Archive pour résistance nation mohawk

Résistance au colonialisme: De Kahnawake au Donbass les femmes se lèvent et avertissent les « chefs » errants… (Mohawk Nation News)

Posted in 3eme guerre mondiale, actualité, altermondialisme, autogestion, colonialisme, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, ingérence et etats-unis, militantisme alternatif, N.O.M, neoliberalisme et fascisme, politique et lobbyisme, politique et social, résistance politique, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , , , , , , , on 12 février 2015 by Résistance 71

Femmes éveillées

 

Mohawk Nation News

 

11 février 2015

 

url de l’article original:

http://mohawknationnews.com/blog/2015/02/11/women-awake/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

Dans la “crise Mohawk de Oka” en 1990, 5000 soldats canadiens lourdement armés avaient encerclé trois de nos communautés. Nous protestions contre l’expansion d’un parcours de golf non-Ongwe’hon:we (natifs) sur des terres ancestrales lieux de sépultures et de cérémonies. L’armée attaqua et bon nombre d’entre nous furent blessés. Un de nos enfants fut blessé à la poitrine par une baïonnette. Notre Longue Maison emplie de femmes et d’enfants fut encerclée par des chars pour nous attaquer. Les femmes sortirent et firent face aux blindés et aux soldats. Dans la bataille qui s’en suivie, beaucoup furent sérieusement blessées.

Le monde naturel a créé les femmes comme progénitrices et gardiennes du sol et de la terre pour les générations futures. Les femmes ont toujours fait face aux agressions et aux brutalités émanant de la matrix de l’amirauté qui contrôle le monde de ses lois frauduleuses. Nous ressentons le courage et la colère du peuple ukrainien au travers de ses femmes dans cette vidéo:

Ukranian Women face soldiers.

Nous pouvons entendre les futurs enfants pleurant pour leurs mères de Donetsk et du Donbass maintenant.

Le conseil de bande de Kahnawake, contrôlé par des nazis, crée un chaos confus similaire afin de nous forcer à monétariser notre terre. Les élus du Conseil Mohawk Kahnawake Inc Mike Delisle et Christine Deorn ne sont pas Ongwe’hon:we (natifs). Nous pouvons bien voir qu’ils travaillent pour la corporation et entreprise (Canada). Nous n’avons aucune information ni discussion dans les médias locaux ou nationaux de masse au sujet de l’action génocidaire planifiée de nous expulser de notre terre. Les femmes du monde ne veulent pas envoyer leurs maris et leurs enfants faire le sale boulot des corporations transnationales (la guerre).

Le conseil de bande local nazi ment et nous menace. Ils sont les soldats envahisseurs et nous sommes le peuple. Tout ce qui est basé sur un mensonge est un mensonge. Eux et leurs soutiens nazis doivent faire leurs valises et quitter Kahnawake avant qu’ils ne soient physiquement virés. Kayoni (Wampum) # 59 (NdT: voir la note * sous l’article…) de la loi de la terre, Kaia’nere:kowa, indique que lorsque les traîtres refusent trois fois de prndre en considération les avertissements des femmes, alors l’affaire est gérée par Rotiskenra’keteh (NdT: la société des “guerriers”. En langage Mohawk et Iroquois, le mot “guerrier” n’existe pas… le mot employé veut dire “celui qui est investit de la charge de la paix”… Il n’y a pas de mot “guerrier” dans la plupart des langues natives des Amériques. Ce mot, venant du mot “guerre”, est propre au vocabulaire occidental…)

Les mensonges patriarcaux feront face à la vérité maternelle comme nous le rappelle Red and Kitty: “The love I treasured you sold for gold, for worldly goods you left me cold. You are happy now but the time will come, your false loves will leave you one by one.”

Lisez cet article publié il y a quelques jours dans la presse de masse canadienne CBC invoquant la révocation des bulles papales du XVème siècle, fondements de la “doctrine chrétiene de la découverte” et du colonialisme occidental depuis lors. Repeal Papal Bulls.

Dans ce second article sur CBC, un groupe catholique fait pression sur le pape François 1er pour qu’il révoque les bulles du XVème siècle:
http://www.cbc.ca/news/canada/north/catholic-group-lobbies-pope-to-revoke-doctrine-of-discovery-1.2771145

Le capitalisme doit mourir pour que vivent les indigènes:

Capitalism must die for Indigenous to live.

 

Note (*) sur le wampum 59:

La constitution de la Confédération Iroquoise (XIIème siècle) explique en long en large et en travers le modus operandi dans le cas où un ou des chefs deviendraient des chefs errants ou traîtres à la décision du peuple, ce que ne font pas nos “constitutions” occidentales qui ne sont écrites que pour sauvegarder les privilèges du petit nombre. Les chefs des nations indigènes n’ont pas de pouvoir per se, ils ne sont que des portes-parole de leurs peuples et nations au sein des conseils, mais l’anticipation est faite d’une collusion néfaste entre chefs allant à l’encontre du bien commun. L’encadrement de la chefferie par le peuple est strict et sans équivoque. Aucun leader ne peut dire qu’il ne savait pas !…

Voici ce que dit textuellement le Wampum (article) 59 de la constitution iroquoise: Traduction de Résistance 71

 

  1. Une ceinture tissée de nacres de coquillages wampum d’une largeur de trois mains, la moitié supérieure blanche, la moitié inférieurs noire, faite à contribution égale par les hommes des cinq nations, sera la manifestation physique de ce que les les gens ont fusionné en une tête, un corps et une pensée ; cela symbolisera aussi leur ratification du pacte de paix de la confédération, où les chefs des Cinq Nations ont établi la Grande Paix.

La portion blanche des nacres représente les femmes tandis que la portion noire représente les hommes. La portion noire est de plus le signe du pouvoir investi chez les hommes des Cinq Nations.

Cette ceinture wampum investit le peuple du droit de corriger leurs chefs errants. Dans le cas d’une partie où tous les chefs s’engagent sur un chemin qui n’est pas embrassé par le peuple et qu’ils ne considèrent toujours pas le troisième avertissement donné par les femmes de leurs familles, alors l’affaire devra être porté devant le conseil général des femmes des Cinq Nations. Si les chefs notifiés et avertis trois fois ne rentrent toujours pas dans le rang, alors l’affaire devra être portée devant les hommes des Cinq Nations. Les chefs de guerre devront alors, par droit et suivant l’autorité qui leur est conférée, entrer le conseil ouvert, pour avertir le ou les chefs de retourner sur le droit chemin. Si les chefs incriminés entendent le conseil, ils devront dire: “Nous répondrons demain”. Si une réponse favorable est ensuite donnéee en faveur de la justice et en accord avec la Grande Loi de la Paix, alors les chefs devront de nouveau prêter allégeance en fournissant chacun les ceintures wampum requises. Alors les chef de guerre ou les chefs devront exhorter les chefs errants d’être juste et bon.

Si les chefs devaient refuser d’entendre le troisième avertissement, deux options sont alors possibles: soit les hommes peuvent décider en conseil de déposer le ou les chefs ou de les frapper à mort avec leurs massues de guerre. S’ils décident dans leur conseil de prendre la première option, le chef de guerre devra s’adresser aux chefs intéressés et leur dire: “Puisque vous, chefs des Cinq Nations, avez refusé de retourner dans le bon processus de la constitution, nous déclarons dès maintenant vos positions vacantes, nous vous retirons vos bois de cerf, symboles de votre chefferie et d’autres devront être choisis pour siéger à vos places, laissez donc place libre.”

Si les hommes en conseil devaient choisir la seconde option, le chef de guerre devra ordonner à ses hommes d’entrer dans le conseil et de prendre positions aux côtés des chefs errants, s’asseyant entre eux si possible. Lorsque ceci est fait, le chef de guerre tiendra alors à bout de bras le wampum noir et dira aux chefs errants: “Et bien maintenant, chefs des Cinq Nations, oyez ces derniers mots de vos hommes. Vous n’avez pas tenu compte des avertissements des femmes de vos familles, vous n’avez pas tenu compte des avertissements du conseil général des femmes et vous n’avez pas non plus tenu compte des avertissements des hommes de vos nations, qui tous insistaient pour que vous retourniez sur le chemin de l’action juste. Puisque vous êtes déterminé à resister et à ne pas rendre justice à votre peuple, il n’y a plus qu’une seule façon d’agir pour nous.” A ce moment, le chef de guerre laissera tomber le wampum noir et les hommes devront se lever d’un bond et battre à mort les chefs errants. Chaque chef errant peut se soumettre avant que le wampum noir ne soit lâché. Son exécution sera immédiatement suspendu.

Le Wampum Noir ici utilisé symbolise que le pouvoir d’exécuter est enterré mais qu’il peut encore être déterré par les hommes. Il est enterré, mais lorsque l’occasion se présente, ils peuvent le déterrer et en dériver leur pouvoir et leur autorité pour agir comme ici prescrit.

Résistance au colonialisme au Canada: Les « indiens » gouvernementaux et leurs agents mis en demeure par la société traditionnelle…

Posted in actualité, altermondialisme, autogestion, colonialisme, démocratie participative, France et colonialisme, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, ingérence et etats-unis, militantisme alternatif, N.O.M, néo-libéralisme et paupérisation, neoliberalisme et fascisme, pédagogie libération, philosophie, politique et lobbyisme, politique et social, résistance politique, société libertaire, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , on 2 février 2015 by Résistance 71

Nous l’avons dit et le répéterons sans cesse: Là réside la solution immédiate contre l’empire: lui retirer son territoire volé, usurpé. Un empire sans terre est à terre ! Dans le même mouvement pour éviter tout antagonisme totalement inutile, les ex-colons s’allient de nouveau (Guswenta mis en place en 1701) de nations à nations égalitairement avec les natifs de l’endroit et continuent leur vie ENSEMBLE et unis. Ceci est valable pour tout le continent des Amériques, l’Australie et la Nouvelle-Zélande.

— Résistance 71 —

 

Kayoni (Wampum) 85

 

Mohawk Nation News

 

31 Janvier 2015

 

url de l’article original:

http://mohawknationnews.com/blog/2015/01/31/kayoni-85/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

La monnaie est une escroquerie basée sur l’air du temps. La terre Ongwe’hon:weh (native) et le seul bien véritable. Cette objection à la tentative frauduleuse du Conseil Mohawk de Kahnawake Inc. (CMK Inc.) d’usurper la terre Kanion’ke:haka (Mohawk) connue sous le nom de “Seigneurie du Sault St Louis”, fut déposée le 29 Janvier 2015.

Cinq personnes ont rencontré Mike Delisle du CMK Inc. pour affirmer Kaianereh’ko:wa (Grande Loi de la Paix) et Teio’hateh (Guswentah ou Wampum Deux Rangées). Nous avons officiellement fait objection à la tentative de déracinement, de destruction de tous les intérêts Kanion’ke:haka (Mohawk) dans le processus de vente de la bande de terre connue sous le vocable de la “Seigneurie” à l’entreprise commerciale “Canada”. Teio’ha:teh (Guswentah / Wampum Deux Rangées) est le passeport des colons pour vivre ici en paix avec nous sur notre terre.

Ainsi:

  1. La grande Loi de la Paix afirme que notre terre et notre ligne de descendance sont investies dans les femmes qui en sont les dépositrices et les héritières/gardiennes.
  2. Le CMK Inc. est composé d’INDIENS (NdT: la mise sous majuscule ici dénote le fait que l’entité est une entité commerciale, entrepreneuriale) et non pas d’Ongwe’hon:weh (NdT: natifs d’Amérique du nord). Ils agissent pour la COURONNE (NdT: idem, ajoutons ici que la “COURONNE” représente la City de Londres et la Banque d’Angleterre) et ses membres sont supervisé par le Privy Council (NdT: conseil privé de la reine mais en fait de la COURONNE). Christine Deorn du CMK Inc. qui dirige les communications avec le Privy Council était absente volontairement. Leur mission consiste à nous retirer nous et nos intérêts de la terre en vendant celle-ci pour de l’argent. Ceux qui acceptent un processus directif étranger se sont aliénés. Le CMK Inc. n’a aucune autorité pour discuter de la terre avec nos oppresseurs. Ils ont renoncé à leur droit de naissance Ongwe’hon:weh, leur nom, leur clan, leur voix et leur droit de vivre parmi nous. Leurs actions sont des actes d’espionnage, de complot et de complicité de génocide.
  3. Le modèle de génocide des Etats-Unis est de retirer tous nos liens qui nous lient entre nous et à notre terre. Kahnawake est voué à devenir invivable avec le passage d’oléoducs, d’autoroutes, de canaux et de voies de chemin de fer pour transporter les ressources volées à l’Ouest.
  4. Notre terre appartient aux visages enfouis dessous. Kahnawake fait partie du vaste territoire non cédé d’Ono’ware:geh (L’Île de la Grande Tortue / Amérique du Nord). Le parlement, la reine, les corporations, les banquiers et leurs suiveurs sont tous des étrangers.
  5. De petites réunions privées se tiennent afin de faire représenter frauduleusement le consentement de la majorité. De telles réunions, telle celle qui s’est tenue le 2 Décembre 2014 au Golden Agers et où 26 personnes étaient censées finaliser l’assassinat de plus de 100 millions d’Ongwe’hon:weh et le vol de centaines de milliers de milliards de dollars de nos fonds fiduciaires. Ces gens gagnent quand Kanion’ke:haka met un prix sur notre terre. Ceci permet à Obama d’échanger Ono’ware:geh contre la dette des banquiers envers la Chine.
    Lisez: : Obama: Ongwe’hon:weh land to pay debt to China. Nous ne devons rien à la Chine. Toute interférence avec notre titre doit répondre aux 49 familles (NdT: du conseil des 49 chefs du Grand Conseil de la Confédération Iroquoise), à nos amis et nos alliés à travers Ono’ware:geh. Le résumé d’une page du CMK Inc. à ses maîtres au nom de tout le peuple Kanion’ke:haka est une fraude et totalement illégal.
  6. Si le CMK Inc. continue ses tricheries et trahisons, le feu continuera de brûler. Seule une réunion publique dûment arrangée avec le peuple peut gérer toutes les menaces (NdT: Ce qui se rapproche chez nous à un “referendum”, mais qui est prévu sous forme de conseil populaire dans le Wampum 93 de Kaianere’ko:wa…)
  7. Haudenosaunee (Confédération des 6 Nations) et nos amis et alliés ne peuvent établir de relations politiques qu’au travers des voies diplomatiques prescrites par Teio’ha:teh (Guswentah/Wampum Deux Rangées)
  8. Nous demandons les informations suivantes:
    a) Les noms exacts et adresses de tous les communiquants avec le CMK Inc. des Affaires Indiennes (gouvernement canadien) et ceux qui gèrent la situation au niveau du Privy Council et qui dirigent ce génocide.
    b) Pourquoi les discussions sont-elles limitées à la monétisation, mise à prix et aux paiements pour notre Terre-Mère et notre déplacement et retrait frauduleux de notre intérêt sur toute notre terre. Tout ceci constitue une complicité de génocide.

9.Kayoni #85 wa’ton: Nen’nen kat’ke ne ti’honon’wen’tsateh tsi’ni’yoreh tsi wahon’wati’senni kwa’toha yahon’wa’tih’sateh, sotsi ya’te’honton’tats ne aha’tiriwa’yenah ne Kaia’nereh:kowa, tohka tih’ken kana’kerasera en’honteh’riyo tsini’yoreh akwe’kon en’honni’heyeh, tsi’na’hoten roti’yen’takwe tahnon ne ra’honon’wentsa, akwe’kon Wisk Nihon’onwen’tsakeh raho’na’wen enwaton.

[Voir la traduction du Wampum 85 qui est au sujet de la guerre contre une nation étrangère, ici.]

C’est pourquoi Kaianere’ko:wa et Teio’ha:teh affirment que:

[10] La jurisdiction de notre territoire appartient à Rotino’shonni (peuple iroquois) ; l’imposition ou l’usurpation sont des trahisons, sont frauduleuses, inconstitutionnelles et punissables de mort. [Tehon’watisokwa:riteh]

11]Rotino’shonni possède la jurisdiction de Kahnawake et des terres appelées “Seigneurie du Vault St Louis” et au-delà.

[12] Le bris de l’accord Teio’ha’teh de 1701 avec le peuple Iroquois constitue un acte de génocide (Article 3 de la convention sur le crime et les punitions pour génocide)

Envoyez vos objections à: Mohawk Council of Kahnawake Inc.

Frank Zappa nous décrit la pub du CMK Inc.:
“The mystery man came over and he said, I’m out of sight. He said for a nominal service charge I could reach nirvana tonight. If I was ready, willing and able to pay him his regular fee, he would drop all the rest of his pressing affairs and devote his attention to me. And I said, look here, brother, who you jiving with that cosmik debris.”

Lire (excellent). Bob Rae on trillion dollar exchange.

Lire. Harper’s new terror bill.

Lire. Canada loses Bank of Canada law suit [Galati]

Résistance politique et alliance…Raviver le traité Wampum Deux Rangées entre la nation Mohawk et la Russie contre l’empire ?…

Posted in 3eme guerre mondiale, actualité, altermondialisme, autogestion, démocratie participative, ingérence et etats-unis, militantisme alternatif, néo-libéralisme et paupérisation, neoliberalisme et fascisme, pédagogie libération, politique et lobbyisme, politique et social, résistance politique with tags , , , , , , , , , on 14 avril 2014 by Résistance 71

Angle de vue intéressant, alliance stratégique inédite et insolite… Certainement une façon de pousser à la destruction de l’empire de l’intérieur. Poutine en chevalier blanc de la souveraineté des nations amérindiennes ?… Rien de saugrenu là-dedans ?

— Résistance 71 —

 

Le traité wampum de 1710 entre la nation Mohawk et la Russie

 

Mohawk Nation News

 

13 Avril 2014

 

url de l’article original:

http://mohawknationnews.com/blog/2014/04/13/mohawk-russia-1710-treaty-belt/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

En 1710, les quatre chefs Rotino’shonni:onwe (de la confédération iroquoise) allèrent à la cour de la reine Anne à Londres pour y établir des traités de paix avec les 13 familles monarchiques européennes (NdT: 5 chefs des 5 nations voyagèrent vers l’Europe, mais un des chefs mourut en cour de route, 4 arrivèrent en Europe). Ce fut la toute première conférence internationale pour la paix, qui fut appelée par notre peuple pour faire le même type de traité de paix que nous avions avec les autres nations de l’Île de la Grande Tortue. Nos chefs représentaient tous nos amis et nos alliés. Ils donnèrent à chaque monarque une ceinture Wampum Guswentha, wampum deux rangées. Pierre le grand de Russie l’accepta. Cette ceinture traité fut récemment découverte dans un musée de St Pétersbourg en Russie.

Historique: Rotino’shonni*onwe furent les messagers de la paix. Lorsque les Nations-Unies originales (autochtones) furent créées, elles déracinèrent le plus grand pin blanc, enterrèrent leurs armes à tout jamais dessous, pour ne plus jamais être utilisées l’un contre l’autre. Puis l’arbre fut replanté.

L’empire romain (le Vatican après le “don de Constantin”) n’a jamais mis les pieds en Russie. Le Vatican a envoyé les jésuites pour organiser le génocide de tous les indigènes au XVIème siècle, faiasant assassiner 150 millions d’Indiens des Amériques. Ils allèrent en Europe de l’Ouest mais pas de l’Est.

La Russie n’a jamais brisé le traité car elle ne fut jamais partie intégrante du Vatican. Elle s’est opposée au génocide de nos peuples perpétré par les jésuites pour le Vatican. En 1776 le Vatican conduisit la première opération fausse-bannière, la guerre révolutionnaire américaine afin de stopper la paix dans le monde, qui existait déjà sur l’île de la Grande tortue et commençait à s’étendre en Europe. En 1899, Nicolas II de Russie mit en place le tout premier tribunal d’arbitrage permanent pour la paix dans le monde et mettre fin à toute guerre. En 1917, la famille Romanov fut assassinée par les machinations des familles banquières d’europe (première guerre mondiale).

Les Mohawks vont détruire le Vatican et toutes les structures banquières entrepreneuriales. Nous allons les abattre pour de bon et les juger pour génocide, devant le tribunal permanent d’arbitrage. Les jésuites et leur général en chef, le pape, le bras armé du Vatican qui maintient le monde sous le joug militaire, seront dissous. Il est temps de faire reluire la chaîne d’alliance entre Rotino’shonni:onwe et la Russie, que cette ceinture représente.

“US Orwellian tool VOA finished in Russia”.                                  “Karl Marx and the Iroquois Constitution”.

L’US Continental Congress rencontre la confédération iroquoise. Le but de la guerre révolutionnaire américaine (connue sous le nom de “guerre d’indépendance”) fut de couper l’arbre de la paix de 3300 ans d’Onondaga.

 

‘Continental Congress meet Iroquois Confederacy.’

Résistance politique: L’histoire colonialiste de l’Amérique du Nord vu du côté autochtone…

Posted in actualité, altermondialisme, autogestion, démocratie participative, France et colonialisme, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, ingérence et etats-unis, média et propagande, militantisme alternatif, neoliberalisme et fascisme, pédagogie libération, police politique et totalitarisme, politique et lobbyisme, politique et social, résistance politique, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , , , on 19 janvier 2014 by Résistance 71

L’histoire, comme l’a si bien dit Howard Zinn, est écrite par les vainqueurs des guerres déclenchées au profit du même petit nombre, par les industriels,  banquiers, hommes politiques verreux à leurs soldes, les généraux et autres sbires du système étatico-religieux.

Il est plus que temps pour nous, de prendre le recul suffisant pour comprendre et renier l’idéologie imposée au monde, en provenance d’occident, créée pour le détruire…

Les Amérindiens résistent au terrorisme occidental depuis 1492 !!

— Résistance 71 —

 

1ère opération fausse-bannière

 

Mohawk Nation News

 

16 janvier 2014

 

url de l’article:

http://mohawknationnews.com/blog/2014/01/16/1st-false-flag/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

 

La guerre révolutionnaire américaine fut vendue aux colons ayant colonisé l’Île de la Grande Tortue (NdT: Le nom donné à l’Amérique du Nord par les Indiens) comme un effort d’émancipation de l’Angleterre afin qu’ils deviennent libres de l’esclavage de la dette.

Cornwall et Washington se rencontraient tous les Jeudis soir dans la loge maçonnique pour pré-arranger toutes les batailles “combattues” en 1776, 1777 et 1778. Tous deux étaient des francs-maçons au 32ème degré. Tout n’était qu’arrangement théâtral pour savoir qui allait gagner ou perdre. Washington commencerait par une volée de mousquets, les Anglais retourneraient le feu, 10 Américains et 2 ou 3 Anglais seraient blessés, ensuite les Américains s’enfuiraient et les Anglais ne pourraient jamais les rattrapper. Les combattants en lambeaux auraient leurs chemises enroulées autour de leurs pieds en guise de bottes, jusqu’à ce qu’ils obtiennent de l’argent du congrès !

Jusqu’en décembre 1778, la plus grosse armée que Washington ait pu rassembler fut de 1000 hommes.. Sa première victoire eut lieu le 17 décembre 1778 contre les mercenaires hessiens envoyés par le roi George pour perdre face aux Américains.

En Janvier 1779, le général Sullivan amassa une troupe de 13000 hommes. En février 1779, il les mit en marche avec chevaux et canons. Ils nous ont attaqué avec tout ce qu’ils avaient au travers des territoires Seneca, pour attaquer la capitale de la confédération iroquoise sur le territoire Onondaga. Pendant ce temps là, la marine britannique mit ses navires à l’ancre dans la Ville de Québec et prit une année sabatique. Ils laissèrent les Américains finir le sale boulot sur les Iroquois que Champlain avait commencé en 1609.

La véritable raison pour la guerre révolutionnaire américaine était d’attaquer les Iroquois (NdT: véritable force et alliance indigène qui entravait la bonne marche des opérations coloniales…) et de diviser pour mieux conquérir les Indiens en mettant une frontière entrepreneuriale (une fiction totale) au travers du centre de notre territoire. Nous avons de suite remarqué que les mêmes familles géraient tout des deux côtés de la frontière.

La constitution de la paix fut transformée en constitution de la guerre (NdT: La constitution de la loi de la Grande Paix de la confédération iroquois a servi de modèle à la constitution des Etats-Unis). Le conseil des femmes fut remplacé par le sénat (que des hommes) et le processus de consensus fut changé de l’unité de l’esprit (décision prise à l’unanimité) à la dictature des 51%. Le peuple ne pourrait plus jamais redevenir un esprit sur quelque problème que ce soit. Ainsi, chaque guerre pourrait continuer à l’infini.

Le rêve maçonique était de transformer l’Amérique en le nouveau Babylone. Les dessins originaux des rues et des bâtiments de Washington DC montrent ceci (NdT: voir dans l’article original)

La fraude corporatrice jouée sur les colons est le fait que les Américains doivent jurer allégence à une constitution de guerre. Le langage légal assure que la version du système hiérarchique de la famille américaine dominante reste au pouvoir à tout jamais. La hiérarchie américaine est la propriété des banquiers de la City de Londres.

Chaque guerre depuis a été une opération fausse-bannière. Si les colons ne se rangent pas du côté des Indiens maintenant, alors chaque Américain et Canadien est complice de cette fraude et torpillent le futur de leurs propres enfants. Une autre guerre approche à l’horizon, dans un voisinage près de chez vous et par le moyen du faux-drapeau.

Comme le chantaient les Beatles: “You say you want a revolution. Well, you know we all want to change the world. You tell me that it’s evolution. … You say you got a real solution. Well, you know we’d all love to see the plan…”

The Beatles. “Revolution”.

Social Studies for Kids. “US History”.

Résistance politique: « Tout pouvoir contient en lui-même sa résistance » (proverbe Lakota ~ Sioux)…

Posted in actualité, altermondialisme, autogestion, démocratie participative, France et colonialisme, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, ingérence et etats-unis, militantisme alternatif, pédagogie libération, philosophie, politique et social, résistance politique, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , , , on 14 octobre 2013 by Résistance 71

La résistance n’est pas futile

 

Mohawk Nation News

 

12 Mai 2012

 

url de l’article original:

http://mohawknationnews.com/blog/2012/05/14/resistance-is-not-futile/#comment-1989

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

La résistance déclarée être futile est un mensonge éhonté. Nous devons résister pour survivre.

L’”élite” européenne a envoyé des envahisseurs pour nous  kidnapper, nous assimiler ou nous tuer et ce afin d’améliorer leurs vies. La maladie les avait presque tous décimés. Ils erraient sur terre comme des maraudeurs, détruisant des sociétés entières pour contrôler et collecter absolument tout.

Même les parties de nos corps sont copiées ou volées pour obtenir la perfection. La chirurgie esthétique reconstruit leurs visages pour ressembler à des gamins de cinq ans et ils recréent des corps qui émulent notre disctinction jugée désirable. Ils nous détestent, mais se font griller sur des tables de bronzage pour nous ressembler.

Pour contrôler le monde par la force, l’assimiliation et le génocide, ils doivent être sans émotions, mécaniques: “vous vous adaptez à nous ou nous vous tuerons.”

La domination universelle en prenant ce qu’ils veulent, en contrôlant et en utilisant tout le monde en nous disant: “Nous sommes une puissance qui va absorber votre territoire, vos richesses, votre énergie, votre culture et finalement vous-mêmes.”

On en sait peu sur leurs origines et leurs intentions. Ils ne voulurent pas négocier ni raisonner avec nous. Leur histoire est artificielle. Ils ont pensé que s’ils disséminaient leur semence, ils pourraient survivre quelque part, leur semence fut soufflée aux quatre vents vers l’oubli.

Quand Champlain est arrivé au Québec, il a déchargé ses armes et a commencé à tuer les Mohawks. Ses messagers nous ont averti que toute résistance était futile, ils nous ont demandé de baisser notre garde, de nous rendre nous et notre culture et de les servir.

L’assassinat et l’assimiliation s’ensuivirent afin de faire disparaître nos vies et notre distinction culturelle.

Dans un premier temps, nous les trouvions vraiment comiques, spécifiquement en ce qui concerne leur dévotion totale à la veulerie. Nous avons vu comment ils violaient la nature.

Notre esprit est demeuré intact. Nous avons résisté à l’assimilation, à l’esclavage de la pensée et du corps et nous avons maintenu notre identité. La conscience collective autochtone fait partie du monde naturel et de l’univers. Les peuples naturels sont faits pour résister à l’anihilation

Les envahisseurs furent coercitifs et tyranniques. Aujourd’hui le mystère de la “disparition” de quelques 125 millions d’indigènes sur le continent américain est caché. Personne n’a été tenu responsable et emprisonné pour les quelques 55 000 enfants autochtones assassinés dans les pensionnats du gouvernement canadien gérés par l’église (catholique et protestante).

Après avoir enduré des brutalités pendant des siècles, Karoniaktajeh a dit: “Nous sommes le lion endormi qui se réveille”. Kaianerehko:wa ou la Loi de la Grande Paix, fondée sur le pouvoir naturel, influencera le monde entier.

Des gens contrôlant d’autres personnes n’est pas une chose naturelle. Dans le système hiérarchique capitaliste, un individu contrôle tout le monde par la force, les menaces et le lavage de cerveau, par le conditionnement psychologique.

Un personnage ressemblant à la reine des abeilles fut créé pour gérer la ruche, donner des ordres d’attaquer ou pour créer une provocation afin de collecter les biens. Un prétendu Mohawk a récemment proféré des menaces de les mettre en mode attaque.

L’intégration des êtres et d’une culture pour leur usage est une chose répugnante. 500 ans d’Européens utilisant leur force, leur technologie et les forces vives des autres sont en train de se terminer.

Des milliers d’espèces ont été assimilées ou détruites et des miliards de vies ont été exterminées. Les éléments naturels de la résistance et de la survie demeurent. Les éléments artificiels disparaissent.

Le nombre et le pouvoir des envahisseurs diminuent et s’amenuisent.

La pensée hiérarchique ne peut pas vaincre la pensée communale autochtone.

Notre conscience collective a été étudiée extensivement afin de la comprendre. Nos pensées et nos modes de vie ont été très mal compris des “élites” pendant des siècles. Ils voient le monde naturel comme étant chaotique et pensent que leur système hiérarchique amène l’ordre du chaos. [quel ramassis de fadaises !]

Les racines de l’arbre blanc de la paix se sont étendues dans toutes les directions depuis l’île de la grande tortue. Suivez les racines jusqu’à leur source. Paix.

FOOTNOTES:

Citation de Joseph Goebbels: “S’ils disent un gros mensonge et continuent de le répéter, les gens finiront par le croire. Le mensonge peut-être maintenu tant que l’état peut masquer le peuple des conséquences politiques, économiques et/ou militaires de ce mensonge. Cela devient donc d’une importance vitale pour l’état d’utiliser ses pouvoirs pour réprimer la dissidence, car la vérité est l’ennemi mortel du mensonge et donc par extension, la vérité est le plus grand ennemi de l’État.”

Hermann Goering [au procès de Nüremberg1945-6]:

“Bien sûr les gens du commun ne veulent pas la guerre: ni en Russie, ni en Angleterre, ni même en Allemagne. Ceci est bien connu et compris. Mais après tout, ce sont les leaders du pays qui décident de la politique à suivre. Il est toujours facile d’amener le peuple à soutenir la guerre, que ce soit dans une démocratie ou dans une dictature fasciste, ou un parlement ou une dictature communiste. D’accord ou pas, le peuple peut toujours être amené à soutenir ses leaders. C’est facile à faire. Tout ce que vous avez à faire, est de leur dire qu’ils sont attaqués et dénoncer les pacifistes pour leur manque de patriotisme et de mettre la nation en danger. Cela fonctionne de la même manière dans tous les pays.”

Eto Wokoam, Mohawk, 1710, après son retour d’Angleterre: “Ils se fient à la parole écrite. Ils seront jugés de cette façon.”

Résistance politique: L’attaque impérialiste sur la Syrie relève de la même idéologie colonialiste génocidaire occidentale…

Posted in 3eme guerre mondiale, actualité, altermondialisme, autogestion, France et colonialisme, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, ingérence et etats-unis, militantisme alternatif, neoliberalisme et fascisme, résistance politique, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , , , , on 6 septembre 2013 by Résistance 71

Une fois de plus apprenons des Indiens des Amériques. Ils luttent contre le terrorisme depuis 1492 et savent parfaitement de quoi il rertourne. De plus, leurs sociétés traditionnelles contiennent certains éléments de solution à nos problèmes sur cette planète. Comprenons, acceptons nos torts et allions-nous !

N’oublions jamais que la terre ne nous appartient pas… Nous appartenons à la terre. Nuance… Grosse nuance…

— Résistance 71 —

 

Dur dur de vendre la salade syrienne

 

Mohawk Nation News

 

5 Septembre 2013

 

url de l’article original:

http://mohawknationnews.com/blog/2013/09/05/syria-hard-sell/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

Ceux qui dirigent l’entreprise ne connaissent que la guerre. Tout ce qu’ils ont a été volé. Le mensonge originel est la hiérarchie. La guerre permanente est nécessaire pour maintenir les mensonges. La politique d’extermination totale des nations indigènes n’a jamais été abandonnée. Pour nous tuer, nous finir, les banquiers va t’en guerre tirent les ficelles de leurs politiciens dans leur prétendue démocratie. Ils leur ont ordonné de voter pour la guerre.

La raison pour attaquer la Syrie est réelle, imaginée ou mise en scène. La Syrie ne doit pas d’argent à la Banque Mondiale. Elle doit être plongée dans la misère de la dette par les banquiers pour détruire le pays. Les rebelles financés par les Etats-Unis ne sont que des mercenaires payés par l’entreprise tout comme l’étaient les Hessiens en 1778. La guerre révolutionnaire et la guerre civile ne furent que des escroqueries qu’afin de créer une armée pour nous annihiler. Ils créèrent et entrainèrent les “Buffalo soldiers”, soldats anciens esclaves noirs formés pour nous assassiner.

Les Etats-Unis argumentent que ne pas aller en guerre (contre la Syrie) endommagerait leur capacité à mentir. Les sponsors disent à leurs politiciens: “Ce vote pour bombarder la Syrie est très important !” Le monde politicien et les gros banquiers internationaux vont bénéficier grandement de la guerre.

Les investisseurs connaissent les politiciens au travers des chèques qu’ils signent pour les mettre au pouvoir. Ensuite, vient le temps du “remboursement”.

Les corrupteurs sont appelés des “lobbyistes” qui achètent ces faibles politiciens. Ils entrent dans leurs bureaux avec un sac de billets. S’ils n’aiment pas ce qu’ils entendent, ils reviennent. Les politiciens peuvent-être éjectés. “Les élections importent peu, ce qui est important est qui compte les voix”, disait Joseph Staline.

Le congrès des Etats-Unis (sénat et parlement) protègent l’économie de guerre. Le président des Etats-Unis est le maître de guerre qui s’assure que cela continue. Il est le seul au monde qui peut “déclarer” la guerre “légalement” à quiconque il juge bon pour les banquiers.

Les politiciens sont publiquement attachés aux boutons de vote de la chambre des débats afin de nous montrer qui possède tout et tout le monde. Ils doivent voter “comme il faut”. Plus de guerre n’arrête pas la guerre. Les politiciens et leurs sponsors d’entreprises ont créé et possèdent le jeu.

Dekanawida et Jigosaseh nous ont dit que nous ne pouvions accepter quiconque sur notre territoire est engagé dans la guerre. Le serpent entrepreneurial s’est imiscé dans tous les aspects de nos vies. Nous commençons à peigner ces serpents de nos cheveux.

Syrian rebels loading for gas attack.

http://mjayrosenberg.com/2013/09/04/exclusive-house-staffer-tells-me-what-aipac-is-doing/

*  *  *

Ménage à trois

 

Mohawk Nation News

 

4 septembre 2013

 

url de l’article original:

http://mohawknationnews.com/blog/2013/09/04/threesome/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

Sans nom et sans visage. Il est immoral de voler et de tuer ? Dans un vol, une personne vole ou blesse mortellement une victime. Le voleur ou le tueur peut être pris, arrêté, traduit devant la justice, emprisonné ou exécuté. Le criminel pourrait argumenter qu’il a besoin de protection, de nourriture, de vêtements, d’une télé à écran plat ou d’un téléphone cellulaire. Il supplie pour que toutes les accusations soient abandonnées pour des raisons de compassion. Il est victime de l’inégalité !

Un tiers rejoint l’affaire, qui devient un “ménage à trois”. La hiérarchie entrepreneuriale artificielle est la tierce partie. Ils volent notre propriété, la donne à quelqu’un d’autre et nous tuent pour ce faire. Nous sommes les victimes des deux autres parties. Des règlementation bidons sont passées. Ceux qui les appliquent peuvent nous tuer, nous les propriétaires naturels, en toute impunité.

Nous sommes constamment en désaccord et nous sommes étiquetés comme ennemis de l’État, égoïstes, gourmands, criminels inconsidérés et terroristes. Les règlementations édictées par l’entreprise commerciale (que sont le Canada et les Etats-Unis) font le portrait des récipients des biens volés comme ne commettant pas de crimes. Les autorisateurs appellent ceci le “budget” tiré et dépensé sur les fonds toujours croissants des 375 000 milliards de dollars de l’Indian Trust Fund canadien.

Nous sommes poussés hors circuit afin que le gouvernement (contrôleur de la pensée) puisse survivre. Le génocide nous élimine nous et nos voix. Les banquiers le perpétuent avec l’aide de leurs “sujets” qui ont signés leur accord. Les Canadiens ne se voient pas en criminels dès lors que leur gouvernement est supposé s’occuper d’eux. Personne ne demande d’où proviennent les fonds…

Il n’y a pas de limite à la stupidité ! Voler est voler. Le statut limitatif n’expire jamais. Cela ne devient magiquement pas  moral lorsque le gouvernement commet le crime pour ses sujets qui veulent éviter la responsabilité directe. Se détourner de la responsabilité pour un génocide continu de nos peuples les rend complices de ce crime. Ils “votent” et donc embrassent l’entreprise. Même s’ils ne votent pas, nous ne les entendons jamais dire qu’ils vont rendre la plus petite parcelle de la terre volée.

La Grande Loi de la Paix nous donne les outils pour subvenir à nos besoins et ceux des autres. Dekanawida et Jigosaseh ont vu que nous pouvions exister comme peuple auto-dirigé, autogéré, vivant dans le meilleur intérêt de tout le monde. Le gouvernement n’est pas l’usage de la force afin que quelqu’un puisse avoir plus que les autres. Laisser les faiseurs de réglementations entrepreneuriales distribuer nos possessions volées a créé la tyrannie du IVème Reich, la fusion de l’entreprise commerciale et financière avec l’État (NdT: la définition même du fascisme par Mussolini…) sur l’île de la grande tortue.

L’hymne nazi pourrait être révisé et chanté par les Américains:

‘Germany, Germany above everything,
 Above everything in the world’,
http://www.youtube.com/watch?v=ai_bOYJLwYs The True Fuhrer Adolph Hitler.

http://sas4liberty.wordpress.com/2011/09/02/the-nameless-faceless-victims/

Résistance politique: Modèle de processus consensuel dans la société iroquoise…

Posted in actualité, altermondialisme, autogestion, écologie & climat, économie, démocratie participative, France et colonialisme, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, ingérence et etats-unis, pédagogie libération, politique et social, résistance politique, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , on 6 août 2013 by Résistance 71

Tout est possible lorsque le politico-économique est décidé localement et le consensus obtenu au travers d’une société horizontale. Une fois de plus, il est de plus en plus évident que nous avons beaucoup à apprendre des nations indigènes des Amériques et de tous les peuples colonisés.

La solution est là, locale, et ne pourra être mise en pratique efficacement que lorsque nous aurons enfin compris que notre organisation sociale doit sortir du carcan oppresseur de l’état, des institutions et des entités décisionnaires n&ayant rien à voir avec nous, le peuple… Les Iroquois le savent depuis environ le XIIème siècle, qui fut en Europe jusqu’à la fin XVème siècle, la période des cités médiévales indépendantes et fédérées.

L’état a détruit le consensus et imposé la société pyramidale oligarchique, il est le résultat de la division au sein des peuples, qui par essence, favorise la minorité accapareuse.

— Résistance 71 —

 

Décisions, décisions

 

Mohawk Nation News

 

2 Août 2013

 

url de l’article original

http://mohawknationnews.com/blog/2013/08/02/decisions-decisions/

 

— Traduit de l’anglais par Résistance 71 —

 

Comment résolvons nous les problèmes en utilisant le processus de prise de décision consensuelle des Mohawks ? Divisez le groupe en trois clans: clans du loup, de la tortue et de l’ours. Asseyez-vous en cercle chacun faisant face à l’autre en égal. Utilisez le critère de base: paix, rectitude et pouvoir.

Le problème: prétendez être des gens d’une réserve indienne où un train a déraillé et percuté le centre de la communauté. Dix personnes sont décédées. Ils vont être dépassés très vite par le FBI, les services sociaux, les médias, les conseillers psy, les opérations caritatives, les curieux, les autorités et les représentants de l’entreprise de chemins de fer impliquée. Les gens ont besoin de se rassembler avant d’être sous les feux de la rampe.

Le clan du loup délibère en premier. Après avoir discuté les multiples facettes de l’horreur de l’évènement, ils parviennent à trois bonnes idées. D’abord, demander à des observateurs neutres de gérer ceux de l’extérieur ; puis demander à un groupe neutre d’être au front pour faire tampon ; troisièmement, les clans gèreront les victimes, les familles et la communauté. Tout le monde veut la paix. Ces trois décisions sont passées par dessus le feu au clan de la tortue, qui les discutent. Ils sont d’accord avec les trois idées et développent plus avant la troisième. Puis ceci est passé au dessus du feu au clan de l’ours qui discute et entérine les décisions des deux autres clans.

Ceci constitue la voie traditionnelle des Haudenosauneee (Iroquois) pour résoudre des problèmes. Chaque personne doit participer de façon à ce que le niveau de connaissance soit élevé et discuté jusqu`à compréhension. Une résolution est alors atteinte pour l’intérêt commun. Il est essentiel qu’il y ait une unité d’esprit.

La structure de la prise de décision dans la loi internationale et la règle de la loi provient de la constitution iroquoise, Kaianere:kowa ou la grande loi de la paix. Elle est faite et conçue pour que le monde entier arrête la guerre. La constitution des Etats-Unis fut fondée sur cette philosophie de l’égalité et de chacun à une voix. Les outils pour résoudre les problèmes sont basés sur notre relation avec le monde naturel. Le problème est que les Etats-Unis ont maintenu leur système commercial hiérarchique en leur sein. La charte de l’ONU est fondé sur la constitution des Etats-Unis avec le même inconvénient. Chacun a la responsabilité, le devoir de sauver la véritable règle de la loi dans le monde.

Le processus de prise de décision donne à chacun une voix. Leurs pensées et sentiments sont validés. Ils n’attendent pas après une information fabriquée pour que des décisions soient prises par une minorité de personnes, décisions qui sont ensuite appliquées de force. Chacun doit rechercher la vérité.

http://www.youtube.com/watch?v=DlUpmv4oZrY

Prise de décision de consensus:

http://www.seedsforchange.org.uk/consensus

Résistance politique au colonialisme rampant…

Posted in actualité, altermondialisme, autogestion, guerres imperialistes, N.O.M, néo-libéralisme et paupérisation, neoliberalisme et fascisme, pédagogie libération, police politique et totalitarisme, politique et lobbyisme, politique et social, résistance politique, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , on 16 mai 2013 by Résistance 71

Roi du Canada ?

 

Mohawk Nation News

 

16 Mai 2013

 

url de l’article original:

http://mohawknationnews.com/blog/2013/05/15/king-of-canada/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

La lignée héréditaire des banquiers d’Europe essaie de conserver le contrôle des 105 000 milliards de dollars de l’Indian Trust Fund. L’île de la Grande Tortue (NdT: les territoires ancestraux natifs qui sont aujourd’hui le Canada, les Etats-Unis et le Mexique) est gouvernée par la loi de la terre, Kaianerehkowa, la Grande Loi de la Paix. L’entreprise Canada n’a aucun droit sur notre terre, nos ressources et notre argent.

Pour perpétuer la fraude, ils proposent un régent dans la lignée du sang pour être placé sur le trône du Canada. Le prince Charles d’Angleterre est un autre masque de la structure entrepreneuriale qui légitimise leur vol et leur meurtre. Ils vont fomenter une résistance, envoyer l’armée et obtenir le soutien des citoyens, comme ils l’ont déjà fait lors de l’opération psychologique de Whiskey Trench en 1990. Lorsque les colons rejoignent leurs Indiens, l’ensemble de la dette héritée, la guerre, l’escroquerie frauduleuse est fini. La lignée sera “abattue et renvoyée d’où elle vient pour le reste de l’éternité”.

Un terroriste du sérail doit être le détendeur du titre héréditaire du Canada, déplaçant les populations indigènes. Lorsque l’armée arrive, plus personne n’a de droits civils. Les Canadiens ne les accueilleront pas à bras ouverts, comme les Autrichiens l’ont fait d’Hitler en 1936. Il n’y a pas de constitution ratifiée, ainsi les cours de justice n’ont pas à la suivre.

Le chef ne sera plus un gouverneur général du Canada, mais un prince de sang. La loi sur le gouverneur général fut un ordre du conseil signé par le premier ministre St. Laurent en 1952. Elle n’a jamais été approuvée par les parlements britannique ou canadien. Par construction, le premier ministre est un dictateur. Il peut s’enquérir du gouverneur général et court-circuiter le parlement, à ce moment le Canada se retrouve immédiatement sous la loi martiale.

Le premier ministre Harper a annoncé qu’il démantelait la souveraineté du Canada en faveur du globalisme (corporatisme transnational). Les peuples indigènes sont les seuls peuples réellement souverains de Great Turtle Island. Il a déclaré qu’il allait se débarasser de nous et que ses patrons (les actionnaires de l’entreprise Canada), posséderaient tout de plein droit ! Sa récompense sera placée sur les comptes grossissants de sa femme dans les paradis fiscaux.

La hiérarchie est le mensonge originel. Quand elle sera démantelée, alors la grille de contrôle pyramidale s’effondrera sur elle-même et nous aurons une paix éternelle sur terre. Le prince Charles nous dit vraiment qui il est, comme Mick Jagger le chantait dans sa chanson “Sympathy for the Devil”: “Permettez-moi de me présenter, Je suis un homme de richesse et de goût, j’existe depuis de très très longues années, j’ai volé beaucoup d’âmes et de foi humaines, j’étais déjà là lorsque Jesus Christ a eu son moment de doute et de douleur.”

Montreal Gazette story

Harper’s speech on sovereignty

Governor General position

Charles Regent of Canada http://www.montrealgazette.com/news/national/Charles+Prince+Regent+would+send+Canadian+Crown+into/8378934/story.html

 

Résistance au colonialisme: Le Canada restitue des terres Mohawk volées + un peu d’histoire coloniale de la France du nouveau monde…

Posted in actualité, autogestion, démocratie participative, France et colonialisme, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, militantisme alternatif, neoliberalisme et fascisme, pédagogie libération, politique et social, politique française, résistance politique, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , on 15 mai 2013 by Résistance 71

Seigneurie de Kahnawake

 

Mohawk Nation News

 

13 Mai 2013

 

url de l’article:

http://mohawknationnews.com/blog/2013/05/13/kahnawake-seigneury/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

Les maires du sud de Montréal sont stupéfaits. Le gouvernement du Québec emmené par le Parti Québécois a retourné 300 hectares de terres volées aux Mohawks de Kahnawake. Le maire de Châteauguay a dit que les terres leur appartiennent alors qu’ils les ont volé deux fois et espèrent être compensés ! Ceci est la première fois depuis le début de la confédération que des terres nous ont été retournées. Bientôt viendront les 45 000 acres de terres de Seigneury du Sault St Louis. Sur ces terres se situent certaines villes comme: Châeauguay, St Constant, St Isidore, La Prairie, Candiac, St Rémi, Ste Catherine, Montréal, Lachine, LaSalle et le lit de la rivière de Kaniatarowano/St Laurent.

La demande de Seigneurie est fondée sur un don de terres frauduleux fait par le roi de France Louis XIV aux Jésuites en 1680. Il n’avait aucun droit de les donner. Les jésuites furent envoyés pour tuer tous les indigènes de l’hémisphère occidental. Les Français arrivèrent à Seigneurie parce que les Mohawks “arrogants” ne voulurent pas travailler pour les étrangers et labouer leurs champs. Les jésuites l’ont donné, loué ou vendu à l’exception de 13 000 acres où se situent Kahnawake (NdT: un des territoires Mohawk actuel).

Nos territoires Kanionkehaka/Mohawk incluent l’île de Montréal et s’étendent au Sud jusque la vallée de la rivière Mohawk, les Finger Lakes à l’Ouest vers l’Ohio, au Nord jusqu’au lac supérieur et de retour au lac St Louis. Notre vaste territoire est accessible grâce à un grand réseau de rivières connus sous le nom de grandes rivières des Iroquois: Les Grands Lacs, le St Laurent, la rivière Richelieu, le lac Champlain, l’Hudson et la rivière Mohawk. Nous avons toujours occupé nos territoires et avons toujours été régi par notre propre constitution: Kaianareh’ko;wa ou la Grande Loi de la Paix. (NdT: La constitution de la confédération iroquoise est la plus ancienne constitution de l’humanité, rédigée vers l’an 1000. Elle a servi de base au développement de la constition des Etats-Unis, sous la direction de Benjamin Franklin et a également servi de base pour établir la charte des Nations-Unies...)

La corporation des jésuites, les troupes d’assaut de l’église catholique, fut formée sous la doctrine papale de la découverte. Un “titre indien” frauduleux fut créé disant que nous n’avons pas de titre souverain, mais juste une utilisation de notre territoire ! Ceci a constitué la base de leur occupation illégale et du vol de notre territoire, de nos ressources et déclenché leur campagne de génocide.

La grande paix de Montréal de 1701 n’a en aucun cas été une rédition ou rétrocession de territoire. Ce fut un traité de paix donnant aux Français le droit de vivre là aussi longtemps qu’ils respectaient les principes du Wampum à deux rangées (NdT: le Wampum est une ceinture faite de perles de couleurs. C’est la façon traditionnelle de communiquer par écrit des Iroquois. Chaque ceinture a une signification spécifique et particulière et est en cela totalement unique. Elles sont conservées par les femmes des chefs et font foi des accord passés ou des décisions prises après les réunions de conseils). Ils acceptèrent et ensuite brisèrent le traité, les faisant de facto des occupants illégaux de Onowaregeh/L’île de la grande tortue (NdT: Ce qui est aujourd’hui le Mexique, les Etats-Unis et le Canada). En 1763, la couronne interdit aux gouverneurs coloniaux de donner des titres ou d’acheter des terres indiennes dans toute l’Amérique du Nord.

Le British North America Act de 1867, sections 109 et 132, confirment notre relation de nation à nation avec la couronne britannique et stipule que la corporation du Canada et ses provinces (NdT: Le Canada a été officiellement créé en 1867 et est une dépendance de la couronne britannique. La reine d’Angleterre nomme un gouverneur général du Canada qui parle et agit, peu il est vrai, au nom de la reine. Toute décision politique importante est entérinée par le gouverneur général du Canada, représentant officiel de la couronne d’Angleterre.) doivent respecter nos “intérêts précédents” concernant nos fonds, territoire et ressources. Violant la loi internationale, l’Indian Act canadien de 1876 a déclaré que nous “n’étions pas des personnes”, afin de voler notre fond toujours en expansion d’une valeur de 81 000 milliards de dollars de l’Indian Trust Fund et de nos ressources. La corporation, l’entreprise Canada se déguise en démocratie constitutionnelle, mais elle n’est qu’une autocratie qui change les règles du jeu tant que ces règles sont favorables au projet d’affaire de la corporation.

Traditionnellement, nos femmes sont les dépositrices des territoires. Pour être légales, toutes les transactions de territoires doivent être  emmenées devant le conseil du feu des femmes Mohawks pour prise de décision et non pas devant les conseils de bandes fantoches des marionnettes indiennes du gouvernement corporatiste du Canada (NdT: qui n’ont aucun pouvoir traditionnel).

Note du traducteur:

La ceinture Wampum à deux rangées représente un accord passé entre la confédération Haudenosaunee (Peuple de la longue maison = Iroquois) et les colons européens (dans le texte ci-dessus, une ceinture Wampum spécifique à deux rangées fut faite pour l’accord passé entre les Mohawks et les colons français). Bien que l’accord soit vieux de plusieurs siècles, le message qu’il communique est toujours très important aujourd’hui. Les deux lignes mauves (faites de perles de nacre de coquillages teintées) parallèles symbolisent les lignes de navigation de deux embarcations. L’une est celle des Haudonosaunee (en l’occurence ici celle des Mohawks) et l’autre celle des Européens. Chaque groupe a ses propres croyances, lois, et façon de vivre. La ceinture enseigne que chacune des deux parties doit voyager côte à côte, mais sans interférer avec la vie, us et coutumes de l’autre. Ainsi, les deux groupes humains pourront continuer à co-exister en tout respect mutuel et en toute harmonie.

=  =  =
=  =  =

MNN Mohawk Nation News kahentinetha2@yahoo.com Thahoketoteh@hotmail.com For more news, books, workshops, to donate and sign up for MNN newsletters, go to www.mohawknationnews.com  More stories at MNN Archives.  Address:  Box 991, Kahnawake [Quebec, Canada] J0L 1B0

Résistance au Nouvel Ordre Mondial: Lucidité et action directe des nations natives doivent devenir nos exemples…

Posted in actualité, altermondialisme, autogestion, économie, démocratie participative, France et colonialisme, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, ingérence et etats-unis, militantisme alternatif, N.O.M, néo-libéralisme et paupérisation, neoliberalisme et fascisme, police politique et totalitarisme, politique et lobbyisme, résistance politique, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , on 3 mai 2013 by Résistance 71

Nous l’avons dit et répété ici même: le salut de l’humanité passe par la compréhension et l’action que les peuples occidentaux auront face au dilemne du colonialisme. Nous disons dilemne parce que cela est du ressort de la dissonance cognitive; nous devons venir à terme avec notre culpabilité de colonialistes, et rejoindre les mouvements de lutte autonomes des Amériques, de Palestine et d’Afrique. Pour pouvoir arrêter le massacre perpétré depuis plus de 500 ans par l’occident afin de maintenir sa suprématie hégémonique, notre suprématie, pour laquelle nous avons pillé et massacré le monde jusqu’à aujourd’hui où cela continue de plus belle sous la forme prédatrice affinée du néo-libéralisme économique débridé et criminel qui fait souffrir impunément les 99% de la planète pour le profit du plus petit nombre.

Cette compréhension mènera au changement d’attitude qui nous permettra enfin de nous associer à la souffrance des autres et de lutter à leurs côtés. Dès lors, le changement de la société pour le meilleur sera foncièrement possible. Cela passe par la reconnaissance des mouvements de luttes autonomes natifs, nous avons tant à apprendre d’eux, car sur le sol de l’empire par exemple, les nations natives luttent contre le terrorisme eurocentrique depuis 1492.

Nous relayons depuis un moment des vues natives sur la situation locale et globale, nous relaierons régulièrement des informations du blog Mohawk Nation News. Ceci sert également d’introduction au texte du professeur de science politique d’origine Mohawk, Taiaiake Alfred : « Peace, Power and Righteousness », dont nous  avons traduit de larges extraits et que nous publieront très bientôt.

La peste de ce monde est le présent (néo)colonialisme, qui trouve ses racines profondes dans notre passé. C’est celui-ci que nous devons confronter pour exorciser notre culpabilité. C’est à ce prix que nous pourrons créer ensemble un monde juste, paisible et équitable pour tous, où comme le conclut la fin de l’article ci-dessous « nous pourrons enterrer les armes de guerre sous l’arbre de la paix. » (symbole iroquois).

— Résistance 71 —

 

État d’alerte indigène

 

Mohwak Nation News

 

3 Mai 2013

 

url de l’article original:

http://mohawknationnews.com/blog/2013/05/02/indigenous-preparedness/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

Le vol de nos ressources indigènes est cause de guerre. Certains d’entre nous se lèvent contre. Nous tous en résistant ensemble, mettrons fin à la guerre. Un très grand danger pour les banquiers est que les gens embrassent la voie native et soutiennent la protection des ressources naturelles. Dans la poursuite de leur domination mondiale banquière, la stratégie militaire échoue sur tous les fronts. Un système de blocs militaires et d’alliances donne le cadre de bases militaires à travers le monde. Plus personne n’est dupe de la machine de terreur agonisante des banquiers.

La lutte indigène se déroule dans le monde entier, car le combat est là où l’ennemi opère. Un réseau de plus de 2000 bases militaires et un million d’hommes se préparent à la guerre.

Les buts des Etats-Unis pour la conquête du monde sont de contrôler l’économie mondiale et les marchés financiers; de s’emparer de toutes les ressources naturelles, principalement les matières premières et les ressources d’énergie non renouvelables. Après l’opération fausse bannière de Septembre 2001, le président américain Bush fit un tour rapide au Brésil, en Uruguay, en Colombie, au Guatémala et au Mexique, “pour promouvoir la démocratie et le commerce” et pour museler la dissidence envers les plans de guerre américains. Les bases militaires US en Amérique du Sud sont liées au contrôle et à l’accès aux énormes ressources biologiques naturelles en minerais et en eau du bassin amazonien. Ils sont spécifiquement intéressés et inquiets du réseau internatioal pour l’abolition des bases militaires américaines, qui poursuit des buts de désarmement et de démilitarisation.

En Avril 2002, le ministre de la défense Donald Rumsfeld annonça unilatéralement la prise de possession du Canada, suivant des négociations secrètes dans le Colorado. En ce moment même, le Canada est techniquement sous loi martiale. NORTHCOM (état-major du commandement nord des Etats-Unis), peut entrer sur le territoire canadien à quelque moment que ce soit, a nom d’un traité que les ministres canadiens Paul Martin et Stephen Harper ont tous deux signés.

A cause de ses ressources très importantes en territoire indigène, le Canada est le “centre de l’empire américain”. Le travail du parlement n’est qu’un théâtre, pour continuer de donner l’illusion de liberté au peuple. Le Canada fait partie de l’agenda guerrier en Asie, au Moyen-Orient, des massacres en Irak et en Afghanistan, de la torture de prisonniers de guerre, de l’établissement de camps de concentration, de la doctrine militaire américaine de l’attaque par anticipation ou attaque “préventive” et ceci incluant l’utiisation d’armement à têtes nucléaires. Le Canada, tout comme les Etats-Unis, est la possession des mêmes familles banquières. Étant une dictature, le Canada doit suivre le plan de business de ses actionnaires et mettre en branle l’état policier, les politiques racistes, le profilage ethnique et les arrestations arbitraires.

Les gens doivent commencer à utiliser “onigonra” ou la bonne présence d’esprit, le bon sens. Il est temps d’enterrer les armes de guerre sous l’arbre de la paix pour toujours. Comme Bob Dylan le disait dans sa chanson classique Master of War: “Vous apprêtez toutes les gâchettes pour que les autres tirent. Ensuite vous vous reculez et regardez tandis que le décompte des morts grandit. Vous vous cachez dans vos propriétés tandis que le sang des jeunes gens coulent à flot et qu’ils sont enterrés dans la boue.”

MNN Mohawk Nation News kahentinetha2@yahoo.com

Thahoketoteh@hotmail.com For more news, books, workshops, to donate and sign up for MNN newsletters, go to www.mohawknationnews.com

Plus d’info à at MNN Archives. 

Adresse:  MNN Box 991, Kahnawake [Quebec, Canada] J0L 1B0