Archive pour wampum deux rangées mohawk russie

Résistance politique: Détruire la pyramide patriarcale pour retrouver l’harmonie…

Posted in actualité, altermondialisme, autogestion, démocratie participative, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, militantisme alternatif, neoliberalisme et fascisme, pédagogie libération, philosophie, résistance politique, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , on 23 avril 2014 by Résistance 71

Ce billet de Mohawk Nation News tombe bien, car nous terminons la traduction d’extraits de l’ouvrage testament de l’activiste Lakota Russell Means, qui dresse un portrait simple et effarant de l’absurdité de la société patriarcale en comparaison avec les sociétés matrilinéaires. Opérer un revirement du patriarcat au matriarcat, de la loi des hommes à la loi naturelle devient une évidence de plus en plus marquante. Nous publierons ces extraits d’une introduction à la vision et à la philosophie amérindienne très bientôt…

« La loi naturelle est la loi de la vie, la loi humaine est la loi de la mort », nous disait-il. Plus on observe le monde et plus on le vérifie, jour après jour…

— Résistance 71 —

 

 

Jigosaseh Mère des Nations

 

Mohawk Nation News

 

22 Avril 2014

 

url de l’article original:

http://mohawknationnews.com/blog/2014/04/22/jigosaseh-mother-of-nations/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

Nous avons donné notre parole à notre faiseur de paix Dekanawida, que nous disséminerions la paix au travers du monde. Une autre conférence internationale pour propager la Grande Paix se profile, comme celle que nous avons eu à Londres en 1710. Dans la Grande Paix, les femmes ont le devoir d’intervenir dans tous les conflits des autres nations et d’arrêter ou de prévenir l’effusion de sang de leur peuple. Jigosaseh, la Mère des Nations, amena la paix en pays Mohawk. Toutes les femmes “sont les progénitrices de la Nation” (Wampum 44). Elles font les enfants et représentent la moitié de la population mondiale. Nous devons affirmer notre pouvoir naturel à créer la paix en affirmant notre responsabilité de considérer tous les angles d’un problème pour atteindre un consensus. Nous informons ensuite nos hommes de notre décision.

Le pouvoir du peuple est investi dans notre communauté et le processus de notre décision consensuelle. Nos communautés prévalent tous les corps autoritaires entrepreneuriaux (gouvernementaux). Nous pouvons disséminer rapidement la paix, toute comme l’a fait Jigosaseh parmi Rotino’shonni:onwe (peuples iroquois).

Nous, les femmes, pouvons ramener une nation dans la Grande Paix par la persuasion. Aucune guerre ne peut être déclenchée sans que nous ayions par trois fois essayé de trouver une solution pacifique. Nous pouvons déclarer la guerre, nommer les guerriers et négocier la paix qui s’ensuit.

La paix a été bloquée sur l’Île de la Grande Tortue (Amérique du Nord) avec la guerre “révolutionnaire” américaine orchestrée par les Européens quelques 70 ans après la première conférence internationale de la Grande Paix de Londres en 1710. La constitution de guerre américaine était basée sur quelques principes de notre constitution de la Loi de la Grande Paix (Kaiakerehko:wa), mais le conseil des femmes lui fut retiré. Les femmes furent remplacées par un Sénat ne comprenant que des hommes. Un président hiérarchique fut placé au dessus de tout cela afin que les guerres des banquiers puissent toujours continuer.
Les femmes du monde doivent maintenant prendre leur propre place dans le processus de consensus au sein de leurs communautés. Lorsque Jigosaseh a institué le premier conseil des femmes dans sa communauté, cela se propagea dans toute la nation Mohawk et très vite dans toutes les communautés Ongwehon:we (habitants de l’Île de la Grande Tortue)

Les Européens possédaient leurs femmes. Les oligarques paternalistes européens ne voulaient pas que leurs femmes aient un rôle puissant dans la politique comme décrit dans Kaianerehko:wa / Loi de la Grande Paix (constitution de la confédération iroquoise). Dans leur modèle hiérarchique, l’homme était le chef de famille. Les colons/colonisateurs ont créé le code de Handsome Lake basé sur une idéologie chrétienne pour diviser et conquérir Rotino:shonni:onwe (les nations iroquoises)

Les ceintures wampum que nos chefs ont emmené en Europe ont été cachées, escamotées. Les ceintures données au tsar Pierre le Grand de Russie en 1710 ont été localisées (dans un musée de St Pétersbourg) Ceci confirme la tenue de la première conférence de paix internationale à Londres en 1710 à notre demande.

Comme Ongwehonwe, les Russes aiment leur (Terre)-Mère. A la conférence de 1710, dominée par des hommes, les monarques n’ont pas accepté le partage égal du pouvoir avec les femmes et ont mis de côté notre message. Celui que vous avez attendu est vous-même. Avec l’unité de l’esprit vient un grand pouvoir ; avec ce pouvoir vient la paix.

Résistance politique et alliance…Raviver le traité Wampum Deux Rangées entre la nation Mohawk et la Russie contre l’empire ?…

Posted in 3eme guerre mondiale, actualité, altermondialisme, autogestion, démocratie participative, ingérence et etats-unis, militantisme alternatif, néo-libéralisme et paupérisation, neoliberalisme et fascisme, pédagogie libération, politique et lobbyisme, politique et social, résistance politique with tags , , , , , , , , , on 14 avril 2014 by Résistance 71

Angle de vue intéressant, alliance stratégique inédite et insolite… Certainement une façon de pousser à la destruction de l’empire de l’intérieur. Poutine en chevalier blanc de la souveraineté des nations amérindiennes ?… Rien de saugrenu là-dedans ?

— Résistance 71 —

 

Le traité wampum de 1710 entre la nation Mohawk et la Russie

 

Mohawk Nation News

 

13 Avril 2014

 

url de l’article original:

http://mohawknationnews.com/blog/2014/04/13/mohawk-russia-1710-treaty-belt/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

En 1710, les quatre chefs Rotino’shonni:onwe (de la confédération iroquoise) allèrent à la cour de la reine Anne à Londres pour y établir des traités de paix avec les 13 familles monarchiques européennes (NdT: 5 chefs des 5 nations voyagèrent vers l’Europe, mais un des chefs mourut en cour de route, 4 arrivèrent en Europe). Ce fut la toute première conférence internationale pour la paix, qui fut appelée par notre peuple pour faire le même type de traité de paix que nous avions avec les autres nations de l’Île de la Grande Tortue. Nos chefs représentaient tous nos amis et nos alliés. Ils donnèrent à chaque monarque une ceinture Wampum Guswentha, wampum deux rangées. Pierre le grand de Russie l’accepta. Cette ceinture traité fut récemment découverte dans un musée de St Pétersbourg en Russie.

Historique: Rotino’shonni*onwe furent les messagers de la paix. Lorsque les Nations-Unies originales (autochtones) furent créées, elles déracinèrent le plus grand pin blanc, enterrèrent leurs armes à tout jamais dessous, pour ne plus jamais être utilisées l’un contre l’autre. Puis l’arbre fut replanté.

L’empire romain (le Vatican après le “don de Constantin”) n’a jamais mis les pieds en Russie. Le Vatican a envoyé les jésuites pour organiser le génocide de tous les indigènes au XVIème siècle, faiasant assassiner 150 millions d’Indiens des Amériques. Ils allèrent en Europe de l’Ouest mais pas de l’Est.

La Russie n’a jamais brisé le traité car elle ne fut jamais partie intégrante du Vatican. Elle s’est opposée au génocide de nos peuples perpétré par les jésuites pour le Vatican. En 1776 le Vatican conduisit la première opération fausse-bannière, la guerre révolutionnaire américaine afin de stopper la paix dans le monde, qui existait déjà sur l’île de la Grande tortue et commençait à s’étendre en Europe. En 1899, Nicolas II de Russie mit en place le tout premier tribunal d’arbitrage permanent pour la paix dans le monde et mettre fin à toute guerre. En 1917, la famille Romanov fut assassinée par les machinations des familles banquières d’europe (première guerre mondiale).

Les Mohawks vont détruire le Vatican et toutes les structures banquières entrepreneuriales. Nous allons les abattre pour de bon et les juger pour génocide, devant le tribunal permanent d’arbitrage. Les jésuites et leur général en chef, le pape, le bras armé du Vatican qui maintient le monde sous le joug militaire, seront dissous. Il est temps de faire reluire la chaîne d’alliance entre Rotino’shonni:onwe et la Russie, que cette ceinture représente.

“US Orwellian tool VOA finished in Russia”.                                  “Karl Marx and the Iroquois Constitution”.

L’US Continental Congress rencontre la confédération iroquoise. Le but de la guerre révolutionnaire américaine (connue sous le nom de “guerre d’indépendance”) fut de couper l’arbre de la paix de 3300 ans d’Onondaga.

 

‘Continental Congress meet Iroquois Confederacy.’