Archive for the Union Europeenne et nouvel ordre mondial Category

Le temps de l’action est venu (Dr Louis Fouché)

Posted in 3eme guerre mondiale, actualité, coronavirus CoV19, crise mondiale, neoliberalisme et fascisme, pédagogie libération, politique et lobbyisme, politique et social, politique française, résistance politique, santé et vaccins, terrorisme d'état, Union Europeenne et nouvel ordre mondial with tags , , , , , , , , , , , , , , , on 24 juillet 2021 by Résistance 71

lafranceretroussesesmanches

Nous sommes à 100% derrière ce communiqué du Dr Fouché et du Collectif Médecin ReinfoCovid !

L’heure est à l’action directe, unie et solidaire ! Compagnons lecteurs et activistes conscients du fait qu’il n’y a pas de solution au sein du système et ne saurait y en avoir, faites circuler ce communiqué pour une action rapide, claire, commune et efficace.

S(olidarité) U(nion) P(ersévérance) R(éflexion) A(ction) devenons ensemble S.U.P.R.A résistants

Vive la Commune Universelle de notre humanité enfin réalisée !

~ Résistance 71 ~

Il est temps d’agir

Dr Louis Fouché

22 juillet 2021

Source : https://reseauinternational.net/louis-fouche-il-est-temps-dagir/

Il est temps d’agir comme vous n’avez jamais agi dans votre vie. Il est temps de s’engager comme jamais vous ne vous êtes engagés dans votre vie. Plus rien d’autre n’a d’importance. Coordonnez les réseaux. Inventez la survie. Rêvez des passages imprévus à travers les bourrasques. C’est au fond de l’impasse seulement que se dessine une sortie vers le ciel. C’est dans le désastre que le Vivant se réveille.

Bonjour à tous,

Voici pour information le message signé du Collectif Médecin ReinfoCovid et de Louis Fouché à l’ensemble des soignants.

Diffusez-le autant que possible. « La France est sous le choc. Mais tout était annoncé »

*

Nous ne pouvons plus nous indigner à bon compte derrière nos écrans, nous lamenter derrière nos emails. Nous ne pouvons plus éternellement compter sur quelques-uns, aussi charismatiques soient-ils. Sachons lire entre les lignes. La chute symbolique de l’IHU est consommée. Nous ne pouvons plus regarder, passifs, quelques courageux ou charismatiques, Gérard Maudrux, Louis Fouché, Alexandra Henrion Caude, Luc Montagnier, Pascal Sacré,

La brutalité de l’ordre traduit 10 des plus grands résistants devant sa juridiction.

Nous sommes à un point d’inflexion. Il est temps. Il est grand temps. Nous sommes bel et bien en dictature.

C’est le grand temps des héros. Une puissante vague de fond se lève. Nous devons l’accompagner. Des milliers d’individus, de citoyens vont se lever pour dire NON. Ce Non est inarrêtable, invincible. Grain de sable vivant et vibrant dans l’engrenage de la froide mécanique totalitaire. Notre responsabilité est lourde. Notre courage immense. Notre espoir ridicule.

Depuis quelques jours, les « bruits de bottes »… Des centaines d’inscriptions de médecins et de soignants pleuvent.

Plus encore depuis hier soir. La loi va imposer une thérapie génique expérimentale aux soignants puis à tous. Aucune dictature dans le monde n’a réussi une telle transgression.

Pour les médecins et les soignants, que faut il faire ? Renoncer à sa vocation, à sa carrière, à sa vie ? Ou se soumettre ?

Le temps n’est plus à se cacher des ordres, ils vont venir à vous.

Le choix est irrémédiable MAIS temporaire. Car les déferlements totalitaires n’ont qu’un temps. Et ce temps est venu. Il nous faut faire un choix. En notre âme et conscience. Et tenir !

Ces annonces ne sont qu’un début. Après les soignants, ce seront les citoyens, puis nos enfants, les femmes enceintes et les bébés.

Il est temps d’agir comme vous n’avez jamais agi dans votre vie. Il est temps de s’engager comme jamais vous ne vous êtes engagés dans votre vie. Plus rien d’autre n’a d’importance. Coordonnez les réseaux. Inventez la survie. Rêvez des passages imprévus à travers les bourrasques. C’est au fond de l’impasse seulement que se dessine une sortie vers le ciel. C’est dans le désastre que le Vivant se réveille.

Sortez du numérique. Actionnez la réalité.

Mettez-vous en lien. Mettez-vous en action.

Vous pouvez tout, et bien plus !

Collectif Médecin ReinfoCovid et Louis Fouché

= = =

Notre page : “Coronavirus, guerre contre l’humanité”

Comprendre et transformer sa réalité, le texte:

Paulo Freire, « La pédagogie des opprimés »

+

4 textes modernes complémentaires pour mieux comprendre et agir:

Guerre_de_Classe_Contre-les-guerres-de-l’avoir-la-guerre-de-l’être

Francis_Cousin_Bref_Maniffeste_pour _un_Futur_Proche

Manifeste pour la Société des Sociétés

Pierre_Clastres_Anthropologie_Politique_et_Resolution_Aporie

aujourdhui_demain

Dictature sanitaire technotronique… La France, la Belgique et l’Italie en marche vers le fascisme supranational. Si nous les laissons faire, le goulag est pour demain !…

Posted in 3eme guerre mondiale, actualité, colonialisme, coronavirus CoV19, crise mondiale, documentaire, guerres hégémoniques, Internet et liberté, média et propagande, militantisme alternatif, neoliberalisme et fascisme, pédagogie libération, police politique et totalitarisme, politique et lobbyisme, politique et social, politique française, résistance politique, santé et vaccins, science et nouvel ordre mondial, technologie et totalitarisme, terrorisme d'état, Union Europeenne et nouvel ordre mondial with tags , , , , , , , , , on 23 juillet 2021 by Résistance 71

 

monpassanitairedantonq

 

Le site de réinformation alternatif belge Kairos Presse a publié une vidéo, suite au passage le 15 juillet 2021 de la “loi pandémie” en Belgique qui donne des pouvoirs dictatoriaux au régime pour imposer une dictature sanitaire draconienne. Cette loi n’est pas encore appliquée, il y a un délai de 15 jours…
La vidéo est particulièrement bien faite et montre un SCENARIO de ce que pourrait devenir l’apartheid pratiqué dans une société covidienne de contrôle absolu dont nous renons le chemin. La France, la Belgique et l’Italie sont sur ce chemin sans aucun doute. Les auteurs de la video précise (à la fin) que les témoignages sont fictifs et mis en scène, mais le réalisme de l’info/reportage et ses entretiens sont édifiants et en disent long sur la dictature technotronique qui est en train de se mettre en place comme nous le disons depuis bien des années. Un correspondant anonyme a compilé l’essentiel de la “loi pandémie” belge et fait une transcription de la vidéo de Kairos.
A lire, regarder et diffuser sans aucune modération parce que c’est ce qui nous attend, bien sûr et comme toujours… SI NOUS LES LAISSONS FAIRE !… et il n’y a absolument AUCUNE raison que nous les laissions… AUCUNE ! L’heure est venue de foutre toute cette merdasse étatico-capitaliste par dessus bord et de reprendre la barre du navire de notre destinée sur cette planète.
Ajoutons à cela que le 22 juillet l’Italie a voté une loi similaire qui sera mise en application le 6 août, ce qui veut dire que la France, la Belgique et l’Italie sont en mode dictature technotronique avancé… Question simple : Jusqu’à quand allons-nous laisser faire ces ordures au service d’un système étatico-capitaliste moribond qui n’en finit pas de mourir et tente de se métamorphoser une énième fois… ¡Ya Basta! non ?
Il n’y a pas de solution au sein du système et ne saurait y en avoir, c’est l’évidence même, conclusion ?…
Qu’on se le dise !
~ Résistance 71 ~

 

V_QR_esclavage

 

La Monarchie Belge embarque pour la dictature le 15 juillet 2021 avec la “loi pandémie”

 

Anonyme

 

23 juillet 2021

 

https://planetes360.fr/bracelet-electronique-reconnaissance-faciale-donnees-personnelles-un-avant-gout-de-la-loi-pandemie-en-belgique/

 

Loi pandémie Belge voté le 15 juillet 2021:

« le gouvernement pourra adopter, par arrêté délibéré en Conseil des ministres, les mesures de police administrative nécessaires « en vue de prévenir ou de limiter les conséquences de la situation d’urgence épidémique pour la santé publique. » Lorsque les circonstances locales l’exigent, les gouverneurs et bourgmestres pourront prendre des mesures renforcées. Les mesures de police administratives qui pourront être prises concerneront l’accès au territoire belge, la limitation d’accès ou la fermeture d’une ou plusieurs catégories d’établissements ainsi que des lieux de réunion, la limitation ou l’interdiction des rassemblements, la limitation ou l’interdiction des déplacements, la fixation de conditions d’organisation du travail et la détermination de mesures de protection sanitaire.

Le gouvernement pourra aussi définir des modalités pour des réquisitions.

(commentaire: c’est le gouvernement qui décide des modalités, donc il se donne une marge pour faire des rafles vaccinales à tout moment)

Les infractions constatées aux mesures édictées pourront être sanctionnées d’une amende d’un à 500 euros, d’une peine de travail de 20 à 300 heures, d’une peine de probation autonome de six mois à deux ans, d’une peine de surveillance électronique d’un mois à trois mois ou d’une peine d’emprisonnement de maximum trois mois. Ces condamnations seront retirées du casier judiciaire trois ans après la décision judiciaire. »

https://www.levif.be/actualite/belgique/la-chambre-approuve-la-loi-pandemie-majorite-contre-opposition/article-news-1448421.html?cookie_check=1626893020

Un autre article qui parle de cette loi pandémie du 15 juillet 2021

citation:

« Loi pandémie belge du 15 juillet:

• Accès au territoire belge

• Fermeture des frontières

• Limitation d’accès ou fermeture d’une ou plusieurs catégories d’établissements (Horeca, commerces non essentiels, lieux culturels, etc) ainsi que des lieux de réunion (cultes)

• Limitation ou interdiction des rassemblements (sport, culture, etc)

• Limitation ou interdiction des déplacements (quarantaine, traçage)

• Fixation de conditions d’organisation du travail (télétravail, masque, distanciation sociale, etc)

• Détermination de mesures de protection sanitaire (masque, testing, etc)

• Couvre-feu

• Le gouvernement pourra aussi définir des modalités pour des réquisitions.

Elément notable: le volet « données personnelles », relatif au traitement de données de santé et de sécurité sociale sensibles telles que le testing, le tracing ou les vaccins, a été retiré du projet de loi. Il avait été hautement critiqué car le texte initial manquait de garde-fous et octroyait une marge de manœuvre trop importante au gouvernement.

Quelles sanctions ?

La loi « pandémie » fixe également les sanctions qui pourront être prononcées en cas de non respect des mesures instaurées:

• Amendes d’un à 500 euros

• Peine de travail de 20 à 300 heures

• Peine de probation autonome de six mois à deux ans

• Peine de surveillance électronique d’un à trois mois

• Peine d’emprisonnement de maximum trois mois

Notons que ces condamnations seront retirées du casier judiciaire trois ans après la décision judiciaire.

https://www.msn.com/fr-be/actualite/politique/pendant-ce-temps-le-parlement-vient-d-approuver-le-projet-de-loi-pand%C3%A9mie/ar-AAMczvq?fbclid=IwAR0qyv6e1lz15DB4SEaJdibd62CKBXTg0W8nK2-3_9SX4h1d7R23VdKLzuk

remarque sur cet article ci dessus:

ils parlent de traçage, donc bracelets électroniques

ils n’osent pas mettre le texte de loi en complet dans l’article, ni de mettre un lien d’accès direct au texte de loi, preuve qu’ils veulent cacher son contenu à la populace, ils mettent des « etcs » au lieu de prononcer le mot « vaccin » dans (masque, testing, etc), pour réduire la fureur de la populace.

Donc à partir de la loi pandémie qui est sortie en Belgique, le 15 juillet 2021, des résistants belges ont fait un scénario concret de ce qui allait se passer avec cette loi, très vague, qui donne tout le pouvoir aux forces de polices, mairies sur leurs administrés, et pourront à tout moment faire le chantage de la vaccination et test PCR bidon pour chaque activité quotidienne. 

voici leur transcription du début de  la vidéo jusqu’à 7min43 https://www.kairospresse.be/video/LoiPandemie.mp4?_t=1626719078:

« BonsoirLe parlement s’est réuni pour voter la loi Pandémie .

Celle-ci modifiera drastiquement et définitivement la vie des 11 millions de belges.

La loi relative aux mesures de police administrative lors de situations d’urgence épidémique dite loi pandémie permet au ministre de l’intérieur d’agir seul en urgence .

Voici les mesures qui entrent en vigueur dès à présent.

Des frontières entre la Flandre , la Wallonie, et Bruxelles sont établies.

Il est impossible d’entrer dans une autre région de résidence sans la preuve d’une vaccination complète et d’un test PCR négatif.

Il est interdit d’entrer ou de sortir du pays.

Les aéroports, les gares sont fermés.

Tout citoyen belge se trouvant à l’étranger et désirant rentrer dans le pays doit fournir la preuve d’une vaccination complète et d’un test PCR négatif .

Dans le cas contraire, il lui est interdit de franchir la frontière.

La Flandre a décidé de laisser ouvert ses musées et l’horeca (Horeca, parfois écrit HORECA ou HoReCa, est un acronyme désignant le secteur d’activités de l’ hôtellerie, de la restauration et des cafés https://fr.wikipedia.org/wiki/Horeca) mais ferme toute structure infantile, camps de vacances, universités, et écoles ainsi que ses lieux culturels.

Les supermarchés peuvent rester ouverts mais tout autre commerce doit fermer.

La Wallonie a décidé de laisser ouvert toute structure infantile , camps de vacances, universités et écoles ainsi que l’horeca mais ferme ses lieux culturels et ses musées.

Les commerces d’alimentation peuvent rester ouverts mais tout autre commerce doit fermer.

A Bruxelles, toute structure amenant à la réflexion, et à l’amusement ferme ce soir, en ce compris toute structure infantile, camps de vacances, universités, écoles , l’horeca , les musées, et les lieux culturels.

Les commerces doivent fermer sauf les supermarchés et uniquement pour ce qui concerne

Les rayons d’alimentation et de nécessité.

Les lieux publics ouverts dans les 3 régions ne peuvent être fréquentés que par des personnes vaccinés complètement et en détention d’un test PCR négatif  aux heures d’ouverture prévues par les régions.

Les autres personnes n’ont droit qu’à un créneau horaire restreint de 19h à 20h sur présentation d’un test PCR négatif et sur rendez vous.

Les lieux de culte et organisations philosophiques non confessionnelles ne peuvent plus être accessibles au public de façon collective ou individuel .

Les rassemblements, les manifestations dans les lieux publics  à l’intérieur ou à l’extérieur sont désormais interdits qu’ils soient d’ordre culturel , cultuel, ou de loisir.

Les rassemblements en ligne peuvent être soumis à un contrôle.

Le télétravail est de nouveau obligatoire partout dans le pays.

Personne ne peut se rendre sur son lieu de travail .

Tous les services qui peuvent rester actifs doivent fonctionner uniquement à distance.

Les régions travaillent actuellement à un financement de fonctionnement à distance pour les infrastructures qui restent ouvertes.

Tous les organismes d’aide , soutien et de parole doivent se tenir uniquement en ligne.

Les personnes souhaitant adopter un enfant ou pratiquer une procréation médicalement assisté telle que la PMA ont l’obligation de se faire vacciner.

Le masque est de nouveau obligatoire sur tout le territoire de la Belgique dans les espaces publics autant à l’intérieur qu’à l’extérieur .

Toute personne ne peut voir que la ou les personnes habitant sous le même toit qu’elle.

Tout rapprochement , contact humain avec d’autres personnes en dehors des communications en ligne est interdite.

Un couvre feu établi sur l’ensemble du territoire de la Belgique de 20h à 6 h du matin.

Il est impossible de se déplacer dans sa région de résidence ou dans une autre région à condition d’une vaccination complète et d’un test PCR négatif  uniquement à pied, en trottinette ou à vélo.

Les voitures ou autre moyen de locomotion sont interdits afin de limiter les déplacements inter régionaux dans le pays.

Les transports en commun sont fermés.

Toute personne résidant en Belgique doit se présenter à sa commune dans les 3 jours à venir pour s’enregistrer dans une banque de données où seront référencées ses données personnelles, son état de vaccination, si elle n’est pas vaccinée, la raison de cette non vaccination, et son casier judiciaire.

Cette banque de données sera accessible à tout service public ou organisme de données ainsi qu’aux services privées s’ils en font la demande avec une motivation circonstancielle.

Au moins 3 hôpitaux par région doivent fermer leur orientation afin de constituer des centres de rééducation qui accueilleront les personnes qui se trouveraient en opposition avec les mesures et les désobéiraient.

Le reste des hôpitaux doivent rester ouverts et réquisitionner tout le personnel nécessaire , même les étudiants en médecine, afin d’assurer les soins urgents.

Tout travailleur du secteur de la santé est réquisitionné pour travailler dans les hôpitaux restants ouverts.

S’ils refusent de se présenter aux convocations de réquisition, des sanctions seront appliqués et ces personnes seront fichés.

Tout soin non urgent est post posé  dont les soins à apporter aux personnes qui se trouveraient malades mais qui ne sont pas vaccinés.

Toute personne refusant la vaccination complète se verra contrainte de quitter son lieu d’habitation .

Elle se verra contrainte de se délocaliser dans un centre de rééducation avant relogement.

Toute personne sans domicile fixe ou sans papier issue de l’immigration ne pouvant pas fournir une preuve de vaccination complète et d’un test PCR négatif est automatiquement placé dans un centre de rééducation  et doit porter un signe distinctif à définir par le centre.

Toute personne désobéissant aux mesures sera punie d’une amende pouvant atteindre de 10 à 80 000 euros accompagnés soit d’une peine de travail de 20 à 300 heures soit d’une peine d’emprisonnement d’un jour 3 mois soit d’une surveillance électronique d’1 mois à 3 mois , soit d’une peine de probation autonome de 6 mois à 2 ans.

Vu le nombre de places limités dans les établissements pénitentiaires, même avec les 9 hôpitaux qui seront consacrés , les peines de travail, de probation autonome et de bracelet électronique seront favorisés.

Les bracelets électroniques sont actuellement en commande, ils devraient arriver de Chine  dans les meilleurs délais. 

Les personnes sanctionnées d’une peine d’emprisonnement , d’une peine de travail ou d’une peine de surveillance électronique perdront leur emploi, se feront retirer leurs droits parentaux, et perdront automatiquement leurs droits civils, politiques,  leur accès à leur compte bancaire, et les éventuelles aides ou allocations qu’ils reçoivent pour des périodes de 2 ans minimum.

Toute personne étant en possession d’information concernant des opposants à l’application de ces mesures est obligée de le transmettre à leur agent de quartier ou d’en avertir les autorités concernées.

S’il s’avère qu’une personne ait eu vent d’information de la sorte et ne les ait pas divulguée , celle-ci sera placée en détention dans les centres de rééducation.

Toute information véhiculée au sujet de ces nouvelles mesures de quelque manière que ce soit peu être analysée.

Seules les presses nationales autorisées peuvent véhiculer les informations liées à ces mesures.

Toute personne non vaccinée doit porter un signe distinctif en permanence lors de ses déplacements autorisés et doit annoncer à voix haute en cas d’interaction avec d’autres personnes.

Les services de police doivent intervenir par tous les moyens nécessaires afin de faire respecter les mesures prévues. Ces mesures sont en vigueur jusqu’à  nouvel ordre.

source De 0 minute à 7 minute 43, (la vidéo dure plus de 18 minutes)

https://www.kairospresse.be/video/LoiPandemie.mp4?_t=1626719078

Après de 7min43  à 8 : 36 de la vidéo https://www.kairospresse.be/video/LoiPandemie.mp4?_t=1626719078, un bref résumé non exhaustif des interviews des citoyens belges mécontents de ces mesures dans ce même scénario qui utilise la loi pandémie du 15 juillet 2021 qui vient de sortir:

-1er citoyen qui est médecin libéral, mais a été réquisitionné par les hôpitaux, et à cause de cela,  ne plus soigner en cachette les gens non vaccinés dans son cabinet privé:

« Je suis réquisitionnable à tout moment, et je suis interdit de soigner les non vaccinés, car les non vaccinés n’ont pas droit d’accès à l’hôpital.

Il y a des gens que je suis depuis longtemps, mais je ne peux plus les soigner, car je ne peux pas les recevoir sur mon nouveau lieu de travail. »

-2ème citoyen médecin d’hôpital dont son hôpital a été réquisitionné pour être transformé en un centre de rééducation pour les réfractaires aux vaccins: «  faut savoir qu’1 des hôpitaux de Bruxelles a été réquisitionné  pour être un centre de conversion pour les personnes réfractaires aux vaccins. Si celles tombent malades dans ces centres, il nous est impossible de les soigner, on ne peut  communiquer avec eux qu’ à travers des visio conférences en ligne

Vous pouvez voir l’intégralité des interviews à partir de 7minutes 43 sur :

 https://www.kairospresse.be/video/LoiPandemie.mp4?_t=1626719078

= = =

Voir notre page « Coronavirus, guerre conte l’humanité »

Notre communiqué du 14 juillet 2021 : « La solution à la crise COVID fabriquée n’est en aucun cas médicale mais politique »

 

antiterrorisme-covidelire
BOYCOTT !!…

resistance1
à la dictature sanitaire… ici et maintenant !…

Communiqué : la guerre sanitaire et sociale commence ! (OSRE)

Posted in 3eme guerre mondiale, actualité, altermondialisme, coronavirus CoV19, crise mondiale, guerres hégémoniques, militantisme alternatif, néo-libéralisme et paupérisation, neoliberalisme et fascisme, pédagogie libération, politique et social, politique française, résistance politique, santé et vaccins, société des sociétés, terrorisme d'état, Union Europeenne et nouvel ordre mondial with tags , , , , , , , , , , on 21 juillet 2021 by Résistance 71

dictaturesanitaire

En complément de notre communiqué également du 14 juillet 2021: “La solution de la crise fabriquée du COVID n’est en aucun cas médicale mais POLITIQUE”
~ Résistance 71 ~

Communiqué : La guerre sanitaire et sociale commence !

OSRE

14 juillet 2021

url de l’article original: http://rebellion-sre.fr/communique-la-guerre-sociale-et-sanitaire-commence/

Les temps actuels, inédits de par leur gravité, nécessitent une mobilisation à hauteur du tournant historique qu’amorce le pouvoir dans sa prédation. Nous savions que le système n’avait d’autre but que sa survie. Désormais tout le monde voit son vrai visage, fait de cynisme et de rage de destruction. 

L’allocution présidentielle de hier soir est une déclaration de guerre. Guerre sociale d’abord. Les annonces de « réformes » de l’allocation chomage et des retraites sont clairement une remise en cause des piliers de la solidarité sociale que les travailleurs avaient imposée par leurs luttes tenaces à l’oligarchie capitaliste. Il ne faut pas oublier que le système profite de la situation pour faire pour faire table rase des acquis devenus fragiles qui l’empêchaient de nous asservir totalement.

La stratégie libérale-sécuritaire de la Macronie profite de la situation sanitaire pour faire de la France un laboratoire d’expérimentation pour une domination d’un type nouveau. Biopouvoir, traçage des populations, parcage des dissidents, utilisation de la surveillance de masse : le système ne combat pas un virus, il combat le peuple ! Ne nous faisons pas d’illusion, il n’y aura pas de « retour à la normale » dans le cadre capitaliste.

Nous sommes rentrés dans le règne de l’arbitraire et de la froide logique d’un contrôle de masse par des gens qui n’ont plus de compte à rendre. Il est crucial de refuser et de résister à cela. Il ne faut pas sombrer dans la résignation ou la dépression, nous avons des moyens individuellement et collectivement de combattre cela.

Nous ne voulons pas de leur monde ! Nous voulons notre liberté. Nous n’attendons rien des partis de l’opposition officielle à Macron. RN et France Insoumise ont prouvé leur nullité et doivent être considérés que comme les parasites de notre colère.

Réunissons nous au-delà des anciens clivages pour combattre pour l’essentiel. Ils ne doivent pas nous prendre notre liberté !

= = =

Il n’y a pas de solution au sein du système, n’y en a jamais eu et ne saurait y en avoir ! (Résistance 71)

Comprendre et transformer sa réalité, le texte:

Paulo Freire, « La pédagogie des opprimés »

+

4 textes modernes complémentaires pour mieux comprendre et agir:

Guerre_de_Classe_Contre-les-guerres-de-l’avoir-la-guerre-de-l’être

Francis_Cousin_Bref_Maniffeste_pour _un_Futur_Proche

Manifeste pour la Société des Sociétés

Pierre_Clastres_Anthropologie_Politique_et_Resolution_Aporie

gilets-jaunes-pouvoir_au_peuple

Changer d’attitude envers le système : L’expropriation (Erinne Vivani)

Posted in 3eme guerre mondiale, actualité, altermondialisme, autogestion, gilets jaunes, militantisme alternatif, pédagogie libération, politique et social, politique française, résistance politique, société des sociétés, terrorisme d'état, Union Europeenne et nouvel ordre mondial with tags , , , , , , , , , on 20 juillet 2021 by Résistance 71

abolitionsalariat

L’expropriation

Erinne Vivani

1920

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

Note de Résistance 71 : Vivani est un anarchiste italien dans la veine de Renzo Novatore. Ce texte a été écrit dans le contexte de la révolution des conseils ouvriers du nord de l’Italie en 1920 où les ouvriers exproprièrent les propriétaires d’usines qu’ils remirent en marche pour le bien du peuple selon le principe anarchiste de la grève générale illimité et expropriatrice. Le mouvement fut trahit de l’intérieur (déjà !) par l’alliance d’une poignée avec le PCI et la fange marxiste-léniniste-trotskiste. La trahison se renouvellera en Espagne 1936-39. La leçon est simple  la révolution ne peut avoir de succès qu’en dehors de tout système établi. Elle ne sera viable qu’en dehors de toute institution étatique, marchande, monétaire et salariale.
C’est pourtant simple à comprendre. Agissons donc en conséquence ici et maintenant !

-[]-

Des temps les plus reculés, il y eut des hommes, qui, utilisant la force brutale et la ruse, se sont appropriés e patrimoine commun.

S’ils s’étaient limités à cela, ce n’aurait été que moindre mal, car les lésés, adoptant les systèmes de leurs maraudeurs, auraient peut-être pu récupérer leurs biens et les augmenter.

Le pire émergea lorsque ces maraudeurs, afin de consolider et d’augmenter le produit de leurs vols, constituèrent l’autorité et prétendirent de dicter des lois au monde et à précisément ceux qu’ils avaient usurpés et volés.

Ainsi, il y eut des tyrans d’un côté et des esclaves de l’autre.

Les premiers déclarèrent solennellement : “La propriété est le fruit du travail est est sacrée et inviolable.”  Et la défense du principe hypothétique de la propriété sacrée et inviolable fut confiée à trois figures pour le moins nébuleuses : le gendarme, synonyme de brutalité et de férocité, le prêtre et le moraliste, qui personnifient le mensonge.

Contre ce principe se leva les philosophes, qui déclarèrent que “La propriété c’est le vol !” ils furent rejoints par des milliers et des milliers d’esclaves qui espéraient liberté et égalité et qui se divisèrent en écoles de pensée et en partis politiques menés par des bergers, qui répètent, au point d’anesthésier le public par l’ennui incommensurable qu’ils causent, leurs discours sur les droits et les devoirs du travailleur, sur l’humanitarisme, sur l’altruisme, la justice, la solidarité, la fraternité, l’égalité, la liberté etc, etc… et, comme s’ils construisaient un bâtiment, tracent le design de la société future sous les regards incrédules des pauvres et le sourire ironique des riches.

Ces discours sentimentaux sont des jérémiades, qui semblent vouloir convaincre les propriétaires d’abandonner leurs possessions pour le bénéfice de l’humanité. Mais les riches sont sourds, n’ont pas de compassion et, par dessus tout, sont forts, parce qu’ils ont les gendarmes, les prêtres, les moralistes et les réformateurs sociaux enduit du vernis du révolutionnisme. Au contraire, les riches voyant les gens satisfaits de geindre et permettant de se faire duper par les mauvais bergers, deviennent de plus en plus arrogants et agressifs et, comme si la violence des autorités royales ou républicaine n’était pas suffisante, ils louent les services de gros gangs armés pour la défense de leur capital. Je n’aime pas beaucoup les discours, encore moins les discours sentimentaux et rhétoriques ; il m’importe peu que la propriété soit le fruit du travail ou du vol ; je ne prête aucune considération aux lois et à la justice, je ne me soucie pas non plus d’éveiller les sentiments de l’humanité. Je sais que je dois vivre ma vie le plus confortablement et le plus librement que possible et j’essaie de trouver les moyens nécessaires à cet effet.

“Le droit à la vie ne se mendie pas, il se prend” donc je dis à mes camarades : vivons le plus anarchiquement possible, sans attendre un hypothétique futur, ce qui pour nous anarchistes aura toujours une vibration malsaine.

La société nous considère à juste titre comme des ennemis, nous ne recherchons donc aucunement une quelconque réconciliation, nous rejetons les moyens de lutte qu’elle nous offre, ces moyens de lutte politique par les partis et par les syndicats. Nous choisissons les moyens nous-mêmes et pensons qu’ils sont adéquats pour la tache difficile à laquelle nous devons faire face ; nous les pensons supérieurs à ceux proposés par notre ennemi. Nous acceptons le défi et luttons sans répit ni quartier pour parvenir à une victoire immédiate et pas en l’an 2000 (NdT: marrant, ce texte a été écrit il y a 101 ans… et où en sommes nous toujours ?… dans les mêmes pseudo-luttes encadrées par un système oppresseur et dominant et pourtant qui n’a jamais eu autant les pieds en argile qu’en ce moment…)

La force se combat par la force, la violence par la violence, la propriété par l’expropriation. J’attache la plus grande des importances révolutionnaire, la plus haute signification subversive à l’expropriation individuelle. C’est à dire : la rébellion pratique et efficace contre le système d’exploitation perpétré par les invisibles et les chercheurs de jouissance au détriment des travailleurs ; la conquête du droit à la vie, au plaisir et à la liberté, car la société ne fait que piétiner les pauvres, la vengeance contre les propriétaires et les institutions sociales. Au contraire, la multiplication des expropriations individuelles constitue une véritable et profonde désintégration sociale et le révolutionnisme et l’anarchisme, aujourd’hui plus que jamais, face à l’arrogance du parti socialiste qui affirme imposer sa dictature, n’ont aucune raison d’exister si ce n’est de se manifester comme essentiellement des tendances anti-sociales.

La révolution, démolir les organismes d’oppression et d’exploitation présents et futurs, ne se passe pas à date fixe sur les barricades, mais elle se produit à chaque heure, à chaque moment dans des assauts multiples contre la société, par ces individus rebelles et sans scrupules.

Il est nécessaire de renverser et de détruire tous les principes qui soutiennent la soi-disante société civile. L’expropriation des individus qui d’un côté empoisonne l’existence des riches, qui ont le sentiment d’étouffer sous le poids de leur richesse mise en danger, et diminuant d’un autre côté l’édifice moral et social de ses fondations.

L’expropriation individuelle systématique des rebelles et des puissants, le viol irrévérencieux des principes dominants, religieux, autoritaires et moraux ; la profanation iconoclaste de tout ce qui est considéré comme sacré et inviolable, constitue la fondation même de la crique révolutionnaire et anarchiste, la raison d’être de l’anarchisme anti-social.

Donc nous, en tant qu’anarchistes, nous soulevons contre la croisade des humanitaires à la petite semaine, de ces marchands boutiquiers altruistes, qui affirment résoudre l’émeute sociale avec une rustine sur une chambre poreuse.

Ceux qui approuvent la révolution et l’expropriation collective, celle à venir, et répudie l’expropriation individuelle, sont des sacristains monarchistes plus que des révolutionnaires. Qu’ils parlent de réformisme, peut-être anti-parlementaire, mais pas de révolution et encore moins d’anarchisme.

L’exemple de l’action de Jules Bonnot, pour n’en citer qu’un, vaut plus pour moi que tous les prêcheurs révolutionnaires anarchistes socialistes.

Convaincu de cela, je m’adresse non pas à la floppée qui ne veut pas me comprendre, mais à ceux ayant une ferme volonté et je leur dis : en attendant l’Apocalypse, menons notre révolution par l’expropriation pour que règne notre bien-être et notre liberté.

= = =

Il n’y a pas de solution au sein du système, n’y en a jamais eu et ne saurait y en avoir ! (Résistance 71)

Comprendre et transformer sa réalité, le texte:

Paulo Freire, « La pédagogie des opprimés »

+

4 textes modernes complémentaires pour mieux comprendre et agir:

Guerre_de_Classe_Contre-les-guerres-de-l’avoir-la-guerre-de-l’être

Francis_Cousin_Bref_Maniffeste_pour _un_Futur_Proche

Manifeste pour la Société des Sociétés

Pierre_Clastres_Anthropologie_Politique_et_Resolution_Aporie

resistanceA

Dictature sanitaire : Les Gaulois Réfractaires sont dans la rue, que vienne la Commune des communes !

Posted in 3eme guerre mondiale, actualité, altermondialisme, colonialisme, coronavirus CoV19, crise mondiale, guerres hégémoniques, militantisme alternatif, pédagogie libération, politique et social, politique française, résistance politique, santé et vaccins, société des sociétés, technologie et totalitarisme, terrorisme d'état, Union Europeenne et nouvel ordre mondial with tags , , , , , , , , , , , , on 18 juillet 2021 by Résistance 71

resistance1

“Qu’est-ce que l’État ? C’est le signe achevé de la division dans la société, en tant qu’il est l’organe séparé du pouvoir politique: la société est désormais divisée entre ceux qui exercent le pouvoir et ceux qui le subissent. La société n’est plus un Nous indivisé, une totalité une, mais un corps morcelé, un être social hétérogène… »
~ Pierre Clastres ~

“Dès que l’État n’est plus à même d’imposer l’union forcée, l’union surgit d’elle-même, selon les besoins naturels. Renversez l’État, la société fédérée surgira de ses ruines, vraiment une, vraiment indivisible, mais libre et grandissant en solidarité par sa liberté même.”
~ Pierre Kropotkine ~

Résistance 71

18 juillet 2021

Superbe succès de la grogne et de la résistance française face à la dictature sanitaire, Des centaines de milliers de réfractaires pour ne pas dire des millions partout en France, maintenant, il est important :

  • De ne rien lâcher, de maintenir la pression, de manière décentralisée, de partout à la fois. Attention à la recupération classique d’un mouvement de colère par les rats de la politique politicienne…
  • De se rassembler toujours plus nombreux par delà les divisions factices crées par le système
  • De penser critiquement à la suite des évènements afin de :
    a) ne pas se laisser récupérer par la fange politique habituelle
    b) de ne pas sombrer dans le sempiternel réformisme qui ne peut en aucun cas être satisfaisant, n’oublions pas que les gugusses politicards entrent déjà en « campagne » pour la énième mascarade du cirque électoral de 2022
  • De commencer à penser localement, ensemble à une organisation de notre société hors État, hors marchandise, hors argent et hors salariat qui sont la racine profonde de la division induite et du marasme en cours. Changeons notre relation aux institutions : IGNORONS-LES !! et œuvrons pour et par nous-mêmes ! Dépoussiérons et retrouvons cet esprit communard positif dont nous sommes les dépositaires historiques, enfoui sous le fatras de l’ineptie marchande dont nous avons été inondés depuis bien des lustres…
  • De toujours garder à l’esprit que tout peuple sous le joug étatique est opprimée, réprimée et se trouve donc en état de légitime défense permanente. Nous le sommes à plus forte raison en ce moment même !

Il n’y a pas de solution au sein du système, n’y en a jamais eu et ne saurait y en avoir ! (Résistance 71)

Comprendre et transformer sa réalité, le texte:

Paulo Freire, « La pédagogie des opprimés »

+

4 textes modernes complémentaires pour mieux comprendre et agir:

Guerre_de_Classe_Contre-les-guerres-de-l’avoir-la-guerre-de-l’être

Francis_Cousin_Bref_Maniffeste_pour _un_Futur_Proche

Manifeste pour la Société des Sociétés

Pierre_Clastres_Anthropologie_Politique_et_Resolution_Aporie

GJ_vive_la_commune

« La seule véritable peur qui puisse affecter l’autorité officielle, n’est pas celle générée par les gens qui vont lui résister, mais celle par ceux qui vont l’ignorer. »
~ George Bernard Shaw ~ 

Injections OGM pour tous… Les affreux, sales et méchants covidistes persistent dans la connerie et le crime…

Posted in 3eme guerre mondiale, actualité, coronavirus CoV19, crise mondiale, guerres hégémoniques, média et propagande, militantisme alternatif, neoliberalisme et fascisme, pédagogie libération, politique et lobbyisme, politique et social, politique française, résistance politique, santé et vaccins, science et nouvel ordre mondial, sciences et technologies, technologie et totalitarisme, terrorisme d'état, Union Europeenne et nouvel ordre mondial with tags , , , , , , , , , , , , , , , on 12 juillet 2021 by Résistance 71

lafranceretroussesesmanches
Covidistes, allez tous vous faire…

Les pseudo vaccins, injections OGM à protéines spikes (qui mutent) sont  inutiles contre les variants et pourtant le gouvernement veut les rendre obligatoires sous prétexte de variant covid

Anonyme

12 juillet 2021

Cela crève les yeux que ces pseudo vaccins à protéines spikes seulement ne peuvent pas protéger contre les variants, parce que la protéine spike est celle qui mute le plus! 

source Pr Bossche qui a bossé chez Bill Gates

« La sélection de ces mutations se produit de préférence dans la protéine S car il s’agit de la protéine virale responsable de l’infectiosité virale. »

https://guyboulianne.com/2021/03/17/dr-geert-vanden-bossche-dmv-phd-a-tous-les-scientifiques-experts-et-autorites-du-monde-entier-a-lensemble-de-la-population-mondiale/

même un article officiel le reconnait!

il dit que Sinopharm est meilleur que les autres, car utilise un virus en entier alors que les autres utilisent la protéine spike (or on sait que la protéine spike mute)

https://www.thenationalnews.com/uae/science/sinopharm-vaccine-may-be-less-vulnerable-to-covid-19-variants-say-immunologists-1.1152392

explication ici pourquoi les vaccins à protéines sont inutiles pour les variants contrairement aux vaccins à virus entiers inactivés

https://www.brighteon.com/08bbfd91-18d4-4f7e-ac49-02a9ca8d3b44 (Pr Bossche)

sinon des sources montrent que les variants viennent des vax

https://www.brighteon.com/9a565b91-4791-430f-b47e-ebdaf806be9d (Pr Bossche)

https://americanbuddhist.net/2021/07/10/video-geert-vanden-bossche-on-covid-variants-developing-from-selective-pressure-brought-on-by-vaccines/

source 45:32 https://www.brighteon.com/8c90ed3c-192e-41f4-b014-089f4a8f426a (Pr Bossche)

https://www.brighteon.com/adb6254d-3363-46ff-82dd-5e75836aebd9 (Pr Bossche)

A top vaccine scientist named Geert Vanden Bossche, who has worked with numerous vaccine corporations and organizations including GAVI, is sounding the alarm over the mass vaccination of populations around the world with covid-19 vaccines, Mike Adams joins The Alex Jones Show to discus

https://www.brighteon.com/18bbdfaa-58f5-49dd-86e4-7d39aa1ca736

preuve que tous les pseudos vaccins validés par UE et la France utilisent la protéine spike dans cet article

https://resistance71.wordpress.com/2021/05/11/therapies-geniques-la-spike-proteine-du-sras-cov-2-repliquee-par-larnm-des-pseudo-vaccins-est-mortifere/

Hé covidiste !…

monpassanitairedantonq

COVID19, assassinat de masse, injections OGM , nanoparticules et oxyde de graphène

Posted in 3eme guerre mondiale, actualité, coronavirus CoV19, crise mondiale, guerres hégémoniques, militantisme alternatif, pédagogie libération, politique et lobbyisme, politique et social, politique française, résistance politique, santé et vaccins, science et nouvel ordre mondial, technologie et totalitarisme, terrorisme d'état, Union Europeenne et nouvel ordre mondial with tags , , , , , , , , , , on 12 juillet 2021 by Résistance 71

vaxxinepoison

L’oxyde de graphène est utilisé dans la transfection des gènes donc pour faire des OGM

Anonyme

11 juillet 2021

https://pubs.rsc.org/en/content/articlelanding/2011/NR/c0nr00680g#!divAbstract (article  à enregistrer avant censure)

vu ici https://lilianeheldkhawam.com/2021/07/08/complements-dinfos-sur-les-vaccins-a-base-de-graphene-la-conductivite-electronique-et-les-telecommunications-a-vous-de-voir/ qui révèle que les labos utilisent le secret des affaires pour cacher la présence de graphène dans les vaccins

l’oxyde de graphène dans les vaccins PFIZER https://stateofthenation.co/?p=72807, Astrazeneca est découvert par le groupe de scientifique espagnol Columna 

https://stateofthenation.co/?p=72810

l’association scientifique espagnole « la Quinta Columna »  avec  2 de ses membres Ricardo Delgado et le docteur José Luis Sevillano qui ont révèlé l’oxyde de graphène dans un vaccin Pfizer se trouve coupé d’internet

http://coronafolie.unblog.fr/2021/07/05/magnetgate-coincidence-malheureux-hasard-%e2%80%8ela-localite-dou-la-quinta-columna-est-diffusee-subit-une-coupure-dinternet-par-tous-les-services-de-telecommunications%e2%80%8e-e/

vous pouvez contacter le rédacteur du site Ricardo Delgado ici 

ricardodelgado@laquintacolumna.net

vu sur https://www.laquintacolumna.net/ 

“Les vaccins COVID dans toutes leurs variantes, AstraZeca, Pfizer, Moderna, Sinovac, Janssen, Johnson & Johnson, etc., contiennent également une dose considérable de nanoparticules d’oxyde de graphène. C’est le résultat de leur analyse par microscopie électronique et spectroscopie, entre autres techniques utilisées par diverses universités publiques de notre pays.”

https://www.cielvoile.fr/2021/07/covid-19-et-l-oxyde-de-graphene.html 

Lire notre page: « Coronavirus, guerre contre l’humanité »

et « COVID19 du mythe aux statisttiques et des stats au scandale »

nbdecesvaxxins
Données mises à jour du 3 juillet 2021 : 17 503 morts + 1 687 527 effets secondaires
quasiment doublé les morts en deux mois…

Qu’en est-il du variant « indien / delta » pondu par Bébert Corona ? Apocalypse virale ou sale rhume hypertrophié ?

Posted in 3eme guerre mondiale, actualité, coronavirus CoV19, crise mondiale, guerres hégémoniques, média et propagande, militantisme alternatif, pédagogie libération, politique et social, politique française, résistance politique, santé et vaccins, science et nouvel ordre mondial, sciences et technologies, technologie et totalitarisme, terrorisme d'état, Union Europeenne et nouvel ordre mondial with tags , , , , , , , , , , , , , , , on 9 juillet 2021 by Résistance 71

aujourdhui_demain

COVID variant “indien” / “delta” : une promesse d’Armaguedon viral qui fait pschiiitt ?

Résistance 71

9 juillet 2021

Depuis un moment on nous rabat les oreilles avec le nouveau variant, mutant du COVID19 le “variant indien” rebaptisé variant “delta”. Les guignols habituels des médias et les sbires de labos Big Pharma nous promettent bien entendu un nouvel Armaguedon viral et poussent plus que jamais les quidams du troupeau à se faire injecter avec la merde transgénique ARNm en circulation.

Mais qu’en est-il exactement de cette énième mutation de Bébert Corona ? Tout le monde en parle mais bien peu mentionne quels en sont même les symptômes… Nous réparons cette lacune ci-dessous.

conditionnement

D’après les données accumulées du Royaume-Uni depuis mai 2021 ( par entre autres le Professeur Tim Spector du King’s College of London, source Huffington Post), le variant “delta” touche plus les jeunes, est plus contagieux mais moins virulent que le SRAS-CoV-2 original, ce qui lui fait suivre l’évolution classique naturelle d’un virus, à savoir que les souches mutantes tendent à se propager plus pour assurer leur survie mais sont moins virulentes, tuant donc moins leurs hôtes que l’original avant mutation ; ceci dit gardons à l’esprit que le SRAS-CoV-2 original donnant la COVID19 a un taux de mortalité de 0,03% des gens qu’il infecte pathologiquement, ce qui veut dire que 99,97% des malades récupèrent et que la moyenne d’âge des personnes décédant est de 80 ans + et 90% de ces gens avaient au moins deux facteurs de co-mortalité et donc était en état de carence immunitaire importante. Ceci présente donc une logique naturelle d’évolution virale. D’après les données collectées, plus de 50% des contaminés au variant “delta” sont les gens déjà injectés avec les substances ARNm diverses.

Quels sont les symptômes du variant “delta” ?

  • Mal de tête
  • Mal de gorge
  • Nez qui coule
  • Fièvre
  • Toux (potentiellement mais pas si fréquemment, alors que la première souche attaquait le système respiratoire)
  • Note importante : Les sens du goût et de l’odorat ne sont plus altérés par la pathologie

Symptômes ressemblant beaucoup à ceux d’un simple rhume qui lui aussi ne l’oublions pas, est provoqué par un… coronavirus ou virus à couronne.

Nous mettons ci-dessous en sus, la dernière intervention vidéo en date (19 minutes) du Professeur Raoult, qui nous explique en résumé que :

  • L’INSERM ne fait plus son boulot depuis un bon moment déjà et ne soutient plus la véritable recherche
  • Le problème du vaccin est devenu un problème “religieux”
  • Il y a une guerre mondiale “vaccinale”
  • Nous (les scientifiques intègres de terrain) jouons contre des forces financières inouïes comme Gilead et Pfizer…
  • Il y a une véritable dictature pour étouffer et faire rétracter les articles scientifiques publiés qui parlent des traitements pour la COVID19
  • Les passions l’emportent sur la science et altèrent le climat de l’affaire
  • La science est devenue religion
  • Je [le Pr. Raoult] ne me laisse pas diriger par la propagande
  • L’autoritarisme est devenu banal, mais la vérité finit toujours par émerger
  • 50% des cas du “variant indien / delta” à Marseille sont chez des gens vaccinés
  • Les études ont démontré qu’il n’y a pas de risque cardiaque concernant l’hydroxychloroquine, ce qui n’est pas le cas du vaccin Pfizer pour lequel on détecte un bon nombre de myocardite (inflammation du muscle cardiaque) chez les plus jeunes injectés
  • Ce qui demeure primordial et essentiel sont le dépistage et le traitement précoces des malades avec des médicaments qui marchent et la surveillance du taux d’oxygène
  • Le vaccin ARNm est moins immunisant que les vaccins contre les maladies comme la rougeole
  • Le virus est instable ce qui rend la vaccination des plus aléatoires  
  • Il faut faire de la médecine de base, retourner aux fondamentaux et soigner les malades avec ce qui fonctionne
  • Si on envisage le vaccin, ne le faire que sur les personnes à risque (âgées, ayant de multiples facteurs de co-morbidité)

Voir le détail des dires de la bouche même du Professeur Raoult dans la vidéo / entretien :

Voir notre page : « Coronavirus, guerre contre l’humanité »

obsede-du-virus

Dictature sanitaire COVID, comment se défendre contre l’obligation « vaccinale » à venir ? (RI)

Posted in 3eme guerre mondiale, actualité, coronavirus CoV19, crise mondiale, documentaire, guerres hégémoniques, militantisme alternatif, politique et lobbyisme, politique et social, politique française, santé et vaccins, science et nouvel ordre mondial, sciences et technologies, technologie et totalitarisme, terrorisme d'état, Union Europeenne et nouvel ordre mondial with tags , , , , , , , , , , , on 6 juillet 2021 by Résistance 71

peur-poubelle

Cela ne suffira peut-être pas et l’action directe insurrectionnelle sera sans doute de mise pour que le peuple sorte de ce cauchemar covidien fabriqué de toute pièce à des fins politiques.
~ Résistance 71 ~

Comment surseoir à la vaccination : les clefs pour défendre ses droits

RI

5 juillet 2021

Source:
https://reseauinternational.net/comment-surseoir-a-la-vaccination-les-cles-pour-defendre-ses-droits-2/

Mais sommes-nous vraiment obligés de vacciner ?

Certes, personne ne manquera de rappeler il y a des obligations vaccinales en France :

Mais on oublie trop souvent que nous avons aussi des lois qui protègent nos libertés individuelles. Et elles sont en totale contradiction avec les lois d’obligation. D’un côté, des lois d’obligation, de l’autre, des lois garantissant vos libertés fondamentales.

Qu’est-ce qui prime en réalité ? La liberté. Et si. Jurisprudence oblige.

« En vertu de l’affaire Salvetti, il ne saurait y avoir le moindre acte médical obligatoire dans aucun pays d’Europe. L’arrêté de la Cour européenne des Droits de l’Homme, section I du 9 juillet 2002, requête n° 42197/98, fait jurisprudence ».

Les lois d’obligation vaccinale constituent une atteinte à l’intégrité physique et violent tous les textes qui garantissent les libertés fondamentales :

  1. La Déclaration des droits de l’homme et du citoyen/Les lois d’obligation sont anticonstitutionnelle (26 août 1789 et 10 décembre 1948)
  2. La Convention européenne des droits de l’homme (4 novembre 1950)
  3. La Constitution française (4 novembre 1958)
  4. La résolution 36-55 de l’ONU (25 novembre 1981)
  5. La loi sur le respect du corps humain insérée dans le Code Civil, Art. 16-1 et suivants (29 juillet 1994)
  6. La loi Barnier sur le principe de précaution (2 février 1995)
  7. Le Code de déontologie médicale inséré dans le Code de la santé publique, art. R 4127-2 et R 4127-36 (6 septembre 1995)
  8. La convention européenne pour la protection des Droits de l’Homme et de la dignité de l’être humain à l’égard des applications de la biologie et de la médecine : Convention sur les Droits de l’Homme et la biomédecine ou Convention d’Oviedo (4 avril 1997)
  9. La charte des droits fondamentaux de l’Union Européenne (18 décembre 2000, art. 3)
  10. La loi Kouchner insérée dans le code de la santé publique, Art. L 1111-4 (4 mars 2002)

À la lecture de toutes les lois actuellement en vigueur, on voit bien qu’il y a un problème. La méconnaissance de ces lois nous pénalise au quotidien. Sans compter la propagande et la pression exercée sur les récalcitrants. Tout est fait pour convaincre, non pour s’interroger. La question demeure : Comment faire valoir ses droits ? Ce document propose de vous donner les clés pour y arriver. Plusieurs approches sont possibles. Et l’une n’exclue pas l’autre, beaucoup se complètent.

Refuser tout net

« Des vaccins obligatoires ? Mais nous sommes en France, non ? La France fait bien partie de l’Europe ? Oui ? Bien. Et bien la convention européenne des droits de l’homme – ou Convention d’Oviedo – ratifiée par l’Union Européenne le 4 avril 1997 garantit les libertés individuelles et n’impose aucune vaccination obligatoire « L’intérêt et le bien de l’être humain doivent prévaloir sur le seul intérêt de la société ou de la science » : 

L’article 5 précise que « Une intervention dans le domaine de la santé ne peut être effectuée qu’après que la personne concernée y a donné son consentement libre et éclairé. Cette personne reçoit préalablement une information adéquate quant au but et à la nature de l’intervention ainsi que quant à ses conséquences et ses risques. La personne concernée peut, à tout moment, librement retirer son consentement ». En gros, c’est l’équivalent de la loi Kouchner en France, sauf qu’elle s’étend à tous les pays de l’Union Européenne.

=> En pratique, ces lois-là sont soit méconnues soit bafouées, donc argumenter sur ce seul aspect s’avère malheureusement fastidieux.

Je veux des informations

La loi « Kouchner » du 04 mars 2002 n° 2002-303, art. L1 111-4 du Code de la Santé publique : « AUCUN ACTE MÉDICAL ni aucun traitement ne peut être pratiqué SANS LE CONSENTEMENT LIBRE et ÉCLAIRÉ de la personne et ce consentement peut être retiré à tout moment ». Cette loi est très importante. Chaque parent/patient peut, conformément à loi Kouchner demander aux vaccinateurs des informations exhaustives sur l’acte médical proposé, et le refuser1. Le consentement doit être LIBRE : « Le médecin doit en outre obtenir dans tous les cas, le consentement du patient avant toute intervention ». (Déontologie médicale du CSP, art. R 4127-36)

=> Approche déjà un peu plus facile. Il est naturel de s’interroger sur la nature du/des produits que l’on se propose de vous injecter dans le corps.

Quelles informations

Comment procéder, quelles questions poser ? Vous pouvez vous appuyer sur ce questionnaire à soumettre au médecin (c’est « la lettre qui tue ») Dans tous les cas, le professionnel doit y répondre, et ce, avec le plus grand sérieux, conformément à la loi Kouchner (ou à la Convention d’Oviedo) concernant le consentement ÉCLAIRÉ. La première partie – lettre à personnaliser – étant destinée au médecin qui serait réfractaire à votre demande d’information ou qui, malgré les questions pertinentes soulevées voudrait malgré tout pratiquer un acte que vous réprouvez ou encore menacerait de vous dénoncer.

Il veut vacciner ? Ok, il l’assume et le certifie par écrit. De son côté, il a aussi le devoir de donner toute l’information sur l’acte proposé, conformément aux lois en vigueur. À défaut de pouvoir remettre la lettre en mains propres contre signature, si le médecin refuse de la prendre, on l’envoie en R avec AR.

=> ATTENTION, comme le souligne le « Docteur du 16 » sur son blog, certains médecins soucieux du respect des pratiques vaccinales peuvent chercher à vous intimider en vous soumettant eux aussi un document attestant que vous avez été informé des risques que vous faites courir à votre enfant en refusant les vaccinations. Ce serait alors le refus éclairé ! Sauf qu’il n’a aucune base juridique, contrairement au consentement libre et éclairé rappelé par la loi Kouchner du 4 mars 2002 ou encore la Convention d’Oviedo du 4 avril 1997.

Donner l’information

et pouvoir apporter la preuve qu’on l’a donnée – un devoir pour le professionnel

« En vertu du Principe de Précaution, le praticien a le devoir, pour tous les actes qu’il pratique, d’apporter la preuve qu’il a donné au patient une information claire, loyale, appropriée et exhaustive sur tous les risques encourus »

Cour de cassation du 25 février et 14 octobre 1997. L’obligation d’information du médecin n’implique pas forcément celle de rédiger un écrit mais il appartient au médecin, en cas de contestation, « d’apporter la preuve par tous moyens de son exécution, notamment par des présomptions au sens de l’article 1353 du Code  civil » (Civ. 1ère, 14 octobre 1997, Bull. n° 278) courdecassation.fr/professionnels_sante. Or quelle meilleure preuve qu’un document écrit ? Prenez des notes lors de l’entretien ou enregistrez la conversation

Le principe de précaution 

Saviez-vous qu’avant toute vaccination, des tests préalables devaient être effectués afin de déterminer si votre état de santé était en mesure de les recevoir ? « Les sujets à vacciner doivent être soumis à un examen médical PRÉALABLEMENT à CHAQUE INJECTION » legifrance.gouv.fr/02595&pageFin. Et un certificat médical doit être délivré à l’issue de cet examen, avant injection. Les vaccins sont destinés avant tout à des sujets en bonne santé, des sujets dont on doit s’assurer le bon état de santé au moyen de plusieurs tests médicaux…Or, si les textes de lois précisent que les vaccinations obligatoires nécessitent des examens préalables, ils ne précisent pas exactement lesquels. Ces examens qu’on ne réalise jamais dans la pratique alors qu’ils sont partie intégrante des lois d’obligation, permettent aussi d’établir des certificats de contre-indication ; si on a déterminé que vous n’étiez pas apte = contre-indication définitive ou temporaire. On vaccine donc sans la moindre précaution. Tout cela, au mépris de la santé du patient et au mépris du principe de précaution. C’est ce qu’on appelle de la négligence grave.

=> Bien que la loi oblige à pratiquer des examens avant-vaccination, ils n’en précisent pas les termes. Il est seulement indiqué, en annexe legifrance.gouv.fr/Courante=02596, que l’examen préalable doit au moins comprendre une analyse d’urine afin de rechercher l’albumine et le glucose, obligation rappelée par la circulaire du 15 juillet 1965 (JO du 8 août 1965).

D’après l’’avocat au barreau de Grenoble Jean-Pierre Joseph, pour avoir un bilan complet il faudrait réaliser des examens cliniques et biologiques. Soit, au moins :

– Un Ionogramme complet, dosage de l’urée

– Lipodogramme

– Bilan endocrinien

– Titrage de tous les anticorps spécifiques aux vaccinations éventuelles déjà subies

– Test de dépistage des différentes hépatites et du SIDA

– Electrophorèse et immunophorèse des protéines sériques, de manière à avoir une image globale des capacités ou incapacités éventuelles de l’organisme à fabriquer les anticorps

– radiographie panoramique dentaire, ceci dès qu’il y a au moins une dent dévitalisée

– radiographie pulmonaire, pour éliminer toute image de tuberculose pulmonaire évolutive.

Tout ça. Personnellement, j’ajouterai aussi des tests d’allergie aux composants des vaccins.

La Cour d’Appel de Riom (arrêt du 30 octobre 1962) rappelle l’exigence d’examens consciencieux, attentifs et conformes aux données actuelles de la science permettant de procéder à un acte médical. L’absence de précautions serait contraire au code de déontologie médicale.

=> On peut choisir cette approche, notamment pour les administrations. « Je veux bien faire les vaccins mais d’après l’article de loi ci-joint, il y a des examens obligatoires à faire avant. Et comme ils sont obligatoires, ils doivent être gratuits. Pouvez m’indiquer quelles sont les démarches à faire pour accomplir ces tests gratuits ?

Tout simplement : Plus de DTP depuis 2008

Vous voulez bien faire les vaccins obligatoires mais seulement les obligatoires. Normalement, le médecin honnête devrait vous dire « désolé mais c’est impossible car il n’existe plus actuellement sur le marché un seul vaccin correspondant aux obligations vaccinales, soit il contient des valences non-obligatoires en plus, soit il n’est pas adapté pour une primo-vaccination. voir obligations vaccinales en France. Si le médecin vous répond « pas de problème, on ne fera que les obligatoires » méfiez-vous. Le mensonge par omission est très courant en ce domaine… demandez à voir quel vaccin il propose alors. Voici un modèle de lettre que vous pouvez soumettre au médecin concernant la non-disponibilité d’un vaccin DTP ; infovaccin.fr/alerte_DTP_susp ou ce modèle de lettre « Pour les parents qui refusent de vacciner leurs enfants » Le vaccin le plus proche du DTPolio® et qui peut être proposé en remplacement – le Revaxis® – n’a pas d’AMM pour les enfants de moins de 6 ans ni pour une primo-vaccination, et les autres vaccins comportent des valences non obligatoires et donc non couvertes pour leurs effets indésirables par l’État*, puisque non obligatoires, l’obligation de vaccination contre la diphtérie, le tétanos et la poliomyélite est donc suspendue pendant la période d’indisponibilité du vaccin DTPolio®.

Radical. Pas de DTP ? C’est bien regrettable… ou ENCORE :

D’autres modèles de lettres, d’autres approches, à vous de choisir celle qui vous sied le mieux, toujours en adaptant à votre cas :

  1. « Puisque j’ai foi en la vaccination, j’assume ! » alis-france.com/engagement_medecin_vaccinateur
  2. Un autre genre de « lettre qui tue » Certificat à faire signer avant vaccination.
  3. Je veux bien les vaccins, mais à la condition qu’ils soient fabriqués ainsi que l’a préconisé l’agence du médicament, en dilution supérieure à la 4°em centésimale (4CH). (lettre à mettre à jour concernant le BCG) modèle de lettre à envoyer aux administrations qui exigent des vaccinations
  4. Lettre inspirée par la méthode de J-P. Joseph (examens médicaux obligatoires), à mettre à jour concernant le BCG modèle de lettre pour refuser la vaccination auprès des autorités
  5. REFUS : ATTENTION À LA DÉLATION, malgré vos irréfutables arguments, le médecin vaccinateur peut choisir de vous menacer : « si vous ne voulez pas vacciner, ce n’est plus la peine de venir dans mon cabinet ». Mais il peut aussi décider de vous signaler.

Les parents signalés peuvent rencontrer des difficultés :

– L’autorité administrative (crèches, écoles, halte-garderie…) peut refuser l’accès des enfants aux dits établissements et/ou peut les en exclure.

Un signalement entre les mains du Procureur de la République qui en référera au Juge pour enfants peut être fait. Notamment parce que l’Ordre national des Médecins les y incite, considérant que ne pas vacciner, c’est maltraiter ! idata.over-blog.com/27/09/71/Le-droit-des-patients-vu-par-l-Ordre-des-Medecins. C’est hélas un moyen de pression assez répandu.

En suite de ce signalement, les parents pourront être convoqués devant le Juge pour enfants aux fins d’ouverture éventuelle d’une mesure d’assistance éducative motivée par la mise en danger de la santé de l’enfant, aux fins de contraindre les parents à faire effectuer ladite vaccination, cette mesure pouvant aller jusqu’au retrait de l’enfant de son milieu naturel aux fins de placement en foyer ou famille d’accueil

– De plus, par la voie du signalement, les parents s’exposent à une peine d’emprisonnement de 6 mois ainsi qu’une amende de 5ème classe soit 3 750 € selon les articles L 3111-2, L 3111-3 et L 3112-1 du CSP.

En tout état de cause, les parents désireux de refuser cette vaccination, en connaissance de cause, devraient rédiger un courrier à adresser tant au médecin pédiatre, qu’au Procureur de la République du ressort du lieu de vie de l’enfant, qu’aux établissements scolaires et/ou sanitaires, aux fins de justifier et d’expliquer ledit refus, des arguments purement juridiques pouvant être évoqués dans ledit courrier, indépendamment de toute croyance médicale sur l’absence d’innocuité des vaccins.

=> Au médecin qui vous menacerait ouvertement, n’hésitez pas à donner un retour de bâton : « Signalez moi a la PMI, pendant ce temps moi je vous signale à l’ordre des médecins pour mensonge et intimidation »

PMI ou police médicale infantile

Que faire face à la PMI ?

  1. Les menaces de la PMI ne valent rien juridiquement. Leur mission n’est pas de menacer.
  2. Lorsque la PMI vous contacte et demande à vous rencontrer dans le plus bref délai, inutile de paniquer ; demandez un courrier écrit avec les motifs de l’entretien.
  3. Si la PMI refuse et insiste en vous informant oralement des motifs ; vous refusez tant que vous n’avez pas une convocation écrite conforme.
  4. La PMI va vous demander pourquoi vous tenez à avoir un écrit.
  5. Vous répondez calmement que ça va vous permettre d’apporter des réponses concrètes et que vous allez demander la légalité de la convocation et de ces motifs à un avocat.

En règle générale la PMI fait très attention car elle est obligée de respecter la procédure, sinon elle abandonne. Vous ne devez vous rendre à leur convocation QUE c’est si elle est commandée par un juge. Et dans ce cas, vous pouvez vous faire assister. N’oubliez pas : si vous contrôlez votre peur et que vous leur faites sentir que vous n’avez pas peur, ils n’agiront pas de la même façon. Et si votre peur est trop forte, demandez conseil avant d’agir. Dire NON aux vaccins n’est pas un CRIME. CONTACTEZ L’UNACS à Nantes. En cas de doutes, questions, inquiétudes, faites-vous aider, vous n’êtes pas seuls. (MERCI Jacques Bessin, président de l’UNACS d’avoir écrit ce petit texte)

Crèche & collectivités

On pourrait en effet concevoir qu’un établissement privé puisse exiger à l’entrée telle ou telle vaccination, même facultative (ou « fortement recommandée » comme le ror). Cela ne serait possible que si une loi l’autorisait à agir ainsi. Ce n’est pas le cas. « Les autres vaccinations ne sont pas obligatoires. La preuve d’autres vaccinations (variole, coqueluche, BCG, ROR…) ne doit pas être réclamée ».

« Les enfants admis dans les crèches » doivent être soumis aux vaccinations prévues par les textes en vigueur sauf lorsqu’ils présentent une contre-indication attestée par certificat médical.

Exemple de courrier à soumettre à la crèche concernant le règlement intérieur (à modifier si non-vacciné ror) :

Comment argumenter pour l’inscription d’un enfant en crèche :

La présentation du carnet de santé

« Le carnet de santé est un document confidentiel, nul ne peut en exiger sa présentation ». Article L. 2132-1 du CSP modifié par Loi n°2001-1246 du 21 décembre 2001 – art. 34 JORF 26 décembre 2001 :

« Le carnet est établi au nom de l’enfant. Il est remis aux parents ou aux personnes titulaires de l’exercice de l’autorité parentale ou aux personnes ou aux services à qui l’enfant a été confié. Ils doivent être informés que nul ne peut en exiger la communication et que toute personne appelée, de par sa fonction, à prendre connaissance des renseignements qui y sont inscrits est soumise au secret professionnel ».

L’Article R3111-17 du Code de la Santé Publique mentionne clairement que le chef d’établissement à un devoir de contrôle de la situation de l’enfant au regard des vaccinations obligatoires, mais aucune autorité pour exiger le carnet de santé, tout autre document en tenant lieu suffit.

=> Ce qui signifie que même une copie n’est pas exigible, le carnet de santé étant intégralement soumis au secret médical. Pour les institutions réclamant ces informations, un certificat du médecin attestant que l’enfant se porte bien et est à jour de ses vaccinations suffit (ou un certificat de contre-indication).

=> Utilisation du carnet de santé comme certificat de vaccination : Deux doubles pages insérées dans le carnet sont consacrées aux vaccinations et portent chacune un numéro de formulaire (cerfa n°12594*01 et n°12595*01). Leur photocopie a valeur de certificat de vaccination. Ainsi, le carnet n’a pas à être présenté lors de l’inscription à l’école ou dans une collectivité :

*

Lois d’obligation vaccinale

Depuis janvier 2018, selon la date de naissance, les enfants sont soumis à des vaccinations différentes. Sauf contre-indication médicale, les vaccinations sont réclamées pour l’entrée en collectivités (crèches, assistantes maternelles, école…). Les sanctions spécifiques prévues pour la non-vaccination ont été supprimées et les parents ont un délai de 3 mois après l’admission pour régulariser la situation. Ainsi, on peut légalement repousser tous les vaccins jusqu’à l’entrée en collectivités.

Enfants nés avant 2018

Ils sont soumis au seul DTP (Diphtérie, Tétanos, Poliomyélite). Mais ce vaccin trivalent seul n’existe plus sur le marché pour les enfants de moins de 6 ans. Les parents restent bloqués face à une obligation qu’ils ne peuvent pas satisfaire malgré l’injonction du Conseil d’État de fournir ce vaccin. Les nouvelles lois n’ont donc pas réglé le problème que vit la France depuis de nombreuses années.

Enfants nés à partir de 2018

Ils sont soumis aux vaccins suivants : Diphtérie, Tétanos, Poliomyélite, Coqueluche, Haemophilus influenza de type B, Hépatite B, Pneumocoque, Méningocoque C, Rougeole, Oreillons et Rubéole, à faire selon le calendrier vaccinal. Mais les délais accordés pour l’admission en collectivité permettent de ne pas le suivre rigoureusement.

Les lois étant complexes et assez floues, l’interprétation est plutôt ardue. Vous trouverez plus de renseignements ICI.

= = =

Pour qu’à la fin, nous disions  à la clique de criminels en charge:

monpassanitairedantonq

Résistance 71

Communiqué de V

Posted in 3eme guerre mondiale, actualité, colonialisme, coronavirus CoV19, crise mondiale, guerres hégémoniques, militantisme alternatif, neoliberalisme et fascisme, pédagogie libération, politique et social, politique française, résistance politique, santé et vaccins, science et nouvel ordre mondial, technologie et totalitarisme, terrorisme d'état, Union Europeenne et nouvel ordre mondial with tags , , , , , , , , on 5 juillet 2021 by Résistance 71

V_QR_esclavage
Notre page « Coronavirus, guerre contre l’humanité »