Archive for the police politique et totalitarisme Category

6 puissantes stratégies pour protéger la génération suivante de la dictature technotronique et ne pas laisser se mettre en place la grille de contrôle 5G / NanoTech / Smart Cities (Children Health Defense de RFK Jr)

Posted in 3eme guerre mondiale, actualité, altermondialisme, colonialisme, coronavirus CoV19, crise mondiale, média et propagande, militantisme alternatif, N.O.M, néo-libéralisme et paupérisation, neoliberalisme et fascisme, pédagogie libération, police politique et totalitarisme, politique et lobbyisme, politique et social, politique française, résistance politique, santé et vaccins, science et nouvel ordre mondial, sciences et technologies, technologie et totalitarisme, terrorisme d'état, Union Europeenne et nouvel ordre mondial with tags , , , , , , , , , , , , , , , , on 11 janvier 2023 by Résistance 71

Alerte_Virus_Dangereux_Liberte

6 stratégies de non-conformité pour protéger enfants et adolescents en 2023

Association Children Health Defence

7 janvier 2023

Source de l’article en français : 

https://www.mondialisation.ca/6-strategies-de-non-conformite-pour-proteger-les-enfants-et-les-adolescents-en-2023/5673840

Depuis 2020, les parents doivent faire face à des efforts de plus en plus effrontés de la part des gouvernements, des écoles, des fondations, de Big Tech, de Big Pharma et d’autres pour détourner, blesser ou détruire l’esprit et le corps des enfants.

Loin d’être des réponses fragmentaires ou simplement opportunistes à une « pandémie » commode, ces agressions contre les enfants – et les adultes aussi – sont le reflet d’un programme de contrôle à long terme bien financé visant à la mise en œuvre des identités numériques, le scoring social et « la surveillance et le suivi complets de chaque être humain grâce aux mécanismes déjà en place ».

Lors du rassemblement « Defeat the Mandates » en janvier 2022, le président de la Children’s Health Defense et avocat en chef des litiges, Robert F. Kennedy Jr, a affirmé que « personne dans l’histoire de la planète n’a jamais réussi à se conformer pour échapper à un contrôle totalitaire » et a rappelé au public que « chaque fois que vous vous conformez, vous vous affaiblissez ».

M. Kennedy a également averti, « ils viennent pour nos enfants ».

Comme s’il s’agissait d’une confirmation, des nourrissons, des enfants de maternelle et des étudiants ont été harcelés tout au long de l’année pour recevoir des injections contre la COVID-19, qui leur ont causé des dommages atroces, malgré les preuves accablantes que ces vaccins devaient être retirés du marché de toute urgence.

Conscients de ces dangers et d’autres qui entourent leurs enfants, un nombre croissant de parents ont reconnu la nécessité de la non-conformité.

En gardant la non-conformité comme mot d’ordre pour 2023, voici quelques actions qui pourraient faire une réelle différence dans l’année à venir.

Choisir l’enseignement à domicile

Dans une série en neuf parties écrite au début de l’année, la journaliste Corey Lynn, de Corey’s Digs, a décrit les efforts globaux d’ingénierie sociale – « formation à l’obéissance » – déployés de manière coordonnée dans 110 pays, en partie par le biais de programmes scolaires d’ « apprentissage social et émotionnel ».

Mis en œuvre par des éducateurs, des conseillers et d’autres professionnels dans « les écoles publiques, les écoles à charte, les programmes extrascolaires, les camps d’été, les écoles virtuelles et l’enseignement à distance », l’objectif est, selon Lynn, « de former les esprits, de réguler les émotions, de contrôler les comportements, d’inculquer des croyances tordues et de constituer une main-d’œuvre obéissante ».

Comme le dit Anna L. Noble dans un article paru en avril 2022 dans The Defender, « les écoles constituent un terrain d’essai utile pour expérimenter des moyens de retenir l’attention des enfants, de développer des coups de pouce et de susciter des réponses comportementales souhaitables ».

La cinglante dénonciatrice de l’éducation Charlotte Thomson Iserbyt, ancienne conseillère politique principale du ministère américain de l’éducation, aujourd’hui décédée, a décrié « l’abrutissement délibéré de l’Amérique » et a retracé le passage du système éducatif « de l’académie à la modification du comportement » depuis au moins 1965.

Mme Iserbyt a fait remarquer que le ministère de l’éducation n’existait pas avant sa création en 1979 sous l’administration Carter, déclarant : « La constitution ne prévoit nulle part la création d’un ministère de l’éducation. »

Même les écoles privées, sous la coupe de l’Association nationale des écoles indépendantes [National Association of Independent Schools], semblent avoir perdu tout vestige d’« indépendance », les contrats d’inscription interdisant aux parents de « [voicing] désaccord profond avec la politique ou les programmes de l’école, sous peine d’expulsion ».

Au lieu de continuer à attendre quelque chose de différent d’un système éducatif « abusif », Mme Lynn suggère que l’enseignement à domicile peut être une forme puissante de non-conformité.

De nombreux parents sont apparemment d’accord : en réponse à l’imposition désastreuse par les écoles de mesures telles que l’apprentissage à distance et le masquage en 2020, un nombre record de ménages se sont tournés vers l’enseignement à domicile.

Avant COVID-19, environ 3,4 % des enfants d’âge scolaire étaient scolarisés à domicile, mais au début de l’année scolaire 2020-2021, l’estimation du Bureau du recensement des États-Unis était passée à 11,1 %.

L’enseignement à domicile est aujourd’hui la forme d’enseignement qui connaît la plus forte croissance aux États-Unis.

Karen_Kingston_videoVOSTF
Compilation Karen Kingston en PDF

Arrêtez l’empoisonnement

Au début du mois, plus d’un tiers des parents interrogés (35 %) – contre moins d’un quart (23 %) en 2019 – ont remis en question le mandat de vaccination scolaire,

Et ce n’est que le dernier d’une série de rapports traitant de l’ambivalence croissante des parentsà l’égard des vaccins infantiles « de routine ».

Ces tendances suggèrent qu’une masse critique de parents en vient à considérer les vaccins comme un « truc d’escroc », comprenant que les promesses de sécurité des vaccins étaient fausses et empreintes de conflits d’intérêts bien avant l’arrivée des vaccins contre la COVID-19 – et en fait, depuis le tout début des programmes de vaccination des enfants.

Les experts mondiaux en matière de vaccins ont concédé ce point de manière détournée lors d’un sommet mondial sur la sécurité des vaccins organisé par l’Organisation mondiale de la santé fin 2019, comme l’a fait à peu près au même moment la chercheuse danoise Christine Stabell Benn, initiée de longue date aux vaccins.

Mme Benn a déclaré: « Les opposants à la vaccination ont raison d’être inquiets [about safety] », ajoutant :

« Aucun vaccin n’a été étudié pour ses effets non spécifiques sur la santé globale, et avant de les avoir examinés, nous ne pouvons pas réellement déterminer si les vaccins sont sûrs. »

Le collègue de Mme Benn, Peter Aaby, a admis, également en 2019 : « La plupart d’entre vous pensent que nous savons ce que font tous nos vaccins ; ce n’est pas le cas. »

Au milieu de l’année 2021, Mme Benn et M. Aaby ont prudemment plaidé contre les injections contre la COVID-19 pour les enfants dans la très prestigieuse revue scientifique BMJ.

Compte tenu des probabilités choquantes de lésions vaccinales qui prévalaient déjà avant COVID-19 – estimées de manière prudente dans un rapport commandé par le gouvernement en 2010 à un vaccin sur 39 administrés – il n’est pas surprenant que le carnage des piqûres contre la COVID-19 vienne maintenant grossir les rangs des contestataires et des « ex-vaxxers ».

Cependant, la vaccination – même avec sa charge d’ingrédients toxiques connus et non divulguéset son apparente variabilité d’un lot à l’autre – est loin d’être le seul moyen d’empoisonner nos plus vulnérables.

Les parents désireux d’effectuer leurs propres recherches et de forger le propre parcours nutritionnel et sanitaire de leur famille constateront qu’il est peut-être à leur portée de réduire, voire d’éliminer complètement, l’exposition de leurs enfants à d’autres poisons courants tels que les additifs alimentaires, le glyphosate, les pesticides organochlorés et organophosphorés et les médicaments en vente libre comme l’acétaminophène, dont les dangers sont largement sous-estimés.

Réduire le temps passé devant l’écran

En 2006, l’auteur Richard Louv a inventé le terme « trouble déficitaire de la nature » dans le sous-titre de son livre « Last Child in the Woods », suggérant que la « génération branchée » d’aujourd’hui, avec la permission consciente ou inconsciente des parents, a imprudemment privilégié les écrans au détriment du temps passé dans la nature.

Avec l’aggravation des habitudes des enfants face aux écrans au cours des dernières années, le déficit de nature est devenu un « sujet brûlant ».

Des chercheurs inquiets décrivent également comment les écrans supplantent des « activités bénéfiques pour le développement » aussi fondamentales que le sommeil, l’activité physique, les interactions familiales et la lecture de livres.

Le problème connexe de l’addiction aux écrans ou aux médias sociaux – lié non seulement à l’insomnie mais aussi aux troubles de l’alimentation et à des conséquences comme le suicide – est devenu l’objet de poursuites judiciaires alléguant que les sociétés de médias sociaux déploient « agressivement » des algorithmes conçus pour rendre les enfants et les adolescents dépendants.

Découvrant le rôle majeur que les « influenceurs sociaux » semblent jouer dans le phénomène explosif de la « dysphorie de genre à apparition rapide » chez les filles, l’auteur Abigail Shrierrecommande dans son livre, « Irreversible Damage : The Transgender Craze Seducing Our Daughters », est de ne pas donner de smartphone à sa fille.

Comme l’explique Catherine Austin Fitts, de « Financial Rebellion » et du Solari Report, « les enfants sont la cible de certaines des personnes les plus puissantes et des technologies les plus dangereuses de la planète » , et c’est aux parents de « comprendre cela et de les protéger ».

spikeproteine_armebiologique_IA

Apprenez aux enfants à utiliser de l’argent comptant, pas du plastique

Fin 2020, le directeur général de la Banque des règlements internationaux, Augustín Carstens, a fait part de la vision hostile des banquiers centraux d’un système monétaire permettant le contrôle total de toutes les transactions par le biais des monnaies numériques des banques centrales [central bank digital currency (CBDC)] qui, de manière inquiétante, permettraient également aux banques centrales d’activer et de désactiver l’argent des gens à volonté.

Malheureusement, les jeunes générations se dirigent résolument vers cette vision dystopique. Selon une étude réalisée par Capital One en 2021, les milléniaux « délaissent de plus en plus les dépenses en espèces » au profit des systèmes de paiement numériques.

Dans un souci de commodité, certaines banques – qui semblent ignorer que les CBDC menacent leur propre avenir – font la promotion de l’agenda sans numéraire en proposant aux lycéens des cartes de débit qui font également office de carte d’identité scolaire, en disant aux parents qu’ils n’auront plus à « s’inquiéter de la perte de l’argent du déjeuner ».

Mme Fitts est une fervente partisane de la revitalisation de l’ utilisation de l’argent liquide.

Les parents peuvent aider en étant eux-mêmes des modèles d’argent liquide, mais aussi en faisant en sorte que leurs enfants « commencent à manipuler de l’argent liquide dès leur plus jeune âge ».

En 2015, la rédactrice en chef Janet Bodnar du Kiplinger’s Personal Finance a estimé que « l’utilisation d’argent comptant est le meilleur moyen d’amener les jeunes esprits à penser sagement à l’argent », y compris les adolescents plus âgés qui peuvent bénéficier de « la discipline de la gestion d’une réserve d’argent réel ».

Mme Bodnar a rejeté comme imparfait l’argument parental selon lequel le plastique peut enseigner aux enfants la « responsabilité financière ».

Un expert britannique en mathématiques a déclaré au Guardian en 2021 : « Être capable de manipuler de l’argent et d’acheter quelque chose soi-même est très spécial : cela renforce votre confiance avec l’argent. »

Ne tombez pas dans les pièges de la santé mentale

Au fil des ans, de nombreux parents ont appris à se méfier des recommandations émanant des Centers for Disease Control and Prevention (CDC), une agence tellement habituée aux conflits d’intérêts et à la fausse science qu’elle n’a pas honte de faire appel au même cabinet de relations publiques que Big Pharma.

Ainsi, les appels en faveur d’un dépistage accru de la santé mentale et d’un accès plus large aux « soins » – de la naissance au début de l’âge adulte – lancés par les CDC et les groupes de façadeCDC/pharma comme l’American Academy of Pediatrics méritent un examen minutieux.

Comme l’a récemment souligné The Defender, la surveillance psychiatrique du berceau à la tombe est un outil furtif de contrôle social, et risque également d’avoir des conséquences stigmatisantes et potentiellement mortelles comme le surdiagnostic, la surmédicalisation et la surmédication.

Les écoles servent de plus en plus de mécanisme de prestation de services pour le dépistage et les services de santé mentale, mais comme l’a fait l’organisation de la Commission des Citoyens pour les Droits de l’Homme (CCDH) – un groupe de surveillance de la santé mentale – a prévenu dans une fiche d’information que les outils de dépistage de la santé mentale « subjectifs et non scientifiques » que les écoles utilisent sont « développés par des psychiatres ayant principalement des liens financiers avec l’industrie pharmaceutique ».

Selon la CCDH :

« Le dépistage de la santé mentale pose aux jeunes étudiants des questions embarrassantes, personnelles et potentiellement bouleversantes que les psychiatres ont formulées de telle manière qu’aucun étudiant ne pourrait échapper à l’étiquette de malade mental à un moment ou à un autre de sa scolarité. »

La CCDH ajoute : « Ces questionnaires peuvent déboucher sur une intervention psychologique ou psychiatrique dans la vie d’un enfant et de sa famille – souvent contre leur gré ou sous la menace. »

Pour les foyers qui ne pratiquent pas l’enseignement à domicile, le groupe de surveillance recommande aux parents de prendre conscience de ce qui se passe, de signer des formulaires d’exemption avant tout dépistage ou conseil en matière de santé mentale et de « s’unir pour faire expulser le dépistage psychiatrique des écoles ».

ATE

Cessez de financer l’ennemi

L’auteure et chercheuse Naomi Wolf a récemment bravé le froid devant son alma mater, l’université de Yale, pour démontrer que le vaccin contre la COVID-19 imposé par l’université transforme les étudiants en « otages médicaux » et constitue un trafic d’êtres humains.

Dans son compte rendu de la visite à Yale, Mme Wolf décrit les conversations avec les parents, qui ont déclaré que « leurs enfants les avaient suppliés de ne pas parler, de ne pas appeler le doyen, de ne pas plaider en leur faveur pour les protéger de ces injections, de quelque manière que ce soit », par crainte de représailles et d’expulsion.

Cependant, les parents ont le devoir de s’assurer que leurs jeunes comprennent ce qu’ils échangent contre le prestige – y compris, potentiellement, leur santé, leur fertilité future ou leur vie.

En outre, même si, comme le prétend Mme Wolf, les universités sont désormais plus redevables aux contrats gouvernementaux qu’à ceux qui paient les frais de scolarité, les étudiants et leurs parents représentent toujours un bloc économique puissant capable de voter avec ses pieds.

L’un des outils à la disposition des parents, suggère Mme Wolf, est de mettre les dons potentiels sous séquestre pour montrer aux universités les fonds qui leur échappent.

Mais les parents qui donnent à leurs étudiants actuels ou futurs la permission et le courage de fuir tout établissement d’enseignement supérieur qui se montre prêt à les empoisonner et à les priver de leurs libertés constitutionnelles peuvent offrir à leurs enfants une leçon de vie encore plus puissante.

Un lycéen qui a reconnu que « les mandats ne cesseront pas tant que nous participerons » a élaboré une lettre destinée aux bureaux d’admission des universités (disponible comme modèle pour d’autres) qui dit ceci :

« Pour l’instant, je n’envisage que les écoles, collèges et universités qui n’exigent pas de vaccin contre la Covid-19, c’est-à-dire la série initiale, les rappels éventuels et les exigences à venir pour être considéré comme « à jour ». La liberté médicale et l’autonomie corporelle sont ma priorité absolue. »

but_NOM
Le futur planifié pour nous en une photo-montage…

Dites non à la grille de contrôle

Bien que cet article se soit concentré sur les mesures visant à protéger les jeunes, la grille de contrôle – sous la forme d’interventions telles que les identifications numériques, les passeports vaccinaux et les CBDC – s’en prend également aux adultes.

Comme M. Kennedy l’a écrit dans la postface de son best-seller, « The Real Anthony Fauci », « Nous pouvons nous incliner et nous conformer… Ou nous pouvons dire non. Nous avons le choix, et il n’est pas trop tard. »

L’émission « Financial Rebellion » de la CHD.TV propose chaque semaine des suggestions sur la manière de ne pas se conformer.

Selon les mots de M. Kennedy :

« Nous pouvons dire non à la conformité avec les vaccins pour le travail, non à l’envoi des enfants à l’école avec des tests et des masques forcés, non aux plateformes de médias sociaux censurées, non à l’achat de produits des entreprises qui font faillite et cherchent à nous contrôler. Ces actions ne sont pas faciles, mais vivre avec les conséquences de l’inaction serait bien plus difficile. En faisant appel à notre courage moral, nous pouvons arrêter cette marche vers un État policier mondial. »

= = =

Il n’y a pas de solution au sein du système ! (Résistance 71)

Comprendre et transformer sa réalité, le texte:

Paulo Freire, « La pédagogie des opprimés »

+

4 textes modernes complémentaires pour mieux comprendre et agir:

Guerre_de_Classe_Contre-les-guerres-de-l’avoir-la-guerre-de-l’être

Francis_Cousin_Bref_Maniffeste_pour _un_Futur_Proche

Manifeste pour la Société des Sociétés

Pierre_Clastres_Anthropologie_Politique_et_Resolution_Aporie

AuroreSocieteEmancipee
Merci Jo…

Prix Nobel de la Paix 2022 : plus c’est gros mieux ça passe… Foutage de gueule dans les grandes largeurs, mais qui peut encore être surpris ? (Résistance 71)

Posted in 3eme guerre mondiale, actualité, crise mondiale, guerre ukraine, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, ingérence et etats-unis, média et propagande, N.O.M, neoliberalisme et fascisme, police politique et totalitarisme, politique et lobbyisme, politique et social, résistance politique, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , on 23 novembre 2022 by Résistance 71

Résistance 71

23 novembre 2022

Le prix Nobel de la paix 2022 va à une ONG de Kiev : le Center for Civil Liberties ou CCL, créée par George Soros et les Etats-Unis (NED / USAID c’est à dire la CIA) pour le coup d’état du Maïdan de 2014. ONG également financée par la Commission Européenne, qui a acheté et achète toujours des armes pour sa marionnette Zelensky.
Toute cette pourriture ne se cache même plus. Tout est fait à découvert au grand jour, suffit de savoir regarder.
Les faiseurs de guerre se votent eux-même le Nobel de la paix, la boucle est bouclée dans un cas orwellien d’école.

Soros-center-for-civil-liberties-US_NobelPeacePrize22

Monopole étatique de la violence, répression de la dissidence, vains outils de contrôle de l’insurrection qui vient… dans l’esprit universel du communard Gilet Jaune (Résistance 71 et RT France)

Posted in 3eme guerre mondiale, actualité, altermondialisme, autogestion, crise mondiale, gilets jaunes, guerres hégémoniques, média et propagande, militantisme alternatif, pédagogie libération, police politique et totalitarisme, politique et lobbyisme, politique et social, politique française, résistance politique, société des sociétés, technologie et totalitarisme, terrorisme d'état, Union Europeenne et nouvel ordre mondial with tags , , , , , , , , , , , , , , , , on 9 novembre 2022 by Résistance 71

Lallement1
chiens de garde de l’inutile et du parasitaire…

Dérive logique de la pourriture étatico-marchande, qui ne sera que vaine… L’esprit Gilet Jaune est l’esprit communard, il EST la nature humaine et est universel en chacun de nous où un anarchiste sommeille. Toutes les lopettes, serpillières, larbins du système à l’instar des Himmler et Lallement ci-dessus, ne sont que les petits soldats du totalitarisme étriqué de la survie élitiste, qui sera balayé par l(a) (R)évolution sociale qui vient. Le tsunami de la (r)évolution sociale balaiera toute la fange étatico-marchande et mettra en place la société des société de notre humanité enfin réalisée dans sa spiritualité vraie, celle de la société de l’étre dans sa nature bien comprise.
Rendez-vous Lallement et sbires associés de cet acabit, vous êtes cernés ! L’esprit Gilet Jaune triomphera !
~ Résistance 71 ~

GJ_vive_la_commune

Manifestations : pour Lallement, “l’usage du feu” par les forces de l’ordre “risque d’arriver un jour”

RT France

6 novembre 2022

Url de l’article original :

https://francais.rt.com/france/102198-manifestations-pour-lallement-usage-feu-fdo-risque-arriver-un-jour

L’ex-préfet de Paris estime que la classe moyenne est entrée «dans la violence politique et la révolte». Selon lui, le jour où la police «devra ouvrir le feu, on entrera dans une autre dimension». «Cela risque d’arriver un jour», craint-il. L’ex-préfet de police de Paris Didier Lallement – qui avait déclaré par le passé ne «pas être dans le même camp» que les Gilets jaunes – a estimé possible que les forces de l’ordre soient amenées «ouvrir le feu» sur les manifestants à l’avenir, dans une interview accordée à L’Opinion et publiée ce 6 novembre.

«Le jour où on devra ouvrir le feu, on entrera dans une autre dimension. Cela risque d’arriver un jour», a-t-il ainsi affirmé, jugeant qu’avec les Gilets jaunes, une partie de la classe moyenne était entrée «dans la violence politique et la révolte». 

«On a frôlé l’ouverture du feu»

«Il n’y a pas eu de morts à Paris pendant la crise», résume-t-il. Pourtant, «on a frôlé l’ouverture du feu», rapporte-t-il avant d’avancer que cela «ne s’est pas produit» et ce, «grâce au courage des fonctionnaires de police». «La caractéristique des Gilets jaunes, c’est qu’ils attaquaient là où les forces de l’ordre étaient moins nombreuses», poursuit-il : «imaginez le sang-froid qu’il a fallu aux deux policiers qui étaient réfugiés dans une laverie où un groupe armé de piques essayait de pénétrer en cassant les vitrines !»  Didier Lallement n’a pas évoqué dans cet entretien l’usage d’armes sublétales, comme les Lanceurs de balles de défense (LBD). Pour l’ex-préfet de police, qui répondait à sa controversée application du maintien de l’ordre, la cohésion du pays étant en cause, il est nécessaire de «tenir sur l’ordre et l’autorité». Désormais, ce sont les mouvements écologistes radicaux qui semblent inquiéter le haut fonctionnaire : la violence «se retrouve aujourd’hui avec le radicalisme écologique qu’on a vu s’exprimer à Sainte-Soline, et des mouvements comme Extinction rebellion justifient cette voie au nom de la désobéissance». Le préfet visé par deux informations judiciaires Dans le collimateur de la justice pour sa gestion du mouvement des Gilets jaunes à Paris, Didier Lallement a été visé par deux informations judiciaires distinctes : l’une après une plainte du Gilet jaune Maxime Nicolle, dénonçant sa «détention arbitraire» en marge du défilé du 14 juillet 2019, l’autre après une plainte de Priscillia Ludosky et Faouzi Lellouche, qui l’accusent de les avoir mis en danger en les «nassant» et en les empêchant de manifester à Paris en novembre 2019. Didier Lallement avait quitté ses fonctions de préfet dans un climat polémique autour de la gestion de la sécurité lors de la finale de la Ligue des champions au Stade de France fin mai. Nommé secrétaire général de la Mer par le Conseil des ministres sur proposition d’Elisabeth Borne en septembre, l’ex-préfet avait par ailleurs été promu au rang de commandeur de la Légion d’honneur le 14 juillet 2021.

= = =

La France refuse de signer la résolution de l’ONU contre la promotion du nazisme ?… Étonnant non ?…

Lallement2

Notre dossier « Gilets Jaunes » depuis 2018

A toute la pourriture totalitaire étatico-marchande : 

GJ1

vivelacommune

Charles III d’Angleterre, pourriture royaliste, secte, crimes contre l’humanité et génocide autochtone au Canada, la saga continue devant un tribunal international (Kevin Annett & Tribunal International de Droit Coutumier)

Posted in actualité, altermondialisme, canada USA états coloniaux, colonialisme, guerres hégémoniques, pédagogie libération, police politique et totalitarisme, politique et social, résistance politique, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , , , , on 10 octobre 2022 by Résistance 71

WilliamCombes
William Combes… témoin assassiné par la « couronne »

Le roi Charles d’Angleterre lié aux meurtres des enfants du pensionnat de Kamloops et du témoin William Combes, des témoins décrivent des rituels meurtriers au Canada et au château gallois de Carnarvon

Kevin Annett

10 octobre 2022

~ Reçu par courriel et traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 Londres, GB:

 Aujourd’hui, en ce jour du 58ème anniversaire de la disparition permanente de dix enfants du pensionnat pour Indiens de Kamloops au Canada, de nouvelles preuves ont fait surface, liant le monarque anglais Charles à leur destin fatal ainsi que celui de bien d’autres enfants natifs.

 Un groupe de personnes ont présenté leur déclarations par procès-verbal au tribunal spécial qui s’est réuni pour enquêter sur la complicité de Charles à la fois dans l’enlèvement de dix enfants du pensionnat pour Indiens de Kamloops par la reine Elisabeth II et le prince Philip le 10 octobre 1964 et l’assassinat du témoin oculaire William Combes en février 2011.  (Breaking News, September 19/20, 2022: King Charles ordered to appear before International Tribunal over the death of William Combs and Others. – Murder by Decree)

 D’après le bureau d’information publique du tribunal,

 “Notre tribunal a reçu ce jour des déclarations sous serment de citoyens canadiens et britanniques. Ils affirment avoir été les témoins de la participation personnelle de Charles Mountbatten de Windsor, alias le roi Charles III d’Angleterre, dans des cérémonies impliquant des enfants amérindiens qui se sont déroulées dans le château de Carnarvon au Pays de Galles et dans l’ancienne école catholique pour Indiens de Fort Providence au Canada, respectivement les 30 octobre 1964 et 11 juillet 1970.

 La première cérémonie impliqua le meurtre rituel de Cecilia Arnold, 10 ans et d’Edward Arnuse, 10 ans, deux survivants des enfants originellement enlevés par les parents de Charles au pensionnat de Kamloops. La seconde cérémonie impliqua un meurtre rituel similaire d’un nombre indéterminé d’enfants Inuit fournis par le clergé du pensionnat pour Indien de l’église catholique du Sacré Cœur des Territoires du Nord-Ouest (North West Territories)

 Un autre témoin, ancien employé du gouvernement, affirme que le prince Charles avait une connaissance personnelle et approuva un ordre spécial d’assassinat émis par le MI6 britannique à l’encontre du témoin Wiliam Combes, le seul témoin oculaire vivant des enlèvements de Kamloops le 10 octobre 1964. Combes est subséquemment décédé d’un empoisonnement par arsenic qui lui fut administré au St Paul’s Catholic Hospital de Vancouver, le 26 février 2011.” (See nurse Chloe Kirker’s statement at (38) Eyewitness to medical murder of William Combes – YouTube)

 Ces nouvelles preuves et la documentation les accompagnant ont été enregistrées dans les scellés du tribunal et seront présentées dans la session d’ouverture qui se tiendra le mardi 1er novembre 2022. Charles Mountbatten-Windsor a reçu une convocation officielle de se présenter devant le tribunal.

 Plus de nouvelles sur : www.murderbydecree.com sous le label ITCCS Updates  et chaque dimanche sur www.bbsradio.com/herewestand à 18:00 fuseau Est.

 Ce qui suit est une élaboration et commentaires de Kevin Annett, Aigle à la voix portante, conseiller spécial auprès du procureur du tribunal.

enlevement

 Émis par le tribunal de la Cour Internationale de Justice de Droit Coutumier (CIJDC), le lundi 10 octobre 2022

https://youtu.be/ziXmCmmRK4U

Here We Stand, October 9, 2022 | BBS Radio

Dix jours avant son assassinat par décret royal, William Combes me rencontra au café Ovaltine sur Hastings Street dans la ville de Vancouver, CB. Il était plus heureux qu’à l’accoutumée parce que notre mouvement venait juste d’occuper une autre église et, dans le halo de cette victoire, William avait arrêté l’alcool, cette substance si importante pour lui faire oublier les tortures qu’il avait endurées, enfant, au moyen d’un aiguillon à bétail électrifié. Avec ce sourire timide, il me tendit quelques uns des poèmes qu’il venait d’écrire, l’un d’entre eux lisait :

 Truth can’t be written on dead hearts and minds that think they know.
The whites all talk of healing but they’re sicker than they know.
I still remember what they’ll never let themselves see:
Rez school babies crying all night, saying, “Billy, I’m hungry, please feed me!”
So Georgie and me we hunted for food, raiding the orchards at midnight,
Then I froze! I saw figures and a strange light, priests bending over a hole.
“Georgie, who are they?”
“Shh!” he said, “They’re burying another one! Be quiet or we’ll be dead too!”
I still have nightmares, the screams of the babies never leave, and the ones in the ground, saying,
“Billy, Billy, set me free!”
Those dreams and those faces I still can see, for the murder at the Kamloops residential school, I will tell it all:
I saw! I saw! I saw!

***

La vérité ne peut pas être écrite sur des cœurs et des esprits qui croient savoir.
Les blancs parlent tous de cicatrisation mais ils sont plus malades qu’ils ne le pensent.
Je me souvient encore de ce qu’ils ne se permettront jamais voir :
Des bébés de pensionnat pleurant toute la nuit, disant “Billy, j’ai faim, donne-moi à manger s’il te plaît!”
Ainsi Georgie et moi dénichèrent de la nourriture, pillant les vergers à minuit,
Puis, je me suis figé ! J’ai vu des visages et une étrange lumière, des prêtres penchés au dessus d’un trou.
“Georgie, qui sont-ils ?”
“Chut !” Dit-il, “Ils en enterrent un autre ! Silence ou nous mourrons aussi !”
J’ai toujours des cauchemars, les hurlements des bébés ne me quittent jamais et ceux dans la terre qui disent,
“Billy, Billy, libère-moi !”
Ces rêves et ces visages, je les vois toujours, de l’assassinat au pensionnat de Kamloops, je dirai tout :
J’ai vu ! J’ai vu ! J’ai vu !

 Après avoir lu les poèmes de William, il me demanda de les garder pour lui. Nous nous serrâmes la main, mais nous ne nous dîmes pas adieu, parce que nous étions attendus de nous rencontrer de nouveau ce même mois à Londres en Angleterre, où William devait parler à notre cour de droit coutumier au sujet de ce qu’il vit la reine Elisabeth II faire à Kamloops le 10 octobre 1964. Mais la couronne frappa la première. Dix jours plus tard, William Arnold Combes était mort des suites d’un empoisonnement à l’arsenic.

Ceux qui ont tué mon ami pensent que suffisamment d’assassinats, d’enterrements de minuit et de mensonges administratifs peuvent réécrire l’histoire et effacer les mémoires. Mais fort heureusement, nous ne pouvons pas contrôler la vérité, parce qu’elle vient d’ailleurs et possède une vie et une force en elle-même qui érode finalement le temps et le crime. Et donc maintenant, même l’énorme mensonge construit par la couronne et l’église autour de leurs camps de la mort chrétiens, s’effondre.

Aujourd’hui, il s’est effondré encore un peu plus. William Combes est rescuscité et pointe son doigt accusateur sur les tueurs au travers de témoins vivants qui disent à notre tribunal qui a tué William et dix des enfants de Kamloops et des dizaines de milliers d’autres innocents. Et ce doigt est pointé directement sur Charles Mountbatten-Windsor, le soi-disant roi d’Angleterre.

Voici ce que nous savons jusqu’ici :

1.   Au crépuscule du samedi 10 octobre 1964, dans les collines au dessus de Dead Man’s Creek, 65km à l’ouest de Kamloops, huit des dix enfants qui furent enlevés par Elisabeth II et son mari le prince Philip Mountbatten-Windsor, du pensionnat pour Indiens catholique de Kamloops, furent rituellement et brutalement assassinés. Nous savons d’un ancien officier de la sécurité britannique à la retraite qu’à la fois Elisabeth et Philip étalent présents au rite. Deux des dix enfants furent maintenus en vie et emmenés en Angleterre, au château de construction romaine du nord du Pays de Galles, Carvarnon. Ces deux enfants s’appelaient Cecilia Arnold une fille de la nation Salish de Kamloops et Edward Arnuse, un métis de Quesnel. Les deux enfants étaient âgés de 10 ans. A peine deux semaines plus tard, à minuit au Samhain, 30 octobre 1964, Cecilia et Edward furent rituellement violés, torturés, tués et sujets d’actes de cannibalisme dans les sous-sol de la crypte du château de Carvarnon, par une assemblée du culte du Vatican du Neuvième Cercle. Présents et activement participants à cette orgie sanglante furent Philip Mountbatten-Windsor et son fils aîné Charles, qui fut introduit dans le culte cette nuit là : ce même homme qu’ils appellent maintenant le roi d’Angleterre.

2.   Le 1er juillet 1969, Charles fut investi de l’ordre du Prince de Galles dans ce même endroit, au cours d’une cérémonie qui eut lieu au château Carvarnon. Exactement un an plus tard, le 1er juillet 1970, Charles Mountbatten-Windsor commença sa première visite officielle au Canada avec ses parents et sa sœur Anne. La destination finale de cette soi-disant “tournée royale”, fut des communautés aborigènes rurales dans les provinces du Manitoba et à Fort Providence dans la province des Territoires du Nord-Ouest. Et là, dans un autre pensionnat pour Indiens catholiques appelée Sacré Cœur, des enfants aborigènes une nouvelle fois moururent aux mains des Mountbatten-Windsor et de leurs complices du Vatican.

3.   Dans cet océan de sang appelé pensionnats pour Indiens où le meurtre d’enfant était la norme, ces assassinats furent maintenus dans le plus grand secret et la terreur. Mais des années plus tard, le seul témoin oculaire en vie de l’enlèvement de Kamloops parla publiquement de ce qu’il avait vu. Il fut alors ordonné par décret royal, que William Combes soit assassiné par le service action du renseignement extérieur britannique MI6 et sa contre-partie au sein de la Gendarmerie Royale du Canada (GRC) : spécifiquement, par la division “E” de la police montée du Canada, sous l’autorité de son inspecteur coordinateur des “opérations secrètes”, Peter Montague.
Le 19 février 2011, William fut enlevé de force de son hôtel taudis d’East Pender Street de Vancouver par trois gendarmes de la GRC et emmené à l’hôpital catholique St Paul de Vancouver.
L’infirmière de William, Chloé Kirker, déclare sous serment, qu’il était en bonne santé et qu’il ne présentait aucun symptôme de la maladie portée sur son certificat de décès : méningite tuberculeuse. Mais dès le 23 février, il développa ce qui est appelé les “lignes de Mees” sur ses ongles, ce qui indique un empoisonnement par arsenic. Et pourtant, l’infirmière Kirker fut ordonnée par les administrateurs de l’Hôpital St Paul, de laisser William sans alimentation intraveineuse, favorisant ainsi sa déshydratation et donc permettant au poison de se disséminer plus rapidement et plus fatalement. Après la mort de William, l’infirmière Kirker fut menacée pour qu’elle ne parle de rien de cette affaire. Après avoir été soumise à plusieurs harcèlements allant jusqu’aux menaces de mort, elle démissionna et quitta le pays.

4.   La médecin légiste de Vancouver, Dr Claire Thompson, mit près de quatre mois pour établir un rapport sur le décès de William Combes. Le 13 juin 2011, Mme Thompson déclara officiellement que William Combes était décédé “de tuberculose disséminée”, ce malgré l’absence totale de symptômes tuberculeux et toutes les indications d’un empoisonnement par arsenic. Mme Thompson refusa de répondre à toute question concernant le décès de William Combes. De fait, le bureau de médecine légale de Vancouver a menacé quiconque douterait publiquement du rapport légiste, de poursuites judiciaires.

5.   William Combes est décédé la même semaine où Kevin Annett fut invité par écrit par le conseil des anciens de la nation mohawk, pour commencer une enquête sur des charniers, et fosses communes d’enfants pensionnaires de l’ancien pensionnat de l’église anglicane de Brantford en Ontario : la même école “trou marécageux” (Mush Hole) où des membres des familles royales britannique et hollandaise enlevaient de manière routinière des enfants aborigènes, ce pendant plus d’un siècle. Une source interne de l’église ayant des preuves considérables de ces enlèvements et des assassinats rituels des enfants du “Mush Hole”, Leona Moses, fut officiellement réduite au silence par l’archevêque de l’église anglicane Fred Hiltz, après l’apparition de Kevin Annett à Brantford au printemps 2011.

Hiltz a agi sous les instructions directes de l’archevêque de Canterbury Justin Welby, d’après Leona Moses. Mais Leona est décédée est ses preuves accablantes ont été détruites dans un incendie après le début de l’enquête de Brantford et sur le site des charniers. Avant cela, Kevin s’est rendu à Londres en Angleterre pour rechercher dans les archives du Mush Hole. Il fut sommairement arrêté et expulsé d’Angleterre le 26 mai 2011 ; trois mois jour pour jour après l’assassinat de William Combes.

Tout ceci prouve une fois de plus la nature meurtrière et criminelle de la couronne britannique et de ses complices en génocide du Vatican et de l’église anglicane. Depuis bien des années, nous avons exposé et prouvé ces crimes dans des cours de justice et par la souffrance et le sang des témoins oculaires de ces crimes, comme William Combes. Mais les criminels sont toujours à la barre et ils se sont auto-absous de tout crime et ont effacé leurs atrocités ; ils effacent maintenant les traces mêmes de leur effacement. Ainsi, le génocide peut continuer et continue.

Nous avons appris qu’il n’y a aucune possibilité de justice au sein de leur système, c’est pourquoi nous avons créé notre propre système d’enquêtes et nos cours de justice en dehors de leur jurisdiction. Notre tribunal actuel, qui traduit le roi Charles en justice est une continuation de cette lutte. Mais nous nous armons également  avec les moyens de faire exécuter le verdict de ce dernier procès en date, en bâtissant notre propre république de droit coutumier qui peut lutter et vaincre ces crimes contre l’humanité. Nous sommes engagés dans une guerre, une lutte à mort contre la tyrannie et l’assassinat de masse ; le premier pas pour résister à cette malfaisance, est de collectivement déclarer notre indépendance de leur système génocidaire de Londres, Rome, Pékin ou d’où que ce soit.

Si nous refusons d’honorer et d’apprendre de nos héros tombés comme William Combes, non seulement déshonorons-nous leur sacrifice pour nous, mais nous assurons à terme, notre propre destruction. Rappelez-vous : ramassez leur épée tombée et continuez le combat ; ne laissons pas les ténèbres avoir le dernier mot sur l’humanité.

stele_WilliamCombes
Stèle à la mémoire de William Combes, Vancouver

Meurtre_par_decret
« Meurtre par décret, le crime de génocide au Canada »
PDF en français, cliquez sur la couverture

Italie, la mascarade électorale continue : Tout parti politique du système est un chaînon du système étatique oppresseur et donc de la pourriture étatico-marchande en place…

Posted in 3eme guerre mondiale, actualité, altermondialisme, autogestion, crise mondiale, démocratie participative, média et propagande, militantisme alternatif, N.O.M, néo-libéralisme et paupérisation, neoliberalisme et fascisme, pédagogie libération, police politique et totalitarisme, politique et lobbyisme, politique et social, société des sociétés, terrorisme d'état, Union Europeenne et nouvel ordre mondial with tags , , , , , , , , , on 28 septembre 2022 by Résistance 71

UEnazie

Tout parti politique du système est assujetti à une simple règle pour ne serait-ce que pouvoir exister : jouer le jeu truqué “démocratique” sous gouvernance de la City de Londres et de sa succursale de Wall Street, véritables décideurs politiques et économiques de la mascarade étatico-marchande qui se joue sous nos yeux 24/24, 7/7. Croire qu’un quelconque “parti politique” puisse changer quoi que ce soit au marasme ambiant programmé n’est plus faire preuve de naïveté, mais en être carrément complice.
Il n’y a pas de solutions au sein du système et ne saurait y en avoir. La seule voie des peuples pour leur émancipation totale est celle-ci : A bas l’État ! A bas la marchandise ! A bas l’argent et à bas le salariat ! Tout le reste n’est que pisser dans un violon, poudre aux yeux et tactiques du diviser pour mieux régner et perpétuer l’escroquerie politique et la relation dominante exploiteur / exploité, oppresseur / opprimé par ses rouages coercitifs institutionnels.
Vive la Commune Universelle de notre humanité enfin réalisée !
~ Résistance 71 ~

ne-votons-plus-agissons

Le “Parti Américain” en Italie

Manlio Dinucci

24 septembre 2022

Source : https://www.mondialisation.ca/le-parti-americain-en-italie/5671446

Les partis institutionnels mènent la campagne électorale non seulement en Italie mais aux États-Unis. Le secrétaire du PD (Parti Démocrate) Enrico Letta, dans une interview à un journal étasunien déclare : “Avec la droite l’Italie [est] proche de la Russie, avec nous des USA”. Sur le même journal le président du Copasir (Comité Parlementaire pour la Sécurité de la République) Adolfo Urso, en visite à Washington, assure par contre que “pour les USA Giorgia Meloni (candidate du parti Fratelli d’Italia) est pleinement fiable”. Les partis de tout l’arc parlementaire rivalisent ainsi pour obtenir le consensus de Washington, indispensable à tout gouvernement qui sera issu des élections. Mais au même moment ils agissent d’un commun accord quand il s’agit de mettre en oeuvre les directives de Washington. Par exemple, celle de boycotter le Traité ONU sur la prohibition des armes nucléaires, ratifié par 66 États et signé par 20, mais boycotté par USA et OTAN. À la réunion de juin des adhérents au Traité, l’Italie, pourtant invitée, n’était pas présente, pas même en tant qu’observateur.

Toujours en juin le 6ème Escadron de l’Aéronautique italienne à Ghedi (Province de Brescia) a reçu le premier chasseur USA F-35A d’attaque nucléaire qui sera rapidement armé avec les nouvelles bombes nucléaires USA B61-12, prêtes à être employées par l’Aéronautique italienne sous commandement USA. L’Italie viole ainsi le Traité de non-prolifération ratifié en 1975, qui stipule :

“Tout État non doté d’armes nucléaires qui est Partie au Traité s’engage à n’accepter de qui que ce soit, ni directement ni  indirectement, le transfert d’armes nucléaires ou autres dispositifs explosifs nucléaires ou du contrôle de telles armes ou de tels dispositifs explosifs”.

Preuve supplémentaire de la sujétion de l’Italie aux USA, le 15 septembre dernier la Commission parlementaire d’enquête sur les causes du “désastre” du navire Moby Prince a conclu -ses travaux en cachant une fois de plus les véritables causes de la tragédie survenue dans la rade de Livourne il y a plus de 31 ans pour couvrir un trafic d’armes effectué dans la base étasunienne limitrophe de Camp Darby. Le rapport conclusif mystificateur, présenté par Andrea Romano du PD, a été approuvé à l’unanimité par les représentants de tous les autres partis. Par contre ce qu’a été la dynamique réelle de ce massacre est présenté dans cet épisode de Grandangolo par une enquête-vidéo d’une actualité brûlante, transmise en 2016 par Pandora TV du regretté Giulietto Chiesa.

= = =

Il n’y a pas de solution au sein du système ! (Résistance 71)

Comprendre et transformer sa réalité, le texte:

Paulo Freire, « La pédagogie des opprimés »

+

4 textes modernes complémentaires pour mieux comprendre et agir:

Guerre_de_Classe_Contre-les-guerres-de-l’avoir-la-guerre-de-l’être

Francis_Cousin_Bref_Maniffeste_pour _un_Futur_Proche

Manifeste pour la Société des Sociétés

Pierre_Clastres_Anthropologie_Politique_et_Resolution_Aporie

relation_extatique

election1

Escroquerie climatique et religion écologique ou le passage du vert au brun…

Posted in 3eme guerre mondiale, actualité, altermondialisme, écologie & climat, économie, colonialisme, crise mondiale, guerres hégémoniques, média et propagande, militantisme alternatif, N.O.M, néo-libéralisme et paupérisation, neoliberalisme et fascisme, pédagogie libération, police politique et totalitarisme, politique et lobbyisme, politique et social, politique française, réchauffement climatique anthropique, résistance politique, science et nouvel ordre mondial, technologie et totalitarisme, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , on 27 septembre 2022 by Résistance 71

Suffit de regarder la nature… A l’automne, l’essentiel du vert devient brun, c’est la logique des choses… Quand l’écologie marchande devient croyance, dogme et religion, elle se fascise. Le vert brunit, autre logique.
Pas plus d’anthropisme climatique que de beurre en branche. Tout cela n’est qu’une vaste escroquerie forcée pour mettre en place un agenda eugéniste connu et bien analysé succinctement ci-dessous par Peter Kœnig.
~ Résistance 71 ~

RCA_escroquerie1

Quand le vert devient brun et que personne ne le remarque

Peter Kœnig

26 septembre 2022

Source :
https://www.mondialisation.ca/quand-le-vert-devient-brun-et-que-personne-ne-le-remarque/5671513

Figurez-vous qu’il existe un mouvement vert, censé être respectueux de l’environnement et des personnes. Il a une histoire relativement courte, de 20 à 30 ans, peut-être ?

Qui n’aimerait pas ça ? Le Vert est beau. Il prétend protéger la Terre Mère et l’humanité. Au fil des ans, il devient de plus en plus populaire et se transforme en un parti politique. « Les Verts ». De plus en plus fort dans le monde occidental.

Ils parlent et prédisent contre le style de vie gaspilleur des hommes. Ils font la promotion de l’alimentation biologique et luttent contre les aliments génétiquement modifiés ou OGM.

Ils font des incursions dans les parlements des pays occidentaux et deviennent des décideurs importants.

Ils transforment le « réchauffement de la planète », vieux de deux décennies, en « changement climatique » dans leur programme.

Le changement climatique devient bientôt la force motrice des Verts. Le changement climatique d’origine humaine – c’est-à-dire les niveaux de dioxyde de carbone (CO2) causés par les combustibles fossiles – culminera en 2022 à près de 420 parties par million (PPM). C’est ce qu’indique la station météorologique de la NOAA (National Oceanic and Atmospheric Administration) située à Mauna Loa, sur l’île d’Hawaï. Le budget de la NOAA pour 2022 est estimé à 6,9 milliards de dollars.

S’agit-il d’un niveau dangereux ? On nous fait croire qu’il l’est.

L’agence NOAA alimente en informations importantes l’agenda des Verts – dans le monde entier.

Peu importe que les océans à l’échelle mondiale absorbent quelque 67 milliards de tonnes de dioxyde de carbone depuis la création de la NOAA en 27 ans, de 1992 à 2018. Mais un système complexe de « flux positifs et négatifs » créant un équilibre, les océans émettent également du dioxyde de carbone dans l’air, à savoir lorsque la concentration de CO2 dans l’eau est plus élevée que dans l’air. Le CO2 des océans aide à nourrir les plantes sur terre, lorsqu’elles ne trouvent pas assez de CO2 dans l’air. Les plantes vivent du dioxyde de carbone et rejettent de l’oxygène dans l’atmosphère. Sans CO2, pas de plantes. Pas d’oxygène. Pas de vie.

Voir ceci.

Ce petit détail est ignorée comme par hasard par les obsédés du climat, par les Verts. Il ne correspond pas à leur programme.

Que l’explication ci-dessus des flux positifs et négatifs ne soit qu’une illustration inspirant une réflexion sur la réalité qui est totalement ignorée par les obsédés du climat et surtout par les Verts. Ils se sont emparés d’un mouvement politique lucratif, financé par des philanthropes comme Soros et Bill Gates. Ils font également pression sur les mangeurs de viande, dans l’espoir de les convertir en mangeurs d’insectes.

L’agenda vert est en train de restreindre les libertés des gens par une manipulation mentale et absurde. En d’autres termes, on fait croire à l’humanité pour vrai ce qui est faux.

On peut se demander à qui appartient ce programme ?

Et pourquoi les Verts de tous les pays du Nord sont-ils si désireux de contribuer à sa promotion ?

Peut-être parce que cela fait partie d’un programme plus vaste d’oppression, de contrôle total et de transfert des biens du bas et du milieu vers le haut.

arnaque_verte

Les Verts savent exactement ce qu’ils font. Il suffit de regarder ce qu’ils font à l’Allemagne. Ils contribuent à ruiner l’économie allemande, et par association l’économie de l’UE. C’est un processus bien engagé. Les Verts occupent cinq ministères en Allemagne, dont les deux plus puissants, la ministre des affaires étrangères Annalena Baerbock et le ministre de l’économie Robert Habeck.

Ils sont chargés de promouvoir sans relâche le programme de sanctions contre la Russie – manifestement dicté par les États-Unis – plongeant l’Allemagne et par association l’Europe, potentiellement dans la pire récession que l’Europe ait jamais connue, coupant l’approvisionnement en gaz de la Russie dont l’économie de l’Allemagne dépend à 50% et le reste de l’Europe dans une proportion légèrement moindre.

Mme Baerbock et M. Habeck, ainsi que leur chancelier, M. Scholz, sont au moins coresponsables de l’acceptation du programme de sanctions russes dicté par Washington, qui a conduit au suicide de l’Europe. D’autres, comme le Français Macron, le Néerlandais Mark Rutte et d’autres soi-disant dirigeants européens, rejoignent allègrement le club. C’est un suicide insensé, car ils savent tous ce qu’ils font et pourquoi ils le font.

Ils ne travaillent pas pour le bénéfice du peuple européen, de leurs compatriotes, mais pour le bénéfice de l’empire défaillant et de ceux qui tirent les ficelles même à Washington, comme les géants financiers, BlackRock, Vanguard, StateStreet et Cie. Ces soi-disant dirigeants du monde trahissent leur peuple avec des mensonges misérables et une machine médiatique d’endoctrinement 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, pour leur propre bénéfice et celui des géants financiers qui sont prêts à prendre le contrôle du monde.

Donc, ce que nous vivons n’est pas vraiment le diktat de Washington.

Il y a peut-être quelque chose de bien plus grand derrière les Verts et leur programme ?

Peut-être le Forum économique mondial (FEM) – qui est à son tour l’instrument visible du secteur financier dominant, dirigé par BlackRock and Co. et quelques autres « poissons » plus petits mais suffisamment gros, comme City Bank, Chase et d’autres. Tous ceux qui sont élégamment étiquetés « trop gros pour échouer et trop gros pour être emprisonnés ».

Les PDG et les directeurs de ces géants financiers ont peut-être reçu une sorte de « compensation » pour jouer le jeu. Il est certain qu’ils savent ce qu’ils font – ruiner la vie de la population et de l’économie de leur pays. Cela vaut certainement une récompense importante, peut-être une récompense « salvatrice ».

Dans de nombreuses régions du monde, en particulier en Europe, les Verts sont encore présentés comme les sauveurs de l’environnement et de l’humanité, personne ou presque n’a remarqué la métamorphose des Verts aux Bruns, de leur programme environnemental et social en fascisme pur et simple. Et oui, ils sont généreusement financés par des « philanthropes » tels que la Fondation Gates, le Fonds Soros, les Rockefeller et les Rothschild.

arnaque_transition_energetique1

Établir des liens

Quelqu’un de très crédible pourrait faire le lien entre la crise climatique, la destruction des récoltes (géo-ingénierie) (famine et mort), la pénurie d’énergie pendant les hivers froids de l’Ouest, l’absence de chauffage, la poussée des personnes avec une faible immunité vers des maladies de type grippal, pour lesquelles les remèdes efficaces sont refusés, de sorte qu’elles tombent malades et que beaucoup peuvent ainsi mourir.

Les hivers froids seront l’occasion d’administrer aux population des « vaccins » contre la grippe (même substances que les vaccins Covid), tuant des millions de personnes, car les gens font encore confiance aux vaccins contre la grippe et les reçoivent par centaines de milliers. Comme leur système immunitaire est déjà compromis par les divers vaccins Covid et ses diverses doses de rappel, de nombreuses personnes, peut-être des centaines de milliers, peuvent mourir. En effet, cela sous l’effet des vaccins contre la grippe. Cause officielle de la mort : Covid.

C’est un bon prétexte de donner plus de vaccins Covid, alors la série de dommages à la santé continue. Les gens vont-ils se réveiller, avant qu’il ne soit trop tard ?

Ensuite, il y a la destruction massive des infrastructures – le Pakistan en est un bon exemple – par la géo-ingénierie météorologique (voir ceci), conduisant les pays « en banqueroute » à se plier aux mesures d’austérité du FMI et de la Banque mondiale.

La destruction des infrastructures causée par le changement climatique contribue à réduire davantage la consommation d’énergie, la réduction du chauffage, la production d’engrais à base de pétrole fossile, ce qui entraîne des pénuries alimentaires et une mortalité causée par la famine ou par des maladies liées à la famine.

*

Schwab_et_papa
Schwab père et fils, pour le bien de l’humanité
Sieg !…

Le plan [agenda] est parfait. Tout s’inscrit dans les scénarios de réduction de la population de l’Agenda 2030 du Great Reset (Grande réinitialisation) de l’ONU, laissant à la fin de la décennie du « vaccin Covid », comme l’OMS l’appelle les années 2020, beaucoup moins de personnes sur la planète. L’élite – les hégémonies financières – s’attend à profiter allègrement de la faillite des petites et moyennes entreprises dont les actifs ont été absorbés par le sommet du paradis des milliardaires.

Les criminels de toujours, les géants de la finance, mènent le bal contre les survivants les plus ordinaires – peut-être vous et moi – ou de la prochaine génération.

Si nous ne nous levons pas, si nous ne nous élevons pas au niveau supérieur de l’humanité, en devenant, à partir d’êtres purement matériels, des entités spirituelles, vibrant sur une corde supérieure, nous pourrions être pucés. L’idée d’être manipulable électroniquement, par des algorithmes ou des robots, pour leur bénéfice de l’élite, bien sûr, bien sûr, peut être acceptée volontairement, parce que c’est tellement « cool » d’être un transhumain pucé, 5G-heureux, tout en ne possédant rien.

Ce serait l’étape finale. Largement facilitée par les légendaires Verts devenus Bruns.

Cela n’arrivera pas. Nous sommes nombreux, ils sont peu nombreux, et nous résisterons pacifiquement, avec un tout nouveau mode de vie non matériel qui va évoluer dynamiquement.

Peter Koenig est un analyste géopolitique et un ancien économiste principal à la Banque mondiale et à l’Organisation mondiale de la santé (OMS), où il a travaillé pendant plus de 30 ans sur l’eau et l’environnement dans le monde. Il donne des conférences dans des universités aux États-Unis, en Europe et en Amérique du Sud. Il écrit régulièrement pour des revues en ligne et est l’auteur de Implosion – An Economic Thriller about War, Environmental Destruction and Corporate Greed ; et co-auteur du livre de Cynthia McKinney « When China Sneezes : From the Coronavirus Lockdown to the Global Politico-Economic Crisis » (Clarity Press – 1er novembre 2020).

= = =

Lire notre page “Escroquerie réchauffement climatique anthropique”

= = =

Il n’y a pas de solution au sein du système ! (Résistance 71)

Comprendre et transformer sa réalité, le texte:

Paulo Freire, « La pédagogie des opprimés »

+

4 textes modernes complémentaires pour mieux comprendre et agir:

Guerre_de_Classe_Contre-les-guerres-de-l’avoir-la-guerre-de-l’être

Francis_Cousin_Bref_Maniffeste_pour _un_Futur_Proche

Manifeste pour la Société des Sociétés

Pierre_Clastres_Anthropologie_Politique_et_Resolution_Aporie

FEM_religion
… il n’y a pas si longtemps encore appelé « Nouvel Ordre Mondial »
Via la religion écolo-climatologique…

yin-yang-zenon

COVID19, QR code, technologie et marquage du bétail humain… « L’œuf du serpent » revisité

Posted in 3eme guerre mondiale, actualité, coronavirus CoV19, guerres hégémoniques, média et propagande, militantisme alternatif, N.O.M, neoliberalisme et fascisme, pédagogie libération, police politique et totalitarisme, politique et lobbyisme, politique et social, politique française, résistance politique, santé et vaccins, science et nouvel ordre mondial, technologie et totalitarisme, terrorisme d'état with tags , , , , , , , on 12 septembre 2022 by Résistance 71

Sur ce qui est abordé ici, nous conseillons aussi nos lecteurs à (re)voir le film d’Ingmar Bergman “L’œuf du serpent” (1977), la dénonciation du scientisme et de l’eugénisme qui vont de paire, nouvelle religion moderne sur toile de fond de la montée du nazisme en Allemagne (l’action se passe en 1923 sous Weimar). Le dernier tiers du film est édifiant. Le monologue du médecin psychopathe de la fin du film rappelle on ne peut plus dramatiquement les propos de ce pitre de Noah Harari aujourd’hui et de toute la clique de barjots avant lui en espérant qu’il n’y en ait plus après eux, les peuples mettant un terme à cette ignominie une bonne fois pour toute.
~ Résistance 71 ~

pinocchiovax

Coronavirus et campagne pour le marquage forcé du bétail humain

Jean-Yves Jézéquel

19 août 2022

Source :
https://www.mondialisation.ca/coronavirus-et-campagne-forcenee-pour-le-marquage-du-betail-humain/5670608

On sait aujourd’hui que le décompte des « morts du Covid » doit être radicalement remis en cause. On sait aujourd’hui que les « vaccins anti-covid » ont provoqué de graves effets secondaires… ainsi que des morts par milliers ! On se souvient que ceux qui osaient donner ces informations, il y a quelques mois à peine, étaient aussitôt traités « d’irresponsables » ou de « complotistes » !

Chacun doit se demander en conscience : qui sont donc ces gens qui ont pu se permettre de traiter les veilleurs, les lanceurs d’alertes, les informateurs responsables, des experts dans ces questions de santé, « d’irresponsables et de complotistes » ? Qui sont ces personnes arrogantes, habitées par le mensonge et méprisant à ce point l’humanité par leurs motivations égocentriques donnant raison à leurs conflits d’intérêts placés de ce fait bien au-dessus de toute conscience morale de base ?

En réalité, l’humanité a toujours produit ce genre « d’anomalie  » qu’elle a régulièrement été obligée de corriger, afin d’empêcher qu’elle ne conduise les humains à leur fin prématurée… C’est difficile à entendre mais c’est la réalité !

La revue scientifique Nature et cette autre revue, The Lancet, qui veut sans doute se refaire une virginité, ont décidé toutes les deux de traiter objectivement les questions du décompte des morts de la Covid-19 et des myocardites provoquées à la chaîne par les injections dites anti-Covid.

Selon ces deux revues et les scientifiques qui s’y prononcent, il y a 40% d’erreur dans le décompte des décès de la Covid-19. Ce décompte n’a servi qu’à fomenter la terreur de la mort et à préparer le terrain de la propagande pour la campagne de « vaccination », en réalité cette injection de nanotechnologie pour « le piratage des animaux humains » comme l’ont si bien formulé les pervers amis de Klaus Schwab du Forum Economique Mondial de Davos. 

Pour que ce marquage puisse fonctionner et donc pour que le « piratage des animaux humains » soit possible, il faut sans doute une quantité de graphène suffisante injectée dans le corps ; cela expliquerait la stratégie des « vaccinations » répétitives organisées dans le mensonge absolu (une dizaine de prévues, compte tenu des stocks achetés par l’UE) et d’où viendraient la colère et la volonté de Macron « d’emmerder » « affectueusement », dixit le « Young Global leader » de l’Elysée, tous ceux qui refusent de se faire marquer comme de vulgaires animaux domestiques du troupeau des  nouveaux « esclaves » !

Selon Harari, un grand ami de Klaus Schwab, la technologie du cloud, comme la plate-forme d’IBM ou celle de Bill Gates, Microsoft, sera l’une des « forces motrices » de cette évolution. 

« Les humains (qui continuent de croire au mensonge) sont désormais des animaux piratables ». « Toute idée que les humains ont cette âme ou cet esprit, et qu’ils ont le libre arbitre, et que personne ne peut savoir ce qui se passe en chacun, quoi qu’il choisisse, que ce soit aux élections ou au supermarché, ce libre arbitre est fini. » 

« Aujourd’hui, nous avons la technologie pour pirater les êtres humains à grande échelle », poursuit Harari, qui ajoute : « Tout est numérisé. Tout est surveillé. » 

« En cette période de crise, vous devez suivre la science ». « On dit souvent qu’il ne faut jamais laisser une bonne crise se perdre, parce qu’une crise [COVID-19] était l’occasion de faire les bonnes réformes, qu’en temps normal, les gens n’auraient jamais acceptées . Mais en temps de crise, c’est une fenêtre d’opportunité ! »

« Et si nous réussissons à pirater et à concevoir la vie, ce ne sera pas seulement la plus grande révolution de l’histoire de l’humanité, ce sera la plus grande révolution de la biologie depuis le tout début de la vie, il y a quatre milliards d’années », disent triomphalement les « élites » du FEM de Davos. « Pendant quatre milliards d’années, rien de fondamental n’a changé dans les règles du jeu. Les dinosaures, les amibes, les tomates, les humains, toute la vie était soumise aux lois de la sélection naturelle et aux lois de la biochimie organique, mais cela est sur le point de changer … »

« Mais, poursuit Harari, notre conception intelligente et la conception intelligente de nos cloud, le cloud d’IBM, le cloud de Microsoft, ce sont les nouvelles forces motrices de l’évolution et en même temps la science peut permettre à la vie, après avoir été confinée pendant quatre milliards d’années dans le domaine limité des composés organiques, de sortir dans le domaine inorganique ainsi après quatre milliards d’années de vie organique façonnée par la sélection naturelle. » 

« Nous entrons dans l’ère de la vie inorganique façonnée par la conception intelligente », ajoute le complice de Klaus Schwab. 

Comme si la vie organique n’avait pas été façonnée par la conception intelligente de la nature. Au lieu d’avoir une sélection naturelle nous aurons maintenant une sélection artificielle !

Ces hommes arrogants prétendent donc être plus intelligents que la nature et d’être désormais capables de façonner une vie qui sera supérieure à tout ce qui est vivant dans le monde ! Ce sont des gens pareils qui ont pris le pouvoir et qui nous imposent cet abominable transhumanisme dans lequel il n’y a plus trace de ce qu’est la beauté de la conscience et de la liberté qui est une manifestation de la conscience ! (Source : anguillesousroche.com)

Selon les scientifiques de ces deux revues spécialisées, Nature et The Lancet, les « injections » à ARN messager, n’avaient pas du tout une finalité sanitaire, comme on le dit déjà depuis le début de cette comédie pathétique…

Le 9 juin, Nature révèle dans le détail comment les experts de l’OMS ont pu compter 40% en trop dans le simple calcul de l’excès de mortalité causé par l’épidémie de la Covid-19. (Cf.,  Van Noorden, Richard. « COVID death tolls: scientists acknowledge errors in WHO estimates», Nature, 1er juin 2022, vol. 606,7913 (2022) : 242-244. Doi :10.1038/d41586-022-01526-0, https ://www.nature.com/articles/d41586-022-01526-0)

C’est la méthodologie utilisée à dessein par les experts de l’OMS, qui a permis aisément cette falsification. Les « modélisateurs » mathématiques qui ont été utilisés, étaient défaillants et cela se savait depuis le début.

A son tour, The Lancet publiait le 11 juin quelque chose d’encore plus sidérant : une étude rétrospective pour comparer les risques cardiaques (péricardites et myocardites) suite aux injections des produits à ARNm de Pfizer et de Moderna. 

Pour les deux substances injectées, le risque était le même, c’est-à-dire, bien plus élevé que ce qui a été constaté habituellement chez les 18-25 ans, sachant que les données récoltées par la pharmacovigilance ont été largement insuffisantes du fait de la résistance des médecins à déclarer ce qu’ils constataient et compte tenu de la pression scandaleuse qui s’est exercée sur eux, les menaçant de suspension ou de radiation de l’Ordre des Médecins…

(Cf., Hui-Lee Wong, Mao Hu, Cindy Ke Zhou, Patricia C Lloyd, Kandace L Amend, Daniel C Beachler et al, « Risk of myocarditis and pericarditis after the COVID-19 mRNA vaccination in the USA : a cohort study in claims database », The Lancet, 11 juin 2022, https://www.thelancet.com/journals/lancet/article/PIIS0140-6736(22)00791-7/fulltext)

Les doses dites de “rappel » augmentaient ce risque et les médecins de ville, généralistes, constataient cette hausse inexpliquée des troubles cardiaques chez les jeunes. Le ministre de la santé allemand a admis, le 12 juin dernier, que la campagne d’injections dite « anti-Covid », avait eu pour effet principal, un affaiblissement du système immunitaire de ses concitoyens, ce qui expliquait désormais qu’ils étaient devenus plus vulnérables aux autres virus toujours existants !

Du coup, ce même ministre recommandait la poursuite intensive des « vaccinations », car le mal étant fait, il n’y avait plus d’autres solutions que celle de s’enfoncer davantage dans cette erreur ! (Cf., David Berger, «Lauterbach gibt zu: Coronamaßnahmen haben Immunsystem schwer geschädigt», Philosophia Perennis, 6 juin 2022, (en allemand), https://philosophia-perennis.com/2022/06/06/lauterbach-gibt-zu-coronmassnahmen-haben-immunsystem-schwer-geschaedigt/)

Selon les derniers chiffres officiels, 65.629 décès sont dus aux injections anti-Covid-19 et 10.439.642 blessures ont été signalées au 24 février 2022 pour l’ensemble des pays de l’Union Européenne, des USA, du Royaume-Uni… (Cf., The European Medicines Agency (EMA); The Medicines And Healthcare Products Regulatory Agency (MHRA); The United States Food And Drug Administration (FDA); The Centers For Disease Control And Prevention (CDC)-)

Les médias aux mains des milliardaires, qui se sont entendus pour soutenir la campagne de propagande à la demande des responsables du FEM de Davos voulant exploiter « la fenêtre d’opportunité » qu’offrait cette fausse pandémie, se sont livrés corps et âme à la cause du « transhumanisme » qui se cachait derrière toutes ces aberrations que l’OMS elle-même avait répétitivement été obligée de démentir en se contredisant de multiples fois. Le Pr Perronne, ancien expert de l’OMS, nous expliquait dans une interview, que la fondation Bill Gates avait le contrôle total de l’OMS, puisqu’elle est le sponsor principal, majoritaire des fonds attribués à l’OMS. (Cf., « Les Incorrectibles » GETTR, du 16 janvier 2022, animée par Eric Morillot.)

Tout ce qu’a publié le Professeur Perronne durant ces deux dernières années, est fondé, prouvé, démontré scientifiquement. Il est inattaquable sur le plan scientifique. C’est pourquoi personne ne veut un débat scientifique avec lui ; les ordures qui nous gouvernent préfèrent radoter que Perronne « affirme des contre-vérités sur la Covid-19 », « qu’il ne sait plus ce qu’il dit », que c’est un « charlatan », sans rien démontrer, sans jamais rien argumenter. Les pervers aux commandes se contentent de dénigrer, d’humilier, de détruire par le mensonge et la diffamation, la réputation de tous ceux qui s’opposent à leur agenda mondialiste et à leur « croyance obscurantiste sur la Covid- 19 ». 

A l’heure actuelle, le wokisme, le covidisme, le « vaccinalisme » et l’Ukraine ont fait de nos Talibans médiatiques des références doctrinales incontournables pour le triomphe de la vérité révélée par le dieu du Nouvel Ordre Mondial : les véritables scientifiques sont harcelés par la terreur de ces charlatans au service du système.

Prochainement nous aurons un sérieux nettoyage à planifier au sein de la société humaine : la colonie pénitentiaire de Kafka ou le monde orwellien, faisant partie de l’épisode obscurantiste des talibans médiatiques…

Rappel : En France au pic le plus élevé de la crise de la Covid-19, il y avait 140 malades par semaine pour 100.000 habitants ; pour une grippe normale c’est entre 500 et 600 malades par semaine pour 100.000 habitants, sachant que le chiffre de 140 n’a jamais été dépassé depuis deux ans et demi, (chiffre qu’il faut encore revoir à la baisse, compte tenu des falsifications relevées récemment dans les statistiques rapportées par les organismes officiels !) 

Depuis que les théoriques « vaccins » ont été reconnus comme inutiles, (ils ne protègent pas de l’infection par le SARS-Cov-2 et n’empêchent pas d’infecter ses contacts), le chef de la stratégie vaccinale de « l’Agence Européenne du Médicament » a déclaré en début d’année : 

« Si nous avons une stratégie dans laquelle nous donnons des rappels tous les quatre mois, nous finirons par avoir potentiellement des problèmes de réponse immunitaire ». (Cf. AEM de janvier 2022)

(Cf., Sommet mondial sur le Covid: 17 000 scientifiques appellent à mettre fin à l’état d’urgence sanitaire, France Soir, 26 mai 2022. Covid-19 : un déficit immunologique responsable de près d’un quart des formes sévères chez les vaccinés, TF1 Info, 15 juin 2022.)

 Les travaux les plus avancés semblent être ceux de L’Office Parlementaire d’Évaluation des Choix Scientifiques et Techniques OPECST : 

« Un vacciné sur 340 consulte un médecin après sa vaccination, pour grande fatigue, fièvre, maux de tête, de ventre, musculaires, rougeurs sur sa peau, paralysie partielle, troubles cérébraux ou cardiaques … Un sur 1434 a quelque chose de très grave qui peut se terminer en handicap permanent et enfin un sur 28 000 en meurt. » 

Au printemps 2022, les chiffres des contaminations deviennent franchement catastrophiques pour les défenseurs de ces « vaccins » : les « vaccinés » ont désormais plus de risques d’être infectés que les non-vaccinés !

(Cf., site officiel « Vax Impact », pour les 60 à 79 ans : la proportion d’infection parmi les vaccinés (2 ou 3 doses) est systématiquement supérieure à celle observée chez les non-vaccinés, à partir du mois de mars 2022. https://covidtracker.fr/vaximpact/)

Résultat : les Britanniques cessent brutalement de publier le taux d’infection selon le statut vaccinal. En France, on ne communique plus sur les chiffres officiels de la DREES. 

En mai 2022, un Bill Gates abattu reconnaît hypocritement, sur la scène du Forum économique mondial, que « ces vaccins ne sont pas bons pour bloquer l’infection ».

https://www.youtube.com/watch?v=jEmy9PeuRLU

Il en tire même la conclusion que les passeports vaccinaux n’ont aucun sens, dès lors qu’on peut être vacciné et infecté ! Pour se moquer du monde personne ne fait mieux !

https://www.clarkcountytoday.com/news/bill-gates-whats-the-point-of-mandates-if-the-vaccines-dont-work/

Cerise sur le gâteau, le Laboratoire Pfizer déclare : « aucun des effets secondaires ou graves survenus chez les personnes après le « vaccin » anti-Covid, n’est lié au « vaccin » ! Les cas de problèmes graves sont tellement nombreux que le laboratoire faisait cette déclaration en vue de se protéger face au déluge de plaintes qui allaient inévitablement lui tomber sur la tête. 

Pfizer refuse catégoriquement d’admettre que l’un des effets très néfastes tels que la mort ou des lésions neurologiques soit dû à son vaccin.

https://southfront.org

Mais, qu’à cela ne tienne, les Macron et leurs équipes de pervers, veulent à tout prix continuer et renforcer la campagne de « vaccination » en la généralisant aux enfants eux-mêmes ! Ils continuent de dépenser l’argent public dans l’achat de ces substances mortelles ou dangereuses pour la santé physique et mentale, sans parler des objectifs réels poursuivis par ces injections …

SRAS-CoV-2_masque

CONCLUSION

Dans cette histoire de la « pandémie Coronavirus » tout est faux de A à Z ; tout est manipulé ; tout a été acheté, et ce qui ne pouvait pas l’être a été menacé de « mise à pied », de « suspension », de « radiation », de sanction, de répression judiciaire, policière, fiscale… Les scientifiques qui ne pouvaient pas être achetés ont été purement et simplement menacés dans leur existence ou pour l’avenir de leur carrière. 

Les médecins eux-mêmes ont été obligés de se taire et de tenir le discours du narratif officiel mensonger, sous peine de radiation de l’Ordre des médecins ou d’une condamnation pour « faute professionnelle » ou rébellion…

Tout a été martyrisé, persécuté, menacé, sanctionné sans pitié et sans scrupules… L’argent de la trahison a coulé à flot, bien plus que les trente deniers symboliques de la tradition judéo-chrétienne paulinienne !

Les salauds, les ordures et les pervers ont proliféré soudain sous nos yeux ébahis, faisant ouvertement de la vérité un mensonge et du mensonge la vérité, nous traitant de « complotistes », de « terroristes », d’extrême droite, de « populistes »… 

Lorsque nous affirmions que c’était « la Terre qui tournait autour du soleil et non pas le soleil autour de la Terre », ces chiens de garde de la trahison de l’humanité aboyaient en meutes nous renvoyant à « l’évidence du contraire », nous condamnant au bûcher pour avoir osé critiquer la doxa du narratif des mondialistes au pouvoir, eux qui savaient contrairement aux pauvres rebelles que nous étions et qui n’étaient « qu’ignorance et inutilité » depuis notre naissance ! Nous devions « croire » que c’est le soleil qui tourne autour de la Terre, cela étant une « évidence » que seuls les « complotistes » refusaient de voir !

Les « inutiles » devaient être éliminés, les « substituables » devaient être transformés par le transhumanisme en machines à servir les Maîtres absolus de la vie piratée !

Plus que jamais, nous avons le devoir de nous battre en résistant, en refusant de nous soumettre à cette tyrannie déguisée de bons « prétextes sanitaires », de « responsabilité morale », de « devoir »…

L’humanité a été conduite à l’échafaud, des vies ont été ruinées, les récalcitrants sont encore maltraités, les vieux ont été achevés à coups de Rivotril, les enfants sont muselés et piqués aux produits toxiques remplis d’oxyde de graphène et d’autres substances dangereuses pour la santé physique et mentale. 

La chute fatidique du Capitalisme ultra libéral devait être camouflée par le triomphe des plus riches, la ruine de l’économie, le chômage de masse, les faillites tragiques en très grand nombre, le passage forcé au tout numérique, la disparition de l’argent liquide et le passage au contrôle par le passe vaccinal dont le QR code permettra une identification numérique reliant tout à tout ce qui regarde une personne : ses dossiers de santé, son activité bancaire, ses loisirs, ses fréquentations, ses centres d’intérêts, ses affaires privées, ses idées, sa sexualité … etc.

Le code de vérification QR ouvre potentiellement la voie à la mise en place d’un « Etat policier mondial », contrôlé par la finance. C’est de cette manière que la gouvernance mondiale se mettra en place, grâce à la marque du chiffre dont chacun devra être porteur sous peine d’exclusion et d’élimination du champ contrôlé de la vie.

= = =

Lectures complémentaires :

Voir notre page constamment mise à jour “coronavirus, guerre contre l’humanité”

Le PDF le plus lu de notre blog ces 12 derniers mois, notre traduction de : 

“Le véritable Anthony Fauci, Bill Gates, Big Pharma et la guerre globale contre la démocratie et la santé publique”, Robert F. Kennedy jr

Et aussi pour en sortir :

Il n’y a pas de solution au sein du système, n’y en a jamais eu et ne saurait y en avoir ! (Résistance 71)

Comprendre et transformer sa réalité, le texte:

Paulo Freire, « La pédagogie des opprimés »

+

4 textes modernes complémentaires pour mieux comprendre et agir:

Guerre_de_Classe_Contre-les-guerres-de-l’avoir-la-guerre-de-l’être

Francis_Cousin_Bref_Maniffeste_pour _un_Futur_Proche

Manifeste pour la Société des Sociétés

Pierre_Clastres_Anthropologie_Politique_et_Resolution_Aporie

holocauste_seringue
Génocide en cours…

Mascarade électorale : Communiqué de la Fédération Anarchiste du 14 avril 2022

Posted in actualité, altermondialisme, autogestion, crise mondiale, démocratie participative, gilets jaunes, guerre ukraine, guerres hégémoniques, militantisme alternatif, néo-libéralisme et paupérisation, neoliberalisme et fascisme, pédagogie libération, police politique et totalitarisme, politique et lobbyisme, politique et social, politique française, résistance politique, société des sociétés, société libertaire, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , , , , on 16 avril 2022 by Résistance 71

revdia1
Ne pas se tromper de cible…

Élections toujours non !

Communiqué de la Fédération Anarchiste

14 avril 2022

Les libertés et le progrès social sont une nouvelle fois les grands perdants du premier tour de l’élection présidentielle. Les partis politiques qui se sont partagés le pouvoir pendant des décennies ne représentent plus que 7% des suffrages exprimés, laissant la place à un banquier de droite soutenu par un parti fantomatique et à une héritière d’extrême droite, dirigeante d’un parti fondé par des pétainistes, des miliciens ou des SS. Ces résultats sont la preuve que le système représentatif est une impasse. Il repose sur une concentration monarchique du pouvoir. Il s’éloignera toujours des besoins et des désirs des individus, en particulier des classes populaires.

Les résultats des différents mouvements de gauche nous montrent que les partis qui cherchent à nous vendre une gestion plus humaine du capitalisme sont sans avenir. La multiplication des candidatures de gauche est par ailleurs l’indice que ces appareils politiques s’intéressent plus au sort des élus qu’aux difficultés de la population. Être présent dans la course à la présidentielle, c’est s’assurer une place pour les législatives… Peut importe les attentes des travailleuses, des travailleurs, de la jeunesse, des retraité.e.s, ce qui importe c’est de continuer à se placer.

Anarchistes, nous n’avons pas à tenter de sauver la classe politique de la noyade. Nous ne cesserons jamais de crier que le système électoral est une confiscation de la souveraineté individuelle et collective.

Les anarchistes n’ont jamais défendu le parlementarisme et le système électoral. Ce n’est pas en participant au système politique représentatif, en lui donnant du crédit, que nous développerons des pratiques émancipatrices. Le fédéralisme, le recours aux mandats impératifs et à la révocabilité des mandaté.e.s est pour nous la seule solution permettant une organisation sans pouvoir. Nous entendons agir directement, individuellement et collectivement, pour transformer la société.

Quel que soit le résultat du second tour de l’élection présidentielle, nous savons que seule la lutte, radicale et révolutionnaire, permettra de combattre toutes les oppressions, qu’elles soient politiques, économiques, religieuses, racistes ou sexistes.

Préparons-nous à la grève générale, à l’expropriation, à l’autogestion. Faisons disparaitre les frontières et abattons le Capital afin de faire advenir une société de paix, sans classes et sans États.

= = =

Il n’y a pas de solution au sein du système ! (Résistance 71)

Comprendre et transformer sa réalité, le texte:

Paulo Freire, « La pédagogie des opprimés »

+

4 textes modernes complémentaires pour mieux comprendre et agir:

Guerre_de_Classe_Contre-les-guerres-de-l’avoir-la-guerre-de-l’être

Francis_Cousin_Bref_Maniffeste_pour _un_Futur_Proche

Manifeste pour la Société des Sociétés

Pierre_Clastres_Anthropologie_Politique_et_Resolution_Aporie

===

Deux communiqués sur la guerre en Ukraine à diffuser sans modération :

Lire notre page « Illusion démocratique »

voterenchinois

sabstenir.png

Illusion démocratique et mascarade électorale 2022 : La trahison de Mélenchon ! (OSRE)

Posted in actualité, altermondialisme, autogestion, crise mondiale, démocratie participative, désinformation, gilets jaunes, média et propagande, militantisme alternatif, N.O.M, neoliberalisme et fascisme, pédagogie libération, police politique et totalitarisme, politique et lobbyisme, politique et social, politique française, société des sociétés, syndicalisme et anarchisme, technologie et totalitarisme, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , , , , , on 14 avril 2022 by Résistance 71

voter_ceder_ses_droits

La mascarade électorale n’a d’égale que la mascarade politique dont on nous abreuve du berceau au tombeau. L’illusion démocratique est tenace mais les peuples auront sa peau ! La Méluche n’est qu’un avatar de cette escroquerie « démocratique » ne servant de fait qu’à donner le change, à faire façade « honorable » de ce pseudo-processus démocratique qu’est la république représentative.
BOYCOTT de toute cette merdasse qui se moque du peuple depuis des lustres et changeons notre rapport aux institutions en les ignorant et en les remplaçant par les associations libres de l’entraide et de la complémentarité bien ordonnée. Tout le reste n’est que pisser dans un violon !
Tout le pouvoir aux ronds-points !…

~ Résistance 71 ~

La trahison de Mélenchon !

Rébellion / OSRE

14 avril 2022

Url d l’article original : https://rebellion-sre.fr/la-trahison-melenchon/

L’appel grotesque de Mélenchon quelques heures seulement après les résultats du premier tour aura un goût amer pour de nombreux électeurs sincères de La France Insoumise (LFI). Dire qu’il ne faut pas voter pour Marine Le Pen avec tant d’insistance revient à choisir la réélection la plus facile possible pour Emmanuel Macron. Autrement dit : le leader maximo de LFI appelle ses électeurs à se soumettre une fois de plus au « vote utile » et à supporter cinq ans de plus la mainmise du candidat de l’oligarchie. 

Selon Le Canard enchaîné, Macron et Mélenchon auraient échangé des SMS dès le dimanche soir du premier tour. Le message du leader « insoumis » est ainsi résumé : « J’ai clairement pris position contre Le Pen. À vous, maintenant, de donner des signes clairs à nos électeurs pour leur permettre de bouger. » Traduisons : pour permettre aux électeurs issus des milieux populaires d’aller voter pour celui qui s’applique depuis des années à détruire ce qui restait des acquis sociaux et du service public et à vendre à la découpe les entreprises d’Etat.

Cette consigne de vote n’est dès lors pas une faute, c’est une trahison ! La trahison des électeurs populaires qui ont cru sincèrement ce vieux routier des magouilles politiciennes. Faut-il rappeler que pendant 3 ans et demi, les opposants à Macron et à sa politique ont battu le pavé en réaction à sa politique : révolte des Gilets Jaunes d’abord puis réaction aux mesures liberticides liées prétendument à la crise covidienne (sans justification sanitaire) puis manifestation contre les suspensions des soignants non vaccinés. Et il voudrait que ces mêmes manifestants et leurs familles aillent voter pour celui qu’ils n’ont eu de cesse de combattre. La girouette mélanchonienne passée du trotskisme (lambertiste) à la social-démocratie centriste (rappelons au passage qu’il fut en 1992 un fervent partisan de Maastricht !), avant de muter en républicain souverainiste. Son ultime incarnation en porte-drapeau du wokisme néolibéral le plus abject achève une carrière sans autre cap que son ego de politicien professionnel. 

Comme les autres tenants de la Gauche, Mélenchon fait le choix du maintien du Système pseudo démocratique contre le Peuple. Sa trajectoire politicienne d’apparatchik parisien se termine donc par un ralliement logique à la figure du candidat de l’oligarchie  mondialiste. 

Mélenchon a, une fois de plus, choisi son camp dans la lutte des classes. Il a berné une partie des classes populaires pour les vendre à la bourgeoisie mondialiste et déracinée qui ne connaît ni frontières (morales tout comme nationales) ni attaches.

Le « cas de Mélanchon » révèle que leur démocratie dite « représentative » n’est rien d’autre qu’une ruse, la plus brillante, conçue pour légitimer le système oligarque qui divise et règne en France et dans le reste du monde. Les partis et les médias qui soutiennent le Système sont financés par les mêmes oligarques qui nous parlent de démocratie et méprisent toute révolte populaire faite au nom de la dignité du peuple !

Français n’écoutez donc plus les traitres patentés du Système (qu’ils soient de gauche ou de droite) ! Renvoyons ces politicards aux poubelles de l’Histoire ! Qu’un seul cri remplisse nos âmes : Révolution ! Sécession ! Socialisme !

La rédaction de Rébellion

= = =

Il n’y a pas de solution au sein du système, n’y en a jamais eu et ne saurait y en avoir ! (Résistance 71)

Comprendre et transformer sa réalité, le texte:

Paulo Freire, « La pédagogie des opprimés »

+

4 textes modernes complémentaires pour mieux comprendre et agir:

Guerre_de_Classe_Contre-les-guerres-de-l’avoir-la-guerre-de-l’être

Francis_Cousin_Bref_Maniffeste_pour _un_Futur_Proche

Manifeste pour la Société des Sociétés

Pierre_Clastres_Anthropologie_Politique_et_Resolution_Aporie

===

Deux communiqués sur la guerre en Ukraine à diffuser sans modération :

voter-cest-abdiquer
Votards !… Vous n’avez aucun droit de vous plaindre,
votre action valide et cautionne le système de l’illusion
et enterre la souveraineté de tous !

Coups d’état, révolutions colorées, 11 septembre, terrorisme, guerre perpétuelle, pandémies bidons… Qu’est-ce que l’état profond ?

Posted in 3eme guerre mondiale, actualité, colonialisme, crise mondiale, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, ingérence et etats-unis, militantisme alternatif, pédagogie libération, police politique et totalitarisme, politique et lobbyisme, politique et social, politique française, résistance politique, terrorisme d'état, Union Europeenne et nouvel ordre mondial with tags , , , , , , , on 23 mars 2022 by Résistance 71

etat-profond

L’état profond peut aussi se définir comme étant le mécanisme de perpétuation de la tyrannie et de la domination marchande sur le monde. Si aujourd’hui l’état profond est anglo-américano-sioniste, il fut génois en d’autres temps et est un rouage de la City de Londres depuis 1694 et la création de la « Banque » par Guillaume III d’Orange. Son centre de gravité est immuable dans la logique de la domination marchande et ce n’est que là qu’il est vulnérable.
~ Résistance 71 ~

Qu’est-ce que l’état profond ?

Le Saker Francophone

Source: https://lesakerfrancophone.fr/ceg17-quest-ce-que-letat-profond 

Février 2022

La notion d’État profond implique qu’un groupe de personnes non élues, oligarques et fonctionnaires, agissent dans l’ombre pour imposer leurs décisions politiques et même le résultat des votes, remettant en question le principe démocratique. Il peut aussi s’en prendre directement au président élu, comme nous le verrons avec le Russiagate. Pour les lecteurs de la presse grand public la notion d’État Profond est un fantasme « complotiste ». C’est normal qu’ils pensent ainsi puisque cette presse nie l’existence d’un État profond. Nous allons ici vous présenter les textes publiés sur ce sujet et, à l’issue de cette lecture, vous pourrez vous faire votre propre idée sur le sujet, mieux informé cette fois.

L’État profond le plus puissant et le plus dévastateur est l’État profond étasunien puisqu’il projette sa puissance militaire non seulement sur son propre pays mais sur le reste du monde. C’est lui qui est le moteur de l’impérialisme étasunien. C’est donc sur celui-ci que nous allons nous pencher.

Pour commencer voici, en libre accès, un essai écrit par Peter Dale Scott : « L’État profond américain, la finance, le pétrole, et la guerre perpétuelle ».

Macron lui-même a utilisé ce concept quand il a réalisé que l’État profond français tentait de gêner ses tentatives de rapprochement vers la Russie.

Alors qu’en est-il ?

Après cette lecture vous pouvez maintenant plus facilement envisager que l’État profond français, réunissant oligarques, patron de presse et renseignement généraux français, puisse, à son petit niveau mais en suivant l’exemple étasunien, avoir porter Macron au pouvoir et protéger des personnages peu glorieux comme Benalla.

Maintenant que vous avez compris le concept d’État profond voyons maintenant de plus près la lutte entre l’État profond et Trump, dont un des points du programme était de « nettoyer le marais », c’est-à-dire reprendre le pouvoir dont l’État profond s’était emparé. Comme nous le savons déjà, il a perdu cette bataille inégale.

NdR71 : sur ce dernier point, nous ajouterons que cela n’a de fait jamais été son intention puisque Trump est un pur produit de l’état profond et de la finance mafieuse par définition, une marionnette mise en place pour accomplir une tache transitionnelle de division avant la poussée finale oligarchique vers le Nouvel Ordre Mondial / Great Reset ou quoi qu’il l’appelle la semaine prochaine…

= = =

En juin 2010, nous avions publié cet essai « Que faire ? La marche vers la tyrannie globale ». Il fut mis sous format PDF en 2017 par Jo, il est toujours d’une actualité brûlante ce qui est bien triste, puisque cela signifie que 12 ans plus tard, rien n’a changé, bien au contraire… Il est une lecture parfaitement complémentaire de ce qui est proposé ci-dessus.
~ Résistance 71 ~

Gauloisrefractaires2