Archive pour oligarchie financiere

Résistance politico-économique: Quand la Russie vend ses parts de dette publique yankee…

Posted in 3eme guerre mondiale, actualité, économie, crise mondiale, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, ingérence et etats-unis, N.O.M, neoliberalisme et fascisme, politique et social, résistance politique with tags , , , , , , , , on 20 juin 2018 by Résistance 71

Pourquoi la Russie retire t’elle son argent de la dette publique américaine ?

 

Al Manar avec Sputnik

 

19 juin 2018

 

url de l’article: http://french.almanar.com.lb/934837

 

En l’espace d’un mois, la Russie a divisé par deux ses investissements dans les obligations publiques américaines – une vente sans précédent. A présent, la part des obligations dans les réserves du pays ne dépasse pas 10%.

D’après les informations publiées par le ministère américain des Finances, la Banque de Russie a vendu 47,5 milliards de dollars d’obligations américaines, et au 1er mai la Banque centrale n’en détenait plus que 48,7 de milliards de dollars.

Au classement des détenteurs de la dette publique des USA, Moscou a immédiatement perdu six positions pour passer de la 16e à la 22e place.

Et bien que la Russie n’ait jamais été en tête de cette liste, le montant actuel des obligations américaines dans le portefeuille de la Banque centrale russe peut être jugé dérisoire. En 2010 encore, les placements dans cet outil financier étaient trois fois plus importants et dépassaient 176 milliards de dollars.

D’après les rapports de la Banque de Russie, près de 30 milliards de dollars retirés des obligations américaines ont été déposés à l’étranger. Les 17 milliards restants ont été investis dans les titres de valeur d’autres pays.

Une décision stratégique

Les sanctions décrétées par Washington en avril contre Moscou constituent l’une des principales raisons de cette vente. A la même époque était également évoquée la possibilité de restrictions vis-à-vis de la dette publique russe.

La Banque centrale laisse clairement entendre que Moscou n’a pas l’intention de financer le budget d’un État qui mène une politique franchement hostile.

Toutefois, cette décision paraît également logique d’un point de vue économique, et pas seulement politique. Après l’adoption de sanctions contre la compagnie Rusal et d’autres entreprises russes, le marché financier russe a subi un choc.

«Dans un scénario négatif, l’affaire pourrait se solder par un gel des actifs, comme ce fut déjà le cas du Kazakhstan et de l’Iran. C’est pourquoi les autorités financières du pays ont pris des mesures d’urgence pour la réorganisation du portefeuille de change», explique Andreï Vernikov, directeur adjoint pour l’analyse d’investissement chez Zerich Capital Management.

Enfin, la vente d’obligations représente une diminution de la dépendance financière envers les USA. La Russie, comme d’autres pays, préfère de plus en plus l’or à la dette américaine. Dans les réserves de change russes, l’or a atteint un record de 18%. Les investissements russes dans ce métal précieux avoisinent ceux effectués dans le dollar. L’accumulation d’or est à la fois une protection contre les risques monétaires, une assurance contre les sanctions et, évidemment, un moyen de gagner de l’argent.

Le marché secoué

Les analystes font remarquer que la vente en question est sans précédent pour tout le marché de la dette publique américaine.

Fin avril, le rendement des obligations américaines sur 10 ans atteignait la barre critique de 3%, ce qui avait provoqué une chute des actifs. Selon les économistes, ce rendement, qui n’a pas été observé depuis 2008, ne promet rien de bon à l’économie américaine. Dans cette situation, les acteurs commencent à prendre en compte la perspective d’une augmentation des taux. Or, comme le suppose l’investisseur milliardaire et «roi des obligations» Jeffrey Gundlach, cela réchauffe les craintes d’un effondrement éminent du marché.

«La Fed est disposée à poursuivre l’augmentation de son taux d’intérêt, par conséquent le rendement des obligations américaines continuera de grimper. Par conséquent, leur valeur diminuera», indique Andreï Kotchetkov, analyste chez Otkrytie Broker.

La Russie n’est pas la seule responsable de la hausse du rendement des obligations américaines. Ces dernières ont également été vendues par le Japon, deuxième plus grand détenteur de dette américaine. Leur montant dans les réserves du pays a atteint son minimum depuis octobre 2011, et Tokyo se débarrasse de ces actifs depuis trois trimestres consécutifs.

La Chine achèvera-t-elle définitivement le marché de la dette publique US?

Les analystes avaient averti que si Washington ne renonçait pas à une guerre commerciale contre la Chine, cette dernière pourrait emboîter le pas à la Russie avec des montants de vente similaires. Or nous sommes en plein dans la guerre. Donald Trump a instauré une taxe de 25% sur les importations de Chine pour un montant de 50 milliards de dollars par an. La Chine a riposté par une taxe de 25% sur 659 produits importés des USA.

Fin mars déjà, Pékin avait mis en garde Washington contre le risque d’une guerre commerciale. La Chine est le plus grand détenteur de dette américaine — soit plus de 1.000 milliards de dollars. La vente de ces actifs pourrait avoir les conséquences les plus destructrices.

En 2017, la Chine avait déjà vendu une quantité record d’obligations publiques américaines en apportant une grande contribution à la hausse de leur rendement. Si la vente continuait, cela coûterait cher à l’économie américaine.

Avant tout, le coût des emprunts augmenterait, ce qui porterait un préjudice direct aux affaires. De plus, d’autres pays pourraient suivre l’exemple de la Chine. Dans ce cas, le dollar subirait des pertes en matière de statut et se rapprocherait davantage de la perte de son rôle central dans le système financier mondial.

Publicités

Lettre au président Macron des professeurs Fourtillan et Joyeux au sujet de la toxicité de l’aluminium dans le corps humain…

Posted in actualité, militantisme alternatif, N.O.M, pédagogie libération, politique et lobbyisme, politique française, résistance politique, santé, santé et vaccins, science et nouvel ordre mondial, sciences, sciences et technologie, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , , , , on 14 juin 2018 by Résistance 71

 

Résistance 71

 

14 juin 2018

 

Ci-dessous le lien du document pdf de la lettre ouverte des professeurs Jean-Bernard Fourtillan, ingénieur chimiste et pharmacologiste et Henri Joyeux, médecin, cancérologue et ancien des hôpitaux de Paris au sujet de la haute toxicité de l’aluminium dans le corps humain.

Cette lettre est bien entendu en direct rapport avec la haute négligence (au bas mot) des laboratoires pharmaceutiques qui continuent à inclure l’aluminium comme adjuvant dans les vaccins mais aussi dans bon nombre de médicaments dont les cicatrisants gastriques tels le Maalox et autres.

Ce sujet est de la plus haute importance dans l’intérêt de la santé publique dont les laboratoires pharmaceutiques se foutent de plus en plus tant leur importe plus encore le profit.

Quand on voit la main mise de certains labos sur la production de certaines molécules et quand on voit les ramifications financières et d’investissements des dits labos dans bon nombre d’aventures touchant la production chimique et le développement génétique dont ils ont un quasi-monopole, on peut légitimement se demander si la santé publique est toujours leur préoccupation majeure ; l’a t’elle jamais été en fait ?…

Posons donc ces simples questions: au vu des profits faramineux générés par la vente tous azimuts de molécules dûment patentées, guérir un patient, quelque soit la maladie, est-il toujours dans l’intérêt de l’industrie pharmaceutico-chimique ? Quel est plutôt son intérêt ?…
Cette industrie ne serait-elle pas en fait dans la gestion de la pathologie humaine à des fins à la fois lucratives et eugénistes ?

Juste des questions comme ça, à propos…

La lettre des professeurs Fourtillan et Joyeux:

https://professeur-joyeux.com/wp-content/uploads/2018/06/Version-finale-de-lInterdiction-totale-de-lAluminium-dans-tous-les-médicaments.-2.pdf

 

 

Résister au colonialisme et à l’État génocidaire (Mohawk Nation News)

Posted in actualité, altermondialisme, autogestion, canada USA états coloniaux, colonialisme, démocratie participative, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, ingérence et etats-unis, militantisme alternatif, N.O.M, neoliberalisme et fascisme, pédagogie libération, politique et lobbyisme, politique et social, résistance politique, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , on 14 juin 2018 by Résistance 71

Maquiller un cochon

 

Mohawk Nation News

 

12 juin 2018

 

url de l’article original:

http://mohawknationnews.com/blog/2018/06/12/lipstick-on-the-pig/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

A vos marques ! Prêts ! La jeunesse est la majorité démographique des peuples natifs. D’après kaianerekowa, quiconque, inclus les enfants, a le droit à la prise de décision. Nous sommes tous des survivants de wasirakosetah, le plus grand holocauste de l’histoire de l’humanité.

Depuis 2006, les peuples natifs ont augmenté de 42,5%, 4 fois plus rapidement que les envahisseurs. Presque la moitié de la population de nos communautés est jeune, ou à l’âge enfantin. Notre nombre va doubler en une génération.

Les envahisseurs, leurs marionnettes locales et leurs comités sans fin inventent toujours de nouveaux plans financés par notre argent fiduciaire sans notre connaissance ni notre accord. Quelques hommes d’affaire reçoivent licence pour pomper des millions à nos dépends et notre tewatatawi, décident du comment nous devons nous comporter et ce en désaccord total des désirs de la plus vaste majorité. Une “étude de faisabilité” conduite par les envahisseurs et leurs marionnettes est de fait, un plan prémédité de nous assassiner nous et nos enfants. D’abord il y eut le génocide, puis le lavage de cerveaux en règle dans les pensionnats pour Indiens (NdT: et la continuité du génocide…), puis la prison et maintenant l’assasinat de notre jeunesse en la poussant au suicide, à l’overdose (ou à la ruine par la came) ou à être flinguée par les flics.

Le Canada propose une opération croissance [de marijuana] sous couvert de “centre culturel” au milieu de la drogue, des casinos divers et maisons de jeux, le tout adjacent des bahuts.

Le Canada pousse à la conso de came. Ils peuvent mentir tout leur sâoul, un cochon, même maquillé, reste un cochon.

L’Assemblée des Premières Nations (APN), les conseils de bandes (NdT: répondant au gouvernement colonial) et leurs comités font le sale boulot de terrain. Le gouvernement est le patron des cartels de la drogue.

Kahnawake (NdT: territoire Mohawk au sud de Montréal) est entouré de toujours plus de noirceur. Les criminels vont bientôt être submergés dans le sombre marécage où patauge le système entrepreneurial (colonial).

Les envahisseurs aident Trump à se venger des Mohawks qui l’ont empêché de construire des casinos dans l’état (frontalier) de New York. Les ouvriers des grattes-ciel mohawks devront être fouillés quotidiennement pour drogue lors de leur passage de frontière pour se rendre au travail (NdT: Yankland apprend ses leçons de son protégé de l’apartheid: l’entité sioniste…). Ces ouvriers viennent de Kahnawake, où l’état déchire la communauté en encourageant les natifs de faire de l’argent facile sans travailler. Trump déteste et va punir tout passeur à la frontière yankee.

Quel est le futur de Kahnawake ou de quelque communauté autochtone que ce soit ? Les politiciens, bureaucrates prédateurs et tous les comités doivent divulguer tout ce qu’ils ont fait et font en notre nom et avec notre argent. (NdT: celui du fond fiduciaire, the Indian Trust Fund, volé de longue date). Arrêtez le mensonge, arrêtez la corruption. Que la pure et absolue vérité soit révélée !…

-[]-[]-<I>-[]-[]-

Lectures complémentaires:

Comprendre-le-systeme-legal-de-loppression-coloniale-pour-mieux-le-demonter-avec-peter-derrico1

Comprendre-le-systeme-legal-doppression-coloniale-pour-mieux-le-demonter-avec-steven-newcomb1

La_voie_Lakota_et_Crazy_Horse

Effondrer le colonialisme

Manifeste pour la societe des societes

Meurtre par décret le crime de génocide au Canada

Un_manifeste_indigène_taiaiake_alfred

kaianerekowa Grande Loi de la Paix

La Grande Loi du Changement (Taiaiake Alfred)

si-vous-avez-oublie-le-nom-des-nuages-vous-avez-oublie-votre-chemin

Païens en terre promise, décoder la doctrine chrétienne de la découverte

 

Bilderberg 2018… Les participants français et l’agenda

Posted in actualité, économie, colonialisme, guerre iran, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, ingérence et etats-unis, Internet et liberté, média et propagande, militantisme alternatif, N.O.M, néo-libéralisme et paupérisation, neoliberalisme et fascisme, politique et lobbyisme, politique et social, politique française, résistance politique, terrorisme d'état, Union Europeenne et nouvel ordre mondial with tags , , , , , , , , , , , , , , , on 6 juin 2018 by Résistance 71

 

Résistance 71

 

6 juin 2018

 

Cette année, la réunion secrète annuelle (depuis 1954) et à huis-clos du groupe Bilderberg se tiendra à Turin en Italie du 7 au 10 juin.

Voici la liste (officielle) des participants français à cette réunion de mise en place de l’agenda du Nouvel Ordre Mondial, ainsi que l’agenda de ce qui sera discuté et mis en application dans le monde ces prochaines mois. Il est à noter que cette année et pour la toute première fois dans l’histoire du groupe, le secrétaire d’état du Vatican, le cardinal Pietro Parolin, assistera à la réunion.

Pour les Français et par ordre alphabétique, ils seront 8 sur 128 invités officiels:

  • Barbizet Patricia, présidente de Témoins & Associés
  • Blanquer Jean-Michel, ministre de l’éducation nationale
  • Bouverot Anne, ex-CEO Morpho
  • De Castries Henri, président de l’Institut Montaigne et chairman du comité directeur de Bilderberg
  • Cazeneuve Bernard, ex-premier ministre
  • Énié Bernard, directeur général ministère des armées
  • Patino Bruno, Arte France TV
  • Pouyanné Patrick, PDG Total SA

L’agenda pour 2018:

  • Le populisme en Europe
  • L’inégalité
  • Le travail et l’Intelligence Artificielle
  • Les États-Unis juste avant la mi-mandat [de Trump]
  • Le leadership mondial des Etats-Unis
  • La Russie
  • L’informatique quantique
  • L’Arabie Saoudite et l’Iran
  • Le monde « post-vérité »

Ajoutons à ces quelques personnalités intéressantes à noter:

  • Bien entendu… L’inamovible Henri Kissinger, criminel de guerre notoire qu’on ne présente plus et qui assiste aux réunions Bilderberg depuis… le début en 1954.
  • Le roi de Hollande
  • Beerli Christine, ex-présidente de la Croix Rouge Internationale
  • Brnabic Anna, première ministre serbe
  • Carney Mark, président de la Banque d’Angleterre (City de Londres)
  • Enders Thomas, CEO Airbus SE
  • Fisher Stanley, ex-VP de la Fed US et ancien gouverneur de la banque d’Israël
  • Jacobs Kenneth, président de la banque Lazard
  • Michel Charles, premier minister de la Belgique
  • Petraeus David, ex-directeur de la CIA
  • Stoltenberg Jens, secrétaire général de l’OTAN

A ces personnes viennent s’ajouter de nombreux ministres et membres de gouvernement en activité des pays suivants:

Canada, Belgique, Irlande, Turquie, Autriche, Norvège, Danemark, Allemagne, Espagne, Pologne, Estonie, Lithuanie…

Si ça n’est pas de la haute trahison à l’état pur (collusion secrète avec des membres d’autres gouvernements et d’entités de finance et d’industries privées…), alors on ne sait pas ce qui l’est !…

 

Hommage à Marc Ogeret

Posted in actualité, altermondialisme, autogestion, documentaire, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, militantisme alternatif, neoliberalisme et fascisme, pédagogie libération, politique et social, politique française, résistance politique, société libertaire, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , , , , on 6 juin 2018 by Résistance 71


24 février 1932 ~ 4 juin 2018

 

Résistance 71

 

6 juin 2018

 

Le 2 juin nous publiions le texte de la chanson de Charles D’Avray « Le triomphe de l’Anarchie » et mettions en toute logique et toute ignorance de l’actualité de l’intéressé, une vidéo de la chanson interprétée magistralement par Marc Ogeret. Deux jours plus tard, il décédait à l’âge de 86 ans.

Marc Ogeret, né en 1932 fut un chanteur populaire engagé, ancien ouvrier métallurgiste et des usines Renault, il commence sa carrière d’interprète de chansons poétiques, engagées, dite chanson d’expression, dans les années 1950. Il s’affirma très vite comme un puissant interprète d’un répertoire de chansons politiquement engagées et perpétua la tradition de la grande chanson contestataire et pacifiste française. Il chante Ferré, Eluard et Aragon, la résistance et toute une pléthore de chansons issues de la Commune et des mouvements anti-guerre du début du XXème siècle.

Le triomphe de l’Anarchie 

 

La chanson de Craonne

Repose en paix compagnon !

Résistance politique: Commune de Paris 1871 et démocratie radicale

Posted in actualité, altermondialisme, autogestion, démocratie participative, documentaire, militantisme alternatif, pédagogie libération, politique et lobbyisme, politique et social, politique française, résistance politique, société libertaire, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , , , , , on 1 juin 2018 by Résistance 71


Les « Versaillais » de Macron à la manœuvre

N’oublions jamais que la Commune de Paris, cette poussée démocratique radicale issue des profondeurs de la nature humaine anarchiste et auto-organisatrice, ayant pour objectif l’égalité et le bonheur pour tous, a été réprimée dans un bain de sang (entre 25 et 30 000 morts dans la semaine sanglante) suivi de milliers de déportations, par une république dite « modérée », gérée par une ordure royaliste (A.Thiers). La répression fut menée tambours battants par une armée française vaincue par l’armée prussienne quelques mois auparavant et à laquelle fut rendue ses armes pour écraser le peuple sous les regards goguenards des Prussiens appréciant le sale boulot fait par des rats vaincus au nom d’une oligarchie toute puissante gérant les deux pays et qui tremblait comme une feuille morte à l’idée d’une victoire des Communards.

L’Idée a survécu et survivra toujours jusqu’à sa réalisation finale, la Commune n’est pas morte et jamais ne mourra ! Le brouillon de 1871 servira à ériger la société des sociétés de demain. Tendez bien l’oreille, on entend ses pas dans le lointain, portés par l’esprit communard qui vit en toute lutte pour la liberté.

État rend-toi… Tu es cerné !

~ Résistance 71 ~

 

Mars 1871: Face au péril, le peuple de Paris répond par la démocratie

 

Les Amies et Amis de la Commune de Paris 1871

 

27 mai 2018

 

url de l’article original: http://www.commune1871.org

 

Editorial de Mai 2018

 

Après avoir subi le poids de l’Empire pendant 20 ans, les Parisiens, avides de liberté et de justice, vont avoir un sursaut patriotique et prendre leur destin en main. Spontanément, la population parisienne, dans sa diversité, va tenter de relever ce nouveau défi. La Commune de Paris va devenir la première république sociale, produite par la démocratie et tirant sa légitimité de son élection.

Le peuple souverain prend conscience de sa force émancipatrice et de ses droits fondamentaux. Les clubs, les quartiers, les Chambres ouvrières et syndicales deviennent des lieux d’éveil de la conscience politique. La parole est libérée. La presse est abondante et indépendante. La présence en nombre des femmes démontre que l’heure est venue d’affirmer leurs droits et leur dignité. De ce foisonnement des idées, vont découler de nombreuses initiatives et décisions de portée sociale et sociétale, d’une audace remarquable.

De nos jours encore, l’imaginaire et les idéaux de la Commune de Paris continuent de faire rêver les peuples en lutte. Suite à la réhabilitation des communards par l’Assemblée nationale, le 29 novembre 2016, nous nous mobilisons pour que l’œuvre de la Commune de Paris soit mieux connue, mieux enseignée et trouve sa visibilité dans l’espace public. Malgré les nombreux obstacles rencontrés, notre demande de station de métro « Commune de Paris 1871  » reste un objectif majeur.

La perspective du 150e anniversaire de la Commune de Paris est un défi auquel tous nos comités de province seront associés. Nous établissons des contacts avec les organisations et associations qui ont en partage les valeurs de la Commune, à qui nous proposerons des initiatives communes ou particulières.

Depuis peu, le ciel européen voit s’amonceler des nuées brunes menaçantes et de mauvais augure. Une société d’accumulation et de concentration éhontées des richesses industrielles et financières par une minorité, assortie d’une précarisation et d’un déclassement des populations, d’une régression sociale, de la peur de perdre son travail, facilite l’opposition des individus entre eux, suscite la peur et le repli sur soi, et est de nature à raviver les conflits.

La liberté de la presse et l’indépendance de la justice se trouvent parfois remises en cause. Les discours sécuritaires à forts relents nauséabonds produisent leurs effets. Les peurs sont plus fortes que le désir d’avenir. Dans ces conditions, le désintérêt des citoyens pour la vie politique les éloigne des décisions démocratiques, abandonnant leurs destins entre les mains de dirigeants réactionnaires et conservateurs.

Cette situation mérite une analyse qui peut se nourrir de la modernité de l’œuvre de la Commune, de ses pratiques innovantes et de ses valeurs et idéaux fraternels, sources d’apaisement et de paix entre les peuples.

L’urgence démocratique, l’éveil des peuples, de leur conscience politique deviennent, alors, des priorités.

= = =

Lectures complémentaires:

Manifeste pour la Société des Sociétés

Que faire ?

Le_monde_nouveau_Pierre_Besnard

Exemple_de_charte_confederale_Bakounine

La Morale Anarchiste de Kropotkine)

Appel au Socialisme (PDF)

Résistance politique: Union et solidarité contre le terrorisme d’état !…

Posted in actualité, altermondialisme, autogestion, écologie & climat, économie, crise mondiale, démocratie participative, militantisme alternatif, néo-libéralisme et paupérisation, neoliberalisme et fascisme, pédagogie libération, politique et lobbyisme, politique et social, politique française, résistance politique, Social & Retraite, société libertaire, syndicalisme et anarchisme, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , , , , , , on 31 mai 2018 by Résistance 71


Pour la société des sociétés

 

Le gouvernement se radicalise, radicalisons nos solidarités !

 

Groupe anarchiste Salvador-Segui

 

28 mai 2018

 

Source: 

https://salvador-segui.org/2018/05/24/radicalisons-nos-solidarites/

 

Depuis plusieurs semaines maintenant, les cheminots ont engagé un rapport de force historique avec le gouvernement et la Direction de la SNCF contre le projet qui vise à achever ce qu’il reste du service public ferroviaire tout en passant au crible le statut cheminot. La classe politique au pouvoir ne s’embarrasse même plus de son image pseudo-progressiste, attachée au dialogue social et vient de réaffirmer sa détermination à passer en force sur cette réforme. Pour autant, la mobilisation est visiblement loin de faiblir ! Il faut dire qu’au cours de cette première année de présidence macronienne, les coups n’ont cessé de pleuvoir sur les travailleurs comme sur les plus précaires. Ordonnances de la loi Travail, réforme de l’assurance chômage, baisse des APL, réforme de l’ISF, loi ORE, casse du système public ferroviaire, la liste a de quoi donner des sueurs froides à quiconque connaît la dure réalité du système capitaliste.

Pour autant, des foyers de lutte existent et doivent être soutenus. Bien sûr chez les cheminots. La tactique éculée de stigmatisation de ces derniers peine à prendre, et ce, au grand dam des politiques et des patrons. Au contraire, la solidarité en acte, elle, est bel et bien là ! Des caisses de grève se sont multipliées et ont atteint des sommes astronomiques, signe d’une détermination fleurissante chez les travailleurs et travailleuses à stopper un gouvernement embarqué, depuis son arrivée au pouvoir, dans une frénésie libérale de casse sociale. À la poste, nombre de secteurs sont également entrés dans la lutte. La contestation avait également gagné les lycées et les universités, étudiants et professeurs, contre la loi ORE, jusqu’à ce que ceux-ci subissent la répression violente de l’État.

Récemment, les médias n’ont pas manqué de monter en épingle certaines « violences » qui ont émaillées la manifestation du 1er Mai. S’il apparait difficile de soutenir cette violence tous azimuts et systématique dans les cortèges, surtout lorsque celle-ci se fait au détriment des autres formes de mobilisation, ne nous y trompons pas : elle n’est que l’expression d’une violence plus quotidienne et insidieuse, une violence économique, politique et sociale structurée et entretenue, main dans la main, par les systèmes étatique et capitaliste. Cette violence c’est celle des mesures gouvernementales qui rognent un par un tous les acquis sociaux des travailleurs, c’est celle des licenciements qui se succèdent au nom de la « compétitivité », c’est celle des forces policières qui protègent les intérêts du patronat à coup de matraques, c’est celle d’un gouvernement qui, au fil des réformes conduites et annoncées, se radicalise, réprimant à tout va et passant systématiquement en force ses mesures.

Aujourd’hui, il nous faut organiser et ancrer les luttes là où elles émergent et sont prêtes à grandir. Nos victoires locales, pourront servir de modèles à d’autres, pour se déployer avec le concours de toutes celles et tous ceux prêts à se battre. Il nous faut soutenir les luttes en cours, à la hauteur de nos moyens individuels ou de nos organisations ; entretenir et développer nos liens de solidarité. Ainsi, nous pourrons favoriser la prise de conscience de ce système d’exploitation capitaliste. Ainsi nous pourrons contrer ce système politique centralisateur et autoritaire. De là pourront se créer les nouvelles institutions, par le maîtrise des travailleurs à la base.

Notre première ambition doit être la suivante : nous réapproprier les services publics pour les rendre accessibles à toutes et tous : ces services doivent être de qualité, tendre à la gratuité ; il faut que leur gestion passe aux mains des collectifs des travailleurs regroupés en syndicat ou structure de classe, seuls capables de contrôler et d’organiser la production avec les usagers des secteurs concernés, et ce, à la hauteur des besoins de tous et de chacun. Par extension, la gestion d’un quartier, d’une commune, doit se faire sur une base égalitaire et doit permettre à toutes et à tous de bénéficier des services municipaux indispensables.

= = =

Lectures complémentaires:

Manifeste pour la Société des Sociétés

Entraide_Facteur_de_L’evolution_Kropotkine

Manifeste contre le travail

Un monde sans argent: le communisme

Inevitable_anarchie_Kropotkine

L’anarchie pour la jeunesse

Errico_Malatesta_écrits_choisis

petit_precis_sur_la_societe_et_letat

Appel au Socialisme (PDF)