Archive for the Internet et liberté Category

Technologie et Nouvel Ordre Mondial: Les antennes 4 et 5G, nanotechnologie et puce RFID…

Posted in actualité, altermondialisme, colonialisme, documentaire, guerres hégémoniques, ingérence et etats-unis, Internet et liberté, média et propagande, militantisme alternatif, N.O.M, neoliberalisme et fascisme, politique et lobbyisme, politique et social, politique française, résistance politique, santé et vaccins, science et nouvel ordre mondial, sciences et technologies, technologie et totalitarisme, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , on 12 mai 2018 by Résistance 71

Les grandes lignes de ce développement technologique du Nouvel Ordre Mondial et de sa dictature technologique avaient déjà été décortiquées dans ce documentaire (à notre avis son meilleur et de loin) d’Alex Jones en 2007: “End Game, Blueprint for Global Enslavement” ; du temps où A. Jones était encore pertinent et avant qu’il ne se vende pour continuer d’exister.

La vidéo de “End Game” en VOSTF:

https://www.youtube.com/watch?v=deLDJhK8Ny4

~ Résistance 71 ~

“Un corps scientifique auquel on aurait confié le gouvernement de la société finirait bientôt par ne plus s’occuper du tout de science, mais d’une toute autre affaire ; et cette affaire, l’affaire de tous les pouvoirs établis, serait de s’éterniser en rendant la société confiée à ses soins toujours plus stupide et par conséquent plus nécessiteuse de son gouvernement et de sa direction.”

~ Michel Bakounine ~

 

Les micro antennes relais indécelables 4G et 5G de l’ANFR s’installent partout en France pour préparer l’agenda 21  et ses compteurs linky, smart cities, voitures intelligentes, la transhumanisation et la puce RFID sous cutanée (peut-être déjà dans les vaccins)

 

Source anonyme

 

12 mai 2018

 

L’ANFR installe des micro antennes relais 4G (4ème génération) pour les compteurs intelligents sans que les français s’en aperçoivent  car elles sont faciles à camoufler pour cacher aux français qu’ils sont déjà dans une smart grid big brother

l’ANFR installera aussi des micro antennes relais 5G super camouflés dans le paysage urbain sans que les français s’en aperçoivent en 2020 

Toutes ces micro antennes relais 4G et 5G sont faits super petits exprès pour être camouflés facilement dans le paysage urbain et pour empêcher les français de réclamer leur enlèvement (car si on ne sait pas où se trouvent les antennes relais, on aura du mal à les dénoncer), et les micro antennes relais 4G seront transformés en micro antennes relais 5G en 2020 pour préparer le puçage des êtres humains

Les paysans sont déjà obligés de pucer leurs animaux d’élevage sous peine de sanctions financières

https://jefklak.org/vivant-ne-sera-puce/

http://section-ldh-toulon.net/pucage-des-moutons-pucage-des.html

http://contrelepucage.free.fr/

Les citadins obligés de pucer leurs toutous

https://wamiz.com/chats/actu/puce-electronique-obligatoire-pour-vos-animaux-des-2011-1146.html

Les multinationales de puces RFID vendent des milliards de merdes de puces RFID https://www.planetoscope.com/electronique/1482-production-mondiale-de-puces-rfid.html et ne sont pas près de s’arrêter car tout est prétexte au puçage pour pouvoir vendre leurs merdes de puces RFID à tout prix  et faire grimper leur chiffre d’affaire, et pour tracer les objets, animaux et dans l’année 2030 ce sera les humains, voilà pourquoi ils préparent l’ère transhumaniste en faisant planter des micro antennes relais 4G ou 5G partout.

L’ANFR impose partout la 4G qui est 30% plus cher que la 3G 

https://www.latribune.fr/technos-medias/telecoms/20121023trib000726672/les-forfaits-mobiles-4g-plus-chers-de-10-a-20-que-la-3g-en-grande-bretagne-.html

et pourtant, les français ne perçoivent aucune différence entre la 3G et la 4G

http://www.lesmobiles.com/actualite/15482-plus-d-un-francais-sur-deux-ne-percoit-pas-de-difference-entre-3g-et-4g.html

La 4G c’est donc pour permettre les objets connectés (compteurs intelligents)

la 5G prochaine étape c’est pour permettre les humains connectés (transhumanisés) et également les objets connectés big brother (voitures intelligentes de Google, robots tueurs, drones tueurs, maison intelligente qui vous empêche de sortir avec sa porte intelligente 

https://www.francoischarron.com/deverrouiller-sa-porte-avec-son-telephone-intelligent-et-sa-serrure-kevo/-/RxGkae4duc/ et ses fenêtres intelligentes https://www.tomsguide.fr/actualite/fenetre-intelligente,47607.html piratés à distance comme les gosses de Mary Poppins enfermés dans le placard magique)

Vidéo de micro antennes relais 4G camouflés sur un abribus à Annecy

https://videos2.next-up.org/ANFR_Experimentation_Annecy.html

photos d’antennes relais 4G

http://blogwifi.fr/wp-content/uploads/2013/12/4g_monwifi.png

http://img.clubic.com/08026480-photo-4g-logo-antenne-relais-frequences.jpg

schéma de la micro antenne relais 4G

https://www.monpetitforfait.com/telephonie-mobile/22181-micro-antennes-4g-test

http://www.itabnav.fr/1108-large_default/kit-wifi-hotspot-34g-petite-antenne.jpg

photo d’une micro antenne relais (voir en haut à droite en agrandissant l’image)

http://www.next-up.org/images/ANFR_experimentation_micro_antennes_relais_abribus_Imperial_Annecy_1920_v11_02_2017_DSCN6969.jpg

Les abribus vont accueillir les premières « micro-antennes » 4G, l’ANFR souhaite expérimenter les « micro-antennes ». Une première expérimentation va viser les abribus. photo de l’antenne relais 4G http://images.frandroid.com/wp-content/uploads/2017/01/abribus1.png

http://www.frandroid.com/telecom/406662_les-abribus-sont-accueillir-les-premieres-micro-antennes-4g

https://lafibre.info/4g-orange/4g-lanfr-lance-une-experimentation-dimplantation-de-micro-antennes/

photo d’une micro antenne 5G

http://www.phonandroid.com/5g-voici-quoi-ressembleront-antennes-installees-partout-ville.html

antennes relais dissimulées en fausses cheminées

http://filterman.esy.es/gsm-253_lorient_charles_de_gaulle-b.jpg

La 4G est donc une arnaque financière qui sert à financer la 5G big brother (la 4G et la 5G se ressemblent, ce sont tous deux des micro antennes super polluantes qui peuvent être collés sous vos fenêtres sans que vous le sachiez http://web.next-up.org/email.php?id=7537&cv=nMmelMym0RyrLwFfsCgp&xid=Tk7LBj10TqcHwBLOvJuQ&jid=rliHn40k92925JcM3bJU&eid=combalinky%40yahoo.fr&code=IhTRBdxFMe&idenv=7531) qui elle coûtera tellement cher, que seuls ceux qui ont les moyens pourront avoir accès à internet. De plus les opérateurs qui déploient la 5G disent qu’ils mettront fin à la neutralité du net, ce qui signifie que les français devront payer pour chaque site qu’ils souhaitent visiter sur internet. 

Donc l’accès au savoir sera perturbé à travers le web.

Rien d’étonnant de la part d’un pays qui veut empêcher ses jeunes d’aller à l’université avec le site Parcours Sup et la loi de sélection qui vise à limiter les places selon les besoins des entreprises https://www.publicsenat.fr/article/politique/universite-le-senat-conditionne-les-capacites-d-accueil-en-licence-aux-debouches. 

Ils ont peur que les jeunes s’auto-forment sur le net après la fermeture des facs aux lycéens, et ont peur que les lycéens puissent créer leurs propres entreprises indépendantes grâce aux connaissances en autodidacte sur le net. Donc non seulement, ils ferment les universités à 90% des lycéens https://www.youtube.com/watch?v=UWCo5mwyKno, mais ils ferment aussi le net pour empêcher les jeunes de s’auto former par eux-mêmes.

Les micro antennes relais 4G  que l’ANFR installe en ce moment en secret dans toutes les villes françaises c’est pour préparer la future installation des micro antennes relais 5G qui permettront les humains pucés transhumanisés contrôlés à distance, les  robots policiers contrôlés à distance dans les villes, les drônes policiers dans les villes, les voitures intelligentes qui peuvent être piratés à distance, les frigidaires intelligents, armoire intelligente, bref le cauchemard des objets et humains connectés quoi….

Alors que les antennes relais 2G et 3G sont de grands poteaux faciles à repérer de plusieurs mètres, il n’en est pas de même pour les micro antennes relais 4G.

Les antennes relais 2G ou 3G n’émettent pas d’ondes quand il n’y a aucune communication,donc elles sont moins polluantes que la 4G qui émet des ondes en permanence 24h/24, 7j/7 même quand personne n’utilise de téléphone portable ou d’internet.

Donc, les antennes relais 4G émettent des ondes en permanence, même si tous les habitants débrancheraient leur live box d’internet, fermeraient leur téléphone portable, bref, il serait quasiment impossible pour un mec qui vit sans objets connectés de vivre sans ondes, avec une antenne relais 4G à côté.

Pour les électro-sensibles, cette invention de micro antennes relais difficilement détectables, c’est pour rendre l’invasion des ondes plus faciles, afin que si les gens ont des cancers,   personne ne puisse  accuser du doigt les antennes relais, donc c’est pour cela que l’ANFR a eu l’idée de créer de micro antennes relais que les habitants ne pourraient pas détecter. 

Ainsi si certains commencent à avoir les effets secondaires d’une proximité d’avec les antennes relais, on vous dira, qui vous prouve que ce sont les antennes relais ? Il n’y en a pas. (bah oui, puisque les micro antennes relais seront super bien camouflés dans le milieu urbain)

Et oui, car Les antennes relais 4G sont de micro antennes faciles à camoufler dans le milieu urbain. Donc qui dit camouflage d’antennes relais, dit camouflage de preuves que ce sont les antennes relais qui provoqueront le cancer des habitants :

« Le but de cette expérience est simple : tester la capacité des micro-antennes à suppléer les antennes principales (ici on parle du remplacement des antennes relais 2G ou 3G par les micro antennes relais super polluantes 4G). Afin de pallier les défaillances de la couverture 4G sur le territoire, l’Agence Nationale des Fréquences envisage d’utiliser le mobilier urbain. Les petites antennes 4G devraient effectivement, à terme, être disposées sur les abribus et panneaux publicitaires par exemple. »

https://www.monpetitforfait.com/telephonie-mobile/22181-micro-antennes-4g-test

l’ANFR a par exemple camouflé de micro antennes relais 4G en les intégrant sur les abribus JC Decaux à Annecy.  le problème est que les personnes dans l’abribus ont carrément leurs têtes juste sous les micro-antennes relais camouflées dans un cylindre en matériaux composite, dont le couvercle du dessus et le fond sont eux aussi en matériaux composite pour bien laisser passer les ondes.Ces micro antennes relais 4G émettent des ondes supérieurs à ce qui est conseillé par la directive européenne. Donc pollution électromagnétique cancérigène et invisible pour les habitants. 

https://videos2.next-up.org/ANFR_Experimentation_Annecy.html

Dans un deuxième temps ces micro-antennes relais ont vocation d’être modifiées en 5G pour la nouvelle société du tout contrôle des individus dans la ville intelligente voulu par les oligarques.

Cette expérimentation sous couvert d’amélioration du très haut débit mobile s’inscrit dans la perspective du passage à la 5G en dizaines de Giga Hertz pour une très forte augmentation des connexions et des débits nécessaires notamment pour les connectivités de la télévision sur mobile, des téléchargements, des voitures autonomes, de la prolifération exponentielle de tous les objets connectés ainsi que les puces RFID présentes sur les personnes souvent à leur insu.

https://videos2.next-up.org/ANFR_Experimentation_Annecy.html

La 5G tout comme la 4G sont des micro antennes relais, c’est à dire des cellules intelligentes camouflés partout  dans le mobilier urbain (abribus, mur d’immeubles en dessous des fenêtres des habitants, sur les murs des magasins, etc… pour contrôler les humains transhumanisés (pucés) et les objets connectés, et maisons intelligentes.

https://www.wedemain.fr/Comment-la-5G-va-nous-faire-basculer-dans-le-monde-de-l-internet-des-objets_a1857.html

Sous prétexte d’améliorer les services d’internet, l’ANFR Installe des micro antennes relais 4G partout. Mais les français s’aperçoivent  bien que la 4G n’est pas du tout nécessaire, et préfèrent la 3G

http://kulturegeek.fr/news-41440/passage-3g-4g-plus-francais-voit-aucune-difference-dusage

Alors pourquoi l’ANFR insiste tellement pour installer des micro antennes relais 4G alors que les français n’en ont pas besoin ?

Tout simplement parce que l’installation de la 4G c’est pour préparer l’arrivée de la 5G nécessaire pour suivre les humains pucés avec la puce RFID  avec l’agenda 21 des villes intelligentes. 

Puçage RFID humain désormais en France. La démocratie est mal barrée…

http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/pucage-rfid-humain-desormais-en-168537

La France veut copier le modèle économique suédois

http://www.lemonde.fr/idees/article/2013/01/10/vive-le-modele-suedois_1815026_3232.html

La Suède sans argent liquide à partir de 2021

https://challenge-news.com/fr/actualit%C3%A9s/billet/la-su%C3%A8de-sans-argent-liquide-%C3%A0-partir-de-2021-mythe-ou-r%C3%A9alit%C3%A9.html (article censuré)

Un complexe de bureaux high-tech suédois a proposé aux salariés des entreprises locataires de se faire implanter des puces RFID pour passer les portillons de sécurité, utiliser les photocopieurs et même payer leurs consommations à la cafétéria.

https://www.lemondeinformatique.fr/actualites/lire-des-puces-rfid-greffees-dans-la-paume-de-salaries-suedois-60182.html

La Suède bénéficie d’un des réseaux 4G les plus étendus du monde occidental

http://www.expat.com/fr/guide/europe/suede/13427-telephone-et-internet-en-suede.html

Dans tous les pays où la 4G est déployée comme la Suède, il y a déjà le puçage des êtres humains qui est constaté.

Il faut donc empêcher le déploiement des micro antennes de la 4G et la 5G en France si on veut empêcher le puçage des êtres humains.

Cela sert à rien d’attendre qu’ils viennent installer les micro antennes relais 4G ou 5G, elles sont petites et camouflables dans le mobilier urbain (murs d’immeubles, abribus), donc personne ne s’en apercevra de leur installation, faudrait les faire refuser par avance.

« Comment remettre en cause la légitimité d’une installation d’antenne-relais ?

1. Se réunir en collectif ;

2. Ecrire au maire de sa commune le courrier suivant, accompagné des pièces jointes fournies ;

3. Organiser une réunion publique d’information sur la toxicité actuelle des antennes-relais de téléphonie mobile ;

4. Convier les riverains, les responsables politiques locaux ainsi que la presse 

https://www.robindestoits.org/Comment-remettre-en-cause-la-legitimite-d-une-installation-d-antenne-relais_a230.html

Sans compter que Internet deviendra super chère avec la 5G, 5G= dictature, car les opérateurs veulent la fin de neutralité du d’internet avec la 5G, donc compteurs intelligents= dictature 

Internet n »est pas gratuit. Pire encore, Internet est de plus en plus cher déjà avec la 4G. 

Et avec la 5G, ce sera  la fin de l »internet illimité pour tous

http://www.leparisien.fr/une/internet-vers-la-fin-de-l-acces-illimite-pour-tous-21-08-2011-1573112.php

« La 5G (La 5ème génération de standard pour la téléphonie mobile) est

susceptible de mettre fin à la connexion « gratuite » à Internet que permet

aujourd’hui le Wifi, par exemple. Le bluetooth, le Wi-Fi, la 4G… Tout serait

fusionné en un seul réseau, dont l »accès, évidemment, serait tarifé. »

https://www.wedemain.fr/Comment-la-5G-va-nous-faire-basculer-dans-le-monde-de-l-internet-des-objets_a1857.html

Les opérateurs veulent même augmenter le prix, avec l »avènement de la 5G et

mettent fin à l »internet illimité à partir de 2020. La fin de l »internet

illimité rendra impossible toute consultation pour les citoyens de leur

consommation d »électricité.  « La 5G (La 5ème génération de standard

pour la téléphonie mobile) est susceptible de mettre fin à la connexion

« gratuite » à Internet que permet aujourd’hui le Wifi, par exemple.  Tout serait fusionné en un seul réseau, dont l »accès, évidemment, serait tarifé. »

https://www.wedemain.fr/Comment-la-5G-va-nous-faire-basculer-dans-le-monde-de-l-internet-des-objets_a1857.html

Les compteurs intelligents et les villes intelligentes menacent la

démocratie. Pourquoi ? Parce que les opérateurs d »internet 5G qui travaillent

avec les opérateurs d »énergie (électricité, gaz, eau) ont réclamé la fin

de la neutralité du net en 2020 pour l »avènement de la 5G.  Donc CQFD, ville

intelligente= fin de la démocratie

« Les 1% les plus riches pourraient désormais contrôler pour toujours ce que

nous voyons sur le web. C »est l »apocalypse de l »Internet tel que nous le

connaissons. C »est la fin de la promesse démocratique de l »autoroute de

l »information pour tous qu »avaient imaginée les pionniers du world wide web.

 » https://secure.avaaz.org/fr/internet_apocalypse_loc/ 

« Si vous voulez la 5G, il faudra abandonner la neutralité du net disent les opérateurs (ils sont

17 à avoir demandé la fin de la neutralité du net https://www.laquadrature.net/fr/netneutralite-5G-Manifesto, mais curieusement, seuls quelques noms sont montrés dans les médias, ils ont honte de montrer

publiquement qu »ils veulent abolir la neutralité du net Euractiv a même censuré le manifesto des opérateurs demandant la fin de la neutralité du net http://www.euractiv.com/wp content/uploads/sites/2/2016/07/5G_Manifesto.pdf Donc

cela montre que les lobbys veulent cacher qu »ils veulent mettre fin à la

neutralité du net au public.  pour eux la neutralité du Net pourrait remettre

en cause le retour sur investissement de le 5G  Donc 5G= Fin de la démocratie

obligatoire On peut vivre sans 5G.  Mais on ne peut pas vivre en dictature. Donc

dites non à la 5G, et continuez à défendre la neutralité du net!

Voici la liste des 17 opérateurs anti-démocratiques et d »autres entreprises qui ont

réclamé la fin de la neutralité du net avec la 5G: 

-Gavin Patterson, Chief Executive Officer, BT Group plc. 

-Timotheus Höttges, Chief Executive Officer, Deutsche Telekom 

-Hans Vestberg, President and Chief Executive Officer, Ericsson

-Christian Salbaing, Deputy Chairman, Hutchison Whampoa Europe 

-Rupert Pearce, Chief Executive Officer, Inmarsat plc 

-Rajeev Suri, President and Chief Executive Officer, Nokia 

-Stéphane Richard, Chief Executive Officer, Orange 

-Dominique Leroy, Chief Executive Officer, Proximus SA/NV 

-Eelco Blok, Chief Executive Officer, Royal KPN N.V. 

-Karim Michel Sabbagh, President and Chief Executive Officer, SES 

-Allison Kirkby, Group Chief Executive Officer, Tele2 AB 

-Flavio Cattaneo, Chief Executive Officer, Telecom Italia S.p.A. 

-José María Álvarez-Pallete, Executive Chairman & Chief Executive Officer, Telefonica

-Alejandro Plater, Chief Executive Officer, Telekom Austria Group 

-Sigve Brekke, President & Chief Executive Officer, Telenor Group 

-Johan Dennelind, President & Chief Executive Officer, Telia Company 

-Vittorio Colao, Chief Executive Officer, Vodafone Group 

The following companies from the vertical industries express interest in this initiative and are willing to engage in the next phase: 

-Ahlers,

-Airbus Defence & Space, 

-Royal Philips, 

-Siemens AG, 

-Thales Alenia Space 

Pour retrouver la liste , vous cliquez sur cet article

http://www.zdnet.fr/actualites/5g-les-operateurs-europeens-mettent-la-neutralite-du-net-dans-la-balance-39839620.htm ensuite vous cliquez sur  » 5G Manifesto » qui est mentionné dans le début de l »article, un PDF s »ouvre, et la liste identique à celle-ci apparait. C »était super dur de trouver cette liste, car tous les articles ne mentionnaient que quelques opérateurs sur 17 et aucune mention sur les compagnies. D »ailleurs le fait que des compagnies outre que les opérateurs se mêlent de la 5G montrent bien qu »avec la fin de la neutralité de la 5G, il y a un risque de dictature;  « S’il y a une cause importante à défendre pour notre génération, c’est bien la neutralité du net, et il faut s’exprimer avant qu’il ne soit trop tard »

http://www.lecollectif.ca/la-fin-de-la-neutralite-du-net/ 

« La mise en place d »ici 2020 de la 5G en Europe ne pourra se faire qu »au prix de

la fin de la neutralité du net menacent les principaux opérateurs européens,

à commencer par Orange »

http://www.zdnet.fr/actualites/5g-les-operateurs-europeens-mettent-la-neutralite-du-net-dans-la-balance-39839620.htm

Orange qui a demandé la fin de la neutralité du net avec la 5G s »occupe de

gérer les compteurs intelligents d »eau : Orange et Veolia s’unissent

https://www.degroupnews.com/marques/orange-m2o_city-veolia-domotique-materiel

Telefónica qui a demandé la fin de la neutralité du net avec la 5G , sa

filiale Telefonica Business Solutions s »occupe de gérer les données du

compteur Gazpar à distance:  « Telefonica Business Solutions est l »un des

principaux fournisseurs choisis par GrDF pour son projet m2m compteurs

intelligents de gaz.  Cet accord renforce la position de Telefonica en tant que

fournisseur de services de télécommunications vers des multinationales sur le

marché français où le telco a récemment annoncé la création d »une

organisation commerciale conjointe avec Bouygues Telecom pour générer de

nouvelles affaires commerciales en France et à l »international »

https://www.business-solutions.telefonica.com/en/information-centre/news/telefonica-to-provide-m2m-services-to-grdf-s-smart-gas-meter-project/

5G = Fin de la neutralité du net = fin de l »internet illimité= fin de l »internet

démocratique  « La 5G (La 5ème génération de standard pour la téléphonie

mobile) est susceptible de mettre fin à la connexion « gratuite » à Internet que

permet aujourd’hui le Wifi, par exemple. Le bluetooth, le Wi-Fi, la 4G… Tout

serait fusionné en un seul réseau, dont l »accès, évidemment, serait

tarifé. »https://www.wedemain.fr/Comment-la-5G-va-nous-faire-basculer-dans-le-monde-de-l-internet-des-objets_a1857.html

 

Orange qui a demandé la fin de la neutralité du net se lance aussi dans les

villes intelligentes  Orange s »est lancé dans un projet de ville intelligente

au Qatar https://www.presse-citron.net/orange-acteur-smart-city-qatar/  Orange

veut lancer une ville intelligente à Strasbourg et Bordeaux, et contrôler les

données de consommation d »électricité et de gaz. Donc pour connaître ses

données de consommation d »électricité et de gaz via les compteurs

intelligents, vous serez obligé de payer un abonnement supplémentaire à

Orange, qui veut un abonnement plus cher avec la 5G (fin de la neutralité du

net)

http://www.lefigaro.fr/societes/2013/07/08/20005-20130708ARTFIG00552-orange-rend-la-ville-plus-simple-et-plus-intelligente.php

Landys-Gyr qui a été choisi par EDF pour faire les compteurs intelligents linky travaille avec Ericsson qui veut la fin de la neutralité du net avec la 5G

https://www.ericsson.com/en/press-releases/2014/8/1848902-landisgyr-and-ericsson-join-forces-for-smart-meter-reading-in-finland

http://www.landisgyr.com/erdf-chosen-landisgyr-first-step-deployment-linky-meters/

Ericsson qui a demandé la fin de la neutralité du net se lance dans les

villes intelligentes et compteurs intelligents

https://www.mobileworldlive.com/featured-content/home-banner/ericsson-smart-city/

https://wcm.ericsson.net/en/press-releases/2012/8/1634106-elektrilevi-selects-ericsson-for-smart-metering-in-estonia-

Ce sont donc les mêmes qui font les villes intelligentes et qui demandent la fin de la neutralité du net, dont on connaît les dangers pour la démocratie.

Une preuve, que les villes intelligentes c »est pour mettre fin à la démocratie.  Orange qui a demandé la fin de la neutralité du net se met à supprimer le téléphone fixe:

-« La date de l »arrêt complet du téléphone fixe traditionnel pour tous les

clients de la zone bretonne retenue sera fixée ultérieurement, probablement

entre 2019 et 2021

http://bfmbusiness.bfmtv.com/entreprise/pour-orange-la-fin-du-telephone-fixe-classique-debutera-des-2017-997656.html »

– « Pour Orange, la fin du téléphone fixe classique débutera dès 2017  Orange

veut fermer 100.000 lignes téléphoniques fixes par an à partir de 2021″

http://bfmbusiness.bfmtv.com/entreprise/pour-orange-la-fin-du-telephone-fixe-classique-debutera-des-2017-997656.html

Malin ce cher Bilderberg Orange car maintenant comme les gens sont obligés d »être connectés pour se plaindre, donc pour éviter que les gens se plaignent, ils peuvent couper l »internet des gens à distance pour les empêcher d »utiliser le téléphone.  C »est cela la république numérique.

la république numérique est apparemment parfaite, parce que ceux qui veulent se plaindre se

trouvent déconnecté, et comme le web en plus ne sera pas neutre, même s »ils

déposent une pétition, leur voix citoyenne ne sera jamais entendue.

La commission européenne investit 700 millions d’euros pour la 5G

http://www.phonandroid.com/5g-la-commission-europeenne-investit-700-millions-deuros.html

Les Télécoms invitent les opérateurs à augmenter le prix des offres 4G

http://www.clubic.com/pro/actualite-e-business/actualite-519025-lobby-4g.html 

Une preuve supplémentaire donc que le prix de la 5G va augmenter:

L »opérateur SFR augmente les prix de son forfait mobile

http://www.clubic.com/pro/entreprises/sfr/actualite-788682-pourquoi-sfr-interet-augmenter-prix.html

Bouygues -Télécom (le bâtiment et l »opérateur pour les villes

intelligentes)  Bouygues Télécom augmente le tarif de ses forfaits Bbox Nomad

http://www.universfreebox.com/article/33799/Bouygues-Telecom-augmente-le-tarif-de-ses-forfaits-Bbox-Nomad-mais-ajoute-de-la-data

Le mariage de Bouygues-Orange (le bâtiment et l »opérateur pour les villes

intelligentes) va augmenter le prix de l »internet mobile

http://www.universfreebox.com/article/33072/Mariage-Bouygues-Orange-les-prix-ont-augmente-lors-du-passage-de-4-a-3-operateurs-en-Europe-Et-en-France

On voit donc que les villes intelligentes s »accompagnent toujours d »une

hausse des tarif de l »internet. 

Donc on résume : avec la 5G, c »est la fin de la neutralité du net. La 5G

est nécessaire pour les compteurs intelligents et les villes intelligentes.

Donc les villes intelligentes seront construites avec la fin de la neutralité

du net. Et la fin de la neutralité du net c »est la fin de la démocratie. Donc

les compteurs intelligents et les villes intelligentes c »est pour instaurer la

fin de la démocratie.  En plus la 5G sera plus chère et entrainera la fin de

l »internet illimité

https://www.wedemain.fr/Comment-la-5G-va-nous-faire-basculer-dans-le-monde-de-l-internet-des-objets_a1857.html

donc cela empêchera au citoyen lambda pauvre de téléphoner

http://avcparcours1combattant.over-blog.com/2017/05/les-compteurs-intelligents-sont-hors-la-loi-car-les-donnees-inacessibles-car-internet-deviendra-super-chere-avec-la-5g-5g-dictature

le puçage des nourrissons pourrait déjà avoir commencé pour 2018 avec les 11 vaccins en aluminium obligatoire  Les puces RFID sont dissimulés dans les vaccins obligatoires à travers l’aluminium. Voilà pourquoi ils mettent des adjuvants métalliques dans les vaccins, c’est pour le puçage RFID.

Des vaccins connus comme le vaccin contre l’Ebola, la grippe H1N1 auraient déjà des puces RFID. sources

https://www.express.co.uk/news/science/614168/Secret-plan-inject-ALL-ID-chips-vaccination-program-Simon-Parkes-conspiracy-theory

http://loveforlife.com.au/content/09/09/15/microchip-implants-ready-be-used-swine-flu-vaccines-chip-located-tip-needle

https://www.inquisitr.com/1556644/rfid-chips-will-be-in-ebola-vaccines-is-this-true/

http://www.abovetopsecret.com/forum/thread494936/pg1

https://youtu.be/w_S8NyT13Uc

https://www.naturalnews.com/027093_vaccine_RFID_flu.html

vaccins obligatoires, puces RFID et camps FEMA aux USA 

http://www.prepperfortress.com/are-you-ready-for-force-vaccines-rifd-chips-and-fema-camps/ (article censuré)

« Combien de temps faudra-t-il aux gouvernements et aux grandes entreprises pharmaceutiques pour immerger des nanopuces à l’intérieur des vaccins pour étiqueter et surveiller les populations mondiales ?

Doug Dorst, microbiologiste et critique en matière de vaccins dans le sud du Pays de Galles, affirme que ces progrès de nanotechnologie ont un immense attrait pour les fabricants de vaccins. « Les entreprises de biotechnologie et leurs chercheurs ont rapidement orienté la plupart des initiatives de financement vers la nanotechnologie afin d’accroître la puissance de leurs vaccins « , a-t-il dit. Si les nanotechnologies  à l’intérieur des vaccins peuvent être amenés à cibler ou à envahir des cellules spécifiques, ils pourraient atteindre leur but à un rythme accéléré par rapport aux vaccins conventionnels. « Selon le côté du débat sur les vaccins, pour ou contre, les nanorobots à l’intérieur des préparations vaccinales pourraient faire progresser leur efficacité de façon exponentielle en améliorant considérablement ou en détruisant l’immunité, selon leur conception « , a-t-il ajouté.

La Russie a récemment annoncé la construction d’une nouvelle usine de fabrication qui produira strictement des nano-vaccins. » Donc la Russie aussi est pour la puce RFID dans les vaccins (nano particules dans les vaccins) https://fr.sputniknews.com/russie/20090727122476244/

Toutes ces avancées nanotechnologiques soulèvent de nombreux problèmes et préoccupations concernant la toxicité et l’impact environnemental des nanomatériaux, et leurs effets potentiels sur la médecine, l’économie mondiale, ainsi que la spéculation sur la surveillance du gouvernement. Ces préoccupations ont conduit à un débat entre les groupes de défense et les gouvernements sur la nécessité d’une réglementation spéciale de la nanotechnologie. 

https://preventdisease.com/news/09/100509_injectable_nano_microchips.shtml

« Sans surprise, les pays scandinaves et les pays baltes devraient être les premiers à proposer un réseau 5G opérationnel. La Norvège, la Suède, la Finlande, l’Estonie et la Lettonie feraient partie des premiers pays qui accueilleront la 5G en Europe. 

Le Royaume-Uni, la France, l’Allemagne, la Suisse, l’Italie, la République Tchèque, la Hongrie, la Bosnie et la Serbie devraient suivre – probablement courant 2019 ou début 2020, tous ces pays ayant déjà confirmé leurs plans de commercialisation d’un réseau 5G. »

http://geeko.lesoir.be/2018/03/02/5g-les-pays-qui-devraient-accueillir-la-5g-en-premier-en-europe/

A 08’30 https://youtu.be/RPfHdlbzb-U, Jacques Attali lance : « on peut imaginer que chaque individu accepte, volontairement ou sans le savoir, une puce en lui, qui contiendrait tout un tas d’information sur lui qui permettrait à la fois de payer tout, de tout savoir…  ». Je le redis tellement cela semble sur-réaliste : chaque individu acceptera, volontairement ou sans le savoir, une puce en lui. (sans le savoir, donc c’est par le service médical qu’il y aura le puçage obligatoire, vu que les médecins font la loi sur les patients)

Et le pire, c’est qu’une fois lancé, Jacques Attali ne s’arrête plus le bougre… Il propose de pucer les immigrés histoire que l’on sache précisément où ils se trouvent (faudrait pas non plus les perdre ceux là !), pucer les prostituées (peut être en vue d’une application I-Phone « trouver ta p@#e » ?), pucer les bébés, pucer les séniles (oui, oui, il veut pucer les vieux, au cas où ils ne sauraient plus où ils se trouveraient), bref, il veut pucer tout le monde. Le principal argument étant toujours la sécurité, on a droit à un ramassis d’arguments jouant sur les peurs.

L’objectif avoué que nous décrit ici M. Attali, conseiller apprécié de nos élites, n’est rien de moins que le contrôle total et absolu sur le bétail humain. En effet, aujourd’hui ce sont les chiens et les vaches qui sont « pucés », mais demain?

Car oui, demain, pour être membre de la société occidentale, pour avoir accès à des soins donc, avoir des droits, un emploi, payer ses factures, il faudra peut-être accepter une laisse virtuelle accrochée à notre cou. Une laisse indécrochable car synonyme de vie.

Ce projet d’avenir n’est peut-être pas si lointain qu’il y paraît, car aujourd’hui certains employés d’entreprises à travers le monde ou certains citoyens (notamment aux Etats-Unis) sont déjà contraints d’accepter cette identification perpétuelle, ce traçage permanent.

http://www.cercledesvolontaires.fr/2013/09/20/jacques-attali-et-la-puce-rfid-la-vrai-liberte-sera-le-droit-de-ne-pas-etre-branche/

Comment la 5G va nous faire basculer dans le monde de l’internet des objets

La marque de la Bête arrive en France, tous les salariés en France seront pucés qu’importe le candidat qui sera élu

Il y a un mois avant le premier tour des élections présidentielles, ils ont posté une vidéo satanique , où ils parlent d’encourager les entreprises à pucer leurs salariés ! 

le titre de la vidéo c’est  » remplacer les badges par des puces rfid sous cutanées » 

http://www.dailymotion.com/video/x5fwrti_doit-on-remplacer-les-badges-par-des-puces-rfid-sous-cutanees_news 

Ils veulent des salariés à 2 vitesses, ceux qui auront accepté la puce RFID sous-cutanée auront plus de droits sociaux que les autres! 

http://www.alterinfo.net/La-marque-de-la-Bete-arrive-en-France-tous-les-salaries-en-France-seront-puces-qu-importe-le-candidat-qui-sera-elu_a130208.html

5G en 2020= Robots en masse= chômage= revenu de base= fin du Cash

«  Qu’est-ce qui permettra l’utilisation des robots intelligents policiers tueurs en masse ? Réponse le Cloud robotique qui sera fait avec la 5G »

https://www.ericsson.com/res/thecompany/docs/publications/ericsson_review/2016/etr-5g-cloud-robotics.pdf (article censuré)

Les crimes des robots sur la population resteront impunis

http://www.liberation.fr/futurs/2015/07/28/intelligence-artificielle-danger-reel_1355397

Emmanuel Macron est pour le revenu de base

https://soundcloud.com/revenudebase/emmanuel-macron-le-revenu-universel-est-une-idee-qui-minteresse-bourdin-direct

Le mouvement transhumaniste français est pour le revenu de base universel

https://iatranshumanisme.com/2017/02/03/le-revenu-de-base-un-outil-pour-construire-le-xxie-siecle-comment-le-financer/

On peut voir que tous les pays qui veulent mettre fin bientôt au cash se sont déjà mis au revenu de base universel :

– Le Québec qui veut la fin du cash, veut aussi le revenu de base universel

https://www.ledevoir.com/economie/actualites-economiques/462310/vers-un-quebec-sans-argent-liquide

https://fr.express.live/2016/02/02/le-revenu-universel-apres-la-finlande-le-quebec/

– La Finlande qui veut la fin du cash en 2029, veut aussi le revenu de base universel

https://yle.fi/uutiset/osasto/news/bank_of_finland_predicts_country_will_be_cash-free_by_2029/8689417

http://www.liberation.fr/planete/2015/12/09/la-finlande-prete-a-experimenter-un-revenu-universel_1419464

– Le Canada qui veut la fin du cash, veut aussi le revenu de base universel

Le Canada sera sans argent liquide avant les Etats-Unis https://www.huffingtonpost.ca/2012/08/28/canada-cashless-society_n_1837085.html

En 2014, les Canadiens n’utilisaient le Cash que pour 10 % des transactions : le Canada est prêt pour la fin du Cash 

http://www.canadianbusiness.com/eco (article censuré)

Le Canada introduit le Revenu de Base Universel en mars 2016 

https://www.attn.com/stories/6395/canada-basic-income-program

Un sondage dit que Les Canadiens sont favorables à la fin du Cash pour fin 2016 

http://news.nationalpost.com/news/canada/will-2016-mark-the-end-of-cash-growing-number-of-canadians-find-theres-no-reason-to-carry-bills

• La Suède veut la fin du cash pour 2021 https://challenge-news.com/fr/actualit%C3%A9s/billet/la-su%C3%A8de-sans-argent-liquide-%C3%A0-partir-de-2021-mythe-ou-r%C3%A9alit%C3%A9.html (article censuré) et la Suède expérimente le revenu de base en 2015

http://lerassemblement2015.fr/?s=su%C3%A8de (article censuré)

la 5G connectera machine-humain, les robots avec la 5G seront plus intelligents et observeront le comportement humain (bientôt le patron pourra être un robot ) 

https://www.forbes.com/sites/huawei/2016/06/14/when-your-colleague-is-a-robot-how-5g-will-connect-humans-and-machines-in-tomorrows-factories/#5d14422b136f%C2%A0

La Chine, les USA, Singapour préparent le puçage RFID humain par le tatouage RFID humain

Le tatouage puce RFID fabriqué par des chercheurs de Chine, des USA, et Singapour : 

« La technologie de la microélectronique, appelée système électronique épidermique (EES), a été développée par une équipe internationale de chercheurs des États-Unis, de Chine et de Singapour, et est décrite dans la revue Science. «C’est une technologie qui brouille la distinction entre l’électronique et la biologie», 

« Notre objectif était de développer une technologie électronique qui pourrait s’intégrer avec la peau d’une manière mécaniquement et physiologiquement invisible pour l’utilisateur. » 

Le patch pourrait être utilisé au lieu d’électrodes volumineuses pour surveiller l’activité du cerveau, du cœur et des tissus musculaires et lorsqu’il est placé sur la gorge, il permettait aux utilisateurs d’utiliser un jeu vidéo activé par la voix avec une précision supérieure à 90%. 

Moins de 50 microns d’épaisseur – légèrement plus minces que les cheveux humains – les dispositifs sont capables d’adhérer à la peau sans colle ou matière collante. « Les forces appelées interactions van der Waals dominent l’adhésion au niveau moléculaire, de sorte que les tatouages électroniques adhèrent à la peau sans colles et restent en place pendant des heures », a déclaré l’étude. L’ingénieur de l’Université Northwestern Yonggang Huang a déclaré que le patch était «aussi doux que la peau humaine». 

Rogers et Huang ont travaillé ensemble sur la technologie pour les six dernières années. 

Sources https://vigilantcitizen.com/latestnews/electronic-skin-tattoo-with-rfid-technology-to-facilitate-monitoring/ 

http://www.lesmotsontunsens.com/un-tatouage-qui-met-la-puce-rfid-a-l-oreille-ou-ailleurs-10979 

http://science.sciencemag.org/content/333/6044/830.summary 

http://www.alterinfo.net/La-Chine-les-USA-Singapour-preparent-le-pucage-RFID-humain-par-le-tatouage-RFID-humain_a129453.html

Comme faux semblant on nous fait croire que c’est pour les jeux vidéos pour que au final l’être humain est obliger de se pucer sous peine de privation de liberté… l’état français veut déjà essayer de nous obliger à vacciner nos nourrissons…

http://lesmoutonsrebelles.com/la-chine-les-usa-singapour-preparent-le-pucage-rfid-humain-par-le-tatouage-rfid-humain/

les robots auront bientôt les mêmes droits sociaux que les hommes:

Voici une proposition de loi qui sera discuté en décembre 2016 au parlement Européen  pour « faire accepter les Robots comme des personnes électroniques et qui devraient avoir droit eux aussi à une sécurité sociale. »

https://fr.express.live/2016/07/11/employeurs-devraient-payer-cotisations-sociales-de-leurs-robots/

Contrôle des robots avec la 5G https://youtu.be/xGpz792DP4c

Les antennes relais 5G seront invisibles car incrustés dans les murs urbains sous forme de cellules intelligentes avec l’utilisation de l’imprimerie 3D.

      Il sera donc difficile de savoir quand et où les antennes relais 5G s’installeront, c’est pourquoi vaut mieux refuser la 5G d’un seul coup par avance dans toutes les communes.

Voici un schéma qui montre comment les nouvelles antennes relais 5G seront fabriqués et installés dans les villes http://arxiv.org/pdf/1506.09109.pdf

 » Pour être efficace, la 5G devra être associée à de petites antennes, tous les 100-200 mètres, là où celles d’aujourd’hui émettent sur de vastes étendues. Les “small cell ” pourraient aussi être une réponse à cette difficulté technique. Installées dans le mobilier urbain, ces petites antennes de télécommunication pourraient assurer la couverture régulière de la ville.

Quant aux zones rurales, Google et Facebook sont en train de réfléchir à la possibilité d’y amener le réseau par drones. En attendant, leurs habitants devront s’adapter aux ondes plus basses fréquences comme celles utilisées pour la 4G et la 3G, qui cohabiteront, au moins un temps, avec celles utilisées pour la 5G.

la 5G permettra aussi de contrôler sa maison à distance, rendra « intelligent » l’électroménager et réduira la consommation énergétique villes, notamment grâce à des solutions d’éclairage connecté.  »

http://www.wedemain.fr/Comment-la-5G-va-nous-faire-basculer-dans-le-monde-de-l-internet-des-objets_a1857.html

« En France, le 22 septembre 2015, l’ARCEP (sans aucune étude sanitaire sur les conséquences de la 5G sur l’être humain et l’environnement) a autorisé Orange à tester des technologies 5G[6] dans les bandes de 3,7 GHz, 10,5 GHz et 17 GHz dans la ville de Belfort (Territoire de Belfort, Franche-Comté). En juillet 2016, l’Institut de recherche technologique B-Com est retenu par l’Arcep pour effectuer un test de la 5G dans la ville de Rennes » https://fr.wikipedia.org/wiki/5G

La 5G rendra internet chère :

citation source: « Elle posera aussi plusieurs questions. D’abord celle du prix. La 5e génération de standard pour la téléphonie mobile est susceptible de mettre fin à la connexion « gratuite » à Internet que permet aujourd’hui le Wifi, par exemple. Le bluetooth, le Wi-Fi, la 4G… Tout serait fusionné en un seul réseau, dont l’accès, évidemment, serait tarifé.  » http://www.wedemain.fr/Comment-la-5G-va-nous-faire-basculer-dans-le-monde-de-l-internet-des-objets_a1857.html

Une fois qu’avec la 5G,  les robots auront piqué tous les emplois et mis tout le monde au chômagehttps://www.maddyness.com/2015/03/19/robots-collegues-bureau/, le peuple sera alors mis en otage et contraint d’accepter le revenu de base qui mettra fin au paiement en espèces , au libre choix des achats (vous serez obligés d’acheter OGM sinon fermeture du compte virtuel de revenu de base) et annoncera l’ère de l’argent virtuel et du puçage RFID car Le mouvement transhumanisme (puce RFID sous cutané, etc…) est pour le revenu de base

http://www.changesurfer.com/Acad/DemocraticTranshumanism.htm

Pour voir le programme du mouvement transhumaniste :

Par exemple un des points de leur programme est : « Cryopreservation of Embryos and Fetuses as a Future Option for Family Planning Purposes » voir plus sur http://jetpress.org/index.html

L’Union Européenne veut contrôler les achats des citoyens sous le prétexte de lutte pour l’environnement 

https://www.actu-environnement.com/ae/news/interview_jean_pierre_hannequart_association_europeenne_villes_region_5465.php4

Des scientifiques du Canada considèrent que manger bio est mauvais pour l’environnement

http://www.science20.com/news_articles/why_organic_food_bad_environment-2079

Un journal français déclare que manger bio est mauvais pour l’environnement

https://www.contrepoints.org/2015/09/24/222943-20-raisons-de-ne-pas-consommer-bio-1ere-partie

La France devient le copier collé du Canada avec la signature du CETA…

Le mouvement Français pour un revenu de base explique le fonctionnement du Revenu de Base Universel (comme vous pouvez le voir c’est une véritable arnaque, cela rend les français contrôlés comme des gamins):

 » Une monnaie virtuelle à base de revenu de base

Vous recevez de l’argent virtuel sur un compte appelé Monnaie M, et vous êtes jugé et noté sur 5 sur l’utilisation que vous faites avec cet argent virtuel reçu. » (donc si vous achetez que du bio, c’est 0/5, et vous avez votre compte supprimé) https://www.revenudebase.info/2013/05/31/monnaie-m-experimentation-revenu-de-base/;

 » Le montant revient à zéro chaque fin de mois  même si vous n’avez rien dépensé. » (encore une arnaque pour rendre les français dépendants des banques qui veulent empêcher les gens d’accumuler de l’argent sur leur compte et les obliger  à dépenser sans cesse et donner sans cesse de l’argent virtuel aux multinationales afin de nourrir le système économique mondial des smart cities.)

« Ce revenu virtuel ne pourrait être utilisé que via une carte dans le pays de résidence et disponible auprès de banques d’ETAT.

Cet argent n’existerait pas. Il serait virtuel mais rendu réel via une convention nationale.  » (bah au moins ils avouent eux-mêmes que cet argent n’existe pas. Et c’est pour de l’argent qui n’existe pas qu’ils veulent pucer les gens…)

https://www.humanosphere.info/2013/10/la-crise-peut-se-resoudre-grace-au-revenu-de-base-mais/

Donc si un individu ne plait pas au gouvernement ou plutôt à une multinationale car les 10 plus grosses multinationales pèsent plus que les 180 états http://multinationales.org/Les-10-plus-grosses-multinationales-au-monde-pesent-davantage-financierement , donc par exemple si le citoyen veut consommer que du bio, un seul bouton suffit pour supprimer son compte « revenu de base universel » et son existence économique et social disparaît.

Et le citoyen ne pourra plus travailler à cause des robots intelligents en masse que permettra la 5G. Et les universités refuseront 90% des lycéens, et comme les boulots non universitaires seront pris par les robots, cela signifie que tous les refusés des universités se trouveront au chômage.

Et même si le citoyen trouve un travail par miracle, son compte qui sera également virtuel (puisque ce sera la fin du cash partout) sera également supprimé s’il continue à acheter bio.

Bayer-Monsanto pourra ainsi imposer les OGMS par la force à la population ; tout cela grâce au revenu de base et à la fin du cash qui en résultera.

• Trois millions d’emplois vont être supprimés en France d’ici à 2025 à cause des robots. Telle est la prédiction de Roland Berger Strategy Consultants, une société internationale de conseil stratégique

https://www.francetvinfo.fr/societe/debats/robotisation-et-chomage-de-masse-a-quoi-ressemblera-la-societe-de-demain_769165.html

Les métiers qui disparaitront d’ici 2035 à cause des robots intelligents 

https://www.maddyness.com/2015/03/19/robots-collegues-bureau/

Au Canada, depuis la signature du CETA, en janvier 2018, les chômeurs sont obligés d’accepter le puçage pour avoir accès à manger, au logement et aux soins : 

Au Canada, les chômeurs recevront la puce RFID en 2018 en même temps que la signature du CETA sous le prétexte de lutte contre la fraude chez les assistés sociaux(donc on viole votre corps, votre âme au nom de Jules César):

« Tout achat se fera via cette puce, placé dans la paume de la main. Elle permettra aussi de bloquer l’achat de certains produits ou aliments jugés nocifs pour l’individu (En Europe, on a des scientifiques qui annoncent que manger bio c’est mauvais pour la santé https://www.consoglobe.com/bio-dangereux-sante-2174-cg/2, donc au Canada, ils interdisent au chômeur d’acheter bio sous prétexte que c’est mauvais pour sa santé ). Elles nous permettront ainsi d’évaluer de façon saine, non seulement les achats, mais aussi les habitudes de vies de chaque individu » a-t-il expliqué à notre journaliste via téléphone. »

L’implantation obligatoire des micropuces devrait se faire dès janvier 2018 nous a t’ont précisé. 

https://www.journaldemourreal.com/assistance-sociale-la-puce-sera-obligatoire-dici-2018/ 

http://www.alterinfo.net/le-Canada-veut-pucer-les-chomeurs-en-2018-avec-le-CETA-tandis-qu-au-contraire-l-UPR-veut-des-2017-l-interdiction_a129500.html

  La France a signé la CETA avec le Canada, donc il y a de forts risques qu’elle suive le même chemin totalitaire, c’est à dire le puçage des pauvres sans emplois.

La 5G c’est pour lancer le puçage des humains, c’est à dire lancer l’ère de la transhumanisation orwellien big brother

https://www.forbes.com/sites/huawei/2016/06/14/when-your-colleague-is-a-robot-how-5g-will-connect-humans-and-machines-in-tomorrows-factories/#5d14422b136f%C2%A0

Cela sert à rien d’attendre qu’ils viennent installer les micro antennes relais 4G ou 5G, elles sont petites et camouflables dans le mobilier urbain (murs d’immeubles, abribus), donc personne ne s’en apercevra de leur installation, faudrait les faire refuser par avance.

« Comment remettre en cause la légitimité d’une installation d’antenne-relais ?

1. Se réunir en collectif ;

2. Ecrire au maire de sa commune le courrier suivant, accompagné des pièces jointes fournies ;

3. Organiser une réunion publique d’information sur la toxicité actuelle des antennes-relais de téléphonie mobile ;

4. Convier les riverains, les responsables politiques locaux ainsi que la presse 

https://www.robindestoits.org/Comment-remettre-en-cause-la-legitimite-d-une-installation-d-antenne-relais_a230.html

Donc la 4G et la 5G sont les boites à pandore qui permettront à l’oligarchie de dérouler son programme de fin du cash avec revenu de base universel, robots policiers tueurs partout, objets connectés (frigidaire intelligent de Microsoft http://www.thmmagazine.fr/smartdevicebox-le-frigidaire-intelligent-de-microsoft-et-liebherr/, compteurs intelligents, voitures intelligents qui peuvent être hackées à distance http://www.businessinsider.fr/us/smart-cars-are-vulnerable-to-hackers-2015-7 et provoquer des crash pour finir comme la princesse Diana http://montgomerycountypolicereporter.com/woman-critical-smart-car-crash/ , drones intelligents tueurs) et surtout leur programme de violer le libre arbitre de l’être humain, la dernière fondamentale de nos libertés, qui est la liberté de pensée, mais qui ne sera plus, quand ils nous auront mis une puce de 4G ou 5G dans le cerveau connecté à l’ordinateur Big Brother 4G puis 5G pour nous programmer soit comme des esclaves à servir les robots dans les usines ou de cobayes pour les laboratoires phamarceutiques dans des camps soit comme des policiers transhumanisés chargés de servir l’empire comme de bons gladiateurs cyborgs. Ce qui explique pourquoi Macron a instauré le service national obligatoire pour avoir des cobbayes bien obéissants pour bouffer des produits pharmaceutiques non testés ou du nucléaire https://www.lemonde.fr/societe/article/2005/12/18/les-cobayes-de-la-guerre-du-golfe_722462_3224.htmlhttp://www.lefigaro.fr/actualite-france/2010/02/16/01016-20100216ARTFIG00499-les-soldats-francais-cobayes-des-essais-nucleaires-.php  et empêché 80% des jeunes d’accéder à l’université avec le site Parcours Sup, c’est pour pouvoir créer son armée de cyborg dans sa France connectée.

L’armée française oblige ses soldats à subir la vaccination forcée https://www.topsante.com/medecine/troubles-neurologiques/sclerose-en-plaques/un-lien-entre-vaccination-et-sclerose-en-plaques-624874(donc puçage forcé des soldats). La vaccination forcée dans l’armée et le service national c’est Au nom du patriotisme et du service national bien sûr.

Quand les 1% se servent du service national pour éliminer les 99% pour pouvoir avoir la planète rien qu’à eux. Les français travailleront gratuitement sans contrepartie pour les entreprises au nom du service nationale. le code du travail est cassé au nom du service national. Un serviteur est fait pour servir, pas pour avoir des droits. Et aussi, Pour les patrons des multinationales, le service nationale, c’est la disparition et le génocide des classes populaires et pauvres qui serviront aussi de cobbayes pour rendre un service national au lobbys pharmaceutiques dans les smart cities remplis de pesticides et d’ondes cancérigènes et l’interdiction de leur accès aux études.

Publicités

Technologie et totalitarisme: le marquage RFID encore et toujours…

Posted in actualité, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, ingérence et etats-unis, Internet et liberté, militantisme alternatif, N.O.M, neoliberalisme et fascisme, police politique et totalitarisme, politique et social, politique française, résistance politique, science et nouvel ordre mondial, sciences et technologie, technologie et totalitarisme, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , , , , , on 6 mai 2018 by Résistance 71

Nous avons reçu cette compilation d’informations inquiétantes sur le marquage des populations afin de verrouiller cette grille de surveillance planétaire si chère aux ordures du Nouvel Ordre Mondial. Ci-dessous, les dernières nouveautés en stock de Big Brother…
~ Résistance 71 ~

 

La City de Londres vient en aide à Macron pour la manifestation du 1er mai et propose son traceur chimique via son entreprise SmarWater l’entreprise britannique qui a déjà vendu ses traceurs chimiques de 3500 euros l’unité à tous les pays européens et aux USA

 

Anonyme

 

6 mai 2018

 

Une organisation demandait déjà sous Hollande à augmenter les taxes des citoyens pour que l’Etat paye lui même ces traceurs chimiques et les fournissent aux entreprises pour qu’elles tracent les citoyens. 

https://www.nouvelobs.com/societe/20131025.AFP0023/le-traceur-chimique-derniere-arme-de-dissuasion-contre-les-braquages.html

Il y a toujours de l’argent pour le flicage et la marque de la bête, par contre, il y a un milliards d’euros de moins pour financer les hôpitaux https://www.revolutionpermanente.fr/Hopitaux-Malgre-les-promesses-de-Macron-pres-d-un-milliard-de-coupe-budgetaire-a-venir

http://leblogducastor.hautetfort.com/archive/2018/05/03/1-milliard-en-moins-pour-l-hopital-1-milliard-en-plus-pour-l-6048329.html, donc les malades dûs aux traceurs chimiques ne pourront même pas soigner leur peau contaminé par le traceur chimique.

C’est fou le nombre d’épandages chimiques qui se répandent sur les français :

les chemtrails, épandages chimiques répandus dans le ciel qui retombent sur le sol et qui créent la maladie des morgellons aux gens passant dessous

http://www.stopsprayingcalifornia.com/Morgellons_Disease_&_Chemtrails.php (article censuré)

les pesticides répandus par les drônes

https://www.newstarget.com/2016-08-26-faa-approved-monsantos-airborne-poison-spraying-pesticide-drones.html

Les traceurs chimiques pour tracer les clients des magasins à la sortie et faire un Big Data de vente des données personnels des clients (évidemment ils disent au début que c’est pas tout le monde qui est concerné, juste les braqueurs, mais on sait que les entreprises qui tracent gagnent de l’argent en traçant les gens et vendent les données à Google et compagnie, et qu’ils vont généraliser les traceurs chimiques cancérigènes à toute la population) et la totale, ce sont les compteurs d’eau intelligents pour empêcher les gens de se laver, maintenant, on sait à quoi servent les compteurs d’eau intelligents c’est pour empêcher ceux qui ont leurs corps contaminés par erreur par les traceurs chimiques de les enlever, et d’attraper une maladie de peau, afin que Big Pharma puisse sauter de joie.

Voici la publicité que les Echos fait de Smartwater le traceur de population (évidemment, ils disent que c’est uniquement contre les méchants voyous qu’ils veulent utiliser ce traceur chimique, pour que les français laissent ces marques de la bête s’installer): 

« Asperger les braqueurs d’une solution liquide contenant un traceur chimique et indélébile pour les retrouver et les confondre, même plusieurs mois après leur forfait. Baptisée SmartWater, cette technologie britannique équipe depuis quelques jours tous les accès et points de passage stratégiques du centre commercial Grand Littoral, au nord de Marseille. En cas de braquage, les opérateurs de vidéosurveillance peuvent actionner à distance les buses d’aspersion sur le parcours des malfaiteurs en fuite. Le liquide vaporisé, inodore, est composé d’eau et de 1 % de terres rares. Sa signature est unique : « Chaque site dispose ainsi de son propre traceur chimique », explique Didier Cottin, directeur de l’entreprise en France.

Le produit se fixe plusieurs semaines sur la peau, des mois sur les capillaires (cheveux, barbe, poils) et plus de cinq ans sur tous les effets personnels (vêtements, casque, cagoule, bijoux, armes…). Pour confondre les suspects, la police n’a besoin que d’une lampe UV, qui fait apparaître des traces jaunes fluorescentes. Leur analyse chimique, réalisée en France par l’Institut de recherche criminelle de la gendarmerie nationale, permet d’apporter une preuve de présence sur le lieu du forfait. 

Une efficacité qui séduit 

Adopté depuis les années 2000 en Angleterre, l’équipement de SmartWater, annoncé à renfort de signalétique, a réduit de plus 90 % le nombre de délits dans les 2 millions de sites déjà équipés en Grande-Bretagne, en Belgique, aux Pays-Bas, au Brésil, en Espagne et aux Etats-Unis. Présente en France depuis deux ans, l’entreprise a déjà séduit 150 commerces à risque, entrepôts, casinos de jeux, sociétés de transports…

Proposé à 3.500 euros dans sa version de base, le dispositif promet de séduire « des milliers d’exploitants », selon Didier Cottin. Le groupe Corio, gestionnaire de Grand Littoral, va équiper les 18 autres centres commerciaux qu’elle gère en France. »

https://www.lesechos.fr/28/01/2014/LesEchos/21614-109-ECH_marseille-teste-l-eau-avec-traceur-qui-fait-peur-aux-malfaiteurs.htm

En plus Smart Water est le copain de Coca Cola et veut privatiser l’eau, la vendre cher aux français

https://www.usinenouvelle.com/article/coca-cola-veut-concurrencer-nestle-danone-et-neptune-sur-le-marche-de-l-eau-francais.N678679

SmartWater : l’ADN chimique de marquage arrive en France 

(le mec couvert du traceur chimique ressemble à un zombie, ces traceurs chimiques transforment les français en zombie!)

Sources http://www.les-voies-libres.com/articles/smartwater-l-adn-chimique-de-marquage-arrive-en-france

Smartwater fait de la publicité pour son traceur chimique en montrant un humain avec une tête de zombie (le traceur chimique fait apparaître des tâches de peau monstrueuses sur tout le corps )

https://www.smartwater.com/security/

Smartwater a honte de son business, vu qu’il a censuré un article ici 

https://www.smartwater.com/translatefr_Business.html

SmartWater est une technologie de marquage chimique brevetée. Lors de l’intrusion d’un individu dans une zone protégée, le système s’active et asperge l’intrus d’un liquide invisible à l’œil nu. Ce marquage se révèle sous une lampe à ultraviolets et reste visible pendant plusieurs semaines sur la peau et plusieurs années sur les vêtements et les objets. Chaque solution SmartWater est unique et permet d’identifier de façon certaine si un individu était présent sur un lieu donné à une date donnée. SmartWater est une société d’origine britannique spécialisée dans les  technologies de marquage, de traçabilité et d’identification appliquées aux domaines de la sécurité.

https://www.preventica.com/doc-smartwater-marquage-chimique.php

On voit déjà qu’ils ont honte de leur traceur chimique, car ils disent au début qu’ils restent sur le corps quelques semaines, pour finir par dire que cela reste quelques années sur les vêtements. Or si cela reste plusieurs années sur les vêtements, alors cela veut dire que cela reste plusieurs années sur la peau aussi.

Les Français vont tous avoir un cancer de peau avec ces traceurs chimiques pulvérisés partout par des CRS paranoiaques, et c’est big pharma qui va être être content, 

Là ici, ils disent que le traceur chimique reste 6 mois dans les cheveux :

Le centre commercial Grand Littoral dans les quartiers Nord de Marseille se dote d’une arme de dissuasion et d’identification. Il s’agit d’un marqueur chimique aspergé à chaque sortie de la galerie. Inodore et incolore, ce produit révèle des marques jaunes en présence d’un faisceau UV.

Le mystérieux marqueur chimique dispose d’un code unique. A la manière de l’ADN humain, le produit aspergé à chaque porte, de chaque magasin ou galerie commerciale a son propre code. « Notre entreprise travaille avec les forces de police et de gendarmerie pour donner l’origine du code chimique et donc situer le lieu du braquage » révèle Didier Cautin, le directeur France de smartwater.

L’argument de vente de cette société britannique est la durée de vie de son produit : 6 semaines sur la peau, 6 mois sur les cheveux, 5 ans sur les armes voire totalement indélébile sur les vêtements. A Grand Littoral ce dispositif rassure. Du haut de ses 2 mètres, Sidi n’est pas du genre à se laisser impressionner. C’est pourtant avec un soulagement non feint qu’il découvre l’installation.

https://www.lci.fr/france/grand-littoral-adopte-ladn-chimique-contre-les-braqueurs-1540861.html

Vos objets de valeurs marqués à vie, comme un tatouage. Voilà ce que permettent les kits de marquage chimique indélébile 

Ces kits, d’un prix public de 90 €, sont constitués d’un flacon de 8 ml d’un «traceur chimique à code unique», inodore, incolore et quasi indélébile, a expliqué Didier Cottin, directeur France de la société Smartwater, partenaire de la mairie.

Donc l’entreprise britannique smartwater est partenaire de la mairie d’Aubagne. La France utilise des entreprises britanniques pour mettre des traceurs chimiques sur les français. Si cela ne rappelle pas les collabos nazis cela.

La mairie d’Aubagne, dans les Bouches-du-Rhône, a d’ailleurs démarré hier la distribution à ses habitants de 700 de ces kits.(pour espionner les habitants qui l’auront acheté, chaque habitant ayant acheté l’un de ces kits, va être contaminé à son tour, et pourra être tracé pour la mairie, et il l’aura fait naivement juste pour protéger ses nounours en peluche) 

Le code, associé au lieu où se trouvent les objets marqués, est stocké dans une base de données très protégée en Angleterre. Les forces de l’ordre sont équipées par la société de lampes UV et de lecteurs permettant d’interroger cette base de données lorsqu’ils retrouvent des biens marqués.

https://www.ladepeche.fr/article/2015/02/21/2053460-des-kits-d-adn-chimique-contre-les-cambriolages.html

les magasins prétendent utiliser les traceurs chimiques uniquement pour viser les braqueurs :

Disposés dans le faux plafond de la boutique et au-dessus des sas de sortie, des sprays traceurs chimiques sont activés en cas de braquage, aspergeant les malfrats d’un liquide inodore et incolore. Chaque produit, qui possède un ADN unique, imprègne la peau, les cheveux et les vêtements pendant plusieurs semaines et ne se révèle que sous une lampe à UV.

Le marquage est destiné à fournir un élément de preuve aux forces de l’ordre. Le lieu et l’heure du déclenchement de chaque buse étant enregistrés, il leur permet d’établir un lien irréfutable entre un suspect et un vol à main armée. 

A la suite d’un nouveau braquage de la bijouterie en mai, le second en trois ans, les responsables de l’Auchan de Vélizy 2 (Yvelines) ont décidé d’ajouter les traceurs chimiques aux autres systèmes de protection, dont la vidéosurveillance.

https://www.la-croix.com/Actualite/France/Le-traceur-chimique-derniere-arme-de-dissuasion-contre-les-braquages-2013-10-25-1051225

Ce qui est inquiétant dans l’article https://www.ladepeche.fr/article/2015/02/21/2053460-des-kits-d-adn-chimique-contre-les-cambriolages.html c’est qu’ils disent que les traceurs chimiques marquent les objets à vie. Les objets on s’en fout, mais les humains, si les traceurs chimiques restent collée à vie sur les objets, alors il est probable que les traceurs chimiques peuvent rester collée à vie sur la peau humaine aussi. Avec toutes les désastres sanitaires que cela peut en découler.

Et apparemment, dans les autres articles, ils disent que les magasins propulsent leurs traceurs chimiques sur tous les clients sans exceptions, donc il n’y a pas que les braqueurs qui sont concernés citation: «  Il s’agit d’un marqueur chimique aspergé à chaque sortie de la galerie. » https://www.lci.fr/france/grand-littoral-adopte-ladn-chimique-contre-les-braqueurs-1540861.html,.  On est donc bien dans la marque de la bête de l’apocalyspe. Le marquage des individus sous prétexte de prévention contre la délinquance.

Là le journal russe RT fait la louange des traceurs chimiques pour contrôler la population française et félicite l’initiative de Macron de balancer des traceurs chimiques sur les manifestants

https://francais.rt.com/international/50354-eta-disparait-espagne-rend-hommage-victimes

La Russie est devenue comme les USA qui balance de l’encre RFID sur ses citoyens pour les tracer comme des bêtes, voilà pourquoi on dit , marque de la bête.

Une compagnie des USA invente l’encre RFID (une tache de cette encre peut vous tracer partout) 

les êtres vivants deviennent des récepteurs d’antennes relais : vive les ondes ! 

http://www.zdnet.fr/actualites/veaux-vaches-cochons-tatoues-a-la-rfid-39366311.htm 

http://www.alterinfo.net/2018-via-le-CETA-Bill-Gates-lancera-une-puce-RFID-pour-reduire-la-population-en-2013-la-France-recompense-une-puce_a129498.html

Une encre ESPIONNE est une encre qu’on injecte à un animal ou à un morceau de viande et qui permet de le marquer virtuellement. Oui un peu comme un tatouage !

C’est pire qu’un tatouage, car cette encre peut être incolore et peut être détectée à 1 mètre de distance sans même qu’on ait à raser la personne (l’animal bien sur ! Quel lapsus !).

Cette encre s’appelle une encre RFID, RFID pour IDentification par RadioFréquence. Il s’agit bien d’une encre à tatouage électronique.

Les inventeurs américains de Saint Louis ont annoncé leur découverte en Janvier 2007. l’idée, et ses dangers potentiels font encore leur chemin.

La société (La Somarck) vient encore de lever des fonds auprès d’importants capitaux investisseurs.

L’encre RFID émet un signal qui est repéré à un mètre de distance. Un code barre parlant en quelque sorte…

Comme ça on n’a pas besoin de demander votre passeport, de reconnaissance vocale, d’empreinte digitale ou génétique il vous suffira de passer et vous serez rejeté en fonction de critères adéquats…

L’entreprise Somarck précise que les tatouages avec l’encre RFID permettent d’écrire autant d’informations que désirées en augmentant la taille du tatouage…( donc toutes les données big brother seront dans les tatouages RFID)

Si en 2006 on a vendu 1300 millions de RFID, les analystes de ce marché évaluent qu’il sera multiplié par 450 d’ici 2016 en tenant bien sur compte de l’utilisation directe pour l’homme…

(les entreprises gagnent du fric en tatouant les humains contre leur volonté, c’est une honte)

Tatouer des êtres vivants en utilisant la RFID a pourtant déjà prouvé son inefficacité

l’administration américaine (le DHS en particulier) a  déconseillé l’utilisation des puces RFID en matière d’identifications des êtres humains, indiquant qu’il a même une tendance à accroitre les risques en matière de sécurité !!

Oui car des journalistes, comme Annalee Newitz ont démontré en quelques minutes qu’il était possible assez facilement pour un consommateur de modifier le prix de produits vendus avec de telles étiquettes électroniques

http://encresetimprimantes.20minutes-blogs.fr/archive/2009/12/09/l-horreur-de-l-encre-a-tatouage-electronique.html

Média et propagande: L’honnêteté de Michel Collon dans la tourmente de la lessiveuse propagandiste merdiatique ici représentée par FR3

Posted in actualité, altermondialisme, désinformation, documentaire, France et colonialisme, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, Internet et liberté, média et propagande, militantisme alternatif, N.O.M, neoliberalisme et fascisme, politique et lobbyisme, politique et social, politique française, résistance politique, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , on 21 avril 2018 by Résistance 71

Calomnies sur France 3: Michel Collon réclame un droit de réponse

 

Michel Collon

 

19 avril 2018

 

Source: https://www.investigaction.net/fr/calomnies-sur-france-3-michel-collon-reclame-un-droit-de-reponse/ 

 

Le documentaire « Complotisme, les alibis de la terreur » de George Benayoun et Rudy Reichstadt diffusé par France 3 le 23 janvier calomnie Michel Collon en tronquant une citation prononcée en conférence, en lui faisant dire le contraire de ce qu’il pense. A ce jour, France 3 refuse toujours un droit de réponse contre ces calomnies. Cette attaque grave vise à discréditer et détruire le collectif de jeunes journalistes d’Investig’Action. Michel Collon va déposer plainte contre Reichstadt, Benayoun et la directrice de France Télévisions Delphine Ernotte.

 

Bruxelles, 3 mars 2018,

 

A la direction de France 3,

Ce 23 janvier 2018, vous avez diffusé un documentaire qui déforme mes propos, me calomnie et nécessite un droit de réponse.

Ce documentaire (réalisé avec la participation de France Télévision !) falsifie la phrase que j’ai prononcée lors d’une conférence publique. En la tronquant, c’est-à-dire en cachant la deuxième partie de la phrase qui lui donne son sens.

Tronquer et déformer ce que j’ai dit

Vous me faites dire : « Les frères Kouachi ont l’air de tomber du ciel. En réalité, ils ont été armés, formés militairement, endoctrinés, par Monsieur Fabius et ses amis… » Ce qui amène le spectateur à croire que j’accuse Monsieur Fabius d’être derrière l’attentat contre Charlie.

Mais cette interprétation est impossible si on entend la suite de mon intervention (on voit à l’écran que je continue à parler mais les auteurs du film ont supprimé le son !). Voici ma phrase entière : « Comme toujours dans les médias, on a les faits, une partie des faits, et de préférence, les sensationnels, et une autre partie des faits est mise de côté. Par exemple, les frères Kouachi ont l’air de tomber du ciel. En réalité, ils ont été armés, formés militairement, endoctrinés, par Monsieur Fabius et ses amis, qui ont envoyé pendant trois ans des milliers, des dizaines de milliers de frères Kouachi, faire encore pire qu’à Charlie, en Syrie et en Libye. »

Cette phrase complète est très claire : je reproche au Qatar et à l’Arabie saoudite (que Fabius soutenait activement) d’être responsables des crimes commis en Syrie et en Libye par les terroristes d’Al-Qaida d’abord et de Daesh ensuite. Je reproche aussi aux Etats-Unis et à leurs alliés dont la France d’avoir soutenu cette opération au Moyen-Orient. J’indique que les attentats commis en France et en Belgique en sont la conséquence, l’effet boomerang. La formulation écrite dans mon livre est encore plus précise que la formulation orale dans le feu d’un débat et ne laisse aucun doute. Vous avez donc déformé ma pensée.

Bafouer les règles élémentaires du journalisme

« Tailler dans les déclarations » est une pratique que dénonce Christophe Deloire, l’ancien directeur du Centre de formation des journalistes (CFJ) : «Une citation ne doit pas être transformée du tout. Lorsqu’elle est coupée, la règle est la suivante : le simple fait d’isoler une phrase ne doit pas en changer le sens».  Un avis partagé par Thierry Herman (professeur d’écriture à l’université de Neuchâtel), pour qui «on peut couper une phrase tant que l’on garde le sens». (1) Tous les manuels de journalisme confirment cette règle élémentaire.

En coupant trop tôt la citation après « ses amis », les auteurs du documentaire cachent délibérément mon véritable propos. Ils font croire que j’attribue à Monsieur Fabius la responsabilité directe de l’attentat contre Charlie. Pourtant, dans mon livre déjà cité, je dis explicitement le contraire page 240. Votre procédé est donc tout à fait malhonnête.

La production de ce film avait contacté l’équipe Investig’Action pour obtenir l’autorisation de diffuser ces images qui nous appartiennent. Nous lui avions répondu : « Si le réalisateur a la tentation de refaire une version actualisée du reportage de Mme Fourest et de manipuler l’extrait vidéo à partir d’une citation tronquée, nous ne pouvons pas vous autoriser à l’utiliser. » La mise en garde était très claire. La mauvaise foi des auteurs est ainsi démontrée. Il n’y a pas eu de réponse, donc pas d’autorisation. Nous réservons tous nos droits aussi concernant cet abus.

Cacher soigneusement mon travail d’investigation

Quand je dénonce, preuves à l’appui, le rôle des Etats-Unis derrière le terrorisme, cette dénonciation n’est pas gratuite. Dans mon livre Je suis ou je ne suis pas Charlie ? j’ai fourni plusieurs sources US qui disent la même chose : Zbigniew Brzezinski (interview du Nouvel Observateur (15 janvier 1998), le journaliste US Seymour Hersh (Prix Pulitzer) (p 72), le New York Times du 21 juin 2012 (p 83), l’amiral Stavridis, commandant suprême de l’Otan en Europe (p 67), Sibel Emonds du FBI (p 48) et même Hillary Clinton, déclarant en 2012 : « Nous, Etats-Unis, avons créé Al-Qaïda » (p 33). Auxquels il faut ajouter Roland Dumas, ancien ministre français des Affaires étrangères. Louis Capriolo, ancien sous-directeur de la lutte contre le terrorisme à la DST française. Et le Figaro du 21 octobre 2011. Tous des complotistes ?

Tout ce travail d’investigation, exposé dans ce livre, et que personne n’a jusqu’ici essayé de réfuter, vous l’écartez. Pourquoi ?

M’accuser de « complotisme » en dissimulant tous mes écrits

Mais la malhonnêteté est beaucoup plus générale. Le simple fait de me classer parmi les « complotistes » est indéfendable. Car, dans mes écrits, j’ai explicitement critiqué le complotisme comme mode de pensée. Contre la thèse du « complot juif » dans mon livre « Israël, parlons-en » (p 348). Contre les fantasmes liés à l’attentat Charlie (p 239). Et contre la vision du monde complotiste dans mon livre Pourquoi Soral séduit.

Votre film pratique systématiquement l’amalgame. Vous y mélangez de purs complotistes fantasmatiques, des personnes qui ont des tendances complotistes sur certains points et des personnes qui ne sont pas du tout complotistes mais critiquent la politique des Etats-Unis et/ou d’Israël. C’est très malhonnête.

Qui est derrière Reichstadt ?

Pourquoi cachez-vous le fait que les références politiques de Monsieur Reichstadt sont les auteurs néo-conservateurs les plus extrémistes des USA comme Norman Podhoretz, qui voulait absolument bombarder l’Iran, « le principal foyer de terrorisme islamo-fasciste » (p 215) ?

Pourquoi cachez-vous que le MEMRI (d’où sont tirées plusieurs de vos images) est un think tank islamophobe fondé par Yigal Carmon, ancien colonel, ancien membre du renseignement militaire israélien ? Dont « l’intention est de trouver les pires citations du monde musulman et de les diffuser le plus largement possible » (p 224). Pourquoi cachez-vous le financement de ce bureau de propagande ? A savoir le Département d’Etat US et la Bradley Foundation. Celle qui avait financé le « Project for a New American Century » (PNAC) qui fut la base « théorique » des guerres de l’administration Bush et qui réunissait le vice-président US Dick Cheney ainsi que deux importants stratèges va-t-en-guerre Richard Perle et Paul Wolfowitz.

Pourquoi cachez-vous qu’au conseil d’administration du MEMRI on a trouvé l’ancien ministre de la Guerre de Bush, Donald Rumsfeld, son ministre de la Justice John Ashcroft, inspirateur du liberticide Patriot Act, James Woolsey, ancien directeur de la CIA, le général Michaël Hayden, directeur de la NSA puis de la CIA, Ehud Barak, ancien premier ministre d’Israël. Est-ce que tout ce monde-là est vraiment aussi « neutre » et « scientifique » que le prétend votre documentaire ?

Pourquoi cachez-vous le fait que la quasi totalité des « experts » français interrogés dans ce film ont pris des positions pro-guerre et pro-Israël ? Et qu’ils ont couvert ou excusé de nombreux crimes terroristes commis à cette occasion ? Parce que ces gens n’osent pas débattre ouvertement sur le fond des problèmes et qu’ils se réfugient dans l’insulte et la diffamation pour cacher la faiblesse de leurs arguments ?

« Financements opaques » ? Vous parlez de qui ?

Dans votre commentaire, prononcé d’une voix d’outre-tombe par André Dussolier (quelle honte d’employer un si bon comédien pour un si mauvais texte !), vous dites juste après m’avoir montré à l’image (à 31’59’’) : « Très visibles, jusque dans l’infamie, (…) leurs soutiens financiers sont toujours opaques ».

Ah bon ?! Monsieur Reichstadt et ses amis m’a-t-il seulement consulté sur ce point ? Non. A-t-il consulté les archives du Moniteur officiel belge indiquant la publication du bilan de notre association sans but lucratif ? Non. Mentionne-t-il que nous avons diffusé publiquement les chiffres de notre budget annuel ? Non. Si Monsieur Reichstadt avait fait le minimum du minimum des recherches qu’on est en droit d’attendre d’un « journaliste », il m’aurait posé la question. Et je lui aurais confirmé que tous nos revenus proviennent de la vente de nos livres et des petites donations de centaines de lecteurs !  Les chiffres ont déjà été fournis à notre public et sont disponibles !

Si j’avais réellement ces financements opaques, Investig’Action ne serait pas dans une situation financière constamment précaire, ce qui nous empêche d’embaucher davantage de journalistes et de chercheurs ! Quelle malhonnêteté flagrante !

M’accuser de « financement opaque » à l’encontre des faits, c’est insinuer dans l’esprit du spectateur que je suis forcément payé par tel dictateur ou tel gouvernement suspect. Cette calomnie porte atteinte à mon honneur et j’exige réparation.

Par contre, il serait intéressant de savoir qui finance depuis des années tout le travail nauséabond de Monsieur Reichstadt contre moi et contre d’autres personnes qui ont le malheur de déplaire à Israël !

Ceux qui sont « opaques », ce sont ceux qui refusent tout débat public contradictoire. Ceux qui agissent sournoisement en coulisses. Comme Bernard-Henri Lévy qui promeut le « travail » de Monsieur Reichstadt tout en exerçant sur les médias une emprise énorme, ainsi que l’explique la journaliste Aude Lancelin dans son récent livre « Le Monde libre » (Prix Renaudot 2016). Elle cite notamment la Société des journalistes de L’Observateur dénonçant « la servilité dont une grande partie de la presse française a fait preuve vis-à-vis de Bernard Henri Lévy » (p 137). Lancelin décrit : « Bernard-Henri Lévy faisait en l’occurrence régner à Paris une véritable terreur durant toutes ces années, distribuant des brevets de bonne conduite intellectuelle aux uns, appelant les patrons des autres pour les faire sanctionner, usant du train de vie que lui autorisait une fortune paternelle immense pour s’attacher les faveurs de tout un milieu » ( p. 55).

S’abriter derrière un discours pseudo-scientifique

Ce n’est pas la première fois, malheureusement, que votre service public laisse passer des calomnies et trucages. En 2013, sur France 5, Caroline Fourest avait été rémunérée pour un film aussi lamentable, « Les réseaux de l’extrême – Les obsédés du complot » sans accepter ni débat contradictoire ni de droit de réponse.

Depuis lors, la malhonnêteté intellectuelle de Mademoiselle Fourest a été démontrée maintes fois et notamment dans l’émission On n’est pas couchés de Laurent Ruquier, lequel a déclaré qu’il ne l’inviterait donc plus.

Plus récemment, le manque de sérieux de Monsieur Reichstadt a aussi été exposé lorsqu’il a publié une « enquête » intitulée « Huit Français sur dix croient aux théories du complot » d’une très grande faiblesse scientifique pour se limiter à un euphémisme.

M’assimiler à des racistes que je n’ai cessé de combattre

Le montage de votre documentaire est particulièrement malhonnête. Il me fait intervenir après une séquence d’une télé saoudienne extrêmement odieuse à l’égard des juifs. Alors que je n’ai cessé de dénoncer le racisme anti-juifs dans plusieurs de mes livres, articles et vidéos, cet amalgame est donc particulièrement dégoûtant.

De même, je n’ai cessé de condamner l’idéologie odieuse répandue dans le monde par les Saoud. Par contre, France 3 a-t-elle critiqué le président Hollande lorsqu’il a décerné la plus haute décoration française au prince Mohamed ben Nayef Al Saoud ?

Appel à la répression

Un des « experts » interrogés dans ce film, Monsieur Taguieff, assène : « Le complotisme est devenu un permis de tuer » (3’00’’). Cette phrase est extrêmement grave. Après m’avoir malhonnêtement associé à un complotisme que j’ai toujours combattu et m’avoir amalgamé à des prêcheurs de haine, ce monsieur me désigne à la répression envisagée par certaines autorités contre la liberté d’expressions critiques.

Qui a fait le jeu du terrorisme ?

Le but du film est d’accuser ceux que vous appelez « complotistes » de faire le jeu du terrorisme. Je n’ai pas de problème à tenir une réflexion sur les facteurs qui ont fait le jeu du terrorisme et qui ont contribué à provoquer ces épouvantables attentats en France et en Belgique (sans oublier ceux survenus au Moyen-Orient, n’est-ce pas ?). Nous avons tous à nous interroger.

Mais si on lance ce débat, pourriez-vous répondre aux trois questions suivantes…

1. En juillet 2011, à mon retour de Libye durant les bombardements de l’Otan, j’ai diffusé une petite vidéo où je donnais l’alerte : « Monsieur le premier ministre, les bombardements de l’Otan étaient basés sur des médiamensonges. Pour renverser Kadhafi, vous avez fait alliance avec des terroristes. Vous allez créer en Libye une base terroriste. Et si un jour, on ramasse des attentats à Bruxelles ou ailleurs, allez-vous expliquer que votre politique est à l’origine de tout ça ? » Pourquoi les médias ont-ils censuré cet appel que je lançais ?

2. En juin 2013, j’ai organisé à Bruxelles un débat « Jeunes partant en Syrie, que pouvons-nous faire ? ». Les grands partis politiques belges ont refusé d’y participer. Le débat, très riche, a eu lieu avec d’autres intervenants. Pourquoi les médias ont-ils censuré cet appel ?

3. En avril 2015, j’ai publié le livre « Je suis ou je ne suis pas Charlie ? » déplorant le fossé qui se creusait entre différentes couches de la population et appelant à débattre pour éviter la multiplicatioin des attentats.

Pourquoi l’avez-vous censuré ?

Ne pensez-vous pas qu’en tant que média de service public, vous avez le devoir de présenter au public les différentes voix qui s’expriment sur ces graves questions, y compris celles qui critiquent le gouvernement français ?

En considérant les nombreuses victimes des attentats criminels commis en France et en Belgique, ne pensez-vous pas qu’il est temps de mettre fin à la censure et d’ouvrir vraiment le débat ? Votre conscience ne vous interpelle pas ?

Refuser le débat contradictoire

A ce propos, un des « experts » interrogés dans votre film prône un « examen candide des faits ». Voilà qui est fort louable. C’est exactement ce que je vous propose. Débattons avec ce Monsieur Laurent Joffrin sans tabou aucun. Qu’il explique notamment pourquoi son journal Libération m’accuse d’avoir été en Syrie avec Frédéric Chatillon, un responsable du FN alors que je connais pas ce monsieur et que je n’ai jamais été en Syrie ! Curieux expert.

Un dommage matériel évident

Ce n’est pas seulement à ma personne que vous avez causé du tort, mais aussi à l’équipe des jeunes journalistes d’Investig’Action. Avec courage, ils réalisent dans des conditions difficiles un travail méthodique d’investigation et de documentation. Dans le but d’aider le public à y voir clair dans ce monde complexe. En calomniant ce travail, vous mettez en danger la survie de cette équipe Investig’Action et l’emploi de ces journalistes. Je ne peux l’admettre.

En me calomniant ainsi, vous avez sali mon honneur et je demande réparation.

Oserez-vous débattre ?

Le complotisme est un vrai problème aujourd’hui, il mérite des analyses et des débats honnêtes. Pas d’être récupéré et détourné par les défenseurs d’un certain colonialisme. Vous vous plaignez de la montée du complotisme dans la jeunesse ? Mais en supprimant les rares émissions où l’on pouvait dire « autre chose », en transformant « Ce soir ou jamais » en « Jamais », en écartant les opinions qui vous dérangent et pire : en les diabolisant, vous chassez le public vers ces réseaux. A vous de choisir donc ! Vous portez une grande responsabilité dans la suite des événements.

J’espère que vous allez corriger ces informations fausses. Plutôt qu’une procédure judiciaire – qui serait pourtant justifiée mais prendrait du temps – j’estime que l’intérêt du public est de pouvoir se faire son opinion au plus vite. En confrontant objectivement les diverses positions, en vérifiant qui présente des preuves et qui n’en a pas.

La meilleure solution me semble donc que vous organisiez rapidement un débat public sur votre chaîne avec les auteurs du documentaire et moi-même. La seule façon de faire éclater la vérité.

J’attends donc votre réponse sur cette proposition.

Bien à vous

Michel Collon

Fondateur d’Investig’Action

1. http://www.slate.fr/story/48857/mode-emploi-sortir-phrase-politique-contexte

Voici quelques textes publiés sur Investig’Action, exposant notre véritables positions et la fausseté de ceux qui nous accusent :

Dossier Spécial Charlie- les clés pour comprendre le terrorisme

A propos du « confusionnisme » et de l’extrême droite

L’attentat contre Charlie Hebdo : l’occultation politique et médiatique des causes, des conséquences et des enjeux

Charlie Hebdo : chercher à comprendre pour éviter les pièges

Republication d’un texte d’une actualité brûlante: « La guerre » de Pierre Kropotkine (1912)

Posted in 3eme guerre mondiale, actualité, altermondialisme, colonialisme, documentaire, France et colonialisme, guerre iran, guerre Libye, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, ingérence et etats-unis, Internet et liberté, militantisme alternatif, N.O.M, néo-libéralisme et paupérisation, neoliberalisme et fascisme, politique et social, politique française, résistance politique, société libertaire, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , on 12 avril 2018 by Résistance 71

Nous avons déjà publié ce texte de Kropotkine (1912) le 11 novembre 2013, jour de la 99ème commémoration de la fin de la grande boucherie qui fut appelée la “der des ders”, bien à tort évidemment.
Kropotkine, avant la 1ère guerre mondiale avait tout compris et exposé des turpitudes financières et mascarades “patriotiques” de la grande bourgeoisie va t’en guerre. Qui a t’il de changer aujourd’hui ?
Remplacez les noms d’Allemagne et de Japon du texte par Russie et Chine, le schéma est identique, la fumisterie toujours de mise.
Que tous les va t’en guerre y pensent: la guerre est un racket, un génocide et un pillage en bande organisée.
Nous n’avons jamais été aussi proche aujourd’hui de la 3ème GM et ce que disait Kropotkine en 1912 est toujours on ne peut plus valide en ce moment même. Pourquoi ? Comment se fait-il que nous n’avons pas bouger d’un pouce ?
Une chose est certaine, si les psychopathes occidentaux aux manettes du bateau ivre, les Trump, Merkel, May, Macron et autres dégénérés veulent, la SEDITION sera le seul recours !
Rien ne doit se faire en notre nom et rien ne se fera si nous, gens du peuple, refusons de jouer leur jeu truqué criminel, parce que les guerres modernes, ce ne sont pas ces ordures qui les font…
Les laisser faire, les laisser nous emmener vers l’annihilation n’est que complicité de crime contre l’humanité. L’heure de la révolte est peut-être plus proche qu’on ne le croit !

Il n’y a pas de solutions au sein du système, il n’y en a jamais eu et ne peut pas y en avoir… Sortir de ce marasme, c’est sortir du cercle vicieux de l’antagonisme. Comprendre pour mieux pouvoir le faire.

Hoka Hey !

~ Résistance 71 ~

 

La Guerre

 

Pierre Kropotkine (1912)

 

Extrait de La Science Moderne et l’Anarchie Publications des «TEMPS NOUVEAUX» — N° 59 — 1912

Publié sur R71 le 11 novembre 2013:

https://resistance71.wordpress.com/2013/11/11/en-ce-11-novembre-la-guerre-texte-ecrit-en-1912-pierre-kropotkine/

 

Déjà en 1882, lorsque l’Angleterre, l’Allemagne, l’Autriche et la Roumanie, profitant de l’isolement de la France, s’étaient liguées contre la Russie et qu’une guerre européenne terrible était sur le point d’éclater, nous montrions dans Le Révolté, quels étaient les vrais motifs des rivalités entre États et des guerres qui en résulteraient.

Ce sont toujours des rivalités pour des marchés et pour le droit à l’exploitation des nations arriérées en industrie, qui sont la cause des guerres modernes. On ne se bat plus en Europe pour l’honneur des rois. On lance les armées les unes contre les autres pour l’intégrité des revenus de Messieurs les Très-Puissants Rothschild ou Schneider, la Très Honorable Compagnie d’Anzin, ou la Très Sainte Banque Catholique de Rome. Les rois ne comptent plus.

En effet, toutes les guerres que l’on a eues en Europe depuis cent cinquante ans furent des guerres pour des intérêts de commerce, des droits à l’exploitation.

Vers la fin du dix-huitième siècle, la grande industrie et le commerce mondial, appuyé sur des colonies en Amérique (le Canada) et en Asie (dans les Indes) et une marine de guerre, commençaient à se développer en France. Alors l’Angleterre qui avait déjà écrasé ses concurrents en Espagne et en Hollande, tenant à retenir pour elle le monopole du commerce maritime, de la puissance sur les mers et des riches colonies dans les Indes, — afin de pouvoir s’enrichir, par l’écoulement monopolisé des produits de son industrie, — profita de la révolution en France pour commencer contre elle toute une série de guerres. Se voyant assez riche pour payer les armées de la Prusse, de l’Autriche et de la Russie, elle fit à la France une succession de guerres terribles, désastreuses pendant un quart de siècle. La France dut se saigner à blanc pour soutenir ces guerres ; et ce ne fut qu’à ce prix qu’elle parvint à maintenir son droit de rester une «grande puissance». C’est-à-dire, elle retint le droit de ne pas se soumettre à toutes les conditions que les monopolistes anglais voulaient lui imposer dans l’intérêt de leur commerce ; et elle retint le droit d’avoir une marine et des ports militaires. Frustrée dans ses plans d’expansion coloniale dans l’Amérique du Nord (elle avait perdu le Canada) et dans les Indes (elle dut y abandonner ses colonies), elle obtint la permission en retour de se créer un empire colonial en Afrique (à condition de ne pas toucher à l’Égypte), et d’enrichir ses monopolistes en pillant les Arabes en Algérie.

Plus tard, dans la seconde moitié du dix-neuvième siècle, ce fut le tour de l’Allemagne. Lorsque le servage y fut aboli à la suite des soulèvements de 1848, et que l’abolition de la propriété communale força les jeunes paysans à quitter en masse les campagnes pour les villes, où ils offraient leurs «bras inoccupés» aux entrepreneurs d’industrie pour des salaires de meurt-la-faim, — la grande industrie prit son essor dans divers États allemands. Les industriels allemands comprirent bientôt que si l’on donnait au peuple une bonne éducation réaliste, ils pourraient rapidement rattraper les pays de grande industrie, comme la France et l’Angleterre, — à la condition, bien entendu, de procurer à l’Allemagne des débouchés avantageux en dehors de ses frontières. Ils savaient ce que Proudhon avait si bien démontré : que l’industriel ne parvient à sérieusement s’enrichir que si une bonne partie de ses produits est exportée dans des pays où ils peuvent être vendus à des prix auxquels ils ne pourraient jamais arriver dans le pays d’origine.

Alors dans toutes les couches sociales de l’Allemagne, celle des exploités, aussi bien que des exploiteurs, — ce fut un désir passionné d’unifier l’Allemagne à tout prix : d’en faire un puissant Empire qui serait capable de maintenir une immense armée, une forte marine, et conquérir des ports dans la mer du Nord, dans l’Adriatique, et — un jour — en Afrique et en Orient. Un empire qui pourrait dicter la loi économique en Europe.

Pour cela, il fallait évidemment, briser la force de la France, qui s’y opposerait sans doute et qui, alors, avait ou semblait avoir la force de l’empêcher.

De là — la guerre terrible de 1870, avec toutes ses tristes conséquences pour le progrès universel, que nous subissons jusqu’à ce jour.

Par cette guerre et cette victoire remportée sur la France, un empire Allemand, ce rêve des radicaux, des socialistes et des conservateurs allemands depuis 1848, fut enfin constitué, et il fit bientôt sentir et reconnaître sa puissance politique et son droit de dicter la loi en Europe.

Bientôt l’Allemagne, entrant dans une période frappante d’activité juvénile parvint, en effet, à doubler, tripler, décupler sa productivité industrielle, et en ce moment le bourgeois allemand convoite de nouvelles sources d’enrichissement un peu partout : dans les plaines de la Pologne, dans les prairies de la Hongrie, sur les plateaux de l’Afrique et surtout autour de la ligne de Bagdad, — dans les riches vallées de l’Asie Mineure, qui offriront aux capitalistes allemands une population laborieuse à exploiter, sous un des plus beaux ciels du monde.

C’est donc des ports d’exportation et surtout des ports militaires, dans l’Adriatique méditerranéenne et dans celle de l’Océan Indien — le golfe persan — ainsi que sur la côte africaine à Beïra et, plus tard, dans l’Océan Pacifique, que cherchent maintenant à conquérir les brasseurs d’affaires coloniales allemands et leur fidèle serviteur — l’Empire germanique.

Mais partout, ces nouveaux conquérants rencontrent un rival formidable, l’Anglais, qui leur barre le chemin.

Jalouse de garder sa suprématie sur les mers, jalouse surtout de retenir ses colonies pour l’exploitation par ses monopolistes ; effarouchée par les succès de la politique coloniale de l’Empire Allemand et le rapide développement de sa marine de guerre, l’Angleterre redouble d’efforts pour avoir une flotte capable d’écraser à coup sûr la flotte allemande. Elle cherche aussi partout des alliés pour affaiblir la puissance militaire de l’Allemagne sur terre. Et lorsque la presse anglaise sème l’alarme et épouvante la nation en feignant de craindre une invasion allemande, elle sait très bien que le danger n’est pas là. Ce qu’il lui faut, c’est de pouvoir lancer l’armée régulière anglaise, là où l’Allemagne attaquerait quelque colonie de l’Empire Britannique (l’Égypte, par exemple) ; après s’être mise d’accord pour cela avec la Turquie, et de retenir à la maison une forte armée «territoriale» qui puisse, au besoin, noyer dans le sang toute révolte ouvrière. C’est pour cela, surtout, que l’on enseigne l’art militaire à la jeunesse bourgeoise, groupé en escouades d’éclaireurs (Scouts).

La bourgeoisie anglaise veut faire aujourd’hui, avec l’Allemagne, ce qu’elle fit à deux reprises pour arrêter pour cinquante ans ou plus, le développement de la Russie comme puissance maritime : une fois en 1855 avec l’aide de la France et de la Turquie, et une autre fois, en 1900, en lançant le Japon contre la flotte russe et son port militaire dans le Pacifique.

Ce qui fait que nous vivons depuis deux années sur le qui-vive, en prévision d’une guerre colossale européenne qui peut éclater du jour au lendemain. [Note de R71: écrit en 1912..]

En outre, il ne faut pas oublier que la vague industrielle, en marchant de l’occident vers l’orient, a aussi envahi l’Italie, l’Autriche, la Russie. Et ces États viennent affirmer à leur tour leur «droit» — le droit de leurs monopolistes et de leurs privilégiés — à la curée en Afrique et en Asie.

Le brigandage russe en Perse, le brigandage italien contre les Arabes du désert à Tripoli et le brigandage français au Maroc en sont la conséquence.

Le consortium de brigands, au service des monopolistes a «permis» à la France de s’emparer du Maroc, comme il a permis aux Anglais de saisir l’Égypte. Il a «permis» aux Italiens de s’emparer d’une partie de l’Empire ottoman, pour empêcher qu’il ne soit saisi par l’Allemagne ; et il a permis à la Russie de saisir la Perse septentrionale, afin que les Anglais puissent s’emparer d’un bon morceau sur les bords du Golfe Persan, avant que le chemin de fer allemand n’y soit arrivé !

Et pour cela les Italiens massacrent ignoblement les Arabes inoffensifs et les sicaires du Tzar pendent les patriotes persans qui voulaient régénérer leur patrie par un peu de liberté politique.

Quels gredins que ces «honnêtes gens» !

II

La Haute Finance

Nous avons vu comment tous les États, dès lors que la grande industrie se développe dans la nation, sont amenés à chercher la guerre. Ils y sont poussés par leurs industriels, et même par les travailleurs, pour conquérir de nouveaux marchés — de nouvelles sources de facile enrichissement.

S’il n’y avait que cela ! Mais aujourd’hui il y a dans chaque état une classe — une clique plutôt, — infiniment plus puissante encore que les entrepreneurs d’industrie et qui, elle aussi pousse à la guerre. C’est la haute finance, les gros banquiers qui interviennent dans les rapports internationaux et qui fomentent les guerres.

Cela se fait aujourd’hui d’une manière très simple.

Vers la fin du moyen âge la plupart des grandes cités-républiques de l’Italie, avait fini par s’endetter. Lorsqu’elles furent entrées dans la période de décadence, à force de vouloir conquérir de riches marchés en Orient, et que cette conquête des marchés amena des guerres sans fin entre les cités-républiques, ces cités arrivèrent à contracter des dettes immenses envers leurs propres guildes, de gros marchands.

Un même phénomène se produit aujourd’hui pour les États, auxquels des syndicats de banquiers prêtent très volontiers, afin de prendre un jour hypothèque sur leurs revenus.

C’est surtout, cela se comprend, avec les petits États que cela se pratique. Les banquiers leur prêtent à 7, 8, 10 pour cent, sachant qu’ils ne «réaliseront» l’emprunt qu’à 80 ou 70 pour cent. Ce qui fait que, déduction faite des «commissions» des banques et des intermédiaires, — qui se montent de 10 à 20, et quelquefois jusqu’à 30 pour cent, — l’État ne reçoit pas même les trois quarts des sommes qu’il inscrit à son grand-livre.

Sur ces sommes, grossies de la sorte, l’État endetté doit payer désormais l’intérêt et l’amortissement. Et lorsqu’il ne le fait pas au terme dû, les banquiers ne demandent pas mieux que d’ajouter les arriérés de l’intérêt et de l’amortissement au principal de l’emprunt. Plus les finances de l’État débiteur vont mal, plus insensées sont les dépenses de ses chefs — et plus volontiers on lui offre de nouveaux emprunts. Après quoi les banquiers s’érigent un jour en «consortium» pour mettre la main sur tels impôts, telles douanes, telles lignes de chemin de fer.

C’est ainsi que les gros financiers ont ruiné et plus tard fait annexer l’Égypte par l’Angleterre. Plus les dépenses du khédive étaient folles, plus on les encourageait. C’était l’annexion à petites doses.

C’est encore de la même façon qu’on ruina la Turquie, pour lui enlever peu à peu ses provinces. Ce fut aussi la même chose, nous dit-on, pour la Grèce, qu’un groupe de financiers poussa à la guerre contre la Turquie, pour s’emparer ensuite d’une partie des revenus de la Grèce vaincue.

Et c’est ainsi que la haute finance de l’Angleterre et des Etats-Unis exploita la Japon, avant et pendant ses deux guerres contre la Chine et la Russie.

Bref, il y a dans les États prêteurs toute une organisation, dans laquelle gouvernants, banquiers, promoteurs de compagnies, brasseurs d’affaires et toute la gent interlope que Zola a si bien décrite dans L’Argent,se prêtent la main pour exploiter des États entiers.

Là où les naïfs croient découvrir de profondes causes politiques, ou bien des haines nationales, il n’y a que les complots tramés par les flibustiers de la finance. Ceux-ci exploitent tout : rivalités politiques et économiques, inimitiés nationales, traditions diplomatiques et conflits religieux.

Dans toutes les guerres de ce dernier quart de siècle, on trouve la main de la haute finance. La conquête de l’Égypte, l’annexion de Tripoli, l’occupation du Maroc, le partage de la Perse, les guerres du Japon — partout on retrouve les grandes banques ; — partout la haute finance a eu la voix décisive. Et si jusqu’à ce jour la grande guerre européenne n’a pas encore éclaté, c’est que la haute finance hésite encore. Elle ne sait pas trop de quel côté penchera la balance des milliards qui seront mis en jeu ; elle ne sait pas sur quel cheval mettre ses milliards.

Quant aux centaines de mille vies humaines que coûtera la guerre, — qu’est-ce que la finance à y voir ! L’esprit du financier raisonne par millions, — par colonnes de chiffres qui se balancent mutuellement. Le reste n’est pas de son domaine : il ne possède même pas l’imagination nécessaire pour faire intervenir les vies humaines dans ses raisonnements.

Quel monde ignoble à dévoiler, si quelqu’un se donnait seulement la peine d’étudier les coulisses de la haute pègre de la finance ! On le devine, rien que par le tout petit coin de voile soulevé par «Lysis» dans ses articles de La Revue(parus en 1908 en volume sous ce titre : Contre l’oligarchie financière en France).

On voit, en effet, par ce petit travail, comment quatre ou cinq banques, — le Crédit Lyonnais, la Société Générale, le Comptoir National d’Escompte et le Crédit Industriel et Commercial, — possèdent en France le monopole absolu des grandes opérations financières.

La plus grande partie — près des huit dixièmes de l’épargne française, qui se monte chaque année à peu près à deux milliards, est versée dans ces grandes banques ; et lorsque les États étrangers, grands et petits, les compagnies de chemins de fer, les villes, les compagnies industrielles des cinq parties du monde se présentent à Paris pour faire un emprunt, c’est à ces quatre ou cinq banques qu’ils s’adressent. Ces banques ont le monopole des emprunts étrangers et disposent du mécanisme nécessaire pour les faire mousser.

Il est évident que ce n’est pas le talent des directeurs de ces banques qui créa pour elles cette situation lucrative. C’est l’État, — le gouvernement français d’abord, qui donna à ces banques sa garantie et constitua pour elles une situation privilégiée qui devint bientôt un monopole. Et puis ce sont les autres États, les États emprunteurs qui renforcèrent ce monopole. Ainsi le Crédit Lyonnais, qui monopolise les emprunts russes, doit cette situation privilégiée aux agents financiers et aux ministères des finances du gouvernement russe.

Les affaires brassées par ces quatre ou cinq Sociétés se chiffrent par milliards. Ainsi, en deux années, 1906 et 1907, elles distribuèrent en emprunts divers sept milliards et demi, — 7.500 millions, dont 5.500 en emprunts étrangers (Lysis, p. 101). Et quand on apprend que la «commission» de ces compagnies lorsqu’elles organisent les emprunts étrangers est de 5 pour cent pour le «syndicat d’apporteurs» (ceux qui «apportent» de nouveaux emprunts), 5 pour cent pour le syndicat de la garantie, et de 7 à 10 pour cent pour le syndicat ou plutôt le trust des quatre ou cinq Sociétés que nous venons de nommer, — on voit quelles sommes immenses vont à ces monopolistes.

Ainsi, un seul intermédiaire qui «apporta» l’emprunt de 1.250 millions conclu par le gouvernement russe en 1906, pour écraser la révolution, toucha, de ce fait, une commission de douze millions !

On comprend ainsi quelle influence occulte les grands directeurs de ces Sociétés financières exercent sur la politique internationale. Avec leur comptabilité mystérieuse, avec les pleins pouvoirs que certains directeurs exigent et obtiennent des actionnaires — car il faut bien le discrétion quand on paie 1,2 millions à M. Un Tel, 250.000 francs à tel ministre, et tant de millions, en plus des décorations, à la presse ! Il n’y a pas, dit «Lysis», un seul grand journal en France qui ne soit pas payé par les banques. Cela se comprend. On devine aisément ce qu’il fallu distribuer d’argent à la presse, lorsqu’on préparait dans les années 1906 et 1907, la série d’emprunts russes (d’État, des chemins de fer, des banques foncières). Ce qu’il y eut de plumitifs qui mangèrent gras avec ces emprunts, — on le voit par le livre de «Lysis». Quelle aubaine, en effet ! Le gouvernement d’un grand État aux abois ! Une révolution à écraser ! Cela ne se rencontre pas tous les jours !

Eh bien ! tout le monde sait cela, plus ou moins. Il n’y a pas un seul homme politique qui ne connaisse les dessous de tous ces tripotages, et qui n’entende nommer à Paris les femmes et les hommes qui ont «touché» les grosses sommes après chaque emprunt, grand ou petit, russe ou brésilien.

Et chacun, s’il a la moindre connaissance des affaires, sait aussi parfaitement combien toute cette organisation de la haute finance est un produit de l’État, — un attribut essentiel de l’État.

Et ce serait cet État, — l’État dont on se garde bien de diminuer les pouvoirs ou de réduire les attributions, — qui dans la pensée des réformateurs étatistes, devrait devenir l’instrument d’affranchissement des masses ?! Allons donc !

Que ce soit par bêtise, ou ignorance, ou fourberie de l’affirmer, — toutes les trois explications sont impardonnables.

III

La Guerre et l’Industrie

Descendons maintenant un degré plus bas, et voyons comment l’État a créé dans l’industrie moderne toute une classe de gens directement intéressés à faire des nations des camps militaires, prêts à se ruer les uns sur les autres.

En ce moment, il existe en effet, des industries immenses qui occupent des millions d’hommes, et qui n’existent que pour préparer le matériel de guerre ; ce qui fait que les propriétaires de ces usines et leurs bailleurs de fond ont tout intérêt à préparer des guerres et à maintenir la crainte des guerres prêtes à éclater.

Il ne s’agit pas ici de menu fretin, — des fabricants d’armes à feu de mauvaise qualité, de sabres à bon marché, et de revolvers qui ratent tout le temps, comme on en a à Birmingham, à Liège, etc. Ceux-ci ne comptent presque plus, quoique le commerce de ces armes, fait par les exportateurs qui spéculent sur les guerres «coloniales», soit déjà d’une certaine importance. Ainsi, on sait que des marchands anglais approvisionnaient d’armes les Matabélés, alors que ceux-ci se préparaient à se soulever contre les Anglais qui leur imposaient le servage. Plus tard, ce furent des fabricants français, et même des fabricants anglais très connus, qui firent des fortunes en envoyant des armes, des canons et des munitions aux Boërs. Et en ce moment même on parle de quantités d’armes importées par les marchands anglais en Arabie, — ce qui amènera des soulèvements de tribus, le pillage de quelques marchands et — l’intervention anglaise, pour «rétablir l’ordre» et faire quelque nouvelle «annexion».

Ces faits, d’ailleurs, ne comptent plus. On sait bien ce que vaut le «patriotisme» bourgeois, et l’on a vu récemment des faits bien plus graves. Ainsi, pendant la dernière guerre entre la Russie et le Japon, l’or anglais approvisionnait les Japonais, pour qu’ils détruisissent le pouvoir maritime naissant de la Russie dans l’Océan Pacifique, dont l’Angleterre prenait ombrage. Mais, d’autre part, les compagnies houillères anglaises vendaient à un très haut prix 300.000 tonnes de charbon à la Russie pour lui permettre d’envoyer en Orient la flotte de Rojdestvensky. D’une pierre on faisait deux coups : les compagnies du Pays de Galles faisaient une belle affaire, et les financiers de Lombard Street (le centre des opérations financières de Londres) plaçaient leur argent à neuf ou dix pour cent dans l’emprunt japonais et prenaient hypothèque sur une bonne partie des revenus de leurs «chers alliés» !

Et tout cela, ce ne sont que quelques petits faits sur mille autres du même genre. On en saurait de belles sur tout ce monde de nos gouvernants, si les bourgeois ne savaient pas bien tenir leurs secrets ! — Passons donc à une autre catégorie de faits.

On sait que tous les grands États ont favorisé la création, à côté de leurs arsenaux, d’immenses usines privées qui fabriquent des canons, des blindages de cuirassés, des vaisseaux de guerre de moindres dimensions, des obus, de la poudre, etc. Des sommes immenses furent dépensées par tous les États pour avoir ces usines auxiliaires, où l’on trouve aujourd’hui concentrés les plus habiles ouvriers et ingénieurs.

Or, il est de toute évidence, qu’il est de l’intérêt direct des capitalistes qui ont placé leurs capitaux dans ces entreprises, de maintenir toujours des bruits de guerre, de pousser sans cesse aux armements, de semer, s’il le faut, la panique. C’est ce qu’ils font en effet.

Et si les probabilités d’une guerre européenne diminuent à certains moments, si les gouvernants, — quoique intéressés eux-mêmes comme actionnaires des grandes usine de ce genre (Anzin, Krupp, Armstrong, etc.), ainsi que des grandes compagnies des chemins de fer, des mines de charbon, etc., — si les gouvernants se font quelquefois tirer l’oreille pour sonner la fanfare guerrière, n’y a-t-il pas cette grande prostituée — la grande presse — pour préparer les esprits à de nouvelles guerres, précipiter celles qui sont probables, ou, du moins, forcer les gouvernements à doubler, à tripler leurs armements ? Ainsi n’a-t-on pas vu en Angleterre, pendant les dix années qui précédèrent la guerre des Boërs, la grande presse, et surtout ses adjoints dans la presse illustrée, préparer savamment les esprits à la nécessité d’une guerre «pour réveiller le patriotisme» ? Dans ce but, on fit flèche de tout bois. On publia à grand fracas des romans sur la prochaine guerre, où l’on racontait comment les Anglais, battus d’abord, faisaient un suprême effort et finissaient par détruire la flotte allemande et s’installer à Rotterdam. Un lord dépensa des sommes folles pour faire jouer dans toute l’Angleterre, une pièce patriotique, trop stupide pour faire ses frais, mais nécessaire pour ces messieurs qui tripotaient avec Rhodes en Afrique. Oubliant tout, on alla même jusqu’à faire revivre le culte — oui, le culte— de l’ennemi juré de l’Angleterre, Napoléon Ier. Et depuis lors le travail dans cette direction n’a jamais cessé. En 1904, on avait même presque tout à fait réussi à lancer la France, gouvernée en ce moment par Clemenceau et Delcassé, dans une guerre contre l’Allemagne — le gouvernement conservateur (lord Lansdowne) ayant fait la promesse d’appuyer les armées françaises par un corps d’armée anglais envoyé en Belgique ! Il se fallut de bien peu à ce moment pour que Delcassé, attachant à cette promesse risible une importance qu’elle n’a certainement pas, ne lançât la France dans une guerre désastreuse.

En général, plus nous avançons dans notre civilisation bourgeoise étatiste, plus la presse, cessant d’être l’expression de ce qu’on appelle l’opinion publique, s’applique à fabriquer elle-même l’opinion par les procédés les plus infâmes. La presse, dans tous les grands États, c’est déjà deux ou trois syndicats de brasseurs d’affaires financières qui font l’opinion qu’il leur faut dans l’intérêt de leurs entreprises. Les grands journaux leur appartiennent et le reste ne compte pas.

Mais ce n’est pas tout : la gangrène est encore plus profonde.

Les guerres modernes, ce n’est plus seulement le massacre de centaines de mille hommes dans chaque bataille, — un massacre dont ceux qui n’ont pas suivi les détails des grandes batailles dans la guerre de Mandchourie et les atroces détails du siège et de la défense de Port-Arthur, n’ont absolument aucune idée. Et cependant, les trois grandes batailles historiques, Gravelotte, Potomack et Borodino (de la Moskowa), qui durèrent chacune trois jours, et dans lesquelles il y eut cent mille homme blessés et tués des deux côtés, c’étaient des jeux d’enfants en comparaison des guerres modernes. Les grandes batailles se font aujourd’hui sur un front de cinquante, soixante kilomètres ; elles durent non plus trois jours, mais sept jours (Liao-Yang), dix jours (Moukden), et les pertes sont de cent cinquante mille hommes de chaque côté.Les ravages faits par les obus, lancés avec précision par des batteries placées à cinq, six, sept kilomètres, et dont on ne peut même pas découvrir la position, grâce à la poudre sans fumée, sont inouïs. Lorsque le feu de plusieurs cents bouches à feu est concentré sur un carré d’un kilomètre de côté (comme on le fait aujourd’hui), il ne reste pas un espace de dix mètres carrés qui n’ait reçu son obus, pas un buisson qui n’ait été rasé par les monstres hurlants envoyés on ne sait d’où. La folie s’empare des soldats, après sept ou huit jours de ce feu terrible, et lorsque les colonnes des assaillants arrivent jusqu’aux tranchées ennemies, alors la lutte s’engage corps à corps entre les combattants. Après s’être lancé mutuellement des grenades à la main et des morceaux de pyroxiline (deux morceaux de pyroxiline, liés entre eux par une ficelle étaient employés comme une fronde), les soldats russes et japonais se roulaient dans les tranchées de Port-Arthur comme des bêtes féroces, se frappant de la crosse du fusil, du couteau, des dents…

Les travailleurs occidentaux ne se doutent même pas de ce terrible retour à la plus affreuse sauvagerie que représente la guerre moderne, et les bourgeois qui le savent se gardent bien de le leur dire.

Mais les guerres modernes, ce n’est seulement le massacre, la folie du massacre, le retour, pendant la guerre, à la sauvagerie. C’est aussi la destruction sur une échelle colossale, du travail humain ; et les effets de cette destruction, nous les ressentons parmi nous continuellement, en temps de paix,par un accroissement de la misère parmi les pauvres, l’enrichissement parallèle des riches.

Chaque guerre, c’est la destruction d’un formidable matériel, qui comprend non seulement le matériel de guerre proprement dit, mais aussi les choses les plus nécessaires pour la vie de tous les jours, de toute la société : le pain, les viandes, les légumes, les denrées de toute sorte, les bêtes de trait, le cuir, le charbon, les métaux, les vêtements. Tout cela représente le travail utile de millions d’hommes pendant des dizaines d’années, et tout cela sera gaspillé, brûlé, jeté à l’eau en quelques mois. Mais c’est déjà gaspillé aujourd’hui même, en prévision des guerres.

Et comme ce matériel de guerre, ces métaux, ces provisions doivent être préparés à l’avance, la simple possibilité prochaine d’une nouvelle guerre amène dans toutes nos industries les soubresauts et des crises qui nous atteignent tous. Vous, moi, chacun de nous en ressentons les effets dans les moindres détails de notre vie. Le pain que nous mangeons, le charbon que nous brûlons, le billet de chemin de fer que nous achetons, leur prix, le prix de chaque chose, dépendent des bruits, des probabilités de guerre à courte échéance, propagés par les spéculateurs.

IV

Nous avons montré comment la nécessité de préparer à l’avance un formidable matériel de guerre et des amas de provisions de toutes sortes qui allaient être détruites en quelques mois de guerre, produirait dans toutes les industries des soubresauts et des crises dont chacun de nous, et surtout les salariés, se ressentaient d’une façon terrible. En effet, on a pu s’apercevoir très bien récemment aux Etats-Unis.

On se souvient sans doute de la terrible crise industrielle qui ravagea les Etats-Unis pendant ces trois ou quatre dernières années. En partie, elle dure encore. Eh bien ! l’origine de cette crise, — quoi qu’en aient dit les «savants» économistes qui connaissent les écrits de leurs prédécesseurs, mais ignorent la vie réelle, — la vraie origine de cette crise fut dans la production outrée des principales industries qui se fit pendant quelques années en prévision d’une guerre entre les grandes puissances de l’Europe, et d’une autre guerre entre les Etats-Unis et le Japon. Ceux qui poussaient à ces guerres savaient très bien l’effet que la prévision de ces conflits exercerait sur les industries américaines. Ce fut, en effet, pendant deux ou trois ans, une activité fiévreuse dans la métallurgie, les charbonnages, la fabrication du matériel des chemins de fer, des matériaux pour le vêtement, des conserves alimentaires.

L’extraction du minerai de fer et la fabrication de l’acier aux Etats-Unis atteignirent, pendant ces années, des proportions tout à fait inattendues. C’est surtout de l’acier que l’on consomme pendant les guerres modernes, et les Etats-Unis en faisaient des provisions fantastiques, ainsi que des métaux, comme le nickel et la manganèse, requis pour fabriquer les sortes d’acier nécessaires pour le matériel de guerre. C’était à qui spéculerait le mieux sur les provisions de fonte, d’acier, de cuivre, de plomb et de nickel.

Il en fut de même pour les provisions de blé, les conserves de viande, de poisson, de légumes. Les cotonnades, les draps, les cuirs suivaient de près. Et, puisque chaque grande industrie fait vivre à côté d’elle une quantité de petites, la fièvre d’une production surpassant de beaucoup la demande se répandait. Les prêteurs d’argent (ou plutôt de crédit), qui alimentaient cette production, profitaient de la fièvre — cela va sans dire — plus encore que les chefs d’industrie.

Et alors, d’un coup, tout s’arrêta soudain, sans qu’on pût invoquer une seule des causes auxquelles on avait attribué les crises précédentes. Le fait est que du jour où la haute finance européenne se persuada que le Japon, ruiné par la guerre en Mandchourie, n’oserait pas attaquer les Etats-Unis, et qu’aucune des nations européennes, ne se sentait assez sûre de la victoire pour dégainer, les capitalistes européens refusèrent de nouveaux crédits aux prêteurs américains qui alimentaient la surproduction en prévision de la guerre, ainsi qu’aux «nationalistes» japonais.

«Plus de guerre à courte échéance !» — et les usines d’acier, les mines de cuivre, les hauts fourneaux, les chantiers de navires, les tanneries, les spéculateurs sur les denrées, tous suspendirent soudain leurs opérations, leurs commandes, leurs achats.

Ce fut alors plus qu’une crise : ce fut un désastre ! Des millions d’ouvriers et d’ouvrières furent jetés sur le pavé dans la plus affreuse des misères. Grandes et petites usines se fermaient, la contagion se répandait comme une épidémie, en semant l’épouvante tout autour.

Qui dira jamais les souffrances des millions d’hommes, femmes et enfants, les vies brisées, avec lesquelles furent bâties les fortunes des gredins qui avaient spéculé en prévision des monceaux de cadavres humains et de chairs déchiquetées qui allaient s’accumuler dans les grandes batailles !

Voilà ce qu’est la guerre, voilà comment l’État enrichit les riches, tient les pauvres dans la misère, et les rend d’année en année plus asservis aux riches.

Maintenant une crise semblable à celle des Etats-Unis va se produire, selon toute probabilité, en Europe et surtout en Angleterre, à la suite des mêmes causes.

Tout le monde fut ébahi l’été passé par l’augmentation soudaine et tout à fait imprévue des exportations anglaises. Rien dans le monde économique ne la faisait prévoir ; aucune explication n’en a été donnée, — précisément parce que la seule explication possible c’est que d’immenses commandes venaient du continent en prévision d’une guerre entre l’Angleterre et l’Allemagne. Cette guerre manqua d’éclater, on le sait, en juillet passé, et si elle avait éclaté, la France et la Russie, l’Autriche et l’Italie auraient été forcées d’y prendre part.

Il est évident que les gros financiers qui alimentaient de leur crédit les spéculateurs sur les denrées, les draps, les cuirs, les métaux, etc., avaient été avertis de la tournure menaçante que prenaient les rapports entre les deux rivales. Ils savaient comment les deux gouvernements activaient leurs préparatifs militaires, et ils s’empressèrent de faire leurs commandes qui grossirent outre mesure les exportations anglaises de 1911.

Mais c’est aussi à la même cause que nous devons cette hausse extraordinaire récente des prix de toutes les denrées sans exception, alors que ni le rendement des récoltes de l’année passée, ni les quantités de toutes sortes de marchandises dans les dépôts, ne justifiaient cette hausse. Le fait est, d’ailleurs, que la hausse des prix ne se répandit pas seulement sur les denrées : toutes les marchandises en furent atteintes, et la demande grandissait toujours, alors que rien n’expliquait cette demande exagérée, si ce n’est les prévisions de guerre.

Et maintenant, il suffira que les gros spéculateurs coloniaux de l’Angleterre et de l’Allemagne arrivent à un arrangement concernant leurs parts dans le partage de l’Afrique orientale, — qu’ils s’entendent sur «les sphères d’influence» en Asie, c’est-à-dire sur les conquêtes prochaines, pour qu’il se produise en Europe le même arrêt soudain des industries que l’on a vu aux Etats-Unis.

Au fond, cet arrêt commence déjà à se faire sentir. C’est pourquoi en Angleterre les compagnies de charbonnages et «les lords du coton» se montrent si intransigeants envers les ouvriers, et les poussent à la grève. Ils prévoient une diminution des demandes, et ils ont déjà trop de marchandises en magasin, trop de charbon entassé autour de leurs mines.

Lorsqu’on analyse de près ces faits de l’activité des États modernes, on comprend jusqu’à quel point toute la vie de nos sociétés civilisées dépend — non pas des faits du développement économique des nations, mais de la façon dont divers milieux de privilégiés, plus ou moins favorisés par les États, réagissent sur ces faits.

Ainsi, il est évident que l’entrée dans l’arène économique d’un aussi puissant producteur qu’est l’Allemagne moderne, avec ses écoles, son éducation technique répandue à pleines mains dans le peuple, son entrain juvénile et les capacités d’organisation de son peuple, devait changer les rapports entre nations. Un nouvel ajustement des forces devait se produire. Mais vu l’organisation spécifique des États modernes, l’ajustement des forces économiques est entravé par un nouveau facteur : les privilèges, les monopoles constitués et maintenus par l’État. Au fond, c’est toujours la haute finance qui fait la loi dans toutes les considérations politiques. Le «qu’en dira le baron de Rothschild ?» ou plutôt le «qu’en dira le Syndicat des banquiers de Paris, de Vienne, de Londres ?» est devenu l’élément dominant dans les questions politiques et les rapports entre nations. C’est l’approbation ou la désapprobation de la finance qui font et défont les ministères (en Angleterre, il y a en plus l’approbation de l’Église officielle et des cabaretiers à envisager, mais l’Église et les cabaretiers sont toujours d’accord avec la haute finance, qui se garde bien de toucher à leurs rentes). Et, comme un ministre est après tout un homme qui tient à son poste, à sa puissance, et aux possibilités d’enrichissement qu’ils lui offrent — il s’ensuit que les questions de rapports internationaux se réduisent aujourd’hui en dernière analyse, à savoir si les mignons monopolistes de tel État vont prendre telle attitude ou telle autre, vis-à-vis d’autres mignons de même calibre d’un autre État.

Ainsi l’état des forces mises en jeu est donné par le degré de développement technique des diverses nations, à un certain moment de l’histoire. Mais l’usage qui sera fait de ces forces, dépend entièrement de l’état d’asservissement à son gouvernement et à la forme étatiste d’organisation, auquel les populations se sont laissé réduire. Les forces qui auraient pu donner l’harmonie, le bien-être et une nouvelle efflorescence d’une civilisation libertaire, — une fois mises dans les cadres de l’État, c’est-à-dire d’une organisation développée spécialement pour enrichir les riches et absorber tous les progrès au profit des classes privilégiées, — ces même forces deviennent un instrument d’oppression, de misère, de privilèges et de guerres sans fin pour l’enrichissement des privilégiés.

Internet: Dire NON !… à Google et la clique du contrôle (VT)

Posted in actualité, altermondialisme, colonialisme, désinformation, guerres imperialistes, Internet et liberté, média et propagande, militantisme alternatif, N.O.M, neoliberalisme et fascisme, politique et lobbyisme, politique et social, presse et média, résistance politique, science et nouvel ordre mondial, technologie et totalitarisme, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , , , , , , , on 27 mars 2018 by Résistance 71

« Porte un masque non pas parce que tu as peur, mais pour protéger ceux que tu aimes… »
~ Batman ~ 😉  😀

 

Comment vivre sans Google

Nous avons toujours le choix !

 

VT

 

25 mars 2018

 

url de l’article original:

https://www.veteranstoday.com/2018/03/25/how-to-live-without-google/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

Les lecteurs de Veterans Today (VT) sont bien au courant que Google a “banni” le site de ses services pour avoir publié le travail d’écrivains qui critiquent la politique de l’état d’israël (voir Google vs. VT). Ce n’est pas seulement VT, mais bon nombre d’éditeurs qui ne suivent pas à la traîne de leur nouvelle ligne de censure.

Cette nouvelle ligne de censure de Google se voit maintenant comme ayant franchi le Rubicon final de la liberté et de l’accès pour tous en décidant pour tout le monde, pour le public, qui reçoit quelle information et comment. Komplete Kontrol dites-vous ?… Il est maintenant évident que Google pense qu’il peut contrôler l’information en muselant et en étouffant les éditeurs. Le peuvent-ils vraiment ? Et que peuvent faire les utilisateurs dans le monde pour vivre sans Google ?

Dans un premier temps, il faut savoir que des traceurs de Google ont été trouvés sur 75% des top 1 million de sites internet. Ce qui veut dire qu’ils ne tracent et enregistrent pas seulement ce que vous recherchez, mais ils tracent aussi les sites internet que vous visitez et utilisent toutes les données collectées vous concernant pour vous cibler avec des pubs qui vous suivent tout au long de vos pérégrinations sur la toile. Vos données personnelles peuvent aussi être soumises à des avocats, incluant ceux œuvrant pour des affaires civiles comme dans les affaires de divorces par exemple. Google a répondu favorablement à plus de 100 000 demandes de données de la sorte rien qu’en 2016 !…

Donc ici, à VT, nous avons pris DuckDuckGo comme notre moteur de recherche officiel.

Duck Duck Go est plus qu’un moteur de recherche qui protège ses utilisateurs. Ils sortent aussi de l’ordinaire et offrent bien des idées sur la manière d’utiliser leurs services et d’autres services qui contrent l’utilisation de Google. Ils valent la peine d’être considérés comme alternative. (Note de R71: nous utilisons depuis des années essentiellement Start Page et Duck Duck Go en backup. Nous faisons souvent des recherches simulatanées sur SP et DDG pour recouper les informations. Cela prouve être très utile. A titre indicatif, aucun de nous n’a utilisé quelque service de Google que ce soit depuis au moins 5 ans, bien plus pour certains d’entre nous…)

En fait, de plus en plus de gens réalisent le risque de s’en remettre à une seule entreprise pour tant de services personnels…

Si vous rejoignez les rangs des gens qui ont décidé que la collecte de données par Google est devenue bien trop intrusive et envahissante, voici quelques suggestions pour remplacer ces services avec un minimum d’impact lors du transfert. La plupart de ces services alternatifs sont gratuits, bien que ceux pour lesquels il faut payer un peu en valent la peine, le prix réel de ne pas changer de fournisseurs de services se paie avec votre vie privée, votre confidentialité qui ne l’est plus et la bonne nouvelle est que oui, nous avons toujours le choix !…

Google Search -> DuckDuckGo (gratuit)
Note de R71: Nous utilisons primordialement Start Page et DDG en réserve et en recherche couplée

Commençons avec le plus facile ! Faire le transfert vers Duck Duck Go ne va pas seulement maintenir vos recherches sur la toile confidentielle, mais aussi vous donner quelques avantages supplémentaires comme le bang shortcuts, et l’Instant Answers très utile tout en sachant que vous n’êtes pas coincé dans une bulle filtrante ou filter bubble.

Gmail, Calendar & Contacts -> FastMail (payant)

Duckduckgo héberge des adresses courriel sur FastMail, un service payant indépendant qui inclut un calendrier et un soutien de contacts au travers des outils internet. Il y a aussi plusieurs moyens d’obtenir des courriels chiffrés entre les parties utilisatrices en intégrant des outils de chiffrage PGP (integrating PGP encryption tools). Il y a même des options de courriels encore plus secrète comme ProtonMail et Tutanota, qui offrent toutes deux un système de chiffrage d’un bout à l’autre de la chaîne de communication (émetteur/récepteur) par défaut.

YouTube -> Vimeo (gratuit avec options payantes)

Pour les vidéos qui ne sont que sur YouTube (malheureusement, beaucoup pour l’heure), vous pouvez les chercher et les regarder sur DuckDuckGo pour une meilleure protection privée via le domaine “youtube-nocookie”. Si vous créer et héberger vous-même vos vidéos, alors Viméo est la meilleure des alternatives qui focalisent sur les créateurs.

Google Maps -> Apple Maps (gratuit), OpenStreetMap (gratuit)

Pour les utilisateurs d’IOS, Apple vous donne une alternative construite et toute faite via Apple Maps, sans aucune installation nécessaire. Pour une compatibilité avec plus de supports technologiques, essayez OpenStreetMap (OSM) qui est plus ouvert, mais qui n’a peut-être pas la même facilité d’utilisation ou la qualité de couverture géographique qu’a Apple Maps.

Google Drive -> Resilio Sync (gratuit avec options payantes)

Un autre service que nous utilisons intérieurement à VT, Resilio Sync qui fournit une synchronisation de fichiers P2P qui peut-être utilisée pour le stockage de données personnelles, pour backup et partage de fichiers. Ceci veut aussi dire que vos fichiers ne sont jamais stockés sur un serveur sur le nuage (cloud). Le logiciel est disponible pour bien des plateformes et engins, incluant les serveurs.

Android -> iOS (payant)

L’alternative la plus populaire à Android est bien entendu IOS, qui fournit un chiffrage facile et une messagerie chiffrée via iMessage par défaut. Nous avons aussi des tuyaux pour augmenter le niveau de confidentialité sur votre iPhone ou votre iPad ( tips to increase privacy protection on your iPhone or iPad.)

Google Chrome -> Safari (gratuit), Firefox (gratuit), Brave (gratuit)

Safari fut le premier navigateur d’importance à inclure DuckDuckGo comme option de recherche privée intégrée. Un autre navigateur plus compatible avec une diversité de hardware et Firefox de Mozilla qui est un navigateur libre avec un bloqueur de traceur incorporé en mode privé. Brave va un pas plus loin avec le bloqueur de traceur allumé par défaut. Il y a aussi beaucoup d’autres navigateurs qui sont livrés avec DuckDuckGo comme option incorporée.

Blogger -> Ghost (payant), WordPress (gratuit avec options payantes)

Gjost est une plateforme de blog à la fois hébergée (payante) et auto-installable, libre de tout traceur par défaut et gérée par une fondation à but non lucratif. Nous l’aimons tellement que nous l’utilisons pour notre propre blog ! Une alternative gratuite est WordPress, qui anime environ 25% des sites internet du monde entier. Disponible aussi en mode auto-installation et comme un service hébergé sans aucun traceurs de partie tierce par défaut. La communauté est énorme avec une documentation multilingue extensive et beaucoup de choix de thèmes.

Note de R71: WordPress est notre choix à R71 depuis 2010 sans aucun problème majeur de fonctionnement et de confidentialité.

Google Hangouts -> Zoom (gratuit avec options payantes), appear.in (gratuit avec options payantes)

Zoom est une solide alternative pour la discussion vidéo que nous utilisons internement et qui marche très bien même avec un grand nombre de participants, le logiciel demande à être installé. Une alternative sur la toile existe, c’est appear.in qui ne demande la création d’aucun compte, rendez-vous sur le site pour discuter et vous êtes parti pour.

Google Allo -> Signal (gratuit)

Il y a plusieurs services offrant une messagerie privée mais, comme nous l’avons mentionné auparavant, nous recommandons Signal. Il offre un chiffrage gratuit de bout en bout à la fois pour les messages et les conversations téléphoniques privées. recommandé par Edward Snowden et l’expert renommé en sécurité cybernétique Bruce Scheier, entre autres.

Comme vous pouvez le constater, sortir de Google n’est pas bien difficile. En fait, vous allez sans aucun doute vous rendre compte que vous préférez les alternatives à Google tout en établissant une bien meilleure confidentialité dans vos communications et services internet !…

Au service de sa gracieuse… Hécatombe d’ex-barbouzes russes à Londres

Posted in actualité, économie, colonialisme, crise mondiale, désinformation, documentaire, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, ingérence et etats-unis, Internet et liberté, média et propagande, militantisme alternatif, N.O.M, neoliberalisme et fascisme, police politique et totalitarisme, politique et lobbyisme, politique et social, résistance politique, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , on 23 mars 2018 by Résistance 71

Question qu’on voudrait pertinente: Pourquoi donc de tous les endroits possibles hors de la Russie, tous ces oligarques et anciens espions, agents-double russes viennent-ils à Londres ?… être plus près de ses maîtres et commanditaires facilitent aussi les opérations de grand nettoyage. Cela prouve aussi que ceux qui bossent volontairement ou non pour l’empire, surtout ceux qui le font volontairement contre fortune et gloire éphémères, sont aussi les premiers sur la liste des gens à éliminer. Les morts ne parlant pas, même s’il y a moyen de cracher le morceau après sa mort “suspecte”.

Tout sbire du Nouvel Ordre Mondial doit craindre pour sa vie. Le peuple ne touchera pas ces gens lors de la révolution sociale, il les réhabilitera dans la grande société des sociétés. Sbires de l’empire, ce n’est pas du peuple que vous devez avoir peur, mais de vos patrons, saigneurs et maîtres. Quittez ce Titanic pendant que vous le pouvez encore !… En protégeant vos arrières…

~ Résistance 71 ~

 

Les décès de Russes (à Londres) sont des opérations faux-drapeau du MI6 britannique

 

Dean Henderson

 

15 mars 2018

 

url de l’article original: https://hendersonlefthook.wordpress.com/2018/03/14/russian-deaths-an-mi6-false-flag/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

Le ministre des affaires étrangères russe Sergeï Lavrov a dit aujourd’hui que la Russie répondrait sur l’affaire du soi-disant empoisonnement de l’ex-agent double de 66 ans Sergeï Skripal et de sa fille de 33 ans Youlia, seulement sur requête officielle du gouvernement britannique.

Skripal et sa fille sont suspectés d’avoir été empoisonnés à Salisbury en Angleterre le 4 mars et demeurent hospitalisés en condition critique.

Sans donner une seule preuve viable impliquant la Russie, la première ministre Theresa May s’est fendus d’une longue tirade accusant la Russie exprimant également l7expulsion de 23 diplomates russes de Grande-Bretagne hier.

L’affaire rappelle immanquablement cela de l’assassinat en novembre 2006 de l’ancien espion russe du FSB puis agent du MI6 britannique Alexandre Litvinenko, dont le père Walter lui-même contesta les résultats de l’enquête disant que la Russie était derrière la mort de son fils.

Litvinenko avait trempé dans des activités du crime organisé impliquant l’oligarque russe en exil Boris Berezovsky, qui fut expulsé de Russie par Vladimir Poutine et se réfugia à Londres (NdT: plus près de toi mon “dieu” de la City…) pour échapper à toute mise en accusation. Berezovsky était le protégé en Angleterre du duc de Kent, cousin de la reine Elizabeth II.

Litvinenko est mort d’empoisonnement au polonium-210, la même cause de la mort du président palestinien Yasser Arafat. Les proches d’Arafat pensent que le Mossad israélien l’a tué. Il est alors tout à fait sensé de penser que le Mossad fut aussi impliqué dans l’empoisonnement de Litvinenko et dans la récente affaire Skripal.

Les agents du Mossad font très souvent le sale boulot pour la CIA et le MI6 britannique. Tous, de toute façon rendent des comptes à la “couronne” et à leurs banquiers de la City de Londres.

Berezovsky a été retrouvé mort avec un foulard autour du cou à Ascot en 2013, apparemment étranglé de la même manière qu’un autre oligarque russe Nikolaï Glouchkov, un ami de Berezovsky, le fut plus tôt dans la semaine à Londres.

Les voisins de Glouchkov disent qu’ils ont vu de nombreuses voitures de luxe devant sa maison peu avant le meurtre, incluant une Ferrari et une Lamborghini. Glouchkov, un ancien directeur de la compagnie aérienne Aéroflot, fut pris dans la tourmente de l’offensive de Poutine contre les oligarques d’Eltsine en 1999. Il fut condamné pour fraude et extorsion de fond de l’entreprise aérienne russe et avait fait 5 ans de prison avant de s’enfuir pour Londres (NdT: décidément, c’est une fixation pathologique… 😉 ).

Lorsque la clique de Wall Street utilisa leur marionnette Boris Eltsine pour confisquer les biens de l’état russe à la fin des années 1990, les oligarques russes, dont bon nombre avaient la double nationalité israélienne, étaient leurs associés récents dans le crime.

Considérant le brigandage dont ils faisaient partie, il y a un sérieux paquet de raisons pour lesquelles le MI6 veut la mort des oligarques. D’un autre côté, avec les élections présidentielles russes arrivant et la prévision de la victoire de Poutine dans un raz de marée électoral (NdT: ce qui s’est effectivement produit, Poutine étant réélu au premier tour avec quelques 73% des voix…), aucune personne raisonnable ne peut y voir un quelconque intérêt pour Poutine à récolter de ces incidents, bien au contraire.

Au lieu de cela, les affaires dénuées de preuves que sont les affaires Skripal et Glouchkov, devraient être vues plus justement comme des opérations faux-drapeaux visant à réduire au silence les vieux espions tout en créant toujours plus de propagande contre la véritable némésis de la City de Londres qu’est Vladimir Poutine.

Comme l’a déclaré le ministre des AE russe Sergeï Lavrov: “Hier, les médias russes et occidentaux argumentaient que la Russie n’avaient pas de motif ; mais ceux qui voulaient continuer cette campagne russophobe dans toutes les sphères possibles avaient quant à eux ces motifs…

Manipulation électorale yankee: Affaire Cambridge Analytica… Facebook, Mossad et Zuckerberg en eau trouble…

Posted in actualité, désinformation, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, ingérence et etats-unis, Internet et liberté, média et propagande, militantisme alternatif, N.O.M, neoliberalisme et fascisme, police politique et totalitarisme, politique et lobbyisme, politique et social, presse et média, résistance politique, technologie et totalitarisme, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , on 22 mars 2018 by Résistance 71

Affaire de l’élection de Trump: Ce n’était pas les Russes, VT avait raison depuis le départ alors que le Mossadnik Zuckerberg doit rendre des comptes

Une intervention “étonnante” de Facebook aurait pu compromettre la preuve Cambridge Analytika, dit le Royaume-Uni.
Des consultants envoyés par le réseau social ont été virés des bureaux de Cambridge Analytika de Londres lundi dernier alors que les autorités américaines et britanniques craignent que des preuves aient pu être détruites.

 

Jamie Ross (Daily Beast)

 

plus d’info: https://www.thedailybeast.com/facebook-in-hot-water-over-handling-of-massive-data-breach?ref=author

 

VT

 

20 mars 2018

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

Source: https://www.veteranstoday.com/2018/03/20/it-wasnt-the-russians-vt-right-all-along-as-mossadnik-zuckerberg-faces-the-axe/

 

Note de R71: cet article de VT inclut une photo du fondateur CEO de Facebook Mark Zuckerberg en compagnie de Shimon Peres avec en légende ce commentaire édifiant: “Zuckerberg, ou plutôt le général Zuckerberg du Shin Bet, avec des amis”

 

L’entreprise Facebook vient d’être plongée dans une profonde crise après les accusations affirmant que Cambridge Analytica(*) ait mal utilisé les données de plus de 50 millions de personnes afin d’aider à faire élire Donald Trump. Près de 40 milliards de dollars furent gommés de la valeur marchande de Facebook lundi, une réunion de crise est planifiée ce mardi matin et le CEO Mark Zuckerberg a été critiqué pour son silence durant ce que certains analystes décrivent comme une menace à l’existence même de l’entreprise.

Zuckerberg a été ordonné de paraître devant le parlement britannique pour donner les preuves du comment il gère les données personnelles des gens. Le directeur d’un comité d’enquête britannique sur les “fake news”, Damian Collins, a accusé auparavant Facebook de “tromper” le comité parlementaire ajoutant: “Il est maintenant temps d’entendre un directeur exécutif de Facebook, quelqu’un qui aurait suffisamment d’autorité pour donner un compte-rendu précis et fiable de cet échec catastrophique de procédure.”

Alors que la colère montait contre Cambridge Analytica lundi après que la chaîne 4 britannique ait diffusé un reportage montrant des cadres de l’entreprise faisant les malins au sujet de leurs stratégies de propagande extrêmes, incluant le filmage clandestin d’opposants dans des situations compromettantes avec des prostituées ukrainiennes, les autorités britanniques et américaines se sont aussi demandées si Facebook a mal géré la faute imputée et l’entreprise est maintenant devant une procédure d’enquête qui va ternir plus avant sa réputation et son nom.

(*) Cambridge Analytica est une entreprise de conseil et gestion informatique spécialisée dans l’aide aux campagnes électorales. Elle est l’émanation américaine de sa maison mère britannique du SCL Group et fut créée en 2013 aux Etats-Unis. Cambridge Analytica géra la campagne du candidat à la présidentielle Ted Cruz et géra celle de Donald Trump après le retrait de Cruz de la course à la présidence.
L’affaire réside dans le fait révélée le 17 mars courant par le New York Times et l’Observer britannique, que la firme a utilisé des données fournies par Facebook sans autorisation et a aussi utilisé le chantage aux activités sexuelles pour museler des opposants politiques. (source, compilation depuis Wikipedia, traduction R71)