Archive pour santé vaccins nouvel ordre mondial

Ce qui nous est promis (Résistance 71)

Posted in 3eme guerre mondiale, actualité, altermondialisme, écologie & climat, économie, coronavirus CoV19, crise mondiale, gilets jaunes, guerres hégémoniques, média et propagande, militantisme alternatif, N.O.M, néo-libéralisme et paupérisation, OGM et nécro-agriculure, pédagogie libération, politique et lobbyisme, politique et social, politique française, presse et média, réchauffement climatique anthropique, résistance politique, santé et vaccins, science et nouvel ordre mondial, sciences et technologie, société des sociétés, technologie et totalitarisme, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , on 24 février 2021 by Résistance 71

“Ce n’est plus un 1830 ni un 1848, [1871] c’est le soulèvement d’un grand peuple qui veut vivre libre ou mourir.”
~ Manifeste de la mairie du 18e, 1871 ~

“Temps futurs, vision sublime ! (Victor Hugo)

Ce qui nous est promis

Résistance 71

24 février 2021

Avec plus d’un an maintenant de recul possible sur cette “crise sanitaire” du SRAS-CoV -2 donnant ce qui a été appelé la COVID-19, acronyme pour COronaVIrusDisease-2019 en anglais, “disease” voulant dire “maladie”, que savons nous ?


Science COVID : Zo + Meu = Ga.ZoBu

Pour la partie sanitaire, nous savons que :

  • Le SRAS-CoV-2 n’est pas naturel et a été créé en laboratoire entre 2006 et 2015
  • La maladie qui en résulte est une infection aigüe sévère des voies respiratoires et des poumons qui peut avoir de graves conséquences chez les personnes infectées ayant une déficience immunitaire avérée naturelle (personnes âgées de plus de 70-75 ans) ou présentant de multiples facteurs dits de co-mortalité (plus d’une maladie connexe) ou les deux. Cette maladie est assez contagieuse mais très peu létale avec un taux de mortalité similaire à celui de la grippe saisonnière, essentiellement chez les personnes symptomatiques présentant les caractéristiques ci-dessus mentionnées
  • Certains médicaments existants et peu onéreux sont efficaces pour son traitement dans un protocole thérapeutique sous contrôle médical
  • La décision de l’OMS de déclarer la “pandémie” tient du fait de la prévalence actuelle de la science des modèles informatiques sur la science de l’observation des faits, c’est à dire sur une science de l’extrapolation mathématique chiffrée par algorithmes falsifiable à souhait, contre une science de l’observation naturelle et de l’analyse des faits empiriques. Ce travers vaut également pour toute la polémique (pseudo) scientifique sur le réchauffement climatique anthropique. La science des “modèles” est une science de la falsification, qui sert parfaitement l’agenda oligarchique selon ses besoins
  • Le test RT-PCR (Real Time Polymerase Chain Reaction) reconnu standard par l’OMS, n’est pas efficace dans le dépistage thérapeutique de surcroit au-delà de 20 cycles d’amplification, créant une masse potentielle de faux positifs à l’infection et rendant les chiffres officiels publiés du nombre de personnes infectées plus que suspicieux
  • Le port du masque généralisé aux plus de 99% de population saine est une mesure inutile et contre-productive
  • Jamais dans l’histoire de la médecine, une épidémie n’a été contrôlée par le confinement d’une population entière, mais par celui des malades et des proches infectés en les soignant
  • La priorité demeure le diagnostic et la pratique médicale, c’est à dire de SOIGNER les malades avec tous les moyens efficaces reconnus et disponibles. Pour ce faire il convient de laisser les médecins faire leur métier et de leur laisser la liberté de prescrire dans les stades précoces de la maladie, chose qui leur a été interdite de faire. A l’analyse, ceci constitue un crime contre l’humanité
  • En conséquence, il est inepte de se référer exclusivement à une méthodologie préventive sous la forme de la vaccination pour une maladie virale qui ne tue que 0,5% des personnes infectées et dont les causes virales sont connues pour être particulièrement aptes à l’adaptation par voie de mutation constante
  • La “solution” apportée se dévoile sous la forme d’une thérapie génique ou vaccin chimérique à ARN messager (ARNm) aux tests douteux voire quasi inexistants, technique qui n’a jamais auparavant été employée sous cette forme et à cette échelle et qui présente un sérieux potentiel de nuisance sur la santé publique à court, moyen et long termes
  • Il n’y a pas eu de “surmortalité” en 2020 en accord avec les chiffres de l’INSEE. Non seulement ça, mais aussi qu’une surmortalité dans la tranche d’âge des plus de 60 ans devient normal avec l’arrivée massive en fin de vie des “baby boomers”, ces personnes nées dans l’immédiat après seconde guerre mondiale, ce avec ou sans COVID
  • Il existe quelques variants / mutants de la maladie (notamment variants dits « anglais » et « sud-africain ») qui sont plus contagieux, mais moins létaux


Croque-mitaine : d’Al Qaïda à Bébert Corona

Pour la partie décisionnaire (politique) de la gestion de la “crise”, nous savons que :

  • Tout et son contraire a été dit et fait
  • Les voix de la raison médicale et scientifique ont été ignorées pour ne mettre en place qu’une vision biaisée de la situation et une doxa coercitivement maintenue en place
  • La politique de la peur a très vite pris le dessus sur la raison, ce suivant un agenda liberticide bien précis
  • L’imposition à la masse des populations de mesures “sanitaires” des plus contraignantes a plus d’effets néfastes que bénéfiques tant sur un plan physique que psychologique et social
  • Très tôt, seules les voix “d’experts” des gouvernements ont prévalu, “experts” qui le plus souvent se sont avérés être en conflit d’intérêt avec le bien et la santé publics
  • Il s’avère que l’organisme international qui a décrété la “pandémie” mondiale, l’OMS, est contrôlé (financièrement) par les “dons” d’un milliardaire de l’informatique et sa fondation omniprésente dans bon nombre de scandales vaccinaux dans le monde
  • Les mesures de restriction “sanitaire” planétaires ont contribué directement à l’effondrement de pans entiers de secteurs économiques comme le tourisme et autres industries de service et industriels dans le monde entier
  • La richesse en conséquence ne fait que se concentrer toujours plus en de moins en moins de mains et de vastes segments des populations des pays développés sont entrés en précarité critique
  • Il s’est instauré une véritable dictature sanitaire planétaire dont les cerbères sont les médias propriétés de grands groupes financiers et industriels associés à l’industrie pharmaceutique et ses lobbies
  • Nous sommes entrés dans une ère de nouvelle idéologie liant entre elles les idéologies de l’écologisme de désastre et du covidisme, nouvelle idéologie de la religion du catastrophisme induit et contrôlé
  • Cette idéologie est martelée sans cesse par les médias et la chasse est ouverte aux esprits et actions dissidents
  • La “crise sanitaire” COVID est fabriquée et présentée comme étant la responsable du marasme économique déjà préalablement existant et dû à la mort imminente du capitalisme, incapable de reproduire son propre modèle ayant tout vampirisé et succombant à ce que Marx avait prévu depuis les années 1860 : la baisse irrémédiable du taux de profit en phase de domination réelle du capital menant à son auto-destruction irrémédiable dans son incapacité à reproduire son propre modèle de la valeur marchande
  • La “crise sanitaire” n’en est pas une, elle est une décision politique d’en faire une “crise sanitaire”, tout comme l’idéologie réchauffiste est une idéologie politique et en rien scientifique
  • Les acteurs industrio-financiers via les forums usuels (Davos, G7 etc…) poussent pour la solution du “Great Reset” qui entérinera un monde néo-féodal géré par une dictature technotronique déjà partiellement mise en place et à laquelle la crise COVID donne le dernier petit coup de pouce de verrouillage de la grille de contrôle planétaire

Voilà donc la solution proposée à la mort programmée du capitalisme, masquée internationalement par une “crise sanitaire” fabriquée, pas au sens où le virus n’existe pas, mais au sens de la falsification des données pour générer la peur sans laquelle rien ne pourrait passer: sa mutation en une entité de fusionnement entre les états-nations devenus obsolètes et les grandes entreprises transnationales, GAFAM, Big Pharma et complexe militaro-industriel en tête, le tout géré par des moyens technotroniques (5G puis 6G, nanotechnologie, cybernétique etc…) de plus en plus envahissants et liberticides.

Dans ce monde, ce nouvel ordre mondial qui se profile, il n’y aura plus de places pour la vaste majorité des humains qui devront donc disparaître. Il y a une quarantaine d’années, dans l’état de Georgie aux Etats-Unis, furent mystérieusement érigées des stèles géantes dans une sorte de néo-Stonehenge post-moderne, sur lesquelles furent gravés des “commandements” pour un monde futur (jusqu’à ce jour, personne ne sait vraiment qui a commandité ces stèles géantes, même si une piste a mené un temps vers Ted Turner, le magnat de l’audio-visuel, propriétaire de Warner et autres médias). Un de ceux-ci stipule que la population de la Terre ne devra jamais excéder plus de 500 millions d’individus. Bon nombre des oligarques contrôlant le système depuis le haut de la pyramide systémique sont depuis bien longtemps des adeptes convaincus de l’idéologie néo-malthusienne du contrôle et de gouvernance et pour qui la “surpopulation” est un leitmotiv bien que touchant plus au mythe qu’à la réalité, ce qui les rend obsédés par la dépopulation et le contrôle de l’énergie et de la nourriture (cf. NSSM 220 d’Henry Kissinger des années 70).

Alors soit la crise COVID est exploitée en ce sens par l’oligarchie (dans l’optique connue de “ne jamais laisser perdre une bonne crise qui se présente”), soit elle a été créée de toute pièce pour adhérer à cet agenda. La seconde option n’est en rien délirante, de multiples précédents existent…

Quoi qu’il en soit, peu importe que cette situation soit volontaire ou non, tout est fait et mis en œuvre pour diriger le monde et sa population vers un cauchemar sociétal dont l’ampleur totalitaire sera sans précédent dans l’histoire de l’humanité. L’oligarchie aux manettes n’a pas le choix, il en va de sa survie de criminels privilégiés, pour elle, nous ne sommes que de la vermine inutile, des sans-dents, ceux qui n’ont rien et sont devenus inutiles pour leur monde technotronique où la machine sera reine et fusionnera avec l’humain dans un délire de fontaine de jouvence sauce transhumaniste.

Le capitalisme se meurt certes, mais il est en train de muter sous nos yeux en cette entité dictatoriale supra-nationale qui écrase, vampirise déjà tout et met en place une société néo-féodale ou le néo-servage verra quelques centaines de millions d’individus décérébrés faire fonctionner la machinerie et remplir la paperasserie nécessaire à son contrôle. Plus de 7 milliards de personnes doivent disparaître, cela se fera à la fois brutalement (l’euthanasie a déjà commencé), mais aussi par stérilisation de masse volontaire ou forcée qui, sur plusieurs générations, verra s’effondrer la démographie planétaire. Pour les sans-dents, ce sera la mort ou la mise en esclavage perpétuel post capitalisme.

Cette mutation est déjà en marche, nous vivons en ce moment même au sein de la chrysalide métamorphique, ce qui en sortira sera un véritable monstre tel que jamais vu auparavant. La plupart d’entre nous l’ignorons et sommes divertis par le spectacle encore marchand permanent qui nous aveugle et obscurcit l’esprit et l’entendement toujours plus avant.

Notre chance est de pouvoir détruire ce monstre en métamorphose depuis l’intérieur, de là où nous sommes, ensemble, unis, nous devons sortir de la torpeur hypnotique induite et agir pour restaurer l’esprit organique de notre humanité en devenir. C’est l’amour de la vie, de notre puissance vitale qui sauvera l’humanité de cette monstruosité en cours. La mise en commun de notre complémentarité naturelle sera l’élément crucial, c’est bien pour cela que depuis la mise en place du rapport dominant / dominé, oppresseur / opprimé il y a quelques 5000 ans, toutes les oligarchies du pouvoir qui se sont succédées n’ont eu de cesse que de maintenir les peuples divisés et ont gouverné coercitivement par la force et la peur. 

L’unification finale vers notre humanité émancipée et donc réalisée est donc ce qui terrorise l’oligarchie. Car cet évènement signera leur arrêt de mort et celui de leur système d’exploitation criminel et anti-naturel.

Ils ne peuvent réussir dans cette entreprise que si nous les laissons faire. C’est parce que nous consentons depuis des siècles que nous en sommes là. L’heure arrive de retirer notre consentement, de boycotter cette infamie totalitaire et de mettre en place la Commune Universelle hors État, hors marchandise, hors argent et hors salariat. Il suffit de dire NON ! en masse et c’est fin de partie pour les gugusses oligarques.

Mettons à bas et achevons capitalisme et État ; retrouvons l’esprit social organique qui fera de nous ce que nous sommes : des êtres vivants amoureux de la vie, de notre prochain, de notre capacité de transformation de notre réalité pour en faire une harmonie symbiotique par delà toutes les idéologies et les carcans des corps et des esprits.

Ce qui nous est proposé par la voie et la voix officielles est la Mort au sens propre comme au sens figuré.

Choisissons la Vie ! A tout jamais !… Il n’en tient qu’à nous et à personne d’autre de faire ce choix, individuellement dans un premier temps et simultanément collectivement. « Ils ne sont grands que parce que nous sommes à genoux » disait déjà La Boétie au XVIème siècle, rien n’a changé, tout est une question de perspective et de volonté. Rien n’est inéluctable sauf la mort, pour l’heure…

Qu’on se le dise.

Dans l’esprit de Cheval Fou

“Commander, certainement pas, obéir, jamais !” (Friedrich Nietzsche)

Note : ne nous croyez pas sur paroles ! Faites vos propres recherches, analysez, critiquez, réfléchissez par vous-mêmes. Refusez de vous laisser dicter quoi et comment penser. Quasiment toute l’information qui provient de sources et d’organes officielles est fausse ou sévèrement trafiquée, biaisée pour influencer les peones que nous sommes à suivre la doxa sans poser de question. Rejetez cette attitude qui est une insulte à votre intelligence et votre souveraineté. Halte à l’exploitation sociale, intellectuelle et idéologique ! Comprenons une fois pour toute qu’il n’y a pas de solution au sein du système, qu’il n’y en a jamais eu et qu’il ne saurait y en avoir, ainsi agissons ensemble en conséquence.

Ci-dessous quelques lectures pointant dans la bonne direction, elles sont loin d’être les seules. 

Solidarité, Union, Persévérance, Réflexion, Action pour une S.U.P.R.A (r)évolution vers la société des sociétés et sa Commune Universelle.

A bas l’État ! A bas la marchandise ! A bas l’argent ! A bas le salariat !

Et si proche de son cent-cinquantenaire: Vive la Commune et l’esprit communard universel, cet esprit qui terrorise l’oligarchie !

Lectures complémentaires :

Comprendre et transformer sa réalité, le texte:

Paulo Freire, « La pédagogie des opprimés »

+

4 textes modernes complémentaires pour mieux comprendre et agir:

Guerre_de_Classe_Contre-les-guerres-de-l’avoir-la-guerre-de-l’être

Francis_Cousin_Bref_Maniffeste_pour _un_Futur_Proche

Manifeste pour la Société des Sociétés

Pierre_Clastres_Anthropologie_Politique_et_Resolution_Aporie

Notre page “Coronavirus, guerre contre l’humanité” régulièrement mise à jour au fil de l’actualité

“L’essentiel de Résistance 71 2010-2021” (PDF)

“COVID du mythe aux statistiques” (PDF)

Le masque comme rite de passage vers le Nouvel Ordre Mondial (Résistance 71, juillet 2020)

Gustav Landauer et la société organique

La fin de l’État

Textes fondateurs pour un changement politique

Tas-saisi-derniere-chronique-de-rien-ou-presque-du-24-fev-2021 (chronique de Rien, 24/2/21, PDF)


(R)évolution Sociale

Le grand cirque de la « vaccination » des ordures qui nous gouvernent… On nous prend de plus en plus pour des cons ! (vidéo)

Posted in actualité, coronavirus CoV19, crise mondiale, désinformation, guerres hégémoniques, Internet et liberté, militantisme alternatif, neoliberalisme et fascisme, pédagogie libération, politique et lobbyisme, politique et social, politique française, résistance politique, santé et vaccins, science et nouvel ordre mondial, sciences et technologies, technologie et totalitarisme, terrorisme d'état, Union Europeenne et nouvel ordre mondial with tags , , , , , , , , , , on 23 janvier 2021 by Résistance 71

Resistance 71

23 janvier 2021

Le grand cirque de la « vaccination » Pfizer/BioNTech des zélites qui nous gouvernent…
Un coup y a pas d’aiguille, un coup le piston est déjà enfoncé sur une seringue vide, un coup le capuchon de sécurité est toujours sur l’aiguille, un coup l’aiguille est escamotable avec une infirmière qui la remet en position après la soi-disante « injection » sur le bras d’un fauteuil.

Admirez cette gigantesque escroquerie ! Toutes ces ordures savent-ils quelque chose que nous sommes supposés ignorer ?

Quand on voit tout ça, on se dit que ce sera dur d’échapper aux tribunaux révolutionnaires quand les peuples auront fait valser tous ces pitres…

Le grand cirque de la « vaccination » des zélites (vidéo) :

Communiqué du Pr. Christian Perronne

Posted in 3eme guerre mondiale, actualité, coronavirus CoV19, crise mondiale, guerres hégémoniques, média et propagande, militantisme alternatif, OGM et nécro-agriculure, pédagogie libération, politique et lobbyisme, politique et social, politique française, résistance politique, santé et vaccins, science et nouvel ordre mondial, sciences et technologies, technologie et totalitarisme, terrorisme d'état, Union Europeenne et nouvel ordre mondial with tags , , , , , , , , , on 31 décembre 2020 by Résistance 71

 

 

Communiqué du Pr. Christian Perronne

 

Décembre 2020

 

Chers amis,

La France, qui vit un cauchemar depuis des mois, se réveille.

Dans beaucoup de villes de notre beau pays, le peuple est en marche pour retrouver sa liberté, pour exiger le retour de la démocratie.

En tant que médecin, spécialiste des maladies infectieuses et ayant été président de nombreuses instances ou conseils de santé publique, y compris sur les vaccins, je mesure chaque jour les incertitudes générant la peur et le désarroi croissant de nos concitoyens. Je prends le risque d’être à nouveau qualifié de « complotiste » ou mieux de « rassuriste >>, termes désignant ceux qui critiquent ou challengent la pensée unique.

Je finis par être fier de ces appellations, mes propos exprimant la vérité n’ayant jamais changé depuis le début de l’épidémie. Je considère donc qu’il est de ma responsabilité de m’exprimer à nouveau ce jour sur l’ensemble du volet médical de la Covid-19 et en particulier sur le sujet vaccinal, désormais l’élément central et quasiment unique de la politique de santé de l’Etat.

Beaucoup de Français ont été hypnotisés par la politique de la peur. Depuis septembre 2020, on nous avait annoncé une deuxième vague terrible de l’épidémie, pire que la première.

Le Ministre de la Santé, le Dr Olivier Véran, le Président du Conseil scientifique de l’Elysée, le Pr Jean François Delfraissy, le Directeur Général de la Santé, le Pr Jérôme Salomon, l’Institut Pasteur nous ont annoncé des chiffres catastrophiques avec une augmentation exponentielle du nombre de morts. Les hôpitaux devaient être saturés et débordés.

Même le Président de la République, lors d’une allocution télévisée récente annonçant le reconfinement, nous a prédit pas moins de 400.000 morts, renchérissant sur les 200.000

morts estimés peu de temps auparavant par le Pr Arnaud Fontanet de Pasteur.

Ces chiffres irréalistes n’avaient qu’un but, entretenir la peur pour nous faire rester confinés, sagement masqués. Pourtant l’usage généralisé des masques en population générale n’a aucun intérêt démontré scientifiquement  pour enrayer l’épidémie de SARS-COV-2.

L’utilisation des masques devrait être ciblée pour les malades, leur entourage (surtout les personnes à risque) et les soignants au contact.

Or l’épidémie régresse et n’a entraîné aucune apocalypse. La dynamique de la courbe montrait depuis des semaines le profil d’un rebond épidémique saisonnier qui s’observe avec certains virus, une fois la vague épidémique terminée.

Cela témoigne de l’adaptation du virus à l’homme et est aussi le reflet de l’immunité collective qui progresse dans la population et qui nous protège naturellement.

Les souches de virus qui circulent actuellement ont perdu de leur virulence. Les autorités ne pourront pas dire que c’est grâce au confinement car la tendance à la baisse avait commencé avant même sa mise en place.

La régression de l’épidémie avait même commencé, dans certaines agglomérations, avant l’instauration du couvre-feu.

Malheureusement, il y a encore des décès qui surviennent chez des personnes très âgées, des grands obèses ou des personnes souffrant d’un diabète sévère, d’hypertension artérielle grave,de maladies cardiorespiratoires ou rénales déjà invalidantes.

Ces personnes à risque sont parfaitement identifiées. Les mesures sanitaires devraient donc être ciblées pour les protéger, les dépister et les traiter le plus tôt possible dès le début des symptômes par l’hydroxychloroquine et l’azithromycine dont l’efficacité et l’innocuité sont largement confirmées, si on donne le traitement précocément.

Beaucoup de décès auraient pu être évités. Or on a dissuadé les médecins généralistes et les gériatres de traiter.

Dans ce contexte, continuer à persécuter nos enfants derrière des masques inutiles reste incompréhensible.

Toutes ces mesures sont faites pour que les Français réclament un vaccin. Or quel est l’intérêt d’un vaccin généralisé pour une maladie dont la mortalité est proche de 0,05% ? Aucun. Cette vaccination de masse est inutile. De plus, les risques de la vaccination peuvent être plus importants que les bénéfices.

Le plus inquiétant est que de nombreux pays, dont la France, se disent prêts à vacciner dans les semaines qui viennent, alors que la mise au point et l’évaluation de ces produits se sont faites à la va-vite et qu’aucun résultat de l’efficacité ou de la dangerosité de ces vaccins n’a été publié à ce jour.

Nous n’avons eu le droit qu’à des communiqués de presse des industriels fabricants, permettant de faire flamber leurs actions en bourse.

Le pire est que les premiers « vaccins >> qu’on nous propose ne sont pas des vaccins, mais des produits de thérapie génique.

On va injecter des acides nucléiques qui provoqueront la fabrication d’éléments du virus par nos propres cellules.

On ne connait absolument pas les conséquences de cette injection, car c’est une première chez l’homme. Et si les cellules de certains « vaccinés » fabriquaient trop d’éléments viraux, entrainant des réactions incontrôlables dans notre corps ?

Les premières thérapies géniques seront à ARN, mais il existe des projets avec l’ADN. Normalement, dans nos cellules, le message se fait de l’ADN vers l’ARN, mais l’inverse est possible dans certaines circonstances, d’autant que nos cellules humaines contiennent depuis la nuit des temps des rétrovirus dits « endogènes >> intégrés dans l’ADN de nos chromosomes.

Ces rétrovirus « domestiqués » qui nous habitent sont habituellement inoffensifs

(contrairement au VIH, rétrovirus du sida par exemple), mais ils peuvent produire une enzyme, la transcriptase inverse, capable de transcrire à l’envers, de l’ARN vers l’ADN.

Ainsi un ARN étranger à notre corps et administré par injection pourrait coder pour de l’ADN, tout aussi étranger, qui peut alors s’intégrer dans nos chromosomes.

Il existe donc un risque réel de transformer nos gènes définitivement. Il y a aussi la possibilité, par la modification des acides nucléiques de nos ovules ou spermatozoïdes, de transmettre ces modifications génétiques à nos enfants.

Les personnes qui font la promotion de ces thérapies géniques, faussement appelées « vaccins » sont des apprentis sorciers et prennent les Français et plusgénéralement les citoyens du monde, pour des cobayes.

Nous ne voulons pas devenir, comme les tomates ou le mais transgéniques des OGM (organismes génétiquement modifiés). Un responsable médical d’un des laboratoires pharmaceutiques fabricants a déclaré il y a quelques jours qu’il espérait un effet de protection individuelle, mais qu’il ne fallait pas trop espérer un impact sur la transmission du virus, donc sur la dynamique de l’épidémie.

C’est bien là un aveu déguisé qu’il ne s’agit pas d’un vaccin. Un comble.

Je suis d’autant plus horrifié que j’ai toujours été en faveur des vaccins et que j’ai présidé pendant des années des instances élaborant la politique vaccinale.

Aujourd’hui, il faut dire stop à ce plan extrêmement inquiétant. Louis Pasteur doit se retourner dans sa tombe.

La science, l’éthique médicale et par-dessus tout le bon sens doivent reprendre le dessus.

= = =

Le problème majeur est que la science moderne, et pas seulement la médecine bien qu’elle en soit un superbe exemple avec son asservissement au cartel chimique dont font partie les labos de Big Pharma, n’est plus une science d’observation et d’analyse de faits dans ses grandes lignes, mais une science dérivée d’algorithmes et de projections informatiques pondues par des logiciels dont l’opacité des données qu’on leur fournit n’a d’égal que la perversité des objectifs se cachant derrière.
Pour que la conclusion du Professeur Perronne puisse se réaliser, nous devons avant tout sortir du système qui induit cette science tronquée, ce système étatico-capitaliste qui marchandise et vampirise tout ce qu’il touche pour le profit exclusif du plus petit nombre ; profit non seulement financier, mais aussi et surtout idéologique (eugénisme) et politique (mise en pratique de mesures sociales eugénistes, dictatoriales et totalement anti-naturelles). Ceci passe par la reprise du pouvoir, de la faculté et capacité de décider par et pour nous-mêmes, pour l’intérêt général véritable, en associations libres complémentaires.
Il n’y a pas de solution au sein du système, n’y en a jamais eu et ne sautait y en avoir. Si cette « pandémie » SRAS-CoV-2 nous a démontré quelque chose, c’est bien cela. Il est temps, plus que temps de dire NON! Ensemble et d’œuvrer pour le bien de tous et de redonner à la science, entre bien d’autres choses, sa fonction et objectif véritables.
~ Résistance 71 ~

Notre page « Coronavirus, guerre contre l’humanité »

 


Êtes-vous prêts à devenir des OGM ?..
PAS NOUS !

Dictature COVID-19 : Les labos poussent les gouvernements à les exonérer de toute responsabilité pour leurs vaccins chimériques…

Posted in 3eme guerre mondiale, actualité, coronavirus CoV19, crise mondiale, guerres hégémoniques, ingérence et etats-unis, militantisme alternatif, N.O.M, pédagogie libération, politique et lobbyisme, politique et social, politique française, résistance politique, santé et vaccins, science et nouvel ordre mondial, sciences et technologies, technologie et totalitarisme, terrorisme d'état, Union Europeenne et nouvel ordre mondial with tags , , , , , , , , , , , , , , , , , on 27 décembre 2020 by Résistance 71

 

 

 

Les labos pharmaceutiques s’exonèrent de toute responsabilité sur les effets secondaires des vaccins covid

 

Anonyme

 

25 décembre 2020

https://www.lefigaro.fr/societes/vaccins-covid-19-l-ue-nbsp-indemnisera-les-laboratoires-en-cas-de-problemes-20200827

Bill Gates admet que ses vaccins changeront le génome

https://youtu.be/ksEVaO806Oo (vidéo à enregistrer avant censure)

Fauci le pantin de Bill Gates qui veut imposer les vaccins aux américains avoue que les vaccins covid peuvent être pires que le covid lui même

https://metro.co.uk/2020/05/12/americas-top-coronavirus-doctor-warns-vaccine-make-covid-19-worse-12692519/?ito=cbshare (article à enregistrer avant censure)

Bill Gates admet que ses vaccins peuvent tuer

https://www.armstrongeconomics.com/world-news/corruption/gates-admits-700000-people-may-die-from-his-vaccine/?__cf_chl_jschl_tk__=62eb6c7077991213fdafe4e84df29c5a07ebf0d4-1608836399-0-AVlKQVPOLfSy9QfQp3lKiMepwzABRTxxWMfww9Whtf27OPGp9Pysbzlln1vrkzWizhdh6sdzI5srwLQcRmU9Oi9E1O19KBS-t2bK9oY-kqIXxvzXo1evnUHmG-l9_fyt9BC82pusuzl4UQGKD99EyWzQQE8WO-spDIG2E8X-kqGWxXx7WeDjvlfQDbMemduSicRT22up-wqnYkzixyqrGvZ03FPAlCreAGCM0rYoEZcLZFPQFUVk7yyvxEUB6t1kl0wF9_gLrccxEoZtTl5ZLrhwVLAEPphfWMbYdrMIwW4CSEJyIQAnGO-mLBLRZV7otU94GN1ZQNccruGGk4-J3LKg0QjK58r7il0j3drDYjegmDieMGRAHBb3V7spLOlqZnk9Cg6q0UHKS6L_4uc_z1gDYNjz hY4WhEzoc4E6tfrWFkISoYiR0iLFQWZLiVk4z0GdxWuZPk33MketC3pa9do

https://resistance71.wordpress.com/2020/10/06/coronavirus-vaccin-covid19-et-controle-mondial-de-la-population/

les labos des vaccins AstraZeneca (NYSE: AZN), GlaxoSmithKline (NYSE: GSK), Janssen (NYSE: JNJ), Merck (NYSE: MRK), Novavax (NASDAQ: NVAX), Pfizer (NYSE: PFE), Sanofi Pasteur (NASDAQ) : SNY), Takeda (NYSE: TAK), Abbott (NYSE: ABT) et CureVac (NASDAQ: CVAC) ont tous demandé à être exonérés de toute responsabilité sur les effets secondaires de leurs vaccins OGM à ADN ou ARN

https://seekingalpha.com/news/3608810-coronavirus-vaccine-makers-seek-eu-liability-protections

AstraZeneca , GlaxoSmithKline, Janssen , Merck, Novavax , Pfizer , Sanofi , Takeda, Abbott CureVac sont tous financés par Bill Gates ou d’autres géants du web (comme le milliardaire Dietmar Hopp, co-fondateur du géant allemand du logiciel SAP https://cnnphilippines.com/business/2020/8/15/CureVac-Bill-and-Melinda-Gates-Foundation.html). ou collaborent avec lui

https://www.businessinsider.fr/us/bill-gates-backing-boosts-2-billion-doses-astrazeneca-coronavirus-vaccine-2020-6?op=1

https://cnnphilippines.com/business/2020/8/15/CureVac-Bill-and-Melinda-Gates-Foundation.html

https://www.gatesfoundation.org/How-We-Work/Quick-Links/Grants-Database/Grants/2016/10/OPP1156831

https://observer.com/2020/05/coronavirus-vaccine-update-novavax-merck-bill-gates-funding/

https://nypost.com/2020/09/15/bill-gates-says-pfizer-has-best-shot-at-early-covid-19-vaccine/

https://www.gatesfoundation.org/How-We-Work/Quick-Links/Grants-Database/Grants/2015/10/OPP1127586

https://america-wake-up.com/2020/05/04/the-anthony-fauci-bill-gates-george-soros-sanofi-pasteur-china-corona-virus-vaccine-connection/

https://www.fiercebiotech.com/biotech/sanofi-pasteur-announces-vaccine-discovery-collaboration-bill-melinda-gates-foundation

https://www.takeda.com/newsroom/newsreleases/2016/takeda-receives-$38-million-grant-from-the-bill–melinda-gates-foundation-to-support-polio-eradication-in-developing-countries/

https://edition.cnn.com/2020/08/14/investing/curevac-ipo-coronavirus-vaccine-bill-melinda-gates/index.html

Pourquoi les géants du web investissent dans les vaccins?

Tout simplement parce que le but des vaccins c’est de donner une identité numérique, marque de la bête connecté à la 5G

https://www.kla.tv/Coronavirus-fr/16685

une autre vidéo qui en parle a été censurée sur

http://stoplinkyvarest.canalblog.com/archives/2020/09/21/38547121.html

vaccin connecté à la 5G

https://resistance71.wordpress.com/2020/10/09/dictature-technotronique-en-marche-vaccin-covid-arnm-hydrogel-enzyme-luciferase-cocktail-modificateur-genetique/

https://resistance71.wordpress.com/2020/10/27/hiver-2020-21-cov19-5g-chomage-famine-et-depopulation-programmee/

L’affaire du vaccin contre la COVID-19 n’est pas une affaire sanitaire mais celle de la normalisation de l’identité numérique (Philippe Guillemant, physicien CNRS)

https://resistance71.wordpress.com/2020/12/16/laffaire-du-vaccin-contre-la-covid-19-nest-pas-une-affaire-sanitaire-mais-celle-de-la-normalisation-de-lidentite-numerique-philippe-guillemant-physicien-cnrs/

 

« Ce ne sont pas des vaccins mais de la thérapie génique » (Pr. Christian Perronne – Sud Radio)

Posted in actualité, coronavirus CoV19, guerres hégémoniques, OGM et nécro-agriculure, pédagogie libération, politique française, presse et média, résistance politique, santé et vaccins, science et nouvel ordre mondial, technologie et totalitarisme, terrorisme d'état, Union Europeenne et nouvel ordre mondial with tags , , , , , , , , , on 2 décembre 2020 by Résistance 71

 


Zombification par vaccins OGM…

 

Résistance 71

 

3 décembre 2020

 

Propos des plus pertinents du Pr. Perronne hier sur Sud Radio :

 

 

Lire notre page « Coronavirus, guerre biologique entre l’humanité »

A lire : Raoult-torpille-le-vaccin-cov19

MaJ 3/12/20 Rappel vidéo: Dr Carrie Madej sur le vaccin anti-CoV19, le transhumanisme et l’humain 2.0 planifié: https://odysee.com/carriemadej:7

MaJ du 4/12/20 : Dr Alexandra Henrion-Caude sur Sud Radio au sujet des vaccins CoV19:

 

Vaccins anti-SRAS-CoV-2 de Pfizer / BioNTech et Moderna… Guerre génétique contre l’humanité

Posted in 3eme guerre mondiale, actualité, coronavirus CoV19, crise mondiale, documentaire, guerres hégémoniques, neoliberalisme et fascisme, pédagogie libération, résistance politique, santé et vaccins, science et nouvel ordre mondial, sciences et technologies, technologie et totalitarisme, terrorisme d'état, Union Europeenne et nouvel ordre mondial with tags , , , , , , , , , , , , on 26 novembre 2020 by Résistance 71

Les vaccins sont pires que ce que pensait le Dr Mikovits

VRB

19 novembre 2020

url de l’article:

https://vidrebel.wordpress.com/2020/11/19/the-vaccines-are-worse-than-dr-mikovits-thought/

depuis Rense.com : https://rense.com

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

Le Dr Judy Mikovits a dit que ce vaccin anti-coronavirus pourrait tuer quelques 50 millions d’Américains sur une période de 40 ans. Les versions vaccinales produites par Pfizer et Moderna demandent un stockage à -70oC et pourraient être bien plus mortelles que préalablement envisagé.

Pourquoi une température si froide ? Children’s Health Defense l’a expliqué dans un article daté du 6 août courant, “les vaccins ARNm qui sont en cours d’expérimentation clinique contre la COVID19, incluant le vaccin de Moderna, sont basés sur un “système porteur” à base de nanoparticules qui contiennent un produit chimique synthétique appelé polyethylene glycol (PEG)”.

L’utilisation de ce PEG dans les médicaments et les vaccins est de plus en plus controversée à cause d’une incidence très bien documentée de réactions immunitaires adverses liées au PEG, incluant des réactions allergiques (anaphylatiques) mettant en danger la vie humaine. En gros, 7 Américains sur 10 ont sans doute déjà été sensibilisés au PEG, ce qui peut avoir pour résultat une baisse significative de l’efficacité d’un vaccin et une augmentation des effets secondaires potentiels.

Si un vaccin ARNm anti-COVID19 contenant du PEG obtient le feu vert de la FDA (NdT: Food and Drugs Administration organisme fédéral américain régulateur des médicaments et de la nourriture), l’exposition au PEG sera sans précédent et sera potentiellement désastreuse.

Les documents et les publications de Moderna indiquent que l’entreprise est bien au courant des risques de sécurité impliqués et associés avec le PEG et les autres aspects de cette technologie ARNm, mais elle est bien plus concernée par les profits à engranger.

Les lipides à nanoparticules (LNP) causent des réponses hyper-inflammatoires dans le corps, menant à de sévères réactions, hospitalisation voire décès. Pourquoi les LNP sont-ils utilisés dans les vaccins ? Comme l’explique plus avant Children’s Health Defense :

Les LNP “englobent les constructions d’ARNm pour les protéger d’une dégradation et favoriser leur intégration cellulaire” et de plus, excitent le système immunitaire (une propriété que les scientifiques du vaccin décrivent gentiment comme “les propriétés adjuvantes inhérentes” des LNP)

En d’autres termes, les LNP sont des adjuvants, c’est à dire faits pour provoquer des réponses hyper-inflammatoires chez l’humain une fois injectées. Ceci est un effort d’induire la formation d’anticorps qui permettent alors aux fabricants d’affirmer un haut taux “d’efficacité”, alors même que ces adjuvants causent des réactions adverses sévères.

D’après les essais récents de vaccins entrepris par Moderna, 100% des humains du groupe d’essai Haute Dose ont fait l’expérience de réactions adverses. Alors pourquoi donc Moderna et Pfizer utilisent-ils l’ARNm dans leurs vaccins ? Parce qu’ils veulent reprogrammer l’ADN humaine comme expérience globale et voir ce qu’il advient de notre descendance. Des critiques au Royaume-Uni disent qu’un des effets secondaires est la stérilisation ce qui est bon pour ces puissances qui ne devraient pas l’être, parce qu’ils veulent se débarrasser de quelques plus de 6 milliards de personnes sur terre.

Mise à jour provenant du journal The Australian Independent :

Ces nouveaux vaccins sont dans une toute nouvelle classe par eux-mêmes. Ils sont connus sous le nom de vaccins ARN messager (ARNm) et ils fonctionnent en détournant la machinerie de fabrication de protéine dans vos cellules…

Lorsque Moderna finissait juste sa Phase I d’essais, The Independent écrivit au sujet du vaccin et le décrivit de cette façon : “Il utilise une séquence de matériel génétique ARN produite en laboratoire qui, une fois injectée dans votre corps, doit envahir vos cellules et détourner la machinerie de production de protéines des cellules appelés les ribosomes pour produire des composants viraux qui vont ensuite entraîner votre système immunitaire à lutter contre le virus.

Dans ce cas, l’ARNm-1273 de Moderna est programmée pour que vos cellules produisent les tristement célèbres protéines en forme de couronne du coronavirus et qui lui donne sa forme si caractéristique”, a écrit l’Independent – fin de MAJ

Le vaccin Astra Zeneca ne demande pas un stockage à -70 oC et les systèmes de transport appropriés parce qu’il n’utilise pas la technologie ARNm pour reprogrammer le corps humain. Mais il utilise un adjuvant en provenance de fœtus humain. Un adjuvant aide un vaccin à développer une réponse immunitaire accrue. Dans ce cas précis ils utilisent le MRC-5 qui provient de tissus pulmonaires d’un fœtus mâle blanc de 14 semaines. Les adjuvants excitent votre système immunitaire. Le MRC-5 qui est de l’ADN en provenance d’un bébé avorté est vu par votre corps comme une invasion et celui-ci monte une défense accrue face à l’agression.

Les enfants américains ont tellement de maladies liés aux vaccins qu’arrivés à 21 ans, plus de la moitié d’entre eux ont développé des maladies et des syndromes en un volume jamais vu avant les années 1960, date à laquelle Big Pharma a commencé à pousser pour toujours plus de vaccins.

Maintenant nous savons pourquoi Israël a opté pour l’utilisation du vaccin russe et a refusé les offres de Pfizer, Moderna et Astra Zeneca.

Les habitudes alimentaires modernes, les pesticides, les herbicides, les vaccins et les médicaments de Big Pharma on créé une véritable épidémie des conditions inflammatoires chez l’homme, la femme et l’enfant modernes. Sommes-nous préparés à traiter les cas d’hyper-inflammation par dizaines de millions ?…

La femme anglaise dans le vidéo présentée ci-dessous montre l’insertion d’Astra Zeneca qui admet l’utilisation de MRC-5 ou des parties de corps de fœtus humains. Elle y dit aussi que le gouvernement britannique recherche un système d’IA pour aider à interpréter et gérer l’information lorsque les effets secondaires adverses et les morts dus aux vaccins vont dramatiquement augmenter.

https://www.brighteon.com/embed/e536da0c-7935-41eb-babe-416034e154c3

Il y a peu, Bill Gates a souri sardoniquement et a dit que les gens ne prêtent pas attention à ce virus mais qu’ils paieront attention au prochain (êtes-vous prêts pour l’Arme Biologique 2.0 ?…)

Je pense qu’il serait pour le mieux que nous mettions notre joker sur ce vaccin. Laissons la fine équipe de la famille de Bill Gates, de Big Pharma, des merdias à la botte, de Wall Street et du congrès des Etats-Unis (NdT et de partout dans le monde), du CDC et du NIH, se faire piquer les premiers (NdT : et pas avec des placebos préparés d’avance, mais avec des fioles prises au hasard dans les boîtes destinées aux peuples…)

Je confesse un amour profond pour les animaux et je pense aussi qu’il serait mieux qu’on fasse aussi l’impasse sur les essais animaliers alors qu’il y a une telle quantité d’ordures humaines à disposition dans cette classe dominante dont on pourrait se servir. Bien entendu je refuserai toujours ces vaccins parce que je ne pense pas que Bill Gates devrait avoir le droit de reprogrammer l’ADN de plus de 7 milliards de personnes simplement parce qu’il pense que c’est une “bonne idée”…

Le taux de mortalité de cette maladie est de toute façon très très bas pour les gens qui n’allaient de toute façon pas mourir de problèmes cardiaques, de cancers, d’overdoses, de maladies hépatiques et rénales terminales, d’accidents de voitures ou de suicides. Si nous prenions tous de la vitamine D3, le taux de mortalité serait bien en dessous de celui de la grippe saisonnière pour ce COVID19. J’ajouterai à ça de la Quercetine et du zinc pour que le taux de mortalité soit même encore inférieur.

Ceci est l’article du Dr Mikovits disant que quelques 50 millions d’Américains pourraient mourir de ce vaccin. Mains notez que n’y sont pas mentionnées les nanoparticules qui seraient bien plus dangereuses pour la santé humaine que les molécules régulières qui produisent les inflammations. Les hyper-inflammations peuvent causer de sérieuses maladies et la mort.

Dr Mikovits: Vaccine Could Kill Tens of Millions in America

https://vidrebel.wordpress.com/2020/10/13/dr-mikovits-vaccine-could-kill-tens-of-millions-in-america/

Bill Gates et son sourire sardonique…

https://vidrebel.wordpress.com/2020/07/06/bill-gates-smirked-will-people-die/

J’ai avancé que les merdias sont aussi méprisables que les politiciens et Big Pharma.

Matt Lauer faisait 25 millions de dollars par an pour lire le JT du matin sur NBC News. Il avait des travers vicieux. Il avait demandé qu’un bouton soit placé sur son bureau pour qu’il puisse ainsi verrouiller électroniquement des femmes du commun dans son bureau. Matt Lauer violait les femmes parfois si violemment que des ambulances devaient être appelées à son bureau de NBC News. Mais tout ça était avant le mouvement MeToo#

Whopping Tales Of The Mainstream

https://vidrebel.wordpress.com/2020/06/01/whopping-tales-of-the-mainstream

Je dois vous prévenir que nous allons vers une grande dépression qui sera pire que celle de 1933 aux Etats-Unis ou 1923 en Allemagne.

A quel point cette dépression sera t’elle terrible ?

https://vidrebel.wordpress.com/2020/11/13/just-how-bad-will-this-depression-get/

References: Je dois dire que lorsque j’ai d’abord vu cet article, j’ai décidé d’en reproduire des parties afin d’avertir les gens.

https://www.distributednews.com/475569.html

Leur source a été Children’s Health Defense

https://childrenshealthdefense.org/

= = =

Lectures complémentaires :

2020-09_Note-dExpertise-Vaccins-GM_C.Vélot-02_Traite-02

COVID_19_Synthèse_de_points_indiscutables_pour_mieux_débattre_

Notre page « Coronavirus, guerre biologique contre l’humanité »

Vaccin SRAS-CoV-2… Ce qu’on ne vous dit pas

A lire et diffuser sans modération : Note grand public du Dr Velot sur les vaccins OGM
2020-09_Note-dExpertise-Vaccins-GM_C.Vélot-02_Traite-02

et aussi…

COVID_19_Synthèse_de_points_indiscutables_pour_mieux_débattre_

La_dissonance_cognitive

stoppons-les-delires-technotroniques-sept20

COVID 19_version finale 2020_08_25


« Nous saurons que notre programme de
désinformation est accompli lorsque
tout ce que croit le public américain est faux. »
~ William Casey, ex-direcreur de la CIA ~

Quelle connexion entre la mort du capitalisme et le Nouvel Ordre Mondial oligarchique en marche? (Résistance 71 )

Posted in actualité, altermondialisme, autogestion, coronavirus CoV19, crise mondiale, gilets jaunes, guerres hégémoniques, militantisme alternatif, pédagogie libération, politique et social, politique française, résistance politique, santé et vaccins, science et nouvel ordre mondial, sciences et technologies, société des sociétés, technologie et totalitarisme, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , on 16 novembre 2020 by Résistance 71

“Deviens celui que tu es.”
~ Friedrich Nietzsche ~

Quelle connexion entre l’agonie présente du capitalisme et le Nouvel Ordre Mondial oligarchique ?

Résistance 71

16 novembre 2020

La littérature est abondante sur les mécanismes, l’apologie ou la critique de l’ordre politico-économico-social dominant depuis la première révolution industrielle du début XIXème siècle et appelé “capitalisme” ou “mode de production capitaliste”. Notre intention ici n’est pas d’en faire une énième analyse / critique, tout ayant déjà été dit notamment par la critique nécrologique de l’économie politique faite par Karl Marx et Friedrich Engels entre 1848 et la fin du XIXème siècle, mais de réfléchir sur le devenir de notre société dans le temps à venir, essayer d’y voir plus clair pour mieux agir en conséquence.

Dans de précédents écrits en 2017, 2019 et cette année, nous avons décortiqué dans le détail l’organisation de la société humaine et ses rapports au pouvoir au fil de notre histoire. Notre conclusion fut de parvenir à titre d’abord individuel, puis collectif, à une forme de lâcher-prise du mode de gouvernance illusoire et mortifère en place afin de nous mettre sur la voie de la réalisation de notre humanité enfin achevée au sein d’une société des sociétés embrassant la complémentarité de notre diversité hors État, hors marchandise, hors argent et hors salariat, ce qui nous fit dire depuis bien des années qu’il n’y a pas de solution au sein du système et qu’il ne saurait y en avoir.

Même si l’économique et la division qu’il implique n’est à la base qu’une dérive du politique, il est devenu évident pour qui réfléchit sur la question, qu’au fil du temps s’est exercée une véritable phagocytose du politique par cette monstruosité tentaculaire qu’est la marchandise et la tyrannie qu’elle imprime par nécessité inhérente, tant sur le monde de l’inanimé que sur celui du vivant. Des guerres napoléoniennes à aujourd’hui, la société humaine n’a fait qu’être de plus en plus réifiée, “chosifiée” par la tyrannie marchande en marche. Marx, dans ses lumineuses analyses des rouages et des limitations de ce système de l’exploitation et de la chosification irrémédiables, avait établi de fait une nécrologie du mode de domination capitaliste. Il a établi la mort du capitalisme lorsque celui-ci, en sa phase terminale de réalisation réelle, devient alors incapable de reproduire son propre mode de fonctionnement et cale, ayant fini par tout vampiriser, y compris lui-même. Nous n’allons pas ici réinventer la roue et rendons à Marx ce qui lui appartient…

Que vivons-nous de nos jours ? Les soubresauts d’un système ayant quasiment tout vampirisé, réifié, y compris la vie sous toutes ses formes, la dernière étape étant de patenter la vie humaine elle-même, ce qui ne saurais plus tarder, du moins l’oligarchie tentera t’elle, tente t’elle devrait-on dire, de le faire en ce moment même. 

Hors que constatons-nous ? Que l’ensemble du système capitaliste déjante, peine à reproduire ses propres effets afin de se perpétuer comme il le fit si bien par le passé quand sa marge de manœuvre était encore conséquente. Dans l’histoire récente, il y eut de nombreuses “crises économiques” et crises systémiques qui toutes se résolurent via de massives remises à zéro, ou peu s’en faut, des compteurs, ce au moyen de grandes guerres qui virent les financiers faire ce qu’ils font de mieux en grands parasites qu’ils sont :  financer tous les côtés de la belligérance et à terme, engranger le jackpot sur les dettes colossales ainsi contractées par les états-nations sous leur dépendance. Ainsi fut-il fait lors des guerres napoléoniennes, puis de la guerre de 1870, de la 1ère guerre mondiale, de la seconde et dans notre histoire plus récente avec la “guerre contre le terrorisme” depuis le 11 septembre 2001, la « guerre contre le climat » et maintenant la guerre contre le coronavirus”, cet ennemi si arrangeant puisqu’invisible et totalement manipulable à souhait pour continuer de générer cette peur et cette angoisse si utiles et nécessaires à maintenir le troupeau humain sous la coupe de la domination du plus petit nombre.

Mais voilà que depuis quelques années, le système étatico-capitaliste coince, hoquète et peine à se reproduire et à muter comme il l’a toujours fait auparavant. La question est : le peut-il toujours ?

Il ne peut plus le faire dans un rapport de force du capital exploitant le salarié, esclave moderne exploité. Marx l’avait analysé sous la forme d’une baisse irrémédiable du taux de profit, enclenché dès le départ de la mise en fonctionnement de rapport marchand exploitant la masse du travail humain. C’est de cela dont il est question, sans bien entendu jamais le mentionner, dans la tentative de mise en place d’une substitution à ce mode de domination politico-économique. Sans vraisemblablement jamais avoir lu Marx et autres penseurs analystes sur ce sujet, l’oligarchie maintenant le système en fonction, a compris depuis un moment que la fin est proche et que le temps de cette substitution doit se produire. L’entrée du système étatico-capitaliste dans sa phase terminale de disparition irrémédiable a mis en route le chronomètre dans une course effrénée au changement entre deux classes en apparence antagonistes, du moins antagonistes lorsque divisées, mais qui ne le seraient plus une fois unies dans l’harmonie d’un grand tout de la complémentarité dans la diversité, hors État, hors argent et hors salariat.

D’un côté nous avons une oligarchie parasite et eugéniste capitaliste transnationale voulant imposer à marche forcée son projet de substitution qu’elle appelle depuis bien longtemps déjà le “Nouvel Ordre Mondial” ou “Gouvernance Mondiale” ou “Gouvernement Mondial” et de l’autre la quasi totalité de l’humanité “prolétaire” voulant sortir du cycle infernal de la domination et de l’oppression, même si un bon nombre ne sait pas quel chemin emprunter pour ce faire.

Nous avons analysé la situation du point de vue prolétaire dans nos analyses de 2017, 2019 unifiées en 2020 et invitons les lecteurs à s’y rapporter ceci n’étant pas le sujet ici.

Qu’est-ce donc que ce Nouvel Ordre Mondial souhaité par l’oligarchie ?

C’est la mutation du capitalisme et de ce qui est devenu son outil après avoir été son promoteur, l’État, en une fusion transnationale dictatoriale des grandes entreprises et des états-nations. Les oligarques ont compris que le capitalisme allait irrémédiablement mourir et que rien à terme, ne le maintiendrait en vie, ainsi donc ont-ils choisi de muter le système dans sa phase ultime dictatoriale de contrôle planétaire au moyen de la haute technologie à venir, de la communication et de la technologie de l’information 5ème Génération puis 6G, l’internet des choses, l’Intelligence Artificielle (IA), débouchant sur leur St Graal, la fontaine de jouvence d’une élite auto-proclamée et totalement hors sol: le transhumanisme, la fusion de l’homme et de la machine qui ne sera atteignable qu’au plus petit nombre. De fait, ils n’ont plus le choix et sont forcés de trouver une solution palliative à la mort de leur système de gouvernance arrivant au bout de son rouleau.

Dans cette transmutation du système oppresseur capitaliste, celui-ci laisse la place à une gigantesque dictature technotronique planétaire dans laquelle argent, profit, marchandise ne sont plus des finalités mais des tares laissées aux péons dans leur vie quotidienne dans la matrice sous contrôle permanent de l’IA à grand renfort de nanotechnologie dans un monde qui n’a plus besoin que d’un petit nombre de personnes assujetties pour faire tourner la machine (suite à une réduction massive de la population mondiale dans un délire eugéniste des oligarques qui a déjà commencé), tandis que ses “élites” jouissent de tout dans des “zones vertes” aménagées dans les endroits géographiques les plus favorables. L’objectif n’est plus le profit permettant la corruption de toujours plus de pouvoir, mais la mise en place d’un pouvoir coercitif technotronique qui n’a plus besoin pour lui-même de l’échange marchand pour exister et s’exercer. 

Ce Nouvel Ordre Mondial est la phase ultime de la transmutation capitaliste vers ce qui se voudrait être la jouissance apoplectique transhumaniste du plus petit nombre, maintenant une population mondiale considérablement réduite asservie à des fins purement fonctionnelles.

Regardons aujourd’hui les fusions entrepreneuriales, les mutations bancaires transnationales, l’élan vers des “cryptomonnaies” menant tout droit à l’avènement obligé et se voulant irréversible de la 5G et toutes les technologies de contrôle dans une gigantesque grille de contrôle planétaire qui se met en place, renforcée pas à pas par ces guerres sans fin que sont celles contre le “terrorisme” et les “(corona)virus”, toutes pilotées par un système non pas devenu fou, mais en phase de mutation finale, “guerres” programmées uniquement à des fins de contrôle et de mise en place de mesures toujours plus liberticides.

Tout concorde, tout se raccorde, tout concourt à l’accélération de ce processus ne servant encore et toujours que le plus petit nombre au grand détriment de l’humanité.

Alors oui, tout peut paraître bien sombre et d’aucun pourrait penser que la messe (noire) est dite et que la résignation à notre sort ne serait plus que la seule chose à faire.
La bonne nouvelle est que tout ceci est un projet, en cours de réalisation certes, mais c’est un projet mené par des humains (déjantés) contre d’autres humains (bien moins déjantés), d’une minorité possédant un certain contrôle des rouages de la gouvernance, contre la vaste majorité ne possédant que sa volonté et sa force colossale de capacité à la coopération mut par la puissance de l’amour de la vie et de la nature. Ceci n’est qu’un projet humain, tout projet peut se réaliser ou échouer, peut être mis en place ou mis en échec, réussir ou foirer. Notre pouvoir individuel et collectif est celui de dire NON ! en masse et de le mettre en échec une bonne fois pour toute ; nous en avons la pleine capacité, il ne nous manque que la vision de notre futur, celui que nous choisirons et non pas celui qui se veut imposé. Brisons l’inertie de notre soumission pour mettre en branle le mouvement de notre amour de vie et de nature en rendant la division impossible par la redilution du pouvoir dans le corps social de notre société des sociétés ayant lâché prise de tous les antagonismes factices qui nous sont imposés. Le Nouvel Ordre Mondial n’est qu’un projet qui ne nous est pas proposé mais imposé, il ne tient qu’à nous de le rejeter et de mettre en place notre projet unificateur fait de coopération, d’entraide, d’amour, de compassion hors de tous les antagonismes induits par la division, le pouvoir coercitif, le rapport marchand, l’argent et le salariat. Nous l’avons dit à maintes reprises, la balle est dans notre camp, pas dans celui de l’oligarchie, qui ne fait qu’usurper le pouvoir et changer les règles du jeu au fur et à mesure de son déroulement. Il est si simple de l’en empêcher pourvu qu’on lâche prise et s’accorde dans un premier temps sur le refus de ce “projet” de Nouvel Ordre Mondial, ce refus mettant en mouvement la force irrésistible d’une (r)évolution sociale qui sera unique dans l’histoire de l’humanité et qui la verra enfin se réaliser en nous, hommes, femmes et enfants franchissant ensemble, main dans la main, au-delà des cultures et des “races” factices, les ponts du surhumain.

Le Nouvel Ordre Mondial est la tentative de mutation du capitalisme en dictature technotronique planétaire, la seule voie possible et finale du pouvoir coercitif d’usurpation et d’oppression du plus petit nombre sur le plus grand nombre. Mort et obscurité en sont les caractéristiques.

La société des sociétés est l’avènement de notre humanité enfin réalisée ayant franchi les ponts du surhumain. Vie et lumière en sont les caractéristiques.

Les deux ne sont pas antagonistes, mais complémentaires. Il faut envisager l’un, le contempler, scruter l’abîme, pour réaliser l’autre. C’est parce que nous avons conscience de l’obscurité, de la mort, que nous chérissons la lumière et la vie.

Nous en sommes là. Croisée des chemins. Heure de vérité dont l’Amour est la clef.

Plus rien à dire, juste le comprendre, pour finalement agir.

Version PDF :
Quelle-connexion-entre-la-mort-du-capitalisme-et-le-nouvel-ordre-mondial

“Le bonheur naît du malheur, le malheur est caché au sein du bonheur. Qui peut en prévoir la fin ?” (Lao Tseu, Tao Te King, LVIII)

“Le surhumain nietzschéen n’est pas une fatalité future, une sorte de finalité, de but vers lequel certains Hommes élus seraient appelés : mais il est actuellement effort futur, surpassement continuel par lequel l’Homme doit se surmonter sans cesse et radicalement récuser, dans le même acte, le carcan des lois, des obligations, des devoirs que dès le berceau on lui a imposés comme s’ils faisaient partie de lui-même… La volonté est création, c’est ce que Nietzsche ne cesse de redire et c’est le renversement de l’idée du temps, son retournement qui, transmutant l’idée de but en origine délibérée, en volonté est justement le surhumain et le retour éternel tout à la fois.”
~ Georges-Arthur Goldschmidt, commentaires sur “Ainsi parlait Zarathoustra” ~

Que tout donc se meuve, agisse et crée
Se forme d’abord et puis se métamorphose,
En apparence, seulement, immobile par instants.
L’éternité se manifeste en toute chose,
Car tout doit s’effondrer en rien,
Si cela veut persévérer dans l’Être.
(Goethe, Un et Tout)

Entretien avec le Dr Carrie Madej sur le vaccin CoV19

Posted in actualité, altermondialisme, coronavirus CoV19, crise mondiale, militantisme alternatif, politique et lobbyisme, politique et social, résistance politique, santé, santé et vaccins, science et nouvel ordre mondial, technologie et totalitarisme, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , on 9 novembre 2020 by Résistance 71

Traduction de la transcription d’un entretien avec le Dr Carrie Madej, médecin interne des hôpitaux sur la situation et vaccination CoV19

Novembre 2020

voici une autre vidéo de Carrie Madej qui a été retranscrite en anglais https://www.kla.tv/17427

maintenant des gens commencent à retranscrire ses vidéos car ils savent que ses vidéos font peur et se font censurer très vite.

voici la traduction de la transcription de l’entretien avec le Dr Carrie Madej https://www.kla.tv/17427:

Le Dr Carrie Madej, médecin en médecine interne et ostéopathie, a dirigé pendant dix-neuf ans deux cliniques dans l’État de Géorgie, aux États-Unis. Très tôt, elle a été fascinée par les vaccinations, en particulier par le vaccin antitétanique, qui faisait l’objet d’une forte publicité. Étonnée et troublée par le fait qu’elle n’ait pas pu trouver un collègue qui ait réellement vu un « cas de tétanos », elle a commencé ses recherches. À sa grande surprise, elle a trouvé un additif dans le vaccin qui cause la stérilisation des femmes. [www.kla.tv/16254]

Son scepticisme à l’égard des vaccins s’est accru et le Dr Madej a entrepris de plus en plus de recherches dans le domaine de la vaccination. Ses recherches approfondies l’ont amenée à découvrir une technologie innovante dans les nouveaux vaccins contre le COVID-19 ; elle a donc tiré la sonnette d’alarme.

Le Dr Madej est devenue une dénonciatrice, mettant ses connaissances à la disposition du grand public sous forme de conférences, d’interviews et de vidéos. Sa vidéo : « Human 2.0 : Wake Up Call To The World » [voir en anglais ici : https://banned.video/watch?id=5f4d56c5838dfb0597dd8187%5D, s’est répandue comme une traînée de poudre sur Internet – jusqu’à ce qu’elle soit censurée par YouTube et d’autres sites similaires.

Le Dr Madej n’hésite pas à dévoiler sans relâche leurs intentions cachées.

Elle expose actuellement les objectifs que les gouvernements poursuivent, main dans la main avec l’industrie pharmaceutique et les géants technologiques tels que Google et Microsoft, afin de vacciner le plus rapidement possible l’ensemble de la population mondiale.

Notre correspondant Kla.TV a pu joindre le Dr Madej pour une interview. Ce qu’elle révèle dans cette interview est à la fois choquant et alarmant.

Mais voyez par vous-même quelles technologies et méthodes sont mises en place avec le vaccin contre COVID-19. Ses découvertes laissent supposer qu’une guerre massive touchant l’ensemble de l’humanité est en train de se dérouler, ce qui est incontestable.

Dan : Bonjour, Dr. Madej, merci d’avoir accepté l’interview !

Dr. Madej : Merci de m’avoir invité, Danny, c’est un plaisir d’être ici avec vous !

Dan ( faisant semblant d’être mouton qui croit à la propagande) : D’accord. Disons que je crois complètement à la maladie Covidienne et que je suis d’accord avec tous les protocoles qu’ils ont mis en place, je porte mon masque partout où je vais, j’ai une distance sociale. Et je suis d’accord avec les mesures de confinement, mais ils ont investi des milliards dans ce nouveau vaccin, de nombreuses entreprises sont en concurrence les unes avec les autres pour produire le plus sûr et le plus efficace. Je dis que nous devons prendre le vaccin et revenir à la normale. Qu’en dites-vous ?

Dr. Madej : Eh bien, je dis aux gens que nous devons vraiment faire une pause et y réfléchir très sérieusement, parce que ce vaccin ne ressemble à aucun autre vaccin ou médicament du passé qui fait l’objet d’une procédure accélérée.

Nous sautons les essais d’innocuité, nous sautons les essais sur les animaux, et les gens doivent savoir que ce n’est pas un vaccin sûr, qu’il n’a pas été prouvé qu’il est sûr.

Et moi, ainsi que mes autres collègues, nous nous demandons pourquoi ils sautent les essais sur les animaux.

La raison en est que les tentatives précédentes, au cours des vingt dernières années, d’essayer un vaccin similaire – parce que celui-ci est très différent – ont échoué dans les études sur les animaux.

Par exemple, dans le passé, lorsqu’ils ont administré ce type de vaccin à ARN messager modifié ou à ADN modifié, les animaux semblaient très robustes avec leur système immunitaire au début. Ça avait l’air d’être un succès ! Les taux d’anticorps ont augmenté dans les échantillons de sang et la réponse des cellules T s’est améliorée. C’est génial !

Mais, dans les études sur les animaux, ils font ce qu’on appelle un test de provocation. Ce n’est pas éthique dans les tests sur l’homme, mais seulement sur les animaux, ce qui signifie qu’après avoir obtenu un bon résultat avec les échantillons de sang, ils donnent aux animaux le virus ou la bactérie ou ils les exposent au virus ou à la bactérie. Et c’est à ce moment-là que nous avons vu beaucoup de problèmes se produire. À chaque fois, les animaux ont eu une réaction cytokine, une réaction inflammatoire, ce qui signifie que leur réaction s’est aggravée lorsqu’ils ont été exposés au virus ou à la bactérie. Ils étaient plus malades, ils avaient plus d’inflammation pulmonaire, plus de problèmes de foie, et plus de morts se produisaient. Donc, si cela se produisait, presque à chaque fois dans les précédents types de vaccins de cette nature, nous pourrions nous attendre à ce que cela arrive à celui-ci, celui-là même qu’ils essaient de nous introduire.

Alors, disons qu’ils nous donnent des vaccins : Au début, tout semble aller bien pour tout le monde, c’est vrai. Et puis, s’ils sont exposés au rhume, à la grippe, au CV 20 ou à tout ce qu’ils veulent, quelque chose de semblable au désastre qui s’est passé avant. Et je m’attends, tout comme mes collègues, à ce que les gens voient plus de décès, plus de morbidité, plus de problèmes – et, je le soupçonne, ils ne rejetteront pas la faute sur le vaccin, car les fabricants de vaccins n’ont aucune responsabilité pour le moment, ils se contenteront de dire : Eh bien, c’est la nature de ce nouveau virus qui est sorti. C’est la nature de ce nouveau virus qui est sorti. Ils le blâmeraient pour cela. Nous devons être très prudents car ce vaccin n’est pas sûr, sur la base des données dont nous disposons déjà, rien que cela !

(les conséquences du vaccin 2020 seront blamés sur un faux bouc émissaire, un nouveau virus 2021 mutant imaginaire dangereux)

De plus, ce vaccin est tout nouveau pour la race humaine. Il n’a jamais été dévoilé auparavant. Ils jouent avec l’ADN, l’ARN, le génome, les gènes, ce sont tous les mêmes types de mots à utiliser sur la même chose. Le génome est ce qui nous rend humains. C’est le modèle humain pour nous. Ce qui nous fait grandir, ce qui nous fait nous reproduire, ce qui nous fait évoluer, ce qui nous fait guérir, c’est tout ce dont le corps a besoin pour savoir quoi faire, d’accord.

Donc, lorsqu’ils manipulent cela de quelque manière que ce soit – un tout petit changement peut avoir un résultat désastreux. Il peut en résulter des cancers, des mutagenèses, des mutagènes et des troubles auto-immuns. Il pourrait donc en résulter des effets à long terme. C’est tout nouveau.

Or, les études ne sont pas faites correctement. Elles sont accélérées. Nous devons également nous pencher sur des études à long terme, dont aucune ne sera terminée avant octobre 2021. Cela signifie donc que, techniquement, nous serons tous au milieu d’une grande expérience lorsqu’ils lanceront le vaccin.

Tout d’abord, c’est incroyable. Cela nous ramène au code de Nuremberg de la Seconde Guerre mondiale. Nous ne devrions pas être soumis à des expériences sans notre consentement. Les gens doivent savoir : Nous sommes en plein milieu d’une expérience.

Dan : C’est vrai, et même en octobre 2021, ce serait assez rapide. Combien de temps faut-il généralement pour qu’un vaccin soit testé et que son innocuité soit prouvée ?

Dr. Madej : Une bonne étude – de bonnes études devraient durer dix à quinze ans. Maintenant, ils disent cinq ans. D’accord, mais quand même, cinq ans, c’est trop tôt, mais laissons-leur le bénéfice du doute. Même cinq ans, ce n’est pas ce que nous faisons. Nous le faisons en moins d’un an.

Dan : Moins d’un an. Et vous pouvez probablement parier qu’ils vont commencer à utiliser les militaires comme cobayes pour faire d’autres tests. Je me demande qui va recevoir ce vaccin en premier et s’ils vont commencer à l’exiger pour les voyages en avion et ainsi de suite.

Dr. Madej : C’est ça le problème ! Maintenant, nous sommes tous au milieu d’une grande expérience, nous ne savons pas ce qui va se passer, et j’aimerais rappeler aux gens que ce type de vaccin utilise une technologie appelée « Transfection ».

Et quand ils le font, c’est la même technologie qu’ils ont utilisée pour les organismes génétiquement modifiés.

Ainsi, les fruits et les légumes, les gens s’en rendent probablement compte, sont stériles – ils ne reproduisent généralement pas leurs propres graines – ce qui pourrait arriver à un humain.

De plus, ces légumes ne sont pas aussi sains, ils n’ont pas la composition nutritive qu’un fruit et un légume biologique normal et sain possède .

Si vous regardez les animaux génétiquement modifiés, ils ne vivent pas aussi longtemps, ils ont une durée de vie très courte

Donc, cela nous rendrait en fait génétiquement modifiés d’une certaine manière.

Et nous pourrions nous attendre aux mêmes choses, vous pouvez extrapoler cela aux humains. Nous devons vraiment nous arrêter et regarder cela.

L’excuse pour l’utilisation de ce type de vaccin est qu’ils peuvent le fabriquer très rapidement, le produire en masse et l’envoyer. C’est vraiment la raison, la seule raison qu’ils donnent pour l’utilisation de ce type de vaccin.

Dan : Eh bien, ils partent également du principe que le Covid lui-même est incroyablement dangereux. Êtes-vous d’accord que c’est – comme j’ai parlé à un ami il y a peu de temps et il a dit : « Oh, c’est dix fois plus mortel que la grippe ». Je ne vois pas ce chiffre, même dans les chiffres officiels.

Dr. Madej : Non, toutes les données vous montrent que ce n’est pas du tout aussi mortel. Le CDC, l’Organisation mondiale de la santé – tous ces groupes admettent qu’elle n’est pas aussi mortelle. Nous pouvons le mettre au même niveau que la grippe H1N1 et nous n’avons pas fermé le monde pour cela, n’est-ce pas ?

Et aussi, vous savez, les données sont très manipulées…

Dan : C’est vrai.

Dr. Madej : … et il y a beaucoup de faux chiffres qui circulent ici et avec autant d’erreurs, je ne pourrais pas dire que ce n’était pas… je crois : C’est intentionnel. C’est intentionnel d’augmenter les chiffres parce que lorsque vous avez – par exemple – l’État de Floride, qui a plus de 300 laboratoires (=laboratoires), qui ont rapporté 100% de résultats positifs – ce n’est pas une erreur, ce sont des laboratoires individuels. Et puis ils ont fait une enquête et ils ont trouvé que moins de 10 % étaient en fait positifs, et non 100 %. Il y a quelque chose qui se passe là-bas. Cela a été reproduit, non seulement aux États-Unis dans d’autres États, mais aussi dans d’autres pays du monde entier ! Attendez une minute, qu’est-ce qui se passe ici ? Nous voyons que tout se reflète dans le monde entier, d’accord, donc, il y a quelque chose de plus important qui se passe ici.

Vous savez, ce n’est pas seulement la manipulation des données, vous regardez comment les élltes ont investi beaucoup d’argent dans ce domaine. Il y a beaucoup d’argent à gagner. Et ce sont eux qui font pression pour ce vaccin, bien sûr ce sont les élites qui vont gagner de l’argent.

Et aussi, les gens doivent savoir que pources vaccins, nous n’avons aucun recours judiciaire légal si quelque chose nous arrive.

Ils n’ont aucune responsabilité, une responsabilité zéro.

Si vous mourez, si quelqu’un meurt, si quelqu’un est mutilé, si quelqu’un a des effets secondaires ou des maladies à long terme, tant pis : vous ne pouvez rien y faire.

Ils continuent à gagner tout leur argent, tout leur argent, et nous souffrons. En quoi est-ce juste, en quoi est-ce correct, en quoi est-ce bien ?

Pensez que vous avez eu l’autonomie de fabriquer n’importe quel produit que vous avez toujours voulu, vous n’avez pas à faire la recherche et le développement correctement, vous n’avez pas à faire les tests de sécurité, vous le mettez simplement sur le marché et vous pouvez gagner tout l’argent que vous voulez et rien ne vous arrive.

Imaginez cela !

Nous n’achèterions jamais une voiture [comme ça], mais vous feriez cela à votre corps ? Notre corps est plus précieux qu’une marchandise, qu’un produit.

Dan : C’est vrai. J’ai écouté votre entretien avec le Dr Kaufman (Dr Andrew Kaufman = docteur en médecine, licencié en biologie) hier et pourriez-vous nous le dire : Qu’est-ce que c’est que ce truc appelé luciférase et aussi, quel est le brevet de Bill Gates qui porte le numéro de la Bête ?

Dr. Madej : Oui… c’est ce qui m’énerve vraiment plus que le vaccin dont je parlais. C’est la technologie qui y est associée. Et donc, quand ils parlent de ce vaccin, ils sont tellement déterminés à faire en sorte que nous soyons tous vaccinés dans le monde.

Bill Gates a même dit qu’il voulait qu’au moins 7 milliards de personnes – c’est-à-dire le monde entier – soient vaccinées avant que nous puissions passer à la « nouvelle normalité ».

Pour s’en assurer, il ne fait pas confiance aux médecins ou à l’establishment médical. Il ne vous fait pas confiance, en disant que vous avez le vaccin. Vous allez devoir le prouver. Ils veulent te marquer, t’identifier avec un tatouage invisible qui va sous ta peau et qui pourrait être lu avec une application spéciale sur ton téléphone ou un autre appareil.

Et cela vous donnerait un identifiant unique.

D’accord ?

Donc pour moi, c’est comme si on vous marquait comme une vache.

Et ce n’est pas différent de ça.

Et cet identifiant contiendrait votre carnet de vaccination, votre dossier médical et d’autres informations.

Et ce qu’ils utilisent pour s’assurer que votre corps ne le rejette pas, c’est l’hydrogel et la nanotechnologie.

Il s’agit d’une invention très spéciale de la DARPA (Defense Advanced Research Projects Agency), une entité du ministère de la défense appelée « DARPA ». Et elle n’est pas rejetée par l’organisme. Et elle fait beaucoup de choses différentes.

Mais ils ont décidé de le breveter afin de pouvoir gagner plus d’argent, bien sûr, lorsqu’ils le breveteront. Et ils appellent cette ID « luciférase ». C’est une enzyme qui s’allume, ok. C’est donc le nom qu’ils lui ont donné : la luciférase. Je n’aime pas ce nom et je pense que c’est un nom terrible. Et ce serait votre marque, ce serait votre identifiant. Le problème avec ça, c’est qu’il y a beaucoup de choses.

Non seulement vous allez avoir cette marque, mais ils ont introduit, par hasard, le 26 mars 2020 ils ont introduit un brevet international et devinez qui a fait ça ? Bill Gates – c’est sa société Microsoft qui l’a introduit. Vous voyez les mêmes noms encore et encore.

Non seulement il peut faire de l’argent avec ce vaccin, mais il ne peut pas faire de l’argent juste avec cette luciférase.

Il peut faire de l’argent avec le brevet de cette luciférase – le numéro est 060606 – un brevet international dans le monde entier.

Et cela permettrait de connecter cette nanotechnologie, cet hydrogel, cette luciférase – qui vous connecterait au cloud, au 5G.

Cela fonctionnerait par le biais de votre smartphone et cela irait jusqu’au cloud.

Une fois dans le cloud, ces données sont accumulées. En fait, toutes vos données biométriques s’accumulent. Et ce numéro ID « lucféras », ces données seraient reliées à la monnaie cryptée.

Ainsi, votre corps deviendrait essentiellement leur marchandise.

Plus d’argent liquide, plus de cartes de crédit.

Vous voyez, comme c’est dangereux !

Parce que vous pouvez vous faire pirater n’importe quoi.

Nous savons que nos téléphones ont des problèmes, nos ordinateurs ont des problèmes.

N’importe quel appareil électronique peut être piraté.

Qui a dit qu’on ne pouvait pas se faire pirater notre corps à ce stade ?

Et si vous faites quelque chose que le gouvernement n’aime pas que vous fassiez, par exemple vous vous opposez à quelque chose ou vous êtes un fauteur de troubles. Peut-être qu’on vous retirera votre monnaie cryptée .

Dan : Cela semble trop fantasque pour être vrai. Mais le brevet sur la technologie 060606 existe. Il existe vraiment, il n’y a rien de conspiratoire là-dedans.

Dr Madej : Oui, et pas seulement cela, si vous regardez l’Afrique,

ils ont commencé à tester les adultes et les enfants avec cette technologie.

Mastercard et la Fondation Gates sont derrière tout cela.

Ils utilisent les données biométriques et l’identification de ces personnes, au moment où nous parlons, pour la vaccination.

Il ne s’agit donc pas d’une fantaisie, ils sont déjà en train de la lancer en Afrique.

Dan : Maintenant, je suppose que vous connaissez la résolution 6666 de la Chambre des Représentants, la loi Trace ?

( commentaire non lié à l’interview entre Dan et 

Madej: House Resolution 6666. TRACE ACT. Covid-related bill passed to allow government to remove members of your household (your kids, spouse, grandparents… you) if suspected sick… get ready for #HR6666 and #FalsePositives to start trending. https://t.co/7SBGSQPCwLhttps://twitter.com/drbuttar/status/1258927073407586305 HR6666 will allow them into your home to force test and then take you or your kids. when are you going to have on people that will speak out against this insanity! you have over 8 million subscribers! what are you waiting for!? https://t.co/GmQi8DQ11O

On May 1, 2020 the US House introduced H.R. 6666. US House Introduces HR 6666 for forced Covid-19 testing in residences by contact tracers. This bill is intended to:

Authorize the Secretary of Health and Human Services to award grants to eligible entities to conduct diagnostic testing for COVID-19, and related activities such as contact tracing, through mobile health units and, as necessary, at individuals’ residences, and for other purposes.

This bill, should it become law, will give contact tracers the full legal right to come to your home and demand a test if you are shown to have come across any individual who has tested positive for COVID-19.

If you weren’t aware, your phone is being tracked to determine if you have been in the vicinity of anyone who has tested positive.

Should you test positive for coronavirus, even with the countless false positives being reported, you will be force-quarantined and potentially have your children removed from your home.)

Dr. Madej : Oui, oui !

Dan : Tu sais, si j’étais, si j’étais… Disons que c’est 1995, et que je suis un cadre d’Hollywood et que nous sommes au bureau, nous pensons à un scénario de film, et nous allons faire un film de science-fiction sur le futur où c’est une dystopie, où tout le monde est contrôlé tout le temps, et nous allons mettre en place un système appelé luciférase, qui va vous connecter à un cloud avec un identifiant à trois chiffres, et de plus, pour s’assurer que tout le monde fait cela et est suivi, nous allons ajouter quatre autres six.

C’est bizarre. Qu’est-ce qui se passe ? Cela devrait nous faire réfléchir.

Dr. Madej : En fait, si je lis le scénario, je dirais, oh c’est trop fou, personne ne va acheter ce film. Je ne considérerais même pas ce film ou ce scénario, comme si vous deviez le rendre un peu plus vague ou un peu plus intéressant.

Dan : crédible ?

Dr. Madej : Oui, exactement. Mais ils le font sous nos yeux et vous savez, je suis un enfant de Dieu, je crois, je suis un croyant de Jésus-Christ, je crois en Dieu, ok, et je crois aussi, et moi – nous – il y a des preuves, il y a des gens, qui sont des adorateurs sataniques, ils croient en Satan, ils croient en 666, ils croient au symbolisme. Et je crois, qu’ils pensent, qu’ils doivent nous dire ce qu’ils font avant de le faire.

Il y a quelque chose qui ne se passe pas seulement dans le domaine physique, mais aussi dans le domaine spirituel, je le crois.

Et si vous regardez autour de vous, vous verrez le symbolisme partout si vous choisissez de regarder cela. Quelles sont les coïncidences de l’utilisation de ces chiffres, quelles sont – je ne crois pas que ce soit une simple coïncidence. Pourquoi cela se produit-il dans le monde entier, pas seulement dans un pays, vous pourriez dire, il y a de la corruption dans un pays, mais cela se produit dans le monde entier. Et si vous regardez les mêmes noms qui reviennent sans cesse, la Fondation Gates, Bill Gates à chaque fois, c’est lui qui profite de nous. Et en Afrique, en Inde, il est connu pour avoir paralysé et/ou tué environ 500 000 enfants. Il l’a fait sans consentement éclairé, il leur a menti, et il s’en est quand même tiré, il ne lui est rien arrivé.

Pourquoi pensez-vous qu’il ferait quelque chose de différent pour nous, pour les autres ?

Il croit aussi à la dépopulation, il croit à l’eugénisme, il vient de cette lignée familiale.

Il pense que nous sommes trop nombreux, il veut réduire le troupeau.

Les gens, réveillez-vous ! Cet homme ne veut pas que nous vivions tous sur la terre !

Il l’a dit à de nombreuses reprises et de différentes manières, ses antécédents l’ont prouvé, et il n’est pas un scientifique, il n’est pas un médecin, il n’est pas un épidémiologiste.

Pourquoi lui donnons-nous ce pouvoir ? Il a tout à gagner et nous avons tout à perdre.


Bill « la piquouze » engrange le flouze…

Dan : C’est vrai. Il y a un point sur les tests que j’ai oublié de demander et je veux y revenir. Je suis un peu confus sur ce qu’est une lecture faussement positive, etc. Mais ce qui me frappe, c’est ceci : nous avons ces courbes qui ont commencé à descendre en avril ou mai et le taux de mortalité est descendu à près de zéro ; c’est comme si nous étions au-dessus de zéro, c’est vrai. Soit les tests sont légitimes et les cas sont en augmentation. Cela signifie que le nombre de cas augmente, que le taux de mortalité est stable et très faible, que le virus lui-même est moins mortel chaque jour, ce qui est une bonne chose. Soit il s’agit de faux positifs, ce qui signifie que nous n’avons pas vraiment de cas. Donc, d’un côté comme de l’autre, n’est-ce pas une victoire pour : revenons à la normale ?

Dr. Madej : Oui, vous faites preuve de bon sens, et je suis tout à fait d’accord avec vous. Il n’y a pas lieu de prendre des mesures d’urgence pour le moment.

Pourquoi sommes-nous toujours en état d’urgence, techniquement nous le sommes toujours. Pourquoi est-ce que cela se produit ?

Non, il n’y a pas de raison d’agir en urgence.

Il y a beaucoup d’avocats qui essaient de porter cela devant les tribunaux, parce que nous ne devrions pas être en état d’urgence.

Et je dois dire que le test PCR n’a jamais eu pour but de diagnostiquer qui que ce soit. Il ne prenait qu’un minuscule morceau d’ADN et vous l’amplifiez. En fait, vous le rendez plus nombreux afin de pouvoir l’analyser et l’examiner. Ainsi, ce que vous regardez n’est qu’un minuscule morceau – cela signifie que ce morceau peut provenir de beaucoup de choses différentes : il peut provenir du rhume, il peut provenir de la grippe.

Et nous avons vu que cette séquence provient du chromosome 8 du corps humain, ce qui signifie que si vous l’amplifiez suffisamment, je suppose que nous serons tous positifs.

Et chaque laboratoire effectue un type d’amplification différent. Il n’y a pas de processus standardisé ici.

C’est de la folie. Donc techniquement, il faut être un scientifique pour le réaliser ou le comprendre, si vous utilisez un test PCR d’une certaine manière, techniquement, presque tout le monde peut devenir positif.

Cela ne signifie pas vraiment qu’ils sont positifs pour cette infection, ok – parce que ce n’est qu’un tout petit morceau qu’il prend.

C’est donc très préoccupant. Tant de médecins et de scientifiques ont pris la parole et ils sont censurés et étouffés. Ce n’est pas de la bonne science, ce n’est pas de la bonne médecine que nous pratiquons en ce moment.

Dan : Avez-vous vu la citation d’Elon Musk l’autre jour, c’était hier.

Dr. Madej : Non, qu’a-t-il dit ?

Dan : Vous savez, je ne sais pas quoi penser de Elon Musk. Parfois, je pense qu’il fait partie de ce mouvement transhumaniste. D’un autre côté, il dit des choses très raisonnables de temps en temps. Au début, il a exprimé, il pensait que c’était une réaction excessive, tout le truc du COVID était une réaction excessive. Il a dit qu’il n’y avait aucune raison de fermer l’économie, de mettre en quarantaine, etc. Et puis, il en est arrivé au point où l’interviewer a dit « Ok, bien, il semble que nous ayons une réponse à tout cela. Il y aura un vaccin qui sortira », et il (Elon Musk) dit : « Je ne le prends pas ! ». Et l’interviewer, elle est choquée, c’est vrai. Je ne pense pas que l’interview était censée se dérouler de cette façon. Et il dit : « Non, je ne le prends pas et je ne le donne pas à ma famille ». Elle dit : « Pourquoi pas ? », et il répond : « Aaa parce que ce n’est pas assez dangereux pour moi et certainement pas assez dangereux pour mes jeunes enfants ». J’ai pensé que c’était un signe positif.

Dr. Madej : Oui, il m’embrouille aussi, je suis d’accord avec vous. Parce qu’il dit cela ; et d’un autre côté, il croit en la transhumanisation, que nous devrions fusionner avec les cyborgs, et ne faire qu’un avec l’IA (intelligence artificielle). Mais aussi, peut-être que c’est une question financière qui l’a poussé à dire cela. À cause de ses usines. Il perd de l’argent dans ses usines en ce moment : elles ne fonctionnent pas à pleine capacité. J’ai donc le sentiment que cela pourrait avoir un rapport avec son gain monétaire. Mais j’ai entendu dire qu’il s’est lui aussi lancé récemment dans l’industrie des vaccins. Il est donc contradictoire, vous savez. Je ne sais pas quoi faire de lui.

Dan : Moi non plus. Mais j’ai récemment vu une photo de lui aux côtés de Ghislaine Maxwell, et c’est suffisant pour que je l’oublie presque, vous savez ?

Dr. Madej : Oui, je ne lui fais pas confiance.

Dan : Non, oui.

Eh bien, cela a été très instructif et informatif et… oh ! Une chose que je voulais vous demander avant que nous terminions, c’est Qu’est-ce que la loi sur la protection civile ?

Dr. Madej : Oui. Cette loi a donc été adoptée, je pense, vers février 2020. Et celle-ci a donné l’immunité aux fabricants de vaccins contre toute responsabilité. Parce qu’ils voulaient les encourager à produire leurs vaccins le plus rapidement possible et ne pas avoir peur des répercussions des effets néfastes du vaccin, parce que, vous savez, si des gens tombaient très malades et mouraient, ils ne voulaient pas perdre d’argent.

Et donc pour les protéger, ils les ont couverts avec cela. C’était donc une partie de l’acte.

Dan : Je pensais qu’en 1986, d’après ce que j’ai entendu de RFK. Junior qu’il y avait déjà une immunité pour les vaccins. Qu’est-ce que c’était ? C’était juste un pas de plus ?

Dr. Madej : C’est pour les protéger vraiment. C’était un langage très fort, d’accord, c’était comme faire double emploi. Parce qu’avec la loi de 1986 – au sein du système judiciaire – vous avez reconnu qu’il y avait des problèmes liés aux blessures causées par les vaccins, alors ils ont donné un peu, une cour spéciale pour eux. D’accord, donc, dans ce tribunal spécial, vous pouvez toujours poursuivre et obtenir de l’argent pour les dommages causés par le vaccin. Cependant, cette loi d’urgence supprimerait également ce tribunal.

Dan : D’accord. C’est vrai. Bien, je suppose que j’ai une dernière question pour vous. Je pense que je connais la réponse, mais faites comme si c’était un de vos amis, ou votre mère, ou je ne sais pas qui. Et elle me dit : « Eh bien, Carrie, vas-tu te faire vacciner ?

Dr. Madej : Absolument pas. En fait, je ne vais pas me faire vacciner. Je n’ai pas du tout confiance en eux. Pas à ce stade.

Nous avons perdu toutes nos mesures de sécurité, nos freins et contrepoids ont disparu.

Absolument pas. J’accorde trop d’importance à mon corps et à ma souveraineté.

Dan : Maintenant la deuxième fausse vague arrive, nous le savons, ils vont faire du battage médiatique sur chaque affaire qui se présente, ils vont essayer de nous fermer à nouveau, c’est mon opinion. Avez-vous un dernier mot à dire aux gens : À quoi devrions-nous penser à l’approche de la saison automnale de la grippe ?

Dr. Madej : Je refuserais également le vaccin antigrippal ordinaire parce qu’il contient des ingrédients qui n’ont pas été testés pour être sûrs. Et par le passé, lorsque les gens se faisaient vacciner contre la grippe, lorsqu’ils étaient confrontés à une souche étrange comme le H1N1, la grippe porcine, le Covid 19, leur réaction s’est aggravée, ils ont en fait fait pire que la personne qui n’avait pas été vaccinée. Je ne leur fais pas du tout confiance et nous avons des études qui montrent que c’est vrai. J’aimerais dire aux gens que tant que nous n’aurons pas une enquête indépendante menée par des scientifiques et des médecins internationaux du monde entier sur les vaccins eux-mêmes, je ne leur ferai pas confiance.

Dan : Vous avez donc très peu confiance dans le vaccin contre la grippe, et encore moins dans le prochain vaccin Covid ?

Dr. Madej : Absolument, c’est exact.

Dan : D’accord. Dr. Madej, je vous remercie beaucoup d’avoir pris votre temps aujourd’hui, pour nous parler et j’espère que nous pourrons nous revoir un jour.

Dr. Madej : Danny, merci de m’avoir reçu. C’est un plaisir.

https://www.kla.tv/17427

= = =

Notre page : « Coronavirus, guerre biologique contre l’humanité »


L’eugénisme en marche…

Supercherie et dictature sanitaires… Liens entre la polio, le vaccin, Rockefeller, le DDT et Bill Gates (F.William Engdahl)

Posted in actualité, coronavirus CoV19, crise mondiale, média et propagande, militantisme alternatif, pédagogie libération, politique et lobbyisme, politique et social, résistance politique, santé et vaccins, science et nouvel ordre mondial, sciences et technologies, technologie et totalitarisme, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , , , , , on 13 octobre 2020 by Résistance 71


Ayez confiance vous dit-on !…


Un informaticien geek, pilleur de logiciels, fils d’un cadre de l’entité eugéniste américaine Planned Parenthood, sans lien aucun avec le monde médical, devenu milliardaire et sponsor #1 de l’OMS et engrangeant de larges bénéfices sur ses investissements Big Pharma à moyens et longs termes, demande aux peuples du monde de lui faire confiance quant à la vaccination planétaire qu’il met en place… Vraiment ?…

~ Résistance 71 ~


Le vaccin de Bill Gates propage la polio à travers l’Afrique


F. William Engdahl


6 octobre 2020


Source:
https://www.mondialisation.ca/le-vaccin-de-gates-propage-la-polio-a-travers-lafrique/5649902

Le fondateur de Microsoft, Bill Gates, est devenu le tsar mondial des vaccins, sa fondation dépense des milliards pour la diffusion de nouveaux vaccins dans le monde. Alors que l’on a accordé beaucoup d’attention au rôle de Gates derrière l’OMS corrompue dans la promotion de vaccins radicaux non testés contre le coronavirus, le bilan de la Fondation Gates qui a fait circuler un vaccin oral contre la polio à travers l’Afrique donne une preuve plus sérieuse que tout ce que Gates dit et fait n’a rien à voir avec de la véritable charité humaine. Les Nations Unies viennent d’admettre que de nouveaux cas de paralysie infantile ou de polio ont été causés en Afrique par le vaccin oral contre la polio développé avec le soutien de la Fondation Bill et Melinda Gates. Ce vaccin reflète ce qui s’est passé aux États-Unis dans les années 1950. Cela vaut la peine d’y regarder de plus près.

Les vaccins qui causent la polio

L’industrie des vaccins aime à citer le développement des vaccins dans les années 1950 comme étant le seul responsable de l’éradication de ce qui était une grave maladie paralytique qui a atteint un pic aux États-Unis après la Seconde Guerre Mondiale, ainsi qu’en Angleterre, en Allemagne et dans d’autres pays européens. Aujourd’hui, bien qu’aucun nouveau cas de « poliomyélite sauvage » n’ait été détecté dans toute l’Afrique depuis 2016, la Fondation Bill & Melinda Gates et leurs alliés de l’OMS ont proclamé que la campagne de vaccination africaine de 4 milliards de dollars menée par Gates sur dix ans, à l’aide d’un vaccin oral contre la polio, avait enfin permis d’éliminer cette redoutable maladie. C’était à la fin du mois d’août.

Une semaine plus tard, le 2 septembre, l’OMS a été contrainte de faire marche arrière et d’admettre que les nouvelles flambées de polio au Soudan étaient liées à une série de nouveaux cas de polio au Tchad et au Cameroun. Selon l’OMS, de nouveaux cas de polio ont été enregistrés dans plus d’une douzaine de pays africains, dont l’Angola, le Congo, le Nigeria et la Zambie. Mais ce qui est choquant, c’est que toutes ces flambées seraient causées par le vaccin oral contre la polio soutenu par Gates.

Dans un commentaire révélateur, un virologiste du CDC impliqué avec l’OMS et la Fondation Gates dans la campagne de vaccination de masse contre la polio en Afrique, qui fait partie de ce qu’on appelle l’Initiative Mondiale pour l’Éradication de la Polio, admet que le vaccin crée beaucoup plus de cas de paralysie due à la polio que la maladie faussement appelée « polio sauvage ». « Nous avons maintenant créé plus de nouvelles émergences du virus que nous n’en avons arrêté », a admis le virologiste Mark Pallansch des Centres de Contrôle et de Prévention des Maladies des États-Unis. L’Initiative Mondiale pour l’Éradication de la Polio (GPEI) est un effort combiné de l’OMS, de l’UNICEF, des CDC américains, de la Fondation Bill & Melinda Gates et du Rotary International.

Bill Gates aurait été à l’origine de la campagne visant à développer le vaccin oral liquide contre la polio et à l’administrer massivement aux populations d’Afrique et d’Asie malgré la quasi-absence de cas de « polio sauvage ». Selon l’un des partenaires de l’initiative Gates contre la polio du Rotary International, « Gates a personnellement dirigé le développement d’un nouveau vaccin contre la polio qui est maintenant en phase finale de test. Lorsque l’idée a été avancée, à peu près à l’époque du dernier cas de polio en Inde, beaucoup pensaient que le vaccin ne jouerait aucun rôle important dans l’éradication, mais Gates a insisté ». Lorsque quelqu’un lui a demandé pourquoi la polio, qui avait pratiquement disparu dans le monde entier, Gates a répondu : « La polio est une maladie terrible ».

Cette réponse semble curieuse, car il existe des maladies mortelles bien plus répandues, comme le paludisme ou la diarrhée chronique due à une eau insalubre, ainsi qu’un mauvais assainissement en Afrique qui entraîne la mort par déshydratation, une mauvaise absorption des nutriments ou des complications infectieuses. Je dirais que ces deux phénomènes sont également « terribles ». En 2016, la diarrhée chronique a été classée par l’OMS comme la deuxième cause de décès chez les enfants de moins de cinq ans dans le monde. En Afrique, elle a causé près de 653 000 décès, mais Gates et ses amis semblent s’intéresser à d’autres choses.

L’insistance de Gates pour pousser à la vaccination massive d’un nouveau vaccin oral contre la polio, que sa fondation a soutenu à un moment où la polio est pratiquement inexistante, même dans les pays pauvres d’Asie et d’Afrique, devrait sonner l’alarme. Si son objectif est d’aider davantage d’enfants africains à mener une vie saine, de simples projets de traitement de l’eau permettraient de sauver bien plus de vies. Ou bien y a-t-il quelque chose dans le vaccin contre la polio dont on ne nous parle pas ? Y a-t-il de l’aluminium comme adjuvant dont on sait qu’il est un paralysant du système nerveux central ? Ou d’autres toxines ?

La Fondation Gates a dépensé près de 4 milliards de dollars pour développer et administrer le vaccin oral contre la polio dans les pays les plus pauvres du monde à partir de 2018. Et ce malgré le fait que l’OMS ait déclaré que les cas de polio au Pakistan et en Afghanistan sont passés d’environ 350 000 par an à 33 en 2018. Il n’y a pas eu un seul cas en Amérique ou en Europe Occidentale depuis le lancement du projet Gates de lutte contre la polio il y a des années.


Lucky Bill…
L’homme qui pique plus vite que son ombre

De quoi est-il question ?

Il s’agit ici de jeux linguistiques très suspects de la part de l’OMS, de Gates et de ses collaborateurs. Ils tentent de couvrir leurs actes en prétendant que la plupart des cas de polio sont en fait ce qu’ils ont décidé d’appeler une Paralysie Flasque Aiguë (PFA). Il s’agit d’une maladie débilitante dont le tableau clinique est pratiquement identique à celui de la polio. Mais cela fait baisser le nombre de cas de « polio ». Selon le CDC américain, il y a eu plus de 31 500 cas documentés de paralysie flasque aiguë dans seulement 18 pays en 2017. Cela s’ajoute à ce qu’ils appellent la paralysie due à la poliomyélite associée au vaccin (VAPP). Pourtant, du point de vue des symptômes cliniques, la polio dérivée d’un vaccin, la polio sauvage et la paralysie flasque aiguë sont identiques, tout comme la myélite flasque aiguë (MFA), un sous-type de PFA. Avec cette prolifération de noms à consonance médicale grave pour décrire ce qui produit les mêmes symptômes médicaux, nous avons un énorme terrain de manipulation.

Un article rédigé par Neetu Vashishi et Jacob Puliyel et publié dans l’Indian Journal of Medical Ethics en 2012 parle de l’effort de vaccination de masse contre la polio par voie orale mené par Gates, le CDC et l’OMS : « … alors que l’Inde est exempte de polio depuis un an, on a constaté une augmentation considérable des cas de paralysie flasque aiguë non liés à la polio (NPAFP). En 2011, il y a eu 47 500 nouveaux cas supplémentaires de paralysie flasque aiguë non poliomyélitique (PFANP). Cliniquement impossible à distinguer de la paralysie due à la polio, mais deux fois plus mortelle, l’incidence de la PFANP était directement proportionnelle aux doses de polio reçues par voie orale. Bien que ces données aient été recueillies dans le cadre du système de surveillance de la polio, elles n’ont pas fait l’objet d’une enquête… »

Les années 50

La définition des cas de poliomyélite ou de paralysie infantile, comme on l’appelait pendant l’épidémie aux États-Unis après la Seconde Guerre Mondiale, remonte aux années 1950 et aux scandales mortels qui ont éclaté depuis lors à propos du premier prétendu vaccin contre la polio mis au point par Jonas Salk. Considéré aujourd’hui comme un héros de la médecine, la vérité de Salk était tout sauf héroïque.

La recrudescence des cas de ce que l’on appelait alors la poliomyélite ou la paralysie infantile aux États-Unis a commencé à exploser littéralement vers 1946. Il est important de noter qu’une toxine cumulative très dangereuse, un insecticide désormais interdit connu sous le nom de DDT, était présentée par le gouvernement américain comme un moyen « sûr » de contrôler les moustiques et les mouches qui seraient les « porteurs » du virus de la polio. Ce qui a depuis été pratiquement effacé des archives du gouvernement est la correspondance précise entre le nombre de cas d’enfants présentant des symptômes de poliomyélite aiguë et le degré de pulvérisation de DDT, ainsi que le déclin tout aussi précis des cas de poliomyélite humaine de la fin des années 1940 aux années 1950, après une forte diminution de l’utilisation du DDT. En 1953, un médecin du Connecticut, Morton S. Biskind, a affirmé en public que « l’explication la plus évidente de l’épidémie de polio : les maladies du système nerveux central… comme la polio sont en fait les manifestations physiologiques et symptomatiques de l’inondation actuelle de la population mondiale par des poisons pour le système nerveux central, parrainée par le gouvernement et l’industrie ».

Le vaccin anti-polio de Salk a été déployé pour la première fois en 1955, soit deux ans après le déclin spectaculaire des cas de polio enregistrés. Ce fait a été commodément oublié lorsque l’on a annoncé que le nouveau vaccin éradiquait à lui seul la redoutable polio.

Des preuves sérieuses ont été présentées par des médecins et d’autres personnes au Congrès américain, selon lesquelles il existait un lien évident entre les épidémies estivales de polio et les pesticides à base de métaux lourds utilisés l’été, comme le DDT. Ces preuves ont été ignorées. La promotion du DDT en tant qu’insecticide inoffensif était si répandue que les enfants suivaient les camions pulvérisant les rues et les piscines étaient aspergées de DDT, le croyant inoffensif. Des campagnes publicitaires très émotionnelles proclamaient que la polio mortelle était mystérieusement transmise par les insectes et que le DDT protégerait. Les agriculteurs ont été invités à pulvériser leurs vaches laitières à plusieurs reprises avec du DDT pour éloigner les dangereux insectes. Le DDT a ainsi contaminé la réserve de lait. L’utilisation du DDT a explosé à la fin des années 1940 dans l’ensemble des États-Unis. Comme l’a décrit une personne, « des parents inquiets sont allés plus loin pour protéger leurs enfants. Ils craignaient le virus invisible comme s’il chassait leurs enfants. Ils ont transformé leurs maisons en zones stériles en pulvérisant constamment des insecticides et en lavant les murs avec des désinfectants ». Cela me semble familier.


La pétrochimie Rockefeller qui achète la médecine…


Salk et Rockefeller

La recherche sur les vaccins de Jonas Salk ainsi que de son rival, Albert Sabin, a été financée par la Fondation Nationale pour la Paralysie Infantile, connue plus tard sous le nom de Marche of Dimes. En 1954, Salk a convaincu les autorités sanitaires américaines que son vaccin contre la polio ne contenait que du virus inactif (VPI) et qu’il était absolument sûr. Il a réussi à convaincre les autorités réglementaires qu’il fallait renoncer aux « procédures coûteuses et difficiles qui avaient été suggérées pour la détection d’un éventuel virus vivant résiduel » dans son vaccin. Les essais sur le terrain du vaccin de Salk en 1954 ont été exposés par le Journal of the American Statistical Association : « …59% de l’essai était sans valeur en raison du manque de contrôles adéquats… » Ce rapport a été ignoré par le Département de la Santé américain et la Fondation Nationale a proclamé le vaccin Salk prêt à être distribué en masse au printemps 1955.

En 1955 déjà, des résultats alarmants du vaccin de Salk étaient apparus. Son vaccin, fabriqué par Cutter Laboratories, a été administré à plus de quatre cent mille personnes, pour la plupart des écoliers. En quelques jours, des rapports de paralysie ont commencé à faire surface. En l’espace d’un mois, le programme de vaccination de masse contre la polio a dû être suspendu. En juin 1956, les cas de polio ont commencé à augmenter fortement à Chicago chez les enfants qui avaient reçu le vaccin de Salk. La Fondation Nationale a envoyé une lettre urgente à ses membres les invitant à « donner l’assurance que le vaccin Salk actuel est sûr et efficace aux patients, aux parents et aux autres membres de votre communauté qui en doutent encore inutilement… »

Le vaccin de Salk avait causé 70 000 cas de faiblesse musculaire, 164 cas de paralysie grave et 10 décès. Les trois quarts des victimes sont restées paralysées en permanence. Le Secrétaire du Département de la Santé, de l’Éducation et des Affaires Sociales et le Directeur du NIH ont démissionné. L’incident Cutter a rapidement été minimisé par le gouvernement et les vaccinations ont repris après 21 jours de pause, en utilisant des vaccins de Wyeth Labs. Ces derniers ont également provoqué des cas de paralysie.

Entre 1923 et 1953, avant l’introduction du vaccin de Salk, le taux de mortalité de la polio aux États-Unis avait diminué de 47% ; l’Angleterre avait observé un schéma similaire. Après l’utilisation du vaccin de Salk entre 1955 et 1963, les cas de polio aux États-Unis ont augmenté de 50% de 1957 à 1958, et de 80% entre 1958 et 1959. Cette évolution a été masquée par un changement de définition de la polio par le gouvernement américain, comme le font aujourd’hui l’OMS et les CDC en Afrique. Les maladies qui étaient auparavant regroupées sous le terme de « polio » ont commencé à être déclarées comme des maladies distinctes. L’une d’entre elles était la méningite aseptique ou virale, une maladie infectieuse difficile à distinguer du poliovirus, ou la myélite transverse – une inflammation rare de la moelle épinière, ou le syndrome de Guillain-Barré. Tout cela est-il le résultat de toxines très répandues utilisées dans le vaccin ? Le gouvernement et l’industrie du vaccin ne voulaient pas savoir ou en parler.

Finalement, en 1963, le gouvernement américain a remplacé le vaccin IPV de Salk par un vaccin oral atténué contre la polio (OPV) développé par Albert Sabin. En tant que vaccin à virus vivant, il était et est encore capable de donner à ses destinataires la polio ou des symptômes de la polio. Salk a déclaré devant une sous-commission du Sénat en 1977 que le vaccin oral Sabin avait causé la plupart des cas de polio aux États-Unis depuis le début des années 1960.

L’eugénisme de Rockefeller ?

La Fondation Nationale pour la Paralysie Infantile, qui a financé à la fois Salk et son rival Sabin pour le développement de vaccins contre la polio dans les années 1950, était dirigée par deux médecins de l’Institut Rockefeller pour la Recherche Médicale : le Dr Henry Kumm qui avait passé 23 ans avec l’Institut Rockefeller, et le Dr Thomas Rivers.


John D. Rockefeller III
Patriarche ange de la mort

Henry Kumm est passé à la Fondation Nationale en 1951, au plus fort de l’épidémie de polio. En mai 1953, Kumm est devenu directeur de la recherche sur la polio à la NFIP. Pendant la Seconde Guerre Mondiale, Kumm a notamment été consultant civil auprès du chirurgien général de l’armée américaine en Italie, dirigeant des études de terrain pour l’utilisation du DDT contre les moustiques porteurs de malaria.

Dès 1922, Thomas Rivers a dirigé le service des maladies infectieuses de l’Institut Rockefeller pour la Recherche Médicale, dont il est devenu le directeur en 1937. En tant que Président des comités de recherche et de conseil sur les vaccins de la Fondation Nationale pour la Paralysie Infantile, il a supervisé les essais cliniques du vaccin de Jonas Salk par le groupe du Dr Kumm. On pourrait dire que la Fondation Nationale était un masque pour un projet massif de Rockefeller sur le vaccin contre la polio.

David Oshisky, chercheur sur la polio, a déclaré : « En vérité, la polio n’a jamais été l’épidémie rageuse décrite dans les médias, pas même à son apogée dans les années 1940 et 1950. Dix fois plus d’enfants mourraient dans des accidents au cours de ces années-là, et trois fois plus mourraient du cancer. Le statut particulier de la polio est dû, en grande partie, aux efforts de la Fondation Nationale pour la Paralysie Infantile, plus connue sous le nom de « March of Dimes », qui a utilisé les dernières techniques de publicité, de collecte de fonds et de recherche motivationnelle pour transformer une maladie horrible mais relativement peu commune en l’affliction la plus redoutée de son époque. Le génie de la Fondation Nationale pour la Polio réside dans sa capacité à attirer l’attention sur la polio, la faisant paraître plus inquiétante que d’autres maladies ». Cette Fondation Nationale était dirigée par les médecins de Rockefeller. C’est en grande partie ce que fait la Fondation Gates avec son vaccin oral contre la polio en Afrique où la polio avait presque disparu avant la campagne de vaccination de masse de l’OMS et de Gates.

Ici, le lien de dévouement à l’eugénisme et aux vaccins dangereux semble unir les Rockefeller et Bill Gates, qui, à bien des égards, n’est que l’héritier et la continuation du travail d’eugénisme mortel des Rockefeller. Tout cela devrait faire réfléchir avant de considérer les déclarations de Bill Gates sur le coronavirus et ses vaccins préférés comme la bonne vérité scientifique.


Bill « la piquouze » engrange le flouze

= = =

Lectures complémentaires :

Gary_Allen_Le-dossier-Rockefeller

HistoriqueCartelPharmaceutique

LaFabriqueACancer

SARS-CoV_UCN

Dossier-coronavirus-cov19-experience-ingenierie-sociale

Affaire CoV19 OGM

Masque_Non-au-muselage-sanitaire

Bill-la-piquouze-Gates-et-son-empire-mondial-de-la-sante

Tract aux covidiots de la terre (Jo)

Bas le masque ! Tract

Dictature technotronique en marche : Vaccin COVID ARNm, hydrogel, enzyme luciférase, cocktail modificateur génétique ?

Posted in actualité, coronavirus CoV19, crise mondiale, guerres hégémoniques, ingérence et etats-unis, militantisme alternatif, N.O.M, pédagogie libération, politique et lobbyisme, politique et social, politique française, résistance politique, santé et vaccins, science et nouvel ordre mondial, sciences et technologies, technologie et totalitarisme, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , , , , , , , on 9 octobre 2020 by Résistance 71


Big Pharma et ses marionnettes aux commandes


Le vaccin biopuce COVID19 de Moderna (OGM, ARNm + technologie Hydrogel + enzyme luciferase) modificateur génétique


Anonyme


7 octobre 2020


Cet article fait suite à notre publication:
“Vaccin COVID19, nocivité et contrôle de la population mondiale… Petits précis sur le vaccin COVID19”

Le comble c’est que les victimes des vaccins qui auront les symptômes du covid à cause du vaccin et non à cause du covid ne seront jamais indemnisés mais enfermés dans les camps de concentration sous prétexte de covid car même si les gens se vaccinent, ils seront toujours soumis aux masques, aux tests, à l’isolement forcé dans les camps de concentration, car le vaccin est inutile et ne sert qu’à affaiblir votre système immunitaire et vous modifier génétiquement

https://fort-russ.com/2020/07/report-us-virus-experts-claim-even-with-vaccine-we-will-be-dealing-with-this-forever/

Covid-19 : Les Suisses se laisseront-ils imposer le vaccin Moderna à modification génétique ?

https://olivierdemeulenaere.wordpress.com/2020/09/29/covid-19-les-suisses-se-laisseront-ils-imposer-le-vaccin-moderna-a-modification-genetique/

« Sachez que dans la phase 2 de Moderna, lls n’utilisent que 30 ou 45 humains , dans l’étude test de Moderna, il y avait 45 humains, avec le groupe de vaccins à forte dose, 100% des personnes ont développé des effets secondaires systémiques à court terme.

Et pour le vaccin à faible dose, 80% des personnes ont développé des effets secondaires systémiques à court terme.

Et nous ne connaissons pas les effets secondaires à long terme du vaccin , il nous faudra plus de temps, peut être des années. Mais nous savons d’après des études sur des animaux que si vous utilisez cette technologie, vous allez constater une augmentation du taux de cancer , des mutations génétiques, de la mutagénèse et des réactions auto-immunes .

Par exemple, dans certaines études sur les furets qui ont été vaccinés par Moderna , on a constaté qu’en contact avec le virus dont on essayait de les protéger par les vaccins, la réponse immunitaire était exagérée. Les furets souffraient.

Ils avaient plus d’inflammation pulmonaire , de liquide pulmonaire, des problèmes hépatiques.

Le vaccin leur a fait du mal, la réponse immunitaire était moins bonne : ce sont des effets secondaires à plus long terme et ça pourrait être observé avec ce vaccin dont nous ne connaissons pas encore les données et qui n’est pas sans risque. »

https://resistance71.wordpress.com/2020/08/30/vaccin-cov19-et-passage-a-lhumain-2-0-un-avertissement-du-dr-carrie-madej-video/

https://fort-russ.com/2020/04/the-gates-of-hell-proven-coronavirus-vaccines-caused-lung-inflammation-and-death/

Même Fauci le pantin de Bill Gates a avoué que le vaccin covid pourra causer une maladie auto immune

https://youtu.be/a7el_zNfq4A

Dr Fauci avoue qu’il ne se vaccine pas, qu’il utilise la vitamine C et D pour se prémunir du covid https://www.businessinsider.in/science/health/news/dr-fauci-says-he-takes-vitamin-d-and-c-supplements-and-that-they-can-lessen-your-susceptibility-to-infection/articleshow/78069353.cms (source censuré), mais cela ne l’empêche pas de cet hypocrite de faire une loi pour imposer le vaccin aux américains et une autre loi pour indemniser les labos de toute responsabilité sur les effets secondaires des vaccins https://www.phe.gov/Preparedness/legal/prepact/Pages/COVID19.aspx

Ils ont même censuré une vidéo où Bill Gates réclamait d’être exonéré de responsabilités sur les vaccins covid

https://childrenshealthdefense.org/news/heres-why-bill-gates-wants-indemnity-are-you-willing-to-take-the-risk/

Alliance Canada (scientifique canadien) +USA ( DARPA financé par le gouvernement des USA, Pentagone) pour créer un vaccin OGM transhumaniste (biopuce par la technologie Hydrogel) connecté à la 5G créant des effets secondaires qui ne seront jamais compensés par les labos, qui contient la technologie Hydrogel de DARPA, Hydrogel sera connecté à la 5G, donc le vaccin contenant l’hydrogel sera connecté à la 5G, l’Hydrogel permettra de modifier la biologie de votre corps à distance, donc aggraver les effets secondaires des vaccins, et permettra également de tout savoir sur l’état de votre corps, dès que qu’ils utiliseront la 5G pour activer l’hydrogel du vaccin dans votre corps et que vous vous sentirez mal, les infos de votre mal être iront dans leur serveur connecté à la 5G, vous aurez alors la brigade qui vous raflera dans les camps d’extermination nazi en disant qu’ils ont reçu la notice que vous avez eu le covid (ils feront croire que les effets causés par le vaccin ne viennent jamais du vaccin mais du covid, c’est un moyen pour eux d’enfermer toutes les victimes des vaccins dans les camps nazis sans avoir à subir une révolution massive des peuples contre eux, créer des victimes et ensuite les enfermer dans les camps nazis voilà pourquoi un article canadien https://o.canada.com/health/covid-19-vaccine-efforts-provide-hope-but-no-silver-bullet-to-stop-pandemic-tam/wcm/f9c77d43-0719-4057-ba0a-dfc14c4bdf1a  a avoué que les vaccins ne stopperont pas le covd, et que les vaccinés contineront à subir les isolements dans les camps d’extermination nazis)

Facebook soutient le vaccin Moderna et critique de désinformateurs ceux qui critiquent le vaccin Moderna

https://www.facebook.com/nonauvaccin/videos/2347279492234587/

La luciférase dans le patch quantique de Bill Gates

On a parlé le mois dernier, du  nouvel implant invisible appelé « tatouage à points quantiques» (un patch de micro-aiguilles) conçu par Microsoft pour suivre qui sera vacciné contre le coronavirus et qui ne le sera pas, sous le numéro du brevet WO/2020/060606.

Quand on commence à lire des informations à ce sujet on se croirait en plein « fake », en pleine contrefaçon complotiste, et pourtant qui peut invalider celle-ci ? Ce dispositif breveté qui se présente comme un « passeport immunitaire » (immunity passport) repose sur l’introduction sous votre peau d’une enzyme, la luciférase, qui est nécessaire pour qu’une machine puisse lire l’information inscrite dans votre tatouage. C’est une enzyme dont la bioluminescence est proche de l’infrarouge.

Le nom, qui renvoie à Lucifer, si l’on se penche sur l’inventeur des mots « luciférine » et « luciférase », on découvre qu’il s’agit d’un certain Dr Raphaël Dubois. Dubois, professeur de physiologie générale et comparée à l’Université de Lyon, spécialiste des photobactéries, 

Bill Gates  aurait au sein d’une société secrète planifié d’introduire une enzyme au nom satanique dans son patch quantique. De quoi encore renforcer la méfiance.

Au fait : a-t-on la moindre idée des effets secondaires de la présence de cette enzyme dans un organisme humain ?

http://delorca.over-blog.com/2020/05/la-luciferase-dans-le-patch-quantique-de-bill-gates.html

les vaccins covid de Canada créent de l’hépatite et détruisent le foie

https://www.cidrap.umn.edu/news-perspective/2004/12/sars-vaccine-linked-liver-damage-ferret-study

un homme en très bonne santé s’est présenté comme cobaye chez Moderna qui ne prend que des sujets en très bonne santé (parce que s’il prenait des gens malades, lls créveraient tout de suite, et cela ferait 100% de morts directs, et ironiquement les vaccins moderna ne seront adressés en priorité qu’aux malades)  a testé le vaccin Moderna 2 doses: résultat 103.2 degrés de fièvres, nausées, douleurs musculaires, s’est évanoui, il a été envoyé aux urgences, il a survécu puis on lui a donné un gros pot de vin d’argent pour l’obliger à dire qu’il ne ressent plus rien et soutenir le vaccin Moderna

https://www.statnews.com/2020/05/26/moderna-vaccine-candidate-trial-participant-severe-reaction/

.https://fort-russ.com/2020/05/catastrophe-modernas-corona-vacc-test-subject-ian-haydon-suffers-major-illness/

: 20% des sujets humains testés (qui étaient avant le vaccin en très bonne santé)  sont gravement blessés par le vaccin contre le coronavirus de Moderna soutenu par Gates-Fauci

https://fort-russ.com/2020/05/catastrophe-20-of-human-test-subjects-severely-injured-from-gates-fauci-coronavirus-vaccine-by-moderna/

Voilà ce qu’il se passe pour des gens en très bonne santé , hors les vaccins vont être donnés en priorité aux plus fragiles, à ceux qui ont des dossiers médicaux, alors imaginez l’hétacombe des morts causés par les vaccins covid dans une population déjà affaibli par les masqueshttp://stoplinky28.blogg.org/alerte-au-toluene-et-au-formaldehyde-a202482682 

http://stoplinkyvarest.canalblog.com/archives/2020/09/04/38516126.html, le confinement rempli d’ondes cancérigènes 5G https://resistance71.wordpress.com/2020/10/03/grille-de-controle-totalitaire-planetaire-stoppons-les-delires-technotroniques-pdf/ qui sera imposé par Bill Gates de décembre 2020 jusqu’à l’annonce du vaccin de Bill Gates de mai 2020http://stoplinky28.blogg.org/info-importante-a-relayer-a202359170!

https://www.globalresearch.ca/5g-danger-13-reasons-5g-wireless-technology-will-be-a-catastrophe-for-humanity/5680503

http://stoplinky28.blogg.org/fake-news-des-lasers-pour-traquer-les-gens-non-masques-a202244456

https://resistance71.wordpress.com/2020/04/23/5g-sante-carence-en-oxygene-une-piste-a-suivre/

http://stoplinky28.blogg.org/linky-l-oxygene-et-le-masque-a201768338

c’est un scientifique canadien  Derrick Rossi qui a fondé Moderna

https://en.wikipedia.org/wiki/Derrick_Rossi qui a fait un contrat avec l’UE et la France

https://www.laprovence.com/actu/en-direct/6086466/coronavirus-lue-reserve-des-vaccins-aupres-du-laboratoire-moderna.html donc pour nous imposer un vaccin ogm pour modifier notre ADN

https://resistance71.wordpress.com/2020/08/30/vaccin-cov19-et-passage-a-lhumain-2-0-un-avertissement-du-dr-carrie-madej-video/ : « La percée révolutionnaire est arrivée à un scientifique canadien nommé Derek Rossi en 2010 par pur hasard. Ce professeur de Harvard, aujourd’hui à la retraite, a affirmé dans une interview au National Post qu’il avait trouvé un moyen de « reprogrammer » les molécules qui portent les instructions génétiques pour le développement des cellules dans le corps humain, sans parler de toutes les formes de vie biologiques.

Ces molécules sont appelées « acide ribonucléique messager » ou ARNm et la nouvelle capacité à réécrire ces instructions pour produire n’importe quel type de cellule dans un organisme biologique a radicalement changé le cours de la médecine et de la science occidentales, même si personne ne l’a encore vraiment remarqué.

Comme Rossi le dit lui-même : « La découverte la plus importante était que vous pouviez maintenant utiliser l’ARNm, et si vous l’introduisiez dans les cellules, alors vous pouviez faire en sorte que l’ARNm exprime n’importe quelle protéine dans les cellules, et c’était ça le plus important ».

https://www.zerohedge.com/technology/microchipd-darpa-biochip-save-us-covid-can-control-human-dna

un docteur parle du vaccin ‘ARNm, OGM de Rossie qui peut modifier l’ADN humain https://resistance71.wordpress.com/2020/08/30/vaccin-cov19-et-passage-a-lhumain-2-0-un-avertissement-du-dr-carrie-madej-video/

Voici ce que la technologie Hydrogel peut faire (Rossie utisera la technologie Hydrogel pour introduire le vaccin ARN m modifié, l’ARN m modifié ne peut qu’être introduit par Hydrogel, elle est contenue dans l’hydrogel, et l’hydrogel est connecté à la 5G) la moitié de l’article https://www.zerohedge.com/technology/microchipd-darpa-biochip-save-us-covid-can-control-human-dna ci-dessous prouve que le vaccin sera connecté à la 5G avec la technologie hydrogel

Cette nouvelle technologie équivaut au contrôle à distance des processus biologiques. Diego continue : Dès 2006, la DARPA cherchait déjà à identifier les agents pathogènes viraux des voies respiratoires supérieures dans le cadre de son programme Predicting Health and Disease (PHD), qui a conduit à la création du Bureau des technologies biologiques (BTO) de l’agence, comme l’a rapporté Whitney Webb dans un article de mai pour The Last American Vagabond (donc en 2006, la Darpa créait et brevetait déjà les virus pour les mettre dans le vaccin).

En 2014, le BTO du DARPA a lancé son programme « In Vivo Nanoplatforms » (IVN), qui recherche les nanotechnologies implantables, conduisant au développement de l' »hydrogel ».

L’hydrogel est une nanotechnologie dont l’inventeur s’est très tôt vanté que « si cela fonctionne, avec l’approbation de la FDA, les consommateurs pourraient alors se faire implanter des capteurs dans leur cœur pour mesurer leurs niveaux de glucose, d’oxygène et de lactate ».

Ce matériau semblable à une lentille de contact nécessite l’introduction d’un injecteur spécial sous la peau où il peut transmettre des signaux numériques lumineux par un réseau sans fil comme la 5G.

Une fois fermement implantées dans l’organisme, les cellules humaines sont à la merci de tout programme d’ARNm délivré par ce substrat, ce qui ouvre un cauchemar de possibilités.

C’est peut-être la première véritable étape vers une transhumanisation totale. (Source) Patrick Tucker, de Defense One, explique plus en détail le fonctionnement de la biopuce.

Il la décrit comme suit : Le capteur est composé de deux parties. L’une est un cordon d’hydrogel de 3 mm, un matériau dont le réseau de chaînes de polymères est utilisé dans certaines lentilles de contact et autres implants.

Insérée sous la peau à l’aide d’une seringue, la ficelle comprend une molécule spécialement conçue qui envoie un signal fluorescent à l’extérieur du corps lorsque celui-ci commence à combattre une infection.

L’autre partie est un composant électronique fixé à la peau. Il envoie de la lumière à travers la peau, détecte le signal fluorescent et génère un autre signal que le porteur peut envoyer à un médecin, un site web, etc.

C’est comme un laboratoire de sang sur la peau qui peut capter la réaction du corps à la maladie avant la présence d’autres symptômes, comme la toux.

( donc le vaccin n’est pas là pour lutter contre le covid, il est là pour vous modifier génétiquement et envoyer des infos de votre corps au smartphone ou ordinateur du médecin qui aussitôt ordonnera votre quarantaine dans les camps de concentration nazi dès que vous serez victimes des effets secondaires des vaccins.

Les labos n’ont pas peur que les victimes des vaccins les attaquent en justice, car les labos les enfermeront dans les camps de concentration nazi, dès que la biopuce dans le vaccin signalera que la personne subit les effets secondaires des vaccins au médecin collabo des labos ou aux hôpitaux collabos des labos, ou aux labos eux mêmes , les labos ordonneront de se débarrasser de la victime des effets secondaires des vaccins et diront qu’elle est victime du covid au lieu du vaccin

c’est la raison pour laquelle ils ont admis dans ces articles

https://o.canada.com/health/covid-19-vaccine-efforts-provide-hope-but-no-silver-bullet-to-stop-pandemic-tam/wcm/f9c77d43-0719-4057-ba0a-dfc14c4bdf1a

https://thetyee.ca/Analysis/2020/06/03/Vaccine-Will-Not-Erase-Pandemic/ 

que les vaccinés continueront à subir les tests et les quarantaines et les masques, car le but du vaccin n’a jamas été de lutter contre le covid, mais de rendre malade les gens exprès et de donner ainsi un prétexte à plus de mises en isolements dans les camps d’exterminations nazis)

Vous ne serez pas surpris de savoir qui soutient cette initiative. Il est clair que ce projet est soutenu dans les couloirs du monde des affaires et par le gouvernement américain.

La société privée Moderna créée pour commercialiser cette technologie Hydrogel, qui permet de contrôler à distance les processus biologiques et ouvre la porte à la manipulation potentielle de nos réponses biologiques et, en fin de compte, de notre existence tout entière, s’appelle Profusa Inc et ses opérations sont financées à hauteur de millions par le NIH et la DARPA.

( donc non seulement les vaccins Moderna peuvent rendre malades avec les effets secondaires, mais ils peuvent également empirer vos effets secondaires à distance en ordonnant la destruction d’un de vos organes qu’ils ont choisi en se connectant à l’hydrogel du vaccin contenu dans votre corps et qui sera connecté à la 5G via l’hydrogel contenant l’ARNm modifié pouvant remodifier le génome à tout moment après l’avoir déjà modifié préalablement donnant les premiers effets secondaires lors de la première injecton des 2 doseshttp://www.cielvoile.fr/2020/10/les-participants-a-l-essai-de-la-phase-3-du-vaccin-covid-19-font-etat-de-migraines-et-de-fievre-d-une-journee.html, car oui, Bill Gates veut 2 doses pour donner plus d’effets secondaires pour chaque vaccin https://www.futura-sciences.com/sante/breves/coronavirus-selon-bill-gates-il-faudra-moins-deux-doses-vaccin-personne-coronavirus-2950/et il veut que tout le monde prenne un nouveau vaccin covid de 2 doses chacune chaque année

https://www.vox.com/2020/6/3/21258841/coronavirus-vaccine-covid-19-testing-usa-china-moderna https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2020/08/vaccins-methode_du_cataplasme.pdf

Bill Gates patron de l’OMS https://www.asso-malades-thyroide.fr/wordpress/index.php/2019/04/09/organisation-mondiale-de-la-sante-la-fondation-gates-est-maintenant-le-deuxieme-plus-grand-bailleur-de-fonds-apres-le-gouvernement-americain/veut avoir ses 500 millions d’habitants le plus vite possible )

En mars, la société s’est discrètement insérée dans le bazar bondé de COVID-19 en mars 2020, lorsqu’elle a annoncé une biopuce injectable pour la détection des maladies respiratoires virales, dont COVID-19.

(Source) Diego écrit, Le seul obstacle est un système d’administration, qui, bien que Moderna affirme le développer séparément, n’obtiendra probablement pas l’approbation de la FDA avant que la technologie d’hydrogel développée par le gouvernement fédéral lui-même, en tandem avec la technologie de capteurs de lumière de Profusa financée par la DARPA, ne reçoive une autorisation rapide de la Food and Drug Administration d’ici le début de 2021 et, plus que probablement, ne soit utilisée pour déployer un vaccin contre les coronavirus ayant la capacité de changer littéralement notre ADN.

En outre, le ministère de la santé et des services sociaux (HHS), enquête actuellement sur les dépôts de brevet de Moderna, affirmant qu’il a omis de divulguer le « soutien du gouvernement fédéral » dans ses demandes de brevet pour le vaccin COVID, comme l’exige la loi. ( Moderna a déjà signé le contrat avec l’UE, cela montre que le vaccin Moderna contenant la technologie Hydrogel de DARPA a déjà été approuvé, ils font semblant de dire qu’ils sont encore en train de vérifier qu’ils n’ont pas encore accepté, pour faire croire qu’ils sont sérieux et démocratiques, hypocrites )

Cette technicalité pourrait faire en sorte que le gouvernement fédéral détienne une participation de 100 % dans l’ARNm-1273. (Source)( donc ils ont ralenti, juste parce que les USA veulent avoir leur part dans le pognon des vaccins de Moderna, combien de pourcentage les USA vont gagner sur chaque vaccin Moderna modifiant génétiquement chaque génome d’humain sur terre, et altérant la santé de chaque humain sur Terre? Et envoyant chaque humain sur terre dans les camps de concentration en altérant leur santé à distance va la 5G connecté à l’hydrogel de DARPA des USA dans le vaccin de Moderna?)

Prenez une micropuce ou faites face aux conséquences. Les militants et les citoyens concernés doivent cesser de parler de la « future micropuce » et de la façon dont ils refuseront d’être pucés le moment venu.

Ce moment est venu. Bientôt, les gens du monde entier auront une décision très difficile à prendre : prendre une micropuce ou faire face aux conséquences judiciaires.

À en juger par le nombre de personnes qui se promènent avec un masque lors de mes voyages au supermarché, je dirais que les chances ne sont pas en faveur de l’humanité libre.

La plupart des gens feront la queue de leur plein gré.

Note : Écoutez le chercheur Alan Watt de CuttingThroughTheMatrix.com parler de la biopuce et de bien d’autres choses encore dans un contexte historique et analytique ici

https://youtu.be/yJ29q05WJRw

https://www.zerohedge.com/technology/microchipd-darpa-biochip-save-us-covid-can-control-human-dna

voilà donc pourquoi ils se sont dépêchés d’installer la 5G durant le confinement, en étape préalable avant le vaccin hydrogel connecté à la 5G et contenant l’ARN m pour modifier le génome humain

ils osent dire qu’ils compenseront généreusement les victimes des vaccins avec l’argent public en haussant les impôts des français, alors que les labos, eux qui sont les créateurs de ces vaccins tueurs ne débourseront pas un centime? Ils se fichent de la gueule du monde ou quoi, ces gouvernements lobbyfiés aux labos, protégeant à 100% l’intérêt des labos

n’oublions pas que ce sont les mêmes labos qui font les tests et les vaccins
donc ils veulent mettre le plus de tests positifs possibles pour imposer leurs vaccins toxiques non assurés à plus de monde possible

Les labos ont des kits de faux positifs en stock
http://www.cielvoile.fr/2020/05/kits-de-tests-contamines-aux-etats-unis.
html
http://www.cielvoile.fr/2020/04/des-kits-de-test-destines-au-royaume-uni-contamines-au-covid-19.html http://www.cielvoile.fr/2020/05/kits-de-tests-contamines-au-canada.html,
https://www.ouest-france.fr/sante/virus/coronavirus/coronavirus-des-tests-de-depistage-commandes-par-le-royaume-uni-contamines-par-le-covid-19-6798277
https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1696091/test-depistage-ecouvillons-covid-19-contamines-chine-quebec
http://www.rfi.fr/fr/afrique/20200516-coronavirus-institut-pasteur-reconna%C3%AEt-dysfonctionnements-tests-analyse

le labo institut pasteur a des kits neufs de tests déjà positifs avant usage
http://www.rfi.fr/fr/afrique/20200516-coronavirus-institut-pasteur-reconna%C3%AEt-dysfonctionnements-tests-analyse

le français Sanofi Pasteur et le britannique Astranezeca et d’autres labos ont demandé à l’UE d’être exonérés de toute responsabilité en cas d’effets secondaires du vaccin covid, ce qui prouve que leur vaccin covid sera toxique
https://www.insurancejournal.com/news/international/2020/09/22/583555.htm

Donc les labos donneront de faux tests positifs à ceux qu’ils veulent éliminer pour leur imposer leur vaccin toxique non assuré

Dr Fauci avoue qu’il ne se vaccine pas, qu’il utilise la vitamine C et D pour se prémunir du covid https://www.businessinsider.in/science/health/news/dr-fauci-says-he-takes-vitamin-d-and-c-supplements-and-that-they-can-lessen-your-susceptibility-to-infection/articleshow/78069353.cms (source censuré), mais cela ne l’empêche pas de cet hypocrite de faire une loi pour imposer le vaccin aux américains et une autre loi pour indemniser les labos de toute responsabilité sur les effets secondaires des vaccins https://www.phe.gov/Preparedness/legal/prepact/Pages/COVID19.aspx

Ils ont même censuré une vidéo où Bill Gates réclamait d’être exonéré de responsabilités sur les vaccins covid
https://childrenshealthdefense.org/news/heres-why-bill-gates-wants-indemnity-are-you-willing-to-take-the-risk/

Aucun labo veut prendre responsabilité sur les effets secondaires des vaccins
donc tous les vaccins sont toxiques par définition, vu qu’aucun labo ne veut prendre la responsabilité des effets secondaires,
donc même si les vaccins entrainent un décès, les labos ne seront pas responsables donc les labos ont le permis légal de tuer tout individu sur Terre sans aller en prison (montre que notre société enferme les bonnes gens mais laisse les criminels diriger le monde)
https://www.capital.fr/entreprises-marches/vaccins-contre-la-covid-lue-indemnisera-les-laboratoires-en-cas-deffets-secondaires-inattendus-1379072

Tedros Adhanom Ghebreyesus directeur de l’OMS  a été membre du bureau politique Tigray People’s Liberation Front (TPFL), une organisation inscrite dans la liste des organisations terroristes du US Homeland Security.https://lesobservateurs.ch/2020/04/25/bill-gates-a-installe-un-terroriste-genocidaire-a-la-tete-de-loms/

L’OMS DECLINE (…) TOUTE RESPONSABILITE OU RESPONSABILITE DE QUELQUE NATURE QUE CE SOIT EN CAS DE DECES, D’INVALIDITE, DE BLESSURE, DE SOUFFRANCE, DE PERTE, DE DOMMAGE OU DE TOUT AUTRE PREJUDICE DE QUELQUE NATURE QUE CE SOIT POUVANT RESULTER DE OU EN RELATION AVEC L’ACHAT, LA DISTRIBUTION OU L’UTILISATION DE TOUT PRODUIT INCLUS DANS L’UN DES CES DOCUMENTS DE VACCIN CONTRE LE COVID

https://www.who.int/publications/m/item/draft-landscape-of-covid-19-candidate-vaccines

voici des infos qui montrent que les nanorobots dans le vaccin dont elle parle https://resistance71.wordpress.com/2020/08/30/vaccin-cov19-et-passage-a-lhumain-2-0-un-avertissement-du-dr-carrie-madej-video/et qui transmettra des infos sur votre corps à votre smartphone est fort possible, vu qu’en 2017, ils avaient déjà créé les médicaments intelligents qui envoient des infos de votre corps au smartphone une fois avalée dans l’estomac

En 2017, Les industries pharmaceutiques ont commencé à implanter des micro-puces RFID (dispositif d’identification par radiofréquence) dans les médicaments brevetée par Proteus Biomedical à Redwood City, Californie. Une fois activée par l’acide de l’estomac, la micro-puce ingérée commence à détecter son environnement et à émettre des données à un récepteur utilisé par le patient. Ce récepteur est également un émetteur qui peut envoyer les données par Internet à un médecin.

L’idée derrière tout cela est de créer des ″pilules intelligentes″ qui peuvent détecter ce qu’il se passe dans le corps et délivrer cette information au médecin du patient. Novartis a commencé à micro-pucer ses médicaments anti rejet de transplantation d’organe et applique aujourd’hui ce procédé à d’autres produits de sa gamme pharmaceutique, dont notamment le Diovan, utilisé pour réguler la pression artérielle. Cette même technologie se retrouve également dans des pilules fabriquées par d’autres sociétés pharmaceutiques.

http://www.brujitafr.fr/2017/03/les-medicaments-intelligents-qui-vous-surveillent.html


Bill « la piquouze » engrange le flouze

Médicament intelligent : bientôt des batteries comestibles

On peut imaginer que ces appareils pourront alors surveiller l’évolution d’une blessure et/ou d’une maladie (remarque la malade ou la blessure est causé par les batteries elles mêmes, causer eux même les maladies avec leurs inventions) et libérer des médicaments (donc peuvent empoisonner le corps à distance en déclenchant les batteries à distance) . Ces batteries pourraient aussi faciliter la pose de détecteurs et de stimulateurs cardiaques (donc peuvent causer une crise cardiaque à distance), poursuit le MIT technology review. (MIT= Bill Gates) https://www.topsante.com/medecine/medicaments/grandes-familles-de-medicaments/medicamentintelligent-bientot-des-batteries-comestibles-52069

2017, Le premier médicament intelligent qui vous surveille

L’agence sanitaire américaine vient de donner son feu vert à l’utilisation d’un médicament « intelligent » qui permet de vérifier le suivi d’un traitement par les patients

Une pilule intelligente, la première de ce type, contenant un capteur qui envoie un signal radio au patch porté par le patient. Le capteur, de la taille d’un grain de sel, est libéré une fois la pilule dissoute dans l’estomac, explique Sciences et avenir. https://www.ledauphine.com/france-monde/2017/11/16/le-premier-medicament-intelligent-qui-vous-surveille

http://www.brujitafr.fr/2017/03/les-medicaments-intelligents-qui-vous-surveillent.html

Moderna et l’institut pasteur ont signé un accord pour créer des vaccins avec de l’ARN modifié synthétique

https://www.pasteur.fr/fr/moderna-institut-pasteur-signent-accord-recherche-collaborative-strategique-0

L’institut Pasteur collabore aussi avec Bill Gates

https://www.pasteur.fr/en/press-area/press-documents/bill-melinda-gates-medical-research-institute-and-institut-pasteur-develop-novel-vaccine-against

Astranezeca a 7,7% d’actions sur Moderna

https://www.marketwatch.com/story/astrazeneca-made-a-bet-on-moderna-back-in-2013-heres-what-its-worth-now-2020-05-20

https://www.thetimes.co.uk/article/astrazeneca-investment-in-moderna-hits-2bn-as-vaccine-hopes-soar-pjt3x3lpl

La France et l’UE a promis à Astranezeca que l’entreprise ne paiera aucun dommage en cas d’effets secondaires de son vaccin

https://www.reuters.com/article/us-astrazeneca-results-vaccine-liability-idUSKCN24V2EN

https://www.commondreams.org/news/2020/08/27/astrazeneca-signs-deal-eu-critics-warn-big-pharma-push-covid-vaccine-liability

Astranezeca est financée par Bill Gates

https://www.businessinsider.fr/us/bill-gates-backing-boosts-2-billion-doses-astrazeneca-coronavirus-vaccine-2020-6?op=1

Le Dr Slaoui est un ancien directeur du labo de vaccin GlaxoSmithKline et il vient d’être nommé par Trump être chef de l’opération « Warp Speed » pour créer des vaccins à grande échelle

https://en.wikipedia.org/wiki/Moncef_Slaoui

Le Dr Slaoui était aussi un ancien membre du conseil d’administration de Moderna, Inc. comme on le voit ici :

Si Moderna n’est pas une société pharmaceutique « du bout de la langue », Washington la connaît en fait très bien.  Voici une annonce de Moderna datée du 16 avril 2020 :

Grâce aux contribuables américains, la société a bénéficié d’un « don » de 483 millions de dollars de la Biomedical Advanced Research and Development Authority ou BARDA, qui fait partie du ministère de la santé et des services sociaux, comme le montre cette photo :

Non seulement Moderna a bénéficié de la générosité des contribuables américains, mais elle a aussi bénéficié de celle de la Fondation Bill & Melinda Gates, comme le montre cette photo.

Comme si ces liens ne suffisaient pas, le Dr Slaoui est également lié à la Fondation Gates par sa position au sein du conseil d’administration de l’Initiative internationale pour un vaccin contre le sida (IAVI), comme le montre cette photo.

Je parie que vous ne pouvez pas deviner qui finance l’IAVI ?  C’est exact, la Fondation Bill & Melinda Gates, comme vous pouvez le voir ici.

Le calendrier de Moderna pour le développement de son vaccin à ARNm-1273 toxique tueur (le labo refuse d’être responsable en cas des effets secondaires, il créé le vaccin tueur en utilisant les fonds publics américains, et les effets secondaires seront également payés sur les fonds publics des citoyens du monde)

https://fort-russ.com/2020/05/exposed-bill-gates-funding-partnerships-and-moderna-americas-tangled-vaccine-web/

Pour le Docteur Thomas Borody, le covid est plus facile à traiter que la grippe Sur la base des recherches existantes et selon sa propre analyse des résultats thérapeutiques utilisant l’Ivermectine en combinaison avec 2 autres molécules largement disponibles – la Doxycycline et le zinc -, il affirme que le COVID-19 est désormais soignable et encore plus facile à traiter que la grippe. http://resistance-verte.over-blog.com/2020/08/une-tritherapie-pour-guerir-a-100-du-covid.html

Une chinoise de 98 ans de Wuhan guérit du coronavirus, cela montre que les traitements marchent même pour les vieux de près de 100 ans

https://nypost.com/2020/03/02/98-year-old-chinese-woman-cured-of-coronavirus-in-wuhan/

Mais ils font croire que les traitements n’existent pas, pour imposer leurs faux vaccins tueurs dont les labos refusent d’être responsables en cas d’effets secondaires https://www.capital.fr/entreprises-marches/vaccins-contre-la-covid-lue-indemnisera-les-laboratoires-en-cas-deffets-secondaires-inattendus-1379072

Les milliardaires ont plus d’argent que 60% de la population de la planète, selon Oxfam

https://www.capital.fr/entreprises-marches/les-milliardaires-ont-plus-dargent-que-60-de-la-population-de-la-planete-selon-oxfam-1360077

le Canada, le Royaume-Uni, l’UE soutiennent l’ONU dans son accaparemment des 30% de la planète au profit des millardaires qui contrôlent Canada, Royaume-uni, union européenne en donnant les fonds publics de leurs citoyens respectifs à l’ONU pour qu’il chasse les indigènes et donne les 30% de la planète aux milliardaires de l’ONU à la place

https://www.fr24news.com/fr/a/2020/09/le-canada-la-grande-bretagne-et-lue-sengagent-a-proteger-30-des-terres-et-des-mers-dici-2030-pour-mettre-fin-a-la-perte-de-biodiversite-catastrophique.html

l’ONU veut s’accaparer 30% de la planète pour son agenda 2030 qui sera décidé en mai 2021 (au même moment que les vaccins tueurs car un vaccin non assuré et dont les labos ont même demandé à être exonérés de toutes responsabilités, cela revient à avouer qu’ils ne croient pas que leurs vaccins soient sûrs, et si les vaccins ne sont pas sûrs, cela veut dire qu’ils peuvent tout faire comme effets secondaires, y compris tuer) lors de la COP15, en Chine à Kenming

http://stoplinkyvarest.canalblog.com/archives/2020/09/14/38533480.html

et parmi les membres de l’ONU, il y a Sanofi Pasteur, qui possède le global Compact de l’ONU et également Astranezeca , Pfizer (dont l’ancien directeur a reconnu que Pfizer faisait aussi des faux positifshttps://reseauinternational.net/lancien-directeur-scientifique-de-pfizer-declare-que-la-deuxieme-vague-a-ete-truquee-lors-de-tests-covid-faussement-positifs/)

https://www.unglobalcompact.org/what-is-gc/participants/8189-Sanofi

https://www.unglobalcompact.org/what-is-gc/participants/10494

https://www.unglobalcompact.org/what-is-gc/participants/7375-Pfizer-Inc-

Astranezeca est financée par Bill Gates

https://www.businessinsider.fr/us/bill-gates-backing-boosts-2-billion-doses-astrazeneca-coronavirus-vaccine-2020-6?op=1

L’institut Pasteur collabore aussi avec Bill Gates

https://www.pasteur.fr/en/press-area/press-documents/bill-melinda-gates-medical-research-institute-and-institut-pasteur-develop-novel-vaccine-against

https://resistance71.wordpress.com/2020/08/30/vaccin-cov19-et-passage-a-lhumain-2-0-un-avertissement-du-dr-carrie-madej-video/#comments

Pfizer financé par Bill Gates

https://thenextweb.com/hardfork/2020/07/20/bill-gates-coronavirus-vaccine-pfizer-biontech-stock-first-secure-agreement-uk/

Pfizer et Bill Gates collaborent pour stériliser les femmes

https://www.reuters.com/article/us-pfizer-gates-contraception-idUSKCN0IX1WF20141113

Suffit de taper le nom d’un labo de vaccin avec global compact ONU dans le moteur de recherche, vous verrez que tous les labos de vaccins sont officiellement des membres de l’ONU, donc tout ce que l’ONU s’accapare sur Terre, ils en récolteront une partie, voilà pourquoi ils sont pour la dépopulation mondiale

plus il y a de tests positifs, plus il y aura de vaccinés, pas étonnant que les labos qui créent à la fois les tests et les vaccins, en profitent pour faire un maximum de faux positifs, c’est pour pouvoir vendre leurs vaccins toxiques

aucun labo ne peut être tenu pour responsable de quoi que ce soit des effets secondaires des vaccins, y compris pour les décès…

Elle est pas belle la vie côté oligarchie ?… Peuvent faire tout et n’importe quoi en toute impunité !

Posons la n-ième fois la question : combien de temps allons-nous encore les laisser faire ?

Lutter contre la 5G, car ils ont besoin d’installer la 5G avant les vaccins

Voici 6 moyens de lutte contre la 5G dans cet article

https://resistance71.wordpress.com/2020/09/29/dictature-technotronique-le-passage-4g-5g-sera-extremement-energivore-et-plombera-les-budgets-en-plus-de-detruire-notre-peu-de-liberte-et-de-sante-restant/

= = =

Lectures complémentaires :

Dossier-coronavirus-cov19-experience-ingenierie-sociale

Affaire CoV19 OGM

Masque_Non-au-muselage-sanitaire

Bill-la-piquouze-Gates-et-son-empire-mondial-de-la-sante

Illegalite_Amendes_non-port_masque

COVID 19_version finale 2020_08_25

stoppons-les-delires-technotroniques-sept20

HistoriqueCartelPharmaceutique

SARS-CoV_UCN