Archive for the canada USA états coloniaux Category

Canada: Vol des terres de la nation Wetsuweten… le pillage colonial continue encore et toujours… (Mohawk Nation News)

Posted in actualité, altermondialisme, économie, canada USA états coloniaux, colonialisme, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, militantisme alternatif, néo-libéralisme et paupérisation, neoliberalisme et fascisme, pédagogie libération, politique et social, résistance politique, terrorisme d'état on 19 janvier 2020 by Résistance 71


Or noir et profit vs souveraineté ancestrale

 

Nation Wetsuweten : Toutes les guerres sont des guerres de banquiers

 

Mohawk Nation News

 

15 janvier 2020

 

url de l’article original:

https://mohawknationnews.com/blog/2020/01/15/wetsuweten-all-wars-are-banker-wars/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

“La règle de la loi” n’est que la loi de l’amirauté, imposée par l’invasion de l’Île de la Grande Tortue. Ils peuvent tuer qui ils veulent au nom des banques, den entreprises transnationales et du fric ! Les financiers de l’oléoduc pensent qu’ils peuvent gagner.

De nos alliès / supporteurs : “Nous nous préparons ce matin pour une nouvelle attaque paramilitaire sur un peuple désarmé, celui des clans de la nation Wet’suwet’en, des Unist’o’ten, leurs voisins Gitxsan et alliés d’autres nations indigènes.

“John Horgan, le premier ministre de la province de la Colombie Britannique (Canada), qui a récemment laissé passer une version du Droits des Peuples Indigènes de l’ONU au parlement provincial, refuse de reconnaître la supremacie territoriale de la loi de la terre Wet’suwet’en sur leurs terres que ni lui ni le gouvernement fédéral du Canada ne peuvent fouler aucun traité ne le supportant.” Pour montrer à ses soutiens entrepreneuriaux qu’il honorera leurs investissements sur une bande d’Indiens issue de l’âge de pierre, portant des couvertures colorées et des plumes et faisant barrage à la voie du “progrès”.

“Dans les quelques heures ou jours à venir, nous verrons l’anéantissement inévitable des lois de la terre Wet’suwet’en vieilles de plus de 10 000 ans pour le bien exclusif d’actionnaires tout en continuant à tuer la planète.

Muse a tout dit dans “Uprising” / “Rébellion”: “la paranoïa en fleur, la transmission propagandiste va reprendre. Ils vont essayer de pousser pour toute sorte de drogues et de médicaments pour nous abrutir et ils espèrent que nous ne verrons jamais le jour de la vérité [alors allons-y] !! Ils ne nous forcerons pas… Ils ne nous dégraderons pas… Ils ne nous contrôlerons pas. Nous serons victorieux !

“Maintenant vous tous les Canadiens… Tout cela vous concerne. vos retraits et  os dollars d’impôts soutiennent la casse de la loi Wet’suwet’en et le dénigrement sans fin de leur peuple qui est maintenant assiégé et encerclé par le blocus de la faim instauré par la GRC dans sa zone d’exclusion. Ce gouvernement est en train de commettre ce crime contre l’humanité pour vous, en votre nom. Le canada n’a JAMAIS obtenu le droit d’accès à la terre si ce n’est sous la menace des armes et d’une ´´norme force de répression et d’oppression.

Voilà ce que vous soutenez, vous les Canadiens… par votre silence…

En se cachant derrière leurs rideaux en se disant qu’un crime contre l’humanité ne les concerne pas parce que la “règle de la loi” (coloniale) a dit que c’était légal.

#WetsuwetenStrong#WhiteFragility#Genocide#CrimesAgainstHumanity

John HorganJustin TrudeauMarc Miller

wisk niwatsen tsata. wisk nikon kayenkwireh iohniron tsi skatneh tekaneren ne kenton tsi rahisaststeh ne wisk nihononwentsakeh tsi yatehonatieston, enskka wahonton, skanentsista, skayeronta tahnon skanikonra. skatne tsi enhotihyoten, enhatiyanerensehronni tanon skatneh enhatisenhayenstakeh ne  akotsennonnia ne tahatikons-tontie.

rotiynerson sjkatneh tenhontonteh enkneh sakaksa ne yori tsaniton ohtason. tsinikariwest tehonatskahon iatahonsteh nahoten ioio tihye, oen kineheh iatatahontatreneh tanon ahontenekwensariron. akwekon tsinahoton enhotenienten ne tosa ahontenekwensariron.

 


Esprit de lutte…

Haudenosaunee (confédération iroquoise) soutient le peuple iranien qui a toujours soutenu les droits des peuples indigènes (Mohawk Nation News)

Posted in 3eme guerre mondiale, actualité, altermondialisme, canada USA états coloniaux, colonialisme, crise mondiale, documentaire, guerre iran, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, ingérence et etats-unis, militantisme alternatif, pédagogie libération, politique et social, résistance politique, société des sociétés, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , , , , , , , , on 14 janvier 2020 by Résistance 71

Soutien en retour des nations Haudenosaunee (iroquoises) au peuple iranien, qui soutient les droits des peuples indigènes et maintient une position anticoloniale et anti-impérialiste depuis au moins 1923. Rediffusion d’une lettre datant de 2012.
~ Résistance 71 ~

 


Dekanawitha & Guswentha wampums
Kaianerekowa-Grande Loi de la Paix

 

L’Iran, soutien historique des droits des peuples indigènes

 

Mohawk Nation News

 

10 janvier 2020

 

url de l’article:

http://mohawknationnews.com/blog/2020/01/10/mnn-iran-historic-supporter-of-indigenous-rights-2/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

Republication d’un article du 8 octobre 2012 :

Nous sentons que le temps est venu de republier cette lettre importante délivrée à nos alliés iraniens en 2012.

L’Iran a toujours soutenu les droits des peuples indigènes de l’Île de la Grande Tortue. Lorsque Terrence Nelson de la province du Manitoba nous a informé qu’il allait en Iran pour parler au sujet du génocide continuel de nos peuples, il a pris avec lui la lettre que nous republions ci-dessous. L’Iran a soutenu la Confédération Iroquoise pour qu’elle obtienne un siège à la Société des Nations (NdT : SDN, l’organisation internationale fantoche qui précéda l’ONU) en 1923.

Le 10 janvier 2020 

AU PEUPLE D’IRAN:

She:kon,

Vous avez toujours soutenu nos efforts pour le gain de nos droits, spécifiquement en 1923. Brièvement, la Confédération Iroquoise y envoya son délégué, Deskaheh, pour obtenir la reconnaissance de notre peuple à la Ligue des Nations. Il venait de Grand River (Ontario)

Avec un passeport Haudenosaunee, il alla à Genève en Suisse, pour parler devant la Ligue des Nations en 1923. Là, il présenta “L’appel à la justice de l’homme rouge” et rappela aux Européens leurs obligations sous l’effet de Guswentha, le wampum deux rangées. Ce traité fut établi en 1701 entre nous, nos 48 nations indigènes alliées sur Onowaregeh / l’Île de la Grande Tortue et les Européens. C’est le seul accord officiel donnant aux Européens le droit de demeurer sur nos terres. Ils l’ont violé de longue date et leur occupation est illégale.

L’Iran soutint notre effort. La pression britannique, américaine et canadienne fut bien trop forte pour que Deskaheh puisse continuer. Il retourna à la maison.

Le 7 octobre 1924, la Gendarmerie Royale du Canada (NdT: la GRC, la “fameuse” “police montée” canadienne, créée à l’origine pour réprimer et persécuter les “Indiens rebelles”) commença à enquêter sur lui. Puis elle supprima le gouvernement traditionnel des six nations iroquoises, vola d’importants documents et des wampums, aida à créer l’Indian Advancement Act ou la loi sur l’avancement des Indiens et les réserves indiennes. Le gouvernement canadien déclara une élection immédiate pour mettre un terme au gouvernement traditionnel. Deskaheh fut interdit de retourner chez lui et dans sa famille. Il fut assassiné en territoire Tuscaroa dans l’état de New York après avoir donné son célèbre dernier discours sur la radio le 10 mars 1925, contre les politiques génocidaires canadienne et américaine.

[extrait] : “A Ottawa, ils appellent cette politique “Indian Advancement”. A Washington ils l’appellent “Assimilation”. Nous disons que ce n’est qu’une tyrannie absolue. Si ceci doit continuer, nous préférons que vous veniez avec vos armes et vos gaz mortels et que vous vous débarrassiez de nous de la sorte. Faites-le ouvertement et directement.

Historiquement, les Iraniens ont été les champions de la justice. Nous nous rappelons de vous pour votre bonté, vos bons esprits et pour toujours vous préoccuper de nous.

Nia:wen (Merci)

Kahentinetha, femme détentrice du titre, clan de l’ours, Kanionkehaka / Nation Mohawk

Terrance fut interviewé sur la télévision iranienne. Il y parla du génocide continu de notre peuple sur lequel un pays comme le Canada est construit, particulièrement au sujet du vol des ressources naturelles et du ciblage de nos femmes. La police ne fait aucune enquête là-dessus. Leur but a toujours été de “tuer l’Indien”.

PRESS TV interview est sur YouTube:  “Canada has Ethnic Cleansing of Aboriginal on Agenda:  Native Ex-Chief”.  http://www.youtube.com/watch?v=ceZtHLieAKs

 


Fondée sur les bulles pontificales Romanus Pontifex
et
Inter Caetera

= = =

Lectures complémentaires :

Meurtre par Décret version PDF

kaianerekowa Grande Loi de la Paix

La Grande Loi du Changement (Taiaiake Alfred)

Un_manifeste_indigène_taiaiake_alfred

Manifeste pour la societe des societes

Effondrer le colonialisme

Païens en terre promise, décoder la doctrine chrétienne de la découverte

Comprendre-le-systeme-legal-doppression-coloniale-pour-mieux-le-demonter-avec-steven-newcomb1

Comprendre-le-systeme-legal-de-loppression-coloniale-pour-mieux-le-demonter-avec-peter-derrico1

Aime_Cesaire_Discours_sur_le_colonialisme

Paulo_Freire_La_pedagogie_des_opprimes

Pierre_Clastres_Echange-et-pouvoir-philosophie-de-la-chefferie-indienne

Nous_sommes_tous_des_colonisés (PDF)

 

 

Assassinat du général iranien Souleimani et 3ème guerre mondiale ? Derrière le grand n’importe quoi du cirque de la Maison Blanche… (Veterans Today)

Posted in 3eme guerre mondiale, actualité, canada USA états coloniaux, colonialisme, crise mondiale, guerre iran, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, ingérence et etats-unis, neoliberalisme et fascisme, politique et lobbyisme, politique et social, résistance politique, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , , , , , on 4 janvier 2020 by Résistance 71

 

Point de vue et analyse intéressants, de l’intérieur de l’empire si on peut dire puisque Robert Steele est un ex-CIA qui a “mal à son pays” et qui dit tout haut ce que sans doute, bon nombre pensent tout bas au sujet de la rhétorique systémique anti-Iran et surtout donc de l’assassinat récent du général iranien Souleimani en Irak hier 3 janvier 2020.

On pourrait aussi interpréter cette intervention de Steele comme une “couverture” pour Trump, le déclarant “irresponsable” car manipulé. C’est sans doute en partie vrai, mais aussi Steele n’accorde t’il pas trop de crédit à Trump ? Pourquoi lui avoir fait confiance jusqu’ici alors que VT a révélé le passé des plus douteux de “Donnie mains d’enfant” et son inféodation à la “Kasher Nostra” dès le début du mandat présidentiel ? Trump est de plus empêtré dans une procédure de destitution et des longueurs de casseroles qu’il traîne au cul depuis des lustres, au moment où l’empire est à bout de souffle… Moment rêvé par les banquiers pour une guerre mondiale (non thermonucléaire ?)… Les pions sont en place.

Il y a plusieurs tiroirs dans cette affaire… comme à l’accoutumée. Le fait est qu’hier, l’Irak est redevenu la poudrière du Moyen-Orient et pourrait bien devenir le théâtre des opérations d’une guerre directe ou par procuration entre l’empire anglo-americano-sioniste et l’Iran, dernière carte de la région à faire tomber, mais l’Iran est résiliente et intelligente et table sur une stratégie de longue haleine. Gageons que la riposte interviendra quand et où les Yanks et les sionistes l’attendront le moins… Posons toujours la même question: Cui bono ? A qui profite le crime ?…

~ Résistance 71 ~

 

 

3ème guerre mondiale ? Le président Trump a t’il perdu la raison ?

 

Robert David Steele

 

3 janvier 2020

 

url de l’article original:

https://www.veteranstoday.com/2020/01/03/world-war-iii-has-president-donald-trump-lost-his-mind-may-god-give-us-a-moment-to-reflect-for-peace/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

Ce fut mon devoir et mon honneur d’avoir pu travailler avec des gens aussi intelligents que le colonel Doug Macgregor, candidat à la fois aux postes de ministre de la défense et de conseiller à la sécurité nationale pendant la toute première administration Trump et d’être le fidèle supporteur et admirateur du général Michael Flynn, premier conseiller à la sécurité de Trump et qui a été piégé par le FBI et les sionistes afin qu’il soit retiré de la Maison Blanche. Les observations que je fait ci-dessous émanent de mon passé d’agent de la CIA et de co-fondateur du Marine Corps Intelligence Activity (MCIA), ainsi que de toutes les lectures non-fictionnelles que j’ai faites, ces centaines de lectures de livres sur les personnalités et les institutions de la sécurité nationale corrompues, disfonctionnelles, voire même traîtresses. 

Voici mes conclusions:

1) Israël a essayé de forcer une guerre avec l’Iran avec l’énergie du désespoir, en partie pour sauver le criminel de guerre Benjamanin Natanyahou et en partie pour continuer sa longue stratégie de déstabilisation de division et de conquête du Moyen-Orient.

2) L’essentiel du maintient de la guerre en Irak est fait par Israël et les Kurdes (NdT: clan Barzani americano-sioniste), avec les forces américaines soutenant ce cirque en bon numéro de clown établi.

3) Les “campeurs” de l’ambassade des Etats-Unis à Baghdad, heureusement dispersés maintenant, eurent pour mission de tromper le président Trump et le forcer à penser qu’une prise de l’ambassade US était imminente, de la même manière que cela se produisit en Iran sous la présidence Carter. Quelques uns d’entre nous ont aidé à mettre fin à cette pièce de théâtre.

4) Si Trump a approuvé cet assassinat, il a été trompé pour croire que cela était le même type d’opération que celle contre Ben Laden au Pakistan (oublions que Ben Laden, AQ et l’EIIL / Daesh, ont été créés par les sionistes et la CIA avec financement et logistique occultes du Pentagone…) et on ne lui a pas dit que l’assassinat d’une personnalité comme le général Qassem Souleimani en Irak est en parité avec l’assassinat de l’archiduc François Ferdinand à Sarajevo en 1914, qui fut le casus belli pour la première guerre mondiale.

5) Trump est entouré de quatre réseaux de menteurs pathologiques : la classe de la promotion 1986 de l’école d’officiers de l’armée de terre de West Point (Esper, Pompeo, Urban), des sionistes chrétiens (Pompeo et autres), des agents sionistes (les Kushner, les deux…) et des sionistes de la CIA (Brennan, Haspel et autres…). Alors que son conseiller à la sécurité nationale Robert O’Brien fait un excellent boulot pour éliminer la clique des va t’en guerre de l’ère Obama et autres agents de puissances étrangères, il ne possède néanmoins pas une connaissance et compréhension nuancées de l’histoire et des biographies courantes dont on aurait besoin pour protéger le président de ces quatre réseaux de menteurs qui poussent pour la guerre contre l’Iran à tout prix.

6) A la fois les médias de masse et les médias sociaux (#GoogleGestapo) se sont engagés aux désirs de guerre sionistes contre l’Iran et sont très attentifs à couvrir les véritables coûts de notre guerre au Moyen-Orient, y compris ce qui est maintenant connu sous le vocable des “bébés de Faloujah” (NdT: les milliers d’enfants nés déformés, suite à la massive contamination de la zone urbaine par l’uranium appauvri des munitions utilisées sur ce champ de bataille irakien, par l’armée américaine…) résultats des munitions anti-blindages.

7) Une réponse proportionnelle de l’Iran ne serait pas une frappe sur les forces américaines de la région, mais plutôt l’assassinat, aux Etats-Unis, de Mark Esper. Je ne dis pas cela pour encourager une telle réaction, mais pour rendre clair à ceux qui lisent cet article que c’est en fait ce que les Etats-Unis ont fait à l’Iran toute proportion gardée, tout en violant une fois de plus la souveraineté de l’Irak, de manière telle que cela devrait sans problème se terminer à la CPI. Ci-dessous, vous trouverez ma lettre adressée au président Trump via la Maison Blanche, ce matin à 05:42 Est.


Etats-Unis… Ministère Affaires Etrangères

Prévention de la guerre sensible au temps

Mr. President,

Vous avez été “couillonné” (NdT: dans le texte original, l’auteur utile le mot yiglish (yiddish + anglais) qu’utilise Trump: “schlonged”, c’est un clin d’œil à la terminologie vulgaire “Trump”) par le ministère de la défense, la CIA et la classe 86 de l’armée de terre. L’assassinat du Major General iranien Qassem Souleimani au sein du territoire irakien va de paire avec l’assassinant de l’archiduc François Ferdinand qui fut utilisé comme casus belli pour la première guerre mondiale. Si vous avez de fait donner cet ordre de l’assassiner, vous devez considérer la possibilité que tous ceux qui vous ont conseillé de le faire, sont des agents d’influence pour Israël la sioniste et vous devez les virer.

Dès maintenant, vous devez penser à contrôler les dégâts. Vous n’êtes pas en contrôle du gouvernement des Etats-Unis (tout comme il fut dit par Schlesinger à JFK lorsque celui s’énerva que ses ordres de retirer les missiles américains de Turquie ne furent pas suivis…). La règle #1 à Washington d’après Mort Halperin et son livre “Bureaucratic Politics and Foreign Policy” est: “Mentez au président si vous pouvez vous en tirer…”

Mike Flynn est bien meilleur avec tout ça que votre équipe actuelle. Je vous conjure de savoir si ce fut un drone de la CIA ou du MD qui a procédé à l’assassinat (NdT: les sources officielles irakiennes et iraniennes font état d’une attaque par des hélicoptères “Apache” américains et non pas d’un drone…) et de virer le plus publiquement possible votre ministre de la défense et le directeur de la CIA, de transférer les machines de la CIA au ministère de la défense et de mettre un terme à leur utilisation en tant que machines d’assassinat à distance (la plupart de leur soi-disant succès ne sont que des mensonges, on vous ment en permanence…). Je prie pour que ce message vous parvienne mais je ne pense pas qu’il le fera. Je ne fais que mon devoir. Pour arrêter la guerre contre l’Iran, vous devez virer Esper et Haspel et montrer le chemin de la porte à Pompeo. Sonner l’ambassadeur israélien ne ferait pas non plus de mal.

La classe 1986 de West Point vous couillonne en long en large et en travers. Dans le même temps je pense que Gina Haspel (NdT: directrice actuelle de la CIA) couvre John Brennan et ne coopère pas pleinement en donnant les archives disponibles sur les appels “verts” de Brennan vers et depuis la Grande-Bretagne et ses contacts avec le MI6 et le GCHQ (NdT: QG du renseignement britannique). Combinez tout ça avec une impression de la NSA de toutes les mises en évidence comme Bill Binney et moi-même l’avons recommandé au ministre de la justice (Attorney General) et vous avez la totale. Je prie pour vous. Quiconque a soutenu cette frappe / assassinat folle est un ennemi des Etats-Unis.

Semper Fidelis,

Robert David Steele

https://robertdavidsteele.com

En ces temps les plus délicats de l’histoire du Moyen-Orient, je réitère ma vision du fait que la restauration de la Palestine aux Palestiniens est inévitable ; l’évacuation des forces américaines et la fermeture des bases militaires américaines au Moyen-Orient (et espérons-le dans le monde) est inévitable ; et le degré avec lequel notre président est un prisonnier au sein même de la Maison Blanche, qu’on lui ment par quatre réseaux pathologiques, devraient être considérés par les leaders de l’Iran, de l’Irak, de la Chine et de la Russie.

A mon avis, la réponse la plus appropriée en ce moment serait que l’Irak insiste que toutes les forces américaines et tous les “diplomates” américains aussi bien que les contractants (particulièrement les employés d’ExxonMobil), quittent l’Irak. L’Irak devrait également travailler avec l’Iran et la Russie pour faire virer les forces israéliennes de la zone kurde de l’Irak.

L’escalade dans toute cette affaire sert et servira les sionistes et personne d’autre. Considérant la “capture” de notre président et sa vulnérabilité aux menteurs, aux ennemis de l’Amérique au sein de la Maison Blanche, à tous ces traîtres, je recommande humblement et respectueusement la plus grande prudence de la part de l’Iran et de toute action décisive de la part de l’Irak. Expulsez tous les étrangers. Travaillez avec la Russie pour chasser et tuer les forces israéliennes qui resteraient derrière. Mettez les têtes israéliennes sur des piquets en place publique à Bagdhad. Cet assassinat, s’il a été perpétré par les Etats-Unis, ne le fut qu’en notre capacité “d’idiots utiles” au service des sionistes.

Que ceci soit ma contribution à la paix en ce triste jour.

 

Guerre impérialiste au Moyen-Orient: Yankees et Brits s’emparent du pétrole syrien… La fin du Rojava ?…

Posted in 3eme guerre mondiale, actualité, altermondialisme, canada USA états coloniaux, colonialisme, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, ingérence et etats-unis, militantisme alternatif, néo-libéralisme et paupérisation, neoliberalisme et fascisme, politique et social, politique française, résistance politique, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , on 1 décembre 2019 by Résistance 71

La fin de ce court article laisse entrevoir la confirmation de ce que nous disons ici depuis 2017 concernant cette région du Rojava dont il était certain qu’elle allait devenir un grand enjeu géo-économico-politique au fil de cette guerre par procuration menée en Syrie depuis 2011 ; à savoir que la révolution sociale du Rojava commencée en 2005 et renforcée à partir de 2011 est semble t’il défunte. Il est de plus en plus évident que des forces politiques affiliées à l’empire via les liens du clan factieux et mafieux Barzani du “Kurdistan” irakien, ont pris le dessus sur le mouvement du Confédéralisme Démocratique depuis fin 2016 avec l’instauration sous une “charte / contrat social du Rojava” bidon d’un proto-état créé et soumis aux desiderata de l’empire. Il y a plus de 30 factions kurdes opérant dans la région certaines en opposition politique créant une véritable nébuleuse, opaque à souhait, dont l’empire tire un profit maximum dont essentiellement le pillage des ressources naturelles de l’endroit.

Peu d’information fiable filtre pour rendre compte de l’état des choses au Rojava et pour savoir si les communes ont toujours une partie du pouvoir décisionnaire ou si tout a déjà été happé, vampirisé par les institutions proto-étatiques d’un “Kurdistan syrien” sous contrôle américano-sioniste comme l’est le “Kurdistan irakien” depuis le départ. Il est à noter que les médias  dans leur ensemble tendent déjà à effacer la terminologie de “commune du Rojava”, jamais vraiment en odeur de sainteté, pour ne plus parler pas à pas que de “Kurdistan syrien”, parce que là est l’objectif: la jonction des deux “Kurdistan” irakien et syrien en une entité proto-étatique sous contrôle du clan Barzani américano-sioniste. Si on se réfère au texte du “Manifeste du Confédéralisme Démocratique”  écrit par Abdullah Ocalan en 2011, en aucun cas il n’y est fait état de la création d’un “Kurdistan” sous forme étatique, de fait le CD est en rupture avec l’état et ses institutions, ainsi nous pouvons affirmer à la lecture des textes que ce “contrat social du Rojava” est une trahison pure et simple du Confédéralisme Démocratique tel que pensé et mis en pratique depuis 2005 dans cette partie du Moyen-Orient.

Les factions dominantes de la politique kurde de cette région affiliées à l’empire depuis 2016 tirent effectivement les marrons du feu de leur trahison. Il serait toutefois bon que ceci puisse être confirmé de l’intérieur et soit exposé au grand jour. Notre position à Résistance 71 a toujours été claire: soutien au Confédéralisme Démocratique originelle et dénonciation de la traîtrise du “contrat social / charte du Rojava”, création impérialiste de contrôle factieuse.

~ Résistance 71 ~

 

« L’appel à la création d’un état-nation séparé [kurde] représente les intérêts de la classe dirigeante et ceux de la bourgeoisie mais ne reflète en aucun cas les intérêts du peuple. En effet, un état supplémentaire ne ferait que renforcer l’injustice et entraver encore plus le droit à la liberté. Par conséquent, la réponse à la question kurde se trouve dans une approche visant à affaiblir ou à repousser la modernité capitaliste. »
~ Abdullah Öcalan, 2011 ~

 

 

Américains et Britanniques s’emparent du pétrole syrien… Des acteurs régionaux en profitent

 

Al Manar

 

29 novembre 2019

 

url de l’article: https://french.almanar.com.lb/1569394

 

En Syrie, au mépris du droit international, les forces américaines et britanniques  sont en train de s’accaparer les régions pétrolifères.

Selon l’agence syrienne officielle Sana, des forces américaines se sont déployées dans la zone pétrolifère de Rmilane située dans la province de Hassaké, au nord-ouest de la Syrie alors que les forces britanniques faisaient de même à proximité du champ Al-Omari dans la province de Deir Ezzor.

Selon l’agence kurde Roodaw, un convoi formé de près de 80 soldats et d’une centaine de véhicules militaires ont été vus en train d’emprunter l’autoroute internationale Oum Arbaa. En même temps, une patrouille américaine formée de 6 blindés a pris la direction de la région al-Qahtaniyat –Jal Agha, le triangle frontalier entre la Syrie, la Turquie et l’Irak. ces troupes ont été retirées de la province nord de Raqqa et de la province ouest de Hassaké.

Selon certains chiffres cités par la chaine qatarie al-Jazeera, il y aurait dans la région de Rmilane plus de 1.000 puits de pétrole

Désormais, les Etats-Unis ont plusieurs bases autour de la ville de Qamichli, dans les régions al-Taloul, de Malikiyyat et de Rmilane. Elles sont toutes riches en pétrole.

En même temps, selon al-Alam, une unité militaire britannique est sortie de la base Qasrak située au nord de Tal Tamar, dans la province de Hassaké, et s’est dirigée vers le champ pétrolier al-Omar  dans la province de Deir Ezzor.

Concernant les Français qui ont eux aussi des troupes dans cette région syrienne, il n’est pas encore clair quelles régions pétrolifères ils ont confisquées.

Cette mainmise sur les gisements de pétrole syrien n’a pu être possible  que grâce aux dirigeants kurdes des Forces démocratiques syriennes. Ils contrôlent cette région qui ne leur appartient pas, depuis qu’ils ont rallié les forces de la Coalition occidentale en Syrie.

La Turquie qui occupe désormais des régions importantes du nord-est syrien devrait elle aussi aurait sa part dans le pétrole pillé des gisements syriens. Une fois extrait, il serait acheminé sur son sol afin d’être écoulé. Des rapports médiatiques ont révélé que les Kurdes l’ont fait déjà. Etrangement, leur animosité apparente semble être reléguée à un second degré. A noter que c’est par la Turquie que Daech acheminait le pétrole syrien qu’il dérobait.

Le Kurdistan d’Irak pourrait lui aussi disposer d’une part de ce pétrole : il constitue la deuxième trajectoire pour son acheminement, avant son écoulement.

 

Comprendre, lutter contre et vaincre la dictature technotronique 5G (PDF)

Posted in actualité, altermondialisme, canada USA états coloniaux, chine colonialisme, documentaire, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, ingérence et etats-unis, Internet et liberté, militantisme alternatif, N.O.M, pédagogie libération, politique française, résistance politique, science et nouvel ordre mondial, sciences et technologies, technologie et totalitarisme, terrorisme d'état, Union Europeenne et nouvel ordre mondial with tags , , , , , , , , , , , , on 1 novembre 2019 by Résistance 71


« L’œil était dans la tombe et regardait Caïn »

 

Résistance 71

 

1er novembre 2019

 

Jo a réalisé cette compilation et analyse utiles et nécessaires pour comprendre et lutter contre la grille de contrôle planétaire qui se met en place pour réduire l’humanité en esclavage et commettre un génocide d’une ampleur cataclysmique à seule fin de réaliser le triomphe final de la dictature marchande fusionnant dans la singularité transhumaniste, fontaine de jouvence tant désirée par le plus petit nombre oligarchique.

Éteignez les écrans et rallumez les cerveaux !…

A lire, diffuser et intégrer absolument sans aucune modération !…

Version PDF

Dire-NON-a-la-dictature-technotronique

 

Analyse politique: Surgissement d’un nouveau monde ?… (Réseau Voltaire)

Posted in actualité, canada USA états coloniaux, chine colonialisme, désinformation, guerre iran, guerre Libye, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, ingérence et etats-unis, N.O.M, politique et social, résistance politique, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , on 27 octobre 2019 by Résistance 71

Analyse intéressante de Meyssan dont nous admirons l’optimisme. En fait, il ne fait que décrire un des segments de la métamorphose de l’empire en un autre: la fusion de l’empire anglo-américain avec la Chine et la Russie dans un Nouvel Ordre Mondial capitaliste monopoliste supranational qui sera régi par le cartel banquier et des grosses multinationales énergétiques et technotronique. La collusion banquier entre la City de Londres, Wall Street et les banques chinoises va von train et les écrans de fumée remplissent leur fonction… d’enfumage de gogos.

Meyssan le dit du reste dès les deux 1ères phrases: “C’est un moment qui n’arrive qu’une ou deux fois par siècle. Un nouvel ordre du monde surgit.”

Ceci n’est en rien un espoir, mais la continuation de la même merdasse marchande à un autre niveau.

Pour nous, les peuples, la seule voie viable est celle qui mettra bas à l’État, à la marchandise, à l’argent et au salariat… Tout le reste, Russie, Poutine ou pas, n’est que pisser dans un violon.

~ Résistance 71 ~

 

 

Le nouveau monde surgit devant nous

 

Thierry Meyssan

 

22 octobre 2019

 

source: https://www.voltairenet.org/article208007.html

 

Thierry Meyssan souligne l’extrême gravité, non pas du retrait US de Syrie, mais de l’effondrement des repères actuels du monde. Nous entrons, selon lui, dans une courte période de transition, au cours de laquelle les actuels maîtres du jeu que sont les « capitalistes financiers » —et ceux qu’il désigne par là n’ont aucun rapport avec ni avec le capitalisme originel, ni avec la banque originelle— vont être écartés au profit des règles de droit énoncées par la Russie en 1899.

C’est un moment qui n’arrive qu’une ou deux fois par siècle. Un nouvel ordre du monde surgit. Toutes les références antérieures disparaissent. Ceux qui étaient voués aux gémonies triomphent tandis que ceux qui gouvernaient sont précipités aux enfers. Les déclarations officielles et les interprétations que livrent les journalistes ne correspondent manifestement plus aux événements qui s’enchainent. Les commentateurs doivent au plus vite changer leur discours, le renverser en totalité ou être happés par le tourbillon de l’Histoire.

En février 1943, la victoire soviétique face au Reich nazi marquait le basculement de la Seconde Guerre mondiale. La suite des événements était inéluctable. Il fallut pourtant attendre le débarquement anglo-états-unien en Normandie (juin 1944), la conférence de Yalta (février 1945), le suicide du chancelier Hitler (avril 1945) et enfin la capitulation du Reich (8 mai 1945) pour voir se lever ce monde nouveau.

En un an (juin 44-mai 45), le Grand Reich avait été remplacé par le duopole soviéto-US. Le Royaume-Uni et la France, qui étaient encore les deux premières puissances mondiale, douze ans plus tôt, allaient assister à la décolonisation de leurs Empires.

C’est un moment comme celui-là que nous vivons aujourd’hui.

Chaque période historique a son propre système économique et construit une super-structure politique pour le protéger. Lors de la fin de la Guerre froide et de la dislocation de l’URSS, le président Bush père démobilisa un million de militaires US et confia la recherche de la prospérité aux patrons de ses multinationales. Ceux-ci firent alliance avec Deng Xiaoping, délocalisèrent les emplois US en Chine qui devint l’atelier du monde. Loin d’offrir la prospérité aux citoyens US, ils accaparèrent leurs profits, provoquant progressivement la lente disparition des classes moyennes occidentales. En 2001, ils financèrent les attentats du 11 septembre pour imposer au Pentagone la stratégie Rumsfeld/Cebrowski de destruction des structures étatiques. Le président Bush fils transforma alors le « Moyen-Orient élargi » en théâtre d’une « guerre sans fin ».

La libération en une semaine d’un quart du territoire syrien n’est pas seulement la victoire du président Bachar el-Assad, « l’homme qui depuis huit ans doit partir », elle marque l’échec de la stratégie militaire visant à établir la suprématie du capitalisme financier. Ce qui paraissait inimaginable a eu lieu. L’ordre du monde a basculé. La suite des événements est inévitable.

La réception en très grande pompe du président Vladimir Poutine en Arabie saoudite et aux Émirats arabes unis atteste du spectaculaire revirement des puissances du Golfe qui basculent dès à présent dans la camp russe.

La tout aussi spectaculaire redistribution des cartes au Liban sanctionne le même échec politique du capitalisme financier. Dans un pays dollarisé où l’on ne trouve plus de dollars depuis un mois, où les banques ferment leurs guichets et où les retraits bancaires sont limités, ce ne sont pas des manifestations anti-corruption qui stopperont le renversement de l’ordre ancien.

Les convulsions de l’ordre ancien s’étendent. Le président équatorien, Lenín Moreno, attribue la révolte populaire contre les mesures imposées par le capitalisme financier à son prédécesseur, Rafael Correa qui vit en exil en Belgique, et à un symbole de la résistance à cette forme d’exploitation humaine, le président vénézuélien Nicolás Maduro, bien qu’ils n’aient aucune influence dans son pays.

Le Royaume-Uni a déjà replié ses forces spéciales de Syrie et tente de sortir de l’État supranational de Bruxelles (Union européenne). Après avoir pensé conserver le Marché commun (projet de Theresa May), il décide de rompre avec toute la construction européenne (projet de Boris Johnson). Après les erreurs de Nicolas Sarkozy, de François Hollande et d’Emmanuel Macron, la France perd subitement toute crédibilité et influence. Les États-Unis de Donald Trump cessent d’être la « nation indispensable », le « gendarme du monde » au service du capitalisme financier pour redevenir eux-mêmes une grande puissance économique. Ils retirent leur arsenal nucléaire de Turquie et s’apprêtent à fermer le CentCom au Qatar. La Russie est reconnue par tous comme le « pacificateur » en faisant triompher le droit international qu’elle avait créé en convoquant, en 1899, la « Conférence internationale de la paix » de La Haye, dont les principes ont été depuis foulés aux pieds par les membres de l’Otan.

Comme la Seconde Guerre mondiale a mis fin à la SDN pour créer l’Onu, ce monde nouveau va probablement accoucher d’une nouvelle organisation internationale fondée sur les principes de la Conférence de 1899 du tsar russe Nicolas II et du Prix Nobel de la paix français, Léon Bourgeois. Il faudra pour cela d’abord dissoudre l’Otan, qui tentera de survivre en s’élargissant au Pacifique, et l’Union européenne, État-refuge du capitalisme financier.

Il faut bien comprendre ce qui se passe. Nous entrons dans une période de transition. Lénine disait, en 1916, que l’impérialisme était le stade suprême de la forme de capitalisme qui disparut avec les deux Guerres mondiales et la crise boursière de 1929. Le monde d’aujourd’hui est celui du capitalisme financier qui ravage une à une les économies pour le seul profit de quelques super-riches. Son stade suprême supposait la division du monde en deux : d’un côté les pays stables et mondialisés, de l’autre des régions du monde privées d’États, réduites à n’être que de simples réserves de matières premières. Ce modèle, contesté aussi bien par le président Trump aux États-Unis, les Gilets jaunes en Europe occidentale ou la Syrie au Levant agonise sous nos yeux.

 

Résistance au colonialisme: Elections canadiennes, wampum deux rangées, entreprise coloniale et piège électoral (Mohawk Nation News)

Posted in actualité, altermondialisme, canada USA états coloniaux, colonialisme, démocratie participative, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, militantisme alternatif, pédagogie libération, politique et lobbyisme, politique et social, résistance politique, société des sociétés, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , , , , , on 18 octobre 2019 by Résistance 71

Nous avons traduit ci-dessous les trois derniers textes de Mohawk Nation News pour leur pertinence et leur inter-connexion alors que le Canada est dans une nouvelle grand-messe de l’illusion démocratique électorale. Nous avons reproduit sous le premier texte notre traduction du wampum 59 de Kaianerekowa qui traite de la façon de remettre les « chefs errants » dans le droit chemin. Cela donne bien à réfléchir et montre qu’une déviance du pouvoir peut parfaitement se contrôler, pourvu qu’on s’en donne les moyens…
Bonne lecture !

~ Résistance 71 ~

 

 

Wampum deux rangées… Soyez libres, restez dans le canoë

 

Mohawk Nation News

 

13 octobre 2019

 

url de l’article original:

http://mohawknationnews.com/blog/2019/10/13/two-row-be-free-stay-in-the-canoe/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

Les Canadiens vont voter pour perpétuer l’illusion de la liberté. Tous les candidats ont le même script, “Je peux faire mieux, non vous ne pouvez pas, si je le peux !” Les citoyens de l’entreprise coloniale (corporation) votent, comme ça ils peuvent continuer à recevoir leur part du butin dérobé. Le plus grand holocauste qu’a connu l’humanité ne s’arrêtera pas tant que le serpent colonial et les immigrants européens ne vivent complètement dans le respect de Kaianerekowa, la Grande Loi de la Paix ou qu’ils partent de l’Île de la Grande Tortue. Kasatstensera kowa sa oiera,, le grand pouvoir naturel, protègera le chemin de la Nature.

Teiohateh: le wampum deux rangées stipule que nous ne devons pas nous embarquer sur la navire de l’ennemi.

Les comités inféodés de l’entreprise coloniale appelés “les conseils de bandes des premières nations” (Indian Act) ne peuvent pas nous représenter, faute de légitimité. Ils ont quitté le canoë et se sont engagés à perpétrer le génocide en tant qu’agents de l’ennemi (Indian Act). Le wampum 59 de Kaianerekowah fournit la base légale et la procédure pour exécuter les traîtres.

Le mandat prescriptif de Kaianerekowa est de ne pas suivre et de ne pas diriger/régner. Rotiia’neson (les porte-paroles des clans) écoutent les gens et révèlent la voix collective des familles (tewatatawi). Tous sont égaux et ont une voix à exprimer sa volonté. Tous sont impliqués profondément dans l’amélioration des conditions de vie de ceux qui suivent Kaianerekowa.

La famille est le feu principal, otsira. Les femmes, les hommes, le peuple, chacun a son feu.

Le feu des femmes, katihontsa’tiokwenio, travaille de concert avec celui des hommes, rotiskenraketeh, tous prennent leur directive des gens, du peuple.

Pour prendre une décision, tous les hommes, les femmes, les enfants, fouillent dans l’esprit des autres pour trouver des réponses. Notre décision est fondée sur une communion des esprits sur ce qui est bon pour les gens, pour le peuple dans son intégralité (bien commun), maintenant et pour le futur.

Notre langue (langage) décompose ce que nous voyons, en donne la signification naturelle et est discuté par les gens. En 1710, nous avons envoyé 5 de nos représentants/chefs au delà de l’océan pour informer les Européens de l’existence de kaianerekowa et du comment nous pourrions fonctionner ensemble afin d’amener la paix sur le monde. Les Européens rejetèrent l’idée parce que cela signifiait aussi que les femmes seraient égales.

Les aiguilles de pin. Quand nous négligeons nos enfants et la nature/création, notre arbre se dessèche. Nous, qui avons complété six phases de notre vie, sommes les racines, ion kwa ni shonni onwe, les rati’sotas, grands-mères et grands-pères. Les aiguilles du sapin tombent sur le sol, pourrissent et retournent à la terre. Les aiguilles continuent de pousser, d’être remplacées, ainsi nous survivrons. Notre voie est bonne pour tout le monde. Nous comprenons ohenton kariwa tekwen,, les mots qui viennent avant toute chose. Nous sommes placés mentalement et physiquement dans une vie naturelle totalement libre. Les réponses sont dans nos esprits.

ni io ri wa ke ia te tsi kwa ni kon ra.


Pensionnat pour Indiens: Ethnocide / génocide organisé
Taux de mortalité: 50%+

Nous serons ce que nous sommes. Les envahisseurs immigrants [européens] n’ont aucune terre, pas de langage propre [langues européennes] ni du culture sur l’Île de la Grande Tortue. Ils nous ont délibérément brutalisé. Le nouveau “cadre d’accord” (Framework Agreement) est fait pour nous forcer à nous municipaliser et à imposer, taxer tout ce que la création nous fournit. Nous n’abandonnerons jamais notre liberté naturelle, notre identité et nos pensées.

Kaianerekowa, la Grande Paix, se charge de ces traîtres qui aident le serpent à nous tromper et à abuser de nous. La violence, la peur et la menace sont leurs armes constantes. Ion ki ni kon ra ien, ils essaient de tuer notre esprit de façon à ce que nous ne puissions plus nous protéger comme la nature/création l’exige.

ia te io swa ton veut dire arrêter la lumière qui nous connecte avec notre terre-mère et la création. Pas de pollinisation, toute vie naturelle va périr. Les personnes qui ont envahi l’Île de la Grande Tortue abusent constamment de nous physiquement et mentalement. Nous les avons accueillis, nous les avons aidés à se nourrir et les avons éduqués en ces nouvelles contrées, tandis que nous souffrions.

Les ignorants et les lâches sont un fardeau pour ceux qui veulent (sur)vivre comme la nature l’a préconisé.

Allonger les poutres d’un toit agrandi la maison. Les immigrants ont envahi notre maison et nous ont apporté la loi de l’amirauté, le génocide, les religions (NdT: chrétiennes, catholique et protestante) et la veulerie pour nous détruire. Tout comme la nature, Kaianerekowa est la réalité parfaite qui nous fut donnée par la nature et nos ancêtres, ce très très longtemps avant l’arrivée des immigrants sur ce continent (NdT: Kaianerekowa a été daté du XIIème siècle).

La nature/création, la loi universelle, nous aidera à accomplir nos responsabilités. Nos feux ne sont pas éteints. Ion kwa tsi ri ton. ia te io swa ton.

Ion kwa ro ron – matérialiste. Sa o iera onwe veut dire dans la direction de la nature pour toujours. Les impérialistes et l’Indian Act appellent notre terre “la patrie” et le “grand père blanc”. Nous appelons l’Île de la Grande Tortue notre mère. Nous dirons toujours notre vérité. Laissez-nous brûler le tabac, remercier, un des plus grands cadeaux de la création. Le tabac n’a jamais existé ailleurs dans le monde (NdT: le tabac est une plante de cérémonie détournée de sa fonction à des fins à la fois commerciale et addictive par les européens, toujours dans cette voie distinctive de la destruction et de l’abus généralisés…). Pendant ce temps, les représentants du serpent ont mis en place un spectacle électoral organisé afin de tromper les électeurs. Tous ont le même marionnettiste entrepreneurial.

Note de Résistance 71: Nous reproduisons ci-dessous le wampum 59 de Kaianerekowa évoqué par MNN. Réflexion: si nous appliquions ceci à nos “chefs”, ne pensez-vous pas que ça filerait plus droit et pour le bien commun ? Kaianerekowa est en chacun de nous parce qu’inspiré du bon sens naturel des choses et de la vie en société de bien commun.

Kaianerekowa, Wampum 59:

“Une ceinture tissée de nacres de coquillages wampum d’une largeur de trois mains, la moitié supérieure blanche, la moitié inférieurs noire, faite à contribution égale par les hommes des cinq nations, sera la manifestation physique de ce que les les gens ont fusionné en une tête, un corps et une pensée ; cela symbolisera aussi leur ratification du pacte de paix de la confédération, où les chefs des Cinq Nations ont établi la Grande Paix.

La portion blanche des nacres représente les femmes tandis que la portion noire représente les hommes. La portion noire est de plus le signe du pouvoir investi chez les hommes des Cinq Nations.

Cette ceinture wampum investit le peuple du droit de corriger leurs chefs errants. Dans le cas d’une partie où tous les chefs s’engagent sur un chemin qui n’est pas embrassé par le peuple et qu’ils ne considèrent toujours pas le troisième avertissement donné par les femmes de leurs familles, alors l’affaire devra être porté devant le conseil général des femmes des Cinq Nations. Si les chefs notifiés et avertis trois fois ne rentrent toujours pas dans le rang, alors l’affaire devra être portée devant les hommes des Cinq  Nations. Les chefs de guerre devront alors, par droit et suivant l’autorité qui leur est conférée, entrer le conseil ouvert, pour avertir le ou les chefs de retourner sur le droit chemin. Si les chefs incriminés entendent le conseil, ils devront dire: “Nous répondrons demain”. Si une réponse favorable est ensuite donnéee en faveur de la justice et en accord avec la Grande Loi de la Paix, alors les chefs devront de nouveau prêter allégeance en fournissant chacun les ceintures wampum requises. Alors les chef de guerre ou les chefs devront exhorter les chefs errants d’être juste et bon.

Si les chefs devaient refuser d’entendre le troisième avertissement, deux options sont alors possibles: soit les hommes peuvent décider en conseil de déposer le ou les chefs  ou de les frapper à mort avec leurs massues de guerre. S’ils décident dans leur conseil de prendre la première option, le chef de guerre devra s’adresser aux chefs intéressés et leur dire: “Puisque vous, chefs des Cinq Nations, avez refusé de retourner dans le bon processus de la constitution, nous déclarons dès maintenant vos positions vacantes, nous vous retirons vos bois de cerf, symboles de votre chefferie et d’autres devront être choisis pour siéger à vos places, laissez donc place libre.”

Si les hommes en conseil devaient choisir la seconde option, le chef de guerre devra ordonner à ses hommes d’entrer dans le conseil et de prendre positions aux côtés des chefs errants, s’asseyant entre eux si possible. Lorsque ceci est fait, le chef de guerre tiendra alors à bout de bras le wampum noir et dira aux chefs errants: “Et bien maintenant, chefs des Cinq Nations, oyez ces derniers mots de vos hommes. Vous n’avez pas tenu compte des avertissements des femmes de vos familles, vous n’avez pas tenu compte des avertissements du conseil général des femmes et vous n’avez pas non plus tenu compte des avertissements des hommes de vos nations, qui tous insistaient pour que vous retourniez sur le chemin de l’action juste. Puisque vous êtes déterminé à resister et à ne pas rendre justice à votre peuple, il n’y a plus qu’une seule façon d’agir pour nous.” A ce moment, le chef de guerre laissera tomber le wampum noir et les hommes devront se lever d’un bond et battre à mort les chefs errants. Chaque chef errant peut se soumettre avant que le wampum noir ne soit lâché. Son exécution sera immédiatement suspendu.

Le Wampum Noir ici utilisé symbolise que le pouvoir d’exécuter est enterré mais qu’il peut encore être déterré par les hommes. Il est enterré, mais lorsque l’occasion se présente, ils peuvent le déterrer et en dériver leur pouvoir et leur autorité pour agir comme ici prescrit.

(Traduction Résistance 71 )

 

-[]-[]-[]-[]-[]-

 

 

L’entreprise coloniale du gouvernement du Canada, incorporée en 1982

 

Mohawk Nation News

 

14 octobre 2019

 

url de l’article:

http://mohawknationnews.com/blog/2019/10/14/corporation-of-govt-of-canada-inc-1982/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

Tout comme les plantes et les animaux, les humains sont mis sur la terre pour laquelle ils sont faits. Onowaregeh, l’Ile de la Grande Tortue a été créée par kasatstensera kowa sa oiera, la grande puissance naturelle de l’univers qui a placé onkwehonweh, le peuple naturel véritable sur notre terre-mère d’un pôle à l’autre et d’un océan à l’autre.

Les villes coloniales mortelles sont les plantations et les quartiers pour esclaves de notre ennemi envahisseur. Ils sont venus ici sans aucune invitation pour y commettre le génocide et se goinfrer de notre terre et de nos ressources. Il semble qu’ils ne s’arrêteront jamais.

Rotikstenha, ceux qui ont vécu bien des phases de leur vie, ont essayé de nettoyer la dévastation délibérément causée par nos ennemis, parfois avec nos mains nues. La nouvelle génération fait reluire le chemin pour nous tous. Pour venir à terme avec la brutalité à laquelle nous faisons face, nous faisons la cérémonie des petites condoléances. Nous prenons un morceau du plus fin des cuirs pour essuyer nos yeux afin de voir clairement. Nous prenons une plume d’aigle et nous essuyons nos oreilles afin d’entendre et d’écouter tout ce qui se dit. Nous buvons l’eau la plus pure afin de nous rincer la gorge et de ne dire que de bonnes paroles. Puis nous nettoyons et purifions nos corps pour restaurer l’énergie de notre esprit.

Le 12 octobre, Justin Trudeau (NdT: le premier sinistre canadien) s’est tenu devant une audience portant un gilet pare-balles et entouré de barbouzes parce qu’il avait peur des gens. Il a montré qu’il travaillait pour les banquiers de la City de Londres et qu’il avait peur pour sa vie.

En 1970, le père de Justin, Pierre Trudeau, déclara la loi martiale contre le peuple de Montréal avec un évènement faux-drapeau appelé la “crise de FLQ”. En 1974, il retira à la Banque du Canada son droit d’imprimer la monnaie sans intérêt. Il donna ce rôle aux banquiers internationaux de la City de Londres avec le système de loyer de l’argent, d’intérêts sur l’argent créé et “prêté” à l’état. En 1975, le Canada enregistra son tout premier déficit de 180 miliards de dollars, juste pour imprimer la monnaie. Les banksters ne pourront jamais être payés. 

Cet argent est garanti exclusivement par l’extraction illégale par le Canada des terres et des ressources des peuples autochtones.

Le Canada est toujours une colonie (NdT: un “dominion” de la “couronne”/City de Londres) comme stipulé par le British North America Act (BNAA) de 1867, qui est une loi votée par le parlement britannique pour organiser la colonie outre-mer du Canada.

Le rôle principal de l’armée est de protéger la “trésorerie” dans chaque pays. En 1982, Pierre Trudeau s’en alla à la City de Londres pour dissoudre l’entreprise coloniale connue sous le nom de “Dominion of Canada” Inc. 1867. Il créa une nouvelle entreprise (coloniale) appelée le “gouvernement du Canada” Inc. 1982.

Pierre Trudeau ramena une copie du BNAA remis à jour et la “proclama” comme étant la constitution du peuple du Canada. Il ne prêta jamais serment et ne demanda jamais au peuple de la ratifier. Les citoyens n’ont aucun droit. Les banques possèdent les gens en délivrant des certificats de naissance. Capitus diminutio maxima. Tout nom en lettres capitales d’imprimerie signifie entreprise, corporation.

Comme une entreprise, pour le Gouvernement du Canada Inc., Le CEO de l’entreprise est le gouverneur général ; son président le premier ministre, le vice-président est le leader de l’opposition au pouvoir, le secrétaire trésorier est le ministre des finances. La mission est: continuer l’illusion de la liberté pour le peuple, qui paie constamment des impôts et autres taxes aux actionnaires sur le compte des dividendes sis à la City de Londres.

Tous les tribunaux de l’amirauté sont fondés sur la loi bancaire, commerciale. Tous les tribunaux aux Etats-Unis, au Canada, en Australie, en Nouvelle-Zélande sont des tribunaux de l’amirauté britannique. Ils font la guerre à tous les pays qui ne leur permettent pas de contrôler leur système bancaire et leurs banques au travers de la loi de l’amirauté.

Toutes les corporations que sont les municipalités ont les banques comme trustees, qui sont les actionnaires de l’entreprise.

L’entreprise du gouvernement du Canada est la propriété des banquiers de la City de Londres. Quiconque vote dans ce système soutient de facto le génocide et le vol.

 

-[]-[]-[]-[]-[]-

 


Au Canada… et partout ailleurs !

 

Le piège électoral

 

Mohawk Nation News

 

17 octobre 2019

 

url de l’article original:

http://mohawknationnews.com/blog/2019/10/17/the-vote-trap/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

Un grand nombre de ceux qui ont vécu pour la cause ne sont plus parmi nous: Clinton Rickard, Mad Bear Anderson, Louis Hall karonhiaktajeh, Peter Diome, Richard Oaks, Russell Means, Dennis Banks, kakwirakeron, Vernon Bellecourt, Anna Mae Aquash, bien des rotiskenraketeh sur les lignes de front, Harriet Boots, des femmes et des hommes qui se tinrent côte à côte, Sugar Montour, Mad Jap, Le General, Dick Hill, Kevin Stanger, Jakwadeh, Lasagna, Deskaheh, et tous ceux que je n’ai pas mentionnés, ce sont tous des héros.

Leur travail n’est pas achevé. Nous entendons toujours leurs voix bien que leurs corps soient maintenant poussière. Fermez les yeux. Ecoutez leurs voix. Leurs paroles ne mourront jamais.

On nous a toujours encouragé à vivre dans les villes afin de nous assimiler à la culture des colons.


Le système nerveux central de l’empire

Les banquiers possèdent toute la terre, l’air, l’eau et les citoyens de l’entreprise coloniale appelée “gouvernement du Canada”. Voter signifie être d’accord avec les politiques pour établir des coûts de vie toujours plus élevés, des standards de vie bas, une chute du taux de natalité, d’exterminer notre race, de subir toute sorte de maladies, d’avoir une espérance de vie en chute, la pauvreté, de vivre dans les rues barbares des quartiers pour esclaves, des entreprises criminelles, de voir nos familles vivre au tréfond de la société à cause de la couleur de notre peau et de voir l’extinction finale de notre culture.

La règle des 51% de majorité n’est ni la démocratie ni le consensus. C’est du corporatisme. Votre vote donne le feu vert à l’entreprise pour continuer ses crimes.

Nous essayons constamment de créer une attention au niveau international sur notre situation génocidaire. Nous ne pouvons pas faire revenir ceux qui ont travaillé si dur pour notre survie, nous ne pouvons pas non plus restaurer la santé de notre terre-mère juste par nous-mêmes. Ils sont toujours avec nous ne serait-ce que par les messages qu’ils nous ont laissés. Notre jeunesse essaie de nous délivrer de l’esclavage et de ce génocide final qui est attenté sur nous. Le cadre d’accord (Framework Agreement) va retirer l’intérêt original indien de l’Ile de la Grande Tortue, ainsi les banquiers pourront totalement contrôler toute notre terre.. Les titres émis par le bureau du cadastre n’enregistrera plus que “l’assertion de la couronne” qui est propriété et taxée par les banquiers. Ils espèrent que sous les 10 ans à venir, le désespoir nous force dans leurs villes. Nos communautés furent fabriquées par l’entreprise coloniale afin qu’elles ne puissent pas avoir d’économie viable, ainsi notre peuple sera à la dérive pour juste survivre.

Les riches vivront dans des forteresses, emmurés dans les campagnes afin d’échapper à la sale vie brutale qu’ils ont créée dans les villes et pour contrôler toute révolution en développement.

Les villes sont un système politiquement corrompu par construction. Elles sont planifiées pour la saisie du pouvoir et pour être gérées par l’armée. Le pouvoir de la ville est fondé sur la concentration de la manufacture et du commerce, pour vivre sur le dos des pauvres. Cela s’appelle l’extinction, l’assimilation, la réconciliation, la destruction des identités et du langage des peuples originels.

Les immigrants gravitent vers un gouvernement fasciste pour sortir du chaos qu’ils ont créé, ils se sauvent de leur pays.

Seuls la végétation, les animaux et les peuples originels demeureront sur l’Ile de la Grande Tortue. La poussée actuelle pour le français est parce qu’ils vont devoir retourner à la maison mère. Pour rester ici, ils doivent vivre selon Kaianerekowa, la voie originelle de cette terre et parler une langue native pour pouvoir communiquer avec notre mère.

Nous avons un droit de naissance ancestral à protéger, un nom natif, une terre, nos familles. En votant pour maintenir leur système entrepreneurial corporatiste, nous mettons notre destinée entre les mains de l’ennemi. Kaianerekowa, la Grande Loi de la Paix est contournée. Demeurer avec la vérité et la réalité est un défi.

En accord avec la loi de l’amirauté, lorsque le peuple indigène vote, il confirme son assimilation au système.

= = =

Lectures complémentaires:

Nous_sommes_tous_des_colonisés (PDF)

Pierre_Clastres_De l’ethnocide

Pierre_Clastres_Echange-et-pouvoir-philosophie-de-la-chefferie-indienne

Paulo_Freire_La_pedagogie_des_opprimes

Aime_Cesaire_Discours_sur_le_colonialisme

Manifeste pour la Société des Sociétés

La_City_de_Londres_au_coeur_de_lempire

Comprendre-le-systeme-legal-de-loppression-coloniale-pour-mieux-le-demonter-avec-peter-derrico1

Comprendre-le-systeme-legal-doppression-coloniale-pour-mieux-le-demonter-avec-steven-newcomb1

Meurtre par décret le crime de génocide au Canada

Un_manifeste_indigène_taiaiake_alfred

kaianerekowa Grande Loi de la Paix

La Grande Loi du Changement (Taiaiake Alfred)

petit_precis_sur_la_societe_et_letat

si-vous-avez-oublie-le-nom-des-nuages-vous-avez-oublie-votre-chemin

Païens en terre promise, décoder la doctrine chrétienne de la découverte