Archive for the science et nouvel ordre mondial Category

Technologie et totalitarisme: toujours plus avant dans l’escroquerie des compteurs « intelligents » Linky…

Posted in actualité, altermondialisme, écologie & climat, économie, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, média et propagande, militantisme alternatif, N.O.M, neoliberalisme et fascisme, politique et lobbyisme, politique et social, politique française, résistance politique, science et nouvel ordre mondial, sciences et technologies, technologie et totalitarisme, terrorisme d'état, Union Europeenne et nouvel ordre mondial with tags , , , , , , , , , , , , , , , , , , , on 10 octobre 2018 by Résistance 71

Le compteur Linky et autres gadgets inutiles avenants comme la 5G ou la grille de contrôle électronique planétaire se refermant sur les peuples…

Il suffit de dire NON ! Beaucoup le font, levons-nous en masse dans la désobéissance et le refus pur et simple de consentir et ce sera fin de partie garantie assurée pour l’oligarchie en place.

A bas l’État, à bas l’argent, à bas la marchandise, à bas le salariat !

Tous unis pour une société des sociétés !

~ Résistance 71~

 

Compteur Linky: l’ADEME s’enfonce dans le mensonge et la tromperie

 

Stéphane L’Homme

 

9 octobre 2018

 

url du communiqué:

http://refus.linky.gazpar.free.fr/com-mensonge-ademe.htm

 

Le 8 octobre 2018 (cf communiqué ci-dessous), nous avons révélé comment l’Ademe trichait délibérément en faveur du compteur Linky, en prétendant de façon mensongère que « l’installation des compteurs communicants électriques fait partie des quatre principales mesures que les français souhaiteraient voir adoptées pour limiter les émissions de gaz à effet de serre » (cf document, page 4).

Pour faire cette affirmation, l’Ademe s’est appuyée sur une de ses précédentes études… dans laquelle il n’était absolument pas question de compteurs communicants. Après que nous ayons révélé sa tromperie, l’Ademe a réagi… mais pas pour rétablir la vérité : le document de départ (de 181 pages) a simplement été supprimé et remplacé par un bien plus court qui ne permet plus de constater le mensonge pro-Linky de l’Ademe.

Heureusement, nous avions pris soin d’enregistrer le document de départ et le voici en ligne sur notre site : vous pouvez bien noter en page 107 qu’il n’est nullement question de compteurs électriques communicants mais seulement de compteurs électriques.

Il était déjà honteux que l’Ademe mente ouvertement pour favoriser le programme Linky, mais il est encore plus grave que, prise en flagrant délit, l’Ademe continue de mentir et tente de masquer la preuve de sa forfaiture.

Honte aux dirigeants de l’Ademe, tout aussi malhonnêtes que ceux d’Enedis, de l’UFC-QueChoisir ou de Promotelec.

Stéphane Lhomme

Conseiller municipal de Saint-Macaire

= = =

Compteur Linky : l’ADEME prise en flagrant délit de tromperie

L’ADEME (agence dite « de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie ») vient de publier un rapport (1) entièrement à la gloire du compteur communicant Linky. Ce n’est pas une surprise puisque l’Ademe est placée sous la tutelle du gouvernement qui est lui-même promoteur de ce compteur. Pour autant, rien ne peut justifier que l’Ademe s’autorise à mentir ouvertement pour tenter de soutenir l’industriel Enedis, confronté à un refus de plus en plus massif du compteur Linky.

Il se trouve que dans son rapport, l’Ademe s’appuie (en page 4) sur une de ses précédentes enquêtes, titrée « Représentations Sociales de l’effet de serre – 18ème vague, septembre 2017« , pour prétendre que « l’installation des compteurs communicants électriques fait partie des quatre principales mesures que les français souhaiteraient voir adoptées pour limiter les émissions de gaz à effet de serre« .

Mais, en se reportant à la dite enquête (2), on peut noter (page 107) que l’item proposé aux sondés était « Installer dans les foyers des compteurs électriques qui analysent les consommations pour permettre aux gens de faire des économies d’énergie ».

A aucun moment il n’était question de compteurs communicants comme le prétend aujourd’hui l’Ademe. Il s’agit donc d’un mensonge délibéré de l’Ademe dont nous exigeons une rectification immédiate et des excuses.

Par ailleurs, les items du sondage étaient proposés par l’Ademe et n’étaient absolument pas cités spontanément par les sondés, dont l’Ademe prétend aujourd’hui malhonnêtement qu’ils « souhaitent » les compteurs communicants, et même qu’il s’agit d’une demande « des français ».

Qui plus est, l’item « compteur », pratiquement présenté comme étant plébiscité, ne devance en réalité que les items relevant de mesures obligatoires, d’interdiction ou de taxation. Le comble est que l’item « compteur » n’est pas, lui, mentionné comme une obligation (assurément dans le but d’augmenter les réponses favorables) alors qu’Enedis et les pouvoirs ne cessent de prétendre que le Linky est obligatoire.

Il est par ailleurs notable que ce mensonge éhonté de l’Ademe renvoie à une tromperie d’Enedis selon qui l’installation de compteurs communicants serait « nécessaire » pour avoir accès à sa courbe de consommation et ainsi « faire des économies d’énergie ». Or :

– il est parfaitement possible d’obtenir en temps réel sa courbe de consommation avec un compteur ordinaire, et même avec un bon vieux compteur électromécanique (3) ;

– consulter une courbe de consommation ne fait faire aucune économie d’énergie, contrairement à des actions concrètes comme isoler son habitation et autres mesures (4) ;

– il n’y a par ailleurs aucun besoin d’avoir sa courbe de consommation pour connaître les moments où il est conseillé de faire fonctionner ses appareils énergivores, la nuit en particulier.

Globalement, le rapport de l’Ademe se contente de reprendre la propagande et les éléments de langage d’Enedis, avançant par exemple de prétendues « économies d’énergie » (inexistantes en réalité), l’intégration des énergies renouvelables (massive en Allemagne depuis 20 ans… sans le moindre compteur communicant), ou la « nécessité » de recharger les voitures électriques… dont l’Ademe feint d’ignorer qu’elles sont aussi nocives que les voitures thermiques (5).

En conclusion, bafouant sa mission d’information de la population, l’Ademe a menti délibérément pour promouvoir indûment le compteur Linky. L’Ademe doit présenter ses excuses, rectifier son rapport et, surtout, informer enfin honnêtement sur les tares et fausses « vertus » du compteur Linky.

SL

(1) https://www.ademe.fr/compteurs-communicants-lelectricite-linky

(2) Le document de départ a été retiré par l’Ademe pour cacher sa tromperie. Voir désormais ce document ici.

(3) http://refus.linky.gazpar.free.fr/preuve-tromperie-enedis-linky.htm

(4) https://www.consoglobe.com/15-astuces-reduire-facture-electricite-3524-cg

(5) https://www.lemonde.fr/economie/article/2015/10/23/emissions-de-co2-l-impasse-de-la-voiture-electrique_4795636_3234.html

 

Publicités

Changement climatique… naturel: Prédiction d’un grand coup de froid dans le système solaire…

Posted in actualité, altermondialisme, écologie & climat, militantisme alternatif, politique et social, science et nouvel ordre mondial, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , on 4 octobre 2018 by Résistance 71


… l’Homme propose la Nature dispose…

 

Notre dossier « Escroquerie du réchauffement climatique anthropique »

~ Résistance 71 ~

 

Le soleil est maintenant entré dans un «minimum solaire profond» 

 

Conscience du peuple

 

1er octobre 2018

 

url de l’article en français:

http://conscience-du-peuple.blogspot.com/2018/10/le-soleil-est-maintenant-entre-dans-un.html

 

…et la Terre pourrait être exposée à une très longue période de températures froides: c’est le « Space Weather » qui l’affirme!

* Le cycle solaire est responsable des conditions météorologiques extrêmes et du changement climatique (anglais)

https://wattsupwiththat.com/2018/09/30/hunger-stones-and-tree-ring-evidence-suggests-solar-cycle-influence-on-climate/

Le soleil suit des cycles d’environ 11 ans où il atteint un maximum solaire puis un minimum solaire.

Pendant un maximum solaire, le soleil dégage plus de chaleur et est couvert de taches solaires. Moins de chaleur dans un minimum solaire est due à une diminution des ondes magnétiques.

Les scientifiques sont catégoriques: nous pénétrons maintenant dans un minimum solaire, ce qui cause une déformation de l’atmosphère terrestre.

Cela se produit chaque fois que le soleil change de cycle – lorsqu’il atteint un minimum solaire, la thermosphère se contracte et, lors d’un maximum solaire, elle se dilate pour offrir une meilleure protection contre les rayons solaires.

Space Weather, sur leur site: indique: « Le soleil entre dans un minimum solaire profond et la haute atmosphère de la Terre réagit ».

« Les données du satellite TIMED de la NASA montrent que la thermosphère (la plus haute couche d’air entourant notre planète) se refroidit et se rétrécit, diminuant littéralement le rayon de l’atmosphère. »

On ne s’attendait pas à ce que les taches solaires atteignent le minimum solaire avant 2020 et que cela entraînera une vague de froid prolongée.

La dernière fois qu’il y a eu un minimum solaire prolongé, cela a conduit à un «mini âge de glace», connu scientifiquement comme le minimum de Maunder – qui a duré 70 ans.

Le minimum de Maunder, qui a connu sept décennies de temps glacial, a débuté en 1645 et s’est prolongé jusqu’en 1715, à une époque où les taches solaires étaient extrêmement rares.

Au cours de cette période, les températures ont globalement chuté de 1,3 degrés Celsius, ce qui a entraîné des saisons plus courtes et, finalement, des pénuries alimentaires.

Vencore Weather, un site Web météorologique, a déclaré: « On sait que la faible activité solaire a des conséquences sur le temps et le climat de la Terre. Elle est également bien corrélée à une augmentation des rayons cosmiques atteignant la partie supérieure de l’atmosphère. Le soleil blanc est un signe que le prochain minimum solaire approche et qu’il y aura de plus en plus de jours sans tache au cours des prochaines années. »

Sources:

https://spaceweatherarchive.com/2018/09/27/the-chill-of-solar-minimum/

https://www.express.co.uk/news/science/1025359/cold-weather-forecast-warning-solar-minimum-maximum-space-weather-news

 

Guerre de l’info et Nouvel Ordre Mondial: L’Union Européenne passe une directive sur les droits d’auteur sur la toile… La censure est en marche…

Posted in actualité, altermondialisme, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, Internet et liberté, média et propagande, militantisme alternatif, N.O.M, neoliberalisme et fascisme, politique et lobbyisme, politique et social, résistance politique, science et nouvel ordre mondial, sciences et technologies, technologie et totalitarisme, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , , , , on 23 septembre 2018 by Résistance 71

 

Mais il suffit de dire NON !!… (Résistance 71)

 

Ne partagez pas cet article !… Les nouvelles lois sur les droits d’auteur passées par l’Union Européenne pourrait bien tuer l’internet libre

 

Neil Clark sur RT

 

20 septembre 2018

 

url de l’article: https://www.rt.com/op-ed/438925-eu-copyright-law-internet/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

C’est en fait une bataille entre les milliardaires Axel Springer SE et Google. Mais ce sont les utilisateurs quotidiens de l’internet que seront les victimes de la nouvelle loi sur les droits d’auteurs de l’Union Européenne qui a besoin de modifications urgentes et immédiates.

C’est bien de partager. Mais le parlement européen ne le pense clairement pas. (NdT: l’auteur devrait comprendre que le “parlement européen” ne décide rien, il ne fait que valider des directives pondues par des commissaires politiques à la solde de tous les lobbies industriels, bancaires et commerciaux imaginables…). Sa nouvelle législation sur les droits d’auteur qui est passée la semaine dernière, met sévèrement la pression sur le partage en ligne. Le dynamisme même de l’internet en est menacé. Lorsque Tim Berners-Lee, le créateur du World Wide Web nous averti des dangers que posent cette nouvelle loi, nous devrions tous nous assoir et écouter attentivement.

D’abord, la législation fait glisser la responsabilité du téléchargement de matériel sous le coup de droits d’auteur aux plateformes internet elles-mêmes. Avant, c’était le boulot des entreprises qui pensaient des des droits d’auteurs avaient été violés de prendre action. Beaucoup n’en prenaient pas la peine et étaient aussi heureux que des matériaux soient téléchargés et utilisés sur des sites comme YouTube car elles savaient que cela faisait la promotion d’artistes, de leur travail et favorisait l’accroissement des ventes. Mais tout cela va changer.

Sous l’article 13 de la nouvelle loi, les plateformes devront installer des “filtres de téléchargement”. Ainsi YouTube pourra être privé de beaucoup de son contenu. Les plus gros sites pourront dans doute survivre mais, comme en avertit ZDnet, les plus petits sites pourront être plus facilement être mis hors business par une armada de “trolls des droits d’auteurs”. (NdT: cela va dans l’intérêt des gros qui élimineront las concurrence et établiront un de facto monopole dans tous les domaines…)

Il n’y a rien de mal à la protection de droits d’auteur (NdT: très discutable…). En tant qu’auteur de quelques cinq articles par semaine, je peux vous parler de ma frustration de voir mon travail “piraté” par un site commercial qui ne m’a même pas demandé la permission de reproduire mon travail, encore moins de me payer. Les lois de droits d’auteur ont besoin d’être réformées dans notre ère numérique. On dit penser un moyen pour les auteurs de recevoir plus facilement des compensations pour leur travail piraté. Le problème est que l’UE utilise maintenant un marteau piqueur pour ouvrir une noix.

Regardez la façon dont la capacité de se lier et de citer des autres travaux sans payer, est menacée par la directive.

Note de R71: notre position sur ce sujet est simple et nous l’avons exprimée à maintes reprises: tout ce qui est produit par l’humain appartient au patrimoine de l’humanité et doit être disponible pour toutes et tous, gratuitement en toute circonstance. En clair il n’y a pas plus de “droits d’auteur et de propriété intellectuelle” que de beurre en branche… Le meilleur moyen de réaliser cela est la gratuité, cesser de coller une étiquette de prix sur tout. A bas l’État, à bas l’argent, à bas le salariat, à bas la marchandise !

Des sites comme la section de RT’s ‘Op-ed’ que vous lisez en ce moment, pourrait bien être affectée de manière négative et même être mise hors d’action par ce type de loi. Un des avantages d’écrire des articles en ligne par rapport à la presse écrite et que bien des articles mentionnés peuvent être mis en hyperliens ou en note ce qui permet aux lecteurs d’aller directement à la source initiale et/ou originale. Mais l’article 11 de la nouvelle directive fait monter la crainte que des paiements devront être faits aux sites desquels les articles sources proviennent. Pourtant être cité par d’autres articles aussi loin que le crédit de reconnaissance est donné est une très bonne chose. C’est même essentielle lorsque par exemple vous écrivez un article en disséquant un autre. Mais sous la nouvelle loi, tout, sauf les très courtes citations, devra être payé. Pensez à combien cela va restreindre la qualité du journalisme (NdT: pas celui des merdias à la botte hein dont le boulot est déjà suffisamment nullifiee par le contrôle et qui de plus, voudrait mettre un article du “figaro” ou de “libération” en lien ?… ) et diminuera l’échange de connaissances.

Puis il il y la menace aux memes, un des aspects les plus divertissants de la vie en ligne. C’est vrai que souvent les memes sont fondés sur des matériaux qui sont sujets aux droits d’auteur. Mais légiférer contre eux n’est-il pas aller trop loin ? L’article 13 stipule que: “les fournisseurs de services de partage en ligne et ceux qui possèdent des droits d’auteur doivent coopérer de bonne foi afin de s’assurer que des travaux protégés ne sont pas illégalement utilisés sur leurs services.”. Ceci voudrait dire que vous, twittant une photo du manager de Manchester United montrant son grand désintérêt pour un sujet donné, pourriez parfaitement tomber sous le coup de la loi.

Pour éviter cela, vous pourriez alors décider d’aller vous-même au match, de prendre des photos des joueurs et des managers, de l’équipe, du stade et twitter tout ça. Attention, vous pourriez prendre un “carton rouge” sous l’article 12a, comme l’explique la revue Wired dans leur notice explicative…

L’impact général de cette législation, si elle devient loi dans les pays membres sera dévastatrice. On va tous devenir des paranos, nous demandant si nous enfreignons la loi d’une manière ou d’une autre (NdT: on peut assurer notre lectorat que cela ne nous empêchera pas de dormir et qu’on n’en a rien à cirer… ). N’avons nous pas assez de stress dans nos vies de tous les jours pour que le parlement européen en rajoute ?… (NdT: c’est sa fonction Neil, pas encore compris ?…La bureaucratie exécutive dictatoriale à l’œuvre, ne rendant des comptes qu’à ses maîtres financiers et industriels)

Qu’est-ce qui a rendu l’internet si formidable ? C’est que justement jusqu’ici il lui fut permis de grandir de manière organique. Les blogs qui attirent leur lectorat fleurissent, ceux qui ne vont pas dans le mur s’entend, mais le simple fait que cette espace est demeuré relativement libre fait gravement flipper tous les barjots du contrôle et les laveurs de cerveaux en herbe.

Cette législation de l’UE, aussi mauvaise soit-elle, doit être vue comme une tentative plus large de museler la liberté d’expression et l’échange libre des idées en occident dans une époque où de moins en moins de gens croient dans les narratifs officiels de l’establishment. Ce mois-ci une députée britannique du nom de Lucy Powell a lancé un projet de loi au parlement intitulé “Loi sur les fora en ligne” afin de faire bannir des groupes privés sur Facebook qui font la “promotion de la haine du racisme et des fausses nouvelles”. Mais qui définit ces termes et ce qu’ils veulent dire en fait ?…

Les autorités, voilà qui va le faire,  et elles utiliseront leur pouvoir de manière sélective et de manière hypocrite pour réduire au silence quiconque posera une menace à ceux vivant une vie très confortable dans les châteaux et manoirs du système. Regardez juste comment a été manipulé, cadré, le débat sur les “fausses informations”, “fake news” de façon à ce que “fausses infos” = “info russe”, ignorant sciemment la propagation de fausses infos par des médias non-russes au sujet par exemple des armes de destructions massive irakienne qui a mené à la destruction d’un pays par l’occident et la mort de plus d’un million de personnes.

La proposition de loi de Powell arrive en plus de l’énorme pression à laquelle ont été soumise des entreprises comme Facebook pour qu’elles avertissent de contenus de fournisseurs non-approuvés. On a appris qu’en juillet dernier, Twitter a purgé quelques 70 millions de comptes. La censure revient en force sous le couvert de la “lutte contre l’extrémisme”, pour “contrer les fausses infos” ou “contrer, lutter contre la montée de l’antisémitisme”. S’ils veulent censurer, il faut qu’il trouve un motif “noble”, une excuse vertueuse. Nous devons résister à tout cela et résister avec force. Dans une société libre (NdT: dans laquelle nous ne sommes pas, seule la “société des sociétés” sera libre… Nous évoluons dans une gigantesque dictature planétaire dont seul le degré varie selon les besoins conjoncturels des oligarques psychopathes aux commandes… voilà tout, sachant que la structure étatique et capitaliste ne peut-être qu’oppressive et coercitive par nature. Il ne tient qu’à nous et à nous seul de changer tout cela, radicalement !), ce ne devrait être que l’utilisateur de l’internet qui décide de ce qu’il lit ou pas, quel article ou quel site il visite, quel groupe il rejoint en ligne ; et non pas Big Brother ou quelque sorte de police de la pensée que ce soit. L’UE devrait ne pas se sentir concernée de contrôler l’internet par une soudaine préoccupation sur les “droits d’auteur”, mais devrait se concentrer sur la résolution des problèmes politiques et économiques auxquels doivent faire face les gens en Europe. Le chômage des jeunes était à 43% en Grèce, 33% en Espagne et 32% en Italie la dernière fois que j’ai regardé. Quelle aide à ces jeunes gens va apporter cette nouvelle directive européenne des droits d’auteur sur internet ?..

 

Technologie et Nouvel Ordre Mondial: La 5G et la grille de contrôle planétaire (Dean Henderson)

Posted in actualité, altermondialisme, colonialisme, guerres hégémoniques, Internet et liberté, militantisme alternatif, N.O.M, neoliberalisme et fascisme, résistance politique, santé, science et nouvel ordre mondial, sciences et technologies, technologie et totalitarisme, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , , , , , , on 15 septembre 2018 by Résistance 71

 

L’entreprise Crown Castle et la bête du 5G

 

Dean Henderson

 

11 septembre 2018

 

url de l’article:

https://hendersonlefthook.wordpress.com/2018/09/11/crown-castle-the-5g-beast/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

Notre dossier sur le « Développement 5G »

 

Les dégénérés nazis obsédés par la dépopulation du monde qu’est la Rothschild City of London ont essuyé un fort vent de face la semaine passée en ce qui concerne le déni actif de domination complète au moyen de l’œil qui voit tout représenté par la poussée vers la technologie 5G (5ème génération d’antenne cellulaire et de transmission numérique).

Ayant joué leur carte Trump avec la manipulation des élections de 2016 aux Etats-Unis par l’entreprise contrôlée par le MI6 de la Couronne (City de Londres), Cambridge Analytica, il fut assumé que leur projet maçonnique de nous transformer en piles humaines était chose faite.

(https://hendersonlefthook.wordpress.com/2018/03/20/cambridge-analyticas-facebook-mi6-psyop/)

Mais la principale faiblesse luciférienne est la sous-estimation de l’esprit humain. Hier, la Mill Valley du California City Council a unanimement voté l’interdiction de la 5G dans leur ville de 14 000 habitants à Marin County au nord de San Francisco. La semaine dernière, un journaliste important de la revue PC Today a écrit contre la 5G et son déploiement.

Dans le même temps, la loi Farm Bill de 2018 fait son chemin au travers de la chambre et du sénat avec un soutien des deux bords. Cachée dans cette loi se tient une provision pour permettre des tours antennes 5G tous les 800m en zone rurale aux Etats-Unis. Une fois passée, cette loi fédérale sera au-dessus de toute loi et arrêté communaux et des tentatives des communautés locales d’empêcher l’installation de la 5G..

L’industrie de la télécommunication est maintenant le plus gros lobby à Washington. Le passage de la loi sur le télécommunication de 1996 a donné à cette industrie une immunité contre toute forme de responsabilité concernant le rayonnement  de fréquence électromagnétique (RFEM) et ses effets sur la santé publique et un grand champ de manœuvre pour la construction de l’infrastructure 5G. La 5G apparaît déjà à Los Angeles, Denver, Colorado Springs et Austin Texas.

Et qui construit ces petites tours de cellules 5G pour Verizon, AT&T et Sprint ? Le leader de la meute n’est autre que Crown Castle. Quelqu’un veut jouer aux échecs ?..

Crown Castle est le plus gros fournisseur d’infrastructure sans fil (wireless) aux Etats-Unis. Ils ont construit plus de 40 000 tours cellulaires et ont posé plus de 90 000km de fibres optiques en soutien de ces petites cellules. Ils possèdent, font fonctionner et louent les tours et les Small Cells Solutions (SCS) pour 92 des 100 plus gros fournisseurs aux Etats-Unis et en Australie.(http://fiber.crowncastle.com/our-network)

“Les petites cellules” sont petites, ce sont des nodules sans fil facilement dissimulés, le plus souvent installés sur les poteaux de lumière publique et les poteaux utilitaires et elles augmentent immédiatement l’efficacité du service en 4G en débloquant toute contrainte existant sur l’infrastructure déjà en place et serviront de colonne vertébrale pour les réseaux 5G en augmentant de manière significative leur couverture et leur capacité. Opérant à de bien plus hautes fréquences entre 50 et 90 GHz, la 5G est 20 fois plus rapides que la 4G, mais aussi bien plus mortelle.

(https://hendersonlefthook.wordpress.com/2018/05/31/darpas-5g-end-game-for-humanity/)

Crown Castle International a débuté comme une entreprise britannique et a construit environ 85% des tours cellulaires en Grande-Bretagne. A un moment donné, elle a acquis la diffusion et la réalité physique des tours de la BBC. En 2005, Crown Castle UK fut renommée National Grid Wireless. Elle a depuis encore changé de nom et s’appelle Arqiva.

Ses opérations aux Etats-Unis furent lancées en 1992 avec l’aide de Berkshire Partners appartenant au milliardaire Warren Buffet. Son QG se situe à Houston au Texas. En 2014, l’entreprise s’est reconvertie en Real Estate Investment Trust ou REIT. Crown Castle est propriétaire de Pinnacle, Global Signal, Modeo, Mobile Media et NextG Networks.

Leur financement provient essentiellement des banques Merryl Lynch (Rothschild), Wells Fargo, CitiGroup (Rockefeller), Barclays, Crédit Agricole (CACIB intérêts Rothschild), JP Morgan Chase (Rockefeller), Mitsubishi, Morgan Stanley (Rockefeller) et la Bank of New York Mellon. Toutes sont des banques du cartel des huit familles de la City de Londres et de la réserve fédérale.

Crown Castle est une entreprise/corporation de la Couronne (City de Londres). Sa mission est de construire le réseau de la mort de la 5G et ses tours cellulaires de surveillance globale pour compléter la grille de contrôle intelligente de l’oligarchie qui est faite pour tuer la plupart d’entre nous et pour réduire en esclavage le reste. L’entreprise de la Couronne, General Electrics, construit les compteurs intelligents et l’éclairage fluorescent LED de cette grille de contrôle.

L’Amérique est maintenant sous attaque directe de la couronne/City de Londres. La même que nous avons combattue en 1776. Réveillez-vous !!…

Suivez l’exemple de Mill Valley en Californie et résistez puissamment à la mise en place de cette 5G dans vos communautés. L’esprit humain peut vaincre la déviance des Lucifériens, mais nous n’avons plus beaucoup de temps pour ce faire. Appliquez-vous à dénoncer ces dégénérés et à désobéir à leurs directives (désobéissance civile)

 

Technologie, internet et Nouvel Ordre Mondial… Facebook ou la nouvelle tour de Babel (Dean Henderson)

Posted in actualité, altermondialisme, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, ingérence et etats-unis, Internet et liberté, média et propagande, militantisme alternatif, N.O.M, neoliberalisme et fascisme, politique et lobbyisme, politique et social, presse et média, résistance politique, science et nouvel ordre mondial, sciences et technologies, technologie et totalitarisme, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , , , , , , , , on 7 septembre 2018 by Résistance 71


Dossier Facebook

 

Facebook la nouvelle tour de Babel

 

Dean Henderson

 

23 août 2018

 

url de l’article:

https://hendersonlefthook.wordpress.com/2018/08/22/facebook-the-new-tower-of-babel/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

J’ai effacé mon compte Facebook la semaine dernière. Jill (NdT: l’épouse de Dean) a suivi hier. Les dégâts faits à la société par cette opération psychologique du Mossad qu’est Zuckerberg/Facebook ne peuvent même pas être mesurés. Ce qui se fait passer pour des “médias, réseaux sociaux” est en fait une méthodologie développée par l’oligarchie des bansksters pour déchirer les structures sociales existant de longue date.

Au travers de l’internet et de ces médias dits sociaux, notre confidentialité a été annihilée, nos véritables amitiés compromises et notre authenticité sacrifiée à l’autel de la mentalité cybernétique de ruche. Deux camps d’imbéciles ont été créés par des rabatteurs lucifériens.

Il y a ceux qui pensent que Trump est notre sauveur, que Q-Anon est vrai et que nous allons être bientôt émancipés de notre servitude à la classe des milliardaires. Le pire est le camp des libéraux, gardiens du dogme, des haineux politiquement corrects totalement intolérants, qui pètent les plombs à l’infini dès que le mot “Trump” apparaît sur leurs écrans de TV ou d’ordinateur.

Ceux qui n’ont pas accepté de manière enthousiaste cet emprisonnement mental et émotionnel dualiste et abrutissant sont bien peu nombreux et trop dispersés.

Une corporation appelée Crown Castle continue d’ériger dans le plus grand silence des tours/antennes 5G afin de renforcer et d’étendre la portée débilitante des drones, maintenant les sbires des contrôleurs banquiers babyloniens dans leur quête d’établir leur “ministère de la vérité” construit sur rien d’autre que des mensonges. Une autre entreprise GE (General Electrics) continue d’installer des “compteurs intelligents” dans nos maisons, tandis qu’elle remplace aussi les bonnes vieilles ampoules incandescentes avec les nouvelles ampoules fluo blanche remplies de mercure, tout ça sous couvert de “sauver l’environnement”.

Ces deux entreprises sont des agents de la couronne (City de Londres), travaillant officiellement pour la corporation de la City de Londres, la construction de la vieille noblesse noire, qui fut lancée par l’accord de la Magna Carta dans l’Angleterre du XIème siècle.

 https://hendersonlefthook.wordpress.com/2018/06/07/the-city-of-london/

L’assaut final sur l’humanité a commencé.

Pour faciliter leur victoire démoniaque les familles de sang utilisent les médias “sociaux” et l’internet de manière générale, comme une force de division qui crée le chaos, la désunion, la zizanie, les attitudes réactionnaires, la dépression nerveuse, l’isolation, le manque de confiance en soi, le manque de discernement, la violence et le mal pour le mal.

Ils sont littéralement en train de construire une nouvelle Tour de Babel. Ils se dépêchent, usurpant et déformant, détournant notre langue. Avec cela vient la destruction de la force de caractère et de la véritable intelligence.

Leurs chemtrails (épandages chimiques dans le ciel), leurs compteurs intelligents, la bouffe OGM (transgénique) et l’eau fluorée rendent simplement la construction de la tour bien plus facile. Lorsque les gens sont affaiblis physiquement et mentalement, ils prennent de mauvaises décisions. (NdT: comme par exemple de continuer de voter pensant que ça va changer quoi que ce soit ou de s’abrutir avec les gadgets disponibles…)

Il est grand temps pour tous les gens conscients de se lever contre la construction de cette nouvelle tour de Babel. Sortez de Facebook et de tous ces médias, réseaux sociaux, de ces “plateformes” (quel qu’en soit le sens). Il n’y en a pas une pour racheter l’autre, simplement parce que le modèle lui-même est fondé sur le mal. Coupez de manière significative votre présence sur internet. Appelez et rendez visite à vos amis, les vrais, vos familles, établissez une relation bien plus profonde avec le monde réel pas le virtuel. Passez du temps dehors, dans la nature. Prenez le soleil pour contrer les effets néfastes de la lumière blanche artificielle. Vous avez besoin de vitamine K pour penser comme il faut.

Nous devons abattre cette nouvelle Tour de Babel avant que tout le monde ne devienne complètement taré. Il est temps de monter la lutte à un niveau supérieur.

= = =

Lectures complémentaires:

Manifeste pour la Société des Sociétés

La_City_de_Londres_au_coeur_de_lempire

Que faire ?

petit_precis_sur_la_societe_et_letat

Education sous Nouvel Ordre Mondial: La vaste fumisterie élitiste de Parcoursup et de ses sponsors privés…

Posted in actualité, militantisme alternatif, N.O.M, néo-libéralisme et paupérisation, neoliberalisme et fascisme, pédagogie libération, police politique et totalitarisme, politique et lobbyisme, politique et social, politique française, résistance politique, science et nouvel ordre mondial, technologie et totalitarisme, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , , , , , , , on 31 août 2018 by Résistance 71

L’escroquerie de Parcoursup inféodé au “marché”

 

Anonyme

 

31 août 2018

 

Bon, voilà, l’idée principale pour détruire Parcoursup, c’est qu’il faut dénoncer le fait que son vrai objectif n’est pas d’orienter les étudiants, mais de réduire les places à l’université et dans les prépas d’écoles en fonction des débouchés c’est à dire du taux d’insertion.

Ci-dessous quelques éléments qui appuient le fait que Parcoursup a été créé pour permettre de réduire les capacités d’accueil en fonction du taux d’insertion: 

Le 25 mai 2018, ( 3 mois après la mise en place de Parcours Sup), un président d’université avoue qu’il va faire exprès de réduire sa capacité d’accueil dans son université pour que l’insertion à l’emploi soit de 100%. Donc ce président veut réduire la capacité d’accueil en fonction des débouchés.

il dit que le taux d’insertion est un critère de qualité d’une formation, et que pour une formation qui accueille 69 élèves c’est 100% de taux d’insertion de réussite, par contre si on ajoute 15 élèves de plus, c’est 90% de taux d’insertion de réussite donc le taux d’insertion baisse, donc le KPI (Key Performance Indicator) baisse aussi:

« On pourra d’ailleurs fixer cette capacité d’accueil en fonction d’un objectif particulier. Par exemple, 68 places permettront d’avoir 100% d’insertion, alors que 15 places permettront en plus d’avoir un taux de réussite de 90% »

« Au final, la réduction des capacités d’accueil est une réponse efficace »

« toutes les formations ont donc intérêt à progressivement réduire leur nombre de places… »

http://blog.educpros.fr/julien-gossa/2018/05/25/parcoursup-les-universites-font-leur-marche/ 

« Au plus ces trois indicateurs  (dont le taux d’insertion est un des trois indicateurs) sont élevés, au plus la formation sera considérée comme performante »

« l’insertion dépend essentiellement de facteurs extérieurs à la formation, comme le nombre d’emplois disponibles dans le secteur de la formation… »

http://blog.educpros.fr/julien-gossa/2018/05/25/parcoursup-les-universites-font-leur-marche/

Le président rêve de formations avec uniquement 15 places de disponibles :

« Avec une capacité d’accueil d’un groupe TP (15), son taux de réussite sera de 90%

Les taux de pression et d’insertion seront aussi de 95% et 100% »

http://blog.educpros.fr/julien-gossa/2018/05/25/parcoursup-les-universites-font-leur-marche/

Pourquoi il ne veut pas ajouter 30 places de plus :

« En ouvrant un groupe TD (30), on pourra notamment remarquer l’écroulement du taux d’insertion de la filière normale, dont les diplômés auront un désavantage certains sur le marché du travail « http://blog.educpros.fr/julien-gossa/2018/05/25/parcoursup-les-universites-font-leur-marche/

Là, encore, on réduit les places en fonction des débouchés

On pourra d’ailleurs fixer cette capacité d’accueil en fonction d’un objectif particulier. Par exemple, 68 places permettront d’avoir 100% d’insertion, alors que 15 places permettront en plus d’avoir un taux de réussite de 90% »

« Au final, la réduction des capacités d’accueil est une réponse efficace

Toutes les formations ont donc intérêt à progressivement réduire leur nombre de places… »

« Parcoursup est une avancée selon le cadre théorique d’un marché parfait, totalement dérégulé, et que le choix rationnel sur le plan économique pour une formation est de réduire sa capacité d’accueil »

http://blog.educpros.fr/julien-gossa/2018/05/25/parcoursup-les-universites-font-leur-marche/

= = =

Rentrée des classes du MEDEF

Anonyme

Le patron du Medef Pierre Gattaz a publié un article pour soutenir la réforme du Bac de Blanquer et la sélection à l’Université

Le patron du MEDEF veut la fin de l’université pour tous

sources http://www.a-droite-fierement.fr/pierre-gattaz-les-verites-interdites/

https://www.capital.fr/economie-politique/ces-idees-deroutantes-selectionnees-par-pierre-gattaz-pour-emmanuel-macron-1241685

«Il faut que l’université s’adapte aux besoins du marché du travail»

https://radio-dzair.com/il-faut-que-luniversite-sadapte-aux-besoins-du-marche-du-travail-qui-va-tout-droit-vers-le-numerique/

.«Depuis quelques années, on observe de plus en plus de collaboration entre l’université et le marché de l’emploi, dont les entreprises. L’éducation étant un service public, il est néanmoins légitime de lancer le débat sur la place qu’elle devrait occuper dans les besoins du marché.

http://espritsimple.com/?p=2916

Le système d’éducation est toujours menacé par un utilitarisme latent. J’ai vécu à l’université assez longtemps pour toucher du doigt cette tendance tous les jours. Chez les étudiants, chez les collègues, à la direction de l’université, peu importe, partout, on est toujours tenté par la préparation au marché du travail tel qu’on l’imagine à ce moment.

http://www.ledevoir.com/societe/education/506633/les-cegeps-sont-encore-menaces-par-ceux-qui-veulent-les-soumettre-aux-besoins-du-marche-du-travail-selon-guy-rocher

Le gouvernement veut baisser le nombre d’heures de cours dans les lycées

http://www.leparisien.fr/societe/moins-d-heures-de-cours-dans-les-lycees-01-07-1998-2000140630.php

Les enseignants protestent contre la réforme du Bac de Macron qui va entrainer la diminution du nombre d’heures de cours dans les lycées

https://www.francebleu.fr/infos/education/tours-manifestation-d-une-cinquantaine-d-enseignants-du-lycee-albert-bayet-1516896204

les lycéens de seconde avec le BAC 2021 perdront un mois d’heures de cours pour faire des tests de troisième sur ordinateur où seul un ordinateur le servira de prof et les répondra, comme cela fera réduire le budget de l’éducation nationale

http://cache.media.eduscol.education.fr/file/Bac2021/48/0/Fiche_Test_2nde_958480.

les lycéens mèneront une vie déréglée avec professeurs non remplacés, centaines voire milliers d’élèves sans-affectation faute de place dans les lycées, professeurs mal formés… Voilà la réalité à laquelle sont confrontés deux-millions et demi de lycéens en cette rentrée. À cela s’ajoutent les conséquences de la formation des enseignants, ou nos jeunes professeurs savent désormais bien rarement tenir une classe et faire preuve de pédagogie.

https://unl13.wordpress.com/2011/10/03/mobilises-les-lyceens-refusent-de-payer-une-cirse/

Parcoursup éliminera les redoublants lycéens même s’ils ont des bonnes notes

https://twitter.com/les_repliques/status/987721516547805185/photo/1

l’expression lycéenne sera muselée

https://questionsdeduc.wordpress.com/2018/04/09/une-enquete-sur-la-presse-lyceenne/

https://collectif-aede.org/on-en-parle/une-nouvelle-enquete-sur-la-liberte-de-publication-des-journaux-lyceens-autocensure-et-non-respect-des-droits-5194

Le rattrapage au bac pourrait être supprimé pour 2021

http://www.huffingtonpost.fr/2018/01/08/le-rattrapage-au-bac-pourrait-etre-supprime-pour-2021_a_23326956/?utm_hp_ref=fr-baccalaureat

Sarkozy avait aussi tenté à cette époque en même temps que la privatisation des universités de lancer la sélection des universités.

« Alors que depuis près de quarante ans, les principales tentatives des différents gouvernement d’instaurer la sélection à l’université ont été balayées par des grèves et manifestations, la réforme Précresse-Sarkozy sur l’université revient sur le droit à étudier dans la filière de son choix »

https://www.legrandsoir.info/LRU-Reforme-Pecresse-Sarkozy-de-l-Universite-unite-pour-exiger.html

Sarkozy voulait déjà des formations avec seulement 2 places !

« Pourquoi sélectionner ? Sarkozy donne lui-même la réponse : « Vous avez le droit de faire de la littérature ancienne, mais le contribuable n’a pas forcément à payer vos études de littérature ancienne si au bout il y a 1000 étudiants pour deux places »

https://www.legrandsoir.info/LRU-Reforme-Pecresse-Sarkozy-de-l-Universite-unite-pour-exiger.html

l’Université de Lyon identifiera ainsi les laboratoires et les candidats docteurs en fonction de leur expertise et des besoins des entreprises (donc même les places au doctorat sera décidé par le MEDEF qui réduira le nombre de places en fonction du besoin des entreprises)

Bruno Coulmance, Directeur du Consulting Innovation d’Ayming commente : « Ce partenariat inédit université-entreprise est une formidable opportunité pour les entreprises d’être accompagnées par les universités pour recruter et intégrer les meilleurs profils afin d’améliorer leur innovation et leur R&D et d’accélérer la mise sur le marché de leurs produits.»

http://presse.ayming.com/communique/163294/Ayming-l-Universite-de-Lyon-partenaires-pour-recrutement-de-profils-doctorants-Docteurs?EMAILID=18985082

Quand le Medef pose son cartable à l’université

Merci patron ! Depuis un an et demi, le gouvernement, sous couvert de favoriser l’insertion professionnelle des étudiants, n’en finit plus de confier les clés des facs aux entreprises. Pas un mois ne passe sans que la ministre de l’Enseignement supérieur, ne célèbre ce « rapprochement » entre les universités et « les acteurs économiques » (les entreprises) .

https://www.humanite.fr/societe/quand-le-medef-pose-son-cartable-l-universite-555864

Le Medef critique les formations universitaires et réclament qu’elles répondent davantage aux besoins des entreprises

https://www.lesechos.fr/17/04/2001/LesEchos/18385-019-ECH_licences-professionnelles—les-universites-jouent-le-jeu.htm

les universités de France se soumettent au MEDEF qui veut réduire les places en fonction des débouchés:

le Medef signe un partenariat avec l’Université de Bretagne Sud.

http://www.letelegramme.fr/ig/generales/regions/morbihan/universite-de-bretagne-sud-partenariat-avec-le-medef-19-06-2012-1743141.php#Z7Gg8L49XolgWBft.99

Le Medef signe des partenariats avec les universités de Versailles

http://www.ac-versailles.fr/cid113317/partenariat-avec-medef.html (bizarrement la source a été censurée)

Le Medef signe un partenariat avec L’Université Jean Monnet

https://www.univ-st-etienne.fr/fr/tous-les-faits-marquants/annees-precedentes/annee-2010-2011/signature-d-une-convention-entre-l-universite-jean-monnet-et-le-medef.html

Le Medef signe un partenariat avec l’université de Lille

http://www.univ-lille1.fr/Accueil/Entreprise/partenaires/

Le Medef signe un partenariat avec l’université Lyon 1

https://www.aderly.fr/2008/04/article-2055-charte-de-partenariat-entre-l-8217-universit-201-lyon-i-et-le-medef/

Le Medef signe un partenariat avec l’université d’Evry

http://alaune.univ-evry.fr/evenement/partenariat-medef-ueve/

Le Medef signe un partenariat avec l’université de Nanterre

http://www.parisnanterre.fr/presentation/partenaires-552928.kjsp

Le Medef signe un partenariat avec l’université Paris Descartes

http://www.mondedesgrandesecoles.fr/l%e2%80%99action-du-medef-ile-de-france/

http://www.masterirh.org/le-master/notoriete/

Le Medef a signé un partenariat avec l’université Clermont-Auvergne (voir présentation formation)

http://www.uca.fr/formation/nos-formations/catalogue-des-formations/licence-professionnelle-metiers-de-la-gestion-et-de-la-comptabilite-comptabilite-et-paie-10138.kjsp?RH=1396003096371#programContente7b46f2a-a68e-418c-ab4c-f680dd11ac1c-1

Une université de Versailles et son partenaire entreprise industriel Valeo ont été récompensés ensemble par Pierre Gattaz, président du MEDEF dans le cadre des meilleures initiatives partagées universités/entreprises.

http://www.uvsq.fr/l-uvsq-et-son-partenaire-industriel-valeo-ont-ete-recom

l’Université de Lyon fait des partenariats avec BAYER- Monsanto  et le MEDEF et la banque populaire

http://iut.univ-lyon3.fr/partenariats-174193.kjsp?RH=1202810969654&RF=1203588127902

Safran l’industrie militaire française et l’Université Paris-Sud signent une convention de partenariat

http://www.publicnow.com/view/712A83F2EF49DFA1B814ED1112381625E07F4FA5

Thales et Safran s’associent dans l’optronique militaire

M. Sarkozy avait appelé à cette consolidation du secteur de la défense.

https://www.lemonde.fr/economie/article/2011/12/21/thales-et-safran-s-associent-dans-l-optronique-militaire_1621112_3234.html

Bayer- Monsanto fait un partenariat avec l’université de Strasbourg

http://www.industrie.com/chimie/bayer-le-cnrs-et-l-universite-de-strasbourg-collaborent-dans-le-fluor,54087

Le Medef encourage les universités à devenir dépendantes des entreprises industriels pour leur formation.

L’objectif principal du Medef est de mettre en place un Comité d’Orientation Université-Entreprises Régional comprenant des représentants du Medef et d’obtenir une sorte de « label Medef » dans la construction et la réhabilitation de ces diplômes

les licences pro deviennent, progressivement, le modèle des licences en général, c’est progressivement toutes les

formations qui devront être « certifiées Medef » avant l’envoi des maquettes au ministère.

https://fsu-nancy2.blogspot.fr/

Sarkozy a lancé la loi LRU en 2007 pour ruiner les universités et les obliger à se privatiser.

Frédérique Vidal, la ministre de l’enseignement supérieur a été la première en tant que directrice de l’université de Sophia Antipolis à lancer la privatisation

(amener l’université Sophia Antipolis à faire des partenariats avec des écoles de businness et de commerce).

Quand Vidal ancienne présidente d’université Sophia Antipolis a obligé l’université Sophia Antipolis à renoncer à son indépendance pour faire des liens avec les multinationales privées et c’est celui qui a amené le patronat à la choisir comme ministre de l’enseignement supérieur par Macron de Rothschild:

Frédérique Vidal va monter au front, s’engageant notamment à convaincre les entreprises azuréennes de participer au projet de l’université Sophia Antipolis. Elle n’hésitera pas à expliquer et réexpliquer pourquoi il était important que les PME comme les grands groupes industriels apportent leurs implications à l’université et leurs projets d’entreprises privés industriels dans le projet université. L’objectif avait alors été de convaincre 150 d’entre elles d’écrire noir sur blanc de quelle façon leurs propres investissements s’inscrivaient en droite ligne dans les axes définis par l’Université Côte d’Azur (l’université côté d’azur est l’association de l’université Sophia Antipolis avec les écoles de commerce) notamment sur le numérique, l’espace, l’environnement, ou le territoire intelligent.

Ce regard bienveillant de Frédérique Vidal, directrice de l’université côte d’azur envers les entreprises c’est aussi ce qui a permis à Frédérique Vidal d’emporter les suffrages du côté du patronat. Philippe Renaudi, le président de l’UPE06, estime que la nomination par Macron de Frédérique Vidal est « une excellente nouvelle ». Car justement, « elle a le souci et l’inquiétude des besoins des entrepreneurs, elle sait être à l’écoute ».

Frédérique Vidal s’est aussi fortement engagée auprès de l’entreprise industriel cluster EducAzur- EdTech qui veut devenir le n°1 français

Frédérique Vidal arrive donc au gouvernement, auréolée de ses actions fortes pour le territoire azuréen universitaire en faveur des multinationales. Appliquera-t-elle la même méthode du mariage des universités avec les entreprises au niveau national ?

Il va sans dire que tous ceux qui militent pour l’abolition de la frontière entre le monde universitaire et le monde économique des entreprises sont désormais tournés vers Paris

https://marseille.latribune.fr/economie/2017-05-17/frederique-vidal-la-scientifique-qui-a-depoussiere-l-universite-nice-sophia-antipolis-715885.html

Comme on peut le voir, le mariage des universités avec les entreprises a inévitablement conduit à des formations qui ne répondent plus à la connaissance elle même mais qui servent les intérêts des entreprises et créent le minimum de places dans les formations en fonction des débouchés.

Donc Parcoursup est une arnaque, car il réduit les places d’accueil en fonction des débouchés, voilà pourquoi Macron dès le début de l’année scolaire et donc sans savoir les notes d’aucun lycéen de terminale puisque l’année scolaire n’avait même pas commencé,  a déclaré que c’était la fin du mythe de l’université pour tous.(l’a annoncé en août 2017 même

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2017/08/30/01016-20170830ARTFIG00337-emmanuel-macron-souhaiterait-la-fin-du-mythe-de-l-universite-pour-tous.php)

Censure de l’internet et opération psychologique de masse…

Posted in actualité, altermondialisme, chine colonialisme, crise mondiale, désinformation, guerres hégémoniques, ingérence et etats-unis, Internet et liberté, média et propagande, militantisme alternatif, N.O.M, neoliberalisme et fascisme, politique et lobbyisme, politique et social, résistance politique, science et nouvel ordre mondial, sciences et technologies, technologie et totalitarisme, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , , , on 31 août 2018 by Résistance 71

 

Un peu de perspective sur la censure des médias alternatifs

 

Résistance 71

 

31 août 2018

 

Note d’ouverture: nous avions pris des notes pour rédiger ce billet dès le 8 août… durant notre pause rédactionnelle estivale. Nous les mettons en page quelques semaines plus tard donc pour formuler une hypothèse qui, peut-être, mérite réflexion.

Depuis début août 2018 le monde des médias de masse et alternatif est en émoi. Rappelons les faits.

De manière manifestement concerté, des géants d’internet et des réseaux sociaux: Google, Facebook, Apple et autres décident de supprimer les comptes du géant médiatique alternatif: InfoWars d’Alex Jones, site devenu outrageusement pro-Trump depuis 2016. Depuis lors, nous assistons bien évidemment à une levée de bouclier en faveur du muselage du pouvoir des géants de l’internet et dans quelques cas ubuesques, nous voyons des médias alternatifs demander une “intervention gouvernementale” pour réguler les salauds de Silicon Valley qui font ce qu’ils veulent en toute impunité.

Déjà là cela devrait nous interpeler un peu plus, titiller notre instinct de survie.

Donc une figure des médias alternatifs est censurée et la solution demandée serait d’autoriser le gouvernement, tout gouvernement de fait, à “réguler” la toile pour “sauvegarder la liberté d’expression”… vraiment ?… Personne n’a trouvé mieux ?…

Nous avons publié des informations sur InfoWars et Wikileaks récemment et sous cette perspective, nous voudrions soumettre une hypothèse, qui à notre sens, mérite d’être considérée.

Indépendamment de ce que fut InfoWars à ses débuts (de la fin des années 90 jusqu’à environ 2010-11), il est indéniable que sa croissance a nécessité des fonds et que d’une manière ou d’une autre, Jones s’est retrouvé, volontairement ou non, c’est une autre histoire, inféodé à des investisseurs qui l’ont piraté de l’intérieur. Le virage adulateur trumpiste de 2016 ayant été la cerise sur le gâteau. Lorsqu’on sait qui soutient Donnie “mains d’enfant”, il n’est pas idiot d’envisager que les mêmes personnes puissent être derrière les derniers investissements des studios InfoWars. Suivez notre raisonnement.

InfoWars est compromis financièrement, Jones, par conviction ou par chantage, est amené à jouer le jeu de la clique oligarchique. Il est décidé que les géants de l’internet vont le censurer. Il fait le foin habituel dont il a le secret, rameute la sphère alternative, le tout devant amener pas à pas à une demande au “chevalier blanc Trump” d’intervenir et de mettre en œuvre des moyens de contrôle des voyous milliardaires de l’internet qui y font la pluie et le beau temps et censurent ce qui ne les arrange pas. Bien entendu tout le monde est de connivence, la “solution” est déjà au chaud toute prête et prendra la forme de textes législatifs de réglementation de la toile.

Ainsi, l’oligarchie crée une situation de crise, attaquant quelqu’un qu’on “ne peut pas suspecter de ne pas être ce qu’il prétend être” et pousse ceux-là mêmes qui réclament des libertés, à demander une intervention régulatrice des entités gouvernementales, historiquement favorisant la constitution des monopoles. Le peuple qui demande à être enchaîné selon la formule toute préparée et éprouvée de “problème-réaction-solution”, en omettant de dire bien entendu que toutes les étapes de la formule sont pilotées de l’intérieur.

Ainsi, ironie du sort, le géant de la dissidence contrôlée deviendrait le support d’une intervention régulatrice visant à mettre un terme à la neutralité et la liberté d’internet, intervention qui ne manquera pas de donner encore plus de pouvoir aux grands monopoles de la toile et d’éradiquer leur concurrence décentralisée. C’est de fait ce que veulent les Google, Facebook, Apple, Twitter et autres plateformes centralisées d’internet, plus de centralisation régulée pour verrouiller leur monopole et annihiler la concurrence dévastatrice des médias et logiciels libres et décentralisés qui eux SONT L’AVENIR DE LA TOILE… dans leur nébuleuse P2P incontrôlable et constante innovation technologique.

N’oublions pas que des lois liberticides de contrôle du net, partout dans le monde occidental, sont prêtes à être votées par les sbires autocrates élus du système de contrôle, il ne leur manque que le prétexte. Les hackers en furent un, ça n’a pas marché, seconde tentative: l’attaque et la censure organisée d’un grand média alternatif pour rallier la “dissidence” derrière un effort de régulation qui serait ACCEPTÉ de tous !

L’objectif de cette clique de contrôleurs oligarques est un contrôle de la toile à la chinoise. Ironie du sort c’est le même Alex Jones, auteur du remarquable documentaire “EndGames, Blueprint for Global Enslavement” en 2007 où il expliquait avec brillance, que le modèle de contrôle chinois était celui envisagé pour la grille de contrôle planétaire du Nouvel Ordre Mondial, qui est en train de servir (à l’insu de son plein gré ?…) de leurre pour ce qui pourrait bien être une escroquerie et arnaque organisées afin de nous emmener toutes et tous, de notre plein gré, là où les ingénieurs sociaux ont toujours voulu nous emmener: en cage puis à l’abattoir. La différence ? Cela ne nous sera pas imposé, mais nous, la masse décérébrée, à grand renfort de gadgets électroniques, le demanderons. L’oligarchie n’aura alors plus qu’à satisfaire notre “désir” d’être enchaînés, car c’est bien connu, i n’y a pas meilleur esclave que celui qui veut l’être.

Délire saugrenu ou hypothèse à envisager ? A vous de voir, d’analyser, de réfléchir, mais surtout de ne pas vous laissez embarquer dans une aventure sans y avoir réfléchi de manière critique auparavant.

C’est tout ce que ce billet espère susciter chez les lecteurs…

Gardons bon pied bon œil

Fraternellement

= = =

A noter également que ces entités cybernétiques sont impliquées dans la vaste opération psychologique de masse (psyop) mise en place actuellement pour museler la toile : Google, Facebook, Twitter, Apple, Google Podcast, Spotify, iHeartradio, Mailchimp, Disqus, Linkedin, Flickr, Pinterest…

Il ne tient qu’à nous, par choix de les boycotter et de nous orienter vers des plateformes P2P décentralisées et par définition très difficile à contrôler. Le flot régulateur veut nous parquer dans la centralisation, c’est de là que survient le problème en toute première instance. On n’a pas besoin de centralisation mais de complète décentralisation, que ce soit pour le Net ou autre chose ; tout comme notre problème n’est pas, comme le disait si bien Howard Zinn, la désobéissance civile mais l’obéissance civile.

Lou Reed le disait il y a 40 ans: “Hey babe, take a walk on the wild side…”

Lectures complémentaires:

« Fausse victimisation: Assange et Jones sbires de l’état profond »

« Il est temps d’en finir avec Google et Facebook, pas l’Iran »

« Google, Technologie et espionnage en règle »

Notre dossier sur « Wikileaks et Julian Assange »