Archive for the ingérence et etats-unis Category

Résistance au colonialisme : Christianisme et génocide… La Croix et l’épée (Mohawk Nation News)

Posted in 3eme guerre mondiale, actualité, altermondialisme, canada USA états coloniaux, colonialisme, crise mondiale, documentaire, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, ingérence et etats-unis, média et propagande, militantisme alternatif, pédagogie libération, politique et social, politique française, résistance politique, société des sociétés, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , , , , , , , , on 2 octobre 2021 by Résistance 71

doctrine_de_la_decouverte
Païens en terre promise…

La croix et l’épée

Mohawk Nation News

28 septembre 2021

url de l’article original :
https://mohawknationnews.com/blog/2021/09/28/the-cross-the-sword-audio/

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

Pour le jour de réconciliation catastrophe du 29 septembre, abattez toutes les croix sur l’Île de la Grande Tortue afin d’aider à mettre un terme au génocide. Comment l’homme blanc définit-il le mot “réconciliation”. Ils ne peuvent pas être pardonnés pour l’assassinat de millions d’entre nous. C’est inconcevable. La croix est comme la croix gammée nazie, qui était adorée comme le sont les croix par les Canadiens. Pratiquement plus personne ne va à l’église de nos jours. Les croix ne leur manqueront pas quand elles ne seront plus là.

Pendant des siècles, les croix furent l’épée comme la bombe atomique plus récente. L’épée devint la croix pour subjuguer et génocider les peuples à travers le monde. Nous appelons cela ka-tseh-nen ion-ki-ionni. Ils tentèrent de faire de nous des animaux domestiques. Les catholiques se surpassèrent avec les symboles de la croix. La plupart des églises mettent une croix sur leur toit afin d’être identifiées comme chrétiennes et aussi être exonérées d’impôts.

Les explorateurs/envahisseurs s’agenouillaient et plantaient l’épée dans le sol en signe de guerre, de conquête et de subjuguation. Nous en étions totalement ignorants, nous ne savions pas ce que cette action signifiait pour eux. L’épée était la croix de la religion chrétienne qui était la voie du génocide et non pas une voie ni un symbole de paix. Notre expérience de la croix a été celle de la haine systémique, de l’injustice et du racisme.

L’épée prend la forme de quelque chose de bon. Mais en fait, toutes les églises ne furent que des champions du mensonge et de la supercherie. Les suiveurs du culte catholique font le signe de croix, s’inclinent, s’agenouillent et adorent se symbole. Ils glorifient et célèbrent le clouage de Jésus sur la croix et son agonie au grand soleil. Les prêtres bénissent de la croix les croyants qui eux-mêmes se signent de la croix en reconnaissance de leur totale soumission.

Les églises ont échappés à l’accusation d’assassinat. La confession leur donne le droit de demeurer silencieuses sur tous les crimes qu’elles commettent.

L’épée plantée dans le sol est à 100% reliée à ce qui est arrivé à tous nos enfants enlevés et assassinés que le gouvernement et les églises camouflent dans des fosses communes partout sur l’Île de la Grande Tortue. La déclaration de guerre contre nous et nos enfants continue aujourd’hui. Ils sont venus sur nos terres et nous ont massacré. Nous nous sommes défendus. Ils ont planté cette épée / croix dans le cœur de notre terre-mère.

Kaianerekowa, la loi de la Grande Paix, ne permet pas les signes de haine étrangers. Lorsque les envahisseurs sont arrivés, nous les avons observés et nous les avons aidés comme s’ils étaient nos frères. Puis ils nous imposèrent leur mode de pensée non-naturel. Ils dirent que la “couronne” nous traiterait comme un père et firent de nous, de manière totalement unilatérale, des “pupilles” de l’état sans même que nous n’en ayons connaissance. Ils nous ont travaillé au corps et à l’esprit lentement avec cette croix. L’endoctrinement leur donna un pouvoir. Ils nous ont façonné à leur obéir et à leur foi des plus contestables. Ce fut une supercherie pour nous amadouer et nous faire accepter le plan secret de nous supprimer totalement.

enlevement
L’alliance génocidaire de l’église et de l’état

Plutôt que de nous déclarer la guerre et d’utiliser des armes, nous fûmes éliminés. Des pensionnats pour Indiens arrachèrent nos enfants et nos bébés des bras de nos mères, nous prenant, nous enlevant, nous violant, puis nous enterrant. Le gouvernement et les églises furent en contrôle total de ces assassinats. Ils éliminèrent aussi les témoins oculaires.

Leur pensée démoniaque contrôle leurs ouailles. Les conseils de bandes / tribus, marionnettes ne répondant qu’à leurs maîtres coloniaux, sont toujours de leur côté.

Ceux qui demeurèrent avec la Grande Loi de la Paix n’y gagnèrent que l’irrespect, le tourment et la mise à l’écart afin de détruire Kaianerekowa. Des accords et des traités furent signés avec des gens qui ne sont que des traîtres à leurs nations et cela continue aujourd’hui. La nature a construit nos esprits afin que nous puissions nous protéger. C’est alors que le gouvernement commença à kidnapper nos enfants et à louer les services de l’église pour les assassiner de façon à ce qu’il n’y ait plus d’onkwehonwe (peuples natifs originels). Le but final de la “réconciliation” est de violer le traité wampum deux rangées et nous tirant hors de notre canoë et de nous forcer à rejoindre leur vaisseau.

Nous avons toujours essayé de rappeler à la “couronne” sa responsabilité de respecter les traités et les droits humains. Des groupes furent créés par la couronne afin d’aider à commettre le génocide.

L’épée et la croix ont détruit les esprits d’un grand nombre, mais pas de tous.

La croix sur Mont Royal à Tianni Tiotakon (Montréal) clame notre terre pour la France et l’église. Aucun natif n’a jamais cédé quelque terre que ce soit à la France. C’est cette croix qui devrait être mises à bas en premier. Aussi, beaucoup de ces croix sur Kahnawake continuent de semer la confusion quand nous sommes capables de nous prendre en charge sans leurs obstructions.

Chaque croix représente la prise de nos terres par les squatters au profit de la couronne. Elle est allumée et se complait à sans cesse nous le rappeler. Enlevons-la.

La première pandémie avec celle du COVID fut lorsque les envahisseurs mirent le pied sur notre terre, créant ainsi une épidémie de haine jusqu’à aujourd’hui. Toutes les croix, qui ne sont que des symboles de la haine doivent être éradiquées de l’Île de la Grande Tortue.

= = =

Lectures complémentaires :

« Païens en terre promise, décoder la doctrine chrétienne de la découverte » (Steven Newcomb, 2008)

Nos pages :

Abolir l’empire, mouvement de répudiation d cela doctrine chrétienne de la découverte

Anthropologie politique

Falsification de la traduction de la bible

Colonialisme, doctrine chrétienne de la découverte

Colonialisme et luttes indigènes

Comprendre et démonter la loi coloniale avec Peter D’Errico et Steven Newcomb

Kaianerekowa, la constitution de la confédération iroquoise (XIIème siècle)

Pensionnats pour Indiens, génocide au Canada

Meurtre par décret, le crime de génocide au Canada

Réseau de Résistance et de Rébellion International

Résister

Russell Means et l’American Indian Movement (AIM)

Taiaiake Alfred, résurgence anarcho-indigène

Textes fondateurs pour un changement politique radical

Wampum deux rangées

aborigene_aus

sitting_bull_guerrier
En langue iroquoise, le mot guerrier
n’existe pas… La traduction de ce qui s’en approche
donnerait ceci : « Ceux qui ont la lourde charge de la paix »…
Les mots « guerre » et « guerrier » sont des inventions purement occidentales !

11/9/01 – 11/9/21, 20 ans de mensonge et perspective d’avenir (PDF JBL1960)

Posted in 11 septembre, actualité, altermondialisme, coronavirus CoV19, guerres hégémoniques, ingérence et etats-unis, média et propagande, militantisme alternatif, neoliberalisme et fascisme, pédagogie libération, politique et social, politique française, résistance politique, santé et vaccins, science et nouvel ordre mondial, société des sociétés, technologie et totalitarisme, terrorisme d'état, Union Europeenne et nouvel ordre mondial with tags , , , , , , , , , , on 30 septembre 2021 by Résistance 71

poster3
et un mensonge capitaliste de l’État…

Résistance 71

30 septembre 2021

Superbe PDF de compilation de Jo sur le mensonge institutionnalisé des attentats du 11 septembre 2001. A lire et diffuser sans aucune modération.

11/9/01 – 11/9/21 20 ans de mensonge (PDF) :
11-09-2001-11-09-2021-20-ans-de-mensonges-et-dimpostures-du-plus-grand-empire-failli

La fraude COVID19 se produit parce que le mensonge du 11 septembre a creusé les fondations pour un enfumage généralisé. Le combat pour la vérité sur le 11 septembre 2001 c’est aussi le combat pour la vérité sur le SRAS-CoV-2 / COVID de novembre 2019 ! Nous vivons dans un monde de l’illusion et du mensonge ayant atteint un niveau absolument stratosphérique et nous devons en sortir sachant qu’il n’y a pas et ne saurait y avoir de solution au sein du système, ceci devrait maintenant être une évidence pour la très vaste majorité d’entre nous.

Il est temps de le comprendre et d’agir ENSEMBLE en conséquence. La révolte contre la tyrannie technotronique de la dictature marchande est en marche ! Les peuples vaincront et s’émanciperont !

Vive la Résistance ! Rébellion ! Boycott ! pour que surgisse la Commune Universelle de notre humanité enfin réalisée hors système, hors État, hors marchandise, hors argent et hors salariat…

Dans l’esprit de Cheval Fou

V_QR_esclavage

Le Hezbollah brise le complot américano-sioniste et achemine du carburant iranien au Liban en crise (Al Manar)

Posted in 3eme guerre mondiale, actualité, colonialisme, crise mondiale, guerre iran, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, ingérence et etats-unis, militantisme alternatif, neoliberalisme et fascisme, pédagogie libération, politique et social, résistance politique, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , , on 18 septembre 2021 by Résistance 71

HB_convoi_carbu_iran
L’entrée du convoi de carburant de Syrie au Liban sous protection du Hezbollah

Se donner les moyens de résister et savoir dire NON ! de manière ferme et définitive. Que les peuples prennent ces actions en exemple pour refuser la tyrannie qu’on leur impose qui par COVID ou colonialisme interposés.
Vive la Résistance !…
~ Résistance 71 ~

Carburant iranien pour le Liban : la stratégie du Hezbollah pour déjouer les complots américains

Al Manar

17 septembre 2021

url de l’article original :
https://french.almanar.com.lb/2149402

En temps de crise, où aucun pays n’entendait aider le Liban, l’Iran n’a point hésité à y acheminer ses navires chargés de carburant, a déclaré un expert libanais.

Lors de son récent discours à l’occasion du deuil d’Achoura, le secrétaire général du Hezbollah a annoncé l’acheminement de navires iraniens transportant du carburant à destination du Liban et a mis en garde contre toute attaque visant ces navires.

Tout de suite après ce discours, les médias libanais et étrangers ont commencé à semer le doute sur la manière de payer les expéditions afin de troubler l’opinion publique libanaise.

Pour Ali Yasser, expert libanais, « il s’agit d’une décision politique et stratégique dont toutes les dimensions et les conséquences avaient été examinées par le Hezbollah qui menait des discussions à ce propos avec les responsables iraniens ».

« En vue d’éviter tout danger, les navires transportaient du pétrole lourd au lieu d’essence pour nourrir les réacteurs et les générateurs d’électricité qui produisent le courant pour les hôpitaux, les usines et les boulangeries », a déclaré Ali Yasser.

« Le grand défi auquel le Hezbollah faisait face était celui que le pétrole acheté à l’Iran ne fasse l’objet de sanctions et qu’aucun port libanais ne soit en droit d’accueillir les pétroliers iraniens. Pour relever le défi, Sayed Hassan Nasrallah a opté pour une stratégie rigoureuse : il a déclaré que le navire iranien faisait partie du territoire du Liban et s’est dit prêt à riposter à toute agression visant le navire… »

Ali Yasser a souligné que le navire iranien avait traversé le canal de Suez avant d’être déchargé dans le port syrien de Baniyas. « La cargaison a été ensuite transférée au Liban par des camions-citernes spéciaux. »

« Cette stratégie du Hezbollah a déjoué le complot qu’avaient fomenté les États-Unis, Israël et certains pays arabes qui entendaient provoquer les Libanais contre le Hezbollah par le biais des sanctions visant le secteur pétrolier du Liban. Autrement dit, Washington et Tel-Aviv souhaitaient faire passer le Hezbollah pour un facteur principal de la crise intérieure du Liban qui empêche non seulement la formation d’un nouveau gouvernement, mais qui bloque aussi l’arrivée de toute aide internationale dans le pays. »

« Lorsque Sayed Nasrallah a annoncé l’acheminement d’un navire iranien vers le territoire libanais, les États-Unis, les Émirats arabes unis et l’Arabie saoudite ont craint que tous leurs complots ne soient déjoués. Cette crainte les a poussés à annoncer, via l’ambassadrice des États-Unis à Beyrouth, qu’un vieux gazoduc, qui reliait auparavant le désert du Sinaï à la Jordanie, à la Syrie et au Liban serait remis en service pour que le gaz égyptien soit transféré au Liban via la Jordanie en passant par la Syrie », a expliqué Ali Yasser.

Et d’ajouter: « il s’agit d’une grande victoire stratégique du Hezbollah, puisque celui-ci a réussi à résoudre le problème de la pénurie d’électricité du Liban via les ennemis du Liban ! »

« D’autre part, les États-Unis ont été contraints de violer la loi César qu’ils ont établie eux-mêmes pour imposer un boycott tous azimuts à la Syrie, en autorisant que ledit gazoduc traverse le sud-ouest de la Syrie », explique M.Yasser.

Le projet du transfert de carburant iranien bel et bien accompli sous le nez des pirates de mer somaliens, de l’Arabie saoudite et d’Israël, n’est pas uniquement un projet économique, mais plutôt un plan politique destiné à briser les sanctions pétrolières américaines.

A lire aussi:

Le Hezbollah brise le blocus américain. Les convois de carburant iranien arrivent au Liban via la Syrie :

https://french.almanar.com.lb/2148555

HBgroupe
Autorité + Oppression => Résistance
Résister n’est pas terroriser… Gouverner est terroriser !

Voyage personnel au fin fond du terrier du lapin blanc du 11 septembre avec Gordon Duff (New Eastern Outlook, Veterans Today)

Posted in 11 septembre, 3eme guerre mondiale, actualité, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, ingérence et etats-unis, militantisme alternatif, pédagogie libération, politique et social, résistance politique, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , on 13 septembre 2021 by Résistance 71

Gordon Duff raconte pas mal de conneries au sujet du COVID et des soi-disant vaccins, injections OGM depuis un moment, mais sur les affaires d’état profond, de renseignement et du 11 septembre, il est des plus pointus…
Un article comme celui que nous avons traduit ci-dessous ne passerait pas / plus en France, il y aborde à un moment donné la question qui “tue” ces derniers temps : “Qui ?”, “qui ?” est derrière toutes les turpitudes géopolitiques et guerres planétaires et il y répond en toute franchise et connaissance. Pourquoi Duff n’a t’il pas encore fait la connexion entre le 11 septembre, la fausse guerre contre le terrorisme, leurs commanditaires et toute cette affaire fabriquée et manipulée de toute pièce du COVID19 alors que ce sont les mêmes oligarques aux manettes ? En mars 2020, VT et Duff publient un article que nous avons traduit et publié (voir ici), montrant que le SRAS-CoV-2 responsable de la COVID19 a été créé dans un laboratoire de l’université de Caroline du Nord entre 2006 et 2015 avant d’être récupéré et conditionné en arme biologique par le Pentagone et quelques mois plus tard, il soutient cette arnaque criminelle totale de la “vaccination généralisée” sous injection OGM mortifère ? Qui croit-il a travaillé à ces “vaccins”, injections OGM ? Alors sa femme est infirmière, y a t’il eu des pressions ? possible, probable. Cependant, Duff nous montre encore de quoi il est capable dans l’article ci-dessous. Il y a à boire et à manger chez VT, on le sait, il faut faire le tri. Nous ne pensons pas nous tromper… et faisons le tri attendu. La question demeure néanmoins : pourquoi Duff et sa femme divulguent-ils et soutiennent la propagande pro-injection OGM anti-COVID ? Mystère…
~ Résistance 71 ~

Notre page : « Au sujet d’un 11 septembre nucléaire »

jeuechecs_fondnoir

NEO : Un voyage personnel au fin fond du terrier du lapin blanc du 11 septembre

Gordon Duff

12 septembre 2021

Publié sur New Eastern Outlook (NEO), journal de l’académie des sciences russe depuis 1816

Source:
https://www.veteranstoday.com/2021/09/12/neo-9-11-a-personal-journey-down-the-rabbit-hole/

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

Nous nous rappelons tous de cette journée du 11 septembre 2001, comme nous nous rappelons de bien d’autres jours marquants, comme le désastre de la navette spatiale Challenger, les assassinats des Kennedy et pour moi, la chute de Saïgon.

En ce qui me concerne, le 11 septembre 2001 fut le commencement d’un tout nouveau voyage. J’avais essayé quelques années auparavant de changer ma carrière de ces affaires de défenses et de renseignement vers le monde sain, réel avec des gens réels. Le boulot dans le système de la défense et du renseignement n’a que très peu à voir avec le réel, cela implique plateforme sur plateforme de mensonges et d’affabulations. Toute l’affaire est une illusion ; les espions, les guerres, le terrorisme, tout le monde multi-polaire n’est que pur théâtre.

Faisons un retour en arrière en ce jour fatidique. Cela commença avec des avions détournés. Il y a eu des détournements d’avions depuis des décennies, mais il y a aussi eu des efforts pour y mettre (techniquement) fin. Des marshals de l’air furent mis dans les vols pour rassurer le public, mais bien d’autres choses furent également entreprises, incluant des procédures d’”abattage des avions en vol” de tout appareil survolant les Etats-Unis et l’Amérique du Nord et ayant été pris sous contrôle terroriste.

Cette décision fut prise et mise en place il y a bien des années fondée sur un scénario à la “Black Sunday” d’un avion s’écrasant sur la finale Super Bowl de football américain ou cible similaire, tuant 100 000 personnes.

Les Etats-Unis maintiennent des avions supersoniques en état d’alerte permanente sur les aérodromes militaires un peu partout sur le territoire national, avions qui peuvent selon leur lieu de décollage atteindre un avion détourné, en vitesse supersonique, où que ce soit dans le ciel américain en quelques minutes et il n’y a aucune échappatoire pour que le ou les appareils détournés ne soient abattus. C’est pourquoi le 11 septembre n’est pas ancré dans le réel. Puis il y a cette autre petite chose technologique appelée le “fly by wire” ou télécommande des avions à distance. Ceci est en fait une procédure de prise en charge électronique externe des commandes de tout appareil commercial volant. Ceci fait partie du système de contrôle de la gestion motrice, qui permet de faire atterrir les avions de manière télécommandée en cas de besoin. Ce système est géré à distance par la CIA. Des communications satellites peuvent prendre en compte les systèmes de vol des appareils et permettre l’atterrissage contrôlé de tout appareil technologiquement pourvu. Le vol MH370 avait un de ces systèmes tout comme les autres appareils “détournés” en ce 11 septembre 2001. Tous les personnels militaires et du renseignement savent cela. Partout dans le monde. On se demande bien pourquoi ceci ne fut jamais mentionné ?

Puis le Pentagone et cette idée qu’il y ait eu un avion de ligne commercial volant juste au dessus de la rivière Potomac à quelques 750 km/h. Problème ici : sous les 25 000 pieds ou 7500m, tout avion avec des ailes remplis de carburant, comme celles d’un avion de ligne commerciale, tomberait en morceaux. Tous les avions ayant participé aux attentats du 11 septembre ont violé les lois de la physique.

Ils ne peuvent pas voler si vite et si bas et s’ils le pouvaient, les surfaces de contrôle auraient été mise hors service ce qui veut dire que les avions se seraient simplement écrasés au sol, hors de contrôle.

Bien sûr, je sais tout cela grâce à de vieux amis, pilotes de longue date, dont un pilote de ligne aujourd’hui chef de la sécurité d’une compagne aérienne importante. Deux de mes amis proches sont des ingénieurs chez Boeing.

Puis un groupe d’architectes et d’ingénieurs ont affirmé que même des avions volant à des vitesses incroyables percutant les tours n’auraient pas pu endommager sérieusement les bâtiments, plus de cent d’entre eux, des personnes hautement qualifiées.

911_nuke
atomisation de la structure d’acier… effarant !

Mais ensuite, même eux ont commencé à donner des solutions bien étranges affirmant que les démolitions furent le fait pour certains d’armes à énergie dirigée qui n’existent pas ou pour d’autres d’une poudre de (nano)thermite. Leur point le plus important étant que le WTC7, la 3ème tour effondrée qui ne fut pas touchée par un avion et n’était que très peu endommagée, s’effondra à son tour. Leurs autres affirmations, comme celle de la poudre de thermite ne sont pas seulement improbables, elles sont tout simplement fausses. Il y a toujours le problème du “mais comment ont-ils fait ?” qui montre que l’hypothèse ne peut être correcte.

Alors que tout ceci se passe, de manière prévisible, le monde est immergé dans la guerre. Les Etats-Unis ont mis en place des prisons secrètes et un gros programme d’enlèvement et de torture de “suspects de terrorisme” voit le jour. (NdT: Dans cette sombre histoire, le programme de rendition de la CIA a utilisé des services par procuration pour effectuer la sale besogne de séquestration et de torture de “suspects de terrorisme”, ces pays ont participé à ce programme et ont torturé essentiellement des innocents enlevés contre des sommes d’argent : les pays baltes, la Pologne, le Kosovo, la Syrie, la Thaïlande et certains pays d’Amérique centrale et du Sud…)

Pour ceux travaillant dans la sphère de la défense et du renseignement, la guerre mondiale contre le terrorisme a mené tout le monde vers un effort unique, non pas celui de battre le terrorisme mais plutôt de faire la queue pour engranger une portion des milliards de dollars dépensés pour quiconque voulant bien rejoindre ce cirque de folie furieuse, à savoir une guerre contre un terrorisme imaginaire. (NdT: ou plutôt, un terrorisme contrôlé par ceux-là même qui paient pour le “combattre”, la sempiternelle histoire du pompier pyromane toujours recommencée…)

Voyez-vous, certains d’entre nous étaient dans le système au moment de la guerre en Afghanistan qui commença il y a bien des années. Les Etats-Unis alors aidés par le Pakistan, créèrent des groupes terroristes pour renverser le gouvernement pro-soviétique de Kaboul et entrer en guerre par procuration contre l’URSS.

Presque dans le même temps, les Etats-Unis mirent aussi en place une capacité similaire, secrètement hébergée en Libye, pour mener une guerre terroriste en Europe au cas où l’URSS mènerait une offensive réussie et une invasion contre l’Europe occidentale. Cet effort particulier fut appelé “L’opération Gladio” (NdT: l’armée “Stay Behind” de l’OTAN), qui vit alors l’armement de groupes terroristes qui reçurent une formation d’artificiers poseurs de bombe et furent mis au frais en cas de nécessité.

Ceux-ci sortirent de la glacière où ils avaient été mis. Ils avaient pour noms “Septembre Noir”, “Les Brigades Rouges”, ainsi que d’autres organisations crées par la CIA comme Al Qaïda et plus tard l’EIIL / Daesh.

Durant les 20 années qui suivirent, ils kidnappèrent, posèrent des bombes et terrorisèrent l’Europe. Ils firent de même en Amérique Centrale et du Sud. Ceci nous ramène aux questions habituelles : Pourquoi les Etats-Unis feraient-ils cela ? Quelles capacités rendent tout ceci possible ? Ce genre d’opération ou série d’opérations demanderaient une très grande corruption au sein à la fois de l’armée et du renseignement.

Ce qui est évident est que quel que soit le niveau de corruption et de mauvaise gestion des Etats-Unis dans le passé, et la guerre du Vietnam est la preuve d’une corruption massive et de contrôle du gouvernement par ceux qui profitent grassement des guerres, ce cas de figure est pire.

A un moment donné, la presse stoppa de soutenir la guerre du Vietnam et, alors que des anciens combattants activistes, groupe que je rejoignit à mon retour de la guerre, commencèrent à mener les manifestations de rues contre la guerre, et celle-ci fut exposée au grand jour pour ce qu’elle était. Alors qu’y a t’il de changé ? Pourquoi n’y a t’il plus de manifestations dans les rues ? Pourquoi n’y a t’il plus de presse indépendante ? Où est donc partie la “gauche” américaine ?

Il est facile de répondre à cette dernière question. C’est Benjamin Netanyahou qui nous a dit que les attentats du 11 septembre étaient très bon pour Israël. Et bien, les juifs américains, avec quelques 1 million d’entre eux disposant d’un passeport israélien, constituent la “gauche” américaine.

Ce qui s’est passé en Amérique est qu’après la présidence Reagan, le dernier américain suffisamment fort pour tenir tête à Israël, chaque président depuis lors a dû rendre des comptes aux milliardaires qui contrôlent les deux partis politiques aux Etats-Unis, des milliardaires qui sont dans la plupart des cas, également des citoyens israéliens.

S’opposer à la volonté de ces milliardaires et aux organisations qu’ils gèrent, Google, Facebook, Wikipedia ainsi que le Congrès des Etats-Unis, la Cour Suprême, n’oublions pas non plus qu’ils gèrent la bourse, n’est que suicide.

Voyez-vous, ils contrôlent aussi la presse, ils en sont propriétaires et ceci n’est en rien une supputation, ce sont des faits avérés et vérifiables.

Ainsi donc, quiconque s’oppose à l’islamophobie ou à la russophobie ou qui remet en question qui gère vraiment les groupes terroristes comme l’EIIL / Daesh ou ceux qui ont vraiment mis en place les attentats du 11 septembre 2001, sera accusé systématiquement d’antisémitisme.

Personne ne peut survivre politiquement à ce genre de campagne de diffamation. Demandez à Jeremy Corbyn ce qu’il en pense.

Conclusion

Depuis 20 ans, le réalité même a été attaquée. Nous avons une dualité mondiale, les ignorants et ceux qui se font “mener” contre ceux qui comprennent mais choisissent de rester silencieux et de survivre.

Des avions ne peuvent pas faire s’effondrer des bâtiments constitués de larges poutres en acier.

L’acier ne fond pas des suites de la combustion de kérosène et d’ethylene glycol, ni de feux de kérosène, de carburant d’avions.

On ne peut pas détourner un avion aux Etats-Unis, il serait soit abattu en l’air ou, depuis les années 1990, il serait simplement amené au sol gentiment par contrôle robotisé.

On voit ces choses à la télé tout le temps et ce n’est pas nouveau. Si une voiture Tesla robotisée peut traverser New York aux heures de pointes sans problème, un avion de ligne commercial peut être amené au sol en utilisant la télécommande “fly by wire”, qui existe depuis… “toujours” en tout cas depuis un bon moment.

De Wikipedia:

Les surfaces de contrôle servo-commandées furent en premier lieu testés dans les années 1930 sur un Tupolev soviétique ANT-20. Les connexions mécanico-hydrauliques furent remplacés par des câbles et des commandes servo-électriques. En 1941, un ingénieur de Siemens, Karl Otto Altvater, développa et testa le tout premier système de “fly-by-wire” pour l’avion Heinkel He-111, qui voyait l’avion totalement contrôlé par des impulsions électroniques.

En 1934, Karl Otto Altvater breveta un système électronique automatique qui “allumait” l’avion lorsqu’il était proche du sol.

Le premier engin équipé du système fly-by-wire purement électronique sans aucun support ou soutien mécanique ni hydraulique fut le Véhicule d’Entraînement à l’Alunissage Apollo qui vola en 1968.

Le premier appareil non expérimental qui fut conçu et vola en 1958 avec le système de contrôle électronique fly-by-wire fut le Avro Canada CF-105 Arrow, ce qui ne se reproduisit plus sur un avion de production en série jusqu’au Concorde en 1969, qui devint le tout premier avion de ligne capable de voler avec le système fly-by-wire.

[…]

Aujourd’hui, la dernière fausse controverse est au sujet du rôle de l’Arabie Saoudite dans le financement et l’organisation des attentats du 11 septembre. Ceci, bien entendu, est une imposture tout aussi fondée sur la fausse croyance que la famille royale saoudienne, qui est “L’Arabie Saoudite”, soit “l’ennemi de sang” d’Israël.

Depuis toutes ces années, l’association, le partenariat entre les deux pays est ouvert et ne se cache même plus, ce par exemple dans leur alliance contre la Syrie, contre l’Irak, contre le Liban, tout ceci est factuel depuis bien longtemps, bien que non “histoire officielle”. (NdT: Des pilotes israéliens font des missions contre le Yémen aux commandes de F-16 saoudiens. Les armes nucléaires tactiques qui ont été utilisées au Yémen ont été larguées par des avions saoudiens pilotés par des Israéliens…)

Lorsqu’on retourne dans le temps, sachant ce que nous savons, regardant les vidéos des avions volant à 700km/h près du niveau de la mer et les explosions massives qui ont fait s’effondrer les trois tours du WTC de New York, l’effroi que certains d’entre nous ont ressenti ce jour là ne fut pas au sujet de ceux qui périrent.

Non, ce fut au sujet de ceux qui allaient mourir, peut-être même par millions et cet assaut sur l’ordre mondial, les droits de l’Homme et la raison elle-même, qui allait s’ensuivre.

= = =

Il n’y a pas de solution au sein du système, n’y en a jamais eu et ne saurait y en avoir ! (Résistance 71)

Comprendre et transformer sa réalité, le texte:

Paulo Freire, « La pédagogie des opprimés »

+

4 textes modernes complémentaires pour mieux comprendre et agir:

Guerre_de_Classe_Contre-les-guerres-de-l’avoir-la-guerre-de-l’être

Francis_Cousin_Bref_Maniffeste_pour _un_Futur_Proche

Manifeste pour la Société des Sociétés

Pierre_Clastres_Anthropologie_Politique_et_Resolution_Aporie

sionismepyromane

gladio1

Vaincre le colonialisme, mettre fin à l’empire du vampire (Mohawk Nation News)

Posted in 3eme guerre mondiale, actualité, altermondialisme, canada USA états coloniaux, colonialisme, crise mondiale, France et colonialisme, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, ingérence et etats-unis, militantisme alternatif, pédagogie libération, politique et lobbyisme, politique et social, résistance politique, société des sociétés, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , , , , on 9 septembre 2021 by Résistance 71

AIM_WS

“Vous ne serez et ne demeurerez que des commodités, aussi longtemps que l’empire existera.”
~ Russell Means, Lakota, Oglala activiste et résistant ~

La fin de l’empire du vampire

Mohawk Nation News

4 septembre 2021

url de l’article original:
https://mohawknationnews.com/blog/2021/09/03/end-of-the-empire-of-the-vampire-audio/

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

Nous devrions maintenant nous tenir debout ensemble, par les coudes, planter un arbre de paix et y enterrer nos armes pour toujours. Quand il n’y a pas d’armes, personne n’est blessé. Les gens se convertissent à la paix. Les Américains ont saboté les équipements militaires qu’ils ont laissé derrière eux en Afghanistan. Ces gens pourraient en faire quelque chose de bien plus utile que d’attendre pour tirer sur quelqu’un. La Nature n’a aucun besoin d’armes. Nous avons juste besoin de travailler et de (sur)vivre. Sans armes, nous devons utiliser notre intelligence.

Le pouvoir de détruire est toxique pour les impérialistes, c’est une drogue. Les Etats-Unis ont perdu la guerre non déclarée illégale et les plans de déstabilisation de l’Afghanistan en finançant et en armant le désordre et le chaos comme ils l’ont fait ces 100 dernières années dans bien des pays. Des organisations militaires voyous de l’empire ont toujours œuvré derrière des Indiens marionnettes et les conseils de tribus coloniaux pour diviser, nous affaiblir et nous exterminer. Les ministères de la guerre, les églises et les ONG mettent en place les guerres civiles et la terreur. Ce système a créé de toute pièce le plus grand holocauste de l’histoire de l’humanité, celui de plus 100 millions d’indigènes au continent des Amériques [depuis le XVème siècle).

Les empires étrangers affirment qu’ils ont droit au pillage, à l’exploitation, à la mise en esclavage, au viol et à la terreur des populations autochtones depuis plus de 500 ans sur l’Île de la Grande Tortue. Comme l’a dit Joe Biden après l’attentat contre les Américains en déroute à l’aéroport de Kaboul : “Ceux qui ont perpétré ces attaques ne seront pas pardonné, nous n’oublierons pas. Nous vous traquerons et vous ferons payer.” En clair, “Nous vous aurons avec un drone”.

Lorsque les Américains ont saboté les armes laissées en Afghanistan, ils doivent les détruire eux-mêmes, comme nous le demandons depuis plus de 500 ans de façon à ce que nous ayons enfin la paix. En accord avec Kaianerekowa, nous enterrons toutes les armes de guerre qui se produisent dans les esprits des uns des autres, ces pensées mêmes qui nous rendent haineux, agressifs, violents et qui nous font nous entre-tuer. Tout acte hostile deviendra alors inconnu. Le monde entier doit procéder de la sorte. Seul la massue de guerre n’est pas enterrée afin qu’on puisse tuer les traîtres avec elle. La hache de défense n’est pas enterrée.

La république de la guerre (USA) a dépensé 2000 millards de dollars pour détruire l’Afghanistan : pour corrompre et armer une armée afghane corrompue, pour mettre en place des infrastructures de gouvernance fascistes, ainsi les envahisseurs pouvaient vivre confortablement parmi le peuple indigène appauvri qu’ils attaquaient, volaient et réduisaient en esclavage. Le reste fut siphonné par des groupes étrangers complices, des mercenaires appelés des “sous-traitants civils privés” et des consultants exogènes.

Les avoirs financiers afghans ont été gelés et les Yankees ont pris le reste. Le président afghan fut le premier à se sauver, laissant derrière lui des bout de papier de monnaie absolument sans aucune valeur sur la piste de décollage. Le FMI ne prêtera rien. Pas de nourriture. Des infrastructures détruites, une hausse des prix vertigineuse, des sanctions économiques, aucune aide, plus de salaires. Le système de santé est hors de service.

Les manipulateurs du pouvoir ne sont en aucun cas responsables publiquement et sont au-delà de toute scrutinité. Le Canada est en ce moment en train de présider pompeusement à la  mort de nos enfants, aucunement mentionnés bien entendu dans la campagne électorale en vigueur. Les électeurs s’en foutent de toute façon. Les échafauds qu’ils construisent pour nous sont en fait pour eux-mêmes. L’empire est humilié par les Afghans, les Syriens, les Irakiens, les Libyens, les Cubains, les Vietnamiens et tous les peuples indigènes qui continuent de résister encore et toujours. L’empire constate le déclin de sa force, de son incompétence et de sa sauvagerie. Tout tourne autour de l’industrie de la guerre et rien d’autre. Les bureaucrates observent. Les critiques du système sont assassinés. Les médias sont complices. Les gens sont désespérés. Tout espoir est perdu.

Il n’y a aucun esprit de rétribution ni de droiture. Kaianerekowa, la Grande Loi de la Paix, guérit les viols de l’ordre naturel des choses et le mal que cela cause. Un empire demande impérativement l’anéantissement de la véritable démocratie afin de produire des dictatures militaires, une énorme armée et des guerres perpétuelles sous présidence impériale. Ils sont accrocs aux flingues, au meurtre et au fric.

Le MI5 britannique et la CIA sont des organisations militaires voyous qui supervisent la construction de cet empire secret. La GRC (NdT: la police montée du Canada) a perpétré le kidnaping de millions de nos enfants afin que les gouvernements et les églises puissent réaliser la “solution finale au problème indien” et de cette résistance au vol de l’Île de la Grande Tortue et de ses ressources. La GRC s’est amalgamée avec les services secrets canadiens du CSIS pour créer l’Equipe de Réponse Aborigène (ERA), qui est la gestapo moderne de ce IVème Reich. Aujourd’hui, ils nous suivent toujours dans leurs voitures noires lorsque nous quittons nos “réserves” / camps de détention.

Les camps de la mort que furent les pensionnats pour Indiens furent des sites d’interrogations d’expérimentation, de torture et d’assassinats ciblés d’enfants indigènes innocents et sans aucune défense ainsi que de civils désarmés.

Nous, les peuples indigènes, sommes craints parce que nous exposons la vérité au sujet de cet empire. L’homicide volontaire et le génocide commis par les Etats-Unis et le Canada sur nous n’est mentionné nulle part parce que nous les avons humiliés. Ils veulent que nous payons de nos vies le prix d’avoir déballonné leur mythe fabriqué de grand pouvoir. Nous ne serons jamais pardonnés pour avoir exposé au grand jour leur immoralité, leur faiblesse et le travail interne sordide faisant fonctionner l’empire. Comment éliminer les empires ? Suivez la philosophie instillée par Kaianerekowa, la Grande Loi de la Paix, de chacun étant souverain, égal à quiconque et ayant une voix. Les envahisseurs ont introduit des armes à feu et ont amené les guerres. Retournons à 1491 lorsque nous avions tout pour chasser et nous nourrir. L’armement est la seule manière dont tout empire existe. Lorsqu’il n’y a plus d’armes, ils perdent. Lorsque chacun est souverain, il n’y a absolument aucun besoin d’un président ou d’un premier ministre. Nos esprits, la nature et la grande loi de la paix nous guident.

= = =

Lire nos pages:

« Colonialisme, doctrine chrétienne de la découverte »

Kaianerekowa, la Grande Loi de la Paix

« Meurtre par décret, le crime de génocide au Canada »

« Russell Means et l’activisme résistance de l’American Indian Movement »

« Textes fondateurs pour un changement de paradigme politique »

« Taiaiake Alfred et l’anarcho-indigénisme »

« Manifeste pour la société des sociétés »

mnnlogo

MW

La mascarade de la guerre perpétuelle contre le terrorisme… D’Al CIAïda à l’EI-K en passant par les Talibans, construire la terreur mondiale et surfer sa vague (Pepe Escobar)

Posted in 3eme guerre mondiale, actualité, CIA et traffic de drogue, colonialisme, crise mondiale, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, ingérence et etats-unis, militantisme alternatif, pédagogie libération, politique et lobbyisme, politique et social, politique française, résistance politique, sciences et technologies, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , on 9 septembre 2021 by Résistance 71

TalebaNI-MOSSAD-CIA

Endurer la terreur pour toujours : d’Al Qaïda à L’EI-K

Une collaboration entre le Pentagone et les Talibans est établie, les éternelles guerres de l’ombre de la CIA sont une toute autre paire de manches

Pepe Escobar

6 septembre 2021

Source :
https://www.mondialisation.ca/endurer-la-terreur-pour-toujours-dal-qaida-a-lei-k/5659943

C’était il y a 20 ans aujourd’hui. Asia Times a publié « Attrapez Osama ! Maintenant ! Ou bien… » Le reste appartient à l’histoire.

Rétrospectivement, cela ressemble à des nouvelles d’une autre galaxie. Avant la planète 11 septembre. Avant la GWOT (Guerre mondiale contre le Terrorisme). Avant les guerres éternelles. Avant l’ère des réseaux sociaux. Avant le partenariat stratégique Russie-Chine. Avant la Dronification de la Violence d’État. Avant le techno-féodalisme.

Permettez-moi d’être un peu plus personnel. J’étais de retour à Peshawar – la Rome islamique, capitale des zones tribales – il y a 20 ans, après une boucle vertigineuse autour du Pakistan, des territoires tribaux, une opération de contrebande ratée à Kunar, un séjour au Tadjikistan, une arrivée en hélicoptère soviétique dans la vallée du Pandjchir, un voyage en voiture éprouvant jusqu’à Faizabad et un vol de l’ONU qui a mis des siècles à arriver.

Dans le Pandjchir, j’avais enfin rencontré « le Lion », le commandant Massoud, qui préparait alors une contre-offensive contre les Taliban. Il m’a dit qu’il combattait une triade : les Taliban, Al-Qaïda et l’ISI pakistanaise. Moins de trois semaines plus tard, il a été assassiné – par deux opérations d’Al-Qaïda déguisées en équipe de tournage, deux jours avant le 11 septembre.

Personne, il y a 20 ans, n’aurait pu imaginer la fronde et les flèches de la fortune scandaleuse – de la terreur – qui ont suivi. Deux décennies, 2,3 trillions de dollars et au moins 240 000 morts afghans plus tard, les Taliban sont de retour là où ils étaient : au pouvoir en Afghanistan. Massoud Jr dirige en théorie une « résistance » dans le Pandjchir – en réalité une opération de la CIA canalisée par l’intermédiaire d’un agent de la CIA, Amrullah Saleh, ancien vice-président afghan.

Al-Qaïda est un squelette inoffensif, même réhabilité en Syrie en tant que « rebelles modérés » ; le nouveau croquemitaine en ville est l’État islamique au Khorassan (EI-K), une émanation de l’État islamique en Syrie.

Après avoir négocié un accord global stupéfiant avec les Taliban, l’Empire du Chaos conclut une évacuation humiliante du pays qu’il a bombardé en démocratie et soumis pendant deux décennies. Une fois de plus, les États-Unis ont été expulsés de facto par une armée de guérilla paysanne, cette fois-ci principalement composée de Pachtounes, descendants des Huns blancs – une confédération de nomades – ainsi que des Sakas, peuples iraniens nomades des steppes eurasiennes.

L’armée de l’ombre de la CIA

L’EI-K, le nouveau nid de vipères, ouvre de multiples boîtes de Pandore qui pourraient conduire à la nouvelle incarnation des guerres éternelles. L’EI-K a revendiqué la responsabilité de l’horrible attentat suicide de Kaboul.

L’EI-K est apparemment dirigé par un émir fantôme, Shahab al-Mujahir (pas de photo, pas de biographie détaillée), censé être un expert en guerre urbaine qui a travaillé auparavant comme simple commandant de niveau intermédiaire pour le réseau Haqqani.

En 2020, L’EI-K, qui connaît bien les médias, a publié l’un de ses messages audio en pachtou. Pourtant, il n’est peut-être pas pachtoune, mais originaire d’une certaine région du Moyen-Orient, et il ne parle pas couramment cette langue.

Même le commandant du CENTCOM, le général Mackenzie, a admis que l’armée américaine partageait des informations sur L’EI-K avec les Taliban – ou plutôt l’inverse : le porte-parole des Taliban, Zahibullah Mujahid, à Kaboul, a souligné qu’ils avaient préalablement averti les Américains d’une menace imminente pour l’aéroport.

La collaboration entre le Pentagone et les Taliban est désormais établie. Les éternelles guerres de l’ombre de la CIA sont une toute autre paire de manches.

J’ai montré dans cette enquête approfondie comment la priorité absolue des Taliban est de cibler les ramifications de l’armée de l’ombre de la CIA en Afghanistan, déployée via la Force de Protection de Khost (KPF) et au sein de la Direction nationale de la Sécurité (NDS).

L’armée de la CIA, comme je l’explique, était une hydre à deux têtes. Les unités les plus anciennes remontaient à 2001 et étaient très proches de la CIA. La plus puissante était la KPF, basé au Camp Chapman de la CIA à Khost, qui opérait totalement en dehors de la loi afghane, sans parler du budget.

L’autre tête de l’hydre était constituée par les forces spéciales afghanes de la DNS : quatre unités principales, chacune opérant dans sa propre région. La DNS était financée par la CIA et, à toutes fins utiles, ses agents étaient formés et armés par la CIA.

La DNS était donc de facto un mandataire de la CIA. Et voici le lien direct avec Saleh, qui a été formé par la CIA aux États-Unis lorsque les Taliban étaient au pouvoir à la fin des années 1990. Par la suite, Saleh a pris la tête de la DNS, qui travaillait en étroite collaboration avec le RAW, les services secrets indiens. Aujourd’hui, il est un « leader de la résistance » dans le Pandjshir.

Mon enquête a été confirmée immédiatement par le déploiement de la Task Force Pineapple la semaine dernière, une opération menée par la CIA/Forces spéciales pour extraire de Kaboul les derniers agents de renseignement sensibles qui étaient poursuivis par les Taliban.

En parallèle, de sérieuses questions s’accumulent concernant l’attentat suicide de Kaboul et la réponse immédiate du MQ-9 Reaper visant un « planificateur de l’EI-K » dans l’est de l’Afghanistan.

Cette page a suivi avec attention les informations de première importance concernant ce qui pourrait être décrit comme le massacre d’Abbey Gate, et qui a été, sans surprise, enterré par les grands médias occidentaux.

La chaîne YouTube Kabul Lovers, par exemple, pratique un journalisme de rue qui fait honte à toutes les chaînes de télévision multimillionnaires. Un officier militaire qui a examiné les corps de nombreuses victimes de l’attentat à l’hôpital d’urgence de Kaboul a affirmé que la plupart n’étaient pas des victimes de l’attentat-suicide : « Toutes les victimes ont été tuées par des balles américaines, sauf peut-être 20 personnes sur 100 ». Le rapport complet et original, en dari, se trouve ici.

Scott Ritter, pour sa part, a souligné la nécessité d’une « perspective » sur la prétendue frappe de drone contre l’EI-K « de la part d’un véritable expert en drones comme Daniel Hale, mais ils l’ont mis en prison pour avoir dit la vérité sur la faiblesse de notre programme de drones lorsqu’il s’agit de tuer les bonnes personnes ».

Il est maintenant établi que, contrairement aux affirmations du Pentagone, la frappe de drone a touché une maison au hasard à Jalalabad, et non un véhicule en mouvement, et qu’il y a eu des « dommages collatéraux » : au moins 3 civils.

Et le bilan civil d’une frappe de missile ultérieure sur un autre « planificateur de l’EI-K » présumé dans une voiture à Kaboul est déjà de 9 morts, dont 6 enfants.

La filière Syrie-Afghanistan

L’offensive tant vantée du Pentagone contre l’État islamique en Syrie a été tournée en dérision dans tout l’Axe de la Résistance comme une énorme farce.

Au fil des ans, des exposés ont été présentés par Moscou, Téhéran, Damas, le Hezbollah et certaines des Unités de Mobilisation populaire (UPM) en Irak.

Le secrétaire général du Hezbollah, Hassan Nasrallah, a affirmé à plusieurs reprises que « les États-Unis ont utilisé des hélicoptères pour sauver les terroristes de l’EI de l’anéantissement complet en Irak/Syrie et les ont transportés en Afghanistan pour les garder comme insurgés en Asie centrale contre la Russie, la Chine et l’Iran ».

L’envoyé présidentiel spécial russe pour l’Afghanistan, Zamir Kabulov, extrêmement bien informé, a souligné que la Russie avait reçu les mêmes informations des chefs tribaux locaux. Même l’ancien président Hamid Karzai – aujourd’hui négociateur clé pour la formation du prochain gouvernement dirigé par les Taliban à Kaboul – a qualifié l’EI-K d’ »outil » des États-Unis.

Il est important de se rappeler que l’EI-K est devenu beaucoup plus puissant en Afghanistan depuis 2020 en raison de ce que je décris comme une filière obscure de transport entre Idlib en Syrie et Kunar et Nangarhar dans l’est de l’Afghanistan.

Bien sûr, il n’y a pas encore de preuve irréfutable, mais nous avons une hypothèse de travail sérieuse selon laquelle l’EI-K pourrait n’être qu’une autre armée fantôme de la CIA, en collaboration avec la DNS.

Tout cela, si cela se confirme, laisse présager un avenir sombre : la poursuite des guerres éternelles par d’autres moyens – et tactiques. Pourtant, ne sous-estimez jamais le contre-pouvoir de ces descendants des Huns blancs et des Sakas, qui n’ont pas froid aux yeux.

xenomorph_velo

Cirque géopolitique et société du spectacle marchand : Kaboul à qui profite le crime ? (Guerre de classe)

Posted in 3eme guerre mondiale, actualité, colonialisme, crise mondiale, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, ingérence et etats-unis, militantisme alternatif, pédagogie libération, politique et lobbyisme, politique et social, résistance politique, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , on 28 août 2021 by Résistance 71

citation_Gramsci

Spectacle de l’Otan des Attentats de Kaboul : à qui profite le crime étatique mondialiste de la marchandise en crise finale ?


Collectif Guerre de Classe

Août 2021

Le Grand Chaos de l’in-distinction marchande généralisée en Asie est en train d’accomplir sa formalisation phénoménologique ultime, sa stratégie géo-politique fétichiste est toujours la même ; tenter désespérément d’échapper à l’irréversible dé-composition déterministe de l’empire américain du billet vert en putréfaction…

Le spectacle du “terrorisme international”, dont le langage spectaculaire ne cesse de parler afin d’en mieux cacher la nature et les sources, n’est que l’instrument d’indistinction du développement chaotique global par lequel l’ordre de la marchandise tente d’échapper à la crise économique et financière systémique de son fétichisme.

L’Internationale, Critique de la société de l’indistinction

Le chaos terroriste étatique de la marchandise est le seul langage possible de la crise terminale du Capital… Nous contemplons ainsi le tableau faussaire d’un chaos spectaculaire impeccablement organisé pour le Proche et le Moyen-Orient, puis pour la planète tout entière, dans des cadres de déguisement strictement conformes à la stratégie du gouvernement du spectacle mondial, qui tente désespérément d’échapper au marasme catastrophique d’un dollar en débâcle chronique… Al-Qaïda puis Daech sont là les accablantes métastases de la crise mondiale du taux de profit et sont provisionnés par les pétrodollars du Qatar et de l’Arabie Saoudite et armés par eux avec délégation directe de Washington, blanc-seing de Tel-Aviv et collaboration d’Ankara… Et la France, atlantisée jusqu’à la moelle, est, de la sorte, bombardée jusqu’au cœur de Paris pour marcher toujours davantage au pas des réseaux et services clandestins terroristes de l’OTAN, dont les faux drapeaux constituent, bien sûr, une industrie marchande spectaculaire de premier ordre fétichiste…

Le terrorisme d’État industriel n’est rien d’autre que l’errance accélérée de la religion monothéiste de la crise historique de la marchandise…

Au moment arrivé de la tyrannie spectaculaire de la crise du capitalisme drogué, le crime règne, en fait, comme le paradigme le plus parfait de toutes les entreprises commerciales et industrielles dont l’État est le centre, étant donné qu’il se confirme là, finalement, comme le sommet des bas-fonds et le grand argentier des trafics illégaux, des disparitions obscures et des protections cabalistiques. Plus que jamais, en ce moment très spécifiquement crisique où, en France, reprenant le témoin d’une droite complètement épuisée, la gauche du Capital, bien vite superbement exténuée, est en charge des affaires d’un marché en pleine décomposition, l’exutoire terroriste risque de devenir de plus en plus tentant pour détourner la colère qui monte ; il est temps d’en finir avec toutes les mystifications et tous les malheurs historiques de l’aliénation gouvernementaliste, afin de commencer à pressentir la possibilité de situations humaines authentiques.

Hors de l’économie politique de la non-vie, il convient exclusivement d’organiser le retour aux sources à une communauté d’existence enfin débarrassée de toute exploitation et de toute domination.

Commentaires sur l’extrême radicalité des temps derniers…

= = =

Il n’y a pas de solution au sein du système, n’y en a jamais eu et ne saurait y en avoir ! (Résistance 71)

Comprendre et transformer sa réalité, le texte:

Paulo Freire, « La pédagogie des opprimés »

+

4 textes modernes complémentaires pour mieux comprendre et agir:

Guerre_de_Classe_Contre-les-guerres-de-l’avoir-la-guerre-de-l’être

Francis_Cousin_Bref_Maniffeste_pour _un_Futur_Proche

Manifeste pour la Société des Sociétés

Pierre_Clastres_Anthropologie_Politique_et_Resolution_Aporie

SlogBD4

Le grand cirque continue : Entre Talibans et COVID (Gilad Atzmon)

Posted in 11 septembre, 3eme guerre mondiale, actualité, canada USA états coloniaux, colonialisme, coronavirus CoV19, crise mondiale, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, ingérence et etats-unis, militantisme alternatif, politique et lobbyisme, politique et social, résistance politique, terrorisme d'état with tags , , , , , , on 26 août 2021 by Résistance 71

poster3

“Tandis qu’Athènes est associée à l’idée que la vérité est découverte par la raison, Jérusalem prétend que la vision de la vérité est délivrée par la révélation. Athènes est donc le lieu de la philosophie, du “logos” et de la science ; Jérusalem d’un autre côté, est la capitale de la loi et de l’obéissance. D’une perspective philosophique, Jérusalem et Athènes ne partagent aucune méthodologie commune. La soumission à un régime de la correction, du politiquement correct, c’est se soumettre à Jérusalem. Ceci constitue une stricte divergence d’avec Athènes et son esprit.”

~ Gilad Atzmon, 2017 ~

Article très complémentaire de notre article du 23 août :  “Du COVID aux Talibans… De la diversion au parachèvement du règne de la peur”

Entre Talibans et COVID

Gilad Atzmon

Août 2021

url de l’article original:
https://gilad.online/writings/2021/8/4/in-between-taliban-and-covid

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

Faut-il être un génie pour comprendre que le colossal échec de la guerre américaine en Afghanistan est identique à cette désastreuse “guerre contre le COVID” ? Il est sans doute très clair que ce sont pratiquement les mêmes personnes qui ont mis au point les stratégies fatales qui menèrent à une défaite grandiose dans ces deux conflits absolument non nécessaires. Nous avons ici à faire avec des gens qui adhèrent complètement au concept de guerre et de destruction. Ce sont des gens qui ne cherchent en rien la paix, l’harmonie ou la réconciliation ni avec la nature ni même avec d’autres segments de l’humanité.

Nos “stratèges” de la pandémie ont cru que cela était en leur pouvoir d’éliminer le SRAS-CoV-2 de la surface de la terre. Ils étaient convaincus de la même manière que les Talibans pouvaient être éradiqués. Ils avaient bien entendu complètement tort.

Mais les progressistes et la soi-disant gauche ont aussi une responsabilité impardonnable dans ces affaires catastrophiques. La gauche ne fut pas responsable de la planification des “stratégies”. Elle ne fut que pas vraiment participante dans les think tanks néoconservateurs, elle ne fut pas impliquée dans la promesse de Pfizer d’arranger le génome humain. Elle ne conseilla pas Netanyahou, Trump ou Johnson en 2020 comme elle ne fut pas parmi les conseillers de Bush et consorts en 2001. Mais elle fut la première à soutenir la “guerre contre la terreur” des conservateurs sionistes (NdT: parce qu’il y a autant de sionistes de “gauche” que de sionistes de “droite”, la peste sioniste n’a pas de couleur politique, elle est une doctrine coloniale “obligée”, forcée sur la base d’une “culpabilité” collective fabriquée…), essentiellement au nom de “l’interventionnisme moral”. Elle a pareillement été parmi les plus enthousiastes de l’expérience courante de masse sur la population humaine.

On n’a pas besoin de gratter la surface pour constater que l’état juif a aussi eu un rôle central dans ces deux énormes bourdes. Les think tanks néo-cons qui poussèrent pour une intervention des Etats-Unis en Afghanistan étaient bien entendu constitués d’ardents juifs sionistes. En 2003, Ari Shavit écrivit dans le journal “Haaretz” : “La guerre en Irak a été conçue par 25 intellectuels néo-conservateurs, la plupart juifs, qui poussent le président Bush à changer le cours de l’histoire.” Le peuple qui s’est porté volontaire pour être les cobayes dans l’expérience Pfizer du COVID fut bien entendu les Israéliens. L’Israël de Netanyahou n’a pas tenté de vivre avec le COVID, elle a au contraire traité le virus comme un Amalek contemporain, une peste antisémite qui devait être éradiquée : le Mossad et la FDI ont joint leurs forces dans la guerre contre le covid. Lorsque le nombre de cas covid sembla diminuer grandement, Israël fut prompte à déclarer victoire dans la guerre contre le virus.

Mais la réalité est bien plus embarrassante. En Afghanistan, les Talibans sont plus forts que jamais. L’Amérique a quitté le pays qu’elle avait promis de “libérer” avec la queue entre les pattes. Dans la lutte contre le COVID, l’Amérique est pareillement défaite. Aux Etats-Unis, une étude du CDC a montré que les gens vaccinés constituent quelques 74% des cas covid d’une ville balnéaire de l’état du Massachussetts. Et en Israël, le variant Delta a fait son aliya avec grand succès. Les gens vaccinés sont maintenant sur-représentés dans les cas de variants Delta et pareillement représentés dans les cas critiques de la maladie. Il y a quelques jours, un médecin israélien admettait que 90% de ses patients étaient vaccinés.Le vaccin se désintègre devant nos yeux.” a t’il dit.

Le théoricien moderniste et stratège militaire du XIXème siècle Carl von Clausewitz avait défini la guerre comme “la continuation de la politique par d’autres moyens”. Mais dans l’univers globalisé sioniste dans lequel nous vivons, la politique n’est que la continuation de la guerre. Maintenir le monde dans un conflit permanent est le mantra globaliste principal alors que les gens se soumettent plus facilement lorsqu’ils ont peur. Cette philosophie a maintenu le sionisme a top depuis des décennies. Elle a maintenu les juifs unis pendant deux millénaires mais cela a eu un prix. L’histoire juive n’est pas exactement une histoire tranquille.

Ce ne devrait en fait pas être à moi de rappeler à mes compagnons, frères et sœurs en amour qu’aimer son prochain peut aussi vouloir dire de rechercher la paix et l’harmonie avec l’univers dans sa totalité (tous les virus compris…)

= = =

“Depuis quelque temps déjà, nous, les gens qui errons sur cette planète, avons été réduits à n’être qu’une audience de ce drame dévastateur qui raconte l’histoire de notre propre destruction. Malgré toutes les promesses démocratiques libérales, nous ne sommes plus des acteurs, mais des sujets oubliés et sans voix. Le temps de s’exprimer haut et clair est venu…
L’être et le temps sont comme le bout de notre nez, si près que nous ne pouvons les voir. La vérité est là, à tout moment, tout ce que nous avons à faire est d’ouvrir les yeux et de la contempler… Je parle ici d’un retour vers Athènes.”
~ Gilad Atzmon, 2017 ~

Traduction Résistance 71 de son livre “Being in Time”, 2017

Gilad Atzmon sur Résistance 71

Phone hacking claims

Le grand cirque de l’illusion

Reprise… de voler : Quand les barbus volent au secours de Bébert Corona (Résistance 71)

Posted in 3eme guerre mondiale, actualité, CIA et traffic de drogue, coronavirus CoV19, crise mondiale, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, ingérence et etats-unis, pédagogie libération, politique et social, résistance politique, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , on 23 août 2021 by Résistance 71

 

TalebaNI-MOSSAD-CIA
Les talibans force synthétique…

 

“Il est très clair qu’en mai 1979, quelques mois avant l’invasion soviétique de l’Afghanistan, l’ISI (services de renseignement pakistanais) mit la CIA en contact avec Hekmatyar, le protégé de l’ISI, qui allait devenir la figure centrale du trafic de drogue des moudjahidines. La CIA fit cela à un moment où le commerce international de l’héroïne souffrait d’une chute importante à cause de la baisse de production d’opium dans le triangle d’or et que la CIA cherchait à construire une nouvelle source de production.

[…] Le contrôle du flot de la drogue apparaît comme être devenu une bonne partie de la stratégie de la CIA et de l’ISI pour transférer vers le nord, vers l’URSS la guerre en Afghanistan. Le directeur de la CIA, William Casey, semble avoir promu un plan qui lui fut suggéré par le patron de la DGSE française, Alexandre de Marenches, afin que la CIA fournisse de l’héroïne aux troupes russes afin de leur nuire de l’intérieur. Bien que de Marenches ait nié ensuite que ce plan fut mis en application, il y a un certain nombre de rapports indiquant que de l’héroïne, du haschish et même de la cocaïne, furent introduits et atteignirent les troupes soviétiques et que la banque BCCI liée à la CIA et l’ISI, ainsi que quelques agents du renseignement américain, ´étaient profondément impliqués dans le commerce de la drogue, ce avant que la guerre ne soit finie.”

~ Peter Dale Scott, “Drugs, Oil and War, the USA in Afghanistan, Colombia and Indochina”, 2003 ~

Traduction Résistance 71

 

Du COVID aux Talibans… De la diversion au parachèvement du règne de la peur

ou comment terroriser pour toujours mieux diviser et régner

 

Résistance 71

 

23 août 2021

 

CoV2
Bébert Corona… Bouh !

 

Bébert + Barbus =  Bébarbus

Rendons-nous à l’évidence, Bébert Corona ne tient pas la distance, les gens y croient de moins en moins, la résistance aux injections OGM et au passe-sanitaire dictatorial fait rage et s’organise, partout… Faut donc une diversion de poids qui ferait potentiellement coup double… Donc, l’oligarchie nous ressort les Talibans du placard où ils avaient été rangés depuis quelques années, et toute la litanie “terroriste” qui va avec. Place donc, en sus de Bébert essoufflé, à la saga “Talibans II, le retour” ! L’alliance Corona SRAS-CoV-2 / Barbus islamistes n’est pas si improbable que ça quand on y réfléchit bien. Ils sont tous deux des créations synthétiques des labos de l’empire anglo-américano-sioniste. Si la création de Bébert Corona est récente (voir notre article / traduction du 25 mars 2020 sur sa création dans les labos de l’université de Caroline du Nord aux Etats-Unis entre 2006 et 2015 pour être récupéré par le Pentagone à des fins de guerre biologique), il ne faut pas avoir la mémoire courte et fouiller un peu pour revisiter la création des Talibans dans le laboratoire géopolitique de l’empire…

ZB-OBL-Pakistan
Brzezinski et Ben Laden, camp Pakistan, 1980

Flashback donc à la fin des années 70 et au gouvernement de Jimmy Carter et son conseiller à la sécurité nationale, Zbigniew Brzezinski.

A cette époque, l’oligarchie du capitalisme mondialiste monopoliste décide que l’URSS ne remplie plus ses fonctions de marché captif pour lequel elle avait été créée en 1917 par la City de Londres et sa succursale de Wall Street. Une guerre n’est pas possible car elle dégénérerait en conflit thermonucléaire planétaire pour le moins… contre-productif, il est donc décidé d’imploser l’empire soviétique en le minant de l’intérieur sur ses lignes de fractures culturelles et religieuses, essentiellement musulmanes. L’affaire est longue et se déroule sur plusieurs décennies, mais brièvement, l’URSS est piégée à intervenir pour soutenir le gouvernement afghan pro-soviétique qui est sous attaque intérieure. Les troupes soviétiques entrent en Afghanistan, qui deviendra leur Vietnam. Pour lutter contre l’URSS, l’occident agit par procuration et les Etats-Unis, la Grande-Bretagne, aidés de leur allié pakistanais et son puissant et mafieux service de renseignement l’ISI, créent en Afghanistan une force de résistance appelée les “moudjahidines”. Au service de la CIA, MI6 et ISI se trouve un saoudien, financier et héritier d’une grosse famille du BTP saoudienne du nom d’Oussama Ben Laden. Celui-ci est en charge du recrutement et du financement partiel des “moudjahidines”, les données générées entrant dans une base de données secrètes : “Al Qaïda” en arabe. La Base. Le groupe “taliban” n’existe pas encore à l’époque, ce sont de fait les “moudjahidines”, visités et motivés sur place par Brzezinski et Robert Gates de la CIA en personne, qui formeront l’ossature de ce qui deviendra plus tard les “Talibans”, via une métamorphose en une “légion arabe”, qui endoctrinera les tribus locales, essentiellement pachtounes, infiltrées par des membres de l’ISI pakistanais qui est sous total contrôle, comme le gouvernement pakistanais du reste, de la secte des “Frères Musulmans”, elle même sous contrôle depuis les années 1920 des services de renseignement britanniques. Pour résumer une longue histoire : les “Talibans” sont une création de l’empire, mis en place pour essentiellement favoriser dans les années 90 le passage d’un oléoduc / pipeline d’UNOCAL (sphère Rockefeller). Une délégation talibane fut reçue en grande pompe à la maison blanche de Clinton. L’accord de l’oléoduc tomba à l’eau, peut-être fut-il sciemment saboté. Quelques mois plus tard, les attaques du 11 septembre 2001 avaient lieu et le monde devint ce qu’il est aujourd’hui. Dès octobre 2001, les Etats-Unis bombardaient et attaquaient l’Afghanistan et les troupes américaines et otanesques y pénétrèrent peu de temps après. Les Talibans tombèrent et prirent le maquis après la fuite de leur chef, le mollah Omar, à mobylette, poursuivi par la moitié de l’armée yankee.

Les Talibans sont une secte religieuse fondamentaliste se comportant comme toute secte religieuse de cette mouture, chrétiens compris, donc rien de nouveau sous le soleil au sujet des “droits et libertés”, la charia fait loi. Ceci dit, durant leur temps au pouvoir en Afghanistan, la culture du pavot pour l’opium et l’héroïne fut éradiquée. Sous le contrôle yankee et otanesque, l’Afghanistan est devenu le premier producteur mondial d’opium et d’héroïne. De fait, les armées occidentales ne furent en rien déployées pour “traquer les terroristes islamistes”, qui sont tous sous contrôle des services occidentaux depuis le premier jour, mais bel et bien pour protéger sur le terrain, les cultures et récoltes de pavot et d’opium pour le trafic de l’héroïne. La base de Bagram fut durant des années le pivot de ce trafic. Depuis cette base des milliers d’avions militaires décollèrent en direction de la plus grande base américaine en occident, au Kosovo, Camp Bonsteele, à la manière de ce qui était organisé depuis le Laos avec Air America lors de la guerre secrète menée en parallèle de celle du Vietnam. De fait, opium et héroïne étaient déjà suppléés aux troupes soviétiques, dans un trafic local entretenu et protégé par les services anglo-américains et l’ISI pakistanais. Le trafic international de la drogue : héroïne en provenance d’Asie et essentiellement maintenant d’Afghanistan et la cocaïne en provenance de Colombie, est une “chasse gardée” de la maison blanche comme l’a appris à ses dépends l’ex-flic des stups du LAPD Michael Ruppert, “suicidé” ll y a quelques années et auteur de l’ouvrage” “Crossing the Rubicon” dans lequel il explique les dessous de bien des affaires narco-géopolitiques pour les avoir vécues en première main, y compris l’implication de la CIA jusqu’au cou dans le trafic de drogue.

N’oublions pas non plus que la banque de la CIA à l’époque, la BCCI, était une ancienne banque pakistanaise chapeautée par l’ISI, rachetée par les Yankees à des fins de blanchiment d’argent sale et de financements occultes d’opérations barbouzes clandestines. Tout se tient, rien n’arrive pas “hasard”.

Alors, il n’y a pas eu de combats récents. Les Talibans n’ont gagné aucune guerre, ils n’ont pas “chassé” les Yankees et l’OTAN d’Afghanistan, contrairement aux Vietnamiens / Indochinois. Les Talibans ne font que récupérer ce que les occidentaux viennent de leur laisser… Pourquoi ? Il semblerait qu’il y ait d’autres intérêts géostratégiques en jeu. On apprend aussi que la Turquie du frère musulman et voyou de longue date Erdogan, achemine des djihadistes sous son contrôle depuis la Syrie vers l’Afghanistan. Sans doute pour sécuriser les champs de pavot que les Talibans seront sommés de ne pas toucher et de mettre en place des camps d’entrainements. Les Talibans ont reçu une énorme part du matériel militaire laissé sur place par les Etats-Unis dans la “panique” fabriquée de leur soi-disant départ. Les Talibans opèrent un pivot vers la Chine et la Russie, ce qui est sans doute un leurre pour piéger les deux pays non plus militairement mais économiquement en Afghanistan, riche en ressources naturelles et aussi zone particulièrement stratégique de passage entre les continents. Nous sommes d’accord avec Thierry Meyssan qui dit dans son dernier papier en date, que les Russes et les Chinois devront dans le futur, payer un tribut aux Yankees pour commercer en Afghanistan, sous peine de voir leurs entreprises faire l’objet d’attaques “terroristes”, attaques perpétrées par des mercenaires “djihadistes” à la solde de l’empire bien évidemment… Le Racket continue, y a pas de raison que ça s’arrête, on ne change pas une équipe qui gagne.

Bien entendu, le battage médiatique occidental remet la “menace barbue” au goût du jour. L’affaire Corona s’épuise, le pot au rose de la supercherie commence à poindre et vu le crime commis par injections OGM mortifères à l’échelle planétaire, les foules ne devraient pas pardonner de si tôt aux ordures du pouvoir et de la finance. Il faut donc une nouvelle diversion à l’oligarchie et aussi recréer une nouvel peur. Quoi de mieux que de ressortir les barbus islamistes du placard et la “menace talibane” planétaire combinée aux effets de la peur, s’estompant certes, de Bébert Corona.

coronacircus

Suivant la énième injection Pfizer / Moderna / J&J, les criminels transnationaux du capitalisme monopoliste mondialiste vont bien nous sortir une “injection” miracle 2 en 1 : anti-covid et anti-barbus-islamistes. La peur est la seule chose qui ait tenu et qui tienne toujours le système en place. Tout n’est qu’une question de degré. Nous l’avions dit du reste il y a bien des années et le répétons dès que l’occasion se présente: il n’y a pas de différence fondamentale entre un régime dictatorial hitlérien, mussolinien, maoïste, léniniste, pol potiste ou de quelque obédience religieuse que ce soit et les “démocraties”, républiques modernes et post-modernes… Tout n’est qu’une question de degré dans l’oppression et l’exploitation. En ce qui concerne la France, nous avons vu à l’œuvre ce changement de degré avec les trois derniers guignols qui ont occupé la “présidence” de cette mascarade républicaine avérée: Sarkozy, Hollande et le fond de l’abysse avec Macron (difficile de croire qu’on puisse aller plus bas…).

Le fait est qu’il est important que chacun et chacune d’entre nous ait enfin présent à l’esprit ce fait indéniable que se doit de devenir vérité universelle : il n’y a pas de solution au sein du système et ne saurait y en avoir. Il est important de lâcher prise de toute illusion réformiste de cette supercherie et mascarade “démocratique” étatico-capitaliste. Nous devons le comprendre, l’intégrer dans notre réflexion critique sur notre réalité socio-politique, ainsi que dans nos actions pour changer radicalement cette réalité et parvenir enfin à réaliser notre humanité au sein d’une société en harmonie avec elle-même et avec la nature, au delà de toutes les impostures et supercheries étatico-marchandes dont on nous gave depuis des siècles et qu’on nous affirme être “la seule alternative à la bonne marche du monde”.

L’oligarchie nous prépare une seconde fournée de terreur planétaire en sus de celle fabriquée du COVID. Le but est de porter l’estocade finale qui permettra de combiner les mesures dictatoriales dites “sanitaires” fraîchement créées avec des mesures supplémentaires de contrôle qui seront présentées comme de “sécurité anti-terroriste” et dans ce système une place d’honneur sera faite, soyez-en convaincus chers lecteurs, à ce qui va bientôt émerger des cerveaux malades de nos dirigeants criminels comme étant la menace suprême, celle du “terrorisme domestique”, vous savez, tous ces “radicaux” anti-vaccins, antisémites et anti-démocratie républicaine, tous ces cancrelats conspis qui refusent la “vérité scientifique” si bien intentionnellement distillée par nos bons gouvernements n’œuvrant que pour l’intérêt général… néo-malthusien bien sûr. Allez hop ! Au goulag et que ça saute !…

Nous arrivons à la croisée des chemins. L’heure du choix est là. Leur monde est celui de la peur, de l’antagonisme et du conflit permanent, de la mort ; celui que nous devons construire dès aujourd’hui, sur des fondations d’amour et de coopération est celui de la complémentarité bien comprise, de l’entraide, de l’amour de soi, de son voisin et de la terre-mère, celui de la vie.

Le choix devrait pourtant être simple non ?

A lire, ce livre qui nous sert de source importante en ce domaine depuis bien des années :

Peter Dale Scott, “Drugs, Oil and War, the USA in Afghanistan, Colombia and Indochina”, 2003

Nous ne pensons pas qu’il existe une traduction française de ce livre.

= = =

Il n’y a pas de solution au sein du système, n’y en a jamais eu et ne saurait y en avoir ! (Résistance 71)

Comprendre et transformer sa réalité, le texte:

Paulo Freire, « La pédagogie des opprimés »

+

4 textes modernes complémentaires pour mieux comprendre et agir:

Guerre_de_Classe_Contre-les-guerres-de-l’avoir-la-guerre-de-l’être

Francis_Cousin_Bref_Maniffeste_pour _un_Futur_Proche

Manifeste pour la Société des Sociétés

Pierre_Clastres_Anthropologie_Politique_et_Resolution_Aporie

 

ZB_Talibans

« Qu’est-ce qui est le plus important pour l’histoire du monde ? Les Talibans ou l’effondrement de l’empire soviétique ? Quelques musulmans énervés ou la libération de l’Europe centrale et la fin de la guerre froide ? »
~ Zbigniew Brzezinski ~

 

BDattenta_terrorisme

hysterie
Formule magique… 2 en 1

De Kamloops à Rome… Génocide du Canada, arrêtons les assassins d’enfants. Juillet 2021, mois de recueillement et d’actions directes (TICEE)

Posted in actualité, canada USA états coloniaux, colonialisme, France et colonialisme, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, ingérence et etats-unis, militantisme alternatif, pédagogie libération, politique et social, résistance politique, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , on 26 juin 2021 by Résistance 71

 

MPD2

 

Communiqué du Tribunal International contre les Crimes de l’Eglise et de l’Etat 

 

TICEE

 

25 juin 2021

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

Aujourd’hui, le gouvernement des Etats-Unis a annoncé que plus de 40 000 enfants des nations natives ont plus que probablement péri dans les pensionnats pour Indiens américains, alors que la Russie et ses alliés ont demandé aux Nations-Unies d’enquêter et de traduire le Canada en justice pour génocide. Notre campagne d’années durant est en train finalement de faire bouger des montagnes !

……………………………………..

De Kamloops à Rome, arrêtons les tueurs d’enfants : un mois de deuil et d’action directe commence le 1er juillet 2021

Un communiqué conjoint en ce vendredi 25 juin 2021 par le Canadian Genocide Tribunal et les Anciens des nations indigènes Squamish, Gitxsan, Nuu-Chah-Nulth, Secwepemc, Tsilhqot’in, Cree, Anishinaabeg-Ojibwe, Mohawk-Kanien’keha:ka and Mi’kmaq

https://youtu.be/pr4HIxcN-mM 

Les églises et le gouvernement s’en sont tirés d’avec l’assassinat de nos enfants, les jetant sous-terre. Maintenant ils mentent sur ce qu’ils ont fait parce qu’ils le font toujours. C’est fou et cela doit cesser ! La seule façon dont nous pouvons honorer ces enfants assassinés est d’empêcher que cela ne se reproduise en mettant leurs assassins derrière les barreaux et en reprenant ce qu’ils nous ont volé.”

~ Cheryl Squire, membre du conseil des anciens mohawk de Grand River le 11 octobre 2011 ~

Tout le monde est obligé par la loi et moralement d’empêcher et de punir le génocide dans ses frontières et de s’opposer à un tel crime commis par leurs gouvernements et dirigeants. Tout manquement à ce principe constitue une complicité en un tel crime et est un crime punissable sous la loi internationale.”

~ Commentaire légal sur la Convention des Nations-Unies sur le génocide, 1960~

 ……….

Pendant des siècles, nous avons vécu la violence et l’horreur de l’empire chrétien et avons vu ses tortures et génocide et le meurtre de nos enfants en Europe et ici sur l’Île de la Tortue. Nous ressentons toujours ses attaques sur nous chaque jour qui passe alors que nos enfants sont trafiqués et détruits physiquement et moralement, que notre terre est volée et détruite par des puissances étrangères et que nos familles et nos traditions se désintègrent. Nous sommes des peuples du grand Esprit mourants et aucun mot ou argent de compensation du sang ne nous sauveront.

Les églises et les gouvernements qui ont commencé ce crime le perpétuent aujourd’hui sous le masque du mensonge. Maintenant il n’en tient qu’à nous, en tant que peuple souverain de déraciner et de mettre un terme définitif à cette maladie une bonne fois pour toute, nous fondant sur la Grande Loi et sur nos ancêtres. Ce déracinement doit commencer avec nous-mêmes, car nous avons tous été complices de ce crime. Nous devons retrouver notre esprit et nos vies en nous nettoyant nous-mêmes des mensonges et des atrocités commis par l’église et l’état entrepreneuriaux / coloniaux.

Dans cet esprit et avec la Grande Loi de la Création, nous déclarons ce qui suit :

1.   Les tombes des enfants assassinés dans les camps de la mort chrétiens faussement appelés pensionnats pour Indiens constituent un sanctuaire qui ne peut pas être ouvert et examiné par quelques agents de l’église et du gouvernement qui les a assassinés, ceci incluant les marionnettes des conseils de bandes coloniaux. Seul un tribunal indépendant au sein de l’autorité traditionnelle de la loi et de la terre et de la loi internationale peut mener les recherches médico-légales et les excavations de ces endroits mortuaires et autres sur nos territoires. Nous autorisons donc ce type de travail et donc, en tant que détenteur du titre souverain de la terre nous ordonnons à tous les agents de la “couronne” et de l’église d’immédiatement mettre un terme à leurs actions sur ces sites ou de devoir faire face au bannissement immédiat et permanent de nos territoires.

 

2.    Pour nous démarquer des crimes et de la culture de notre génocide domestique, nous déclarons une semaine de deuil, de jeûne et de prière à travers les territoires connus sous le nom de Canada, commençant au lever du soleil le jeudi 1er juillet 2021. Nous demandons aux gens de ne pas aller au travail, de suspendre tout paiement, pensées et énergie de la société et de se dissocier au sein du cœur de la création, demandant au Grand Esprit force et conseil pour faire ce qui est juste et bon.

 

3.    Pour sauver nos enfants et récupérer ce qui nous a été volé et en accord avec la loi internationale, nous en appelons à tous de venir nous rejoindre dans des actions directes publiques durant le mois de juillet 2021 et au-delà pour occuper et récupérer les propriétés, les terres et la richesse que les églises criminelles qui ont tué 60 000 de nos enfants dans les camps de la mort des “pensionnats pour Indiens” : les églises catholique, anglicane et unifiée du canada. Nous déclarons par la présente ces églises bannies à tout jamais de nos territoires.

 

4.    Finalement, pour récupérer la terre appelée “Canada” de ce régime criminel repris de justice connu sous le nom de la Couronne d’Angleterre et de son sponsor du Vatican et en tant que détenteurs du titre souverain de la terre appelée “Canada”, nous ordonnons au gouverneur général du Canada (NdT: qui est le représentant officielle de la “couronne”, nommé par la reine d’Angleterre et sans l’aval de qui rien ne peut se faire sur cette terre coloniale…), le premier ministre, les membres du conseil privvy de la reine et du parlement et à tous les officiers fiduciaires du gouvernement du Canada de a) obéir immédiatement à la loi internationale en annulant l’exonération d’impôt, les privilèges et le statut légal de ces églises sus-mentionnées génocidaires du Canada et b) de se rendre ainsi que les officiels de ces églises aux instances de notre tribunal pour comparaître devant cette cour de justice pour crimes contre l’humanité.

 

Que tous se dissocient du mal et se tiennent à nos côtés en tant que nations libres et souveraines !

Fait en ce 25ème jour du mois de juin de l’an 2021 sur les territoires souverains de nos nations et au sein de la république fédérée du Kanata souveraine.

Le Tribunal Canadien contre le Génocide (affilié au Tribunal International des Crimes de l’Eglise et de l’Etat – TICEE / ITCCS)

www.murderbydecree.com , www.republicofkanata.ca , canadiangenocidetribunal@protonmail.com

= = =

Lecture complémentaire :

« Meurtre par décret, le crime de génocide au Canada », TICEE

Notre page « Meurtre par décret »

 

ITCCS-TICEE