Archive for the média et propagande Category

Les (COV)Idiots are Taking Over…

Posted in actualité, altermondialisme, autogestion, coronavirus CoV19, crise mondiale, média et propagande, militantisme alternatif, pédagogie libération, politique et social, résistance politique, société des sociétés, terrorisme d'état with tags , , , , , , on 24 septembre 2020 by Résistance 71

 

 

Résistance 71

 

24 septembre 2020

 

L’un d’entre nous faisait remarquer hier, que cette chanson de 2003 n’a sans doute jamais autant été d’actualité. De fait, c’est très juste. Nous en avons donc traduit les paroles derechef sous la vidéo de la version album des toujours excellents et truculents NOFX, qui ne prennent pas une ride.
Sous les paroles nous avons dégoté cette vidéo d’une excellente version acoustique…

Les (COV)Idiots prennent les commandes… On est en plein dedans. Question : les laisserons-nous faire ?

Culte !…

« Hey kids… You want to go to the park ?… Noooo ! You want to go to the matinee ?… Noooo ! You want to go to the Punk Rock show ?… Yeaaaah ! Let’s go to the Punk Rock show !…. » (« Separation of the Church and Skate »)

 

 

Idiots are taking over
Les idiots prennent les commandes

NoFX

“War on Errorism”, 2003

~ Traduction Résistance 71, 2020 ~

 

It’s not the right time to be sober
Now the idiots have taking over
Spreading like a social cancer, is there an answer?

Pas le moment d’être à jeun
Maintenant que les idiots prennent les commandes
S’étendant comme un cancer social, y a t’il une réponse ?

Mensa membership conceding
Tell me why and how are all the stupid people breeding
Watson, it’s really elementary
The industrial revolution
Has flipped the bitch on evolution
The benevolent and wise are
Being thwarted, ostracised,
What a bummer
The world keeps getting dumber
Insensitivity is standard and faith is being fancied over reason

Concédant l’appartenance à Mensa
Dites-moi pourquoi et comment tous ces abrutis se reproduisent
Watson, c’est vraiment élémentaire
La révolution industrielle
A fait péter les plombs à l’évolution
Les bons et sages sont
Phagocytés, ostracisés,
Pathétique
Le monde devient de plus en plus abruti
L’insensibilité est devenue standard et la foi est préférée à la raison

Darwin’s rolling over in his coffin
The fittest are surviving much less often
Now everything seems to be reversing, and it’s worsening
Someone flopped a steamer in the gene pool
Now angry mob mentality’s
No longer the exception, it’s the rule
And I’m starting to feel
A lot like Charlton Heston
Stranded on a primate planet
Apes and orangutans that ran it to the ground
With generals and the armies that obeyed them
Followers following fables
Philosophies that enable them to rule without regard

Darwin se retourne dans sa tombe
Les plus forts survivent de moins en moins souvent
Maintenant tout semble s’inverser et ça s’aggrave
Quelqu’un a balancé une chaudière dans la génétique
Maintenant la mentalité de la foule en colère
N’est plus l’exception mais la règle
Et je commence à ressentir de plus en plus
Les choses comme Charlton Heston
Coincé sur une planète de primates
Avec des singes et des orang outans qui la ruinent
Avec des généraux et des armées qui leur obéissent
Des suiveurs qui suivent des fables
Des philosophies qui leur permettent de régner sans égard

There’s no point for democracy when ignorance is celebrated
Political scientists
Get the same one vote
As some Arkansas inbred
Majority rule,
Don’t work in mental institutions
Sometimes the smallest softest voice carries
The grand biggest solutions

Aucune raison pour la démocratie quand on célèbre l’ignorance
Des scientifiques politiques
Reçoivent le même vote
Que quelque dégénéré de l’Arkansas
La majorité règne
Fonctionne pas dans les institutions psychiatriques
Parfois la plus petite et plus douce voix porte
Les plus grandes des solutions

What are we left with?
A nation of god-fearing pregnant nationalists
Who feel it’s their duty to populate the homeland
Pass on traditions
How to get ahead religions
And prosperity via simpleton culture

Que nous reste t’il ?
Une nation de nationalistes engrossés ayant peur de dieu
Qui pensent que c’est leur devoir de peupler la patrie
De faire passer les traditions
Comment faire passer les religions
Et la prospérité au travers d’une culture d’idiot du village

The idiots are taking over [x8]
Les idiots prennent les commandes [8x]

 

 

 

Dissidence, censure et mise au goulag en république française : Le cas Hervé Ryssen…

Posted in actualité, altermondialisme, crise mondiale, Internet et liberté, média et propagande, militantisme alternatif, N.O.M, neoliberalisme et fascisme, pédagogie libération, politique et lobbyisme, politique et social, politique française, résistance politique, société des sociétés, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , , , , on 23 septembre 2020 by Résistance 71

 

 

Résistance 71

 

23 septembre 2020

 

Hervé Ryssen représente sans doute ce qu’il peut y avoir politiquement de plus opposé à notre vision. Il est un réformiste pour qui la solution réside dans le changement de têtes en haut de la pyramide et quelques arrangements cosmétiques pour rendre la « nation » plus forte, par le truchement d’un état et d’institutions « épurées »… Il fait toujours partie de ceux qui n’ont pas compris qu’il n’y a pas, n’y a jamais eu et ne peut y avoir de solution au sein du système. A ce titre, toute position « suprémaciste » ne peut être également que contre-productive et erronée.
Ryssen et Résistance 71 sont aux antipodes du spectre politique, pourtant, Ryssen vient d’être incarcéré pour ce qui n’est que « délit d’opinion », le fait qu’il ne soit pas d’accord et dénonce tout un segment des rouages politico-sociaux qui domine le secteur dominant. Ryssen doit au contraire être autorisé à parler et à débattre et c’est sur la méthodologie et la viabilité d’un projet politique qu’il doit être évalué, de la même manière que doivent l’être les projets politiques radicaux de lutte d’évolution politico-sociale émancipatrice.
Aujourd’hui Ryssen, demain toute dissidence au système, des Gilets Jaunes, Gaulois réfractaires, aux évolutionnistes radicaux de la mise à bas de l’État, de la marchandise, de l’argent et du salariat, seront engoulagués dans les geôles d’une « république » qui montre enfin son vrai visage, celui d’une harpie au service d’intérêts particuliers ne visant qu’à perpétuer le système de domination et d’oppression.
Nous disons depuis bien longtemps déjà qu’il n’y a pas de différence fondamentale entre la république française, les soi-disantes « démocraties » du « monde libre » (illusion quand tu nous tiens…) et les régimes mussolinien, hitlérien, franquiste, pinochiste, maoïste, stalinien et autre pol potiste marxistes, capitalistes-d’état dans leurs variantes infinies ; ce n’est qu’une question de degré et le bouton du thermostat régulant la température dictatoriale étatique se trouve bien protégé en haut de la pyramide du pouvoir coercitif parasite.
Il n’y a pas et ne saurait y avoir de solution au sein du système. Il faut lâcher prise et en sortir pour embrasser notre complémentarité dans notre diversité organique et mettre fin à la tyrannie étatico-marchande qui n’a que trop duré.
Ryssen est un pion que le pouvoir veut faire sauter pour l’exemple, pour surenchérir dans la peur. C’est pour cela qu’aujourd’hui, quelle que soit la position politique de la véritable dissidence, nous sommes tous des Ryssen en suspend d’incarcération pour nos idées « déviantes » et à ce titre, nous devons agir pour que lorsque notre tour viendra, des voix continuent à s’élever pour soutenir celles mises au goulag de la pensée unique, mais qui ne seront jamais réduites au silence. Les idées sont immortelles et à l’épreuve des balles et si 30 000 communards sont tombés sous les balles républicaines criminelles, l’idée de la Commune est toujours là et bien là, de plus en plus pressante, de plus en plus présente…
En ce qui nous concerne à bas l’État et le pouvoir coercitif de la censure généralisée , vive la Commune Universelle de notre humanité enfin réalisée !

 

 

Comprendre et transformer sa réalité, le texte:

Paulo Freire, « La pédagogie des opprimés »

+

4 textes modernes complémentaires pour mieux comprendre et agir:

Guerre_de_Classe_Contre-les-guerres-de-l’avoir-la-guerre-de-l’être

Francis_Cousin_Bref_Maniffeste_pour _un_Futur_Proche

Manifeste pour la Société des Sociétés

Pierre_Clastres_Anthropologie_Politique_et_Resolution_Aporie

 

Le souteneur de Trump « Donnie mains d’enfant », Sheldon Adelson, magnat des casinos de Vegas, file 50 millions a la campagne de son poulain

Posted in 3eme guerre mondiale, actualité, crise mondiale, guerres imperialistes, média et propagande, militantisme alternatif, politique et lobbyisme, politique et social, résistance politique, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , on 18 septembre 2020 by Résistance 71

 

 

Un milliardaire juif (Sheldon Adelson*) offre 50 millions de dollars à la campagne présidentielle de Trump

 

Al Manar

 

17 septembre 2020

 

url article en français: http://french.almanar.com.lb/1876437

 

Le baron des casinos aux Etats Unis, Sheldon Adelson, entend octroyer une grande somme d’argent à la campagne présidentielle du président américain Donald Trump, selon un rapport publié mercredi 16 septembre par la chaine d’information CNBC.

Cette information intervient 24 heures après la signature des accords de normalisation entre ‘Israël’, les Emirats et Bahreïn.

Citant des informations concordantes, CNBC a rapporté que le milliardaire juif est prêt à dépenser entre 20 et 50 millions de dollars pour aider Trump à battre l’ancien vice-président démocrate Joe Biden, lors des présidentielles prévues le 3 Novembre.

Un jour avant la conclusion des accords de normalisation, Trump avait contacté Adelson, lui demandant pourquoi il ne faisait pas plus pour aider sa campagne éléctoral.

Le principal conseiller d’Adelson, Andy Abboud, a cherché à apaiser les inquiétudes du parti républicain de Trump, disant qu’Adelson et sa femme Mirriam étaient «à 110% derrière le président».

Selon les données du Center for Responsive Politics, Adelson et sa femme ont offert, depuis quatre ans, plus de 82 millions de dollars aux républicains. Ils ont également fourni au parti de Trump plus de 27 millions de dollars pendant ce cycle électoral.

Sources: Forbes + AlQuds al-Arabi

= = =

(*) Nous avons déjà publié les infos sur “Donnie mains d’enfant” et la mafia juive russe il y a plusieurs années en traduction d’une enquête de VT. Sheldon Adelson est le milliardaire des casino de Las Vegas derrière Trump et qui l’a renfloué deux fois après ses banqueroutes avec aussi son « mentor » Roy Cohn. Trump est un homme de paille, une pute du système totalement sous contrôle.

 

CoV19, dictature sanitaire et mise en danger des enfants et de la société par déconstruction et reconstruction sociales (Dr Pascal Sacré)

Posted in 3eme guerre mondiale, actualité, coronavirus CoV19, média et propagande, pédagogie libération, politique et lobbyisme, politique et social, politique française, résistance politique, santé et vaccins, science et nouvel ordre mondial, technologie et totalitarisme, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , on 16 septembre 2020 by Résistance 71

 

 

Qui met nos enfants en danger, le SRAS-COV-2 ou les mesures de nos gouvernements ?

 

Dr Pascal Sacré

Médecin (1995) urgentiste, anesthésiste / réanimateur hospitalier à Charleroi (Belgique) depuis 2011

 

Les enfants et les adolescents sont-ils concernés par la COVID-19 ?

Port du masque obligatoire pour tous, notamment à l’école pour les enfants et adolescents à partir de 11 ans [1]. Distance sociale obligatoire. Lavements incessants des mains au moyen de gels hydroalcooliques.

Les jeunes doivent rester masqués et se tenir à distance de leurs camarades, sans compter la peur permanente de l’autre entretenue par toutes ces mesures extrêmes.

Plusieurs personnes compétentes, scientifiques, médecins, disent que la pandémie COVID-19 est terminée [2], que nous avons aujourd’hui un nombre élevé de tests PCR positifs parce que trop sensibles [3-4] mais que la maladie COVID, elle, disparaît comme en témoigne la diminution des décès et la disparition de malades graves ou même hospitalisés, notamment en raison des mutations du virus, devenu moins virulent [5-6].

Dans le monde :

Étant moi-même médecin hospitalier en soins intensifs en Belgique, je peux attester de la quasi disparition de la maladie COVID-19.

De plus, comme en témoignent dans cet article [7] les professeurs de pédiatrie Christèle Gras-Le Guen, vice-présidente de la société française de pédiatrie, et Régis Hankard, coordonnateur du réseau de recherche clinique pédiatrique Pedstart, la COVID-19 n’est pas une maladie qui concerne les enfants. 

Ils sont formels : « la Covid-19 n’est définitivement pas une maladie pédiatrique ».

« L’idée qui se dégage de ces observations est qu’il ne faut surtout pas que les enfants fassent l’objet de mesures draconiennes, pénibles à vivre, qui pourraient bouleverser leur quotidien, alors que ce microbe ne les concerne que vraiment très peu. » [7]

Est-ce que porter un masque 8 heures de suite, voir son professeur masqué, être coupé de ses expressions faciales, de son sourire, être incapable d’entendre correctement ses explications, être frustré dans sa sociabilité pourraient correspondre à ces mesures draconiennes, pénibles à vivre qui pourraient bouleverser leur quotidien, alors que ce microbe les concerne à peine ?

Il est important de comprendre, au départ de plusieurs études réalisées dans différents pays que les enfants et les adolescents ne sont pour ainsi dire pas touchés par la maladie COVID-19 et que leur rôle dans la transmission du virus au sein de la population est minime [8-9-10-11].

Dans cette étude réalisée aux Pays-Bas :

« Le nouveau coronavirus est principalement disséminé entre adultes, et des adultes de la famille aux enfants » [12]. 

Pas l’inverse.

« Très peu de cas de transmission (de la COVID-19) ont été observés dans les écoles. » [13]  

Cela est encore confirmé ici : LES ENFANTS NE TRANSMETTENT PAS LE COVID19 :

400 articles confirment tous, sans exception, que la Covid 19 est rare et presque toujours bénigne chez l’enfant, que les enfants de moins de 19 ans ne sont pas contaminés par les camarades d’école mais par les parents à domicile, qu’ils ne contaminent pas les adultes et que le confinement des enfants est responsable de troubles psychologiques comportementaux et sociaux fréquents en plus d’une incidence négative évidente sur leur scolarité.

Comme le dit le docteur et épidémiologiste Antonio Lazzarino (University College London UCL Institute of Epidemiology and Health Care) en réponse à un article paru dans le British Medical Journal [14] (BMJ) :

« Avant d’introduire des mesures cliniques et de santé publique, on doit recenser et décrire tous les effets secondaires potentiels de ces mesures, et seulement ensuite, décider si elles sont plus bénéfiques que délétères. » [15]

Le port du masque facial peut donner un faux sentiment de sécurité [16]. 

Cet avis est partagé par l’Agence de Santé Publique au Danemark [17].

Le port d’un masque entraîne des problèmes d’hygiène qui surpassent largement le bénéfice de cette mesure :

Pour garantir l’efficacité d’un masque, les gens ne doivent pas toucher leur masque, doivent changer ce masque à usage unique fréquemment ou le laver régulièrement et correctement, le placer sur le visage d’une façon étanche, autrement les risques de contamination peuvent augmenter fortement. [18] 

En 2015, une étude [19] s’est intéressée à la fréquence avec laquelle nous touchons notre visage (de manière très souvent inconsciente). Le sujet étudié était alors la transmission d’infections respiratoires et de staphylocoques dorés (bactéries beaucoup plus grosses qu’un virus).

En moyenne, nous touchons notre bouche 4x par heure et notre nez 3x par heure. Cela est augmenté avec le port continu d’un masque vu les irritations et les démangeaisons occasionnées.

Vous imaginez, avec des enfants ?

Cela pose d’autant plus un problème qu’on a montré que le virus SRAS-CoV-2 a tendance à s’accumuler sur la surface extérieure du masque [20]. Le virus va donc se mettre sur les mains et la contamination flambe.

Poursuivons dans cette démonstration que les problèmes liés au port obligatoire et continu du masque par tous, surtout par les enfants et les adolescents, est plus problématique que bénéfique.

Parler avec un masque peut amener à parler beaucoup plus fort, donc à projeter plus loin des gouttelettes au travers de nos masques, ou amener deux personnes à se rapprocher, oubliant la distance requise de deux mètres.

Le port du masque oriente une bonne partie de l’air exhalé vers les yeux, ce qui, en plus de générer une sensation inconfortable, peut amener à toucher davantage encore nos yeux, 3x par heure en temps normal, beaucoup plus avec un masque (source de contamination virale et bactérienne via les conjonctives). 

Si les mains sont contaminées, alors vous le serez au travers de ce geste favorisé par le port du masque, et vous contaminerez tout ce que vous toucherez.

Les problèmes physiques et physiologiques engendrés par le port obligatoire et continu d’un masque.

Plusieurs médecins signalent chez enfants et adultes une recrudescence de problèmes infectieux cutanés (impétigo, infections staphylococciques) et oculaires (conjonctivites) qui sont loin d’être anodins.

Des médecins observent également une recrudescence de problèmes respiratoires de type bronchites asthmatiformes.

Tout cela est lié au port continu du masque.

Quoi que certaines personnes en disent, un masque facial surtout porté en continu rend la respiration difficile. 

Pour les personnes atteintes de bronchopathie chronique obstructive (BPCO), personnes ayant déjà de base, au repos, des difficultés à respirer, les masques deviennent vite insupportables car ils augmentent leur sensation d’étouffement [21].

En outre, une fraction du CO2 expiré est réinhalé à chaque cycle respiratoire. Cet effet négligeable chez une personne en bonne santé peut occasionner des troubles chez des personnes plus fragiles.

La BPCO est caractérisée par un certain degré d’hypercapnie (élévation de la pression partielle du sang en CO2 ou capnie).

Ces deux phénomènes, sensation d’étouffer et élévation de la capnie, peuvent entraîner une augmentation de la fréquence respiratoire et une amplification des mouvements respiratoires, et donc augmenter la quantité d’air inhalé et exhalé à chaque respiration. Cela peut, paradoxalement, aggraver le risque de dissémination du SRAS-CoV-2 si une de ces personnes infectée ou porteuse du virus respire plus fort à cause du masque, ce que nous voulons justement éviter. Surtout, le masque, chez ces personnes BPCO infectées, peut aggraver leur état clinique, leurs efforts inspiratoires plus marqués pouvant introduire plus de matériel viral dans leurs poumons [15].

Il y avait 251 millions de BPCO dans le monde en 2016 [22].

De plus, malgré l’intoxication médiatique prétendant le contraire, oui le port continu d’un masque, encore plus s’il est porté correctement (étanche), pendant des heures, peut entraîner une baisse de la pression partielle du sang en oxygène ou PaO2.

Une étude publiée en 2012 a évalué l’effet du port prolongé du masque chirurgical sur la santé de 53 chirurgiens turques [23].

Il s’agissait de personnes en bonne santé préalable.

Ils ont constaté une augmentation de la fréquence cardiaque et une diminution de saturation pulsée en oxygène (SpO2 reflet de la saturation artérielle) dès après la première heure de port du masque, en comparant aux valeurs prises sans masque. Une faible variation en saturation en oxygène (SpO2-SaO2) peut refléter une large variation de la pression partielle du sang en oxygène (PaO2).

Cette courbe est la courbe de dissociation de l’hémoglobine. La pression partielle en oxygène dans le sang artériel (PaO2) détermine la saturation (SpO2). Une baisse de SpO2 de 10 (100 à 90 %) correspond à une baisse de PaO2 de 40 (100 à 60 mm Hg).

Les chercheurs concluent que leurs résultats montrent l’impact clinique potentiel du port prolongé du masque sur la respiration. 

La diminution de SpO2 était la plus marquée avec les chirurgiens âgés de plus de 35 ans.

Les masques créent un climat humide car l’air expiré est réchauffé et humidifié et cette humidité (vapeur d’eau) est captée puis concentrée par le masque, devant le nez et la bouche. Ce milieu humide est favorable au SRAS-CoV-2 qui reste actif et cela va augmenter la charge virale près du nez et de la bouche.

La première défense de l’organisme face à une agression notamment virale, ou bactérienne, est l’immunité innée. Celle-ci joue un rôle crucial et elle suffit, pour la plupart des gens en bonne santé, pour surmonter une infection, sans recours aux anticorps de l’immunité tardive spécifique. L’efficacité de l’immunité innée est inversement proportionnelle à la charge virale [24]. Plus la charge virale est élevée, plus l’immunité innée risque d’être dépassée.

Vous voyez comme le port continu des masques par tout le monde peut aggraver la contamination plutôt que la réduire ? 

Les éléments suivants sont les plus graves.

Les problèmes psychologiques et mentaux engendrés par le port obligatoire et continu d’un masque.

L’impact psychologique !

Il manque dans les médias ou les rapports gouvernementaux une reconnaissance officielle de tous les effets délétères du port continu d’un masque, comme si le plus important était de tout faire pour amener la population à se laisser masquer, peu importent les conséquences.

Ceci concerne particulièrement les enfants et les adolescents dont le cerveau notamment émotionnel, relationnel, est en plein développement !

Les enfants dépendent largement des expressions faciales pour comprendre et appréhender leur environnement [25].

Cacher la moitié inférieure du visage diminue la capacité à communiquer, interpréter et imiter les expressions de ceux avec lesquels nous sommes en contact. Les émotions positives deviennent moins reconnaissables et les émotions négatives sont amplifiées. 

Le mimétisme émotionnel, la contagion et l’émotivité en général sont réduits ainsi que les liens entre les enseignants et les étudiants, la cohésion de groupe et l’apprentissage – dont les émotions sont un moteur majeur.

Les bénéfices et les risques liés au port continu des masques à l’école devraient être sérieusement étudiés, considérés et rendus clairs et évidents pour tous les professeurs, parents et étudiants [26].

Sur un plan médical, humain, il est grave que nos gouvernants ne fassent pas état de ces complications et n’en tiennent pas compte avant de dicter leurs mesures à la population.

Des alternatives existent au port continu du masque.

Les particules virales présentes dans l’air sont sensibles à la température et à l’humidité ambiantes et sont inactivées par les rayons UV du soleil [27].

Elles seront plus vite diluées à l’extérieur. 

Donner cours à l’extérieur ou dans des cours intérieures est une solution à envisager.

Cela est confirmé dans cette excellente revue à propos des masques, Mask Facts [28], parue sur le site de l’Association of American Physicians and Surgeons. 

Le simple fait d’ouvrir une porte, une fenêtre permet la diminution des gouttelettes d’aérosols de virus de moitié en 30 secondes [29] !

Cela est encore affirmé par 241 scientifiques [30] mettent l’accent sur la nécessité d’assurer une ventilation de l’air correcte sur les lieux de travail, dans les immeubles, les écoles, les hôpitaux et les maisons de repos et de soins.

Ouvrez les fenêtres des classes et des études !

L’impact négatif à court, moyen et long terme des mesures antisociales de nos gouvernements.

Psychologues, psychiatres, pédopsychiatres, médecins généralistes connaissent les effets négatifs des mesures antisociales prises par nos gouvernants sur le développement et la santé mentale des enfants et des adolescents.

Plusieurs articles, études et recherches en attestent.

Dans cet article paru dans le Lancet Child & Adolescent health [31], les auteurs insistent sur l’impact dramatique des mesures d’isolement social sur les enfants et les adolescents.

Ils rappellent à juste titre que les interactions sociales font partie des besoins humains de base [32], comme de manger ou de dormir.

Vraiment, se sentir insuffisamment connecté aux autres est associé avec des conséquences négatives profondes et durables sur la santé physique et mentale, et cela peut même aller jusqu’à induire plus de mortalité [33].

Les effets négatifs des mesures antisociales pourraient affecter profondément les adolescents (âge 10-24 ans) [34].

Les adolescents sont à une période cruciale de leur vie, le type d’environnement social pèse énormément dans de nombreuses fonctions vitales comme le développement correct du cerveau, la construction saine du soi, et la bonne santé mentale [31].

Même des mesures antisociales temporaires peuvent avoir des répercussions négatives profondes et prolongées sur leur développement.

Et une virologue belge comme Erika Vlieghe voudrait garder masqués nos enfants et nos adolescents durant toute l’année scolaire ?

Le docteur Brett Enneking, psychologue pour les enfants au Riley Children’s Health aux Etats-Unis, insiste sur le fait que la partie inférieure du visage joue un rôle important dans le langage, la compréhension des émotions et la communication au sens large chez les enfants [35].

Troubles du sommeil, aggravation de troubles liées à la séparation, cauchemars et anomalies de développement font partie des conséquences à court et moyen terme de cet isolement social.  Certaines de ces complications apparaissent déjà, comme en témoignent des psychologues et des médecins.

D’autres répercussions plus graves sont à craindre, telles que dépression, suicide, décrochages social, scolaire, comme en témoignent les nombreuses recherches sur les conséquences négatives de l’isolement social sur le bon développement de l’être humain.

Il ne s’agit pas d’être anti-masques pour le plaisir de l’être, pour le plaisir de s’opposer à l’autorité sans autre raison, ou juste pour éviter quelques démangeaisons ou irritations.

Cet article documente tous les effets délétères graves que le port continu d’un masque et que les mesures antisociales imposées par nos gouvernants peuvent avoir sur la santé physique et mentale, en particulier des enfants et des adolescents.

Il faudrait donc que ces mesures en vaillent la peine !

Les gouvernants de même que les virologues qui les conseillent ne mentionnent jamais les nombreux effets néfastes de leurs mesures.

Ils ne donnent pas à la population une information complète et honnête.

En résumé

Comme le disent d’éminents pédiatres et les recherches dans plusieurs pays, les enfants et les adolescents ne sont pour ainsi dire pas concernés par la maladie COVID-19. Ils ne sont presque pas atteints eux-mêmes et ne participent à la transmission du virus que de façon négligeable.

Le masque peut engendrer plus de contaminations par plusieurs mécanismes :

  1. En augmentant la tendance à toucher son visage, sa bouche, son nez, ses yeux.
  2. En favorisant la concentration des virus sur la couche extérieure du masque.
  3. En donnant un faux sentiment de sécurité.
  4. En générant des facteurs qui vont neutraliser l’effet protecteur du masque comme de parler plus fort ou de se rapprocher en-deçà de 2 mètres pour se comprendre.
  5. En surpassant les capacités de défense immunitaires innées en raison d’une charge virale plus importante et concentrée par le masque devant les voies respiratoires.

Les conséquences des mesures antisociales imposées, dont le port obligatoire et continu du masque ou la distanciation à outrance, sont néfastes et sérieuses.

Elles sont durables et importantes.

Elles sont physiques : impétigo, conjonctivites, bronchites asthmatiformes, difficultés respiratoires, céphalées (migraines).

Elles sont physiologiques : hypercapnie, hypoxémie, augmentation de la fréquence cardiaque.

Elles sont mentales, peut-être les plus graves surtout à l’âge de l’enfance et de l’adolescence, et comportent des troubles du sommeil, de la communication et de la maturation émotionnelles, de l’apprentissage, du développement cérébral et cela peut aller jusqu’à la dépression et à une surmortalité.

En milieu scolaire, il y a pourtant des alternatives réalisables comme la ventilation des espaces clos et la tenue des cours ou des études dans des espaces ouverts, comme les préaux ou les espaces en plein air.

Enfin, et c’est peut-être ce qui rend le plus le maintien des mesures antisociales du gouvernement incompréhensible et grave, c’est la notion dûment documentée que la pandémie COVID-19 semble disparaître à 5 mois du pic épidémique, comme le montrent les données cliniques (diminution des hospitalisations, des décès et des cas graves dans tous les pays européens) et les données biologiques (mutation du virus SRAS-CoV-2 vers des formes moins virulentes).

Au vu de ces faits, persister dans cette voie antisociale est, comme le souligne cet article de FranceSoir [36], de la maltraitance, en particulier pour nos enfants et nos adolescents.

Nous médecins mettons un principe au-dessus de tous les autres, au-dessus du principe de précaution. 

C’est le principe d’avant tout, ne pas nuire (primum non nocere).

Aujourd’hui, en laissant nos gouvernements appliquer leurs mesures antisociales, ne faisons-nous pas plus de mal que de bien ?

C’est ce que pensent 70 médecins belges qui demandent l’abolition du masque dans les écoles [37].

C’est ce que pensent 70% des sondés dans un journal belge, en disant que les élèves devraient pouvoir enlever leur masque une fois assis en classe [38].

Espérons que ce ne soit qu’un début.

Notes: et sources

[1] “Le port du masque à l’école? Peut-être durant toute l’année scolaire” , estime la virologue belge Erika Vlieghe.  

[2] Lettre ouverte des médecins et des professionnels de la santé à toutes les autorités belges comme aux médias belges. Au 10/09/20 : signée par 238 médecins belges, 804 professionnels belges de la santé, 4327 citoyens

Les médecins se manifestent massivement et exigent l’arrêt immédiat de toutes les mesures coronaviriennes : Dans le monde entier, nous assistons à une campagne de désinformation massive dans les médias grand public, qui mettent de côté tous les principes d’un état constitutionnel démocratique. Alors qu’énormément de collègues médecins présentent des points de vue médicaux différents, on ne les entend à peine dû à une censure sans précédent.

Les informations des experts et professionnels qui présentent une vue différente des choses, sont actuellement presque exclusivement accessibles par recherche ciblée sur Internet ou dans des sources d’information alternatives, et non pas dans les médias grand public.

Pays-Bas

Aux Pays-Bas, des médecins se sont unis et ont rédigé une lettre de protestation adressée à leurs collègues et au gouvernement, mettant en question la proportionnalité des mesures. Cette lettre, signée par plus de 800 médecins, vise à susciter un débat ouvert et sincère sur la manière de faire face à l’épidémie du covid-19. La pétition a désormais été arrêtée.

https://opendebat.info/

Une lettre de protestation de médecins et professionnels dans le domaine de la santé mentale, qui a déjà reçue plus de 2500 signatures.

https://brandbriefggz.nl/

États-Unis

Aux États-Unis un groupe de médecins qui travaillent sur le terrain et voient des patients tous les jours, se sont réunis dans l’organisation America’s FrontLine Doctors (Docteurs Américains de première ligne) et ont donné une conférence de presse qui a déjà été regardée plusieurs millions de fois. À voir absolument.

https://americasfrontlinedoctorsummit.com/

https://www.xandernieuws.net/algemeen/groep-artsen-vs-komt-in-verzet-facebook-bant-hun-17-miljoen-keer-bekeken-video/

Espagne

Une conférence de presse publique avec pour titre « A world dictatorship with a sanitary excuse » (Une dictature mondiale avec une excuse sanitaire) a été donnée par Doctors for truth (Médecins pour la vérité) à Madrid, devant environs 400 médecins et scientifiques.

https://niburu.co/gezondheid/15385-artsen-komen-massaal-met-coronawaarheid-naar-buiten

Allemagne

Un groupe international de médecins a initié des recherches extra-parlementaires suite aux mesures corona « exagérées et oppressantes » dans le but d’interroger mondialement des politiciens et des scientifiques.

https://acu2020.org/

International

Cette initiative de Luc Montagnier, prix Nobel de médecine, et de Robert F. Kennedy, avocat, entre autres, traite les nombreuses incohérences dans la politique corona et s’adresse aux présidents de l’OMS, de la Commission européenne et du Parlement européen.

https://www.internationalfreechoice.com/

Belgique

Une initiative belge, signée par plus de 1000 médecins et professionnels de la santé. (3 septembre 2020)

http://omgekeerdelockdown.simplesite.com/?fbclid=IwAR2bJAAShAlIidjnRQPyVSoZbk1Uj-FTHAthL77hKX_Oo8aMLN3V6DdwAac

Une lettre ouverte lancée par un groupe de médecins des Cliniques Universitaires St-Luc, UCL-Louvain et qui peut être signée par tout le monde.

https://belgiumbeyondcovid.be/

[3] Pr. Toussaint : « Les tests se retournent contre nous à l’heure actuelle ! »

[4] Coronavirus – Les tests PCR inadaptés contre l’épidémie? « Jusqu’à 90% de personnes testées ne seraient pas contagieuses »

[5] Évolution du SARS-CoV-2 : mise à jour septembre 2020, Hélène Banoun

[6] https://www.mediterranee-infection.com/wp-content/uploads/2020/04/FD_Raoult_SARS-CoV-2_EID_Sep2020_vL2.pdf , Dramatic increase in the SARS-CoV-2 mutation rate and low mortality rate during the second epidemic in summer in Marseille, IHU

[7] La Covid-19 n’est pas une maladie qui concerne les enfants, 6 septembre 2020, les professeurs de pédiatrie Christèle Gras-Le Guen, vice-présidente de la société française de pédiatrie, et Régis Hankard, coordonnateur du réseau de recherche clinique pédiatrique Pedstart, sont formels : « la Covid-19 n’est définitivement pas une maladie pédiatrique ».

[8] Cluster of Coronavirus Disease 2019 (COVID-19) in the French Alps, February 2020

[9] No evidence of secondary transmission of COVID-19 from children attending school in Ireland, 2020 separator commenting unavailable

[10] Transmission of SARS-CoV-2 in Australian educational settings

[11] SARS-CoV-2 infection and transmission in educational settings

[12] Research on the role of children in the spread of the virus aux Pays-Bas

[13] Coronavirus: what researchers know about the risk of reopening schools

[14] Face masks for the public during the covid-19 crisis, BMJ, 9 Avril 2020

[15] Covid-19: important potential side effects of wearing face masks that we should bear in mind, Response to Face masks for the public during the covid-19 crisis, BMJ, 20 April 2020 Antonio I Lazzarino, Medical Doctor and Epidemiologist Steptoe A, Hamer M, Michie S University College London UCL Institute of Epidemiology and Health Care

[16] Conseils sur le port du masque dans les espaces collectifs, lors des soins à domicile et dans les établissements de santé dans le cadre de la flambée due au nouveau coronavirus (‎‎2019-nCoV)‎ ‎

[17] Danemark : ce pays qui ne croit pas aux masques, 7 mai 2020 sur le site Le Point.fr. Le gouvernement danois déconseille d’en porter et les épidémiologistes sont si peu convaincus de leur utilité qu’ils ont lancé une étude sur le sujet.

[18] Desai AN, Aronoff DM. Masks and Coronavirus Disease 2019 (COVID-19). JAMA Published Online First : 17 April 2020. Doi :10.1001/jama.2020.6437

[19] Face touching: A frequent habit that has implications for hand hygiene, Am. J. Infect. Control, 1 Février 2015

[20] Effectiveness of Surgical and Cotton Masks in Blocking SARS–CoV-2 : A Controlled Comparison in 4 Patients, Ann Intern Med, 6 Avril 2020

[21] Kyung SY, Kim Y, Hwang H, et al. Risks of N95 Face Mask Use in Subjects With COPD. Respir Care 2020 ; respcare.06713. Doi :10.4187/respcare.06713

[22] Bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO), WHO (OMS)

[23] Preliminary report on surgical mask induced deoxygenation during major surgery, A Beder & al, Neurocirugia, 2008, 19, pp 121-126

[24] Chen Y, Zhou Z, Min W. Mitochondria, Oxidative Stress and Innate Immunity. Front Physiol 2018 ;9 :1487. Doi :10.3389/fphys.2018.01487

[25] Mask mandates may affect a child’s emotional, intellectual development, Dr. Mary Gillis, 23 juillet 2020. Young children especially rely on facial expressions to understand situations.

[26] Masked education? The benefits and burdens of wearing face masks in schools during the current Corona pandemic, Trends Neurosci Educ. 2020 Sep; 20, 11 août 2020

[27] Simulated Sunlight Rapidly Inactivates SARS-CoV-2 on Surfaces, The Journal of Infectious Diseases, Volume 222, Issue 2, 15 July 2020, Pages 214 222, https://doi.org/10.1093/infdis/jiaa274. Téléchargeable en PDF

[28] Mask Facts, AAPS, Association of American Physicians and Surgeons, 1 Juin 2020.

[29] Small droplet aerosols in poorly ventilated spaces and SARS-CoV-2 transmission, The Lancet Respiratory Medicine, 1 Juillet 2020

[30] It is Time to Address Airborne Transmission of COVID-19, par Lidia Morawska et Donald K Milton, 2020, Published by Oxford University Press for the Infectious Diseases Society of America.

[31] The effects of social deprivation on adolescent development and mental health, The Lancet Child & Adolescent Health, Volume 4, Issue 8, 1 Août 2020.

[32] Baumeister RF Leary MR. The need to belong: desire for interpersonal attachments as a fundamental human motivation. Psychol Bull. 1995 ; 117 : 497-529

[33] Hawkley LC, Cacioppo JT. Loneliness matters: a theoretical and empirical review of consequences and mechanisms. Ann Behav Med. 2010; 40: 218-227

[34] Sawyer SM, Azzopardi PS, Wickremarathne D, Patton GC. The age of adolescence. Lancet Child Adolesc Health. 2018; 2: 223-228

[35] Mask mandates may affect a child’s emotional, intellectual development, Dr Mary Gillis, 23 Juillet 2020.

[36] Le port obligatoire du masque pour les enfants, c’est de la maltraitance !, 21 Août 2020, par les docteurs G Delépine, chirurgien oncologue et N Delépine, pédiatre cancérologue.

[37] Septante médecins flamands demandent l’abolition du masque dans les écoles: « Une menace sérieuse pour leur développement »

[38] Les élèves devraient-ils pouvoir enlever leur masque une fois assis en classe ? 69,2% des personnes sondées disent OUI.

= = =

Notre page « Coronavirus, guerre biologique contre l’humanité »

Le CoV19 ou plus exactement, le SRAS-COV-2, OGM créé en laboratoire (Caroline du Nord USA) avec des fonds de la CIA et de l’USAID…

Le masque comme rituel de passage vers le Nouvel Ordre Mondial
(Résistance 71 )

 

 

Fibre optique, 5G, 6G et dictature technotronique…

Posted in actualité, altermondialisme, guerres hégémoniques, média et propagande, N.O.M, neoliberalisme et fascisme, pédagogie libération, politique et lobbyisme, politique et social, politique française, résistance politique, science et nouvel ordre mondial, sciences et technologie, technologie et totalitarisme, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , on 14 septembre 2020 by Résistance 71

 

 

REFUSEZ LA FIBRE OPTIQUE A TOUT PRIX !!  N’acceptez pas l’abonnement à la fibre! La fibre est un piège pour vous imposer la 5G à votre insu !

 

Anonyme

 

Septembre 2020

 

Dans mon immeuble, ils ont installer la fibre optique d’Orange à notre insu, et ensuite mis des affiches en dessous de chaque porte d’habitant pour les inciter à s’abonner à la fibre optique d’Orange ainsi qu’une affiche à côté de la porte d’entrée pour également les inciter à s’abonner à la fibre optique d’orange et ainsi faire du bourrage de crâne publicitaire sur la fibre optique d’Orange partout dans l’immeuble

Orange est pour le carnet de vaccination implantée sous la peau et visible avec un smartphone 5G

https://tendances.orange.fr/bien-etre/sante/article-bientot-un-carnet-de-vaccination-invisible-sous-la-peau-CNT000001ntr5G.html

Orange veut la fin de la neutralité du net avec la 5G

https://www.clubic.com/telephone-portable/operateur-telephonie-mobile/orange/actualite-840298-orange-finir-neutralite-net.html

les opérateurs français et européens et les compagnies aériennes qui propagent des satellites 5G dans l’atmosphère comme AIrbus veulent la fin de la neutralité du net avec la 5G

https://www.phonandroid.com/neutralite-net-menacee-france-operateurs.html

https://www.zdnet.fr/actualites/5g-les-operateurs-europeens-mettent-la-neutralite-du-net-dans-la-balance-39839620.htm

https://www.airbus.com/newsroom/press-releases/en/2018/09/Network-for-the-Sky-Airbus-successfully-tests-stratospheric-4G-5G-defence-communications.html

avec la fin de la neutralité du net, les opérateurs pourront contrôler ce que les citoyens auront le droit de voir sur le net

https://www.lesechos.fr/tech-medias/hightech/fin-de-la-neutralite-du-net-aux-etats-unis-133339

https://www.lemonde.fr/pixels/article/2017/12/13/pourquoi-la-fin-de-la-neutralite-du-net-fait-peur_5228781_4408996.html

En ce moment, les opérateurs Orange et autres installent de force la fibre optique dans les immeubles sans demander l’autorisation des habitants, et ensuite placardent une minuscule affiche à la porte d’entrée des immeubles pour inciter les gens à s’abonner à la fibre  via un numéro à un agent.

La 5G arrive et sera fortifié par la fibre optique

https://www.wired.com/story/5g-is-coming-fortified-with-fiber/

la fibre optique est importante pour la 5G

https://telecoms.com/opinion/fiber-optic-is-important-for-5g-but-operators-will-need-a-range-of-options/

La 5G utilisera la fibre optique

https://fortune.com/2020/01/19/5g-fiber-optic-network-centurylink/

la 5G a besoin de beaucoup de fibres optiques pour fonctionner

https://www.ciena.com/insights/articles/5G-wireless-needs-fiber-and-lots-of-it_prx.html

NE VOUS ABONNER SURTOUT PAS A LA FIBRE ! BOYCOTTEZ LA FIBRE !

La fibre est un piège pour vous imposer la 5G à votre insu !

Une fois que vous vous abonnez à la fibre, vous aurez la 5G passant dans vos murs, reliant à votre internet.

Car la fibre peut autant faire passer la 4G que la 5G  et même la 6G !

Sources citations :

-c’est la 4G ; à domicile, il passe principalement par la technologie de la fibre optique. http://www.dorsal.fr/infos-pratiques/le-tres-haut-debit-cest-quoi/

-la 4G peut être converti en 5G, la fibre optique peut convertir la 4G en 5G à tout moment

sources citations :

– « , il sera possible de déployer la 5G sur les fréquences aujourd’hui occupées par la 4G »             https://www.silicon.fr/bouygues-telecom-se-prepare-a-la-5g-avec-ericsson-170314.html

https://resistance71.wordpress.com/2018/05/12/technologie-et-nouvel-ordre-mondial-les-antennes-4-et-5g-nanotechnologie-et-puce-rfid/

la 5G peut utiliser le réseau 4G en convertissant les ondes 4G en 5G

https://www.cnet.com/news/no-5g-isnt-going-to-make-your-4g-lte-phone-obsolete/

Un logiciel de Nokia si vous le télécharger par inadvertance sur votre ordinateur ou smartphone peut convertir tout votre réseau d’antennes 4G à laquelle vous êtes abonné en 5G sans que vous le sachiez

https://venturebeat.com/2020/07/14/nokia-5g-software-can-upgrade-5-million-4g-tower-radios-without-climbs/

les smartphones 4G peuvent être convertis en smartphones 5G sans besoin de changer de smartphone

https://www.theupspot.com/2018/07/how-to-change-samsung-4g-smartphone-to.html

la 5G peut utiliser les fréquences de la 4G pour fonctionner « une antenne intelligente gérera la connectivité 4G/5G ► https://www.nextinpact.com/news/106103-orange-trois-nouvelles-experimentations-5g-en-2018-prototype-dantenne-4g-et-5g.htm

https://jbl1960blog.wordpress.com/2018/09/24/abandon-du-rtc-2022-aux-arbres-citoyens/

-« Les réseaux sans fil 4G d’aujourd’hui et 5G de demain n’existeront pas sans la fibre 6G qui leur donnera du pouvoir », a ajouté M. Shlanta

l’Alliance Wi-Fi a récemment introduit « Wi-Fi 6 » comme désignation officielle de l’industrie pour les produits et les réseaux qui prennent en charge la prochaine génération de Wi-Fi basée sur la technologie 802.11ax (bien que, pour être clair, la marque n’inclut pas de « G »).

« Il y aura probablement un 6G », a reconnu récemment M. Durga Malladi, de Qualcomm, tout en précisant qu’il n’y avait pas de projets concrets concernant une norme de réseau 6G. De plus, a expliqué M. Malladi, les entreprises qui ont développé la norme 5G l’ont fait en veillant à ce qu’elle soit suffisamment flexible pour supporter des changements et des mises à niveau importants à l’avenir, ce qui pourrait annuler la nécessité de passer à la norme 6G. »

https://www.fiercewireless.com/tech/6g-fiber-argues-sdn-communications-ceo

La fibre peut faire augmenter la G à votre insu sans que vous le sachiez ! elle est programmée pour !

Vous aurez également la fin de la neutralité du net quand ils auront fini d’installer la 5G sur tout le territoire et que la fibre fera alors passer la 5G à votre insu.

Leur but c’est fibre, puis 5G, puis fin de la neutralité du net !

Toutes les victimes des abus du pouvoir ne pourront alors plus s’exprimer sur le net ni dénoncer les dangers de la 5G cancérigènes qu’ils subissent

Aux moindres symptômes causés par la 5G, ils accuseront le corona à la place

L’article qui montre les effets dangereux de la 5G  a déjà été censuré

https://www.alterinfo.net/5G-emis-par-objets-intelligents-antennes-relais-degradation-des-globules-rouges-charges-d-apporter-l-oxygene-manque-d_a154578.html

mais vous pouvez voir la copie de cet article ici

http://www.brujitafr.fr/2020/04/5g-sante-carence-en-oxygene-une-piste-a-suivre.html

page 35 à page 39 effets secondaires provoqués par les ondes

https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2019/09/dossier-complet-par-jbl1960-pour-stopper-net-la-dictature-technotronique-septembre-2019.pdf

page 31 effets secondaires de la 5G

https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2019/03/stop-linky-gazpar-5g-cie-version-pdf-jbl1960-mars-2019.pdf

Infertilité masculine : les ondes électromagnétiques mises en cause

Trois scientifiques ont épluché les études publiées sur l’effet des ondes radiofréquences sur la qualité du sperme. Ils en concluent que les ondes émises par les portables, le wifi, les fours à micro-ondes, ont un effet néfaste sur le nombre de spermatozoïdes et leur motilité.

https://www.futura-sciences.com/sante/actualites/medecine-infertilite-masculine-ondes-electromagnetiques-mises-cause-34924/

la 5G  à une certaine fréquence donnée peut bruler la peau

https://www.lessymboles.com/la-5g-chronique-dune-catastrophe-annoncee/

La 5G peut  causer la sécheresse et bruler la peau à une certaine fréquence

https://anh-usa.org/what-do-crowd-control-burning-skin-your-street-corner-and-superbugs-have-in-common/

sources vidéo censurée

https://scientists4wiredtech.com/2019/02/5g-will-use-the-same-frequencies-as-pain-inflicting-military-weapon/

au sommet de la 5G de 2018, Nokia annonce qu’il va utiliser la fréquence 96 GHz pour la 5G

https://www.fiercewireless.com/wireless/nokia-sets-sights-high-90-96-ghz-tests

à partir de 95Ghz, la 5G peut brûler la peau

https://scientists4wiredtech.com/2019/02/5g-will-use-the-same-frequencies-as-pain-inflicting-military-weapon/

à la fréquence  60 Ghz, la 5G modifie la molécule d’oxygène et l’empêche d’être assimilée par l’hémoglobine passant dans les poumons

http://www.brujitafr.fr/2020/04/5g-sante-carence-en-oxygene-une-piste-a-suivre.html

Voici l’article https://www.rfglobalnet.com/doc/fixed-wireless-communications-at-60ghz-unique-0001 publié par des compagnies qui vantent les bénéfices de 60 Ghz. Elles reconnaissent ouvertement que la fréquence 60 Ghz est absorbable par l’oxygène donc que la 5G modifie la molécule de dioxygène avec la fréquence 60 Ghz.

un groupe de multinationales américaines YEC fait de la pub de la 5G et en révèle son fonctionnement (donc cet article écrit par le groupe de multinationales YEC montre que la fibre optique c’ est pour la 5G) :

citation:

« Le rôle des réseaux à fibres optiques pour l’avenir de la 5G

La 5G n’aime pas les murs, le double vitrage ou les feuillages.

La technologie va certainement s’améliorer ; la 5G en est encore à ses débuts et prendra plusieurs formes différentes en fonction des différents spectres auxquels les fournisseurs de services sans fil tels que T-Mobile, AT&T et Verizon ont accès. Plus important encore, si pratiquement tous les sites cellulaires et les tours ne disposent pas d’une connexion à fibre optique sur un réseau hautement résilient, la 5G restera quelque peu limitée, en particulier pour ceux qui ne vivent pas dans les grandes zones métropolitaines. Pour l’instant, il n’y a tout simplement pas assez de fibres dans le sol.

Ce qui est clair comme de l’eau de roche (pardonnez le jeu de mots), c’est que les réseaux de fibres optiques sont la voie à suivre pour acheminer instantanément des téraoctets de données aux foyers et aux entreprises des consommateurs. Des études récentes ont montré qu’un seul brin de fibre peut transporter plus de 44 Tbps, soit environ un million de fois plus vite que la vitesse Internet actuelle de l’utilisateur moyen aux États-Unis. Il est vrai que la technologie permettant d’atteindre ces vitesses phénoménales a encore beaucoup de chemin à parcourir avant d’être considérée comme commercialement viable, mais la fibre elle-même peut confortablement gérer une capacité bien plus importante que celle que nous utilisons aujourd’hui.

Le rapport Broadband Insights d’OpenVault pour le premier trimestre 2020 a révélé que la consommation de haut débit est passée à 402,5 Go, contre 273,5 Go à la même époque l’année dernière, soit une augmentation spectaculaire de 47 %. Non seulement la fibre optique est essentielle pour suivre et aider le secteur à progresser dans la sphère domestique et professionnelle, mais ces réseaux peuvent également alimenter des applications IOT et de ville intelligente sur la même infrastructure, une application que ma société est en train de déployer. Les investisseurs ont pris conscience de cette opportunité de manière significative.

Sur un marché où la demande de débits internet plus rapides à domicile est incontestable et où les réseaux à fibres optiques font défaut pour la fournir, associée à des marchés financiers privés désireux de déployer des capitaux, les acteurs industriels émergents disposent d’un environnement parfait pour les investissements d’infrastructure à grande échelle. Pour tout dire : je suis le PDG d’une société d’infrastructure de réseaux à fibres optiques en pleine expansion, qui travaille avec les fournisseurs d’accès Internet et les opérateurs de téléphonie mobile sur nos réseaux.

Des projets tels que le programme One Fiber de Verizon démontrent la nécessité de la fibre pour répondre aux futures exigences de la 5G. Les développeurs, dont le mien, veulent aller encore plus loin et créer des réseaux de fibres communs que plus d’un opérateur ou d’un FAI peuvent utiliser. Cela pose donc la question : Pourquoi n’y a-t-il pas plus d’entreprises qui saisissent cette opportunité ? La réponse est que le développement d’actifs en fibre optique qui attirent les investissements institutionnels n’est pas pour les faibles d’esprit.

La fibre représente une opportunité d’investissement unique qui nécessite une compréhension approfondie de la construction, de l’architecture et de l’exploitation des réseaux à grande échelle pour réaliser un projet réussi et durable et débloquer le capital institutionnel. Les aspects technologiques des réseaux en fibre optique sont essentiels et, si vous ne comprenez pas et ne contrôlez pas à la fois la fibre et l’électronique qui alimentent le réseau, vous risquez de vous exposer, ainsi que votre ou vos investisseurs, à des risques accrus de perte de revenus.

La fibre n’est pas non plus un investissement à court terme, de sorte que les risques doivent être envisagés sur le long terme, y compris sur plusieurs cycles économiques. Pour ceux qui ont la patience de structurer des projets de manière durable, les bénéfices peuvent être importants : Les entrepreneurs de l’espace ont la possibilité de gagner des revenus au cours des 30 prochaines années et plus tout en produisant des actifs qui ont un impact positif sur la qualité de vie d’une communauté, en stimulant l’économie locale et en créant des emplois.

De nombreux investisseurs et entreprises ont fait de grands progrès et ont investi des sommes plus importantes dans le secteur des réseaux tout en fibres, à un moment où les possibilités d’investissement dans d’autres secteurs, tels que les loisirs, le commerce de détail, les voyages, l’immobilier et même les infrastructures traditionnellement essentielles comme les ports, les aéroports et les routes à péage, sont à la recherche de longs délais de récupération. Je crois qu’il n’y a jamais eu de meilleur moment pour explorer les opportunités dans la fibre, la quatrième utilité. »

https://www.forbes.com/sites/theyec/2020/08/05/the-role-of-fiber-optic-networks-for-the-future-of-5g/#45181607b411 (commentaire : ils avouent dans l’article qu’ils veulent installer la fibre partout et qu’ils veulent installer la  5G cancérigène partout à travers la fibre optique)

la 5G par fibres dans les villes, la 5G par box dans les zones rurales :

Alors que la 5G est toujours en cours de déploiement en France et que les forfaits 5G sont prévus pour le printemps 2020, Orange teste aussi des box 5G en parallèle. Ces box 5G pourraient être une solution dans les zones mal desservies par la fibre afin de remplir les conditions du Plan Très Haut Débit du Gouvernement qui prévoit ce débit pour tous en 2022 en France. https://selectra.info/telecom/actualites/acteurs/futures-box-5g-remplacer-fibre-zones-non-raccordees-a-fibre

Fibre 5G

https://www.cablinginstall.com/home/article/16468526/the-role-of-fiber-in-5g-networks

la 5G utilisera plus d’électricité que la 4G, donc augmentation de la consommation d’électricité pour les immeubles qui se répercutera sur la facture des habitants qui n’auront jamais demandé la 5G ni sa fibre optique…

https://www.fiercewireless.com/tech/5g-base-stations-use-a-lot-more-energy-than-4g-base-stations-says-mtn

De nouvelles études scientifiques montrent le danger des ondes pour le cerveau

https://betweenrockandhardplace.wordpress.com/2015/05/18/cell-phones-and-blood-brain-barrier-chinese-scientists-confirm-findings-of-swedish-salford-group/

migraines, érythèmes, nausées, troubles de la concentration, vertiges, palpitations, fourmillements… Partout dans le monde s’élèvent des voix, qui par milliers disent ainsi souffrir du support invisible des nouvelles technologies : les ondes électromagnétiques.https://www.lemonde.fr/le-monde-2/article/2008/05/02/les-revoltes-des-ondes_1040017_1004868.html

les effets nocifs de la 4G: 

« L’exposition du cerveau à un téléphone portable 4G pendant 30 minutes, provoque la formation de cellules cancéreuses:

Une exposition de 30 minutes au rayonnement d’un téléphone cellulaire 4G affecte l’activité cérébrale

Les radiofréquences provenant de la technologie 4G affectent l’activité neuronale du cerveau dans la région la plus proche du cerveau et dans la région éloignée, y compris l’hémisphère gauche du cerveau.

Cette étude établit que l’exposition à court terme aux radiofréquences 4G affecte l’activité cérébrale. Les effets à long terme de ces expositions n’ont pas encore été étudiés, mais il existe déjà de nombreuses preuves reliant ces expositions à une myriade d’effets biologiques néfastes, notamment:

– endommagement des spermatozoïdes

– endommagement de l’ADN

– hyperglycémie dans le cerveau

– fragilisation des os

– la mise des gènes en stress

– disfonctionnement du système immunitaire

– malformation du fœtus »

http://www.greenmedinfo.com/blog/30-minutes-exposure-4g-cell-phone-radiation-affects-brain-activity-new-study

avec la fibre ils pourront faire propager la 4G cancérigène partout, et ensuite utiliser un logiciel convertir la 4G en 5G dans la fibre optique, rendant les ondes émises par les fibres optiques encore plus dangereuses pour les habitants

Dire NON à la fibre c’est dire non à la 4G et la 5G et la 6G en même temps!

source citation

– « , il sera possible de déployer la 5G sur les fréquences aujourd’hui occupées par la 4G »             https://www.silicon.fr/bouygues-telecom-se-prepare-a-la-5g-avec-ericsson-170314.html

« Les réseaux 4G d’aujourd’hui et 5G de demain n’existeront pas sans la fibre 6G qui leur donnera du pouvoir », a ajouté M. Shlanta

https://www.fiercewireless.com/tech/6g-fiber-argues-sdn-communications-ceo 

« Le rôle des réseaux à fibres optiques pour l’avenir de la 5G

·         https://www.forbes.com/sites/theyec/2020/08/05/the-role-of-fiber-optic-networks-for-the-future-of-5g/#45181607b411

la fibre optique est importante pour la 5G

https://telecoms.com/opinion/fiber-optic-is-important-for-5g-but-operators-will-need-a-range-of-options/

La 5G utilisera la fibre optique

https://fortune.com/2020/01/19/5g-fiber-optic-network-centurylink/

la solution pour ceux qui ont déjà la fibre installée : il ne faut pas s’abonner à la fibre si vous ne voulez pas que la 5G soit installé à votre insu dans votre appart

en effet, quand vous vous abonnez à la fibre ils feront des travaux dans votre appartement pour faire relier vos cables et prises de l’appartement à la fibre optique

tant que vous refusez l’abonnement de la fibre optique, vous n’aurez pas la fibre donc pas la 5G dans votre appartement

  • source citation:
  • « Tout d’abord, la pose de la fibre optique dans la colonne montante, depuis le bas de l’immeuble jusqu’aux étages. Les techniciens utilisent s’ils le peuvent les infrastructures existantes : gaines ou goulottes contenant déjà des câbles. Si celles qui existent sont saturées, ils posent de nouvelles infrastructures. Les techniciens installent un Point de Branchement Optique, un boîtier d’étage, à chaque palier. le délai pour installer la fibre optique dans les parties communes d’un immeuble varie de 1 à 3 jours.
  • Le raccordement final des différents logements, ensuite, à partir des boîtiers d’étage installés en amont. La fibre optique est tiré depuis le Point de Branchement Optique jusqu’au Point de Terminaison Optique, situé dans chaque logement.  Cette opération peut aussi bien se faire lors du déploiement de la fibre optique dans l’immeuble ou alors ultérieurement lorsque l’occupant du logement décide de souscrire un abonnement à la fibre optique

Pour qu’un habitant puisse bénéficier de la fibre optique, il faut nécessairement amener le fibre optique jusqu’à une prise située dans l’appartement, en général près de la télévision. Il y aura donc forcément des travaux dans votre appartement. Mais, rassurez, pas de gros oeuvre. Juste un peu de bricolage : d’abord pour faire un trou dans un mur et faire passer le câble de fibre optique des parties communes à votre logement et ensuite pour installer le Point de Terminaison Optique auquel il sera relié. C’est sur cette prise qu’il faudra connecter votre box afin d’avoir l’Internet Très Haut Débit grâce à la fibre optique ». L’installation de la fibre optique dans un appartement dure généralement trois heureshttps://blog.ariase.com/box/dossiers/installation-fibre-optique-immeuble

chez moi, Orange a installé la fibre dans l’immeuble et harcèle les habitants pour qu’ils acceptent également la fibre dans leurs appartements  en s’abonnant à la fibre.

Les  agents d’Orange ont sonné aux portes de tous les habitants de l’immeuble pour leur demander de s’abonner à la fibre

ils ont sonné 5 fois à ma porte, puis ont laissé une affiche me demandant de m’abonner à leur fibre avec numéro téléphone et tout

ils ont collé cette même affiche sur la porte d’entrée de l’immeuble

donc c’est important pour eux que les gens s’abonnent à la fibre

ce qui montre que si les gens boycottent la fibre, cela sera un grand obstacle pour eux

tant que les gens refuseront de s’abonner à la fibre, la 5G ne pourra pas arriver 

c’est pour cela qu’ils sont super malins, ils font exprès de parler uniquement de fibre, mais ne disent pas que la 5G sera dans la fibre

faut aussi savoir que la 5G est facile à bloquer, que même l’eau et les feuilles d’arbres la bloquent

source citation:  » Plus les fréquences sont élevée et moins la portée du signal est importante, et les ondes millimétriques ont la réputation de mal supporter la pluie, de ne pas (bien) traverser les murs et d’avoir une portée plus courte (elles seraient donc intéressantes pour couvrir  des superficies réduites, mais fortement fréquentées). »

https://www.numerama.com/tech/147723-5g-tout-savoir-sur-le-reseau-mobile-du-futur.html

https://www.sdxcentral.com/articles/news/obstacles-trees-screw-verizon-5g/2017/08/

voilà pourquoi ils chercheront à installer des fenêtres intelligentes pour laisser passer la 5G car la 5G est bloqué par les fenêtres normales fermés

source citation:

« Starry repose sur un réseau d’antennes émettrices placées sur les toits des immeubles et d’antennes réceptrices placées à la fenêtre des usagers, communicant avec un modem à l’intérieur du logement. À débit similaire, les ondes millimétriques pourraient donc directement concurrencer les offres de fibre optique »

https://www.numerama.com/tech/147723-5g-tout-savoir-sur-le-reseau-mobile-du-futur.html

et le béton intelligent, mur intelligent, car tout ce qui n’est pas intelligent bloque la 5G

donc ils chercheront à remplacer nos fenêtres normales par des fenêtres contenant des antennes 5G invisibles à l’oeil nu 

donc faut refuser l’abonnement de la fibre, et refuser le remplacement des fenêtres

il est fort à parier qu’ils ne diront jamais qu’ils remplacent des fenêtres normales par des fenêtres contenant des antennes relais 5G invisibles à l’oeil nu, donc refuser tout changement de fenêtres.

Il y a des sites double agent du Nouvel ordre mondial qui se prétendent anti 5G, et qui prétendent que la fibre c’est pour lutter contre la 5G et qu’il faut s’abonner à la fibre. 

et oui, les doubles agents de la Smart City 5G sont partout pour donner la confusion… Ils veulent leur fibre 5G à tout prix avant 2022 , ils savent que la population est anti 5G, donc leur seul plan pour avancer la 5G c’est de se prétendre anti 5G, et faire croire que la fibre c’est pour lutter contre la 5G

personnellement je pense que seul un idiot croirait qu’Orange ou un opérateur 5G proposerait la fibre contre la 5G, alors que c’est Orange et un opérateur 5G lui même qui installe la fibre optique (c’est comme si quelqu’un qui croirait que Monsanto propose des graines bio pour lutter contre les OGM…)

j’ai donc préparé un passage supplémentaire qui explique très clairement pourquoi la 5G a besoin de la fibre pour s’introduire dans les apparts, au cas où ces trolls double agents  apparaissent à nouveau:

passage court et clair à utiliser contre les doubles agents du NVO qui font de la pub pour la fibre et prétendent que la fibre c’est pour lutter contre la 5G:

La 5G arrive et sera fortifié par la fibre optique ► https://www.wired.com/story/5g-is-coming-fortified-with-fiber/

la fibre optique est importante pour la 5G ► https://telecoms.com/opinion/fiber-optic-is-important-for-5g-but-operators-will-need-a-range-of-options/

La 5G utilisera la fibre optique ► https://fortune.com/2020/01/19/5g-fiber-optic-network-centurylink/

la 5G a besoin de beaucoup de fibres optiques pour fonctionner ► https://www.ciena.com/insights/articles/5G-wireless-needs-fiber-and-lots-of-it_prx.html

la 5G ne passe pas les murs, 

Source citation :  » Plus les fréquences sont élevée et moins la portée du signal est importante, et les ondes millimétriques ont la réputation de mal supporter la pluie, de ne pas  traverser les murs et d’avoir une portée plus courte (elles seraient donc intéressantes pour couvrir  des superficies réduites, mais fortement fréquentées). » ► https://www.numerama.com/tech/147723-5g-tout-savoir-sur-le-reseau-mobile-du-futur.html ;

https://www.sdxcentral.com/articles/news/obstacles-trees-screw-verizon-5g/2017/08/

ils abattent les arbres pour installer la 5G car les feuilles d’arbres bloquent la 5G

https://jbl1960blog.wordpress.com/2018/09/24/abandon-du-rtc-2022-aux-arbres-citoyens/

Le dernier commentaire de cet article ici prouve que les villes abattent des arbres TOTALEMENT EN BONNE SANTE pour faire installer la 5G

https://resistance71.wordpress.com/2018/09/15/technologie-et-nouvel-ordre-mondial-la-5g-et-la-grille-de-controle-planetaire-dean-henderson/#comments

voilà pourquoi ils veulent que les gens s’abonnent à la fibre, pour relier la fibre à la prise de l’appartement à travers un trou dans le mur . Donc la 5G sera émise dans l’appartement à partir de la prise de l’appartement relié à la fibre optique traversant le mur à travers un trou.

Donc la solution pour ne pas avoir la 5G dans l’appart: il ne faut pas s’abonner pas à la fibre, ainsi  ils ne feront pas un trou dans notre mur, ainsi ils ne relieront pas la fibre à la prise de notre appart, et donc on aura pas la 5G, car la 5G elle même ne peut pas traverser les murs, la 5G  a besoin d’un trou,et d’une fibre passant par le trou qui soit connecté à la prise de l’appart à l’intérieur de l’appart pour faire propager les ondes 5G dans l’appart. 

source citation:

« Pour qu’un habitant puisse bénéficier de la fibre optique, il faut nécessairement amener la fibre optique jusqu’à une prise située dans l’appartement, en général près de la télévision. Il y aura donc forcément des travaux dans votre appartement. Mais, rassurez-vous, pas de gros œuvre. Juste un peu de bricolage : d’abord pour faire un trou dans un mur et faire passer le câble de fibre optique des parties communes à votre logement et ensuite pour installer le Point de Terminaison Optique auquel il sera relié. C’est sur cette prise qu’il faudra connecter votre box afin d’avoir l’Internet Très Haut Débit (5G c’est du très haut débithttps://bfmbusiness.bfmtv.com/entreprise/video-pourquoi-la-5g-apportera-plus-que-du-tres-haut-debit-mobile-1455556.html)   grâce à la fibre optique » ► L’installation de la fibre optique dans un appartement dure généralement trois heures ►source

https://blog.ariase.com/box/dossiers/installation-fibre-optique-immeuble

refuser l’abonnement à la fibre optique vous protégera également contre les rayonnements 4G :

« la 4G à domicile passe principalement par la technologie de la fibre optique. »

http://www.dorsal.fr/infos-pratiques/le-tres-haut-debit-cest-quoi/

Ericsonn a créé un Cloud qui peut convertir la 4G en 5G

https://www.ericsson.com/en/blog/2019/2/transforming-4g-into-5g-ericssons-dual-mode-5g-cloud-core

la 4G de la fibre peut être converti en 5G à tout moment, donc la fibre qui apportait la 4G hier, peut apporter la 5G le lendemain:

Une solution technologique permettra aux opérateurs d’apporter la 5G en utilisant les fréquences de la 4G assurant ainsi une transition de l’un vers l’autre en douceur.

https://www.silicon.fr/mobilite-ericsson-veut-tirer-parti-de-la-4g-pour-deployer-la-5g-183457.html?inf_by=5af72786671db8d45d8b4e7c

Voilà pourquoi ils chercheront à installer des fenêtres intelligentes pour laisser passer la 5G car la 5G est bloqué par les fenêtres normales.

Source citation : « Starry repose sur un réseau d’antennes émettrices placées sur les toits des immeubles et d’antennes réceptrices placées à la fenêtre des usagers, communicant avec un modem à l’intérieur du logement. À débit similaire, les ondes millimétriques pourraient donc directement concurrencer les offres de la fibre optique » ► https://www.numerama.com/tech/147723-5g-tout-savoir-sur-le-reseau-mobile-du-futur.html

Refuser l’abonnement est important, parce que quand vous refusez l’abonnement, ils ne peuvent pas mettre la fibre dans votre appart.

un industriel annonce sur Telecom TV que la 5G ne peut pas fonctionner sans la fibre optique

que la fibre est indispensable pour faire propager la 5G dans les bâtiments et immeubles 

et que les antennes 5G c’est pour le dehors

https://youtu.be/ncNG8pkD_u8

a 4G peut être converti en 6G ou 5G

https://www.youtube.com/watch?v=pRUI6imgNDM

6G= fibre optique

https://www.fiercewireless.com/tech/6g-fiber-argues-sdn-communications-ceo

https://www.networkworld.com/article/3438337/how-6g-will-work-terahertz-to-fiber-conversion.html

il y a des logiciels qui peuvent convertir la 4G en 5G

https://venturebeat.com/2020/07/14/nokia-5g-software-can-upgrade-5-million-4g-tower-radios-without-climbs/

https://scientists4wiredtech.com/what-are-4g-5g/4g-5g-penetration/

https://youtu.be/RSOONfvkUAE

la 5G peut être converti en 6G

https://youtu.be/3SNH2WFcPo4

Les réseaux sans fil 4G d’aujourd’hui et 5G de demain n’existeront pas sans la fibre 6G qui leur donnera du pouvoir », a ajouté M. Shlanta

https://www.fiercewireless.com/tech/6g-fiber-argues-sdn-communications-ceo

la 6G pour 2030 sera transmis par la fibre

la fibre émet des ondes, la fibre échange des ondes avec les antennes relais:

«Des chercheurs de l’Institut de technologie de Karlsruhe (KIT) affirment avoir trouvé comment réaliser la liaison à la fibre optique couple directement l’antenne du récepteur à une fibre de verre ». En d’autres termes, la radio devient un élément du câble. »

« La connexion fibre-térahertz n’est pas le seul domaine où des progrès sont nécessaires pour mettre en oeuvre la 6G »

http://www.reseaux-telecoms.net/actualites/lire-6g-convertir-le-terahertz-pour-la-fibre-27825.html

« , il sera possible de déployer la 5G sur les fréquences aujourd’hui occupées par la 4G »             https://www.silicon.fr/bouygues-telecom-se-prepare-a-la-5g-avec-ericsson-170314.html

« La fibre optique est importante pour la 5G »

https://telecoms.com/opinion/fiber-optic-is-important-for-5g-but-operators-will-need-a-range-of-options/

 


5G = grille de contrôle de la dictature technotronique

Reprise 10 : Coronavirus : Une analyse sur l’organisation minutieuse d’un massacre…

Posted in 3eme guerre mondiale, actualité, coronavirus CoV19, crise mondiale, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, média et propagande, N.O.M, pédagogie libération, politique et lobbyisme, politique et social, politique française, résistance politique, santé et vaccins, sciences et technologies, technologie et totalitarisme, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , , , , on 10 septembre 2020 by Résistance 71

 

 

Coronavirus : Une organisation minutieuse du massacre ?

 

Jean-Yves Jézéquel

 

30 août 2020

 

url de l’article original :

https://www.mondialisation.ca/coronavirus-une-organisation-minutieuse-du-massacre/5648789

 

On peut tourner dans tous les sens la question de savoir, à qui peut donc profiter cette hystérie collective d’un COVID-19 menaçant nos vies alors que tous les indicateurs commentés par des épidémiologistes de renom nous disent que rien ne justifie ces « mesures » délirantes prises par les « gouvernants » !

A première vue, dans ce jeu stupide que le monde entier est en train de jouer, tout le monde est perdant ! Si tout le monde est perdant, qui donc peut être gagnant, puisque l’hystérie est entretenue à dessein et les « autorités » persistent et signent ! C’est quoi l’objectif au-delà des apparences selon lesquelles tout le monde serait perdant ?

Reprenons un à un les éléments de cette hystérie collective.

1 – La « distanciation sociale » !

Le sens de la « distanciation » dite « sociale », n’est explicable que si l’on comprend l’importance pour les prédateurs de l’aristocratie stato-financière – à l’origine de ces mesures qu’ils se permettaient ouvertement de ne pas respecter eux-mêmes sachant parfaitement que cette opération de grande envergure n’avait rien à voir avec un souci sanitaire – de creuser davantage le fossé entre les classes « favorisées » et la masse du peuple des « défavorisés ». Cette « distanciation » toujours en vigueur a pour effet immédiat et efficace, la division, l’opposition, la confrontation et l’ensauvagement qui s’en suit. 

« L’autre » se transforme alors en porteur sain mais coupable a priori. « L’autre », c’est celui-là qui ne respecte pas les règles. « L’autre », c’est celui-là qui n’est pas patriote et qui se permet donc de remettre en cause la version officielle de la vérité, puisque le pouvoir est obligatoirement « innocent ». « L’autre » c’est celui qui est moins propre que « moi », le discipliné, le bon citoyen, le « responsable ». « L’autre » c’est celui qui est dans la dissidence, dans la révolte, dans la contestation, dans la rébellion ou la délinquance et qui est incapable de se montrer respectueux des règles, adulte discipliné. « L’autre » c’est celui qui est irresponsable. « L’autre » ne se soucie guère de la bonne santé de tous, c’est un « égocentrique ». « L’autre » est donc un ennemi qu’il faudra dénoncer, chasser, harceler, poursuivre, persécuter et abattre. 

« La distanciation sociale » crée un comportement qui oblige chacun à considérer « l’autre » comme son ennemi ! Chacun peut donc devenir le tueur de l’autre. Chacun est placé d’office dans cette posture d’abord « inconsciente », mais qui ne peut que se transformer en folie furieuse dès que le coup de sifflet du maître chanteur aura été donné…

2 – Le masque par précaution sanitaire !

Chacun de nous peut se demander, pourquoi dois-je porter un masque quasi en permanence dans la vie réelle de tous les jours, alors que je ne suis pas malade !?

Réponse officielle : parce que, étant discipliné et responsable je me soucie de la santé des autres, tout en me protégeant moi-même.

Mais si chacun se sait non malade, comment peut-il contaminer l’autre sans être d’abord malade et comment tous les autres qui ne sont pas plus malades que moi pourraient-ils me contaminer sans être eux-mêmes malades au préalable ? Je suis donc invité à penser que tous ces gens qui portent le masque sont forcément malades et donc menaçants !

Le masque est clairement une absurdité sur le plan sanitaire, car de plus, il n’est plus à démontrer que le masque, porté dans les conditions quotidiennes qui sont les nôtres, ne protège ni soi-même ni les autres de quoi que ce soit : le motif sanitaire est parfaitement bidon.

Non seulement le masque est inutile sur le plan sanitaire, mais il est même tout le contraire : il est nuisible, il constitue en soi une menace sanitaire pour celui qui le porte.

Puisque les « autorités » l’ont elles-mêmes répété à foison « que le masque ne servait à rien, qu’il était inutile d’en porter, puis qu’il était interdit d’en porter », jusqu’à infliger des amendes et de la prison à ceux qui en portaient, à l’époque où commençait cette hystérie nommée par une étude du ministère de l’Intérieur allemand, « une fausse alerte de pandémie », il faut donc bien comprendre que le but du port du masque obligatoire n’est pas du tout une mesure sanitaire, mais une mesure politique destinée à placer chacun dans la position d’être l’ennemi de l’autre : tout est prêt pour s’entretuer… J’ai moi-même déjà été insulté et menacé dans la rue par des gens ordinaires, « non assermentés » et faisant pourtant le travail de la police, parce que je ne portais pas le masque. La délation est déjà en route et cette mentalité détestable est toujours vivante chez un nombre incroyable de demeurés.

3 –  Le « confinement » dit sanitaire !

On se souvient, je l’espère, de l’insurrection des Gilets Jaunes et de tous les autres mouvements sociaux engagés partout dans le monde face à une oligarchie aux abois, se sentant menacée par la montée de la rébellion des peuples.

Face à une telle détermination des populations les plus défavorisées, il allait de soi que la répression violente des Etats, (les violences policières et judiciaires, toutes les horreurs des injustices administratives, la perte de toutes les libertés publiques, cet ensemble de violences gratuites que nous avons dénoncées depuis 2018), ne pourrait pas éviter à un moment donné, l’escalade de cette violence, encouragée d’ailleurs par des privilégiés du « camp » des préfet Lallement, des Cohn Bendit, des Luc Ferry, des BHL et d’un certain nombre de journalistes Kapos, jusqu’à la nécessité d’une organisation d’un massacre, parfaitement logique et inévitable pour un pouvoir contesté et menacé à ce point.

Ce moment crucial du « massacre » était venu : il fallait faire quelque chose pour briser cette révolte coûte que coûte.

Les maîtres du monde avaient vu venir ce moment et déjà depuis l’expérience du H1N1, ils en avaient tiré les leçons, sachant désormais ce qu’il fallait faire et ce qu’il ne fallait pas faire. 

Dans cette organisation du dressage, l’idée d’une pandémie bien préparée était géniale, machiavélique, car elle pouvait légitimer une « assignation à résidence » appelée « confinement », imposée d’office à toutes les populations du globe. En un quart de tour, toutes les révoltes, manifestations, insurrections ont été bâillonnées ; nous avons tous été considérés comme des criminels placés sous les verrous (cela s’est fortement ressenti davantage pour les citadins sans jardin ni terrasse, comme cela a été le cas de beaucoup d’Espagnols en particulier, l’Espagne ayant été le pays qui a expérimenté le confinement le plus radical) en nous persuadant de nous enfermer nous-mêmes et en culpabilisant tout « irresponsable » qui ne se plierait pas à cette consigne, elle aussi absolument absurde, puisque l’on sait scientifiquement aujourd’hui que ce sont ceux qui ont le moins « confiné » qui ont été les moins affectés par ce délire hystérique sur le coronavirus orchestré par les prédateurs au pouvoir… (Cf.,  Intervention de la Généticienne Alexandra Henrion-Caude, chercheur à l’INSERM, sur TVL du 31 juillet 2020 ; Cf., l’intervention radiodiffusée (SUD-RADIO) du professeur de médecine J-F Toussaint de l’Université de Paris, qui ose dénoncer l’activité louche de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS). Il a pointé précisément la manipulation occulte des grandes puissances économiques dans l’affaire de l’hystérie populiste pandémique et il y qualifie le confinement « d’arme de destruction massive ».

Le Professeur Jean-François Toussaint récidivait sur le plateau de CNEWS le 18 août 2020 en disant que « Nous sommes actuellement dans l’instrumentalisation, l’utilisation des indicateurs qui vont influencer les membres du Conseil Scientifique en charge d’adapter les comportements de la société, mais plus en relation avec la réalité, avec le risque réel de pandémie, mais en relation avec une volonté explicite d’imposer aux gens d’autres schémas de pensée ».

Il faut également dire et redire, répéter en insistant sur les chiffres qui sont aujourd’hui à notre disposition, que la courbe de la pandémie a été exactement la même dans les pays qui n’ont pas confiné que dans les pays qui ont confiné. Le confinement a été une arme de destruction massive un point c’est tout, et tous ceux qui persistent à dire que le confinement a limité le nombre de morts, sont parfaitement malhonnêtes ou idiots, puisque nous pouvons consulter les chiffres aujourd’hui à notre disposition, disait encore le Professeur J-F Toussaint qui renvoyait les auditeurs aux publications à travers le site de la Santé Publique Française.

On se demande qui sont ces gens qui mettent si longtemps à ouvrir les yeux et quels sont leurs problèmes personnels pour qu’ils puissent encore croire aveuglément à l’innocence du pouvoir et se fier à sa parole sans aucun esprit critique ! Je pensais ces temps révolus, mais ce n’est pas le cas. Des millions de personnes à travers le monde attendent comme le « messie » le vaccin salvateur qui va les délivrer de ce cauchemar ! Même des docteurs en médecine, universitaires, sont capables d’un tel comportement en étant « sincèrement » persuadés que le système ne peut ni se tromper ni les tromper ! Un troupeau de moutons peut marcher silencieusement vers l’abattoir sans chercher à s’échapper !

La seule explication que je trouve à ce mystère de la défaillance de l’intelligence, c’est la question de la croyance. Lorsque la croyance est en cause, la raison n’a plus rien à dire, même si les gens qui affirment sincèrement leur « croyance » restent persuadés d’être dans une pensée rationnelle ! Toucher à une croyance entraîne aussitôt une intolérance, un jugement, une condamnation prononcée contre l’incroyant et son exécution est aussitôt organisée considérant que la fin justifie tous les moyens : le discrédit, la raillerie, le lynchage, les accusations arbitraires de « délire », de « complotisme » ou de « populisme », le discours moralisateur, donneur de leçons, les menaces de répression, bref, des accusations traditionnelles de l’inquisition qui permettent de ne rien remettre en cause sur sa croyance. La croyance maintient toujours le croyant dans une forme ou l’autre de l’arriération mentale puisque toute croyance exclut d’emblée la place essentielle de la raison critique : c’est la raison pour laquelle on l’appelle « croyance ».


Avec Bill « la piquouze »
Big Pharma engrange le flouze

 4 – La vaccination but final de la « libération » des peuples maltraités !

Concernant la vaccination, c’est la cerise sur le gâteau !

Le Pr Toubiana chercheur à l’INSERM expliquait sur BFMTV le 26 août 2020 qu’il n’y avait pas d’épidémie infectieuse, à sa connaissance il n’avait observé qu’une épidémie d’angoisse généralisée à travers le monde, alimentée et entretenue par l’OMS. Il expliquait qu’une épidémie sans malades ne peut pas exister. Qu’il y ait eu confinement ou pas confinement la courbe épidémique était exactement la même concernant la période qui a vu venir cette nouvelle forme de grippe. La courbe de la Suède qui n’a pas confiné est exactement la même que celle de l’Espagne, de l’Italie ou de la France qui ont confiné.

Il rappelait également que aucun test actuellement existant n’est fiable en ajoutant que le SARS-COV-2, n’a jamais été identifié par aucun test. De plus les morts soi-disant « par coronavirus » n’ont jamais été autopsiés car l’autopsie a été interdite ! Par qui a-t-elle été interdite et pourquoi a-t-elle été réellement interdite ? Les spécialistes comme le Pr Toubiana, le Pr Perronne, le Pr Raoult, le Pr J-F Toussaint, en France ; le Pr Yoram Lass en Israël ; le Dr Luis de Benito de l’Hôpital El Escorial de Madrid dénonce à la télévision la manipulation honteuse qui est faite sur les chiffres des morts par « coronavirus » ; le Dr Nicole Delépine, en France ; le Dr Carrie Madej , aux Etats-Unis ; Le Dr Larry Palevsky à la Commission Européenne lors d’une audition publique, le 19 février 2020, expliquait déjà que le système immunitaire ne faisait plus la différence entre ce qu’il devait éliminer et ce qui lui appartenait, il était donc question d’une immunodéficience; le Dr Roberto Patrella, en Italie ; le physicien David Mendels dans une interview sur Le Média du 9 juin 2020… disent les uns et les autres dans les écrits ou commentaires, interviews sur les télévisions ou sur Youtube, que 90% des personnes testées seront forcément positives puisque c’est la normalité : nous sommes tous porteurs sains de plusieurs formes de coronavirus. Quelqu’un déclaré positif n’est pas automatiquement un malade, dans le cas contraire, nous serions au moins 90% de malades.

Le COVID-19 n’est pas le nom du virus c’est le nom du plan international de contrôle et de réduction des populations. L’objectif est un dépeuplement massif de 80% de la population mondiale. 


Avec Henry et Bill
le génocide facile…

Henry Kissinger dans une conférence sur l’eugénisme à l’OMS, le 25 février 2009 disait : « Une fois que le troupeau a accepté la vaccination obligatoire, la partie est gagnée ! Ils vont alors accepter n’importe quoi, ‘pour le plus grand bien’. On pourra modifier génétiquement les enfants ou les stériliser – ‘pour le plus grand bien’. Contrôler le mental du mouton et vous contrôlez le troupeau. Les fabricants de vaccins peuvent s’attendre à faire des milliards, et plusieurs d’entre vous, êtes dans cette salle des inventeurs. C’est un énorme jeu gagnant-gagnant ! On diminue le troupeau et le troupeau nous paie pour leur fournir des services d’extermination. » 

NdR71 : Cette citation de Kissinger est hautement controversée et serait une « légende urbaine ». Kissinger a dit un tas de saloperies, mais ça en public, est sans doute un peu poussé. De plus, il n’y a pas de « conférence sur l’eugénisme » à l’OMS, rappelons que depuis la seconde guerre mondiale, ce terme a été remplacé, le plus souvent par « génétique »… Il n’y a pas d’archive de cette déclaration, ceci dit, l’avait-il fait en privé, rien d’étonnant, mais improuvable. Ceci dit Kissinger et Bill Gates sont comme cul et chemise, donc…

Le 25 août 2020, sur fr.sott.net, le Dr Carrie Madej explique dans le détail le danger de la nanotechnologie utilisée dans le vaccin COVID-19. Chacun peut aller voir cette vidéo instructive, s’il a envie de savoir !

Pour finir, nous allons regarder ce que contiennent ces fameux vaccins qu’on nous prépare et qu’on voudrait rendre obligatoires !

Le Pr J.B. Fourtillan, le Dr Serge Rader, le Dr C. Tal Schaller se sont penchés sur la question. Dans une vidéo qui est diffusée sur www.verite-covid19.fr, on peut trouver les références de tout ce qui est détaillé dans cette analyse.

On découvre tout d’abord le Brevet W0 2020.060606A1 du 26 mars 2020 déposé par Microsoft dans quasi tous les pays du monde. Ce brevet concerne la « cryptocurrence ».

Ce sont des nanoparticules qui sont ajoutées dans le flacon des vaccins. Les nanoparticules sont donc injectées avec le vaccin et il est impossible de s’en débarrasser : elles habiteront le corps du vacciné jusqu’à sa mort.

N’importe quel téléphone portable pourra communiquer avec ces nanoparticules et chaque vacciné sera sous surveillance permanente grâce à son téléphone ou à n’importe quel téléphone passant à proximité.

On trouve donc dans ce vaccin : 4 fragments du VIH1 : ceux-ci entraînent une immunodéficience et ses conséquences…

On y trouve également des séquences d’ADN du germe de la Malaria ; 157 séquences ADN et des protéines sous le brevet US8,243,718B2 : ni leur présence ni leur rôle ne sont expliqués dans ce vaccin… Enfin, on y trouve donc des nanoparticules qui permettront comme on l’a dit une surveillance permanente des individus. 

Un autre vaccin : le ChAdOx1 n-CoV-19 contient lui le covid-19 porté par le vecteur du virus ChAdOx1.

Les nanoparticules décrites dans le brevet Microsoft PCT/US2019/038084, sont présentes dans ce vaccin à partir duquel un contrôle sera possible et permanent grâce à la technologie 5G.

On y trouve également des désinfectants : le Thimerosol ou Formaldehyde et des antibiotiques. La création forcée d’une immunodéficience entrainera l’impossibilité de se défendre naturellement contre toute maladie virale.

5 –  Les morts « par coronavirus »

Tous les chiffres sur les morts « par coronavirus » sont faux, partout dans le monde. Une falsification volontaire est réalisée partout dans le monde : un médecin généraliste de Lille, en France, Bruno Vermesse, écrivait au ministère de la santé et au responsable de la santé en demandant l’autorisation de faire les contrôles qui s’imposaient pour en avoir le cœur net sur le soi-disant virus mortel. On lui répondait que les procédures auxquelles il voulait avoir accès étaient interdites ! Pourquoi étaient-elles interdites ? Pas d’explication du ministère de la santé…

« Je demandais de pouvoir faire une sérologie chez tous patients avec PCR positif pour détecter les faux positifs… Pas le droit !!! En clair… les PCR positifs ne sont jamais symptomatiques et les symptomatiques n’ont jamais de PCR positif… Si on teste massivement, évidemment qu’on va trouver des PCR positifs chez les gens guéris…

Rappelons que, en revanche, avec tout cela ce sont des avalanches de dépressions, des suicides en masse et des prises en charge catastrophiquement retardées pour des maladies graves…

Cette épidémie a été dix fois moins grave que celle de la grippe de 2017/2018… »

Si une falsification explicite n’est pas faite délibérément, elle est réalisée en faisant une confusion volontaire entre « mort avec le covid-19 » et « mort à cause du covid-19 »… 

Le ministre de la santé en Grande-Bretagne a demandé aux services de santé de revoir intégralement leur manière de compter les morts par covid-19, car « de toute évidence, les calculs étaient largement inexacts », disait-il récemment.

Des milliers de kits de test ont été découverts déjà pré-contaminés au covid-19. (Cf., Dr Carrie Madej, sur Youtube du 27 juillet 2020)

Je recommande encore la lecture du dossier « coronavirus » publié par www.mondialisation.ca, car il est très fouillé, très complet et très documenté. Les meilleurs spécialistes s’y expriment et chacun peut se faire une idée précise sur une campagne dans laquelle la confusion a volontairement régné à tout moment pour maintenir les gens dans la pétrification de la peur, ennemi numéro un de la raison.


C’est notre projeeeeeeeet !…

CONCLUSION

La seule réponse possible à la question « à qui profite cette hystérie collective du covid-19 », c’est un programme de contrôle et de réduction des populations. Les gens de la classe stato-financière, les « élites » du monde qui font la pluie et le beau temps sur la planète vont-elles se faire vacciner avec ces vaccins ? Elles ont déjà déclaré ouvertement qu’il n’en était pas question. C’est le peuple des plus modestes et des plus défavorisés, ceux qui protestent, qui contestent, qui se révoltent, qui ne sont plus « utiles » pour le monde des profiteurs d’en haut. Ce sont eux qu’il faut « éliminer » ou contrôler. C’est pourquoi, cette campagne criminelle du massacre coronavirus est intolérable et il serait bien possible qu’elle puisse entraîner la fin de la vie humaine sur Terre. Nous allons au-devant de grandes violences…

= = =

Notre page « Coronavirus, guerre biologique contre l’humanité »

Dire NON ! à la dictature technotronique

Bill « La piquouze » Gates et som empire mondial de la santé

Masque : non au muselage sanitaire !

Le cas SRAS-CoV-2 comme OGM

 

Dictature technotronique : Fibre optique, ondes et développement 5G

Posted in actualité, documentaire, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, Internet et liberté, média et propagande, N.O.M, pédagogie libération, politique et lobbyisme, politique française, résistance politique, science et nouvel ordre mondial, technologie et totalitarisme, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , on 9 septembre 2020 by Résistance 71

 


Fibre Optique, 5G et Internet des choses

 

Les preuves que la fibre optique émet des ondes

 

Anonyme

 

Septembre 2020

 

– Les ondes traversent le plastique et le verre 

« avec le verre: Le portable placé dans un bécher bouché reçoit immédiatement l’appel. Le verre ne stoppe pas les ondes »

« idem pour le polystyrène »

http://dangersportables.unblog.fr/category/iii1-comment-bloquer-les-ondes/

et les fibres optiques sont couvertes de plastique ou de verre https://fr.wikipedia.org/wiki/Fibre_optique

– Les petites cellules 5G peuvent être inscrustées sur du cuivre (xDSL, modems câble à base de HFC…), ou  sur la fibre.

https://www.ciena.com/insights/articles/5G-wireless-needs-fiber-and-lots-of-it_prx.html

-5G sans fil  exige qu’un fil de fibre optique soit attaché au site de la petite cellule tous les blocs ou deux (en résumé, cela marche comme un collier à perles à une distance fixe les unes des autres, le collier est la fibre optique, la perle est la mini cellule 5G, et chaque cellule 5G disposé tout le long de la fibre optique émet des ondes, ce qui donne le 5G sans fil)

https://medium.com/@kushnickbruce/5g-wireless-is-the-new-fiber-optic-bait-and-switch-scandal-646246b8f34d 

-les fils de la fibre attachés aux cellules 5G 

https://www.financialexpress.com/opinion/5g-needs-extensive-fibre-networks/1139013/

-les réseaux de fibres optiques actuellement utilisés pour connecter les appareils sans fil à l’internet

https://phys.org/news/2020-07-radio-over-fiber-compression-poised-advance-5g.html

( si la fibre optique permet aux objets sans fils de se connecter internet, c’est la preuve que cela émet des ondes)

NdR71 : ou elle transmet aux relais qui eux émettent… quoi qu’il en soit, elle participe à la propagation finale des ondes, elle facilite le processus même.

-schéma montrant le bout de la fibre optique (patch passive fiber)  émet des ondes 5G vers (wireless)

https://foa.org/tech/ref/appln/archit.jpg

https://foa.org/tech/ref/appln/wireless.html

-Fibre sans fil (Fi-Wi) pour fournir une communication à très haut débit et à courte portée

( l’existence d’une fibre qui crée des ondes appelée Fi-wi suffit à prouver que la fibre optique  émet des ondes) 

Le schéma le plus simple, appelé RF-sur-fibre, consiste à transporter directement les signaux sans fil, de sorte qu’aucune translation de fréquence n’est nécessaire au niveau des stations de base.

https://phys.org/news/2010-03-fiber-wireless-fi-wi-ultra-high-speed-short-range.html

-La  « bande de base sur fibre », consiste à transporter les signaux sans fil sous forme de signaux en bande de base à très basse fréquence sur des fibres optiques depuis le bureau central jusqu’à la station de base, puis à convertir les informations en ondes millimétriques à la station de base. 

https://phys.org/news/2010-03-fiber-wireless-fi-wi-ultra-high-speed-short-range.html

[donc ici ils admettent que la fibre optique émet des ondes et ils expliquent même comment la fibre émet la 5G, ils sont super ingénieux, ils savent que la 5G  hautes fréquences ne peut pas traverser les murs, alors ils installent la fibre optique qui émet des ondes 5G de basse fréquence , car les ondes de basse fréquence peuvent traverser les murs et donc être piratés par les hackers du NVO et émettent des ondes cancérigènes sur les habitants, et ensuite installent un mini convertisseur d’ondes au bout de la fibre optique qui est en dehors du mur à l’intérieur du logement, pour que les ondes de basse fréquence 5G soient converties en ondes millimétriques 5G (ou hautes fréquences 5G) (inutile de rappeler que les ondes millimétriques sont plus néfastes pour la santé) en fait, faut pas oublier que la 5G peut utiliser les basses fréquences tout comme les hautes fréquences appelés aussi ondes millimétriques, 

https://blog.ariase.com/mobile/dossiers/5g-frequences  ]

-Une autre exigence est l’intégration des systèmes sans fil à fibres optiques dans l’infrastructure optique existante. Les ingénieurs expliquent que le niveau croissant de déploiement de l’infrastructure de fibre optique à proximité des habitations offre une occasion idéale d’interconnecter le sans fil avec les réseaux fixes câblés. 

https://phys.org/news/2010-03-fiber-wireless-fi-wi-ultra-high-speed-short-range.html

( ils admettent que les fibres optiques peuvent être connectés à des systèmes sans fil, c’est donc la preuve que les fibres optiques émettent des ondes)

-Cette intégration permettrait aux systèmes sans fil de tirer profit des technologies actuelles telles que le multiplexage par répartition en longueur d’onde (WDM), qui combine plusieurs signaux sur une seule fibre optique en utilisant différentes longueurs d’onde.

https://phys.org/news/2010-03-fiber-wireless-fi-wi-ultra-high-speed-short-range.html

(en gros une fibre optique peut émettre différents types d’ondes, appréciez les ondes les amis!)

-La technologie sans fil basée sur la  fibre optique a le potentiel d’ouvrir le spectre sans fil à mesure que l’utilisation de petits appareils de communication portables continue de croître.

Les systèmes sans fil à fibres optiques seraient les plus judicieux dans les zones densément peuplées, ainsi que pour les environnements de reprise après sinistre où les lignes de communication câblées ne sont pas disponibles. Comme l’a expliqué M. Lim, les systèmes sans fil à fibre optique pourraient être déployés dans un avenir proche. Au fur et à mesure que le déploiement de la fibre s’étendra aux bâtiments et aux locaux, le Fi-Wi à ondes millimétriques prendra son envol ». https://phys.org/news/2010-03-fiber-wireless-fi-wi-ultra-high-speed-short-range.html 

( ils admettent que les fibres optiques peuvent être connectés à des systèmes sans fil, c’est donc la preuve que les fibres optiques émettent des ondes)

Les hackers piratent la fibre optique

La fibre optique est vulnérable face aux hackers

https://mustbehero.files.wordpress.com/2016/02/hacking-fiber-optics-easier-than-copper-cable-paper-presentation.pdf

( si la fibre optique peut être hackée c’est la preuve qu’elle émet des ondes) la fibre optique peut être pirate à distance par des hackers en quelques minutes pour voler toutes vos données à distance sur tous les objets connectés à la fibre

https://www.ciena.com/insights/articles/How-to-hack-an-optical-fiber-in-minutes-and-how-you-can-secure-it.html

 


Aboutissement de la dictature technotronique

 

Reprise 6 : Fabrication de la peur : 14 000 morts par jour, l’autre épidémie dont personne ne parle (Dr Pascal Sacré)

Posted in actualité, altermondialisme, coronavirus CoV19, crise mondiale, désinformation, média et propagande, pédagogie libération, politique et lobbyisme, politique et social, résistance politique, santé, santé et vaccins, science et nouvel ordre mondial, technologie et totalitarisme, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , on 6 septembre 2020 by Résistance 71

 

 

Une épidémie est en cours : alertez les conseils de sécurité

 

Dr Pascal Sacré

 

19 août 2020

 

url de l’article original:

https://www.mondialisation.ca/une-epidemie-est-en-cours-alertez-les-conseils-de-securite/5648481

 

Une terrible pandémie sévit dans le monde aujourd’hui et comme les médias dominants ne nous en parlent pas, de celle-là, avec des chiffres quotidiens de décès, je m’empresse de réparer cette injustice :

Un décès toutes les 6 secondes, tout de même [1] ! 14 400 par jour ! 5 millions de morts par an !

D’autres maladies feraient la une des journaux pour moins que ça ! 

Bien sûr, je ne pense à rien de précis en VID en disant cela.

Aujourd’hui, c’est plus de 460 millions de personnes atteintes dans le monde [2] par cette épidémie silencieuse, chaque année de plus en plus.

En France, plus de 400 nouveaux cas sont diagnostiqués chaque jour [3]. Chez les personnes âgées de plus de 65 ans, 1 personne sur 4 est contaminée !

Au début, c’est une maladie invisible, pas de toux, pas de difficultés respiratoires, pas de fièvre, pas de fatigue ni même de perte du goût ou de l’odorat.

1 personne sur 2 ne sait même pas qu’elle en est atteinte !

Attention, cela peut vous concerner, même si vous pensez aller bien, mangez sainement et que votre poids semble « correct ».

On associe souvent cette maladie à l’obésité ou aux mauvaises habitudes alimentaires. Détrompez-vous. Evidemment, l’obésité et les mauvaises habitudes alimentaires vont ajouter d’autres maladies, d’autres complications, ce n’est pas bon.

Mais dans cette pandémie particulière, une étude états-unienne a montré que les personnes minces ou de poids « normal » avaient deux fois plus de risques de décéder [4].

Pourquoi ?

Justement, comme elles se pensent en bonne santé, elles passent sous le radar et la maladie a le temps d’évoluer plus longtemps avant de sonner l’alarme et là, c’est trop tard.

Cette maladie a beaucoup de complications vitales potentielles, cardiaques, vasculaires (accidents vasculaires cérébraux notamment), rénales.

2 à 6 x plus de risques d’infarctus myocardique.

2,6 % de toutes les cécités dans le monde.

La durée de vie est, en moyenne, raccourcie de 15 ans.

Un point commun avec l’autre pandémie (celle en VID) qui, elle, a occulté l’importance de toutes les autres maladies humaines pourtant bien plus meurtrières*, est que nous avons sur cette maladie épidémique des idées reçues qui n’ont rien à voir avec la réalité ou la vérité.

Ainsi, l’un des acteurs majeurs de cette maladie est souvent banalisé, quand il n’est pas carrément ignoré.

C’est un fléau insidieux dont on sous-estime la portée et la dangerosité.

Pendant 40 ans, des chercheurs ont suivi 6800 personnes sans aucun des facteurs de risque de cette maladie [5].

 Aucun. 

Près de 900 personnes ont pourtant bien développé cette terrible maladie.

Quel était leur point commun ?

Le stress.

Divorce, difficultés professionnelles, trop de sollicitations extérieures, décès de proche, peurs…

Oui, le stress psychologique.

Ce stress affecte tout le corps, notamment au travers de trois systèmes très importants, interconnectés et contrôlant toutes les réactions physiologiques :

  1. Système nerveux
  2. Système endocrinien (hormones)
  3. Système immunitaire

Les chercheurs ont conclu que les personnes stressées avaient 45% de « chances » en plus de développer la maladie, par rapport aux personnes non stressées ou qui apprennent à gérer ce stress.

En fait, les traumatismes psychologiques, dont le stress post-traumatique est la pire des formes, et les émotions négatives telles que la peur, la frustration, la colère seraient parmi les causes principales de cette épidémie, comme de bien d’autres d’ailleurs.

J’arrête ici le mystère.

Il s’agit du diabète. Dans ce cas, le stress a épuisé le pancréas, les cellules productrices d’insuline, l’hormone régulatrice de la glycémie.

Le stress.

*  Comme on le constate sur le site de l’OMS, le palmarès des 10 maladies humaines les plus meurtrières ne comporte que 3 maladies transmissibles (infectieuses). Parmi les 7 autres, nous retrouvons les maladies cardio-vasculaires en numéro 1 (près de 10 millions de morts en 2016), les AVC en numéro 2 (près de 6 millions de morts en 2016), les pathologies pulmonaires chroniques en numéro 3 telles que la Broncho-Pneumopathie Chronique Obstructive (BPCO). 

Le diabète arrive en 7ème position [6].

Vous imaginez, si tous les jours, les présentateurs de journaux télévisés commençaient en nous disant : 

« Diabète : 14 400 morts de plus aujourd’hui ! »

Tous les jours, sans interruption.

Ils pourraient le faire également pour les maladies cardio-vasculaires (infarctus ou AVC), les cancers (1 décès sur 6 dans le monde), les insuffisances respiratoires chroniques…

Ce qu’ils ont fait pour le COVID-19, annoncer tous les jours le nombre de décès, le nombre de nouveaux cas, je n’avais jamais vu ça durant toute ma carrière de médecin.

Pas un jour sans parler de COVID-19 !

Comme s’il n’y avait plus que ça qui comptait.

Tout décès y était rapporté, retenant le COVID-19 comme la cause unique de la mort. Pendant 6 mois, tout s’est arrêté pour ne plus parler que de cette maladie infectieuse, n’envisager que cette cause de décès. Et apparemment, cela continue.

Qu’en pensez-vous ?

Prenez un moment pour réfléchir à cela.

Beaucoup de personnes sont probablement mortes, ou meurent avec le coronavirus mais en réalité, elles sont mortes, meurent de leur diabète, ou d’une complication fatale de ce diabète, cardio-vasculaire, rénale ou respiratoire. 

Elles sont mortes, meurent de leur AVC.

Elles sont mortes, meurent d’une autre infection.

Elles sont mortes, meurent de leur BPCO.

Personne ne peut imaginer que ces maladies si meurtrières jusqu’en janvier 2020, soient devenues subitement bénignes. Comme par magie.

Ce n’est pas un jugement cynique ou ironique que je fais ici. 

Seulement une analyse, 6 mois plus tard.

Je comprends qu’une nouvelle maladie, contagieuse de surcroît, accapare comme cela toute l’attention des humains, du moins au début.

Mais de là à oublier que depuis toujours les êtres humains meurent de nombreuses causes variées, bien plus terribles que le COVID-19 !

Cela, encore 6 mois après le début de la crise, alors que le nombre d’hospitalisations et de décès dus au SRAS-CoV-2 a considérablement diminué, c’est inadmissible.

Pour revenir au diabète, dans cette étude états-unienne de grande ampleur, nous avons vu combien le stress, toxique et dangereux, était souvent le véritable déclencheur de la maladie.

Il est lui aussi très contagieux ! Son taux de reproduction (R) est bien plus élevé que celui du COVID.

Il tue au travers de toutes ces maladies (infarctus, diabète, cancers…) qui, COVID ou pas, continuent et continueront d’accaparer le haut du palmarès de la mortalité humaine.

En plus, imaginez le surplus de stress engendré aujourd’hui par les mesures imposées contre le COVID-19 en particulier :

  • Peur de perdre son emploi ou désespoir de l’avoir perdu
  • Peur de sortir de chez soi
  • Peur de prendre ses proches dans ses bras
  • Peur d’être pris dans les bras de ses proches
  • Peur d’aller à l’hôpital
  • Respiration entravée par le port continu du masque, même à vélo dans certains endroits avec tous les effets délétères de la sous-respiration chronique [7] dont le pire sera l’aggravation de l’acidité du sang et l’hypoxémie
  • Psycho-traumatismes d’enfants en leur imposant la distance sociale et la mise à l’écart de leurs camarades
  • Psycho-traumatismes des parents qui voient leurs enfants ainsi traités
  • Peur de voyager
  • Entrave aux relations sociales

Saviez-vous qu’une piètre qualité des relations sociales était en elle-même un facteur de surmortalité, comme le décrit très bien cette étude parue le 27 juillet 2010 :

Social Relationships and Mortality Risk : A Meta-analytic Review

(Traduction : Le rapport entre les relations sociales et le risque de mortalité).

Il serait bon que tous les médecins se penchent à présent sur le prix sanitaire énorme et disproportionné (aujourd’hui) des mesures anti-COVID : 

  1. Confinement (quarantaine inverse, imposée à des sujets sains et non malades)
  2. Port continu de masques obstruant nos voies respiratoires
  3. Distanciation sociale et même isolement dans des bulles, avec interdiction de contacts et de gestes sociaux…

D’autant plus que de nombreux médecins disent qu’il y a un traitement simple et peu coûteux dans le COVID-19, pour les personnes qui deviennent malades, un traitement à donner le plus tôt possible, dès les premiers symptômes, à savoir la triple association hydroxychloroquine, azithromycine, zinc, sous prescription médicale, avec à la clé réduction drastique de la charge virale, raccourcissement de la période contagieuse et protection de ses congénères.

Il serait bon que les pneumologues se lèvent pour leurs BPCO, les endocrinologues pour leurs diabétiques, les cardiologues pour leurs patients coronaropathes, les néphrologues pour leurs dialysés, les neurologues pour leurs patients accablés d’AVC… et s’assurent que la prise en charge de la maladie COVID-19, aussi réelle et importante soit-elle, ne vienne pas mettre en péril la lutte contre ces terribles maladies plus répandues et plus mortelles.

Il serait bon également que nos autorités soient aussi sévères envers ceux qui répandent la peur et le stress à propos de ce virus, qu’elles ne le sont envers ceux qui ne portent pas leur masque correctement, surtout qu’aujourd’hui, ils ne peuvent prétendre ignorer le terrible poids de ces fléaux dans la mortalité humaine que sont l’angoisse et le stress post-traumatique.

Expliquons aux gens comment atténuer tout ce stress. 

De nombreux moyens fiables et efficaces existent [8-9-10].

Voilà ce dont les journaux télévisés devraient parler, ainsi que les médecins.

Sauvons des vies.

Notes :

[1] https://destinationsante.com/

[2] https://www.who.int/fr/

[3] Une des plus terribles pandémies mondiales

[4] https://www.selection.ca/sante/

[5] https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/23075206/

[6] Les 10 principales causes de mortalité, site OMS, 2018, comparaison 2000/2016 et en fonction du niveau de revenus.

[7] En finir avec la sous-respiration

[8] Comment transformer votre vie avec les thérapies courtes, Cécile Wyler Roulet, éditions Favre, 2015

[9] Des ressources pour guérir, Pascal Ide, éditions Desclée de Brouwer psychologies, 2012

[10] Se protéger des stress, inflammations chroniques et maladies chroniques, grâce au nerf vague, l’approche par la coach-respiration®, Jean-Marie Defossez, éditions Jouvence, 2018

= = =

Les articles du Dr Pascal Sacré sur Résistance 71

Notre page « Coronavirus, guerre biologique contre l’humanité »

 


COVID 19 : le 7ème sot…

Reprise 5 : faire céder les digues du mensonge historique tout azimut (avec Norman Finkelstein)

Posted in actualité, altermondialisme, colonialisme, désinformation, documentaire, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, média et propagande, militantisme alternatif, neoliberalisme et fascisme, pédagogie libération, politique et lobbyisme, politique et social, politique française, presse et média, résistance politique, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , on 3 septembre 2020 by Résistance 71

 

“Ce que l’histoire révisionniste nous enseigne est que notre inertie de citoyens à abandonner le pouvoir politique à une élite a coûté au monde quelques 200 millions de vies humaines entre 1820 et 1945…”
~ Antony Sutton ~

“La mémoire, l’histoire sont des réminiscences de mensonges passés, de forfaitures et aussi une réminiscence que des gens en apparence impuissants peuvent vaincre ceux qui les dirigent, s’ils persistent.”
~ Howard Zinn ~

Ces citations de grands historiens et cet article ci-dessous pour aussi faire comprendre que si tous les négationnistes sont des révisionnistes, tous les révisionnistes ne sont pas négationnistes, loin s’en faut. Une fois de plus, halte à l’amalgame arrangeant les affaires du pouvoir en place et de ses pathétiques marionnettes du consensus du mensonge historique tout azimut.
Posons nous cette question essentielle : le fait de constamment réviser l’histoire à la lueur de nouvelles données et des archives pour nous rapprocher le plus possible de l’exactitude des faits historiques, n’est-il pas le fondement, le sens profond de l’histoire et de son étude, servant à accroître notre connaissance afin de constamment nous améliorer ?

~ Résistance 71 ~

 

 

Norman Finkelstein : “David Irving est un très bon historien”

 

Jonas E. Alexis

 

17 août 2020

 

url de l’article original:

https://www.veteranstoday.com/2020/08/17/norman-finkelstein-david-irving-a-very-good-historian/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

L’establishment de l’holocauste est en train de paniquer parce que Norman Finkelstein a récemment dit quelque chose à laquelle ils ne s’attendaient pas du tout. Finkelstein a déclaré :

“David Irving est un bon historien. Je me fous de ce que dit Richard Evans (l’historien qui fut clef dans le procès en diffamation de Lipstadt). Il a produit des travaux très substantiels… Si vous n’aimez pas, vous n’êtes pas obligé de les lire. Dans le cas d’Irving, il sait une, deux ou trois choses…”

De manière évidente, Finkelstein a brisé un des sacro-saints dogmes prévalents de l’holocauste. Il a certainement franchi une ligne rouge parce que David Irving, en accord avec la vision du peuple élu de ce monde, n’est pas seulement un négationniste et un antisémite, mais il n’a jamais produit quoi que ce soit qui puisse susciter une quelconque envie ou intérêt de le lire. Comme Richard Evans le dit lui-même, le travail d’Irving est :

“Complètement inutile en tant qu’histoire parce qu’on ne peut pas faire confiance à Irving en quoi que ce soit, lui donner un quelconque crédit sur ce qu’il raconte ou écrit… Si on entend par historien quelqu’un qui est concerné par la découverte de la vérité au sujet du passé et d’en donner une représentation la plus précise possible, alors Irving n’est pas un historien.”[1] L’Anti Defamation League (ADL) appelle Irving “un des négationnistes le plus connu au monde”.[2]

Finkelstein, comme tout autre sérieux académique qui ont félicité Irving dans le passé (malgré le fait qu’il ne soit pas d’accord avec ses conclusions), pense différemment. Mais nous avons aussi ici un problème académique. Une personne est-elle même autorisée à utiliser les preuves archivées pour présenter son point de vue ? N’est-ce pas ce que les historiens sérieux sont supposés faire ? Rendons-nous vraiment service à l’histoire en étiquetant quiconque n’est pas d’accord avec nous comme raciste ou antisémite ?

Ceci est devenu si mauvais que Slavoj Zizek, entre tous, a eu quelque chose à dire sur le sujet, il écrit :

“Quelques juifs britanniques se sentent agressés par un certain antisémitisme dans le parti travailliste du RU. Mais combien de ceux qui se plaignent ont de l’empathie pour les plaintes en provenance des Palestiniens de Cisjordanie ?

Dans l’histoire, penser à des variantes de la ligne générale a toujours été impopulaire et risqué. Néanmoins, en bien des occasions, cela a été toléré à différents degrés. Aujourd’hui, cela est de moins en moins acceptable. Nous pouvons le voir clairement maintenant, alors que la règle non écrite déterminant les limites de ce qui est acceptable ou pas est en train de s’effriter et que des visions différentes entrent en concurrence pour imposer ce qu’elles perçoivent comme hégémonique.

Il y a des années, Noam Chomsky avait causé un scandale alors qu’il avait suivi la maxime de Voltaire jusqu’à son extrême : il avait défendu le droit au négationniste Robert Faurisson de publier son livre et son argumentation était même apparue dans la postface du livre de Faurisson. Aujourd’hui, un tel geste serait immédiatement identifié comme antisémite. Le négationnisme de l’holocauste n’est pas seulement aujourd’hui criminalisé, mais les termes de sa criminalisation sont même le plus souvent établis numériquement.”[3]

Ceci est tellement vrai. En continuant d’attaquer sans relâche la liberté d’expression et l’utilisation des documents d’archives, l’establishment de l’Holocauste creuse essentiellement sa propre tombe. Ils n’essaient pas de réduire les gens au silence. Non, ils essaient de réduire au silence des gens qui veulent poser des question profondes et essentielles au sujet du passé.

Le fait est qu’au bout de compte, personne ne peut réduire au silence la poursuite de la vérité. C’est impossible. C’est une des grandes raisons pour laquelle cet establishment de l’holocauste s’effondrera un jour.

 


Arrestation du dissident Norman Finkelstein
lors d’une manifestation pro BDS

La stratégie du choc « coronavirus » pour imposer la dictature technotronique ?

Posted in 3eme guerre mondiale, actualité, coronavirus CoV19, crise mondiale, guerres imperialistes, média et propagande, politique et social, politique française, résistance politique, santé et vaccins, science et nouvel ordre mondial, technologie et totalitarisme, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , , on 31 juillet 2020 by Résistance 71

 


CoV19 créé dans un labo de Caroline du Nord

 

Le vrai visage du CoV19 : une stratégie du choc pour imposer une société totalitaire ?

 

Dr Pascal Sacré

 

27 juillet 2020

 

Source:

https://www.mondialisation.ca/le-vrai-visage-du-covid-19-une-strategie-du-choc-pour-imposer-une-societe-totalitaire/5647816

 

« La peur n’est que la foi inversée ; c’est la foi dans le mal au lieu du bien. » Florence Scovel Shinn

Après plusieurs mois de crise COVID-19, des éléments pertinents d’analyse de cette crise apparaissent plus clairement.

1. La pression énorme pour convaincre 7 milliards d’humains de la nécessité de se vacciner contre un virus [1] dont on a gonflé la mortalité [2] et qu’on dit omniprésent alors qu’il est en train de disparaître, voire a disparu.

Cela nous rappelle l’opération de 2009, avec la fausse pandémie H1N1 [3] : mêmes tactiques, mêmes complicités (médiatiques, politiques, gouvernementales), mêmes « experts », mêmes scénarios, mêmes narratives avec un accent sur la peur, la culpabilité, la précipitation et toujours la même odeur nauséabonde de cet argent omniprésent sous la forme de profits immenses à l’horizon pour l’industrie productrice de vaccins.

C’est comme si l’épisode H1N1 de 2009 avait servi de répétition. 

Cette fois, l’épisode COVID-19 de 2020 est en passe de transformer l’essai en succès.

2. La capacité énorme des populations à se soumettre à l’autorité.

Malgré des indices évidents de corruption, d’incompétence, d’ignorance concernant des personnalités éminentes de la politique, de la science, de la médecine, beaucoup de personnes continuent de leur obéir. 

Malgré des recommandations confuses, contradictoires, inexpliquées, injustifiables, beaucoup de personnes continuent de leur obéir.

Exemples :

  • 1) Au cœur de l’épidémie, le port des masques n’est pas obligatoire et même déconseillé pour les gens bien portants.
  • 2) Alors que l’épidémie s’éteint, les masques deviennent obligatoires partout pour tous.
  • 1) Beaucoup de médecins généralistes d’autres pays et l’IHU Méditerranée-Infection de Marseilles, l’un des plus grands centres d’infectiologie du monde, le plus grand de France, a démontré que l’hydroxychloroquine était efficace pour diminuer la contagiosité du SRAS et le nombre de cas sévères de COVID-19 [4].

2) En Belgique, « on » dit que c’est un médicament dangereux et inefficace et « on » empêche les médecins généralistes de le prescrire à leurs patients.

Des contradictions, des mensonges, des fausses vérités…

Ainsi de suite…

Bien sûr, la peur et le conformisme peuvent expliquer cette obéissance fabriquée. 

Nous connaissons les expériences de Solomon Asch et de Stanley Milgram [5].

Cette tendance à la soumission et à l’obéissance n’est pas répartie de la même façon au sein des populations.

Ainsi en Serbie :

« Cassée, la progression implacable de la terreur coronavirale. Les Serbes récalcitrants se sont rebellés contre leur président lorsqu’il leur a ordonné de retourner en résidence surveillée. Après deux jours de batailles de rue avec des dizaines de policiers hospitalisés, les robustes manifestants ont gagné ; les autorités ont capitulé et ont renoncé à leurs plans de bouclage pour Belgrade. Les magasins, les bistrots et les restaurants de Belgrade auront un couvre-feu en début de soirée ; mais c’est beaucoup mieux que le bouclage complet qu’ils avaient prévu. » [6]

Par contre, en Belgique :

« De manière incompréhensible alors que l’épidémie, hormis de petits foyers (clusters), disparaît peu à peu [7], des mesures coercitives sont à nouveau imposées, voire élargies [8] avec port obligatoire de masque partout, pour tout le monde, obligation de donner ses coordonnées dans les restaurants et les bars à des fins de tracking [9] … »

Tout cela n’est pas justifié.

Tout cela relance la peur, la terreur, et laisse craindre un retour vers le confinement partiel ou total (assignation à résidence) alors qu’aujourd’hui, on sait que cette mesure est inutile et délétère ! [10-11]

Comme si la crise COVID-19 servait aux autorités de test grandeur nature pour évaluer le degré de soumission de leur peuple [12], et voir jusqu’où ils peuvent aller avant de rencontrer une opposition suffisante.

J’espère que le peuple belge, ce peuple le plus brave de la Gaule selon Jules César [13], aura le courage et la lucidité du peuple serbe et finira par se réveiller.

3. L’utilisation d’experts en faisant croire à un consensus qui n’existe pas

Les gouvernements forment des conseils composés d’experts pour justifier leurs mesures. 

Pour le citoyen, pourquoi mettre en doute les mesures en question ? 

Toutefois, on l’a bien démontré au sein d’organisations comme l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), l’Agence Européenne du Médicament (AEM), le comité COVID-19 en France (le CARE) ou en Belgique (Sciensano-comité COVID-19), être expert ne veut pas dire être indépendant, libre de tout conflit d’intérêt, voire même compétent [14-15].

Chaque fois qu’un gouvernement dit : « il y a un consensus d’experts sur cette question », c’est en fait un mensonge. 

Cela veut seulement dire que leurs experts se sont mis d’accord, telle une officine autosuffisante et auto-satisfaite sans débat contradictoire. 

Dans le COVID-19, vous pouvez trouver sur tous les sujets présentés comme consensuels : 

  • Masques
  • Hydroxychloroquine
  • Confinement
  • Tests utilisés
  • Traitements
  • Vaccination 

… d’autres experts aussi valables sur le plan des diplômes, de la réputation ou des activités exercées, dont les avis vont à l’encontre des diktats officiels, avec des arguments honnêtes, des démonstrations solides et des références multiples.

Pour le citoyen, comment faire la part des choses ? 

À diplôme égal, à expertise équivalente, un bon critère de discernement est de vérifier l’absence de conflit d’intérêt.

Beaucoup d’auteurs qualifiés avec des avis opposés à ceux de leurs homologues gouvernementaux ne sont pas liés à l’industrie pharmaceutique ni aux gouvernements qui, finalement, veulent faire passer une idéologie, un programme politique et ont de plus en plus de comptes à rendre à l’industrie. 

Ces auteurs indépendants ont également plus à perdre qu’à gagner dans ce débat d’avis. 

Qu’est-ce qui pourrait les pousser à prendre des risques sinon leur honnêteté, leur conscience ? Ce n’est ni la gloire, ni l’espoir d’un contrat dans le privé, ni l’argent, en tout cas.

4. La fabrication d’une fiction inspirée de faits réels et pour cela, utilisation d’une narrative qui finit par être répétée en boucle et crue sans plus être remise en question.

Le COVID-19 est une fiction basée sur des faits plausibles : un virus, de vrais morts, une vraie maladie, une épidémie de maladies respiratoires à laquelle sont ajoutés, au fur et à mesure, des déformations de vérités ou de réalités, voire carrément, des mensonges (Cf. ma série, COVID-19 : au plus près de la vérité).

Les coronavirus sont connus. Ils existent. Deux d’entre eux ont déjà menacé l’humanité d’épidémies meurtrières (SRAS, MERS). 

Qu’importe si les faits ont montré que cette pandémie était fausse et que les experts avaient déjà manipulé les chiffres, la pandémie H1N1 de 2009 a préparé le terrain à l’idée que ça ne pouvait que revenir et qu’à nouveau, seule la vaccination pourrait nous sauver. 

De vrais malades ont été hospitalisés et certains sont morts.

Tous ces éléments ont rendu l’histoire « COVID-19 » plausible.

La narrative COVID était lancée. 

Pour pérenniser ensuite LA peur qui permette la mise en place d’une stratégie du choc à l’échelle d’une population, il fallait des tests présentés comme fiables, des chiffres de mortalité élevés, des indices de contagiosité effrayants et des capacités hospitalières limitées.

Dans ce processus, la participation conformiste des médias fut essentielle. 

Comme chaque fois, ils ont bien joué leur rôle, annonçant chaque jour le nombre de morts et les attribuant au COVID-19 sans aucune discrimination. 

Aujourd’hui, ils entretiennent la peur de deuxièmes vagues, de nouveau confinement en faisant passer, à tort, les cas de tests PCR positifs pour de nouveaux cas de COVID-19.

La Suède et d’autres pays, ainsi que certains états aux USA, n’ont pas joué le jeu, ou ont suivi leur propre agenda. 

Ils n’ont pas confiné, ils ont moins traumatisé, ils sont restés plus humains. 

Ils sont la preuve supplémentaire que l’histoire COVID-19 telle qu’elle a été instaurée dans les pays liberticides et coercitifs (Belgique, France, Espagne, Canada…) est bien une fiction avec des éléments réels, plongeant leurs populations dans un piège psychologique redoutable.

Tous ces points sont des indices que l’histoire COVID-19 est une stratégie du choc et les stratégies du choc ne sont jamais utilisées pour le bien des populations, pour votre bien ou pour le mien !

La stratégie du choc psychologique est une réalité, étudiée par plusieurs auteurs et chercheurs, dont Naomi Klein [16], avec son livre paru en 2007, « La Stratégie du Choc : la montée d’un capitalisme du désastre ».

Le but est de réaliser une tabula rasa, une page blanche et sur cette page blanche, de reconstruire ce qu’on veut.

Comment ?

« À l’échelle d’une population entière, en réduisant à néant le patrimoine d’un pays, ses structures sociales et économiques pour pouvoir y construire une nouvelle société, un nouvel ordre après le chaos planifié et contrôlé.

Une fois le peuple privé de ses points de repères, mis en état de choc et infantilisé, il se retrouve sans défenses et devient facilement manipulable.

Ce processus peut s’appliquer suite à une grave crise économique ou politique, une catastrophe environnementale, un attentat, une guerre ou une crise sanitaire. » [17]

La stratégie du choc a été appliquée par des moyens économiques à la Grèce dans la foulée de la crise de 2008, entraînant des millions d’âmes dans la misère avec la complicité de leurs politiciens. [18]

La stratégie du choc a été appliquée par des moyens de terrorisme aux USA en 2001 et en France en 2015 avec l’instauration d’états d’urgence et de lois d’exception qui n’ont plus jamais été supprimés [19].

La stratégie du choc est aujourd’hui appliquée par des moyens de crise sanitaire, le COVID-19, à une partie du monde, dont mon pays, la Belgique.

« La terreur induite à grande échelle dans une société entraîne une sorte d’état d’hébétude, une situation où le contrôle peut facilement être obtenu à partir d’une autorité extérieure.

Il faut développer un état d’esprit immature chez la population afin de la contrôler au mieux.

La société doit être infantilisée. »

Ces idées ont été étudiées et diffusées par l’Institut Tavistock à Londres, créé au départ d’une clinique psychiatrique fondée en 1920, spécialisée dans le contrôle psychologique et le chaos social organisé [17].

Il est beaucoup plus facile de diriger une société par le contrôle mental que par le contrôle physique, au moyen de l’infantilisation, de la confusion, de la désinformation et de la peur.

N’est-ce pas ce qui est à l’œuvre, aujourd’hui ?

Les gens sont infantilisés…

On leur dit sur quel trottoir ils peuvent marcher, dans quel sens, quand ils peuvent rentrer dans un magasin et où ils doivent se moucher.

La peur est omniprésente. 

Ceux qui refusent les masques sont rançonnés, regardés de travers, exclus, insultés, haïs.

Des milliers de gens voient leur travail menacé, leur vie entière compromise sans possibilité de manifester, de s’opposer.

Les vieillards sont abandonnés.

Les jeunes sont emprisonnés dans un monde masqué et confiné.

Les adultes sont précarisés. 

Les gens d’une même famille, séparés.

La réflexion est paralysée.

La contestation, sanctionnée.

Si cette thèse est juste, il est à prévoir que notre gouvernement par « experts » et médias interposés, poursuive cette stratégie du choc et nous annonce toujours plus d’infectés, de morts et de vagues de COVID, quelle que soit la réalité des faits.

Les exemples de la Suède et de Belgrade sont des phares d’espoir dans cette perspective d’obscurité.

Dr Pascal Sacré

Notes :

[1] Coronavirus: l’OMS tente de mobiliser politiques et acteurs économiques en vue d’ »un vaccin pour tous » sur la planète

[2] « Le chiffre de la mortalité due au coronavirus est un faux chiffre » selon le Dr. Lass

[3] Grippe H1N1, exemple de manipulation internationale, AIMSIB, 22 octobre 2018

[4] Bulletin d’information scientifique de l’IHU, Pr Philippe Parola, directeur de service de soins et d’unité de recherche à l’IHU Méditerranée Infection

[5] PSY-OP COVID-19 : assignés à résidence !, Dr Pascal Sacré, mondialisation.ca, 11 mai 2020

[6] Belgrade libérée, par Israel Shamir, maondialisation.ca, 13 juillet 2020

[7] La virulence du Covid-19 est-elle en train de diminuer ?, par Christophe De Brouwer, Contrepoints.org, 21 juillet 2020

[8] Les décisions du Conseil National de Sécurité. Les décisions ont été communiquées aux Belges à 13h30 lors d’une conférence de presse ce 24 juillet 2020

[9] Voici à quoi ressemble le formulaire-type pour l’enregistrement des clients horeca

[10] COVID-19 : au plus près de la vérité. Confinement, Dr Pascal Sacré, mondialisation.ca, 22 juillet 2020

[11] Confinement strict, surcharge hospitalière et surmortalité, PDF, mai 2020

[12] Opération COVID-19: Tester le degré de soumission des peuples, Dr Pascal Sacré, mondialisation.ca, 26 avril 2020

[13] Horum omnium fortissimi sunt Belgae, Wikipédia,  « De tous ceux-là les plus courageux sont les Belges», souvent traduite littérairement en français par « De tous les peuples de la Gaule, les Belges sont les plus braves.

[14] Politique et corruption à l’OMS, Dr Pascal Sacré, mondialisation.ca, 12 janvier 2010, réédité le 14 avril 2020

[15] Et les conflits d’intérêts, on en parle ?, 5 mai 2020.

[16] La Stratégie du choc : la montée d’un capitalisme du désastre (titre original : The Shock Doctrine: The Rise of Disaster Capitalism) est un essai socio-politique altermondialiste publié en 2007 par la journaliste canadienne Naomi Klein. Wikipédia

[17] MK Abus rituels et Contrôle Mental, Alexandre Lebreton, éditions Omnia Veritas, 2016

[18] Stratégie du choc : comment le FMI et l’Union européenne bradent la Grèce aux plus offrants, Agnès Rousseaux, Bastamag, 20 juin 2013

[19] Quand la fin justifie les moyens : stratégie du choc et état d’urgence, 29 novembre 2016

= = =

Notre page : « CORONAVIRUS guerre contre l’humanité »

Le CoV19 créé dans un labo de l’université de Caroline du Nord

« Le masque comme rite de passage vers un Nouvel Ordre Mondial » (Résistance 71 )