Archive for the Union Europeenne et nouvel ordre mondial Category

Guerre contre l’Iran… La vraie fausse rébellion de l’UE contre son suzerain ?…

Posted in 3eme guerre mondiale, actualité, économie, canada USA états coloniaux, colonialisme, guerre iran, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, ingérence et etats-unis, N.O.M, néo-libéralisme et paupérisation, neoliberalisme et fascisme, politique et lobbyisme, politique et social, politique française, résistance politique, terrorisme d'état, Union Europeenne et nouvel ordre mondial with tags , , , , , , , , , on 19 mai 2018 by Résistance 71

La Commission Européenne annule les sanctions US contre l’Iran sur le territoire européen

 

Al Manar

 

18 mai 2018

 

Source: http://french.almanar.com.lb/898368

 

La Commission européenne a adopté ce vendredi 18 mai le premier paquet de mesures visant à protéger les entreprises européennes en Iran contre les sanctions américaines, les annulant légalement sur le territoire de l’UE, est-il indiqué dans la déclaration de la Commission.

Selon l’agence russe Sputnik elle a activé la «loi de blocage», un mécanisme, datant de 1996 et jamais employé, adopté pour contourner l’embargo sur Cuba. Il permet aux entreprises et tribunaux européens de ne pas se soumettre à des réglementations relatives à des sanctions prises par des pays tiers.

«Les sanctions américains ne seront pas sans effet. Il est donc de notre devoir, à la Commission et au sein de l’Union européenne, de faire ce que nous pouvons pour protéger nos entreprises européennes, en particulier les PME», a déclaré vendredi le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker.

L’exécutif européen a également lancé la procédure pour permettre à la Banque européenne d’investissement (BEI) de soutenir les investissements européens en Iran, en particulier pour les petites et moyennes entreprises.

L’annonce de l’exécutif européen est conforme à la décision prise par les chefs d’État et de gouvernement le jeudi 17 mai lors de leur sommet informel en Bulgarie.

Cette décision est une riposte au rétablissement de sanctions américaines liées au retrait des États-Unis de l’accord de juillet 2015 sur le programme nucléaire iranien annoncé par Donald Trump.

Le 8 mai, le Président américain a annoncé sa décision de retirer les États-Unis de l’accord de Vienne sur le programme nucléaire iranien. Le Plan d’action global commun (PAGC) est un accord signé à Vienne, le 14 juillet 2015, par les huit parties suivantes: les pays du P5+1: les cinq membres permanents du Conseil de sécurité des Nations unies (États-Unis, Russie, Chine, France, Royaume-Uni) et l’Allemagne, ainsi que l’Union européenne et la République islamique d’Iran. Le locataire de la Maison-Blanche a également annoncé le rétablissement de toutes les sanctions levées suite à l’adoption de cet accord.

Publicités

Empire et alliance: quand la City de Londres gouverne les Etats-Unis

Posted in actualité, altermondialisme, autogestion, canada USA états coloniaux, CIA et traffic de drogue, colonialisme, crise mondiale, documentaire, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, ingérence et etats-unis, média et propagande, militantisme alternatif, N.O.M, neoliberalisme et fascisme, police politique et totalitarisme, politique et lobbyisme, politique et social, presse et média, résistance politique, terrorisme d'état, Union Europeenne et nouvel ordre mondial with tags , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , on 19 avril 2018 by Résistance 71

 

“Si mes fils ne voulaient pas de guerres, il n’y en aurait pas.”
~ Gutle Schnaper, épouse de Mayer Amschel Rothschild et mère de ses 5 fils ~

“Ceux, peu nombreux, qui comprennent le système seront ou bien si intéressés dans ses profits ou trop dépendants de ses faveurs, qu’il n’y aura aucune opposition de cette classe, tandis que d’un autre côté, la plus grande partie du corps social, mentalement incapable de saisir l’énorme avantage que le capital tire du système, subira sans se plaindre et peut-être même sans suspecter que le système est hostile à ses intérêts.”
~ Les frères Rothschild de Londres écrivant à leurs associés de New York en 1863 ~

 

Le bulldog de la couronne attaque la Syrie

 

Dean Henderson

 

14 avril 2018

 

url de l’article original

https://hendersonlefthook.wordpress.com/2018/04/14/crown-bulldog-attacks-syria/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

Voulez-vous bombarder ce pays de retour à l’âge de pierre ? Un pays qui était un des pays les plus développés du Moyen-Orient, il y  a encore quelques années. Nous avons noté que les Etats-Unis refusent d’aider à reconstruire les zones où les combats ont cessé.” Cette déclaration, faite ce matin par l’ambassadeur russe aux Nations-Unies, Vassily Nebenzia, résume à elle seule pourquoi les Etats-Unis, la Grande-Bretagne et la France ont lancé de nouvelles attaques sur la Syrie hier soir (NdT: dans la nuit du 13 au 14 avril)

Fort utilement, les frappes aériennes ont eu lieu juste avant qu’une équipe d’enquête de l’OPCW viennent sur le terrain à Douma pour y déterminer si l’attaque au gaz avait déjà bien eu lieu. Pris dans un nouveau mensonge, alors qu’une fois de plus les forces syro-russes ont mis en déroute les terroristes sponsorisés par la couronne (City de Londres) dans la Ghoutta orientale, les psyxhopathes en charge ont décidé de balancer plus de 100 missiles en direction de zones très peuplées de la ville de Damas. De plus, cette attaque permet aux mercenaires “djihadistes” des banquiers de se regrouper après avoir été laminés par les raids aériens syriens, russes et turcs depuis des mois.

D’après des sources militaires russes, les forces syriennes ont intercepté 71 des 103 missiles tirés.

Parlons du plus grand mensonge.

Hier, et ce pour la première fois, un général de l’armée russe a percé ce mensonge sur RT lorsqu’il a déclaré qu’il y avait des preuves tangibles que la GB fusse derrière cette attaque “bidon à l’arme chimique” bien orchestrée à Douma.

Et oui, vous avez bien lu. Pas les Etats-Unis, pas Israël, pas l’Arabie Saoudite mais la Grande-Bretagne. Ceux qui sont familiers avec mes écrits savent que je désigne constamment du doigt la City de Londres et ses mensonges, sa tromperie et les guerres qui dominent les manchettes de presse de leurs sbires propagandistes médiatiques.

Les mensonges sont si constants et omniprésents qu’il est difficile de faire un tri. Mais il semblerait que les Russes commencent à comprendre le plus grand de tous les mensonges, celui qui veut faire croire que quelque part dans la relation américano-britannique si “spéciale”, les Etats-Unis sont le gros partenaire qui commandent le jeu. C’es tout juste l’opposé. La couronne, City de Londres mène la danse. Même  ce portrait de Tony Blair toujours cité par la gogoche anti-guerre comme le laquais de George W. Bush, était un mensonge bien placé. Bush jouait en fait le rôle habituel de tout président américain, celui d’un bulldog bien rémunéré protégeant ses maîtres francs-maçons plus hauts placés dans le repère banquier de la couronne, City de Londres.

Le schéma est toujours le même.

Le MI6 britannique de la couronne, City crée le prétexte, que ce soit une histoire de “yellow cake” à l’uranium en Irak qui mena à l’invasion américaine de 2003, ou “l’empoisonnement” des Skripal à Salisbury ou la création des “casques blancs” en Syrie qui affirment qu’il y a eu des attaques au gaz sarin ou chloré en Syrie.

Une fois le prétexte de la couronne mis en pratique (le plus souvent en utilisant des sous-traitants du Mossad israélien), leur bulldog américain est ensuite lâché sur la cible, toujours un pays socialiste ou socialisant comme Assad, qui a passé sa vie politique à exposer ce grand mensonge. La dernière des choses que désire la couronne de la City c’est de voir s’établir de bonnes relations entre les USA et la Russie. Ceci ferait complètement dérailler leurs commerces lucratifs d ‘armes, de pétrole et de drogue et relèguerait la GB au rang de denrée périssable et donc jetable.

Les Etats-Unis sont et ont toujours été une force mercenaire hessianisé pour ce cartel banquier emmené par la famille Rothschid et basé à la City de Londres. Nous avons accumulé une dette nationale de 24 000 milliards de dollars, une très mauvaise réputation et des milliers de morts (essentiellement des soldats pauvres, des noirs ou basanés ), chair à canon pour protéger ce panier d’ordures.

Il est plus que temps que le monde comprenne enfin ce plus grand des mensonges. Faute de quoi, il y aura en permanence des prétextes inventés et des mensonges éructés pour toujours accumuler plus de dette, de mort et de destruction. Lorsque nous comprendrons, tout prendra fin et les révolutionnaires américains qui combattirent ces salopards il y a plus de 250 ans pourront mieux reposer sachant que cette victoire aura été vraiment accomplie.

= = =

Sortir du cercle infernal du système étatico-capitaliste:

Que faire ?

Manifeste pour la societe des societes

Le degré zéro de l’imbécilité criminelle !…

Posted in 3eme guerre mondiale, actualité, altermondialisme, colonialisme, crise mondiale, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, ingérence et etats-unis, militantisme alternatif, N.O.M, neoliberalisme et fascisme, politique et lobbyisme, politique et social, politique française, résistance politique, terrorisme d'état, Union Europeenne et nouvel ordre mondial with tags , , , , , , , , , , , , , , , , , , , on 14 avril 2018 by Résistance 71

 

Résistance 71

 

14 avril 2018

 

Les pitres marionnettes des maîtres banquiers de la City de Londres et de sa succursale de Wall Street que sont Trump, May et Macron ont quand même décidé d’ouvrir le bal de ce qui pourrait être le début de la 3ème guerre mondiale. Tant d’imbécilité criminelle est au delà de tout entendement. Ils agissent sous le « couvert » d’un évènement (l’attaque chimique de la Ghoutta)  qui non seulement n’est en rien prouvé dans son imputation au gouvernement syrien, mais dont il y a même de fortes probabilités pour qu’il ait été purement et simplement inventé. La réaction de ces imbéciles, à la commande, intervient bien entendu avant que toute enquête de terrain n’ait pu être convenablement menée et est basée sur des suspicions biaisées. La réalité est que ces criminels mettent le monde devant le fait accompli de leur agression, bien entendu toujours « humanitaire »… Agression qui manifestement pourrait bien avoir des répercussions mortifères mondiales.
Le pathétisme et la psychopathie ne semblent plus avoir de limite dans le monde psychédélique dans lequel ces guignols, mafieux sans scrupules, évoluent aux ordres de leurs maîtres de la haute finance et de l’industrie de la guerre.
Reste maintenant à attendre la réponse syrienne et surtout celle de la Russie. Il est aussi possible que ceci soit une nouvelle mascarade permettant à ces pitres, une fois de plus, de « sauver la face » devant leur incompétence et leur bellicisme avérés. Mais ne jurons de rien là-dessus bien évidemment.
En ce qui nous concerne, nous condamnons sans restriction cette attaque criminelle de l’empire et osons espérer que cela génèrera une action politique réfléchie et concertée des opinions publiques des pays concernés pour se liguer contre cette guerre en marche, voulue par les banquiers, comme à l’accoutumée, pour sauver leur système obsolète et mortifère de l’implosion totale à laquelle il est voué à terme. Nous l’avons dit et le répèterons sans cesse: tout ceci en grande partie incombe également aux votards de tout poil qui continuent malgré tout de se déplacer pour « élire » cette clique de criminels psychopathes dont les intérêts ne sont en rien communs avec ceux des peuples.
Vous les votards, êtes aussi responsables du sang répandu par la bidasserie à la botte de la City et de l’oligarchie transnationale, même ceux qui n’ont pas voté Macron sont tout aussi responsables, parce que le simple fait de lâcher un bulletin dans l’urne (funéraire en l’occurence) vous fait valider et justifier le système en place et ses dérives criminelles, telle la nouvelle dont nous sommes actuellement les témoins contre la Syrie et ses alliés.
Ces agressions et assassinats de peuples par l’occident ne se font en revanche pas au nom de tous les abstentionnistes et ceux qui refusent de cautionner plus avant ce système inique et criminel dont la preuve de la malfaisance dirigée, éclate une fois de plus avec les missiles et autres engins de mort envoyés par les représentants de l’esclavagisme planététaire.

Sédition ! Désobéissance civile ! Non à la guerre ! Non aux ordures qui pilotent la machine de guerre commanditée par la haute finance transnationale ! Macron, mignon porte-flingue des Rothschild, tu n’enverras pas nos enfants se battre pour les intérêts de ta clique banquière et de l’oligarchie mondialiste… Jamais !

Une fois de plus: Il est évident qu’il n’y a pas de solution au sein du système, qu’il n’y en a jamais eu et ne peut y en avoir ! Peuples du monde, levons-nous et reprenons notre destinée en mains propres, assez de procéder par intermédiaires ceci ne générant que crimes, chaos, destruction et misère planétaire pour le seul profit du petit nombre.

A bas l’État, à bas l’argent, à bas l’économie, à bas le salariat néo-esclavagiste, pour que nous créions ensemble une société des sociétés juste, égalitaire, non-coercitive et harmonieuse d’où la guerre sera bannie à tout jamais.

~ Collectif Résistance 71 ~

Mise à jour du 14/4 source ministère de la défense russe:

Tous les tirs de missiles ont été tracés. 103 missiles et roquettes ont été tirés depuis des navires et des avions américains, britanniques et français, 71 ont été interceptés et abattus par la DCA syrienne seule au moyen de système S-125, S-200 et Buk.
Ce qui veut dire que 69% des missiles n’ont jamais atteint leurs cibles.
Tous les missiles tirés sur des aéroports / aérodromes ont été interceptés. Les interceptions n’ont été que l’œuvre des forces syriennes, aucune batterie anti-aérienne russe n’a ouvert le feu, car aucun des tirs ne menaçaient des installations militaires russes.
La baudruche se dégonfle, les pitres croient avoir « sauvé la face ».
Méfiance…

Guerre impérialiste au Moyen-Orient: le ton se durcit entre l’Iran et l’entité sioniste…

Posted in 3eme guerre mondiale, actualité, colonialisme, guerre iran, guerre Libye, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, ingérence et etats-unis, média et propagande, N.O.M, politique et lobbyisme, politique et social, politique française, résistance politique, terrorisme d'état, Union Europeenne et nouvel ordre mondial with tags , , , , , , , , , on 13 avril 2018 by Résistance 71

L’Iran hausse le ton envers l’entité sioniste

 

Al Manar

 

13 avril 2018

 

Source: http://french.almanar.com.lb/854698

 

« Si Israël nous attaque, Tel-Aviv et Haïfa seront effacées de la surface de la terre », a menacé jeudi Ali Shirazi, le porte-parole du guide suprême auprès des Forces Al-Qods, Ali Shirazi, cité par l’agence Fars.

«Si Israël désire poursuivre son existence perfide […] il doit éviter les mesures stupides. S’ils donnent des excuses à l’Iran, Tel Aviv et Haïfa seront détruites»

Cette déclaration vient en réponse aux déclarations du Premier ministre israélien. Ce dernier a appelé, mercredi soir, la République islamique d’Iran de ne pas tester la détermination d’ « Israël ».

Sept conseillers iraniens sont tombés en martyre suite à une agression militaire qui a visé dans la nuit de dimanche à lundi la base aérienne syrienne de Tiyas, ou T-4, située près de la ville de Homs. Le gouvernement syrien, l’Iran et la Russie ont accusé ‘Israël’ d’être responsable de cette attaque.

Le principal conseiller du guide suprême l’Ayatollah Sayed Ali Khamenei, Ali Akbar Velayati, en visite en Syrie, a assuré mardi que « cette attaque criminelle ne restera pas sans réponse ».

La City de Londres, les trois cités états et le coeur de l’empire (compilation PDF)

Posted in actualité, économie, colonialisme, crise mondiale, documentaire, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, militantisme alternatif, N.O.M, neoliberalisme et fascisme, pédagogie libération, politique et lobbyisme, politique et social, résistance politique, terrorisme d'état, Union Europeenne et nouvel ordre mondial with tags , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , on 3 avril 2018 by Résistance 71

 

Résistance 71

 

3 avril 2018

 

Devant la demande croissante de lecture de nos articles et traductions sur le City de Londres, nous avons demandé à Jo de JBL1960 de nous faire une version pdf d’une compilation de traductions que nous avons faites et publiées depuis 2011 au sujet des 3 cités états qui sont le cœur de l’empire anglo-américano-christo-sioniste: La City de Londres (le cœur financier), le Vatican (le cœur « spirituel ») et Washington District of Columbia (le cœur militaire). Le voici  et il décoiffe ! A lire et à diffuser sans aucune modération… Bonne lecture !

 

La City de Londres au coeur de l’empire

Version PDF

 


city, vatican, jésuite et NOM

L’antidote à ce cancer généralisé:

Manifeste pour la societe des societes

Additif 4 avril 2018: « L’empire banquier par ses acteurs »

La 3ème guerre mondiale est le grand chaos voulu par l’oligarchie pour refermer la grille de contrôle du Nouvel Ordre Mondial (Dean Henderson)

Posted in 3eme guerre mondiale, actualité, crise mondiale, démocratie participative, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, ingérence et etats-unis, média et propagande, militantisme alternatif, N.O.M, néo-libéralisme et paupérisation, neoliberalisme et fascisme, pédagogie libération, police politique et totalitarisme, politique et lobbyisme, politique et social, résistance politique, terrorisme d'état, Union Europeenne et nouvel ordre mondial with tags , , , , , , , , , , on 2 avril 2018 by Résistance 71

A lire: « Les huit familles en contrôle du système bancaire mondial »

Il n’y a pas de solutions au sein du système, il n’y en a jamais eu et ne peut pas y en avoir, pour mieux comprendre:

Manifeste pour la societe des societes

« Si mes fils ne voulaient pas la guerre, il n’y en aurait aucune… »
~ Gutle Schnaper (épouse de Meyer Amschel Bauer ‘Rothschild’)

 

La marche des Rothschild vers la 3ème guerre mondiale

 

Dean Henderson

 

27 mars 2018

 

url de l’article original:

https://hendersonlefthook.wordpress.com/2018/03/27/the-rothschilds-march-to-wwiii/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

De la même manière que l’enquête bidon du RussiaGate du guignol de couverture de la BCCI (NdT: ex-banque de la CIA) Robert Mueller s’est pathétiquement désintégrée, les serviteurs du MI6 des Rothschild (City de Londres) ont mijoté un évènement de propagande encore plus efficace avec lequel attaquer la Russie.

Le soi-disant empoisonnement de Sergeï Skripal et de sa fille est rapidement venu dominer les manchettes des médias de la pressetituée. Quiconque a osé mettre en doute l’implication russe a été très rapidement dénoncé comme un ennemi de l’état. Pour preuve, la photo truquée au Photoshop faite par la BBC montrant une caricature du chef du parti travailliste britannique Jeremy Corbyn en surimpression au dessus du Kremlin. Puis hier le Mossad a envoyé ses troupes à la City de Londres pour faire le portrait de Corbyn en antisémite.

Aux Etats-Unis, tandis qu’à la fois les républicains et les démocrates hurlent aux loups pour que nous volions à la défense de la Couronne, Trump “le barjot” s’est réfréné de critiquer la Russie jusqu’à ce qu’il voit les preuves. Encore, “les personnes saines d’esprit” ont hurlé au loup. Puis vint le resserrage de boulons de Stormy Daniels dans son émission de “60 minutes”. Lundi matin, Trump était retourné comme une crêpe et sautait allègrement dans le wagon des Rothschild, expulsant des diplomates russes en tandem avec quelques 20 nations de l’UE.

Poutine a gagné cette élection avec au premier tour une majorité de 77% pour un taux de participation de 67% (NdT: 33% d’abstention quand même) Les observateurs internationaux ont immédiatement vérifié les résultats. Les Illuminati ne peuvent plus vomir leur haine envers Poutine sans y inclure de manière ostentatoire le “méprisable” peuple russe, qui a été témoin du pillage en règle de leur pays par Goldman Sachs & co en 1998. Cette année là, quelques 70 millions de citoyens russes furent jetés dans la pauvreté. En 1989, avant que la CIA et leur taupe Boris Eltsine ne démantèlent l’état russe, il n’y avait que 2 millions de Russes classés comme pauvres. Aux commandes du train de guerre des Rothschild russophobe nous trouvons l’Atlantic Council, dont les membres se sont retrouvés à l’antenne un paquet de fois cette semaine afin de marteler ce mensonge de l’affaire Skripal. L’Atlantic Council est la dernière incarnation en date de l’Union Atlantique.

L’Union Atlantique (UA) était une filiale du Royal Institute of International Affairs (RIIA). Sa succursale aux Etats-Unis est le tristement célèbre Council on Foreign Relations ou CFR. Fondé par Cecil Rhodes, dont le rêve exprimé dans son tout dernier testament en 1939, fut que les Etats-Unis retournent à la couronne d’Angleterre. L’Union Atlantique a ouvert ses premiers bureaux aux Etats-Unis dans un endroit donné par Nelson Rockefeller sis au 10 E 40ème rue dans la ville de New York. Chaque année entre 1949 et 1976 une résolution de l’Union Atlantique passait devant le congrès des Etats-Unis pour répudier la déclaration d’indépendance des Etats-Unis et pour l’établissement d’un “Nouvel Ordre Mondial.”

Deux ans plus tard en 1941, se produisit le false flag de Pearl Harbor (NdT: pas un faux-drapeau per se, mais Pearl Harbor fut un évènement provoqué, arrangé, les services yankees du renseignement militaire étaient au courant de ce qui allait se passer…). Avant cet évènement très important, une très vaste majorité d’Américains étaient opposés à l’entrée de leur pays dans la seconde guerre mondiale.

Ensuite, Churchill et ses maîtres de la couronne (City de Londres) furent sauvés lorsque l’opinion publique américaine changea dramatiquement et que les Etats-Unis entrèrent en guerre.

Il y a une histoire similaire entourant la première guerre mondiale à laquelle le président Woodrow Wilson fut forcé de participer par la clique de la toute récemment formée (1913) banque de la réserve fédérale, emmené par les banquiers privés Jack Morgan, fils de JP Morgan, un clone des Rothschild et la Fondation Carnegie (NdT: gérée par la famille Rockefeller).

Comme l’a écrit Charles Tansill dans son livre “L’Amérique s’en va en guerre”: “Même avant le clash des armes, la firme française des frères Rothschild avait envoyé un câble à Morgan & Co à New York suggérant de laisser flotter un prêt de 100 millions de dollars, dont une partie substantielle fut laissée aux Etats-Unis pour payer les achats français de matériel américain.

La maison Morgan a financé la moitié de l’effort de guerre des Etats-Unis lors de la 1ère GM tout en recevant des commissions pour aligner des contractants comme General Electrics, DuPont, US Steel, Kennecott et ASARCO. Tous étaient de bons clients de Morgan. Morgan avait aussi financé la guerre des Boers britannique en Afrique du Sud et la guerre franco-prussienne de 1870. La conférence de la paix de Paris en 1919 fut présidée par Morgan, qui mena à la fois les efforts de reconstruction allemands et alliés.

La même clique Rothschild finança et profita grandement de la seconde guerre mondiale.

Le Conseil Atlantique, aussi un affilié du RIIA, fut formé en 1961 pour continuer plus avant le type de “coopération entre L’Amérique du Nord et l’Europe.” En 2009, son président, James Jones, démissionna pour devenir le conseiller à la sécurité nationale d’Obama. Son successeur au Conseil Atlantique fut Chuck Hagel, qui démissionna à son tour pour devenir le ministre de la défense d’Obama.

Les hauts fonctionnaires de l’administration Obama Susan Rice, Eric Shinseki, Anne-Marie Slaughter et Richard Holbrooke (l’architecte du démantèlement de la Yougoslavie sous Clinton) ont tous aussi servi au Conseil Atlantique.

Le conseiller à la sécurité nationale de Bush père et champion du maquillage de crimes le général Brent Scrowcroft fut président du Conseil Atlantique jusqu’en 2014, son successeur fut l’ancien ambassadeur US en Chine et gouverneur de l’état de l’Utah. John Huntsman.

Les intérêts financiers Rothschild et leurs cousins de la couronne ont historiquement accumulé d’énormes bénéfices financiers et politiques en maintenant les Etats-Unis et la Russie dans un état permanent de tension. Mais il n’y a rien de plus profitable aux Illuminati qu’une guerre mondiale. Qu’ils parviennent à traîner les Etats-Unis dans une autre guerre mondiale dépend essentiellement de la naïveté du peuple américain. Espérons qu’il redevienne vraiment mentalement sain au plus tôt.

Média, propagande, russophobie et Nouvel Ordre Mondial: Cambridge Analytica, Facebook, MI6 et Mossad…

Posted in 3eme guerre mondiale, actualité, canada USA états coloniaux, colonialisme, guerre iran, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, ingérence et etats-unis, média et propagande, militantisme alternatif, N.O.M, neoliberalisme et fascisme, pédagogie libération, police politique et totalitarisme, politique et lobbyisme, politique et social, résistance politique, technologie et totalitarisme, terrorisme d'état, Union Europeenne et nouvel ordre mondial with tags , , , , , , , , , , , , on 29 mars 2018 by Résistance 71

L’opération d’intox de Cambridge Analytica par Facebook et le MI6

 

Dean Henderson

 

20 mars 2018

 

url de l’article original:

https://hendersonlefthook.wordpress.com/2018/03/20/cambridge-analyticas-facebook-mi6-psyop/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

S’il y a jamais eu une preuve de qui est derrière la manipulation constante de la géopolitique mondiale, c’est ce scandale émergeant impliquant Facebook et Cambridge Analytica. L’affaire dévoile le nœud gordien qui lie les services de renseigne,emt britannique et israélien aux banquiers de la City de Londres.

Cela fait longtemps que j’affirme que Mark Zuckerberg, le fondateur patron de Facebook et son entreprise sont des opération et opérateur du renseignement israélien du Mossad dont l’objectif est de collecter un dossier sur chaque personne sur cette planète tout en détruisant à la fois le tissu social nécessaire pour défier l’hégémonie bancaire, au moyen de la désinformation, de la division et du conflit de création et le bien-être émotionnel de l’humanité au travers d’une guerre psychologique savamment orchestrée.

Cambridge Analytica est une “firme de collecte de données informatiques” britannique, dont le logo est un cerveau tracé au moyen de vecteurs reliant des points entre eux. Elle fut créée de sa firme parente des Strategic Communications Laboratories (SCL ou Laboratoires Stratégiques de Communications) en 2013 afin de “participer à la vie politique américaine”.

Les universités d’Oxford et de Cambridge en Grande-Bretagne sont des incubateurs pour l’élite bancaire mondiale, produisant, tout comme Harvard et Yale aux Etats-Unis, la classe de gestionnaires pour les Illuminati.

Robert Mercer qui fut interne à l’entreprise Cambridge Analytica fut un des premiers pionniers de l’intelligence artificielle et est un des financiers importants de groupes de l’extrême-droite américaine tels que l’Heritage Foundation, le Cato Institute, Breibart.com et le Club for Growth. Il réside dans la mansion new-yorkaise appelée le “nid de la chouette”.

Mercer fut aussi le financier principal du Brexit via Nigel Farrage et le Parti Indépendant de GB. Alors que beaucoup voit le Brexit comme une émancipation de la tyrannie de l’UE, j’ai dit depuis longtemps que ceci fut orchestré par l’élite elle-même afin de cimenter l’alliance anglo-américaine et d’isoler la City de Londres et ses banques des régulations à venir de l’UE sur leurs sales petites affaires et activités. Mercer lui-même a été nommé directeur de huit firmes financières différentes, contrôlées par la Couronne (La Ctity) et basées aux Bermudes, firmes qui sont impliquées dans la fraude fiscale des Paradise Papers.

Une enquête récente sous couvert de la chaîne de télé britannique Channel 4 a révélé bien plus que des activités néfastes, ce qui fait passer Cambridge Analytica (CA) et Facebook pour de sales entreprises et une opération bien huilée des services de renseignement israélo-britanniques. En fait, tout ceci est une opération d’école dans sa conception pour montrer comment l’empire britannique pourtant de nos jours bien silencieux, gère toujours le monde en utilisant des couvertures israéliennes et américaines.

A environ 12 minutes dans l’entretien, le CEO de CA, Alexander Nix, est enregistré crânant sur le comment les entreprises britanniques souvent font “sous-traiter” le boulot à des firmes israéliennes car elles sont “très efficaces dans la collecte du renseignement”.

Le journaliste sous couvert de la chaîne 4 prétendait être un agent pour un client très riche espérant obtenir l’élections de certains candidats au Sri Lanka. Nix a dit au journaliste: “… nous avons l’habitude d’opérer sous différents moyens, dans l’ombre, et je suis impatient de construire une relation durable et secrète avec vous.”

Nix ensuite fait le malin au sujet de Cambridge Analytica et sa maison-mère SCL Group qui ont secrètement manipulé des élections dans plus de 200 pays dans le monde, incluant le Nigéria, le Kenya, la République Tchèque, l’Argentine et l’Inde.

CA utilise les pots-de-vin, les prostituées et de fausses identités pour fabriquer des résultats électoraux. Nix décrit les pièges à cul que sa firme met en place pour discréditer certains candidats quand elle envoie “des filles dans la maison du candidat à compromettre. Les Ukrainiennnes sont de très, très belles filles. Je trouve que ça marche très bien…

Ce n’est pas une coïncidence si une des plus grosses opérations du MI6/Mossad de ces dernières années fut le coup d’état ukrainien qui a amené le milliardaire Petro Porochenko et sa mafia au pouvoir dans ce pays. L’esclavage blanc est une des marques de fabrique du renseignement britannique, où la pédophilie est omniprésente.

La pirouette de mise en route effectuée par CA en 2013 a maintenant donné aux Illuminati un accès direct à la manipulation des élections présidentielles américaines de novembre 2016. Tandis que la City de Londres pousse pour la faux narratif du Russiagate, il apparaît maintenant que ce fut en fait la GB qui a mis en place et a fabriqué la victoire de Trump dans une tentative d’annihiler les résultats de la révolution américaine pour l’indépendance.

Ils l’ont fait en utilisant un “sous-traitant” israélien du nom de Facebook, qui a fourni les données à CA, tandis que le GCHQ surveillait la campagne de Trump pour être sûr que leur carte à jouer au plus tôt, celle de Trump, allait faire ce qu’on lui dirait de faire.

Mais CA ne faisait pas que tirer des données de Facebook. Des mémos récemment retrouvés révèlent qu’elle manipulait les données avec la parfaite connaissance de Facebook afin de “créer des états émotionnels planifiés et désirés” chez les utilisateurs.

Alors que Nix crâne dans l’entretien sur le fait que “nous venons juste d’injecter de l’information dans le système de circulation de l’internet et la regardons croître, on lui donne un petit coup de pouce de temps en temps… comme avec une télécommande. Ceci doit se produire sans que personne ne remarque rien, sans que personne ne se dise “ça c’est de la propagande”, parce qu’au moment où vous pensez que “c’est de la propagande”, la question qui suit directement est: “qui la répand ?” Beaucoup de nos clients ne veulent pas qu’on sache qu’ils travaillent avec une entreprise étrangère… souvent nous mettons en place de fausses identités et de faux sites internet, nous pouvons être des étudiants faisant de la recherche rattachés à une université, on peut être des touristes, il y a pas mal d’options et j’ai une grande expérience en ce domaine.

Ceci provient directement de la bouche du “sous-traitant” du MI6 britannique…