Archive pour iroquois traité wampum deux rangées 1701

Résistance au colonialisme: Refus iroquois d’assertion de territorialité de la « couronne » sur leur terre (Mohawk Nation News)

Posted in actualité, altermondialisme, colonialisme, démocratie participative, France et colonialisme, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, ingérence et etats-unis, militantisme alternatif, politique et lobbyisme, politique et social, résistance politique, société des sociétés, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , on 11 juin 2019 by Résistance 71


Kaianerekowa ~ Teiohateh

 

L’avenir de l’humanité passe par les peuples occidentaux émancipés de l’idéologie et de l’action coloniales, se tenant debout, main dans la main avec les peuples autochtones de tous les continents pour instaurer l’harmonie de la société des sociétés sur terre. Il n’y a pas de solutions au sein du système, n’y en a jamais eu et n’y en aura jamais !
~ Résistance 71 ~

 

Ile de la Grande Tortue: Intérêt indien contre l’assertion de la couronne

 

Mohawk Nation News

 

6 juin 2019

 

url de l’article original:

http://mohawknationnews.com/blog/2019/06/06/turtle-island-indian-interest-v-crown-assertion/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

Le traité international sur les droits civils et politiques dit ceci : “Tous les peuples ont le droit à l’auto-détermination. En vertu de ce droit, ils déterminent librement leur statut politique et poursuivent librement leur développement économique, social et culturel.”

Les immigrants (colons) ne possèdent rien. Ils piétinent nos droits pour se gaver et se bourrer les poches et ils paient les “Indiens de fort” [“premières nations”, “assemblée des premières nations”, “conseils de bandes” et autres entités nationales et territoriales dépendantes de l’état colonial] pour perpétrer le génocide. Ce mois-ci, ils espèrent pouvoir signer une fausse déclaration entre l’entreprise coloniale qu’est le gouvernement du Canada et ses marionnettes. Ils pensent qu’Onkwehonweh ne sera plus.

Lorsque les immigrants ignorent Teioateh, wampum deux rangées, le seul outil qui leur donne une quelconque légitimité “d’occuper”, de partager [sous condition] notre terre, ils doivent partir.

Nous sommes l’Île de la Grande Tortue !… Notre intérêt à la terre est caché par la fausse “assertion de la couronne” qui ignore le titre original d’Onkwehonweh placé ici par la création/nature. Nous sommes le peuple de toujours. Les immigrants signent le cadre d’accord frauduleux et essaie par là de voler définitivement l’Île de la Grande tortue et de nous faire disparaître. Cette lettre a été envoyée avec accusé de réception à la reine d’Angleterre, au pape, aux sionistes [via leur organisation mondiale], au Canada. Au premier ministre, au parlement, aux ministères de la défense et de la sécurité nationale.

Lettre avec accusé de réception

Shekon tewatkwanonweraton,  tawetawata tekon tsi ni kari wane nahon Tewakariwa raneh tsi natetewa ereh. Aion karioni ne te ion kwa ta te nentsa wakon Ne takarihonniateh Wa tsiiakatenokonna renTeion tateh’nikon nare Ne tsi ion kwati raseronni en ion karonni Tsi nitsi ronneh sonkwe ta shon  ha

A:

– Reine Elizabeth Alexandra Mary Mountbatten- Windsor, Buckingham Palace, London, England , W1A 1AA United Kingdom

– Pape, jésuite Francis Jorge Mario Bergoglio

dob 17, December, 1936 Southern Hemisphere, Buenos Aires, Argentina Head of the Catholic Church and Sovereign Vatican City State

– World Zionist Organization Eitan Ori Behar, Director Center for Diaspora Communications and Countering World Zionist Organization Telephone: 02-620-2296 EitanB@wzo.org www.iZionist.org

– Government of Canada

Registered Number  0000230098 CANADA DC SIC:  8880 American Embassy 1746

Massachusetts Avenue, North West Washington, DC 20036 United States of America 

– The Prime Minister of Canada, Canadian Confederation July 1, 1867 Office of the Prime Minister 80 Wellington Street Ottawa, Ontario, K1A 0A2 Canada facsimile:  613-941-6900

– National Security and Defense The National Guard 

Parliament Hill Ottawa, Ontario 

Canada K1A 0A2 information@forces.gc.ca 

 

RE: en skweh ia ra kwen

 

Je sous-signé(e),______________________________, en tant que Kanienkaha de Kaianere kowa Kanonsesne (peuple originel libre de l’Île de la Grande Tortue), clarifie à votre entité que toutes positions que vous prenez sur votre chemin ne doit pas croiser mon chemin et ne s’applique en rien aux Iroquois. Le cadre de droit et de réconciliation que votre corps gouvernant tente de mettre en place, les conseils de bandes indiens résultant de l’Indian Act (loi sur les Indiens) ainsi que l’Assemblée des Premières Nations sont en interférence directe avec la voie tracée par le traité du Wampum Deux Rangées. Vos ancêtres comme les nôtres ont beaucoup sacrifié pour en arriver à cet accord.

Vos sujets sont en violation de Teioateh (wampum deux rangées) utilisant ce processus d’accord  et durant cette violation continuelle de notre accord originel (NdT: qui date de 1701) ; nous continuons de vivre selon cette accord, côte à côte et en paix. Nous ne demandons que restaurer la paix qui a été brisée. Il apparaît clairement que la chaîne d’argent symbolisant cet accord se doit d’être nettoyée. Nous ressentons un besoin immédiat de redresser cette violation de notre relation et donc de l’accord originel.

Skennen (Paix)

Post Office Box 3, kawehno:ke email:ritasageloc@gmail.com

= = =

“Il y a des connexions philosophiques entre les sociétés indigènes et quelques sensibilités anarchistes sur l’esprit de la liberté et les idéaux pour une bonne société. Des idées critiques parallèles et des visions d’un futur post-impérialiste ont bien été notées par quelques penseurs, mais quelque chose qu’on pourrait appeler ‘anarcho-indigénisme’ doit toujours se développer en une philosophie et une pratique cohérentes. Il y a également une grande similitude entre les façons de voir le monde des anarchistes et des peuples autochtones: un rejet des alliances avec des systèmes légalisés, centralisés d’oppression et une non-participation aux institutions qui structurent la relation coloniale, ainsi que la croyance d’amener le changement par l’action directe et la résistance au pouvoir d’état.”
~ Taiaiake Alfred, professeur sciences politiques, Mohawk ~

Lectures complémentaires:

Leducation-comme-pratique-de-la-liberte_Paulo_Freire_1965

Effondrer-les-empires-coloniaux-par-apostasie-collective-de-jo-busta-lally

Paulo_Freire_La_pedagogie_des_opprimes

Aime_Cesaire_Discours_sur_le_colonialisme

James-C-Scott-Contre-le-Grain-une-histoire-profonde-des-premiers-etats

James_C_Scott_L’art_de_ne_pas_être_gouverné

Manifeste pour la Société des Sociétés

La_City_de_Londres_au_coeur_de_lempire

Comprendre-le-systeme-legal-de-loppression-coloniale-pour-mieux-le-demonter-avec-peter-derrico1

Comprendre-le-systeme-legal-doppression-coloniale-pour-mieux-le-demonter-avec-steven-newcomb1

Effondrer le colonialisme

Meurtre par décret le crime de génocide au Canada

Un_manifeste_indigène_taiaiake_alfred

kaianerekowa Grande Loi de la Paix

 

Publicités

Petit cours d’histoire de France en passant par le Québec sur fond d’indépendance écossaise… une vision Mohawk…

Posted in actualité, altermondialisme, autogestion, colonialisme, crise mondiale, démocratie participative, France et colonialisme, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, ingérence et etats-unis, média et propagande, militantisme alternatif, néo-libéralisme et paupérisation, neoliberalisme et fascisme, pédagogie libération, philosophie, politique et social, politique française, résistance politique, société libertaire, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , on 18 septembre 2014 by Résistance 71

Le Haggis contre la Poutine

 

Mohawk Nations News

 

17 Septembre 2014

 

url de l’article original:

http://mohawknationnews.com/blog/2014/09/17/haggis-vs-poutine/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

Guswentha / Traité Wampum Deux Rangées

 

Les Québecois se rassemblent pour observer le referendum sur la séparation de l’Écosse d’avec la Grande-Bretagne. Ils veulent se séparer du Canada. Mais il y a une grosse différence. Les Écossais sont indigènes à leur terre et ont été colonisés par l’Angleterre. Ils votent pour retirer ce singe de leur dos. Les Québecois sont des immigrants français que les natifs ont laissé s’installer sur l’Île de la Grande Tortue. Ils veulent déclarer leur souveraineté et essayer de mettre en place une nouvelle entreprise commerciale sur notre terre ! Lisez: MNN. “Real Referendum”.

Les Écossais veulent à juste titre leur identité en se libérant de l’empire banquier romain du Vatican (City de Londres) ; ils veulent reconquérir leur souveraineté et se reconnecter avec leur histoire fondé sur le système des clans qui les connecte à la terre. Pour faire cela, les Québecois devront retourner en France. Le Canada et les Etats-Unis dépendent de bulles papales du XVème siècle comme celles édictant la doctrine chrétienne de la découverte, Terra Nullius et autres qui sont essentiellement de la fiction pseudo-légale pour maintenir leur poigne sur la terre d’Onowaregeh ou Île de la Grande Tortue.

Les Québecois ont quitté la France pour se libérer de la tyrannie de l’empire romain (la papauté) et pour recommencer de rien sur notre terre. Quelques immigrants ont appris nos façons et se sont bien entendus avec nous, comme la “cour du bois”. Les autres furent assimilés par l’élites corporatrices au travers du mandat de leur règle des 51% de majorité.

En 1689, les colons français ont voulu nous tuer tous de façon à pouvoir revendiquer nos terres comme étant les leurs. Notre réponse est historiquement connue comme le “massacre de Lachine”. Nous avons éliminé ce camp colonial. Les Français voulurent la paix. Le 25 Juin 1701, ils furent d’accord de vivre en paix sous les auspices de Guswentha ou le Traité Wampum Deux Rangées. Ils violent continuellement cet accord.

Les Québecois pourraient voter pour se séparer de l’entreprise Canada, qui est une entreprise commerciale fondée sur les lois de l’amirauté. Puis ils pourraient essayer de renouveler leur accord Guswentha pour vivre en paix avec nous. Ils ont grand besoin d’une cérémonie de codoléances pour que cela leur rappelle qu’ils sont en terre indienne. Pour rester, ils devront accepter de vivre sous Kaianereko:wa, la Grande Loi de la Paix (NdT: constitution de la confédération iroquoise), la loi de l’Île de la Grande Tortue.

Est-ce que l’histoire se répète ?

Comme les Écossais qui veulent retrouver leur véritable identité, les Québecois doivent retourner à leurs racines en France. Autrement ils vont demeurer colériques, désillusionnés et jamais en paix. Comme les Etats-Unis et le Canada, ils n’ont jamais honoré leur parole envers nous. Ils doivent arrêter de mordre la main qui les nourrit. Eux et le monde savent comment ils ont pris de nous tout ce qu’ils ont.

Ils ne peuvent pas se séparer de notre terre. Même s’ils nous exterminaient tous, cette terre ne leur appartiendrait toujours pas. Même dans la mort, elle est nôtre. Les Québecois ne peuvent pas obtenir une quelconque souveraineté ici. Nous sommes les souverains. La séparation veut dire partir. Ils nous ont montré à maintes reprises qu’ils ne respectent pas nos lois ou les accords passés de longue date avec nous. Voilà pourquoi leur rêve de souveraineté ne se réalisera jamais !

Stompin Tom discute des Écossais et des Québecois au sujet de cuisine: “There was a guy from PEI they used to call ‘Potatoe’. He met this young Leamington Ontario tomato. But he had eyes for other girls and she was a little mushy. So he said, ‘Let’s get wed, there’s no sense in being fussy’. Big size French fries, how they love tomatoes. So dress them up with Heinz Ketchup. Ketchup loves potatoes. Ketchup loves potatoes”.

Résistance politique: Mohawk contre le génocide en Palestine…

Posted in actualité, altermondialisme, autogestion, colonialisme, démocratie participative, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, ingérence et etats-unis, média et propagande, militantisme alternatif, néo-libéralisme et paupérisation, neoliberalisme et fascisme, politique et lobbyisme, politique et social, résistance politique, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , on 15 juillet 2014 by Résistance 71

Priver l’empire de sa terre usurpée est la meilleure des solutions pour reprendre la direction des opérations pour nos peuples. Un empire sans terre est mort et enterré. L’empire anglo-américano-sioniste en est l’exemple type: les terres où il siège: Les Etats-Unis, le Canada, L’Australie, la Nouvelle-Zélande, l’ensemble des pays du Commonwealth dépendant toujours de la « couronne » britannique et Israël, sont établis sur des terres volés que les colons doivent rendre et renégocier leur maintien dans un cadre de nation à nation faute de qui ils sont libres de foutre le camp.

Ce qu’il se passe en Palestine en général et à Gaza en particulier, est ce qu’il s’est passé (avec une destruction plus … moderne) entre le XVIIème et le début du XXème siècle dans les colonies de la « couronne » (Banque d’Angleterre/Vatican). L’intox des années 1970 qui a toujours cours aujourd’hui qui voudrait assimiler la lutte indigène pour le retour à la terre à celle des juifs « retournant » sur la terre promise est une escroquerie supplémentaire. Dans le cliché imbécile des « cow-boys et des indiens », on voudrait faire croire aux opinions publiques que les israéliens seraient les « indiens »… Ce serait à hurler de rire si ce n’était pas si tragique. Gaza est Wounded Knee et non pas Fort Laramie.

— Résistance 71 —

 

Trésors cachés

 

Mohawk Nation News

 

13 Juillet 2014

 

url de l’article original:

http://mohawknationnews.com/blog/2014/07/13/hidden-treasures/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

Le Canada a volé nos resources et nos fonds. Nous voulons compensation depuis 1701. La loi de l’Île de la Grande Tortue est fondée sur le Wampum Deux Rangées et la Loi de la Grande Paix (Kaianehreko:wa). Comme l’a dit Dekanawida après que l’arbre de la paix fut coupé: “Nous replanterons de nouveau fermement l’arbre de la paix”. Les Britanniques furent d’accord pour suivre le Wampum Deux Rangées (après les Hollandais et les Français). La loi naturelle dit qu’ils ne pouvaient prendre que ce qui était nécessaire pour vivre. La création subséquente d’un fond fiduciaire et de quelques douzaines de boîtes à escroquerie est illégale. La couronne (NdT: lire bien sûr la Banque d’Angleterre et la City de Londres) contrôle toutes les entreprises, banques, polices, armées et gouvernements qui protègent ce vol, fondé sur la doctrine du “terra nullius”, qui est une pure fiction. Un fond fiduciaire est établi aux bénéfices du récipiendaire. Seul Onkwehonwe (les peuples et nations de l’Île de la Grande Tortue) et ses descendants peuvent le réclamer.

La Confédération Iroquoise a établi un accord avec la couronne britannique pour nous et tous nos amis et alliés, accord fondé sur la loi naturelle. L’accord est prévu de durer pour toujours dans le futur avec un partage à 50-50 de chaque projet impliquant l’utilisation de nos ressources. “Ohateh”, deux rangées, est la loi naturelle de la terre.. Nous sommes tous dépendants de la nature. Sans elle nous péririons tous. Tsinonweh est pour toujours. Saoiera est la direction de la création pour chacun. Un groupe n’est pas fait pour profiter de tout tandis que les autres crèvent de faim et sont tués. Les étrangers à notre terre ont eu besoin de notre aide juste pour survivre ici, ce que nous avons offert. Les accords sont conçus aussi longtemps que l’herbe pousse, que le soleil brille et que les eaux courent. Les eaux veulent aussi dire aussi longtemps que nos femmes donnent naissance, lorsque les femmes perdent les eaux pour amener une nouvelle vie sur terre. Nous ne pouvons pas changer la direction immuable de la Nature.

Comment la dette envers nous de ce fond fiduciaire est-elle arrivée à ces 970 000 milliards de dollars ? Nos fonds indiens furent placés dans un fond consolidé de revenus vide du Canada pour payer ses factures et ce sans que nous en ayons été averti ni que nous y ayons consenti. Les comptes des affaires indiennes (bureau fédéral) montrent comment des milliards ont été prélevés. Par exemple, des milliards provenant de notre fond fiduciaire sont donnés chaque année aux provinces canadiennes. Le remboursement et le paiement d’intérêts ne nous est JAMAIS fait.

Certains de nos fonds sont appelés “comptes suspendus” ! Nous sommes prêts à calculer nos fonds qui sont allés dans ces entreprises, ces investissements étrangers, ces aides outre-mers, ces prêts, loyers, et pour construire des institutions et des infrastructures à travers le Canada.

Harper et Obama soutiennent fermement israël qui essaie de terminer le génocide des Palestiniens dans une réserve du nom de “Gaza”. Sur l’Île de la Grande Tortue, nous fûmes assassinés, affamés jusqu’à la soumission et maintenus dans la plus abjecte des pauvretés. Aujourd’hui, nos fonds et nos ressources et nos terres sont utilisés pour fabriquer des armes de destruction massive mortelles, utilisées pour massacrer des Palestiniens. Ceci est en pure violation de la loi de la Grande Paix.

Nous refusons d’être illégalement forcés à être “pupilles de la nation” et de l’état corporatif. Nous avons le devoir d’être en contrôle de tous nos fonds et ressources et nos possessions. Notre propriété de tout notre territoire illégalement occupé doit être respectée. Nous voulons une compensation de quelque forme que nous jugerons bon pour couvrir pour tout ce qui a été pris illégalement de notre territoire. Nous voulons le contrôle de tous le revenu qui a été généré avec nos ressources.

Résistance politique: Le système colonial canadien craque pas à pas…

Posted in actualité, altermondialisme, autogestion, économie, colonialisme, démocratie participative, France et colonialisme, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, ingérence et etats-unis, militantisme alternatif, néo-libéralisme et paupérisation, neoliberalisme et fascisme, pédagogie libération, politique et lobbyisme, politique et social, résistance politique, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , , , , , on 1 juillet 2014 by Résistance 71

La solution la plus viable au problème colonialiste d’Amérique du nord et plus spécifiquement au Canada et au pays du goulag levant (ex-USA) existe: retour au traité Wampum Deux Rangées établi à la fin du XVIIème siècle avec les Hollandais de la Nouvelle-Amsterdam, aujourd’hui New York et continué par les Français et les Anglais en 1701.

La fin de l’empire occidental et de son colonialisme rampant depuis le XVème siècle, passe par la résurgence autochtone et l’émancipation d’une partie des occidentaux endoctrinés par l’idéologie toxique colonialiste. Pour que le colonialisme existe, il faut y consentir, en être complice directement ou tacitement. La voie de la liberté passe par la fin de l’impérialisme occidental et le retour à un modèle de société égalitaire,  juste, non-pyramidal et non-coercitif. Le passage obligé par l’étatisation de nos sociétés n’est que cette « ruse de la raison » chère à Hegel pour mettre l’Homme sur la voie finale de l’harmonie égalitaire en détruisant de concert le capitalisme et son soutien structurel historique: l’État.
Ceci à notre sens , passe par la résurgence des peuples et nations indigènes des Amériques, d’Afrique, d’Europe, d’Asie et d’Océanie. Si la tâche paraît être surhumaine, il se peut que tout cela se passe très vite… plus vite qu’on pourrait le croire les évènements aidant…

— Résistance 71 —

 

« Il y aura une guerre ultime qui mettra fin à toutes les guerres. Elle se produira à un point de l’Histoire où d’un côté il y aura quatre couleurs, les quatre races humaines et de l’autre, il y aura ces quatre mêmes couleurs. Un camp sera celui qui aura choisi d’exploiter la Terre-Mère pour le profit et dans l’autre camp, il y aura ceux qui aurons compris le besoin de la défendre… »
~ Prophétie Hopi ~

 

Remettre en place les priorités

 

Mohawk Nation News

 

29 Juin 2014

 

url de l’article original:

http://mohawknationnews.com/blog/2014/06/29/first-order-of-business/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

Nous, peuples indigènes souverains, sommes mandatés par la création (NdT: La terre-mère dans la mythologie amérindienne) pour mettre les choses dans l’ordre. Le gouvernement et le tribunal établis par la loi de l’amirauté ne peuvent pas donner quelque chose qu’ils ne possèdent pas. Acheter et vendre des propriétés volées est à la fois contre notre loi et celle de la loi corporatrice de l’amirauté.

Onowarageh (NdT: L’île de la grande tortue, terminologie amérindienne pour la partie du continent nord-américain) appartenait, appartient et appartiendra toujours aux véritables souverains de la terre. Le 27 Juin 2014, la Cour Suprême du Canada a “rendu” 1750 km2 de terrritoires volés à la nation Tsilhqot’in dans le centre de la Colombie Britannique. Nos frontières vont de la côte Pacifique à la côte Atlantique, du nord au sud et d’Est en Ouest.

Ces entrepreneurs commerciaux ne peuvent pas produire un titre de propriété montrant au monde comment notre territoire volé est venu en leur possession.

D’après le traité Wampum Deux Rangées de 1701, la moitié de tout ce qu’ils ont pris a été mis dans notre Indian Trust Fund. Ceci leur a permis de venir vivre parmi nous. Ce fond a été volé. Nous le voulons restitué avec tous les bénéfices qu’ils ont fait de la vente de chaque arbre, pierre et voie navigable, tout ce qui est dessus et sous la terre et que nous n’avons jamais donné, bradé, abandonné, ni que nous n’avons jamais loué légalement sous les termes de la grande loi de la Paix (Kaiakehre:kowa).

L’entreprise Canada doit respecter notre titre de propriété pour chaque terre non abandonnée. “Titre de propriété” veut dire que nous sommes les souverains et que tout le monde le sait ! La création nous a mis sur l’Île de la Grande Tortue. Tout l’argent que l’entreprise Canada et ses amis et associés d’affaire ont fait en exploitant nos terres et nos ressources, doit être totalement rendu, depuis 1704, lorsque ce fond de l’Indian Trust Fund fut créé, fond aujourd’hui valant des centaines de milliers de milliards de dollars
Les criminels corporatistes comme ceux de l’oléoduc Northern Gateway oilsands, du BC Treaty Process et des sables bitumeux sont appelés “ceux que changent la donne”. Nous allons faire les changements qui s’imposent. Ils ne possèdent rien. C’est comme jouer au poker avec quelqu’un qui n‘a pas d’argent. L’ordre naturel prévaudra. Cette génération est en train de tout ramener à son point de départ. Nos ancêtres brutalisés et assassinés sont fiers de voir que nous ne les avons pas oubliés. Nous avions promis à nos ancêtres que les envahisseurs n’échapperont pas à leur punition pour génocide.

Les juges ont décidé que le Canada peut empiéter sur nos droits de rétablir l’équilibre des intérêts de tout le Canada, chose qu’ils n’ont jamais fait pour nous ! Le voleur, le poseur de cloture et les acheteurs n’ont rien à dire. Ils devraient être jetés en prison pour leur brutalité. Les criminels essaient encore de faire les règles du jeu. Seuls nous, les propriétaires et légataires de la terre pouvons le faire !

En 1864, le Canada a donné notre argent pour construire le chemin de fer à travers notre terre. Notre résistance a mené à la rebellion de Riel et autres guerillas. Riel a été pendu et des centaines d’indigènes furent mis en prison ; 7000 ouvriers esclaves furent importés de Chine pour construire rapidement le chemin de fer tandis que des soldats lourdement armés les protégeaient !

Chaque entreprise doit maintenant suivre la loi de la terre, la loi de la Grande Paix ou il y aura des troubles insurrectionnels.
Le premier ministre dit que l’oléoduc se fera. Mr Harper, nous ferons tout ce qui doit être fait, en utilisant tous les moyens possibles, pour que cela ne se produise pas !

Nous sommes les seuls souverains de l’Île de la Grande Tortue. Vous devez vivre en paix en accord avec le Wampum Deux Rangées et la grande loi de la paix, payez ce que vous devez et dissolvez toutes vos entreprises immédiatement. Vous avez notre consentement pour repartir avec ce que vous aviez en arrivant (NdT: c’est à dire … rien !)

Comme le chante si bien ZZ Top: “I gotta make a decision to avoid a collision”. Z.Z. Top.

SCC staggering implications for energy corporations.