Archive pour wampum deux rangées solution colonialisme

Résistance au colonialisme: Loi naturelle, loi universelle (Mohawk Nation News)

Posted in actualité, altermondialisme, canada USA états coloniaux, colonialisme, démocratie participative, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, ingérence et etats-unis, militantisme alternatif, N.O.M, néo-libéralisme et paupérisation, neoliberalisme et fascisme, pédagogie libération, politique et social, résistance politique, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , , , , , , , , on 22 octobre 2017 by Résistance 71

Voir sous l’article les quelques lectures complémentaires à cet article.

~ Résistance 71 ~

 

Nature vengeresse

 

Mohawk Nation News

 

17 octobre 2017

 

Url de l’article original:

http://mohawknationnews.com/blog/2017/10/17/creation-the-avenger/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

Les gens savent pertinemment que la Nature/création est en charge du monde. Le pouvoir naturel vient des femmes qui sont les plus proches de la terre et se connectent avec la lune. Tout le monde doit finit par comprendre. Nous devons faire ce que la nature nous dit de faire en écoutant et en vivant en accord avec son esprit.

Nous ne pouvons pas abandonner notre mère. Les immigrants/colons ne comprennent pas les “instructions originales” de la création. Ils ne peuvent pas vivre en paix. La Nature n’est pas politique et ne dépend aucunement du système monétaire totalement artificiel. 

Nous avons tous besoin de notre (terre)mère. Un peuple ne peut pas contrôler naturellement la nourriture ou les choses matérielles dont on a besoin pour vivre.  Nous passons notre temps à nous défendre contre ceux qui fantasment le pouvoir du contrôle sur tout et en tout.

Teiohateh  (NdT: aussi appelé Guswenta), le wampum deux rangées, provient d’un traité avec les Hollandais lors de leur venue sur l’île de la Grande Tortue. Ils voulaient un accord afin qu’ils puissent se représenter comme nos pères et nous serions ainsi leurs enfants. Nous avons ri de la plaisanterie de cette proposition et nous leur avons dit que nous ne pourrions être que frères et sœurs au sein d’une même famille.

La Nature et non pas des accords passés par les Hommes, détermine le cours de toute vie. Le monde n’est absolument pas naturellement construit de manière hiérarchique. Nous vivons en accord avec des liens de parenté (de clans). Toute vie est de construction horizontale et non pas verticale avec quelqu’un en son sommet. Il y a à manger pour tout le monde, il pourrait parfaitement y avoir la paix sur le monde et de très bonnes relations entre tous. La hiérarchie humainement fabriquée est faite pour les mégalomanes qui entretiennent constamment le problème de la guerre dans le monde. Tout le monde souffre. La survie dépend de ce que nous nous souvenions tous des instructions originelles que nous avons avec cette terre. Nous avons été d’accord de vivre comme frères et sœurs avec toute vie portée par notre terre-mère, de survivre et de coexister éternellement.

Les oligarques de la haute finance se baladent dans leurs bagnoles blindées et s’entourent d’une armée privée afin de s’accrocher frénétiquement à leur pouvoir et leur puissance imaginaires.

Les gens qui aident nos ennemis à nous assassiner paieront le prix. Les horreurs et atrocités commises ne nous traverserons pas à cause de la loi karmique universelle.

Lectures complémentaires:

Manifeste de la societe des societes

Meurtre par décret le crime de génocide au Canada

Un_manifeste_indigène_taiaiake_alfred

kaianerekowa Grande Loi de la Paix

Païens en terre promise, décoder la doctrine chrétienne de la découverte

Résistance au colonialisme: Québec sous « Opération Condor 2.0 » ?…

Posted in actualité, altermondialisme, colonialisme, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, militantisme alternatif, néo-libéralisme et paupérisation, neoliberalisme et fascisme, pédagogie libération, police politique et totalitarisme, politique et lobbyisme, politique et social, résistance politique, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , , , , , , on 15 avril 2016 by Résistance 71

Quand l’aigle rencontre le condor clône de la CIA et des services… Le wampum deux rangées est la solution au marasme colonial du continent américain.

— Résistance 71 —

 

Rébellion canadienne ?

 

Mohawk Nation News

 

13 Avril 2016

 

url de l’article original:

http://mohawknationnews.com/blog/2016/04/13/canadian-rebellion/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

Le bureau des affaires indiennes de Toronto est occupé à cause de la crise du suicide d’un Ongwe’hon:weh de la nation Attawapiskat de la Baie James. Le semaine dernière un homme noir a été abattu lors d’une manifestation au nord de Montréal. Un jour plus tard des flics québecois ont renversé avec leur véhicule Sandy Michel, Annishinabe, puis l’ont abattu de plusieurs coups de feu. La communauté annishinabe et leurs supporteurs ont manifesté à Montréal le lundi 11 avril et y furent attaqués par les flics municipaux et la police anti-émeute. Il y a plusieurs mois, la communauté du Val d’or a exposé le harcèlement, les attaques et les viols de la Sûreté du Québec sur des jeunes et jeunes filles de la communauté. Récemment, la Sûreté du Québec a répandu une fausse histoire disant que Kahnawake et Kanionke:haka des 6 nations (nation Mohawk) était sous le coup de raids policiers pour affaires de “contrebande” et de “crimes organisés” ayant des liens avec le terrorisme. Cette histoire est une fabrication et a été diffusée sur CBC et sur le réseau Global, ce qui démontre la complicité des médias.

Nos territoires sont sur le chemin de l’extraction des ressources par les banksters de la couronne et leurs actionnaires. Ils veulent que nous ne soyions plus sur le chemin de leurs oléoducs, de leurs barrages, de leurs mines de charbon et d’or et de leurs forêts qu’ils s’approprient. Ils veulent absolument tout, y compris l’eau et l’air. On nous rend la vie impossible ainsi nous pourrons être plus facilement éliminés et retirés de l’équation par la force militaire. Le programme d’assassinat en douceur (pollution, OGM, malbouffe, vaccins etc…) ne marche pas assez rapidement à leur goût. Il semblerait qu’ils s’orientent vers l’option militaire. (NdT: exécutions extra-judiciaires, escadrons de la mort, “disparitions”, etc… Opération Condor 2.0)

Les Anishinabe sont sous l’arbre de la paix et furent signataires de la Grande Paix de Montréal (ou “Mont Royal”) en 1701. Ils sont nos amis et alliés sous Teiohateh / Wampum Deux Rangées et les accords inhérents. Nous avons une responsabilité pour cet accord.

Les flics sont furieux contre nous et ils ne savent pas pourquoi ! Cela devient grave ! La dernière fois que quelque chose comme cela s’est produit, le Canada fut en guerre dans la province du Saskatchewan en 1885. La Sûreté du Québec paraît vouloir gérer le Québec comme une entreprise privée criminelle, comme la Cosa Nostra du “Parrain”. La fausse histoire publiée à notre encontre étant partie du “crime organisé » voyageant à travers le monde au moyen de leur réseau criminel de renseignement et d’information.

Petit cours d’histoire de France en passant par le Québec sur fond d’indépendance écossaise… une vision Mohawk…

Posted in actualité, altermondialisme, autogestion, colonialisme, crise mondiale, démocratie participative, France et colonialisme, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, ingérence et etats-unis, média et propagande, militantisme alternatif, néo-libéralisme et paupérisation, neoliberalisme et fascisme, pédagogie libération, philosophie, politique et social, politique française, résistance politique, société libertaire, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , on 18 septembre 2014 by Résistance 71

Le Haggis contre la Poutine

 

Mohawk Nations News

 

17 Septembre 2014

 

url de l’article original:

http://mohawknationnews.com/blog/2014/09/17/haggis-vs-poutine/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

Guswentha / Traité Wampum Deux Rangées

 

Les Québecois se rassemblent pour observer le referendum sur la séparation de l’Écosse d’avec la Grande-Bretagne. Ils veulent se séparer du Canada. Mais il y a une grosse différence. Les Écossais sont indigènes à leur terre et ont été colonisés par l’Angleterre. Ils votent pour retirer ce singe de leur dos. Les Québecois sont des immigrants français que les natifs ont laissé s’installer sur l’Île de la Grande Tortue. Ils veulent déclarer leur souveraineté et essayer de mettre en place une nouvelle entreprise commerciale sur notre terre ! Lisez: MNN. “Real Referendum”.

Les Écossais veulent à juste titre leur identité en se libérant de l’empire banquier romain du Vatican (City de Londres) ; ils veulent reconquérir leur souveraineté et se reconnecter avec leur histoire fondé sur le système des clans qui les connecte à la terre. Pour faire cela, les Québecois devront retourner en France. Le Canada et les Etats-Unis dépendent de bulles papales du XVème siècle comme celles édictant la doctrine chrétienne de la découverte, Terra Nullius et autres qui sont essentiellement de la fiction pseudo-légale pour maintenir leur poigne sur la terre d’Onowaregeh ou Île de la Grande Tortue.

Les Québecois ont quitté la France pour se libérer de la tyrannie de l’empire romain (la papauté) et pour recommencer de rien sur notre terre. Quelques immigrants ont appris nos façons et se sont bien entendus avec nous, comme la “cour du bois”. Les autres furent assimilés par l’élites corporatrices au travers du mandat de leur règle des 51% de majorité.

En 1689, les colons français ont voulu nous tuer tous de façon à pouvoir revendiquer nos terres comme étant les leurs. Notre réponse est historiquement connue comme le “massacre de Lachine”. Nous avons éliminé ce camp colonial. Les Français voulurent la paix. Le 25 Juin 1701, ils furent d’accord de vivre en paix sous les auspices de Guswentha ou le Traité Wampum Deux Rangées. Ils violent continuellement cet accord.

Les Québecois pourraient voter pour se séparer de l’entreprise Canada, qui est une entreprise commerciale fondée sur les lois de l’amirauté. Puis ils pourraient essayer de renouveler leur accord Guswentha pour vivre en paix avec nous. Ils ont grand besoin d’une cérémonie de codoléances pour que cela leur rappelle qu’ils sont en terre indienne. Pour rester, ils devront accepter de vivre sous Kaianereko:wa, la Grande Loi de la Paix (NdT: constitution de la confédération iroquoise), la loi de l’Île de la Grande Tortue.

Est-ce que l’histoire se répète ?

Comme les Écossais qui veulent retrouver leur véritable identité, les Québecois doivent retourner à leurs racines en France. Autrement ils vont demeurer colériques, désillusionnés et jamais en paix. Comme les Etats-Unis et le Canada, ils n’ont jamais honoré leur parole envers nous. Ils doivent arrêter de mordre la main qui les nourrit. Eux et le monde savent comment ils ont pris de nous tout ce qu’ils ont.

Ils ne peuvent pas se séparer de notre terre. Même s’ils nous exterminaient tous, cette terre ne leur appartiendrait toujours pas. Même dans la mort, elle est nôtre. Les Québecois ne peuvent pas obtenir une quelconque souveraineté ici. Nous sommes les souverains. La séparation veut dire partir. Ils nous ont montré à maintes reprises qu’ils ne respectent pas nos lois ou les accords passés de longue date avec nous. Voilà pourquoi leur rêve de souveraineté ne se réalisera jamais !

Stompin Tom discute des Écossais et des Québecois au sujet de cuisine: “There was a guy from PEI they used to call ‘Potatoe’. He met this young Leamington Ontario tomato. But he had eyes for other girls and she was a little mushy. So he said, ‘Let’s get wed, there’s no sense in being fussy’. Big size French fries, how they love tomatoes. So dress them up with Heinz Ketchup. Ketchup loves potatoes. Ketchup loves potatoes”.

Résistance politique: Mohawk contre le génocide en Palestine…

Posted in actualité, altermondialisme, autogestion, colonialisme, démocratie participative, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, ingérence et etats-unis, média et propagande, militantisme alternatif, néo-libéralisme et paupérisation, neoliberalisme et fascisme, politique et lobbyisme, politique et social, résistance politique, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , on 15 juillet 2014 by Résistance 71

Priver l’empire de sa terre usurpée est la meilleure des solutions pour reprendre la direction des opérations pour nos peuples. Un empire sans terre est mort et enterré. L’empire anglo-américano-sioniste en est l’exemple type: les terres où il siège: Les Etats-Unis, le Canada, L’Australie, la Nouvelle-Zélande, l’ensemble des pays du Commonwealth dépendant toujours de la « couronne » britannique et Israël, sont établis sur des terres volés que les colons doivent rendre et renégocier leur maintien dans un cadre de nation à nation faute de qui ils sont libres de foutre le camp.

Ce qu’il se passe en Palestine en général et à Gaza en particulier, est ce qu’il s’est passé (avec une destruction plus … moderne) entre le XVIIème et le début du XXème siècle dans les colonies de la « couronne » (Banque d’Angleterre/Vatican). L’intox des années 1970 qui a toujours cours aujourd’hui qui voudrait assimiler la lutte indigène pour le retour à la terre à celle des juifs « retournant » sur la terre promise est une escroquerie supplémentaire. Dans le cliché imbécile des « cow-boys et des indiens », on voudrait faire croire aux opinions publiques que les israéliens seraient les « indiens »… Ce serait à hurler de rire si ce n’était pas si tragique. Gaza est Wounded Knee et non pas Fort Laramie.

— Résistance 71 —

 

Trésors cachés

 

Mohawk Nation News

 

13 Juillet 2014

 

url de l’article original:

http://mohawknationnews.com/blog/2014/07/13/hidden-treasures/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

Le Canada a volé nos resources et nos fonds. Nous voulons compensation depuis 1701. La loi de l’Île de la Grande Tortue est fondée sur le Wampum Deux Rangées et la Loi de la Grande Paix (Kaianehreko:wa). Comme l’a dit Dekanawida après que l’arbre de la paix fut coupé: “Nous replanterons de nouveau fermement l’arbre de la paix”. Les Britanniques furent d’accord pour suivre le Wampum Deux Rangées (après les Hollandais et les Français). La loi naturelle dit qu’ils ne pouvaient prendre que ce qui était nécessaire pour vivre. La création subséquente d’un fond fiduciaire et de quelques douzaines de boîtes à escroquerie est illégale. La couronne (NdT: lire bien sûr la Banque d’Angleterre et la City de Londres) contrôle toutes les entreprises, banques, polices, armées et gouvernements qui protègent ce vol, fondé sur la doctrine du “terra nullius”, qui est une pure fiction. Un fond fiduciaire est établi aux bénéfices du récipiendaire. Seul Onkwehonwe (les peuples et nations de l’Île de la Grande Tortue) et ses descendants peuvent le réclamer.

La Confédération Iroquoise a établi un accord avec la couronne britannique pour nous et tous nos amis et alliés, accord fondé sur la loi naturelle. L’accord est prévu de durer pour toujours dans le futur avec un partage à 50-50 de chaque projet impliquant l’utilisation de nos ressources. “Ohateh”, deux rangées, est la loi naturelle de la terre.. Nous sommes tous dépendants de la nature. Sans elle nous péririons tous. Tsinonweh est pour toujours. Saoiera est la direction de la création pour chacun. Un groupe n’est pas fait pour profiter de tout tandis que les autres crèvent de faim et sont tués. Les étrangers à notre terre ont eu besoin de notre aide juste pour survivre ici, ce que nous avons offert. Les accords sont conçus aussi longtemps que l’herbe pousse, que le soleil brille et que les eaux courent. Les eaux veulent aussi dire aussi longtemps que nos femmes donnent naissance, lorsque les femmes perdent les eaux pour amener une nouvelle vie sur terre. Nous ne pouvons pas changer la direction immuable de la Nature.

Comment la dette envers nous de ce fond fiduciaire est-elle arrivée à ces 970 000 milliards de dollars ? Nos fonds indiens furent placés dans un fond consolidé de revenus vide du Canada pour payer ses factures et ce sans que nous en ayons été averti ni que nous y ayons consenti. Les comptes des affaires indiennes (bureau fédéral) montrent comment des milliards ont été prélevés. Par exemple, des milliards provenant de notre fond fiduciaire sont donnés chaque année aux provinces canadiennes. Le remboursement et le paiement d’intérêts ne nous est JAMAIS fait.

Certains de nos fonds sont appelés “comptes suspendus” ! Nous sommes prêts à calculer nos fonds qui sont allés dans ces entreprises, ces investissements étrangers, ces aides outre-mers, ces prêts, loyers, et pour construire des institutions et des infrastructures à travers le Canada.

Harper et Obama soutiennent fermement israël qui essaie de terminer le génocide des Palestiniens dans une réserve du nom de “Gaza”. Sur l’Île de la Grande Tortue, nous fûmes assassinés, affamés jusqu’à la soumission et maintenus dans la plus abjecte des pauvretés. Aujourd’hui, nos fonds et nos ressources et nos terres sont utilisés pour fabriquer des armes de destruction massive mortelles, utilisées pour massacrer des Palestiniens. Ceci est en pure violation de la loi de la Grande Paix.

Nous refusons d’être illégalement forcés à être “pupilles de la nation” et de l’état corporatif. Nous avons le devoir d’être en contrôle de tous nos fonds et ressources et nos possessions. Notre propriété de tout notre territoire illégalement occupé doit être respectée. Nous voulons une compensation de quelque forme que nous jugerons bon pour couvrir pour tout ce qui a été pris illégalement de notre territoire. Nous voulons le contrôle de tous le revenu qui a été généré avec nos ressources.

Résistance politique et alliance…Raviver le traité Wampum Deux Rangées entre la nation Mohawk et la Russie contre l’empire ?…

Posted in 3eme guerre mondiale, actualité, altermondialisme, autogestion, démocratie participative, ingérence et etats-unis, militantisme alternatif, néo-libéralisme et paupérisation, neoliberalisme et fascisme, pédagogie libération, politique et lobbyisme, politique et social, résistance politique with tags , , , , , , , , , on 14 avril 2014 by Résistance 71

Angle de vue intéressant, alliance stratégique inédite et insolite… Certainement une façon de pousser à la destruction de l’empire de l’intérieur. Poutine en chevalier blanc de la souveraineté des nations amérindiennes ?… Rien de saugrenu là-dedans ?

— Résistance 71 —

 

Le traité wampum de 1710 entre la nation Mohawk et la Russie

 

Mohawk Nation News

 

13 Avril 2014

 

url de l’article original:

http://mohawknationnews.com/blog/2014/04/13/mohawk-russia-1710-treaty-belt/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

En 1710, les quatre chefs Rotino’shonni:onwe (de la confédération iroquoise) allèrent à la cour de la reine Anne à Londres pour y établir des traités de paix avec les 13 familles monarchiques européennes (NdT: 5 chefs des 5 nations voyagèrent vers l’Europe, mais un des chefs mourut en cour de route, 4 arrivèrent en Europe). Ce fut la toute première conférence internationale pour la paix, qui fut appelée par notre peuple pour faire le même type de traité de paix que nous avions avec les autres nations de l’Île de la Grande Tortue. Nos chefs représentaient tous nos amis et nos alliés. Ils donnèrent à chaque monarque une ceinture Wampum Guswentha, wampum deux rangées. Pierre le grand de Russie l’accepta. Cette ceinture traité fut récemment découverte dans un musée de St Pétersbourg en Russie.

Historique: Rotino’shonni*onwe furent les messagers de la paix. Lorsque les Nations-Unies originales (autochtones) furent créées, elles déracinèrent le plus grand pin blanc, enterrèrent leurs armes à tout jamais dessous, pour ne plus jamais être utilisées l’un contre l’autre. Puis l’arbre fut replanté.

L’empire romain (le Vatican après le “don de Constantin”) n’a jamais mis les pieds en Russie. Le Vatican a envoyé les jésuites pour organiser le génocide de tous les indigènes au XVIème siècle, faiasant assassiner 150 millions d’Indiens des Amériques. Ils allèrent en Europe de l’Ouest mais pas de l’Est.

La Russie n’a jamais brisé le traité car elle ne fut jamais partie intégrante du Vatican. Elle s’est opposée au génocide de nos peuples perpétré par les jésuites pour le Vatican. En 1776 le Vatican conduisit la première opération fausse-bannière, la guerre révolutionnaire américaine afin de stopper la paix dans le monde, qui existait déjà sur l’île de la Grande tortue et commençait à s’étendre en Europe. En 1899, Nicolas II de Russie mit en place le tout premier tribunal d’arbitrage permanent pour la paix dans le monde et mettre fin à toute guerre. En 1917, la famille Romanov fut assassinée par les machinations des familles banquières d’europe (première guerre mondiale).

Les Mohawks vont détruire le Vatican et toutes les structures banquières entrepreneuriales. Nous allons les abattre pour de bon et les juger pour génocide, devant le tribunal permanent d’arbitrage. Les jésuites et leur général en chef, le pape, le bras armé du Vatican qui maintient le monde sous le joug militaire, seront dissous. Il est temps de faire reluire la chaîne d’alliance entre Rotino’shonni:onwe et la Russie, que cette ceinture représente.

“US Orwellian tool VOA finished in Russia”.                                  “Karl Marx and the Iroquois Constitution”.

L’US Continental Congress rencontre la confédération iroquoise. Le but de la guerre révolutionnaire américaine (connue sous le nom de “guerre d’indépendance”) fut de couper l’arbre de la paix de 3300 ans d’Onondaga.

 

‘Continental Congress meet Iroquois Confederacy.’

Résistance politique: Modèle de société non-étatique et non coercitive traitant égalitairement de nation à nation…

Posted in actualité, altermondialisme, autogestion, crise mondiale, démocratie participative, résistance politique with tags , , , , , , , , , , , , on 13 novembre 2013 by Résistance 71
wampum1
Une photo… Un exemple de solution pour une société meilleure
Résistance 71
13 Novembre 2013
Cette photo représente deux choses sous la forme de Wampum iroquois.
Le premier Wampum représente la confédération des cinq nations iroquoises des Seneca, Oneida, Onondaga, Cayuga et Mohawk (de gauche à droite), reliées entre elle par la Loi de la Grande Paix (constitution de la confédération iroquoise), liant les nations sus-nommées en une confédération NON-ÉTATIQUE, non centralisée et non coercitive dont les interactions entre les clans se font en suivant la tradition matrilinéaire. Ce Wampum est devenu le drapeau de la confédération iroquoise. Il représente la fédération volontaire (confédération) de toutes entités politico-économiques de manière décentralisée, garantissant par charte la liberté de tous.
Le second Wampum représente le traité wampum à deux rangées, utilisé pour gérer les relations de nation à nation de manière indépendante et sans ingérence de part et d’autre. Chaque nation descend en parallèle la grande rivière de la vie sans interférence avec l’autre, chacun conserve son mode opératoire et culturel et coopère sans ingérence aucune.
Il est bien évident que nous ne sommes pas des Iroquois et ne le seront jamais, tout comme les Iroquois ne sont pas des occidentaux… et ne le seront jamais, ainsi que toutes les nations que nous avons criminellement colonisées et tentées « d’assimiler » de manière coercitive. Néanmoins, il est parfaitement envisageable d’adapter ce concept à toute société humaine, encore faut-il le reconnaître, le vouloir et le mettre en pratique.
Ceci, dans toute variante maintenant les concepts fondamentaux, correspond à l’avenir politique de l’humanité. Tout le reste a échoué ou échouera à terme. Il est grand temps que nous apprenions ce qui existe déjà depuis plus de 700 ans en Amérique du Nord.

Résistance politique au colonialisme: La voie du Wampum Deux Rangées…

Posted in actualité, altermondialisme, autogestion, démocratie participative, guerres imperialistes, ingérence et etats-unis, militantisme alternatif, politique et social, résistance politique, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , on 2 novembre 2013 by Résistance 71

Temps pour le Wampum Deux Rangées

 

John Kane

 

30 Octobre 2013

 

url de l’article original:

http://tworowtimes.com/opinions/columns/lets-talk-native/two-row-time/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

Articles sur le wampum deux rangées:

https://resistance71.wordpress.com/2013/08/01/colonialisme-et-oppression-resoudre-le-probleme-colonialiste-des-ameriques-et-neo-colonialiste-en-afrique/

https://resistance71.wordpress.com/2013/06/25/etat-et-societe-un-exemple-de-societe-non-etatique-fonctionnelle-la-confederation-iroquoise/

 

On a beaucoup parlé du Wampum Deux Rangées dernièrement. La “campagne de renouvellement du traité wampum à deux rangées” et le lancement du média papier et internet “Two Row Times” sont juste deux exemples de l’attention récente qui lui est donné. Et pourtant, il semble qu’il y ait quelque chose de fondamental manquant à la convervation pleine de sens sur le sujet alors même que le niveau d’attention s’est considérablement élargi.

Soyons clairs. Le wampum à deux rangées n’est pas au sujet d’un bateau et d’un canoë. C’est au sujet des voies de création. Ceci est suffisamment important pour que ce soit répété, les deux rangées symbolisées dans le Kaswentha sont des voies. Ce ne sont pas des routes, des autoroutes, des canaux, des pipelines, des lignes à haute tension, des lignes sur une carte ou la représentation graphique d’un réseau fluvial ou d’une étendue d’eau. Une voie vouée à la Nature, qu’elle soit tracée par les pieds de millions de nos ancêtres, une paire d’écureuils ou de puissants glaciers, Les voies s’élargissent, se contractent, s’ajustent avec le temps et nous donnent une référence, une guidance dans les temps troubles ou de conflit.

Le message de Kaswentha est au sujet du respect, des droits et de la responsabilité. Respect des voies de la création est ce qui nous est rappelé à chaque fois que nous disons Ohenton Karihwatehkwen, ces mots avant tous les autres. Nous respectons non seulement ces voies et notre relation avec elles mais aussi les droits et responsabilités de ceux qui voyagent sur ces voies.

Notre voie demande aussi le respect. Respecter cette voie montre non seulement respect envers ceux qui furent avant nous mais aussi une responsabilité envers ceux qui nous suivront.

Mais ceci est le plus dur. Alors que nous sommes prompts à clâmer nos droits, nous ne sommes pas si préparés que cela à tenir nos responsabilités, celles qui viennent avec ces droits. Si nous sautons hors de notre chemin ou si un de ces objets brillants du bateau attire notre attention, acceptons-nous la responsabilité de cette dérive ?

Nous devons analyser trois exemples spécifiques de ces objets bien brillants et comment chacun d’entre eux nous a affecté. Beaucoup semble ignorer le fait que nous nous sommes aventurés loin de notre chemin initial et nous en avons tous subi les conséquences.

Voter est un de ces objets brillants qui a été agité devant nos yeux et promu des deux côtés de la ligne imaginaire nous séparant. Voter dans des élections non-autochtones est si clairement un acte d’assimilés. Ceci m’a toujours grandement surpris et que cela soit même toléré par notre peuple; et pourtant en bien des endroits “le gouvernement tribal” est si complice qu’il assiste en fait aux campagnes du “aller voter” pour des élections non-autochtones. A mon avis, voter est un acte de complicité si pas un acte de trahison. Voter, c’est simplement passer le bâton de la responsabilité en donnant votre autorité, votre pouvoir de décision à quelqu’un d’autre. En donnant le pouvoir à un élu vous diminuez vos propres droits et responsabilités.

S’engager dans les forces armées américaines ou canadiennes est un autre de ces objets brillants agité devant notre nez, qui représente un acte d’endoctrination qui commença alors même que ces forces militaires avaient à peine fini de tuer nos propres frères et sœurs Onkwehongweh (NdT: Iroquois pour “habitants de l’île de la grande tortue” ou Amérique du Nord). Voici un exemple. Nous avons ignoré l’attaque et l’invasion d’Hawaii lorsque les Etats-Unis envahirent ces îles, mais nous nous sommes précipités pour nous engager lorsque les Japonais ont attaqué.

Enfin, nous devons éviter leurs tribunaux. Je réalise maintenant que bien trop souvent nous nous retrouvons en participants hostiles de leur système judiciaire et au-delà de notre assertion de leur manque de jurisdiction et de notre souveraineté, nous faisons ce que nous devons faire pour en sortir. Mais quand nous entrons volontairement dans leurs tribunaux, nous leur donnons volontairement ou non l’autorité sur nos terres, notre environnement et nous-mêmes.

Les réclamations territoriales sont de très bons exemples de tout ceci. Nous n’avons pas de “réclamations territoriales” Ils sont ceux qui ont saisis et pris illégalement notre terre. Faire une demande de réclamation pour notre propre terre est un oxymore. Aller dans leurs tribunaux pour nous défendre en est un autre et de plus une action complètement stupide. La nation Onondaga devrait être d’accord avec ceci, spécifiquement depuis que leur dernière tentative en date pour être entendue dans un tribunal américain lui a été refusée il y a quelques semaines.

Leurs tribunaux ne sont pas des remèdes concernant nos conflits avec eux. Je ne donnerai pas notre autorité à quelque tribunal que ce soit n’importe où au monde. Les conflits entre les peuples ne sont des problèmes “légaux” que s’il y a un système légal faisant le pont entre les deux systèmes et chaque côté le reconnaît et il n’y a pas de système légal de la sorte. Autrement, les problèmes sont politiques et demandent le recours de la diplomatie, et non pas de la litigation judiciaire. On ne peut pas remplir un formulaire pour démarrer un effort diplomatique. La ligne doit être tracée sur le sable non pas par une pseudo-action légale mais par une action réelle.

Alors occupez vos terres, bloquez un crime environnemental et arrêter le développement de projets illégaux ! Gagnez la bataille du tribunal de l’opinion publique si c’est possible. Augmentez sans cesse le coût de leurs actions. Trouvez un soutien pour une cause afin de susciter un appel à la diplomatie.

Voter dans leurs élections, s’engager dans leurs forces militaires et se soumettre volontairement à leurs tribunaux ne sont pas les actions d’un peuple qui a survécu le plus dur et le plus long acte de génocide que le monde ait jamais connu. Cela n’est qu’acte de soumission des victimes. Il est très important de toujours se souvenir qu’ils n’ont aucune prise légale, aucun droit de subjugation sur nous. Ceux qui continuent à nous opprimer aimeraient beaucoup suggérer que ces actes volontaires sont des preuves du succès de “leur solution finale”. Nous pouvons faire bien mieux que cela.

Nous devons demeurer vigilants dans bien des domaines et rester fidèle à notre voie. Nous devons renouveler notre engagement à Kaswentha. Tandis que notre chemin doit continuer sur celui de la Nature nous devons remplir notre contrat des plus solennels, celui avec la création.

 

–   John Karhiio Kane, Mohawk, est un commentateur, hôte national sur les problèmes indigènes des Amériques “Let’s Talk Native…with John Kane,” ESPN-AM 1520 in Buffalo, Sundays, 9-11 p.m. He is a frequent guest on WGRZ-TV’s (NBC/Buffalo) “2 Sides” and “The Capitol Pressroom with Susan Arbetter” in Albany. John’s “Native Pride” blog can be found at www.letstalknativepride.blogspot.com_. He also has a very active « Let’s Talk Native…with John Kane » group page on Facebook.

 

A quoi ressemble la ceinture wampum à deux rangées ?

http://basicsnews.ca/2013/03/introducing-the-two-row-wampum/two-row/