Archive for the 3eme guerre mondiale Category

Géopolitique, guerres impérialistes des hydrocarbures, Asie Centrale et Moyen-Orient… Quand COVID rime avec Rothschild (3ème partie)

Posted in 3eme guerre mondiale, actualité, altermondialisme, colonialisme, crise mondiale, documentaire, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, média et propagande, militantisme alternatif, N.O.M, néo-libéralisme et paupérisation, neoliberalisme et fascisme, pédagogie libération, politique et lobbyisme, politique et social, politique française, résistance politique, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , on 6 mars 2021 by Résistance 71

 

 

Constella-sion

 

ParaBellum666

 

6 Mars 2021

 

1ère partie
2ème partie
3ème partie
4ème partie
5ème partie

 

Avant de revenir sur la partie Asie…
Faisons une pause sur une autre partie du monde…
Le système Rothschildien étant multibandes…
Le seul moyen de neutraliser le système guerrier Rothschildien…
Est de faire la paix avec Israël…
Les monarchies arabes l’ont bien compris…
C’est la seule et unique solution pour qu’elles restent sur leurs trônes…
L’Arabie Saoudite et le Maroc nous passent le bonjour…
Et d’un seul coup la porte marocaine sur l’Afrique s’élargit…

htps://www.lemonde.fr/afrique/article/2020/12/22/maroc-israel-le-maghreb-va-au-bout-des-alliances-heritees-de-la-guerre-froide_6064244_3212.html

https://zupimages.net/up/21/08/poow.jpeg

La Mauritanie à semble t’elle comprise aussi…

http://moroccomail.fr/2020/12/19/les-emirats-vont-ils-pousser-la-mauritanie-a-la-normalisation-avec-israel/

Reste au Maghreb l’Algérie…la Tunisie et la Libye…

https://zupimages.net/up/21/08/nigb.jpeg

L’Algérie…ça se présente mal…elle se tourne donc naturellement vers la Russie…

C’est bien foutu quand même…😁

Soit ils sont cons comme des balais…soit ça permet de laisser croire à son peuple qu’ils n’ont pas encore le rectum complètement dilaté…ça permet de faire avaler la pilule ou du moins dans le cas présent le suppositoire…

La France et l’Algérie…

C’était la dream team…ce n’est pas pour rien que l’échiquier Rothschildien nous a divisé…

Un Algérien en équipe de France a suffit à le prouver…

https://zupimages.net/up/21/08/x93s.jpeg

https://parstoday.com/fr/news/africa-i91652-l’algérie_menace_israël_panique!

La Tunisie…c’est ça ou  elle passe à la caisse…

https://www.leconomistemaghrebin.com/2021/01/12/tunisie-israel-limplacable-chantage-normalisation/

La Libye…maréchal nous voilà…

https://www.elwatan.com/edition/international/libye-khalifa-haftar-se-rapproche-disrael-03-12-2019

Titulaire de la nationalité américaine, Haftar était connu pour être très proche de la CIA lors de son exil sous Mouammar Kadhafi.

https://www.middleeasteye.net/fr/decryptages/le-soutien-meconnu-disrael-la-guerre-de-haftar-en-libye

https://lecourrier-du-soir.com/guerre-en-libye-israel-et-les-pays-du-golfe-auraient-offert-a-haftar-un-systeme-de-defense-aerien/

Celui qui joue le trublion dans cette affaire libyenne…c’est le sultan turque…

Qui doit très certainement jouer là-dessus pour obtenir quelque chose ailleurs…

Ce quelque chose pourrait être ça…

« 2020-11-27 – VZICX – Vanguard International Core Stock Fund Admiral Shares a déposé un formulaire NPORT-P divulguant la propriété de 134 200 actions de Sberbank of Russia PJSC (Royaume-Uni : SBER) avec un total de participations évalués à 1 566 712 USD au 30/09/2020. « 

https://fintel.io/so/uk/sber/vanguard-horizon-funds-vanguard-international-core-stock-fund-admiral-shares

Vanguard…force de frappe Rothschild…allié à l’état russe…

https://www.fusacq.com/buzz/sberbank-vend-sa-filiale-turc-denizbank-a-emirates-nbd-a159242_fr_

Le sultan en plus de protéger le pipeline Turkish stream…va protéger également le réseau bancaire Rothschildien sur son sol…
Le renard…
Il n’est pas prêt de partir…
Sacré Sultan…c’est « insultant » pour les palestiniens…
Qui dans toute cette histoire tragique n’auront été que les dindons de la farce…

https://zupimages.net/up/21/08/3ims.jpeg

L’Egypte et son pharaon égyptien…
Ou « l’arôme ish neider »… si si…

«Al-Sissi n’est pas un héros national pour l’Egypte, mais pour tous les juifs d’Israël et autour du globe.»

https://www.alnas.fr/actualite/politique/israel-prend-le-general-egyptien-al-sissi-pour/

« Et un canal de Suez tout neuf patron…un… »
Sa « pire amide »à lui…
Il y’a le Soudan aussi…

https://www.lavoixdunord.fr/883464/article/2020-10-23/le-soudan-et-israel-normalisent-leurs-relations-sous-l-egide-des-etats-unis

Et l’Érythrée…

L’Érythrée a officiellement obtenu son indépendance en 1993. À l’époque, il ne restait qu’une poignée de Juifs dans le pays. Tous sauf un sont morts ou ont émigré. Aujourd’hui, il ne reste plus qu’un seul Juif autochtone en Érythrée, Sami Cohen, qui dirige une entreprise d’import-export et assiste à la synagogue d’Asmara. 

https://www.wikizero.com/fr/Histoire_des_Juifs_en_Érythrée

Il importe quoi ce Monsieur Cohen en Afrique…
Du houmous « homme-house » israélien…?
La corne de l’Afrique…

https://zupimages.net/up/21/08/ojxn.png

L’alliance qui se met en place entre les pays de la Corne de l’Afrique n’était pas non plus prévue au menu. L’arrivée d’Israël dans la Corne n’a rien changé et le conflit provoqué dans la région du Tigré en Éthiopie n’a pas réussi à déstabiliser la région. Si ce retrait des troupes de la Somalie était prévu depuis plusieurs mois déjà, c’était à condition que la région soit entrée en guerre. Ce qui n’a pas été le cas. Donc, Israël va tenter à son tour de déstabiliser entièrement la région de l’Est avec entre autres l’aide de Daech.

https://parstoday.com/fr/news/africa-i91485-somalie_la_nouvelle_stratégie_us_en_afrique_de_l’est

La déstabilisation de la corne de l’Afrique à mise sur  la route les fameux migrants…
On comprend mieux sous cet angle la guerre nécessaire de l’Arabie Saoudite avec le Yémen…
Il aurait été plus logique pour ces migrants fuyant les combats d’aller s’y réfugier…
Et il n’y avait une sacrée route à pieds à faire ainsi que la Méditerranée à traverser…
C’est rudement utile quand la guerre sunnite chiite est exploitée par l’empire…
Le fameux triangle israélo chiito sunnite…
En ingénierie…la fixation en triangle est la plus solide…
Regardez bien cette carte…
Qu’est-ce qui n’est pas encore tomber dans l’escarcelle americano-russe Rothschildienne…?

https://zupimages.net/up/21/08/1rdl.jpeg

La porte d’entrée vers l’Afrique commence à être sacrément large…

Si maintenant on rajoute cette carte là…

https://zupimages.net/up/21/08/ktz4.png

Le pare-feu est total…n’oubliez pas l’Inde…
La chine à été développée pour qu’elle devienne une menace…
Afin que l’empire américain se protège…
Et en mettant sur la route du commerce…des intermédiaires…
A la fin de la partie on bossera tous pour Israël…
Et forcément…bien planqué…
Pour Rothschild & Co…

Pour la route…

https://philippehua.com/2012/08/12/le-modele-somalien-le-plan-disrael-pour-la-syrie/

C’est beau l’islam néolibéral…hein…
Eh les mecs…c’est pas Allahu akbar…
C’est David akbar…🤩

Hommage personnel à Amer Saheb…

Ahmed Chah Massoud…

احمد شاه مسعود

Le plus grand Mojâhidin de tous les temps…

https://zupimages.net/up/21/08/8khl.jpeg

Assassiné le 09 Septembre 2001 par la grande barbouzerie…

Paix à ton âme grand frère.

Direction l’Asie…

 


« L’œil était dans la tombe… » ??

Cinq questions à poser à ceux qui veulent se faire vacciner contre le SRAS-CoV-2 / COVID-19

Posted in 3eme guerre mondiale, actualité, coronavirus CoV19, crise mondiale, guerres hégémoniques, militantisme alternatif, pédagogie libération, politique et lobbyisme, politique et social, politique française, résistance politique, santé et vaccins, science et nouvel ordre mondial, sciences et technologies, technologie et totalitarisme, terrorisme d'état, Union Europeenne et nouvel ordre mondial with tags , , , , , on 5 mars 2021 by Résistance 71

Cinq questions à poser à vos potes ou membres de famille qui envisagent de se faire vacciner contre le SRAS-CoV-2

Kit Knightly

15 février 2021

url de l’article original:
https://off-guardian.org/2021/02/15/5-questions-to-ask-your-friends-who-plan-to-get-the-covid-vaccine/

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

5 mars 2021

Beaucoup d’entre nous ont des amis ou des membres de leur famille qui prévoient de se faire vacciner contre le COVID. Peut-être croient-ils vraiment qu’ils sont en danger. Peut-être pensent-ils qu’il vaut mieux prévenir que guérir. Ou peut-être veulent-ils simplement être capables d’aller de nouveau au bistrot.

Si vous connaissez quelqu’un qui veut se faire vacciner contre le SRAS-CoV-2, posez-lui simplement ces cinq questions. Assurez-vous qu’ils comprennent bien ce qu’ils demandent.

  1. Sais-tu que nous n’avons jamais créé de vaccins à succès contre n’importe lequel des coronavirus ?

Aucun vaccin qui marche contre n’importe quel coronavirus n’a jamais été fabriqué. Les scientifiques ont essayé de fabriquer un vaccin contre le SRAS et le MERS depuis des années sans aucun résultat tangible. En fait, quelques vaccins ratés contre le SRAS ont causé une hypersensibilité au virus du SRAS ; ce qui veut dire que les souris vaccinées pouvaient attraper la maladie de manière plus grave que les souris non vaccinées.

2. Sais-tu que cela prend en général entre 5 et 10 ans pour développer un vaccin complètement ?

Le développement et la fabrication de vaccins est un processus très lent et très laborieux. En général, de son développement jusqu’au OK final pour son déploiement public, il s’écoule des années. Les différents vaccins contre le COVID-19 ont été développés et APPROUVÉS en moins d’un an.

Tandis que les médias ont offert très rapidement une tonne d’explications et de marches à suivre, citant “prévision, dur labeur et chance” comme les raisons pour lesquelles nous avons si rapidement des vaccins anti-COVID “sans prendre de raccourcis”, les médias laissent pourtant de côté bien des informations clefs importantes.

A savoir qu’aucun des vaccins n’a été soumis à des tests réglementaires. Beaucoup ont sauté complètement les essais de début de procédure et les derniers tests sur humains n’ont soit pas été vérifiés par la communauté scientifique, soit aucune donnée n’a été publiée, soit l’évaluation va durer jusqu’en 2023 ou furent abandonnés après “de sévères effets secondaires néfastes”.

3. Sais-tu que les “vaccins” COVID sont basés sur une nouvelle technologie qui n’a jamais été approuvée pour être utiliser sur les humains auparavant ?

Alors que les vaccins traditionnels marchent en exposant le corps humain à un micro-organisme affaibli ou mort responsable de causer une maladie, ces nouveaux vaccins anti-COVID sont des vaccins à ARN messager ou ARNm (messager acide ribo-nucléïque), qui marchent en théorie en injectant de l’ARNm virale dans le corps où elle se multiplie dans nos cellules pour provoquer une réponse immunitaire de notre corps qui reconnaît une protéine “spike” du virus et produit des anti-corps. Ceci a été l’objet de recherches scientifiques depuis les années 1990, mais avant 2020, aucun vaccin à ARNm n’a été produit avec succès ni approuvé pour être utilisé sur le public.

4. Sais-tu que les laboratoires pharmaceutiques qui produisent ces vaccins ne peuvent pas être attaqués en justice si leurs vaccins endommagent ou tuent quelqu’un ?

Au printemps 2020, bien des gouvernements dans le monde ont accordé l’immunité judiciaire aux labos fabricants de ces vaccins et les ont exonérés de toute responsabilité civile ou criminelle soit en invoquant des lois déjà existantes, soit en en faisant voter de nouvelles.

La loi américaine sur la réponse à l’urgence publique (PREP), accorde l’immunité totale aux labos jusqu’à au moins 2024.

La loi de licence de produit de l’UE fait de même et il y a des rapports de clauses confidentielles de responsabilité dans les contrats signés par l’UE avec les labos producteurs de ces vaccins.

La Grande-Bretagne a même été plus loin, accordant l’immunité légale permanente au gouvernement et à tout fonctionnaire intervenant, pour tout dommage causé à un patient traité pour le COVID-19 ou “suspecté de l’avoir”.

5. Sais-tu que 99,8% des gens atteints survivent au COVID-19 ?

Le ratio de mortalité par rapport au nombre de cas enregistrés à l’infection du SRAS-CoV-2 a été un sujet de débat depuis des mois et des mois, mais il est sans aucun doute bien plus bas que ce que les modèles informatiques initiaux avaient “prévu”.

Ce ratio fut originellement massivement surévalué, l’OMS utilisant alors le chiffre de 3,4%.

Des recherches ont depuis trouvé que ce taux de mortalité est bien inférieur et dans certains cas, inférieur à 0,1%. Un rapport publié en octobre 2020 dans le bulletin de recherche de l’OMS elle-même a trouvee un taux de mortalité “de l’ordre de 0,23% et possiblement considérablement inférieur.

Ce qui veut dire que selon l’OMS, au moins 99,77% des gens infectés par le SRAS-CoV-2 donnant le COVID-19, vont y survivre.

*

Posez ces questions à vos amis et membres de votre famille. Donnez leur des réponses détaillés. Ceci constitue un vaccin rapidement développé, non testé, fabriqué en y incluant une technologie jusqu’ici jamais utilisée sur les humains, qui ne nous laisse aucun recours légal en cas de problème, ce pour traiter / prévenir d’un virus survécu par 99,8% des personnes infectées.

La seule question qui est alors importante est la suivante : au vu de ces données, veux-tu vraiment, as-tu vraiment BESOIN de prendre ce risque ?

-[]-

Note de R71 : de nombreux hyperliens sur l’article original renvoient aux sources de l’info présentée.

Notre page “Coronavirus, guerre contre l’humanité”

1921-2021… Cronstadt, l’autre commune massacrée par le capitalisme d’état lénino-trotsko-bolchévique (Résistance 71)

Posted in 3eme guerre mondiale, actualité, altermondialisme, autogestion, crise mondiale, démocratie participative, gilets jaunes, guerres hégémoniques, militantisme alternatif, néo-libéralisme et paupérisation, neoliberalisme et fascisme, pédagogie libération, politique et social, politique française, résistance politique, société des sociétés, syndicalisme et anarchisme, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , on 3 mars 2021 by Résistance 71


1921 : Tout le pouvoirs aux soviets (assemblées populaires)
2021 : Tout le pouvoir aux ronds-points !

“Je ne pouvais pas croire que Lénine et Trotski pensaient vraiment que les hommes de Cronstadt étaient coupables d’une contre-révolution. […] Léon Trotski est outragé que l’on ait fait revivre ‘l’épisode’ Cronstadt et posé des questions sur la part qu’il y a prise.”
~ Emma Goldman, 1931, 1938 ~

Mars 1921-Mars 2021 : Centenaire de la Commune de Cronstadt (Russie)

Résistance 71

3 mars 2021

En mars 1921, les marins, ouvriers et habitants de la commune de Cronstadt (île au large de Pétrograd) soutiennent la grèves des ouvriers de Pétrograd contre le régime de la NEP (Nouvelle Politique Economique) de Lénine (programme libéral capitaliste d’état) et de son parti communiste bolchéviste. Le but de la grève et de la rébellion est un retour aux sources de la révolutions russes : tout le pouvoir aux “soviets” ou assemblées populaires. Ceci a été trahi dans les grandes largeurs par Lénine et Trotski dès qu’ils purent consolider leur pouvoir afin de renvoyer l’ascenceur à ceux qui les mirent là où ils étaient: la City de Londres (via des banques allemandes) et sa succursale de Wall Street (pour Trotski).

Les deux énergumènes frappèrent du sceau de l’infamie “contre-révolutionaire” la rébellion alors que ce furent eux les contre-révolutionnaires depuis au moins 1920 dans les faits et depuis toujours dans l’intention et décidèrent d’écraser la commune de Cronstadt dans un bain de sang. Plus de 10 000 ouvriers, marins et communards locaux seront massacrés par l’armée rouge alors commandée par Trotski.

Les mots d’ordre des communards de Cronstadt étaient:

  • Tout le pouvoir aux soviets et non aux partis
  • Les soviets et non la constituante sont le rempart des travailleurs
  • Vive Cronstadt la Rouge avec le pouvoir des soviets libres

Nestor Makhno, leader de la rébellion anarchiste paysanne ukrainienne écrira en 1926 :

Cronstadt défendit tout ce qu’il y avait de meilleur dans la lutte des ouvriers et des paysans dans la révolution russe, contre l’oligarchie bolchéviste. C’est pour cela que cette dernière exterminera les Cronstadtiens, en partie physiquement lors de la victoire militaire et le reste dans les cachots des casemates, héritées par elle de l’ordre tsariste et bourgeois ; parmi ceux qui purent gagner l’étranger, beaucoup pourrissent dans des camps de concentration, en Finlande en particulier.
Ainsi comprise, la journée du 7 mars (1921) apparaît comme un moment douloureux pour les travailleurs de tous les pays. Ce jour-là, ce n’est pas seulement de la poitrine des travailleurs russes que jaillira un grand cri de douleur, en souvenir des révolutionnaires de Cronstadt ayant péri dans la lutte et des rescapés pourrissant dans les geôles des bagnes bolchévistes.

Voici ce que disait la presse ouvrière du Cronstadt révolutionnaire le 3 mars 1921 (No1 des Izvestia), publié par le comité révolutionnaire provisoire :

A la population de la forteresse et de la ville de Cronstadt,

Camarades et citoyens,

Notre pays traverse une période difficile.Voici déjà trois ans que la famine, le froid et le chaos économique nous enserrent dans un étau terrible. Le Parti Communiste qui gouverne le pays, s’est détaché des masses et s’est révélé impuissant de les sortir d’un état de débIâcle générale. Le parti n’a tenu aucun compte des troubles qui ont eu lieu, ces temps derniers, à Pétrograd et à Moscou, et qui ont démontré clairement qu’il a perdu la confiance des masses ouvrières. Il n’a tenu, non plus, aucun compte des revendications formulées par les ouvriers. Il considère tout cela comme des menées de la contre-révolution. Il se trompe profondément.
Ces troubles, ces revendications, c’est la voix du peuple entier, de tous ceux qui travaillent. Tous, les ouvriers, marins et soldats rouges voient nettement aujourd’hui que seuls les efforts communs, seule la volonté commune des travailleurs pourront donner au pays du pain, du bois et du charbon, pourront vêtir et chausser le peuple, pourront sortir la république de l’impasse où elle se trouve.

Question simple : pourquoi cent ans plus tard, tout ceci résonne (raisonne ?) toujours si juste dans nos têtes et dans nos cœurs ? Serait-ce parce qu’au fond, mise à part quelques arrangements cosmétiques, cent ans plus tard, nous en sommes toujours au même point ?… Celui de l’oppression oligarchique étatico-capitaliste tout azimut ?

Retrouvons le chemin des communards de Cronstadt et avant eux de la Commune de Paris dont le cent-cinquantenaire approche (18 mars) et après eux des conseils ouvriers de Budapest en 1956 et des grèves sauvages de 1967-68 qui ébranlèrent un système déjà défaillant, avant que la contre-révolution de la gauchiasse trotskiste et maoïste ne vienne une fois de plus, saboter l’élan révolutionnaire de la base au profit de ses maîtres du capital et de l’État.

Tirons les leçons de l’histoire !

A bas l’État ! A bas la marchandise ! A bas l’argent ! A bas le salariat !

Vive les associations libres de la société des sociétés menant à la Commune Universelle de notre humanité enfin réalisée !

Il n’y a pas de solution au sein du système, n’y en a jamais eu et ne saurait y en avoir !

Comprendre et transformer sa réalité, le texte:

Paulo Freire, « La pédagogie des opprimés »

+

4 textes modernes complémentaires pour mieux comprendre et agir:

Guerre_de_Classe_Contre-les-guerres-de-l’avoir-la-guerre-de-l’être

Francis_Cousin_Bref_Maniffeste_pour _un_Futur_Proche

Manifeste pour la Société des Sociétés

Pierre_Clastres_Anthropologie_Politique_et_Resolution_Aporie


France des sections 1790-93
Commune de Paris 1871, Kronstadt 1921, Budapest 1956
Grèves sauvages de France 1967-68
Gilets Jaunes 2018 à aujourd’hui…

L’Esprit Communard en marche !

En France et partout: Halte à la dictature sanitaire ! Boycott et désobéissance civile… Dans l’esprit communard de nos aïeux !

Posted in 3eme guerre mondiale, actualité, colonialisme, coronavirus CoV19, crise mondiale, gilets jaunes, guerres hégémoniques, média et propagande, militantisme alternatif, neoliberalisme et fascisme, pédagogie libération, politique et social, politique française, presse et média, résistance politique, santé et vaccins, science et nouvel ordre mondial, société des sociétés, technologie et totalitarisme, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , on 2 mars 2021 by Résistance 71

L’heure de dire NON ! et de foutre tout ce bazar par dessus bord sonne. Boycott par quartier, par village, par voisinage, par commune. Associons-nous librement dans le boycott et la désobéissance civile pour aller plus loin. La dictature sanitaire et la répression étatique menée tambour battant sur fond de « crise sanitaire COVID 19 » fabriquée est un leurre, une PsyOp pour mettre en place et faire accepter la dictature technotronique en marche.
Solidarité, Union, Persévérance, Réflexion, Action, c’est en devenant  S.U.P.R.A que nous vaincrons !
~ Résistance 71 ~

Halte à la dictature sanitaire !

OSRE

Février 2021

Source: http://rebellion-sre.fr/liberons-nous-de-la-tyrannie-sanitaire/

Le mouvement « #jenemeconfineraipas » est le fruit d’une année d’utilisation de la peur comme outil de contrôle social. Plongés durant de longs mois dans l’isolement et l’absence de vie, des milliers de Français et d’Européens ne veulent plus plier sous cette chape de béton.

Le Covid-19 est un prétexte

La question du Covid-19 n’est finalement qu’un prétexte supplémentaire puisque déjà, des solutions hypothétiques sont proposées mais d’autres menaces apparaissent aussitôt. Que ce soit d’un pays exotique ou plus proche de nous, déjà ce pouvoir agite le chiffon du confinement et prend prétexte de n’importe quelle occasion pour nous enfermer avec notre consentement.

Leur extinction doit inclure celui de tout le système qui les supporte. Tel l’hydre de Lerne, le mythique serpent à plusieurs têtes qui repoussent dès qu’elles sont tranchées, Leur système de gouvernance n’aura aucun mal à faire apparaître une nouvelle marionnette, suffisamment séductrice pour attirer les passions et annihiler toute critique de leur monde et mise en place d’un autre paradigme.

C’est un long combat à mener face au Léviathan, d’autant plus que celui-ci nous a déclaré la guerre. Objet de leur biopolitique séparatrice, nous continuons d’être considérés comme un enjeu : celui de maximiser la plus-value, d’être et de rester leur facteur premier de création de valeur. Les dernières déclarations de l’exécutif le confirment : nos vies ne doivent être considérées qu’à l’aune de la production de marchandises. Leur biopolitique ne régente plus des masses mais toute la population. 2022 ne doit pas être la date de sortie de crise, mais la confirmation de ce vaste mouvement de réappropriation de nos vies et de notre imaginaire.

L’emprise sur nos vies

Nous sommes cernés par un pouvoir toujours plus avide de contrôle, déployant, pour ce faire, censure, traçage, mainmise sur l’information, narration de la peur, désintégration du tissu social.

L’oligarchie nous veut solitaires et dociles. Parler de totalitarisme n’est pas une élucubration si, par ce terme, nous entendons ce que le philosophe Michel Weber en retient : « l’absence de différence entre la sphère publique et privée ». Désormais, c’est le pouvoir en place qui régit les différents aspects de la vie et de la sociabilité, codifiant jusque dans votre intimité les comportements adéquats.

Port du masque, respect des gestes-barrières, isolement, couvre feu : le pouvoir s’introduit progressivement dans la sphère privée, érodant les espaces de libertés.

Insidieusement donc, le totalitarisme s’installe, mais toujours à visée curative : la liberté est sacrifiée sur l’autel de la sécurité, au nom d’un prétendu bien commun qui ne profite pourtant qu’à l’éternelle minorité aux commandes, nous ayant de toujours évincés du contrat social.

La véritable distanciation sociale, c’est le mur que l’oligarchie construit pour se protéger des masses qu’elle réduit à l’exploitation et à l’aliénation. Cette crise n’est pas simplement « sanitaire »: elle n’est que la politique de notre propre extinction. C’est le génocide orchestré de la classe moyenne et de l’économie réelle, l’écrasement des plus faibles, la spoliation de nos libertés et l’atrophie de ce qui, en tant qu’être social, constitue notre humanité.

Mais l’approche d’un troisième confinement ranime la foudre des masses : la colère gronde, le seuil de tolérance est en voie d’être dépassé. Bientôt nous nous lèverons, lançant notre refus à la face de l’ennemi : « Nous n’avons plus peur, ni du virus ni de vous ». Puisse nos espoirs de révolte les hanter et alimenter la paranoïa des élites : non seulement nous ne nous soumettrons pas mais bientôt notre soulèvement sera irrésistible, pour notre liberté… et leur extinction !

= = =

Notre page “Coronavirus, guerre contre l’humanité”, mise à jour régulièrement…

Il n’y a pas de solution au sein du système, n’y en a jamais eu et ne saurait y en avoir ! (Résistance 71)

Comprendre et transformer sa réalité, le texte:

Paulo Freire, « La pédagogie des opprimés »

+

4 textes modernes complémentaires pour mieux comprendre et agir:

Guerre_de_Classe_Contre-les-guerres-de-l’avoir-la-guerre-de-l’être

Francis_Cousin_Bref_Maniffeste_pour _un_Futur_Proche

Manifeste pour la Société des Sociétés

Pierre_Clastres_Anthropologie_Politique_et_Resolution_Aporie


Turlututu… Chapeau pointu !

Géopolitique, guerres impérialistes des hydrocarbures, Asie Centrale et Moyen-Orient… Quand COVID rime avec Rothschild (2ème partie)

Posted in 3eme guerre mondiale, actualité, économie, colonialisme, crise mondiale, documentaire, guerres hégémoniques, militantisme alternatif, néo-libéralisme et paupérisation, neoliberalisme et fascisme, pédagogie libération, politique et lobbyisme, politique et social, politique française, résistance politique with tags , , , , , , , , , on 1 mars 2021 by Résistance 71

 

 

L’arbre a désormais une branche de trop

 

ParaBellum666

 

1er mars 2021

 

1ère partie
2ème partie
3ème partie
4ème partie
5ème partie

 

David de Rothschild est aujourd’hui le roi incontesté et incontestable de l’illustre famille…
Son arbre généalogique relie les deux branches française et anglaise…
La providence…sûrement calculée…a voulue qu’il naisse à New-York…
Faisant également de lui un américain…
C’est la mort mystérieuse d’Amschel de Rothschild en 1996 à Paris qui lui a permit de réunir au final les deux branches…

https://zupimages.net/up/21/08/wr2g.jpeg

https://www.lesechos.fr/1996/07/deces-dun-heritier-rothschild-de-londres-838228

Amschel de Rothschild était alors le successeur désigné par Evelyn de Rothschild…
Président de la N.M Rothschild…banque londonienne très privée spécialiste des dénationalisations et accessoirement… l’aîné de la famille Rothschild…
Wikipedia de Sir Evelyn de Rothschild…

« Evelyn de Rothschild a été nommée directeur de Rothschild Frères, basée à Paris, en 1968, tandis que Guy de Rothschild de la branche française de la famille est devenu associé chez N M Rothschild & Sons. En 1976, il a pris la présidence de Victor Rothschild et est devenu président en 1982 de Rothschilds Continuation Holdings AG, la société de coordination du groupe de banque marchande. Il est devenu coprésident de la Rothschild Bank A.G., Zurich en 1994, poste qu’il a occupé jusqu’en 2003, date à laquelle il a supervisé la fusion des maisons françaises et britanniques de la famille. David René de Rothschild de la succursale française a pris la présidence exécutive de Rothschild International après la fusion des différentes succursales et Sir Evelyn a continué en tant que président non exécutif de NM Rothschild & Sons. En 2003, il a fondé avec sa femme, Lynn Forester de Rothschild, une société holding, E.L. Rothschild, pour gérer leurs investissements dans The Economist et diverses entreprises en Inde. »

https://zupimages.net/up/21/08/8mjp.jpeg

La banque unifiée s’appelle désormais Rothschild and Co…et est dirigée depuis 2018 par Alexandre…fils de David de Rothschild.

https://zupimages.net/up/21/08/2dt8.jpeg

La branche suisse de cette légendaire famille connue sous le nom de banque Edmond de Rothschild est en réalité la branche franco-française…
A la mort d’Edmond de Rothschild en 1997…c’est son fils…Benjamin de Rothschild…unique héritier…qui reçu les rênes de cette banque…
Benjamin de Rothschild était un héroïnomane notoire…
Raison probable qui l’a poussé à placer à la tête de sa banque son épouse…
Ariane de Rothschild…

https://zupimages.net/up/21/08/0g01.jpeg

La femme écarlate…? 
En 2015…la nouvelle reine prenant les rênes entre dans l’arène…
l’assignation en justice est le premier coup d’éclat d’ Ariane…
En janvier 2015, Ariane a pris la présidence du comité exécutif. Trois mois plus tard, elle assignait en justice David de Rothschild, chef du clan des cousins de la branche aînée pour une histoire d’utilisation du légendaire patronyme…

Un sacrilège! 

Personne avant elle n’avait osé défier publiquement le grand David, président de la Banque Rothschild…
Cette passation de pouvoir à créer un grand désordre dans cette famille…
Notamment au niveau de Nadine de Rothschild…mère de Benjamin…
Qui à l’annonce de cette nouvelle…à retirée sa fortune personnelle de la banque dont elle détient 16.90 % du capital pour la transférer…de l’ordre de 200 millions de frs…à la banque Pictet…
Les deux femmes se détestent…
D’autant que dans cette comédie familiale…il existe une troisième femme…
Car Benjamin en réalité n’était pas fils unique…
Benjamin a découvert à la mort de son père Edmond l’existence de sa demi-sœur, Camillia, fruit d’une relation extraconjugale, mais reconnue comme enfant légitime. Cette figure discrète, que ne mentionne aucun des rapports du groupe, posséderait toujours près de 17% de la holding familiale…
Suite au décès de Benjamin de Rothschild survenu le 15 janvier 2021…
Se pose désormais le problème de la succession…
Benjamin contrôlait 65,94% du capital…
«Tout a été prévu depuis longtemps et tout revient aux quatre filles», assurent des proches de la famille qui s’expriment sous couvert de l’anonymat. »
Selon la loi suisse, Ariane de Rothschild a droit à 25% de la succession au minimum, en tant que conjointe.
La mort de Benjamin signifie tout simplement la fin cette branche et de la banque Edmond de Rothschild…qui selon des analystes n’est pas très rentable…

La banque Edmond de Rothschild emploie quelque 2500 personnes, dont plus de 800 en Suisse, et gère quelque 173 milliards de francs. L’avocat de la famille, Didier Bottge, vante son «bilan sain, solide et liquide», avec une «situation de fonds propres extrêmement robuste». Mais ses derniers chiffres, publiés en 2020, inspirent des doutes sur sa rentabilité. Son rapport coûts/revenus (cost income ratio) s’élève à 0,87. Or, plus cet indicateur est proche de 1, moins la banque est profitable. Une concurrente directe, UBP, affiche un ratio bien meilleur de 0,67.

De plus…David de Rothschild & Co a une attitude aggressive en Suisse…

« Le décès du baron relance donc les spéculations sur un futur rapprochement avec les cousins de la banque rivale Rothschild & Co, établis à Londres et à Paris.

Leurs rapports avec Ariane sont tendus depuis le procès qui a opposé ces deux branches de la famille pour le contrôle du nom Rothschild. Sur le papier, ces cousins sont dix fois moins riches (toujours selon «Challenges»). Mais en France, leur banque d’affaires surpasse largement Edmond de Rothschild. À Genève, ils viennent de racheter la banque privée Pâris Bertrand et concurrencent directement Edmond de Rothschild dans la gestion de fortune. »

Saurez-vous trouver les deux T-Rex cachés sur cette image…?

https://zupimages.net/up/21/08/gy2f.jpeg

https://www.tdg.ch/mysteres-et-embuches-pour-la-succession-chez-les-rothschild-586300235470

Je vous aide…

https://zupimages.net/up/21/08/4511.jpeg

Dans l’échiquier Rothschildien il faut encore compter sur Jacob de Rothschild…
Jacob de Rothschild est président de RIT Capital Partners plc et de J Rothschild Capital Management. La société, RIT Capital Partners plc, a une valeur liquidative de près de 2 milliards de livres sterling.
Dans l’échiquier Rothschildien il y’a également le fond d’investissement the Vanguard group…force de frappe de 6200 milliards de dollars…
Fond d’investissement qui a la particularité d’appartenir à ses actionnaires…

https://youtu.be/6sCioKnpHdY

Ce qui pourrait bien se passer dans un proche avenir…
La banque Edmond de Rothschild sera absorbée par Rothschild & Co ou cessera 
De faire partie du système Rothschildien…
Avec les conséquences que cela aura pour la première et surtout pour les clients…
En réalité elle ne fait déjà plus partie du système Rothschildien…
Étant un système patriarcal…la mort de Benjamin acte et scelle le destin de sa branche…
La mort de Benjamin de Rothschild tombe bien…encore une fois…
Car elle est géostratégique pour le roi David…et le système americano-russe Rothschildien…et Israël bien entendu…
Sur l’échiquier Rothschildien…
Il y’a l’Inde…raison pour laquelle « l’Inde des deux » devait mourir…
Car qui dit Inde…dit chine…mais dit surtout Pakistan…
Pakistan…pays qui a été créer de toute pièce par l’Angleterre…lorsque l’Inde était encore une colonie anglaise…
L’échiquier repose sur un puzzle qui n’a pas été monté au hasard…
Trop de hasard tue le hasard…
Voir ce film…surtout pour la fin…qui met en évidence quelque chose de troublant…

https://zupimages.net/up/21/08/aebc.png

Les Rothschild mêlent leurs intérêts aux intérêts des pays nationaux…
En manipulant tout le monde…
Pourquoi le Pakistan…?
A votre avis…?

https://zupimages.net/up/21/08/ktz4.png

Iran en vert…Pakistan en orange…

 

Ce qui nous est promis (Résistance 71)

Posted in 3eme guerre mondiale, actualité, altermondialisme, écologie & climat, économie, coronavirus CoV19, crise mondiale, gilets jaunes, guerres hégémoniques, média et propagande, militantisme alternatif, N.O.M, néo-libéralisme et paupérisation, OGM et nécro-agriculure, pédagogie libération, politique et lobbyisme, politique et social, politique française, presse et média, réchauffement climatique anthropique, résistance politique, santé et vaccins, science et nouvel ordre mondial, sciences et technologie, société des sociétés, technologie et totalitarisme, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , on 24 février 2021 by Résistance 71

“Ce n’est plus un 1830 ni un 1848, [1871] c’est le soulèvement d’un grand peuple qui veut vivre libre ou mourir.”
~ Manifeste de la mairie du 18e, 1871 ~

“Temps futurs, vision sublime ! (Victor Hugo)

Ce qui nous est promis

Résistance 71

24 février 2021

Avec plus d’un an maintenant de recul possible sur cette “crise sanitaire” du SRAS-CoV -2 donnant ce qui a été appelé la COVID-19, acronyme pour COronaVIrusDisease-2019 en anglais, “disease” voulant dire “maladie”, que savons nous ?


Science COVID : Zo + Meu = Ga.ZoBu

Pour la partie sanitaire, nous savons que :

  • Le SRAS-CoV-2 n’est pas naturel et a été créé en laboratoire entre 2006 et 2015
  • La maladie qui en résulte est une infection aigüe sévère des voies respiratoires et des poumons qui peut avoir de graves conséquences chez les personnes infectées ayant une déficience immunitaire avérée naturelle (personnes âgées de plus de 70-75 ans) ou présentant de multiples facteurs dits de co-mortalité (plus d’une maladie connexe) ou les deux. Cette maladie est assez contagieuse mais très peu létale avec un taux de mortalité similaire à celui de la grippe saisonnière, essentiellement chez les personnes symptomatiques présentant les caractéristiques ci-dessus mentionnées
  • Certains médicaments existants et peu onéreux sont efficaces pour son traitement dans un protocole thérapeutique sous contrôle médical
  • La décision de l’OMS de déclarer la “pandémie” tient du fait de la prévalence actuelle de la science des modèles informatiques sur la science de l’observation des faits, c’est à dire sur une science de l’extrapolation mathématique chiffrée par algorithmes falsifiable à souhait, contre une science de l’observation naturelle et de l’analyse des faits empiriques. Ce travers vaut également pour toute la polémique (pseudo) scientifique sur le réchauffement climatique anthropique. La science des “modèles” est une science de la falsification, qui sert parfaitement l’agenda oligarchique selon ses besoins
  • Le test RT-PCR (Real Time Polymerase Chain Reaction) reconnu standard par l’OMS, n’est pas efficace dans le dépistage thérapeutique de surcroit au-delà de 20 cycles d’amplification, créant une masse potentielle de faux positifs à l’infection et rendant les chiffres officiels publiés du nombre de personnes infectées plus que suspicieux
  • Le port du masque généralisé aux plus de 99% de population saine est une mesure inutile et contre-productive
  • Jamais dans l’histoire de la médecine, une épidémie n’a été contrôlée par le confinement d’une population entière, mais par celui des malades et des proches infectés en les soignant
  • La priorité demeure le diagnostic et la pratique médicale, c’est à dire de SOIGNER les malades avec tous les moyens efficaces reconnus et disponibles. Pour ce faire il convient de laisser les médecins faire leur métier et de leur laisser la liberté de prescrire dans les stades précoces de la maladie, chose qui leur a été interdite de faire. A l’analyse, ceci constitue un crime contre l’humanité
  • En conséquence, il est inepte de se référer exclusivement à une méthodologie préventive sous la forme de la vaccination pour une maladie virale qui ne tue que 0,5% des personnes infectées et dont les causes virales sont connues pour être particulièrement aptes à l’adaptation par voie de mutation constante
  • La “solution” apportée se dévoile sous la forme d’une thérapie génique ou vaccin chimérique à ARN messager (ARNm) aux tests douteux voire quasi inexistants, technique qui n’a jamais auparavant été employée sous cette forme et à cette échelle et qui présente un sérieux potentiel de nuisance sur la santé publique à court, moyen et long termes
  • Il n’y a pas eu de “surmortalité” en 2020 en accord avec les chiffres de l’INSEE. Non seulement ça, mais aussi qu’une surmortalité dans la tranche d’âge des plus de 60 ans devient normal avec l’arrivée massive en fin de vie des “baby boomers”, ces personnes nées dans l’immédiat après seconde guerre mondiale, ce avec ou sans COVID
  • Il existe quelques variants / mutants de la maladie (notamment variants dits « anglais » et « sud-africain ») qui sont plus contagieux, mais moins létaux


Croque-mitaine : d’Al Qaïda à Bébert Corona

Pour la partie décisionnaire (politique) de la gestion de la “crise”, nous savons que :

  • Tout et son contraire a été dit et fait
  • Les voix de la raison médicale et scientifique ont été ignorées pour ne mettre en place qu’une vision biaisée de la situation et une doxa coercitivement maintenue en place
  • La politique de la peur a très vite pris le dessus sur la raison, ce suivant un agenda liberticide bien précis
  • L’imposition à la masse des populations de mesures “sanitaires” des plus contraignantes a plus d’effets néfastes que bénéfiques tant sur un plan physique que psychologique et social
  • Très tôt, seules les voix “d’experts” des gouvernements ont prévalu, “experts” qui le plus souvent se sont avérés être en conflit d’intérêt avec le bien et la santé publics
  • Il s’avère que l’organisme international qui a décrété la “pandémie” mondiale, l’OMS, est contrôlé (financièrement) par les “dons” d’un milliardaire de l’informatique et sa fondation omniprésente dans bon nombre de scandales vaccinaux dans le monde
  • Les mesures de restriction “sanitaire” planétaires ont contribué directement à l’effondrement de pans entiers de secteurs économiques comme le tourisme et autres industries de service et industriels dans le monde entier
  • La richesse en conséquence ne fait que se concentrer toujours plus en de moins en moins de mains et de vastes segments des populations des pays développés sont entrés en précarité critique
  • Il s’est instauré une véritable dictature sanitaire planétaire dont les cerbères sont les médias propriétés de grands groupes financiers et industriels associés à l’industrie pharmaceutique et ses lobbies
  • Nous sommes entrés dans une ère de nouvelle idéologie liant entre elles les idéologies de l’écologisme de désastre et du covidisme, nouvelle idéologie de la religion du catastrophisme induit et contrôlé
  • Cette idéologie est martelée sans cesse par les médias et la chasse est ouverte aux esprits et actions dissidents
  • La “crise sanitaire” COVID est fabriquée et présentée comme étant la responsable du marasme économique déjà préalablement existant et dû à la mort imminente du capitalisme, incapable de reproduire son propre modèle ayant tout vampirisé et succombant à ce que Marx avait prévu depuis les années 1860 : la baisse irrémédiable du taux de profit en phase de domination réelle du capital menant à son auto-destruction irrémédiable dans son incapacité à reproduire son propre modèle de la valeur marchande
  • La “crise sanitaire” n’en est pas une, elle est une décision politique d’en faire une “crise sanitaire”, tout comme l’idéologie réchauffiste est une idéologie politique et en rien scientifique
  • Les acteurs industrio-financiers via les forums usuels (Davos, G7 etc…) poussent pour la solution du “Great Reset” qui entérinera un monde néo-féodal géré par une dictature technotronique déjà partiellement mise en place et à laquelle la crise COVID donne le dernier petit coup de pouce de verrouillage de la grille de contrôle planétaire

Voilà donc la solution proposée à la mort programmée du capitalisme, masquée internationalement par une “crise sanitaire” fabriquée, pas au sens où le virus n’existe pas, mais au sens de la falsification des données pour générer la peur sans laquelle rien ne pourrait passer: sa mutation en une entité de fusionnement entre les états-nations devenus obsolètes et les grandes entreprises transnationales, GAFAM, Big Pharma et complexe militaro-industriel en tête, le tout géré par des moyens technotroniques (5G puis 6G, nanotechnologie, cybernétique etc…) de plus en plus envahissants et liberticides.

Dans ce monde, ce nouvel ordre mondial qui se profile, il n’y aura plus de places pour la vaste majorité des humains qui devront donc disparaître. Il y a une quarantaine d’années, dans l’état de Georgie aux Etats-Unis, furent mystérieusement érigées des stèles géantes dans une sorte de néo-Stonehenge post-moderne, sur lesquelles furent gravés des “commandements” pour un monde futur (jusqu’à ce jour, personne ne sait vraiment qui a commandité ces stèles géantes, même si une piste a mené un temps vers Ted Turner, le magnat de l’audio-visuel, propriétaire de Warner et autres médias). Un de ceux-ci stipule que la population de la Terre ne devra jamais excéder plus de 500 millions d’individus. Bon nombre des oligarques contrôlant le système depuis le haut de la pyramide systémique sont depuis bien longtemps des adeptes convaincus de l’idéologie néo-malthusienne du contrôle et de gouvernance et pour qui la “surpopulation” est un leitmotiv bien que touchant plus au mythe qu’à la réalité, ce qui les rend obsédés par la dépopulation et le contrôle de l’énergie et de la nourriture (cf. NSSM 220 d’Henry Kissinger des années 70).

Alors soit la crise COVID est exploitée en ce sens par l’oligarchie (dans l’optique connue de “ne jamais laisser perdre une bonne crise qui se présente”), soit elle a été créée de toute pièce pour adhérer à cet agenda. La seconde option n’est en rien délirante, de multiples précédents existent…

Quoi qu’il en soit, peu importe que cette situation soit volontaire ou non, tout est fait et mis en œuvre pour diriger le monde et sa population vers un cauchemar sociétal dont l’ampleur totalitaire sera sans précédent dans l’histoire de l’humanité. L’oligarchie aux manettes n’a pas le choix, il en va de sa survie de criminels privilégiés, pour elle, nous ne sommes que de la vermine inutile, des sans-dents, ceux qui n’ont rien et sont devenus inutiles pour leur monde technotronique où la machine sera reine et fusionnera avec l’humain dans un délire de fontaine de jouvence sauce transhumaniste.

Le capitalisme se meurt certes, mais il est en train de muter sous nos yeux en cette entité dictatoriale supra-nationale qui écrase, vampirise déjà tout et met en place une société néo-féodale ou le néo-servage verra quelques centaines de millions d’individus décérébrés faire fonctionner la machinerie et remplir la paperasserie nécessaire à son contrôle. Plus de 7 milliards de personnes doivent disparaître, cela se fera à la fois brutalement (l’euthanasie a déjà commencé), mais aussi par stérilisation de masse volontaire ou forcée qui, sur plusieurs générations, verra s’effondrer la démographie planétaire. Pour les sans-dents, ce sera la mort ou la mise en esclavage perpétuel post capitalisme.

Cette mutation est déjà en marche, nous vivons en ce moment même au sein de la chrysalide métamorphique, ce qui en sortira sera un véritable monstre tel que jamais vu auparavant. La plupart d’entre nous l’ignorons et sommes divertis par le spectacle encore marchand permanent qui nous aveugle et obscurcit l’esprit et l’entendement toujours plus avant.

Notre chance est de pouvoir détruire ce monstre en métamorphose depuis l’intérieur, de là où nous sommes, ensemble, unis, nous devons sortir de la torpeur hypnotique induite et agir pour restaurer l’esprit organique de notre humanité en devenir. C’est l’amour de la vie, de notre puissance vitale qui sauvera l’humanité de cette monstruosité en cours. La mise en commun de notre complémentarité naturelle sera l’élément crucial, c’est bien pour cela que depuis la mise en place du rapport dominant / dominé, oppresseur / opprimé il y a quelques 5000 ans, toutes les oligarchies du pouvoir qui se sont succédées n’ont eu de cesse que de maintenir les peuples divisés et ont gouverné coercitivement par la force et la peur. 

L’unification finale vers notre humanité émancipée et donc réalisée est donc ce qui terrorise l’oligarchie. Car cet évènement signera leur arrêt de mort et celui de leur système d’exploitation criminel et anti-naturel.

Ils ne peuvent réussir dans cette entreprise que si nous les laissons faire. C’est parce que nous consentons depuis des siècles que nous en sommes là. L’heure arrive de retirer notre consentement, de boycotter cette infamie totalitaire et de mettre en place la Commune Universelle hors État, hors marchandise, hors argent et hors salariat. Il suffit de dire NON ! en masse et c’est fin de partie pour les gugusses oligarques.

Mettons à bas et achevons capitalisme et État ; retrouvons l’esprit social organique qui fera de nous ce que nous sommes : des êtres vivants amoureux de la vie, de notre prochain, de notre capacité de transformation de notre réalité pour en faire une harmonie symbiotique par delà toutes les idéologies et les carcans des corps et des esprits.

Ce qui nous est proposé par la voie et la voix officielles est la Mort au sens propre comme au sens figuré.

Choisissons la Vie ! A tout jamais !… Il n’en tient qu’à nous et à personne d’autre de faire ce choix, individuellement dans un premier temps et simultanément collectivement. « Ils ne sont grands que parce que nous sommes à genoux » disait déjà La Boétie au XVIème siècle, rien n’a changé, tout est une question de perspective et de volonté. Rien n’est inéluctable sauf la mort, pour l’heure…

Qu’on se le dise.

Dans l’esprit de Cheval Fou

“Commander, certainement pas, obéir, jamais !” (Friedrich Nietzsche)

Note : ne nous croyez pas sur paroles ! Faites vos propres recherches, analysez, critiquez, réfléchissez par vous-mêmes. Refusez de vous laisser dicter quoi et comment penser. Quasiment toute l’information qui provient de sources et d’organes officielles est fausse ou sévèrement trafiquée, biaisée pour influencer les peones que nous sommes à suivre la doxa sans poser de question. Rejetez cette attitude qui est une insulte à votre intelligence et votre souveraineté. Halte à l’exploitation sociale, intellectuelle et idéologique ! Comprenons une fois pour toute qu’il n’y a pas de solution au sein du système, qu’il n’y en a jamais eu et qu’il ne saurait y en avoir, ainsi agissons ensemble en conséquence.

Ci-dessous quelques lectures pointant dans la bonne direction, elles sont loin d’être les seules. 

Solidarité, Union, Persévérance, Réflexion, Action pour une S.U.P.R.A (r)évolution vers la société des sociétés et sa Commune Universelle.

A bas l’État ! A bas la marchandise ! A bas l’argent ! A bas le salariat !

Et si proche de son cent-cinquantenaire: Vive la Commune et l’esprit communard universel, cet esprit qui terrorise l’oligarchie !

Lectures complémentaires :

Comprendre et transformer sa réalité, le texte:

Paulo Freire, « La pédagogie des opprimés »

+

4 textes modernes complémentaires pour mieux comprendre et agir:

Guerre_de_Classe_Contre-les-guerres-de-l’avoir-la-guerre-de-l’être

Francis_Cousin_Bref_Maniffeste_pour _un_Futur_Proche

Manifeste pour la Société des Sociétés

Pierre_Clastres_Anthropologie_Politique_et_Resolution_Aporie

Notre page “Coronavirus, guerre contre l’humanité” régulièrement mise à jour au fil de l’actualité

“L’essentiel de Résistance 71 2010-2021” (PDF)

“COVID du mythe aux statistiques” (PDF)

Le masque comme rite de passage vers le Nouvel Ordre Mondial (Résistance 71, juillet 2020)

Gustav Landauer et la société organique

La fin de l’État

Textes fondateurs pour un changement politique

Tas-saisi-derniere-chronique-de-rien-ou-presque-du-24-fev-2021 (chronique de Rien, 24/2/21, PDF)


(R)évolution Sociale

Dernière galéjade du G7 impérialiste et eugéniste : Tout le pouvoir à Bill Gates !

Posted in 3eme guerre mondiale, actualité, colonialisme, coronavirus CoV19, crise mondiale, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, ingérence et etats-unis, néo-libéralisme et paupérisation, neoliberalisme et fascisme, pédagogie libération, politique et lobbyisme, politique et social, politique française, résistance politique, santé et vaccins, science et nouvel ordre mondial, sciences et technologies, technologie et totalitarisme, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , on 21 février 2021 by Résistance 71


G7: Tout le pouvoir à Bill « la piquouze »

Des trucs pareils… ça ne s’invente pas !… (Résistance 71 )

Le G7 donne le pouvoir à Bill Gates contre la COVID et relance la globalisation

Réseau Voltaire

20 février 2021

url de l’article original: https://www.voltairenet.org/article212266.html

Le G7 s’est réuni par visioconférence, le 19 février 2021, au niveau des chefs d’Etat. Pour la première fois, le président Biden y participait.

Le communiqué final, au ton ultra-volontariste, ne contient que deux annonces concrètes : 

  •  Le G7 participera à la « COVAX facility » pour garantir le distribution mondiale équitable de vaccins anti-Covid ; 
  • Le G7 relance la globalisation en mieux : elle sera désormais « équitable ».

Pour comprendre ce qui se cache derrière ce déluge de bonnes intentions, il faut savoir :

  •  La « COVAX facility » est la partie vaccins de l’ACT-A ; une initiative du G20 (24 avril 2020). Il s’agit d’un gropue multilatéral qui coordonne : 

• des gouvernements 

• l’OMS, qui est une organisation intergouvernementale 

• la Coalition pour les innovations en matière de préparation aux épidémies (CEPI), qui est une société privée ; 

• le Gavi – Alliance du Vaccin, qui est un partenariat des secteurs public et privé ; 

• enfin la Fondation Bill et Melinda Gates, qui est une société privée.

L’expression « COVAX facility » est mensongèrement traduite par « facilité COVAX » dans la version française du communiqué final du G7. Elle désigne en fait la capacité de produire des vaccins et de les homologuer d’un coup pour le monde entier. Pour les gouvernements ne disposant pas de grandes administrations d’homologation, cette coordination doit permettre de gagner du temps. Pour le secteur privé, elle doit « ouvrir les marchés ».

Cette coordination ne sera pas présidée par des États, mais par le Gavi, c’est-à-dire dans les faits par la Fondation Bill and Melinda Gates qui en est à l’origine et le contrôle. Elle n’a donc aucune légitimité démocratique. C’est la raison pour laquelle le président Trump avait refusé que les États-Unis y participent.

Il n’existe aucun moyen de vérifier à quoi exactement servira l’argent public versé à la « COVAX facility ». On assiste donc à la mise en place d’un gigantesque système de corruption, comme toujours sous le prétexte de l’urgence.

Les opinions publiques craignent que l’épidémie ne soit utilisée par de grands laboratoires pour s’enrichir de manière disproportionnée, pourtant ces grands laboratoires participeront aux prises de décision dans une coordination délibérément opaque.

Pour le moment, la « COVAX facility » ne travaille qu’avec deux laboratoires (AstraZeneca et Pfizer) ; deux sociétés qui ont déjà violé leurs contrats avec l’Union européenne.

  •  Dans la lignée de cette décision, le G7 a affirmé sa ligne multilatéraliste et globalisante.

• Le « multilatéralisme » se distingue ici de l’« inter-gouvernemental » en ce qu’il s’appuie sur des partenariats public/privé. Le G7 prend acte de l’évolution sociologique intervenue au cours de la crise sanitaire. Désormais des financiers détiennent des fortunes supérieures au budget annuel de bien des États. Les Exécutifs du monde occidental le reconnaissent et décident de partager leur autorité démocratique avec celle de ces multi-milliardaires.

Note de R71 : Nous le disons depuis plus de 10 ans… Ce que l’oligarchie appelle le “Nouvel Ordre Mondial” est la fusion  des états avec la grande entreprise transnationale, ce qui correspond à la définition du fascisme donnée par Mussolini, pour parvenir  à cette métamorphose finale du capitalisme en ce super fascisme supranational verrouillé dans une dictature technotronique mise en place par le secteur privé, en l’occurence ici les GAFAM et les Fondations de tout poil (Gates, Rockefeller, Soros, Ford, Carnegie etc) le tout sous étroit contrôle de la toute puissance financière. Tout ceci n’a jamais eu l’argent pour objectif. L’argent est un outil de corruption suprême qui permet d’acheter le pouvoir dans ce système fondamentalement corrompu depuis sa création. Les oligarques ne savent plus quoi faire de leur fric ! 10 générations ne pourraient pas tout dépenser. L’objectif est le pouvoir et le contrôle absolu sur tout ce qui est présent sur cette planète. Ils ne réussiront que si nous les laissons faire… Il suffit de dire NON ! En masse et c’est fin de partie our ces ordures !

• Au plan économique, la globalisation est une liberté de circulation des produits et des capitaux. C’est ce que le G7 vient de mettre en place pour les vaccins anti-Covid : ceux-ci n’auront plus besoin d’être homologués par chaque État, mais pourront l’être globalement pour tous par une autorité privée associant des États.

Le revers de la globalisation, c’est la disparition de la classe moyenne un peu partout en Occident et les émeutes qui s’en suivent. Aussi le G7 annonce-t-il une mondialisation « équitable » (sic). Or, nul n’est capable de dire ce que recouvre ce doux oxymore.

= = =

Il n’y a pas de solution au sein du système, n’y en a jamais eu et ne saurait y en avoir ! (Résistance 71)

Comprendre et transformer sa réalité, le texte:

Paulo Freire, « La pédagogie des opprimés »

+

4 textes modernes complémentaires pour mieux comprendre et agir:

Guerre_de_Classe_Contre-les-guerres-de-l’avoir-la-guerre-de-l’être

Francis_Cousin_Bref_Maniffeste_pour _un_Futur_Proche

Manifeste pour la Société des Sociétés

Pierre_Clastres_Anthropologie_Politique_et_Resolution_Aporie

Crise sanitaire et systémique : pas de solution au sein du système !

Posted in 3eme guerre mondiale, actualité, coronavirus CoV19, crise mondiale, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, média et propagande, militantisme alternatif, pédagogie libération, politique et social, politique française, résistance politique, santé et vaccins, science et nouvel ordre mondial, société des sociétés, technologie et totalitarisme, terrorisme d'état with tags , , , , , , on 18 février 2021 by Résistance 71


… se généralise

= Penser combattre la société industrielle sans abolir le capitalisme ou vouloir l’abolir sans défaire celle-ci, recouvrer la liberté individuelle et collective permettant la maîtrise du destin de l’humanité sans supprimer l’État, prôner la démocratie directe ou l’autogestion généralisée sans sortir de l’économie et sans abolir l’argent, voilà l’essentiel des impossibilités pratiques que les alternatives émancipatrices devront assumer expérimentalement dans l’effondrement qui vient. =

=-=-=

Réponses de Jacques Philipponneau au questionnaire de La Décroissance  envoyées le 12 février 2021 et refusées par son comité de rédaction

jeudi 18 février 2021, par Jacques Philipponneau*

Source :
https://www.lavoiedujaguar.net/Reponses-de-Jacques-Philipponneau-au-questionnaire-de-La-Decroissance-envoyees

La Décroissance : Selon vous, « l’aspect positif de cette crise qui ne fait que commencer [c’est] la défiance générale devant les mensonges inouïs du gouvernement et son incompétence criminelle, la constatation de l’impuissance de l’État en situation d’urgence et l’évidence que la réactivité, l’initiative, le bon sens, la solidarité sont venus de la société en dépit de toute les obstructions administratives des bureaucraties étatiques [1] ». N’est-ce pas plutôt le fait que nous ayons été transformés en « moutons paranoïaques infantilisés » ainsi que vous l’écrivez également ?

Jacques Philipponneau : Les détournements divers des absurdités gouvernementales durant le premier confinement rappellent la créativité remarquable de l’humour soviétique quand la liberté d’expression tenait sa cour dans les cuisines d’appartements. Pour une part de notre vie récente nous en étions là et, en paraphrasant Freud, il s’agissait d’une sorte de victoire paradoxale de la conscience dans des conditions désespérantes.

Accorder crédit aux fantasmes de domination totale (tout à fait réels, comme rêves, ainsi que l’ont été d’innombrables projets de même nature depuis que la société de classes existe) est l’autre versant, défaitiste, d’une compensation psychologique de la conscience isolée et impuissante, dont l’humour noir représente le côté jubilatoire de la vie malgré tout.

LD : Ce projet de domination totale est bien réel…

JP : Il n’est pas question de nier l’existence de ces projets dans les anciennes démocraties représentatives puisqu’elles jalousent ouvertement l’efficacité supposée d’un totalitarisme asiatique réalisé. Déjà les jésuites enviaient la mécanique totalitaire de l’Empire chinois, qu’ils pensaient pouvoir mettre à leur service ; mais comme on sait il est loin du rêve à la réalité et la fin de l’histoire est celui inaccessible de toutes les dominations.

Il est évident qu’il existe une conjonction objective entre les trois sujets automates produisant cette évolution rapide : des États en quête de contrôle social achevé, le capitalisme des nouveaux marchés de la numérisation complète de l’existence et la techno-science au service des deux précédents, poursuivant son idéal de réduction de la vie à un pur fonctionnalisme biologique.

Mais concevoir une société numérisée totalitaire capable réellement d’exclure toute possibilité de renversement, c’est leur prêter une conscience supra-historique unifiée dont ils sont bien incapables. Il n’y a évidemment aucun complot devant des programmes si anciennement publics, si constamment réitérés, si complaisamment promus par les médias et si bien acceptés majoritairement.

Le « great reset » dont vous vous faites l’écho acte l’effondrement effectif de toutes les stabilités qui ont permis le maintien et la transformation conflictuelle de la société industrielle depuis deux siècles.

La domination est devenue ouvertement catastrophiste et, par la force des choses, elle doit intégrer le réformisme écologique dans cette sur-bureaucratisation du monde seule à même de gérer, dans cette société, les catastrophes qu’elle produit.

Cet écologisme de caserne, normatif et culpabilisant, dernier avatar du péché chrétien (les indulgences pontificales du bilan carbone, le flygskam — la honte de prendre l’avion du luthérianisme nordique —, la niaiserie antispéciste anglo-saxonne) qui n’attaque jamais frontalement l’État ni le capitalisme, mais seulement leurs « dévoiements » ou leurs « excès », remplace la vieille social-démocratie morte à la tâche dans sa fonction intégrative à la société telle qu’elle est.

La crise sanitaire actuelle (quelle que soit son origine et la gravité qu’on lui accorde) a contraint la domination à afficher son programme. Sa conception de la vie.

Elle se résume à celle-ci : le mode de vie industriel n’est pas négociable et les représentations catastrophistes, si complaisamment diffusées depuis une dizaine d’années, ne sont pas conçues pour y faire renoncer mais pour faire accepter les restrictions et aménagements qui permettront de le perpétuer. En gros, faire régresser la liberté humaine à sa seule fonction animale de « conserver l’espèce », la « vie nue » réduite à sa seule réalité biologique : l’exemple le plus trivialement actuel en est le lâche soulagement devant une vaccination — de fait obligatoire — permettant de retrouver la vie « normale ».

LD : Vous pensez qu’un tel projet ne se réalisera pas ?

JP : Un tel projet ne va pas de soi car, pour être efficace, il supposerait une sorte de gouvernement mondial dont on ne voit pas aujourd’hui l’amorce d’un commencement. Mais bien entendu le plus grand obstacle à un tel « reset » réside dans l’acceptation pérenne des populations à un tel programme. Tout changer pour que rien ne change, c’est-à-dire agir radicalement pour la perpétuation d’une société hiérarchisée n’est cependant jamais sans danger.

La sidération du printemps dernier devant la saturation des hôpitaux et les prévisions apocalyptiques (500 000 décès pronostiqués en Grande-Bretagne et en France par l’Imperial College) a transformé dans un premier temps l’immense majorité de la population en un troupeau apeuré. Mais le temps passant, face à une propagande mondiale inédite et un ministère de la vérité chassant toute opinion critique (assimilée à un complotisme délirant), de nombreux réfractaires à la tyrannie sanitaire ou hérétiques de l’officielle non-pensée médicale se sont malgré tout manifestés de très diverses façons.

Il n’y a à ce jour pas de point de vue unifié — et c’est heureux — d’une autre conception de la vie face à l’abjection qui nous est proposée, mais un refus minoritaire plus ou moins conscient, plus ou moins global d’une totalité mortifère où le renoncement à la liberté ne garantit en rien quelque sécurité que ce soit.

Cette liberté qui s’en va et cette sécurité qui disparaît vont certes rassembler le parti de la peur autour de solutions autoritaires mais aussi multiplier déserteurs pratiques (quand c’est possible) et dissidents de la pensée (c’est toujours possible) dans un parti de la résistance active. C’est en cela que notre époque est profondément historique sans qu’il n’existe bien entendu aucune certitude quant à l’évolution de ce conflit.

LD : Vous écrivez que « si toutes les révoltes que l’on a vues de par le monde depuis deux ans […] ont toutes échoué c’est parce que la question fondamentale de toute insurrection — quelle société voulons nous ? — est restée et reste encore partout sans réponse positive devant l’immensité et la complexité de la tâche ». Pour vous, la seule voie émancipatrice tient dans « la destruction rationnelle de la société industrielle ». Qu’entendez-vous par là ? Et comment (commencer à) s’y prendre ?

JP : Il n’y a non plus ni programme ni recette pour sortir de la société industrielle, tout au plus quelques grandes orientations (connues de tous) impossibles à mettre en œuvre (sauf marginalement et partiellement) avec la célérité et l’énergie que l’urgence implique, sans une transformation révolutionnaire de la société.

Penser combattre la société industrielle sans abolir le capitalisme ou vouloir l’abolir sans défaire celle-ci, recouvrer la liberté individuelle et collective permettant la maîtrise du destin de l’humanité sans supprimer l’État, prôner la démocratie directe ou l’autogestion généralisée sans sortir de l’économie et sans abolir l’argent, voilà l’essentiel des impossibilités pratiques que les alternatives émancipatrices devront assumer expérimentalement dans l’effondrement qui vient.

Notes

[1] « Lettre à Piero… d’ici et d’ailleurs », 22 janvier 2021.

*Jacques Philipponneau, auteur de Relation de l’empoisonnement perpétré en Espagne et camouflé sous le nom de syndrome de l’huile toxique (1994), a participé à l’Encyclopédie des nuisances.

= = =

Il n’y a pas de solution au sein du système, n’y en a jamais eu et ne saurait y en avoir ! (Résistance 71)

Comprendre et transformer sa réalité, le texte:

Paulo Freire, « La pédagogie des opprimés »

+

4 textes modernes complémentaires pour mieux comprendre et agir:

Guerre_de_Classe_Contre-les-guerres-de-l’avoir-la-guerre-de-l’être

Francis_Cousin_Bref_Maniffeste_pour _un_Futur_Proche

Manifeste pour la Société des Sociétés

Pierre_Clastres_Anthropologie_Politique_et_Resolution_Aporie

Un Nüremberg puissance 10 en cours d’information contre le braquage en bande organisée qu’est cette affaire de COVID-19…

Posted in 3eme guerre mondiale, actualité, coronavirus CoV19, crise mondiale, guerres hégémoniques, neoliberalisme et fascisme, politique et lobbyisme, politique et social, politique française, résistance politique, santé et vaccins, sciences et technologies, technologie et totalitarisme, terrorisme d'état, Union Europeenne et nouvel ordre mondial with tags , , , , , , , on 18 février 2021 by Résistance 71

 

 

Le plus grand Nüremberg de tous les temps se prépare

 

Jean-Michel Grau

 

17 février 2021

 

url de l’article original:
https://nouveau-monde.ca/fr/le-plus-grand-nuremberg-de-tous-les-temps-se-prepare/

 

Aujourd’hui, c’est un deuxième tribunal de Nuremberg qui se prépare, avec la mise en place d’une « Class Action » sous l’égide de milliers d’avocats mondiaux derrière l’avocat américano-allemand Reiner Fuellmich qui poursuit les responsables du scandale du Covid-19 instrumentalisé par le Forum de Davos. À ce sujet, il est utile de rappeler que Reiner Fuellmich est l’avocat qui a réussi à condamner le géant de l’automobile Volkswagen dans l’affaire des pots catalytiques trafiqués. Et c’est ce même avocat qui a réussi à condamner la Deutsche Bank comme entreprise criminelle.

Selon Reiner Fuellmich, toutes les fraudes des entreprises allemandes sont dérisoires comparées aux dommages que la crise du Covid-19 a causés et continue de causer. Cette crise du Covid-19 doit être rebaptisée « Scandale du Covid-19 » et tous les responsables doivent être poursuivis pour dommages civils pour cause de manipulations et de protocoles de tests falsifiés. C’est pourquoi, un réseau international d’avocats d’affaires plaidera la plus grande affaire de délits civils de tous les temps, le scandale de la fraude Covid-19 qui s’est entretemps transformé en plus grand crime contre l’humanité jamais commis. Une commission d’enquête Covid-19 a été ouverte à l’initiative d’un collectif d’avocats allemands dans le but de faire un recours collectif au niveau international en utilisant le droit anglo-saxon.

Voici la traduction résumée de la dernière communication du Dr Fuellmich du 15/02/2021

« Les auditions d’une centaine de scientifiques, médecins, économistes, juristes de renommée internationale qui ont été menées par la commission d’enquête berlinoise sur l’affaire Covid-19 depuis le 10/07/2020, ont entre-temps montré avec une probabilité proche de la certitude que le scandale du Covid-19 n’était à aucun moment une affaire de santé. Il s’agissait plutôt de bétonner le pouvoir – illégitime, car obtenu par des méthodes criminelles – de la « clique de Davos » corrompue, en transférant la richesse des populations aux membres de la clique de Davos, en détruisant, entre autres, les petites et moyennes entreprises en particulier. Des plateformes comme Amazon, Google, Uber, etc. pourraient ainsi s’approprier leurs parts de marché et leurs richesses ».

État d’avancement de l’enquête du Comité Covid-19

  • a. Le Covid-19 comme tactique de diversion par les « élites » corporatistes et politiques dans le but de déplacer les parts de marché et la richesse des petites et moyennes entreprises vers des plateformes mondiales telles qu’Amazon, Google, Uber, etc.
  • b. Contribution de la taxe sur l’audiovisuel en vue de la reconstruction d’un nouveau paysage médiatique qui offre une véritable information indépendante
  • c. Sécurisation des structures agricoles régionales
  • d. Sécurisation d’une monnaie régionale pour éviter qu’une nouvelle monnaie ne vienne « d’en haut » pour être allouée en cas de bonne conduite
  • e. Considérations psychologiques de la situation : comment en est-on arrivé là ?

Recours en annulation de l’approbation d’une vaccination, déposé contre la Commission européenne, procès à New York du statut des tests PCR, procès allemands, procès canadiens, procès australiens, procès autrichiens, procès à la Cour de Justice Internationale et à la Cour Européenne des Droits de l’Homme.

« Nous avons constaté ce qui a été confirmé à maintes reprises : la dangerosité du virus est à peu près la même que celle de la grippe saisonnière, indépendamment qu’il s’agisse d’un nouveau virus (entièrement ou partiellement fabriqué) ou que nous ayons simplement affaire à une grippe rebaptisée « pandémie Covid-19 ». En attendant, les tests PCR de Drosten ne sont même pas capables de nous dire quoi que ce soit sur les infections contagieuses. Pour aggraver les choses, les dommages sanitaires et économiques causés par les mesures anticovid ont été si dévastateurs qu’il faut parler d’un niveau de destruction historiquement unique ».

« Le fait qu’il n’ait jamais été question de santé est particulièrement évident, sinon que les injections de substances génétiquement expérimentales déguisées en « vaccination » causent maintenant de graves dommages, y compris des conséquences fatales, à une échelle de masse. La population mondiale a servi de cobaye à ces injections expérimentales de gènes à la fois progressivement et extrêmement rapidement. Afin de plonger la population dans la panique, des mesures de confinement dangereuses et nocives (même selon l’OMS) de port du masque obligatoire, inutile et dangereux, et de distanciation sociale, inutile et contre-productive, ont été introduites. La population était ainsi « prête » pour les injections ».

« En attendant, de plus en plus de personnes, et pas seulement des avocats – à juste titre – exigent, outre l’arrêt immédiat de ces mesures meurtrières, un contrôle juridictionnel par un tribunal international véritablement indépendant, sur le modèle des procès de Nuremberg. Un exemple de demande de ce type et un extrait émouvant d’une allocution du médecin anglais Dr Vernon Coleman peut être trouvé dans le lien suivant : https://youtu.be/T3DNV7v5i74.

En outre, une interview d’un lanceur d’alerte d’une maison de retraite berlinoise, témoigne que sur 31 personnes vaccinées là-bas, dont certaines par la force, en présence de soldats de la Bundeswehr, et dont le test était négatif avant la vaccination, 8 sont maintenant décédées et 11 sont sujettes à de graves effets secondaires ».1

Réunion extraordinaire du Comité Covid de Berlin mercredi 17/02/2021

« Dans ce contexte, une réunion extraordinaire du Comité Covid de Berlin aura lieu le mercredi 17/02/2021 en direct et avec de nombreux invités qui y participeront via Zoom.

À partir de 14 heures, l’état des lieux sera résumé. En outre, il sera question de la manière dont les contributions de la taxe sur la redevance audiovisuelle peuvent être conservées et utilisées pour la reconstruction d’un nouveau paysage médiatique qui serve réellement la liberté d’expression, et comment les contributions déjà versées pour la propagande insensée des 11 derniers mois peuvent être récupérées par le biais d’une mise en demeure.

Il y aura des contributions et des discussions sur la manière dont l’approvisionnement alimentaire peut être assuré, en particulier en renforçant l’agriculture régionale ; mais aussi en créant des monnaies régionales, si nécessaire avec le retour de l’UE à la CEE, sur la manière dont on peut s’assurer que la politique de la « clique de Davos », basée sur l’impression de monnaie à partir de rien, peut être arrêtée et qu’un retour à des monnaies stables peut être réalisé.

Mais surtout, des experts nous expliqueront comment il a pu arriver que nous nous retrouvions dans cette situation de chantage inimaginable il y a encore un an.

Dans la deuxième partie de la session, qui débutera à 19 h, des personnalités de renommée mondiale et de haut niveau commenteront l’état des litiges juridiques internationaux en cours, y compris les différentes actions collectives, comme résumé ci-dessus. Mais il sera également question de la manière dont les principaux responsables, en particulier politiques, des crimes contre l’humanité commis ici peuvent et doivent être tenus pour responsables en droit civil et pénal dans le cadre d’une nouvelle Cour internationale de justice qui sera créée conformément aux directives des procès de Nuremberg avec une distribution internationale ».

Le lien vers la session spéciale du Comité Covid annoncée ici sera disponible le 17/02/2021 via le site web du Comité.2

Commentaire :

Pour bien comprendre ce qui est en train de se jouer avec ce nouveau tribunal de Nuremberg pour juger la plus grande affaire de délits civils de tous les temps, c’est en tirant sur le fil du mensonge du Dr Drosten pour avoir faussé le protocole des tests PCR pour le compte de la clique de Davos, que tout va venir avec : les commanditaires de l’oligarchie financière, Klaus Schwab, le grand architecte de cette gigantesque prise d’otages, les politiques à la tête de l’UE, bras armé de l’exécution des directives de Drosten et de l’OMS qui ont amené tous les gouvernements occidentaux à prendre hier les décisions ravageuses de confinement, de couvre-feu, de port du masque obligatoire et de distanciation sociale et aujourd’hui de vaccins mortifères pour les plus âgés d’entre nous.

« Ce sont ces vérités qui feront tomber les masques des responsables des crimes commis. Aux politiciens qui ont eu foi dans ces personnages corrompus », dit le Dr Fuellmich, « Les faits présentés ici sont la bouée de sauvetage susceptible de les aider à rectifier le tir et à entamer le débat scientifique tant attendu du public, afin d’éviter de couler en même temps que ces charlatans criminels ».

Ensuite, à la lumière de cette dernière communication du Dr Fuellmich, deux propositions de la réunion extraordinaire du Comité Covid de Berlin retiennent l’attention :

  • Tout d’abord la manière dont l’approvisionnement alimentaire peut être assuré, ce qui apparaît quelque peu surréaliste eu égard à la situation d’aujourd’hui. Si l’on se réfère au planning du Forum de Davos de Klaus Schwab, il n’en est rien. Celui-ci a bel et bien prévu une rupture de la chaîne alimentaire dès la fin du second semestre 2021.3
  • Ensuite, la création de monnaies régionales. Là, il est clair que le Comité Covid de Berlin anticipe déjà le krach boursier mondial qui s’annonce et dont l’oligarchie financière du Forum de Davos à la manœuvre compte bien profiter pour mettre en place la monnaie numérique européenne dans l’attente d’une monnaie mondiale pour créer un crédit social à la chinoise dont deviendra dépendante la classe moyenne de tous les peuples ruinés par la fermeture de leurs commerces, PMI-PME, industries culturelles et touristiques, équipements sportifs, etc.

Rien que ces deux aspects de la prise d’otage 2.0 dont le monde occidental est victime depuis bientôt un an devraient en toute logique être suffisamment motivants pour nous faire comprendre définitivement que nous sommes face à un « populicide » qui ne demande qu’à nous broyer si nous restons inertes, les bras ballants sans rien faire.

C’est pourquoi il convient à chacun d’entre nous de tout mettre en œuvre dès maintenant afin que cette coalition juridique internationale puisse être opérationnelle le plus tôt possible. Pour ce faire, que toutes celles et tous ceux d’entre nous qui souhaitent rejoindre l’action collective des avocats français pour participer à cette reconquête de nos libertés se mettent déjà en contact d’ici le 21 février avec l’action collective4. Notre survie est à ce prix ainsi que l’avenir de nos enfants.

  1. 2020news.de/whistleblower-aus-berliner-altenheim-das-schreckliche-sterben-nach-der-impfung/
  2. corona-committee.com
  3. nouveau-monde.ca/fr/la-quatrieme-phase-de-schwab/
  4. francesoir.fr/opinions-entretiens/interview-me-virginie-de-araujo-recchia-avocate-au-barreau- de-paris

= = =

A lire notre page « Coronavirus, guerre contre l’humanité »

PDF à lire et diffuser sans aucune modération:
COVID19_Du_mythe_aux_statistiques

 

COVID19 du mythe aux statistiques, PDF à lire et diffuser sans modération…

Posted in 3eme guerre mondiale, actualité, coronavirus CoV19, crise mondiale, guerres hégémoniques, militantisme alternatif, neoliberalisme et fascisme, pédagogie libération, politique et lobbyisme, politique et social, politique française, résistance politique, santé et vaccins, science et nouvel ordre mondial, sciences et technologies, technologie et totalitarisme, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , on 16 février 2021 by Résistance 71

Résistance 71

16 février 2021

Ci-dessous un PDF anonyme (vous comprendrez pourquoi en lisant son excellente conclusion) de statistiques démographiques démontrant la manipulation totale qu’est cette affaire COVID19. Alors qu’on ne nous fasse pas dire ce qu’on a pas dit, clarifions notre position sur cette affaire SRAS-CoV2 au vu des données et informations disponibles à ce jour :

  • Nous pensons d’après les données et informations lues et comprises que le virus est réel
  • Nous pensons également qu’il a plus que probablement été créé en laboratoire et n’est pas naturel
  • Nous pensons qu’il a été sciemment largué dans la nature (à Wuhan, mais pas par les Chinois)
  • Nous pensons d’après les données qu’il s’agit d’une infection pulmonaire qui peut être grave pour les personnes âgées et immune-déficientes (pire pour les eux combinés…)
  • Nous pensons en fonction des données lues et comprises que les tests RT-PCR ne sont pas appropriées pour les tests cliniques de terrain et facilitent le gonflement artificiel des données et des résultats
  • Nous pensons que les chiffres concernant la COVID19 sont manipulés depuis le départ
  • Nous pensons que la réalité de terrain a été falsifiée aux fins d’agendas particuliers en conflit d’intérêt avec la santé publique

Maintenant place aux statistiques démographiques, elle parlent d’elles-même… A lire et diffuser sans modération

COVID19_Du_mythe_aux_statistiques
(format PDF)

Notre page « Coronavieus, guerre contre l’humanité »