Archive for the ingérence et etats-unis Category

Gilets Jaunes et géopolitique: Avec la bidasserie face aux Gilets Jaunes, les conditions d’un BLOODY SATURDAY à la française (presque) réunies… (avec VT)

Posted in actualité, gilets jaunes, guerre Libye, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, ingérence et etats-unis, militantisme alternatif, N.O.M, neoliberalisme et fascisme, politique et lobbyisme, politique et social, politique française, résistance politique, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , on 21 mars 2019 by Résistance 71

On ne sait pas pourquoi… On avait gardé cet article traduit sous le coude… Une intuition sans doute…

Lisez ce qui y est dit au sujet des paras anglais faisant du maintien de l’ordre à Londonderry dans la banlieue de Belfast et comment, avec l’aide du Gladio, ils en sont arrivés à BLOODY SUNDAY…

Avec la bidasserie du plan “sentinelle”, pour contrôler la foule des GJ, on est parti pour un BLOODY SATURDAY à la française, presque toutes les conditions seront réunies, manquera plus que quelques snipers du Gladio 2.0, nul doute que ce ne sera pas bien difficile à trouver !!

Envoyer l’armée faire du “maintien de l’ordre”, c’est comme donner des allumettes à un pyromane dans une grange… Envoyer l’armée faire du « maintien de l’ordre » sur sa population, alors là on est dans l’art de la dictature contemporaine…

~ Résistance 71 ~

 


Organisation Terroriste de l’Atlantique Nord

 

Gladio 2.0 – L’Europe divisée, Conquête à suivre ?

 

Ian Greenhalgh

 

14 mars 2019

 

url de l’article original:

https://www.veteranstoday.com/2019/03/14/gladio-redux-europe-divided-conquest-to-follow-i/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

Dans la nuit de samedi dernier, une grosse bombe a explosé à Londonderry dans la province britannique de l’Ulster en Irlande du Nord. La bombe était placée dans un van stationné dans une rue du centre ville, un groupuscule du nom de New IRA a revendiqué l’attentat. Il n’y a eu aucune victime, que des dégâts matériels, mais cet évènement signale de manière claire que se renouvelle la stratégie de la tension de l’OTAN dans l’ère de la guerre froide, stratégie menée durant l’Opération Gladio ; il y a de toute évidence l’intention  de réenflammer les vieilles rancœurs et la violence de la guerre civile en Ulster.

Il est très important de bien comprendre les tenants et aboutissements de cette Opération Gladio, car elle fut le précurseur de toute cette vague d’attentat sous faux-drapeaux et du terrorisme actuel, elle fut le cœur de ces “armées de la nuit” qui ont remplacé la guerre traditionnelle à la fin du XXème siècle avec une “guerre bon marché”, une “guerre de basse intensité”, qui est à la base de l’instabilité mondiale aujourd’hui. Commençons.

Note de R71: Il convient ici de noter que cette stratégie n’est que l’outil d’un système d’oppression mondial géré par des cartels banquiers et de grandes entreprises transnationales qui ont à terme et depuis la première guerre mondiale, acheté le politique pour livrer le monde à la dictature croissante de la marchandise en mouvement. Tout cela n’est que logique de système oppresseur, qui ne pourra s’arrêter qu’avec la mise à bas de ce système et son remplacement par une société des sociétés enfin émancipée de la dictature de la division du pouvoir politique.

La guerre froide fut une période difficile pour les nations non-alignées, en fait, être “non-alignées” était comme danser sur le fil du rasoir. Ainsi, nous commencerons avec la véritable histoire du colonel Kadhafi et le rôle qu’il joua en dansant sur ce fil du rasoir, dans la création de l’Opération Gladio.

En 1969, la CIA renverse le gouvernement libyen et installe au pouvoir le colonel Mouamar Kadhafi à la tête d’un régime despotique, juste un des 200 changements de régimes opérés par la CIA dans le monde depuis la fin de la seconde guerre mondiale.

La Libye est un très vaste pays mais a une petite population qui vit dans une petite bande de terre fertile le long de la côte méditerranéenne, le reste du pays est une vaste étendus de sable, partie du désert du Sahara. Il y a de considérables dépôts de pétrole dans les sous-sols, mais ce n’est pas la richesse pétrolière qui intéresse la CIA, mais plutôt la situation géographique de la Libye: cette très vaste étendue désertique était ce qui plaisait beaucoup aux planificateurs de Langley.

Pourquoi donc la CIA serait-elle tant intéressée par une étendue de désert ? la réponse est à la fois simple et dérangeante. L’endroit offre la place rêvée pour la construction de bases secrètes et de “black sites” d’où pourront être menés un bon nombre d’opérations scabreuses nécessitant une extrême discrétion hors du regard du congrès des Etats-Unis et de fait loin de tout regard indiscret la zone étant désertique et non-habitée.

Il y a un second facteur géographique, la position de la Libye sur la côte sud de la Méditerranée, à un saut de puce de l’Europe, si on voulait construire une base qui serait responsable de contrôler et d’alimenter des opérations clandestines en Europe. La Libye est en cela parfaitement localisée.

Ces opérations clandestines se constituaient d’une série de campagnes terroristes à travers les nations européennes, opérations qui seront collectivement connue sous le nom d’”Opération Gladio” ou de “Programme Gladio”. La  stratégie en était très simple: des groupes terroristes étaient créés et utilisés pour mener des campagnes de violence extrême afin de terroriser les populations des nations ciblées et les forcer à se tourner politiquement vers les partis politiques de droite, présentés comme la valeur la plus sûre pour lutter contre cette terreur venue des groupes “d’extrême gauche”.

Les groupes terroristes faisant parties du programme Gladio incluaient l’ETA basque, la Bande à Baader-Meinhof en Allemagne de l’Ouest, les Brigades Rouges italiennes et le plus connu de tous: l’IRA, l’Irish Republican Army d’Irlande du Nord. Leurs campagnes de terreur commença en 1970, moins d’un an après l’installation de Kadhafi en Libye. Un des gros attentats commis qui fit la une de tous les journaux fut celui de la gare de Bologne en 1982, faisant un très grand nombre de victimes.

Une des pires et plus meurtrières campagnes qui fut déclenchée fut celle qui eut lieu en Irlande du Nord et l’histoire de comment ce conflit fut créé résonnera de manière familière à nos lecteurs russes car les évènements peuvent être mis en parallèle de ceux qui eurent lieu sur la place du Maïdan à Kiev en 2014. La province de l’Ulster a une majorité démographique protestante qui est très fidèle à l’état britannique et une minorité catholique qui a souffert pendant très longtemps de discrimination aux mains des protestants, ce qui voulait dire que les catholiques avaient un standard de vie inférieur et étaient plus pauvres que les protestants.

En 1969, les catholiques en eurent ras le bol et commencèrent des manifestations pacifiques dans Belfast et autres villes principales de l’Ulster. La réaction de la majorité protestante tourna violente et les marches pacifiques tournèrent en véritables pugilats alors que la police protestante regardait et ne faisait jamais rien pour protéger les manifestants catholiques agressés.

Le gouvernement britannique ne se satisfit pas de la situation, les catholiques étaient après tous des citoyens britanniques, il envoya alors l’armée pour protéger la population catholique et espéra calmer ainsi la vague de violence.

Les deux endroits où les rencontres entre catholiques et protestants tournaient toujours au pire se situaient dans la zone Est de Belfast sur Falls Road et Shankill road dans la banlieue de Londonderry où la zone du Bogside était le théâtre d’affrontements quasi continuels sous la forme de batailles de rues. L’armée fut donc envoyée dans ce chaudron de violence et d’émeutes. L’unité qui y fut envoyée fut sans aucun doute le plus mauvais choix à faire: le célèbre régiment parachutiste.

Les paras de ce régiment britannique s’étaient rendus célèbres et avaient reçu le respect de leur opposition dans une série d’âpres batailles contre les forces nazies durant la seconde guerre mondiale, en particulier dans la célèbre bataille pour le contrôle d’un pont sur le Rhin dans la ville hollandaise d’Arnhem, le pont qui fut connu sous le vocable “d’un pont trop loin” et fut le sujet d’un livre et d’un film éponymes.

Durant la seconde guerre mondiale, les combats en Europe de l’Ouest n’étaient que rarement intenses et brutaux, bien moins que les combats se déroulant en Europe de l’Est entre l’armée rouge et l’envahisseur nazi, mais la bataille d’Arnhem rivalisa d’âpreté et d’intensité avec la bataille de Stalingrad dans le combat urbain, alors que deux divisions de chars SS allemandes, toutes deux ayant combattues en Russie et en Normandie, contre-attaquèrent contre un simple bataillon de parachutistes britanniques qui tenaient le point nord du pont tant convoité. Les troupes aéroportées armées légèrement n’avaient que très peu de chances contre les panzers allemands et après une semaine complète de résistance acharnée mais futile, les paras britanniques furent vaincus.

Lorsque l’officier SS commandant les forces nazies reçût la rédition du commandant britannique, il le complimenta sur la qualité de leur combat et fit la remarque que les paras devaient voir une bonne expérience du combat urbain maison par maison, car ils avaient donné à ses hommes aguerris aux combats urbains en Russie, la pire résistance rencontrée et une victoire très difficile. Le commandant britannique fit montre d’un flegme des plus britanniques et répliqua qu’au contraire, ses hommes n’avaient jamais combattu en ville et avança “qu’ils feraient mieux la prochaine fois”…

Cette épisode illustre parfaitement le caractère de ce régiment parachutiste, ce sont des troupes de choc d’élite, entraînés pour prendre l’ennemi frontalement avec la plus grande férocité, ce sont les hommes que vous envoyez dans une situation particulièrement difficile et vous pouvez compter sur eux pur écraser l’ennemi ou pour mourir en essayant.. Ce qu’ils ne sont pas en revanche, ce sont les bonnes troupes à envoyer dans une action de maintien de l’ordre dans les rues de villes britanniques.

Quoi qu’il en soit, ces troupes furent envoyées dans les rues de Londonderry avec pour mission de maintenir l’ordre et d’empêcher l’escalade de la violence. La scène était propice dès ce moment pour une escalade explosive de la situation déjà devenue ultra-sensible. Le jour d’infamie arriva en ce 30 janvier 1972, jour passé à la postérité historique sous le nom de “Bloody Sunday” (NdT: et immortalisé par l’envoûtante chanson du groupe irlandais U2 et la voix de Bono)

Une marche, manifestation pacifique avait été organisée et alors que la longue colonne de manifestants composée essentiellement de catholiques, passa par le tristement célèbre Bogside, théâtre déjà de tant de violence, elle arriva à un point d’étranglement entre de très hauts bâtiments d’habitation.

Des tirs nourris furent dirigés sur les soldats du 1er Bataillon du Régiment Parachutiste qui encadraient la marche. Ils répondirent au feu de la manière dont ils sont entraînés: répondre à une agression par une hyper agression débordante. Quand la fumée se dissipa, 28 civils avaient été abattus, 14 perdirent la vie et la mèche avait été allumée pour les décennies de violence que l’histoire britannique nomme “les troubles”.

Les manifestants ont toujours affirmé que personne dans la marche n’était armé, que personne parmi eux n’avaient tiré sur les paras, de la même manière, les paras affirmèrent que des balles pleuvaient sur eux, touchant leurs véhicules et le sol tout autour d’eux, bien qu’aucun d’entre eux ne fut touché par ces tirs nourris. De fait, les deux côtés disent la vérité, des tirs furent effectivement dirigés vers les paras, mais ces tirs ne provenaient pas des manifestants pacifiques. 

Ce scénario devrait aujourd’hui nous être familier, car c’est précisément la même tactique que nous avons vu de nouveau se jouer sur la place du Maïdan de Kiev en 2014. A Londonderry, des tireurs embusqués avaient tiré sur les paras, provoquant leur retour de feu sur le seul “ennemi” qu’ils pouvaient voir: la masse des civils pacifiques. C’était Gladio en action, les tireurs avaient été entraîné par la CIA dans des camps secrets d’entrainement implantés profondément dans le désert libyen. Leurs armes provenaient de la CIA et de ses stocks d’armes engrangés dans les entrepôts de ce même désert libyen.

Avant Bloody Sunday, l’IRA se composait de quelques groupes hétéroclites et éparses, de quelques douzaines de jeunes catholiques en colère dans la zone de Falls Road dans l’Est de Belfast ; en quelques semaines, des milliers de jeunes catholiques se portèrent volontaires pour rejoindre l’IRA et le groupe mit en place des cellules actives terroristes dans chaque ville de la province d’Ulster. Les armes furent livrées par bateau en provenance de la Libye et le financement commença à affluer, d’une part par la communauté irlandaise sympathisante américaine, mais pas le gros du financement qui lui, provenait de l’argent de la CIA. Ceci était Gladio en opération de terrain et tout cela dépendait des bases secrètes sur le territoire libyen.

Mais pourquoi donc la CIA voudrait créer et sponsoriser des campagnes terroristes dans des pays européens qui étaient ses alliés de l’OTAN ?

La réponse est qu’il y avait une peur que l’Europe ne vire à gauche, que des gouvernements socialistes, communistes, ne soient élus et que ces gouvernements potentiels, hostiles à la guerre froide et prônent une détente avec l’URSS, qu’ils voudraient se rapprocher du bloc de l’Est. En terrorisant les populations européennes de ses alliés de l’OTAN, les Etats-Unis provoquaient une réaction à droite des masses vers les partis de droite qui se disaient fermes contre les terroristes qui étaient vus comme des mouvements gauchistes épousant l’idéologie communiste.

L’économie américaine a été construite, depuis les années 1940, autour d’un énorme complexe militaro-industriel et de la sécurité privé et afin de maintenir ce complexe de l’avant et une économie forte, ils doivent vendre des armes à la fois à l’armée américaine et à ses alliés de l’OTAN. C’est pourquoi la guerre froide dura si longtemps (NdT: 1946-1991… 45 ans ! certains disent que la guerre froide fut la 3ème GM), le bloc communiste du Pacte de Varsovie (NdT: qui fut créé en réponse à la création de l’OTAN et non pas l’inverse !…) devint la parfait croquemitaine pour effrayer la population américaine avec le continu soutien des politiciens et de la propagande, politiciens qui ont été achetés et payés par les financiers derrière le complexe militaro-industriel.

Si on laissait l’Europe virer à gauche et devenir socialiste, se rapprocher du bloc de l’Est, les énormes bénéfices des ventes d’armes qui ont maintenu le complexe militaro-industriel dans sa position dominante étaient directement menacés. S’il devait y avoir une paix et une confiance durables, ce serait un véritable désastre pour leurs marges de profit. C’est pourquoi la CIA a créé Gladio, pourquoi l’Europe des années 1970, des “années de plomb”, fut laminée par les attentats terroristes et la violence, le but était de maintenir la guerre froide fonctionnelle en empêchant des gouvernements de gauche, socialo-communistes, prendre le contrôle des pays clefs d’Europe et mettre en place un processus de paix et de rapprochement.

Ce qui nous amène à la situation actuelle où une nouvelle guerre froide a été créée en diabolisant la Russie et en racontant les contes à dormir debout du comment Poutine a l’intention de recréer l’URSS en ré-annexant l’Ukraine et les républiques baltes, contes qui remplissent depuis des années les médias occidentaux propagandistes à la botte oligarchique. Mais de nos jours, il faudra être particulièrement convaincant pour convaincre les Européens que la Russie est en fait notre ennemi et tente de conquérir des territoires à l’Est du continent.

La méthode pour convaincre les gens en Europe qu’ils doivent élire et soutenir des gouvernements de droite anti-russe est la même méthode utilisée avec succès auparavant: Opération Gladio 2.0, simplement cette fois-ci, la base ne se trouvera plus en Libye mais plutôt en Pologne et en Ukraine où des gouvernements d’extrême-droite nationalistes ont déjà été mis en place par les interférences de la CIA et où se trouvent maintenant les bases secrètes d’entrainement et les stocks d’armes.

Pourquoi la GB est-elle ciblée ? Parce que le gouvernement conservateur de droite est sur le point de s’effondrer et nous sommes devant la possibilité de voir arriver au pouvoir un gouvernement de la gauche travailliste. Le chef du parti travailliste Jeremy Corbyn est un fervent opposant du militarisme et de la politique avouée du parti, s’il devait être élu, il retirerait la GB de l’OTAN et couperait les fonds pour la défense, ce qui verrait les troupes britanniques basées en Europe de l’Est être rapatriés en Angleterre et verrait aussi un terme à la diabolisation de la Russie, élément qui fut prévalent dans la politique du gouvernement conservateur.

Personne en Irlande du Nord (toujours britannique) ou au Royaume-Uni ou en République d’Irlande de fait, ne veut voir un retour aux “Troubles”, ni personne ne veut une escalade avec la Russie, mais et c’est là que réside le côté maléfique de ce plan, un retour aux bons vieux mauvais jours de la guerre froide et de la campagne de terreur de l’IRA.

La fin de partie est dans la destruction de la Russie de Poutine de la même façon dont la première guerre froide se termina par l’effondrement de l’URSS. Le prix à récolter sont les vastes ressources naturelles que la Russie renferme et le contrôle de leur exploitation ; une fois de plus, le tout pour le profit du complexe militaro-industriel privé et la poignée de famille bancaire milliardaire qui mène secrètement tout ce cirque.

 


GLADIO 2.0

Publicités

Guerres impérialistes et ingérence géopolitique… Quelques nouvelles du front de l’empire (VT)

Posted in 3eme guerre mondiale, actualité, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, ingérence et etats-unis, N.O.M, neoliberalisme et fascisme, politique et lobbyisme, résistance politique, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , on 20 mars 2019 by Résistance 71

 

 

Les dossiers de Gordon Duff

Renseignement du 10 mars 2019

 

Gordon Duff

Représentant les staff de VT dans 34 pays

 

10 mars 2019

 

url de l’article original:

https://www.veteranstoday.com/2019/03/10/intel-drop-march-10-2016/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

Introduction

VT fonctionne sans financement et pourtant, ces trois dernières semaines, un bon nombre de gouvernements sont venus nous demander des conseils. Trois d’entre eux sont des puissances nucléaires.

Un de nos éditeur est en train de faire des briefings de renseignement sur un paquebot dans le pacifique sud. Je ne mentionnerais pas son nom ni ceux que cette personne renseigne.

Le problème clef ici est que le contrôle centralisé de la presse mondale et des médias sociaux par, excusez mon emploi d’un “faux terme”, par l’état profond, a détruit toute source libre de renseignement. De plus, toute agence de renseignement au monde à des degrés variés incluant mais n’étant pas limité au FSB, RAW (service de l’Inde) et l’ISI (service du Pakistan), ont été infiltré.

Après la fin de la guerre froide, les Etats-Unis ont dépensé des milliards des économies faites sur leur démilitarisation pour acheter les gens des médias, les politiciens, certains personnels militaires de pays comme l’Egypte, la Russie, le Pakistan, la France, certainement aussi aux Etats-Unis et au Canada, ces gens ont au fur et à mesure étrangler les sources d’information utile.

Toutes les nations sont des victimes, les Etats-Unis et Israël en premier lieu, suivis par la GB, la France, la Russie, puis le Pakistan et, croyez-le ou pas, l’Iran.

D’autres nations ripostent.

Pour ceux qui me lisent, n’oubliez pas que VT est un organe de presse, nous ne sommes pas des consultants en sécurité ni des espions, du moins plus maintenant. Ce serait différent si nous étions payés, mais nous demander comment gérer une opération de renseignement et de briefer des leaders militaires comportent des risques pour nous.

Nous avons du personnel à Damas par exemple, vivant dans le froid et sans électricité. Lorsque vous voulez m’approcher au travers un des staffs de VT que ce soit à Paris, au Pakistan ou à Kaboul, payez leur au moins un bon gueuleton.

Au fait du désastre d’aujourd’hui…

Ce qu’il se passe vraiment:

Etats-Unis

Les Etats-Unis sont en train de construire une force “de réaction rapide” faite de cadres de Daesh, anciens détenus et de mercenaires, en Irak. Le gouvernement irakien vient juste de le comprendre et cela va poser un paquet de problèmes. La suspicion est que les Etats-Unis, avec l’Arabie Saoudite, va déployer cette force par Al Tanf dans le sud de la Syrie, renforcée par des mercenaires amenés par l’Arabie et les états du Golfe, en provenance d’aussi loin que l’Amérique Latine. Si seulement je pouvais plaisanter, mais comme le dit si bien Jim Dean: “des trucs pareils ça peut pas s’inventer”…

On peut discerner le véritable état profond aux Etats-Unis. L’annonce de la semaine dernière d’un gros déficit des Etats-Unis face à la Chine sous Trump est révélateur. La “passe d’arme” de Trump avec la Chine est bidon. La mère maquerelle des salons de massage de Floride Li Yang est l’associée de Trump dans des deals avec la Chine. Les dessous putrides de l’organisation Trump/Kushner/Sater sont venus en pleine lumière lorsque le proprio de l’équipe de Football Américain des New England Patriots, Robert Kraft, un associé très proche de Trump, a été arrêté pour proxénétisme dans un bodel propriété de Yang près de Mar a Lago.

Il y a une toile de fond à tout cela impliquant les trafics de drogue et d’êtres humains, impliquant Roger Stone et son implication dans le trucage des élections en Floride et son interférence avec le recompte des voix. La véritable influence de Stone est avec les bureaux des shériffs particulièrement corrompus des counties de Dade, Broward et Palm Beach, des bureaux qui ont travaillé la main dans la main avec les narco-trafiquants et qui ont couvert les crimes des riches et des célèbres pendant près d’un siècle.

Plus de cette toile de fond avec la Chine implique le milliardaire Sheldon Adelson (NdT: magnat des casinos de Las Vegas et renfloueur en chef des pertes financières de Trump à titre privé) qui gère les affaires de paris, de jeux et de prostitution de Macao et dans bien des endroits du monde. Il n’y a pas de casino ni “d’hospitalité” sans trafics d’êtres humains et les empires combinés de casinos et d’hôtels de Trump et d’Adelson influent dans le monde entier a beaucoup de pouvoir, pourquoi ?

Adelson est le proprio aux Etats-Unis du parti républicain et dans les grandes largeur, contrôle le gouvernement d’Israël. Donald Trump et Benjamin Netanyahou travaillent comme personnel de marketing et promotionnel pour les intérêts d’Adelson au Japon, en Chine et autour du monde tout en utilisant des contrats d’armement et de la technologie volée pour sceller des contrats d’affaire.

En fait, tout ce que l’Amérique a donné à la Chine en écheange d’accords avec Trump et Netanyahou et leur gang d’associés de la Mafia Kazhare Russe ou MKR.

Ceci nous ramème à Li Yang, une régulière de la Maison blanche et de Mar a Lago, où elle amènes des “délégations chinoises” dans le monde de Trump/Kushner/Netanyahou. Le résultat de tout cela est très simple: combiné avec les opérations d’Adelson, la Chine est, avec Israël, le véritable pouvoir derrière la collusion de Trump.

Voyez-vous, La Russie n’a pas la capacité industrielle ni la puissance bancaire pour pervertir de la technologie américaine volée. La Russie a une meilleur technologie, de meilleurs missiles pour sûr, un bien meilleur équipement de brouillage électronique et de vraiment supers avions, mais ils n’ont justa pas assez de tout ça. Leur nouveau système Armata, peut-être le meilleur blindage mobile jamais créé ne sera jamais produit. La Russie n’a pas d’argent.

Leurs avions sont extras, mais ils en ont trop peu. La Russie possède un système de défense anti missile important et efficace car ceci est une industrie très rentable pour elle et les moteurs de missiles russes sont, et de loin, les meilleurs au monde, comme vous le confirmeront tous ceux qui les utilisent et les Etats-Unis utilisent toujours aujourd’hui des moteurs de fusées russes.

Le reste n’est que vitrine et maquillage, la fausse confrontation avec la Corée du Nord, de même pour cette “course à la frontière” bidon. Depuis que Trump est arrivé au pouvoir, bien plus d’immigrants sont arrivés aux Etats-Unis que dans la décennie précédente. Le mec qui crie “au loup” est le loup, c’est Trump qui a ordonné le laisser-aller des frontières juste comme le fit également Ronald Reagan.

Trump is giving the US to China and Trump is filling the US with cheap labor while supposedly sending troops to the border.

Trump est en train de donner l’Amérique à la Chine et il remplit le pays de main d’œuvre à très bon marché tout en étant supposé envoyer l’armée à la frontière.

Il fait la même chose avec les avions et les bateaux américains en Mer de Chine du Sud, mettant en scène une fausse confrontation militaire avec la Chine alors que la Chine est en train de mettre à bas les Etats-Unis par la porte dérobée de Mar a Lago en utilisant les opérations de jeu, casinos et de trafic d’êtres humains du réseau Trump/Kushner/Netanyahou ; le fait que Sheldon Adelson littéralement possède le sénat américain, protège Trump de toute tentative de destitution.

Une cabale secondaire a existé pendant un certain temps, datant du XIXème siècle, alliant les intérêts criminels américain et mexicain au travers Romney, comme décrit plus bas dans l’addendum #1

Ecoutez ces 36 minutes d’un fonctionnaire actif du FBI expliquant comment les cartels de la drogue contrôlent le gouvernement des Etats-Unis au travers de l’organisation Romney/Bain (NdT: Romney fut un candidat à la présidence des Etats-Unis du parti républicain et dont la maîtresse à Cuba est la fille de l’ex-patron du KGB, Youri Andropov…):

[voir la vidéo sur l’article original]

Il n’y aurait pas d’état profond en sa forme actuelle sans Romney, Bain Capitol et ses ressources financières et bancaires aux îles Caïmans (Caraïbes) et ses liens étroits avec le renseignement cubain, le comment le fric bien réel de la came des réseaux Afghanistan/Kosovo/Colombie/Mexique, arrive entre les mains des “élites” de Washington DC.

La Russie

Comme nous l’avons noté, les Russes ont courbé l’échine à maintes reprises devant Netanyahou, alors que c’est le pouvoir que détient celui-ci aux Etats-Unis, qui maintient les sanctions US contre les Russie et c’est la presse controlée par les Israéliens qui a poussé “l’évènement” Skripal et les fausses attaques chimiques sous faux-drapeau [en Syrie] sur le devant de la scène. Et pourtant, Netanyahou pratiquement vit au Kremlin alors qu’il orchestre une “guerre pas si secrète que ça” contre la Russie.

Derrière tout cela, les leaders russes reçoivent des briefing de renseignement de merde et les médias russes continuellement “se plantent” en soutenant Israël, soutenant l’Inde, soutenant Wikileaks, soutenant l’Arabe Saoudite, alors que cette cabale baise la Russie à toutes les étapes de l’opération.

L’Inde

L’Inde ne fait rien sans Israël. Israël a mis en place leur force nucléaire sous-marine, poussant la Russie à armer l’Inde jusqu’aux dents. C’est de là que provient la puissance nucléaire indienne avec leurs premiers noyaux nucléaires volés des Etats-Unis.

Avec le nouveau gouvernement en place au Pakistan et Imran Khan, l’Inde aurait pu obtenir un arrangement sur la situation au Cachemire et aurait pu réduire ses dépenses militaires à quasiment rien. Au lieu de ça, quelqu’un, et on ne dira pas “Israël”, a actionné une attaque faux-drapeau au Cachemire, poussant l’Inde à attaquer le Pakistan ce qui mena à la situation de voir l’Inde se faire un peu botter le cul.

Modi a été totalement complice de tout ça, jouant le jeu des intermédiaires et vendant l’Inde.

Le Pakistan

Nos sources disent que le Pakistan a 20 000 hommes de troupes protégeant le gouvernement d’Arabie Saoudite. Ce pays vient de donner au Pakistan 7 milliards de dollars après que les Etats-Unis aient mis fin à leur aide militaire de cette nation.

Des sources fiables ont confirmé que le Pakistan déploie un parapluie de protection nucléaire au dessus de l’Arabie et des Emirats Arabes Unis en échange de cash dont il a besoin pour maintenir son armée fonctionnelle pour se défendre contre la Russie et l’Inde soutenue par Israël. Vous vous y perdez ?

Rappelez-vous que le Pakistan n’a pas de défense anti-aérienne moderne tandis que l’Inde a les S400 russes en commande et qu’Israël et l’Inde sont en train de construire des missiles balistiques inter-continentaux capables de toucher les Etats-Unis, mais personne ne demande jamais pourquoi ?

Le Pakistan a été aspiré dans la guerre en Afghanistan, soutenant les moudjahidines (NdT: création de Zbigniew Brzezinki, NSA de Jimmy Carter et Robert Gates de la CIA) contre la Russie (soviétique à l’époque), puis, après les attentats du 11 septembre 2001, opération faux-drapeau que même un enfant de 12 ans pourraient dépister, le Pakistan s’est retourné contre ses amis Pachtoune, aidant aini les Etats-Uns à construire le narco-état qu’est devenu l’Afghanistan. Dans le processus, des terroristes soutenus par Israël, la Grande-Bretagne et l’Inde, mirent en place des opérations clandestines majeures depuis l’Afghanistan contre le Pakistan et l’Iran. Pendant tout ce temps, Israël et l’Arabie sont au grand jour copains comme cochon, tandis que le Pakistan tangue de le savoir.

Ils ne savent plus vers qui se tourner, se réveillant pour constater qu’ils ont été et sont leur propre pire ennemi.

Lorsque le Pakistan a demandé pourquoi est-il la cible, je leur ai rappelé mon temps passé au Nigéria lorsque Goodluck Jonathan pris le pouvoir.

Lisez ma brève analyse ici:

http://nigeriavillagesquare.com/forum/threads/nigeria-targeted-for-destruction-gordon-duff.67829/

Le Nigéria me demanda de rester jusqu’à ce que Boko Haram soit vaincu et lorsque j’ai refusé, je fus arrêté et “assigné à résidence” dans une suite présidentielle de l’hôtel Hilton Transcon d’Abuja la capitale. Youtube a retiré la vidéo de ceci, vidéo qui incluait le rappel d’un vol de la KLM de la piste de décolage. La vidéo me montrait me marrant alors que COS Gordon Obua me donne son téléphone, il vient juste d’appeler ma femme Carol lui expliquant que je ne “rentrerai pas tout de suite à la maison”.

Une semaine plus tard, une équipe d’exfiltration en provenance d’Afrique du Sud vint m’escorter hors de ce pays. Le propriétaire de l’hôtel appela ma “chambre” (constituée de 4 chambres à coucher et d’un énorme salon), me disant qu’il y avait des hommes armés en bas dans le lobby qui me demandaient. Si seulement je plaisantais… C’était hilarant. Obua est mort maintenant et ce desperado me manque.

Pour en revenir à ce qui nous concerne aujourd’hui, j’ai raconté cette histoire au Pakistan:

Il y a des parallèles qu’on peut faire entre la guerre du Vietnam et celle d’Afghanistan car ces choses s’appliquent au Pakistan. Le Pakistan me demande pourquoi les Talibans ne veulent pas travailler avec lui et, parce que je suis le seul Américain qui ait à la fois de bonnes relations avec la “résistance pachtoune” et le Pakistan (je suis un ami personnel du nouveau président du Pakistan Imran Khan),

Voici un peu plus de ce que je leur ai dit:

Au Vietnam, ça a commencé avec le Vietminh, qui avait combattu les Japonais et détruit les Français. Ils ne sont pas soudainement devenus Vietcong mais ont plutôt formé une alliance avec des groupes politiques modérés au Vietnam et des leaders bouddhistes contre le groupe du régime fasciste/catholique de Diem, soutenu par les Etats-Unis.

Le Pakistan ne fait pas face à ce que les Etats-Unis aiment à appeler les Talibans, que le Pakistan, lui, voit comme les héritiers des mouhdjahines que le Pakistan a soutenu. Au lieu de ça, le Pakistan s’est laissé embarqué à soutenir le régime brutal américain imposé à Kaboul, bien décidé à détruire l’Afghanistan, ce qui rend le peuple Pachtoune de chaque côté de la frontière, ennemi du gouvernement d’Islamabad.

Imaginez maintenant que le président pakistanais Imran Khan est lui-même un “Pachtoune”.

Cette semaine Imran Khan et le président iranien Rouhani ont enfin parlé ensemble, discutant de leur ennemi commun: le groupe soutenu par les Etats-Unis: Al Qaïda (NdT: ou plutôt Al CIAda…)

Un briefing de deux bonnes heures avec le commandement pakistanais et autres va, je l’espère, leur ouvrir la vue sur le comment gérer ce dilemme d’association avec l’Arabie Saoudite mais en même temps diminué par l’associé de l’Arabie, Israël, qui pousse l’Inde à la guerre nucléaire avec le Pakistan.

Pas étonnant qu’ils soient si paumés.

Pour la Russie… c’est pire.

cékomça que ça ça se danse.

= = =

Attentat NZ (suite)… Meurtre de masse israélien ? (VT)

Posted in actualité, altermondialisme, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, ingérence et etats-unis, média et propagande, N.O.M, neoliberalisme et fascisme, résistance politique, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , on 18 mars 2019 by Résistance 71


Gordon Duff

 

Nouvelle-Zélande: L’avènement d’un meurtre de masse israélien ?

 

Gordon Duff, Senior Editor avec le Staff de VT et des sources internationales de renseignement

 

17 mars 2019

 

url de l’article original:

https://www.veteranstoday.com/2019/03/17/new-zealand-the-unraveling-of-a-israeli-mass-murder/

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

Lire précédemment:
« Attentat NZ: Flingage réel, flinguer fabriqué… (VT) »

Nous savons ceci, nous avons affaire à un assassin professionnel, expérimenté, un socio-psychopathe et une “fausse personne” qui n’a aucun media social, pas de voisins, pas de collègues de travail, pas d’amis d’école, pas de traces du comment il a obtenu ses armes, une voiture qui tombe du ciel, un second tireur qui disparaît et quelques sérieux problèmes de continuité dans son enregistrement vidéo comportant quelques victimes “déjà tuées” par le lièvre de Pâques ?

On a un homme seul, de 28 ans, un “préparateur physique” avec des tonnes de fric hérité, qui voyage dans le monde entier, photographie tout, est aimé de tout le monde et qui s’embarque d’un seul coup d’un seul, le plus mystérieusement du monde, dans une épopée du massacre.

Ce que nous avons ici vraiment est un assassin parfaitement entraîné de 42 ans, issu d’une famille juive, qui s’est entrainé contre les Palestiniens et qui a servi en Syrie du sud et à Idlib avec Al Qaïda, en transitant par la Turquie.

Nous avons aussi ici une opération de terrain dans laquelle nos solides sources de renseignement nous disent que 4 femmes furent intégrées, 4 “touristes” aidant à la “logistique” de l’opération et la police locale du contre-terrorisme qui a fourni le second tireur.

Durant ses voyages autour du monde en tant que “jeune homme ayant la bougeotte”, nous n’avons aucune archive de media sociaux. Nous n’avons pas non plus de photos d’école, pas de narratif et d’archive de travail, pas d’éducation, d’étude, pas d’historique de boulot, une autre “personne vide” comme le soi-disant flingueur de Sandy Hook et bien d’autres.

Cette fois-ci le tueur a fait l’erreur de se retrouver dans des zones observées à la fois par les services de renseignement syrien et russe et où VT reçoit des briefings quotidiens d’activité. Ils le connaissent, après tout n’était-il pas supposer assassiner le président Assad ? Oh ça ?… CNN ne l’a pas mentionné ?

L’attentat en lui-même, a cette fois-ci été filmé en direct et retransmis en vidéo (Note de R71: voir la vidéo de la tuerie dans l’article original de VT, c’est un choix, la visionner à son pour et son contre…), mais nous allons d’abord nous occuper des liens de Trump avec le flingueur qui le félicite en tant que défenseur du “nationalisme blanc” et de son combat contre les “envahisseurs”. Bien sûr, l’attaque en elle-même, avec la police qui n’arrive jamais, un seul tireur, un gars qui reçoit toute la célébrité qu’il voulait et qui a échoué de perpétré le meurtre du président Assad pour ses manipulateurs israéliens (ceci de sources de renseignement russe) et qui va maintenant passer le reste de sa vie dans un appartement prison.

Il pourra regarder InfoWars, manger la meilleure des bouffes, recevoir des “high fives” de ses gardes et de la police et pourra être sorti et réintégrer l’appartement durant la nuit, tout comme Julian Assange et Anders Breivik, en récompense du rôle qu’il a joué dans cette histoire, de par son membership de ce culte satanique de Canberra, le Masonic Forum, où il tient une position de leader.

Mais une fois de plus, on a entendu parler de 3 arrestations. ça va décidément être une histoire intéressante.

Là encore, les 3 personnes arrêtées sont, de nos sources, en train de partager les cellules de ceux qui ont aidé Anders Breivik (Breivik/Berwick/Bronstein).

Ainsi nous avons comme dans bien de ces cas, de faux tueurs et deux variétés de ces attentats: ceux sans morts avec tireurs, qui sont invariablement des policiers ou des agents de sécurité, qui font le flingage et trouvent des hommes de paille simplets et dérangés mentalement à soit tuer ou à faire enfermer pour le restant de leurs jours. Les tireurs sont toujours plusieurs, comme dans les rapports de Sandy Hook, des arrestations sont effectuées mais ceux arrêtés disparaissent. Voyons donc ce cas et revenons au point de départ.

Un Brenton Tarrant de 28 ans, photographié faisant le tristement célèbre signe de Trump “666 signe de la bête”, l’identificateur de niveaux maçonniques supérieurs initiés au rituel satanique, est de plus en plus recréé en tant que fausse personne. De CNN, aujourd’hui:

“Des détails ont continué d’émerger des voyages extensifs du tueurs présumés, Brenton Tarrant, avant l’attaque de Christchurch.
CNN a confirmé que Tarrant a visité l’Egypte et la Grèce en mars 2016 et la télévision d’état turque TRT rapporte qu’il a visité la Turquie le même mois, avant d’y revenir en septembre et d’y rester pour environ 7 semaines.
Des agences de presse locales ont aussi rapporté que Tarrant avait visité des nations des Balkans: la Serbie, le Montenegro, la Bosnie Herzégovine et la Croatie à la fin 2017 et au début de 2018.
Dans son “manifeste” de haine envoyé au premier ministre de NZ Jacinda Ardern et à d’autres personnes peu de temps avant les attaques de la mosquée, Tarrant a écrit que sa vision du monde avait changé dramatiquement après avoir voyagé en Europe en 2017.
Tarrant a aussi visité la Bulgarie et la Roumanie fin 2018, a dit le procureur général de Bulgarie aux journalistes vendredi, Sotir Tsatsarov, d’après l’agence de presse d’état BTA. Tsatsarov a ajouté que le suspect avait une très bonne connaissance de l’histoire de la région. CNN a confirmé que Tarrant a aussi visité la Pakistan en octobre 2018.”


Trump: « dis à ta main gauche de me lâcher les couilles ! »

La Turquie a été ajoutée au groupe de pays visité après que VT eut annoncé ses trois visites en Turquie. Ce qui n’est pas dit est que ses visites en Turquie ont coïncidé avec ses 6 mois en Israêl en 2018 et a impliqué son exfiltration de la province d’Idlib en Syrie où il faisait son baptème du feu chez les groupes soutenus par Israël d’Al Qaïda en Syrie: Al Nosra.

Avant cela, en 2017, Il a pénétré en Israël et de là, il est entré en Syrie où, d’après le renseignement militaire russe, il a visité Deraa puis un camp de réfugié un peu à l’extérieur d’Al Tanf, là où Israël et les Etats-Unis ont des centaines de combattants djihadiste de l’EIIL/Daesh stationné sous le couvert d’être des réfugiés.

Ceci a été confirmé par un général de l’armée russe. La Russie du reste est en train de sérieusement considérer le fait de confronter l’armée des Etats-Unis à Al Tanf.

Coordonnant les efforts sur place se trouve la très ombrageuse FDD ou Foundation for Defense of Democraties, dont le staff est presque complètement composé d’officiers du renseignement israélien, d’après nos source en Syrie et en Russie.

Tarrant a été au camp de Rukban et de là a été à Deraa où il a rencontré des cellules de l’EIIL / Daesh ; il fut ensuite escorté de retour en Israël et de là en Turquie d’où il est entré à Idlib pour rencontrer Al Nosra. Il a transité vers et hors des zones occupés par l’EIIL / Nosra de la Syrie vers la Turquie 3 fois avant ensuite de se rendre à Belgrade en Serbie.

Toile de fond par le renseignement syrien

Tarrant a été en observation depuis 2012 en tant qu’assassin entraîné par Israël et comme étant une menace directe pour le président Assad.

Leurs archives, fournies à VT en arabe le 16 mars 2016, disent que la famille de Tarrant était en Palestine en 1948. Ils n’ont aucune archive sur l’origine de la famille et donc techniquement, cela fait de cette famille, juive de religion, des “survivants de l’holocauste”, même s’ils n’étaient pas en Europe durant la guerre. Ceci est la définition actuelle de l’affaire: tout juif qui vivait à cette époque, même en dehors d’Europe, peu sous certaines circonstances, recevoir une compensation de la part du gouvernement allemand. Des dizaines de milliers jusqu’à ce jour, ont reçu une telle compensation de l’Allemagne. Du journal “Times of Israel”:

“Plus tôt cette année, le gouvernement allemand a été d’accord de reconnaître quelques 25 000 juifs algériens comme survivants de l’Holocauste, les rendant ainsi éligibles pour compensation. La Conférence des Plaintes a annoncé en février que les juifs qui vivaient en Algérie entre juillet 1940 et novembre 1942 étaient éligible pour le paiement d’une somme unique de 2 556,46 Euros . Cette conférence est une organisation à but non lucratif qui aide les survivants à obtenir des compensations. Elle fut fondée en 1951 par des représentants d’organisations internationales juives et distribue les fonds qu’elle reçoit de l’Allemagne aux survivants et à leurs groupes sociaux. D’après l’organisation, le gouvernement allemand a payé quelques 70 milliards de dollars en compensation depuis 1952.”

Il n’y a aucune trace de “l’héritage” de Tarrant [NdT: après la mort de son père], qui lui aurait permis de voyager en Israël, en Syrie, en Turquie et bien plus de nations s’ajoutant au groupe de pays visités.

La vidéo ci-dessous (NdT: très graphique, pas pour âme sensible…) démontre très clairement qu’il était parfaitement familier avec la manipulation des armes tout comme de tuer des civils. Il n’y a aucune question là-dessus. Nous voulons avertir les gens au sujet de cette vidéo, c’est répréhensible mais elle montre clairement une personne complètement fanatisée, nous pensons, après avoir fait des “cartons” sur des Palestiniens, incluant des enfants, depuis le “mur à la Trump” d’Israël et ses centaines de tours pour snipers.

Ecoutez le pérorer au sujet du “combat” alors qu’il tire cartouche après cartouche sur des femmes et des enfants, éclaboussant la scène de sang. Ceci n’est pas son premier rodéo meurtrier.

Puis la seconde vidéo montre, nous le pensons, son “aide” qui nous le pensons est un contact de la police:

[voir les vidéos sur l(article original]

Comme pour Sandy Hook, nous avons des problèmes avec les armes utilisées. Nous voyons maintenant un simple AR15 avec de bizarres modifications “californienne”, pas de suppresseur de flamme de tir et une crosse qui supprime la poignée révolver. La NZ n’a pas de telles lois pour faire modifier cette arme.

Rappelez-vous que Tarrant n’est pas néo-zélandais mais australien. Comment est-il allé en Australie ? Comment a t’il reçu 5 armes militaires, certaines d’entre elles extrêmement illégales ? Comment les a t’il transporté dans l’avion ? D’où proviennent ces armes ? Où sont-elles maintenant ? Pourquoi ne pouvons-nous pas les voir ?

Le flingage original de Tarrant impliquait un viseur Eotech, fabriqué à Ann Arbor dans le Michigan. Cette unité a un numéro de série. Quel est-il ? Il peut être tracé. Le second fusil utilisé dans la video a un viseur de fabrication suédoise Aimpoint, numéroté et très cher.

Aux Etats-Unis, la version de l’Eotech utilisé est exclusivement une “version police”. Aussi, comme l’arme photographiée était une version ancienne modifiée d’AR15, il ressemblait aux armes bannies sous l’ère Clinton. Aucune et encore moins de ces faux AR15 modifiés existent en zone rurale australienne. Cette arme n’a jamais été utilisé là-bas car la munition .223/5,56mm était inadéquate pour tirer la vermine sauvage à longue distance et seulement quelques uns furent délivrés à l’armée australienne et ceux ayant un canon de 50cm et ayant des caractéristiques très reconnaissables du M16 E1 datant de l’ère du Vietnam.

Comment est-ce que cette arme interdite en Australie y est-elle arrivée ? D’où provenaient les autres armes, les AR supplémentaires, les fusils à pompe et les pistolets automatiques ?

Quelques infos de la toile de fond nous sont aussi venues de Hollande et des ses forces de contre-terrorisme qui ont commencé à enquêter sur l’origine du tueur alors qu’il avait commencé à contacter des groupes suprématistes blancs en Hollande et en Europe Centrale (jamais appelée Europe de l’Est, ça c’est réservé à la Russie…)

La piste qu’il a suivi, autre qu’en Corée du Nord, fut le circuit “Steve Bannon / Anders Bernstein”, où les snipers de la place du Maïdan en Ukraine furent aussi entraînés. Les snipers géorgiens utilisés au Maïdan étaient des sous-traitants militaires privés  de groupes que VT connait très bien, des groupes sous contrat avec l’entreprise Bechtel et la British Petroleum (BP), d’après le chef du bureau de VT en Géorgie Jeffrey Silverman. Nous avons un second tireur et des armes, une étrange vidéo avec des victimes “déjà mortes”. On a des témoins réduits au silence et des vidéos interdites.

On a du fric qui tombe du ciel, un entrainement en Israël, du temps passé en Syrie et dans et hors de Turquie, on a un assassin entraîné prétendant être un touriste se promenant dans le monde sans photos, ni vidéos, ni médias sociaux, ni amis, ni potes d’école, ni voisins et une origine familiale irlando-écossaise acquise lorsque sa famille immigra de Palestine/Israël en 1948 vers la GB.

On a aussi un petit peu trop de mensonges. çékomça…

 

Attentat de NZ… Flingage réel, flingueur fabriqué, les parallèles avec l’affaire Breivik (VT)

Posted in actualité, guerres hégémoniques, ingérence et etats-unis, N.O.M, neoliberalisme et fascisme, police politique et totalitarisme, politique et lobbyisme, politique et social, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , on 17 mars 2019 by Résistance 71

 

« Attentat NZ (suite)… Un meurtre de masse israélien ? (VT) »

 

Infos attentat Nouvelle-Zélande: le flingage est réel, le flingueur une fabrication, franc-maçon d’origine judaïque comme Breivik (VT a été hacké 7 minutes après avoir posté ce message)

 

VT

 

Gordon Duff, senior editor avec des sources en Israël, dans les Balkans et en Turquie

 

16 mars 2019

 

url de l’article original:

https://www.veteranstoday.com/2019/03/16/intel-drop-shooting-real-shooter-fake-jewish-born-freemason-like-brevik/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

On a une “OP” qui se déroule. Le même jour, le faux site alternatif “the Intercept” a appelé  le TPI à traduire Assad, le sauveur du peuple syrien, en justice en tant que “criminel de guerre”. Nous attendions qu’ils fassent volte-face sur leur fausse critique d’Israël, alors que ce pays va maintenant faire face au fait d’être totalement complice pour avoir entraîné et armé le flingueur juif en Nouvelle-Zélande.

Commencez à bien observer, les cafards commencent à sortir de la menuiserie sur ce coup là. Confirmé, le journaliste Glenn Greenwald est pur Mossad ce qui fait de Snowden une grosse supercherie, tout autant que l’agent formé en Israël: Julian Assange. Le site de l’Intercept, très puissamment financé, était sous étroite surveillance. Nous savions que c’était trop beau pour être vrai.

Le tueur en série de Nouvelle-Zélande s’est entraîné en Israël en 2017 et 2018, puis a visité la Turquie et les Balkans, ceci est confirmé.

Lorsque des tirs d’arme automatique ont résonné à moins de 2km d’un commissariat de police néo-zélandais, la police truffée de franc-maçon a attendu, attendu, attendu, attendu et finalement, 17 minutes plus tard, s’est pointée. Nous avons vu cela aussi lors du carnage de Colombine et dans pratiquement tous les flingages de masse depuis, à de rares exceptions près.

Le 7 novembre 2018, à Thousand Oaks en Californie, un policier est entré dans un bar, arme à la main, pour tenter d’interrompre un meurtre de masse qui s’y commettait (attribué à un jeune ancien combattant ex-Marine de 28 ans, Ian Long). Ce policier fut assassiné sur la scène même du crime par ses propres collègues. Il ne connaissait pas les règles.

Notre histoire débute en 1948 lorsqu’une famille juive appauvrie quitte la Palestine pour la Grande-Bretagne, puis l’Australie, où elle obtient la citoyenneté en 1970 . Cinq ans plus tard, naît un fils, qui dans les 42 années écoulées, ne vieillit que de 28 ans. Avec la famille vivant maintenant en Australie, le père meurt de mésothélioma (cancer causé par l’amiante) et “Brenton” hérite soudainement de quelque argent pour voyager dans le monde, en tant que descendant de famille de l’holocauste, il n’a plus de famille hors d’Australie.

Quelques soient les voyages figurant sur la liste, dont nous avons des comptes-rendus toutes les heures, un grand séjour en Israël en fait partie, suivi de la Turquie et puis un tour des camps d’entrainement francs-maçons / néo-nazis, les mêmes endroits et services qui ont formé Anders Breivik, le flingueur de masse norvégien.

On se rappelle de Brevik et de sa petite berline Opel et la bombe à l’essence et engrais équivalente à 50 t d’explosif dans un véhicule qui est catalogué par le loueur de voiture Hertz comme un “véhicule pour deux passagers et une valise”.

Les mensonges s’entassent et la planification et l’exécution de ce meurtre de masse à Christchurch va de l’Australie et la NZ en Israël et dans les Balkans. Tout au sujet de Brenton Tarrant est mensonge, et les mensonges s’entassent.

La complicité de la police est confirmée, encore et encore, pas seulement en NZ et en Australie, mais ce faux Brenton Tarrant a voyagé autour du monde en tant que terroriste avec l’aide de quelques personnes puissantes, tout comme Anders Brevik, le tueur en série “norvégien”, l’avait fait.

Nous faisons déjà face à des histoires conflictuelles, des vidéos qui disparaissent, mais les mensonges n’ont fait que commencer. Les sources de renseignement, énervées envers un autre homme de paille envoyé pour abattre de l’innocent, balancent leurs données et infos à VT.

L’information ci-dessous nous est parvenue aujourd’hui en hébreu et en arabe et attend d’être confirmée.

Le groupe de planification incluait 4 femmes qui sont en ce moment en NZ dans un tour organisé touristique. Nous ne pouvons pas dire d’où elles viennent parce que nous ne le savons pas pour l’heure et qu’on ne va pas inventer des trucs.

Il y a des confirmations multiples du fait qu’il y a eut des notifications préalables de l’attentat et de l’implication de membres de la police néo-zélandaise, de sa hiérarchie dont bon nombre appartient à des loges maçonniques. Ceci est identique à ce qui s’est produit lors de la fusillade perpétrée par Anders Brevik, qui fut aussi un évènement “sponsorisé” par la franc-maçonnerie. Si vous vous rappelez bien, Brevik fut autorisé à acheter une grande quantité d’engrais, des fusils d’assaut, de participer à des camps d’entrainements d’organisations neo-nazis et pro-sionistes (maintenant la même chose) en Europe, ce que notre flingueur “attrapé” Brenton Terrant a également fait.

On assura une filière de sortie à Terrant pour après les attentats, tout comme pour Brevik, qui vit maintenant dans un appartement privé et peut sortir régulièrement. La NZ a aboli la peine de mort en 2007 et l’Australie en 2005.

Le “Brenton Tarrant” de 28 ans a en fait 42 ans, ceci est confirmé. Voir la biographie du “faux Tarrant” dans le Telegraph UK:

“Le jeune Brenton Tarrant venait juste de célébrer son anniversaire. Il grandirait pour jouir d’une enfance et adolescence normales dans le Grafton rural de Nouvelle Galles du Sud avec ses parents et sa sœur.

Rien ou si peu pointait vers l’horreur qu’il allait perpétrée.

De fait, il se décrit lui-même comme un “homme blanc ordinaire”, né dans une famille ouvrière au bas revenus et de descendance écossaise, irlandaise et anglaise.

En tous points, sa vie était banale, quittant l’école pour devenir préparateur physique dans une salle de gym locale. Il n’a eu “aucun intérêt” en l’éducation ou pour quoi que ce soit proposée par les cursus universitaires.

Mais en 2010, son père Rodney, un athlète, est mort d’un cancer lié à l’exposition à l’amiante et peu de temps après, ayant touché quelques fonds d’héritage, Tarrant quitta la maison familiale pour voyager dans le monde.

Pendant les années où il fut loin du foyer, sa mère, professeur d’anglais, écrivit en ligne a quel point elle se languissait de son “fils incroyable” bien qu’elle dit alors “comprendre sa volonté d’errance”. Elle écrivait avec tendresse sur son “Brento” et paraissait totalement inconsciente du monde dans lequel il vivait.

Les voyages de Tarrant le menèrent à travers une grande partie de l’Europe, en Corée du Nord, en Inde et au Japon. L’an dernier il décrivait le Pakistan comme un “endroit incroyable rempli de gens les plus gentils et hospitaliers. La beauté de Hunza et de la vallée de Nagar ne peut pas être égalée.’, écrivit-il en ligne selon le Sydney Morning Herald.

Le faux garçon de 28 ans, mais de 42 ans, de parents britanniques d’origine juive dont la famille quitta les territoires palestiniens occupés durant la guerre de 1948 pour venir en GB puis en NZ, y restèrent 11 ans puis s’installèrent en résidence en Australie, en obtenant la nationalité en 1970.

Brenton a été en territoires occupés en 2017 et 2018 au cours de visites longues de 6 mois. Il est membre du Masonic Forum de Canberra, la capitale australienne, listé comme quelque chose d’autre qu’une organisation sociale.

Avant l’attaque [de Christchurch], 12 bombes furent implantées dans la même zone de la mosquée et étaient connectées pour exploser sur signal de téléphone cellulaire. Ce système fut désamorcé par la police après que toutes les maisons eurent été évacuées.

Une arme automatique est faite pour pouvoir tirer toutes les munitions d’un chargeur sur une pression unique de la queue de détente, sans avoir à presser celle-ci pour chaque coup tiré par des armes israéliennes. Les munitions et les armes ont été fabriquées en Israël.

La fusillade a duré 17 minutes et 4 secondes, temps bien suffisant pour la police de se rendre compte que l’attaque sur la mosquée se produisait à seulement moins de 2km d’un commissariat de police, ce qui immanquablement fait se poser des questions légitimes au sujet des autorités néo-zélandaises. La NZ est un pays qui combat l’islam et la plupart de sa hiérarchie officielle appartient à des loges maçonniques.

L’évènement fut filmé par le terroriste en guise d’offrande de sacrifice au diable dans un rite maçonnique tout comme photographier le Razila au pied de la pyramide et le meurtre d’enfant et l’avion éthiopien etc, etc…

 


La NZ est un des « 5 yeux » de l’empire

Crise du « Grande America », Gilets Jaunes et écologie radicale…

Posted in actualité, altermondialisme, crise mondiale, gilets jaunes, guerres imperialistes, ingérence et etats-unis, militantisme alternatif, néo-libéralisme et paupérisation, neoliberalisme et fascisme, politique et lobbyisme, politique et social, politique française, résistance politique, sciences et technologies, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , on 16 mars 2019 by Résistance 71


La déferlante de la merde marchande

 

Contre la marée noire de la merde du Capital…

 

Collectif In-Contrôlable

 

15 mars 2019

 

« La production capitaliste ne développe donc la technique et la combinaison du procès de production sociale qu’en épuisant en même temps les deux sources d’où jaillissent toute richesse : la terre et le travailleur ».
Charles Marx, Livre I du Capital

Après le naufrage du Grande America, bateau poubelle baptisé d’un nom de crotte impérialiste qui fait soumission au colonisateur yankee, à 300 km au large de La Rochelle, la côte atlantique est, une nouvelle fois,  menacée par une nappe d’hydrocarbures de plus de 10 km de long. Le fuel pourrait toucher les côtes de Gironde et de Charente-Maritime dimanche ou lundi. Le bateau transportait plus de 300 conteneurs, dont un grand nombre contenant des matières dangereuses complètement incontrôlables et encore non reconnues…

C’est tout le littoral qui va puer, s’enlaidir et mourir un peu plus…

La marée noire qui se prépare à déferler sur  la côte atlantique n’est pas un accident de parcours naval… C’est le produit de la logique des grands trafics maritimes de la loi despotique du profit et de la crise généralisée du système de la concurrence marchande…

A l’heure où tous les clowns réformistes écolos bobos vont nous appeler au cul de tous les gangs politiques et syndicaux de toutes les droites et de toutes les gauches de l’aliénation afin de  réformer, améliorer les mécanismes d’exploitation de la nature et de l’humanité asservie pour que la déchetterie capitaliste universelle soit plus belle et moins sale et davantage sécurisée, nous entendons réaffirmer que c’est cette société toute entière qui, par essence, est cancérigène, pourrie, meurtrière et anti-humaine et que nous n’en voulons plus…

Contre tous les gangs officiels et officieux du Capital… Contre toutes les maffias étatiques, médiatiques, politiciennes, universitaires, artistiques, commerciales, industrielles et bancaires qui sont du même monde que toutes les pègres qui spéculent sur le marché des armateurs…

Nous n’avons rien à négocier… ni avec le larbin commercialMacron, ni avec aucune des chapelles de rechange de la pourriture marchande…

Vive la colère de la terre et de la mer pour un monde sans argent !

NOUS VOULONS VIVRE ET NOUS IMPOSERONS L’EMANCIPATION HUMAINE CONTRE LA DICTATURE DU PROFIT TOTALITAIRE !

Demeurons In-contrôlables… Mars 2019

 

La psycho-pathologie coloniale d’hier et d’aujourd’hui (Mohawk Nation News)

Posted in actualité, altermondialisme, colonialisme, guerres imperialistes, ingérence et etats-unis, pédagogie libération, politique et lobbyisme, politique et social, résistance politique, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , on 12 mars 2019 by Résistance 71

“Soyons bien clair sur une chose: l’Amérique est une compagnie pétrolière avec une armée !”
~ George Carlin  ~

L’avenir de l’humanité passe par les peuples occidentaux émancipés de l’idéologie et de l’action coloniales, se tenant debout, main dans la main avec les peuples autochtones de tous les continents pour instaurer l’harmonie de la société des sociétés sur terre. Il n’y a pas de solutions au sein du système, n’y en a jamais eu et n’y en aura jamais !

~ Résistance 71 ~

 

 

Qui est fou ?

 

Mohawk Nation News

 

10 mars 2019

 

url de l’article original:

http://mohawknationnews.com/blog/2019/03/10/whos-crazy/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

Le 7 mars 2019, ce discours d’introduction fut donné au BIOPC Mental Health Symposium de l’université Concordia par Kahentinetha [Horn], de la nation Kanionkehaka (Mohawk), clan de l’Ours:

“Sego. Bienvenue. Pour quelqu’un qui a été sur liste noire pendant plus de 40 ans, c’est un acte d’échauffement, je vais faire de mon mieux.

Le PTSD (Post Traumatic Stress Disorder) est un traumatisme politique (NdT: ici donc Political Traumatic Stress Disorder en forme de jeu de mot) causé par une guerre psychologique contre les peuples natifs depuis plus de 500 ans. Il provient de la tentative de nous convertir à votre esprit malade et nous à résister à votre système “obéissez aux ordres sinon…” qui fait partie du processus de génocide.

La psychiatrie et les médicaments psychotropes sont une énorme industrie qui a besoin de victimes qui puissent être qualifiées de “cas cérébraux” plutôt que de “victimes de l’établissement colonial”.

La politique à notre encontre a été celle de “l’extermination” par l’invasion militaire, la famine, les maladies induites, le contrôle, la destruction, toujours en utilisant des professionnels de la santé. L’objectif politique fut et est toujours le vol des terres et des ressources naturelles, par l’assassinat et l’assimilation forcée.

Il y a eu et il y a toujours une tentative d’établir le fait que nous sommes des êtres inférieurs pour votre industrie de la “santé mentale” et vos programmes de stérilisation.

La psychothérapie fait partie de la colonisation. On m’a envoyé chez des psys toute ma vie, spécifiquement après la crise d’Oka en 1990 afin que j’obtienne de l’aide pour moi et mes enfants. Chaque psy que j’ai vu était blanc et j’ai du faire dans le créatif pour obtenir le certificat dont j’avais besoin. J’ai été mise en liste noire pendant 40 ans parce que j’ai toujours refusé de m’intégrer dans votre société malade et corrompue.

Nous sommes stressés des efforts continuels pour nous protéger de l’annihilation. Nous n’avons jamais rien eu à dire dans quelque plan que ce soit pour nous exterminer comme celui de 1857 et la loi pour notre “civilisation” graduelle, le British National Act (BNA) de 1867, qui est de fait la lettre de patente d’exploitation de nos terres et de nos ressources offerte à l’entreprise coloniale britannique “Canada” [gérée depuis la City de Londres]. La reine d’Angleterre [et la famille royale] n’est qu’une actionnaire de la “Couronne” / Vatican ; 1876 et la loi sur la politique d’assimilation ; 1884 la loi “d’avancement des Indiens” ; 1924 et les lois sur les terres indiennes pour légaliser le vol et le génocide, lorsque furent instaurés les Conseils de Bandes coloniaux ; 1928 et la loi sur les personnes disant que nous n’étions pas humains et que nos terres, nos ressources naturelles, nos enfants et le fond fiduciaire pour les Indiens devaient être pris de force ; 1969 et les “papiers blancs” du PM Chrétien mis en place pour notre “extinction” ; 1996 et le cadre d’accord entre voleurs, le Canada et ses Conseils de Bandes et 2019 qui est un autre cadre d’accord de directive de gouvernement pour établir une loi disant qu’il n’existent pas “d’Indiens”. Nous ne sommes toujours pas regardés comme des êtres humains.

Les envahisseurs continuent à créer des règles pour nous exterminer. Nous sommes en cages, appelées “réserves” et on nous affuble toutes sortes de classifications.

Vous, les colons, nous interviewez, mais vous ne nous demandez jamais ce que nous pensons de vous. Personnellement, je pense que la psychée du colon est malade, que les vapeurs de la moquette fumée la rendent hors de contrôle. L’assassinat, le vol, les maquillages de crimes, les enlèvements, les pensionnats, la relocation des gens, le ramassage des enfants, les femmes et filles enlevées et “disparues”, tout cela continue de plus belle, avec les règles, lois et réglementations pour continuer à tout nous prendre. Qu’en est-il de l’assassinat de 100 millions d’onkwehonwe (natifs du continent depuis plus de 500 ans) et du mensonge permanent à ce sujet ?… Vous les malades mentaux avez perpétré tout ça !

Évangéliser, christianiser, socialiser, minimiser, légiférer, assimiler, économiser et génocider, telle est la mission. Et au travers de toute cette folie furieuse, nous sommes toujours là… Maintenant vous voulez nous étudier pour comprendre comment se fait-il que quelques-uns d’entre nous aient survécu.

Vous êtes tellement malades que vous ne vous en rendez même pas compte. Que vous êtes la cause de toute cet PTSD. Qui êtes-vous ? Vous êtes les colons d’une société colonialiste qui perpétue les atrocités tout en développant une culture artificielle qui vous profite aux dépends de toute la nature.

Vous ne vous occupez aucunement de votre propre maladie créée par l’entreprise de la “Couronne” [City de Londres] et son entreprise coloniale régionale appelée “Canada”. Nous nous plaignons et nous rebiffons et vous voulez nous emmener chez les frapadingues.

L’actuel tumulte et démissions de votre système corrompu provient de ce que vous nous avez fait à nous et à notre terre. Le monde académique, militaire et de gouvernement ne réalise pas à quel point il est malade. La santé mentale de vos colons devrait être le point de focus de votre profession. Ces gens n’ont même pas de culture. Alors ils en inventent une. Ils parlent des langues étrangères. très peu d’entre eux ont appris une langue native. Ils n’ont pas de terre sauf quand le tout dernier d’entre nous sera mort ou absorbé dans le corps politique entrepreneurial colonial.

Quelle est la racine de votre maladie ? Vous passez trop de temps à étudier comment vous allez nous endoctriner dans votre système fasciste. Quand nous résistons, vous appelez cela une maladie (NdT: c’est le principe même du “goulag” et des hôpitaux psychiatriques des dictatures fascistes bruness et rouge autoritaires d’état…). Quand nous ne savons pas et ne mettons pas en pratique ce qu’on nous dit de faire… On est malade.

La maladie principale est appelée owista, une maladie de l’esprit qui transfère la priorité de la pensée du nous au je,au moi.

Nous avons diagnostiqué owista: la vénération de l’argent. C’est peut-être la première fois que vous entendez parler de cela. Le tueur à gages économique dit: ne vous souciez pas des gens, ne pensez qu’à vous-même !

Vous devriez étudier collectivement ce qu’est le programme MK Ultra développé par les têtes pensantes militaires et qui est derrière tout le programme de gestion des médias, de l’éducation, qui dirigent vos esprits colonialistes. Voilà votre maladie dont personne ne parle.

De votre point de vue, nous sommes tous des barjots, nous sommes des retardés mentaux. Comme je suis perçue comme une retardée mentale, mon message que je vous transmets est de quitter notre terre, redonnez-nous tout cet argent du fond fiduciaire indien volé. On se sentira bien mieux. Tout est à nous, vous êtes arrivés ici sans rien.

Nous nous sentirons mieux lorsque vous nous montrerez comment pensez-vous avoir acquis le titre de propriété de nos terres ancestrales. Le Canada n’a aucune constitution, ce qui, d’après le droit international, ne peut être créée que par referendum. Le Canada n’a aucune terre, aucune culture, aucun langage. Après votre referendum, vous devrez rencontrer les Onkwehonwe d’Onowaregeh (les peuples natifs de l’Île de la Grande Tortue), les peuples originaux placés ici par la création/nature. Vous ne pourrez demeurer ici que si vous suivez les préceptes de Kaianerekowa, la Grande Loi de la Paix et de Teiohateh, le wampum deux rangées.

Votre industrie de la santé mentale est faite, construite et créée dans votre société et maintenant vous avez infecté toutes les autres sociétés.

Merci de votre attention, je suis venue ici pour mettre un coup de pied dans la fourmillière.”

Il y eut un silence glacial dans l’audience. Un avocat se leva et s’approcha et fut d’accord avec tout ce qui avait été dit. “Vous avez raison. Le Canada n’a aucune constitution”. Une femme dit alors: “Nous devrions avoir un séminaire sur ce que vous venez de dire.”

= = =

Lectures complémentaires:

Paulo_Freire_La_pedagogie_des_opprimes

Peau_Noire_Masques_Blancs.Frantz_Fanon

Chiapas-Feu-et-Parole-dun-Peuple-qui-Dirige-et-dun-Gouvernement-qui-Obeit

Aime_Cesaire_Discours_sur_le_colonialisme

Manifeste pour la Société des Sociétés

La_City_de_Londres_au_coeur_de_lempire

Comprendre-le-systeme-legal-de-loppression-coloniale-pour-mieux-le-demonter-avec-peter-derrico1

Comprendre-le-systeme-legal-doppression-coloniale-pour-mieux-le-demonter-avec-steven-newcomb1

Effondrer le colonialisme

Meurtre par décret le crime de génocide au Canada

Un_manifeste_indigène_taiaiake_alfred

kaianerekowa Grande Loi de la Paix

Païens en terre promise, décoder la doctrine chrétienne de la découverte

Francis_Cousin_Bref_Maniffeste_pour _un_Futur_Proche

Francis_Cousin Ce n’est qu’un début…

Effondrer-les-empires-coloniaux-par-apostasie-collective-de-jo-busta-lally

 


Wampum deux rangées

Crise nucléaire au Moyen-Orient: Israël enterre des déchets nucléaires sur les plateaux du Golan…

Posted in actualité, colonialisme, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, ingérence et etats-unis, neoliberalisme et fascisme, politique et lobbyisme, politique et social, résistance politique, technologie et totalitarisme, terrorisme d'état with tags , , , , , , , on 7 mars 2019 by Résistance 71

 

Déchets nucléaires israéliens: La Syrie appelle à sauver le Golan

 

Press TV

 

6 mars 2019

 

url de l’article en français:

https://www.presstv.com/DetailFr/2019/03/06/590317/Isral-irradie-le-Golan

 

Le Centre des études théoriques et des droits civils de Damas a appelé les usagers des réseaux sociaux à signer une pétition visant à sauver le Golan occupé du danger de la mort qui est le résultat d’un acte inhumain consistant à enterrer sur une vingtaine de points au Golan occupé, les déchets nucléaires de sites israéliens.

Selon des rapports de plusieurs instances internationales, Israël aurait placé des ventilateurs à une vitesse supérieure à 100 km heure du côté occidental du mont Sheikh afin qu’en cas de fuite de vapeurs et radiations, elles se tournent vers l’est du mont Sheikh et qu’elles ne polluent pas les colonies.

Il va sans dire que cette décision israélienne entraînera une pollution vaste et meurtrière des terres sur le Golan syrien.

Les rapports confirment que cela ne se limiterait pas au Golan occupé, mais qu’Israël aurait aussi enterré d’autres déchets sur les frontières égyptienne, jordanienne et libanaise.

Selon l’expert des questions politiques et économiques, le Dr. Ghaleb Saleh, le manque d’informations à cet égard résulte du fait qu’Israël se sent impuni de tous ses actes eu égard au soutien indéfectible que lui porte l’administration américaine. Et qu’il ne craint par conséquent nullement de faire propager des malades et des épidémies et de contrevenir remarquablement à toutes les lois internationales.

« Qu’importe pour Israël et ses protecteurs où sont enterrés les déchets nucléaires : sur le Golan occupé, dans un trou dans un désert …ou ailleurs », a-t-il regretté.

Il a averti que ces déchets affecteront inévitablement non seulement l’environnement mais également l’être humain, l’eau, les produits agricoles, ce qui entraînera la propagation des épidémies et des maladies dans les pays du littoral méditerranéen.

Il a souligné qu’Israël était le seul régime de la région qui avait fabriqué et testé des bombes nucléaires et refusé de signer le traité sur la non-prolifération des armes nucléaires (TNP).

Le Dr Ghaleb Saleh a appelé les organisations internationales à agir immédiatement afin de dissuader Israël d’enterrer ses déchets nucléaires sur le Golan occupé.

Pour mémoire, les habitants du Golan occupé ont organisé de vastes manifestations afin de faire entendre leur voix concernant ce sujet aux instances concernées dont l’ONU.

« Nous devons prendre des mesures concrètes pour dissuader l’entité sioniste ayant occupé le Golan syrien depuis 1967 d’y enterrer ses déchets nucléaires ; ce qui aboutira au massacre des Syriens », a conclu ce dernier.