Résister

“La souveraineté supranationale d’une élite intellectuelle et des banquiers mondiaux est sûrement préférable a l’auto-détermination nationale pratiquée ces derniers siecles.”

— David Rockefeller au meeting Bilderberg de Baden-Baden, Juin 1991 —

Résister contre qui et comment ?

Par Resistance71

Depuis l’assimilation de nos sociétés aux états qui les gouvernent, eux-mêmes peu a peu passés aux ordres d’une élite financiere et industrielle, nous ne pouvons que constater la convergence des intérêts particuliers des exploiteurs du sommet de la pyramide sociale au détriment des nations et des peuples dont les libertés et moyens même de subsistance sont attaqués et réduits de toutes parts.

Ce n’est que récemment (tout début du XXeme siecle avec la création d’un systeme tout puissant de banques centrales privées et cartélisées), que la velléité de l’oligarchie de la haute finance et de son homologue des grandes industries multinationales pour transformer définitivement la société capitaliste en un régime totalitaire global, a vu le jour.

Si les intérêts des parasites de nos sociétés sont convergents, il n’en faut pas moins une certaine idéologie et méthodologie pour unifier et porter la volonté autocratique et dictatoriale d’une minorité au rang de réalité.

Les origines idéologiques du nouvel ordre mondial (N.O.M) se trouve dans la passation de pouvoir de l’empire britannique au nouvel empire en devenir: celui des Etats-Unis. Les Etats-Nations occidentaux se sont succédés au rang d’empire hégémonique depuis le XVIeme siecle, de la chute de l’empire britannique est née l’hégémonie politico-financiere états-unienne depuis la fin de la 1ere guerre mondiale.

En 1921, l’élite intellectuelle et banquiere anglo-américaine se sont solidarisées en formant des instituts freres a vocation idéologique afin de coordonner leurs actions a travers un tissu politico-économique cohérent. Ainsi etaient nés le “Royal Institute of International Affairs” le RIIA de Londres et le “Council on Foreign Relations” ou CFR aux Etats-Unis. Ces deux instituts oeuvrent de concert pour permettre a l’élite anglo-saxonne dominante de contrôler les populations et les individus afin de satisfaire leur désir de puissance absolue. Pour les oligarches en contrôle, il importe peu quel systeme politique est en place: fascisme, communisme, socialisme, démocratie représentative ou monarchie, car tous répondent adéquatement au besoin de contrôle de l’élite auto-proclamée et exploiteuse. De fait, toutes les monarchies, empires et démocraties représentatives occidentales depuis le XVIIeme siecle, ont été supportés par la haute finance locale dans un premier temps, puis internationale. Il importe peu aux banquiers qui gagne une guerre, car ils ont depuis cette époque, systématiquement financé les deux côtés de la belligérance et profitent au maximum des guerres perpétuelles que le systeme étatique engendre.

Apres la seconde guerre mondiale, dont l’un des buts étaient de créer les Nations Unis (ONU) comme structure en développement d’un gouvernement mondial, le cartel de la haute finance et des multinationales industrielles ont créé les outils économiques de leur hégémonie future avec la Banque Mondiale, le FMI (Fond Monétaire International), l’OTAN et le GATT (devenu depuis l’OMC), tous des armes de destruction massive ne visant qu’a l’exploitation outranciere et au pillage des ressources humaines et naturelles de la planete au profit d’une minorité de parasites exploiteurs.

Pour trouver un consensus d’action entre ces entités dominées par l’élite financiere et industrielle globalistes, une insitution de centralisation de la puissance des pays occidentaux était nécessaire. Ainsi est né en 1954 le groupe Bilderberg, qui est un think tank international, un guide et réservoir de la pensée unique.

Sous l’égide des famille royales britannique, hollandaise et danoise, de David Rockefeller et de ses protégés (comme Henry Kissinger), le groupe Bilderberg a tracé depuis maintenant plus d’un demi siecle les destinées économiques et politiques des nations, ainsi que l’avenement et la chute d’hommes et de femmes politiques, tous et toutes considérés comme denrée périssable et malléable a souhait.

Ceci ne suffisait plus. Dans les années 1970, un des idéologues les plus influents du nouvel ordre mondial: Zbigniew Brzezinski, pousse aux côtés de son mentor David Rockefeller pour la création d’une autre institution, incluant l’Asie cette fois-ci avec le Japon. L’idée fut présentée et fut accueillie avec enthousiasme a la réunion Bilderberg de 1972. En 1973, naissait la Commission Trilatérale, la petite soeur du Bilderberg, qui incluait le Japon dans l’élite de la gouvernance mondiale en devenir.

Quelle est la puissance de facto de ces institutions ?

Il suffit de constater que par exemple depuis le président Kennedy, tous les présidents des Etats-Unis et les membres principaux de leur cabinet ont été membres du CFR ou du groupe Bilderberg ou de la Commission Trilatérale… ou de toutes ! Il en va de même pour le Royaume Uni.. ainsi que pour l’Allemagne, la France, l’Espagne, L’Italie, et le Japon.

Le CFR a un équivalent français (L’Institut Français des Relations Internationales ou IFRI). Des politiciens prominents de l’hexagone ont participé aux meetings Bilderberg: Copé, Devedjian, DSK, Fabius, Lellouche, Barnier; ainsi qu’un nombre important de représentants français de la presse et des multinationales.

En ce qui concerne la Commission Trilatérale, qui sont les Français qui y siegent ?

(Source Daniel Estulin, 2007): en 2006, les membres français de la commission trilatérale pour l’Europe étaient:

Georges Berthoin (Président de la commission Jean Monnet et président de la commission trilatérale Paris); Nicolas Beytout (Rédacteur en chef du Figaro); JL Bourlanges (membre du parlement européen); Henri de Castries (PDG AXA); Laurent Fabius (parlementaire et membre de la commission des affaires étrangeres de l’Assemblée Nationale).

Ces instituts sont épaulés financierement par les grandes fondations “philanthropiques” telles la fondation Rockefeller, Fondations Ford et Carnégie.

Le concept moderne de Nouvel Ordre Mondial a commencé a emmerger apres la chute de l’URSS en 1991. Les élites politico-financieres ont émis l’hypothese de la centralisation de toute la puissance politico-économique mondiale aux mains dans un premier temps des Etats-Unis qui relaieraient a une structure globale, une gouvernance mondiale, gérée par l’élite financiere et le cartel des multinationales choisies.

Le nouvel ordre mondial dans sa gouvernance, est l’abolition des souverainetés nationales au profit d’un cartel de financiers et d’industriels qui concentreront toute la puissance globale dans une structure dictatoriale, non élective, non participative et ou les peuples ne seront que les nouveaux serfs/esclaves d’un néo-féodalisme fasciste supranational.

La fin de la guerre froide a laissé la place libre pour l’hégémonie etats-unienne, qui est maintenant mise délibérement en perte de vitesse par le biais de la crise économique sévissant depuis Septembre 2008; crise bien évidemment parfaitement planifiée et orchestrée depuis Wall Street et la City de Londres. Le but est de soumettre les nations aux diktats des financiers et des industriels au moyen de l’implementation des solutions aux problemes qu’ils ont eux-mêmes provoqués. La classe moyenne a été identifiée comme étant le potentiel révolutionnaire contre l’établissement du N.O.M. en remplacement d’un prolétariat laminé depuis quelques décennies au gré du consumérisme destructeur de conscience sociale. Elle est donc la cible de cette crise économique, qui permet a la fois de l’éliminer politiquement et socialement, mais aussi de transférer ses biens et richesses vers le haut de la pyramide, car rien n’est jamais perdu pour tout le monde. Il ne s’agit que de transfert de biens. Ce que je perds aujourd’hui, quelqu’un, quelque part le gagne instantanément…

Pour forcer la main des peuples et les obliger a abandonner le concept des états-nations providence et de la “démocratie représentative” (même si elle n’est de fait qu’un leurre, une illusion générée pour maintenir la tranquillité publique et le consensus du statu quo oligarchique…), les idéologues du N.O.M ont élaboré un schéma de contrôle basé sur la dialectique hégélienne du “probleme, réaction, solution” ou de fait les globalistes sont en contrôle de tous les parametres des trois éléments. Nous pouvons constater que tous les évenements historiques récents répondent de cette dialectique biaisée: de la premeire guerre du Golfe en 1991, a la marée noire du Golfe du Mexique en passant par la guerre des Balkans, le 11 septembre, les guerres hégémoniques d’afghanistan et d’Irak, le dogme scientifiquement pervers du réchauffement climatique anthropique, la “crise alimentaire” mondiale et la poussée des OGM poisons, la pandémie de grippe et l’attaque sur la santé publique des peuples, la crise économique et la dépression qui s’annonce qui achevera la classe moyenne occidentale; le but étant qu’elle rejoigne un occident proletarisé et dont l’écart avec les populations des pays en voie de développement se réduira au seul profit des nantis qui eux seront de plus en plus riches.

Un rapport de l’Université des Nations Unies et l’Institut Mondial pour le Développement de la Recherche Economique en 2006, a donné les chiffres suivants:

Les 1% d’adultes du haut de la pyramide sociale mondiale détiennent 40% des biens et valeurs du monde. Les 10% du haut, détiennent 85% des richesses et les 50 derniers % de la pyramide deetiennent 1% de la richesse et des biens mondiaux

Les “mesures d’austérité” annoncées ne sont que des armes de destruction massive. Elles vont faire imploser les sociétés civiles et plonger les Etats dans le chaos social. Une fois de plus: c’est le but de l’oligarchie, pour finalement avoir la voie libre de proposer et d’imposer sa solution au probleme: une gouvernance mondiale qui commencera avec la banque mondiale et le FMI, qui rendront compte a l’ONU, dont les structures ont été faites pour devenir le gouvernement mondial transitoire.

Qui sont les ennemis ?…

Tous les politiciens gouvernant. Aujourd’hui, mis a part les Chavez, Morales, qui essaient a leur niveau et contre l’hégémon de rendre a leur peuple dignité et bien-être; tous les hommes (et femmes) politiques dirigeant sont issus du sérail et ont été approuvés par les instances sus-mentionnées. Mais les politiciens ne sont que des marionnettes, des pantins remplaçables a volonté. Des Sarkozy, Bush, Obama, Clinton, Merkel, Berlusconi, Blair, Brown, Rudd, Cameron, DSK, Fabius, Jospin… Il y en a 13 a la douzaine, tous sur le siege éjectable, ou pire s’ils se retournent contre la main qui les nourrit.

Les personnalités les plus dangereuses du N.O.M sont celles que l’on voit rarement, les éminences grises qui tirent les ficelles des marionnettes de la politique, quelques noms?…

Henry Kissinger (probablement le plus grand criminel de guerre en vie actuellement), Zbigniew Brzezinski, David Rockefeller (et la famille), famille Rotschild, les familles royales britannique et hollandaise et les idéologues des think tanks globalistes tels: Samuel Huntington (professeur de Bill Clinton), Anne Mary Slaughter (directrice de la planification politique du département d’état américain dans l’administration Obama), David Rothkopf de la Carnegie Endowment Foundation, Gideon Rachman du Financial Times, chez nous en France: Jacques Attali, grand idéologue du gouvernemenrt mondial pour les élites et les “pauvres philosophes de la vacuité de la nouvelle philosophie a la française”: les Bernard Henry Lévy et Finkelkraut.

Comment résister a ce qui semble inéluctable ou preesenté comme tel ?…

Tout comme ces mêmes élites auto-proclamées nous ont rabattu les oreilles avec le malthusianisme et le darwinisme-social (“nous sommes trop nombreux, surpopulation, l’homme est fondamentalement bête et méchant, la loi du plus fort et la survie du plus apte sont naturelles et inéluctables, ces lois régissent notre vie sociale et nous avons besoin d’une élite éclairée pour nous guider vers la lumiere.. etc… etc…”), ils nous matraquent a grand renfort de propagande idoine que la “gouvernance mondiale” est inéluctable, elle viendra et sera acceptée par les peuples meurtris, car il n’y aura plus d’autres solutions (le fameux TINA the Margaret Thatcher: There Is No Alternative).

En l’occurence, plus de 90% de ce qui doit se passer “inéluctablement” est sujet a des campagnes de propagande mondiale. Il en a été de même pour l’escroquerie du RCA et faire admettre aux peuples de la “justesse” des guerres actuelles, et de celle a venir vraisemblablement contre l’Iran. Ainsi la propagande et l’endoctriment sont essentiels a faire passer le message de l’élite aux peuples. Depuis 1928 et Edward Bernays, toute la panoplie du propagandiste y est passée pour garantir le statu quo oligarchique. Depuis plusieurs décennies, et plus encore aujourd’hui, il est du devoir de tout citoyen éclairé de douter de tout. Ne rien prendre pour argent content, veerifier les sources et procéder a des recoupements avec l’information alternative a disposition sur la toile

Qui dit propagande, dit information et moyen de diffusion. C’est la qu’aujourd’hui se situe le combat. Dans l’information et sa diffusion. Dans la lutte incessante contre la pensée unique qui nous a été imposée pernicieusement. Dans l’acces des populations a une information non biaisée, mensongere ou déformée comme cela est systématiquement le cas avec la presse de masse.

Information tronquée, censurée, biaisée par les médias dits de masse (télévision, radio, journaux et info digitale officielle)  a la solde du grand capital et de l’oligarchie en place. Tous les rédacteurs en chef des grands journaux et magazines mondiaux ont été régulierement invités aux meetings Bilderberg depuis le début, ce qui faisait dire a David Rockefeller la chose suivant en 1991 dans une adresse aux Bilderbergers:

“Nous sommes reconnaissant au Washington Post et au New York Times et au Time magazine ainsi qu’a toutes les autres grandes publications, dont les directeurs ont assisté a nos meetings et qui ont toujours respectés leur promesse de discreetion pendant pres de quarante ans… Nous n’aurions pas pu développer notre plan pour le monde si nous avions été les sujets de trop de publicité depuis toutes ces années. Maintenant le monde est plus sophistiqué et préparé a marcher vers un gouvernement mondial; la souveraineté d’une élite intelectuelle et financiere supranationale est préférable a l’auto-détermination nationale pratiquée depuis plusieurs siecles. »

La réponse au comment résister devient donc assez claire: en diffusant l’information, en réveillant le plus de gens autours de nous aux turpitudes des psychopathes en place, regagner une conscience politique et sociale qui nous a été enlevée deouis bien trop longtemps, et diffuser une information citoyenne alternative efficace. La presse alternative et citoyenne a débusqué et exposé l’escroquerie du réchauffement climatique anthropique, et nous secouons depuis bientôt 10 ans le dogme du mythe officiel du 11 septembre, clef de voûte du systeme oligarchique actuel.

Une chose est sûre et certaine, les oligarques du nouvel ordre mondial détestent les feux de la rampe, l’obscurité est leur domaine. Il n’y a rien eut de pire pour eux que l’exposition de plus en plus importante au monde du commun de leur agenda depuis quelques années. Ils sont a la fois irrités et désemparés du réveil des peuples a leurs turpitudes et exactions. C’est pourquoi il nous faut continuer sans relâche a étaler au grand jour l’agenda globaliste des fascistes du Nouvel Ordre Mondial.

La guerre de l’information doit être gagnée. Les citoyens informés formeront un bloc de résistance efficace. Pourquoi y a t’il tant de pression sur le Net aujourd’hui ?… A cause du piratage ou de la pornographie veut on nous faire croire… Certainement pas. C’est a cause de l’exposition que nous faisons et le débusquage de leurs mensonges. La toile est leur némésis, a nous de lutter pour la garder intacte… Ils feront tout pour la museler, car museler la toile, c’est museler les peuples et la voix de la dissidence.

La victoire sur le N.O.M passe par l’information objective, non filtrée ni pré-digérée par des médias a la botte. Gagnons cette bataille décisive, et nous renverrons les oligarches a leurs études. Néanmoins, la bataille de l’information se doit de nous redonner une conscience sociale; celle-ci, défaillante depuis trop longtemps, est une condition sine qua non de notre succes. Cette conscience sociale retrouvée nous permettra le moment venu de faire le meilleur choix quant a nos destinées et au devenir de notre société…

L’apres sera aussi important que la lutte contre l’oligarchie… que voudrons-nous pour nous-mêmes et nos enfants ?… Un retour a la délégation de pouvoir pour des professionels du mensonge et du cooptage élitiste?… Un retour a la corruption et l’exploitation par le grand capital ?.. qui s’il reste en place d’une maniere ou d’une autre, recommencera le même chemin.

Il sera temps de grandir et de devenir enfin socialement adulte !…

Vive la liberté par la justice sociale ! Le fascisme supranational du Nouvel Ordre Mondial ne passera pas !

Résistance71
Juin 2010

24 Réponses to “Résister”

  1. Bonjour
    Fellicictation pour ce blog très riche
    Il rejoint ce jour mes favoris (voir lien in « Camaraderie et militance », colonne de drte) ici:
    http://emmanuelrousselet.wordpress.com/

    • Merci beaucoup Emmanuel,

      Toujours un plaisir de se savoir lu et apprecié, mais surtout l’essentiel est que l’action citoyenne se déclenche pour que les peuples en général et le peuple français en particulier le peuple français retrouve dignité de vie dans un monde que l’on espérera enfin émanciper des turpitudes oligarchiques invraisemblables auxquelles nous sommes tous confrontés de nos jours.
      Merci du lien, nous allons en placer un en retour vers ton excellent blog.
      Fraternellement
      Résistance 71

  2. Jean-Pierre ROUGIER Says:

    On se doute bien que des mains invisibles, et pas seulement celles du marché, mènent le monde vers du très noir pour l’avenir.
    Mais que faire concrétement,… attendre des élections pour voter pour d’autres marionnettes… si on arrive encore à éjecter celle qui nous fait Guignol actuellement.
    Pouvons-nous individuellement, mais vers un même objectif, mener une action pacifique qui pèse sur l’économie par exemple, une sorte de force tranquille qui devienne progressivement visible par le pouvoir en place et qui le déstabilise ?
    Ou alors on attend sans bouger….

    • Merci Jean Pierre,

      Question importante s’il en est. Nous ne devons pas perdre de vue que théoriser sans agir reste du blablatage d’intellectuel et qu’agir sans fondements théoriques ne demeurent que de l’activisme voué le plus souvent a l’échec.
      La premiere des choses a notre sens est de communiquer une information hors propagande aux plus de citoyens possible. C’est la mission de Résistance 71, car s’il y a un effort depuis un an pour divulguer sur la toile une information hors propagande en français, cela reste encore tres restreint si on compare avec le volume d’informartion transmises en anglais et espagnol.
      La diffusion de l’information aidera espérons le, a redévelopper une véritable conscience sociale dans le peuple. De la, un véritable débat d’idée au dela des idéologies mises en place par l’oligarchie pourra avoir lieu pour que nous décidions ce que nous voudrons faire du pouvoir une fois reconquis.

      Le Nouvel Ordre Mondial est la menace immédiate. Son idéologie néolibérale est promulguée a la fis par la « droite » traditionnelle conservatrice et réactionnaire a tout progressisme, mais aussi par une « gauche » dénaturée et assujettie au pouvoir banquier et industriel. Les lobbies financiers et industriels ont phagocyté le législatif, qui avec un exécutif vendu au gros business, forment ensemble aujourd’hui le bras politique du N.O.M
      Les peuples doivent lutter en priorité contre ce totalitarisme global qui enfonce l’humanité dans une des périodes les plus noires de son histoire. Lutter contre ce fascisme est la priorité.

      Comment ?… Information, conscience sociale, unification des peuples au dela des clivages factices qu’on dresse a dessein devant nous (peur, renforcement des communautarismes, « clash des civilisations »), solidarité, boycotts des institutions financieres (l’idée de Cantona et le boycott des banques est tres bonne par exemple) et politique (le vote… surtout le vote: arrêtons de votre pour ce ramassis d’aristocrates, comprenons que le vote ne fait que cautionner et approuver le systeme qu’on nous impose, cette délégation de pouvoir menant a la dictature de la majorité) et la désobéissance civile (boycott de l’impôt en masse)…

      Tout ceci doit impliquer la solidarité et le mouvement de masse. Le colosse aux pieds d’argile peut être abattu, sans violence, sans haine… a la « Spaggiari » comme le dit si bien Cantona. Pour cela il faut une participation de masse. Ceci a déja été préconisé dans un de nos articles de Résistance 71. Le plus important, car amener la bête immonde a terre n’est pas en fait le plus difficile, c’est de savoir et de décider ce que nous ferons apres. En cela, il faut dégager des lignes directrices pour la continuation de la société, la transition en fait vers une société émancipée, égalitaire et donc libre.

      Nous pensons que la démocratie et économie participatives libertaire directes est la solution. Le peuple décidera car son émancipation ne peut venir que de lui-même. Le délégation de pouvoir, la « démocratie parlementaire » a échoué, temps de tourner la page et de rendre le pouvoir au peuple.

      Entre la connaissance et l’action il ne doit pas y avoir l’épaisseur d’un cheveu.

      • Jean-Pierre ROUGIER Says:

        Je suis bien content de savoir qu’il y a des gens prêts à agir « pacifiquement » surtout que nous avons à faire à une vraie guerre, sous couvert économique, d’une poignée de très riches qui, avec la complicité d’hommes politiques, ont décidé de plumer les milliards de moins pauvres à pas très riches.

        L’idée de Cantona est une fausse bonne idée car irréalisable. Si action il y a, ce doit être des actions individuelles « possibles » mais qui convergent toutes vers un même objectif.
        Pour expliciter cet objectif, il faut considérer que toutes les entreprises cotées en bourse sont en compétition (par rapport aux dividendes) et qu’elles utilisent tous les moyens pour plaire à leurs gros actionnaires.

        Les fonds spéculatifs, les paradis fiscaux, les subventions (sinon on délocalise), et des consommateurs (appâtés par des primes à la casse,… que nous payons via l’état) sont les outils utilisés par les entreprises pour leurs moissons de dollars. Cette meute de loups nous parle de concurrence, mais en fait celle-ci est complètement utopique, tous ces loups bouffent à leur faim et plus même.

        Le véritable objectif étant de détruire ce mode d’économie car tant que ce capitalisme destructeur opérera aucune politique un tant soit peu sociale sera possible, on le voit dans certains pays Amérique latine.

        Donc l’outil pour atteindre cet objectif passe par notre façon de consommer, car c’est nous qui nourrissons les loups, tous les loups. Or peut-être qu’un seul loup suffirait… et qu’on pourrait mettre ces entreprises en concurrence sur un autre mode d’économie , « plus humain », et celles qui accepteraient ces nouvelles normes, seraient invitées à nous bouffer la laine sur le dos plus humainement; on mettrait l’économie au service de l’homme, on apprivoiserait ces loups.
        (On peut nationaliser le dernier loup, pour la sauvegarde de l’espèce).

        Prenons un secteur comme test d’essai, par exemple les banques (voir ce lien)
        http://www.novethic.fr/novethic/finance/gouvernance/paradis_fiscaux_que_fait_g20/132194.jsp

        On ne retire pas notre argent, mais on choisit une banque (car il en faut,… au moins une) qui puisse répondre à un monopole, je pense à la Banque Postale (mais peut-être qu’une autre …), et on demande aux gens de prendre un petit de temps (2011) pour exprimer leur besoin d’un autre monde, en ouvrant des comptes d’épargnes à la BP, et de déplacer cette épargne vers ces nouveaux comptes. Si 1 million de personnes déplacent 5000€, cela fera 5 milliards de plus pour la BP, mais autant de moins pour toutes les autres banques.
        En contre-partie on promet de réutiliser les banques qui feront la preuve qu’elles n’utilisent pas les paradis fiscaux, qu’elles ne spéculent pas, qu’une équité salariale existe entre les agents des guichets et les traders et que ces derniers revoient leurs primes à la baisse, et peut-être d’autres revendications, c’est à voir…

        On pourra arguer que cette action peut faire du tord à des salariés,… je pense que cela peut entamer les bénéfices des banques dans un premier temps et les faire réfléchir; par contre si plus de 10% des comptes migrent, les directions vont commencer à transpirer car ce chiffre ne fera qu’augmenter car ce type d’action aura pris racine…
        Si vous adhérez à mon idée il faut mettre en place un système pour la médiatiser via des blogs, des mails…
        Sinon, vous avez peut-être d’autres types d’actions?…
        Dans tous les cas faîtes-moi savoir ce que vous en pensez.

        Jean-Pierre ROUGIER

        • Bonjour Jean Pierre et merci de votre avis excellemment exprimé.

          Nous pensons que dans le contexte de trouver une « solution » au sein du systeme votre idée présente un intérêt certain. Cependant, a encore, qui contrôlera les agissements de cette banque… Une banque reste une banque et le profit son moteur existentielle, toujours pour une clique de parasites en haut de la pyramide. De plus, pour qu’un million de personnes ou plus déplacent 5,000 Euros, il faut trouver des gens ayant ce type de sommes a déplacer. Hors il se trouve que ce genre de personne ayant le cash pour le faire et n’étant pas couverts de dettes sont ceux qui pensent (illusoirement bien sûr) faire partie de l’élite et donc par essence favorable au statu quo ambiant de la société oligarchique.
          Ces gens n’auraient aucun intérêt a faire tanguer le raffiot…

          Nous pensons au contraire que le systeme est a abattre. Nous n’avons besoin ni de banques, ni de systeme de monnétarisation de l’échange, devenu depuis belle lurette financiarisation de la dette, ni de propriété privée a des fins de profit, de l’arnaque de l’héritage pour perpétrer la fraude et de son ange gardien: l’État dans toute ses formes possibles.

          Nous pensons qu’il n’y a pas de solution au sein du systeme, que celui-ci est au dela de toute rédemption et qu’il doit être abattu comme un animal enragé pour être remplacé enfin par la société égalitaire et juste a laquelle tout citoyen du monde est en droit de voir finalement se réaliser. En désirant amener le monde a leur nouvel ordre mondial, les « élites » arrogantes affaiblissent elles-mêmes le systeme capitaliste, la fenêtre sociale du changement existe, les peuples n’en sont pas suffisemment conscients. Tout comme remplacer des élus corrompus par une autre clique corrompue par la voie électorale est vain, remplacer un systeme financier par un autre qui se corrompra inévitablement, est également un leurre a notre sens. La solution réside dans le redéveloppement de la conscience sociale des peuples par une information hors propagande étatico-capitaliste, saisir les opportunités qui se présentent pour renverser la vapeur par et pour les peuples, agir de concert et solidairement en boycottant le vote, l’impôt et en développant une culture collective de la désobéissance civique afin de mettre le systeme a genoux, l’éliminer une fois pour toute et redonner le pouvoir aux peuples en autogestion participative politique et économique. Tous les progres sociaux sont venus de la dissidence et de la lutte, jamais du conformisme et de l’approbation du systeme. Ce qu’il faut c’est abattre le systeme pour rendre le véritable pouvoir aux peuples sans espoir de retour a la corruption qu’il génere. L’enjeu réside dans la méthode qui sur le long terme ne voit un succes que dans la lutte active militante non violente. Il ne faut pas convaincre 1 million de personnes a déplacer 5,000 Euros, il faut en convaincre 2 ou 3 fois plus a arrêter de voter, de payer l’impôt et de pratiquer la désobéissance civile des que possible. Le systeme n’y suivivra pas et cela permettra également collectivement de s’organiser pour l’apres, car abattre le syseme n’est pas le défi en soit… ça en fait c’est presque le plus facile… Le véritable défi, c’est l’apres… le quoi faire ?…

          Voila comment nous voyons le truc…

          « C’est avec l’obéissance civile que nous avons un probleme pas la désobéissance. »
          — Howard Zinn —

  3. J’ai lu les protocole de sion, tous tombe sous le sens, j’ai envoyer a tous les gens que je connais le doc, c’est un truc de malade!!!

    http://www.syti.net/Topics.html

  4. et « le rapport de la Montagne de Fer  »
    et le SIDA, il vient d’où exactement ?

    Mais « n’ayez pas peur » ils vont nous envoyer « matreya » je crois !!!!

  5. Je Pense que la meilleure facing de resister est que vous informiez tous les mouvements occupy et indignes par e-mail car old ne coonaissent pas l’identite de fee criminels de la finance et ne savent pas Que la 3eme guerre mondiale arrive. Il fait faire comprendre a tous les peuples Que fee hens la cherchent a nous diviser pour mieux reigner. Qu.’il fait donc s’unir maintenant et agir avec structures. Les policiers et les militares doivent avoir le message qu’old sont aussi des pions et qu’ils sont egalement cibles. Ils doivent etre de notre cote. Nous devons trouver in moyen d.’arreter fee psychopates demoniaques le plus rapidement. Possible. Ce Que font les mouvements occupy et indignes est bien trop gentillet et naive. C’est pourquoi il fait les appuyer et renforcer leur pouvoir a traverse le monde. Ils onto besoin de vrais leadeurs de confiance Avon d’atteindre leurs objectifs.

  6. Je ne vois vraiment pas d’autre solution viable que de sortir de ce système économique pervers et artificiel . Même sans internet, en observant dans la vie quotidienne je me rendais bien compte de quelque chose de pas normal: la consommation à outrance, le gaspillage, la pub, les chaînes de télé qui semblent toutes dire la même chose, etc, etc. Heureusement qu’il y a le net et surtout des sites comme le vôtre, qui dénoncent ce qui se passe dans les coulisses et qui essaient de réveiller les masses. Je crois qu’il faut non seulement informer le plus de gens possible de ce qui se passe mais aussi montrer par son exemple de vie qui prend le contre-pied de leur système pourri, comme les objecteurs de croissance qui boycottent les supermarchés, qui consomment bio chez les petits producteurs bio, etc. La décroissance de Serge LATOUCHE est tout à fait possible mais avec les hommes de bonne volonté. On n’a vraiment pas besoin de ce système économique qui nous déshumanise.

    • Très juste… Tout commence avec l’individu éveillé et la conscience de ses choix, puis il devient impératif de s’allier, l’union, la solidarité sont les armes pour vaincre l’ineptie ambiante.
      Vous avez parfaitement raison, associez-vous avec ceux qui pensent, éveillez le plus de gens autour de vous, il en suffit d’un ou deux par personnes et cela peut faire parvenir à une masse critique.

      Union et solidarité, boycott des institutions et des fadaises organisées par le pouvoir corrompu… Jusqu’à la victoire des peuples !

      Merci de votre soutien. Courage nous tenons le bon bout même si l’avenir paraît obscur de grands progrès ont déjà été effectués par le biais des médias alternatif dont Résistance 71 n’est qu’une des fourmis qui fait sont petit boulot, à sa main…

      Les petites sources font les grands fleuves dit l7adage populaire, rien de plus juste..

  7. Bonjour à vous,

    Il faut que la lumière s’abattent sur cette pétition dont vous trouverez ci-bas la teneur.

    Une exposition sur votre site serait la bien venue.

    Cette pétition s’adresse à chacun d’entre nous, quelque soit notre pays d’origine.

Pour la première fois, un député belge dénonce les mécanismes de corruption et les réseaux pédophiles implantés au sein des plus hautes instances du gouvernement belge. 

Il détient par exemple une masse d’information et des témoignages à charge du premier ministre Elio Di Rupo que le peuple de France a eu l’occasion de découvrir sur la scène de la bastille aux côtés de François Hollande, le jour de son élection.



    Le député Laurent Louis, subit une implacable omerta de la part des organes de presse qui on l’imagine ont reçu pour consigne de décrédibiliser le politique qui s’est rangé aux côtés de la population.



    Quelque soit votre nationalité, apportez votre soutien à Laurent Louis en exigeant l’instauration d’une commission publique et la destitution des corrompus par le biais de cette pétition.



    Si ce député reçoit le soutien de la population à travers le monde il reste fort à parier que d’autres cœurs purs engagés dans le système politique choisissent l’axe des révélations et qu’à l’instar du mouvement Occupy ce type d’actions se répandent comme une traînée de poudre dans le monde.

    

Si vous aimez la vie , la justice et le respect des équilibres, signez maintenant!





Si vous voulez contacter le député Laurent Louis : laurent.louis@live.be

    http://www.avaaz.org/fr/petition/Combattez_la_corruption_au_sein_des_plus_hautes_instances_de_nos_gouvernements/?cQEXacb

    • Certes, il faut promouvoir le courage de certains, mais pas par les pétitions qui ne servent à rien, et encore moins avec avaaz, taupe du système et collecteur d’info pour les fichiers de big brother…
      Néanmoins libre aux gens de le faire…

  8. Je vous félicite pour votre site qui est en bonne place dans mes favoris je me permet de vous soumettre l’adresse de mon blog http://infoalternative.unblog.fr/ créer récemment.

  9. ca se partage sur facebook votre message??? je veux consciensatiser le monde autour de moi je le faisais deja a ma facon mais je crois que jai pas la bonne approche ….comment etre bien dans cette societe malade et totalement inconsciente !!! vivre avec moin ca s’apprend !!!! notre education et notre evolution est biaiser et le monde sont trop naif ou trop hypochrite pour etre pres a changer les choses ???

  10. . Je vous félicite pour votre site .. Ont va droit vers un chao mondial .. Ils faut réveiller le plus de monde possible .. et je conte faire ma part … merci a vous … vivre la Résistance 71 .

    • Merci de nous suivre. Le chaos mondial est TOTALEMENT planifié par l’oligarchie en place en occident, il est impératif que les gens s’éveillent plus avant et s’UNISSENT.
      C’est ensemble que nous vaincrons, c’est divisés que nous perdrons.
      Notre boulot est de trouver un terrain commun d’entente et de nous unir, le boulot de l’oligarchie est de nous maintenir divisés et elle le fait très bien avec les religions, cultures, dogmes politico-sociaux, environnement etc… Nous devons aller au delà de tout cela et nous unir sur l’universel: égalité et coopération mutuelle sans lesquelles la liberté est impossible.

      • David m Says:

        Bonjour resistance71 ,
        Tout d’abord merci pour ces articles débordant de sagesse et parfaitement construits.
        J’aimerai trouver un moyen d’informer plus de gens , sur ce qui se passe sous notre nez ! On ne vois qu’une partie de l’iceberg j’en suis sûre.
        Ils savent ce que nous savons , et c’est pourquoi nous devons faire attention si nous voulons renverser ce système car un jour ils prendront conscience que le danger d’une révolte les guette !
        Ils prendront donc des mesure visant à nous intimider voir nous supprimer .
        Nous devons trouver le moyen de nous unir sans éveiller leur soupçon, ce qui sera très difficile je pense . Comment faire pour que les chose aillent plus vite dans notre sens pour les stopper ? Merci

        • Communiquer avec des humains, sortir de la com’ électronique, commencer à se rassembler entre personnes ayant la même sensibilité socio-politique, rayonner, s’associer et entreprendre de sortir des institutions, boycotter vote et toute action encourageant le système à perdurer. Se préparer localement et ensemble à ce qui sera inévitable à un moment donné: la désobéissance civile, c’est à dire le refus de coopérer plus avant avec l’État.
          réapprendre à communiquer et à se redécouvrir est essentiel. Toit part de l’individu de sa prise de décision de s’associer avec les autres, qui existent, suffit de se connecter d’abord localement.
          Merci de nous suivre… et de diffuser l’info sans modération, c’est déjà un bon premier pas.
          fraternellement

  11. Histoire de l’Anarchie:

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s