Archive pour dissidence au nouvel ordre mondial

Le temps de l’action est venu (Dr Louis Fouché)

Posted in 3eme guerre mondiale, actualité, coronavirus CoV19, crise mondiale, neoliberalisme et fascisme, pédagogie libération, politique et lobbyisme, politique et social, politique française, résistance politique, santé et vaccins, terrorisme d'état, Union Europeenne et nouvel ordre mondial with tags , , , , , , , , , , , , , , , on 24 juillet 2021 by Résistance 71

lafranceretroussesesmanches

Nous sommes à 100% derrière ce communiqué du Dr Fouché et du Collectif Médecin ReinfoCovid !

L’heure est à l’action directe, unie et solidaire ! Compagnons lecteurs et activistes conscients du fait qu’il n’y a pas de solution au sein du système et ne saurait y en avoir, faites circuler ce communiqué pour une action rapide, claire, commune et efficace.

S(olidarité) U(nion) P(ersévérance) R(éflexion) A(ction) devenons ensemble S.U.P.R.A résistants

Vive la Commune Universelle de notre humanité enfin réalisée !

~ Résistance 71 ~

Il est temps d’agir

Dr Louis Fouché

22 juillet 2021

Source : https://reseauinternational.net/louis-fouche-il-est-temps-dagir/

Il est temps d’agir comme vous n’avez jamais agi dans votre vie. Il est temps de s’engager comme jamais vous ne vous êtes engagés dans votre vie. Plus rien d’autre n’a d’importance. Coordonnez les réseaux. Inventez la survie. Rêvez des passages imprévus à travers les bourrasques. C’est au fond de l’impasse seulement que se dessine une sortie vers le ciel. C’est dans le désastre que le Vivant se réveille.

Bonjour à tous,

Voici pour information le message signé du Collectif Médecin ReinfoCovid et de Louis Fouché à l’ensemble des soignants.

Diffusez-le autant que possible. « La France est sous le choc. Mais tout était annoncé »

*

Nous ne pouvons plus nous indigner à bon compte derrière nos écrans, nous lamenter derrière nos emails. Nous ne pouvons plus éternellement compter sur quelques-uns, aussi charismatiques soient-ils. Sachons lire entre les lignes. La chute symbolique de l’IHU est consommée. Nous ne pouvons plus regarder, passifs, quelques courageux ou charismatiques, Gérard Maudrux, Louis Fouché, Alexandra Henrion Caude, Luc Montagnier, Pascal Sacré,

La brutalité de l’ordre traduit 10 des plus grands résistants devant sa juridiction.

Nous sommes à un point d’inflexion. Il est temps. Il est grand temps. Nous sommes bel et bien en dictature.

C’est le grand temps des héros. Une puissante vague de fond se lève. Nous devons l’accompagner. Des milliers d’individus, de citoyens vont se lever pour dire NON. Ce Non est inarrêtable, invincible. Grain de sable vivant et vibrant dans l’engrenage de la froide mécanique totalitaire. Notre responsabilité est lourde. Notre courage immense. Notre espoir ridicule.

Depuis quelques jours, les « bruits de bottes »… Des centaines d’inscriptions de médecins et de soignants pleuvent.

Plus encore depuis hier soir. La loi va imposer une thérapie génique expérimentale aux soignants puis à tous. Aucune dictature dans le monde n’a réussi une telle transgression.

Pour les médecins et les soignants, que faut il faire ? Renoncer à sa vocation, à sa carrière, à sa vie ? Ou se soumettre ?

Le temps n’est plus à se cacher des ordres, ils vont venir à vous.

Le choix est irrémédiable MAIS temporaire. Car les déferlements totalitaires n’ont qu’un temps. Et ce temps est venu. Il nous faut faire un choix. En notre âme et conscience. Et tenir !

Ces annonces ne sont qu’un début. Après les soignants, ce seront les citoyens, puis nos enfants, les femmes enceintes et les bébés.

Il est temps d’agir comme vous n’avez jamais agi dans votre vie. Il est temps de s’engager comme jamais vous ne vous êtes engagés dans votre vie. Plus rien d’autre n’a d’importance. Coordonnez les réseaux. Inventez la survie. Rêvez des passages imprévus à travers les bourrasques. C’est au fond de l’impasse seulement que se dessine une sortie vers le ciel. C’est dans le désastre que le Vivant se réveille.

Sortez du numérique. Actionnez la réalité.

Mettez-vous en lien. Mettez-vous en action.

Vous pouvez tout, et bien plus !

Collectif Médecin ReinfoCovid et Louis Fouché

= = =

Notre page : “Coronavirus, guerre contre l’humanité”

Comprendre et transformer sa réalité, le texte:

Paulo Freire, « La pédagogie des opprimés »

+

4 textes modernes complémentaires pour mieux comprendre et agir:

Guerre_de_Classe_Contre-les-guerres-de-l’avoir-la-guerre-de-l’être

Francis_Cousin_Bref_Maniffeste_pour _un_Futur_Proche

Manifeste pour la Société des Sociétés

Pierre_Clastres_Anthropologie_Politique_et_Resolution_Aporie

aujourdhui_demain

Dictature sanitaire : Les Gaulois Réfractaires sont dans la rue, que vienne la Commune des communes !

Posted in 3eme guerre mondiale, actualité, altermondialisme, colonialisme, coronavirus CoV19, crise mondiale, guerres hégémoniques, militantisme alternatif, pédagogie libération, politique et social, politique française, résistance politique, santé et vaccins, société des sociétés, technologie et totalitarisme, terrorisme d'état, Union Europeenne et nouvel ordre mondial with tags , , , , , , , , , , , , on 18 juillet 2021 by Résistance 71

resistance1

“Qu’est-ce que l’État ? C’est le signe achevé de la division dans la société, en tant qu’il est l’organe séparé du pouvoir politique: la société est désormais divisée entre ceux qui exercent le pouvoir et ceux qui le subissent. La société n’est plus un Nous indivisé, une totalité une, mais un corps morcelé, un être social hétérogène… »
~ Pierre Clastres ~

“Dès que l’État n’est plus à même d’imposer l’union forcée, l’union surgit d’elle-même, selon les besoins naturels. Renversez l’État, la société fédérée surgira de ses ruines, vraiment une, vraiment indivisible, mais libre et grandissant en solidarité par sa liberté même.”
~ Pierre Kropotkine ~

Résistance 71

18 juillet 2021

Superbe succès de la grogne et de la résistance française face à la dictature sanitaire, Des centaines de milliers de réfractaires pour ne pas dire des millions partout en France, maintenant, il est important :

  • De ne rien lâcher, de maintenir la pression, de manière décentralisée, de partout à la fois. Attention à la recupération classique d’un mouvement de colère par les rats de la politique politicienne…
  • De se rassembler toujours plus nombreux par delà les divisions factices crées par le système
  • De penser critiquement à la suite des évènements afin de :
    a) ne pas se laisser récupérer par la fange politique habituelle
    b) de ne pas sombrer dans le sempiternel réformisme qui ne peut en aucun cas être satisfaisant, n’oublions pas que les gugusses politicards entrent déjà en « campagne » pour la énième mascarade du cirque électoral de 2022
  • De commencer à penser localement, ensemble à une organisation de notre société hors État, hors marchandise, hors argent et hors salariat qui sont la racine profonde de la division induite et du marasme en cours. Changeons notre relation aux institutions : IGNORONS-LES !! et œuvrons pour et par nous-mêmes ! Dépoussiérons et retrouvons cet esprit communard positif dont nous sommes les dépositaires historiques, enfoui sous le fatras de l’ineptie marchande dont nous avons été inondés depuis bien des lustres…
  • De toujours garder à l’esprit que tout peuple sous le joug étatique est opprimée, réprimée et se trouve donc en état de légitime défense permanente. Nous le sommes à plus forte raison en ce moment même !

Il n’y a pas de solution au sein du système, n’y en a jamais eu et ne saurait y en avoir ! (Résistance 71)

Comprendre et transformer sa réalité, le texte:

Paulo Freire, « La pédagogie des opprimés »

+

4 textes modernes complémentaires pour mieux comprendre et agir:

Guerre_de_Classe_Contre-les-guerres-de-l’avoir-la-guerre-de-l’être

Francis_Cousin_Bref_Maniffeste_pour _un_Futur_Proche

Manifeste pour la Société des Sociétés

Pierre_Clastres_Anthropologie_Politique_et_Resolution_Aporie

GJ_vive_la_commune

« La seule véritable peur qui puisse affecter l’autorité officielle, n’est pas celle générée par les gens qui vont lui résister, mais celle par ceux qui vont l’ignorer. »
~ George Bernard Shaw ~ 

Tracts pour les manifs de samedi 17 juillet 2021

Posted in 3eme guerre mondiale, actualité, colonialisme, coronavirus CoV19, crise mondiale, guerres hégémoniques, militantisme alternatif, neoliberalisme et fascisme, pédagogie libération, politique et lobbyisme, politique et social, politique française, résistance politique, santé et vaccins, science et nouvel ordre mondial, sciences et technologies, technologie et totalitarisme, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , , , on 17 juillet 2021 by Résistance 71

responsable

Résistance 71

17 juillet 2021

Merci à Jo et à Rien, deux tracts PDFà imprimer pour les manifs de ce samedi 17 juillet 2021 :

Rien_Souvenir_davenir

Tract-pour-refuser-lobligation-vaccinale-et-le-pass-sanitaire

5 questions à poser à ceux qui veulent se faire vacciner dans votre entourage

Piqure de rappel : La pandémie COVID est une escroquerie politique planifiée ayant des répercussions sur le contrôle oligarchique renforcé de nos vies ; la solution ne peut être que POLITIQUE, RI a mis notre article en format pdf, merci à eux, il n’y a pas de solutions au sein du système et ne saurait y en avoir :

La_solution_crise_COVID_nest_pas_medicale_mais_politique

peur-poubelle

EscCOVID + EscRCA = N.O.M*

Posted in 3eme guerre mondiale, actualité, altermondialisme, coronavirus CoV19, crise mondiale, guerres hégémoniques, média et propagande, néo-libéralisme et paupérisation, pédagogie libération, politique et social, réchauffement climatique anthropique, résistance politique, santé et vaccins, sciences et technologies, technologie et totalitarisme, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , , , , , , on 16 juillet 2021 by Résistance 71

arnaque_RCA1

(*) cette formule : Escroquerie COVID + Escroquerie Réchauffement Climatique Anthropique = Nouvel Ordre Mondial ou donc : EscCOVID + EscRCA = N.O.M est en fait une dérivée de la célèbre formule du professeur Shadoko :
Zo + Meu = Ga.Zo.Bu dont l’application chimique par sa formule expresse 100HO7 + LHO + L100 a permis la dérivation de la Polymerase Chain Reaction (PCR) en test absolument infaillible de virus chimérique à géométrie variable et (accessoirement) aux yeux bleus.
Et surtout… N’oubliez jamais : la science est grande et Bill Gates est son prophète !
Amen
~ Résistance 71 ~

L’escroquerie plandémique est si 2020… Voici ce qui se prépare

James Corbett

12 juillet 2021

Source:
https://www.minds.com/CorbettReport/blog/the-scamdemic-was-so-last-year-here-s-what-s-coming-next-1261152339732381696

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

C’est invisible mais mortel. Cela affecte l’air que nous respirons. Nous sommes tous part de ce problème.

Le SRAS-CoV-2 ? Allons, allons… Tout ça est si 2020. Je parle du prochain croquemitaine invisible à venir, celui qui mènera à terme les transformations commencées sous la plandémie COVID par leur conclusion totalement (il)logique de contrôle complet des mouvements, interactions et activité économique de chaque individu sur la planète. Et oui, au cas où vous auriez loupé le mémo, on est déjà en train de se bouger pour balayer sous le tapis tous ces excès de cette peur pornographique de l’ère plandémie, avec l’aide bien entendu de ces bons vieux dinosaures des merdias, qui rapportent à l’unisson (NdT: du moins dans le monde anglo-saxon, le reste suivra) que “Le narratif COVID entre dans une nouvelle ère” (“Covid Counting Enters New Era”) et que les états sont en train de “minimiser” leur rapport COVID19.

Bien sûr, cela n’est en rien la fin du paradigme bio-sécuritaire. Les “nouvelles frousses” de ce croquemitaine invisible demeureront pour un moment et, alors que Mr Bill “escroquerie à la pandémie” Gates soi-même a annoncé, avant qu’il ne soit si vilement balancé sous le bus par ses congénères globalistes, que la “Pandémie II, le retour” est juste au coin du bois. Non, non, le paradigme construit de la bio-sécurité va, je le crains bien, rester un bon moment avec nous.

Ceci dit, il y a un autre lutin malfaisant qui va bientôt éclipser ce si dangereux monstre COVID dans l’imaginaire de la populace. Un lutin qui est présent depuis des décennies, attendant sa chance de terrifier le public en une Grande Réinitialisation alors que nous plongeons tête la première dans le Nouvel Ordre Mondial et ce monstres est… est…

. . . le dioxyde de carbone ou CO2.

Bouh ! Pas encore terrifiés ?

Et oui, ce bon vieux conte de fée du changement climatique  ou réchauffement climatique anthropique (RCA) va faire son retour animé d’une vengeance tenace en ces années 2020. Comme je l’avais déjà dit en septembre dernier, la pandémie est un test, un échauffement pour les systèmes de contrôle qui vont terrifier le public pour qu’il obéisse à toutes sortes de limitations draconiennes de ses activités au nom de sauver la planète du changement climatique.

La connexion entre les deux a été rendue explicite dans un article très important publié l’an dernier : “Avoiding A Climate Lockdown” de Mariana Mazzucato. Dans cet article, elle argumente que la pandémie COVID ne fut en fait qu’une conséquence de “la dégradation environnementale”, probablement parce que la théorie de l’origine du SRAS-CoV-2 émanant d’une soupe de chauve-souris était alors toujours à la mode et que les mêmes types de contrôle ms en place pour gérer une des némésis invisible seraient toujours bons pour gérer l’autre. Spécifiquement :

Sous un “confinement climatique”, les gouvernements limiteraient l’utilisation des véhicules privés, banniraient la consommation de viande rouge et imposeraient des mesures de conservation d’énergie, tandis que les compagnies pétrolières devraient arrêter de forer. Pour éviter un tel scénario, nous devons changer nos structures économiques et pratiquer le capitalisme de manière différente.

Si seulement tout ça n’était que le délire d’une arriviste style Greta dans une obscure publication sans relation aucune avec le pouvoir. Malheureusement, ces délires furent publiés par Project Syndicate, financé par (attendez ça arrive…)… Les fondations Open Society de George Soros, Bill & Melinda Gates et la Google News Initiative, entre autres.

Si on avait besoin d’une preuve supplémentaire que ceux qui ont déjà aidé à mener l’économie en surplace d’un coup de baguette magique planifie d’activer ceci pour nous préserver du méchant CO2 dans un futur proche, nous pourrions noter :

  • L’intense focalisation du FEM de Davos sur “la course à l’émission zéro net” pendant le Davos Agenda en ligne plus tôt cette année et ses séries consécutives de “Dialogues climatiques”.
  • La tentative de Bill Gates avant sa chute en disgrâce, de faire pivoter la conversation sur la menace du climat avec son nouveau livre et campagne de publicité avenante pour faire peur aux gens afin qu’ils acceptent un nouvel ordre économique mondial fondé sur les restrictions carbone
  • L’appel de l’Assemblée Citoyenne du Royaume-Uni pour “utiliser le stimulus économique du coronavirus pour reconstruire une économie net carbone zéro”

suivis de la cacophonie de milliers d’appels des clones habituels globalistes et leurs idiots utiles des think tanks et institutions de recherche et tous leurs sbires corrompus grassement payés de la faune merdiatique pressetituée à la botte.

Jusqu’ici, la campagne porn de la peur semble avoir ses effets attendus. Une étude récente suggère que “pour la première fois les citoyens européens considèrent le changement climatique comme un problème sérieux pour le monde, malgré la pandémie COVID19”. Alors bien sûr, comme tout sondage, tout ça est à prendre avec de sérieuses pincettes, mais le fait que les braves gens de l’EUrocrassie veulent que vous le croyez en dit suffisamment long. Ceci fait clairement partie d’un agenda de transition pour nous amener gentiment de la peur COVID à la peur climatique augmentée, sous stéroïdes.

Une fois de plus, peut-être que la manière la plus claire de comprendre où va cette nouvelle grand peur climatique, c’est de suivre le fric. Ne vous y trompez pas, ce n’est pas le fric qui manque pour être tracé dans cette histoire. Lorsque vous entendez l’expression “Nouvelle donne verte”, vous devez automatiquement penser “vert comme le dollar”. Les vieux de la vieilles du Corbett Report connaissent la musique et savent déjà :

  • Que les entreprises Enron et Goldman Sachs furent les pionniers des fraudes sur les échanges carbone (et que ceci surprise, surprise est une fraude et une escroquerie totale et complète de A à Z)
  • Que General Electric, DuPont, Johnson & Johnson, Pepsi Cola, Siemens, AIG et une floppée d’autres entreprises côtées au Fortune 500 / CFR (Conseil en Relations Etrangères) rejoignirent BP, ConocoPhilips, General Motors (GM) et autres entreprises financées par l’oligarchie en tant que membres fondateurs du Partenariat pour l’Action Climatique des Etats-Unis dont le mémoire “Blueprint for Legislative Action” est devenu la colonne vertébrale de la loi de 2009 Waxman-Markey bill of 2009; soutenue par Wall Street.
  • Que l’ex-gouverneur de la Banque d’Angleterre et actuellement United Nations Special Envoy on Climate Action and Finance et chien de garde mondialiste, le très canadien Mark Carney, a fait un discours en 2019 déclarant qu’un entièrement nouveau système financier (bien entendu complètement numérique) allait être nécessaire pour aider à faire la transition du monde vers un zéro net carbone
  • Que les Rothschild et leur cohorte de banksters ont en catimini mis en place la base financière pour la création d’un système bancaire climatique complet pour faciliter leurs échanges de dette-pour-nature et autres tentatives de monopoliser le monde au nom du “développement durable”.

et toute une myriade d’autres aspects de cette gigantesque escroquerie climatique pesant quelques 100 000 milliards de dollars en échange carbone, qui est maintenant visible à l’œil nu.

Mais les confinements climatiques sont là où tout cela a été fait pour, et les altérations fondamentales de l’économie seront basées sur l’histoire de cette histoire d’épouvante climatique.

Maintenant, ajoutons à cette histoire quelques-uns des derniers mouvements financiers le long de cette voie vers un contrôle technocratique total de la planète, de ses habitants et de ses ressources. Ces mouvements ont peut-être échappé à votre radar car ils se sont largement produits sous le couvert de cette escroquerie pandémique.

D’abord, il y a cette pression croissante placée sur les régulateurs financiers dans le monde afin  d’adresser cette affaire de climat comme une risque systémique. Ces appels ont déjà eu pour effet de :

  • La création par l’ONU de la position sus-mentionnée “d’envoyé spécial sur le financement de l’Action Climatique”
  • La patronne de la Banque Centrale Européenne (BCE) , et criminelle condamnée, Christine Lagarde et sa promesse (menace ?) de “peindre la BCE en vert” en faisant des affaires climatiques une des priorités de la banque.
  • La patronne de la Réserve Fédérale, Janet Yellen (NdT: marrant de voir comme les harpies du système sont aux positions clefs des banques centrales…) et sa promesse d’évaluer le risque posé par le changement climatique
  • Et des annonces similaires par les régulateurs bancaires du monde.

Ne vous laisser pas berner par la rhétorique et ce faux sens de sécurité. Ceci n’est pas une vague menace de prendre quelque action dans un temps lointain. La tentative de mettre l’économie mondiale sous le joug définitif de la mafia bancaire est déjà bien avancée.

Comment cela ? Mark Carney, de ses propres mots décrivant les solutions climatiques zéro net carbone qui sont “la plus grosse opportunité commerciale de notre temps”.

Les entreprises et ceux qui investissent dedans et leur prêtent du fric et qui font partie de cette “solution”, seront récompensées. Ceux qui sont en retard et font toujours partie du problème seront punis.

Comment seront-ils punis ? En étant coupés de leur accès à la finance privée bien sur ! (et si la finance “privée” ne joue pas non plus la nouvelle règle du jeu, elle sera éteinte également !…)

La finance privée juge quelles entreprises font partie de la solution, mais cette même finance privée est aussi de plus en plus jugée. Les banques, les fonds de pension, et les gérants de portefeuilles doivent aussi montrer où ils en sont dans cette transition zéro net carbone.

C’est l’offre qu’on ne peut refuser directement des Don de la mafia mondialiste de la banque et du climat. Qui pourrait dire non ?

Ah oui, le meilleur, afin de s’assurer de la mise en place de ce nouveau fascisme climatique mondial, les petites entreprises vont maintenant être contraintes de rapporter fastidieusement non seulement leurs propres pêchés climatiques, mais aussi ceux de leurs sous-contractants et fournisseurs et même des utilisateurs de leurs produits.

Si je suis en charge d’une entreprise focalisée sur le zéro net carbone, qu’est-ce que cela veut dire ? Ce n’est pas juste divulguer et gérer les émissions de carbone de la production de mon produit. C’est aussi les émissions impliquées dans l’énergie que j’utilise et les ´´missions en amont de ma chaîne de valeur, en d’autres termes, les émissions de mes fournisseurs, dont la plupart sont de petites entreprises, ainsi que les émissions des gens qui utilisent mon produit fini. Cette entreprise devient responsable de divulguer tous ceux qui participent et a intérêt à gérer ces derniers à la baisse. Dont il y a un intérêt à travailler avec de petites entreprises ou de choisir celles qui œuvrent à diminuer leurs émissions.

Là encore, tout cela n’est pas menace creuse. Ces choses se passent déjà. Je n’étudie pas particulièrement ce sujet, mais il y a eu déjà pas mal d’histoires de la sorte sorties ici au Japon, montrant exactement comment ce type de pression est déjà mise en place pour tenter de faire obéir les petites entreprises aux diktats de la mafia mondialiste du climat. Observez juste ces titres de ces dernières semaines :

Japanese insurers struggle to pinpoint climate change cost estimates

MUFJ board beats back climate resolution as activists falter in Japan

BOJ to launch new scheme for fighting climate change

Je n’ai aucun doute que si vous recherchiez ce genre d’histoire dans votre lieu de résidence pour en trouveriez un bon paquet.

Mais peut-être que la plus grosse miette laissée sur ce chemin est le “Net zero: a fiduciary approach” de notre bon vieux copain qu’est Blackrock. Vous connaissez Blackrock ? Le plus gros gérant de biens du monde au portfolio sous contrôle de 9000 milliards de dollars ! L’entreprise “privée” vers laquelle la Fed s’est tournée pour ses bonds du trésor de l’escroquerie pandémique. La même firme d’investissement qui rachète les maisons aux Etats-Unis très rapidement (parce que vous n’aurez bientôt plus besoin d’être propriétaire de votre maison !). Oui, ce Blackrock là !

Et bien, il se trouve qu’ils sont 100% avec l’agenda du changement climatique, quelle surprise hein ?

Oui, leur nouveau rapport nous informe que “la transition climatique crée une opportunité d’investissement historique”. Comme les réflexions de Carney ci-dessus mentionnées, le rapport de Blackrock insiste également sur l’importance de “la mesure et de la transparence” dans l’objectif d’atteindre une économie du zéro net carbone, faisant la promotion “d’un alignement des températures” et d’une mesure pour que “la mesure du changement de température soit consistant avec la gestion d’un portfolio”. Ils admettent que le standard pour se faire est en train d’être développé en conjonction avec le très nébuleux “Comité de stabilité financière” ( the shadowy Financial Stability Board‘s) et son groupe spécial sur les divulgations financières liées au climat, qui apparemment est un truc qui existe.

Hum, ça pue la magouille à plein nez tout ça. Un plan qui prévoit chaque parcelle d’énergie qui va dans la production d’un produit, qui est comptabilisée et enregistrée en temps réel et pour laquelle cette dépense énergétique devient la base d’un système économique ? Où ai-je déjà entendu ça ?

Ah oui ! c’est la définition littérale de la technocratie et d’un système technocratique du Technocratic Study Course, qui pose comme postulat qu’un système technocratique de distribution demande que le gouvernement continental technocrate du futur : “Enregistre sur une période continue de 24 heures la conversion totale nette d’énergie, ce qui déterminera a) la disponibilité de l’énergie pour la construction et la maintenance continentale, b) la quantité de richesse physique disponible sour la forme de bien de consommation et de services pour la consommation par la population totale pendant la période d’équilibrage.”

Et :

“Fournir un inventaire continu sur 24 heures de toute production et toute consommation.” Et oui, ils veulent une connaissance et un contrôle total sur toute activité humaine, et pourquoi cela ? afin d’avoir une emprise sur absolument tout bien entendu. Il ne s’en cache même pas. Le cours d’étude technocratique nous dit d’emblée dans sa section “L’animal humain” que :

Comme nous devons maintenant gérer les êtres humains et leurs habitudes, il est bien qu’avant d’aller plus avant nous nous renseignons plus  sur la nature de cet animal humain.

Avant de conclure que :

Les habitudes sociales et institutions humaines tendent à demeurer stables ou à changer de manière très lente, sauf en cas de changement rapide de l’environnement naturel externe lorsque ce dernier affecte directement les nécessité biologiques de base. Quand les humains sont nourris, habillés et logés d’une manière compatible avec une bonne santé, qu’ils ne sont pas obligés de travailler beaucoup dans des taches astreignantes et peuvent intervenir normalement avec leurs semblables, les habitudes sociales et les coutumes ont tendance à se cristalliser  sur ce mode particulier de procédure. Si des changements dans l’environnement se produisent de manière à ce que les nécessités de base ne peuvent plus être remplies par des activités en relation avec les vieilles habitudes, alors ces dernières seront vite abandonnées.

Rien de tout cela ne sera surprenant pour ceux qui ont étudié la formule Problème – Réaction – Solution par laquelle les ingénieurs sociaux utilisent des évènements faux-drapeau ou autres manilpulations pour choquer le public à changer d’attitude selon un chemin pré-déterminé. Merde, cela devrait même être familier à tous ces “gens normaux” qui font encore confiance à Naomi “Conspiracy Smoothie” Klein pour leur dire les dures vérités au sujet de la doctrine de la thérapie du choc.

C’est là où on commence à entrevoir ce qu’est l’agenda. Ceci n’a rien à voir avec le fait de “sauver la planète”, ça n’a jamais au grand jamais été le cas. Les types qui sont en train de construire de véritable cauchemar de confinement total climatique pour la société future se foutent ouvertement de votre gueule depuis les jets privés exemptés de taxe carbone (carbon tax-exempted private jets.)

Ils sont là pour vous contrôler à 100%. Pour décider pour vous où et quand vous pourrez quitter votre habitation et quel mode de transport vous serez autorisé à utiliser lorsque vous pourrez le faire. Décider ce que vous pourrez acheter ou pas. Comment vous pourrez passer votre temps, où vous vivrez et avec qui vous pourrez vous reproduire… ou pas, ou si on vous permettra même de vous reproduire. La meilleure façon pour eux de le faire est de créer des hommes ours-cochons avec lesquels ils pourront soumettre le public.

Commencez-vous à voir l’image se dessiner devant vous ou pas ?…

Le paradigme de la bio-sécurité est toujours là, mais il n’est qu’un amuse-gueule de la grille de contrôle qui va être mise en place et activée.

COVID ? Disponibilité de lits d’hôpital ? Masques ? Ivermectin ? Pfff, tout ça est tellement 2020… L’oligarchie est déjà passée à autre chose. La question est : Êtes-vous prêts pour ce qui arrive et pointe le museau ?…

= = =

Voir notre page : “Escroquerie du Réchauffement Climatique Anthropique”

BRVG
Le bateau ivre du N.O.M

Le_Pens-Complotiste

Au 1984 du larbin rothschildien Macron, répondons par la Commune Universelle de notre humanité enfin réalisée !!

Posted in 3eme guerre mondiale, actualité, coronavirus CoV19, crise mondiale, guerres hégémoniques, militantisme alternatif, pédagogie libération, politique française, résistance politique, santé et vaccins, science et nouvel ordre mondial, technologie et totalitarisme, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , on 13 juillet 2021 by Résistance 71

 

 

communarde
1871-2021 Vive la Commune Universelle !

 

Résistance 71

 

13 juillet 2021

 

Enfin le pouvoir usurpateur met bas le masque ! Les nazillons de service au service de la dictature marchande se montrent tels qu’ils sont et le peuple trahi pour la énième fois par les larbins pathétiques et criminels à qui il délègue son pouvoir depuis des siècles n’a plus de raison de mettre de gants avec la pourriture qui nous gouverne de l’extrême gauche à l’extrême droite de cette pitrerie étatique, 1000 fois vendue et rachetée par le capital qui la subjugue.
Nous le disons depuis début 2020 : la falsification et l’escroquerie de cette « pandémie COVID » ne sert qu’à mettre en place les rouages de la dictature technotronique. Ceci est une guerre biologique contre l’humanité, jusqu’à quand les laisserons-nous faire ? Quand assez est-il assez ?

Il n’y a pas de solutions au sein du système et ne saurait y en avoir !

A bas l’État ! A bas la marchandise ! A bas l’argent ! A bas le salariat ! Tout le reste n’est que pisser dans un violon !
L’heure est venue de reprendre la barre du bateau ivre…

Vive la Commune de notre humanité enfin réalisée !

 

GJ_vive_la_commune

Injections OGM pour tous… Les affreux, sales et méchants covidistes persistent dans la connerie et le crime…

Posted in 3eme guerre mondiale, actualité, coronavirus CoV19, crise mondiale, guerres hégémoniques, média et propagande, militantisme alternatif, neoliberalisme et fascisme, pédagogie libération, politique et lobbyisme, politique et social, politique française, résistance politique, santé et vaccins, science et nouvel ordre mondial, sciences et technologies, technologie et totalitarisme, terrorisme d'état, Union Europeenne et nouvel ordre mondial with tags , , , , , , , , , , , , , , , on 12 juillet 2021 by Résistance 71

lafranceretroussesesmanches
Covidistes, allez tous vous faire…

Les pseudo vaccins, injections OGM à protéines spikes (qui mutent) sont  inutiles contre les variants et pourtant le gouvernement veut les rendre obligatoires sous prétexte de variant covid

Anonyme

12 juillet 2021

Cela crève les yeux que ces pseudo vaccins à protéines spikes seulement ne peuvent pas protéger contre les variants, parce que la protéine spike est celle qui mute le plus! 

source Pr Bossche qui a bossé chez Bill Gates

« La sélection de ces mutations se produit de préférence dans la protéine S car il s’agit de la protéine virale responsable de l’infectiosité virale. »

https://guyboulianne.com/2021/03/17/dr-geert-vanden-bossche-dmv-phd-a-tous-les-scientifiques-experts-et-autorites-du-monde-entier-a-lensemble-de-la-population-mondiale/

même un article officiel le reconnait!

il dit que Sinopharm est meilleur que les autres, car utilise un virus en entier alors que les autres utilisent la protéine spike (or on sait que la protéine spike mute)

https://www.thenationalnews.com/uae/science/sinopharm-vaccine-may-be-less-vulnerable-to-covid-19-variants-say-immunologists-1.1152392

explication ici pourquoi les vaccins à protéines sont inutiles pour les variants contrairement aux vaccins à virus entiers inactivés

https://www.brighteon.com/08bbfd91-18d4-4f7e-ac49-02a9ca8d3b44 (Pr Bossche)

sinon des sources montrent que les variants viennent des vax

https://www.brighteon.com/9a565b91-4791-430f-b47e-ebdaf806be9d (Pr Bossche)

https://americanbuddhist.net/2021/07/10/video-geert-vanden-bossche-on-covid-variants-developing-from-selective-pressure-brought-on-by-vaccines/

source 45:32 https://www.brighteon.com/8c90ed3c-192e-41f4-b014-089f4a8f426a (Pr Bossche)

https://www.brighteon.com/adb6254d-3363-46ff-82dd-5e75836aebd9 (Pr Bossche)

A top vaccine scientist named Geert Vanden Bossche, who has worked with numerous vaccine corporations and organizations including GAVI, is sounding the alarm over the mass vaccination of populations around the world with covid-19 vaccines, Mike Adams joins The Alex Jones Show to discus

https://www.brighteon.com/18bbdfaa-58f5-49dd-86e4-7d39aa1ca736

preuve que tous les pseudos vaccins validés par UE et la France utilisent la protéine spike dans cet article

https://resistance71.wordpress.com/2021/05/11/therapies-geniques-la-spike-proteine-du-sras-cov-2-repliquee-par-larnm-des-pseudo-vaccins-est-mortifere/

Hé covidiste !…

monpassanitairedantonq

COVID19, assassinat de masse, injections OGM , nanoparticules et oxyde de graphène

Posted in 3eme guerre mondiale, actualité, coronavirus CoV19, crise mondiale, guerres hégémoniques, militantisme alternatif, pédagogie libération, politique et lobbyisme, politique et social, politique française, résistance politique, santé et vaccins, science et nouvel ordre mondial, technologie et totalitarisme, terrorisme d'état, Union Europeenne et nouvel ordre mondial with tags , , , , , , , , , , on 12 juillet 2021 by Résistance 71

vaxxinepoison

L’oxyde de graphène est utilisé dans la transfection des gènes donc pour faire des OGM

Anonyme

11 juillet 2021

https://pubs.rsc.org/en/content/articlelanding/2011/NR/c0nr00680g#!divAbstract (article  à enregistrer avant censure)

vu ici https://lilianeheldkhawam.com/2021/07/08/complements-dinfos-sur-les-vaccins-a-base-de-graphene-la-conductivite-electronique-et-les-telecommunications-a-vous-de-voir/ qui révèle que les labos utilisent le secret des affaires pour cacher la présence de graphène dans les vaccins

l’oxyde de graphène dans les vaccins PFIZER https://stateofthenation.co/?p=72807, Astrazeneca est découvert par le groupe de scientifique espagnol Columna 

https://stateofthenation.co/?p=72810

l’association scientifique espagnole « la Quinta Columna »  avec  2 de ses membres Ricardo Delgado et le docteur José Luis Sevillano qui ont révèlé l’oxyde de graphène dans un vaccin Pfizer se trouve coupé d’internet

http://coronafolie.unblog.fr/2021/07/05/magnetgate-coincidence-malheureux-hasard-%e2%80%8ela-localite-dou-la-quinta-columna-est-diffusee-subit-une-coupure-dinternet-par-tous-les-services-de-telecommunications%e2%80%8e-e/

vous pouvez contacter le rédacteur du site Ricardo Delgado ici 

ricardodelgado@laquintacolumna.net

vu sur https://www.laquintacolumna.net/ 

“Les vaccins COVID dans toutes leurs variantes, AstraZeca, Pfizer, Moderna, Sinovac, Janssen, Johnson & Johnson, etc., contiennent également une dose considérable de nanoparticules d’oxyde de graphène. C’est le résultat de leur analyse par microscopie électronique et spectroscopie, entre autres techniques utilisées par diverses universités publiques de notre pays.”

https://www.cielvoile.fr/2021/07/covid-19-et-l-oxyde-de-graphene.html 

Lire notre page: « Coronavirus, guerre contre l’humanité »

et « COVID19 du mythe aux statisttiques et des stats au scandale »

nbdecesvaxxins
Données mises à jour du 3 juillet 2021 : 17 503 morts + 1 687 527 effets secondaires
quasiment doublé les morts en deux mois…

Résistance politique : Comprendre pour en sortir, « L’État et la Société » avec Colin Ward et quelques textes annexes

Posted in 3eme guerre mondiale, actualité, altermondialisme, crise mondiale, gilets jaunes, guerres hégémoniques, militantisme alternatif, neoliberalisme et fascisme, pédagogie libération, philosophie, politique et social, résistance politique, société des sociétés, société libertaire, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , , , on 8 juillet 2021 by Résistance 71

ColinWard

L’État et la société

Colin Ward (1924 – 2010)

Conférence donnée devant la “Cole Society”, Société de Sociologie à l’université d’Oxford le 19 février 1962

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

Quand G.D.H Cole est mort, je me souviens avoir été surpris alors que je lisais les hommages qui lui étaient rendus dans les journaux variés de gens comme Hugh Gaitskell et Harold Wilson, qui laissaient entendre que leur socialisme leur fut instruit par lui ici, parce qu’il m’est toujours apparu que son socialisme était de fait complètement différent en caractère de celui de ces politiciens du parti travailliste (NdT: le PS britannique). Parmi ceux qui firent son éloge funèbre, ce fut un communiste yougoslave dissident, Vladimir Dedijer, qui fit remarquer quelle était cette différence, remarquant sur sa découverte que Cole “rejetait l’idée d’une suprématie continue de l’État” et pensait que celui-ci “était condamné à disparaître”.

Pour Cole, comme pour les philosophes anarchistes depuis Godwin, faire la distinction entre la société et l’État était le commencement de la sagesse, et dans sa conférence inaugurale de prise de chaire de théorie politique et sociale de cette université (NdT: Oxford), il fit remarquer “Je sais que cela fait partie du climat traditionnel non seulement à Oxford, mais du monde académique et de la pensée en Grande-Bretagne, de rendre l’État le point de focale central en considération des hommes dans leurs relations sociales”, puis il déclara qu’il pensait que “Notre siècle n’a pas besoin d’une simple théorie politique ayant l’État pour problème central, mais d’une théorie sociale bien plus large au sein de laquelle ces relations et concepts puissent trouver leur juste place.

Pour lui, ceci demandait un “pluralisme” reconnaissant la valeur positive de la diversité des relations sociales et qui répudiait ce qu’il appelait “la notion idéaliste que toutes les valeurs sont ultimement des aspects d’une seule valeur, qui doit donc trouver corps dans une institution universelle et pas dans les êtres individuels qui en vérité seuls ont la capacité de penser, de ressentir et de croire et seuls ou en association, d’exprimer leurs pensées, leurs sentiments et croyances en actions qui font progresser ou empêchent leur bien-être et celui des autres.

Ce rejet tout particulier de la théorie idéaliste de l’État fut exprimée en 1945, l’année où les Etats qui liquidèrent Hiroshima et l’état qui liquida les Koulaks célébrèrent leur victoire sur l’état qui liquida les juifs. Si vous pensez que les philosophies personnelles des gens sont une réponse à l’expérience de leur propre génération, alors vous vous attendriez à ce que cette année là, de toutes les années, aurait déclenché une période durant laquelle une vaste majorité de personnes, reculant devant la leçon objective de la nature profonde de l’État, de tous les états, auraient commencé à retirer leur allégeance à leurs états respectifs, ou du moins de cesser de s’identifier avec ces états qui leur demandaient cette allégeance.

Mais la vague de rejet des grandes et ultimement létales théories politiques n’a été en fait que très largement un mouvement de… profs d’université. […] C’est venu de la droite, du centre, et en moindre mesure de la gauche, mais cela ne semble pas avoir été accompagné d’une nouvelle théorie de la société et de l’État et de la relation existant entre les deux.

De la manière laxiste et sans aucun doute erronée avec laquelle nous attachons des courants de pensée à des décennies particulières, nous pouvons caractériser les années 1950 comme la période des théories politiques messianiques et des “idéologies” et nous pouvons noter comment cela coïncida avec la période du début des années 50, lorsque le sujet le plus important discuté au sein de l’intelligentsia était la croyance fabriquée du “toi” et du “non-toi”, alors qu’une nouvelle génération se lamentait qu’il n’y ait plus de causes pour s’énerver. Puis, d’un seul coup, le climat réflexif changea et les gens qui pensaient se retrouvèrent face à face avec ces questions ultimes de philosophie sociale sur lesquelles nos professeurs nous avaient donné tant d’indices. Suez, la Hongrie (Budapest 1956), la bombe (A et H), la mise à bas du stalinisme, ont du faire que des millions de personnes à l’Est comme à l’Ouest se posent ces questions qui se résolvent dans la question du “A qui dois-je allégeance et pourquoi ?

Est-ce que j’appartiens à moi-même ou à quelqu’un, quelque chose d’autre ? Est-ce que mes obligations sociales sont envers les nombreux et informels groupes sociaux qui s’enchevêtrent et se superposent et auxquels j’adhèrent de mon plein gré et desquels je peux me retirer à souhait, ou envers une entité que je n’ai pas choisi, que je n’ai pas rejoint de mon plein gré et qui assume l’existence d’un contrat que je n’ai en rien signé ? Ma loyauté est-elle envers la société ou l’État ?

Ce ne sont pas des questions académiques ou rhétoriques. Elles sont répondues aujourd’hui par l’État dans son tribunal pénal central où comparaissent ces membres du Comité des 100 qui ont osé dire au travers de la désobéissance, que leurs loyautés sont ailleurs.

Cole déclara en 1945 : “Nous devons commencer non pas depuis les idées contrastées de l’individu atomisé et de l’État, mais depuis l’homme dans toute sa complexité de regroupements et de relations, partiellement incarnés dans des institutions sociales variées, jamais en équilibre, mais en changement perpétuel, de façon à ce que les schémas de loyauté et de comportement social change avec lui.” Cette approche qui est à la fois pluraliste et sociologique dans son orientation, explique la sympathie ressentit par Cole pour des anarchistes comme Kropotkine, qui chercha aussi “le développement le plus complet de l’individualité combiné avec le plus haut degré d’association volontaire dans tous ses aspects, dans tous les domaines possibles, pour tous buts imaginables…des associations toujours modifiées qui portent en elles-mêmes les éléments de leur durabilité et assument constamment de nouvelles formes qui répondent au mieux les aspirations multiples de tous.

Le “pluralisme” de Cole avait une ascendance, je pense partiellement dans la tradition éclectique et libertaire présente dans le socialisme anglais et partiellement d’une tradition académique de ces premiers sociologues allemands qui réagissaient contre la philosophie idéaliste allemande. Ceci fut énoncé en écho par le professeur Edward Shils exprimant ses regrets que ce qu’il appelle la “théorie pluraliste” ait “au fil des années, dégénéré en un figment d’un syllabus antique de cours universitaires en science politique et de gouvernement.” Il pense que c’est prêt pour une “nouvelle et bien meilleure vie” à cause de sa pertinence aux besoins des “nouvelles” nations d’Afrique et d’Asie, qui sont dites manquer de ce que Gunnar Murdal appelle une infrastructure définie comme “le réseau complexe des organisations civiques et d’intérêts, de société coopératives, d’autorités locales indépendantes, de syndicats, d’associations d’échange, d’universités autonomes, de corps professionnels, d’associations citoyennes et des groupes philosophiques, au travers desquels une participation bien plus efficace pourrait être obtenue que celles permise par les instances et institutions des gouvernements représentatifs.

Et bien, je ne sais pas pourquoi le pluralisme (et les infrastructures qu’il implique) devrait être confiné dans la malle aux oripeaux de la politique, qui nous pensons pourrait bien devenir utile pour nos pauvres relations au sein des “nouvelles” nations. Quand on voit l’impuissance des individus et des petits groupes en face à face dans le monde aujourd’hui et demandons pourquoi ils sont si impuissants, nous répondons qu’ils ne sont pas faibles à cause des vastes agglomérations de pouvoir (ce qui est évident), mais parce qu’ils ont abandonné leur pouvoir à l’État. C’est comme si chaque individu possédait une certaine quantité de pouvoir, mais que par défaut, négligence ou bêtise et habitude sans imagination aucune, il a permis à quelqu’un d’autre de le récupérer, plutôt que de l’utiliser lui-même pour ses propres objectifs.

L’anarchiste allemand Gustav Landauer a fait une profonde et simple contribution à l’analyse de l’État et de la société en une phrase : 

L’état n’est pas quelque chose qui peut être détruit par une révolution, mais il est un conditionnement, une certaine relation entre les êtres humains un mode de comportement humain, nous le détruisons en contractant d’autres relations, en nous comportant différemment. 

C’est nous et non pas une entité abstraite externe, implique Landauer, qui nous comportons d’une manière ou d’une autre, de manière orientée vers l’État ou la société, politiquement ou socialement. (NdT: attention ici, le politique est social et le social politique, la politique est liée au pouvoir tout comme le social… Il y a complémentarité et non pas antagonisme.)

L’ami de Landauer et son exécuteur testamentaire Martin Buber dans son essai “La société et l’État” commence son étude par une observation du sociologue américain Robert MacIver disant qu’ “identifier le social avec le politique c’est se rendre coupable de la plus grosse des confusions, qui empêche toute compréhension de la société et de l’état.” Il trace ensuite, au travers de philosophes comme Platon et Bertrand Russel, la confusion entre le politique et le social. Le principe politique, pour Buber, est caractérisé par le pouvoir, l’autorité, la hiérarchie, la domination. Le principe social, il le voit à chaque fois que des hommes se liguent entre eux en association fondée sur le besoin et l’intérêt communs. (NdT: à l’instar de Pierre Clastres, nous pensons que les deux principes sont liés au pouvoir et à la forme qu’il prend pour s’exercer, le pouvoir est inhérent à la société humaine et il ne s’exerce que de deux manières possibles: non-coercitive ou coercitive. Buber identifie la société au pouvoir non-coercitif et le politique au pouvoir coercitif, ce qui est réducteur. C’est plus complexe. Le politique gère le pouvoir et il peut donc être non-coercitif ou coercitif. Le pouvoir étatique depuis 5000 ans est intrinsèquement coercitif, quelque soit la forme mise en place… Le politique est un attribut de la société, dont le nœud gordien est le concept du pouvoir… Il n’y a pas de société sans pouvoir, tout est question de la forme qu’il prend par choix ou par contrainte…)

Qu’est-ce qui donne au principe politique son ascendance ? demande t’il. Et il répond en disant : “Le fait que chaque personne se sente menacée par les autres donne à l’État son pouvoir défini unificateur ; cela dépend de l’instinct d’auto-préservation de la société elle-même, la crise externe latente lui permet de garder la main dans les crises internes. Un état permanent de véritable, positive et créative paix entre les gens et les peuples diminuerait grandement la suprématie du principe politique sur le social.

Buber continue : “Toutes les formes de gouvernement ont ceci en commun : tous possèdent plus de pouvoir qu’il est nécessaire aux conditions données ; en fait, cet excès dans la capacité de prendre des dispositions est ce que nous comprenons en fait comme étant le pouvoir politique. La mesure de cet excès, qui ne peut bien entendu pas être précisément calculée, représente l’exacte différence entre administration et gouvernement.” Il appelle cet excès le “surplus politique” et observe que “sa justification dérive de l’instabilité externe et interne, de l’état latent de crise entre les nations et au sein de chaque nation.

Le principe politique est toujours plus fort que le principe social, ce en toute condition. Le résultat en est une diminution continuelle de la spontanéíté sociale. “Le conflit entre ces deux principes, domination et association libre comme les appelle Gierke, est un aspect permanent de la condition humaine. “Le mouvement d’opposition entre l’État et la société” dit Lorenz von Stein, “est le contenu de l’histoire totale de tous les peuples.” Comme le dit Kropotkine dans “Science moderne et anarchisme” : “A travers l’histoire de notre civilisation, deux traditions, deux tendances opposées, ont été en conflit : la tradition romaine et la tradition populaire, la tradition impériale et la tradition fédéraliste, la tradition autoritaire et la tradition libertaire.

Il y a une corrélation inverse entre les deux : La force de l’un est la faiblesse de l’autre. Si nous voulons renforcer la société, nous devons affaiblir l’État. Les totalitaires de tout poil comprennent cela, c’est pourquoi ils essaient invariablement de détruire ces institutions sociales qu’ils ne peuvent pas dominer. Avec les morceaux de métaphysique avec lesquels les politiciens et les philosophes l’ont enveloppé, l’état peut être défini comme un mécanisme politique utilisant la force et pour le sociologue, il est une des différentes formes de l’organisation sociale. Néanmoins, “il se distingue de toutes autres associations par son investissement exclusif avec le pouvoir final de coercition” (MacIver et Page: Society) Et contre qui ce pouvoir final est-il dirigé ? Il est dirigé contre l’ennemi extérieur, mais vise la société sujette du dedans.

C’est pourquoi Buber déclare que c’est le maintien de la crise latente externe qui permet à l’État de garder la main dans les crises internes. Est-ce une procédure consciente ? Est-ce parce que des barjots contrôlent l’État ? Ou est-ce une caractéristique fondamentale de l’État et de ses institutions ? C’est parce qu’elle tira cette conclusion finale lors de l’écriture de son essai “Réflexions sur la guerre”, que Simone Weill déclara : “La grande erreur de pratiquement toutes les études sur la guerre, une erreur dont furent victimes tous les socialistes, a été de considérer la guerre comme un épisode de la politique étrangère, alors qu’elle est essentiellement un acte de politique intérieure, et l’acte le plus atroce de tous.” De la même manière, Marx trouva que dans l’ère du capitalisme sans restriction, la concurrence entre les employeurs, ne connaissant pas d’autre arme que l’exploitation des travailleurs, fut transformée en une lutte de chaque employeur contre ses propres employés et de manière ultime de toute la classe des employeurs contre ceux qu’ils emploient, ainsi l’État utilise la guerre et la menace de la guerre comme d’une arme contre sa propre population. “Comme l’appareil dirigeant n’a pas d’autre façon de combattre l’ennemi qu’en envoyant ses soldats, requis et contraints, à leur mort, la guerre d’un état contre un autre se résout en une guerre de l’état et de son appareil militaire contre son propre peuple.

Cela n’en a bien sûr pas l’air, si vous faites partie de l’appareil dirigeant, calculant quelle proportion de la population vous pouvez vous permettre de perdre dans une guerre nucléaire, tout juste comme le font le gouvernement des Etats-Unis et tous les gouvernements des grandes puissances. Mais cela en a tout l’air si vous faites partie de cette population périssable, à moins que vous n’identifiez votre carcasse avec l’appareil d’état, comme des millions le font.

Au XIXème siècle, T.H. Green avoua que la guerre est l’expression de l’état “imparfait”, mais il avait tort. La guerre est la santé de l’État, c’est son “heure de gloire”, elle en exprime sa presque parfaite forme. C’est pourquoi l’affaiblissement de l’État, le développement progressif de ses imperfections est une nécessité sociale. Le renforcement d’autres loyautés, de points de focalisation alternatifs du pouvoir, de différents modes de comportement humain, est essentiel pour la survie. Au XXème siècle (NdT: et au XXIème siècle de surcroit), la volatilité, la désobéissance et la subversion sont les caractéristiques d’une citoyenneté responsable dans la société.

NdR71 : ceci fut le texte d’une conférence donnée à Oxford en 1962 !! Est-ce toujours possible aujourd’hui considérant ce qui est dit dans ce texte ? L’auteur serait-il aujourd’hui banni, harcelé et étiqueté de “complotiste” ?…

= = =

Notre page “Anthropologie politique”

Notre page “Gustav Landauer et la société des sociétés”

Il n’y a pas de solution au sein du système, n’y en a jamais eu et ne saurait y en avoir ! (Résistance 71)

Comprendre et transformer sa réalité, le texte:

Paulo Freire, « La pédagogie des opprimés »

+

4 textes modernes complémentaires pour mieux comprendre et agir:

Guerre_de_Classe_Contre-les-guerres-de-l’avoir-la-guerre-de-l’être

Francis_Cousin_Bref_Maniffeste_pour _un_Futur_Proche

Manifeste pour la Société des Sociétés

Pierre_Clastres_Anthropologie_Politique_et_Resolution_Aporie

BD_assembleedupeuple

Message en 3 images aux nazillons institutionnalisés, suppôts(itoires) patentés et larbins criminels de la dictature pseudo-vaccinale à injection OGM (Résistance 71 )

Posted in 3eme guerre mondiale, actualité, altermondialisme, coronavirus CoV19, crise mondiale, gilets jaunes, guerres hégémoniques, média et propagande, militantisme alternatif, pédagogie libération, politique et lobbyisme, politique et social, politique française, presse et média, résistance politique, santé et vaccins, science et nouvel ordre mondial, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , , on 6 juillet 2021 by Résistance 71

6 juillet 2021

Vous œuvrez pour ça :

CovJaune

CoVax1

Mais l’humanité triomphera et s’émancipera très bientôt de vous et de votre système,
en attendant nous vous disons :

ATVFE1

Résistance 71

En format tract PDF à diffuser au grand large :

Tract-message-aux-nazillons-covidistes

Communiqué de V

Posted in 3eme guerre mondiale, actualité, colonialisme, coronavirus CoV19, crise mondiale, guerres hégémoniques, militantisme alternatif, neoliberalisme et fascisme, pédagogie libération, politique et social, politique française, résistance politique, santé et vaccins, science et nouvel ordre mondial, technologie et totalitarisme, terrorisme d'état, Union Europeenne et nouvel ordre mondial with tags , , , , , , , , on 5 juillet 2021 by Résistance 71

V_QR_esclavage
Notre page « Coronavirus, guerre contre l’humanité »