenet.org/article200678.html

 

Selon l’Institut suisse pour la protection des armes nucléaires, biologiques et chimiques (Schweizerisches Institut für ABC-Schutz), le poison prélevé à Salisbury par les enquêteurs de l’OIAC, dans l’« affaire Skripal », est du « BZ ».

L’appellation « Novichok » désigne un programme de recherche soviétique et non pas une substance issue de ce programme.

Le « BZ » est un innervant de l’Otan, agissant dans les 30 à 60 minutes et pour une durée de 2 à 4 jours. L’URSS, puis la Russie, n’ont jamais travaillé sur ce type de substance.

L’Institut suisse pour la protection des armes nucléaires, biologiques et chimiques est une référence mondiale en la matière. Il a procédé à cette analyse à la demande de l’OIAC.

Internet: Dire NON !… à Google et la clique du contrôle (VT)

Posted in actualité, altermondialisme, colonialisme, désinformation, guerres imperialistes, Internet et liberté, média et propagande, militantisme alternatif, N.O.M, neoliberalisme et fascisme, politique et lobbyisme, politique et social, presse et média, résistance politique, science et nouvel ordre mondial, technologie et totalitarisme, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , , , , , , , on 27 mars 2018 by Résistance 71

« Porte un masque non pas parce que tu as peur, mais pour protéger ceux que tu aimes… »
~ Batman ~ 😉  😀

 

Comment vivre sans Google

Nous avons toujours le choix !

 

VT

 

25 mars 2018

 

url de l’article original:

https://www.veteranstoday.com/2018/03/25/how-to-live-without-google/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

Les lecteurs de Veterans Today (VT) sont bien au courant que Google a “banni” le site de ses services pour avoir publié le travail d’écrivains qui critiquent la politique de l’état d’israël (voir Google vs. VT). Ce n’est pas seulement VT, mais bon nombre d’éditeurs qui ne suivent pas à la traîne de leur nouvelle ligne de censure.

Cette nouvelle ligne de censure de Google se voit maintenant comme ayant franchi le Rubicon final de la liberté et de l’accès pour tous en décidant pour tout le monde, pour le public, qui reçoit quelle information et comment. Komplete Kontrol dites-vous ?… Il est maintenant évident que Google pense qu’il peut contrôler l’information en muselant et en étouffant les éditeurs. Le peuvent-ils vraiment ? Et que peuvent faire les utilisateurs dans le monde pour vivre sans Google ?

Dans un premier temps, il faut savoir que des traceurs de Google ont été trouvés sur 75% des top 1 million de sites internet. Ce qui veut dire qu’ils ne tracent et enregistrent pas seulement ce que vous recherchez, mais ils tracent aussi les sites internet que vous visitez et utilisent toutes les données collectées vous concernant pour vous cibler avec des pubs qui vous suivent tout au long de vos pérégrinations sur la toile. Vos données personnelles peuvent aussi être soumises à des avocats, incluant ceux œuvrant pour des affaires civiles comme dans les affaires de divorces par exemple. Google a répondu favorablement à plus de 100 000 demandes de données de la sorte rien qu’en 2016 !…

Donc ici, à VT, nous avons pris DuckDuckGo comme notre moteur de recherche officiel.

Duck Duck Go est plus qu’un moteur de recherche qui protège ses utilisateurs. Ils sortent aussi de l’ordinaire et offrent bien des idées sur la manière d’utiliser leurs services et d’autres services qui contrent l’utilisation de Google. Ils valent la peine d’être considérés comme alternative. (Note de R71: nous utilisons depuis des années essentiellement Start Page et Duck Duck Go en backup. Nous faisons souvent des recherches simulatanées sur SP et DDG pour recouper les informations. Cela prouve être très utile. A titre indicatif, aucun de nous n’a utilisé quelque service de Google que ce soit depuis au moins 5 ans, bien plus pour certains d’entre nous…)

En fait, de plus en plus de gens réalisent le risque de s’en remettre à une seule entreprise pour tant de services personnels…

Si vous rejoignez les rangs des gens qui ont décidé que la collecte de données par Google est devenue bien trop intrusive et envahissante, voici quelques suggestions pour remplacer ces services avec un minimum d’impact lors du transfert. La plupart de ces services alternatifs sont gratuits, bien que ceux pour lesquels il faut payer un peu en valent la peine, le prix réel de ne pas changer de fournisseurs de services se paie avec votre vie privée, votre confidentialité qui ne l’est plus et la bonne nouvelle est que oui, nous avons toujours le choix !…

Google Search -> DuckDuckGo (gratuit)
Note de R71: Nous utilisons primordialement Start Page et DDG en réserve et en recherche couplée

Commençons avec le plus facile ! Faire le transfert vers Duck Duck Go ne va pas seulement maintenir vos recherches sur la toile confidentielle, mais aussi vous donner quelques avantages supplémentaires comme le bang shortcuts, et l’Instant Answers très utile tout en sachant que vous n’êtes pas coincé dans une bulle filtrante ou filter bubble.

Gmail, Calendar & Contacts -> FastMail (payant)

Duckduckgo héberge des adresses courriel sur FastMail, un service payant indépendant qui inclut un calendrier et un soutien de contacts au travers des outils internet. Il y a aussi plusieurs moyens d’obtenir des courriels chiffrés entre les parties utilisatrices en intégrant des outils de chiffrage PGP (integrating PGP encryption tools). Il y a même des options de courriels encore plus secrète comme ProtonMail et Tutanota, qui offrent toutes deux un système de chiffrage d’un bout à l’autre de la chaîne de communication (émetteur/récepteur) par défaut.

YouTube -> Vimeo (gratuit avec options payantes)

Pour les vidéos qui ne sont que sur YouTube (malheureusement, beaucoup pour l’heure), vous pouvez les chercher et les regarder sur DuckDuckGo pour une meilleure protection privée via le domaine “youtube-nocookie”. Si vous créer et héberger vous-même vos vidéos, alors Viméo est la meilleure des alternatives qui focalisent sur les créateurs.

Google Maps -> Apple Maps (gratuit), OpenStreetMap (gratuit)

Pour les utilisateurs d’IOS, Apple vous donne une alternative construite et toute faite via Apple Maps, sans aucune installation nécessaire. Pour une compatibilité avec plus de supports technologiques, essayez OpenStreetMap (OSM) qui est plus ouvert, mais qui n’a peut-être pas la même facilité d’utilisation ou la qualité de couverture géographique qu’a Apple Maps.

Google Drive -> Resilio Sync (gratuit avec options payantes)

Un autre service que nous utilisons intérieurement à VT, Resilio Sync qui fournit une synchronisation de fichiers P2P qui peut-être utilisée pour le stockage de données personnelles, pour backup et partage de fichiers. Ceci veut aussi dire que vos fichiers ne sont jamais stockés sur un serveur sur le nuage (cloud). Le logiciel est disponible pour bien des plateformes et engins, incluant les serveurs.

Android -> iOS (payant)

L’alternative la plus populaire à Android est bien entendu IOS, qui fournit un chiffrage facile et une messagerie chiffrée via iMessage par défaut. Nous avons aussi des tuyaux pour augmenter le niveau de confidentialité sur votre iPhone ou votre iPad ( tips to increase privacy protection on your iPhone or iPad.)

Google Chrome -> Safari (gratuit), Firefox (gratuit), Brave (gratuit)

Safari fut le premier navigateur d’importance à inclure DuckDuckGo comme option de recherche privée intégrée. Un autre navigateur plus compatible avec une diversité de hardware et Firefox de Mozilla qui est un navigateur libre avec un bloqueur de traceur incorporé en mode privé. Brave va un pas plus loin avec le bloqueur de traceur allumé par défaut. Il y a aussi beaucoup d’autres navigateurs qui sont livrés avec DuckDuckGo comme option incorporée.

Blogger -> Ghost (payant), WordPress (gratuit avec options payantes)

Gjost est une plateforme de blog à la fois hébergée (payante) et auto-installable, libre de tout traceur par défaut et gérée par une fondation à but non lucratif. Nous l’aimons tellement que nous l’utilisons pour notre propre blog ! Une alternative gratuite est WordPress, qui anime environ 25% des sites internet du monde entier. Disponible aussi en mode auto-installation et comme un service hébergé sans aucun traceurs de partie tierce par défaut. La communauté est énorme avec une documentation multilingue extensive et beaucoup de choix de thèmes.

Note de R71: WordPress est notre choix à R71 depuis 2010 sans aucun problème majeur de fonctionnement et de confidentialité.

Google Hangouts -> Zoom (gratuit avec options payantes), appear.in (gratuit avec options payantes)

Zoom est une solide alternative pour la discussion vidéo que nous utilisons internement et qui marche très bien même avec un grand nombre de participants, le logiciel demande à être installé. Une alternative sur la toile existe, c’est appear.in qui ne demande la création d’aucun compte, rendez-vous sur le site pour discuter et vous êtes parti pour.

Google Allo -> Signal (gratuit)

Il y a plusieurs services offrant une messagerie privée mais, comme nous l’avons mentionné auparavant, nous recommandons Signal. Il offre un chiffrage gratuit de bout en bout à la fois pour les messages et les conversations téléphoniques privées. recommandé par Edward Snowden et l’expert renommé en sécurité cybernétique Bruce Scheier, entre autres.

Comme vous pouvez le constater, sortir de Google n’est pas bien difficile. En fait, vous allez sans aucun doute vous rendre compte que vous préférez les alternatives à Google tout en établissant une bien meilleure confidentialité dans vos communications et services internet !…

Manipulation électorale yankee: Affaire Cambridge Analytica… Facebook, Mossad et Zuckerberg en eau trouble…

Posted in actualité, désinformation, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, ingérence et etats-unis, Internet et liberté, média et propagande, militantisme alternatif, N.O.M, neoliberalisme et fascisme, police politique et totalitarisme, politique et lobbyisme, politique et social, presse et média, résistance politique, technologie et totalitarisme, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , on 22 mars 2018 by Résistance 71

Affaire de l’élection de Trump: Ce n’était pas les Russes, VT avait raison depuis le départ alors que le Mossadnik Zuckerberg doit rendre des comptes

Une intervention “étonnante” de Facebook aurait pu compromettre la preuve Cambridge Analytika, dit le Royaume-Uni.
Des consultants envoyés par le réseau social ont été virés des bureaux de Cambridge Analytika de Londres lundi dernier alors que les autorités américaines et britanniques craignent que des preuves aient pu être détruites.

 

Jamie Ross (Daily Beast)

 

plus d’info: https://www.thedailybeast.com/facebook-in-hot-water-over-handling-of-massive-data-breach?ref=author

 

VT

 

20 mars 2018

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

Source: https://www.veteranstoday.com/2018/03/20/it-wasnt-the-russians-vt-right-all-along-as-mossadnik-zuckerberg-faces-the-axe/

 

Note de R71: cet article de VT inclut une photo du fondateur CEO de Facebook Mark Zuckerberg en compagnie de Shimon Peres avec en légende ce commentaire édifiant: “Zuckerberg, ou plutôt le général Zuckerberg du Shin Bet, avec des amis”

 

L’entreprise Facebook vient d’être plongée dans une profonde crise après les accusations affirmant que Cambridge Analytica(*) ait mal utilisé les données de plus de 50 millions de personnes afin d’aider à faire élire Donald Trump. Près de 40 milliards de dollars furent gommés de la valeur marchande de Facebook lundi, une réunion de crise est planifiée ce mardi matin et le CEO Mark Zuckerberg a été critiqué pour son silence durant ce que certains analystes décrivent comme une menace à l’existence même de l’entreprise.

Zuckerberg a été ordonné de paraître devant le parlement britannique pour donner les preuves du comment il gère les données personnelles des gens. Le directeur d’un comité d’enquête britannique sur les “fake news”, Damian Collins, a accusé auparavant Facebook de “tromper” le comité parlementaire ajoutant: “Il est maintenant temps d’entendre un directeur exécutif de Facebook, quelqu’un qui aurait suffisamment d’autorité pour donner un compte-rendu précis et fiable de cet échec catastrophique de procédure.”

Alors que la colère montait contre Cambridge Analytica lundi après que la chaîne 4 britannique ait diffusé un reportage montrant des cadres de l’entreprise faisant les malins au sujet de leurs stratégies de propagande extrêmes, incluant le filmage clandestin d’opposants dans des situations compromettantes avec des prostituées ukrainiennes, les autorités britanniques et américaines se sont aussi demandées si Facebook a mal géré la faute imputée et l’entreprise est maintenant devant une procédure d’enquête qui va ternir plus avant sa réputation et son nom.

(*) Cambridge Analytica est une entreprise de conseil et gestion informatique spécialisée dans l’aide aux campagnes électorales. Elle est l’émanation américaine de sa maison mère britannique du SCL Group et fut créée en 2013 aux Etats-Unis. Cambridge Analytica géra la campagne du candidat à la présidentielle Ted Cruz et géra celle de Donald Trump après le retrait de Cruz de la course à la présidence.
L’affaire réside dans le fait révélée le 17 mars courant par le New York Times et l’Observer britannique, que la firme a utilisé des données fournies par Facebook sans autorisation et a aussi utilisé le chantage aux activités sexuelles pour museler des opposants politiques. (source, compilation depuis Wikipedia, traduction R71)

Nouvelle ingérence israélienne dans la politique française…

Posted in actualité, colonialisme, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, militantisme alternatif, politique et lobbyisme, politique et social, politique française, presse et média, résistance politique, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , on 24 février 2018 by Résistance 71

On aimerait voir les merdias franchouillards en parler. Que l’oligarchie se rassure, ça n’arrivera pas, car la pressetituée française est 100% sous contrôle… Alléluia !!
~ Résistance 71 ~

 

Le journal libanais Al Akhbar publie la photo de l’agente du Mossad qui recrutait de hauts dirigeants français

 

Al Manar avec Al Akbar (Liban)

 

23 février 2018

 

Source: http://french.almanar.com.lb/790645

 

France

Le quotidien libanais AlAkhbar a publié la photo de l’espionne du Mossad, qui selon Le Canard enchaîné, est entré en contact avec de hauts fonctionnaires du ministère de la Défense. Depuis deux ans, selon l’hebdomadaire, l’employée des renseignements extérieurs israéliens aurait en effet aurait même réussi à lier des contacts avec des hauts fonctionnaires.

Le ministère de la Défense a-t-il été infiltré par une espionne du Mossad ?

La quadragénaire franco-israélienne, appelé Laurence Bendenir  (la transcription du nom pas certaine), a réussi à sympathiser avec un haut gradé du ministère de la Défense, auprès de qui elle se faisait passer pour une consultante dans les réseaux djihadistes (takfiristes). Mais l’espionne aurait réussi à tisser sa toile au-delà de la Défense, en se rapprochant de trois hauts fonctionnaires du Quai d’Orsay, de Matignon et du ministère de l’Intérieur.

Il aura fallu l’intervention des services de renseignement français pour démasquer l’espionne. La DGSI et la DGSE ont en effet mis sous surveillance la quadragénaire. Une affaire sérieuse puisque, toujours selon Le Canard enchaîné, les personnalités qu’elle aurait approchées ont depuis changé de fonctions. Malgré la gravité des faits, la justice française n’aurait pas donné son aval à des poursuites.

En 2010 déjà, la France avait découvert une tentative du Mossad de recruter des agents français présent en Syrie, lors de l’opération Ratafia lancée par l’entité sioniste et l’Hexagone. En mars dernier, plusieurs agents de la DCRI avaient été mutés après avoir été suspectés de fournir des renseignements au Mossad et deux membres de l’ambassade d’Israël avaient dû quitter la France. Enfin, en 2011 et 2012, le Mossad avait essayé de faire acheter au renseignement intérieur français et à la direction de la police des moyens techniques piégés.

Google Nouvel Ordre Mondial et état policier: divorce de VT et de Google sur fond d’Israël…

Posted in actualité, désinformation, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, ingérence et etats-unis, Internet et liberté, média et propagande, militantisme alternatif, politique et lobbyisme, politique et social, presse et média, résistance politique, science et nouvel ordre mondial, sciences et technologies, technologie et totalitarisme, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , on 16 février 2018 by Résistance 71

Plus on avance et plus les masques tombent… Nous n’utilisons plus aucun service de Google depuis plus de 4 ans maintenant, nos recherches en ligne sont effectuées au moyen de StartPage et de DuckDuckGo, qu’a choisi VT. Il est quand même étonnant que VT n’ait pas opéré le changement avant d7avoir la gueule dans le mur.. Comme quoi cela semble être une constante établie et qu’il faut briser: tant que tout va bien, personne ne bouge. Les gens bougent quand ils ont la tronche dans le mur. Qu’on ne vienne pas dire que tout cela n’était pas prévisible… Donc pourquoi attendre ?

Le changement de paradigme sera plus douloureux après que nous nous soyons fracassés dans le mur à Mach 12. On s’éviterait bien des soucis à changer AVANT. On appelle cela de l’anticipation et c’est valable pour tout…

~ Résistance 71 ~

 

VT et Google divorcent officiellement

 

John Allen

 

VT General Manager

 

19 janvier 2018

 

url de l’article: https://www.veteranstodaynetwork.com/2018/01/vt-google/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

Bien que les déonthologies de Google et de VT se soient éloignées l’une de l’autre depuis des années, les derniers douze mois ont été particulièrement troublés et emplis d’une telle animosité que finalement le Rubicon a été traversé causant un divorce final d’où aucune machine arrière n’est possible.

Tout a vraiment commencé en avril 2017 lorsque Google a décidé que certaines de nos photos n’étaient PAS dans leur ligne de standard et violaient leur réglementation. Le censeur de Google NE NOUS A PAS DIT de quelles photos il s’agissait les ayant froissés. Ils nous donnèrent une idée générale de ce sur quoi ils objectaient en nous envoyant une notice standard de violation de réglementation. Nous avons donc recherché dans notre stock de photos archivées (des milliers) en essayant de savoir qu’elles photos étaient problématiques. Cela nous a pris 3 semaines pleines. Eventuellement, nous fûmes capables de les convaincre que nous étions en accord avec leur réglementation.

Pensant que cette épisode était terminé, VT continua ses fonctions usuelles pendant 9 mois. Puis, d’un seul coup d’un seul,  sans avertissement ni raison donnée, Google nous notifia que tout compte commercial que nous avions avec eux était annulé et qu’il n’y avait pas de recours possible. Comme vous pouvez l’imaginer nous fûmes pris à contre-pied et très perplexes. Que se passait-il ?

Comme beaucoup d’entre vous le savent, il n’y a personne à appeler chez Google, pas de contact physique possible. Il n’y a pas de “service clientèle” ni aucun service de soutien que des gens “normaux” puissent appeler en cas de pépin. Donc VT a contacté certains “amis” ayant accès au ventre de la bête au sein de l’empire Google. Après quelques jours d’enquête, ils nous envoyèrent une liste de ce que Google en réalité nous reprochait dans notre travail. Et de cela résultait le fait que ce qui les perturbait le plus était NOTRE CRITIQUE DE L’ETAT D’ISRAEL Et il y avait une mention de nos articles sur la Russie également ; mais ce qui les préoccupait le plus était ISRAEL et notre critique claire et affirmée de sa politique d’état.

De manière évidente, il n’y a RIEN que nous puissions faire à ce sujet parce que cela irait complètement contre notre déontologie. Donc comme dit le vieil adage “le meilleur accord est pas d’accord du tout”. Le temps d’un divorce officiel sans effort de réconciliation est arrivé. Notre relation ou plutôt ce qui en restait, avec Google est maintenant officiellement terminée.

Loin sont les jours où la petite startup Google déclarait son mantra de “Ne soyez pas malveillant”

Ceci a été bien tristement remplacé par quelque chose de plus sinistre, moins pour les gens et bien plus pour ce quelque chose qui de toute évidence n’inclut ni VT ni les valeurs qui nous animent. Bien triste en effet, temps de bouger en bloc. Donc, voilà c’est fait… Bye bye Google !!…

= = =

VT remplace la recherche avec Google par Duck Duck Go (DDG)

 

John Allen

 

VT General Manager

 

23 janvier 2018

 

Source: https://www.veteranstodaynetwork.com/2018/01/vt-replaces-google-custom-search-duck-duck-go/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

Pour commencer notre nouveau chemin en cette nouvelle année 2018, nous avons remplacé la Google Custom Search de tous nos sites par Duck Duck Go !

DuckDuckGo (DDG) est un moteur de recherche internet qui met l’accent sur la protection de la sécurité et du droit à l’anonymat dans la recherche internet et évite la bulle de filtrage des résultats de recherches personnalisées. DDG se distingue des autres moteurs de recherche en ne faisant pas de profil de ses utilisateurs et en montrant de manière délibérée à tous les utilisateurs les mêmes résultats de recherche pour des mots clef donnés. DDG insiste sur le fait de fournir les meilleurs résultats de recherche possible, la meilleure qualité en rapport aux mots clef à l’encontre du volume d’information trouvé, DDG génère les résultats de recherche depuis plus de 400 sources individuelles, incluant des sites clef crowdsourced comme wikipedia et autres moteurs de recherche comme Bing (NdT: Microsoft, un autre démon quand même), Yahoo! (NdT: autre merde à ne pas présenter), Yandex, Yummly. L’entreprise est basée à Paoli en Pennsylvanie, dans la grande banlieue de Philadelphie et a 40 employés. Le nom de l’entreprise a pour origine le nom d’un jeu pour enfant appelé “duck, duck, goose” ou canard, canard, oie.

Une partie du code source de DuckduckGo est un logiciel libre hébergé sur GitHub sous license Apache 2.0, mais le cœur de l’affaire est privé. Le 21 mai 2014, DDG a lancé une version revampée qui focalisait sur des résultats de recherches plus intelligents et une interface plus sympathique et agréable. La nouvelle version ajouta souvent des caractéristiques demandées comme des recherches photos, recherches locales, des auto-suggestions et bien plus.

Le 18 septembre 2014, Apple inclua DDG dans son navigateur Safari comme un moteur de recherche optionnel. Le 10 novembre 2014, ce fit le tour de Mozilla de l’intégrer comme option de recherche dans son Firefox 33.1. Le 30 mai 2014, le Tor Project (NdT: créé et utilisé par la Marine des Etats-Unis qui incidemment héberge le QG du Cybercommand de l’armée américaine…) a fait de DDG son moteur de recherche par défaut sur le navigateur Tor 6.0

Notre utilisation de DDG a plus de sens que le Google de Rollerball qui nous a traité comme des chiens sans aucun soutien clientèle et ce MR est de fait bien plus en accord avec nos valeurs.

Ainsi soit-il !

Après 14 années de vieille déontologie positive et d’effervescence Google, il est grand temps de dire adieu à sa nouvelle version façon état policier et de dire hello à DuckDuckGo.