Archive for the guerres hégémoniques Category

Communiqué sur la construction policière autour de S. et de la répression étatique… Le peuple est en état de légitime défense permanent !

Posted in 3eme guerre mondiale, actualité, altermondialisme, autogestion, colonialisme, crise mondiale, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, militantisme alternatif, néo-libéralisme et paupérisation, neoliberalisme et fascisme, pédagogie libération, police politique et totalitarisme, politique et social, politique française, résistance politique, société des sociétés, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , on 31 mars 2023 by Résistance 71

Ste-soline_mars2023a
Solidarité Union Persévérance Réflexion Action

Solidarité et action directe : A bas l’État ! A bas la marchandise ! A bas l’argent ! A bas le salariat !
Tout le reste n’est que réformisme complice et pisser dans un violon !
Vive la Commune Universelle de notre humanité enfin réalisée !
Solidarité avec Serge, sa famille et les compagnons de toutes les luttes !
~ Résistance 71 ~

Second communiqué à propos de la construction policière autour de Serge et des autres blessés de Sainte Soline

Exploités Énervés

30 mars 2023

Source :

https://exploitesenerves.noblogs.org/communique-n2-a-propos-de-la-construction-policiere-autour-de-serge-et-des-autres-blesses-de-sainte-soline/

Alors que notre camarade Serge se bat comme un lion pour garder la vie que l’Etat essaie de lui enlever, nous assistons à un nouveau déferlement de violences, cette fois-ci médiatiques, qui vise à faire de lui un homme qu’on peut légitimement abattre. Aujourd’hui, il est toujours dans le coma et son pronostic vital est toujours engagé. Notre solidarité va aussi à Mickaël et à toutes celles et ceux qui ont rencontré la violence de la police sur leur chemin.

Les mots du pouvoir d’état sont inlassablement répétés sur les plateaux des médias bourgeois pour construire l’ennemi qu’ils veulent combattre. Leur écran de fumée ne supportera pas les dizaines de récits qui sont venus recomposer le déroulement des faits. La gendarmerie a utilisé des grenades dans le but d’abîmer les manifestants et a orchestré la faillite de la prise en charge des secours, quitte à laisser mourir les camarades.

Les services de renseignements distribuent à tour de bras le dossier de Serge dans les rédactions dans le but d’imposer le prisme policier pour désigner ce que nous sommes. Nous ne nous amuserons pas ici à démonter chacune des versions policières volontairement tronquées. Ça serait croire qu’une quelconque vérité à ce sujet puisse exister dans les arcanes des propagandes étatique et médiatique. Serge, en tant que militant révolutionnaire, participe depuis de nombreuses années de toute sa volonté aux différentes luttes de classe qui surgissent contre notre exploitation, toujours dans un souci d’élargissement, de renforcement et de victoires pour les prolétaires.

Parce que oui, nous ne pouvons pas nous résigner à l’écrasement.

Nous appelons toutes celles et ceux qui le connaissent à dire autour d’eux qui il est. Mais en se souvenant d’une chose : Serge, dans la lutte, refuse la stratégie du pouvoir de désigner les bons et les mauvais. Nous tenons, avec lui, cette ligne.

Mardi 28 mars, des gens d’un peu partout ont pris l’initiative de témoigner de leur solidarité au cœur du mouvement contre la réforme des retraites en France. Nous avons également reçu de nombreux messages de camarades d’autres pays. Nous les en remercions chaleureusement et les invitons à poursuivre et renforcer la lutte. D’autres initiatives sont d’ores et déjà programmées et nous appelons les gens à les rejoindre et à les multiplier, sans modération, en France et dans le monde.

Nous appelons à diffuser massivement ce communiqué.

PS : de nombreuses rumeurs circulent sur l’état de santé de Serge. Ne les relayez pas. Nous vous tiendrons informés de l’évolution de la situation.

Pour nous contacter : s.informations@proton.me

Des camarades du S.

= = =

“La mondialisation néolibérale est une guerre de conquête du monde entier, une guerre mondiale, une guerre entreprise par le capitalisme pour dominer mondialement… Elle veut détruire les nations du monde pour qu’il ne reste plus qu’une seule nation : le pays de l’argent, le pays du capital.”
“De la même façon qu’il y a une mondialisation néolibérale, il y a aussi une mondialisation de la rébellion.”
“Se battre contre le capitalisme dans sa phase néolibérale, c’est se battre pour l’humanité.”
~ 6ème déclaration zapatiste de la forêt de Lacandon ~

Il n’y a pas de solution au sein du système, n’y en a jamais eu et ne saurait y en avoir ! (Résistance 71)

Comprendre et transformer sa réalité, le texte:

Paulo Freire, « La pédagogie des opprimés »

Manifeste pour la Société des Sociétés

Pierre_Clastres_Anthropologie_Politique_et_Resolution_Aporie

Société des sociétés organique avec Gustav Landauer

DG_etat_terroriste

Guerre contre l’humanité et tangente évolutionniste : Terra Incognita (Zénon)

Posted in actualité, altermondialisme, autogestion, guerres hégémoniques, militantisme alternatif, pédagogie libération, philosophie, politique et social, politique française, résistance politique, société des sociétés with tags , , , , , , on 30 mars 2023 by Résistance 71

“Il n’y a aucune possibilité chez un peuple, de satisfaire le besoin de vérité si l’on ne peut trouver à cet effet des hommes qui aiment la vérité.”
~ Simone Weil ~

“L”antagonisme entre la vie et la conscience peut être dissipé de deux manières : par un changement de vie ou un changement de conscience et il semblerait qu’il n’y ait pas de doute quant à ces alternatives. Un homme peut cesser de faire ce qu’il pense être mauvais, mais il ne peut pas cesser de considérer mauvais ce qui est mauvais, faux ce qui est faux.”
~ Léon Tolstoï ~

“On ne demande plus à la science de comprendre le monde ou d’y améliorer quelque chose ; on lui demande de justifier instantanément tout ce qui se fait… La domination du spectacle a fait abattre l’arbre gigantesque de la connaissance scientifique à seule fin de s’y faire tailler une matraque. […] On remarque aussi vite que la médecine aujourd’hui n’a bien sûr, plus le droit de défendre la santé de la population contre l’environnement pathogène, car ce serait s’opposer à l’État, ou seulement à l’industrie pharmaceutique.”
~ Guy Debord, 1988 ~

images

Terra incognita

Dernières convulsions du vieil ordre mondial

« On ne peut se libérer de sa tristesse que si on aime cette Terre d’une passion inébranlable, dit Don Juan. Un guerrier est toujours heureux parce que son amour est inaltérable et que sa bien-aimée, la Terre, l’embrasse et lui octroie des cadeaux inestimables. La tristesse n’appartient qu’à ceux qui détestent ce qui les abrite. »
~ Carlos Castaneda – Histoires de pouvoir ~

La guerre menée contre l’Humanité ne date pas d’hier. Pogroms, croisades, génocides, camps de concentration n’en sont que quelques échantillons. L’empoisonnement de l’air, de la terre, de l’eau et de la nourriture marque un développement plus récent et plus raffiné de la volonté d’une certaine caste d’éradiquer tout ce qui relève de la nature pour lui substituer un ordre artificiel, entièrement sous son contrôle. Il ne s’agit ni d’une « théorie », le programme dont il est question, si délirant soit-il, ne saurait être plus pragmatique, ni à proprement parler d’un « complot » : toutes ces attaques sont ouvertement admises et même revendiquées par leurs auteurs afin d’en obtenir notre consentement – même implicite.

Mais depuis le début de cette décennie, les adorateurs du Veau d’or ont accéléré leur agenda pour lui donner le tour de l’offensive tous azimuts que nous observons : diffusion d’un virus à travers le globe et mesures concertées d’ingénierie sociale visant à faire accepter l’injection d’un poison génétique au plus grand nombre. Escalade à n’en plus finir d’un conflit en Ukraine faisant comme toujours les affaires de la haute finance et des marchands d’armes. Records d’inflation et de bénéfices. Casse sociale à tous les étages. Destruction de l’enseignement et théorie du genre inculquée dès la maternelle. Agitation de l’épouvantail climatique pour nous entraîner dans le suicide collectif du « zéro carbone » cher au forum de Davos. Et dernière trouvaille en date, krach délibérément orchestré par les banques centrales pour précipiter le basculement de l’économie vers le verrouillage total des monnaies numériques.

La stratégie désormais bien connue de l’ordre par le chaos est plus que jamais d’actualité. Elle continuera de s’intensifier jusqu’à la disparition complète de l’environnement et des repères dans lesquels nous avions vécu. C’est sans doute la seule certitude, en cette année 2023, que nous puissions avoir concernant l’avenir. Certes, l’Occident ne parviendra probablement pas à entraîner dans son autodestruction les nations du reste du Monde. Mais la mafia globaliste est prête à tout plutôt qu’à voir échouer son projet. Il n’est donc pas impensable qu’un holocauste nucléaire soit son ultime échappatoire à la vindicte populaire, voire le détonateur déjà prévu du passage en force à l’ère transhumaniste.

Rien ne nous épargnera d’aller au fond du problème ni de connaître cette fin de cycle. Le temps des lanceurs d’alertes et des vendeurs d’espoirs, officiels ou alternatifs, est terminé. Pour ce qui concerne la politique, la droite affecte de défendre la liberté d’entreprendre et le Capital d’une emprise tentaculaire de l’État. La gauche promeut pour sa part l’État comme un prétendu rempart contre les abus de pouvoir du Capital. Les Anarchistes ont compris depuis plus d’un siècle qu’État et Capital marchaient main dans la main pour opprimer les peuples. Tandis qu’aujourd’hui, la mafia financière et le léviathan étatique s’unissent à nouveau dans la plus pure tradition du fascisme, de la part de qui pouvons-nous attendre un quelconque salut, si ce n’est de nous-mêmes ?

Devant la montée en puissance, de plus en plus manifeste, d’officines comme le FMI ou l’OMS, ou de fonds spéculatifs omnipotents comme BlackRock, le réflexe d’appeler à un retour de la souveraineté nationale est compréhensible. Mais les instances soit-disant « représentatives » sont toutes vendues au plus offrant. La corruption systémique, la subversion extérieure et en dernier ressort, le recours à la force armée empêcheraient tout dirigeant intègre d’affranchir son pays de l’influence globaliste, comme l’ont enseigné toutes les tentatives d’émancipation africaines. Une véritable souveraineté collective ne saurait émaner que de l’union d’individus préalablement affranchis de toute coercition physique, financière, mentale ou spirituelle.

Ce travail ne passe donc pas par un bulletin dans l’urne ni par des banderoles dans la rue. Il résulte d’une exploration au cours de laquelle découvrir que la vie n’a ni commencement ni fin, que l’Être est sans limite, notre personnalité illusoire et la mort une simple continuité de l’évolution. Seul ce cheminement intérieur peut nous libérer de toutes les peurs et toutes les croyances par lesquelles nous manipuler. Seul un détachement total vis-à-vis de toute chose connue permet la connexion aux plans supérieurs et la créativité nécessaires à l’avènement d’une ère nouvelle. Les menaces guerrières de l’ancien système ne doivent pas nous troubler : elles ne sont que les vaines tentatives de nous entraîner dans sa folie pour se survivre.

Le courageux refus du chantage à l’injection de la part des soignants les plus intègres, le taux d’abstention toujours plus élevé à chaque suffrage, les vagues de démissions aux État-Unis et leur apparition en Europe, ou cet exemple d’étudiants ingénieurs en agronomie choisissant d’aller mettre les mains dans la terre au lieu de pantoufler dans les placards dorés d’officines mondialistes, ne sont que les premiers signes d’une grande désertion dont nous assistons aux prémices. D’un refus de plus en plus conscient et affirmé d’investir le champ de bataille où l’on voudrait nous entraîner. Plus les globalistes exprimeront leur mépris des masses laborieuses et autres « bouches inutiles », plus nombreux seront les individus refusant d’endosser le rôle auquel on aura voulu les assigner.

La résistance passive, la quiétude de l’intériorité, la ferme affirmation de choix personnels ou l’abandon de toute identification pour une meilleure connaissance de soi sont des ressources d’autant plus puissantes qu’elles n’offrent aucune prise à une quelconque répression. Nul ne peut véritablement forcer notre libre-arbitre, ni nous contraindre à nous sentir concernés par les pseudos-sujets agités dans la sphère médiatique. Nul ne peut décider pour nous à quelle œuvre ou quel centre d’intérêt consacrer notre attention et notre énergie. Les manipulateurs n’ont à leur disposition que la suggestion et une bonne connaissance de la psychologie des foules. Ils ne posséderont jamais les clefs de notre nature profonde, car celle-ci échappe à tout calcul et toute analyse. Elle relève d’une dimension seulement accessible à l’Être animé de joie au lieu de désirs, de simplicité au lieu de connaissances et d’amour au lieu de passions.

Plus nous nous effacerons derrière le théâtre d’ombres des apparences, plus le pouvoir ivre d’orgueil se crispera sur les derniers oripeaux de sa matrice. Ses représentants redoubleront d’efforts pour alimenter les guerres, déclencher cataclysme sur cataclysme, semer partout la misère et la famine. Mais ce déchaînement d’hubris ne sera que le symptôme avant-coureur d’un échec écrit d’avance. La géo-ingénierie ne fera que renforcer le caractère imprévisible du climat. Les intelligences artificielles ont déjà une furieuse tendance à exprimer tout haut ce que les globalistes préféreraient étouffer. La biotechnologie est l’exemple-type du bidouillage bancal voué au désastre : la fusion de l’Homme et de la machine repose sur le postulat que le vivant puisse être encodé et reprogrammé, mais rien de contrôlable ne saurait être fondé sur une base en perpétuelle évolution. Quant aux monnaies numériques, elles seront davantage à la merci de pirates informatiques que ne l’était l’argent liquide des faux-monnayeurs.

Cet orgueil prométhéen s’effondrera sur lui-même dès lors qu’il ne trouvera plus rien sur quoi s’affirmer ni aucun miroir dans lequel se contempler. La perversion narcissique ne s’alimente que des regards captifs, et aura tôt fait de muer en neurasthénie quand la croûte terrestre fera s’effondrer les gratte-ciels et que les éléments déchaînés rappelleront à l’espèce humaine sa juste place sur cette planète. Nous nous souviendrons alors pourquoi le Groenland est nommé ainsi et pourquoi on trouve des coquillages en haute altitude. La végétation repoussera entre les craquelures de béton et nous serons forcés d’admettre qu’en définitive, la Terre a toujours le dernier mot.

Quelques vestiges porteront témoignage à nos descendants d’une civilisation qui aura voulu s’élever plus haut que le ciel, et qui aura chuté par là même où elle avait péché. Cela s’est déjà produit par le passé. Et cela se reproduira jusqu’à ce que nous fassions corps avec cette Terre et toutes les formes de vie qu’elle abrite. Alors seulement nous sera permise l’élévation : non plus celle d’un individu ou d’un pays sur un autre, mais celle de notre individualité vers les plans supérieurs. Tel est le seul chemin d’évolution possible à notre espèce. Nous avons beau nous en défendre et remettre toujours à plus tard ce grand saut dans l’inconnu : sa finalité est inéluctable et sera notre véritable commencement.

Zénon – mars 2023

Le texte en format PDF téléchargeable dans une superbe mise en page de Jo :

Zenon_Terra-Incognita

Terra Incognita citation Castaneda 280323

yin-yang_celeste

La 3ème guerre mondiale en préparation… ou poudre aux yeux pour assujettir les consciences ?… (Thierry Meyssan)

Posted in 3eme guerre mondiale, actualité, chine colonialisme, colonialisme, coronavirus CoV19, crise mondiale, guerre ukraine, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, ingérence et etats-unis, média et propagande, militantisme alternatif, N.O.M, neoliberalisme et fascisme, politique et lobbyisme, politique et social, politique française, résistance politique, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , on 30 mars 2023 by Résistance 71

axe_berlin_rome_tokyo1

Si l’analyse de Thierry Meyssan est valide sur un plan historique « classique », nous pensons quelque peu différemment au vu d’une vision panoramique remontant un peu plus loin que lui avec les guerres de l’opium menées par la Grande-Bretagne et donc la City de Londres, en Chine au XIXème siècle. Notre position, bien sûr débattable, est la suivante : l’empire anglo-américano-sioniste mute en un empire global qui veut instaurer une dictature technotronique de contrôle planétaire. cette métamorphose déjà en marche, voit la Chine vassalisée à la haute finance internationale, devenir le nouveau gendarme du monde et son modèle de contrôle des populations étendu aux peuples. La Chine a récemment été actionnée par ses maîtres de la finance, on a vu les accords irano-saoudiens patronnés par la Chine et la visite de Xi en Russie. Celle-ci devient dépendante de ses exportations énergétiques vers la Chine ainsi que de leurs échanges commerciaux. C’est le but : contrôler la Russie par la bande pour l’intégrer dans le giron du Nouvel Ordre Mondial. Une guerre mondiale, donc forcément nucléaire, ne ferait pas le jeu de l’oligarchie techno-financière dont le mode de vie : jets privés, villégiatures-partouzes, orgies dans des îles et yachts privés, est non-négociable… L’oligarchie et ses merdias de propagande veulent nous faire croire à un « axe Moscou-Téhéran-Pékin » menant à la 3ème guerre mondiale, alors que dans le même temps, le Pentagone, l’UE et Big Pharma gèrent communément avec Pékin, en Chine, le laboratoire P4 de Wuhan d’où est sorti le produit fini SRAS-CoV-2 comme arme biologique ; que la nouvelle Banque Asiatique d’Infrastructures et d’Investissements, la BAII, basée à Pékin et créée en 2018 pour le développement de la « nouvelle route de la soie », compte dans son bureau directeurs des banquiers, « économistes » suisse, allemand, australien etc, tous membres de la haute finance et de son système de « régulation » et de la nouvelle religion de « l’énergie verte ». Cette banque gère son porte-feuille en dollars US on se demande bien pourquoi… Bref, absolument rien de subversif là-dedans qui laisserait penser que cela fasse partie d’une « voie alternative » au monde financier dominant. L’ensemble y est assujetti et dans le même temps, on veut nous faire croire que tout ça est une « menace » pour l’empire… Il n’y aura pas de 3ème guerre mondiale, tout cela n’est que poudre aux yeux pour faire accepter par les peuples du monde des mesures liberticides qui « empêcheront » la guerre et présentant l’oligarchie comme les héros et sauveurs de l’humanité auxquels nous devrons dorénavant obéir sans discuter. Le passage au « Great Reset » de Davos paraîtra bien fade en comparaison de ce à quoi nous aurions échappé : une guerre thermonucléaire d’annihilation totale. Les dissidents ne seront alors plus que des ingrats, des fous qui auraient préférer une annihilation globale à la « nouvelle paix », certes sous dictature technotronique achevée, mais « paix » quoi qu’il en soit. Cela ne valait-il pas la peine de sacrifier le reste de vos libertés (qui ne sont que des privilèges révocables à tout moment…) ? Un peu de reconnaissance bordel et silence dams les rangs !… Temps pour votre 7ème rappel COVID-19 rectifié 24 et la mise à jour de votre pass-sécurité, crédit social, allez hop en piste ! Alors, heureux ?…
~ Résistance 71 ~

Préparation d’une nouvelle guerre mondiale

Thierry Meyssan

28 mars 2023

Url de l’article original : https://www.voltairenet.org/article219068.html

Les États-Unis poussent leurs alliés de l’Union européenne à se préparer à une Troisième Guerre mondiale. Ils n’ont d’autre choix que de la livrer s’ils veulent sortir vainqueurs du « piège de Thucydide ». À moins que tout ce remue-ménage ne soit qu’une mise en scène pour « tenir » les alliés dans leur camp tandis que de très nombreux États, en Amérique du Sud, en Afrique et en Asie, se déclarent « neutres ». Dans le même temps, les bruits de bottes rameutent les militaristes japonais qui, comme les « nationalistes radicaux » en Ukraine, sont de retour.

Face aux progrès accomplis par les partisans d’un monde multipolaire, les défenseurs de l’« impérialisme américain » n’ont pas été longs à réagir. Deux opérations seront analysées ici : la transformation du marché commun européen en une structure militaire et la reformation de l’Axe de la Seconde Guerre mondiale. Ce second aspect fait entrer en jeu un nouvel acteur : le Japon.

LA MUE DE L’UNION EUROPÉENNE

En 1949, les États-Unis et le Royaume-Uni créent l’Organisation du Traité de l’Atlantique-Nord (Otan). Ils y placent le Canada et les États qu’ils ont libérés en Europe occidentale. Il s’agit pour eux, non pas de se défendre, mais de préparer une attaque de l’Union soviétique. Celle-ci répond en créant le Pacte de Varsovie.

En 1950, lors de la création de la guerre de Corée, les États-Unis envisagent d’étendre le conflit à la République démocratique allemande (dite « Allemagne de l’Est »). Ils doivent pour cela réarmer la République fédérale allemande (dite « Allemagne de l’Ouest ») malgré l’opposition de la France, de la Belgique et du Luxembourg. Ils proposent donc la création d’une Communauté européenne de défense (CED), mais ils échouent face à la résistance des gaullistes et des communistes français.

Parallèlement, ils aident à la reconstruction de l’Europe occidentale avec le plan Marshall. Celui-ci comprend de nombreuses clauses secrètes, dont l’édification d’un marché commun européen. Washington entendait à la fois dominer économiquement l’Europe occidentale et la préserver politiquement de l’influence communiste et de l’« impérialisme soviétique ». Les Communautés économiques européennes —et plus tard l’Union européenne— forment la face civile du jeton US dont la face militaire est l’Otan. La Commission européenne n’est pas une administration des chefs d’État et de gouvernement membres de l’Union, mais l’interface entre eux et l’Alliance atlantique. Les normes européennes en matière non seulement d’armement et de construction, mais d’équipement, de vêtement et de nourriture etc. sont établies par les services de l’Otan, d’abord au Luxembourg, puis en Belgique. Elles sont transmises à la Commission, et aujourd’hui approuvées par le Parlement européen.

En 1989, alors que l’Union soviétique est en train de s’effondrer sur elle-même, le président français, François Mitterrand, et le chancelier allemand, Helmut Köhl, imaginent d’affranchir l’Europe occidentale de la tutelle états-unienne de manière à pouvoir rivaliser avec Washington. Les négociations sur ce traité ont lieu en même temps que la fin de l’occupation quadripartite de l’Allemagne (12 septembre 1990), la réunification des deux Allemagne (3 octobre 1990) et la dissolution du pacte de Varsovie (1er juillet 1991). Washington accepte le Traité de Maastricht pourvu qu’il reconnaisse leur domination militaire. Les Européens de l’Ouest acceptent ce principe.

Cependant, Washington se méfie du couple Mitterrand-Köhl et exige au dernier moment que l’Union européenne intègre tous les anciens membres du Pacte de Varsovie, voire les nouveaux États indépendants, issus de l’ancienne Union soviétique. Ces États ne partagent pas les aspirations des négociateurs de Maastricht. Ils s’en méfient même plutôt. Ils entendent s’affranchir aussi bien de l’influence allemande que de celle de la Russie. Ils s’en remettent pour leur Défense au seul « parapluie américain ».

En 2003, Washington profite de la présidence espagnole de l’UE (le socialiste Felipe González) et du haut représentant pour la Politique étrangère et de Sécurité commune, Javier Solana, pour faire adopter la « Stratégie européenne de sécurité », calquée sur la National Security Strategy du président états-unien George W. Bush. Ce document est remanié en 2016 par la haute représentante Federica Mogherini.

En 2022, lors de la guerre d’Ukraine, les États-Unis, comme lors de la guerre de Corée, pensent à nouveau avoir besoin de réarmer l’Allemagne contre la Russie (successeur de l’Urss). Ils transforment donc l’UE, avec précaution cette fois. Lors de la présidence du Français Emmanuel Macron, ils lui proposent une « Boussole stratégique ». Celle-ci n’est adoptée qu’un mois après l’intervention russe en Ukraine. Les membres de l’Union européenne sont d’autant plus tétanisés qu’ils ne savent toujours pas précisément s’ils sont ensemble pour coopérer ou pour s’intégrer (l’« ambiguïté constructive », selon l’expression d’Henry Kissinger).

En mars 2023, l’actuel haut-représentant de l’Union européenne pour les Affaires étrangères et la Politique de sécurité, Josep Borrell, organise le premier « Forum Robert Schuman sur la Sécurité et la Défense ». De très nombreux ministres de la Défense et des Affaires étrangères des États-membres de l’Union y participent. Outre les États européens non-membres de l’Union, mais pro-US, de nombreux autres y sont représentés à un niveau ministériel comme l’Angola, le Ghana, le Mozambique, le Niger, le Nigeria, le Rwanda, le Sénégal, la Somalie, l’Égypte, le Chili, le Pérou, la Géorgie, l’Indonésie et le Japon. Outre l’Otan, l’ASEAN, le Conseil de coopération du Golfe et l’Union africaine s’y font aussi représenter. Surtout, la Ligue arabe envoie son secrétaire général.

Ce Forum a pour but explicite de défendre le « multilatéralisme et un ordre international fondé sur des règles » ; une manière élégante de dénoncer le projet russo-chinois de « monde multipolaire fondé sur le Droit international ».

À la faveur de l’épidémie de Covid, l’Union européenne s’est déjà investie de pouvoirs en matière de Santé qui n’étaient pas prévus par les Traités. J’ai expliqué au début de cette épidémie que la mesure de confinement des personnes saines n’avait aucun précédent dans l’histoire. Elle a été imaginée à la demande de l’ancien directeur du laboratoire Gilead Science et ancien secrétaire à la Défense, Donald Rumfeld, par le docteur Richard Hatchett, devenu directeur du CEPI (Coalition for Epidemic Preparedness Innovations) et, à ce titre, initiateur de cette mesure partout dans le monde [1]. Selon son rapport classifié de 2005, que nous ne connaissons malheureusement que par les réactions qu’il a suscitées, le confinement des civils sains chez eux devait permettre de déterminer les emplois délocalisables, de fermer en Occident les industries de biens de consommation et de concentrer la force de travail dans l’industrie de Défense. Nous n’en sommes pas encore là, mais l’Union européenne s’étant emparée de pouvoirs de Santé publique non prévus par les Traités, sans soulever d’indignation, interprète désormais les textes pour devenir une puissance militaire.

La semaine dernière, au cours du Forum Schuman, Josep Borrell a présenté son premier rapport sur la mise en œuvre de la « Boussole stratégique ». Il s’agit de coordonner la mise en commun des armées nationales, y compris des services de Renseignement dans un esprit d’intégration et non plus de coopération. Le projet d’Emmanuel Macron enterre désormais celui de Charles De Gaulle et des communistes français. L’« Europe de la Défense » apparait désormais comme un slogan visant à placer non plus seulement les forces opérationnelles des États-membres de l’UE sous l’autorité du Commandant suprême des forces alliées en Europe (SACEUR), aujourd’hui le général états-unien Christopher G. Cavoli, mais aussi de prendre le contrôle de toutes les décisions de financement qui relevaient jusqu’ici des Parlement nationaux, et même des décisions d’armement et d’organisation qui relevaient des Exécutifs des États-membres. Ainsi, l’Union est en train d’organiser une armée commune sans savoir qui va la commander.

LA RECONSTITUTION DE L’AXE NAZI-NIPPON

Lorsque nous pensons à la Seconde Guerre mondiale, nous évoquons en Europe les dates de 1939 et 1945. C’est absolument faux. La guerre a débuté en 1931 après l’attaque par des généraux japonais de soldats chinois en Mandchourie. Il s’agissait du premier débordement du pouvoir civil nippon par la faction militariste qui s’amplifia quelques mois plus tard avec l’assassinat du Premier ministre civil par un groupe de militaires. En quelques années, le Japon se transforma en une puissance militariste et expansionniste. Cette guerre ne s’est pas terminée avec la libération de la Mandchourie par l’Armée rouge, en 1945. En effet, les États-Unis utilisèrent deux bombes atomiques pour empêcher la reddition du Japon à l’URSS et s’assurer qu’elle n’aurait lieu que devant ses propres généraux. Ils continuèrent les combats jusqu’en 1946 car de nombreux Japonais refusèrent de se rendre aux États-uniens qui ne s’étaient guère battus jusque-là dans le Pacifique. La Seconde Guerre mondiale a donc duré de 1931 à 1946. Si nous commettons ces erreurs de date, c’est parce qu’elle ne s’est mondialisée qu’avec l’Axe Rome-Berlin-Tokyo (le « Pacte tripartite ») que la Hongrie, la Slovaquie, la Bulgarie et la Roumanie rejoignirent très vite.

Le fondement de l’Axe, ce ne sont pas les intérêts disparates de ses membres, mais leur culte de la Force. Pour le reformer aujourd’hui, il faut unir ceux qui partagent ce même culte.

Lorsque les États-Unis occupèrent le Japon, en 1946, ils pensèrent d’abord à en purger tous les éléments militaristes. Mais lorsque survint la guerre de Corée, ils décidèrent de s’appuyer sur le Japon pour lutter contre le communisme. Ils mirent fin aux procès en cours et réhabilitèrent 55 000 hauts fonctionnaires. Ils mirent en place le plan Dodge, équivalent du Plan Marshall en Europe. Parmi les heureux bénéficiaires de ce changement de politique, Hayato Ikeda devint Premier ministre et restaura l’économie du pays. Avec l’aide de la CIA, il fonda le Parti libéral-démocratique. C’est de son courant, en son sein, que sont issus le Premier ministre Shinzo Abe (2012-20) et son successeur Fumio Kishida (2020 -).

Ce dernier vient d’effectuer une visite surprise en Ukraine. Il est le premier chef de gouvernement asiatique à se rendre dans ce pays depuis le début de la guerre. Il a visité un charnier à Bucha et fait part de ses condoléances aux familles des victimes des « exactions russes ». La plupart des analystes interprètent ce voyage comme une préparation du prochain sommet du G7 au Japon. À moins que cela n’aille beaucoup plus loin.

Dans leur communiqué final, Fumio Kishida et Volodymyr Zelensky soulignent « l’inséparabilité de la sécurité euro-atlantique et indo-pacifique » et « l’importance de la paix et de la stabilité à travers le détroit de Taiwan ». Il s’agit pour eux, non seulement de défendre l’Ukraine face à la Russie, mais aussi le Japon face à la Chine. Ce communiqué pose les bases d’une nouvelle alliance entre les successeurs des nazis que sont les « nationalistes intégraux » ukrainiens [2] et les successeurs du nationalisme Shōwa. L’Ukraine actuelle est le seul État au monde à disposer d’une Constitution explicitement raciste. Adoptée en 1996 et révisée en 2020, elle précise en son article 16 que « Préserver le patrimoine génétique du peuple ukrainien relève de la responsabilité de l’État ». Cet article a été rédigé par la veuve du Premier ministre ukrainien nazi, Iaroslav Stetsko.

Au contraire, la Constitution japonaise renonce à la guerre dans son article 9. Mais Shinzo Abe et Fumio Kishida ont initié un combat pour abroger cette disposition. Elle rend, entre autres, impossible le transfert d’équipements de défense meurtriers, aussi M. Kishima a offert environ 7,1 milliards de dollars d’aide humanitaire et financière à Kyiv. Quant au matériel militaire non létal, il n’a pu annoncer cette semaine que l’envoi d’un stock d’une valeur de 30 millions de dollars.

Cette remilitarisation du Japon est soutenue par Washington qui a déjà changé de camp en soutenant l’Ukraine [3]. L’ambassadeur des États-Unis à Tokyo, Rahm Emmanuel, a tweeté : « Le Premier ministre Kishida effectue une visite historique en Ukraine pour protéger le peuple ukrainien et promouvoir les valeurs universelles inscrites dans la Charte des Nations Unies (…) À environ 900 kilomètres de là, un partenariat différent et plus néfaste prend forme à Moscou », (allusion au sommet Poutine-Xi).

De son côté, le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Wang Weibin, a au contraire déclaré à propos du voyage du Premier ministre qu’il « espère que le Japon fera pression pour un apaisement de la situation, et non l’inverse ». De son côté, la Russie a envoyé deux bombardiers stratégiques au-dessus de la mer du Japon pendant environ sept heures.

Notes :

[1] « Le Covid-19 et l’Aube rouge », par Thierry Meyssan, Réseau Voltaire, 28 avril 2020.

[2] « Qui sont les nationalistes intégraux ukrainiens ? », par Thierry Meyssan, Réseau Voltaire, 15 novembre 2022.

[3] Washington, qui pratiquait la ségrégation raciale jusqu’en 1964, a combattu du côté des démocraties durant la Seconde Guerre mondiale. Il a cependant recyclé nombre de nazis, d’oustachis, de nationalistes intégraux, etc. après la guerre, créant la Ligue anti-communiste mondiale. Cependant, la commission sénatoriale Church a mis à jour ces liens et le président Carter y a mit fin.

= = =

Il n’y a pas de solution au sein du système, n’y en a jamais eu et ne saurait y en avoir ! (Résistance 71)

Comprendre et transformer sa réalité, le texte:

Paulo Freire, « La pédagogie des opprimés »

+

5 textes modernes complémentaires pour mieux comprendre et agir:

Guerre_de_Classe_Contre-les-guerres-de-l’avoir-la-guerre-de-l’être

Francis_Cousin_Bref_Maniffeste_pour _un_Futur_Proche

Manifeste pour la Société des Sociétés

Pierre_Clastres_Anthropologie_Politique_et_Resolution_Aporie

Société des sociétés organique avec Gustav Landauer

ARNm_armebiologique

Entité sioniste, colonialisme, torture et apartheid… une réalité palestinienne quotidienne

Posted in actualité, colonialisme, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, militantisme alternatif, neoliberalisme et fascisme, pédagogie libération, politique et social, résistance politique, société des sociétés, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , on 29 mars 2023 by Résistance 71

arrestation_enfant_isr

“Israël” soumet systématiquement les prisonniers palestiniens à la “torture”

Al Manar & Press TV

26 mars 2023

Url de l’article original : https://french.almanar.com.lb/2581163

Deux éminents groupes de défense des droits des Palestiniens ont mis en lumière les mauvais traitements infligés par l’occupation israélienne aux prisonniers palestiniens, affirmant que l’autorité d’occupation jouit d’une culture d’impunité en l’absence de responsabilité internationale et soumet systématiquement les détenus à diverses formes de torture.

L’Addameer Prisoner Support, qui défend les droits des détenus palestiniens, ainsi que le groupe d’aide juridique al-Haq, ont émis une déclaration conjointe lors de la 52e session du Conseil des droits de l’homme samedi, a rapporté l’agence de presse officielle palestinienne Wafa.

Les deux groupes ont poursuivi en disant que l’utilisation par ‘Israël’ de la torture et des « traitements cruels » contre les prisonniers palestiniens fait partie de son régime de colonisation et d’apartheid.

Ils ont en outre noté que diverses institutions israéliennes cherchent à dissimuler des crimes de torture, bien qu’ils soient bien documentés avec des preuves.

Les tribunaux militaires du régime s’abstiennent également de documenter la torture des détenus dans les archives judiciaires et prolongent la détention pour de nouveaux interrogatoires, tout en ignorant les traces de maltraitance sur les corps des prisonniers palestiniens.

Addameer et al-Haq dénoncent l’utilisation par ‘Israël’ de la détention administrative, qui permet d’incarcérer les Palestiniens indéfiniment sans d’accusations formelles et ni traduction en justice. Cette pratique provoque une détresse psychologique.

« L’impact psychologique que les arrestations et détentions répétées ont sur les Palestiniens ne peut être sous-estimé, car il induit facilement du stress, de la dépression, des sentiments d’impuissance et de désespoir », ont-ils déclaré, ajoutant que le nombre de détenus administratifs avait doublé, s’élevant actuellement à 967, dont cinq enfants.

Ils ont également condamné l’introduction par le régime d’occupation de projets de loi sur la peine de mort et les limitations des soins médicaux, ainsi que les raids brutaux dans les prisons, affirmant que le nouveau cabinet israélien « met en œuvre un programme particulièrement hostile et radical contre les prisonniers palestiniens et leurs familles ».

Les groupes ont en outre averti que « ces mesures donnent lieu à de graves violations des droits de l’homme », appelant la communauté internationale à prendre des mesures immédiates pour mettre fin aux violations israéliennes contre les Palestiniens.

Il y aurait plus de 7 000 Palestiniens détenus dans les prisons israéliennes.

Les organisations de défense des droits de l’homme affirment qu’Israël viole tous les droits et libertés accordés aux prisonniers par la quatrième Convention de Genève.

Les prisonniers palestiniens sont détenus pendant de longues périodes sans être inculpés, jugés ou condamnés, ce qui constitue une violation pure et simple des droits de l’homme.

Les groupes de défense décrivent l’utilisation par ‘Israël’ de la détention comme une « tactique en faillite » et demandent depuis longtemps à ‘Israël’ de mettre fin à son utilisation.

Le service pénitentiaire israélien (IPS) maintient les prisonniers palestiniens dans des conditions déplorables sans normes d’hygiène appropriées.

Les prisonniers ont également été soumis à la torture, au harcèlement et à la répression systématiques tout au long des années d’occupation des territoires palestiniens par ‘Israël’.

Selon le Centre d’études sur les détenus palestiniens, environ 60 % des prisonniers palestiniens détenus dans les prisons israéliennes souffrent de maladies chroniques, dont un certain nombre sont décédés en détention ou après avoir été libérés en raison de la gravité de leur cas.

resistance_palestinienne_jenine
Résistance et autodéfense…

Palresistance

palestine_vaincra1

Les pathogènes contagieux à ARNm des programmes des labos ukrainiens financés par les Etats-Unis sont la cause des « pandémies » mondiales (Karen Kingston)

Posted in 3eme guerre mondiale, actualité, coronavirus CoV19, crise mondiale, guerres hégémoniques, ingérence et etats-unis, politique et social, résistance politique, santé et vaccins, science et nouvel ordre mondial, sciences et technologies, technologie et totalitarisme, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , on 27 mars 2023 by Résistance 71

debout_la_classe

Un article de l’agence Reuters confirme que les labos de guerre biologique ukrainiens créent une haute menace de pathogènes à ARNm

Les labos biologiques en Ukraine produisent des virus artificiels à ARNm extrêmement contagieux qui alimentent les pandémies mondiales et tuent des millions de civils de part le monde. Pourquoi les Etats-Unis financent-ils ces programmes de guerre biologique?

Karen Kingston

21 mars 2023 

Url de l’article original :

https://karenkingston.substack.com/p/reuters-article-confirms-ukrainian

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

Il y a plus d’un an, le 11 mars 2022, l’agence REUTERS  rapportait que “L’OMS avait conseillé à l’Ukraine de détruire sa menace hautement pathogène abritée dans les laboratoires de santé publique du pays afin de prévenir “toutes fuites potentielles” qui répandraient des maladies dans les populations.”

Cet article de 2022 par l’agence Reuters confirme les trouvailles de l’enquête russe sur la guerre biologique, enquête menée par le général Kirilov, chef du département russe de protection contre les armes nucléaire, bactériologique et chimique (NBC) et son équipe, sur la création par l’Ukraine des pathogènes hautement contagieux (virus à ARNm) afin de cibler les populations civiles russes et créer des pandémies mondiales.

La grande question est : “Pourquoi les Etats-Unis soutiennent-ils un pays qui a créé des armes biologiques pour être utilisées sur des populations civiles ? Les Etats-Unis ne devraient-ils pas soutenir la Russie, nation qui essaie de saisir et de détruire les armes biologiques utilisées contre les civils ?” (NdT : nous pensons différemment, les Etats-Unis ne soutiennent pas l’effort ukrainien en ce domaine… Les Etats-Unis ont imposé leurs labos sous contrôle du Pentagone à une Ukraine sous contrôle et domination depuis certainement au moins 2014. Le Pentagone délocalise ses recherches biologiques et génétiques létales dans ses pays satellites plus proche de la Russie comme l’Ukraine, mais aussi la Georgie, la Roumanie, la Pologne, les pays baltes etc…)

La réponse est parce que le président Biden agit pour les ennemis de l’Amérique, Biden et son fils Hunter ont aidé au financement des hautes menaces pathogènes causant l’incapacité et la mort de millions de personnes dans le monde.

(NdT : Biden n’est que le dernier maillon de cette chaîne en date, la recherche et création de ces pathogènes remontent à au moins 2006 et les recherches du labo de l’Université de Caroline du Nord, Chapel Hill, sous Obama donc et sans aucun doute sous Bush avant lui, administrations dont fait partie le Dr Fauci à tout moment pour le NIH et NIAID… Biden et son fils, aussi pourris soient-ils ne sont que des maillons de cette chaîne de domination étatico-marchande qu’il faut faire disparaître, virons ce système et les humains suivront…)

Fauci_EHA_DARPA
Apocalypse nano-bio-technologique à ARNm

Les pathogènes contagieux à ARNm des programmes et labos financés par les Etats-Unis sont la cause des pandémies mondiales

Discutant la cause des pandémies mondiales, comme annoncées par l’OMS, le Lieutenant General Kirilov déclare :

““A la lumière des déclarations de l’OMS au sujet des foyers de contagion de la fièvre de Marbur, de la fièvre de Lassa, de l’anthrax et du choléra dans différentes régions du monde, la situation extrêmement difficile avec ces maladies animalières importantes, la fièvre porcine africaine, la grippe aviaire et le syndrome pieds-mains-bouche, le sommet de la folie apparaît être le travail fait à l’université de Boston pour augmenter les propriété pathogènes de pathogènes tels que virus SRAS-Cov, appelé “évolution dirigée” pour établir des changements qui se feraient sur des dizaines ou des centaines d’années dans la nature, ou tout simplement ne se feraient pas du tout et de créer des VIRUS ARTIFICIELS ayant un plus grand risque d’infecter les humains. 

Une analyse de documents, dont certains furent obtenus par saisie durant l’opération militaire spéciale en Ukraine, montrent qu’une telle recherche sur le gain de fonction de dangereux pathogènes entreprise y compris dans des pays d’Asie Centrale et de la Transcaucasie, est systémique et que de grosses entreprises pharmaceutiques américaines sont impliquées dans leur mise en œuvre.

Le général Kirilov dit que la cause des pandémies mondiales est la création de virus chimériques, artificiels ou de pathogènes à ARNm, créés dans les laboratoires financés par les Etats-Unis et dirigés par la Défense Threat Réduction Agency (DTRA) du Pentagone. Le Pentagone via cette agence, a “conduit une recherche” utilisant ces pathogènes hautement contagieux à ARNm sur les populations de Transcaucasie.

La Trancaucasie est une région de l’Europe de l’Est dont le sud de la Russie fait partie.

Ceci N’EST PAS de la désinformation russe

L’existence de labos biologiques financés par les Etats-Unis en Ukraine créant des virus pathogènes à ARNm hautement contagieux pour cibler les populations russes et créer des pandémies mondiales n’est pas de la “désinformation russe”. L’article de Reuters (REUTERS article ) confirme que l’Ukraine développait ces pathogènes contagieux. Le général Kirilov confirme que cette menace pathogène à ARNm, virus artificiels, sont la causes des pandémies mondiales comme celle entre autre de la COVID-19.

L’enquête militaire russe confirme que la COVID-19 et autres pandémies sont des opérations mondiales bien planifiées par la DTRA du Pentagone, l’USAID, les services de renseignement américains, le NIH (NdT : et le Dr Fauci…), L’EcoHealth Alliance et que des laboratoires pharmaceutiques américains sont impliqués. Le général Kirilov a spécifiquement mentionné Pfizer et mon analyse médico-légale en ce qui concerne leur technologie des injections à ARNm.

J’espère que les leaders de gouvernement et des médias aux Etats-Unis exprimeront leur intérêt dans l’analyse médico-légale qui est littéralement utilisée au GQG de l’armée d’une grande puissance mondiale pour saisir et détruire les injections ARNm, arme biologique, de Pfizer en Europe, en Asie et bientôt en Afrique… ou du moins avant qu’il ne soit trop tard pour sauver l’Amérique et nos enfants.

Karen_Kingston_videoVOSTF

= = =

Lire notre page mise à jour depuis 2019 : “Coronavirus, guerre contre l’humanité”

Karen Kingston sur Résistance 71

“SRAS-CoV-2 / COVID19, guerre nano-bio-technologique cotre l’humanité” (Karen Kingston, PDF)

“Le véritable Anthony Fauci, Bill Gates, Big Pharma et la guerre globale contre la démocratie et la santé publique” (RFK Jr, PDF)

= = =

Il n’y a pas de solution au sein du système ! (Résistance 71)

Comprendre et transformer sa réalité, le texte:

Paulo Freire, « La pédagogie des opprimés »

+

5 textes modernes complémentaires pour mieux comprendre et agir:

Guerre_de_Classe_Contre-les-guerres-de-l’avoir-la-guerre-de-l’être

Francis_Cousin_Bref_Maniffeste_pour _un_Futur_Proche

Manifeste pour la Société des Sociétés

Pierre_Clastres_Anthropologie_Politique_et_Resolution_Aporie

Société des sociétés organique avec Gustav Landauer

Encapsulation of the DNA within liposomes would be useful for pr

insurrection1

Le tumulte social français vu d’Iran : des millions de personnes demandent un changement de régime dans les rues… C’est l’arroseur arrosé (Press TV)

Posted in actualité, altermondialisme, autogestion, crise mondiale, gilets jaunes, guerres hégémoniques, média et propagande, militantisme alternatif, néo-libéralisme et paupérisation, neoliberalisme et fascisme, pédagogie libération, politique et social, politique française, résistance politique, société des sociétés, syndicalisme et anarchisme, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , on 26 mars 2023 by Résistance 71

Micronus_pitre

[« A well regulated Militia, being necessary to the security of a free State, the right of the people to keep and bear Arms, shall not be infringed. »] /
« Une milice bien régulée* étant nécessaire pour la sécurité d’un état libre, le droit du peuple de conserver et de porter les armes ne doit pas être enfreint. »
~ Second amendement de la constitution des Etats-Unis ~

(*) qui est « la milice bien régulée » ? => le peuple en arme, ce que fit également la France des sections entre 1790 et 1793. La contre-révolution bourgeoise s’est empressée de désarmer le peuple et de l’envoyer guerroyer dans l’Europe entière, l’armée de la Convention ayant été la première armée de l’histoire ayant 1 million d’hommes. Distraire le peuple avec des chimères au lieu de consolider la véritable révolution sociale à domicile ce qui nuit au petit nombre usurpateur, une manœuvre qui deviendra un classique du genre. Preuve supplémentaire s’il en fallait encore une, que tant que l’État est, tous les garde-fous mis en place même constitutionnellement, seront outrepassés pour que perdure la domination oligarchique, conclusion ?… (Résistance 71)

citation_Marat

France : des millions de personnes demandent un changement de régime

Défaite et morosité : des millions de personnes se rassemblent pour un changement de régime dans la France de Macron

Par Syed Zafar Mehdi

Press TV 

25 mars 2023

Url de l’article original:

https://french.presstv.ir/Detail/2023/03/25/700399/France%C2%A0–Macron-se-trouve-dos-au-mur

Quelques jours après avoir accueilli à Paris en novembre dernier des agitateurs anti-iraniens financés par la CIA, le président français Emmanuel Macron avait qualifié avec fantaisie les violentes émeutes en Iran de « révolution ».

« La diplomatie, c’est parler avec des gens avec qui on n’est pas d’accord et essayer de faire quelque chose d’utile », avait-il déclaré à l’époque, ne sachant pas ou ne voulant pas savoir que la vraie révolution se préparait chez lui.

Au cours des trois derniers mois, des manifestations antigouvernementales ont saisi la France à propos de la décision controversée de Macron de relever l’âge de la retraite de 62 à 64 ans, rappelant à beaucoup le mouvement des Gilets jaunes, un phénomène sans précédent dans l’histoire des mouvements socio-économiques mondiaux.

Ces derniers jours, les manifestations en France ont pris de l’ampleur, des millions de personnes étant descendues dans la rue à travers le pays, exigeant le renversement du gouvernement impopulaire de Macron.

Selon les syndicats CGT, près de 3,5 millions de personnes ont pris d’assaut les rues lors d’une grève générale nationale jeudi, la colère du public ne montrant aucun signe d’apaisement. Bien que le président assiégé ait survécu de peu au vote de défiance de lundi, son destin politique est pratiquement scellé.

GJ_repression_etat2

En d’autres termes, les manifestants en colère ne demandent pas simplement l’annulation du soi-disant « plan de réforme des retraites », mais appellent avec véhémence à un changement de régime en France et au bannissement de Macron.

Vendredi, le roi de Grande-Bretagne Charles III a également été contraint d’annuler sa visite d’État en France alors que la violence a éclaté dans de nombreuses villes en réponse à l’appel à la grève nationale lancé par les syndicats.

Les écoles, les entreprises, les transports, les raffineries de pétrole et les centrales énergétiques ont été gravement touchés par les troubles, en particulier après que Macron a annulé la décision des législateurs de repousser la décision sans le vote du Parlement.

Jeudi, comme l’ont rapporté les médias locaux, des manifestants en colère ont scandé « Macron dehors » alors qu’ils défilaient à Paris et se rassemblaient place de la Bastille – où la Révolution française a commencé.

Dans la capitale française, des vidéos circulant sur les réseaux sociaux montraient des policiers lançant des grenades lacrymogènes sur des manifestants, forçant la fermeture de supermarchés et de fast-foods.

Plus de 500 manifestants ont été arrêtés cette semaine seulement, la plupart à Paris, bien plus que les arrestations lors des précédents cycles de manifestations en janvier et février, selon les médias français.

Les manifestations qui font rage et la répression policière brutale montrent que le président français assiégé n’a pas tiré les leçons du mouvement massif des Gilets jaunes lors de son premier mandat en 2018-19.

Dans une interview la semaine dernière, Macron a parlé de manifestations «légitimes», les différenciant des «manifestations violentes», tout en mettant en garde contre une émeute de style Capitole survenue le 6 janvier.

Il est utile de rappeler ici qu’il n’y a pas si longtemps, le président français était déterminé à donner une légitimité aux émeutiers violents soutenus par l’Occident en Iran et à qualifier leurs actes de violence et de vandalisme de « révolution ».

Le ministre français de l’Intérieur, Gérald Darmanin, lors de sa visite du siège de la police jeudi, a qualifié les manifestants de « fauteurs de troubles » qui, selon lui, « veulent renverser l’État et tuer la police ».

En Iran, cependant, des émeutiers et des terroristes qui se sont récemment déchaînés à travers le pays, tuant de sang-froid des policiers et des volontaires du Basij, ont été salués comme des « combattants de la liberté » par les responsables français.

Dans un communiqué publié vendredi, le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères, Nasser Kanaani, a poliment rappelé aux autorités françaises leur responsabilité de parler aux manifestants et d’écouter leurs doléances, au lieu de se mêler des affaires intérieures des autres pays.

Remarquablement, alors que les grands médias occidentaux sont devenus fous pendant les émeutes en Iran et ont effrontément poussé à un récit du «changement de régime» par la déformation des faits, les protestations actuelles en France font passer Macron pour une victime en mettant les manifestants français pourtant « pacifiques » sur le banc des accusés, pour avoir exigé une justice sociale.

Selon les sondages, les deux tiers de la population française ont rejeté la réforme des retraites de Macron et des millions de personnes sont déjà dans la rue depuis la mi-janvier, ce qui signifie que « c’est écrit sur le mur » ou plutôt on entrevoit déjà ce qui attend Macron au final.

La France d’aujourd’hui n’est pas à bout de ces troubles civils. Elle fait déjà face à une guerre civile. Le gouvernement impopulaire de Macron est condamné et le président assiégé lui-même écrit sa nécrologie.

L’heure est au « changement de régime » en France. Et ce changement ne nécessite aucune intervention extérieure. Les Français sont assez mûrs pour ne plus avoir bientôt affaire avec Emmanuel Macron.

Syed Zafar Mehdi est un journaliste, commentateur politique et auteur basé à Téhéran. Il a réalisé des reportages pendant plus de 13 ans sur l’Inde, l’Afghanistan, le Cachemire et l’Asie occidentale pour des publications de premier plan dans le monde entier.

= = =

Il n’y a pas de solution au sein du système ! (Résistance 71)

Comprendre et transformer sa réalité, le texte:

Paulo Freire, « La pédagogie des opprimés »

+

5 textes modernes complémentaires pour mieux comprendre et agir:

Guerre_de_Classe_Contre-les-guerres-de-l’avoir-la-guerre-de-l’être

Francis_Cousin_Bref_Maniffeste_pour _un_Futur_Proche

Manifeste pour la Société des Sociétés

Pierre_Clastres_Anthropologie_Politique_et_Resolution_Aporie

Société des sociétés organique avec Gustav Landauer

peuple_en_arme

Manifeste conspirationniste

DrBones_Insurrection et Utopie

3-textes-de-reflexions-sur-le-peuple-en-armes-la-resistance-et-la-rebellion

construction_ruines

2022-rebelles-rien

GR2

Nanotechnologie, ARNm, armes biologiques et réalité transhumaniste (Résistance 71 )

Posted in 3eme guerre mondiale, actualité, altermondialisme, coronavirus CoV19, crise mondiale, guerres hégémoniques, ingérence et etats-unis, militantisme alternatif, N.O.M, néo-libéralisme et paupérisation, neoliberalisme et fascisme, pédagogie libération, politique et social, politique française, résistance politique, santé et vaccins, science et nouvel ordre mondial, sciences et technologies, société des sociétés, technologie et totalitarisme, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , , , , , , on 23 mars 2023 by Résistance 71

 

transhumanisme1

Résistance 71

23 mars 2023

Au vu de cet aspect, de cette tournure qu’a pris de manière induite et forcée, la trajectoire de l’humanité, plus grand chose d’autre n’a d’importance aujourd’hui, pas même cette guerre en Ukraine, toute aussi créée et remplissant son rôle accessoire de grande diversion à l’attaque biologique que subit l’humanité depuis novembre 2019 et que l’oligarchie veut rendre « mondiale » mais non thermo-nucléaire, ce qui nuirait à leur projet transhumaniste final.
Nous sommes menés pas à pas vers une nouvelle réalité sociale totalement fabriquée par une caste privilégiée qui a compris que le système étatico-marchand classique est arrivé à sa date de péremption. Cette nouvelle réalité fabriquée et imposée tout aussi coercitivement que l’autre, est celle du monde 100% numérisé où l’humain ne s’adapte plus, mais en est une partie intégrante, fusionné dans la machinerie numérique. C’est le monde du « transhumanisme », qui comme l’ancien monde aura deux vitesses, deux castes bien distinctes comme déjà bien illustrées par Fritz Lang en 1927 dans son remarquable « Metropolis ».
La nouvelle réalité numérique totale, véritable dictature technotronique, se met en place via de nouvelles technologies telle que celle employée dans l’arme biologique utilisée contre l’humanité : la technologie à ARN messager ou ARNm, qui provoque intentionnellement maladies, handicaps et morts avec pour but ultime de créer des corps hybrides humain/machine par la nanotechnologie programmable et sensible aux ondes électro-magnétiques, fusionnant avec une nouvelle réalité numérique du tout connecté et sa grille de contrôle planétaire.
Cette nouvelle réalité sociale transhumaniste aura, comme l’ancienne réalité, deux castes et deux vitesses, pourquoi changer une recette élitiste fonctionnant si bien pour la caste des privilégiés… Celle-ci aura pour but le Saint Graal élitiste : la fontaine de jouvence, pour résumer au mieux. Pour la plèbe survivante de l’holocauste eugéniste en cours et à venir (si on les laisse faire les psychos aux manettes élimineront 90% de la population mondiale, c’est à dire environ 7 milliards de personnes…), ce sera la mise en esclavage technotronique perpétuel dans un savant mélange de « 1984 », « Meilleur des mondes »,  « Minority Report », « Brazil », « Gatacca » et « Blade Runner » pour se l’illustrer du mieux possible, le tout agrémenté de « crédit social » à la chinoise.
Une des technologies utilisées par parvenir à ce but ultime est la nanotechnologie ARNm qui a été injectée à des centaines de millions de personnes à travers le monde depuis 2020, technologie dont les brevets sont explicites concernant leur fonction et capacité (cf nos traductions des recherches de Karen Kingston à ce sujet sur ce blog). La technologie transformant le génome humain est déjà en place dans un grand nombre de personnes sur cette planète, attendant une activation pour les survivants, dans un environnement 5G / villes « intelligentes » et au-delà.

 

5G_dictature_technotronique

A cet effet, le 12 septembre 2022, le président yankee Joe Biden a signé l’exécutive order / décret concernant « L’avancée de l’innovation biotechnologique et bio-industrielle pour une bio-économie américaine sûre et durable ». Dans ce décret il est stipulé ceci:
« Pour que la biotechnologie et l’industrie biologique nous aident à réussir nos objectifs sociétaux*… nous devons développer des technologies et des techniques d’ingénierie génétique afin d’être capables d’écrire des circuits pour les cellules et être capables de programmer la biologie de manière prévisible de la même façon que nous écrivons un programme et un logiciel informatiques.« 
(*) les objectifs sociétaux étant… le transhumanisme.
Ces technologies existent déjà, elles ont été utilisés sur des populations ignorant qu’elles étaient cobayes. Un tel décret ne fait que justifier « a posteriori » ce qui a déjà été fait en grande partie. Comme ceci constitue un crime contre l’humanité en bonne et due forme, tout est fait pour en minimiser l’impact et à enfermer toute vérité dissidente dans le cadre habituel « conspirationniste », cadre inventé en 1963 par la CIA pour qualifier ceux qui ne croyait pas en la version officielle martelée de l’assassinat de JFK.
Ne nous leurrons pas : l’humanité est, depuis 2019, sous une attaque générale et vicieuse qui vise à la transformation même du génome humain, cette attaque est menée par la caste élitiste et eugéniste qui a saisi le pouvoir de longue date et l’exerce au travers des cartels banquiers et industriels. Cette pourriture est obsédée depuis des générations par l’eugénisme, elle nous voit comme des cafards devant être éliminés pour qu’elle puisse jouir de la planète pour elle seule. Dans ce processus de folie psychotique, elle détruit tout sur son passage et mène le monde et l’humanité vers un chaos terminal et nihiliste.

transhumanisme2

Ils iront au bout de leur projeeeeeeeet si nous les laissons faire. Nous avons parlé de longue date de la « croisée des chemins » à laquelle l’humanité allait arriver… Nous y sommes. Nous avons encore le choix, mais plus pour longtemps.
L’antidote à cette pourriture de dégénérescence sociale est nous, les peuples, mais conscients et volontaires dans une transformation, humaine celle-là, de notre société en une société des sociétés horizontale, de l’amour et de l’entraide, de la complémentarité et de l’association libre, celle de notre humanité achevée, naturellement et non pas hideusement transfigurée par des apprentis sorciers fous en mal de domination absolue. Croire encore pouvoir changer ce système inique et criminel est au mieux bien naïf et au pire complice. Nous devons en sortir, détruire à tout jamais la pyramide du pouvoir étatico-marchand.
Le monstre transhumaniste qui pointe le museau hors de sa chrysalide est l’aboutissement logique du système en place, devenu incapable de se reproduire et de se perpétuer. Cela ne veut en rien dire que ce qui est fait en substitution « pour notre bien » et surtout celui de l’oligarchie, soit la meilleure des choses pour l’humanité, bien au contraire. Nous sommes à cette croisée des chemins. Nous devons prendre une décision par et pour nous-mêmes et cesser de nous laisser dicter le quoi, comment et que faire…
L’heure a sonné. Faisons ou mourons. Plus on approche de l’échéance, plus les choses, de fait, se simplifient.
Dans l’esprit de Cheval Fou

En español (Federacion Anarquista Iberica)

= = =

Il n’y a pas de solution au sein du système ! (Résistance 71)

Comprendre et transformer sa réalité, le texte:

Paulo Freire, « La pédagogie des opprimés »

+

5 textes modernes complémentaires pour mieux comprendre et agir:

Guerre_de_Classe_Contre-les-guerres-de-l’avoir-la-guerre-de-l’être

Francis_Cousin_Bref_Maniffeste_pour _un_Futur_Proche

Manifeste pour la Société des Sociétés

Pierre_Clastres_Anthropologie_Politique_et_Resolution_Aporie

Société des sociétés organique avec Gustav Landauer

 

yin-yang_celeste

La dictature technotronique passe par la grille 5G, la géolocation des individus et le commerce « 3D Secure », donc BOYCOTT de toute cette fumisterie totalitaire !

Posted in 3eme guerre mondiale, actualité, guerres hégémoniques, Internet et liberté, média et propagande, N.O.M, politique et lobbyisme, politique et social, politique française, résistance politique, science et nouvel ordre mondial, sciences et technologies, technologie et totalitarisme, terrorisme d'état, Union Europeenne et nouvel ordre mondial with tags , , , , , , , , , on 20 mars 2023 by Résistance 71

FO_5G

Stoppons la dictature technotronique !

Pour obliger toute la population à avoir un portable, ils veulent imposer le 3D secure pour l’achat 

BOYCOTT DU 3D SECURE !!…

Anonyme

20 mars 2023

Non au 3D secure! Non à la dictature de géolocalisation et de code spécial (qui peut être programmé pour imposer d’autres codes comme celui des injectés) pour faire des achats en ligne, code qui pourra devenir celui des injectés pour imposer la piqouze par la suite et géocalisation qui permettra la dictature de la zone 15 minutes en empêchant les gens d’acheter au delà de leur zone de 15 minutes!

Pour obliger toute la population à avoir un portable, les banques bloquent désormais tous les sites commerçants en ligne qui n’ont pas adopté le 3D secure.

j’ai appris cette nouvelle au plus grand des hasards, en voulant acheter sur un site en ligne sans 3D secure que j’utilise depuis des années, sauf que là, grosse surprise, le paiement était bloqué par la banque.

en allant sur un autre site commerçant avec 3D secure, cela marchait.

mais en revenant sur le site sans 3D secure, cela ne marchait pas.

cela venait donc bien du site commerçant sans 3D secure, et pas de moi.

j’ai donc compris qu’ils ont décidé de forcer les sites commerçants résistants au 3D secure à passer au 3D secure en bloquant tout achat sur leur site.

Maintenant, pourquoi le Nouvel Ordre mondial est si obsédé à vouloir qu’on ait tous un portable?

les dictatures que permettent le portable:

– le traçage des faux contacts des écouvillons PCR dangereux

https://www.midilibre.fr/2020/10/02/coronavirus-un-test-covid-perce-la-paroi-de-son-cerveau-operant-la-fuite-de-liquide-cephalo-rachidien-9112659.php

– la dictature des villes de 15 minutes avec portable GPS (voilà pourquoi ils veulent empêcher les gens de sortir de leurs zones de 15 minutes, car les arbres des forêts bloquent la 5G et empêchent la dictature numérique https://resistance71.wordpress.com/2023/03/06/dictature-technotronique-les-arbres-notre-bouclier-contre-la-5g-letale/)

– rafle des gens pour les injections et écouvillonnages dangereux forcées

et le 3D secure peut rajouter d’autres dictatures à la liste:

– il géocalise l’acheteur au moment de l’achat avec la carte bancaire, ce qui veut dire qu’ils peuvent à tout moment programmer une fonction pour empêcher un acheteur d’acheter un produit qui n’est pas dans sa zone de 15 minutes

PEG et l’achat de la viande

voilà pourquoi ils veulent piqouzer les animaux de ferme avec le graphène de Pfizer également, parce que Bill Gates a dit que les flatulences des animaux de ferme causent le faux réchauffement climatique, évidemment, c’est uniquement une excuse pour que les gens soient obligés d’acheter les viandes artificielles de Bill

il y a des actionnaires dans ce nouveau business, et il y a fort à parier qu’il n’y aurait plus d’étiquette pour savoir si on achète c’est la vraie viande ou fausse comme dans le film de l’aile et la cuisse de Louis de Funès

https://www.forbes.com/sites/stephenmcbride1/2021/03/22/bill-gates-wants-rich-countries-to-move-to-100-synthetic-beef-but-heres-the-opportunity-behind-this-trend/

https://resistance71.wordpress.com/2023/03/13/covid-19-pfizer-et-injections-mortelles-a-arnm-lingredient-oxyde-de-graphene-confirme-par-un-document-interne-de-pfizer-karen-kingston/

– si la monnaie numérique devient également obligatoire dans le monde physique, l’acheteur ne pourra pas utiliser sa carte au delà de sa zone de 15 minutes, avec le 3D secure portable GPS

– avec le 3D secure, ils peuvent bloquer les comptes des non injectés, en rajoutant un autre code à remplir en plus du code sécurité habituel, celui des injectés indiqué sur leur pass OGM, ceux qui refusent le poison graphène PEG (polyéthylène glycol avec choc anaphylactique respiratoire), pourront ne valider aucun achat à l’avenir

https://resistance71.wordpress.com/2023/03/13/covid-19-pfizer-et-injections-mortelles-a-arnm-lingredient-oxyde-de-graphene-confirme-par-un-document-interne-de-pfizer-karen-kingston/

comme par hasard, ils commencent cette dictature du 3D secure au mois de mars où l’inflation commence à se sentir

et il suffit de voir ce site qui dénonce les arnaques et piratages commises avec le 3D secure, pour savoir que le 3D secure n’est là que pour enlever la liberté aux citoyens, et non assurer la sécurité de leurs achats en ligne 

https://www.signal-arnaques.com/scam/view/389048

PS: l’autre but des villes de 15 minutes, c’est d’emprisonner les gens dans des zones et les empêchant d’aller dans la nature, champs, forêts, campagne , mer pour se ressourcer, uniquement le béton avec la nourriture artificiel de Bill Gates

https://resistance71.wordpress.com/2013/03/25/lescroquerie-du-rechauffement-climatique-anthropique-les-dessous-de-lheure-de-la-terre-reflechissez-y-2-minutes/

https://resistance71.wordpress.com/2023/02/25/dictature-technotronique-la-promotion-de-la-grille-de-controle-planetaire-via-les-ville-quart-dheure-une-realite-en-marche-childrens-health-defense/

Un parti canadien s’exprime sur l’arnaque CO2 et pousse pour sortir son pays de l’accord de Paris et des dictatures de carbone

https://t.me/RSAfrance/16112

= = =

Il n’y a pas de solution au sein du système ! (Résistance 71)

Comprendre et transformer sa réalité, le texte:

Paulo Freire, « La pédagogie des opprimés »

+

5 textes modernes complémentaires pour mieux comprendre et agir:

Guerre_de_Classe_Contre-les-guerres-de-l’avoir-la-guerre-de-l’être

Francis_Cousin_Bref_Maniffeste_pour _un_Futur_Proche

Manifeste pour la Société des Sociétés

Pierre_Clastres_Anthropologie_Politique_et_Resolution_Aporie

Société des sociétés organique avec Gustav Landauer

experience-de-milgram-rien-241122

La mafia khazare et son Nouvel Ordre Mondial sont-ils en train de boire le bouillon ? (Veterans Today)

Posted in 3eme guerre mondiale, actualité, colonialisme, crise mondiale, guerre iran, guerre ukraine, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, ingérence et etats-unis, média et propagande, militantisme alternatif, pédagogie libération, politique et social, résistance politique, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , on 16 mars 2023 by Résistance 71

RothRockdominion

La cabale khazare Rothschild de l’état profond est en train de s’effondrer

Joachim Hagopian

7 mars 2023

Url de l’article original :

https://www.veteranstoday.com/2023/03/07/the-rothschild-deep-state-cabal-is-imploding/

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

La même monumentale année qui vit le début de la révolution américaine en 1776 fut aussi l’année où l’ex-jésuite Adam Weishaupt fonda en Bavière son ordre des Illuminati, sponsorisé par Mayer Amschel Rothschild, patriarche de la maison des Rothschild à Francfort, Allemagne. Ce fut le troisième président des Etats-Unis, Thomas Jefferson, qui refusa le renouvellement de la charte de la First Bank of America contrôlée par les Rothschild, en 1811. La révolution américaine avait peut-être lutté contre le roi George et la monarchie britannique, mais pas pour l’indépendance vis à vis du cartel de banque centrale géré par les Rothschild, qui contrôlaient 70% des intérêts étrangers de la First Bank of America et de la dette des citoyens américains. A la fin des huit années de présidence du premier président américain, George Washington, l’agent fédéraliste des Rothschild, Alexander Hamilton,, installa la First Bank of America en 1791.

En ne renouvelant pas la charte de la banque, Jefferson vira la banque Rothschild hors des Etats-Unis, ce qui devint la base pour la première guerre américaine en tant que nation souveraine de 1812, toujours contre le même ennemi britannique. Cette guerre combattue pour une indépendance de la City de Londres et de ses banques, n’a fait que plonger la jeune Amérique dans toujours plus de dettes de guerre, alors que Nathan Rothschild soutenant les deux cotés de tout conflit, était déterminé à mener les Etats-Unis à la banqueroute et la forcer à être recolonisée. Malgré la victoire américaine durement gagnée, dès 1815 avec la dette américaine ayant triplé à 119,2 millions de dollars, les Etats-Unis étaient déjà financièrement une endettée majeure devant la tristement célèbre dynastie banquière. Cette même année, réalisant une grosse fortune avec le résultat de la bataille de Waterloo par des investissements sous délits d’initiés, le rayonnant escroc Nathan Rothschild proclama :

“Peu m’importe la marionnette placée sur le trône d’Angleterre pour diriger l’empire. Celui qui contrôle la source monétaire de la Grande-Bretagne contrôle l’empire britannique et je contrôle la source monétaire britannique.”

Malheureusement, la guerre de l’indépendance financière des Rothschild de l’Amérique en 1812 fut perdue. Un court extrait de ma série de livres Pedophilia & Empire, livre 3, chapitre 1 sur la famille Rothschild :

“En 1816, avec la seconde banque des Etats-Unis forcée sur les citoyens américains, de fait, les Rothschild ne faisaient qu’établir leur possession prédatrice sur les Etats-Unis. Et une fois de plus, le contrôle privé de la source monétaire américaine attaché à un intérêt parasite se retrouva dans les coffres de quelques 1000 investisseurs étrangers avec le plus jeune frère de Nathan Rothschild, le baron James de Rothschild détenant les actions de contrôle depuis Paris.”

Lorsque la charte de la Second Bank of America dût être renouvelée 20 ans plus tard en 1836, Nathan Rothschild mourut cette année là. Mais son frère James de Rothschild assumant le contrôle des branches de Londres et de Paris, lutta salement comme d’habitude pour le renouvellement de la charte. Il trouva son équivalent en la personne du très déterminé président américain Andrew Jackson qui releva le défi, déclarant la guerre à la maison Rothschild :

“Vous êtes un nid de vipères. J’ai l’intention de vous expulser et par dieu éternel, je vais vous expulser.”

Le coup du président Jackson pour s’opposer au système centralisé des marchands du temple fut rempli de succès, virant une fois de plus les Rothschild de l’Amérique et la seconde tentative de la dynastie de saisir les Etats-Unis fut déjouée, du moins temporairement. Mais, l’année précédente, au cœur de la bataille pour le contrôle privé de la banque centrale états-unienne, Jackson évita de peu une balle destinée à l’assassiner, tentative attribuée à la colère des Rothschild à son encontre. De 1836 à 1913 (NdT : date de la signature du décret de création de la “Banque de la Réserve Fédérale des Etats-Unis”, décidée préalablement dans une réunion top-secrète en 1910 des banquiers privés sur l’île Jekyll au large des côtes de l’état de Georgie…), les Etats-Unis furent essentiellement libres des sangsues traîtresses Rothschild d’Europe, ce qui mena à la plus longe période de croissance économique et de prospérité de l’histoire de la nation.

Ayant acquis le contrôle des banques centrales en Europe par la possession par Nathan Rothschild de la Banque d’Angleterre au tout début du XIXème siècle (NdT : Banque d’Angleterre créée par Guillaume III d’Orange en 1794), la Compagnie des Indes britanniques (British East India Company) le monopole sur le commerce International, incluant le commerce de la drogue (NdT : guerres de l’opium en Chine, qui ont inféodé ce pays à la City de Londres depuis…) et le commerce des esclaves, cette entreprise s’étendait sur le monde entier de l’Afrique à l’Asie en passant par l’Europe, les océans indien et pacifique et toute l’Amérique du Nord, le cartel banquier international consolida son pouvoir du commerce de l’argent et de la dette ainsi que du commerce général sur tous les continents. Mais une très grande nation, s’étendant sur deux continents résista et évita les griffes des Rothschild durant quelques siècles. Ainsi, la Russie fut ciblée de manière répétée alors que sa monarchie de la dynastie des Romanov parvenait à échapper à la conquête prédatrice des Rothschild, mais pas sans une rétribution meurtrière. De l’auteur du livre New World Order: Eustice Mullen :

“Après la chute de Napoléon, les Rothschild tournèrent toute leur haine contre les Romanov. En 1825, ils empoisonnèrent Alexandre I ; en 1855, ils empoisonnèrent Nicolas I. D’autres assassinats suivirent, culminant avec la nuit du 6 novembre 1917, lorsque une douzaine de Gardes Rouges conduisirent un camion dans le bâtiment de la banque impériale de Moscou. Là, ils s’emparèrent de la collection impériale de bijoux et de 700 millions de dollars en or, un butin de plus de un milliard de dollars. Le nouveau régime confisqua aussi 150 millions d’acres de terre en Russie propriété d cela famille royale.”

En plus d’un siècle d’assassinats des tsars Romanov par empoisonnement, quand le tsar Alexandre II vint en aide à Abraham Lincoln durant la guerre de sécession, ce qui en bien des points porte témoignage à l’assistance de la Russie à la préservation de l’Union, le vindicatif cartel Rothschild, principal soutien financier de la Confédération sudiste, voua vengeance éternelle contre la Russie et sa famille royale. La guerre de Rothschild and Co. Contre la Russie aujourd’hui en Ukraine n’est que le résultat de cette longue histoire…

Juste avant la première guerre mondiale planifiée par les Rothschild en 1914, quelques mois plus tôt à la fin 1913, ils passèrent subrepticement au Congrès leur loi sur la Réserve Fédérale le 23 décembre, alors que la vaste majorité des parlementaires avaient déjà quitté le congrès pour les congés de Noël et de fin d’année. Le rendez-vous de l’île Jekyll (NdT : comme nous l’avons stipulé plus haut, qui eut lieu en 1910) des architectes de la loi sur la Réserve Fédérale (NdT : qui n’a de “fédérale” que le nom car c’est un cartel de banques privées aussi “fédérales” que l’est “Federal Express”…) incluait des banquiers comme Paul Warburg, l’agent de banque centrale des Rothschild né en Allemagne et envoyé aux Etats-Unis et qui fut le second vice-président de la “Fed” La continuité de pensée se maintient chez les Warbug comme le déclara de manière emphatique le fils de Paul, James Paul Warbug, devant le comité sénatorial américain des affaires étrangères en 1950 :

“Nous aurons un gouvernement mondial que nous soyons d’accord ou pas. La question est seulement de savoir si ce gouvernement mondial se fera par consentement ou de force.”

Ainsi, la troisième banque centrale privée Rothschild en Amérique fut établie pour prendre un contrôle permanent du système d’usure crédit/dette sur la source monétaire américaine, au travers de la corruption de la classe politique marionnette de Washington D.C et du peuple américain par le système fabriqué et manipulé du crédit/dette. 1913 fut aussi l’année où fut votée la loi sur l’impôt sur les revenus, ponctionnant de manière illégale les dollars d’impôt, escroquant les salariés états-Uniens afin de payer les intérêts des prêts bancaires de guerre aux créditeurs du cartel. Le cycle de contrôle des plus vicieux est cette manière par laquelle la mafia khazare et ses escrocs ont opéré de manière maligne depuis les jours de leur changement d’identité du royaume kharar il y a plus d’un millénaire. (à lire ici, en anglais : https://www.veteranstoday.com/2022/03/10/the-hidden-history-of-the-incredibly-evil-khazarian-mafia/)

RKM2
« Salut, je m’appelle Jacob Rothchild, ma famille pèse 500 mille milliards de dollars,
nous possédons presque toutes les banques centrales au monde,
nous avons financé les deux côtés de chaque guerre depuis Napoléon,
nous sommes proprios de vos médias, de votre pétrole et de votre gouvernement ;
et pourtant, vous n’avez probablement jamais entendu parler de moi… »

Les contrôleurs de la banque centrale Rothschild ont loué les services d’un des leurs, le distant cousin Karl Marx pour écrire son “Manifeste du Parti communiste” en 1848 et ce fut l’argent du cartel Rothschild avec leur agent Jacob Schiff aux Etats-Unis, qui financèrent la révolution bolchévique de ses comparses juifs et complotèrent l’assassinat du tsar Nicolas II et sa famille en 1917. Le milliard plus de dollars volés d’or russe est dit avoir été stocké dans les chambres souterraines de la Banque d’Angleterre des Rothschild à la City. Une suite d’histoire de mensonge, de meurtre, de guerre, de corruption et d’appétit insatiable pour les richesses et le pouvoir, vieille de plusieurs siècles, caractérise tout ce qui est aujourd’hui derrière la mafia khazare de la dynastie bankster ancrée dans le vieux royaume khazar d’il y a plus d’un millénaire. Plus proche de ce siècle historiquement, la tyrannie du gouvernement mondial et de la dépopulation eugéniste ont toutes deux reflété les obsessions de l’élite (autoproclamée).

Les crimes des Rothschild financèrent les trois plus grands dictateurs sanguinaires de toute l’histoire humaine. La révolution russe de 1917 vit la naissance et montée d’une union soviétique lénino-staliniste d’obédience marxiste, qui tua quelques 66 millions de Russes pour l’essentiel chrétiens. Puis, à partir du tout début des années 1930, les Rothschild et leurs acolytes Rockefeller et Bush, financèrent la montée et la mise au pouvoir d’Adolf Hitler. Le sacrifice de soi-disant 6 millions de juifs durant la seconde guerre mondiale fut froidement utilisé comme levier de négociation sioniste pour faire accepter la fausse affirmation des Ashkénazes non-hébreux d’un “droit de naissance de peuple élu” pour une patrie en Palestine, alors promise au Lord Lionel Rothschild par la déclaration de Balfour de 1917. Trois décennies plus tard, la promesse fut remplie avec la création de l’état juif. Malgré un héritage non-hébreu, ashekenaze [non]juif qui remonte au temps des tribus nomades turques, ces populations représentent aujourd’hui 90% de la population israélienne.

La déclaration de Balfour fit aussi une autre promesse :

“… Rien ne doit être entrepris portant préjudice aux droits civils et religieux des communautés non-juives existantes en Palestine.”

L’étant juif, depuis sa création en 1948, ce qui fait trois quarts de siècle maintenant, a brutalement poussé vers la sortie les arabes sémites vivant en Palestine, leur patrie ancestrale de droit, pourtant ils ont été systématiquement détruits par la politique officielle d’apartheid génocidaire d’Israël. Ce fait n’est en rien “antisémite” et ne devrait jamais être permis ni toléré par le reste du monde et pourtant cela se passe en toute impunité depuis bien trop longtemps. Cette réalité honteuse est largement due à l’influence de la maison sioniste des Rothschild et son contrôle sur Israël.

Dans les années 1930, les Rothschild ont aussi pomponné et soutenu un autre (futur) dictateur notoirement éduqué à Yale : Mao Zedong, soutenant aussi secrètement son génocide de près de 65 millions de ses propres concitoyens sacrifiés. Au cours des siècles, on peut distinguer un schéma, celui de ces lignées de génocidaires, emmenés par les dynasties Rothschild, Rockefeller et autres dans le passé (NdT : Borgia, familles royales européennes etc…), ont une très grande pratique de l’extermination à grande échelle, du financement de la montée au pouvoir de ces trois dictateurs responsables des plus grands génocides de l’histoire de l’humanité (NdT : n’oublions pas la conquête coloniale chrétienne débutant au XVème siècle qui fit aussi des centaines de millions de morts dans le monde, plaçant l’église facilement sur le podium des pires génocidaires de l’histoire de l’humanité), ceci avant le génocide actuel sans précédent contre la race humaine contemporaine (NdT : via l’arme biologique des injections à ARNm “anti-COVID19”).

En 1933, les globalisâtes de cette époque tentèrent leur premier coup majeur contre le gouvernement des Etats-Unis dans une tentative de renversement du président Franklin Delano Roosevelt qui échoua, empêchée par la seule intervention du héros de guerre le plus décoré de l’armée américaine et général du corps des US Marines, le général Smedley Butler (NdT : auteur du célèbre ouvrage “La guerre est un racket”). Son intervention arrêta le coup d’état, l’exposant publiquement dans la presse et son livre en 1934. Bien que son intervention courageuse empêcha la traîtresse subversion commise par quelques uns des conspirateurs les plus riches des Etats-Unis comme ces capitaines d’industries, banquiers et politiciens, parmi eux la grande fortune des machines à coudre Singer, Robert Sterling Clark et le père du George Herbert W. Bush (Bush I), Prescott Bush, qui fut durant la seconde guerre mondiale le directeur de l’Union Banking Corp., l’entreprise financière Bush liée au financement, aide et développement de l’ennemi nazi des Etats-Unis, Adolf Hitler ; et pourtant, ce passé éloquemment traître à la nation fut camouflé et Prescott Bush devint repésentant du Connecticut au sénat des Etats-Unis…

Bien sûr, les familles du crime Bush-Clinton sont notoires pour se tirer des pires affaires de félonie et de haute trahison. Le pédophile Bush senior fut impliqué dans le plus grand réseau de trafic sexuel d’enfants rendu public aux Etats-Unis et étiqueté le “scandale Franklin” impliquant des enfants du Nebraska, certains de la Catholic Boys Town directement trafiqués vers la Maison Blanche durant les administrations Reagan-Bush.

Alors que la famille du crime Bush est sataniste, leur comparse satanique arrêté dans ce scandale et son camouflage fut l’homme de paille Lawrence E. King, alors que toute l’opération fut balayée promptement sous le tapis et alors que le chef de réseau King, aidé par des comparses satanistes, comme le colonel Michael Aquino et son abandon d’une valise remplie d’argent liquide pour King dans un hôtel. Tout comme Epstein, King reçut un traitement privilégié avec quasiment pas de prison pour ses crimes contre nature.

Bien sûr, Aquino est toujours libre malgré son implication dans de nombreux pédo-scandales, protégé par son statut militaire de haut rang dans le système américain du programme de contrôle psychologique MK Ultra, identifié par un bon nombre d’enfants victimes au cours du scandale de la crèche du Presidio et fut aussi impliqué par Kathy O’Brien en tant que programmateur MK-Ultra de haut rang. Le trafiquant d’enfants à des fins sexuelles le plus connus d’Amérique, Jeffrey Epstein, est supposé décédé et son associée / maîtresse dans le crime, Ghislaine Maxwell, est en prison pour 20 ans dans un pénitencier fédéral de Floride.

Alors que le scandale Franklin incrimine la famille du crime Bush, à la fois l’opération Epstein-Maxwell et celle du scandale du “pizzagate” expose les familles du crime  Rothschild, Clinton, Podesta, Obama et Biden, incluant Donald Trump déclarant à quel point “Epstein était un super mec” dans un article du New York Magazine en 2004, ajoutant comment il aime “les petits jeunes”, clin d’œil, clin d’œil… Le fait est que l’uniparti de l’Amérique est infesté de centaines de pédophiles notoires compromis et de gardiens du temple qui continuent à évoluer librement, malgré les tonnes de preuves des crime commis capturées par les caméras.

En dehors de King, Epstein et Maxwell, aucune arrestation ni mises en accusation de quelques pédo-criminels que ce soit des familles royales britannique, belge ou hollandaise, des présidents, premiers ministres ou milliardaires comme Bill Gates (NdT ; et ses escapades aujourd’hui bien connues sur le “Lolita Express” d’Epstein…), de ces centaines voire milliers de politiciens, juges, chefs de police, généraux, grands PDG, banquiers, VIP et autres saltimbanques du monde du show business, apeurés par le chantage et tous coupables d’horribles abus sexuels sur mineurs et enfants et qui doivent toujours faire face à leur impie karma.

Parce que tant de cette vérité choquante accélérée sort chaque semaine, avec une chance sur 6 milliards d’avoir un tel désastre chimique dans le déraillement d’un train en Ohio, des tremblements de terre provoqués pour punir des nations alignées avec la Russie (NdT : Turquie et Syrie), tout cela ne faisant qu’incriminer toujours plus les contrôleurs et leurs marionnettes aux plus hauts échelons du pouvoir occidental. La raison pour laquelle la guerre en Ukraine est si énorme maintenant, mettant tant de choses en jeu, est parce que le schéma du gouvernement mondial de ce Nouvel Ordre Mondial chevauche le cheval de la défaite des contrôleurs en Ukraine par la Russie alors que leur “cours de récré” sataniste devient de plus en plus exposée au grand public. Tous ces hauts criminels du contrôle sont alignés sur la dynastie Rothschild qui est au sommet de cette chaîne alimentaire prédatrice, occupés à faire chanter, corrompre, et réduire au silence faits et diseurs de vérité par tous les moyens possibles et nécessaires. Ceci afin d’assurer que leur petite coterie élitiste psychopathe demeure hors de portée et immunisée contre toute mise en accusation et comparution devant des tribunaux, ce qui serait bien sûr pourtant une mesure de salubrité publique.

Ils savent qu’il y a bien plus de preuves de leur culpabilité criminelle qu’il n’en faut dans le domaine public pour faire condamner ces tueurs génocidaires pour leurs crimes sans fin contre l’humanité et ils savent aussi pertinemment que Nous, les peuples, resserrons l’étau de plus en plus. A cause de tout cela, ces monstres veulent déclencher un Armaguedon nucléaire. Nous vivons une époque épique et bien que des millions de personnes aint déjà péri et peut-être que quelques milliards vont sans doute suivre dans cette guerre entre le bien et le mal, nous les avons néanmoins mis en fuite, ils cavalent tels les cafards pour se planquer dans les ténèbres. Mais armée et unie par la vérité, justice sera faite.

Comme conséquence du renversement secret subversif du gouvernement des Etats-Unis ayant eu lieu ces dernières années, à la fois l’absence complète de loi et l’échec traître et rampant d’appliquer la constitution des Etats-Unis, opère, en ce moment, un éveil du peuple américain et des peuples du monde, de leur torpeur et à s’animer d’une colère des plus justes jour après jour, avec toujours plus de gens comprenant de quoi il retourne. Les pères fondateurs remirent les droits fondamentaux de la liberté sur chaque citoyen, nous donnant une justification légale claire et concise afin de pouvoir “abolir” le régime traître et illégitime qui occupe Washington D.C aujourd’hui. Prenant en compte les actions terroristes répétées du gouvernement américain constituant un démocide contre son propre peuple tout en ayant commis des actes de guerre contre des alliés proches des Etats-Unis comme l’Allemagne avec l’affaire du sabotage des oléoduc NordStream I et Ii, l’intention du régime Biden (NdT : qui n’est, comme celui de Macron en France, après Pompidou et Giscard, sbire et agent des Rothschild, que la suite logique de la volonté systémique de détruire les peuples et de les réduire en esclavage moderne) de détruire à la fois l’Amérique et l’occident doit être immédiatement opposée et stoppée.

Une majorité croissante d’Américains désapprouve la performance de Biden comme président dans sa fonction usurpée et ce encore plus que tout autre président de l’histoire moderne des Etats-Unis et des 78 années de sondage présidentiel. […] Les trois branches du gouvernement, l’exécutif, le législatif et le judiciaire ont systématiquement laissé en plan le peuple américain en violant de manière répétitive la constitution des Etats-Unis et ce en parjure évident de leur promesse légale de la servir et de la protéger.

sionisme

Ces trois branches du gouvernement ont commis une haute trahison en détruisant notre nation en commettant des crimes intentionnels mettant en danger à la fois le peuple américain et la population mondiale, qui est la cible d’une extermination par les soi-disantes élites autoproclamées. Nous devons immédiatement invoquer et mettre en place un Nüremberg 2.0 afin de juger en masse la multitude de ces traîtres génocidaires déterminés à imposer sur l’humanité leur agenda diabolique et maintenant connu de dépopulation généralisée de la planète. (NdT : le problème d’un Nüremberg 2.0 est que le procès de Nüremberg n’a condamné que des cadres nazis irrécupérables et qui en savaient trop, les faisant donc taire à tout jamais. Combien de hauts fonctionnaires nazis, de Dr Mengele, sont passés au travers et ont été recyclés dans le système occidental.. et soviétique… au cours de “l’opération trombone” qui vit les anglo-saxons protéger des cadres du savoir-faire nazi pour mieux les utiliser, un des exemples ayant des répercussion jusqu’à aujourd’hui, étant les chef nazis ukrainiens Bandera et consorts, recyclés par les services et échappant à la potence alors qu’ils étaient des criminels de guerre prouvés… Si le système reste en place, un Nüremberg 2.0 aura les mêmes effets, mais aujourd’hui, un tel procès ne peut avoir lieu : la corruption à tous les étages fait son office…)

L’assassinant de JFK, le président qui avait promis de “briser la CIA en mille morceaux”, de réduire le pouvoir de la FED et de mettre un terme à une déjà longue et coûteuse guerre du Vietnam, a établi la scène pour la croissance et l’épanouissement de l’état profond depuis ce fatidique 22 novembre 1963 à Dallas, Texas. Chaque président américain depuis n’a été qu’une simple marionnette pour les contrôleurs du système afin de violer la terre et l’humanité au nom des complexes militaro-industriel, chimique et pharmaceutique.

En ce siècle, la cabale criminelle infestée et contrôlée par la mafia khazare internationale a fabriqué son propre Pearl Harbor, 9/11, sacrifice de sang israélo-neoconservateur satanique après lequel s’ensuivit les actions pré-écrites du Patriot act dont le but était et est toujours de priver les Américains de leurs droits constitutionnels, jeu de perdants pour nous avec moins de liberté et moins de sécurité et jeu de gagnants pour les satanistes planqués derrière leur “guerre contre le terrorisme” fabriquée contre le croquemitaine musulman, cet islamiste qu’ils créent, financent et lancent dans leurs fausses guerres par procuration contre des ennemis inventés, venant compléter leur fausse “guerre contre la drogue” détruisant les familles afro-américaines au profit du complexe carcéro-sécuritaire, puis, lorsque cela leur convient, redonnant aux Russes et aux Chinois leur statut d’ennemis dans une guerre froide 2.0 afin de conduire l’humanité à se jeter de la falaise de l’armaguedon avec le compte-à-rebours nucléaire engagé depuis peu.

Maintenant, avec la menace de nuages en forme de champignon en toile de fond, leur cible ennemie aujourd’hui s’étend à une guerre génocidaire contre la totalité de l’espèce humaine au moyen de leur fausse pandémie au SRAS-CoV-2 / COVID19 et les injections mortifères à l’ARNm qui doit voir la fin des souverainetés des nations aux profit de l’agenda du gouvernement de l’ONU via l’OMS qui imposera toujours plus de restrictions et d’urgences sanitaires au travers de toujours plus de fausses pandémies et en déployant un arsenal biologique illimité amenant toujours plus de confinements draconiens, toujours plus d’obligations assassines, avec le déploiement des “villes quart-d’heure intelligentes” dans une grille de contrôle planétaire de surveillance de masse ; le système de “crédit social” à la chinoise gelant les comptes en banques et autres avoirs des dissidents et l’ensemble demandant une carte d’identité numérique et un sceau d’approbation pour avoir accès à un système bancaire sans argent liquide où tout est vu et contrôlé avec la monnaie numérique de la Banque Mondiale, tout cela faisant partie de leur soi-disant “Grande réinitialisation”…

Le rêve édulcoré des globalises est notre pire cauchemar, un de ceux qui n’en finissent jamais, celui d’un contrôle toujours plus affirmée sur des populations élaguées, battues, traumatisées, lobotomisées, composées de groupes d’abrutis, zombifiés, à l’ADN dévoyée, de personnes à la mentalité de ruche, survivants cyborgs contrôlés psychologiquement par l’IA. Ceci est notre pathétique futur luciférien si nous les laissons faire, si nous devenons plus faibles encore, passifs, défaits et ignorants, acceptant notre condition comme “inéluctable”. L’activisme se développe dans un mouvement planétaire de contestation contre cette guerre débâcle en Ukraine, l’inflation des prix, le projet des smart Cities et la mise en esclavage sous tutelle du FEM/Davos, contre la tyrannie technocrate (NdT : ce que nous appelons du terme emprunté au triste sbire globalisé de la cabale Zbigniew Brzezinski : la dictature technotronique, dont la fille sévit toujours dans les médias yankee et intoxiqué les citoyens qui l’écoutent…), contre le génocide, contre cette totale insanité du “wokisme”. Notre ennemi est averti et il ne fait aucun doute qu’il va continuer sa série de faux-drapeaux et lâcher toujours plus d’armes de destruction massive contre nous, mais le momentum d’une résistance croissante et d’une toujours plus forte opposition font mobiliser pour une guerre de longue haleine contre cette pourriture.

NdR71 : Nous demeurons persuadés, plus que jamais, que l’humanité triomphera, elle paiera un lourd tribut dans les années à venir, mais l’humanité s’émancipera finalement de la pourriture étatico-marchande jusqu’ici dominante et mettra en place une société des sociétés enfin émancipée et humanisée sous la bannière de l’union, de la compassion, de l’amour, de l’entraide et de la complémentarité bien comprise de notre diversité naturelle. Vérité, justice et humanité prévaudront ! Qu’on se le dise !

Joachim Hagopian est sorti de West Point (équivalent de St Cyr), ancien officier de l’armée américaine et auteur du livre “Don’t Let the Bastards Getcha Down,” mettant au grand jour un système de commandement militaire totalement pourri et décadent fondé sur le carriérisme et la pyramide de séniorité n’ayant rien à voir avec le mérite, qui de manière invariable fait sortir les meilleurs et les plus intelligents ne laissant dans le système que les médiocres et les suiveurs d’ordre qui montent l’échelle hiérarchique pour finir en généraux-politiciens et bureaucrates faits et conçus pour perdre toute guerre moderne dans laquelle les Etats-Unis s’impliquent et mise en place par les “élites” politico-banquières. Après l’armée, Joachim a obtenu un Masters en psychologie clinique et a travaillé pendant plus de 25 ans comme psychologue certifié thérapeute dans le monde de la santé mentale avec des jeunes et adolescents abusés.
NdT : deux des camarades de promotion de Hagopian à West Point sont maintenant des généraux dans l’armée américaine.

= = =

Il n’y a pas de solution au sein du système, n’y en a jamais eu et ne saurait y en avoir ! (Résistance 71)

Comprendre et transformer sa réalité, le texte:

Paulo Freire, « La pédagogie des opprimés »

+

5 textes modernes complémentaires pour mieux comprendre et agir:

Guerre_de_Classe_Contre-les-guerres-de-l’avoir-la-guerre-de-l’être

Francis_Cousin_Bref_Maniffeste_pour _un_Futur_Proche

Manifeste pour la Société des Sociétés

Pierre_Clastres_Anthropologie_Politique_et_Resolution_Aporie

Société des sociétés organique avec Gustav Landauer

ukraine_khazarie

mazi_de_lannee
non, non, pas d’antinomie là-dedans… la dure réalité historique !

Karen Kingston citée par le patron NBC de l’armée russe le général Kirilov pour ses recherches et analyses sur les injections arme biologique à ARNm anti-COVID et qui confirme les labos de guerre biologique yankees en Ukraine et ailleurs (Karen Kingston et Stew Peters)

Posted in 3eme guerre mondiale, actualité, coronavirus CoV19, crise mondiale, guerres hégémoniques, média et propagande, pédagogie libération, politique et lobbyisme, politique et social, politique française, résistance politique, santé et vaccins, science et nouvel ordre mondial, sciences et technologies, technologie et totalitarisme, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , , on 15 mars 2023 by Résistance 71

KKonSPS
« La Russie acquiert des documents des labos biologiques américains [en Ukraine] »

Cher congrès des Etats-Unis : ignorer les crimes à l’arme biologique de Pfizer ne va pas les faire disparaître, cela ne fait que rendre le gouvernement complice d’une attaque biologique sur les populations

Le congrès se fait expliquer que les injections à ARNm sont des “thérapies de transformation génétique”. Ce sont des armes biologiques. Les Etats-Unis se retrouvent complices de crimes de guerre si nous ne traduisons pas Pfizer immédiatement en justice.

Karen Kingston

13 mars 2023

Url de l’article original:

https://karenkingston.substack.com/p/dear-congress-ignoring-pfizers-bioweapon

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

J’ai eu un entretien avec Stew Peters dans son émission ( interviewed by Stew Peters ) aujourd’hui afin de discuter le fait que le chef militaire russe cite mon travail d’analyse comme partie d’une enquête criminelle internationale contre Pfizer et autres parties impliquées, qui a lâché des armes biologiques à ARNm sur les populations civiles sous le couvert des “vaccins anti-COVID19 sûrs et efficaces”

Le Lieutenant General russe Igor Kirilov, patron du département de protection NBC (Nucléaire, Biologique, Chimique) de l’armée russe, cite les travaux de Project Veritas et du Stew Peters Network, spécifiquement mentionnant mon analyse médico-légale, citant la définition légale de la technologie à ARNm en tant qu’arme biologique sous l’article 18 USC 175.

Stew Peters a posé une grande question lors de notre entretien : “Si un général de l’armée russe peut se figurer que ces injections sont une arme biologique, pourquoi notre congrès ne le peut-il pas ?”

Visionner l’entretien (en anglais) : interview here.

ARNm_danger
Attention : génocide en cours !…

Pourquoi l’armée russe lance t’elle une enquête internationale contre Pfizer, mais le congrès des Etats-Unis ne le fait pas ?

Au lieu d’utiliser les documents de Pfizer et du gouvernement américain que j’ai mis en lumière lors de mes entretiens dans les émissions de Stew Peters dans dans mon SubStack afin d’amener Pfizer devant les assises, saisir et détruire ces injections arme biologique à ARNm ; les hauts fonctionnaires américains sont menés par le bout du nez sur une fausse piste par les experts en ARNm, quelques conseillers m´´ducaux et des avocats qui affirment que les injections ARNm sont “des vaccins qui ont mal tourné” ou “des thérapies géniques” ou que Pfizer est totalement protégé de pas ses contrats avec l’armée américaine.

Tout ceci n’est que mensonge et diversion, des déclarations fausses et manipulatrices qui ne font que protéger Pfizer et tous ceux impliqué dans les technologies d’armes biologiques “vaccinales” (NdT : les Fauci, Bill Gates et leur cohorte) en retardant sa mise en accusation criminelle. Les experts qui ne font que mal représenter les matériaux disponibles, preuves ou lois à considérer ou diriger le débat sur de fausses pistes, sot tous complices de fraude extrinsèque.

Ignorer les crimes commis par Pfizer (et ses complices des gouvernements et administrations) ne fait pas disparaître ces crimes, cela ne fait que rendre l’administration fédérale américaine complice de crimes contre l’humanité

Jusqu’à ce que les Américains disent assez est assez ! Et dénoncent les mensonges, les menteurs et les couards qui protègent Pfizer de poursuites judiciaires criminelles, cette expérience perverse et criminelle sur les enfants et adultes américains avec une nanotechnologie à ARNm va continuer. Si le congrès continue de réunir des “enquêtes publiques” afin de faire caler les procédures de mise en accusation criminelle de Pfizer, les Américains et l’Amérique seront soit détruits par les armes biologiques elles-mêmes ou par le rôle complice des Etats-Unis qui ignorent ces crimes contre l’humanité à l’arme biologique. (NdT : l’un comme l’autre… sont des objectifs de l’opération…)

J’envoie mes recherches et analyses au congrès des Etats-Unis depuis mai 2021

J’ai commencé à envoyer mes recherches et analyses à des membres du congrès des Etats-Unis en mai 2021 (US Congress members in May of 2021.) Dans un courriel que j’ai envoyé à quelques élus, je dis clairement :

“SVP, ayez un expert en recherche médicale sur les maladies auto-immunes lire et analyser ce brevet et ceux mis en lien dans ce courriel. Je pense qu’il conclura que les injections ARNm anti-COVID-19 sont des armes biologiques qui contiennent des viruses chimériques (fabriqués) en gain de fonction (GdF) ainsi que des toxines sous couvert de vaccins à ARNm combinés avec une plateforme de Nano Particule Lipidique (NPL) thérapeutique.
D’après le brevet en question, les NPL peuvent cibler des systèmes et des organes spécifiques du corps incluant, sans en être limités, les systèmes cardio-vasculaire, reproducteur, pulmonaire et le SNC, spécifiquement avec le franchissement de la barrière hémato-cérébrale.
Karen Kingston, email to Congress Members, May 2021

Non seulement j’ai frappé à la porte d’élus du congrès et de leaders d’état avec cette vérité qui est que les injections ARNm anti-COVID19 sont des armes biologiques, depuis maintenant près de deux ans, mais Stew Peters et les experts qu’il possède sur sa plate-forme médiatique ont été des mégaphones avertissant les citoyens et les hauts fonctionnaires au sujet de ces injections, arme biologique à ARNm.

Ce serait dans l’intérêt des citoyens américains de fortement encourager les membres de leur congrès et autres leaders de gouvernement de me contacter immédiatement afin de faire bouger les choses avec les preuves utilisées dans une enquête criminelle internationale contre Pfizer et autres entreprises américaines, gouvernement américain et les agences fédérales du NIH, NIAID, CDC, FDA et autres HHS pour leur utilisation d’une arme biologique à ARNm contre des populations adultes et enfantines.

Fauci_EHA_DARPA
… à la manœuvre

Pourquoi les Etats-Unis doivent reconnaître les crimes de guerre biologique de Pfizer et les traduire en justice

Je possède toutes les informations nécessaires pour mener à bien ce procès criminel contre Pfizer. Membres du congrès, gouverneurs, ministres de la justice des états, et même les Sheriffs, peuvent me contacter sur la manière de mener une action immédiate afin de stopper cette attaque biologique à l’ARNm sur les citoyens américains, saisir ces injections mortelles ARNm soi-disant anti-COVID19, les détruire et mettre en branle la mise en accusation de Pfizer et de ses employés et reprendre le contrôle de la santé publique de notre nation actuellement en pleine crise des plus sévères.

Ou… les leaders du congrès et du gouvernement peuvent attendre que la Russie ou les autres nations les traînent devant des tribunaux internationaux et se retrouvent tous potentiellement inculpés de complicité avec Pfizer pour crime contre l’humanité dans l’attaque biologique à l’ARNm sur la population mondiale.

Si vous êtes en contact avec des membres du congrès et que vous voulez stopper immédiatement l’attaque biologique à l’ARNm sur les citoyens américains, recommandez-leur de me contacter directement via miFight.com

NdT : Karen fait ce qu’elle peut pour parvenir à une solution légale en utilisant le système et c’est là à notre sens qu’elle fait une erreur fondamentale. Demander à la pourriture politico-étatico-judiciaire marchande de traîner Pfizer, qui paie leurs campagnes électorales, comme les merdias de masse, devant les tribunaux, c’est comme demander à Al Capone d’organiser son procès… Seuls les peuples se libéreront de leurs chaînes et obtiendront justice pour tous les maux et oppressions perpétrés, ce par et pour eux-mêmes.

Nous ne le répèterons jamais assez : Il n’y a pas de solution au sein du système et ne saurait y en avoir !

A lire et diffuser sans modération :

Notre page mise à jour depuis 2019 : “Coronavirus, guerre contre l’humanité”

Et

“SRAS-CoV-2 / COVID-19, l’attaque biologique contre l’humanité” (Karen Kingston, compilation PDF de nos traductions de ses recherches et analyses depuis 2020)

Video : le général russe Kirilov, chef de la protection NBC, cite Karen Kingston et le programme de Stew Peters dans son analyse des labos yankees en Ukraine et ailleurs. Les commentaires de KK sur le SPS : (24 minutes, en anglais)

https://rumble.com/v2czuaa-foreign-u.s.-biolabs-exposed-russian-general-igor-kirillov-cites-karen-king.html

= = =

Il n’y a pas de solution au sein du système, n’y en a jamais eu et ne saurait y en avoir ! (Résistance 71)

Comprendre et transformer sa réalité, le texte:

Paulo Freire, « La pédagogie des opprimés »

+

5 textes modernes complémentaires pour mieux comprendre et agir:

Guerre_de_Classe_Contre-les-guerres-de-l’avoir-la-guerre-de-l’être

Francis_Cousin_Bref_Maniffeste_pour _un_Futur_Proche

Manifeste pour la Société des Sociétés

Pierre_Clastres_Anthropologie_Politique_et_Resolution_Aporie

Société des sociétés organique avec Gustav Landauer

Karen_Kingston_videoVOSTF

KarenKingston1
Karen Kingston : grande résistante,
qui a percé à jour le sombre secret des injections ARNm
par les brevets enregistrés depuis deux décennies…
C’est une arme nano-bio-technologique dont le but intentionnel
est de nuire et de détruire l’humanité.