Archive for the actualité Category

L’hideuse vie du mou-thon qui finit par mou-rire d’un si petit RIEN…

Posted in 3eme guerre mondiale, actualité, altermondialisme, crise mondiale, militantisme alternatif, pédagogie libération, politique et social, politique française, résistance politique, santé et vaccins, terrorisme d'état with tags , , , on 22 avril 2021 by Résistance 71


cousin du mou-thon

Résistance 71

22 avril 2021

Croire en RIEN, c’est croire en NOUS pour éviter de mou-rire covidiot !…

Rien_Faut_bien_mou-rire
PDF

Comment le mouvement BLM aux Etats-Unis, sans être anarchiste, reflète certaines idées et méthodologie de l’anarchie en mouvement 2ème partie (CrimethInc)

Posted in actualité, altermondialisme, autogestion, crise mondiale, démocratie participative, gilets jaunes, guerres hégémoniques, militantisme alternatif, pédagogie libération, philosophie, politique et social, politique française, résistance politique, société des sociétés, terrorisme d'état with tags , , , , , on 21 avril 2021 by Résistance 71

« Anarchisme: Le nom donné à un principe de théorie et de conduite de la vie sous lequel la société est conçue sans gouvernement, l’harmonie dans une telle société étant obtenue non pas par la soumission à la loi ou par l’obéissance à l’autorité, mais par les consentements libres conclus entre des groupes territoriaux et professionnels variés, librement constitués pour les fonctions simples de production et de consommation et également pour la satisfaction d’une variété infinie de besoins et d’aspirations d’être civilisé. Dans une société développée selon ces lignes de conduite, les associations volontaires qui commencent déjà à couvrir tous les secteurs de l’activité humaine, prendraient une plus grande extension pour finir par se substituer elles-mêmes pour l’état et de ses fonctions. »
– Pierre Kropotkine (début de la définition de l’anarchisme qu’il écrivit pour la 11ème édition de L’Encyclopedia Britannica, 1910) –

Depuis la publication de la 1ère partie de ce document, le policier Derek Chauvin qui passait en jugement a été reconnu coupable de meurtre sur la personne de George Floyd. Mais il y aura une prochaine fois… et une autre… tant que le système étatico-capitaliste / marchand sera en place. Celui-ci est fondé sur la division, l’inégalité, l’exploitation, l’oppression et la coercition, favorisant tous les abus possibles, d’un côté comme de l’autre. En conséquence, si nous voulons vraiment que ça cesse sans espoir de retour:

A bas l’État ! A bas la marchandise ! A bas l’argent ! et à bas le salariat !
Vive la Commune Universelle de la Société des sociétés, tout le reste n’est que pisser dans un violon !

~ Résistance 71, 21 avril 2021 ~

L’anarchie en mouvement : les huit points sur lesquels le mouvement Black Lives Matter (BLM, aux Etats-Unis du moins, NdT) et de justice pour George Floyd reflète les idées anarchistes en action

Extrait du poscast # 79 de la radio anarchiste The Ex-Worker / CrimethInc (USA)

Source de la transcription intégrale :
https://crimethinc.com/podcasts/the-ex-worker/episodes/79/transcript

Traduit de l’anglais par Résistance 71

Avril 2021

1ère partie

2ème partie

L’entraide

L’entraide est une pratique d’attention et d’aide réciproques avec laquelle les participants à un réseau s’assurent que les besoins de chacun sont satisfaits. Ce n’est jamais un échange de troc ni une sorte d’assistance à sens unique telle que l’offrent les organisations caritatives, mais une libre assistance d’inter-échange de ressources. Les anarchistes pensent que les communautés peuvent parfaitement subvenir à leurs besoins au travers de l’entraide plutôt qu’avec le système coupe-gorge de la concurrence pour le profit. (NdT: ceci suppose une grande part de gratuité, chose que nous ne cessons de prôner depuis 10 ans…)

Alors que la crise du COVID-19 se propageait, les communautés à travers les Etats-Unis ont reconnu le besoin de s’organiser afin de parer aux besoins urgents de manière collective. Parce que les anarchistes prirent l’initiative de tels efforts depuis le départ, ils se sont fait connaître sous la bannière de l’entraide. Subséquemment, même des politiciens progressistes comme Alexandria Ocasio-Cortez ont appelé les Américains à former des initiatives d’entraide.

Le terme fut à l’origine popularisé par l’anarchiste russe Pierre Kropotkine et s’est étendu à travers tout les réseaux anarchistes internationaux. Kropotkine, un géographe, naturaliste et biologiste argumenta dans son ouvrage compilation de plusieurs longs articles “L’entraide, un facteur de l’évolution” en 1902 que c’est en fait la réciprocité et la coopération et non pas la concurrence sanguinaire, qui permet aux espèces du plus petit des organismes aux sociétés humaines, de survivre et de progresser. Ceci défia le dogme du darwinisme-social de la “survie du plus apte / fort” que les élites du monde marchand utilisaient pour justifier l’inégalité et l’exploitation qui accompagnaient l’expansion du capitalisme global au XIXème siècle.

Kropotkine en fit une affaire scientifique et philosophique afin de réorganiser la société en accord avec les principes de l’entraide qu’il décrit comme étant “l’étroite dépendance du bonheur de chacun au bonheur de tous.” et du “sens de la justice ou d’équité, qui amène l’individu à considérer les droits des autres personnes comme étant égaux aux siens.” Depuis le temps de Kropotkine, les anarchistes ont mis ces principes en pratique de manière consistante au travers des efforts tels que “De la nourriture pas des bombes”, “des marchés vraiment vraiment gratuits et libres”, les fonds communs de communauté, le travail collectif de bien commun après l’ouragan Katrina, l’aide mutuelle après désastre et bien d’autres projets.

Aujourd’hui, les volontaires de soutien dans la crise du COVID-19 et les supporteurs des manifestations en soutien à justice pour George Floyd, coopèrent pour offrir des soins médicaux gratuits, de l’eau, de la nourriture et des denrées de premières nécessité dans les rues de Minneapolis, de Washington D.C et à travers les Etats-Unis. Ces efforts tiennent du principe anarchiste du “A chacun selon ses possibilités, à chacun selon ses besoins”

Cela ne vient pas comme une surprise de voir que les efforts de soutien dans la crise COVID et les mouvements de manifestation et de protestation se retrouvent à l’intersection de la lutte. A cause des disparités dans la richesse, dans l’accès aux soins et la vulnérabilité de l’emploi, les gens de couleur et les noirs américains en particulier ont souffert de manière disproportionnée durant la pandémie. Lutter pour le principe de dire que les vies noires ont de l’importance (Black Lives Matter ou BLM) veut dire non seulement confronter la violence policière au quotidien mais aussi tous les autres système d’oppression qui ont maintenu tant de communautés noires dans la pauvreté la plus abjecte. Ces initiatives de communautés reflètent l’idée anarchiste que la santé et la liberté de chacun sont inter-reliées et peuvent être au mieux préservées au travers de la solidarité.

L’infrastructure du mouvement social

Alors que des centaines de milliers de personnes sont descendues dans les rues, défiant police, ordre étatique et couvres-feu, plus de 10 000 personnes ont été arrêtées et bon nombre blessés par la police ou des milices d’extrême-droite. Malgré tout, le mouvement a continué à croître, grâce en partie à une infrastructure sociale émergente incluant des collectifs fournissant soutien santé et médical, une assistance légale gratuite, des fonds de cautions et autres formes de solidarité. Les anarchistes ont participé à ces efforts en première ligne faisant levier avec une infrastructure connue de longue date et tirant les conclusions de longues années, de décennies, d’expérience de terrain.

Participant au réseau de protestation mondial que les journalistes ont étiqueté le “mouvement anti-mondialiste” des années 90, les anarchistes ont pris un rôle actif dans l’organisation de l’infrastructure pour le soutien médical, légal et logistique dans les grandes manifestations. Les fonds de caution, des avocats activistes, des infirmiers de terrain et des équipes de communication ont joué un rôle critique dans les mobilisations comme celle contre le sommet de l’OMC à Seattle. Depuis lors, des anarchistes ont développé leurs connaissances et leur technique dans le cadre de mobilisations de masse contre les réunions gouvernementales et corporatrices, des réunions des partis républicain et démocrate, ce depuis l’an 2000, jusqu’au sommet du G20 de Pittsburg en 2009 et l’investiture de Donald Trump en 2017. Organisant les affaires de manière horizontale au sein de réseaux de volontaires, construisant une relation entre les organisateurs locaux et nationaux et tablant sur la solidarité et l’entraide pour fournir toutes ressources nécessaires aux participants, ils ont donné du pouvoir aux gens ordinaires de manière répétitive afin qu’ils exercent une influence exogène sur des évènements historiques.

Nous voyons l’héritage de ces succès dans l’infrastructure médicale et légale soutenant les manifestations de Justice pour George Floyd. Par exemple, le collectif Northstar Health Collective de Minneapolis, qui fournît un soutien critique pour les manifs, fut fondé par des anarchistes durant la mobilisation contre la convention du parti républicain de 2008.

Diversité dans les tactiques

Dans un mouvement décentralisé et sans “tête”, comment les groupes variés peuvent-ils employer des stratégies différentes et se coordonner pour minimiser les chances de conflit ? Comment peuvent-ils s’assurer que leurs efforts ne sont pas vulnérables aux sempiternelles stratégies du diviser pour mieux régner de l’État et des intérêts conservateurs des médias ? Pendant des décennies, les anarchistes ont fait l’expérience sur le terrain des réponses à ces questions.

Lorsque la Convention du Parti Républicain s’est réunie à Saint Paul, dans le Minnesota en septembre 2008, une coalition de groupes de protestation impliquant un bon nombre d’anarchistes se sont mis d’accord sur “Les principes de Saint Paul” inspirés par des points similaires d’unité utilisés dans les efforts d’organisation de masse et qui se sont ancrés avec les anarchistes dans les grandes villes du Canada et des Etats-Unis dans les années qui précédèrent cet évènement. Des modèles comme celui-là assistent les gens de diverses idéologies et donnent la priorité à l’entraide et au soutien plutôt que de saper les efforts des uns et des autres.

(*) NdR71 : Les “principes de St Paul” : accord passé entre les groupes de manifestants, dont les anarchistes, durant les manifs contre la Convention du Parti Républicain dans la ville de Saint Paul, Minnesota, les 1, 2, 3, 4 septembre 2008…

1. Notre solidarité sera basée sur le respect de la diversité des tactiques et des plans des autres groupes.

2. Les tactiques et actions utilisées seront organisées pour maintenir une séparation du temps ou de l’espace.

3. Tous débats ou critiques resteront internes au mouvement, évitant toute critique ou dénonciation publique d’autres activistes ou évènements.

4. Nous nous opposons à toute répression de la dissidence et du désaccord par l’État, ceci inclut la surveillance, l’infiltration, le dérangement, le harcèlement et la violence. Nous sommes d’accord sur le fait de ne pas aider ni assister les actions des forces de l’ordre contre les activistes et autres.

Les manifestations du mouvement de Justice pour George Floyd sont si diverses et incorporent tant d’approches différentes qu’il est impossible que tous les participants adhèrent à ce cadre. Mais beaucoup des voix les plus importantes du mouvement insistent sur une approche similaire afin de prévenir une division du mouvement. Ceci embrasse une diversité de tactiques et reflète le cœur même de la valeur autonome de l’anarchie.

Changement systémique

Les anarchistes rejettent la tactique visant à pétitionner pour des réformes du haut vers le bas de la pyramide, mais sont en faveur de la recherche de solutions qui attaquent le problème social à sa racine. Les réformes peuvent être une étape vers plus de changement fondamentaux, mais les anarchistes argumentent que nous devrions en premier lieu commencer par une analyse des racines des maladies sociales et  de démontrer une compréhension holistique des systèmes qui assurent à la fois les disparités et le fait d’en bénéficier. (NdT: en ce sens, nous invitons une fois de plus les lecteurs à (re)lire notre “Manifeste pour la société des Sociétés” dont c’est le but objectif…) Jusqu’ici aucune des réformes proposées par des politiciens de tout bord, comme les comités civils de révision ou les caméras corporelles, n’ont servi à quoi que ce soit pour réduire par exemple, la violence policière à une échelle nationale. La réponse légale, comme mener les policiers fautifs devant les tribunaux n’a eu aussi aucun effet, ni non plus les solutions électorales comme le lobbying ou voter pour de nouveaux politiciens. Malgré les efforts de réforme suivant la rébellion de Ferguson en 2014, le nombre de meurtres par la police annuellement a en fait augmenté entre 2015 et 2019. (NdT: Nous le disons depuis bien longtemps et le répèterons sans cesse : il n’y a pas de solutions au sein du système et ne saurait y en avoir !…)

Aujourd’hui, pour la première fois, le discours de masse reconnaît la possibilité de débudgétiser les départements de police voire même de les abolir totalement. Les anarchistes rejoignent les féministes Black et les abolitionnistes des prisons et du système carcéral (NdT: qui aux Etats-Unis est devenus essentiellement privé et est un énorme business générant des milliards aux mêmes entreprises capitalistes monopolistes) en insistant sur le fait que des réformes cosmétiques ne vont en aucun cas résoudre les problèmes sous-jacents du pouvoir, du racisme et de l’exploitation qui mènent à la violence d’état. Les anarchistes ont été les cibles de la violence policière et d’état depuis plus d’un siècle, depuis les martyrs du Haymarket, la loi d’exclusion des anarchistes, les raids de Palmer, et l’affaire du G20. Ces expériences informent la vision anarchiste d’un monde totalement libéré de l’état, de sa police et de l’exploitation qu’ils perpétuent.

Comme l’anarchiste afro-américaine Lucy Parsons l’a écrit dans “Les principes de l’anarchisme” : “Les institutions injustes qui produisent tant de misère et de souffrance aux masses ont leurs racines dans les gouvernements et ne doivent leur existence qu’au pouvoir dérivé des gouvernements, nous ne pouvons alors que penser que si toute loi, titre de propriété, tribunal, policier, soldat étaient abolis demain d’un seul coup d’un seul, nous nous en porterions bien mieux que maintenant.”.

Le peuple au dessus de la propriété et du profit

Le slogan “Black Lives Matter” a des implications radicales. Faire l’assertion que la vie humaine est plus importante que de préserver le contrôle d’État ou de protéger la propriété corporatrice / entrepreneuriale pose un profond défi à l’ordre politique et économique actuel. Ceci implique une éthique fondamentalement différente de celle de la logique d’état.

Comme l’a montré la crise du COVID-19, la proposition du “business as usual” peut-être mortifère. Avec la destruction environnementale, les accidents du travail, la dette massive de consommation, et le gâchis du potentiel humain qui caractérisent l’économie capitaliste, la pandémie (NdT: qu’elle soit fabriquée ou pas ne change rien, ses effets sont réels…) a ajouté un autre niveau de tragédie au coût de valoriser le profit au détriment de l’humain. Beaucoup de travailleurs, forcés de retourner à leur travail par les efforts de réouverture des entreprises motivée par le profit, sont punis par leurs employeurs pour tenter de protéger leur santé. Tout ceci en plus de la violence policière systémique et omni-présente durant les manifestations Justice pour Floyd, suggère le très peu de cas que font des vies d’autrui les riches et les puissants.

Les anarchistes ont rejoint le mouvement BLM en faisant la promotion d’une conception différente de la valeur. Insister sur la valeur des vies noires veut dire défier les institutions qui se donnent pour priorité le profit et qui les contrôlent, la police tout comme les politiciens les protégeant, ainsi que les employeurs exploiteurs, les pollueurs, les profiteurs et spéculateurs en tout genre ainsi que bien d’autres… Ceci veut donc dire se dresser contre le capitalisme aussi bien que contre sa police. Des Industrial Workers of the World (IWW), un syndicat anarchiste qui remet en cause directement le salariat, aux réseaux d’entraide qui remettent l’économie du don et du partage en pratique, les anarchistes poussent constamment pour un monde de coopération hors et au-delà de l’économie de marché. Le Movement for Black Lives aussi, insiste sur le fait qu’ils sont explicitement anti-capitalistes dans leurs principes d’organisation. Donner de la valeur aux vis noires requiert une transformation profonde du système économique.

Bien des voix à la fois dans en en dehors des manifestations se joignent au chœur demandant que la vie humaine prenne l’importance incontestable sur la propriété et le profit. Même des propriétaires d’entreprise qui ont fait les frais du pillage ou des incendies au cours des manifestations ont parlé et insister sur le fait que le point de focalisation devrait rester sur le problème majeur de la violence anti-noire, de la police, de la répression et de la justice sociale. Ceci montre le chemin vers une éthique de la solidarité qui caractérise l’approche anarchiste de la transformation sociale.

Que faire pour être libre ?

Le président Trump a tort. Ce ne sont pas les “anarchistes” qui sont responsables des courageuses actions militantes que nous avons vues dans les rues, bien que des anarchistes de bon nombre d’origine ethnique différente y aient participé. Par dessus tout,  ce fut la jeunesse noire et basanée et autres personnes marginalisées dont la bravoure et la détermination ont forcé le respect du monde entier. Comme nous l’avons vu, il y a bien des intersections entre les valeurs et les stratégies des mouvements anarchistes et le mouvement BLM et autres luttes anti-police et de libération. Alors que les anarchistes ne doivent pas détourner les façons des participants de décrire leurs activités et de clamer qu’elles sont des exemples d’idéologie anarchiste, ces résonances sont la base d’un échange mutuel et d’une solidarité dans le processus de la construction de mouvements de libération multi-raciaux.

Les anarchistes pensent qu’il en vaut la peine de se battre pour créer une société fondée sur l’entraide, l’autonomie, l’égalité, la liberté et la solidarité. Pour que tout mouvement soit efficace, les participants se doivent d’identifier ce que cela prendra pour effectuer le changement. La courageuse réponse à l’assassinat de George Floyd a montré l’efficacité de l’action directe sans aucun compromis, non seulement pour faire monter le prix social de l’injustice, mais aussi pour rendre possible d’imaginer un autre monde. Après que la mise à feu du commissariat du 3ème precinct de Minneapolis ait démontrée que des gens ordinaires peuvent parfaitement mettre en déroute et défaire la police dans un conflit direct, retirer les budgets et abolir la police sont devenues des choses tout à fait pensable et faisable et ce à l’échelle d’un discours public national.

A Minneapolis puis à Louisville, Los Angeles, New York et dans le monde, les gens de couleurs, noirs et basanés et autres personnes marginalisées ont convergé pour fermer la routine marchande. Les anarchistes ont participé, contribuer à l’expérience avec des tactiques de résistance, des infrastructures qui offrent un soutien à tous ceux dans le besoin, et des visions du monde dans lesquelles les institutions qui ont tué George Floyd et tant d’autres personnes n’existeraient pas. Des idées et des approches en résonance avec les valeurs anarchistes peuvent être vues en action dans ces manifestations et ce indépendamment de ceux qui les emploient se revendiquant anarchistes ou pas ou arborant quelque label politique que ce soit.

Ces valeurs et ces pratiques, qui transcendent toute simple idéologie ou tradition, peuvent devenir la base de tous ceux qui veulent se rassembler au-delà des lignes de différences alors qu’ils confrontent le pouvoir de l’état dans les rues. Le collectif anarchiste indigène Indigenous Action et d’autres ont argumenté que les mouvements modernes de lutte ont besoins de “complices et non pas d’alliés”, des personnes motivées à partager les risques et à entrer en action directe ensemble, motivés par une vision de libération collective plutôt que par la culpabilité, le devoir ou le prestige. Les manifestations pour la Justice pour George Floyd ont démontré l’efficacité des efforts décentralisés, multi-raciaux depuis la base. Informés d’un ethos horizontal participant qui rejette la violence policière aussi bien que toute autre forme de coercition d’état ou autre, les anarchistes insistent sur le fait que tout le monde a un rôle à jouer dans le processus de se libérer.

Un des messages les plus centraux venant de l’organisation anarchiste ces dernières décennies, incluant les luttes pour la solidarité avec les réfugiées politiques et les immigrants, l’abolition du système carcéral et les droits des homosexuels est que chacun d’entre nous ne peut être libre que lorsque tous sont libres. Ashanti Alston, activiste anarchiste, conférencier et écrivain a articulé cela de superbe manière. En tant qu’ancien membre du mouvement des Blacks Panthers et de la Black Liberation Army, ancien prisonnier politique, Alston a eu une grande expérience dans la confrontation avec la violence d’état. Enrichi par le soulèvement zapatiste au Chiapas mexicain, sa vision de la libération collective reflète un ethos anarchiste partagé par bien des mouvements et des communautés, se faisant l’écho d’une force d’inspiration de nos efforts d’aujourd’hui :

“Nous devons imaginer comment créer un monde où il est possible pour toutes les personnes différentes d’être ce qu’elles sont, de construire un monde où tout le monde sans exception a sa place et y est bien.”

CONCLUSION

Nous espérons que ceci vous a donné une perspective différente de “La vérité sur les anarchistes d’aujourd’hui”. 

[…]

Tant de nos amis passent à la trappe de la paranoïa, convaincus comme le sont les Oath Keepers et les Three Percenters que la guerre civile est juste au coin de la rue, apeurés qu’ils sont à chaque coup de sonnette a leur porte pensant que les troupes d’assaut viennent les embarquer pour le goulag. Ce n’est pas facile, ignorer les risques du moment que nous vivons pourrait être très dangereux de fait, mais tout autant qu’être obsédé par ces pensées au point d’être paralysé par la suspicion et la peur. Cher auditeur, auditrice, rappelle-toi STP que tu n’es pas seul(e), même si tu es coincé(e) en intérieur et te sens isolé(e). Oui, nous sommes vulnérables, mais nous sommes aussi forts et inter-connectés. Ils peuvent nous arrêter, nous frapper, nous tirer dessus, mais ils ne pourront pas nous avoir tous et pensons à tous ceux et celles qui se lèveront dans les grands moments de crise. Rappelez-vous: respirez, allez prendre l’air frais, le soleil. Rappelez-vous toujours qu’il y a un monde derrière l’écran, que celui-ci n’est pas tout, loin s’en faut. Rappelez-vous aussi toutes et tous, que pendant bien des années maintenant, des anarchistes du monde entier ont fait face à une répression bien pire,, mais aucun de nos ennemis n’a été capable de tuer cette idée si superbe.

Quoi qu’il arrive, à nous ici à CrimethInc (NdT: ou à nous à Résistance 71…), ou au mouvement dans son entièreté, nous continuerons de communiquer avec quelque moyen possible que ce soit, de partager nos analyses sur ce qui se passe, nous continuerons à parler des stratégies et des tactiques qui peuvent nous maintenir en sécurité et faire avancer la lutte dont nous sommes partie prenante, ainsi que de faire passer tout message de solidarité et d’encouragement de toutes celles et ceux qui sont en rébellion.

Restez fermes, forts. motivés et à l’écoute.

Vous étiez avec Alanis sur la radio Ex-Worker.

= = =

“Aucune armée au monde ne peut arrêter une Idée dont l’heure est venue”.
~ Victor Hugo ~

“Là où cesse l’État, c’est là que commence l’Homme, celui qui n’est pas superflu : là commence le chant de ce qui est nécessaire, la mélodie unique et irremplaçable. Là où cesse l’État — regardez donc mes frères ! Ne les voyez-vous pas, l’arc-en-ciel et les ponts du surhumain ?”
~ Friedrich Nietzsche, “De la nouvelle idole” ~

Dès que l’État n’est plus à même d’imposer l’union forcée, l’union surgit d’elle-même, selon les besoins naturels. Renversez l’État, la société fédérée surgira de ses ruines, vraiment une, vraiment indivisible, mais libre et grandissant en solidarité par sa liberté même.”
~ Pierre Kropotkine ~

« La machine de l’État est oppressive par sa nature même, ses rouages ne peuvent fonctionner sans broyer les citoyens, aucune bonne volonté ne peut en faire un instrument du bien public ; on ne peut l’empêcher d’opprimer qu’en le brisant. »
~ Simone Weil ~

Lecture complémentaire :

“Pour tout changer, un appel anarchiste”, CrimethInc, 2015, rév.2020

Il n’y a pas de solution au sein du système, n’y en a jamais eu et ne saurait y en avoir ! (Résistance 71)

Comprendre et transformer sa réalité, le texte:

Paulo Freire, « La pédagogie des opprimés »

+

4 textes modernes complémentaires pour mieux comprendre et agir:

Guerre_de_Classe_Contre-les-guerres-de-l’avoir-la-guerre-de-l’être

Francis_Cousin_Bref_Maniffeste_pour _un_Futur_Proche

Manifeste pour la Société des Sociétés

Pierre_Clastres_Anthropologie_Politique_et_Resolution_Aporie

Un syndrome d’E.M.E(rgence) de RIEN du tout

Posted in actualité, crise mondiale, militantisme alternatif, pédagogie libération, philosophie, politique et social, résistance politique, société des sociétés, terrorisme d'état with tags , , on 21 avril 2021 by Résistance 71

CHEVAL FOU

Envie de Mieux Être = Aime
Quand le système
Mène à la haine…
Aime !

Reçu de RIEN et de Jo :

Rien_Syndrome_EME

R71

21 avril 2021

Pour Eric

Conseil Scientifique Indépendant (CSI): La corruption systémique dans le domaine de la santé avec l’anthropologue de la santé publique Jean-Dominique Michel (vidéo)

Posted in 3eme guerre mondiale, actualité, altermondialisme, coronavirus CoV19, crise mondiale, documentaire, guerres hégémoniques, ingérence et etats-unis, militantisme alternatif, pédagogie libération, politique et lobbyisme, politique et social, politique française, résistance politique, santé et vaccins, science et nouvel ordre mondial, sciences et technologies, technologie et totalitarisme, terrorisme d'état, Union Europeenne et nouvel ordre mondial with tags , , , , , , , on 20 avril 2021 by Résistance 71

Résistance 71

20 avril 2021

A suivre avec grand intérêt : les débats quotidiens du Conseil Scientifique Indépendant.

A titre d’exemple en voici un que nous trouvons particulièrement juste, bref et percutant réalisé par l’excellent anthropologue de la santé publique Jean-Dominique Michel sur le thème: « La corruption systémique dans le domaine de la santé » du 15 avril courant.

Cet exposé en dit long sur l’état des lieux de la corruption et des pratiques mafieuses de Big Pharma et ses acolytes soudoyés. J-D Michel a plus de 20 ans d’expertise en ce domaine d’étude, excellent conférencier.

A voir et diffuser sans aucune modération avant censure :

Notre page « Coronavirus, guerre contre l’humanité »

Compteur Linky, piratage CPL, grille de contrôle et dictature technotronique…

Posted in actualité, guerres hégémoniques, Internet et liberté, militantisme alternatif, N.O.M, politique et lobbyisme, politique française, résistance politique, science et nouvel ordre mondial, sciences et technologies, technologie et totalitarisme, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , on 19 avril 2021 by Résistance 71

Nous invitons nos lecteurs à rechercher plus en détail le sujet évoqué dans l’article compilation de données ci-dessous : le piratage du CPL des compteurs Linky et invitons également à lire un très bon échange de commentaires entre “e” et “parabellum666” sur le sujet dans la section commentaire de notre récent article :

https://resistance71.wordpress.com/2021/04/15/court-circuiter-la-censure-du-net-partagez-et-diffusez-les-10-pdf-les-plus-lus-sur-resistance-71-bibliotheque-pdf-resistance-71/ 

Bonne lecture !

~ Résistance 71 ~

le CPL du linky en aide à la censure du net via les hackeurs du Nouvel Ordre Mondial pour une DICTATURE parfaite

Comment ils peuvent pirater votre ordinateur avec  l’installation du compteur linky car il nécessite l’installation de CPL (CPL du linky,  répéteur, CPL du concentrateur, antennes relais liés au CPL du concentrateur, etc…)

Anonyme

19 avril 2021

Le compteur linky a un CPL

https://www.moncompteurconnecte.com/linky/le-branchement-du-compteur-linky-toutes-les-informations-pour-comprendre-le/

« Pirater le CPL de son voisin, c’est simple comme un coup de jus »

https://www.01net.com/actualites/pirater-le-cpl-de-son-voisin-c-est-simple-comme-un-coup-de-jus-633462.html

« La prise CPL piraté s’associe automatiquement aux autres objets connectés à la prise CPL piraté (exemple livebox). Et l’on peut surfer gratuitement sur Internet sur le livebox de l’autre », explique le chercheur.

https://www.undernews.fr/reseau-securite/nosuchcon-piratage-du-cpl-possible-et-bien-reel.html

https://www.moncompteurconnecte.com/wp-content/uploads/sites/10/2019/11/raccordement-a-deux-niveaux_0.png  https://www.moncompteurconnecte.com/linky/le-branchement-du-compteur-linky-toutes-les-informations-pour-comprendre-le/,

L’ADEME reconnaît que ce système linky  demande l’utilisation de répéteurs, 700 000 nouveaux émetteurs, la pose d’antennes, pour assurer la liaison entre les concentrateurs et le réseau de téléphonie mobile »

https://actu.fr/occitanie/montcuq-en-quercy-blanc_46201/lot-linky-compteur-rassemble-envers-contre-lui-montcuq_20384541.html (article à enregistrer avant censure)

Et bien sur les répéteurs, les émetteurs, les antennes, les concentrateurs , les CPL connectés au compteur linky sont énergivores en électricités, preuve que le compteur linky n’est pas du tout écologique, et que la facture d’électricité augmente que pour payer les frais d’électricité de tous ces équipages d’ondes associés au linky.

Et comme si cela ne suffisait pas, les hackers peuvent hacker le CPL du linky, pour faire augmenter encore plus les données de consommation du compteur linky, afin de faire augmenter encore plus la facture d’électricité :
un outil open source pour pirater les compteurs intelligents
« Mal configurés et mal protégés, les pirates peuvent facilement prendre le contrôle des appareils et manipuler les données recueillies ou transmises. « Ils peuvent lire et modifier les informations, ils peuvent réinitialiser les prévisions d’usage ou changer les tarifs » souligne Spencer McIntyre. »
htps://www.lemondeinformatique.fr/actualites/lire-un-outil-de-piratage-open-source-pour-les-compteurs-intelligents-49857.html

« Pirater le CPL de son voisin, c’est simple comme un coup de jus »
https://www.01net.com/actualites/pirater-le-cpl-de-son-voisin-c-est-simple-comme-un-coup-de-jus-633462.html

Mais le piratage du CPL du linky, ne permet pas seulement de pirater votre compteur linky, il peut également uniquement s’attaquer à vos autres appareils électriques connectés (ordinateur , livebox) sans couper  toute l’électricité de l’habitation, mais uniquement couper à distance l’électricité de certains appareils, ou seulement les éteindre à distance sans leur couper l’électricité.

En effet, avec le CPL il est possible d’avoir internet partout, avec une simple prise du courant (« CPL : comment avoir internet partout avec une simple prise de courant ! »
https://www.fnac.com/CPL-comment-avoir-internet-partout-avec-une-simple-prise-de-courant/cp3535/w-4   -« « CPL: Moyen simple et efficace de faire passer Internet et son réseau par les prises électriques »
https://www.tp-link.com/fr/support/download/tl-wa860re/

), donc une fois votre ordinateur branché sur le réseau électrique connecté au CPL du linky, le hacker utilise le CPL du linky pour pirater uniquement votre ordinateur à distance, sans besoin de pirater votre compteur linky, il peut ainsi l’éteindre vu qu’il peut le pirater. Un chercheur a piraté le CPL en disant que tous ce qui est connecté au CPL peut être piraté aisément , et a piraté la livebox grâce au CPL

Citation : « La prise CPL pirate s’associe automatiquement aux autres objets connectés à la prise CPL piraté (exemple livebox). Et l’on peut surfer gratuitement sur Internet », explique le chercheur.
https://www.undernews.fr/reseau-securite/nosuchcon-piratage-du-cpl-possible-et-bien-reel.html

Donc le chercheur en piratant la livebox via le CPL et ayant l’internet gratuit grâce à cela,  a prouvé qu’il est possible également d’éteindre l’internet de la personne en piratant le CPL.

Donc pour la censure du net, ils peuvent couper l’internet d’une personne, en piratant le CPL de son linky à distance (via le réseau CPL linky – répéteur-CPL concentrateur –antennes relais associés au concentrateur- antennes relais associés aux antennes relais associés au concentrateur, etc…)

Preuve que le CPL du linky connecte vos appareils à Internet Big Brother à votre insu et peut ainsi permettre le piratage de vos objets connectés à distance (comme l’ordinateur et la livebox), cela explique pourquoi le Reset cyber attaque mondiale prédit par Klaus Schwab aura lieu en 2021, puisque 2021, est la fin d’année de pose des compteurs linky :

Pour installer une DICTATURE PARFAITE telle qu’ils la préparent, ils ne veulent aucune contestation sur internet, alors ils chargent leurs trolls de repérer leurs opposants sur internet, et ensuite ils envoient des hackers pirater les CPL des linky des opposants pour leur éteindre leur ordinateur à distance et faire la rafle sans avocat, et sans leur laisser le temps d’avertir leur proche, puisqu’ils peuvent éteindre la livebox

Le compteur linky est connecté au CPLhttps://www.moncompteurconnecte.com/wp-content/uploads/sites/10/2019/11/raccordement-a-deux-niveaux_0.png  https://www.moncompteurconnecte.com/linky/le-branchement-du-compteur-linky-toutes-les-informations-pour-comprendre-le/, c’est par le CPL du linky qu’on piratera votre ordinateur et voici comment :

Le CPL est source d’internet

Citation :

-« Le CPL, ( Courants porteurs en ligne), est une alternative au WiFi ou à l’Ethernet utilisée par beaucoup de français

Internet devient ainsi accessible depuis n’importe quelle pièce équipée d’une prise de courant

https://www.generation-nt.com/cpl-piratage-simple-comme-bonjour-actualite-1909011.html

il peut s’agir de la box du concentrateur vu qu’il est connecté au CPL du linky

-« CPL : comment avoir internet partout avec une simple prise de courant ! »
https://www.fnac.com/CPL-comment-avoir-internet-partout-avec-une-simple-prise-de-courant/cp3535/w-4

– « Avec un boîtier CPL, on peut utiliser Internet sans avoir recours au Wi-Fi et aux longs câbles Ethernet. »

https://www.layoutshack.net/comment-installer-un-boitier-cpl/

-« Avec le Internet sans WiFi dans plusieurs pièces de la maison c’est possible quand on achète un boîtier CPL

https://www.boitiercpl.frCPL, créez facilement un réseau Internet sans fil « 

https://blog.ariase.com/box/dossiers/cpl-wifi

-« « CPL: Moyen simple et efficace de faire passer Internet et son réseau par les prises électriques »
https://www.tp-link.com/fr/support/download/tl-wa860re/

-« Un adaptateur CPL doté d’un point d’accès Wi-Fi permet de rediffuser un signal Wi-Fi dans une zone éloignée du routeur »

https://www.jechange.fr/telecom/internet/guides/courant-porteur-en-ligne-3587

-« Avec les CPL de TP-Link, aucun perçage ni installation de fil n’est nécessaire. Vous pouvez facilement transformer votre réseau électrique de votre maison en réseau Internet haute vitesse. Chaque CPL agit comme un port LAN portable, transmettant un réseau câblé ou WiFi à n’importe quel endroit de votre maison où il y a une prise, indépendamment des obstacles physiques. »

https://www.tp-link.com/fr/powerline/

les données de consommation apparaissent sur internet, montrant que le CPL  du linky est doté d’un point d’accès internet (bien sur il a ses relais ondes internet, le concentrateur, et les antennes relais et répétiteurs)

-« Une prise ou adaptateur CPL (courant porteur en ligne) permet de créer un réseau internet via le courant électrique. Grâce à cette prise, vos appareils (ordinateur, TV, imprimante, console de jeux…) pourront se connecter entre eux et au réseau Wi-Fi de votre maison, sans qu’aucun câble ou répéteur ne soit nécessaire. » https://www.techadvisor.fr/banc-essai/maison-connectee/meilleure-prise-cpl-3670628/

en plus le CPL est facile à pirater à distance, preuve qu’il est bien sur internet :

« Pirater le CPL de son voisin, c’est simple comme un coup de jus »
https://www.01net.com/actualites/pirater-le-cpl-de-son-voisin-c-est-simple-comme-un-coup-de-jus-633462.html

« si tu as laissé la configuration par défaut, et que tu es dans un immeuble, il est probable que l’indélicat voisin ayant lui aussi le même modèle de CPL ait pu se connecter à ton réseau »

https://forum.hardware.fr/hfr/reseauxpersosoho/WiFi-et-CPL/pirater-ethernet-cpl-sujet_26562_1.htm

1)      Le CPL a la capacité de transformer n’importe quelle prise de courant de votre habitation en source internet.

Citations :

–« CPL : comment avoir internet partout avec une simple prise de courant ! »
https://www.fnac.com/CPL-comment-avoir-internet-partout-avec-une-simple-prise-de-courant/cp3535/w-4

– « CPL: Moyen simple et efficace de faire passer Internet et son réseau par les prises électriques »
https://www.tp-link.com/fr/support/download/tl-wa860re/

-« Avec les CPL de TP-Link, aucun perçage ni installation de fil n’est nécessaire. Vous pouvez facilement transformer votre réseau électrique de votre maison en réseau Internet haute vitesse. Chaque CPL agit comme un port LAN portable, transmettant un réseau câblé ou WiFi à n’importe quel endroit de votre maison où il y a une prise, indépendamment des obstacles physiques. »

https://www.tp-link.com/fr/powerline/

–« Le CPL, ( Courants porteurs en ligne), est une alternative au WiFi ou à l’Ethernet utilisée par beaucoup de français

Internet devient ainsi accessible depuis n’importe quelle pièce équipée d’une prise de courant

https://www.generation-nt.com/cpl-piratage-simple-comme-bonjour-actualite-1909011.html

-«  Les CPL où la connexion se fait par Courants Porteurs en Ligne. Les CPL utilisent le courant électrique pour pouvoir se connecter même lorsque le wifi n’est pas assez puissant dans toutes les pièces »

https://www.echosdunet.net/dossiers/test-ping

-« L’adaptateur CPL est un moyen simple de créer un réseau informatique en utilisant le courant électrique des prises traditionnelles.https://www.vandenborre.be/fr/comment-bien-choisir-un-adaptateur-cpl-ou-repeteur-wi-fi/adaptateur-cpl

-« CPL : comment avoir internet partout avec une simple prise de courant ! »
https://www.fnac.com/CPL-comment-avoir-internet-partout-avec-une-simple-prise-de-courant/cp3535/w-4

-« La communication par courants porteurs en ligne (ou CPL) permet de construire un réseau informatique sur le réseau électrique d’une habitation ou d’un bureau, voire d’un quartier ou groupe de bureaux

Il permet de  concurrencer d’autres protocoles de communication comme le wi-fi ou le bluetooth. »

https://fr.wikipedia.org/wiki/Courants_porteurs_en_ligne

https://www.echosdunet.net/dossiers/courant-porteur-ligne-cpl

http://resistance-verte.over-blog.com/2018/03/cpl-intrusif-et-vie-privee.html

donc ils peuvent pirater un quartier entier avec le CPL du linky, pirater les ordis branchés sur les CPL du linky d’un quartier
c’est comme cela que se fera la cyberattaque mondiale de Klaus Schwab

-« L’utilisation de prises CPL (Courant Porteur en Ligne) vous permet d’étendre votre connexion, en ethernet ou en wifi, lorsque vos équipements sont trop éloignés de votre Livebox. Ils utilisent, pour cela, le réseau électrique de votre domicile. »

https://assistance.orange.fr/objets-connectes/installer-et-utiliser/extenders-et-repeteurs/extenders-ethernet/liveplug-hd-500/cpl-wifi-ou-ethernet-optimiser-votre-installation_218327-757210

-« « Une prise ou adaptateur CPL (courant porteur en ligne) permet de créer un réseau internet via le courant électrique.» https://www.techadvisor.fr/banc-essai/maison-connectee/meilleure-prise-cpl-3670628/

-« Le CPL permet un meilleur débit de transmissions de données que le WiFi mais les risques de piratages ne sont pas exclus
le CPL utilise le réseau électrique, qui n’est pas isolé électro-magnétiquement. Les fils agissent donc comme des antennes. La technologie présente donc potentiellement les mêmes risques que le Wifi. » Un chercheur en sécurité a trouvé une faille pour s’introduire à distance dans un grand nombre de prises courant porteur en ligne permettant, ainsi, de se greffer sur l’accès Internet d’un parfait inconnu.
Si l’on dispose d’une box Internet avec décodeur TV, on utilisera des prises courant porteur en ligne pour interconnecter les deux. C’est en effet la solution la plus simple et qui offre la meilleure qualité de débit.

Mais il faut savoir qu’en faisant cela, l’on augmente considérablement le risque de se faire pirater son accès Internet. Voire même de se faire espionner ! »
https://www.aiservice.fr/News/2015/Fevrier/depannage-informatique-domicile-paris-2015-060-cpl-ses-avantages-et-ses-dangers

-« Grâce à cette prise CPL linky, vos appareils (ordinateur, TV, imprimante, console de jeux…) pourront se connecter entre eux et au réseau Wi-Fi de votre maison, (ou le réseau Big Brother puisque le chercheur a montré qu’il est possible de pirater la livebox de quelqu’un à partir de son CPL « La prise CPL piraté s’associe automatiquement aux autres. Et l’on peut surfer gratuitement sur Internet », explique le chercheur.
https://www.undernews.fr/reseau-securite/nosuchcon-piratage-du-cpl-possible-et-bien-reel.html

) « https://www.techadvisor.fr/banc-essai/maison-connectee/meilleure-prise-cpl-3670628/

Cela veut dire que si vous avez un CPL branché sur votre réseau électrique (ce qui est le cas, avec le CPL du linky branché sur votre réseau électrique),

Le boitier du llnky indique 50 Hertz c’est les ondes du CPL répandus sur tous le circuit électrique

« le cpl déborde dans la maison et rayonne par les fils »

https://www.cjoint.com/doc/18_07/HGFvQvAMit2_LE-CPL-DU-LINKY-Version-2.pdf

« le CPL èmet beaucoup plus fort que le WiFi, dans cet appartement à plus de 20 volts par mètres. Le signal haute fréquence généré par le modem CPL est véhiculé par les fils du secteur qui se transforment en antennes en rayonnent les ondes hautes fréquences dans tout l’environnement. »
https://lafibre.info/materiel-informatique/cpl-debits-theoriques-et-debits-pratiques-conseils-pour-linstallation/

2)      Comme votre prise de courant est connecté au CPL  lié à l’internet de Big Brother (  votre ordinateur, livebox, et autres objets connectés sont branchés sur votre réseau électrique qui est lié au CPL du linky  branché sur votre réseau électrique et le CPL est lié au concentrateur lié aux antennes relais lié à l’ordinateur du hackeur), il suffira au hackeur de pirater votre CPL via le réseau (ordinateur du hacker+ antennes relais+ concentrateur+ répétiteur+ CPL DU LINKY branché sur votre réseau électrique), à partir de là, comme votre livebox est branché sur la prise de courant, elle est directement connecté au CPL, et si la CPL est piraté, le hackeur pourra alors pirater également votre livebox, couper votre internet à distance, ou profiter de votre internet gratuitement comme le démontre ce chercheur :

Citation : « La prise CPL piraté s’associe automatiquement aux autres (ex livebox). Et l’on peut surfer gratuitement sur Internet », explique le chercheur. »
https://www.undernews.fr/reseau-securite/nosuchcon-piratage-du-cpl-possible-et-bien-reel.html

« L’utilisation de prises CPL (Courant Porteur en Ligne) vous permet d’étendre votre connexion, en ethernet ou en wifi, lorsque vos équipements sont trop éloignés de votre Livebox. Ils utilisent, pour cela, le réseau électrique de votre domicile. »https://assistance.orange.fr/objets-connectes/installer-et-utiliser/extenders-et-repeteurs/extenders-ethernet/liveplug-hd-500/cpl-wifi-ou-ethernet-optimiser-votre-installation_218327-757210

donc le CPL du linky permet d’étendre l’internet Big BROTHER à toute l’installation électrique, donc pouvoir pirater tous les objets électrique branché sur le résseau électrique, (pirater le CPL, ensuite la livbox branché sur celui-ci, ensuite l’ordinateur connecté à la livebox piraté par le hacker via le CPL comme l’a montré ce chercheur « La prise CPL piraté s’associe automatiquement aux autres (ex livebox). Et l’on peut surfer gratuitement sur Internet », explique le chercheur. »
https://www.undernews.fr/reseau-securite/nosuchcon-piratage-du-cpl-possible-et-bien-reel.html) donc pouvoir pirater et éteindre les ordis à distance ou bloquer leur souris à distance

3)      Même si  votre ordi est déconnecté d’internet, tant qu’il est branché sur le réseau électrique où est branché le CPL du linky, les hackeurs peuvent éteindre votre ordi à distance, en utilisant l’internet du CPL qui est lié à votre ordinateur via le réseau électrique :

Citations :

-« Un de mes amis me soutien qu’un bon hacker peut pirater un ordinateur non connecté via un adaptateur CPL (donc non connecté à internet, fonctionnant juste en local) en utilisant le système électrique. « https://forums.commentcamarche.net/forum/affich-5409509-piratage-reseau-cpl

-« L’adaptateur CPL est un moyen simple de créer un réseau informatique en utilisant le courant électrique des prises traditionnelles. »

https://www.vandenborre.be/fr/comment-bien-choisir-un-adaptateur-cpl-ou-repeteur-wi-fi/adaptateur-cpl

Cet article https://www.vandenborre.be/fr/comment-bien-choisir-un-adaptateur-cpl-ou-repeteur-wi-fi/adaptateur-cpl

nous apprend que la prise CPL crée un nouveau réseau internet à partir du courant électrique. Donc tous les objets connectés de la maison branchés sur le réseau électrique du CPL du linky sont connectés à leur insu à un nouveau réseau internet invisible inconnu. Donc même déconnecté de votre wifi, votre ordinateur reste connecté au réseau internet big brother via le CPL du linky, ce qui permet à ceux qui piratent le CPL du linky, de vous pirater votre ordinateur à distance

–          « Nous verrons plus tard la démarche à suivre pour justement éviter de se retrouver accidentellement connecter sur le mauvais réseau privé (la mauvaise Box Internet), via son réseau courant porteur (CPL) ! »
https://www.leblogduhacker.fr/faille-de-securite-des-adaptateurs-cpl-conflit-entre-deux-reseaux-prives-box-internet/

Donc avec cet articlehttps://www.leblogduhacker.fr/faille-de-securite-des-adaptateurs-cpl-conflit-entre-deux-reseaux-prives-box-internet/ quand  même quand votre ordinateur  est déconnecté de votre livebox, s’il est branché sur le réseau électrique où se trouve le CPL du linky, le hacker peut le faire connecter sur la mauvaise box internet de Big Brother, pour pirater l’ordinateur à distance, et vous faire éteindre l’ordinateur  à distance ou pirater son contenu meme quand celui-ci est débranché de votre livebox

Donc cet article montre que https://www.leblogduhacker.fr/faille-de-securite-des-adaptateurs-cpl-conflit-entre-deux-reseaux-prives-box-internet/ le  CPL du linky peut  connecter à notre insu à la box privée de Big Brother, ce qui lui permettra de nous espionner, pirater notre ordi à distance (l’éteindre à distance ou bloquer sa souris à distance, etc…) même si notre ordi n’est pas connecté à la wifi, puisque via le CPL, l’ordi peut être déjà connecté au réseau Big brother

4)      L’adaptateur CPL est un moyen simple de créer un réseau informatique en utilisant le courant électrique des prises traditionnelles.https://www.vandenborre.be/fr/comment-bien-choisir-un-adaptateur-cpl-ou-repeteur-wi-fi/adaptateur-cpl

La prise CPL pirate s’associe automatiquement aux autres. Et l’on peut surfer gratuitement sur Internet », explique le chercheur.
https://www.undernews.fr/reseau-securite/nosuchcon-piratage-du-cpl-possible-et-bien-reel.html

Comme l’a dit si bien le chercheur (La prise CPL piraté s’associe automatiquement aux autres. Et l’on peut surfer gratuitement sur Internet », explique le chercheur.
https://www.undernews.fr/reseau-securite/nosuchcon-piratage-du-cpl-possible-et-bien-reel.html)

, la prise CPL du linky peut s’associer aux autres objets connectés, ici il a pris l’exemple de la livbox, montrant qu’on pouvait utiliser l’internet de quelqu’un d’autre en piratant son CPL linky, mais il peut s’agit d’un autre objet connecté comme l’ordinateur, et tout cmme la livbox, s’ils peuvent le pirater, ils peuvent également l’éteindre à distance, pour faire taire pour toujours un résistant contre le Nouvel Ordre Mondial gênant pour empêcher sa voix d’être exprimée sur le net pour toujours

Et pirater votre ordinateur ou votre livebox à distance via le CPL du linky ne leur suffit plus. Ils veulent même continuer à faire pourrir la vie de ceux qu’ils ont privés de leur ordinateur et livebox et de toute voix sur internet, en piratant les autres objets connectés électroménagers, car comme les ondes du CPL abiment les appareils électriques , à la longue, l’électroménager traditionnel se détruira, et comme les magasins ne fourniront que de l’électroménager intelligent dans le futur, car leur objectif c’est de remplacer l’élecroménager normal par l’électroménager intelligent, les hackeurs, en plus d’éteindre à distance  votre ordinateur et livebox  sans avoir besoin de couper toute votre électricité, avec le CPL ils peuvent couper sélectivement tel ou tel objet connecté, comme l’a dit le chercheur, à partir de CPL piraté, on peut être connecté directement aux autres, et on peut pirater la livebox à partir du CPL, et ainsi profiter de l’internet gratuitement de la personne (donc lui éteindre la livebox à distance également) qui sont déjà des objets connectés, ils pourront de même également éteindre à distance uniquement sélectivement sans couper toute votre électricité par exemple votre machine à laver intelligente, votre frigidaire intelligent, four intelligent, etc.. :

Citation: “So the trouble with the smart meters is at least understandable. Ideally, smart meters will one day communicate with your washing machine, dishwasher, refrigerator, and other energy intensive devices, allowing you to control energy usage, and potentially off-loading use to times when energy is cheap. “

« reseauxpersosoho

Traduction : Le problème des compteurs intelligents est donc au moins compréhensible. Dans l’idéal, les compteurs intelligents communiqueront un jour avec votre lave-linge, votre lave-vaisselle, votre réfrigérateur d’autres appareils énergivores, ce qui vous permettra de contrôler votre consommation d’énergie https://www.securityweek.com/smart-meters-interfering-home-electronics et

Les compteurs intelligents  ( donc via le CPL ) peuvent communiquer avec les appareils électriques connectés.

https://www.yourhome.gov.au/energy/smart-meters-displays-and-appliances

5)      Même dans un autre pays, ils peuvent vous couper votre internet, en piratant via le CPL du concentrateur, le CPL du linky connecté au CPL du concentrateur

6)

7)      le concentrateur a un CPL lui permettant d’être lié aux CPL des linky des habitations

8)      « Concentrateur de compteurs communicants par CPL Concentrateur »

9)      https://www.groupe-cahors.com/fr-france/concentrateur-de-compteurs-communicants-par-cpl.html

10)   le concentrateur relie les CPL de tous les linky d’un quartier dans une même base donnée

11)   « Le concentrateur permet ainsi de connecter plusieurs machines entre elles, parfois disposées en étoile, ce qui lui vaut le nom de hub »

12)   https://www.commentcamarche.net/contents/605-hub-concentrateur-reseau

13)

14)    « une requête destinée à un ordinateur X du réseau du concentrateur sera envoyée à la totalité des ordinateurs du réseau. »

15)   https://www.commentcamarche.net/faq/2238-reseaux-concentrateur-hub-commutateur-switch-et-routeur

16)

17)   donc le hacker en piratant le concentrateur d’un quartier peut accéder aux réseaux CPL des linky de tout en quartier, et comme pirater le CPL des gens, peut permettre de pirater leur livebox en même temps, il peut couper l’internet de tout un quartier sans leur couper l’électricité

Car comme le CPL du linky donne ses données au CPL du concentrateur (le concentrateur a un CPL lui permettant d’être lié aux CPL des linky des habitations

« Concentrateur de compteurs communicants par CPL Concentrateur »

https://www.groupe-cahors.com/fr-france/concentrateur-de-compteurs-communicants-par-cpl.html

), les 2 doivent avoir le même modèle pour communiquer, c’est comme le piratage dans les immeubles dont les voisins ont le même CPL :

« si tu as laissé la configuration par défaut, et que tu es dans un immeuble, il est probable que l’indélicat voisin ayant lui aussi le même modèle de CPL ait pu se connecter à ton réseau »

https://forum.hardware.fr/hfr/ /WiFi-et-CPL/pirater-ethernet-cpl-sujet_26562_1.htm

donc il suffit  de pirater le CPL d’un concentrateur, pour accéder aux CPL linky de tout un quartier, les hackers peuvent donc à partir de leurs ordinateurs pirater via les antennes relais liés au concentrateur,  pirater ainsi le CPL du concentrateur, à partir de là, ils piratent le CPL de linky de la personne ciblée ou tout un quartier, et ils peuvent ainsi pirater  l’ordinateur de leurs cibles, surveiller toutes ses activités en ligne et également leurs conversations téléphoniques puisque le téléphone fixe est branché sur la livebox et que pirater le CPL permet l’accès à la livebox :

citation : « La prise CPL piraté s’associe automatiquement aux autres. Et (à partir de la livebox piraté via le CPL piraté) l’on peut surfer gratuitement sur Internet », explique le chercheur.
https://www.undernews.fr/reseau-securite/nosuchcon-piratage-du-cpl-possible-et-bien-reel.html

Si vous pensiez que l’utilisation d’un réseau CPL vous permettrait de vous placer hors de portée des pirates, il va falloir réviser votre jugement. Un expert en sécurité a fait la démonstration d’une introduction à distance dans plusieurs réseaux de prises courant porteur en ligne.

Le CPL, ( Courants porteurs en ligne), est une alternative au WiFi ou à l’Ethernet utilisée par beaucoup de français

Internet devient ainsi accessible depuis n’importe quelle pièce équipée d’une prise de courant, du moment qu’une box alimente le signal vers un boitier CPL raccordé au réseauhttps://www.generation-nt.com/cpl-piratage-simple-comme-bonjour-actualite-1909011.html

 » avec mes CPL, je me suis connecté sur le réseau internet du voisin »

https://forum.pcastuces.com/avec_mes_cpl_je_suis_connecte_sur_le_reseau_de_mon_voisin-f6s65080.htm

La communication par CPL, permet de construire un réseau informatique (internet donc) sur le réseau électrique d’une habitation ou d’un bureau, voire d’un quartier

https://www.poal.fr/blog/technologie/filtre-cpl-anti-linky

donc ils peuvent pirater un quartier entier avec le CPL du linky, pirater les ordis branchés sur les CPL du linky d’un quartier
c’est comme cela que se fera la cyberattaque mondiale de Klaus Schwab

« Un de mes amis me soutien qu’un bon hacker peut pirater un ordinateur non connecté via un adaptateur CPL en utilisant le système électrique. « https://forums.commentcamarche.net/forum/affich-5409509-piratage-reseau-cpl

le CPL émet des ondes, donc est bien lié à internet, contrairement à ce que dit ce type
« CPL : comment avoir internet partout avec une simple prise de courant ! »
https://www.fnac.com/CPL-comment-avoir-internet-partout-avec-une-simple-prise-de-courant/cp3535/w-4

le concentrateur a un CPL lui permettant d’être lié aux CPL des linky des habitations

« Concentrateur de compteurs communicants par CPL Concentrateur »

https://www.groupe-cahors.com/fr-france/concentrateur-de-compteurs-communicants-par-cpl.html

« un « concentrateur » -, permettant de connecter tous les objets intelligents de la maison entre eux. Son utilisation se couple avec celle d’une application sur smartphone – iOS et Android -, pour centraliser la gestion »

https://www.commentcamarche.net/faq/2238-reseaux-concentrateur-hub-commutateur-switch-et-routeur

donc le hacker en piratant le concentrateur d’un quartier peut accéder aux réseaux CPL des linky de tout en quartier, et comme pirater le CPL des gens, peut permettre de pirater leur livebox en même temps, il peut couper l’internet de tout un quartier sans leur couper l’électricité

citation:

« Si vous pensiez que l’utilisation d’un réseau CPL vous permettrait de vous placer hors de portée des pirates, il va falloir réviser votre jugement. Un expert en sécurité a fait la démonstration d’une introduction à distance dans plusieurs réseaux de prises courant porteur en ligne.

Le CPL, ( Courants porteurs en ligne), est une alternative au WiFi ou à l’Ethernet utilisée par beaucoup de français

Internet devient ainsi accessible depuis n’importe quelle pièce équipée d’une prise de courant, du moment qu’une box alimente le signal vers un boitier CPL raccordé au réseau »

https://www.generation-nt.com/cpl-piratage-simple-comme-bonjour-actualite-1909011.html

 » avec mes CPL, je me suis connecté sur le réseau internet du voisin »

https://forum.pcastuces.com/avec_mes_cpl_je_suis_connecte_sur_le_reseau_de_mon_voisin-f6s65080.htm

La communication par CPL, permet de construire un réseau informatique (internet donc) sur le réseau électrique d’une habitation ou d’un bureau, voire d’un quartier

https://www.poal.fr/blog/technologie/filtre-cpl-anti-linky

donc ils peuvent pirater un quartier entier avec le CPL du linky, pirater les ordis branchés sur les CPL du linky d’un quartier
c’est comme cela que se fera la cyberattaque mondiale de Klaus Schwab

Et comme par hasard, la cyberattaque (Cyberpolygone 2021) prévu par Klaus Shwab aura lieu en 2021, l’année de fin de pose des compteurs linky  et des installations de leurs émetteurs d’ondes associés (CPL, répétiteur, concentrateur, antennes relais, ordinateur de Enedis ou du hackeur)!

Le déploiement du compteur Linky sera terminé fin 2021

https://premium.courrier-picard.fr/id183484/article/2021-04-15/le-programme-linky-touche-sa-fin

Le général Richard Barrons annonce la fermeture d’Internet, sans doute en 2021

https://olivierdemeulenaere.wordpress.com/2020/05/31/vers-la-quarantaine-electronique-le-general-richard-barrons-annonce-fermeture-internet-sans-doute-en-2021/

Témoignages de gens qui n’ont plus internet suite au linky :

-« Beaucoup de consommateurs remontent également un problème avec Linky en ce qui concerne leur connexion internet. En effet, depuis l’installation du dispositif, certains foyers ont remarqué que leur box ne fonctionnait plus comme avant (problème de connexion, débit très bas, etc.). »

https://selectra.info/energie/guides/compteurs/linky/probleme

-« Depuis la pose d’un compteur EDF « Linky » (en tout cas chronologiquement) on note de gros dysfonctionnements de la Livebox.

Le principal étant que si tous les appareils reçoivent bien le signal WiFi, seuls ceux de marque Apple peuvent effectivement « surfer » sur Internet. «

https://communaute.orange.fr/t5/ma-connexion/Internet-s%C3%A9lectif-depuis-Linky/td-p/1357492

-«  Depuis la pose d’un compteur Linky la partée WiFi de ma livebox est divisée par 4. Avant la pose de ce compteur ma wifi fonctionnait très bien et portait dans toute la maison et sur la terrasse , depuis plus rien à 3 m de la livebox. Plus de PC portable, smartphone »

https://communaute.orange.fr/t5/ma-connexion/Depuis-la-pose-d-un-compteur-Linky-la-part%C3%A9e-WiFi-de-ma-livebox/td-p/1325504

-« je suis utilisateur de la freebox revolution (v5 puis revolution) depuis de nombreuses années, jamais aucun problème (internet / tv ), depuis fin novembre 2016, je rencontre des coupures régulières sur mon reseau internet/ tv – cette période correspond à l’installation de mon compteur linky par la société enedis (erdf). j’ai déjà ouvert plusieurs tickets chez free (3244), vis a vis de perturbation sur ma box«

https://freebox.toosurtoo.com/forum/viewtopic.php?t=19798

le compteur linky interfère avec tous les objets connectés de la maison pas seulement la livebox (qui est un objet connecté) ;

« depuis le jour de l’installation du compteur linky, j’ai des problèmes de fermeture et d’ouverture de mon portail battant ( Came) : il s’avère que j’ai du changer la fréquence de la carte radio AF 868 (868MHz au lieu de 433MHz) ainsi que toutes les télécommandes : quelqu’un a-t-il déjà rencontré ce problème? » https://bricolage.linternaute.com/forum/affich-121041676-automatisme-portail-et-linky

« Linky – les pannes Porte de garage qui s’ouvre ou se ferme toute seule, idem pour le portail, volets électriques qui s’abaissent ou qui montent de manière impromptue, réseau domotique planté, cartes électroniques endommagées (chauffe-eau, ascenseurs,…) télé, ordinateur hors service … les pannes recensées suite à l’installation du LINKY sont légions. »

https://www.arkanova.fr/linky-incendies-et-pannes-a-gogo/

http://www.stoplinky63.fr/pages/vite-dit.html

Résumé :  4 points essentiel s à retenir :

1)      Le compteur linky a un CPL

https://www.moncompteurconnecte.com/linky/le-branchement-du-compteur-linky-toutes-les-informations-pour-comprendre-le/,

le concentrateur a un CPL lié au CPL du linky

https://www.cade-environnement.org/2020/01/19/concentrateur-linky-comment-couper-les-ondes/

les antennes relais sont liés au CPL du concentrateur(là les multinationales partenaires d’Enedis, Enedis et les hackers peuvent accéder au CPL de votre linky via l’intermédiaire des antennes relais liés au CPl du concentrateur)

https://www.cade-environnement.org/2020/01/19/concentrateur-linky-comment-couper-les-ondes/

2)Le CPL  (quelque soit son type, CPL du concentrateur, CPL du linky, etc..) est facile à pirater :

« « Pirater le CPL de son voisin, c’est simple comme un coup de jus »
https://www.01net.com/actualites/pirater-le-cpl-de-son-voisin-c-est-simple-comme-un-coup-de-jus-633462.html

3)      Pirater le CPL, permet de pirater automatiquement tous les objets branchés à celui-ci dont la livebox, ce chercheur a pu accéder gratuitement à l’internet de quelqu’un en piratant son CPL  dont le piratage lui permet automatiquement aux autres objets connectés comme la lvebox, l’ordinateur, etc…:

« La prise CPL piraté s’associe automatiquement aux autres (ex livebox). Et l’on peut surfer gratuitement sur Internet », explique le chercheur. »
https://www.undernews.fr/reseau-securite/nosuchcon-piratage-du-cpl-possible-et-bien-reel.html

Et donc via le CPL piraté du linky à travers les intermédiaires, ils peuvent aller sur votre réseau internet, surveiller vos activités en ligne, vous couper l’internet à distance, ou écouter vos conversations téléphoniques vu que le téléphone fixe est liée à la livebox

4)      Pirater le CPL leur permet aussi de pirater votre ordinateur même s’il est déconnecté d’internet

Car le CPL est une source d’internet lui-même

« Avec les CPL de TP-Link, aucun perçage ni installation de fil n’est nécessaire. Vous pouvez facilement transformer votre réseau électrique de votre maison en réseau Internet haute vitesse. Chaque CPL agit comme un port LAN portable, transmettant un réseau câblé ou WiFi à n’importe quel endroit de votre maison où il y a une prise, indépendamment des obstacles physiques. »

https://www.tp-link.com/fr/powerline/

« « CPL: Moyen simple et efficace de faire passer Internet et son réseau par les prises électriques »
https://www.tp-link.com/fr/support/download/tl-wa860re/

-« Le CPL, ( Courants porteurs en ligne), est une alternative au WiFi ou à l’Ethernet utilisée par beaucoup de français

Internet devient ainsi accessible depuis n’importe quelle pièce équipée d’une prise de courant

https://www.generation-nt.com/cpl-piratage-simple-comme-bonjour-actualite-1909011.html

Donc même votre ordinateur déconnecté, tant qu’il est branché sur le réseau électrique où se trouve le CPL source internet, ils peuvent savoir vos activités en ligne, et vous éteindre votre ordinateur à distance. (bah oui, couper l’internet ne leur suffit pas, parfois ils éteindront carrément l’ordinateur à distance, histoire d’empêcher le type d’imprimer des tracts pour organiser des manifestations, une fois que son internet a été coupé)

Voilà donc pourquoi le système linky est obligatoire, car permet le surveillage Big Brother et la censure (coupure d’internet à distance pour tous les opposants)

Le hacker peut pirater le CPL  du linky, via le CPL du concentrateur, via les antennes relais associés au concentrateur, via les antennes liés aux antennes relais associés aux concentrateurs soit pour pirater votre compteur linky (vous coupant l’électricité de toute l’habitation), soit pour uniquement pirater votre ordinateur, soit pour pirater votre livebox soit pour pirater autre objet connecté branché sur le réseau électrique où se trouve branché le CPL du linky qui peut affecter n’importe quel de vos appareils  pas seulement le compteur linky

Voilà pourquoi dans le futur, ils nous promettent de nous couper à distance uniquement notre machine à laver connecté si ils trouvent qu’elle consomme trop  https://www.securityweek.com/smart-meters-interfering-home-electronics et

, sans avouer bien sur, qu’ils le font déjà pour pirater notre livebox (objet déjà connecté)  ou ordinateur (objet déjà connecté), car ils veulent cacher qu’ils peuvent nous censurer et nous couper d’internet à tout moment pour créer l’illusion d’une démocratie parfaite.

Et il est nullement écologique

Le système linky est très énergivore contrairement au compteur électrique ancien car L’ADEME reconnaît que ce système linky  demande l’utilisation de répéteurs, 700 000 nouveaux émetteurs, la pose d’antennes, pour assurer la liaison entre les concentrateurs et le réseau de téléphonie mobile »

https://actu.fr/occitanie/montcuq-en-quercy-blanc_46201/lot-linky-compteur-rassemble-envers-contre-lui-montcuq_20384541.html (article à enregistrer avant censure)

Le concentrateur est connecté à votre domotique et à internet grâce à votre réseau Wi-Fi (généralement la box internet de votre fournisseur d’accès internet). Un concentrateur vous permet de contrôler à distance les accessoires HomeKit.
https://www.appsystem.fr/201292/comment-configurer-concentrateur-controler-a-distance-accessoires-homekit/

Et comme par hasard, la cyberattaque (Cyberpolygone 2021https://cv19.fr/2021/02/12/simulation-de-cyberpandemie-cyber-polygone-2021/) prévu par Klaus Shwab aura lieu en 2021, l’année de fin de pose des compteurs linky  et des installations de leurs émetteurs d’ondes associés (CPL, répétiteur, concentrateur, antennes relais, ordinateur du hackeur)!

Le déploiement du compteur Linky sera terminé fin 2021

https://premium.courrier-picard.fr/id183484/article/2021-04-15/le-programme-linky-touche-sa-fin

Le général Richard Barrons annonce la fermeture d’Internet, sans doute en 2021

https://olivierdemeulenaere.wordpress.com/2020/05/31/vers-la-quarantaine-electronique-le-general-richard-barrons-annonce-fermeture-internet-sans-doute-en-2021/

= = =

A lire notre dossier « Dictature Technotronique »

Colonialisme historique et récurrent : La doctrine de la domination chrétienne en terre apache, l’affaire d’Oak Flat remet tout le système politico-légal yankee une énième fois sur la sellette (Steven Newcomb)

Posted in actualité, altermondialisme, canada USA états coloniaux, colonialisme, documentaire, France et colonialisme, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, ingérence et etats-unis, militantisme alternatif, néo-libéralisme et paupérisation, neoliberalisme et fascisme, pédagogie libération, politique et lobbyisme, politique et social, résistance politique, société des sociétés, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , on 18 avril 2021 by Résistance 71

Cette traduction suite à notre publication récente d’une écrit de Léon Tolstoï “L’église et l’état”… Une fois de plus, tout se tient.

Dans l’esprit de Cheval Fou et de Géronimo

~ Résistance 71 ~

La doctrine de domination chrétienne et le peuple apache (l’affaire Oak Flat)

Steven Newcomb

Avril 2021

url de l’article original:
https://originalfreenations.com/the-doctrine-of-christian-domination-the-apache-people-and-oak-flat/

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

L’affaire de la résistance apache sur leur site sacré de Chi’ Chil Bildagoteel, appelé en anglais “Oak Flat”, est maintenant devant le cour d’appel du 9ème circuit judiciaire. Cette affaire a créé une publicité mondiale et un bon nombre de groupes chrétiens ont enregistré des lettres de soutien amicus curiae (ami de la cour). Ces lettres soutiennent le droit et la liberté des Apaches de s’engager dans leurs traditions et cérémonies ancestrales sur un endroit de leur terre traditionnelle qui leur est particulièrement sacré et qui va être détruit par des compagnies minières. Le peuple et la nation apaches seront irrévocablement blessés si leur terre sacrée est détruite dans un effort entrepreneurial d’accumuler toujours plus de profits avec ce projet d’extraction de minerai de cuivre.

Oak Flat est maintenant menacé par un projet minier d’extraction de cuivre qui va oblitérer en le rayant de la surface de la planète, la totale existence de cette endroit sacré en défonçant sols et sous-sols. Si le projet minier est autorisé, celui-ci laissera à cet endroit un trou béant de quelques 300m de profondeur et de 4 km de diamètre, exactement là où le site sacré apache se situe.

Je trouve positif mais quelque peu ironique que des groupes d’églises chrétiennes se joignent aux Apaches sur le projet de défense de la zone sacrée. Ironique parce que la 9ème cour d’appel va utiliser un processus classique de raisonnement chrétien de domination qui est déshumanisant et raciste, fondé sur les catégories artificiellement et mentalement crées de “païens” et “d’infidèles”. Ce processus de raisonnement qui est vieux de plusieurs siècles, voient les non-chrétiens comme des ennemis du monde de la chrétienté (de l’empire chrétien).

Commençons par examiner le fondement de ce processus bigot de raisonnement que la cour d’appel du 9ème district va appliquer à l’affaire d’Oak Flat. Cela commence avec la croyance que les pouvoirs politiques (alias “les souverains”) du monde chrétien et les successeurs de ces pouvoirs politiques (comme les Etats-Unis entre autres…), ont un droit fondamental de s’engager dans une relation de domination contre ces peuples que les chrétiens ont historiquement appelés “païens” ou “infidèles”.

En conséquence, si ces pouvoirs politiques croient qu’il est nécessaire de détruire la tradition et les zones de cérémonie de ces soi-disants païens et infidèles parce qu’une telle destruction bénéficierait “la civilisation (domination) humaine et chrétienne”, alors ainsi soit-il. Leur sacrifice et leur souffrance sont jugés nécessaires pour le plus grand bien de “la société humaine”. Après tout, c’est une longue tradition de la chrétienté que de regarder les “païens” et les “infidèles” et tous non-chrétiens comme des barbares et donc ne faisant pas partie de la “race humaine” ( forcément chrétienne).

La vérité est que le système politique et légal des Etats-Unis est fondé sur le droit de la domination chrétienne contre les peuples et nations natifs, comme les Apaches. Ceci est basé en partie sur une assertion faite dans le rendu de la Cour Suprême des Etats-Unis (CSEU) dans l’affaire Johnson vs M’Intosh, 1823, à savoir que le “peuple chrétien” (des mots mêmes du juge de la Cour Suprême John Marshall) possède “un génie supérieur” et que le “peuple chrétien” est en droit de s’imposer mentalement sur les peuples natifs “qui étaient païens”, ce des mots mêmes du juge Marshall

Utilisant le “caractère et la religion” des habitants natifs du continent comme d’une justification, le “génie supérieur de l’Europe” put exercer et affirma un “droit d’ascendence”, c’est à dire un droit de domination sur les peuples autochtones. L’affirmation d’un droit de domination par “le peuple chrétien” sur des “païens” non-chrétiens est toujours regardé aujourd’hui comme “la loi suprême de la terre” aux Etats-Unis. Ceci parce que le raisonnement de domination qui est contenu dans le rendu du jugement de l’affaire Johnson vs McIntosh de 1823 est toujours activement utilisé par les tribunaux américains, ce incluant la CSEU.

Cette forme de raisonnement sera celle adoptée par la cour d’appel du 9ème district dans l’affaire d’Oak Flat pour la simple et bonne raison que ces concepts fondamentaux de domination chrétienne sont à la base de tout le système légal américain et de son système de loi et de politique indien, système qui est aussi retracé jusqu’aux mots latins et aux idées de domination exprimés dans les bulles pontificales du Vatican du XVème siècle et des chartes royales émanant d’Angleterre.

Aussi difficile que ce soit de le croire, c’est un fait inéluctable que la cour d’appel du 9ème district va déployer ces catégories et ce type de raisonnement de la domination envers les Apaches de Oak Flat, même si aucun de ces mots en particulier n’est utilisé. Cette façon de raisonner et peu importe à quel point cela peut paraître mal de notre point de vue actuel, sera contenue dans le raisonnement des précédents judiciaires (la jurisprudence) que la cour citera et appliquera à son processus de raisonnement actuel.

Alors que la cour d’appel délibère sur l’affaire d’Oak Flat , elle continuera d’empêcher nos nations originales libres et indépendantes de vivre une existence libre en se reposant sur l’affirmation américaine d’un droit à la domination chrétienne au sein de la loi américaine. Quelque soit la façon dont ceci est caché et maintenu caché, ceci constitue le cadre psychologique au sein duquel l’affaire d’Oak Flat est prise en charge par le système judiciaire des Etats-Unis.

Cette cour d’appel a déjà démontré sa volonté d’appliquer le processus de raisonnement de la domination envers la nation Kumeyaay. Elle l’a fait en 2014 dans l’affaire de vestiges et de restes ancestraux, White v. University of California. Dans la note de bas de page #2 de son compte-rendu écrit, la cour d’appel a cité à la fois Tee-Hit-Ton Indians v. United States (1955) and Johnson v. McIntosh (1823). Le contenu de cette note de bas de page ainsi que la citation par la cour de la décision de justice dans l’affaire Johnson a rendu évident que cette cour utilisait le processus de raisonnement évoqué fondé sur un soi-disant droit de domination chrétien. La note 2 de White v. University of California explique :

L’intérêt aborigène sur la terre est généralement décrit comme un droit tribal d’occupation des sols. Ce n’est pas un droit de propriété, mais revient à un droit d’occupation des sols que le souverain accorde et protège contre l’intrusion de tierces parties ; Tee–Hit–Ton Indians v. United States, 348 U.S. 272, 279 (1955).

L’expression “le souverain” se traduit en “le dominant” (dominor en latin). D’après la règle psychologique et mentale générale du système de domination, Le Dominateur (“le souverain”) “accorde” aux Indiens un simple “droit d’occupation des sols”, qui n’implique aucun pouvoir de domination. Ce langage veut dire que ce sont les Etats-Unis, en tant que “dominateur” ou “souverain” (NdT: en héritage historique des autres souverains… comme la Couronne d’Angleterre ou celle d’Espagne…), qui décident de quel droit il s’agit, s’il y en a un. Ce “souverain” est volontaire pour concéder aux Indiens mais toujours au sein du “monde, de la construction mentale des Etats-Unis”.

Le gouvernement des Etats-Unis a décidé que les “Indiens” comme les Apaches, doivent être catégorisés comme des “tribus” qui n’ont, du point de vue mental des USA, aucun droit de propriété à la terre avec laquelle ils ont traditionnellement et ancestralement exercé une relation spirituelle et culturelle durant des milliers et des milliers d’années.

Le “souverain, dominateur” qu’est le gouvernement des Etats-Unis, refuse d’accepter l’idée que toute nation indienne ou “tribu”, puisse contredire le droit de domination du “dominateur, souverain”, autrement connu sous le vocable de “propriété”. Le dominateur refuse de reconnaître le “droit indien” d’occupation des sols qu’il a mentalement imposé aux nations et peuples natifs comme incluant un droit de propriété.

Pour le dire différemment, le gouvernement américain dominateur refuse de reconnaître les successeurs actuels des “païens et infidèles”, comme les Apaches, comme ayant un droit de domination sur leurs terres traditionnelles et ancestrales. Le gouvernement américain ne veut en rien concéder aux “natifs qui étaient (et sont peut-être toujours) des païens”, le pouvoir immense contenu dans le simple concept de la propriété qui est définie comme “pas l’objet matériel en lui-même, mais le droit.. de domination obtenu de droit sur un tel objet.” (dictionnaire du droit Ballentine, 1969)

En tant que dominateur, les Etats-Unis ont mentalement inventé la doctrine (et la croyance bien acceptée) que les Etats-Unis ne reconnaîtront jamais une nation indienne ou “tribu” comme possédant un droit de domination (“propriété”) sur ses propres terres natives. Le but du gouvernement des Etats-Unis est d’empêcher tout peuple ou nation natifs de ne jamais être capable de déployer un processus de pensée qui puisse contredire avec succès l’affirmation du gouvernement des Etats-Unis d’un droit de domination chrétienne sur ces terres. Dans la décision de l’affaire Johnson, Marshall appelle ce droit de domination affirmée la “domination ultime et définitive” du souverain.

Qui et qu’est-ce qui est “souverain” ? La cour du 9ème circuit nous fournit une réponse à cette question avec sa référence à “la théorie légale disant que la découverte et la conquête ont donné aux conquérants, le droit de posséder la terre mais n’ont pas perturbé le droit des tribus à l’occuper. Voir Johnson v. M’Intosh, 21 U.S. 8 Wheat 543, 588–91 (1823).” “Le souverain” est un des “conquérants” (dominateurs) et “la conquête” est, une fois de plus, la domination.

Une fois traduit cela donne donc “cette conquête et domination ont donné aux dominateurs le droit de dominer la terre mais n’a pas perturbé le droit des tribus de l’occuper.” Ce raisonnement fut aussi la base du CR du gouvernement des EU en date du 5 février 2021, en réponse à une requête de l’Apache Stronghold pour une injonction temporaire sur la proposition minière d’Oak Flat. Nous le savons car dans leur CR, les avocats du gouvernement ont cité le même phrasé de Tee Hit Ton Indians v. United States, citant Johnson v. McIntosh.

Le juge Stanley Reed a écrit la majorité du CR de Tee Hit Ton Indians v. United States. Dans une opinion légale différente qu’il écrivit huit ans plus tard, Reed révéla le fait que la décision dans l’affaire Johnson déploie un processus de raisonnement au sujet du droit de domination (“souveraineté”) assumé être détenu par les “nations chrétiennes” dès qu’elles localisaient et envahissaient des terres non-chrétiennes.

Dans le CR de l’affaire Alcea Band of Tillamooks v. United States (1946), le juge Reed a exprimé son désaccord avec ce que dit le CR de l’affaire Johnson à savoir que “la théorie que la découverte par les nations chrétiennes leur a donné la souveraineté [domination] sur les terres découvertes et donc le titre de propriété.Quand les représentants d’un dominateur chrétien (dominorum christianorum en latin) localise des terres qui ne sont pas encore sous domination chrétienne (dominio en latin), le monde et la perspective mentale du dominateur chrétien est d’immédiatement assumer le contrôle du processus de construction de la réalité dans cette nouvelle zone géographique fraîchement découverte.

La théorie veut que les nations chrétiennes, en tant que “souveraines” chrétiennes auto-proclamées aient affirmé un droit de domination , une souveraineté sur les terres des nations natives. Pour mettre une belle touche finale sur le sujet, nous pouvons citer Jonathan Havercroft dans son “Captives of Sovereignty” (2014), où il définit la souveraineté comme voulant dire “une forme injuste de domination politique qui limite la liberté humaine.

Pour retourner maintenant à la note de bas de page 2 dans White v. University of California,, la cour d’appel du 9ème circuit cite les Indiens Tee Hit Ton comme sa source de “théorie légale” pour dire que “la découverte et la conquête [domination] ont donné aux conquérants [dominateurs] le droit de posséder la terre.” Le mot “posséder” nous rapporte à celui de “propriétaire”, qui est défini dans le dictionnaire de droit Ballantine (1969) comme “Quelqu’un qui a la domination complète sur une propriété particulière”.

Cela nous mène à “propriété” pour Ballantine : “Les droits d’un propriétaire. Titre de propriété. Domination sur la pauvreté.” La propriété nous mène à la définition fournit par l’éminent juriste anglais William Blackstone : la “domination despotique”, ce qui est de manière définitive la domination. Imaginez si les groupes chrétiens qui soutiennent les Apaches avaient défié dans leur amicus briefs l’affirmation extraordinaire et péremptoire imbriquée dans le système légal américain, à savoir que les dominateurs chrétiens ont un droit fondamental de domination chrétienne sur les terres de peuples et nations “païennes et infidèles”.

La question demeure, où sont le sens et le ressenti de scandale au sujet de ce processus de raisonnement bigot, religieux et raciste au plus profond de lui-même de cette domination chrétienne, fondée sur la Bible et qui est la fondation même de tout le système légal et politique du dominateur que sont les Etats-Unis d’Amérique en regard de nos peuples et nations natifs ?

= = =

Le livre de Steven Newcomb « Païens en terre promise, décoder la doctrine chrétienne de la découverte » que nous avons traduit pour son essentiel est le 7ème PDF le plus téléchargé de l’histoire de notre bibliothèque PDF à diffuser sans aucune modération.

Lecture complémentaire : « Affaire Johnson vs M’Intosh », CSEU, 1823

5 textes pour comprendre et éradiquer le colonialisme

« Païens en terre promise, décoder la doctrine chrétienne de la découverte », Steven Newcomb, 2008

« Comprendre le système de l’oppression coloniale par mieux le démonter », Steven Newcomb

« Comprendre le système de l’oppression coloniale pour mieux le démonter », Peter d’Errico

« Effondrer le colonialisme », Résistance 71

« Nous sommes tous des colonisés ! », Résistance 71

Du coronavirus au réchauffement climatique anthropique, d’une arnaque à une autre avec Bill « La piquouze » Gates, tsar eugéniste de la pseudo-science… (F. William Engdahl)

Posted in actualité, altermondialisme, écologie & climat, crise mondiale, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, média et propagande, pédagogie libération, politique et lobbyisme, politique et social, politique française, résistance politique, science et nouvel ordre mondial, technologie et totalitarisme, terrorisme d'état, Union Europeenne et nouvel ordre mondial with tags , , , , , , , on 17 avril 2021 by Résistance 71

 

 

BG_scamRCA
Arnaques et fausses solutions…

 

La Suède met un terme à la folie du projet de Bill Gates concernant le réchauffement climatique

 

F. William Engdahl

 

12 avril 2021

 

url de l’article original:
http://www.williamengdahl.com/englishNEO12Apr2021.php

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

Depuis plus d’une décennie, Bill Gates a dirigé des millions de dollars dans une aventure scientifique folle soi-disant pour étudier la possibilité d’un “refroidissement mondial anthropique” pour freiner le “réchauffement”. Le projet, mené par des physiciens de Harvard, propose d’envoyer des satellites dans l’atmosphère afin de larguer des tonnes de produits chimiques dans une tentative de bloquer le rayonnement solaire. Maintenant une très forte résistance à ce projet en provenance de Suède a forcé Bill Gates and Co. d’abandonner le projet de lancement de satellites depuis ce pays. Cette dernière aventure en géo-ingénierie par Gates montre à quel point cette mascarade de réchauffement climatique anthropique est une vaste fumisterie. Comme sans nul doute Gates le sait, la planète a en fait déjà commencé à se refroidir alors que nous entrons dans ce que les astrophysiciens pensent être une longue période de refroidissement, causée par une période de minimum solaire dans laquelle nous sommes entrés depuis 2020.

Le 2 avril, l’Agence Spatiale Suédoise a annoncé que le programme, le Stratospheric Controlled Perturbation Experiment (SCoPEx), financé par Bill Gates, a “divisé la communauté scientifique” et ne sera donc pas mis en place. SCoPEx était un plan financé sur plusieurs années sur des fonds personnels de Gates pour tester la possibilité de réduire l’exposition au rayonnement solaire par voie de géo-ingénierie humaine.

Le plan est de larguer de la poussière de sulphate aerosol ou du carbonate de calcium dans l’atmosphère depuis une très haute altitude par des ballons dans un projet délirant d’essayer de bloquer le rayonnement solaire et donc d’empêcher le réchauffement climatique. L’agence spatiale suédoise a décidé d’arrêter le projet à cause d’une opposition non seulement de la communauté scientifique et environnementaliste, mais aussi des peuples indigènes natifs de la région suédoise comme les Saame ou les Lapons qui sont des éleveurs de rênes et qui craignent que des retombées puissent polluer et nuire à leurs troupeaux. De manière notoire, le conseil Saami a prévenu que l’expérience de Gates “essaie essentiellement de reproduire des effets d’éruptions volcaniques en semant constamment le ciel de particules atténuant et filtrant le rayonnement solaire.

arnaque_RCA1

Depuis au moins 2020, Bill Gates appelle pour que l’humain atténue le rayonnement solaire. Il a donné 4,6 millions de dollars au physicien de Harvard David Keith pour faire avancer le projet. Keith a été un conseiller de Gates depuis 2005. Avec l’entreprise pétrolière Chevron (NdT: de Chevron-Texaco), Bill Gates est un des financiers de l’entreprise de Keith, Carbon Engineering, une entreprise Direct Air Capture basée au Canada. Direct Air Capture est un autre de ces projets baltringues, un processus de capturer le CO2 directement de l’air en utilisant de gigantesques ventilateurs qui aspirent l’air vers un filtre où il est traité avec un solvant caustique pour en extraire le CO2. Cela demande une énorme quantité d’eau et d’énergie pour réaliser le processus et une surface au sol de l’ordre de la taille de l’Inde selon des estimations. Capturer le CO2 de l’air pour atteindre le zéro carbone de sources d’énergie hydrocarbonées coûterait de l’ordre de 5000 milliards de dollars par an, si on pense que c’était possible sur une échelle planétaire. Keith semble parfaitement heureux de jongler avec ce type de projet sur l’ardoise d’un milliardaire pseudo-scientifique: Bill Gates.

Dans une conférence TED en 2010, Gates avait répondu à une question sur le blocage solaire, il avait alors dit “devons-nous commencer à prendre des mesures d’urgence pour maintenir la température de la terre stable ?… Il y a une ligne de recherche appelée la géo-ingénierie représentant des techniques variées qui retarderaient le réchauffement et qui nous fournirait 20 ou 30 ans pour que nous puissions agir.”

Keith a dit que malgré la déception suédoise, le groupe allait œuvrer pour le soutien de l’administration Biden afin de faire les tests aux Etats-Unis. La USA National Academies of Sciences, Engineering and Medicine a récemment publié un rapport appelant pour un investissement de 100 à 200 millions de dollars sur la “géo-ingénierie solairesur les prochaines cinq années.

La géo-ingénierie est bien réelle

Jusqu’à récemment, le gouvernement américain a nié être impliqué avec la géo-ingénierie et a étiqueté toute discussion sur de tels projets comme les chemtrails, qui vaporisent le ciel comme de la “théorie de la conspiration” (NdT: rappelons que ce terme fut inventé par la CIA pour discréditer quiconque doutait à l’époque, de la version officielle de l’assassinat de JFK…). Il semble maintenant plus ouvert à la discussion sur ce qui ont été des projets de géo-ingénierie secrets. En novembre 2017, la chambre des représentants américaine dominée par les républicains a tenu les premières auditions sur le thème “Géo-ingénierie : Innovation, recherche et technologie”. Le panel a discuté du besoin de plus amples recherches sur le géo-ingénierie contre le rayonnement solaire connu sous le vocal d’injection aérosol stratosphérique.

Une substance qui est considérée pour le projet de Gates et d’autres qui projettent de bloquer le rayonnement solaire est appelée “poudre de cendres de charbon”, le résidu de ce qui est brûlé par les centrales électriques thermiques. Cette substance qui est stockée et éliminée en sécurité par les centrales, pourrait amener des pluies acides sur terre si répandue dans l’atmosphère.

D’après l’association Physiciens pour une Responsabilité Sociale : “Selon où le charbon a été extrait, les cendres de charbon contiennent des métaux lourds incluant l’arsenic, le plomb, le mercure, le caldmium, le chromium et le selenium ainsi que de l’aluminium, de l’antimonie, du barium, du berrylium, du boron, du chlore, du cobalt, du manganèse, du nickel, du thallium, du vanadium et du zinc.” Le groupe note que l’Agence pour la Protection de l’Environnement (APE ou EPA de son acronyme anglais) a trouvé que “Si mangés, bus ou inhalés, ces agents toxiques peuvent causer des cancers et avoir un impact sur le système nerveux comme par exemple créer des déficiences cognitives, des retards de développement et des problèmes / troubles comportementaux.

Ils peuvent aussi provoquer des troubles cardiaques, maladies pulmonaires, détresses respiratoires, déficiences rénales, troubles de la reproduction, maladies gastro-intestinales, malformations de naissance et une déficience de a croissance osseuse chez les enfants.” Ceci n’est certes pas bénin.

covid19-on-se-fout-de-notre-gueule

Le Grand Minimum Solaire

Voilà ce qu’on peut dire contre le projet de Gates-Harvard. La déclaration du conseil du peuple Saami disant que l’entreprise de blocage du rayonnement solaire par le duo Gates-Keith est une tentative de “copier les éruptions volcaniques en vaporisant continuellement le ciel de particles bloquant le rayonnement solaire”, est des plus justes et pour des raisons qui ne sont pas suffisamment discutées.

Ce que le GIEC de l’ONU refuse de discuter est la relation entre le soleil et les changements climatiques terrestres. Le soleil est ses cycles d’éruptions et de calmes solaires sont de loin les plus grands facteurs influant sur le climat de notre planète.

Le point fondamental au sujet du changement actuel dans le climat est que la Terre est dans la phase initiale non pas d’un réchauffement global, mais d’une période de refroidissement global, appelée par les astrophysiciens le Grand Minimum Solaire.

Si ceci est correct, cela laisse présager d’un changement climatique des plus dramatiques et bien plus dangereux qu’on ne puisse imaginer. D’après la NASA, notre planète est entrée dans ce qui est estimé être le minimum solaire le plus important de ces quelques 200 dernières années.

Ce que des gens comme Al Gore essaient de cacher est le fait que la planète Terre ne se réchauffe plus depuis environ l’an 2000 (NdT: les climatologues sérieux non inféodés disent qu’il n’y a plus de réchauffement, qu’il y a une “pause” depuis 1998…) et est entrée depuis l’été 2020 dans une grande période de refroidissement qui durera jusqu’à environ 2055. Les périodes historiques de Grand Minimum Solaire se déroulant tous les 200 ans environ, créent une grande instabilité météorologique, des périodes prolongées d’inondations, de grands échecs de cultures agricoles et une très grande amplitude thermique, ainsi que des perturbations dans le jet stream (NdT: ces énormes courants d’air d’altitude), créant des vagues de chaleurs et de vastes incendies de forêts entre autres évènements extrêmes. Ces effets ont été constatés et répertoriés dans des périodes au moins un siècle avant l’invention du moteur à explosion.

Ce qu’aucun modèle climatique informatique n’est capable de faire est d’incorporer les effets de notre soleil sur le climat terrestre et ce malgré la preuve scientifique bien documentée que les cycles solaires sont le plus grand facteur de changement du climat. En fait, ces modèles n’essaient même pas d’incorporer ce type de données.

Les éruptions solaires connues du public sous le terme de “taches solaires” augmentent et diminuent selon des cycles de 11 et 22 ans en gros. En plus de ces cycles, il y a des grands cycles solaires de 100 et 200 ans. Depuis juin 2020 nous sommes entrés dans un Grand Minimum Solaire, un de ceux qui peut voit l’activité des taches solaires diminuer jusqu’à zéro durant plusieurs décennies.

Les volcans et le soleil

Une recherche scientifique plus poussée trouve qu’alors que la mécanique de tout ça n’est pas entièrement claire, des périodes de minimum solaire et spécifiquement de Grand Minima Solaires, sont aussi associées avec une augmentation des tremblements de terre et de l’activité volcanique.

Un groupe de scientifiques japonais mené par le Pr. Toshizaku Ebisuzaki a examiné le timing de 11 évènements éruptifs volcaniques qui ont produit un magma riche en silice de quatre volcans japonais. Ils ont trouvé que “ 9 des 11 évènements se sont produits durant des phases inactives du soleil et de son activité magnétique (minimum solaire), qui est très bien indexé avec le nombre affilié au groupe de taches solaires. Cette forte association entre le timing des éruptions et un minimum solaire est statistiquement significatif à un niveau de confiance de 96,7”.

Ceci possède une très haute co-relation.

Il y a quelques 200 ans, nous avons eu la dernière période de Grand Minimum Solaire en date, connue par les scientifique sous le nom de minimum de Dalton, au début du XIXème siècle. En 1816, la couverture de nuages sur la planète était si importante, que cette année là est resté dans les annales comme étant “l’année sans été”. Le minimum de Dalton dura des alentours de 1790 à vers 1829. En 1815, l’énorme éruption volcanique du Mont Tambora en Indonésie, la plus grosse éruption de l’histoire archivée de l’humanité, cracha tellement de cendres et de débris dans l’atmosphère qu’en 1816, le président des Etats-Unis Thomas Jefferson nota dans son journal météo de l’état de Virginie une absence de soleil en été. Cela déclencha une vague de conditions météorologiques extrêmes et d’énormes problèmes de récoltes agricoles dans bien des endroits du monde. Des chutes de neige et de grosses gelées au mois de juin 1816 dans toute l’Amérique du Nord ont détruit presque toutes les récoltes.

Dans le monde, ce fut la pire des famines du XIXème siècle. L’énorme volume de cendres volcaniques du Tombora disséminé dans l’atmosphère durant pendant plus d’un an a réfléchi une quantité considérable du rayonnement solaire, causant des étés particulièrement frais qui contribuèrent à la pénurie de nourriture.

La preuve que nous sommes dans la même situation et dans les étapes préliminaires d’un nouveau Grand Minimum Solaire similaire à celui du XIXème siècle ou pire, est particulièrement évidente. Le 2 mars, le volcan Sinabung de Sumatra, volcan incroyablement actif, a explosé de façon spectaculaire, envoyant des cendres volcaniques à plus de 12 km d’altitude. Les particules éjectées à des altitudes au dessus de 10km et dans la stratosphère ont un effet refroidisseur direct de la planète.

L’Islande, l’île des Caraïbes de St Vincent et d’autres régions du monde, ont vu des éruptions récentes ces dernières semaines, ce qui suggèrent que nous sommes probablement en route pour un choc climatique plus important que le tsar du climat auto-proclamé Bill Gates ne veuille bien le dire. Gates, le FEM de Davos et toute une floppée de “scientifiques du climat” gourmands des financements, refusent de considérer la réalité solaire, poursuivant au lieu de cela des projets barjots comme le filtrage chimique du rayonnement solaire. Les milliers de milliards de dollars qui sont supposés être dépensés sur l’énergie éolienne et photovoltaïque inefficace, indiquent que leur agenda n’a absolument rien à voir avec la santé de la planète, ni la notre. Nous pouvons être tout à fait certains que ces “scientifiques” qui conseillent Bill Gates sont parfaitement au courant des cycles solaires. Cependant, créditons les d’un point majeur : ce sont tous des maîtres du mensonge et de la supercherie.

= = =

Notre page « Escroquerie réchauffement climatique anthropique »

 

arnaque_RCA
sans conditionnel…

Domination, oppression, exploitation, coercition… L’église et l’état de Léon Tolstoï

Posted in actualité, altermondialisme, colonialisme, documentaire, guerres hégémoniques, militantisme alternatif, pédagogie libération, philosophie, politique et social, résistance politique, terrorisme d'état with tags , , , , on 16 avril 2021 by Résistance 71

L’église et l’état

Léon Tolstoï,

1882

« Quelle chose extraordinaire ! Il y a des gens qui semblent prêt à grimper dans les rideaux afin que les autres acceptent cette forme-ci de révélation, mais pas celle-là. Ils ne peuvent pas se reposer jusqu’à ce que les autres aient accepté leur forme de révélation, et aucune autre. Ils prononcent des anathèmes, persécutent et tuent ceux qu’ils peuvent des dissidents. D’autres groupes de gens font la même chose — prononcent des anathèmes, persécutent et tuent ceux qu’ils peuvent des dissidents. Et d’autres encore font la même chose. Ainsi, ils prononcent tous des anathèmes, se persécutent et se tuent – demandant que chacun croît comme eux. Et le résultat en est qu’il y a des milliers de sectes s’excommuniant, se persécutant et se tuant les unes les autres.

Au début, j’étais étonné qu’une telle absurdité évidente – une telle grossière contradiction – ne détruise pas la religion elle-même. Comment les gens pieux peuvent-ils rester si abusés ? Et vraiment, considéré d’un point de vue extérieur, général, c’est incompréhensible, et prouve de façon irréfutable que chaque religion est une fraude, et que toute l’affaire est pure superstition, comme le déclare aujourd’hui la philosophie dominante. Et regardant les choses de ce point de vue général, j’en suis venu inévitablement à reconnaître que toute la religion est une fraude. Mais je ne pouvais pas m’empêcher de penser que toute l’absurdité et l’évidence de la fraude, et le fait que néanmoins toute l’humanité y cède, indique que cette fraude doit être basée sur quelque chose qui n’est pas frauduleux. Autrement, nous ne pourrions pas la laisser nous décevoir –ce serait trop stupide. Le simple fait que toute l’humanité qui vit vraiment une vie humaine cède à cette fraude m’oblige à reconnaître l’importance du phénomène sur lequel la fraude est basée. Et, en conséquence de cette réflexion, j’ai commencé à analyser l’enseignement chrétien, lequel, pour toute la chrétienté, fournit la base de cette fraude.

C’était ce qui est apparent du point de vue général. Mais, du point de vue individuel –lequel nous montre que chaque homme (et moi-même) doit, pour vivre, toujours avoir une religion pour lui montrer le sens de la vie – le fait que la violence est employée dans les questions de religion est encore plus étonnant dans son absurdité.

En effet, comment pourrais-ce, et pourquoi devrais-ce concerner qui que ce soit de faire que quelqu’un d’autre, non seulement ait la même religion que lui-même, mais la professe aussi de la même manière qu’il le fait ? Un homme vit, et il doit donc savoir pourquoi il vit. Il a établi sa relation à Dieu, il connaît la vérité des vérités, et je connais la vérité des vérités. Notre expression peut différer ; l’essence doit être la même [ « Par la nature, les hommes se ressemblent ; c’est à la pratique qu’ils diffèrent. », dit Confucius, Ndt 1928] – Nous sommes tous les deux des hommes.

Alors pourquoi devrais-je – qu’est ce qui me pousse à – obliger qui que ce soit ou demander à qui que ce soit d’exprimer absolument sa vérité comme je l’exprime ?

Je ne peux pas contraindre un homme à altérer sa religion, soit par la violence, par la ruse ou par la fraude – les faux miracles.

Sa religion est sa vie. Comment pourrais-je lui prendre sa religion et lui en donner une autre ? C’est comme enlever son cœur et en mettre un autre à sa place. Je ne peux faire cela que si sa religion et la mienne sont des mots, et ne sont pas ce qui lui donne la vie ; si c’est une verrue et pas un cœur. Une telle chose est également impossible, parce qu’aucun homme ne peut tromper ou forcer un autre à croire ce qu’il ne croit pas lui-même ; parce que si un homme à ajusté sa relation à Dieu et sait que cette religion est la relation dans laquelle l’homme se tient envers Dieu, il ne peut pas désirer définir la relation d’un autre homme à Dieu en utilisant la force ou la fraude. C’est impossible, et néanmoins c’est fait et a été fait partout et toujours. C’est-à-dire que ce ne peut pas réellement être fait, parce que c’est en soi impossible ; mais quelque chose a été fait, et est fait qui ressemble à cela. Ce qui a été et est fait, c’est que certaines gens imposent aux autres une religion contrefaite et les autres acceptent cette contrefaçon – cette pseudo-religion.

La religion ne peut pas être forcée et ne peut pas être acceptée dans le but de quoi que ce soit, force, fraude, ou profit. Et cette fraude religieuse est une condition de l’homme qui dure depuis longtemps.

Quelle est cette fraude et sur quoi se base-t-elle ? Qu’est-ce qui induit les trompeurs à la produire ? Et qu’est-ce qui la rend plausible au trompeur ? Je ne vais pas discuter le même phénomène dans le Brahmanisme, le Bouddhisme, le Confucianisme, et le Mahométisme, même si n’importe qui ayant lu à propos de ces religions peut voir que la situation a été comparable à celle dans la chrétienté ; mais je parlerai seulement de cette dernière –étant la religion connue, nécessaire et chère pour nous. Dans la chrétienté, toute la fraude est construite sur la conception fantastique d’une Église ; une conception qui n’est basée sur rien, et qui, aussitôt que nous commençons à étudier la chrétienté nous étonne par son absurdité inattendue et inutile.

De toute les idées et les mots païens il n’y en a pas de plus païen que celui d’une Église. Il n’y a pas d’idée qui ait produit plus de mal, pas de plus opposée à l’enseignement du Christ, que celle d’une Église.

En réalité, le mot ekklesia signifie une assemblée et rien de plus, et c’est ainsi qu’il est utilisé dans les Évangiles. Dans le langage de toutes les nations modernes, le mot ekklesia (ou le mot équivalent « église » ) signifie une maison de prière. Au-delà de cela le mot n’a progressé dans aucun langage – malgré les quinze cents ans d’existence de la fraude-Église. Selon la définition du mot énoncé par les prêtres (pour qui la fraude-Église est nécessaire), ce n’est rien d’autre qu’une préface disant : « Tout ce que je vais dire est vrai, et si tu ne crois pas je te brûlerais, ou dénoncerais, ou te ferais toute sorte de tort. » Cette conception est un sophisme, nécessaire pour certains objectifs dialectiques, et elle est restée la possession de ceux pour qui elle est nécessaire. Parmi les gens, et pas seulement les gens ordinaires, mais aussi dans la société, parmi les gens instruits, il n’y a aucune conception telle qui est tenue, même si elle est enseignée dans les catéchismes. Aussi étrange que ce puisse sembler d’examiner cette définition, il faut le faire parce que tant de gens le proclament comme quelque chose d’important, alors qu’elle est absolument fausse. (Sans parler de l’inclusion fantastique des morts) ; si j’affirme que le chœur est une assemblée de vrais musiciens, je n’ai rien élucider à moins que je dise ce que j’entend par vrais musiciens. En théologie, nous apprenons que les vrais croyants sont ceux qui suivent l’enseignement de l’Église, c’est-à-dire qui font partie de l’Église.

Sans s’étendre sur le fait qu’il y ait des centaines de telles vraies Églises, cette définition ne nous dit rien, et semble au premier abord tout aussi inutile que la définition de « chœur » comme assemblée de vrais musiciens. Mais nous saisissons ici une vue de la queue du renard. L’Église est vraie, et elle est une, et en elle il y a des pasteurs et des troupeaux, et les pasteurs, ordonnés par Dieu, enseignent cette seule vraie religion. Ainsi, ça revient à dire : « Par Dieu, tout ce que nous allons dire est réellement toute vérité. » C’est tout. Toute la fraude tient là-dedans – dans le mot et l’idée d’une Église. Et la signification de la fraude est simplement qu’il y a des gens qui sont à coté d’eux-mêmes avec le désir d’enseigner leur religion aux autres.

Et pourquoi sont-ils si anxieux d’enseigner leur religion aux autres ? S’ils avaient une définition réelle ils sauraient que la religion est la compréhension de la vie, la relation que chacun et chacune établit à Dieu, et qu’en conséquence, vous ne pouvez pas enseigner une religion, mais seulement une contrefaçon de religion. Mais ils veulent enseigner. Dans quel but ? La réponse la plus simple serait que le prêtre veut des petits pains et des œufs, et l’archevêque un palais, des pâtés au poisson, et une soutane de soie. Mais cette réponse est insuffisante. Il n’y a pas de doute que c’est là le motif intérieur, psychologique de la déception – celui qui maintient la fraude. Mais, comme il serait insuffisant, quand on demande pourquoi un homme (un exécuteur) consent à en tuer un autre contre lequel il ne ressent aucune colère, —dire que l’exécuteur tue parce qu’il obtient ainsi du pain, du brandy et un gilet rouge est aussi insuffisant que de dire que le métropolitain de Kiev avec ses moines bourrent des sacs de pailles [Les célèbres catacombes du monastère de Kiev attirent des foules de pèlerins pour adorer les reliques des saints. On raconte qu’un feu s’est un jour déclaré dans une des chapelles, et que ceux qui se sont hâtés de sauver le « corps incorruptible » d’un des saints a découvert que la précieuse relique n’était qu’un sac bourré de pailles. Ceci n’est qu’un exemple parmi plusieurs faits similaires, certains étant vrais et d’autres inventés. —TR], et les appelle les reliques des saints, simplement pour obtenir un revenu annuel de trente milles roubles. L’un et l’autre de ces actes sont trop terribles et trop révoltants à la nature humaine pour qu’une explication si simple et si grossière soit suffisante. L’exécuteur et le métropolitains expliquant leurs actions auraient toute une série d’arguments basés principalement sur la tradition historique. Des hommes doivent être exécutés ; des exécutions ont eues lieu depuis que le monde a commencé. Si je ne le fais pas, un autre le fera. J’espère, par la grâce de Dieu, le faire mieux qu’un autre le ferait. De même, le métropolitain dirait : le Culte extérieur est nécessaire ; les reliques des saints ont été adorés depuis le commencement du monde. Les gens respectent les reliques des catacombes de Kiev et les pèlerins viennent ici ; moi, avec la grâce de Dieu, j’espère faire l’usage le plus pieux de l’argent obtenu de façon ainsi blasphématoire.

Pour comprendre la fraude religieuse, il est nécessaire d’aller à sa source et son origine.

Nous parlons de ce que nous connaissons de la chrétienté. Considérons le commencement de la doctrine chrétienne dans les Évangiles, et nous trouvons un enseignement qui exclu clairement le culte extérieur de Dieu, le condamnant : et qui, avec une clarté particulière, désavoue positivement le statut de maître. Mais depuis le temps du Christ, nous trouvons une déviation de ces principes établis par le Christ. Cette déviation commence à partir du temps des apôtres, et particulièrement avec ce grand envieux du statut de maître —Paul. Et plus la chrétienté avance dans l’histoire, plus elle dévie, et plus elle adopte les méthodes du culte externe et la fonction de maître que le Christ avait si catégoriquement condamnés. Mais dans les premiers temps de la chrétienté, la conception d’une église était employée pour référer à tous ceux qui partageaient les croyances que je considère vraies. La conception d’une église est tout à fait correcte si elle n’incluse pas ceux qui font une expression verbale de la religion plutôt que son expression dans la vie entière – parce que la religion ne peut pas être exprimée en mots.

L’idée d’une vraie Église a aussi été utilisée comme argument contre les dissidents. Mais jusqu’à l’époque de l’empereur Constantin et du concile de Nicée, l’Église était seulement une idée.

Depuis l’empereur Constantin et le concile de Nicée, l’Église devient une réalité et une réalité frauduleuse. La fraude des métropolitains avec les reliques, et des prêtres avec l’eucharistie, la Mère Ibérienne de Dieu [La Mère Ibérienne de Dieu est la plus célèbre des icônes de Moscou.— TR], les synodes, etc. qui nous étonnent et nous horrifient, et qui sont si odieux qu’ils ne peuvent pas être expliqués simplement par l’avarice de ceux qui les perpétuent. La fraude est ancienne et n’avait pas simplement commencée pour le profit d’individus privés. Personne ne serait un tel monstre d’iniquité au point d’être le premier à la perpétrer, si c’était la seule raison. Les raisons qui ont amené la chose à être faite sont le mal : « Par leurs fruits vous les connaîtrez. » La racine était le mal.— haine, orgueil, inimitié contre Arius et les autres ; et un autre mal encore plus grand, l’alliance de la chrétienté avec le pouvoir. Le pouvoir personnifié dans l’empereur Constantin qui, dans sa conception païenne des choses, se tenait au sommet de la grandeur humaine (il a été inscrit parmi les dieux), accepte la chrétienté, donne un exemple à tous les gens, convertis les gens, prête une main secoureuse contre les hérétiques, et au moyen du concile œcuménique établit la seule vraie religion chrétienne.

La religion chrétienne Catholique était établit pour tout le temps. Il était si naturel de se rendre à ses déceptions que, jusqu’à aujourd’hui, il y a des gens qui croient à l’efficacité du salut de cette assemblée. Cependant, ce fut le moment où la majorité des gens ont abandonné leur religion. À ce point tournant, la grande majorité des gens sont entré dans le chemin païen, qu’ils ont suivi depuis. Charlemagne et Vladimir ont continué dans la même direction [Vladimir adopta le christianisme en 988 après J.-C. Plusieurs habitants de la capitale, Kiev, n’étaient pas enclin à suivre son exemple, alors, il « agit vigoureusement » (comme le note un historien russe), c’est-à-dire que les gens furent conduits au fleuve Dniepr pour être baptisés. En d’autres parties du dominion, le christianisme fut répandu parmi la population païenne qui ne le voulait pas « par le feu et l’épée » —TR ]

Et l’Église fraude continue jusqu’à maintenant. La fraude consiste en ceci : que la conversion des autorités constituées au christianisme est nécessaire, pour ceux qui comprennent la lettre mais pas l’esprit du christianisme ; mais l’acceptation du christianisme sans l’abandon du pouvoir politique est une perversion et une satire contre le christianisme.

La sanctification du pouvoir politique par le christianisme est blasphématoire ; c’est la négation du christianisme.

Après quinze cents ans de cette alliance blasphématoire du pseudo-christianisme avec l’État, il faut un effort ferme pour se libérer de toutes les sophismes complexes par lesquels toujours et partout (pour plaire aux autorités), la sainteté et la droiture du pouvoir d’État, et la possibilité qu’il soit chrétien, ont été plaidées.

En vérité, les mots un « État chrétien » ressemblent aux mots « glace chaude ». Soit la chose n’est pas un état utilisant la violence, ou ce n’est pas chrétien.

Afin de comprendre ceci clairement, nous devons oublier toutes ces notions aberrantes dans lesquelles nous avons été si soigneusement élevés, et se demander franchement quel est le but d’une telle science historique et juridique comme il nous a été enseignée ? De telles sciences n’ont aucune base solide ; leur objectif est simplement de suppléer une justification de la violence.

En omettant l’histoire des Perses, des Mèdes etc., prenons l’histoire de ce gouvernement qui le premier forma une alliance avec le christianisme.

Un nid de voleur a existé à Rome. Il a grandi par le vol, la violence, les meurtres, et il a subjugué des nations. Ces voleurs et leurs descendants, conduits par leurs chefs (qu’ils appelaient parfois César, parfois Auguste) ont volé et tourmenté les nations pour satisfaire leurs désirs. L’un des descendants de ces chefs voleurs, Constantin (un lecteur de livres et un homme rassasié par une vie mauvaise), a préféré certains dogmes chrétiens à ceux des vieux credo : plutôt que d’offrir des sacrifices humains il a préféré la messe ; plutôt que du culte d’Apollo, Vénus et Zeus, il a préféré celui d’un Dieu unique avec un fils – Christ. Ainsi, il a décrété que cette religion devait être introduite parmi ceux sous son pouvoir.

Personne ne lui a dit : « Les rois exercent l’autorité parmi les nations, mais parmi vous, il n’en sera pas ainsi. Ne tuez pas, ne commettez pas d’adultère, n’emmagasinez pas de richesses, ne condamnez pas, ne résistez pas [par le mal] à celui qui est mauvais. »

Mais ils lui ont dit : « Tu souhaites être appelé un chrétien et continuer à être le chef du clan des voleurs – tuer, brûler, battre, convoiter, exécuter et vivre dans le luxe ? Tout cela peut être arrangé. »

Et ils ont arrangé un christianisme pour lui, et ils l’ont arrangé très doucement, mieux même que ce qu’ils pouvaient en attendre. Ils ont entrevu que, lisant les Évangiles, il pourrait en venir à réaliser tout cela (i.e. une vie chrétienne) est demandé —et non pas la construction de temples ou le culte en eux. Cela ils l’ont entrevu, et ils ont soigneusement planifié un tel christianisme pour lui qui le laisserait continuer sa vieille vie de païen sans embarras. D’un coté Christ, le Fils de Dieu, est seulement venu pour apporter le salut à lui et à tout le monde. Christ étant mort, Constantin peut vivre comme il veut. Et plus encore, — quelqu’un peut se repentir et avaler un petit morceau de pain et du vin, et cela lui apportera le salut, et tout sera pardonné.

Mais plus encore que cela : ils ont sanctifié son statut de chef du clan des voleurs et dit qu’il procédait de Dieu, et ils l’ont oint d’huile sainte. Et lui, de son coté, a organisé pour eux le congrès des prêtres qu’ils souhaitaient, et leur ordonna de dire quelle devait être la relation de chaque homme à Dieu, et ordonna à chacun de répéter ce qu’ils disaient.

Et ils ont tous commencé à répéter cela, et ils étaient content, et maintenant cette même religion a existé depuis quinze cents ans et d’autres chefs voleurs l’ont adopté, et ils ont tous été lubrifiés avec de l’huile sainte, et tous, ils ont été sacrés par Dieu. Si quelque voyou vole chacun et égorge plusieurs personnes, ils vont le huiler, et il sera alors de Dieu. En Russie, Catherine II, la femme adultère qui a tué son mari, était de Dieu ; il en fut ainsi en France avec Napoléon.

Pour balancer les affaires, les prêtres ne sont pas seulement de Dieu, mais presque des dieux, puisque l’Esprit saint repose en eux de même que dans le pape, et dans notre synode, avec ses officiers commandants.

Et aussitôt qu’un des chefs voleurs oints souhaite que son peuple et un autre commence à s’entre-égorger, les prêtres préparent immédiatement de l’eau bénite, aspergent une croix (que le Christ porta et sur laquelle il mourut parce qu’il désavoua de tels voleurs), prennent la croix et bénissent le chef voleur dans son travail de massacre, de pendaison et de destruction. [En Angleterre, l’eau bénite n’est pas utilisée mais un archevêque récite une sorte de prière pour le succès des armées de la reine, et un aumônier est assigné à chaque régiment pour enseigner aux hommes le christianisme —TR]

Et cela aurait pu être bien si seulement ils avaient été capable de s’entendre là-dessus, et si les oints n’avaient pas commencé à s’appeler les uns les autres voleurs, ce qu’ils sont en fait, et les gens n’avaient pas commencer à les écouter et à cesser de croire aux personnes ointes ou aux dépositaires de l’Esprit Saint, et n’avaient pas appris d’eux à les appeler comme ils s’appellent entre eux, par leur propre nom, i.e. voleurs et trompeurs.

Mais, incidemment, nous avons seulement parlé de voleurs parce que c’était eux qui ont induit les trompeurs en erreur. Ce sont les trompeurs, les pseudo chrétiens que nous devons considérer. Ils sont devenus tels à cause de leur alliance avec les voleurs. Il ne pouvait pas en être autrement. Ils se sont détournés de la route quand ils ont consacré le premier dirigeant en l’assurant que lui, par sa puissance, pourrait aider la religion. – la religion de l’humilité, du sacrifice de soi, et l’endurance au mal. Toute l’histoire, non pas de l’Église imaginaire, mais de la réelle, c’est-à-dire des prêtres sous la coupe des rois est une série d’efforts vains de ces prêtres infortunés pour préserver la vérité de l’enseignement, alors qu’il la prêchent par le mensonge et l’abandonnent en pratique. L’importance de la prêtrise dépend entièrement de l’enseignement qu’ils souhaitent répandre ; cet enseignement parle d’humilité, de sacrifice de soi, d’amour et de pauvreté ; mais il est prêché par la violence et les mauvaises actions.

Afin que le sacerdoce ait quelque chose à enseigner et qu’ils aient des disciples, ils ne peuvent pas se passer de l’enseignement. Mais afin de blanchir et de justifier leur alliance immorale, ils ont, avec les plus astucieux procédés, à cacher l’essence de l’enseignement, et dans ce but, ils ont à déplacer le centre de gravité de ce qui est essentiel dans l’enseignement à ce qui est externe. Et c’est-ce qui est fait par la prêtrise, la source de la fausse religion enseignée par l’Église. La source de l’alliance des prêtres (qui se nomment eux-mêmes l’Église) avec les autorités constituées, c’est-à-dire avec la violence. La source de leur désir d’enseigner une religion aux autres tient au fait que la vraie religion les expose, et ils veulent remplacer la vraie religion par une religion fictive arrangée pour justifier leurs actes.

La vraie religion peut exister n’importe où, sauf où elle est évidemment fausse, c’est-à-dire violente ; ça ne peut pas être une religion d’État.

La vraie religion peut exister dans toutes les soit disante sectes et les hérésies, seulement elle ne peut pas certainement pas exister où elle est jointe à un État utilisant la violence. Assez curieusement les noms de religions « grecque orthodoxe », catholique » ou « protestante », comme ces mots sont couramment utilisés, ne signifient que « religion alliée au pouvoir », — Religion d’État et donc fausse religion.

L’idée d’une religion comme union de plusieurs –de la majorité— en une croyance et dans la proximité de la source de l’enseignement n’était, dans les deux premiers siècles du Christianisme qu’un faible argument externe en faveur de l’exactitude de certaines vues. Paul a dit : « Je connais de Christ lui-même ». Un autre a dit : « Je sais de Luc ». Et tous ont dit : « Nous pensons droitement, et la preuve que nous avons raison est que nous sommes une grosse assemblée, ekklesia, l’Église ». Mais c’est seulement au moment du concile de Nicée, organisé par un empereur, que l’Église est devenu une fraude nette et tangible pratiquée par certaines personnes qui professent cette religion-là.

Ils ont commencé à dire : « Il a plu à nous et au Saint-Esprit ». L’ « Église » ne signifia plus simplement une partie d’un faible argument, mais « puissance dans les mains de certaines gens ». Elle s’est alliée avec les dirigeants, et a commencé à agir comme les dirigeants. Et tout ce qui s’unit au pouvoir et se soumet au pouvoir, cesse d’être une religion et devient une fraude.

Qu’est-ce que le christianisme enseigne, si on le comprend comme l’enseignement de n’importe laquelle de toutes les églises ?

Examinez-le comme vous le voulez, composez-le ou divisez-le, l’enseignement chrétien tombe toujours en deux parties nettement séparées. Il y a l’enseignement des dogmes : du Fils divin, du Saint-Esprit, et de la relation de ces personnes, — à l’eucharistie avec ou sans vin, et avec pain avec ou sans levain ; et il y a l’enseignement moral : d’humilité, liberté sans avidité, pureté de corps et d’esprit, clémence, liberté de l’esclavage et paix. Autant que les docteurs de l’Église ont travaillé pour mélanger ces deux côtés des enseignements, ils ne se sont jamais mélangés, mais comme l’eau et l’huile sont toujours resté séparées dans les plus grands et plus petits milieux.

La différence des deux côtés de l’enseignement est clair à chacun, et tous peuvent voir les fruits de l’un et de l’autre dans la vie des hommes, et par ces fruits peuvent conclure quel côté est le plus important, et (si on peut utiliser une forme comparative) plus vrai. Quelqu’un qui regarde l’histoire de la chrétienté de ce point de vue est saisi d’horreur. Sans exception, du début à la fin, regardez ce que vous voulez, examinez le dogme que vous voulez –du dogme de la divinité du Christ, à la manière de faire le signe de la croix [Un des points majeurs de divergence entre les « vieux croyants » et l’Église russe « orthodoxe » était à savoir si, en faisant le signe de la croix, deux doigts ou trois devaient être tendus.], et à la question de servir la communion avec ou sans vin, — le fruit des labeurs mentaux pour expliquer les dogmes a toujours été l’envie, la haine, les exécutions, les bannissements, le meurtre des femmes et des enfants, les bûcher et les tortures. Regardez de l’autre côté, l’enseignement moral, du fait d’aller dans la nature pour communier avec Dieu, à la pratique de fournir de la nourriture à ceux qui sont en prison : ces fruits là sont tous dans nos conceptions de la bonté, et tout ce qui est joyeux, réconfortant, et qui nous sert de balise dans notre histoire…

Les gens d’autrefois qui n’avaient pas encore pu être témoins des fruits de l’un et de l’autre côté du christianisme pouvaient être trompés. Et les gens pouvaient être égarés qui étaient entraînés dans des disputes à propos des dogmes, ne remarquant pas que de telles disputes servaient non pas Dieu mais le diable, ne remarquant pas que le Christ a dit nettement qu’Il venait pour détruire tout les dogmes ; pouvaient aussi être trompés ceux qui avaient hériter d’une croyance traditionnelle en l’importance de ces dogmes, et qui avaient reçu une formation mentale si perverse qu’ils ne pouvaient pas voir leur erreur ; d’autre part, ces gens ignorants pouvaient être égarés pour qui ces dogmes ne semblaient rien que des mots ou des notions fantastiques. Mais nous à qui le simple sens des Évangiles – répudiant tous les dogmes— est évident, nous devant les yeux de qui sont les fruits de ces dogmes dans l’histoire, ne pouvons pas être trompés. L’histoire est pour nous un moyen –même un moyen mécanique— de vérifier l’enseignement.

Est-ce que le dogme de l’Immaculé conception est nécessaire ou non ? Qu’est-ce qui en est sorti ? La haine, les abus, l’ironie. Et est-ce que cela a apporté quelque bénéfice que ce soit ? Pas du tout.

Est-ce que l’enseignement que l’adultère ne devrait pas être condamné était nécessaire ou non ? Qu’est-ce qui en est sorti ? Des milliers et des milliers de fois les gens ont été ramollis par ce souvenir.

Encore, est-ce que tout le monde s’entend à propos de n’importe lequel des dogmes ? Non. Est-ce que tout le monde est d’accord que cela est bon de donner à celui qui a besoin ? Oui, tous sont d’accord.

Mais d’un côté, les dogmes — à propos desquels tous sont en désaccord, et que personne ne requiert — est ce que le sacerdoce a distribué et distribue encore sous le nom de religion ; alors que de l’autre côté, ce à propos de quoi tous peuvent s’entendre, et qui est nécessaire à tous, et qui sauve les gens, est le côté que le sacerdoce, même s’ils n’ont pas osé le rejeter, n’ont pas osé non plus avancé comme un enseignement, parce que cet enseignement les répudie.

La religion est la signification que nous donnons à nos vies, c’est cela qui donne de la force et la direction à notre vie. Chacun qui vit trouve un tel sens, et vit sur la base de ce sens. Si l’homme ne trouve aucun sens dans la vie, il meurt. Dans cette recherche, l’homme utilise tout ce que les efforts précédents de l’humanité ont fourni. Et ce que l’humanité a atteint, on l’appelle révélation. La révélation est ce qui aide les hommes à comprendre le sens de la vie.
Telle est la relation dans laquelle l’homme se tient envers la religion… »

= = =

Notre page Léon Tolstoï politique et religion, écrits choisis »

Court-circuiter la censure du Net : partagez et diffusez ! Les 10 PDF les plus lus sur Résistance 71 + bibliothèque PDF (Résistance 71)

Posted in actualité, Internet et liberté, militantisme alternatif, pédagogie libération, politique et social, politique française, résistance politique, terrorisme d'état with tags , , , , on 15 avril 2021 by Résistance 71

 

resistance2

 

Résistance 71

 

15 avril 2021

 

Depuis le début de notre coopération avec Jo pour la mise en place d’une bibliothèque PDF en 2016, voici ci-dessous les 10 PDF les plus lus depuis ces tous débuts :

1- Manifeste pour la Société des Sociétés (Résistance 71)

2- Un monde sans cancer (G. Edward Griffin)

3- Les mythes bibliques (Ashraf Ezzat)

4- La pédagogie des opprimés (Paulo Freire)

5- Illégalité des amendes pour port du masque (Me Carlo Brusa)

6- La City de Londres au cœur de l’empire (compilation de traduction de Résistance 71)

7- Païens en terre promise, décoder la doctrine chrétienne de la découverte (Steven Newcomb)

8- Bref manifeste pour un futur proche (Francis Cousin)

9- Pétrole abiotique, la théorie russo-ukrainienne de l’origine abiotique profonde des hydrocarbures (J.F. Kenney)

10- Wall Street et la montée d’Hitler (Antony Sutton)

La bibliothèque PDF sur Résistance 71 : 249 titres disponibles à ce jour
Pensez que si vous lisiez 2 PDF / jour, tous les jours sans exception, sans que nous en rajoutions, il vous faudrait 4 mois et une semaine pour tout lire !
Comprendre ce qui se passe, analyser notre situation socio-politique globale pour pouvoir agir avec discernement, passe par l’information et donc la lecture. Comprendre, c’est au moins 50% du chemin déjà accompli vers notre émancipation.
Des PDF à lire et diffuser sans aucune modération, lutter contre la censure passe par la plus vieille technique et la plus efficace : le bouche à oreille, la diffusion de particulier à particulier de boîte mail à boîte mail. Si nous partageons chaque lecture avec 3 personnes qui font de même, calculez le nombre personnes atteintes à n+1… Un beau court-circuitage de la censure GAFAM mise en place.

Ajout 15h30 :

Nous avons noté ces dernières semaines une importante croissance de notre lectorat dans les pays d’Afrique francophone, merci à toutes et tous de nous suivre et de diffuser nos messages. Si le Maghreb, Algérie en tête, a toujours été le fer de lance de notre audience africaine que nous remercions grandement, dernièrement, notre lectorat s’est très notablement développé dans les pays suivants par ordre de relevance statistique : Côte d’Ivoire, Cameroun, Congo/Kinshasa, Ouganda, Djibouti et Madagascar. Pour les DOM-TOM, La Réunion et la Nouvelle-Calédonie mènent la danse.
A tout notre lectorat d’Afrique, nous vous référons à cet écrit en particulier: « L’anarchisme africain, histoire d’un mouvement » de Sam Mbah. Bonne lecture !

 

gilets-jaunes-pouvoir_au_peuple

Comment le mouvement BLM aux Etats-Unis, sans être anarchiste, reflète certaines idées et méthodologie de l’anarchie en mouvement 1ère partie (CrimethInc)

Posted in actualité, altermondialisme, autogestion, crise mondiale, militantisme alternatif, neoliberalisme et fascisme, pédagogie libération, politique et lobbyisme, politique et social, politique française, résistance politique, société des sociétés, terrorisme d'état with tags , , , , , , , on 14 avril 2021 by Résistance 71

Nous pensons que si le mouvement BLM a été récupéré politiquement par l’establishment yankee (et ailleurs, surtout en France…), néanmoins cela ne veut pas dire qu’il soit sous contrôle partout puisqu’il est décentralisé et impossible à contrôler dans son intégralité. L’analyse faite par CrimethInc ci-dessous demeure valide, même s’il convient d’émettre quelques réserves et de toujours demeurer prudent envers les mouvements de masse dont le leadership et la structure sont prônes à être infiltrés et pilotées par le système, de l’intérieur, pour toujours servir la même fonction du diviser pour mieux régner. Donc sur ce qui suit, oui sur le papier, prudence sur le terrain, chaque cellule ayant ses caractéristiques propres.
Ceci dit et de manière générale, les huit points  de similitudes valides entre les mouvements BLM , Justice pour George Floyd et les mouvements anarchistes abordés dans cette émission radiophonique américaine sont les suivants : l’auto-détermination, la décentralisation, le combat contre la suprématie blanche, l’entraide, l’infrastructure du mouvement social, la diversité des tactiques, le changement systémique et la suprématie du peuple sur la propriété et le profit. Analyse intéressante et à partager.
~ Résistance 71 ~

“Obéir, non ! Et gouverner ? Jamais !”
~ F. Nietzsche (Le gai savoir #33) ~

TEW1

L’anarchie en mouvement : les huit points sur lesquels le mouvement Black Lives Matter (BLM, aux Etats-Unis du moins, NdT) et de justice pour George Floyd reflète les idées anarchistes en action

Extrait du poscast # 79 de la radio anarchiste The Ex-Worker / CrimethInc (USA)

Source de la transcription intégrale :
https://crimethinc.com/podcasts/the-ex-worker/episodes/79/transcript

Traduit de l’anglais par Résistance 71

Avril 2021

1ère partie

2ème partie

INTRODUCTION: Repenser l’anarchie

Quelle est la vérité au sujet des anarchistes d’aujourd’hui ? En particulier, comment devrions-nous comprendre la relation entre les anarchistes ou l’anarchisme et les rébellions qui se sont produites ces six derniers mois ? Pour offrir une vision sur la question, nous allons ci-dessous partager un article que nous avions publié en conjonction avec le projet anarchiste Agency en juin dernier. D’un côté, comme nous l’avons déjà clarifié, il rejette la notion que des anarchistes sont derrière le mouvement de protestation, le menant ou le contrôlant. D’un autre côté, il reconnaît que la forme des rébellions a pris quelques caractéristiques d’une vision anarchiste d’un grand changement social.

Ceci peut parfaitement et simplement être compris, donc soyons le plus clair possible : nous ne sommes pas en train d’essayer d’affirmer que le mouvement Black Lives Matter (BLM) est un mouvement anarchiste, ni d’étiqueter ses participants comme “militants anarchistes”, alors qu’un grand nombre d’entre eux ne choisissent pas ce label pour eux-mêmes. Les étiquettes n’ont aucune importance. Nous parlons plutôt de résonances, de parallèles et de valeurs partagées.. Nous parlons de ces mouvements comme expressions en pratique de ce que bien des anarchistes ont appelé en théorie. Alors que nous ici sur la radio Ex-Worker sommes nous mêmes de manière évidente anarchistes, nos visions pour un changement social ou un monde idéal ne sont pas basés sur la volonté de faire de tout le monde un anarchiste. C’est ce qui nous démarque totalement des gauchistes autoritaires et de bien des autres mouvements du spectre politique. Nous n’avons que faire de recruter [pour un parti], nous nous préoccupons de trouver un cadre de travail dans lequel nous pouvons fonctionner hors de toute hiérarchie pour briser le pouvoir autoritaire. Ainsi lorsque des critiques cherchant à minimiser le mouvement [BLM] le qualifie “d’anarchie”, nous somme là pour dire “oui !” et c’est ce que nous devons célébrer à son sujet. Lorsque des millions de personnes dont la très vaste majorité n’a jamais rencontré un anarchiste ni même ne sait ce qu’est l’idée anarchiste, se liguent et se rejoignent pour défier directement l’injustice au sein de réseaux horizontaux et décentralisés, quel que soit le nom que vous voulez lui donner, c’est quelque chose que nous, les anarchistes, pouvons célébrer.

Voilà l’anarchie : huit façons par lesquelles BLM et les manifestations en faveur d’une justice pour George Floyd reflètent les idées anarchistes en action

Depuis que la police de Minneapolis a brutalement assassiné George Floyd dans la rue le 25 mai 2020, des manifestations se sont produites à travers les Etats-Unis et le monde. Des millions de personnes sont descendues dans la rue pour demander justice pour George Floyd et Breonna Taylor ainsi que la fin de la terreur et de la violence policières, soulignant la nécessité d’éradiquer le racisme systémique en changeant profondément la société. Dans les 24 heures qui ont suivi les premières manifestations, le président des Etats-Unis (Trump) a affirmé que des anarchistes et des “antifas” étaient responsables des troubles qui ont éclaté dans les villes à travers le pays. Ce blâme mit sur les anarchistes vise à discréditer ces révoltes populaires tout en diabolisant et en isolant les participants. Pourtant les voies de cet ordre qui nous a trompé pratiquement tous sont devenues bien claires et transparentes. La rage et la protestation ont émergé  et se sont étendues bien au-delà de toute idéologie de groupe particulière. Alors que des dizaines de milliers de personnes remplissent les rues des villes de la nation, il est bien clair que ce ne sont pas les anarchistes qui organisent tout cela. Les manifestations et les troubles qui les accompagnent représentent une réponse organique à un grand besoin qui se fait sentir de plus en plus largement. Dans le même temps, cette source de mouvement de terrain organique, fondé sur des tactiques connues que tout le monde peut reproduire et employer, incarne les modèles anarchistes pour le changement de société. Beaucoup des principes et des pratiques utilisés de manière fondamentale par le mouvement sont des principes et pratiques anarchistes de très longue date dans le mode organisationnel.

Ici, nous explorons les racines anarchistes de huit principes qui ont été essentiels au succès des mouvements BLM et JGF et de leurs manifestations, en cherchant à centrer des initiatives de ces mouvements qui réfléchissent des valeurs anti-autoritaires. Pour un historique du mouvement anarchiste noir, nous recommandons l’ouvrage de Lorenzo Kom’boa Ervin “Anarchism and the Black Revolution” ou la plus récente déclaration d’Anarkata, dont les liens sont disponibles sur notre site.

Auto-Determination

Une de bien des choses que les politiciens essaient de cacher et d’obscurcir en insistant sur le fait que “des agitateurs externes” sont responsables de la révolte qui a commencé à Minneapolis est que les communautés opprimées aux Etats-Unis sont déjà occupées et exploitées par des gens de l’extérieur. Ceci a commencé avec la colonisation de l’Amérique du Nord par les colons européens qui sont de fait les “agitateurs extérieurs” originaux et cela continue aujourd’hui avec la propriété de la vaste majorité de la terre et du foncier ainsi que des entreprises dans les voisinages noirs, indigènes et immigrants par des non-résidents n’ayant le plus souvent que peu ou pas de liens avec ces communautés, sans parler de la gouvernance et de la police de ces communautés effectuées par des policiers tels que Derek Chauvin (NdT: l’assassin de George Floyd) qui ne vit pas dans la zone et commute dans les districts que lui et ses collègues terrorisent.

En opposition à ces occupations, les anarchistes appellent à l’auto-détermination, argumentant qu’individus et communautés devraient contrôler leur propre corps et conditions de vie et déterminer leur propre destinée plutôt que de vivre sous l’imposition du pouvoir d’état, qui est construit pour servir les besoins pressants du plus petit nombre privilégié plutôt que les besoins de tous. Comme les horribles assassinats de George Floyd et de Breonna Taylor le montrent, reconquérir le contrôle sur l’espace public des mains des forces de police qui tiennent les communautés noires américaines en otage, est un grand pas vers l’auto-détermination.

De la même manière, les anarchistes pensent que que ceux qui sont directement affectés par une situation doivent être ceux qui décident quelle réponse y apporter. En prenant l’initiative de répondre à l’assassinat de George Floyd par eux-mêmes et selon leurs propres termes plutôt que de s’en référer aux “leaders de la communauté” ou de pétitionner le gouvernement pour que le tort soit redressé, les gens de Minneapolis ont rendu leur demande d’autonomie absolument claire comme de l’eau de roche. Dans les rues de leurs voisinages, dans leurs écoles et sur leurs lieux de travail, des gens ordinaires en révolte trouvent du soutien en provenance des anarchistes dans leurs efforts d’atteindre une véritable auto-détermination pour leurs communautés.

Comme Kali Akuno de la Coopération de Jackson l’a dit : “Nous devons utiliser la plus grande puissance que nous avons, qui est celle du contrôle de nos corps, du contrôle de notre travail, de façon à rendre la situation absolument ingouvernable et intenable pour les Etats-Unis et le faire de manière systémique et organisée.

La décentralisation

Contrairement à ce que dit la propagande des théoriciens de la conspiration de l’extrême-droite, il n’y a pas eu une simple force, une organisation ou ne idéologie qui ont mené ces manifestations. Les démonstrations publiques pour la justice et contre la violence policière se sont déroulées dans 50 états et dans près de 50 autres pays ces dernières semaines et ce sans aucune organisation centralisée que ce soit.

En contraste avec tout effort venant d’en haut de manière centralisée, cette éclosion d’initiatives de la base caractérise parfaitement une approche anarchiste du changement social. Tout comme le mouvement Occupy Wall Street, que les activistes anarchistes et leurs tactiques ont aidé à lancer, les manifestations locales peuvent prendre différentes formes en accord avec le contexte tout en amplifiant le message général. La liaison horizontale entre les participants permet une certaine flexibilité d’action, permettant aux gens de s’impliquer de la manière qu’ils perçoivent la mieux adaptée au moment. Ce modèle a gagné des victoires historiques comme par exemple celle de la mobilisation contre le sommet de l’OMC à Seattle en 1999 durant laquelle les anarchistes et autres groupes ont débordé la police grâce à une structure de réseau d’affinité de groupes autonomes qui travaillèrent de concert pour complètement court-circuiter la ville.

Aujourd’hui, les activistes de BLM emploient également une approche décentralisée, permettant au mouvement de s’étendre organiquement et de s’assurer qu’il ne puisse pas être contenu ni coopté. (NdT: c’est ce qui s’est aussi passé avec le mouvement des Gilets Jaunes dès novembre 2018, mouvement qui n’a jamais été infiltré ni coopté car fonctionnant de manière horizontale quasiment instinctivement. Les rares “leaders” corrompus ou corruptibles ayant été rapidement mis à l’écart ainsi que les merdias et les politiques…)

La lutte anti suprématie blanche

En tant que promoteurs de l’égalité, les anarchistes s’opposent à la suprématie blanche et au fascisme. (NdR71 : pour ceux qui pensent et disent que le fascisme n’existe plus car un fait unique du passé et de l’histoire italienne, l’idéologie qui le régissait, telle que le définissait Mussolini en disant que le fascisme était la fusion de l’État et de la grosse entreprise, est toujours bien vivace et on ne peut que constater que le projet en marche du Nouvel Ordre Mondial est cela : une fusion qui est déjà en grande partie accomplie. Mussolini fut la réponse d’une bourgeoisie terrifiée aux conseils ouvriers autonomes italiens de 1920. Le résultat en sera une fusion étatico-corporatrice supranationale…) Ceux qui subissent la violence coloniale se sont toujours défendus contre la violence raciste ; les anarchistes agissent toujours par solidarité même lorsqu’ils ne sont pas la cible. Dans une des plus anciennes expressions de l’anarchisme aux Etats-Unis, l’influent abolitionniste William Lloyd Garrison connecta son rejet des institutions gouvernementales et de la propriété à son opposition à l’institution de l’esclavage. Dans les années 1980-90, les anarchistes à travers l’Amérique du Nord formèrent des sections de lutte anti-racisme pour lutter contre les organisations néo-nazies. Aujourd’hui, les soi-disants groupes “antifas” font partie de cette longue tradition de défense des communautés contre le racisme et la violence d’extrême-droite. Historiquement, l’organisation anarchiste avec en fer de lance les Afro-Américains et autres groupes de couleurs, a joué un rôle crucial dans la poussée des mouvements sociaux contre le racisme systémique. De Ferguson à Charlotesville en passant par Minneaopolis aujourd’hui, des anarchistes de toute ethnicité ont été sur la ligne de front dans le combat contre l’extrême-droite et la prévention de la montée du néo-nazisme et du néo-confédéralisme (NdT: se référant au sécessionisme sudiste de la guerre de sécession) et autre suprémacisme blanc visant à nuire aux gens de manière générale.

Les efforts du président Trump, du ministre de la justice Barr et des médias d’extrême-droite pour déclarer le mouvement “antifa” organisation terroriste sont une trame transparente pour minimiser et diaboliser ce soulèvement populaire, distraire et induire les supporteurs en erreur. Le Ku Klux Klan (KKK), l’organisation terroriste la plus létale de l’histoire des Etats-Unis, ne reçoit jamais tant de condamnation, ni les groupes qui ont radicalisé les racistes et qui ont assassiné Heather Heyer à Charlottesville, ni le gang suprémaciste blanc dont le symbole / logo fut exhibé par un flic du NYPD la semaine dernière durant une manifestation de BLM. Le gouvernement Trump étiquette ceux qui s’opposent au suprémacisme blanc et au fascisme comme “terroristes”. (NdT: on est toujours le “terroriste de quelqu’un… N’oublions pas que les troupes d’occupation allemandes durant la guerre, appelaient les résistants français “Terroristen”, tout comme les partisans, la résistance russe…)

Note de Résistance 71 : Tout ceci, qui est une réalité sociale aux Etats-Unis depuis leur fondation, est parfaitement exposé dans le film devenu culte de John Landis “The Blues Brothers” (1978), Jake (John Belushi) and Elwood (Dan Ackroyd) représentant le contre-pouvoir et le pouvoir de l’humain dans sa lutte contre l’oppression, la discrimination, l’exploitation et le racisme. Jake et Elwood Blues sont les “anars” pieds nickelés qui dament le pion au système et à la déviance sociale, du reste le dernier tiers du film voit les forces étatiques (police locale corrompue et d’état), les red necks racistes représentés par le groupe de Country Music et les néo-nazis en uniforme, se liguer à leur poursuite, ce qui se termine par le plus grand carambolage de voitures (non-cgi) de l’histoire du cinéma et la victoire de nos pieds nickelés, qui sauvent leur ancien orphelinat de la fermeture. Cette coalition est un clin d’œil cinématographique à l’histoire qui, de la Commune de Paris à la révolution sociale espagnole de 1936 en passant par Cronstadt, a vu toutes les forces, si antagonistes étaient-elles supposées être, se liguer contre toute velléité de défier la norme étatico-marchande en place, prouvant par là même que tout cela n’est que pure mascarade et que le système se ligue toujours même avec ses plus antagonistes forces d’apparence, pour écraser toute velléité d’émancipation et de rébellion.
“The Blues Brothers”, à voir, revoir et… à écouter sans aucune modération !

-[]-

“Pour tout changer, un appel anarchiste”, CrimethInc, 2015, rév.2020

Il n’y a pas de solution au sein du système, n’y en a jamais eu et ne saurait y en avoir ! (Résistance 71)

Comprendre et transformer sa réalité, le texte:

Paulo Freire, « La pédagogie des opprimés »

+

4 textes modernes complémentaires pour mieux comprendre et agir:

Guerre_de_Classe_Contre-les-guerres-de-l’avoir-la-guerre-de-l’être

Francis_Cousin_Bref_Maniffeste_pour _un_Futur_Proche

Manifeste pour la Société des Sociétés

Pierre_Clastres_Anthropologie_Politique_et_Resolution_Aporie

A suivre…

circlingthedrain