Archive pour guerres imperialistes

Tempête impérialiste au Moyen-Orient: Force 12 annoncée sur la Syrie… (VT)

Posted in 3eme guerre mondiale, actualité, colonialisme, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, ingérence et etats-unis, militantisme alternatif, neoliberalisme et fascisme, politique et social, résistance politique, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , on 22 avril 2019 by Résistance 71

 

Ouragan sur la Syrie

 

Gordon Duff

 

20 avril 2019

 

url de l’article original:

https://www.veteranstoday.com/2019/04/20/syria-a-storm-is-coming-2/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

La guerre se profile en Syrie. La décision a été prise, les cibles énoncées. La Syrie en a eu assez. La fausse révolution colorée a fait plus qu’échouer, elle a réuni les Syriens dans la rage, leurs maisons détruites, leurs usines pillées, leur héritage quasiment vendu en porte à porte dans les salles de ventes aux enchères de Londres et de New York et maintenant plus de deux millions de réfugiés Syriens retenus en otages par les Etats-Unis.

La guerre arrive.

Et la campagne de bombardement d’Israël ne va pas l’arrêter. Les cibles au travers d’Israël ont été marquées, les dépôts d’ammoniaque de Haïfa, la “vallée de la technologie” et les industries militaires israéliennes. Tout ceci sera touché dans la première salve de 200 missiles Iskander M qui échapperont facilement au système de défense dit du “dôme de fer” dont les centres de commandement seront éteints en signe de prélude. Des sources en Syrie disent que des centaines de lanceurs, protégés par des systèmes de défense BOUK, Pantir S et S-300, sont hors d’atteinte d’Israël. Les scientifiques syriens, dont un grand nombre ont des années d’expérience avec les programmes de développement de missiles les plus avancés en Russie, ont aussi très bien pu créer plus de surprises.

Netanyahou n’a pas dit cela à son peuple. Des milliers d’Israéliens vont mourir dans les toutes premières minutes. La capacité nucléaire d’Israël est inutile, la Russie les a informé il y a longtemps que ceci était la “ligne rouge”. La Syrie s’attend à être touchée par des bombardements massifs, Israël a une grande expérience de bombarder les civils. La Syrie est préparée à la mort, son peuple a 8 années de mort aux mains des takfiris et de leurs “prostituées” américaines et israéliennes, comme l’a dit très clairement le Dr Bassam Barakat, médecin formé en Russie:

“Les Américains ont l’expérience, au Liban dans les années 1980, en Irak. Lorsque les convois de cercueils commenceront à arriver à Washington comme cela est arrivé durant l’occupation américaine de l’Irak, les Etats-Unis connaîtront le prix de leur soutien des attaques d’Israël sur la Syrie.

Les règles du jeu et les règles de l’engagement avec la Syrie ont changé.

Ce qui va se passer est clair, à moins qu’Israël ne commence immédiatement des manœuvres diplomatiques pour étouffer les feux qu’elle a allumés en Syrie, une guerre comme jamais Israël n’a pu l’imaginer va s’abattre sur le peuple israélien à qui ses leaders ont menti.

Israel est vulnérable.

Cette guerre va peut-être nous détruire tous, mais le peuple syrien lui, survivra. Cependant, nous doutons sérieusement qu’Israël puisse dire la même chose. Une tempête se profile à l’horizon.”

En ce printemps 2019, des files d’attente se forment à Damas, pas de chauffage, pas d’essence pour les voitures, des coupures d’électricité, beaucoup d’aliments ne sont plus disponibles, une nation qui semble être à genoux à cause des efforts américains et israéliens pour affamer le peuple de Syrie.

Les Etats-Unis occupent 35% de la Syrie et ont donné ce territoire aux séparatistes kurdes pour qu’ils le partagent avec les unités de l’EIIL qui y demeurent et qui ont largement été ignorés par les Etats-Unis et sa “coalition” alliée dans maintenant près de 4 ans d’une guerre bidon.

(NdT: sur cette affaire, Duff met tous les Kurdes de Syrie dans le même panier et il se trompe, ignorant le Confédéralisme Démocratique. Qu’il y ait eu des Kurdes vendus à l’empire et traîtres à la révolution sociale et au confédéralisme démocratique du Rojava est certain, mais que TOUS les Kurdes du nord-syrien soient des “alliés” des Yanks et de ses mercenaires de Daesh est tout simplement un non-sens total de la part de Duff qui ne semble pas avoir tous les éléments en main pour juger de cette situation politique bien particulière…)


Ne nous regarde pas comme ça Gordon…

Les terres ethniquement arabes données aux rebelles kurdes est le grenier à pain du Moyen-Orient avec aussi ses champs pétroliers et gaziers.

De même, la province d’Idlib, occupée exclusivement par Al Qaïda sous la tutelle américaine, reçoit des convois quotidiens d’armes américaines.

En Syrie du sud, les Etats-Unis ont mis en place un centre d’entrainement près de Rukban, le grand camp de réfugiés où l’Amérique bloque les observateurs internationaux et les convois d’aide. Les Etats-Unis ont peur que ses efforts de recrutement et d’entrainement soient mis au grand jour, efforts quotidiens de convois d’armes et de logistiques militaires tandis que des enfants à quelques mètres de là, meurent de faim à un rythme d’une douzaine par jour. La Syrie est forcée d’entrer en guerre et le fait que Trump ait donné le Golan à Israël a rendu cette guerre qui vient une certitude. La seule question est quand elle aura lieu et la réponse est aussi inattendue, plus tôt que beaucoup ne le supposent. Nous savons ceci, la Syrie a demandé à la Russie d’informer les Etats-Unis que la Syrie attend un retrait total américain de tous les territoires à l’Est de l’Euphrate.

La Syrie a aussi informé la Russie que la puissance aérienne américaine ne sera plus autorisée à opérer en Syrie et que tous les accords qui ont pu être pris et ont tenu pendant la guerre contre l’EIIL sont caduques. Ceci veut dire que les avions de guerre américains sont considérés comme des cibles.

La Syrie a demandé le retrait immédiat de toutes les forces militaires non-syriennes des provinces de Deir al’Zour, de Raqqa et de Hasaka, que les camps d’entrainement de l’EIIL soient fermés, que les mercenaires soient renvoyés chez eux, que les usines de fabrication de gaz de combat toxiques soient fermées et que soient vidés les centres de commandement de leurs conseillers saoudiens, qatari et israéliens.

On pourrait se demander pourquoi donc ce poing sur la table de la part d’une nation qui est supposée être à genoux ? Regardons ce qui est documenté.

Les Etats-Unis négocient maintenant avec les Talibans, ils quittent l’Afghanistan avec la queue entre les pattes comme ils le firent au Vietnam il y a près de cinq décennies.

La situation en Irak est pire, quelques 5000 Américains pensent qu’ils occupent toujours cette nation alors que la rage y est aussi en ébullition. L’Irak sait qu’elle fut presque détruite par les Takfiris avec la pleine complicité de Washington et de Tel Aviv, un quart de millions d’Irakiens sont morts et des millions ont vécu sous un esclavagisme brutal durant des années. Le pétrole irakien fut pillé pour des dizaines de milliards et les bénéfices furent engrangés par des Américains.

Ce n’est pas difficile pour le reste du monde de comprendre ce qu’est l’Amérique. Celle-ci est en train de se désagréger, 60% de ses revenus vont à une armée depuis longtemps bien fatiguée de tant de guerre, bien fatiguée de toujours perdre, une armée qui ne protège rien et menace absolument tout.

Quand la guerre viendra, et elle arrive, elle viendra en Irak, en Iran et les forces américaines autour du monde seront vues comme les peuples irakien et syrien les voient: comme des parasites.

Le langage ici est le langage de la colère, la vaste majorité traduit de l’arabe. Israël et les Etats-Unis vont l’ignorer.

Rien n’a été rarement aussi clair que la situation en Syrie. On ne peut pas dire suffisamment, “8 ans de guerre”, on a besoin que ce soit dit et répété encore et encore, nettoyage ethnique, attaques aux gaz toxiques, enlèvements de masse, viol institutionnalisé, vol et pillage sur une échelle inimaginable.

L’ennemi, car ceci ne fut jamais une “guerre civile”, était quelque chose d’unique, l’ennemi était et est toujours le crime organisé mondial comme je l’ai expliqué à Damas en ce matin de décembre 2014. Il y a une facture à payer et les nations qui ont permis de se laisser soumettre à la règle criminelle vont apprendre une leçon mille fois pire que celle du 11 septembre 2001.

 

Publicités

Nouvelles de l’empire: Notre Dame de Paris, Assange et état profond (VT)

Posted in actualité, crise mondiale, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, politique et social, politique française, résistance politique with tags , , , , on 18 avril 2019 by Résistance 71


« Du point de vue de Quasimodo »

 

Paris et le silence d’Assange

Toute beauté doit-être détruite, mais qui fait cela ?

 

Gordon Duff

 

16 avril 2019

 

url de l’article original:

https://www.veteranstoday.com/2019/04/16/intel-drop-paris-and-the-silence-of-assange/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

Paris brûle

Imaginez la Maison Blanche crâmée comme elle le fut une fois, cette fois-ci aux mains de la monarchie britannique contrôlée par les Rothschild et leurs amis américains, les “fédéralistes” traîtres. Dans une rare victoire sur la tyrannie, les fédéralistes furent chassés au Canada et ceux qui ne purent pas s’échapper furent retrouvés décorant en se balançant les arbres le long de la rivière Hudson tandis que les oiseaux les bouffaient. c’est une histoire supprimée, non-dite, mais bien réelle, un âge d’or pour l’Amérique.

Eventuellement, ils revinrent. Comme je dis toujours “rincer et répéter la manœuvre”. Ce n’est tout simplement pas possible pour Notre Dame de Paris, le centre de la France, le bâtiment le plus vu et le plus protégé d’Europe, qu’elle s’embrase à cause d’un mégot de cigarette et brûle ainsi de manière signifiante. 850 ans de guerres et de révolutions et ceci se passe aujourd’hui dans une ville où des milliers de policiers en mission anti-terrorisme patrouillent les rues ? Prenez note de cette photo (NdT: voir l’article original) et pensez. Notre feu fut-il un “Hebdo 2.0” ? Quel revers cela serait-il.

Assange fut bien silencieux. Il n’a jamais entendu parler des Palestiniens, ne savait et ne sait rien au sujet d’Israël, pensait et pense que le 11 septembre est une perte de temps à y réfléchir et en fait Assange n’a toujours eu qu’un seul ami : Assange, comme l’a révélé une lecture récente de l’historique des discussions qu’il a eu avec Chelsea Manning. Il l’a faite envoyer en prison, la prenant pour une idiote au moyen de verbiage creux et frivole.

Comme pour Snowden, les vols de Manning, 4 bases de données, achetées par Assange et sa cohorte, une “armée” imaginaire de hackers inexistants, la “légende” dont ils ont besoin en terme de “fausse identité”. La guerre toute aussi fausse de Bush contre le terrorisme, 100% fabriquée par l’AIPAC (American Israeli Public Affairs Committee), fut tordue et détournée pour une attaque sur l’Amérique, pas l’Amérique contrôlée par les sionistes, la vérité se tenant derrière l’abus et la violence contre les Américains, mais plutôt créé pour donner à quiconque contrôle Assange une plateforme pour enterrer les vrais héros au profit de son merdique narcissisme.

Pareil pour Snowden et Glenn Greenwald ?… Je le pense également. 

Il n’y a pas eu de hack, Manning utilisant son autorisation TS/SCI a simplement piqué les fichiers sur disques et ils furent téléchargés à destination d’Assange, tandis que l’empire médiatique Murdoch, représentant le sommet de la fange du faux journalisme sioniste, Hannity et ses amis, poussaient les Etats-Unis vers toujours plus de guerres.

Assange est autant un seigneur de la guerre que les autres, toujours aligné sur Israël, avec la ligne Murdoch-FOX-Wall Street Journal, toujours aligné sur la droite, sur la guerre, avec le complexe militaro-industriel, les grosses banques, toujours ciblant la minorité qui se dresse contre l’état profond.

Qui est l’état profond ? Ils furent autrefois appelés les princes marchands de Venise, de Gêne, ils contrôlaient les banques du monde, le font toujours, contrôlaient tout le commerce mondial, géraient l’Espagne, le Portugal, la Hollande lorsque ces pays furent des grosses puissances coloniales, ils s’emparèrent de la Grande-Bretagne au XVIIème siècle, prirent possession de la France. Ils possèdent toujours tout cela…

Ils possèdent l’Amérique, l’on complètement récupérée dans les années 1880. Ils ont financé la conspiration criminelle qui renversa les Articles de la Confédération et la Déclaration d’Indépendance, créant la constitution avec son système de pouvoir bidouillé de tribunaux magiques, de “collèges électoraux”, avec un sénat nommé, etc…

Ils ont commencé la guerre de sécession, ont pris possession des chemins de fer et procédé au nettoyage ethnique des nations autochtones. Ils ont utilisé la propagande dès le départ, commençant avec le Federalist Papers. Ils ont divisé l’Amérique, séparant le nord-est contrôlé par les banksters de la GB menant à l’incendie de la Maison Blanche durant la débâcle de 1812.

A partir de 1913 et la prise de contrôle de l’Amérique par leurs banques européennes (NdT: 1913 est la date de création de la nouvelle banque fédérale américaine, qui n’a de “fédérale” que le nom car elle est le projet d’un cartel de banques privées et vit le jour lors d’une réunion ultra secrète en 1910 sur l’île de Jekyll au large des côtes géorgiennes) et la famille Palevenzuela/del Blanco (des Vénitiens qui ont changé leur nom en Warburg) ; l’association séfarade connue sous le nom de “Fed” ou Banque de la Réserve Fédérale.

Ils ont aussi commencé la première guerre mondiale, mais cela a pris plusieurs années pour lancer l’Amérique dans la bagarre. Ils ont pris la Russie, la donnant aux Khazars après des siècles de conflit avec les Russes. Ils sont le bolchévisme et le sont toujours. La vraie “Corée du Nord” est Israël…

Ma supposition est qu’ils viennent juste avec NDP de brûler une nouvelle fois le Reichstag (NdT: nous devons avouer que même si nous ne pensons pas pour l’heure que l’incendie de NDP soit un acte criminel de l’état profond, la vision du toit en flamme et de son intensité, nous a immanquablement fait penser… à l’incendie faux-drapeau du Reichstag, si crime il y a, à qui profite t’il ?…), cette fois-ci à Paris et, avec les quelques années qu’ils ont eu pour consolider leur contrôle sur les médias partout dans le monde, ils ont peut-être bien mis en place un nouveau plan.

Que reste t’il à voler ? Quelle menace y a t’il autre que ceci que personne ne va lire ou même comprendre ou je serais tué.

Une fois de plus, posons la question que personne ne pose: pourquoi la souffrance humaine est-elle tant une nécessité ? Pourquoi ? L’âge sombre n’a jamais pris fin. L’époque des Lumières fut en elle-même, une supercherie. Le réforme de l’église n’a absolument rien réformé.

Esclavage et vivre comme du bétail… Mais pourquoi ?…

 

Contre-mesure impérialiste: Le parlement iranien inscrit le Centcom et les troupes d’occupation yankees sur la liste terroriste de l’Iran (Press TV)

Posted in 3eme guerre mondiale, actualité, canada USA états coloniaux, colonialisme, guerre iran, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, ingérence et etats-unis, neoliberalisme et fascisme, politique et lobbyisme, politique et social, résistance politique, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , on 17 avril 2019 by Résistance 71

Projet de loi soutenu au parlement iranien pour soutenir la CGRI et mettre le Centcom américain sur liste terroriste

 

Press TV

 

16 avril 2019

 

url de l’article:

https://www.presstv.com/DetailFr/2019/04/16/593596/CGRI-terroristes-Iran-Etats-Unis-liste-noire-CENTCOM-projet-de-loi

 

Les députés du Parlement iranien ont adopté le cadre général d’un projet de loi soutenant le Corps des gardiens de la Révolution islamique face aux mesures entreprises par les États-Unis.

Les parlementaires iraniens ont adopté, ce mardi 16 avril, avec 204 votes pour et 2 votes contre, le cadre général d’un projet de loi soutenant le Corps des gardiens de la Révolution islamique face à la récente décision de Washington de le placer sur la liste des organisations terroristes.

Les parlementaires qui ont voté pour ce projet croient que celui-ci symbolise une lutte contre l’arrogance des États-Unis tandis que ceux qui ont voté contre le projet le qualifient d’insuffisant, ajoutant que cela ne garantit pas un respect plein et entier de la Constitution.

Le projet de loi reconnaît les militaires américains comme des terroristes et édicte que toute aide militaire, financière, technique, logistique et de renseignement aux forces américaines sera considérée comme un soutien aux terroristes.

Le secrétaire d’État américain a annoncé le lundi 8 avril inscrire le Corps des gardiens de la Révolution islamique (CGRI), une des composantes des forces armées iraniennes, sur la liste noire des organisations terroristes.

C’est la première fois que les États-Unis s’autorisent à blacklister la force armée d’un État sous prétexte de vouloir la soumettre à un régime de sanctions.

Des juristes ont mis en garde Washington contre une telle décision, arguant que cela pourrait affaiblir la Convention de Genève et mettre en péril la vie des forces américaines déployées au Moyen-Orient.

Dictature technologique: la 5G et l’esclavagisme blockchain, cryptomonnaie en préparation (Dean Henderson)

Posted in actualité, altermondialisme, guerres imperialistes, ingérence et etats-unis, militantisme alternatif, N.O.M, neoliberalisme et fascisme, politique et lobbyisme, politique et social, résistance politique, technologie et totalitarisme, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , , , on 15 avril 2019 by Résistance 71


Une technologie d’enfer
Pour un QI de haricot vert

 

Le plan de mise en esclavage Blockchain 5G de la banque fédérale

 

Dean Henderson

 

9 avril 2019

 

url de l’article original:

https://hendersonlefthook.wordpress.com/2019/04/09/the-feds-5g-blockchain-enslavement-plan/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

En septembre dernier, j’ai écrit un article réfléchissant sur la possibilité que les cryptomonnaies et le système de blockchain puissent servir de portail leurre vers une monnaie mondiale implantable électronique, fonctionnant sur une grille 5G globale et contrôlée par les mêmes banquiers centraux dirigés par les Rothschild et qui contrôlent tous les autres systèmes et avoirs monétaires mondiaux.

(https://hendersonlefthook.wordpress.com/2018/09/18/bitcoin-illuminati-5g-capstone/)

Un rapide coup d’œil sur le site internet d’une entreprise appelée Digital Currency Group (DCG) pourrait bien vous convaincre que tout cela est vrai. Il transparaît que cette entité possède l’ensemble de l’espace blockchain et de cryptomonnaie.

DCG est, d’après son propre site, “l’épicentre de l’industrie du bitcoin et du blockchain”. L’ancien ministre des finances américain et insider de la banque fédérale de New York, Larry Summers, est le conseiller du comité directeur, dont les membres incluent Lawrence Lenihan, Glenn Hutchins et Barry Silbert.

Lenihan est un ancien haut-cadre d’IBM qui a développé le premier logiciel multimedia de transaction interactive de l’entreprise des produits kiosk. Il fut à une époque le chairman du fond Duke University Pratt School of Engineering Devil Venture Fund. Il est aussi au comité directeur de Body Labs et de TraceLink.

Body Labs est un fournisseur de logiciel d’IA conscient de l’humain qui comprend la configuration de corps en 3D et le mouvement des gens depuis des photos RGB ou des vidéos. Lenihan a fourni un capital de départ pour Body Labs depuis son fond de FirstMark Capital, qu’il a démarré après sa pige chez IBM (NdT: grassement rémunérée et au bon “parachute doré” de départ). Ils se spécialisent dans le Big Data (base de données) et l’IA. Body Labs a été racheté par Amazon en 2017 et jouera un rôle clef dans le développement de la surveillance par caméras intelligentes 5G.

TraceLink se nomme lui-même “un nuage des sciences de la vie” qui se spécialise dans “le traçage et la traque mondiaux”, “l’obéissance globale” et la “chaîne logistique numérique”. ls travaillent en étroite relation avec l’industrie pharmaceutique et les chaînes hospitalières. TraceLink possède la technologie qui pourrait être utilisée pour “tracer et traquer” les puces électroniques humaines.

Glenn Hutchins est membre du comité directeur de la banque de la réserve fédérale de New York (NdT: qui n’a de “fédérale” que le nom car il s’agit en fait d’un cartel de banques privées, l’ensemble de la “Fed” est un cartel de banques privées, comme la quasi totalité des banques centrales du reste y compris la BCE…), la plus puissante des branches de la réserve fédérale. Hutchins est aussi un des directeurs de AT&T, qui met en place sa 5G Evolution. Hutchins est le co-chairman du Brookings Institute (NdT: think tank nouveau cons…) et est le vice-président du très puissant Economic Club de New York.

Hutchins est le co-fondateur de Silver Lake, un des leaders mondiaux de la technologie qui a investi plus de 43 milliards de dollars en biens combinés. Son leadership consiste en une flopée d’anciens banquiers d’investissement avec la Goldman Sachs, JP Morgan Chase (NdT: intérêts Rockefeller), le Crédit Suisse et la Morgan Stanley (NdT: Rockefeller). Ses associés incluent le NASDAQ, Motorola Solutions, Skype, Ancestry.com, Alibaba (NdT: Chine), Dell, Intelsat, et Tesla. L’entreprise à ses bases à la Silicon Valley en Californie, à New York, Londres et Hong Kong.

Hutchins est un propriétaire en partenariat de l’équipe de Basketball de la NBA des Boston Celtics et co-chairman de la campagne pour le capital de Harvard, membre du bureau directeur du Center for American Progress et de la Obama Foundation ; il est aussi un ancien membre du comité directeur du NASDAQ, de SunGard Data Systems et de Instinet. Il est aussi membre du comité exécutif du New York Presbyterian Hospital, qui est connecté avec l’église anglicane qui a son QG à la City de Londres (NdT: voisine de la banque d’Angleterre, l’église anglicane est une succursale du Vatican et de son entreprise coloniale…)

En 2004, Barry Silbert fonda SecondMarket Inc. qui est maintenant connu sous le nom de NASDAQ Private Market. En 2015, il lança le Digital Currency Group (DCG).  Dès 2016, le DCG s’associait avec le Amazon Web Services pour créer un environnement où les entreprises pouvaient utiliser les technologies du blockchain.

La liste des entreprises de cryptomonnaies et de blockchain que possède DCG est tout simplement époustouflante. Il apparaît clairement  que le culte du Bitcoin a été dupé par personne d’autre que la Fed de New York entité contrôlée par le conglomérat Rothschild/Rockefeller, la Fed de NY semble piloter le train blockchain. Ceci explique sans doute pourquoi presque toute “l’extraction” de Bitcoin s’est déplacée en Chine et pourquoi le “modèle chinois” de crédit social de David Rockefeller mène la voie vers la mise en esclavage globale un bloc et une chaîne à la fois…

= = =

Notre dossier sur « La technologie 5G et la dictature technologique »

 


Une technologie d’enfer
Pour un QI de haricot vert

Effondrer le colonialisme: Canada falsification et génocide… paroles mohawk (Mohawk Nation News)

Posted in actualité, altermondialisme, canada USA états coloniaux, colonialisme, crise mondiale, démocratie participative, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, militantisme alternatif, pédagogie libération, politique et social, résistance politique, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , , on 10 avril 2019 by Résistance 71

Une femme membre du conseil des anciens de la nation Mohawk avait dit ceci à des badauds qui se pressaient pour savoir ce qu’il se passait à Kahnawakeh lors de la crise d’Oka en 1990:

“Regardez bien ce qui se passe ici, car lorsqu’ils en auront fini avec nous… Ce sera votre tour !”

Dans cet esprit, Kahentinetha Horn, fondatrice en 1990 pendant la révolte d’Oka, de la voix de la nation mohawk: Mohawk Nation News (MNN), entre  dans sa 80ème année de lutte anticoloniale. Son message est à lire et à diffuser sans modération car il peut servir de base fondatrice d’un lâcher-prise collectif du monde pervers et criminel créé pour le seul profit du plus petit nombre dans lequel nous baignons depuis tant de générations, lâcher-prise déjà amorcé dans l’évolution du mouvement des Gilets Jaunes depuis novembre de l’an dernier.

Parce qu’en fin de compte…

Nous sommes tous des colonisés ! Ce n’est qu’une question de degré. C’est ce que nous disait déjà l’ancienne du conseil en 1990 à Kahnawakeh… Rien n’a changé depuis, parce que le système est toujours en place. Il est plus que grand temps de le balayer au musée des horreurs de l’histoire et de mettre en place la société des sociétés, celle où l’Homme émancipé retrouvera sa nature organique faite d’amour, de solidarité et d’abnégation et où il réalisera l’harmonie dans l’aboutissement de la complémentarité supplantant l’antagonisme (cf notre manifeste pour la société des sociétés).

Pour ce faire, l’”Homo occidentalis” devra se tenir debout, la main dans la main avec ses frères opprimés et colonisés de tous les continents, pour que surgisse et se mette en place notre complémentarité dans la diversité, seule capable par l’amour et la compassion, de mettre un terme aux antagonismes fabriqués depuis des siècles.

~ Résistance 71 ~

 


Kahentinetha,
fondatrice Mohawk Nation News

 

Arrêtons l’encadrement-piège

 

Mohawk Nation News

 

8 avril 2019

 

url de l’article original:

http://mohawknationnews.com/blog/2019/04/08/stop-the-framework/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

Kahentinetha commence à vivre la 80ème année de sa vie et elle a un message à nous délivrer.

La corporation [coloniale] du gouvernement du Canada a fabriqué des règles pour en finir avec nous afin qu’ils puissent avoir un faux pays sur des terres volées. Comme pour les pensionnats pour Indiens, les écoles pour Indiens, les rafles des années 60, les programmes CAS, les prisons, l’éducation publique et le génocide continu, ils essaient d’effacer la vérité. Le dernier programme en date du “exterminer Onkwehonweh et voler Onowarekeh” est appelé “l’accord d’encadrement” (“Framework Agreement”).

Ils pensent que le génocide sera précis et final. On nous force à prendre des médicaments qui affectent la pensée et l’esprit : les systèmes éducatif et électronique. Tout ceci n’est que contrôle psychologique. Seules les identifications corporatrices [coloniales] sont reconnues et autorisées. Ceux qui ne sont pas d’accord sont éliminés. Il ne restera plus que les traîtres de First Nations Inc. qui signeront frauduleusement les actes de vente de tout ce que nous avons et qui engrangeront l’argent. Des mots comme “conflit”, “peur”, “jalousie” et “haine” dirigés vers les dictateurs seront expurgés du langage officiel. De nouvelles langues autochtones simplifiées sont en train d’être créées et mandatées pour limiter notre capacité de penser et de nous connecter avec nos ancêtres.

Seuls des noms pour les banques peuvent être utilisés afin de nous aider à oublier qui nous sommes. Les religions ont été créées pour faire bouger la société native de sa racine naturelle vers le contrôle corporatiste colonial. Le désordre planifié est appelé “harmonie”. Les récalcitrants sont envoyés dans les maisons de travail, dans des prisons camps de la mort et d’endoctrinement militaire. Les “anciens” ayant la connaissance sont “mis à la retraite”. Les généticiens vont continuer à gérer les programmes de stérilisation de la population. Les unités familiales sont créés par l’état depuis la mise en place des lois sur les terres indiennes de 1924 (Indian Lands Acts du 25 octobre 1924). Les enfants sont assignés à des “familles”. Nous sommes entraînés à ne pas avoir d’impulsions naturelles. Ceux qui sont étiquetés comme “fauteurs de trouble”, intelligents, intègres, courageux, visionnaires et capables d’endurer la douleur, sont éliminés. Sont étiquetés dangereux tous ceux qui résistent, qui peuvent voir plus loin que le bout de leur nez, qui posent des questions, qui refusent la propagande et le conditionnement quotidiens, parlent des programmes secrets et ne font aucunes excuses.

Seuls ceux qui reçoivent la mémoire préconçue seront acceptables. Les différences naturelles sont très belles.

Onkwehonweh a son passé enraciné dans son esprit et il ne peut pas être effacé, changé. Ces souvenirs se remémorent au moyen de la langue ancestrale. Ensemble, Onkwehonweh reçoit les instructions de nos ancêtres et apprend le secret et la véritable histoire du monde.

L’accord d’encadrement fournit tout l’entraînement qui est créé et administré par le gouvernement de l’ombre.

Nous fûmes entraînés à supporter la douleur, à l’intérioriser. L’accord d’encadrement est le plan de contrôle. Ils essaient de recréer les frontières de la mémoire en réécrivant l’histoire. Les véritables souvenirs demeurent avec nous. Lorsque nous transgressons les frontières de ce qui a été créé pour nous, alors nous libérons nos souvenirs. Nous pouvons voir et entendre bien au-delà de ce qu’ils nous disent.

Nous avons été retirés du temps naturel par l’imposition du calendrier grégorien et du son naturel par l’imposition de la fréquence de 440Hz. La musique vit profondément dans la terre et est la base de toute forme de cicatrisation. Ils ne veulent pas que nous pensions à ce que nous voyons, ce que nous entendons ou ce qui nous rappelle qui nous sommes. Ils veulent que nous nous asseyons dans une chaise toute la journée, à ne rien faire en attendant leurs directives. Rentrez chez vous et recommencez demain, et que nous leur laissions nos enfants pour qu’ils soient les esclaves de la nouvelle génération coloniale.

Savoir ce qu’est quelque chose n’est pas savoir comment on ressent quelque chose. Être seul, curieux, voir au-delà. Notre pouvoir est un morceau d’énergie source dans chacun de nos esprits. C’est comme cela que nous sommes souverains. Personne ne peut nous dire que penser, seulement ce qu’ils pensent.

Les souvenirs sont le passé qui détermine le futur. Plus on fait d’expérience, plus on veut savoir. Nous savons qui sont notre mère et notre père. Nous avons eu du bonheur et de la peine. L’owistah, ou la maladie de l’amour démesuré de soi, le narcissisme, a amené une grande douleur, la mort et la destruction.

Nous avons la réalité, les émotions et l’amour. L’amour est en train de nous être retiré pour être remplacé par la peur.

Nous ne voulons pas de la douleur et de la perte de notre mère et des gens alentours. Nous nous rappelons nos enfants qui nous ont été arrachés et que nous n’avons jamais revus. La lumière nous fut retirée de nos yeux. Les envahisseurs savent très bien ce que veut dire de tuer nos jeunes et nos vieux. Ils ne ressentent rien à notre égard. Ils craignent les remous que nous faisons et ce qui est à fleur de peau maintenant. Ils détestent qu’on leur rappelle quel culte assassin ils sont. Et pourtant, avec le souvenir même de ce qu’ils nous ont fait pour avoir ce qu’ils ont, ils planifient toujours de nous éliminer.

Nous avons été totalement en paix durant des milliers d’années entre les nations d’Onowarekeh (Île de la Grande Tortue), jusqu’à ce qu’ils ramènent la guerre. Les envahisseurs sont offusqués que ces souvenirs soient de nouveau rappelées au goût du jour ; alors ils ont imaginé un plan appelé “l’accord d’encadrement” pour nous achever une bonne fois pour toute.

La Nature nous a donné force et courage. Les traîtres nous observent et nous rapportent à l’entreprise coloniale. Nous tirons notre force de qui nous sommes et la donnons à nos enfants, pour leur protection. Les conseils de bandes des nations premières se sont alignées avec les envahisseurs pour les aider à mettre en place leur agenda criminel.

Nous voulons tout ce qui nous a été volé, ces choses qui étaient si chaudes, bien et superbes. Le plan de cet accord d’encadrement pour notre extermination ne se produira jamais.

Le Canada ne célèbrera pas son génocide final planifié. Nous nous aimons les uns les autres. Ils ont essayé de nous prendre ça. La maladie de l’owista a transformé l’amour en mort et destruction, en mépris et en meurtre. Lorsque nous serons attaqués nous tiendrons nos bébés près de nous. Nous ressentirons bonheur, musique et amour. Les envahisseurs vivent une vie d’ombres et d’échos, ne sachant pas s’ils sont eux-mêmes réels. Nos souvenirs sont réels. Les règles et lois de l’entreprise coloniale ne sont que des mensonges. Le futur est dans nos esprits. Nous, Onkwehonweh (habitants originels de l’Ile de la Grande Tortue), ne permettrons jamais que nos esprits soient assassinés.

Aussi longtemps que couleront les élixirs de vie des femmes, nous continuerons notre devoir de création.

= = =

Lectures complémentaires:

Effondrer-les-empires-coloniaux-par-apostasie-collective-de-jo-busta-lally

Paulo_Freire_La_pedagogie_des_opprimes

Aime_Cesaire_Discours_sur_le_colonialisme

Peau_Noire_Masques_Blancs.Frantz_Fanon

Manifeste pour la Société des Sociétés

Comprendre-le-systeme-legal-de-loppression-coloniale-pour-mieux-le-demonter-avec-peter-derrico1

Comprendre-le-systeme-legal-doppression-coloniale-pour-mieux-le-demonter-avec-steven-newcomb1

Effondrer le colonialisme

Meurtre par décret le crime de génocide au Canada

Un_manifeste_indigène_taiaiake_alfred

kaianerekowa Grande Loi de la Paix

La Grande Loi du Changement (Taiaiake Alfred)

si-vous-avez-oublie-le-nom-des-nuages-vous-avez-oublie-votre-chemin

Païens en terre promise, décoder la doctrine chrétienne de la découverte

Guerre impérialiste au Moyen-Orient: Les Yanks mettent les Pasdarans sur liste terroriste… L’Iran inscrit l’armée d’occupation yankee au MO sur sa liste terroriste

Posted in 3eme guerre mondiale, actualité, colonialisme, guerre iran, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, ingérence et etats-unis, neoliberalisme et fascisme, politique et lobbyisme, résistance politique, terrorisme d'état with tags , , , , , , , on 9 avril 2019 by Résistance 71

Il y a du « faux-drapeau » dans l’air, rappelons-nous ce que transparaissait il y a peu… (Résistance 71 )

 

Les Etats-Unis placent les Gardiens de la Révolution Iranienne sur leur liste anti-terroriste et veulent empêcher l’achat du pétrole iranien

 

Al Manar

 

8 avril 2019

 

url de l’article: http://french.almanar.com.lb/1315382

 

Les Etats-Unis ont haussé d’un cran leur offensive contre la république islamique d’Iran.

Comme l’avait annoncé le New York Times le samedi dernier, ils ont officiellement placé les Gardiens de la Révolution iraniens sur leur liste des organisations « terroristes » étrangères.

Cette mesure « sans précédent », « est une reconnaissance du fait que l’Iran n’est pas seulement un Etat soutenant le terrorisme, mais que les Gardiens participent activement, financent, et promeuvent le terrorisme », a précisé le président américain Donald Trump qui a annoncé en personne cette décision ce lundi 8 avril.

Est surtout concernée par cette désignation, selon le président américain, la force al-Qods, unité d’élite des Gardiens de la Révolution.

Branche extérieure des Gardiens de la révolution, elle soutient les forces de l’Axe de la résistance au Moyen-Orient, avec le consentement de leur gouvernement. Comme c’est le cas avec les troupes du président syrien Bachar al-Assad ou les forces populaires irakiennes du Hachd al-Chaabi qui ont combattu Daech ainsi que le Hezbollah au Liban.

Cette décision « augmentera significativement l’échelle et la portée de notre pression maximale contre le régime iranien », précise le président américain, qui ajoute: « Si vous faites affaire avec les Gardiens de la révolution, vous financez le terrorisme ».

Directement après cette annonce, le secrétaire d’état américain Mike Pompeo a appelé les banques étrangères à couper tout lien avec les Gardiens de la Révolution.

En même temps, l’émissaire spécial américain Brian Hook a annoncé le renforcement des sanctions américaines, de sorte qu’elles ne se contenteront pas de viser le secteur de l’exportation du pétrole iranien mais empêcheront son achat.

Le but étant d’empêcher l’Iran d’avoir de l’argent en échange de son pétrole, à l’instar de ce qui s’était passé avec l’Irak, lors de l’application du programme connu sous l’appellation « Pétrole contre nourriture ».

Selon le magazine des renseignements américains Janes, cette démarche viserait à réduire la masse monétaire de l’Iran, dans le but de pousser les iraniens à la sédition contre le pouvoir. Ce sont les institutions étatiques qui devraient mener la marche, en entrainant le gouvernement iranien dans le défaut de paiement de salaires.

Pour sa part l’Iran s’est préparé pour riposter à cette décision.

Dimanche, son Parlement s’est mis à élaborer un projet de loi en urgence qui classera les troupes américaines sur la liste des groupes terroriste iranienne, au même titre que Daech, et dès que les Américains mettront les Gardiens sur leur liste. C’est aussi la première fois que l’armée américaine est classée comme organisation terroriste par un pays.

Une fois la décision prise, les forces américaines au Moyen-Orient pourraient devenir la cible des Gardiens de la révolution, appréhendent des responsables américains qui refusent cette décision.

= = =

L’Iran place les troupes américaines sur sa liste des groupes terroristes au même titre que Daesh

 

Al Manar

 

8 avril 2019

 

url de l’article: http://french.almanar.com.lb/1314139

 

Le Parlement iranien a promis dimanche de riposter à la décision attendue des Etats-Unis de placer les Gardiens de la Révolution iraniens sur la liste des organisations « terroristes ».

« Nous avons élaboré un projet de loi en urgence et dès que les Américains mettront les Gardiens sur leur liste, nous classerons les troupes américaines sur la liste des groupes terroristes au même titre que Daech », a dit Heshmatollah Falahatpisheh, chef de la commission parlementaire des Affaires étrangères et de la sécurité nationale, cité par dimanche l’agence Isna.

Selon le Wall Street Journal, Washington annoncera sa décision lundi sur les Gardiens de la Révolution islamique (Pasdaran), une armée idéologique créée en 1979 dans le but de protéger la Révolution iranienne des menaces étrangères et intérieures. Leur poids politique et économique est considérable en Iran.

Leur unité d’élite, la force Qods, est une branche extérieure qui soutient les forces de résistance dans la région.

« Nous devons riposter », a répété M. Falahatpisheh alors qu’une déclaration signée par la majorité des députés proclame que « toute atteinte à la sécurité nationale et aux forces armées de la République islamique est une ligne rouge ».

Guerres impérialistes et terrorisme d’état: les mutants Daesh / Al CIAda rejetons d’un Wahhabisme perfusé d’impérialisme occidental…

Posted in actualité, colonialisme, guerre iran, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, ingérence et etats-unis, média et propagande, N.O.M, politique et lobbyisme, politique et social, politique française, résistance politique, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , , , , on 28 mars 2019 by Résistance 71

.. au service de la pure fabrication néo-conservatrice du « choc des civilisations » afin de mener le monde au chaos géniteur de leur Nouvel Ordre Mondial. Un outil de plus pour un génocide planétaire organisé.

~ Résistance 71 ~

 


Daesh et ses sponsors + Royaume-Uni et France

 

Al Qaïda et Daesh enfants du Wahhabisme

 

Youssef Hindi

 

Mai 2015

 

Source:

https://youssefhindi.fr/2015/05/02/al-qaida-et-daech-enfants-du-wahhabisme/

 

Le Moyen-Orient, région traversée par les grands empires depuis l’Antiquité et où convergent les destinées du monde, a vu naître Daech, fils d’Al-Qaïda et de la CIA et petit-fils du wahhabisme. Cette entité qui paraît surgir du néant offre un spectacle apocalyptique dont l’humanité ne voit pas les coulisses.

Pour comprendre la démence sanguinaire de Daech, nous devons remonter aux origines du wahhabisme, cette doctrine que l’islamologue Jean-Michel Vernochet a identifiée comme étant un véritable « contre-islam » ayant pour vocation de détruire la religion musulmane de l’intérieur. Les massacres de masse, les destructions, la rage meurtrière de ces hordes téléguidées depuis Riyad, Doha et Washington et assistées par Tel Aviv, contre la Libye, la Syrie et l’Irak, ont donc une cause et une finalité autant politiques qu’eschatologiques.

C’est au père du wahhabisme qu’il faut d’abord s’intéresser pour comprendre l’entité à laquelle le monde fait face aujourd’hui. Le prédicateur Mohamed ibn Abd al-Wahhab (1703-1792) fut en son temps accusé d’être un innovateur, un égaré, un athée et un faux prophète, ceci par les plus grands savants et docteurs contemporains de l’imposteur, autant sunnites que chiites. Ils lui dénièrent le statut de savant mujtahid – l’aptitude exégétique -, ayant constaté l’insuffisance de sa maîtrise des sciences islamiques.

Or, la doctrine instituée par Abd al-Wahhab est simple, elle se résume à l’excommunication et au meurtre de tous les musulmans, sunnites et chiites, tombant sous l’accusation arbitraire d’idolâtrie, autrement dit de mécréance.

Néanmoins, Abd al-Wahhab seul n’aurait jamais pu élever sa doctrine de bédouin au-delà d’une secte éphémère sans l’aide de la tribu des Séoud avec qui il fit alliance pour conquérir l’Arabie devenue à présent la propriété personnelle des Séoud, ceci après l’institution du wahhabisme comme doctrine officielle de leur royaume. Un royaume qui n’aurait jamais vu le jour en 1932 sans le soutien actif des Britanniques durant et après la Première Guerre mondiale.

Le wahhabisme n’aurait pas, non plus, connu son essor actuel sans l’aide des États-Unis qui, en 1945, ont passé un pacte maléfique avec les Séoud : « Le pétrole contre une indéfectible protection armée. » Cet or noir qui, pompé par les majors anglo-américaines, a financé l’expansion du wahhabisme à travers le monde, notamment par des canaux prestigieux tels une chaire universitaire à Harvard ou des médias d’influence planétaire tels Al-Jazira. Le wahhabisme n’a pu développer son pouvoir de nuisance que grâce au soutien et à la bénédiction du monde anglo-protestant.

Au reste, le wahhabisme, doctrine pauvre, à l’origine destinée à des bédouins incultes, ne put accéder aux élites urbaines sans connaître une transformation adaptative. C’est ainsi qu’apparaît, dans la seconde moitié du XIXe siècle, le réformisme islamique : le pendant libéral du wahhabisme qui va, en 1928, donner naissance aux Frères musulmans.

Nous avons là un wahhabisme « de gauche » utile à diluer l’islam traditionnel, dans une modernité délétère. Le réformisme islamique forme ainsi, avec le wahhabisme, deux faces d’une même pièce se complétant l’une et l’autre, soit une hérésie à deux visages suivant la dialectique infernale existant entre le capitalisme ultra et le communisme totalitaire.

Il n’est pas étonnant, alors, de voir aujourd’hui se bousculer les héritiers du courant réformiste à l’instar du Turc Erdoğan, pour apporter le poison sous forme de remède à cette maladie mortelle qui a frappé l’islam et qu’ils ont tant de mal à appeler par son nom : le wahhabisme. Le réformisme islamique à la façon des Frères musulmans et le wahhabisme séoudien et qatari sont des frères siamois… dont l’opposition apparente constitue, en vérité, cette synthèse dévastatrice que l’on voit à l’œuvre en Syrie, en Irak, au Yémen et dans les banlieues de l’Occident.

= = =

Voir notre dossier « Al CIAda »