Archive pour résistance mohawk

Dictature coloniale… COVID et la tromperie croissante et incessante (Mohawk Nation News)

Posted in actualité, canada USA états coloniaux, colonialisme, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, militantisme alternatif, pédagogie libération, politique et lobbyisme, politique et social, résistance politique, société des sociétés, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , , , on 4 novembre 2020 by Résistance 71

 

 

 

Tromperie croissante

 

Mohawk Nation News

 

27 octobre 2020

 

url de l’article original:
http://mohawknationnews.com/blog/2020/10/27/deepening-deception-audio/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

Bien des endroits ont accepté la loi sur le droit de mourir, sur “l’euthanasie”. Les anciens sont placés dans des maisons spécialisées, négligés, déshydratés, affamés et laisser pour mourir.

Aujourd’hui, la guerre est pour le contrôle du monde par 3 groupes de serpents qui veulent  éliminer 90% de la population mondiale pour 2024. L’euthanasie reflète une culture de la mort qui a été conditionnée dans leurs esprits. Ils perdent leur instinct de survie en pensant et en discutant constamment de la mort. Les premiers envahisseurs de l’île de la Grande Tortue furent les Français [Jacques Cartier sous François 1er], les Anglais et les Espagnols. Après la seconde guerre mondiale, 5 pays ont acquis la bombe atomique pour anéantir les gens: les Etats-Unis, la Grande-Bretagne, la France, la Russie et la Chine. Maintenant, beaucoup luttent pour avoir cette arme également.

C’est un jeu capitaliste. L’instinct d’auto-préservation est éliminé ou anesthésié. La race humaine déambule pensant qu’elle va mourir. La culture de la “volonté de mort” est implantée dans l’éducation, dans le spectacle, les livres, les médias, les discussions radiophoniques, les lieux de travail, les jeux vidéos qui entrainent des tueurs en série pour bombarder à distance, la rhétorique du sans espoir, etc…

Les gens parlent tranquillement de vouloir mourir lorsque leur vie n’est pas ou plus satisfaisante ou s’ils ne remplissent pas les faux standards mis en place par le système capitaliste. Des pilules sont vendues pour toute sorte de maladies imaginaires. Des pilules anxiolytiques sont faites pour les anti-dépresseurs qui ne marchent pas. Pour faire toujours plus d’argent, les labos pharmaceutiques et l’industrie chimique veulent que les gens meurent lentement en détruisant leurs organes, tout particulièrement le foie.

La haine raciale est un des outils les plus utiles. Pratiquement tout le monde déteste quelqu’un pour des raisons totalement imaginaires. En surface, on leur dit que ce n’est pas bien de haïr, ce qui a pour effet de les détruire de l’intérieur. Ils ne connaissent en rien les peuples natifs mais ils nous détestent. Nous n’avons pas l’intention de faire de mal à quiconque. Le gouvernement veut que nous soyons obéissants et hors de son chemin. Notre prise de position rend de plus en plus difficile leur vocation de continuer le génocide sur nous en toute impunité. Ils ont artificiellement créé la peur de nous sur des mensonges complètement fabriqués. Lorsqu’ils nous attaquent et nous dépouillent, ils s’en vantent, écrivent et enseignent à quel point nous sommes dangereux !

C’est un endoctrinement militaire ! Pendant la seconde guerre mondiale ils furent endoctrinés à haïr les Allemands et les Japonais. Plus tard, on leur a appris à les aimer, mais pas nous, parce qu’ils n’en ont pas encore fini avec nous…

Nous défions constamment leur haine systémique en disant que nous voulons la paix et non pas nous battre et blesser quiconque. La paix est difficile lorsque la violence est sans cesse utilisée contre nous. Nous refusons de les attaquer mais nous nous défendons, c’est notre droit fondamental. Ils retournent leur agression vers l’intérieur et sont en train de se déchirer. Nous voir, ainsi que notre existence, remuent leur culpabilité. Nous sommes un obstacle. Les serpents disent que nous sommes “une vérité dérangeante”. En 1974, Henry Kissinger a déclaré que 90% de la population mondiale était des bouches inutiles à nourrir. Alors l’ONU a pondu l’Agenda 21 et l’Agenda 30 pour dépeupler le monde. L’environnement européen fut détruit.

Ils nous ont envahi. Kaianerekowa, la Grande Loi de la Paix, et le principe de traité wampum deux rangées sont les bases de notre existence et de notre juridiction pour préserver la nature sur l’île de la Grande Tortue. Leurs vies sont vides et complètement dénaturées, fondées sur une culture de haine systémique pour leur préservation. Kaianerekowa, la Grande Paix, est fondée sur kaneronkwatsera,, la meilleure médecine au monde. La haine interfère avec la pensée directe et critique. Les esprits se déséquilibrent et deviennent confus. Le COVID remue cette peur de mourir. Chaque jour, le système capitaliste sort ses cas statistiques de mort et de misère, chiffres qui ne peuvent être en aucun cas vérifiés.

Il est difficile de lutter contre ce souhait ou cette peur sous-jacents de mourir. Les grandes expériences traumatiques font que les gens veulent soit survivre, soit mourir. Le but intrinsèque du programme des pensionnats et des écoles pour Indiens étaient de programmer l’auto-abdication, le désespoir et la démoralisation des peuples natifs. Cela a échoué à cause de notre grande proximité avec le monde naturel. Les envahisseurs sont confus au sujet du but de leur présence ici où en fait ils n’appartiennent pas. Ils ne peuvent pas trouver de sens dans leur existence futile. Certains s’empressent vers la nature, mais ne peuvent pas/plus la trouver. Leurs vies et leurs morts sont toujours contrôlées par les capitalistes. Tout le monde en a marre du virus, mais le virus n’a pas perdu son intérêt en nous.

Les gens attendent qu’on leur dise ce qu’il faut faire au lieu d’utiliser leur esprit critique et de réfléchir. “Mettez votre masque”, “Lavez-vous les mains”, “Restez à 2m les uns des autres”, “”N’allez plus dans les réunions et les fêtes”, “Aujourd’hui, vous n’avez le droit qu’à 6 personnes dans votre groupe, pas plus” ! répondez au son de la clochette en bon animal docile. “Attendez que la pendule règle votre vie”. On demande à tout le monde: “Vous avez de la fièvre, mal à la tête, la diarrhée, vous avez perdu le goût, vous êtes essoufflé, avez des symptômes grippaux ou un cas de mortalité dans votre famille ?…” On nous surveille, mesure et évalue constamment, on nous menace d’amendes et de peines de prison si on ne suit pas les règles.

Quand le gouvernement serpent attrape quelqu’un par la gorge, il serre progressivement et vide l’individu de toute vie. Le monde est comme un serpent qui s’est enroulé autour de la race humaine. Les gens ne savent pas comment lutter contre le serpent qui se cache derrière le virus. Alors il sort et nous frappe mortellement de sa queue. Les humains sont conditionnés à penser qu’ils n’ont pas le choix.

La plus grosse concentration multinationale de pouvoir est dans l’industrie pharmaceutique, contrôlée par les serpents qui étouffent nos vies. Ils font encore plus de fric quand ils tuent lentement la race humaine.

Peu entendent la vérité. Le but est d’écraser l’esprit humain sous un programme de vaccination qui va nous transformer en OGM (Organismes Génétiquement Modifiés). L’esprit humain peut parfaitement gagner. La vérité est là à portée de main mais nous ne sommes pas supposés la voir ni la trouver. C’est un puzzle secret qui hypnotise tout le monde. Il est grand temps d’ouvrir les yeux, d’utiliser vos cerveaux et de suivre la voie et vos instincts naturels. La vérité va s’affirmer et nous montrer comment survivre. Hitler disait que la meilleure arme était de dire le plus gros des mensonges et de le répéter sans cesse. La seule façon de vaincre un grand mensonge et de saisir et d’exposer toute la vérité. Ne laissez pas le serpent COVID gagner.

Les rumeurs de notre extinction sont bien exagérées. Le charme maléfique hypnotique mondial du COVID est entré tel le ver qui perce un trou en nous et y construit son nid. La vérité absolue peut extirper ce ver parasite de notre subconscience. La meilleure leçon en maternelle était au sujet du mensonge. Quoi que ce soit qui est fondé sur un mensonge sera toujours un mensonge indépendamment du nombre de mensonges dits ou du temps qui passe pour le soutenir. Ce sera toujours un mensonge et doit être exposé comme tel.

-[]-[]-[]-[]-[]-

Textes fondateurs pour un changement politique de fond en comble…

5 textes pour comprendre et éradiquer le colonialisme

« Païens en terre promise, décoder la doctrine chrétienne de la découverte », Steven Newcomb, 2008

« Comprendre le système de l’oppression coloniale par mieux le démonter », Steven Newcomb

« Comprendre le système de l’oppression coloniale pour mieux le démonter », Peter d’Errico

« Effondrer le colonialisme », Résistance 71

« Nous sommes tous des colonisés ! », Résistance 71

 


Wampum deux rangées

Résistance au colonialisme: La nation Mohawk ouvre un second front conjointement à celui de la nation Sioux Standing Rock…

Posted in actualité, altermondialisme, autogestion, écologie & climat, canada USA états coloniaux, colonialisme, crise mondiale, démocratie participative, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, ingérence et etats-unis, militantisme alternatif, néo-libéralisme et paupérisation, neoliberalisme et fascisme, pédagogie libération, politique et lobbyisme, politique et social, résistance politique, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , , , , , , on 2 septembre 2016 by Résistance 71

“Je vais oser affirmer que l’homme qui s’est assis sur le sol de son tipi, méditant sur la vie et son sens, acceptant comme semblable toutes les créatures et reconnaissant l’unité de l’univers des choses, infusait dans son être la véritable essence de la civilisation.”

~ Luther Ours Debout, Oglala Lakota, 1900 ~

 

Nous invitons tous nos lecteurs à réfléchir profondément à la citation du sage Sioux Oglala que nous reproduisons ci-dessus de lire notre traduction de l’injonction des mères de clans Mohawk virant les pétroliers hors de leurs terres, puis de répondre à cette simple question: qui sont véritablement les “sauvages” ?

 

~ Résistance 71 ~

 

Le Comité National de l’Energie (NEB) percute un arbre

 

Mohawk Nation News

 

31 août 2016

 

url de l’article original:

http://mohawknationnews.com/blog/2016/08/31/neb-hits-a-tree/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

La Commission Nationale à L’Energie (NEB, National Energy Board), Energy East Pipeline Ltd et TransCanada Pipeline Ltd ont percuté l’arbre de la paix. Le NEB a essayé de se réunir en secret à Montréal. Le peuple a perturbé la réunion et celle-ci fut annulée ! L’Injonction d’arrêt et de désistement est par la présente donnée par kahtihon’tia:kwenio (NdT: conseil des mères de clans) et a été transmise.

Ils seront désormais bien seuls dans leurs soi-disantes “réunions de consultation” frauduleusement arrangées à travers la nation, lorsqu’ils s’assiéront seuls à la table corporatrice.

Note de Résistance 71:

Ce qui suit est la traduction de la notification officielle remise par le conseil des Mères de Clans de la nation Mohawk (trois clans de la tortue, de l’ours et du loup). Une copie du document orignal est sur l’article original de MNN.

-[]-[]-<I>-[]-[]-

De kahtihon’tia:kwenio par courrier recommandé AR

En date du 31 août 2016

Objet: Injonction d’arrêt et de désistement

Destinataires: East Energy Pipeline Ltd, TransCanada Pipeline Ltd, National Energy Board, Premier Ministre Justin Trudeau, Maire de Montreal Denis Coderre, Ministère des Affaires Indigènes du Canada

Sek:hon

Le conseil des mères de clans des nations iroquoises, kahtihon’tia:kwenio de rotino’sho:nnionh:weh, et en accord avec le Wampum 44 de kaiane’re:kowa (Grande Loi de la Paix), où les femmes sont les progénitrices du sol et les gardiennes de la terre, de l’eau et de l’air et ce depuis les origines de nos instructions du tekeni teioha:teh, afin de survivre et de cohabiter en tant que frères et sœurs avec la nature sur notre terre-mère. Kaiane’ro:kowa représente la volonté du peuple et est personnifiée par le conseil des 49 familles de la confédération ;

kahtihon’tia:kwenio officialise sa plainte contre l’invasion de la terre kanion’ke:haka, peuple du silex (Mohawk) d’Ono’ware:geh ou Île de la Grande Tortue par Energy East Pipeline Ltd et Transcanada Pipeline Ltd et toutes leurs cohortes.

EEPL et TCPL sont des entreprises privées qui violent kaia’nere:kowa et teio:hateh en continuant le carnage de toutes vies perpétré sur onowa’re:geh, ainsi EEPL et TCPL ne vont pas continuer à tuer et à détruire onowa’re:geh.

Ainsi nous demandons:

  1. Que l’invasion des territoires de ganiengeh rotin’nosho:nionwe par les corporations du Canada et du Québec et leurs entreprises subordonnées EEPL et TransCanada cesse et
  2. Que soient respectés les principes de teio’ha:teh comme base de notre relation sur cette terre.
  3. Comme kahtihon’tia:kwenio a des responsabilités dans son rôle de représentation du peuple, kahtihon’tia:kwenio ordonne à ces entités de quitter définitivement ono’ware:geh, en accord avec nos instructions originelles, kahtihon’tia:kwenio parle pour nous tous et pour toute forme de vie et informe EEPL, TransCanada et toutes les autres entités artificielles de cesser immédiatement le carnage sur notre terre.mêre.

kahtihon’tia:kwenio ordonne à EEPL et TransCanada de cesser et de vous désister de toutes vos activités sur ono’war:geh et cesser tout meurtre de masse de toute vie rencontrée et vous ordonne également de vous gouverner de manière plus appropriée.

[Lettre paraphée par les trois clans de la Nation Mohawk]

Clan de la tortue

Clan de l’ours

Clan du loup

= = fin de la lettre = =

Dissidence au fascisme global: La voix de la sagesse Mohawk…

Posted in actualité, altermondialisme, autogestion, guerres hégémoniques, militantisme alternatif, neoliberalisme et fascisme, résistance politique, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , on 18 septembre 2013 by Résistance 71

Des lâches avec du pouvoir !

 

Mohawk Nation News

 

17 Septembre 2013

 

url de l’article original:

http://mohawknationnews.com/blog/2013/09/17/cowards-with-power/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

Le premier ministre Harper mettant fin à une session du parlement, le mettant à l’écart, est le fascisme. Cela vient du latin “fasces” (“faisceaux”) et se réfère à un régime centralisé autocratique mené par un dictateur (NdT: d’où la même définition de “fascisme rouge” donnée par l’anarchiste Voline au sujet de l’état marxiste, léniniste, staliniste ou autre… Il n’y a pas de différence fondamentale, ces deux systèmes dictatoriaux se réclament, à tort, du peuple…). L’image (de ces faisceaux) est un fagot de bouts de bois (verges ?…), liés ensemble, censé représenter les citoyens. Ce fagot devient un bâton appelé “l’état”, qui règne avec un pouvoir illimité. Le peuple doit obéir aux règles créées par les banquiers entrepreneuriaux. Il n’a pas de droits ni de voix réels.

En accord avec la Grande Loi de la Paix, une flèche seule peut-être brisée facilement. Attacher six flèches ensemble créent une force. Tout le monde est égal et a une voix. Le pouvoir EST le peuple.

Les partis fascistes (bruns ou rouges) forcent les gens à obéir en échange de boulots et de services qui sont grandement attendus. Les leaders promettent en permanence la paix et la quiétude, le travail et le calme, donnés de force si nécessaire. Ceux qui font tanguer le bateau sont éliminés. Une autorité secrète est constituée pour ramener les opposants à l’État dans la ligne et pour faire taire toute critique.

La restauration de la peine de mort pour “des offenses sérieuses” est discutée ! Où va t’on mettre les camps du goulag ? Beaucoup d’anti-fascistes sont en train de quitter le Québec maintenant pour leur propre sécurité. Ils ne réalisent pas que les mêmes conditions existent dans le reste du Canada et par delà la frontière méridionale en l’occurence.

Les enfants sont entraînés à devenir de futurs fascistes. Le Canada veut une économie de guerre et une machine de guerre. En ce moment, des femmes musulmanes sans défense sont harcelées par des hommes blancs, qui crachent au visage de leurs enfants. Ils demandent le retrait immédiat des foulards car ils violent leur “culture” (NdT: Rappelons quand même ici que la seule culture non importée sur le continent américian est la culture des nations autochtones, tout le reste… n’est que de l’immigration !… Le respect doit-être en premier lieu aux nations et aux cultures originelles). Des milliers de nos jeunes filles adolescentes indigènes “disparaissent” sans enquêtes. La seule population qui croit démographiquement est celle des autochtones naturels.

On ment aux enfants dans les écoles au sujet de l’histoire politique, économique et sociale: “Le fascisme est la seule façon de mener l’état dont vous faites partis au sommet de la gloire”. Ils deviennent des civils et citoyens modèles s’ils ne défient pas leurs patrons.

Les atrocités faires aux non-natifs nous ont été faites dans le passé. Le chemin rouge (NdT: au sens du chemin amérindien dans le texte original) est le chemin de l’amour (Ononkwatsera). Nous surveillons et écoutons les infiltrés qui ne nous sont que négativité, qui refusent de devenir un esprit pour notre survie. Nous sommes prêts a affronter ces couards, même si nous n’avons ni les armes ni le nombre. Notre arme est la vérité ! Levez-vous et luttez avec nous ! Chantait Jimi (Hendrix) au sujet de quand le monde fut créé et endoctriné:

“Voo Doo Child”. Jimi Hendrix.

Vivre sous le fascisme:

Living under Fascism.

Résistance politique: L’idéologie colonialiste est le point commun entre le malheur des Syriens et le malheur des nations autochtones des Amériques…

Posted in actualité, altermondialisme, autogestion, démocratie participative, France et colonialisme, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, ingérence et etats-unis, militantisme alternatif, N.O.M, néo-libéralisme et paupérisation, neoliberalisme et fascisme, pédagogie libération, politique et lobbyisme, résistance politique, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , on 5 septembre 2013 by Résistance 71

Ce qui se passe maintenant en Syrie, tout le passé historique de l’occident de fait, découle de ce même  fléau de l’humanité et dont on ne pourra sortir qu’en éradiquant la société de la division, entérinée par l’État garde-chiourme des privilèges et monopoliste de la violence et de l’oppression.

Les nations indigènes des Amériques, qui résistent au terrorisme depuis 1492, nous le disent depuis bien longtemps… Quand comprendrons-nous enfin et surtout… quand agirons-nous en conséquence ? Sûrement pas après l’holocauste nucléaire…

— Résistance 71 —

 

Harper l’ajourneur

 

Mohawk Nation News

 

30 Août 2013

 

url de l’article original:

http://mohawknationnews.com/blog/2013/08/29/prorogue-harper/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

 

Le premier ministre Harper a mis un terme à une session du parlement. L’ajournement est un abus fondamental de pouvoir. “Quand le danger montra sa sale tête, il tourna courageusement les talons et s’enfût.” [Monthy Pythons]. Nous, les peuples autochtones avons toujours été sur le chemin. D’où l’holocauste de 150 millions d’entre nous à coups de balles et de maladies! (NdT: Ce chiffre représente le nombre estimé d’Indiens des Amériques morts des contacts avec les Européens depuis 1492)

Harper a eu peur d’un vote de non-confiance qui aurait forcé une nouvelle élection. Il aurait perdu. Tous les partis politiques et le sénat sont muselés.

Au Canada, tout le monde a besoin de l’aval de la banque pour simplement exister : acte de naissance, permis de conduire, carte grise, assurance maladie, carte de crédit etc. Mark Carney a mis en place ce sytème extensif alors qu’il était gouverneur de la banque du Canada. C’est le modèle des banquiers pour prendre possession du monde. Il est maintenant le gouverneur de la banque d’Angleterre !

Les banquiers sont en train de dissoudre leurs corporations (villes, entreprises, counties, etc…). Toute entreprise est la propriété des banquiers, et est mise en place pour le seul profit des actionnaires. Les conseils indiens de bandes de tribus et toutes les organisations natives sont des entreprises et font partie intégrante d’une grille génocidaire. Detroit et bien d’autres villes sont en banqueroute et ont fait faillite. Les profits sont distribués parmi des actionnaires.

Le premier ministre canadien Stephen Harper a besoin de vaincre l’opposition autochtone. Durant la suspension du parlement il peut déclarer une “urgence”, comme faire des armes pour aller en guerre contre la Syrie ! Il a besoin de transformer tous les territoires indiens (le Canada) en un territoire simple à acheter pour permettre aux banques de tout posséder. Elles peuvent prendre toutes les ressources qu’elles veulent. Le peuple est silencieux.

Il a peur du cataclysme financier et économique qui arrive et soutient son monstre en conséquence.

Les secteurs fnanciers ignorent totalement les secteurs publics, sauf pour collecter les impôts. Les banques rongent les os de l’économie qui s’effondre et accaparent pour des queues de cerises. Elle privatisent les secteurs vitaux des services comme l’infrastructure, la santé, les programmes sociaux et d’éducation, les services de police et de pompier, les routes, les écoles, les systèmes de distribution (électricité, eau, gaz, poste etc…), les stations d’épuration et les aéroports. Les services publics sont devenus plus chers. Seules les institutions financières resteront en charge du système.

Les indigènes, en tant que peuple naturel de la terre, ne sont pas des investisseurs dans l’économie démoniaque mondiale. Tout nous appartient, et cela a toujours été du reste. Ceux qui sont en haut de ce vol artificiellement créé et en contrôle de cette hiérarchie, vont continuer le génocide jusqu’à ce que nous nous taisions à propos de la désacralisation et de la mortification de l’environnement, de notre terre et du vol de nos ressources pour toujours pouvoir faire la guerre.

Rappelez-vous que tout ceci n’est qu’une illusion. Seulement nous et la terre-mère sommes réels ! Le meurtre de masse finira par s’arrêter. Ceux qui nous soutiennent avec un bon esprit peuvent remonter aux racines de l’arbre de la paix et s’assoir dessous pour obtenir fraîcheur et protection.

 “Idiots lobotomisés et auto-emprisonnés ; la spécialité de la banque est le prêt et la mise en esclavage par la dette et ce des cartes de crédit au FMI et ses prêts aux pays du tiers monde. Bien plus d’argent est prêté qui ne peut être remboursé, ainsi les banques vous possèdent. Tout le monde trime pour les payer. Et tout au long de ce calvaire on nous fait croire que nous sommes libres. Nous vivons dans des cellules à crédit appelées “accession à la propriété”. Nous ne pouvons pas errer bien loin de notre cellule ou de notre boulot/prison.” ~ W. Russell ~

Comme nous le disent les comédiens de 1491, de la façon dont vont les choses, nous allons sans doute retourner bientôt vers nos propres docteurs…

1491s “Slapping Medicine Man”.

 

 

Résistance politique: Modèle de processus consensuel dans la société iroquoise…

Posted in actualité, altermondialisme, autogestion, écologie & climat, économie, démocratie participative, France et colonialisme, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, ingérence et etats-unis, pédagogie libération, politique et social, résistance politique, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , on 6 août 2013 by Résistance 71

Tout est possible lorsque le politico-économique est décidé localement et le consensus obtenu au travers d’une société horizontale. Une fois de plus, il est de plus en plus évident que nous avons beaucoup à apprendre des nations indigènes des Amériques et de tous les peuples colonisés.

La solution est là, locale, et ne pourra être mise en pratique efficacement que lorsque nous aurons enfin compris que notre organisation sociale doit sortir du carcan oppresseur de l’état, des institutions et des entités décisionnaires n&ayant rien à voir avec nous, le peuple… Les Iroquois le savent depuis environ le XIIème siècle, qui fut en Europe jusqu’à la fin XVème siècle, la période des cités médiévales indépendantes et fédérées.

L’état a détruit le consensus et imposé la société pyramidale oligarchique, il est le résultat de la division au sein des peuples, qui par essence, favorise la minorité accapareuse.

— Résistance 71 —

 

Décisions, décisions

 

Mohawk Nation News

 

2 Août 2013

 

url de l’article original

http://mohawknationnews.com/blog/2013/08/02/decisions-decisions/

 

— Traduit de l’anglais par Résistance 71 —

 

Comment résolvons nous les problèmes en utilisant le processus de prise de décision consensuelle des Mohawks ? Divisez le groupe en trois clans: clans du loup, de la tortue et de l’ours. Asseyez-vous en cercle chacun faisant face à l’autre en égal. Utilisez le critère de base: paix, rectitude et pouvoir.

Le problème: prétendez être des gens d’une réserve indienne où un train a déraillé et percuté le centre de la communauté. Dix personnes sont décédées. Ils vont être dépassés très vite par le FBI, les services sociaux, les médias, les conseillers psy, les opérations caritatives, les curieux, les autorités et les représentants de l’entreprise de chemins de fer impliquée. Les gens ont besoin de se rassembler avant d’être sous les feux de la rampe.

Le clan du loup délibère en premier. Après avoir discuté les multiples facettes de l’horreur de l’évènement, ils parviennent à trois bonnes idées. D’abord, demander à des observateurs neutres de gérer ceux de l’extérieur ; puis demander à un groupe neutre d’être au front pour faire tampon ; troisièmement, les clans gèreront les victimes, les familles et la communauté. Tout le monde veut la paix. Ces trois décisions sont passées par dessus le feu au clan de la tortue, qui les discutent. Ils sont d’accord avec les trois idées et développent plus avant la troisième. Puis ceci est passé au dessus du feu au clan de l’ours qui discute et entérine les décisions des deux autres clans.

Ceci constitue la voie traditionnelle des Haudenosauneee (Iroquois) pour résoudre des problèmes. Chaque personne doit participer de façon à ce que le niveau de connaissance soit élevé et discuté jusqu`à compréhension. Une résolution est alors atteinte pour l’intérêt commun. Il est essentiel qu’il y ait une unité d’esprit.

La structure de la prise de décision dans la loi internationale et la règle de la loi provient de la constitution iroquoise, Kaianere:kowa ou la grande loi de la paix. Elle est faite et conçue pour que le monde entier arrête la guerre. La constitution des Etats-Unis fut fondée sur cette philosophie de l’égalité et de chacun à une voix. Les outils pour résoudre les problèmes sont basés sur notre relation avec le monde naturel. Le problème est que les Etats-Unis ont maintenu leur système commercial hiérarchique en leur sein. La charte de l’ONU est fondé sur la constitution des Etats-Unis avec le même inconvénient. Chacun a la responsabilité, le devoir de sauver la véritable règle de la loi dans le monde.

Le processus de prise de décision donne à chacun une voix. Leurs pensées et sentiments sont validés. Ils n’attendent pas après une information fabriquée pour que des décisions soient prises par une minorité de personnes, décisions qui sont ensuite appliquées de force. Chacun doit rechercher la vérité.

http://www.youtube.com/watch?v=DlUpmv4oZrY

Prise de décision de consensus:

http://www.seedsforchange.org.uk/consensus

Résistance politique: Les pensées d’un Mohawk ~ 2ème partie ~

Posted in actualité, altermondialisme, autogestion, économie, démocratie participative, France et colonialisme, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, ingérence et etats-unis, militantisme alternatif, néo-libéralisme et paupérisation, neoliberalisme et fascisme, pédagogie libération, politique et social, résistance politique, société libertaire, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , , , on 15 juin 2013 by Résistance 71

Les pensées d’un Mohawk

Une série d’écrits et de dessins par Louis Karoniaktajeh Hall

1ère partie

 

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

 

Message de Ganienkeh état indien indépendant d’Amérique du Nord au secrétaire général des Nations Unies, New York, le 5 Février 1975

RE: Le communiqué de presse des Nations Unies apparaissant dans les éditions courantes des journaux exprimant l’opinion que la repossession de la terre de Ganienkeh par les Indiens d’Amérique du Nord est une “décision de justice interne d’un état membre”.

Sehkon:

Les traités où les Etats-Unis et la Confédération des Six Nations Iroquoises sont impliqués est une affaire internationale. Que seules des nations puissent légalement établir des traités est un fait légal.
Les Hollandais, Français, Anglais puis ensuite les Etats-Unis ont recherché la signature de traités avec les nations amérindiennes. Ceci montre qu’elles étaient reconnues comme nations. D’après le droit international, une nation une fois reconnue comme telle en reste une jusqu’à ce qu’elle se dissolve d’elle-même. Aucune nation ne peut dissoudre une autre nation.

Que les Nations-Unies ont été établies pour corriger et prévenir les méfaits commis par des nations à l’encontre d’autres nations est un but établi. Ce but ne peut pas être rempli si seulement quelques nations bénéficient de cette organisation. Si la paix. l’harmonie, la fin des souffrances de la guerre et la fin de l’inhumanité de l’Homme, doivent être établis, alors toutes les nations devraient avoir le droit de bénéficier du forum international des Nations-Unies pour faire entendre les cas des nations opprimées. L’un des buts de l’ONU est de mettre fin aux discriminations, mais par le fait de refuser d’admettre les cas des nations opprimées au sein du forum des nations-unies, ceci ne pourrait-il pas être vu par les observateurs comme étant de la discrimination raciale dont les Etats-Unis eux-mêmes feraient indulgence ? Ceci ne serait-il pas en faveur et ne viendrait-il pas en aide aux oppresseurs ?

Le 10 Décembre 1948, les Nations-Unies ont proclamé leur déclaration universelle des droits de l’Homme et elle établit dans son article 15: “1. Chacun a le droit à une nationalité. 2. Personne ne peut être privé de sa nationalité arbitrairement ou se voir refuser le droit de changer de nationalité.” Personne n’a le droit de nous priver de notre nationalité Ganienkahaga (Nation Mohawk de la Confédération Iroquoise). Ganienkeh est le territoire de la nation Mohawk et l’a été durant des siècles avant l’arrivée de l’homme blanc. Nous étions une nation bien avant que les colonies anglaises ne tombent du nid et apprennent à voler de ses propres ailes en copiant la confédération des six nations iroquoises et deviennent la nation des Etats-Unis d’Amérique, Nous ne sommes en aucun cas une “affaire intérieure” d’une nation étrangère quelconque, spécifiquement une nation qui n’existe qu’au travers des terres de l’homme rouge.

Nous avons aussi le droit à la véritable propriété. Nous, parmi les autres nations amérindiennes, avons le droit à un état indépendant sur notre propre sol. Quelques 74 nations de par le monde ont reconquis leurs terres, leurs gouvernements et peuvent décider de leur propre destinée. Seuls les Indiens des Amériques ont ce droit qui leur est refusé !! Si l’ONU veut amener la paix, l’harmonie et le droit pour toutes les nations, comment peut-elle ignorer les droits des peuples dont la terre qui leur a été usurpée abrite le siège même des Nations-Unies ? Toute nation qui a signée un traité avec une nation membre de l’ONU devrait automatiquement  et légalement avoir son cas présenté à la cour internationale des Nations-Unies. Que la justice et la sagesse prévalent !

Onen,

(Signé) Louis Hall

Secrétaire – GANIENKEH COUNCIL FIRE (Conseil de feu de Ganienkeh)