Archive for the documentaire Category

La leçon de vie de Charlie Chaplin: la subversion par l’amour… Réflexions sur une conclusion autobiographique (Résistance 71 )

Posted in actualité, documentaire, philosophie, politique et social, résistance politique, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , , on 3 mars 2019 by Résistance 71

 

Conclusion de l’autobiographie de Charlie Chaplin 

 

Charles Chaplin
1964

 

Traduite de l’anglais par Résistance 71

 

Mars 2019

 

Note de R71:

Charles Chaplin (1889-1977) publie en 1964, à l’âge de 75 ans et 13 ans avant sa mort, son autobiographie. Il termine son livre de 477 pages en une conclusion de 4 paragraphes, que nous reproduisons traduits ci-dessous. Pourquoi ? Parce qu’elle résonne, qu’elle nous a ému et que nous désirons la partager. Nous en profitons pour pousser l’analyse un peu plus loin également.

Dans sa longue vie d’artiste commencée à Londres où il est né, avec son frère Sydney, passant par une émigration aux Etats-Unis puis par un retour en Europe suite à des différents répétés avec son pays d’accueil, Chaplin raconte avec un sens du détail, du souvenir (la narration de son enfance dans les rues et les cabarets, théâtres du Londres populaire est époustouflante) et de la juste pudeur, une vie qui bien qu’ayant eu autant de bas que de hauts, l’a amené à côtoyer un nombre incroyable de personnalités des mondes du spectacle, du cinéma, de la littérature, des arts, de la politique. Sa narration passe avec un détachement amusé, parfois gouailleur sur ses rencontres, ses affinités ou inimitiés avec des personnes connues et inconnues comme son grand et seul ami dans le monde du cinéma: Douglas Fairbanks, dont il ne se remettra jamais tout a fait du décès prématuré, de son épouse Mary Pickford (les trois ayant été les associés fondateurs de United Artists), Mack Sennett, Randolph Hearst, Albert Einstein, Winston Churchill, Lord Mountbatten, Sergeï Rachmaninov, Anna Pavlova, Igor Moussorski, Nikita Kroutchev, Edna Purvance, ses deux dernières épouses Paulette Goddard (Les temps modernes et le Dictateur) et bien sûr Oona O’Neill (fille du dramaturge Eugene O’Neill), Mahatma Gandhi, Nehru, Chou en Laï et on en passe.

Chaplin et ses personnages traversèrent deux guerres mondiales et une bonne partie de la guerre froide. Le livre (qui a été traduit en français: “Ma vie”, 1982) foisonne d’anecdotes sur sa vie sociale et sur sa création artistique, ainsi que sur son engagement politique, bien qu’il s’en défendît toujours, et à la fin du narratif de cette vie incroyablement riche en évènements et en émotions, il conclut puissamment et étonnamment de la sorte:

“Ainsi maintenant, je mets un terme à mon odyssée. Je réalise pleinement que le temps et les circonstance m’ont grandement favorisé. J’ai été couvé dans l’affection du monde, j’ai été aimé et haïs. Oui, le monde m’a donné le meilleur et un peu de son pire. Quelles que furent mes quelques vicissitudes, je crois que la chance et la malchance passe sur tout à chacun de manière identique telles les nuages au gré du vent. En connaissance de cause, je ne suis jamais trop surpris des mauvaises choses qui se produisent et suis toujours agréablement surpris du bien. Je n’ai pas de recette de vie, pas de philosophie, qu’elle soit sage ou folle, nous devons nous accoutumer des combats de la vie. Je vacille d’inconsistances: parfois de petites choses vont particulièrement m’ennuyer et à d’autres moments, des catastrophes vont me laisser complètement indifférent.
Quoi qu’il en soit, ma vie est bien plus passionnante aujourd’hui qu’elle ne le fut jamais. Je suis en bonne santé, suis toujours créatif et j’ai des projets de toujours faire des films, peut-être pas me mettant en scène, du reste mais les écrire et les réaliser avec les membres de ma famille dont certains ont une très bonne aptitude pour les choses du théâtre*. J’ai toujours de l’ambition, je ne pourrais jamais prendre ma retraite. Il y a tant de choses que je désire faire à part avoir quelques scripts inachevés pour le cinéma, j’aimerai écrire une pièce de théâtre et un opéra, si le temps me le permet.
Schopenhauer a dit que le bonheur est un état négatif, mais je ne suis pas d’accord avec lui. Ces dernières vingt années, j’ai su ce que voulait dire qu’être heureux. J’ai l’insigne privilège d’être marié à une femme merveilleuse et extraordinaire. J’aimerai bien écrire plus à ce sujet, mais cela implique l’amour et l’amour parfait est la plus belle de toutes les frustrations parce qu’il est bien plus que tout ce qu’on peut exprimer par les mots. En vivant avec Oona, la profondeur et la beauté de sa personne et de son caractère sont une perpétuelle révélation pour moi. Même lorsqu’elle marche devant moi sur un des étroits trottoirs de Vevey avec cette simple dignité, sa petite silhouette droite, ses longs cheveux noirs tirés en arrière et montrant quelques éclairs de gris, je suis submergé par une soudaine vague d’amour et d’admiration devant tout ce qu’elle est et représente et ma gorge se noue.
Submergé de tant de bonheur, je m’assieds parfois sur notre terrasse au coucher du soleil, contemple au-delà d’une vaste pelouse verte le lac au loin, mon regard poursuit plus loin encore au delà du lac vers les montagnes rassurantes et dans cet état d’esprit, ne pense à rien d’autre que d’apprécier à sa juste valeur cette magnifique sérénité.”

(*) Après cette autobiographie, Chaplin ne réalisera plus qu’un seul long métrage sorti en 1967: “La comtesse de Hong Kong” avec Sophia Loren et Marlon Brando. Comme indiqué précédemment, Chaplin ne se mettra plus en scène, il ne fait que deux très courtes apparitions dans l’encadrure d’une porte qu’on lui referme au nez, l’empêchant d’entrer, en tant que stewart sur le paquebot où se déroule la trame du film. Par deux fois la porte se referme sur lui comme un clap de fin définitif, après la mort du clown dans “Les feux de la rampe”.

Dans ce film il fera jouer son fils Sydney et sa fille Géraldine y fera une courte apparition dans les bras de Brando sur la piste de danse du navire, respectant ainsi les dires de sa révérence autobiographique finale…

= = =

Charles Chaplin (1889-1977) a laissé à la postérité du patrimoine de l’humanité 70 courts et moyens métrages réalisés entre 1914 et 1923 et 11 longs métrages réalisés entre 1920 et 1967. Après la publication de son autobiographie en 1964, il ne réalisera plus qu’un seul film en 1967, “La comtesse de Hong Kong” (Sophia Loren, Marlon Brando) à l’âge de 78 ans, film dans lequel il ne s’octroie qu’un petit rôle, celui d’un stewart sur le paquebot où se déroule la trame du film.

Ces long métrages sont, dans l’ordre chronologique:

  • Le Kid (The Kid, 1920)
  • Une femme à Paris (A Woman in Paris, 1923)
  • La ruée vers l’or (The Gold Rush, 1925)
  • Le cirque (The Circus, 1928)
  • Les lumières de la ville (City Lights, 1931)
  • Les temps modernes (Modern Times, 1936)
  • Le dictateur (The Great Dictator, 1940)
  • Monsieur Verdoux (Monsieur Verdoux, 1947)
  • Les feux de la rampe (Limelight, 1953)
  • Un roi à New York (A King in New-York, 1957)
  • La comtesse de Hong Kong (A Countess from Hong Kong, 1967)

A Résistance 71, nous sommes quasiment tous cinéphiles et deux d’entre nous sont d’anciens animateurs de Ciné-Clubs. Chaplin est systématiquement classé chez nous dans les trois meilleurs réalisateurs de l’histoire du cinéma et pour un de nos “Mr cinéma”, il est le #1 avec “Les lumières de la ville” et pour l’ensemble de son œuvre.

Notre classification des trois meilleurs films de Chaplin à voir, revoir et surtout à faire connaître et partager aux jeunes générations serait la suivante:

1- Les lumières de la ville

2- Monsieur Verdoux

3- Les temps modernes

Bien entendu, tous sont à (re)voir sans aucune modération, ce que nous faisons de manière régulière et salutaire. Ses films sont une véritable catharsis universelle à la turpitude ambiante et ont une lecture possible à multi-niveaux.

Son plus gros succès commercial fut avec “Le dictateur”, qui en données corrigées d’argent moderne, rapporta l’équivalent actuel de 260 millions de dollars. Issus d’un milieu artistique très modeste, absorbé par son propre travail artistique, Chaplin ne fut jamais vraiment concerné par l’argent, ni par bien des frivolités de ce monde. Il ne se tint jamais au courant des fluctuations financières de sa co-entreprise de renommée mondiale, United Artists, qu’ils revendirent a minima après le décès de Fairbanks et une bataille légale avec Pickford. Il engageait très souvent son argent personnel dans la production de ses films et se moquait des dépassements de budget. Non satisfait de la scène finale des “Lumières de la ville”, il renvoya l’équipe du tournage à la maison avec salaire pendant près de 6 mois, ce qui lui coûta énormément d’argent, mais la scène finale de ce film fait partie de l’anthologie du cinéma et Chaplin narre avec pudeur, respect et humour un Albert Einstein fondant en larmes à la fin du film lors de la première qu’il visionna à ses côtés.

Chaplin se fit de puissants ennemis au sein de la caste dominante aux Etats-Unis et en Europe, mais aussi nombre d’amis. Le “discours du barbier”, grandiose scène finale du “Dictateur” lui valut les foudres des nombreux soutiens politiques et industriels des nazis aux Etats-Unis à l’époque, ainsi que celles de bien des patriotes ahuris qu’il ne pouvait comprendre. Chaplin se voyait comme un “citoyen du monde” et c’est dans “Monsieur Verdoux” qu’il fera sans aucun doute sa critique la plus acerbe de la société, si le vagabond Charlot colporta un certain sens de la vie de Chaplin, le personnage de Verdoux exprime la vision du monde d’un Chaplin vieillissant, mais peut aussi être perçu comme une parabole sur la psycho-pathologie ambiante induite par un monde devenu fou, condamnant certaines créatures criminelles qu’il produit en son sein, mais pas toutes… 

Cela lui vaudra les foudres de la censure américaine. Il dût défendre certains de ses choix artistiques devant des commissions de censure quasi staliniennes et fut contraint de réécrire certaines parties du script sous peine de passer à la trappe et d’être ruiné. Il le fit avec finesse et intelligence, ne perdant rien du message colporté par le film, faisant de ce fait, un bras d’honneur final à Hollywood. Il quitta les Etats-Unis avec sa famille pour ne plus jamais y revenir dans la durée. Sa femme Oona renonça à sa citoyenneté américaine et Chaplin, jamais naturalisé américain, rendit son permis de séjour.

Laissons cependant le dernier mot artistique à l’intéressé, Charlot qui, à la page 444 de son autobiographie, nous dit ceci:

“Quoi qu’il en soit, je crois que ‘Monsieur Verdoux’ est le film le plus intelligent et le plus brillant que j’ai jamais réalisé.”

* * *

Traduction par nos soins des paroles de Verdoux à la fin de son procès:

Judge: “Monsieur Verdoux, vous avez été trouvé coupable, avez-vous quelque chose à dire avant que nous vous communiquions la peine de votre condamnation ?”

Verdoux: “Oui, Monsieur, [en français dans le texte original] j’ai quelque chose à dire.
Malgré la réticence du procureur à me complimenter, il a au moins admis que j’étais intelligent. Merci monsieur, je le suis en effet. Pendant trente cinq ans j’ai utilisé cette intelligence honnêtement, après cela, plus personne n’en a voulu… J’ai donc été forcé de faire mes propres affaires. Quant à me qualifier de tueur en série, le monde ne l’encourage t’il pas ? N’a t’il pas réduit en miettes des femmes et des enfants innocents, ne l’a t’il pas fait de manière très scientifique ? En tant que tueur de masse, je ne suis qu’un simple amateur en comparaison. Quoi qu’il en soit, je ne désire pas perdre mon sang-froid parce que très bientôt je vais perdre ma tête. Néanmoins, en quittant cette petite étincelle de vie terrestre, j’ai ceci à dire… Nous allons nous revoir très bientôt… très bientôt…”

Comme mentionné plus haut, Chaplin fut contraint par la censure américaine de réécrire certaines parties du script, ci-dessous, quelques lignes de l’allocution de Verdoux à son procès qui durent être retirées et qui ne figurent malheureusement plus au montage final:

“Être choqué par la nature de mon crime est une sombre ironie, une escroquerie ! Vous vous vautrez dans le meurtre… vous le légalisez… Vous enrubannez ses tresses dorées  ! Vous le célébrez et en faite des parades ! L’assassinat de masse est l’entreprise par laquelle votre système prospère ! C’est grâce à lui que votre industrie fleurit et s’engraisse !…”
(Source: correspondance de Chaplin avec le comité de censure)
Traduction Résistance 71

Manifestement, le système n’était pas d’accord avec… Mr Verdoux et donc avec Chaplin. Il n’est pas d’accord avec tous les diseurs de vérité du reste, il les réprime et les ostracise, c’est sa nature profonde, celle de toute supercherie cherchant à se protéger coûte que coûte de la lumière révélatrice projetée sur ses crimes et forfaitures.

Le véritable humanisme de Chaplin resplendira toujours de génération en génération, car du vagabond à Mr Verdoux, Chaplin titille notre réflexion avec l’intelligence subtile et masquée de l’artiste accompli pour finalement, par l’amour et la compassion universels, changer le monde.

 

Publicités

Compteurs « intelligents »: Risques avérés d’explosion des compteurs Gazpar et des instruments alimentés par les piles au lithium

Posted in actualité, altermondialisme, écologie & climat, documentaire, guerres imperialistes, militantisme alternatif, neoliberalisme et fascisme, résistance politique, santé, science et nouvel ordre mondial, sciences et technologies, technologie et totalitarisme, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , , , , , , , on 28 février 2019 by Résistance 71

Article / compilation qui nous a été envoyé par courriel, long certes mais  O combien instructif.
Seule solution pour en sortir: mettre en pratique la société des sociétés qui remettra la science et la technologie à leur juste place hors État et hors exploitation capitaliste.
Tout le reste n’est que pisser dans un violon !
~ Résistance 71 ~

L’article en PDF:

stop-linky-gazpar-5g-cie-jbl1960

 


Technologie au service du Nouvel Ordre Mondial
Stop Gazpar ! Stop Linky ! Stop 5G !…

 

Compteurs intelligents Gazpar et risques d’explosion + MAJ sur la 5G

Tous les compteurs intelligents contiennent tous des piles au lithium qui ont déjà causé des explosions dans les objets connectés les contenant 

 

28 février 2019

 

Source anonyme article / compilation reçu par courriel

 

Note: source article et vos recherches sur le net en prenant comme mots clés “lithium explosion battery”

 

Les compteurs intelligents peuvent tous exploser car on sait déjà (en regardant les sites fabricants) qu’ils possèdent tous des piles en lithium or les piles en lithium sont à risque d’explosion (Si vous faites des recherches sur le net,  vous verrez le nombre d’objets connectés qui ont explosé à cause de ces dangereuses piles en lithium et les batteries en lithium (qui contiennent tous des piles en lithium rechargeables pour fonctionner et dont la surcharge fait exploser la pile et donc la batterie et donc l’objet connecté)

L’ANFR crée des petites cellules intelligentes antennes relais 4G pour qu’elles soient camouflés sur le mobilier urbain environnant ( poteaux électriques et bétons environnant, abri bus, arbres artificiels, décorations urbaines) pour faire fonctionner les compteurs intelligents et baigner la population dans un bain d’ondes cancérigènes 4G à son insu

https://www.degroupnews.com/telephonie/reseaux-mobiles/anfr-orange-annecy-small-cell

https://resistance71.wordpress.com/2018/05/12/technologie-et-nouvel-ordre-mondial-les-antennes-4-et-5g-nanotechnologie-et-puce-rfid/

On a officiellement 2 Raisons techniques de s’inquiéter sur le compteur Gazpar (en plus de la raison des ondes ultra cancérigènes supplémentaires qu’il donnera à la population via les antennes relais et concentrations supplémentaires qui seront installés pour faire fonctionner les compteurs intelligents selon cette étude qui a été censuré

http://www.criirem.net/wp-content/uploads/2015/12/Transmission_18.pdf  mais est toujours disponible à lire ici  https://www.criirem.org/wp-content/uploads/2015/12/Transmission_18.pdf ) , A sauvegarder avant qu’elle disparaisse!

1ère Raison: 

cet article du CRIIREM   signale un défaut des compteurs intelligents de gaz, disant qu’ils pouvaient provoquer des explosions dans les zones latex (zones à risque ou des fuites de gaz sont possibles et peuvent provoquer l’explosion du compteur intelligent de gaz)

https://www.criirem.org/autres-emetteurs/compteurs-telereleve-radioreleve

Source citation du CRIIREM : « Les compteurs à gaz équipés de télé-relevés sont à déconseiller, car les lieux où ils seront installés doivent être considérés comme des zones à atmosphère explosive (zones ATEX) en cas de fuite de gaz. De plus, l’installation de ces compteurs va encore entrainer la mise en place d’équipements supplémentaires, en antennes de réception et en répéteurs dont les émissions ne feront qu’augmenter le niveau de champ électromagnétique global dans les lieux de vie. »

https://www.criirem.org/autres-emetteurs/compteurs-telereleve-radioreleve

2ème Raison: Le compteur Intelligent de gaz, gazpar contient une pile en lithium, or les piles ou batterie en lithium font exploser les appareils électriques lorsqu’elles sont soit trop surchauffées, soit surchargées, soit légèrement endommagées, soit trop vieilles source citation « Si une batterie contenant une pile en lithium est compromise par une surcharge, une surchauffe, des dommages ou simplement par le vieillissement, les cellules internes peuvent « gazer » le mélange électrolytique de la pile causant une explosion. »

http://appleinsider.com/articles/16/08/02/biker-burned-by-broken-iphone-seeks-to-raise-battery-danger-awareness), même si GRDF va retirer et rechanger le compteur Gazpar tous les 10 ans car la durée de la vie de la pile de lithium dans le compteur Big Brother Gazpar est de 10 ans, rien ne nous dit que le compteur Gazpar ne va pas exploser quand même si la pile de lithium est surchauffée dans ce compteur à gaz intelligent avec les ondes cancérigènes 4G chauffantes. (Le Bon Coin est devenu un site de pub sur la 4G cancérigène qui est là pour tuer le cerveau source

http://www.greenmedinfo.com/blog/30-minutes-exposure-4g-cell-phone-radiation-affects-brain-activity-new-study https://www.robindestoits.org/Petition-4G-Nos-Enfants-en-Danger–Non-a-l-antenne-relais-Free-du-31b-bd-Diderot-Paris-12eme-exposant-les-500_a2093.html

https://healthimpactnews.com/2018/5g-technology-is-coming-linked-to-cancer-heart-disease-diabetes-alzheimers-and-death/

Le compteur Gazpar possède une pile de lithium 

preuve source

https://www.fournisseur-energie.com/grdf-distributeur/gazpar/ 

Or la pile de lithium peut provoquer des explosions, 

« Mise en garde contre les piles au lithium dans les avions

Au cours de l’inspection, un bagage endommagé par le feu a été retrouvé dans la soute. L’enquête a finalement déterminé que l’incendie a été causé par une pile ion-lithium  »

http://www.buzzofweb.com/mise-en-garde-contre-les-piles-au-lithium-dans-les-avions/

« Les piles, tels que les piles au lithium-ion, peuvent également surchauffer, fuire, éclater, exploser ou s’enflammer, ce qui présente un risque de blessures graves si elles ne sont pas correctement :

•installées

•utilisées

•entreposées »

https://www.canada.ca/fr/sante-canada/services/securite-jouets/securite-piles.html

« Il est important de noter qu’une pile lithium-ion surchauffée présente un très grave risque d’explosion »

https://www.arrow.com/fr-fr/research-and-events/articles/cr2032-batteries-keep-a-light-shining-in-the-window

« Alerte aux piles au lithium! »

« Les piles au lithium-ion présentes dans les batteries représentent un danger unique dans le transport aérien, car elles ont une facilité à prendre feu », expose Mark Rogers, président du comité des marchandises dangereuses à la Fédération internationale des associations des pilotes de ligne (IFALPA). Mark Rogers parle au nom de 100 000 pilotes répartis dans 100 pays. »

https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/760961/piles-lithium-danger-incendie-transport-avion

« Saviez‑vous que les piles au lithium sont des marchandises dangereuses? »

https://www.tc.gc.ca/fra/tmd/les-piles-au-lithium-sont-des-marchandises-dangereuses-1162.html

et quelqu’un s’est posé une question à ce sujet: 

« les explosions peuvent-elles être causées par la pile au lithium du compteur Linky ? »

https://stoplinky76320.wordpress.com/tag/pile-au-lithium-explose/

Car oui, le compteur linky, tout comme le compteur Gazpar possède aussi cette dangereuse pile au lithium

https://www.4suisse.com/linky-londe-de-trop-des-etudes-montrent-que-les-ondes-cpl-du-compteur-linky-augmentent-le-risque-de-cancer-de-diabete-dhyperactivite-et-plus/

http://www.alerte-usine-eaunes31.fr/images/articles/Linky/le-compteur-ne-peut-pas-tre-obligatoire.pdf

http://www.benerville.fr/fr/actualite/178362/tout-savoir-nouveau-compteur-gaz

Les compteurs d’eau intelligents contiennent aussi une pile au lithium ainsi que tous les compteurs intelligents en France (gaz, eau, électricité)

https://groups.google.com/forum/#!topic/fr.sci.electronique/8PPlv-ZJENc

Donc tous les compteurs intelligents peuvent provoquer des explosions parce qu’elles possèdent tous ces dangereuses piles au lithium explosives 

Voici d’ailleurs quelques explosions qui ont déjà eu lieu à cause de batteries contenant des piles en lithium surchauffées à cause des ondes connectées surchauffantes en bain micro-ondes qui les entourent (il y a d’autres cas sur le net que vous pourrez trouver en tapant lithium explosion sur le moteur de recherche mais ce serait trop long de tous les publier): 

voilà pourquoi les multinationales des compteurs intelligents eau, gaz, électriques ont demandé au CRIIREM de supprimer son rapport dénonçant que les compteurs intelligents de gaz, d’électricité et d’eau émettaient beaucoup d’ondes par rapport aux normes de sécurité 

voici le rapport du CRIIREM dénonçant que les compteurs intelligents de gaz, électricité, eau émettaient trop d’ondes par rapport aux normes de sécurité fixés pour les électrosensibles et les enfants (loi Abeille qui interdit la Wifi dans les crèches)

http://www.criirem.net/wp-content/uploads/2015/12/Transmission_18.pdf (article censuré)

Et voici la copie de ce même rapport qui n’a pas encore été supprimé:

Voici donc l’article que le CRIIREM a supprimé sur son blog, mais encore ( pourquoi bien de temps?) accessible en pdf en cherchant sur le net:

https://www.criirem.org/wp-content/uploads/2015/12/Transmission_18.pdf (copie de l’article censuré qui n’a pas encore été supprimé) ]

Voici quelques explosions qui ont déjà eu lieu à cause de batteries contenant des piles en lithium surchauffées à cause des ondes connectées surchauffantes en bain micro-ondes qui les entourent: 

– Les piles qui alimentent plusieurs appareils ménagers et jouets pour enfants contiennent des substances nocives, comme des acides, qui peuvent causer de graves blessures et même la mort si elles sont avalées par un enfant.

Ces piles peuvent présenter également un risque d’incendie et d’explosion.

Les piles, tels que les piles au lithium-ion, peuvent également surchauffer, fuir, éclater, exploser ou s’enflammer, ce qui présente un risque de blessures graves si elles ne sont pas correctement :

•installées

•utilisées

•entreposées

•éliminées

https://www.canada.ca/fr/sante-canada/services/securite-jouets/securite-piles.html

– Le Galaxy Note 7 de Samsung tire définitivement sa révérence à cause de problèmes récurrents d’explosions de batteries en lithium

Comment et pourquoi ces batteries au lithium peuvent-elles prendre feu ? Nos explications.

https://www.lesnumeriques.com/telephone-portable/samsung-galaxy-note-7-p33887/galaxy-note-7-comment-batterie-lithium-ion-peut-exploser-n55377.html

– 2 batteries en lithium explosent après leur rechargement

https://youtu.be/SMy2_qNO2Y0

-Les piles au lithium sont des marchandises dangereuses au même titre que l’essence, le propane et l’acide sulfurique.

Au Canada, l’expédition et l’importation de piles au lithiumNote de bas de page 1 sont assujetties à la Loi de 1992 sur le transport des marchandises dangereuses (TMD) et à son Règlement

https://www.tc.gc.ca/fra/tmd/les-piles-au-lithium-sont-des-marchandises-dangereuses-1162.html

-Les piles et accumulateurs électriques sont des générateurs électrochimiques. Leur fabrication et leur utilisation massive et croissante (véhicules électriques, alimentations de secours …) présentent des risques professionnels importants, du fait principalement des substances chimiques toxiques et corrosives (métaux lourds, acides, alcalis) que contiennent les piles et accumulateurs électriques, mais aussi à cause de leur poids dans le cas de la manipulation des batteries (assemblage d’accumulateurs) et des possibilités d’explosion, d’incendie et d’électrisation et d’électrocution (arc, choc)…

http://www.officiel-prevention.com/protections-collectives-organisation-ergonomie/risque-chimique/detail_dossier_CHSCT.php?rub=38&ssrub=69&dossid=526

-Les batteries lithium-ion ont fait parler d’elles suite à divers incendies. Les industriels veulent quand même les utiliser pour les voitures électriques intelligentes de demain ainsi que  les transports électriques communs intelligents.

Des voitures qui explosent, des téléphones qui brûlent, des avions qui s’enflamment. Tout dernièrement, c’est la vidéo de l’embrasement d’une voiture électrique de Tesla Motors qui a mis le feu à la Toile. Le Boeing 787 avait connu des déboires identiques début 2013, contraignant l’avionneur à immobiliser brièvement cinquante appareils. En février 2012, c’est un laboratoire de General Motors, à Warren, qui avait été confronté au même problème. Auparavant, entre 2004 et 2006, une quinzaine d’incendies de téléphones et d’ordinateurs avaient été répertoriés, conduisant d’ailleurs Dell à rappeler 4 millions de batteries en août 2006. Le responsable de ces incendies à répétition ? Les batteries lithium-ion. Mais pourquoi prennent-elles feu ? La faute à un emballement thermique

https://www.industrie-techno.com/article/les-batteries-lithium-ion-enflamment-le-web.25829

– Un robot explose à cause de sa batterie en lithium

https://www.numerama.com/sciences/204606-la-nasa-a-aussi-son-explosion-de-batterie-mal-expliquee.html

-Dangerosité des batteries lithium-ion des voitures électriques

https://www.senat.fr/questions/base/2012/qSEQ120700550.html

https://www.prevor.com/fr/batteries-lithium-ions-un-danger-chimique-dans-nos-voitures

– Un IPhone prend feu dans un avion à cause de la batterie contenant une pile en lithium

https://www.ainonline.com/aviation-news/aviation-international-news/2012-02-01/battery-fires-keeping-li-ion-caged

– Un avocat aux USA s’est spécialisé dans la défense de ceux qui sont les victimes des batteries contenant des piles en lithium tellement le niveau d’accident qu’elles causent dans les produits électroniques est important

https://www.reifflawfirm.com/philadelphia/exploding-lithium-ion-battery-burn-injury-lawyers/

-Ces dernières années, plus de 10 millions de batteries au lithium ont été rappelées par leurs fabricants du fait de leur risque d’inflammation

ou/et d’explosion.

http://www.jumboroger.fr/vol-mh-370-25-tonnes-de-piles-au-lithium-dans-la-soute/

Par ailleurs, Toutes les critiques sur les compteurs intelligents par des organismes indépendants de mesureurs d’ondes sont censurés

Sous la pression, le CRIIREM a supprimé son deuxième article sur les compteurs intelligents gazpar, linky et eau

sur son site

http://www.criirem.net/wp-content/uploads/2015/12/Transmission_18.pdf (article censuré)

Pour voir la censure de la transmission 18 (février 2015) du CRIIREM sur les ondes émises par les compteurs intelligents Linky, Gazpar et eau, 

vous allez sur le site du CRIIREM, mettez sur leur moteur de recherche Transmission 18, ensuite, leur dossier Transmission apparait avec plusieurs numéros, vous cliquez sur Transmission 18 (février 2015), et là, vous verrez que le lien Transmission 18 (février 2015) est censuré.

Mais le CRIIREM avait fait une deuxième copie de ce lien censuré sur son site qu’il avait aussi publié sur le net en pdf  et comme il avait oublié de supprimer cet autre copie de ce lien qui a été sauvegardé dans cet autre pdf que le CRIIREM a posté en lignehttps://www.criirem.org/wp-content/uploads/2015/12/Transmission_18.pdf , ce qui veut dire qu’on peut toujours voir la transmission 18 qui a été supprimé sur le site du CRIIREM ici:

Voici donc l’article que le CRIIREM a supprimé sur son blog, mais encore ( pourquoi bien de temps?) accessible en pdf en cherchant sur le net:

https://www.criirem.org/wp-content/uploads/2015/12/Transmission_18.pdf (copie de l’article censuré qui n’a pas encore été supprimé)

Donc les multinationales des compteurs intelligents ont voulu supprimer cet article, car ils dénonçaient que tous les compteurs intelligents (gazpar, linky et eau) étaient ultra cancérigènes car leurs ondes dépassent les normes fixées gouvernementales):

https://www.criirem.org/wp-content/uploads/2015/12/Transmission_18.pdf (copie de l’article censuré qui n’a pas encore été supprimé)

Est-ce que les piles au lithium sont surchauffés dans le bain d’ondes cancérigènes 4G qui entourent les compteurs intelligents qui les contiennent, et donc vont-elles provoquer l’explosion des compteurs intelligents linky et Gazpar et Eau qui contiennent tous ces piles au lithium qui ont déjà fait parler d’elles pour les explosions qu’elles ont fait causer dans les autres appareils connectés (iPhone, voiture électrique intelligente, robot, etc…) qui les ont contenus?

Et Troisième défaut possible du compteur intelligent Gazpar,  apparemment, les compteurs Gazpar ont des boitiers d’effacement

http://www.santepublique-editions.fr/objects/lettre-a-envoyer-a-francois-hollande-linky-seul-RAR.pdf

https://stoplinkynonmerci.org/IMG/pdf/030-scl-mode_lelettremaire.pdf

En Grande Bretagne, ils coupent à distance le gaz à ceux qui ne peuvent pas payer (disconnected), cela signifie coupure à distance des compteurs intelligents de gaz

https://www.citizensadvice.org.uk/consumer/energy/energy-supply/problems-with-your-energy-supply/if-youve-been-told-your-energy-supply-will-be-disconnected/

Or une coupure brutale à distance peut surchauffer la pile au lithium et peut provoquer une explosion du compteur intelligent (qu’il soit linky, gazpar ou eau)

Et en plus, Même si le compteur gaz intelligent est allumé, il est possible que le gaz n’arrive pas, et donc qu’on paye pour rien

https://customerservices.npower.com/app/answers/detail/a_id/125/~/how-do-i-report-a-loss-of-gas-supply%3F

En Finlande, un système intelligent qui contrôle le chauffage de plusieurs immeubles, donc équivalent aux compteurs intelligents de gaz a été piraté par des hackeurs

https://www.mag-securs.com/news/id/34947/attaque-en-deni-de-service-quand-les-radiateurs-ne-chauffent-plus-en-finlande.aspx, et donc le chauffage de ces immeubles ont été supprimés. Donc cela fait que les compteurs intelligents Gazpar peuvent être hackés à distance et donc supprimer le gaz à distance soit par des hackeurs soit par GRDF lui-même. 

https://www.lemonde.fr/pixels/article/2016/11/10/une-attaque-informatique-prive-de-chauffage-des-immeubles-finlandais_5028937_4408996.html

http://specialdefense.over-blog.com/2016/11/des-immeubles-finlandais-victimes-d-une-cyberattaque-visant-des-entites-europeennes.html

Et selon le CRIIREM, les compteurs Gazpar peuvent provoquer des explosions

Source du CRIIREM : « Les compteurs à gaz équipés de télé-relevés sont à déconseiller, car les lieux où ils seront installés doivent être considérés comme des zones à atmosphère explosive (zones ATEX) en cas de fuite de gaz. De plus, l’installation de ces compteurs va encore entrainer la mise en place d’équipements supplémentaires, en antennes de réception et en répéteurs dont les émissions ne feront qu’augmenter le niveau de champ électromagnétique global dans les lieux de vie. »

https://www.criirem.org/autres-emetteurs/compteurs-telereleve-radioreleve

Maintenant, est-il possible de savoir si des explosions où ont eu lieu là où le compteur intelligent Gazpar a été installé?

Pourquoi GRDF ne nomme pas les villes où il a installé le compteur intelligent Gazpar en 2016 sur son site?

« En 2016, le compteur GAZPAR a été testé dans 24 villes de 4 régions différentes : Haute-Normandie, Bretagne, Ile-de-France et Rhône-Alpes. »

https://particuliers.engie.fr/economies-energie/conseils/solutions-innovantes/gazpar-compteur-gaz-communiquant.html

Pourquoi le service public a censuré l’information sur le déploiement du compteur Gazpar datant de 2014?

https://www.service-public.fr/particuliers/actualites/003350

Et aussi, en plus de toutes ces questions, On s’est posé des questions sur ça:

•Mars 2017: Côtes d’Armor premières installations du compteur Gazpar

https://www.gazprom-energy.fr/gazmagazine/2017/03/apres-linky-bonjour-gazpar/

https://www.lagazettedescommunes.com/208145/gazpar-le-compteur-communicant-qui-ne-fait-pas-de-vagues/

Février 2018: explosion du au gaz dans une maison en Côtes d’Armor

https://france3-regions.francetvinfo.fr/bretagne/cotes-d-armor/plaintel-explosion-maison-habitation-1429845.html

installation du Gazpar en Bretagne à partir de 2016

https://selectra.info/energie/actualites/acteurs/deploiement-gazpar

– Mars 2018 ; Explosion de gaz d’un immeuble en Bretagne

https://france3-regions.francetvinfo.fr/bretagne/morbihan/lorient/lorient-explosion-au-gaz-immeuble-1433181.html

Est-ce que lorsque le compteur Gazpar est brutalement coupé à distance pour limiter la consommation, Est-ce que cela peut provoquer une fuite de gaz et donc une explosion de l’immeuble?

On se pose des questions:

– 2016 : installation du compteur Gazpar à Saint Brieuc

https://selectra.info/energie/actualites/acteurs/deploiement-gazpar

•Février 2018 : explosion d’une maison suite à une fuite de gaz à Saint Brieuc

https://www.letelegramme.fr/cotes-darmor/plaintel/explosion-a-plaintel-on-a-cru-qu-un-avion-s-etait-ecrase-dans-le-jardin-25-02-2018-11865883.php

– 1 er Mars 2018 à Saint Brieuc : explosion dans un immeuble suite à un manque d’approvisionnement en gaz (GRDF aurait-il coupé le gaz avec le Gazpar à distance, et est-ce que c’est ce soudain manque d’approvisonnement qui aurait causé l’explosion d’immeuble?)

https://saint-brieuc.maville.com/actu/actudet_-un-blesse-dans-une-explosion-au-gaz-dans-un-immeuble-de-lorient_loc-3392331_actu.Htm

•GRDF impose le compteur Gazpar à Annecy au mépris des habitants :

GRDF déclare :« Les Annéciens n’ont pas légalement le droit de s’opposer à l’installation du compteur intelligent Gazpar à Annecy »

https://www.agence-france-electricite.fr/annecy/grdf-annecy-agence-numero-telephone-adresse/

– Décembre 2018 : Annecy : deux morts dans une explosion d’immeuble sans doute due au gaz

http://www.leparisien.fr/faits-divers/annecy-deux-morts-dans-une-explosion-d-immeuble-sans-doute-due-au-gaz-01-12-2018-7958463.php

Installation du compteur Gazpar à Boulogne-Billancourt

https://www.agence-france-electricite.fr/boulogne_billancourt/gdf-boulogne_billancourt-agence-numero-telephone-adresse/

– 20 Janvier 2017 : « Un immeuble explose à Boulogne-Billancourt (92) en début d’après-midi au 35 route de la Reine lors d’une intervention de techniciens ERDF sur une fuite de gaz. »

https://youtu.be/6aeliBaVp14

-Le déploiement du compteur Gazpar GRDF a débuté en 2016

https://www.moncompteurconnecte.com/gazpar/compteur-gazpar-grdf-deploiement-et-fonctionnement/

En réalité le déploiement du compteur Gazpar avait déjà commencé en 2014 source

https://www.service-public.fr/particuliers/actualites/003350 (article censuré: Pourquoi avoir caché la vraie date  de lancement des compteurs intelligents gazpar?)

D’ailleurs la date de commencement des compteurs intelligents gazpar est plutôt fin novembre 2013 avec l’annonce de GRDF le 20 novembre 2013 dans le salon des maires sur son compteur Gazpar source

https://www.lagazettedescommunes.com/208145/gazpar-le-compteur-communicant-qui-ne-fait-pas-de-vagues/

Comme par hasard, cela a eu lieu quelques mois après la signature du contrat entre Gazprom et GRDF qui a eu lieu en mai 2013

http://www.gazprom.com/press/news/2013/may/article163491/ 

Gazprom l’entreprise nationale Russe  serait-il un actionnaire du compteur Gazpar?

Gazprom et GRDF sont copains http://www.gazprom.com/press/news/2013/may/article163491/ 

Gazprom l’entreprise nationale Russe fait la publicité du compteur Gazpar sur son site

https://www.gazprom-energy.fr/gazmagazine/2017/03/apres-linky-bonjour-gazpar/

En plus, le site Gazprom montre fièrement les dates de déploiement du compteur Gazpar en France pour chaque commune de France en faisant la publicité pour le compteur Gazpar à chaque fois

https://www.gazprom-energy.fr/gazmagazine/2017/05/gazpar-calendrier-deploiement-2017/

https://www.gazprom-energy.fr/gazmagazine/2018/03/gazpar-simulateur-date-deploiement/

La Russie smart grid veut nous inonder de compteurs intelligents Gazpar avec sa multinationale Gazprom fusionné à son amant GRDF et GRDF va vendre les données des français à la Russie , tous des smart grid, et la Chine smart grid soutient les compteurs linky, puisque EDF est endetté à la Chine et donc va vendre les big data des linky à la Chine…

https://www.lemonde.fr/entreprises/article/2015/10/19/edf-trouve-un-accord-avec-la-chine-pour-construire-ses-epr-au-royaume-uni_4792677_1656994.html

http://www.eastpendulum.com/edf-des-equipements-chinois-pour-les-centrales-nucleaires-en-france

https://www.nouvelobs.com/economie/20121226.OBS3548/edf-chine-liaisons-dangereuses.html

https://www.sortirdunucleaire.org/EDF-Chine-revelations-sur-des

https://www.la-croix.com/Economie/Entreprises/groupe-chinois-pourrait-semparer-lEDF-portugais-2018-05-14-1200938818

https://www.lemonde.fr/economie/article/2017/05/29/nucleaire-bruxelles-accepte-le-rachat-d-une-partie-d-areva-par-edf_5135598_3234.html

https://www.capital.fr/entreprises-marches/des-groupes-chinois-bientot-actionnaires-d-areva-1061717

https://c-pour-dire.com/2018/01/10/chine-areva-combien-couter-a-la-france/

https://www.lemonde.fr/energies/article/2015/11/02/areva-s-appreterait-a-ouvrir-son-capital-au-chinois-cnnc_4801466_1653054.html

Quand GRDF utilise des drones à infra-rouges pour espionner l’intérieur des habitations au nom de la nature du chauffage

http://www.alterinfo.net/En-plus-des-compteurs-intelligents-Gazpar-GRDF-veut-lancer-des-drones-de-4kilos-a-camera-infra-rouges-pour-faire-une_a128974.html

La Russie prête à espionner les français via GRDF qui peut vendre les données de consommation de gaz des français à n’importe quel Etat ?

Et sans doute pour plaire à ses actionnaires, GRDF veut faire augmenter le prix du gaz d’année en année:

– En 2017, GRDF annonce que le prix du Gaz va augmenter chaque année de plus en plus

https://www.fournisseur-energie.com/aides-fiches-techniques/prix-gaz/augmentation-2017/

-En 2018, GRDF a fait augmenter le prix du gaz de 7,45%

https://www.lemonde.fr/economie/article/2018/06/29/pourquoi-les-tarifs-du-gaz-augmentent_5323420_3234.html

Donc les compteurs intelligents de gaz et autres c’est pour faire augmenter le prix des factures et donc une véritable arnaque économique pour le consommateur.

les compteurs intelligents surestiment les consommations exprès  pour faire payer encore plus le consommateur voir http://www.lefigaro.fr/conso/2017/03/12/20010-20170312ARTFIG00063-certains-compteurs-intelligents-surestimeraient-la-consommation-en-electricite.php

Paris refuse de s’opposer aux compteurs communicants

https://www.mesopinions.com/petition/sante/deliberation-mairie-paris-refus-compteur-linky/40029

« En ce moment même, Lille, Aix-en-Provence, Limoges, Toulouse, Montpellier, La Rochelle, Metz, Brest ou encore la petite couronne parisienne sont notamment concernés par l’installation de Gazpar »

https://selectra.info/energie/actualites/acteurs/deploiement-gazpar

– 1 avril 2016 : Explosion dans un immeuble du 6e arrondissement de Paris: « L’immeuble risque de s’effondrer »

INCENDIE L’explosion sûrement liée à une fuite de gaz et survenue peu avant 12h a fait onze blessés du côté des pompiers…

https://www.20minutes.fr/paris/1817787-20160401-video-explosion-immeuble-6e-arrondissement-immeuble-risque-effondrer

-Janvier 2019 ; explosion d’un immeuble du à une fuite au gaz à Paris

https://www.lemonde.fr/societe/article/2019/01/12/forte-explosion-et-incendie-dans-un-commerce-du-centre-de-paris_5408175_3224.html

En lisant tous ces articles, on peut  remarquer aussi que les explosions de gaz ont souvent lieu la nuit ou au petit matin (quand il fait froid donc) quand c’est là, où le consommateur a tendance à augmenter le chauffage pour se réchauffer…Est-ce qu’il y a une surtension dans le compteur Gazpar comme dans le compteur linky, qui peut créer une explosion quand on fait augmenter le chauffage? Est-ce que c’est le compteur Gazpar qui fait provoquer des fuites de gaz?

Pire encore, Est-ce que le compteur Gazpar peut provoquer l’explosion des appareils utilisant le chauffage?

On se pose des questions sur cela:

– compteur Gazpar installé en 2016 à Puteaux

https://www.jechange.fr/energie/gaz/news/debut-deploiement-gazpar-01-09-2015-3624

•25 novembre 2017 : Puteaux : explosion d’une gazinière

http://www.leparisien.fr/info-paris-ile-de-france-oise/puteaux-un-mur-s-effondre-apres-l-explosion-d-une-gaziniere-25-11-2017-7414908.php

Voici les villes ont été déjà posés le compteur Gazpar en 2016

https://selectra.info/energie/actualites/acteurs/deploiement-gazpar

Voici les villes où ont déjà été posés le compteur Gazpar en 2017

https://www.gazprom-energy.fr/gazmagazine/2017/05/gazpar-calendrier-deploiement-2017/

Pour ceux qui veulent approfondir les recherches sur le compteur intelligent Gazpar, vous pourrez voir pour chaque ville où le compteur intelligent Gazpar a été posé, et voir taper le nom de la ville sur le moteur de recherche, plus explosion, et voir s’il y a eu une explosion dans une ville dans un article postérieur à la pose du compteur intelligent Gazpar dans cette même ville. Si il y a une concentration d’explosions dans les villes où le compteur Gazpar a été posé, il y aura de quoi se poser des questions…

(On voit que la multinationale Russe Gazprom soutient GRDF puisqu’elle soutient le déploiement du compteur Gazpar en 2017 normal puisque Gazprom et GRDF sont copains http://www.gazprom.com/press/news/2013/may/article163491/ et sont pour la smart grid totalitaire aux compteurs intelligents de gaz dangereux cancérigènes, donc que le NVO soit dirigé par les USA ou la Russie, on aura toujours ce compteur intelligent Gazpar dangereux cancérigène aux rayons 5G ultra cancérigènes https://www.actu-environnement.com/ae/news/5g-telephone-risques-saintaires-alerte-robin-toits-29640.php4après la 4G, car la 4G c’est pour préparer la 5G (« NZ’s existing 4G system is planned to be used as a “control layer” for 5G » http://www.5g.org.nz/2018/10/11/facts-about-5g-in-nz/) qui sera encore plus chauffante et fera encore plus vite exploser les piles en lithium dans tous les objets connectés que la 4G ))

la 5G sera 150 fois plus cancérigène que la 4G

https://needtoknow.news/2019/01/space-exploration-companies-will-launch-20000-satellites-communicate-5g-technology/

https://healthimpactnews.com/2018/public-waking-up-to-fact-that-5g-has-not-been-proven-safe-for-human-health/

La 5G nocive pour les plantes

https://es-ireland.com/5g-5th-generation-greater-dangers/

https://www.theguardian.com/science/sifting-the-evidence/2013/dec/17/wi-fi-wireless-routers-plants

http://www.wikistrike.com/article-des-plantes-pres-d-un-routeur-wifi-meurent-121682982.html

Les arbres ne pousseront plus en ville, car les ondes empêchent les plantes de pousser (voilà pourquoi ils coupent les arbres déjà haut donc la taille, et les remplacent par des petits, car ils savent que les petits n’arriveront jamais à pousser, et donc ne pourront pas empêcher les ondes comme les grands déjà plantés) 

https://abcnews.go.com/blogs/technology/2013/05/can-wifi-signals-stunt-plant-growth/

http://www.wikistrike.com/article-des-plantes-pres-d-un-routeur-wifi-meurent-121682982.html

https://www.agoravox.fr/actualites/environnement/article/les-lignes-a-haute-tension-peuvent-119189

les CEM ouvrent la barrière hémato-encéphalique, ainsi les toxines, agents pathogènes et les métaux lourds présent dans la circulation sanguine entrent plus facilement dans le cerveau provoquant des conséquences… 

Par ailleurs, voici un lien avec une vidéo qui explique bien ce lien entre les bactéries (de lyme également) et les ondes électromagnétiques. 

http://www.youtube.com/watch?v=YEasO4dQb-s&feature=related 

https://www.robindestoits.org/VIDEO-le-Pr-Luc-Montagnier-explique-l-action-des-champs-electromagnetiques-sur-l-ADN-des-virus-et-bacteries-tel-le-Lyme_a1498.html

« Plusieurs études montrent que les personnes qui vivent à proximité des antennes relais peuvent ressentir certains malaises. Ainsi une étude polonaise de 2004 a-t-elle mis en évidence une relation avec l’incidence de certains symptômes : les personnes concernées se plaignaient beaucoup de troubles du sommeil, de la concentration, de la vision, et d’irritabilité, de dépression, de nausées, de manque d’appétit, de maux de tête, de vertiges. En 2005, une étude égyptienne a été menée afin d’identifier les éventuels impacts quant aux troubles neurologiques et comportementaux. Résultats : la fréquence des maux de tête, des troubles de la mémoire, du sommeil, des vertiges, des tremblements et des états dépressifs était significativement plus élevée chez les personnes habitant près des antennes, par rapport au groupe témoin n’étant pas exposé. Et à la batterie de tests neurologiques passés, ces mêmes personnes auraient eu une performance moins bonne en ce qui concerne la concentration et la mémoire », précise le Dr Souvet.

Les antennes-relais seraient également impliquées dans le développement de cancers. « C’est la conclusion d’une étude réalisée à Belo Horizonte, au Brésil. Dans cette ville, sur 22 543 cas de décès par cancer entre 1996 et 2006, un certain nombre (cancers de la prostate, du sein, du poumon, des reins et du foie) ont pu être causés par les rayonnements électromagnétiques. Après avoir réalisé la cartographie de près de 300 sites d’antennes relais répartis sur la ville, les chercheurs ont constaté que plus de 80 % des personnes qui meurent de cancer vivent à moins de 500 m de l’une d’elles… Une autre étude menée en Autriche entre 1997 et 2007 a conclu à une augmentation significative des cas de cancers, notamment du sein et du cerveau, dans un rayon de 200 m autour des antennes. »

https://www.topsante.com/medecine/environnement-et-sante/ondes/antennes-relais-quel-impact-sur-la-sante-247915

Nos enfants dans un four micro-ondes !? STOP à la 5G !

230 scientifiques et médecins alertent déjà des dangers de la 5G

http://www.parolesdedieu.fr/nos-enfants-dans-un-four-micro-ondes-stop-a-la-5g/

Un important professeur de biochimie met en garde: La 5G est « l’idée la plus stupide de l’histoire du monde »

Il commence par parler des directives de sécurité actuelles pour les technologies 2g / 3g / 4g, en soulignant à juste titre que les directives approuvées par le gouvernement ignorent les effets indésirables qui se produisent à des doses ou expositions inférieures auxdites directives. En d’autres termes, comme le souligne Pall, ils sont aberrant en matière de sécurité.1.Fertilité réduite

2.Effets neurologiques / neuropsychiatriques

3.Dommages à l’ADN cellulaire

4.Apoptose – Mort cellulaire programmée

5.Stress oxydant et dommages des radicaux libres

6.Effets endocriniens (hormonaux)

7.Excès de calcium intracellulaire

8.Cancer

Dans sa conclusion, Pall n’a pas mâché ses mots pour décrire la 5G: « Le déploiement de la 5G est absolument insensé. » La présentation qui suit est particulièrement utile pour quiconque souhaite mieux comprendre de quoi il s’agit et comment le combattre.

il n’y a pas de doute que nous avons des preuves de dommages à l’ADN, de la cardiomyopathie, précurseur de l’insuffisance cardiaque congestive, des effets neuropsychiatriques… La 5G est une application non testée d’une technologie que nous savons nuisible; nous le savons de la science. Dans les universités, on appelle cela la recherche sur des sujets humains. » – Dr. Sharon Goldberg

Enfin, Claire Edwards, membre du personnel de l’ONU, a lancé cet avertissement fort aux membres de haut rang des Nations Unies, qualifiant la 5G de « guerre contre l’humanité »:

https://www.sante-nutrition.org/un-important-professeur-de-biochimie-met-en-garde-la-5g-est-lidee-la-plus-stupide-de-lhistoire-du-monde/

5G Radiation Dangers – 11 Reasons To Be Concerned

https://www.electricsense.com/12399/5g-radiation-dangers/

L’Agenda 21 c’est pour mettre les milliardaires dans des zones d’arbres (qui seront interdites au public car seront catégorisés comme zones natures à protéger, dans les anciennes colonies anglaises par exemple on voit déjà que tous les parcs naturels sont la propriété du Riche Commonwealth), car les arbres bloquent les ondes, et les peuples enfermés dans des smart cities sans arbres, pour qu’ils soient baignés dans les ondes 5G et les compteurs intelligents

Les élites coupent les arbres pour installer la 5G dans les smart cities et mettent de faux arbres artificiels avec des antennes 5G à l’intérieur 

https://www.abc27.com/news/consumer/don-t-waste-your-money/controversy-grows-as-mini-5g-cell-towers-pop-up-everywhere/1765880043 (article censuré): 

https://www.youtube.com/watch?v=NLOIx_mvwiY

https://ninanco.com/food/sustainable-local/deforestation-5g-closer-home-might-think/

http://emrabc.ca/?p=12763

http://humansarefree.com/2018/11/weaponizing-frequencies-coming-5g-tidal.html

https://www.cnet.com/news/5g-phone-networks-could-ease-data-limit-worries/

http://www.alterinfo.net/Pour-lutter-contre-la-5G-Aux-Arbres-Citoyens-Il-est-temps-qu-on-nous-propose-des-zones-blanches-pour-demain_a141623.html

https://www.facebook.com/maisonsaine/posts/2030524377009112

http://www.alterinfo.net/Abandon-du-RTC-2022-Aux-Arbres-Citoyens-_a141638.html

Orange attaque en justice une ville française qui s’est opposée à l’installation de nouvelles antennes relais

http://www.leparisien.fr/versailles-78000/versailles-dit-stop-aux-antennes-relais-22-12-2008-350526.php

Orange veut la fin de la neutralité du net avec l’installation de la 5G

pour empêcher les victimes de la 5G de pouvoir témoigner que la 5G a détruit leur santé complètement sur le net

http://www.phonandroid.com/orange-fin-de-neutralite-net-obligation-pdg.html

» Selon le Dr Joel MOSKOWITZ, professeur de santé publique à l’Université de Californie de Berkeley, les ondes ultra-ultra-courtes 5G pourraient représenter un danger très réel. “Le déploiement de la cinquième génération de technologies cellulaires représente une expérience aventureuse avec la santé de l’espèce tout entière », dit-il au Daily Mail Online. Ces ondes étant plus faibles que les micro-ondes, elles sont surtout absorbées par la peau… “Du fait que la peau contient des capillaires et des terminaisons nerveuses, les effets biologiques des OUUC pourraient être relayés par les mécanismes moléculaires de la peau ou du système nerveux », écrit le Dr Moskowitz sur son blog.

la perspective d’une forêt de boîtiers et d’antennes postés à chaque coin de rue évoque à elle seule un monde de cauchemar cancérigène. A quand une planète de rechange ? »

Source : L’Antipresse n° 132 (Drône n°22), le 10-06-2018,

 http://log.antipresse.net/post/usa-la-deferlante-5g-une-menace-traitee-a-la-legere? » mc_cid=99a44bf359&mc_eid=dbe1fd88bhttp://stop-compteurs.blogg.org/

Quand ils couperont les arbres ce sera le signe qu’ils commenceront à déployer la 5G. Donc pour empêcher la 5G cancérigène

https://www.wired.com/beyond-the-beyond/2018/03/5g-smartphones-cause-cancer-big-wireless-doesnt-want-know/ 

, empêchons l’abattage des arbres!

Pour lutter contre la 5G, Aux Arbres Citoyens! Il est temps qu’on nous que l’on crée des zones blanches pour demain!

http://www.alterinfo.net/Pour-lutter-contre-la-5G-Aux-Arbres-Citoyens-Il-est-temps-qu-on-nous-propose-des-zones-blanches-pour-demain_a141623.html

Grenoble coupe les arbres pour installer la 5G

http://www.stop-linky.fr/stoplinky/index.php/8-blog/174-grenoble-on-coupe-les-arbres-pour-experimenter-la-5g

Plusieurs villes françaises ont coupé des arbres pour installer la 5G

http://ekladata.com/fpSdH9nvjJq7mcmA6pfkaGg8m04/Pourquoi-on-abat-des-arbres-la-5G.pdf

Les arbres gênent la 5G Devinez la suite

La vidéo source est en faveur de la 5G. Aux Etats- Unis et au Royaume-Uni, des arbres ont été coupés pour installer la 5G. Les manifestants ont été qualifiés de  » dangereux ! »https://youtu.be/p7rMgAdX6uY

http://stoplinkymtp.over-blog.com/2018/05/les-arbres-genent-la-5g.devinez-la-suite.html

Plus de 180 scientifiques et médecins de 37 pays différents alertent sur de potentiels graves effets sanitaires de la 5G

http://stoplinkymtp.over-blog.com/2018/05/plus-de-180-scientifiques-et-medecins-de-37-pays-differents-alertent-sur-de-potentiels-graves-effets-sanitaires-de-la-5g.html

Un résistant réclame la fin du déploiement de la 5G en France

http://danactu-resistance.over-blog.com/-83

Un français montre où les micro antennes 5G sont habituellement cachés

https://latromperieducodejustinien.wordpress.com/2018/04/09/une-histoire-5g-de-ma-ville-a-votre-ville-et-au-dela/

Les micro antennes relais 5G seront incrustés dans le milieu urbain

Voilà pourquoi on garde l’urbain mais on détruit les arbres

source citation: 

» Pour être efficace, la 5G devra être associée à de petites antennes, tous les 100-200 mètres, là où celles d’aujourd’hui émettent sur de vastes étendues. Les “small cell ” pourraient aussi être une réponse à cette difficulté technique. Installées dans le mobilier urbain, ces petites antennes de télécommunication pourraient assurer la couverture régulière de la ville

la 5G permettra de contrôler sa maison à distance

http://www.wedemain.fr/Comment-la-5G-va-nous-faire-basculer-dans-le-monde-de-l-internet-des-objets_a1857.html

« Voici un schéma qui montre comment les nouvelles antennes relais 5G seront fabriqués et installés dans les villes http://arxiv.org/pdf/1506.09109.pdf

. La technologie 5G utilise des micro-ondes de taille millimétrique facilement bloquées par des obstacles comme les feuilles des arbres

L’emprise de l’industrie des télécommunications sur les gouvernements fédéraux est telle que le déploiement du réseau 5G-IdO est imposé et bafoue les droits des des individus.Dans 1984 de Georges Orwell, le gouvernement contrôlait l’information. Avec les outils 5G-IdO de 2018, les entreprises contrôleront les choses. À moins d’une révolution, il sera difficile de récupérer les droits et libertés ainsi cédés

.https://maisonsaine.ca/sante-et-securite/electrosmog/reseau-5g-et-internet-des-objets-un-cheval-de-troie.html

La Corrèze a lancé le massacre des arbres pour développer la fibre optique 5G qui doit remplacer le téléphone fixe

https://reporterre.net/La-Correze-a-lance-le-massacre-des-arbres

On mettra les antennes relais 5G à l’intérieur des bâtiments, ou on créera des murs intelligents, du béton intelligent pour faire passer la 5G

https://journals.openedition.org/netcom/2869

Un français montre des photos de dissimulation de la 5G

https://latromperieducodejustinien.wordpress.com/2018/04/09/une-histoire-5g-de-ma-ville-a-votre-ville-et-au-dela/

Le béton intelligent a été créé pour faire passer la 5G

http://www.varmatin.com/conso-shopping/le-beton-devient-intelligent-avec-360-smart-connect-152916 (article censuré bien sûr)

Des murs intelligents pour faire passer la 5G et espionner les habitants

https://www.stuffi.fr/wall-mur-intelligent-analyser-activite-piece/

Tout va être rendu intelligent pour faire passer la 5G partout.

Et comme les arbres ne peuvent être rendus intelligents et empêchent la 5G de se propager, alors on les abat. 

En attendant, les murs intelligents qui amplifieront les ondes 5Ghttps://www.pourlascience.fr/sd/telecommunications/un-mur-intelligent-pour-mieux-controler-les-ondes-12013.php , on plante déjà des antennes relais 5G à l’intérieur des immeubles car avec la 5G, les micro antennes relais doivent être proches des récepteurs, donc la distance des antennes relais et les humains seront plus réduites que jamais, ce sera le cancer explosion à volonté https://journals.openedition.org/netcom/2869

la preuve que l’abat des arbres c’est pour la 5G:

– la ville de Besançon abat 900 bouleaux et 2.800 platanes qui sont parfaitement sains

http://lechodelaboucle.fr/2018/04/21/allergies-au-pollen-la-ville-de-besancon-abat-900-bouleaux-et-2-800-platanes/

– Besançon, future « Ville intelligente » !

http://actucomtoise.info/besancon-demonstrateur-de-smart-city/

– mars 2018, Lyon va détruire tous les grands platanes https://lacroixroussienne.com/2018/03/15/la-place-colbert-va-perdre-ses-grands-platanes/ 

– Lyon va lancer la 5G à partir de juin 2018

https://news.itu.int/france-prepares-5g-pilots/

– septembre 2018; Bordeaux veut détruire les grands arbres parfaitement sains, les gens s’accrochent aux arbres pour empêcher qu’on les coupe, (le NVO veut supprimer tous les grands arbres dans les villes et les remplace par des petits de quelques centimètres, car ce sont surtout les grands arbres qui empêchent la propagation de la 5G)

https://www.20minutes.fr/bordeaux/2330279-20180904-bordeaux-enchainent-arbres-eviter-coupes

– Bordeaux a été retenu pour installer la 5G en 2018

https://news.itu.int/france-prepares-5g-pilots/

Janvier 2018, Nantes lance l’abattage des arbres

https://www.20minutes.fr/nantes/2206771-20180123-video-nantes-metamorphose-parvis-gare-commence-abattage-60-arbres

– Nantes a été retenu pour installer la 5G en 2018

https://news.itu.int/france-prepares-5g-pilots/

Juin 2018, Lille lance l’abattage d’arbres

https://www.20minutes.fr/lille/2289927-20180616-lille-trop-arbres-abattus-verts-disent-stop

Lille a été retenu pour installer la 5G en 2018

https://news.itu.int/france-prepares-5g-pilots/

– Mars 2018, le Havre lance l’abattage des arbres

https://www.paris-normandie.fr/actualites/societe/au-havre-des-riverains-favorables-a-l-abattage-des-arbres-AO12497034

– Le Havre a été retenu pour installer la 5G en 2018

https://news.itu.int/france-prepares-5g-pilots/

-mai 2018, Saint-Etienne lance l’abattage des arbres

https://www.leprogres.fr/loire-42/2018/05/24/saint-etienne-les-riverains-sideres-par-l-abattage-des-arbres-place-villeboeuf

– Saint-Etienne a été retenu pour installer la 5G en 2018

https://news.itu.int/france-prepares-5g-pilots/

mai 2018, Douai lance l’abattage des arbres

http://www.lavoixdunord.fr/381297/article/2018-05-22/operation-de-taille-pour-les-arbres-du-square-du-dauphin?noCookies=1

http://www.lavoixdunord.fr/archive/recup%3A%252Fregion%252Fdouai-l-abattage-des-arbres-de-la-rue-d-albergotti-emeut-ia16b0n2812626?noCookies=1

Douai a été retenu pour installer la 5G en 2018

https://news.itu.int/france-prepares-5g-pilots/

– un manifestant proteste contre l’abattage des arbres à Montpellier

https://www.change.org/p/m-philippe-saurel-maire-de-montpellier-et-pr%C3%A9sident-de-m%C3%A9tropole-sauvons-les-1050-arbres-du-parc-montcalm-de-montpellier

Janvier 2018, Montpellier abat des arbres

https://www.francebleu.fr/infos/societe/les-riverains-de-la-place-candolle-a-montpellier-partages-sur-le-sort-du-micocoulier-bicentenaire-1517057915

9 mai 2018 le maire de Montpellier lance un nouvel abattage d’arbres

https://www.francebleu.fr/infos/politique/tensions-entre-la-region-occitanie-et-le-maire-de-montpellier-autour-d-une-coupe-sauvage-d-arbres-1525879059

– Montpellier a été retenu pour installer la 5G en 2018

https://news.itu.int/france-prepares-5g-pilots/

– Juillet 2017, Grenoble abat tous ses arbres, les riverains exigent la démission du maire

http://grenoble-le-changement.fr/2017/07/06/tous-les-arbres-abattus-rue-lesdiguieres-piolle-demission/

– Grenoble a été retenu pour installer la 5G pour l’année 2017-2018

https://news.itu.int/france-prepares-5g-pilots/

Au niveau du sol entre les antennes relais 5G et les utilisateurs se trouve une source perturbatrice : Les arbres qui font obstacles au bon rendement des faisceaux radiatifs de la 5G.

En conséquence il est constaté dans certains pays et en France l’abattage massif d’arbres en ville justifiés souvent sous couvert d’informations fallacieuses.

Si vous constatez un abattage d’arbres en zone urbaine, merci d’avertir immédiatement l’organisation.

Next-up : contact@next-up.org

http://avcparcours1combattant.over-blog.com/2018/05/communique-de-l-association-next-up-sur-le-scandale-de-la-5g.html

https://resistance71.wordpress.com/2018/09/15/technologie-et-nouvel-ordre-mondial-la-5g-et-la-grille-de-controle-planetaire-dean-henderson/#comments

https://resistance71.wordpress.com/2018/05/12/technologie-et-nouvel-ordre-mondial-les-antennes-4-et-5g-nanotechnologie-et-puce-rfid/

https://www.alterinfo.net/APPEL-INTERNATIONAL-demandant-l-arret-du-deploiement-de-la-5G-sur-terre-et-dans-l-espace-pour-empecher-le_a142932.html

 

Scientist 5G appeal (PDF): 230 scientifiques de 41 pays mettent en garde contre l’installation de la 5G et des grosses risques pour la santé publique que cela implique (13 septembre 2017)

 

Fragment douteux de l’histoire du mouvement sioniste dans la grande histoire de l’humanité… dans ses heures les plus sombres…

Posted in actualité, documentaire, pédagogie libération, politique et lobbyisme, politique et social, résistance politique, terrorisme d'état with tags , , , , , , , on 28 février 2019 by Résistance 71

 

Un accord douteux entre le mouvement sioniste et l’Allemagne nazie

 

Henry Laurens

 

26 février 2019

 

Source: http://www.ujfp.org/spip.php?article6974&lang=fr

 

À l’arrivée d’Adolf Hitler au pouvoir en janvier 1933, l’Allemagne est menacée par une campagne de boycott international. Pour tenter de la contrecarrer, le nouveau pouvoir va signer un accord avec le mouvement sioniste, qui survivra jusqu’à l’éclatement de la guerre en 1939. Et le sionisme sera le seul mouvement politique juif autorisé en Allemagne durant cette période.

Dès son origine à la fin du XIXe siècle, le mouvement sioniste se construisait contre deux ennemis, l’antisémitisme et l’assimilationnisme. Le second était considéré comme le plus dangereux à long terme puisqu’il aboutissait à une disparition progressive de l’identité juive par abandon du judaïsme, par mariages mixtes et éventuellement par conversion. Bien sûr, l’antisémitisme était honni quand il s’agissait d’actes de violence comme les terribles pogroms de l’empire russe, mais s’il se limitait à des faits d’opinion ou à des discriminations, il pouvait paradoxalement être vu comme positif, car il maintenait les juifs concernés dans leur identité spécifique.

Les premiers chefs du mouvement sioniste ont des relations plutôt bonnes avec les antisémites avoués, en tout cas en Europe de l’Ouest. Theodor Herzl1 fréquente à Paris des antisémites notoires, tandis que Chaim Weizmann2 joue constamment sur l’antisémitisme. Ainsi, lors de son premier entretien avec Lord Balfour, en décembre 1914 (avant que celui-ci entre au gouvernement britannique), il se déclare d’accord avec bien des points de vue des antisémites allemands : la tragédie est que les juifs allemands abandonnent le judaïsme sans être reconnus comme vraiment allemands par les autres Allemands. Durant toute son action politique, y compris dans les années 1920, il évoque le côté destructeur du judaïsme que seul le sionisme peut remettre sur la bonne voie.

Dans les premières décennies du mandat britannique sur la Palestine, les bâtisseurs du « foyer national juif » se heurtent à des difficultés presque insurmontables. L’émigration juive est conditionnée aux moyens financiers et ceux-ci sont insuffisants. On est fort loin de pouvoir espérer un jour constituer une majorité juive à même d’établir son État sur le pays. En 1929, la création de l’Agence juive qui associe au projet les juifs non sionistes permet d’espérer une amélioration de la situation financière, mais la crise mondiale entraîne plutôt un affaiblissement des contributions de la diaspora.

Il est difficile aujourd’hui d’aborder la question des juifs allemands sans avoir à l’esprit l’extermination de la seconde guerre mondiale. Ils étaient certes exposés à des formes plus ou moins ouvertes d’antisémitisme, avec des discriminations de fait dans la fonction publique, mais l’Allemagne restait un État de droit. Ils étaient particulièrement représentés dans les professions libérales et dans les milieux de la création culturelle. En ce qui concerne l’assimilation, dans les années qui précèdent 1933, la proportion de mariages avec des conjoints non juifs était supérieure à 33 %, plusieurs fois celle des juifs français « républicains » de la même période. Ceci combiné avec une faible natalité explique une stagnation, voire une diminution de la population juive par rapport aux dernières décennies du XIXe siècle (autour de 500 000 personnes). L’arrivée des juifs dit « étrangers » a compensé en partie ce déclin, mais on pouvait s’inquiéter du risque de voir la communauté juive disparaître par assimilation. Autour de 1930, on comptait approximativement une quarantaine de milliers de juifs convertis au christianisme et une centaine de milliers d’« étrangers ».

Depuis plusieurs décennies, les institutions communautaires combattent l’antisémitisme de différentes façons, tandis que les sionistes très minoritaires s’en abstiennent en concentrant l’essentiel de leur action sur l’émigration en Palestine, avec relativement peu d’effets (entre 1920 et 1932, 42 000 juifs quittent l’Allemagne dont seulement 3 000 pour la Palestine).

HITLER AU POUVOIR

La prise de pouvoir par les nazis en Allemagne à partir du 30 janvier 1933 constitue un terrible choc dans un monde déjà bien ébranlé par la crise mondiale. Les premiers actes de terreur du nouveau régime allemand visent en priorité non pas les juifs, mais les communistes pour qui les premiers camps de concentration sont ouverts. Les violences antijuives commencent en mars 1933. Les protestations internationales donnent ensuite prétexte à un boycott des commerces juifs. Les intellectuels juifs rejoignent les intellectuels de gauche dans l’exil.

Immédiatement se pose le problème des réactions internationales. Les dirigeants juifs allemands, y compris les sionistes, implorent les responsables juifs de l’extérieur de ne pas se lancer dans des actions hostiles à l’Allemagne, qui ne pourraient qu’aggraver la situation des juifs allemands. L’attitude est identique de la part de la direction du Foyer national qui envoie un télégramme à la chancellerie du Reich pour affirmer qu’aucun organisme sioniste n’avait appelé à un boycottage commercial de l’Allemagne. Néanmoins ces appels n’empêchent pas de fortes manifestations de protestation dans le monde, souvent de la part des anciens combattants juifs, alors que le boycott des commerçants juifs en Allemagne semble avoir été rapidement un échec.

Il n’en reste pas moins que les juifs sont chassés de la fonction publique et des fonctions juridiques ainsi que d’un grand nombre de professions. Beaucoup ont l’illusion de croire que c’est une crise temporaire et que tout rentrera dans l’ordre rapidement. Certains envisagent, comme les sionistes, une entente entre « nations » séparées. Après tout, ils considérent que les mariages mixtes sont bien plus dangereux que la persécution en cours.

BOYCOTT OU TRANSFERT

Les premières mesures antijuives provoquent une forte réaction internationale. La droite sioniste dite « révisionniste » milite particulièrement contre les actions des nazis tandis que les notables dans les pays occidentaux ne veulent pas créer de troubles. Ils espèrent une action diplomatique de leurs gouvernements.

Le mouvement de boycott des produits allemands vient plutôt de la « base ». Pour les nazis, il rappelle le terrible blocus de la première guerre mondiale et entre dans le cadre de leur vision complotiste d’une puissance juive mondiale. Au moment où la dévaluation du dollar affaiblit encore plus les échanges mondiaux, la crise de change frappe particulièrement l’Allemagne, lourdement endettée envers les États-Unis. La chute du crédit allemand ne permet plus d’emprunter pour pouvoir rembourser les emprunts précédents. Durant l’été 1933, les réserves de change ne couvrent qu’un mois d’importations alors que le régime nazi a refusé de suivre le Royaume-Uni et les États-Unis dans une politique de dévaluation. De surcroît, l’Allemagne a suspendu le paiement de ses dettes envers l’étranger, puis l’a repris partiellement. Or les importations sont vitales pour faire tourner la machine économique : l’agriculture est loin de fournir la totalité des besoins alimentaires, l’industrie a besoin de minerai de fer et les transports dépendent du pétrole et du latex venus de l’étranger.

L’une des solutions envisageables est de se passer de la monnaie en échangeant de la marchandise contre de la marchandise, ce qui implique un équilibre entre les importations et les exportations, procédé de plus en plus courant dans les années 1930.

Il est certain que le mouvement de boycott lancé au printemps 1933 a eu un impact sur les exportations allemandes déjà atteintes par les dévaluations des compétiteurs et la baisse de la demande mondiale. Dans ce contexte, un homme d’affaires audacieux, Sam Cohen, propose dès mars 1933 un accord de transfert : les juifs qui voudraient émigrer en Palestine pourraient mettre sous séquestre leurs biens en Allemagne et recevoir en compensation la contrepartie en marchandises allemandes. On obtiendrait des visas dits « capitalistes » conditionnés à l’importation d’un capital d’au moins 1000 livres sterling. Après un certain nombre de péripéties, il est rejoint dans ce projet par des cadres de l’Agence juive. L’accord est finalisé en août 1933. Il est entendu que le mouvement sioniste mettra tout son poids pour mettre fin au boycott. C’est ce qui se passera dans les faits. Le troc sera très approximatif, les émigrants perdant une part de leur capital qui devient de plus en plus importante à fur et à mesure que l’on se rapproche de 1939.

SEUL MOUVEMENT JUIF AUTORISÉ

Il y a incontestablement là une convergence d’intérêts entre le mouvement sioniste qui manque de capitaux et d’émigrants (l’ensemble est indissociable) et le nazisme qui veut une Allemagne vide de juifs. Cette dimension explique pourquoi l’accord de transfert fonctionnera pleinement jusqu’au début de la seconde guerre mondiale en septembre 1939. L’accord de troc sera élargi à l’ensemble de l’économie palestinienne, juive et arabe. L’Allemagne deviendra un importateur majeur d’agrumes palestiniens en échange des marchandises allemandes.

Il y aura ainsi durant toute cette période une relation de travail entre les sionistes et les nazis. Le sionisme sera le seul mouvement juif politique autorisé dans l’Allemagne nazie. L’immigration dite « capitaliste » permet par le mouvement économique induit d’obtenir des visas conditionnés par la capacité d’absorption qui ont bénéficié surtout à des juifs polonais. L’idée d’un sauvetage in extremis d’une population en danger de mort est une illusion rétrospective. La détérioration de la situation en Palestine à partir de l’été 1936 conduit à une forte réduction de l’émigration, mais le mouvement sioniste s’oppose fermement à la conclusion d’un accord équivalent de transfert de juifs dans d’autres pays. Pour les responsables sionistes, le transfert doit s’étaler sur une vingtaine d’années.

Environ 53 000 juifs allemands émigrent en Palestine, des gens jeunes pour la plupart ; 140 000 d’entre eux périront dans la Shoah, ce qui veut dire qu’au moins 300 000 ont pu se sauver par d’autres moyens.

DES POLÉMIQUES QUI DURENT

Pour réintégrer l’accord de transfert dans son contexte historique, il faut rappeler que la violence politique est endémique en Allemagne durant cette période. Il y a probablement plus de morts dus à des actes politiques de 1918 à 1932 que de 1933 à 1938. Aussi répugnant que le régime nazi puisse paraître, il n’a fait « que » quelques milliers de victimes jusqu’au déclenchement de la seconde guerre mondiale quand le stalinisme dans le même moment en faisait des millions. La rupture de 1933 est ainsi moins importante pour les contemporains que pour nous.

Les tentatives d’accommodement du sionisme avec le nazisme étaient de même nature que celle de l’Église catholique, qui a conclu un concordat, et celles des politiques d’apaisement des démocraties. La discussion sur l’efficacité du boycott confond deux éléments essentiels. Le boycott n’aurait pas en soi entravé la reprise économique intérieure allemande qui avait déjà commencé en 1932 et qui ensuite a été relayée par la politique de réarmement à outrance. C’est la thèse générale des défenseurs de l’accord dans l’historiographie actuelle. Elle ne prend pas en compte la question du change. Durant l’été 1934, la couverture des importations est tombée à une seule semaine : un mouvement de boycott en Amérique du Nord et en Europe éventuellement soutenu par les syndicats ouvriers constituait bien un risque majeur pour l’économie allemande. On ne peut pas aller plus loin dans le contre-factuel.

Il faut ajouter que dans la même période les milieux dirigeants sionistes évoquaient aussi un « transfert » d’au moins une partie de la population arabe en dehors de la Palestine.

À un moment où une école pseudo-historique évoque les relations entre le nazisme et les nationalistes arabes, qui sont pratiquement nulles dans les années 1930, il est bon de rappeler que c’est le mouvement sioniste qui a une relation de travail avec les nazis, y compris les SS. Il ne s’agit pas d’assimiler l’un à l’autre, mais de remettre les uns et les autres dans leurs cadres historiques.

HENRY LAURENS
Agrégé d’histoire et diplômé d’arabe littéraire de l’Institut national des langues et civilisations orientales… (suite)

Nouvel Ordre Mondial et ingérence politico-économique: Mieux connaître la maison mère des think tanks… Le Royal Institute of International Affairs (James Corbett)

Posted in actualité, altermondialisme, canada USA états coloniaux, colonialisme, documentaire, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, militantisme alternatif, N.O.M, néo-libéralisme et paupérisation, neoliberalisme et fascisme, pédagogie libération, politique et lobbyisme, politique et social, résistance politique, technologie et totalitarisme, terrorisme d'état, Union Europeenne et nouvel ordre mondial with tags , , , , , , , , , , , , , , , on 2 février 2019 by Résistance 71


Résistance au Nouvel Ordre Mondial

 

Connaître son ennemi: Le Royal Institute of International Affairs (RIIA)

 

James Corbett

 

19 janvier 2019

 

Source:

https://steemit.com/world/@corbettreport/know-your-enemy-the-royal-institute-of-international-affairs

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

Les lecteurs de cette colonne sauront déjà tout au sujet du Council on Foreign Relations ou CFR. L’influence du CFR sur l’agenda de la politique étrangère américaine était il n’y a pas si longtemps étiquetée comme une “théorie conspirationiste”. Mais, comme c’est le plus souvent le cas, la “théorie conspirationiste” devient simplement avec le temps un truisme de plus que les conspirateurs eux-mêmes tournent en dérision. Ce que vous ne savez peut-être pas en revanche est que le CFR est une succursale d’une organisation un peu plus ancienne et moins connue: le Royal Institute of International Affairs, ou RIIA. L’idée de la formation de ce groupe fut forgée durant une session informelle de la conférence pour la paix de Paris en 1919. L’Institut for créé l’année suivante, d’abord comme le British Institute of International Affairs, puis après avoir reçu une charte royale comme le Royal Institute of International Affairs.

Le groupe est devenu synonyme de Chatham House, son QG se situe sur St James Square à Londres et est  largement reconnu par les experts en politique étrangère comme le think tank ayant le plus d’influence au monde.

Dans les années suivant sa création, le RIIA a ouvert des succursales à travers le Commonwealth britannique et dans le monde, ceci inclut le CFR, né lui aussi en grande partie de cette réunion de Paris en 1919, puis vinrent l’Australian Institute of International Affairs, et les contreparties éponymes en Afrique du Sud, au Pakistan ainsi que le Canadian International Council, toutes des organisations similaires.

Officiellement, le RIIA, comme ses succursales, est une organisation à but non lucratif et non-gouvernementale (sic), qui promeut l’analyse des problèmes internationaux dans des sujets comme l’énergie (NdT: pétrole, pétrole + gaz…), les ressources et l’environnement, l’économie internationale, la sécurité internationale et le droit international. Tout comme pour ses succursales, la vaste majorité des publications du groupe est mise à la disposition du public gratuitement via leur site internet et leur journal, International Affairs. (bien entendu ce n’est pas en accès libre ni gratuit au sens d’une pizza gratuite. Vous aurez besoin d’un compte actif avec “Oxford Academic” si vous voulez avoir accès en ligne au contenu d’International Affairs comme cet article chauds les marrons chauds: « World politics 100 years after the Paris peace conference » by David Lloyd George’s great-granddaughter and former Rhodes Trustee Margaret MacMillan.)

L’organisation est financée par des partenaires, des patrons et la liste de ses membres se lit comme un véritable who’s who de la corporatocratie oligarchique, ces partenaires incluent: Chevron, AIG, Bloomberg, Toshiba, Morgan Stanley, Goldman Sachs, Lockheed Martin, Royal Dutch Shell, ExxonMobil et des douzaines d’autres entreprises, institutions et gouvernements étrangers. Chatham House attire de manière consistante un grand nombre de conférenciers très connus sur des sujets très nombreux, publiant des rapports qui définissent l’agenda politique, pas seulement pour la Grande-Bretagne, mais pour la plus grande partie du monde développé. Bien que la majorité de ses activités soient accessibles publiquement, le groupe conserve malgré tout certaines réunions politiques privées et c’est pour cela que l’association est la plus connue. Cette politique est connue sous le vocable de la règle de Chatham House qui stipule:

“Lorsqu’une réunion ou quelque soit d’autre se tient sous la règle de Chatham House, les participants sont libres d’utiliser les informations reçues librement, mais ne peuvent en aucun cas divulguer l’identité ni l’affiliation du conférencier, ni d’aucun autre participant, rien de cela ne dit être révélé.”

La règle est invoquée de manière ostentatoire afin d’encourager le débat sur des problèmes de contentieux, la théorie voulant que des personnes connues ne voudraient ou ne pourraient pas discuter leurs points de vues sur des sujets épineux, si leur identité et affiliation étaient connues publiquement. Quelques unes des réunions les plus secrètes critiquées à cet égard, comme la réunion annuelle du Club Bilderberg, adhèrent à la règle de Chatham House, invitant les accusations de réunions secrètes et d’influence occulte, cachée dans les agendas.

Quand on parle de groupe comme le RIIA, il est très difficile de balayer d’un revers de la main ces accusations.

Que le groupe publie son magazine International Affairs sous les auspices de l’université d’Oxford nous parle des racines historiques de ce think tank. Né des cendres de la première guerre mondiale, le RIIA fut créé par les mêmes personnes qui menèrent la conspiration de la première guerre mondiale. Ceux qui sont familiers avec mon travail sauront maintenant que la “grande Guerre” fut en partie fabriquée par une société secrète (pas si secrète que ça…), créée formellement en 1891 par Cecil Rhodes.

La société de Rhodes fut faite pour fonctionner sur ce que G. Edward Griffin a nommé “La formule Quigley” où une petite clique crée une plus grande organisation qu’ils peuplent de gens comme eux, des collaborateurs auxquels ils cachent les véritables buts et objectifs de la société. Par cette méthode, des groupes de centaines voire de milliers de personnes peuvent être dirigées vers des objectifs connus des seuls conspirateurs œuvrant au sein d’un petit groupe. Comme le dit G. Edward Griffin, le travail de Carroll Quigley (historien britannique), spécifiquement son ouvrage sur l’establishment anglo-américain, a alerté le public sur l’existence de ce groupe et de quelques uns de ces membres clefs comme Alfred Milner , Lord Esther, Lionel Curtis et Lord Lothian.

Pratiquement exclu des livres d’histoire aujourd’hui, Alfred Milner était un journaliste qui fut sorti de sa condition médiocre par Stead, qui en fit le rédacteur en chef adjoint à la Gazette Pall Mall. Stead et Rhodes usèrent de leur influence pour que Milner soit nommé haut-commissaire en Afrique du Sud en 1897, une position influente et très importante dans les années qui précédèrent la Guerre des Boers. Milner fut le mentor d’un groupe de jeunes avocats et administrateurs, essentiellement affiliés avec l’université d’Oxford qui prit le sobriquet de “garderie Alfred Milner”. Ces personnes devinrent parmi les figures es plus influentes dans le domaine des affaires étrangères au XXème siècle pour l’empire britannique, ce groupe incluait des gens comme Lord Lothian, Philip Henry Karr, Robert Henry Brand de la banque Lazard et Frères, le 1er baron de Tweedsmuir et Lionel Curtis, le fondateur reconnu du RIIA.

Dès sa formation, ce groupe eut pour intention d’être un moulin à paroles pour les leaders de l’establishment anglo-américain, pour décider et mettre en pratique leur agenda, qui pourrait être ensuite livré clef en main à n’importe quels politiciens qui seraient en fonction à ce moment précis, peu importait qui. Cette attitude élitiste envers le mode de gouvernement fut le moule dont tout découlerait dès le moment de la création du groupe. Comme le notent dans leur livre Jim MacGregor et Gerry Docherty  Prolonging the Agony: How the Anglo-American Establishment Deliberately Extended WWI:

“Ils [les membres de la société secrète de Cecil Rhodes] ont pris le groupe à succès de la Table Ronde et l’ont remodelé en ce Royal Institute of International Affairs. Étouffé dans un langage qui une fois décodé signifie qu’ils travailleront ensemble pour déterminer les futures directions d’un monde changeant très rapidement, Lionel Curtis fut l’avocat du fait que “la politique nationale devrait être forgée par une conception des intérêts de la société dans les grandes largeurs.” Par cela il voulait dire les intérêts de l’establishment anglo-américain. Il parla des établissements qui furent faits à Paris en résultat de l’opinion publique de plusieurs pays et exprima le fait q’il devait être établie une différence entre les “bonnes” opinions publiques et les “mauvaises”.

Avec une certitude qui fait froid dans le dos, il annonça que “la bonne opinion publique était essentiellement produite par un petit nombre de gens en contact réel avec les faits, personnes qui ont recherché les problèmes impliqués.” Il parla du besoin de “cultiver une opinion publique dans bien des pays du monde” et proposa la création “d’un think-tank de haut niveau strictement réservé, composé d’experts des délégations anglaise et américaine ayant la même vision, Un comité de sélection, entièrement dominé par des agents secrets de l’élite fut organisé pour éviter “une grande masse de membres incompétents”. Quelle quintessence de la pensée de la classe dominante britannique. Une nouvelle élite anglo-américaine à la participation dûment approuvée s’auto-sélectionna.”

Ces dernières années, le RIIA, le porte-parole le plus visible de l’héritage de cette société secrète, a été responsable de rapports expliquant pourquoi l’or n’est pas une alternative viable au système monétaire international en vigueur, d’une analyse sur l’élection iranienne de 2009 qui informa dans du monde sur “l’irrégularité” de cette élection, un éditorial controversif du ministre des affaires étrangères britannique implorant pour une militarisation du cyberspace et bien d’autres documents, publications, conférences et présentations influents.

Au bout du compte, ce qui est peut-être le plus intriguant pour ceux qui sont intéressés à examiner comment fonctionne le pouvoir dans la société n’est pas nécessairement l’origine secrète d’un groupe comme le RIIA, ni même la façon dont il a manipulé, façonné et contrôlé en catimini la politique étrangère britannique depuis des décennies ou comment il est parvenu à obtenir tant de pouvoir et d’influence sur le monde au travers de ses divers branches et organisations. En lieu et place, ce qui est véritablement fascinant au sujet de Chatham House est qu’elle est si ouverte.

Bon nombre de ses réunions et comptes-rendus sont publiquement disponibles. Ses membres associés et entrepreneuriaux sont publiés sur leur site internet. Son journal est ouvertement publié et rendu public. Son histoire, qui fut à une époque ceinte du voile du secret et du mystère, a été mise à nu depuis maintenant plus d’un demi-siècle. Et pourtant, malgré tout cela, on discute très rarement du RIIA comme d’un centre de pouvoir très important dans la société du XXIème siècle.

Dans un sens, peut-être est-ce un grand succès: cacher son énorme influence et son rôle incessant de direction de la géopolitique mondiale sans se cacher derrière le voile du secret comme le font les groupes Bilderberg et Skull and Bones et autres sociétés secrètes (NdT: comme aussi bien entendu la franc-maçonnerie), mais en se mettant lui même sous les feux de la rampe publics pour que cela paraissent tout ce qu’il y a de plus banal. On doit noter après tout, que c’est précisément la manière dont Cecil Rhodes envisageait le fonctionnement d’une telle organisation et l’existence continuelle, l’influence des idées, manifestées ouvertement par Chatham House, le CFR et leurs frères think-tanks dans le monde entier, pourrait servir servir d’exemple parfait sur le comment quelques unes des plus grosses sociétés secrètes au monde sont cachées en étant à la vue de tous.

 


Libérez l’esprit asservi

De la nouvelle patate Frankenstein aux apprentis sorciers du génome… Le cauchemar transgénique dont personne ne parle… ou presque

Posted in actualité, altermondialisme, écologie & climat, documentaire, militantisme alternatif, OGM et nécro-agriculure, résistance politique, santé, science et nouvel ordre mondial, sciences et technologies, technologie et totalitarisme, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , on 20 janvier 2019 by Résistance 71

Cette saloperie du cauchemar des OGM (Organismes Génétiquement Modifiés) est un outil eugéniste du Nouvel Ordre Mondial mis en place pour un empoisonnement planifié lent des populations. Les OGM ne sont ni plus ni moins que les agents artificiels de la mort programmée par les « élites » eugénistes psychopathes de quelques 6,5 milliards de personnes sur cette planète.
Pensez que les mêmes ordures qui mettent les OGM en place ont leurs mains et leur fric dans l’industrie chimique et pharmaceutique. Pour eux l’affaire est simple: rendre malades les populations avec leur merde agro-alimentaire transgénique et fournir les « médicaments » qui maintiendront en vie un certain temps ces gens (générant plus de profit) avant de les achever « pour le bien de l’humanité » bien entendu…
Les gourous de la pseudo-science ont écrit des bouquins expliquant le modus operandi. Tout est pas à pas mis en place pour nous éliminer. Ce que l’on appelle la « génétique » n’est que le nouveau nom de ce qui s’appelait auparavant l’eugénisme, conséquence mortifère du dogme pseudo-scientifique malthusien et du darwinisme-social.
La solution ? Comme pour tout: il suffit de dire NON !.. en masse
Le mouvement des Gilets Jaunes est un bon début mais ne sera pas suffisant… Il nous faut pousser la conscientisation plus loin, ensemble !

~ Résistance 71 ~

 


OGM = Eugénisme

 

Du nouveau sur les méfaits des OGMs

 

Santé Nature Innovation

 

18 janvier 2019

 

Texte reçu par courriel le 19 janvier 2019
Résistance 71

 

Chère lectrice, cher lecteur, 

La première génération de pommes de terre OGM a été approuvée par le Département de l’Agriculture des États-Unis en 2014 et est arrivée dans les magasins l’année suivante. En 2016, elle a été approuvée au Canada [1]. 

Cette pomme de terre s’appelle simplement la « White Russet » (rousse blanche en français) et elle bénéficie d’un superbe site Internet qui vante ses qualités [2]. 

Il y est dit que la White Russet représente « une grande avancée dans l’industrie de la pomme de terre ». 

En effet, la White Russet a été modifiée génétiquement pour rester blanche quand on la pèle ou qu’on la coupe. 

Ces pommes de terre forment moins de taches grisâtres lorsqu’elles reçoivent des chocs au moment des récoltes ou du transport. Selon le fabricant des semences, « cela réduit de 15 % les pertes lors de la récolte, réduisant les émissions de CO2, l’usage de pesticides et la consommation d’eau ». 

Tout semble donc aller pour le mieux dans le meilleur des mondes possible du côté de la patate. 

Sauf que Caius Rommens, l’inventeur de cette pomme de terre géniale et ancien chef d’équipe à Monsanto, vient de publier un livre brûlot, « La patate de Pandore : les pires OGMs », dans lequel il dénonce les dangers de cette pomme de terre et d’autres OGMs. Toutefois, à peine publié, ce livre a été retiré des librairies. Il n’est même plus disponible sur Amazon [3] !!!

« Nous pensions que l’essence de la vie était une molécule morte, l’ADN… »

Les « confessions » de ce chercheur semblent avoir dérangé certains intérêts en haut lieu. Voici quelques extraits que j’ai sélectionnés pour vous :

« Je faisais tester mes pommes de terre en serre ou dans les champs, mais je quittais rarement mon laboratoire pour aller sur place. En effet, je pensais que ma connaissance théorique des pommes de terre était suffisante pour améliorer les pommes de terre. C’était une de mes plus grandes erreurs… », commence-t-il. 

« Nous pensions que l’essence de la vie était une molécule morte, l’ADN, et que nous pouvions améliorer la vie en modifiant cette molécule en laboratoire… et qu’une simple modification génétique n’aurait que l’effet désiré. 

« Nous étions supposés comprendre l’ADN, et faire uniquement des modifications utiles sur le code génétique. Mais le fait est que nous en savions autant sur l’ADN que l’Américain moyen connaît la version en sanskrit du Bhagavad Gita.  

« Nous en savions juste assez pour être dangereux, en particulier si vous combinez notre ignorance avec nos préjugés et notre étroitesse d’esprit. Nous étions obsédés par les progrès de court terme (dans le laboratoire) au détriment des problèmes de long terme (dans les champs). 

« C’était le même type de pensée que celui qui a produit le DDT, les PCBs, l’agent Orange, hormone de croissance bovine recombinante, etc. Je crois qu’il est important que les gens comprennent combien les ingénieurs en génétique peuvent être ignorants, biaisés et se tromper. »

Les problèmes cachés de la pomme de terre OGM

Caius Rommins explique que les plants de ces pommes de terre OGM souffrent de stérilité et de nécrose, parce qu’ils sont dérivés de cellules somatiques, qui sont des cellules qui ne sont censées vivre qu’une saison. 

Ayant une très faible intégrité génétique, elles contiennent des centaines de mutations qui compromettent les rendements et la qualité des récoltes. 

Rommins affirme même qu’il s’est trompé sur la résistance de ces pommes de terre au brunissement. Selon lui, le fait que les pommes de terre s’abîment quand on les pèle ou les coupe est un phénomène naturel. Si on ne voit pas les tâches, c’est uniquement parce que le processus de coloration a été désactivé. 

Or, ce serait un gros problème parce que le composé qui provoque la coloration brune, la mélanine, est en réalité un agent protecteur qui empêche les agents pathogènes de pénétrer dans la chair d’une pomme de terre abimée. 

Ceci est dangereux car cette pomme de terre est justement promue dans les restaurants et les industries agro-alimentaires comme ayant l’avantage de pouvoir être pelée et coupée longtemps en avance, sans brunir. Cela veut dire qu’elles sont conservées très longtemps, augmentant le risque d’arriver contaminées dans les assiettes. 

Il continue en mettant en garde contre les dangers des modifications génétiques.

Les vrais dangers des interventions sur le génome

Vous avez peut-être entendu parler de la technologie CRISPR qui permet de modifier l’ADN. Cette technologie a permis de rendre la vue à des souris aveugles en corrigeant leur code génétique. 

Dans la presse grand public, la technologie CRISPR est présentée comme un système simple : l’ADN serait comme un ruban, et le chercheur utilisant CRISPR aurait comme une paire de ciseaux et du scotch lui permettant de découper ce ruban, ou pour en enlever un morceau, ou ajouter un bout de ruban. 

Mais la science montre que les choses ne fonctionnent tout simplement pas comme ça. Même les modifications mineures du code génétique peuvent provoquer des effets inattendus en cascade. 

Des chercheurs ont été examiner le code génétique complet des souris « guéries » grâce à la technologie CRISPR. 

Et ils ont repéré plus de 100 ajouts et suppressions supplémentaires de matériel génétique, ainsi que plus de 1500 mutations de nucléotides isolés [4]. 

Gènes modifiés, mutations : ces termes indiquent, évidemment, un risque de maladie génétique et de cancer. 

Cela n’empêche pas certains chercheurs de recourir à ces techniques sur l’être humain, avec tous les risques que cela comporte pour les bébés concernés, mais aussi sur tous leurs descendants qui se mélangeront au reste de la population [5]. 

 

La réversibilité de l’État ou l’Homo Domesticus de James C Scott

Posted in actualité, altermondialisme, économie, documentaire, pédagogie libération, politique et social, résistance politique, société des sociétés, technologie et totalitarisme, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , on 17 janvier 2019 by Résistance 71

Nous conseillons de lire cet ouvrage en entier. Nous en avons fait une traduction partielle l’an dernier, la voici pour se mettre l’eau à la bouche. Le livre de James C Scott est passionnant et nous explique que l’État n’est en rien irrémédiable et que notre évolution n’est pas linéaire, qu’on ne passe d’une période à une autre au cours des millénaires sans espoir de retour à ce qui a fonctionné dans le passé.

Notre rôle est de le comprendre et de l’adapter à notre réalité socio-politique actuelle pour enfin établir la Société des Sociétés émancipée et donc véritablement libre.

Notre version PDF de larges extraits de l’ouvrage de James C. Scott, anthropologue politique de l’université de Yale: « Contre le Grain, l’origine profonde des premiers états »: 2018

Autre ouvrage de James C. Scott en version PDF:

James_C_Scott_L’art_de_ne_pas_être_gouverné

~ Résistance 71 ~

Homo domesticus. Une histoire profonde des premiers États

 

lundi 14 janvier 2019, par Ernest London

James C. Scott

Homo domesticus
Une histoire profonde des premiers États

Traduit de l’anglais (États-Unis) par Marc Saint-Upéry

Préface de Jean-Paul Demoule

La Découverte, 2019

302 pages

À la recherche de l’origine des États antiques, James C. Scott, professeur de science politique et d’anthropologie, bouleverse les grands récits civilisationnels. Contrairement à bien des idées reçues, la domestication des plantes et des animaux n’a pas entraîné la fin du nomadisme ni engendré l’agriculture sédentaire. Et jusqu’il y a environ quatre siècles un tiers du globe était occupé par des chasseurs-cueilleurs tandis que la majorité de la population mondiale vivait « hors d’atteinte des entités étatiques et de leur appareil fiscal ».

La première domestication, celle du feu, est responsable de la première concentration de population. La construction de niche de biodiversité par le biais d’une horticulture assistée par le feu a permis de relocaliser la faune et la flore désirables à l’intérieur d’un cercle restreint autour des campements. La cuisson des aliments a externalisé une partie du processus de digestion. Entre 8000 et 6000 avant notre ère, Homo sapiens a commencé à planter toute la gamme des céréales et des légumineuses, à domestiquer des chèvres, des moutons, des porcs, des bovins, c’est-à-dire bien avant l’émergence de sociétés étatiques de type agraire. Les premiers grands établissements sédentaires sont apparus en zones humides et non en milieu aride comme l’affirme les récits traditionnels, dans des plaines alluviales à la lisière de plusieurs écosystèmes (Mésopotamie, vallée du Nil, fleuve Indus, baie de Hangzhou, lac Titicaca, site de Teotihuacán) reposant sur des modes de subsistance hautement diversifiés (sauvages, semi-apprivoisés et entièrement domestiqués) défiant toute forme de comptabilité centralisée. Des sous-groupes pouvaient se consacrer plus spécifiquement à une stratégie au sein d’une économie unifiée et des variations climatiques entraînaient mobilité et adaptation « technologique ». La sécurité alimentaire était donc incompatible avec une spécialisation étroite sur une seule forme de culture ou d’élevage, requérant qui plus est un travail intensif. L’agriculture de décrue fut la première à apparaître, n’impliquant que peu d’efforts humains.

Les plantes complètement domestiquées sont des « anomalies hyperspécialisées » puisque le cultivateur doit contre-sélectionner les traits sélectionnés à l’état sauvage (petite taille des graines, nombreux appendices, etc.). De même les animaux domestiqués échappent à de nombreuses pressions sélectives (prédation, rivalité alimentaire ou sexuelle) tout en étant soumis à de nouvelles contraintes, par exemple leur moins grande réactivité aux stimuli externes va entraîner une évolution comportementale et provoquer la sélection des plus dociles. On peut dire que l’espèce humaine elle-même a été domestiquée, enchaînée à un ensemble de routines. Les chasseurs-cueilleurs maîtrisaient une immense variété de techniques, fondées sur une connaissance encyclopédique conservée dans la mémoire collective et transmise par tradition orale. « Une fois qu’Homo sapiens a franchi le Rubicon de l’agriculture, notre espèce s’est retrouvée prisonnière d’une austère discipline monacale rythmée essentiellement par le tic-tac contraignant de l’horloge génétique d’une poignée d’espèces cultivées. » James C. Scott considère la révolution néolithique récente comme « un cas de déqualification massive », suscitant un appauvrissement du régime alimentaire, une contraction de l’espace vital.

Les humains se sont abstenus le plus longtemps possible de faire de l’agriculture et de l’élevage les pratiques de subsistance dominantes en raison des efforts qu’elles exigeaient. Ils ont peut-être été contraints d’essayer d’extraire plus de ressources de leur environnement, au prix d’efforts plus intense, à cause d’une pénurie de gros gibier.

La population mondiale en 10000 avant notre ère était sans doute de quatre millions de personnes. En 5000, elle avait augmenté de cinq millions. Au cours des cinq mille ans qui suivront, elle sera multipliée par vingt pour atteindre cent millions. La stagnation démographique du néolithique, contrastant avec le progrès apparent des techniques de subsistance, permet de supposer que cette période fut la plus meurtrière de l’histoire de l’humanité sur le plan épidémiologique. La sédentarisation créa des conditions de concentration démographique agissant comme de véritables « parcs d’engraissement » d’agents pathogènes affectant aussi bien les animaux, les plantes que les humains. Nombre de maladies infectieuses constituent un « effet civilisationnel » et un premier franchissement massif de la barrière des espèces par un groupe pathogène.

Le régime alimentaire céréalier, déficient en acides gras essentiels, inhibe l’assimilation du fer et affecte en premier lieu les femmes. Malgré une santé fragile, une mortalité infantile et maternelle élevée par rapport aux chasseurs-cueilleurs, les agriculteurs sédentaires connaissaient des taux de reproduction sans précédent, du fait de la combinaison d’une activité physique intense avec un régime riche en glucides, provoquant une puberté plus précoce, une ovulation plus régulière et une ménopause plus tardive.

Les populations sédentaires cultivant des céréales domestiquées, pratiquant le commerce par voie fluviale ou maritime, organisées en « complexe proto-urbain », étaient en place au néolithique, deux millénaires avant l’apparition des premiers États. Cette « plate-forme » pouvait alors être « capturée », « parasitée » pour constituer une solide base de pouvoir et de privilèges politiques. Un impôt sur les céréales, sans doute pas inférieur au cinquième de la récolte, fournissait une rente aux élites. « L’État archaïque était comme les aléas climatiques : une menace supplémentaire plus qu’un bienfaiteur. » Seules les céréales peuvent servir de base à l’impôt, de par leur visibilité, leur divisibilité, leur « évaluabilité », leur « stockabilité », leur transportabilité et leur « rationabilité ». Au détour d’une note, James C. Scott réfute l’hypothèse selon laquelle des élites bienveillantes ont créé l’État essentiellement pour défendre les stocks de céréales et affirme au contraire que « l’État est à l’origine un racket de protection mis en œuvre par une bande de voleurs qui l’a emporté sur les autres ». La majeure partie du monde et de sa population a longtemps existé en dehors du périmètre des premiers États céréaliers, qui n’occupaient que des niches écologiques étroites favorisant l’agriculture intensive, les plaines alluviales. Les populations non céréalières n’étaient pas isolées et autarciques mais s’adonnaient à l’échange et au commerce entre elles.

Nombre de villes de Basse-Mésopotamie du milieu du troisième millénaire avant notre ère, étaient entourées de murailles, indicateurs infaillibles de la présence d’une agriculture sédentaire et de stocks d’aliments. De même que les grandes murailles en Chine, ces murs d’enceinte étaient érigés autant dans un but défensif que dans le but de confiner les paysans contribuables et de les empêcher de se soustraire.

L’apparition des premiers systèmes scripturaux coïncide avec l’émergence des premiers États. Comme l’expliquait Proudhon, « être gouverné, c’est être, à chaque opération, à chaque transaction, à chaque mouvement, noté, enregistré, recensé, tarifé, timbré, toisé, coté, cotisé, patenté, licencié, autorisé, apostillé, admonesté, empêché, réformé, redressé, corrigé ». L’administration étatique s’occupait de l’inventaire des ressources disponibles, de statistiques et de l’uniformisation des monnaies et des unités de poids, de distance et de volume. En Mésopotamie l’écriture a été utilisée à des fins de comptabilité pendant cinq siècles avant de commencer à refléter les gloires civilisationnelles. Ces efforts de façonnage radical de la société ont entraîné la perte des États les plus ambitieux : la troisième dynastie d’Ur (vers 2100 avant J.-C.) ne dura qu’à peine un siècle et la fameuse dynastie Qin (221-206 avant J.-C.) seulement quinze ans. Les populations de la périphérie auraient rejeté l’usage de l’écriture, associée à l’État et à l’impôt.

La paysannerie ne produisait pas automatiquement un excédent susceptible d’être approprié par les élites non productrices et devaient être contraintes par le biais de travail forcé (corvées, réquisitions de céréales, servitude pour dettes, servage, asservissement collectif ou paiement d’un tribut, esclavage). L’État devait respecter un équilibre entre maximisation de l’excédent et risque de provoquer un exode massif. Les premiers codes juridiques témoignent des efforts en vue de décourager et punir l’immigration même si l’État archaïque n’avait pas les moyens d’empêcher un certain degré de déperdition démographique. Comme pour la sédentarité et la domestication des céréales, il n’a cependant fait que développer et consolider l’esclavage, pratiqué antérieurement par les peuples sans État. Égypte, Mésopotamie, Grèce, Sparte, Rome impériale, Chine, « sans esclavage, pas d’État ». L’asservissement des prisonniers de guerre constituait un prélèvement sauvage de main-d’œuvre immédiatement productive et compétente. Disposer d’un prolétariat corvéable épargnait aux sujets les travaux les plus dégradants et prévenait les tensions insurrectionnelles tout en satisfaisant les ambitions militaires et monumentales.

La disparition périodique de la plupart de ces entités politiques était « surdéterminée » en raison de leur dépendance à une seule récolte annuelle d’une ou deux céréales de base, de la concentration démographique qui rendait la population et le bétail vulnérables aux maladies infectieuses. La vaste expansion de la sphère commerciale eut pour effet d’étendre le domaine des maladies transmissibles. L’appétit dévorant de bois des États archaïques pour le chauffage, la cuisson et la construction est responsable de la déforestation et de la salinisation des sols. Des conflits incessants et la rivalité autour du contrôle de la main-d’œuvre locale ont également contribué à la fragilité des premiers États. Ce que l’histoire interprète comme un « effondrement » pouvait aussi être provoqué par une fuite des sujets de la région centrale et vécu comme une émancipation. James C. Scott conteste le préjugé selon lequel « la concentration de la population au cœur des centres étatiques constituerait une grande conquête de la civilisation, tandis que la décentralisation à travers des unités politiques de taille inférieure traduirait une rupture ou un échec de l’ordre politique ». De même, les « âges sombres » qui suivaient, peuvent être interprétés comme des moments de résistance, de retours à des économies mixtes, plus à même de composer avec son environnement, préservé des effets négatifs de la concentration et des fardeaux imposés par l’État.

Jusqu’en 1600 de notre ère, en dehors de quelques centres étatiques, la population mondiale occupaient en majorité des territoires non gouvernés, constituant soit des « barbares », c’est-à-dire des « populations pastorales hostiles qui constituaient une menace militaire » pour l’État, soit des « sauvages », impropres à servir de matière première à la civilisation. La menace des barbares limitait la croissance des États et ceux-ci constituaient des cibles de pillages et de prélèvement de tribut. James C. Scott considère la période qui s’étend entre l’émergence initiale de l’État jusqu’à sa conquête de l’hégémonie sur les peuples sans État, comme une sorte d’« âge d’or des barbares ». Les notions de tribu ou de peuple sont des « fictions administratives » inventées en tant qu’instrument de domination, pour désigner des réfugiés politiques ou économiques ayant fui vers la périphérie. « Avec le recul, on peut percevoir les relations entre les barbares et l’État comme une compétition pour le droit de s’approprier l’excédent du module sédentaire “céréales/main-d’œuvre”. » Si les chasseurs-cueilleurs itinérants grappillaient quelques miettes de la richesse étatique, de grandes confédérations politiques, notamment les peuple équestres, véritables « proto-États » ou « empires fantômes » comme l’État itinérant de Gengis Khan ou l’Empire comanche, constituaient des concurrents redoutables. Les milices barbares, en reconstituant les réserves de main-d’œuvre de l’État et en mettant leur savoir-faire militaire au service de sa protection et de son expansion, ont creusé leur propre tombe.

Dans la continuité de Pierre Clastres et ouvrant la voie aux recherches de David Graeber, James C. Scott contribue à mettre à mal les récits civilisationnels dominants. Avec cette étude, il démontre que l’apparition de l’État est une anomalie et une contrainte, présentant plus d’inconvénients que d’avantages, raison pour laquelle ses sujets le fuyaient. Comprendre la véritable origine de l’État c’est découvrir qu’une tout autre voie était possible et sans doute encore aujourd’hui.

Ernest London,

le bibliothécaire-armurier

Bibliothèque Fahrenheit 451

10 janvier 2019.

= = =

Lectures complémentaires:

James_C_Scott_L’art_de_ne_pas_être_gouverné

Marshall-Sahlins-La-nature-humaine-une-illusion-occidentale-2008

Manifeste pour la Société des Sociétés

David Graber Fragments Anthropologiques pour Changer l’histoire de l’humanité

Entraide_Facteur_de_L’evolution_Kropotkine

40ans_Hommage_Pierre_Clastres

Paulo_Freire_La_pedagogie_des_opprimes

 


L’État, anomalie sociale contre-nature

Resistance politique: Qui est Emmanuel Macron ?

Posted in actualité, altermondialisme, économie, documentaire, gilets jaunes, guerres imperialistes, ingérence et etats-unis, militantisme alternatif, N.O.M, néo-libéralisme et paupérisation, neoliberalisme et fascisme, politique et lobbyisme, politique et social, politique française, résistance politique, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , , , , on 12 décembre 2018 by Résistance 71

Comme d’habitude, fiche de recherche très intéressante de Meyssan sur Macron. On se rappelle de son excellente fiche sur Sarkozy avant cela incluant le système de cooptation au sein de ce qu’on appelle « l’état profond ».
Néanmoins il convient de noter une chose en recherchant un peu plus profondément sur les gens invoqués que tous font partis du même sérail à la convergence d’intérêt évidente. Macron le « Rothschild boy » n’est pas anecdotique, car même s’il s’avère que la relation avec Henry Kravis soit importante en effet, Henry Kravis lui-même, fondateur de KKR pour Kohlberg, Kravis, Roberts est le cousin au premier degré de Roberts. Kravis vient de Goldman Sachs, liée aux Rockefeller, Kohlberg et Roberts viennent de Bear Stearns, requins de la finance qui implosa en 2008, rachetée par JP Morgan (intérêts Rockefeller, représentant les Rothschild aux Etats-Unis). Henry Kravis est le vice-chairman de la Rockefeller University et sa fondation (exonérée d’impôts bien entendu…) y a investi plus de 100 millions de dollars… Les Rockefeller sont le bras des Rothschild aux Etats-Unis.

Voir sur ce blog l’article le plus lu depuis sa création en 2010: « Les huit familles du cartel banquier transnational »

Bref tout ce « joli monde » se serre les coudes pour piller toujours plus avant le monde et placer leurs pions sur l’échiquier géopolitique du crime organisé. Alors, Macron un « Kravis boy » ? Oui, mais aussi un « Rockefeller boy » et donc un « Rothschild boy », employé en bon larbin par la famille Rothschild, la boucle est bouclée. Un  larbin est un larbin, et ceci existera tant que nous laisserons la structure de la société le permettre. Pourquoi vouloir retirer la pression des Rothschild comme s’ils n’avaient rien à voir avec tout ça ?… Même s’il peut y avoir quelques rivalités financières conjoncturelles, les grandes familles de la mafia financière demeurent comme cul et chemise… Convergence d’intérêts oblige. Et leurs intérêts sont radicalement différents des nôtres.
Tout cela n’est en rien inéluctable, ce n’est qu’une création humaine. Ce qui est fait peut être défait, suffit de voir, comprendre et agir.
Analyser le monde, en comprendre sa réalité et agir sur cette réalité pour le transformer dans les sens du bien commun, ensemble, par delà les antagonismes induits et dans l’harmonie de notre complémentarité organique, telle sera la société des sociétés à venir, le mouvement des Gilets Jaunes n’est que le début du chemin.

~ Résistance 71 ~

Mise à jour de 12/12 à 10h35:

La fusillade de Strasbourg est-elle une opération Gladio 2.0, c’est à dire l’OTAN (Organisation Terroriste de l’Atlantique Nord) volerait-elle au secours de son « soldat Macron » ? Auquel cas, l’analyse de Meyssan prend une dimension intéressante…

 

 

Envers qui Emmanuel Macron est-il débiteur ?

 

Thierry Meyssan

 

11 décembre 2018

 

url de l’article original: http://www.voltairenet.org/article204276.html

 

On présente souvent le président Macron comme un Rothschild Boy. C’est exact, mais c’est accessoire. Thierry Meyssan montre qu’il doit sa campagne électorale principalement à Henry Kravis, le patron d’une des plus grandes sociétés financières globales, et à l’Otan ; une lourde dette qui pèse aujourd’hui sur la solution de la crise des Gilets jaunes.

Emmanuel Macron ne se destinait pas à la politique. Jeune homme, il espérait devenir philosophe, puis haut-fonctionnaire, puis banquier d’affaire. Pour arriver à ses fins, il fréquenta les bonnes fées de l’Oncle Sam : la French-American Foundation et le German Marshall Fund of the United States.

C’est dans ce cadre, qu’il a rencontré Henry et Marie-Josée Kravis, dans leur résidence de Park Avenue, à New York [1]. Les Kravis, soutiens indéfectibles du Parti républicain US, comptent parmi les grandes fortunes mondiales qui font la politique hors du champ des caméras. Leur société, KKR, est avec Blackstone et le Carlyle Group, l’un des principaux fonds d’investissement dans le monde.

« La curiosité d’Emmanuel pour la can do attitude, cette capacité à se dire que si l’on veut on peut, était fascinante. Mais il a une volonté de savoir, de comprendre ce qui marche sans pour autant l’imiter ou le copier qui le fait rester très français », déclare aujourd’hui Marie-Josée Drouin (Madame Kravis) [2].

Muni de la double recommandation des Kravis et de Jean-Pierre Jouyet [3], il intègre le cercle fermé de l’équipe de campagne de François Hollande. Dans un e-mail adressé à la secrétaire d’État US, Hillary Clinton, le directeur de la planification politique Jake Sullivan, décrit les quatre principaux membres de l’équipe de campagne du candidat socialiste, dont l’inconnu Emmanuel Macron. Il précise qu’il devrait devenir le Directeur général du Trésor (« the top civil servant at the Finance Ministry ») [4].

Cependant lorsque François Hollande est élu, Emmanuel Macron devient l’adjoint du secrétaire général de l’Élysée, une fonction plus politique. Il semble qu’il ambitionnait de succéder à Jean-Pierre Jouyet comme directeur de la Caisse des dépôts et consignations, poste qui échut en mai 2014 au secrétaire général de l’Élysée. Il est invité, quelques jours plus tard, au Club de Bilderberg sur proposition des époux Kravis. Il y fera une violente intervention dans un anglais parfait contre son patron, François Hollande. De retour à Paris, il démissionne de son cabinet.

Les époux Kravis sont parmi les principaux piliers du Bilderberg, dont Marie-Josée Drouin-Kravis est administratrice. Contrairement à une idée répandue, le Bilderberg n’est pas un lieu de décision. Ses archives attestent qu’il a été créé par la CIA et le MI6, puis est devenu un organe d’influence de l’Otan qui en assure directement la sécurité [5]. L’intervention de Macron ayant été bien reçue, il devient un des hommes de l’Otan en France.

Ayant quitté la politique, il ne souhaite plus y revenir. Il explique à maintes reprises à son entourage qu’il entend devenir professeur d’université. Avec l’aide de l’essayiste Alain Minc (adoubé en 2008 au Bilderberg), il obtient un poste à l’université de Berlin et un autre à la London School of Economics, mais ne parvient pas à être embauché à Harvard.

Pourtant, en août 2014 —trois mois après avoir « quitté la politique »—, il est nommé par François Hollande sur proposition de Jean-Pierre Jouyet (adoubé en 2009 au Bilderberg), ministre de l’Économie, de l’Industrie et du Numérique.

Dans un livre paru en 2018, François Hollande assure que ce choix était son idée [6]. C’est possible, mais cela suppose qu’il n’a pas été informé de l’intervention de Macron au Bilderberg. Or, une de ses ministres et amie, Fleur Pellerin y avait également été invitée.

En décembre 2014, Henry Kravis créé sa propre agence de Renseignement, le KKR Global Institute. Il nomme à sa tête l’ancien directeur de la CIA, le général David Petraeus. Celui-ci va poursuivre avec les moyens privés de Kravis (le fonds de placement KKR) —et sans en référer au Congrès— l’opération « Timber Sycamore » que le président Barack Obama avait initiée. C’est le plus important trafic d’armes de l’Histoire impliquant au moins 17 États et représentant plusieurs dizaines de milliers de tonnes d’armes pour plusieurs milliards de dollars [7]. À ce titre, Kravis et Petraeus sont les principaux fournisseurs de Daesh [8].

Le président du Bilderberg, le Français Henri de Castries, invite le député-maire du Havre, Édouard Philippe à la réunion annuelle, qui se tient cette fois en juin 2015 en Autriche. Il sera à nouveau invité, en Allemagne cette fois, en mai 2016. Lors de la campagne présidentielle en France, Henri de Castries et Édouard Philippe seront des soutiens de François Fillon. Ils le laisseront tomber dès que Jean-Pierre Jouyet [9] aura fourni au Canard enchaîné les documents financiers réunis par l’Inspection des finances sur les emplois douteux de Madame Fillon [10]. Ils se rallieront alors à Emmanuel Macron.

En avril 2016, Emmanuel Macron fonde sa formation politique, En Marche !, dont le marketing est calqué sur Kadima !, le parti prétendument ni-droite ni-gauche d’Ariel Sharon. Son programme, quant à lui, décline les notes de l’OCDE [11] et celles de l’Institut Montaigne, dont Henri de Castries est le président. C’est d’ailleurs dans les locaux de l’Institut qu’il est créé. Mais Castries fait croire à Fillon qu’il ne soutient pas Macron et que c’est pure coïncidence. Il continuera d’ailleurs à lui faire croire durant des mois qu’il est prêt à devenir son Premier ministre.

Initialement, le financement d’En Marche ! n’est pas contrôlé. C’est une simple association qui peut recevoir des dons de l’étranger. Le nom des donateurs n’est pas transmis au fisc. L’archi-milliardaire Henry Kravis est de ceux-là.

Durant sa campagne, Emmanuel Macron rencontre régulièrement l’ancien président du FMI, Dominique Strauss-Kahn (« DSK »). Ces séances de travail seront niées jusqu’à ce qu’elles soient révélées par Le Parisien, bien plus tard, le temps que son image de pervers sexuel se soit atténuée. DSK (adoubé par le Bilderberg en 2000) apporte à la fois le soutien de la haute-fonction publique et celui du patronat français ; l’alliance sociologique qui avait porté à bout de bras le régime collaborationniste de Philippe Pétain et qui s’est reformée dans les années 80 autour de la Fondation Saint-Simon.

En juin 2018, le ministre de l’Éducation nationale et de la Jeunesse, Jean-Michel Blanquer est invité sur proposition d’Henri de Castries à la réunion annuelle du Bilderberg, qui se tient cette fois en Italie. Ce juriste, spécialiste de droit constitutionnel, a toujours lié la science politique et la pédagogie. Il a été l’un des trois directeurs centraux du ministère de l’Éducation, puis directeur de la prestigieuse École supérieure des sciences économiques et commerciales (ESSEC). Il connaissait depuis longtemps Castries qu’il a fréquenté au sein de l’Institut Montaigne.

Lorsque la crise des Gilets jaunes débute en France [12], il est rapidement évident que le problème est profond et ne pourra pas être résolu sans remettre en cause la globalisation financière, ce que le président Macron ne peut pas faire. Durant sa campagne électorale, il avait surpris ses donateurs lors d’un dîner à New York en faisant le procès de financiarisation de l’économie. C’était de la rhétorique électorale. Il avait été repris par les Kravis : la financiarisation, c’est ce qui autorise les « achats à effet de levier » (leveraged buy-out) qui leur ont permis de devenir ce qu’ils sont.

Il convient donc que face aux Gilets jaunes, le président Macron sacrifie son Premier ministre en victime expiatoire lors des prochaines élections (les européennes de mai 2019 qui seront à coup sûr perdues). Mais, outre qu’il lui faut tenir cinq mois encore, par qui le remplacer ? Lorsque l’on doit le financement de sa campagne électorale et le choix de son Premier ministre à l’Otan, il n’est pas pensable de le remplacer sans en référer à l’Alliance. Le candidat idéal à cette fonction serait donc Jean-Michel Blanquer.

[1] Cette rencontre s’est probablement tenue en 2007. Par la suite, Emmanuel Macron a systématiquement rendu visite aux Kravis lors de ses déplacements aux États-Unis, tandis qu’Henry Kravis le recevait dans ses bureaux de l’avenue Montaigne lorsqu’il venait à Paris.

[2] « Quand Emmanuel Macron découvrait l’Amérique à 29 ans », François Clemenceau, Le Journal du Dimanche, 22 avril 2018.

[3] Jean-Pierre Jouyet est un ami personnel de François Hollande et de Nicolas Sarkozy. Il a dirigé l’Inspection générale des Finances de 2005 à 2007. Il était alors le supérieur hiérarchique d’Emmanuel Macron.

[4] « Hollande Team », e-mail by Jake Sullivan, May 10, 2012. Source : Wikileaks.

[5] « Ce que vous ignorez sur le Groupe de Bilderberg », par Thierry Meyssan, Komsomolskaïa Pravda (Russie), Réseau Voltaire, 9 avril 2011.

[6] Les leçons du pouvoir, François Hollande, Stock, 2018.

[7] « Des milliards de dollars d’armes contre la Syrie », par Thierry Meyssan, Réseau Voltaire, 18 juillet 2017.

[8] « Saisir des transnationales pour reconstruire la Syrie ? », par Thierry Meyssan, Réseau Voltaire, 14 août 2018.

[9] Jean-Pierre Jouyet est resté ami avec Henri de Castries à la fin de leurs études à l’École nationale d’Administration (ENA, Promotion Voltaire). C’est là qu’ils ont fait la connaissance de François Hollande.

[10] Contrairement à la version officielle, les informations du Canard enchaîné ne sont pas le fruit d’une investigation journalistique. La totalité du dossier a été fournie en une seule fois à l’hebdomadaire par Jean-Pierre Jouyet en violation du secret fiscal.

[11] L’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) est un des deux organismes issus du Plan Marshall. L’autre, c’est l’Otan.

[12] « Comment l’Occident dévore ses enfants », par Thierry Meyssan, Réseau Voltaire, 4 décembre 2018.

 


Etienne de la Boétie 1548