Archive pour dictature technotronique

Dictature technotronique 5G, crypto-monnaies, internet des choses, puce RFID : Comment lutter ?…

Posted in actualité, guerres hégémoniques, Internet et liberté, militantisme alternatif, N.O.M, pédagogie libération, police politique et totalitarisme, politique et lobbyisme, politique et social, politique française, résistance politique, science et nouvel ordre mondial, sciences et technologies, technologie et totalitarisme, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , , , , , on 25 octobre 2019 by Résistance 71

 


Tuons dans l’œuf…

 

Résistance 71

 

25 octobre 2019

 

Par l’information et sa diffusion tout azimut !…

 

Dossier-complet–pour-stopper-net-la-dictature-technotronique

Alerte_scientifiques_medecins_5G

dossier-complet-pour-refuser-le-tout-connecte-via-la-5g-la-smart-city-ou-ville-connectee

la-tele-medecine-cest-pas-bon-pour-la-sante

Agenda-oligarchique-de-depopulation-sarkozy-et-les-compteurs-intelligents

stop-linky-gazpar-5G

 


… la grille de contrôle du N.O.M

Crypto-monnaies + 5G = Dictature Technotronique (Dean Henderson)

Posted in actualité, altermondialisme, guerres hégémoniques, Internet et liberté, média et propagande, militantisme alternatif, N.O.M, néo-libéralisme et paupérisation, neoliberalisme et fascisme, pédagogie libération, politique et lobbyisme, politique et social, résistance politique, sciences et technologies, technologie et totalitarisme with tags , , , , , , , , , , , , , , on 19 octobre 2019 by Résistance 71


Crypto-monnaies + 5G = Dictature Technotronique

 

Bitcoin : la pierre de faîte 5G de l’élite mondialiste

 

Dean Henderson

 

18 octobre 2019

 

url de l’article original:

https://hendersonlefthook.wordpress.com/2019/10/18/bitcoin-illuminati-5g-capstone/#more-3982

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

La plus grande victime de cette époque post-réalité à laquelle nous sommes soumis par une élite globale et ses mignons lècheurs de bottes de son management avec l’avènement de ce qui est appelé “les données illimitées”, est en fait la vérité.

Ceux qui défendent la vérité se retrouvent purgés des médias sociaux en masse. Ceux qui expriment les plus gros mensonges reçoivent de plus grandes plateformes médiatiques pour diffuser leur diarrhée verbale. Alex Jones ne fut qu’un leurre. La véritable cible est la gauche révolutionnaire.

L’an dernier des centaines d’Iraniens furent virés de Facebook et de Twitter, tandis que les loyaux au Shah d’Iran, le groupe terroriste du MEK (L’Organisation des Moudjahidines du Peuple), financés depuis des décennies par le MI6 britannique, le Mossad et la CIA, a trouvé que les algorithmes sont très généreux à son égard lorsqu’il s’agit de répandre leurs mensonges aristocratiques.

L’internet, création du DARPA (Defense Avanced Research Program Agency, Pentagone), demeure fermement entre les mains du complexe militaro-industriel et de la sécurité et ils utilisent une opération massive de lavage de cerveau pour parvenir à un contrôle total au travers d’un processus qui consiste en transformer les mensonges en une sorte de consensus bisounours remplissant des “standards de communauté”. Wikipedia fait partie de cette sorcellerie élitiste New Age Wiccan.

Les mensonges sont le plus souvent vigoureusement défendus par les soi-disants “facts checkers” ou “vérificateurs d’info”, qui sont soit des agents du renseignement ou des étudiants de niveau C-, seuvrés d’affection par leurs parents. Cette dernière variété de mignon est la plus insidieuse des deux car ils n’auront jamais suffisamment d’attention et de tape sympathique sur l’épaule, ce qui fait de ces personnes de parfaits Stormtroopers impériaux à vie pour le ministère de la vérité.

Beaucoup de bonnes personnes, comme par exemple Max Keiser, ont même poussé, voire même ont pris le train en marche de la crypto-monnaie en la voyant comme le sauveur de l’humanité des griffes des huit familles banquières privées du cartel du système de la banque centrale.

Ceci est un autre mensonge.

Emmenées par la Bank of America, JP Morgan Chase et Goldman Sachs, les grosses banques des huit familles, sont en train d’acheter les crypto-monnaies comme s’il n’y avait pas de lendemain, tout en investissant des milliards de dollars dans la technologie du blockchain et des technologies d’encryptage et de chiffrage. La grande nouvelle sur Wall Street est que le blockchain va amener une 4ème révolution industrielle.

Plus tôt ce moi-ci, des rumeurs disant que Goldman Sachs avait suspendu ses plans de lancer un bureau d’échange de produits dérivés du Bitcoin a provoqué la chute de la valeur de la crypto-monnaie. Goldman a plus tard nié les faits. Mais pourquoi Goldman Sachs négocierait-elle avec une monnaie dont Keiser et toutes les pom-pom girls du Bitcoin disent qu’elle va remplacer le cartel des banques privées de l’oligarchie ?

Quand on parle d’opération bancaire, financière, il importe peu quel type de moyen d’échange est utilisé, que ce soit en papier, en métaux précieux, en crypto-monnaies ou en miches de pain. Ce qui importe est QUI émet la monnaie d’échange.

Depuis bien des années, une monnaie numérique mondiale a été le rêve des architectes banquiers du Nouvel Ordre Mondial. Voilà ce qu’est le Bitcoin. Les banquiers ont semé leur idée, ils la laissent développer par quelques petits génies de l’informatique, puis ils la récupéreront.

Ils la connecteront avec leur 5G qui vient, leur “internet des choses” et cela deviendra une micro-puce implantée dans le corps humain pour être une “monnaie intelligente”. Ceci sera accepté partout dans le monde, sera traçable et pourra facilement être éteinte si son propriétaire décide qu’il/elle en a assez du fascisme. Bitcoin peut facilement devenir ce qui a été appelé “la marque de la bête” dans le livre des révélations. Si ça l’est, alors cela voudra dire que l’internet sous sa forme d’Intelligence Artificielle, est la bête elle-même.

= = =

Lectures complémentaires:

Dossier-complet–pour-stopper-net-la-dictature-technotronique

Alerte_scientifiques_medecins_5G

dossier-complet-pour-refuser-le-tout-connecte-via-la-5g-la-smart-city-ou-ville-connectee

Agenda-oligarchique-de-depopulation-sarkozy-et-les-compteurs-intelligents

stop-linky-gazpar-5G

Dean Henderson NOM 4 cavaliers apocalypse pétrolière et familles banquières de l’oligarchie

 

 

Comprendre et stopper la dictature technotronique… (PDF)

Posted in actualité, altermondialisme, militantisme alternatif, N.O.M, neoliberalisme et fascisme, pédagogie libération, politique et lobbyisme, politique et social, politique française, résistance politique, science et nouvel ordre mondial, sciences et technologies, technologie et totalitarisme, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , on 30 septembre 2019 by Résistance 71

… 5G, RFID, compteurs intelligents (Linky, Gazpar), internet des objets, téléphones et villes « intelligents », médecine connectée, détournement scientifique, communication sans fil et réseau micro-ondes, autant d’outils pour mettre en place le système planétaire de domination totale.

Pourtant, tout bien compris, l’affaire est simple: Il suffit de dire NON ! haut et fort et collectivement et cette ignominie ne pourra pas aller plus loin. Nous avons le grand pouvoir d’influer sur la choses par nos choix, nos décisions, à commencer par ce que nous cautionnions par nos achats.

Grand, très grand est le pouvoir du BOYCOTT !

« Quand on pense qu’il suffirait que les gens n’achètent pas pour que ça ne se vende pas… »
~ Coluche ~

 


Éteignez TV et réseaux « sociaux » et…
Rallumez les cerveaux !

 

Résistance 71

 

30 septembre 2019

 

Jo a compilé un excellent PDF pour faire comprendre et mieux permettre le coup d’arrêt à la dictature technotronique en marche pour refermer la grille de contrôle et mettre en place le grand plan de dépopulation de la planète tant rêvés par les psychopathes à la barre du bateau ivre qu’est cette société humaine de la dictature de la marchandise en mouvement.

A lire et diffuser sans aucune modération:

Dossier-complet–pour-stopper-net-la-dictature-technotronique
(format PDF)

 


Il suffit de dire NON !

5G, santé et dictature technotronique : Rapport de recherche de l’Institut de Recherche Médicale de la Marine des Etats-Unis de 1972 sur les effets des ondes et micro-ondes sur l’organisme (US-NMRI)

Posted in actualité, altermondialisme, documentaire, guerres hégémoniques, ingérence et etats-unis, Internet et liberté, militantisme alternatif, N.O.M, pédagogie libération, résistance politique, santé, science et nouvel ordre mondial, sciences et technologies, technologie et totalitarisme, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , , , on 29 septembre 2019 by Résistance 71


La dictature technotronique en marche…

 

NMRI rapport de recherche sur les micro-ondes et fréquences radio, 1972

Institut de Recherche Médicale de la Marine Nationale des Etats-Unis

Collecte littérature scientifique sur les effets de l’exposition aux micro-ondes

 

Traduit partiellement de l’anglais par Résistance 71

 

Septembre 2019

 

Source: reçu par courriel

format pdf du rapport en anglais: 

https://resistance71.files.wordpress.com/2019/08/naval-medical-research-institute-1972-full-bibliography.pdf

[…]

Chapitre 1

Phénomènes (effets) biologiques rapportés et quelques manifestations cliniques attribuées aux micro-ondes et à la radiation des fréquences radio

Note des traducteurs: une note fait état de toujours possibles erreurs dues aux conditions d’expérimentation, ce qui dégage la responsabilité des auteurs de ce rapport. La liste des articles scientifiques qui s’ensuit répertorie plusieurs centaines d’articles de recherche sur le sujet.
Le chapitre 2 correspond au listing des centaines d’articles scientifiques expliquant les effets di-dessous mentionnés. Cette liste (cf pdf du document en lien) date donc de… 1972.

A. Échauffement des organes (applications: diathermie, électro-chirurgie, électro-coagulation, électro-déssèchement, électrotomie)

1. Corps entier (défectuosité de la régulation thermique), hyperpyrexie

2- Peau

3. Os et moëlle osseuse

4. (a) lésions cataracte de l’œil due à la nature vasculaire de l’œil qui empêche la dissipation de la chaleur, (b) endommagement de la cornée aussi possible à une extrême haute [mot illisible, possiblement “fréquence”]

5. Organes génitaux (dégénération tubulaire des testicules)

6. Cerveau

7. Sinuses

8. Implants métalliques orthopédiques (brûlures au niveau de la hanche, vis, etc)

Les effets sont généralement réversibles sauf pour 4(a)

B. Changement de la fonction physiologique

1. Contraction des muscles striés

2. Altération du diamètre des vaisseaux sanguins (augmentation de l’élasticité vasculaire), dilatation

3. Changements dans les processus oxydants dans les tissus et les organes

4. Elargissement de la taille du foie

5. Changement de la sensibilité au stimuli médicamenteux

6. Baisse de la spermato-génèse (baisse de la fertilité jusqu’à l’infertilité)

7. Changement du ratio de genre à la naissance (plus de filles)

8. Changement du développement fœtal

9. Changement de l’activité menstruelle

10. Baisse de la lactation chez les mères nourricières

11. Diurèse réduite (excrétion de sodium Na+ via les urines)

12. Modification de la fonction rénale (décroissance de la filtration dans les [mot illisible] )

13. Changement dans les conditions des réflexes

14. Baisse de la résistance électrique de la peau

15. Changements dans la structure des récepteurs cutanés de (a) [mot illisible] et (b) systèmes de transport sanguin

16. Changement du ratio de fluidité sanguine

17. Changements des courants biologiques (électro-encéphalogrammes, EEG ?) du cortex cérébral (chez les animaux)

18. Changement dans le ratio d’épuration des ions [“Tagged Ions”] en provenance des tissus

19. Changements structurels réversibles dans le cortex cérébral et le diencéphalon

20. Changement électro-cardiographiques (ECG)

21. Changements de la sensibilité à la lumière, au son et au stimuli olfactif

22. Changements (a) fonctionnels et (b) pathologiques des yeux: (a) réduction de la taille du point aveugle, changement dans la perception des couleurs, changement de la pression intra-oculaire, larmoiement, tremblements (paupières) ; (b) opacité et coagulation du globe oculaire, changement dans la respiration des tissus et diminution des processus de réduction à l’oxydation

23. Nécrose du myocarde

24. Hémorragies pulmonaires, du foie, des intestins et du cerveau

25. Dégénération généralisée de tous les tissus du corps

Note: les point 24 et 25 se produisent à un niveau d’exposition fatal aux radiations

26. Perte anatomique

27. Mort

28. déshydratation

29. Changement du ratio de calcification de certains tissus

C. Effets sur le système nerveux central

1. Maux de tête

2. Insomnie

3. Enervement / agitation (éveillé et durant le sommeil)

4. Changements EEG

5. Désordres dans le nerf crânien

6. Lésions du tract pyramidal

7. Désordres des réflexes conditionnés

8. Action vagale du cœur ; action sympatico-mimétique

9. Crises, convulsions

D. Effets sur le système nerveux autonome

1. Désordres neuro-végétatifs (ex: altération du rythme cardiaque)

2. Fatigue

3. Altérations structurelles dans les synapses du système vagal

4. Stimulation du système nerveux parasympathique (bradycardie) et inhibition du système nerveux sympathique

E. Effets sur le système nerveux périphérique

Effets sur les nerfs locomoteurs

F. Désordres psychologiques (“études sur le comportement humain”), les soi-disantes “réponses psycho-physiologiques et psychosomatiques”

1. Neurasthénie (mal se sentir de manière générale)

2. Dépression nerveuse

3. Disfonctionnement érectile (impuissance sexuelle)

4. Angoisse

5. Manque de concentration

6. Hypochondrie

7. Vertiges

8. Hallucinations

9. Somnolence

10. Insomnie

11. Augmentation de l’irritabilité

12. Chute de l’appétit

13. Perte de mémoire

14. Sensibilité accrue au niveau du scalp

15. Augmentation de l’état de fatigue

16. Douleurs dans la poitrine

17. Tremblement des mains

G. Changements du comportement (recherches sur les animaux)

Comportements [mot illisible], opérant, d’évitement et de discrimination

H. Troubles sanguins

(V = in vivo et v = in vitro)

Changements dans :

1. Le sang et la moelle osseuse

2. Fonctions phagocytiques (polymorphes) et bactéricides du sang

3. Ration d’hémolyse (augmentation), du à une durée de vie plus courte des cellules

4. ratio de sédimentation (augmentation) [explication illisible en entier]

5. Nombre de Lrythrocytes (baisse) et aussi le nombre de [illisible]

6. Augmentation de la concentration de sucre

7. Contenu histaminique du sang

8. Cholestérol et lipides

9. Gamma (et aussi Béta) globuline et la concentration totale protéïnique

10. Nombre d’éosinophiles

11. Baisse du ratio albumine / globuline

12. Hémopoiesis (vitesse de formation des corpuscules sanguins)

13. Leucopénie (augmentation du nombre de globules blancs) et de la leucocytose

14. Féticulocytose

I. Désordres vasculaires

1. Thrombose

2. Hypertension artérielle

J. Enzyme et autres changements biochimiques

Changements dans l’activité de:

1. Cholinesterase (V, v)

2. Phosphatase (V, v)

3. Transaminase (v)

4. Amylase (v)

5. Carboxidismutase

6. Dénaturation protéïnique

7. Inactivation des toxines, fungus et virus (à haute dose de radiation), effet bactériostatique

8. Mort de cultures de tissus

9. Altération de la division cellulaire

10. Augmentation de la concentration d’ARN dans les lymphocytes et baisse dans le cerveau, le foie et la rate

11. Changements dans l’excrétion d’acide piruvique, d’acide lactique et de créatine

12. Changement dans la concentration du glycogène hépatique (hyperglycémie)

13. Altération de la concentration de kétostéroïdes-17 dans les urines

K. Désordres métaboliques

1.Glycosurie (sucre dans les urines, en relation avec le niveau de sucre sanguin ?)

2. Augmentation du phénol urinaire (dérivatifs ? DOPA ?)

3. Altération des processus de ration enzymatique métabolique

4. Altération du métabolisme des hydrates de carbone

L. Désordres gastro-intestinaux

1. Anorexie (perte d’appétit)

2. Douleur épigastrique

3. Constipation

4. Altération de la sécrétion des fluides digestifs stomacaux

M. Changements endocriniens

1. Altération de la fonction hypophysaire

2. Hyperthyroîdisme

3. Accroissement de la glande thyroïde

4. Augmentation de l’absorption d’iode radioactive par la glande thyroïde

5. Altération de l’activité du cortex adrénal

6. Diminution des corticostéroïdes sanguins

7. Diminution de l’activité glucocortidoîdale

8. Hypogonadisme (en général baisse de la production de testostérone)

N. Changements histologiques

1. Changements de l’épithélium tubulaire testiculaire

2. Changements croisés

O. Changements génétiques et chromosomiques

1. Aberration chromosomique (ex: raccourcissement linéaire, pseudochiasme, structures diploïdes, division amniotique, passerelles, chromosomes “collant”, irrégularités dans l’enveloppe chromosomique)

2. Mutations

3. Mongolisme

4. Altérations somatiques (changements dans la cellule n’impliquant pas le noyau ou les chromosomes, transformation cellulaire)

5. Maladies néoplasmiques (ex: tumeurs)

P. Effet collier de perles (orientation intracellulaire de particules sous-cellulaires et orientation de particules cellulaires et autres (non biologiques)

Également, orientation des animaux, oiseaux et poissons dans les champs magnétiques

Q. Effets divers

1. Arc électrique entre les plombages dentaires

2. Goût métallique dans la bouche

3. Changements dans l’activité optique des solutions colloïdales

4. Traitement de la syphillis, de la poliomyélite, maladies de la peau

5. Perte de cheveux

6. Cheveux ardus

7. Sensations de vibrations, de pulsations et de chatouillements au niveau de la tête et des oreilles

8. Augmentation de la transpiration, de la salivation, protrusion de la langue

9. Changements dans le fonctionnement des pacemakers cardiaques implantés

10. Changements dans les rythmes circadiens (sommeil)

[…]

= = =

Lectures complémentaires:

Alerte_scientifiques_medecins_5G

dossier-complet-pour-refuser-le-tout-connecte-via-la-5g-la-smart-city-ou-ville-connectee

la-tele-medecine-cest-pas-bon-pour-la-sante

Agenda-oligarchique-de-depopulation-sarkozy-et-les-compteurs-intelligents

 

 

Dictature technotronique et la police de la pensée: Alphabet de Google et la City de Londres (Dean Henderson)

Posted in actualité, altermondialisme, guerres hégémoniques, Internet et liberté, média et propagande, militantisme alternatif, N.O.M, police politique et totalitarisme, politique et lobbyisme, politique et social, résistance politique, science et nouvel ordre mondial, sciences et technologies, technologie et totalitarisme, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , on 1 septembre 2019 by Résistance 71


Dictature technotronique

 

La police de la pensée “Alphabet” de la couronne / City de Londres

 

Dean Henderson

 

22 août 2019

 

url de l’article original:

https://hendersonlefthook.wordpress.com/2019/08/22/the-crowns-alphabet-thought-police/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

Ces derniers mois, il y a eu une purge majeure de l’information sur l’internet DARPA. Les vidéos anti-vaccination et sur les chemtrails / épandages chimiques ont été ciblées et aussi certains livres mis au pilon sur Amazon. Ce site (Lefthook) a été enterré bien profondément par les algorithmes de Google et de YouTube.

Alors que des millions de personnes continuent de se réveiller au complot diabolique des banquiers de la Couronne / City de Londres voulant tuer une très large partie de l’humanité, leur gendarme de la Silicon Valley financé lui aussi par la City, se désespère d’étouffer aussi  toute information mettant en lumière cette cabale, qui récemment a été très occupée avec le lancement de son système Alphabet, sorte de sorcellerie électronique franc-maçonne à la sauce Wikipedia, conçu pour déjouer le grand éveil. L’outil principal est justement appelé Alphabet , une des actions les plus chères au monde et propriétaire à la fois de Google et de YouTube.

Le timing de cette purge n’est absolument pas une coïncidence. Le 16 février dernier, à la conférence sur la sécurité de Munich, Google a sorti un article de 30 pages qui exhibait sa stratégie pour combattre les “fake news” sur ses plateformes variées de l’internet, incluant YouTube.

Leurs propositions orwelliennes incluaient de “donner aux gens un contexte au sujet de l’information qu’ils voient” en “rendant directement visibles des sources faisant foi” et en empêchant le chargement sur YT de “théories conspirationnistes bizarres”.

Les associés de Google dans cet effort incluent la First Draft Coalition, le Trust Project et l’International Fact-Checking Network. Tous des vitrines pour des organisations médiatiques de masse et d’ONG gérées par l’élite mondialiste. Un des principaux intervenants dans cette vaste censure de l’internet est Haymarket Media, un groupe basé à Londres lancé cette année par un ancien attaché de cabinet du gouvernement Thatcher, Michael Heseltine.

Haymarket a son QG à Bridge House, QG de Bridge House Estates, une fondation charitable fondée sur la charte de 1282 de l’entreprise de la City de Londres, qui, avec City Cash et City Fund sont les trois fonds fiduciaires gérés par la corporation de la City de Londres (NdT: la véritable “couronne”…)

De manière intéressante, United States Federal Bridge Certification Authority (FBCA) est la base pour les communications sécurisées inter-gouvernementales des Etats-Unis. Bon nombre de ces communications sont sous-contractées et administrées par l’entreprise SERCO. Est-ce que la FBCA est espionnée par le City Bridge Fund et Bridge House Estates ?

Haymarket est le principal associé médiatique du Trust Project, qui placera une “Marque de Confiance” sur les site jugés valables. (NdT: “trust” en anglais veut dire “fond fiduciaire” en terme bancaire, mais aussi “confiance” en terminologie commune..). Le Trust Project fut fondé par Haymarket Media, the Globe & Mail (NdT: une des feuilles de chou nationales canadiennes), Hearst TV, le Washington Post et le magazine “The Economist” entres autres. The Economist est à 21% propriété de la famille Rothschild. D’autres proprios incluent Cadbury, la famille Schröder qui servit en son temps de banquier à un certain Adolf Hitler, la famille Agnelli, la famille Lazare et le baron Layton.

La First Draft Coalition est aussi basée à Londres. Ses associés incluent, CNN. BBC, ABC News, Facebook, The Telegraph et le Washington Post. Le financement se produit au travers de la Google News Initiative, les Koch Brothers, le lieutenant des Rothschild la Soros Open Society Foundation, la Fondation Ford (NdT: intérêts Rockefeller) et la Bill & Melinda Gates Foundation.

First Draft cible particulièrement les “communautés de la conspiration”. Leur site internet parle d’inoculer contre les “conspirations au sujet des réseaux mondiaux du pouvoir”, disant “debunker ou expliquer ces conspirations… leur donne non seulement une légitimité mais aussi un set de mots clefs pour votre audience à utiliser pour rechercher plus d’information… Avant l’internet, de telles communautés étaient marginales et avaient du mal à être connectées parce que c’était plus difficile de se rencontrer face à face. Aujourd’hui de telles communautés se développent et se portent très bien…

Le 3ème associé de Google dans la censure est l’International Fact-Checking Coalition, qui est gérée depuis le Poynter Institute. Des financiers importants de celui-ci incluent la Fondation Mellon, la fondation Charles Koch, la NED (NdT: officine de la CIA) et l’Open Society Foundation de George Soros. Les “élites” globalistes sont très nerveuses. Le charme vaudou de leur Alphabet franc-maçon est en train de se dissiper. Ils savent que les gens se réveillent du fait que tout ce qu’on leur a dit est un mensonge fait pour servir l’agenda luciférien des banquiers de la City de Londres. Ce dernier épisode frénétique de la censure emmené par l’Alphabet-Google de l’oligarchie, bien qu’alarmant, devrait en fait être vu comme une victoire tactique du Grand Réveil qui s’opère…

 

Dictature technotronique: Linky, ENEDIS, Conseil d’Etat verreux et énorme conflit d’intérêt !…

Posted in actualité, Internet et liberté, média et propagande, N.O.M, neoliberalisme et fascisme, politique et lobbyisme, politique et social, politique française, résistance politique, science et nouvel ordre mondial, sciences et technologies, technologie et totalitarisme, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , , , on 3 juillet 2019 by Résistance 71

Note de Résistance 71: 

à lire sous la note de Lhomme la preuve d’un sérieux conflit d’intérêt au Conseil d’Etat en faveur de ces compteurs de la dictature technotronique, comme le disait le chantre du Nouvel Ordre Mondial Zbiegniew Brzezinski.

Il est important de combattre toutes ces soi-disants “avancées” technologiques car mises ensemble, elles constituent les maillons de la longue chaîne de la grillle de contrôle orwellienne que l’oligarchie veut nous claquer sur la tronche.

Il y a en ce moment même un projet de smart city pilote, complètement contrôlée par Google et son outil Alphabet dans a zone du Quay Side de Toronto au Canada. Ce projet est sujet une résistance acharnée à la fois des citoyens lambda mais aussi.. de la mairie de Toronto. Tout le monde flippe à la vue de cette monstruosité de contrôle absolue. Par contre, quand l’oligarchie fait passer la pilule par petits bouts. Ls 4G puis la 5G par ici, les compteurs “intelligents” par là, la carte e-vitale par ici, la RFID partielle par là et par choix personnel…  l’affaire passe mieux, mais prend plus de temps.
Il faut comprendre que tout cela est la même chose ! simplement présentée différememnt.

Il faut non seulement exposer ces turpitudes technotroniques inutiles et néfastes, mais aussi les boycotter et les dénoncer pour ce qu’elles sont: les outils de la dictature à venir du Nouvel Ordre Mondial, dont la Chine est le laboratoire social dystopique qui sera ensuite étendu à la planète entière.

Rien de glamour dans les smart cities… Le projet c’est “Gattaca”, “Blade Runner” et “Minority Report” à la sauce “1984”.

Résistance, résistance, résistance…

~ Résistance 71 ~

 

 

Linky : avec la bénédiction du Conseil d’Etat*, les communes se font officiellement voler leurs compteurs d’électricité 

 

Lundi 1er

juillet 2019

 

Par Stéphane Lhomme
Conseiller municipal de Saint-Macaire (33)
Animateur du site web http://refus.linky.gazpar.free.fr

 

(*) Note de R71: voir sous ce texte de Lhomme l’évidence d’un énoooooorme conflit d’intérêt au sein même du Conseil d’Etat. Qui peut encore croire qu’il y ait une quelconque solution possible au sein du système ?…
Foutons tout ça par dessus bord !…

 

L’arrêt du Conseil d’Etat du 28 juin 2019 met gravement en danger le patrimoine des communes de France

 

C’est une particularité française :
les compteurs d’électricité appartiennent aux communes.
Pas seulement les compteurs des bâtiments publics mais
tous les compteurs, y compris celui de votre propre
habitation.

Mais, depuis le 1er décembre 2015, le distributeur Enedis (lucrative filiale d’EDF) a commencé à remplacer ces compteurs par un
modèle communicant et vert fluo, le fameux Linky.
Contrairement à ce qui a été écrit un peu partout, ce programme n’a pas été imposé par l’Europe, la directive concernée étant purement indicative.

C’est la Loi dite « relative à la transition énergétique pour la croissance verte » du 17 août 2015, portée par Ségolène Royale, qui a projeté le
remplacement de la quasi-totalité des compteurs d’électricité, alors que la directive européenne suggérait de se contenter de 80% du total.

Mais, à la surprise des « élites » industrielles et politiques, qui croient toujours savoir tout sur tout et surtout être habilité à « faire le bonheur du peuple malgré lui », le fameux compteur vert fluo, grossièrement présenté comme « intelligent » pour faire bonne mesure, a été fortement rejeté un peu partout en France.

Non seulement d’innombrables particuliers ont souhaité garder leurs compteurs ordinaires, qui rendent parfaitement service et peuvent
encore durer des décennies, mais, à la suite de Saint-Macaire (Gironde), près de mille communes ont aussi décidé de refuser la pose des Linky.

Face à cette fronde imprévue, les juristes d’Enedis ont cherché un subterfuge pour tordre le bras de ces municipalités récalcitrantes. Or il se trouve que, en très grande majorité, les communes françaises ont transféré leur compétence de distribution de l’électricité à un Syndicat départemental d’énergie (SDE). Il en existe en effet dans chaque département, ils portent des noms divers mais nous les désignerons
par SDE pour faciliter le propos.

Les présidents de ces SDE étant en quasi-totalité dans la main d’Enedis, les mauvaises langues diront que c’est pour garder la confortable indemnité qui accompagne cette fonction, Enedis a purement et simplement décrété que les compteurs d’électricité n’appartenaient plus aux communes mais aux SDE qui, eux, se gardent bien de s’opposer au déploiement des Linky.

Aucun texte officiel n’actant – et pour cause ! – de ce transfert de propriété, un pauvre subterfuge a été trouvé : Enedis a mis en avant le
premier alinéa de l’article l’article L. 322-4 du code de l’énergie et le deuxième alinéa du IV de l’article L. 2224-31 du code général des collectivités territoriales, et a décrété que la combinaison de ces
deux articles impliquait que les compteurs appartenaient désormais aux SDE.

Le premier texte dit que les compteurs « appartiennent aux collectivités territoriales ou à leurs groupements » (les SDE) et le second que
« L’autorité organisatrice d’un réseau public de distribution, exploité en régie ou concédé, est la commune ou l’établissement public de coopération auquel elle a transféré cette compétence » (le SDE) : on peut combiner ces textes de toutes les manières et en tous les sens, à aucun moment on n’arrive à la conclusion souhaitée par Enedis.

C’est avec un argumentaire aussi grossier qu’Enedis s’est présenté devant les tribunaux administratifs pour faire annuler les décisions
municipales… et y a obtenu gain de cause ! Il est vrai que, en France, c’est encore et toujours EDF et ses filiales qui font la pluie et le beau temps.

Ces décisions absurdes ont été ensuite confirmées devant diverses Cours administratives d’appel et enfin, le 28 juin 2019, par le Conseil
d’Etat, la plus haute juridiction de la justice administrative.

A la grande surprise des citoyens et élus opposés aux Linky, accordant naïvement une grande compétence et indépendance aux juges du Conseil d’Etat, ces derniers se sont contentés d’un pauvre arrêt de
quelques lignes comprenant la formule « magique » inventée
par Enedis : « Il résulte de la combinaison des dispositions précitées… », à savoir les deux articles désignés ci-dessus. Il nous est avis que, sous une pluie battante, ces gens là sont parfaitement capables de
décréter qu’il fait beau. Ou l’inverse si les intérêts
ndustriels l’exigent.

Il est pourtant notable que, dans son rapport de février 2018 (qui montre que le financement du programme Linky va rapporter énormément d’argent à Enedis et sa maison mère EDF, au détriment
des usagers), la Cour des comptes a bien précisé que les compteurs « restent néanmoins la propriété des communes », même quand elles « confient, le cas échéant en déléguant leur compétence à des SDE, la gestion des réseaux de distribution ».

Mais la justice administrative s’est alignée sur le grossier subterfuge d’Enedis. Or l’affaire dépasse de loin les innombrables problèmes
générés par les compteurs Linky (sursaturations, dysfonctionnements divers, captation de données sur la vie privée, risques avérés d’incendies et controverse sanitaire concernant les ondes, etc) : c’est aussi du patrimoine des communes de France qu’il s’agit.

Très concrètement, avec la bénédiction du Conseil d’Etat, les communes sont littéralement en train de se faire voler leurs compteurs
d’électricité, ce qui est totalement inadmissible. De plus, s’il n’est pas remis en cause, ce coup de force pourra être réédité concernant d’autres éléments de patrimoine.

Les 36 000 maires de France vont-ils se laisser dépouiller sans réagir ? Il est vrai que l’Association des maires de France a pris fait et cause pour Enedis et non pour ses communes adhérentes.

Notons toutefois que, dans l’attente d’un éventuel sursaut des élus, et contrairement à ce qui est prétendu par Enedis, par le gouvernement, et par certains médias, les particuliers peuvent parfaitement s’opposer individuellement à la pose du compteur Linky.

En effet, les compteurs ordinaires sont parfaitement légaux, ayant été installés et mis en service par Enedis ou son ancêtre Erdf, voire par EDF qui, à l’époque, était un vrai service public… au service du public et non à la solde des intérêts industriels et privés qui se délectent déjà des énormes profits que vont leur permettre de faire les compteurs
Linky au détriment des usagers, déclassés au rang de clients, sommés de se taire et de payer.

Depuis 3 ans et demi, d’innombrables collectifs se battent partout en France contre le programme Linky, lequel n’en est après tout qu’à mi-chemin et qu’il donc est encore temps de faire dérailler, pour préserver les valeurs du service public, les droits des citoyens… et le patrimoine des communes.

 

Bien cordialement
Stéphane Lhomme
Conseiller municipal de Saint-Macaire (33)
Animateur du site web http://refus.linky.gazpar.free.fr

= = =

Reçu par courriel anonyme: 

Conflit d’intérêt au conseil d’État ?

Quand l’avocat de la boîte privée Enedis est membre du Conseil d’Etat

 

Bonjour,

Voilà qui expliquerait pourquoi le conseil d’Etat soutient le compteur linky.

L’avocat d’Enedis Maître Gilles Le Chatelier est membre du conseil d’Etat, ainsi que Remi decout-paolini ex-membre du ministère de l’écologie au temps de Sarkozy et qui a été l’un des signataires du projet linky en 2010.

la 1ère chambre du Conseil d’État a suivi l’avis de son rapporteur public, M. Rémi Decout-Paolini qui veut que les communes acceptent les compteurs linky d’Enedis. Or, le rapporteur public du Conseil d’État, M. Rémi Decout-Paolini, était en 2010 conseiller technique du Premier ministre François Fillon – au moment de la signature du décret autorisant le déploiement du Linky –, après avoir été précédemment, depuis février 2009, conseiller juridique de M. Eric Besson, qui sera, en tant que ministre de l’Industrie, de l’Energie et de l’Economie numérique, l’unique signataire, le 4 janvier 2012, de l’arrêté définissant les spécifications techniques du Linky. 2

Communiqué, 4 janvier 2018. Arrêts Linky : L’indépendance du Conseil d’État en question p. 1 Curieusement, le Conseil d’État a jugé que cette proximité du rapporteur public avec les deux principaux ministres acteurs de la mise en oeuvre législative du Linky ne constituait pas une raison sérieuse de mettre en doute son impartialité.

Chargé des Libertés publiques et des affaires juridiques communautaires à  Matignon, Rémi Decout-Paolini n’a pourtant pas pu ne pas être consulté sur le dossier Linky, objet d’une recommandation de la CNIL dès le 2 décembre 2010

(Pièce 34 versée au dossier).

Une autre anomalie frappe ces deux arrêts du Conseil d’État : l’avocat de la SA ENEDIS, Maître Gilles Le Chatelier, 3 est lui-même Conseiller d’Etat ! Et son cabinet ADAMAS a participé en 2016, pour la troisième année consécutive, à la rédaction du Code de l’Energie, lequel régit le déploiement du Linky ! Du bon grain à moudre pour Le Canard enchaîné !La question gravissime de l’indépendance du Conseil d’État est donc soulevée par cet entre-soi peu compatible avec l’exigence d’impartialité prêtée à cette institution séculaire installée au Palais Royal, à deux pas du Louvre, depuis 1874, et censée être, au-dessus de tout soupçon, le « garant des droits des citoyens et des libertés fondamentales ». (Dictionnaire Robert 2)

Il

source pages 1 et 2 http://www.cade-environnement.org/files/2018/01/Lind%C3%A9pendance-du-Conseil-d%C3%89tat-en-question-4-01-2018.pdf

aussi sur http://danactu-resistance.over-blog.com/2018/01/decisions-linky-l-independance-du-conseil-d-etat-en-question.html

 

A lire:

dossier-complet-pour-refuser-le-tout-connecte-via-la-5g-la-smart-city-ou-ville-connectee

la-tele-medecine-cest-pas-bon-pour-la-sante

Agenda-oligarchique-de-depopulation-sarkozy-et-les-compteurs-intelligents

 


Dire NON ! à la dictature technotronique !