Archive pour kaianerekowa grande loi de la paix

Génocide au Canada : la programmation institutionnelle du nettoyage ethnique, des « réserves » aux pensionnats camps de la mort (Mohawk Nation News)

Posted in actualité, altermondialisme, canada USA états coloniaux, colonialisme, documentaire, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, militantisme alternatif, neoliberalisme et fascisme, pédagogie libération, politique et lobbyisme, politique et social, résistance politique, société des sociétés, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , on 6 juin 2021 by Résistance 71

LeCri_Canadagenocide
Police montée dans sa routinière fonction génocidaire…

« Le boulot des ‘Mounties’ [de la GRC] fut de nettoyer les plaines et les prairies des peuples indigènes. Au bout du compte, ils déplacèrent les peuples indigènes vers des ‘réserves’, ce de gré ou de force. »
~ Steve Hewitt, professeur d’histoire, université de Birmingham, auteur de 3 ouvrages sur l’histoire de la Gendarmerie Royale du Canada ou « Police Montée » ~

« La GRC fut créée afin de contrôler les peuples indigènes. » ~Jane Gerster, Global News Canada, 15 juin 2019 ~

Le massacre de masse des enfants indigènes par le Canada

Mohawk Nation News

2 juin 2021

url de l’article original :
https://mohawknationnews.com/blog/2021/06/01/canadas-mass-murder-of-indigenous-children-audio/

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

Nous parlons pour ceux qui ne le peuvent pas, ceux du passé, du présent et du futur, le peuple originel de l’Île de la Grande Tortue, du début des temps à la fin des temps. La nature / création, nous a mis ici sur cette planète pour agir comme gardiens et comme agents d’entretien et non pas comme propriétaires. Aucune partie de l’Île de la Grande Tortue ne peut être achetée, accaparée ou vendue à quiconque. Elle appartient aux non-nés. Chaque onkwehonweh (membre du peuple natif) est le seul souverain responsable de tout le territoire de l’Île de la Grande Tortue. Le Canada ou les Etats-Unis (NdT: ou le Mexique ou toute autre entité politique coloniale sur le continent) n’ont aucun titre valide de quelque propriété que ce soit de quelque partie que ce soit de cette terre.

Si des entreprises (coloniales) privées comme le sont le Canada et les Etats-Unis (NdT: et tous les “états” du continent américain, nord et sud) n’arrêtent pas de faire la guerre, ils vont continuer d’essayer d’exterminer nos enfants et nous ! Le charnier contenant les restes de 215 enfants indigènes, certains aussi jeunes que 3 ans, a été découvert le 28 mai 2021 derrière ce “camp de la mort” connu, que fut le pensionnat pour Indiens de Kamloops en Colombie Britannique. Les leaders de l’entreprise coloniale comme Trudeau, Biden et autres sont responsables. Ils ne peuvent en rien négocier leur chemin hors de ces crimes prémédités ! Ils doivent être tenus pour responsables par un tribunal criminel impartial et devant l’opinion publique mondiale. Des excuses verbales sont absolument inacceptables ! Ils ne peuvent pas acheter le pardon avec des réparations financières en provenance de notre propre fond fiduciaire indien !

Trudeau admet qu’ils ont tort et qu’ils sont coupables, que ces assassins vont être réhabilités par leur processus de réconciliation. NON ! Vous devez être jugés par la loi de la terre, Kaianerekowa, la Grande Loi de la Paix et Teiohateh, le Wampum Deux Rangées, qui ont été mis en place depuis l’origine.

L’occident et ses bénéficiaires parlent de paix tant qu’ils ne perdent rien de ce qu’ils ont volé.

Il a été prouvé qu’ils ont assassiné nos peuples. Ils ont ouvertement admis leurs atrocités en parlant pour leurs gouvernements et le peuple qu’ils représentent. Nous sommes ici depuis des temps immémoriaux. Il n’y a aucun statut de limite sous leur loi ou les nôtres. (NdT: en fait si… il en existe dans la loi coloniale fondée et édictée sur la doctrine chrétienne de la découverte et les bulles pontificales Dum Versitas, 1452, Romanus Pontifex, 1455 et Inter Caetera, 1493…)

S’ils ne quittent pas immédiatement l’Île de la Grande Tortue et pour toujours, ils doivent dissoudre [l’entité coloniale] Canada ce qui automatiquement dissoudra la législature, le judiciaire et l’exécutif. La règle vient des peuples originels de la terre. Pour le génocide qu’ils ont commis et en accord avec Kaianerekowa, les gouvernements (coloniaux) du Canada et des Etats-Unis devraient être annihilés. Les étrangers étaient les bienvenus comme visiteurs et comme invités. Ils ont commis le pire des maux. Ils ne sont pas les bienvenus ici.

purification

Ils doivent être traînés devant la Cour International de Justice de La Haye bien que les USA ne soient pas signataires du traité l’ayant mis en place, ils peuvent néanmoins y être poursuivis pour crimes contre l’humanité. Des entreprises privées (coloniales) se faisant passer pour des pays ne sont en rien des “gouvernements”. Elles ne sont que des entreprises commerciales coloniales qui glorifient la guerre.

Pour ce génocide nous concernant, ils sont aussi coupables que l’étaient les nazis qui furent condamnés à Nüremberg après la seconde guerre mondiale. Quelle aurait été la réaction si tous ces enfants assassinés avaient été blancs ? Les colons avaient besoin d’aide pour travailler les fermes établies sur nos terres volées. Beaucoup d’enfants blancs y furent menés pour y être des servants. Ils étaient tous blancs et c’était facile pour eux de se sauver. Les esclaves noirs eux étaient facilement reconnaissables.

Quoi qu’il en soit, ils ont travaillé ensemble pour voler les richesses de l’Île de la Tortue tout en nous génocidant. Ce fut une exécution horrible et méthodique de nos enfants. Les gouvernements ont tous les documents sur leurs victimes. L’agenda caché était d’amener le plus possible d’enfants dans les pensionnats, de les tuer, de ne pas rapporter les morts et de continuer à collecter l’argent pour “l’entretien” de centaines et centaines d’enfants indiens, de fait déjà morts. Leurs assassinats furent tenus secrets. Ils les ont juste tués et leur ont donné des noms de blancs pour leurs archives.

Les sauvages enseignants psychopathes étaient les escadrons de la mort. La Gendarmerie Royale du Canada (GRC / RCMP) kidnappait les enfants, les amenait dans les pensionnats et les délivrait pour qu’ils servent de cobayes à des expériences. L’Institut Smithsonien de Washington DC a plus d’ossements indiens en archives que d’Indiens vivant aujourd’hui. Ce fut une atrocité perpétrée par des humains sur des humains, par des adultes sadiques contre des enfants et des nourrissons innocents. Plus de 150 millions de natifs du continent des Amériques furent exterminés, décimés, emprisonnés et/ou torturés dans ce qui constitue le plus grand holocauste de l’histoire de l’humanité !

Les Etats-Unis se vantent au sujet des armes qu’ils fabriquent pour maintenir leur puissance impérialiste et ont des “laboratoires de guerre” dans des universités comme dans celle de McGill à Montréal au Québec afin de mettre au point des armes de destruction massive. C’est la définition même du mal.

Quelle raison avaient le Canada et les Etats-Unis pour assassiner ces enfants ? Nous étions un obstacle à leur vol total de l’Île de la Grande Tortue. Ils ont essayé de tous nous exterminer ainsi personne ne pourrait clamer souveraineté sur la terre à part eux. Il n’y aurait alors plus personne pour les exposer et exposer leurs crimes. Mais nous avons survécu aux pires de ces atrocités. Nous savons ce qu’est l’horreur. Les Etats-Unis et le Canada continuent à ce jour de vouloir tuer tous les témoins oculaires de ces crimes, mais ils ont échoué. En résultat, le monde sait maintenant quelles crimes et atrocités ont été commis. Si le génocide planifié par les Etats-Unis et le Canada avait réussi, toutes ces horribles atrocités auraient été définitivement cachées au monde pour toujours.

Un tel génocide est incompréhensible à un esprit rationnel. Un “désolé” et une poignée de dollars ne veulent rien dire. Les enfants ont supplié pour de l’aide. Ils ont pleuré, hurlé. Certains se sont enfuis. La plupart son morts de faim. Ils désobéirent. Ils refusèrent d’accepter les ordres. Ils furent menacés par les religieux et autres. Notre nature profonde est de lutter pour la survie. Le Canada et les Etats-Unis ont commis des crimes si calculés et si dévastateurs. Les peuples du monde ne peuvent pas les ignorer. Le Canada a même développé les stratégies d’holocauste et d’apartheid qui furent utilisées par les nazis, l’Afrique du Sud et Israël.

Rappelez-vous qu’il n’y a aucune limite de statut sous Kaianerekowa et les lois corporatrices privées édifiant les pays. Le 1% a créé les entreprises coloniales comme une fiction pour remplacer les humains et éviter toute responsabilité dans les maux et crimes commis. Pour voler l’Île de la Grande Tortue, ils devaient nous anéantir. La corporation (coloniale, œuvrant pour la “couronne” / City de Londres) de l’entité du gouvernement du Canada est terminée, rincée et doit être dissoute.

Le premier ministre Trudeau a été sommé de faire baisser les drapeaux à mi-mât, admettant ainsi leurs crimes horribles. Quoi qu’il en soit, tous ces gens doivent quitter l’Île de la Grande Tortue immédiatement.

= = =

5 textes pour comprendre et éradiquer le colonialisme

« Païens en terre promise, décoder la doctrine chrétienne de la découverte », Steven Newcomb, 2008

« Comprendre le système de l’oppression coloniale par mieux le démonter », Steven Newcomb

« Comprendre le système de l’oppression coloniale pour mieux le démonter », Peter d’Errico

« Effondrer le colonialisme », Résistance 71

« Nous sommes tous des colonisés ! », Résistance 71

SlogBD5

Lasagnemohawk
Force coloniale vs Force de la Nature
(photo Oka 1990)

Effondrer le colonialisme en suivant la nature des choses (Mohawk Nation News)

Posted in actualité, altermondialisme, canada USA états coloniaux, colonialisme, crise mondiale, France et colonialisme, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, militantisme alternatif, pédagogie libération, politique et lobbyisme, politique et social, résistance politique, société des sociétés, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , , , , , , , on 9 novembre 2020 by Résistance 71

 

 

Sa’oiera, aller dans le sens de la Nature

 

Mohawk Nation News

 

31 octobre 2020

 

url de l’article original:
http://mohawknationnews.com/blog/2020/11/01/sa-oiera-moving-same-direction-as-nature/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

Ohenton kariwatekwen: Ces mots  de remerciement sont dits à chaque rassemblement de nos gens.L’orateur remercie tout ce qui aide la vie humaine, les arbres, l’eau, les vents, etc et la puissance qui les produit ; ils expriment leur gratitude à la terre où les hommes vivent, aux ruisseaux, rivières, réservoirs et lacs, au maïs et aux fruits, aux herbes médicinales, aux animaux qui servent de nourriture et qui donnent leur peaux et fourrures pour l’habillement, aux tonnerres ; au soleil, ce puissant guerrier, à la lune qui aide toute vie femelle ; à tous les messagers de la création/nature qui fournissent santé et vie.

Le message :

Notre grand enseignant, Dekanawida avait pour mission la paix dans le monde. Au niveau le plus profond, nous, les peuples de l’Île de la Grande Tortue, onkwehonweh, véritables peuples naturels du continent, sommes un coprs, ue énergie, un esprit. Dekanawida (NdT: qui était un Huron), a expliqué la démocratie aux ierokwa (iroquois), qui l’écoutèrent. Il nous demanda d’aider chaque individu dans le monde à comprendre te-ia-ta-te-wen-nio, notre souveraineté. Il expliqua que nous avions tous l’énergie de la nature dans nos esprits qui nous donne le pouvoir d’être créateur, d’amener la paix à tout le monde.

Les Européens ont coopté et corrompu cette philosophie et l’ont reconfiguré afin de conquérir le monde. Ils étudièrent Kaianerekowa, la Grande Loi de la Paix, et nous infiltrèrent.

Quelques 850 000 soldats sont morts lors de la guerre civile américaine (NdT: guerre de sécession 1861-1865). ramené à aujourd’hui, ce chiffre en proportion de la population serait de 7,5 millions de personnes. Nous, ierokwa (iroquois) avons aidé les deux parties à résoudre leur problème. Notre “politicien” Seneca Ely S. Parker, s’est assis en avril 1865 entre les généraux Robert E. Lee pour le Sud et Ulysses S. Grant pour le Nord.

Parker, de la confédération iroquoise, a écrit de sa propre main, les termes finaux de la rédition que tous deux signèrent dans les locaux du tribunal d’Appomatox dans l’état de Virginie.

Les Iroquois savaient comment utiliser les wampums, alliances et discussions pour faire la paix. Ils s’asseyaient au centre des deux parties en guerre en ne disant rien. Puis un mot venait d’un des côtés, puis un autre de l’autre côté/. Eventuellement, ceci débouchait sur un accord fonctionnel entre les gens, liant le subconscient de tout le monde pour des milliers d’années. Nous laissions de côté notre colère, partagions les cadeaux de la nature et devînmes un peuple jusqu’à aujourd’hui.

Au début des années 60, Oren Lyons, un artiste Seneca de la ville de New York, fut sélectionné par l’élite économique pour mal représenter le pouvoir des 6 nations de la confédération iroquoise à Onondaga. Ils fournirent l’argent, la renommée et les enseignements sur la continuation de la guerre et la confusion afin de dominer le monde. Ils connaissaient le véritable pouvoir de la vraie grande paix qui donne de l’énergie au monde, la paix et l’harmonie. Mais ils dénaturèrent notre philosophie. Ils mirent en place leur posse (NdT: un posse est un groupe de personnes volontaires pour pourchasser un fugitif. Un posse est en général sous la direction d’un shériff et de ses adjoints au niveau local ou d’un marshall, exécuteur de mandats fédéraux sous juridiction du ministère de la justice), l’ONU, sur notre terre (NdT: l’île de Manhattan) pour contrôler et berner le monde. L’ONU est une dictature mondiale déguisée en gardienne de la paix.

Nous voyons depuis bien longtemps que l’ONU placé sur notre terre est en fait le QG du Nouvel Ordre Mondial. Les véritables peuples onkwehonweh de l’Ile de la Grande Tortue n’ont jamais eu la parole. Seuls les conseils marionnettistes et les espions pour le système sont invités à aller débattre et parler à la corporation des Nations Unies de la Fondation Rockfeller (NdT: le terrain où a été construit le QG de l’ONU à New York est un don de la famille Rockefeller à l’ONU et donc au N.O.M, terrain qui comme le reste de l’île de Manhattan, fut volé aux peuples autochtones… Croire qu’il n’y a pas de ficelles attachées à ce « don » serait bien bien naïf…). Ils émettent un écran de fumée dans un vaste spectacle illusionniste pour transformer la paix éternelle en une guerre sans fin. Ces gens et l’ONU n’ont jamais soutenu en quoi que ce soit la vérité et la justice pour notre peuple.

La clef est les principes de la grande paix. Quand Atotarho, le grand chef de la confédération iroquoise Leon Shenandoah était mourant, tout le monde voulait lui succéder. Chez nous, le mourant transfère ses capacités de paix à ceux qu’il pense être à même de porter le message. Les responsabilités de la vie doivent être transférées pour continuer avec un porteur de paix choisi.

L’Atotarho refusa de parler à Oren Lyons et le maintint dans le hall de l’hôpital. Les milliardaires étaient très anxieux de voir Lyons devenir le nouvel atotarho pour contrôler le monde en accord avec la dictature du “nouvel ordre mondial”.

Au lieu de cela, Shenandoah appela quatre Mohawks de Kahnawakeh à le rejoindre aux côtés de son lit de mort. Il transféra à ceux en qui il avait confiance le message de paix pour le monde. Il voulut que ceux qui seraient les serviteurs du peuple disséminent la vraie démocratie, l’amour, la perfection, la beauté et tout ce qui est bon pour l’univers. Et non pas à ceux qui usurperaient les pouvoirs de la position pour eux-mêmes, comme moyen de gagner le contrôle et le pouvoir sur le monde.

Depuis 200 ou 300 ans, les Français et les Anglais ont voulu contrôler ce centre de pouvoir pour que tout le monde leur soit soumis. Les pédophiles, alias les gens du Vatican, continuent de vouloir gouverner l’Île de la Grande Tortue. L’immaturité émotionnelle cause la pédophilie.

Onondaga et la confédération [iroquoise] sont le centre de toute la bonté transportée par toutes les rivières majeures de l’état de New York et qui s’écoulent dans toutes les parties de l’île de la Grande Tortue. Oniatario (lac Ontario) veut dire “les eaux tranquilles”.

Nous, les Mohawks, sommes les gardiens de la porte orientale de l’Île de la Grande Tortue. [NdT: la nation Seneca est la gardienne de la porte occidentale). Les Iroquois vont écraser la tête du serpent sous le pied de Saratoga [sous le talon venant de l’Est]. Les monarchies européennes, sauf l’Angleterre, sont toujours contrôlée par la Vatican. Cette faction planifie d’envahir l’Île de la Grande Tortue. Nous voulons un nettoyage de l’eau depuis les profondeurs de notre terre, pour qu’elle se répande partout. Les immigrants étrangers polluent tout le réseau aquatique et aquifère des grands lacs, ce que veut le “nouvel ordre mondial”.

Thahoketoteh chante la rivière de la vie:

“What a magic place this is. The giver of all life and teacher to all. It starts as a trickle in the hills and continues growing wider on its call, feeding everything on its path and asking nothing but respect from the biggest tree right to the smallest insect. It then becomes a highway for fish, man and beast, continuing on its journey that will never cease. The river of life has many falls, twists and turns and steep walls. We travel down it in our own way. The same has been from the very first day. I’ll stay in my canoe. You stay in your boat. I only hope you stay afloat. I’ll smile at you. You wave at me. We’ll continue on toward the sea.”

= = =

5 textes pour comprendre et éradiquer le colonialisme

« Païens en terre promise, décoder la doctrine chrétienne de la découverte », Steven Newcomb, 2008

« Comprendre le système de l’oppression coloniale par mieux le démonter », Steven Newcomb

« Comprendre le système de l’oppression coloniale pour mieux le démonter », Peter d’Errico

« Effondrer le colonialisme », Résistance 71

« Nous sommes tous des colonisés ! », Résistance 71


Wampum deux rangées

Dictature coloniale… COVID et la tromperie croissante et incessante (Mohawk Nation News)

Posted in actualité, canada USA états coloniaux, colonialisme, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, militantisme alternatif, pédagogie libération, politique et lobbyisme, politique et social, résistance politique, société des sociétés, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , , , on 4 novembre 2020 by Résistance 71

 

 

 

Tromperie croissante

 

Mohawk Nation News

 

27 octobre 2020

 

url de l’article original:
http://mohawknationnews.com/blog/2020/10/27/deepening-deception-audio/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

Bien des endroits ont accepté la loi sur le droit de mourir, sur “l’euthanasie”. Les anciens sont placés dans des maisons spécialisées, négligés, déshydratés, affamés et laisser pour mourir.

Aujourd’hui, la guerre est pour le contrôle du monde par 3 groupes de serpents qui veulent  éliminer 90% de la population mondiale pour 2024. L’euthanasie reflète une culture de la mort qui a été conditionnée dans leurs esprits. Ils perdent leur instinct de survie en pensant et en discutant constamment de la mort. Les premiers envahisseurs de l’île de la Grande Tortue furent les Français [Jacques Cartier sous François 1er], les Anglais et les Espagnols. Après la seconde guerre mondiale, 5 pays ont acquis la bombe atomique pour anéantir les gens: les Etats-Unis, la Grande-Bretagne, la France, la Russie et la Chine. Maintenant, beaucoup luttent pour avoir cette arme également.

C’est un jeu capitaliste. L’instinct d’auto-préservation est éliminé ou anesthésié. La race humaine déambule pensant qu’elle va mourir. La culture de la “volonté de mort” est implantée dans l’éducation, dans le spectacle, les livres, les médias, les discussions radiophoniques, les lieux de travail, les jeux vidéos qui entrainent des tueurs en série pour bombarder à distance, la rhétorique du sans espoir, etc…

Les gens parlent tranquillement de vouloir mourir lorsque leur vie n’est pas ou plus satisfaisante ou s’ils ne remplissent pas les faux standards mis en place par le système capitaliste. Des pilules sont vendues pour toute sorte de maladies imaginaires. Des pilules anxiolytiques sont faites pour les anti-dépresseurs qui ne marchent pas. Pour faire toujours plus d’argent, les labos pharmaceutiques et l’industrie chimique veulent que les gens meurent lentement en détruisant leurs organes, tout particulièrement le foie.

La haine raciale est un des outils les plus utiles. Pratiquement tout le monde déteste quelqu’un pour des raisons totalement imaginaires. En surface, on leur dit que ce n’est pas bien de haïr, ce qui a pour effet de les détruire de l’intérieur. Ils ne connaissent en rien les peuples natifs mais ils nous détestent. Nous n’avons pas l’intention de faire de mal à quiconque. Le gouvernement veut que nous soyons obéissants et hors de son chemin. Notre prise de position rend de plus en plus difficile leur vocation de continuer le génocide sur nous en toute impunité. Ils ont artificiellement créé la peur de nous sur des mensonges complètement fabriqués. Lorsqu’ils nous attaquent et nous dépouillent, ils s’en vantent, écrivent et enseignent à quel point nous sommes dangereux !

C’est un endoctrinement militaire ! Pendant la seconde guerre mondiale ils furent endoctrinés à haïr les Allemands et les Japonais. Plus tard, on leur a appris à les aimer, mais pas nous, parce qu’ils n’en ont pas encore fini avec nous…

Nous défions constamment leur haine systémique en disant que nous voulons la paix et non pas nous battre et blesser quiconque. La paix est difficile lorsque la violence est sans cesse utilisée contre nous. Nous refusons de les attaquer mais nous nous défendons, c’est notre droit fondamental. Ils retournent leur agression vers l’intérieur et sont en train de se déchirer. Nous voir, ainsi que notre existence, remuent leur culpabilité. Nous sommes un obstacle. Les serpents disent que nous sommes “une vérité dérangeante”. En 1974, Henry Kissinger a déclaré que 90% de la population mondiale était des bouches inutiles à nourrir. Alors l’ONU a pondu l’Agenda 21 et l’Agenda 30 pour dépeupler le monde. L’environnement européen fut détruit.

Ils nous ont envahi. Kaianerekowa, la Grande Loi de la Paix, et le principe de traité wampum deux rangées sont les bases de notre existence et de notre juridiction pour préserver la nature sur l’île de la Grande Tortue. Leurs vies sont vides et complètement dénaturées, fondées sur une culture de haine systémique pour leur préservation. Kaianerekowa, la Grande Paix, est fondée sur kaneronkwatsera,, la meilleure médecine au monde. La haine interfère avec la pensée directe et critique. Les esprits se déséquilibrent et deviennent confus. Le COVID remue cette peur de mourir. Chaque jour, le système capitaliste sort ses cas statistiques de mort et de misère, chiffres qui ne peuvent être en aucun cas vérifiés.

Il est difficile de lutter contre ce souhait ou cette peur sous-jacents de mourir. Les grandes expériences traumatiques font que les gens veulent soit survivre, soit mourir. Le but intrinsèque du programme des pensionnats et des écoles pour Indiens étaient de programmer l’auto-abdication, le désespoir et la démoralisation des peuples natifs. Cela a échoué à cause de notre grande proximité avec le monde naturel. Les envahisseurs sont confus au sujet du but de leur présence ici où en fait ils n’appartiennent pas. Ils ne peuvent pas trouver de sens dans leur existence futile. Certains s’empressent vers la nature, mais ne peuvent pas/plus la trouver. Leurs vies et leurs morts sont toujours contrôlées par les capitalistes. Tout le monde en a marre du virus, mais le virus n’a pas perdu son intérêt en nous.

Les gens attendent qu’on leur dise ce qu’il faut faire au lieu d’utiliser leur esprit critique et de réfléchir. “Mettez votre masque”, “Lavez-vous les mains”, “Restez à 2m les uns des autres”, “”N’allez plus dans les réunions et les fêtes”, “Aujourd’hui, vous n’avez le droit qu’à 6 personnes dans votre groupe, pas plus” ! répondez au son de la clochette en bon animal docile. “Attendez que la pendule règle votre vie”. On demande à tout le monde: “Vous avez de la fièvre, mal à la tête, la diarrhée, vous avez perdu le goût, vous êtes essoufflé, avez des symptômes grippaux ou un cas de mortalité dans votre famille ?…” On nous surveille, mesure et évalue constamment, on nous menace d’amendes et de peines de prison si on ne suit pas les règles.

Quand le gouvernement serpent attrape quelqu’un par la gorge, il serre progressivement et vide l’individu de toute vie. Le monde est comme un serpent qui s’est enroulé autour de la race humaine. Les gens ne savent pas comment lutter contre le serpent qui se cache derrière le virus. Alors il sort et nous frappe mortellement de sa queue. Les humains sont conditionnés à penser qu’ils n’ont pas le choix.

La plus grosse concentration multinationale de pouvoir est dans l’industrie pharmaceutique, contrôlée par les serpents qui étouffent nos vies. Ils font encore plus de fric quand ils tuent lentement la race humaine.

Peu entendent la vérité. Le but est d’écraser l’esprit humain sous un programme de vaccination qui va nous transformer en OGM (Organismes Génétiquement Modifiés). L’esprit humain peut parfaitement gagner. La vérité est là à portée de main mais nous ne sommes pas supposés la voir ni la trouver. C’est un puzzle secret qui hypnotise tout le monde. Il est grand temps d’ouvrir les yeux, d’utiliser vos cerveaux et de suivre la voie et vos instincts naturels. La vérité va s’affirmer et nous montrer comment survivre. Hitler disait que la meilleure arme était de dire le plus gros des mensonges et de le répéter sans cesse. La seule façon de vaincre un grand mensonge et de saisir et d’exposer toute la vérité. Ne laissez pas le serpent COVID gagner.

Les rumeurs de notre extinction sont bien exagérées. Le charme maléfique hypnotique mondial du COVID est entré tel le ver qui perce un trou en nous et y construit son nid. La vérité absolue peut extirper ce ver parasite de notre subconscience. La meilleure leçon en maternelle était au sujet du mensonge. Quoi que ce soit qui est fondé sur un mensonge sera toujours un mensonge indépendamment du nombre de mensonges dits ou du temps qui passe pour le soutenir. Ce sera toujours un mensonge et doit être exposé comme tel.

-[]-[]-[]-[]-[]-

Textes fondateurs pour un changement politique de fond en comble…

5 textes pour comprendre et éradiquer le colonialisme

« Païens en terre promise, décoder la doctrine chrétienne de la découverte », Steven Newcomb, 2008

« Comprendre le système de l’oppression coloniale par mieux le démonter », Steven Newcomb

« Comprendre le système de l’oppression coloniale pour mieux le démonter », Peter d’Errico

« Effondrer le colonialisme », Résistance 71

« Nous sommes tous des colonisés ! », Résistance 71

 


Wampum deux rangées

Il y a 5 ans… Nous traduisions et publiions Kaianerekowa intégralement pour la 1ère fois en français…

Posted in actualité, altermondialisme, colonialisme, démocratie participative, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, militantisme alternatif, pédagogie libération, résistance politique, société des sociétés, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , , , , , , on 15 janvier 2020 by Résistance 71

 

Résistance 71

 

15 janvier 2020

 

En janvier 2015, nous avons traduit et publié pour la première fois (à notre connaissance), l’intégralité des 117 wampums de Kaianerekowa ou la Grande Loi de la Paix de la Confédération Iroquoise (Haudenosaunee) en français. Jo en a fait un pdf sobre et facile à lire qui a été téléchargé des milliers de fois et que nous avons offert à la Confédération Iroquoise via les mères de clans de la nation Mohawk.
Ce texte est la plus ancienne charte régissant 5 puis 6 nations (1715) et leurs alliés d’Onowaregeh au monde. Elle a été datée de 1142 soit donc à la fin de la première moitié du XIIème siècle de l’ère commune.

Kaianerekowa est le seul texte, le seul traité qui vaille pour ceux s’établissant sur Onowaregeh, l’Île de la Grande Tortue. Il a engendré en 1695, le traité wampum deux rangées entre les nations Haudenosaunee et leurs alliés et la Hollande, puis en 1701 avec la France et l’Angleterre.

En accord avec Kaianerokowa, les chrétiens européens ont depuis lors trahis et renié leurs engagements et ne sont que des criminels squatters sur des terres qu’ils ont usurpées, volées et pillées tout en massacrant les peuples natifs qui résistent au terrorisme chrétien occidental depuis 1492 sur ce continent.

En ce temps de mise à mort de la tyrannie marchande et de son avatar colonial, nous vous redonnons ce texte de Kaianerekowa à (re)lire et à diffuser sans modération pour bien comprendre la direction dans laquelle nous devons nous diriger… Celle de la société des sociétés, dans la complémentarité de la diversité humaine bien comprise et intégrée qui ne peut nous mener qu’à l’émancipation d’avec l’État, l’argent, la marchandise et le salariat.

kaianerekowa Grande Loi de la Paix
(format PDF, cliquez sur le lien)

 

Résistance au colonialisme: Au sujet des frontières fictives (Mohawk Nation News)

Posted in actualité, altermondialisme, autogestion, écologie & climat, canada USA états coloniaux, colonialisme, France et colonialisme, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, ingérence et etats-unis, militantisme alternatif, pédagogie libération, politique et lobbyisme, politique et social, résistance politique, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , on 4 novembre 2018 by Résistance 71

 

Pas de frontières

 

Mohawk Nation News

 

2 novembre 2018

 

url de l’article original:

http://mohawknationnews.com/blog/2018/11/02/no-borders/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

Nos parents natifs du sud disent au monde qu’il n’y a pas de frontières. Nous avons un droit naturel de traverser notre terre, la terre de la grande tortue, le continent des Amériques dans son entièreté. Nous disons toujours “Nous ne traversons pas des frontières [illégales], les frontières nous traversent.” Ces frontières colonialies, entrepreneuriales du nord et du sud du continent sont le fait d’un contrôle illégal par des étrangers envahisseurs. Les Hopi, Rotishonn’onwe (Iroquois) et les Aztèques se rencontrent chaque année en conseil à la source du fleuve Mississippi. Kaianerekowa (la Grande Loi de la Paix) et Tekeni Tewatahineh (l’accord du wampum deux rangées) est fait pour tous nos peuples naturels.

Les peuples natifs de l’Amérique centrale et du Sud sont-ils trompés pour aller à la frontière américano-mexicaine pour y être brutalisés ? Le président américain Trump, un immigrant, ne veut pas d’eux aux Etats-Unis parce qu’ils ne sont pas blancs. Il essaie de retirer de l’endroit les peuples natifs bronzés pour purifier leur colonie raciste blanche et continuer de volet et de piller nos terres, de nous déposséder, en toute impunité. Personne ne peut nous déconnecter de nos terres et des autres peuples de là où la Nature nous a placé. L’armée américaine fera tout ce qui est en son pouvoir pour nous empêcher de passer et de repasser librement.

Les Américains, Canadiens, Mexicains sont des entités corporatrices, entrepreneuriales coloniales artificielles, pas des races. Ce sont des états et des citoyens de papier, venus ici pour violer la terre et réduire les peuples originels en esclavage. Il n’y a aucune langue américaine, canadienne, mexicaine. Ces squaters n’ont aucune langue ni aucune terre. Ces voleurs nous ont envahi, assassiné, créé des boutiques et ces lignes absolument imaginaires appelées “frontières” pour diviser le butin entre eux.

Cette proposition de mur frontalier ne vaut rien pour les vrais peuples naturels de la terre ou toute vie sur l’âIle de la Grande Tortue.

La terre, toute vie et les peuples naturels sont UN. Nos droits [naturels] supplantent les lois fictives des envahisseurs, qui n’ont rien à faire ici. Nous leur avons permis d’utiliser la terre sur la profondeur d’un soc de charrue pour les aider à temporairement se nourrir. Ours Fou Anderson leur a dit: “Quelque soit votre nationalité, c’est là où réside votre foyer.” Ils ne sont pas onkwehonwe (NdT: peuple natif de l’Île de la Grande Tortue).

Rien ne peut être vendu ou acheté. Tout ce qui est sur, sous ou au-dessus de la terre ainsi que nous-mêmes, fait partie de la nature. Ils devaient demander la permission pour creuser des fondations de maisons et des puits.

On nous a terrorisé et assassiné à cause de la demande de drogue et pour nos ressources aux Etats-Unis. Les envahisseurs ont pour projet de décimer la forêt amazonienne. ron-ton-hi-saks, nos frères et sœurs natifs vont survivre sur notre terre. Les entreprises vont cesser de faire de nos vies des chaos innommables. Avant l’invasion, il n’y avait aucune famine et nous vivions de manière plaisante.

Trump veut contrôler le continent. Il appelle les peuples natifs en provenance d’Amérique centrale et du Sud “des criminels et des envahisseurs”.

Quand les européens (NdT: chrétiens, n’oublions que tout ceci à l’origine a à voir avec la “doctrine chrétienne de la découverte”…) ont voulu peupler le continent des Amériques, ils vidèrent leurs prisons, leurs asiles de fous, prirent les pauvres et les prostituées des bas-fonds et les y envoyèrent. Les envahisseurs et leur culture du viol sont les criminels et les intrus. L’Amérique blanche travaille rudement à oublier ses origines malfaisantes et tente de garder ce secret au placard.

Trump est un nazi suprémaciste blanc. Lui et son régime n’ont rien à faire ici. 


Vraie carte Amérique du Nord

LISEZ KAIENEREKOWA, LA GRANDE LOI DE LA PAIX:

KAIANEREKOWA: La racine du mot “société” est “amitié” et “compagnonnage”. Ce concept est la base de Kaianerekowa, la Grande Paix, la constitution de rotinoshonni’onwe (la confédération des 5 nations iroquoises originelles). La Grande Paix est un mode de vie qui nous fut fournie comme nous l’avons conçu. Elle nous éclaire sur notre relation avec l’univers.

Note de Résistance 71: Nous avons traduit il y a quelques années les 117 wampums de Kaianerekowa en français que nous avons republié en version PDF (réalisée par Jo de JBL1960). Voici ce texte du XIIème siècle, fondateur d’unité politique, le plus ancien au monde avec la première charte politique islandaise.

kaianerekowa Grande Loi de la Paix

 


« Ceux qui portent le fardeau de la paix »

La guerre, nature profonde de l’État colonial (Mohawk Nation News)

Posted in 3eme guerre mondiale, actualité, altermondialisme, canada USA états coloniaux, colonialisme, crise mondiale, démocratie participative, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, ingérence et etats-unis, militantisme alternatif, N.O.M, pédagogie libération, philosophie, politique et social, résistance politique, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , , , , , , , , on 5 octobre 2017 by Résistance 71

“Pour détruire un peuple, vous devez d’abord le couper de ses racines.”
~ Alexandre Soljénytsine ~

“Notre civilisation ne conçoit le dialogue avec l’Autre que sous la forme d’un monologue à sens unique ; la réciprocité ne peut résulter que d’une lutte, dont les formes sont multiples et qui peut durer très longtemps.”

“Le monde occidental lui-même est une communauté, mais négative et cette négativité est la mort de toute communauté, de toute civilisation. L’idée ‘blanche’ selon laquelle il y aurait d’un côté ‘la Nature’, nature que l’on respecte ou non, et de l’autre l’Humanité, est une idée décivilisée.”

~ Robert Jaulin, 1970 ~

 

 

Nature contre Guerre

 

Mohawk Nation News

 

3 octobre 2017

 

url de l’article original: http://mohawknationnews.com/blog/2017/10/03/nature-vs-war/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

Quel est l’héritage de nos enfants ? Kasotsra a fait la vie que l’on vit. Nos ancêtres essayèrent de garder une philosophie et un principe de l’intention que la création/nature a pour nous et pour les sept prochaines générations. Ils le payèrent le prix fort.

Nous avons besoin d’une véritable compréhension de ce qu’est le fait d’être onkwe’honweh, le véritable peuple de la terre de l’Île de la Grande Tortue. Toutes les dictatures s’effondrent, ceci inclut la république de la guerre des Etats-Unis. La nature frivole de l’homme blanc ne peut plus être mise en avant, nous ne pouvons plus risquer cela. Ils nous ont presque exterminé. Il est malade. Les symptômes sont haine, colère, rage et guerre. Ils manquent de véritable émotion humaine et ne peuvent jamais être en paix. Ils pensent qu’ils doivent contrôler l’humanité.

Les envahisseurs de ce qui est maintenant l’Amérique du Nord sont absolument terrifiés d’observer leur propre histoire et tous ces esprits tordus et criminels qui ont répandus leur semence malfaisante à travers l’Île de la Grande Tortue.

On nous a assassiné et incinéré sans cligner de l’œil, sans aucun remord. Maintenant l’entreprise coloniale [de la couronne, City de Londres] essaie de nous régler notre compte dans une exécution finale. Nous devons y faire face. Tout le monde hérite à la fois du bien et du mal.

Leur langue crée leurs phrases sans aucun sens et des mots afin de nous demander de leur pardonner, ce qui est un sentiment dont ils n’ont aucune expérience. Tout le monde connaît l’assassinat de masse, le génocide dont a été victime notre peuple.

Avant qu’ils n’arrivent, nous ne nous faisions plus la guerre (NdT: les 5 nations iroquoises, en suivant Kaianerekowa, la Grande Loi de la Paix, ne se sont plus combattues entre elles depuis le XIIème siècle et à un moment donné 49 nations autochtones suivaient les principes de Kaianerekowa et ce de manière non coercitive…), nous n’avions ni prisons et ne connaissions pas le meurtre. Nous vivions par nos véritables sens, suivant nos instincts pour vivre en accord avec les instructions originelles de la création/nature. La Grande Loi de la Paix qui fut émise pour tout le monde, doit être dite et connue. La république de la guerre de l’homme blanc ne veut jamais de la paix. Leur existence n’a aucun sens. La notre est de ressentir. Ils ne connaissent pas les actions du véritable amour pour les humains et la vie. Ils le prétendent, mais cela n’est que vanité.

Leur future est fait d’insanité perpétuelle, de haine, de jalousie, de rage, aucune joie véritable qui pourrait faire de l’homme blanc quelqu’un de grand. Karonhiaktajeh a dit: “J’attends toujours cette soi-disante ‘civilisation’ qu’ils ont promis d’amener ici depuis leur vieux pays.”

Ils veulent que nous rentrions dans le rang afin de nous contrôler plus facilement. Notre mère a d’autres instructions pour nous. Ils essaient de nous régimenter, mais ils échouent. Notre esprit, notre corps et notre énergie sont faits pour la liberté totale.

Texte politique fondateur: Kaianerekowa ou la Grande Loi de la Paix de la Confédération Iroquoise (version pdf avec intro)

Posted in actualité, altermondialisme, autogestion, écologie & climat, canada USA états coloniaux, colonialisme, militantisme alternatif, politique et social, résistance politique, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , on 28 février 2017 by Résistance 71

Nous avons traduit les 117 wampums (articles) de Kaianere’ko:wa ou la Grande Loi de la Paix de la Confédération Iroquoise (datant de 1142 et plus ancienne « constitution » ou charte confédérale active au monde) pour l’usage de toutes et tous. Nous avons remis notre traduction à la Confédération Iroquoise au travers de membres du conseil des Mères/anciens et conseil des femmes de la nation Mohawk. Kaianere’ko:wa est un des documents les plus importants de l’histoire de l’humanité et se doit d’être plus connu car son esprit représente le futur de nos sociétés au vu de l’échec de nos modèles étatico-répressifs anti-démocratiques.

Nous ne prônons pas son application per se à nos sociétés qui sont culturellement et structurellement différentes de la société iroquoise, mais nous devrions l’étudier et adapter ce qui est adaptable notamment dans le domaine de l’horizontalité de la prise de décision politique et du schéma de la chefferie sans pouvoir.
Une charte de ce style a non seulement un impact sur le processus politique d’une société, mais aussi sur le processus économique et donc écologique.

Il est également à noter que le processus politique par des femmes et des conseils des femmes, dans une société matrilinéaire et égalitaire.

Originellement publié en janvier et février 2015 sur R71 en 3 parties + introduction au texte, Jo de JBL1960 nous en a fait un très beau PDF que vous pouvez télécharger gratuitement ci-dessous.

kaianerekowa Grande Loi de la Paix

Version PDF française avec Intro de R71

Résistance politique à l’état colonial… changeons notre attitude et recréons la société organique…

Posted in actualité, altermondialisme, autogestion, colonialisme, crise mondiale, démocratie participative, guerres imperialistes, ingérence et etats-unis, militantisme alternatif, néo-libéralisme et paupérisation, neoliberalisme et fascisme, politique et lobbyisme, politique et social, résistance politique, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , , , , on 23 avril 2016 by Résistance 71

“Quiconque vit dans une société ‘moderne’ travaille et est un employé du gouvernement. Vous bossez comme des fous pendant un an et ils veulent sans rien faire jusqu’à 40% de ce que vous gagnez. Ils dépensent cet argent comme bon leur semble, sans votre consentement, généralement sur des choses qui rendront le monde pire qu’il n’est, comme les guerres par exemple. Ceci veut aussi dire que si vous travaillez 40 heures par semaine et 50 semaines par an, vous travailez donc plus ou moins 2000 heures par an dont 800 seront passées à bosser comme un esclave pour un gouvernement auquel la plupart d’entre nous ne fait même pas confiance ; mais nous essayons de mener nos vies tranquillement par simple peur de ce qu’ils pourraient nous faire si nous nous révoltions. Et bien çà mes amis est littéralement la définition du terrorisme et du vol.”
~ Don Freeman ~

A lire: Kaia’nere:kowa ou la Grande loi de la Paix de la Confédération Iroquoise (XIIème siècle): un exemple de gestion autonome de nations se confédérant, réunissant des centaines de milliers de personnes, prenant des décisions politiques par consensus populaire à l’échelle locale et confédérale de 6 nations et représentées par des “chefs sans pouvoir”, portes-parole de leurs clans et nations. Si nous ne sommes bien évidement pas tous des Iroquois, nous pouvons malgré tout lire, intégrer et adapter bien des choses dans un nouverau paradigme politique volontaire et associatif. Quoi qu’il en soit, kaianerekowa est la « loi » de la terre et couplée au Wampum Deux Rangées, doit redevenir le contrat social dans cette région du monde, ce qui permettrait au reste des sociétés de s’en inspirer pour construire un modèle adapté viable.

~ Résistance 71 ~

A lire: « Appel au socialisme » de Gustav Landauer

 

Réalignez votre esprit

 

Mohawk Nation News

 

20 Avril 2016

 

url de l’article original

http://mohawknationnews.com/blog/2016/04/20/realign-your-mind/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

Note de Résistance 71: Nous dédions cette traduction à notre compañera JBL1960.

 

Nous sommes, en partenariat avec la Nature, Onkwe’hon:weh d’Ono’ware:geh, peuples originels de l’Île de la Grande Tortue. Les “états-majors de guerre” à travers le Canada et leur GQG au 10 Wellongton Street à Ottawa, appelé le “ministère des affaires indiennes”, ne vont plus être acceptables pour le peuple du monde. Ces entités seront démantelées. Elles ne nous couperont plus de notre instruction originelle de survivre et de co-exister avec notre Terre-Mère en accord avec Teiohateh ou Wampum Deux Rangées. Le Canada sera finalement mis sur le véritable chemin de la décolonisation. Les peuples Ongwe’hon:weh [eeyou istchee, anishinabek, mikmaq et autre peuples naturels de la terre], ainsi que ceux qui nous soutiennent, occupent les systèmes bureaucratiques génocidaires qui nous furent imposés (Winnipeg, Toronto, Vancouver). Le bâtiment de 27 étages des Affaires Indiennes appelé la “tour du pouvoir” devrait devenir une “Ambassade Internationale pour la Paix Mondiale” d’où Ongwe’hon:weh traitera directement avec les gens qui voudront mettre le pied sur notre terre.

Tous les bureaux des Affaires Indiennes devront être transformés en ambassades du peuple Ong’we:honweh là où ils sont localisés. Les colons pouront venir discuter avec nous de tout problème en rapport avec notre terre et leurs actions.

Personne n’a jamais acheté notre terre ou ne nous a vaincu dans quelque “guerre légale” que ce soit pour nous la prendre. Tout le monde au Canada n’a qu’un titre [de propriété] limité. L’entreprise coloniale (NdT: œuvrant pour la City de Londres) appelée CANADA collecte les loyers déguisées en taxes foncières pour les actionnaires de la maison-mère à la City de Londres. Ono’ware:geh, l’Île de la Grande tortue est notre terre.

Toutes les taxes payées à la COURONNE pour notre terre et possessions sont illégales et doivent cesser immédiatement. Aussi loin que nos locataires suivent teiohateh, le traité wampum deux rangées et s’assurent que leurs paiements aboutissent bien à qui de droit où ils vivent et qu’ils sont d’accord de coexister avec la nature, alors ils peuvent rester. Autrement, ils recevront un ordre d’expulsion pour non-paiement des sommes dûes et un ordre de marche.
Quand un traité entre nations est brisé, tout revient comme au jour juste avant la sigature dudit traité.

Les ambassades Ongwe’hon:weh gèreront les affaires avec les colons établis et les affaires internationales. Les ambassades de ville peuvent être pour ces Ongwe’hon:weh qui vivent dans les villes de notre terre. Notre communauté est toute la création, chaque plante, arbre, oiseau, insecte, eau, les animaux à quatre pattes, tout le vivant.
Toutes les entitiés corporatistes fédérales, provinciales, de county, municipales et autres sont les bienvenues dans nos ambassades pour discuter et gérer de tout ce qui a trait à notre terre. Un dialogue commencera de façon à ce que nous survivions et coexistions ensemble.

Le Canada est une entreprise/corporation privée établie par les banquiers étrangers. Il/elle est illégal(e). C’est une fraude. Nous voulons étendre Kaia’nere:kowa, la loi de la grande paix, afin de libérer les peuples du monde.

Votre voix a besoin d’être entendue:

Indian Affairs Toronto, 25 St. Clair Avenue East, 8th floor
 TORONTO, ON M4T 1M2
Tel.: 1-800-567-9604
Fax: 1-866-817-3977
TTY: 1-866-553-0554
Email: InfoPubs@aadnc-aandc.gc.ca

President, De Beers Diamond Mines, Suite 400, 65 Overlea Blvd. Toronto, Ont. M4H 1P1, linda.dorrington@ca.debeersgroup.com

Her Majesty, Queen Elizabeth II, c/oThe Privy Council, Buckingham Palace, London, SW1A 1AA, UK press@royalcollection.org.uk;

Governor General of Canada, info@gg.ca

Premier of Ontario, premier@premier.gov.on.ca

New Democratic Party of Canada, mulcair.b@parl.gc.ca

Bloc Quebecois Party, Duceppe.g@parl.gc.ca

Hon. Beverley McLachlin, Supreme Court of Canada, 301 Wellington St., Ottawa, Ont. K1A 0J1 613-995-4330

Public Safety and Emergency Preparedness Canada, onbox@psepc.gc.ca

Assistant Deputy Minister, First Nations and Inuit Health Branch, Health Canada, fnihb-dgspni@hc-sc.gc.ca

Minister of National Defence, sujjan.h@gc.ca

U.S. President Barak Obama, president@whitehouse.gov

Royal Canadian Military Institute, 426 University Ave., Toronto ON M5G 1S9 president@rcmi.org
Canadian High Commission Trade Office in Johannesburg, South Africa jobrg@international.gc.ca

All Media, Pope Benedictum XVI, St. Peter’s Sq., Vatican City, Rome Italy; Canadian Center for Foreign Policy Development,info.ccfpd@dfait/maeci.gc.ca(National Forum on Africa);

Surete du Quebec, 514-598-4141 http://www.sq.gouv.qc.ca/english/contact-us/to-contact-us-surete-du-quebec.jsp

Quebec Minister of Justice Stephane Valee, 418-643-5140, 1-800-536-5140 informations@justice.gouv.qc.ca

Prime Minister Justin Trudeau j.trudeau@parl.gc.ca

RCMP HQ 613-993-7267 http://www.rcmp-grc.gc.ca/cont/index-eng.htm

CSIS 613-993-9620 https://www.csis.gc.ca/contact-en.php

Minister of Indian Affairs, Carolyn Bennett, minister@aadnc-aandc.gc.ca

Résistance au colonialisme occidental: La Russie et Haudenosaunee (Confédération Iroquoise)… des alliés de 306 ans !

Posted in actualité, altermondialisme, colonialisme, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, ingérence et etats-unis, politique et social, résistance politique, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , , , , , , on 29 janvier 2016 by Résistance 71

Les Russes se souviennent

 

Mohawk Nation News

 

28 janvier 2016

 

url de l’article original:

http://mohawknationnews.com/blog/2016/01/28/the-russians-remember/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

Les Rotino’shonni (Iroquois) et la Russie ont un traité d’alliance qui date de 1710. Cinq chefs iroquois allèrent à la cour de la reine Anne d’Angleterre à Londres pour rencontrer les 13 familles. Ce fut la toute première conférence de paix internationale sur la loi de la terre de l’Île de la Grande Tortue. Cette conférence fut initiée par nos soins. Des ceintures Wampun furent présentées à chaque famille. Le tsar Pierre le Grand de Russie a pris les Wampums et notre message avec lui en Russie.

Le Canada menace les alliés de longue date des Mohawk, la Russie. Les ceintures Wampum sont au musée d’archéologie Pierre le Grand de St Pétersbourg. Une alliance fut établie entre les Roti’noshonni et les Russes. Comme le confirme l’alliance, nous nous tenons toujours aux côtés de nos alliés. A la fois durant la première et la seconde guerres mondiales, en tant que peuple souverain non-américain et non-canadien, nous avons déclaré la guerre à l’Allemagne. (. onkwe’hon:weh declare war on Germany.)

En 1918, nous déclarâmes la guerre à l’Allemagne. Comme nous ne furent pas inclus dans le traité de paix en 1919, nous avons simplement renouvelé notre déclaration de guerre en 1942 en y incluant également l’Italie et le Japon comme nos ennemis. Les Six Nations iroquoises (Mohawk, Oneida, Seneca, Cayuga, Onondage et Tuscarora) déclarèrent la guerre aux puissances de l’axe (NdT: Berlin-Rome-Tokyo). Les Roti’noshonni allèrent à la guerre et risquèrent leurs vies en combattant l’impérialisme et le nazisme. Ils s’en revinrent sur Ono’waregeh (Île de la Grande Tortue) pour que le génocide continue.

En 1942, Joseph Staline reçût un cadeau lui rappelant notre ancienne alliance. Ce cadeau réside aujourd’hui au musée de la politique contemporaine à Moscou.

100 millions d’Onkwe’hon:weh furent annihilés sur les ordres du Vatican. La Russie n’a jamais participé au plus grand holocauste de l’histoire de l’humanité. Les Russes ont annoncé qu’ils construisaient un bâtiment en reconnaissance de “L’holocauste des Indiens d’Amérique du Nord”. Il se tiendra à côté de l’ambassade des Etats-Unis à Moscou. S’ils n’avaient pas volé ces terres, ils n’existeraient pas.

Dans cette reconnaissance proposée par la Russie, nous voulons que notre vision soit représentée, comme celle qui continue de protéger Kaia’nere:kowa, la Grande Loi de la Paix. Les bulles pontificales du Vatican ont donné l’impression que dieu leur a donné le droit d’échapper aux conséquences de tous leurs crimes. Les jésuites ont travaillé avec les Anglais sous la direction du Vatican afin de perpétrer cet holocauste, le plus gigantesque de l’histoire de l’humanité. Les entreprises commerciales (corporations) que sont les Etats-Unis et le Canada ont fondé leur existence légale sur cet acte. Le monde doit reconnaître et agir en leur mettant la pression afin qu’ils prennent totale responsabilité et qu’ils redressent les torts qu’ils ont causés. Ils doivent arrêter d’entraver la voie de Kaiane’re:kowa et sa marche pour établir la paix véritable à travers le monde.

Les INDIENS laquais de ces corporations connus sous le vocable de conseils de bandes (Canada) et de tribus (USA) ne nous représentent en aucune façon. Pour obtenir plus d’information historique, lisez “1491” de Charles C. Mann ; “A Little Matter of Genocide” de Ward Churchill et “Stolen Continents” par Ronald Wright.

Le Bureau of Indian Affairs (BIA) de Washington et Indian Affairs d’Ottawa sont les centres opérationnels pour continuer l’objectif principal de la COURONNE (City de Londres et sa Banque d’Angleterre/Vatican): l’éradication à 100% d’Onkwe’hon:weh à travers tout le continent des Amériques Contre toute attente, nous sommes toujours là, protégeant la paix, qui est toujours la loi de cette terre et ce quoi qu’en disent les actionnaires des corporations, les banksters.

Russia to honor onkwe’hon:weh victims of US holocaust.

Résistance au colonialisme: la loi canadienne liberticide C-51 énième tentative ethnocidaire…

Posted in actualité, altermondialisme, autogestion, colonialisme, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, militantisme alternatif, neoliberalisme et fascisme, pédagogie libération, police politique et totalitarisme, politique et lobbyisme, politique et social, résistance politique, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , , , , , on 31 mai 2015 by Résistance 71

Rejoignez le mouvement pour la répudiation des bulles papales colonialistes, plus nous mettrons de pression sur la hiérarchie cléricale jusqu’au Vatican et plus ces diktats papaux auront de chance à être répudiés.

— Résistance 71 ~

 

“La religion est pour ceux qui ont peur d’aller en enfer, la spiritualité est pour ceux qui y ont déjà été…”
~ Vine Deloria Jr, Lakota ~

 

La loi C-51 crée des criminels

 

Mohawk Nation News

 

29 Mai 2015

 

url de l’article original:

http://mohawknationnews.com/blog/2015/05/29/creates-criminals-bill-c-51/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

La loi C-51 de Stephen Harper met hors la loi la radicalisation de l’Islam, une religion. Le territoire Rotinoshonni est inondé de deux concepts de la “longue maison”, kaianereh:kowa et le code de Handsome Lake (gawaiio).

Kaia’nere:kowa est la loi de la terre de l’Île de la Grande Tortue (NdT: apellation de l’Amérique du Nord chez les nations indigènes), fondée sur la pensée de base et la connaissance du comment les humains s’articulent dans les fonctions de l’univers. La cérémonie de remerciements de commencement dénote un système interdépendant en relation avec tous les éléments de la nature, qui sont tous égaux ; les femmes ont du pouvoir dans la vie sociale, économique, politique et le peuple forme la véritable base du pouvoir. La Grande Loi de la Paix (kaiane’re:kowa) n’est pas une religion. C’est notre système politique de prise de décision consensuelle.

Les gens qui suivent le code décrivent Handsome Lake comme étant une religion. Elle est basée sur un ordre hiérarchique qui va à l’encontre de la Grande Loi de la Paix, qui elle, est égalitaire. Leur “créateur” est un concept hiérarchique mâle établi selon un modèle du Vatican. Leur “longue maison” est où ils “prient”, une église sans clocher. Ce code fut créé pour semer la division parmi les Rotinoshonni (Iroquois) afin de dominer et de renverser la loi de la terre, kaiane’re:kowa. Ils l’ont prouvé en permettant un agent de la COURONNE (NdT: City de Londres/Banque d’Angleterre/Vatican), Aaron Detlor, avocat du barreau, de les incorporer dans la matrice de l’amirauté.

La corporation Canada a développé une nouvelle façon pour essayer de détruire la Grande Paix. Le Canada fait la promotion et finance la religion de Handsome Lake dans la plupart des communautés Rotinoshonni en subventionnant la construction de leurs “longues maisons” et de leurs programmes.

Note du traducteur: Cette religion de Handsome Lake ou Gawaiio a été inventée vers 1799-1800 par un Iroquois de la nation Seneca qui affirma avoir eu des “révélations par visions” et les codifia. Il fut aidé par des prêtres jésuites dans sa démarche “mystico-propagandiste”. Les suiveurs de la religion, qi se développa plus avant dans les années 1820, ont abandonné le mode de vie traditionnel Iroquois ce qui était le but de la manœuvre: la division, le christianisme ne suffisant pas, il fallait une nouvelle religion empruntant à la fois du christianisme et de la tradition ancestrale: ils accouchèrent du code de Handsome Lake… Le texte tel qu’il est connu aujourd’hui fut écrit par Arthur C. Parker en 1913.
En comparaison, Kaiane’re:kowa, un des textes fondateurs de l’humanité, appelé “Constitution de la Confédération Iroquoise” et que nous avons traduit cette année entièrement en français, date du XIIème siècle et fut le fondement des traités de cohabitation entre les envahisseurs européens et les natifs Iroquois et leurs alliés depuis le XVIème siècle, même si tous les traités ont été bafouées par les colons. Kaiane’re:kowa est le seul texte ancestral traditionnel régissant les relations inter-nations sur l’ensemble du continent des Amériques. Point.

La loi C-51 a été passée pour mettre hors-la-loi la radicalisation de quelque religion que ce soit. Aaron Detlor a incorporé le conseil des chefs de la confédération iroquoise pour en faire une entité entrepreneuriale. La véritable cible de l’entreprise Canada est la Grande Loi de la Paix, notre forme ancestrale et légale de gouvernement, Il nous apparait qu’ils sont en train d’essayer de classer quiconque suivant la Grande Loi de la Paix (kaiane’re:kowa) comme la radicalisation de Handsome Lake code.

Kaiane’re:kowa n’est affilié avec aucun bâtiment, elle est notre constitution et elle réside dans nos esprits, pas dans un édifice. Notre source d’énergie est toute la création, le dénominateur commune de tout l’univers, nous parlons à notre mère, à nos parents et à personne d’autre. Pas besoin de médiateur, de prêtre ou de “gardien de la foi”.

Toute personne qui se soumet aux lois étrangères s’est aliéné. (wampum 58)*.

Ainsi se lamente REM: “That’s me in the corner. That’s me in the spotlight losing my religion. Trying to keep up with you. And I don’t know if I can do it.” [Losing my religion].

= = =

Note de Résistance 71:

Voici le Wampum 58 de Kaianereko:wa traduit par nos soins:

 »

  1. Les chefs des Cinq Nations se trouvent maintenant debout en cercle se tenant par les mains. Ceci signifie et garantit qui si un des chefs de la confédérations quitte le conseil et cette confédération, ses bois de cerf, emblème de son titre de chef, ainsi que ses droits de naissance, devront être hébergés sur les bras des chefs de l’union dont les mains sont jointes. Il renonce à son titre, les bois de cerf tombent de son front mais restent au sein de la confédération.

Une autre signification est que si à un moment donné, un des chefs de la confédération choisit de se soumettre à la loi d’un peuple étranger, il n’est plus dans, mais en dehors de la confédération et on devra dire des personnes de cette classe qu’ils “se sont aliénés”. De même, de telles personnes qui se soumettent aux lois de nations étrangères doivent abandonner leurs droits et appartenance à la confédération des Cinq Nations et son territoire.

Vous, les chefs de la confédération des Cinq Nations, demeurez ferme de façon à ce que si un arbre tombe sur vos bras joints, il ne pourra pas vous séparer ou affaiblir votre poigne. Ainsi se préservera la force de l’union. »