Archive for the 11 septembre Category

La guerre nucléaire est déjà en marche… L’AIEA confirme l’utilisation d’armes nucléaires tactiques (VT)

Posted in 11 septembre, actualité, altermondialisme, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, ingérence et etats-unis, résistance politique, sciences et technologies, technologie et totalitarisme, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , on 2 décembre 2019 by Résistance 71


Arme Nucléaire Tactique Yémen

 

Histoire nucléaire : L’AIEA confirme l’utilisation continuelle d’armes nucléaires contre la Syrie (et les Etats-Unis)

 

Ian Greenhalgh et James Smith (ex-inspecteur de l’AIEA)

 

27 novembre 2019

 

url de l’article original (avec vidéos, photos et graphiques):

https://www.veteranstoday.com/2019/11/27/nuclear-history-iaea-confirms-israels-continual-use-of-nukes-against-syria-and-the-us/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

Tard dans la soirée du 28 avril, la Syrie a été touchée par une série de raids aériens vers 22:30 heure locale environ deux heures après le coucher du soleil. D’un intérêt particulier est l’attaque qui toucha une zone près de Hama, ce qui est supposé avoir été un dépôt d’armes. Cette attaque a produit une explosion d’une telle amplitude, qu’elle a fait trembler la terre violemment, suffisamment en tout cas pour que des ondes sismiques aient été enregistrées par des stations de contrôle en Europe avec une amplitude de 2,6 sur l’échelle de Richter.

Une explosion à la surface de la terre, afin d’être enregistrée dans la zone des 2 et 3 sur l’échelle de Richter par des sismographes, doit être d’une force se situant entre 1,5 et 3 Kt (kilotonnes) équivalent TNT. Clairement, ceci fut la détonation d’une arme nucléaire tactique et le narratif du dépôt d’armes est la couverture habituelle utilisée lorsqu’on a affaire à un gros bang de la sorte.

Bien qu’il n’y ait eu aucune déclaration officielle en provenance de Tel Aviv ou de Damas, il est clair que l’attaque fut perpétrée par les Israéliens. Ils ont le plus probablement utilisé une bombe planante de modèle GBU-28 transportée par un avion F-15, bombe qui fut larguée sur la cible après une approche au dessus du Liban en rase-motte, puis en remontant sur les montagnes frontalières, larguant la bombe au sommet de l’ascension avant de faire rapidement demi-tour pour un retour à la base. Comme vous pouvez le voir sur les photos publiées par Al-Masdar (voir l’article original pour les croquis de l’approche et les photos du site après l’attaque), la cible a été totalement détruite, ceci ressemble à l’après explosion d’une arme nucléaire tactique, tout est réduit en ruines. Notez les containers de transport disséminés alentour comme de vulgaires jouets, les arbres couchés et un très grand cratère peu profond.

Ce cratère est bien trop important pour un engin explosif standard de 500kg. Il apparaît que cet engin fut un engin explosif à détonation à basse altitude, ce qui causa l’amplitude de 2,6 sur l’échelle de Richter. Tout fut vaporisé, pas de cendres, ni du suie, c’est à dire de carbone, présents sur le sol. Seulement des morceaux d’acier demeurés intacts de véhicules, fondus à haute température. Pas d’aluminium, ce qui veut dire que la chaleur dégagée fut au-delà de 3000oC afin de le vaporiser. Une grosse explosion telle que celle-ci est au-dessus de 10 t d’explosif, donc pas un explosif conventionnel. Les munitions des petites armes et les obus d’artillerie pètent comme du pop-corn dans un four à micro-ondes. Des explosions d’engins conventionnels ont une petite boule de feu et font monter beaucoup de terre et de poussière en l’air.

Ces explosions avec grosse boule de feu plasmique et nuage en forme de champignon sont celles de bombes à neutron utilisant beaucoup de lithium 6 avec une fine couche extérieure de matériau fissile. Grosse chaleur combustion intense avec très peu de retombées radioactives. Après quelques heures, les radiations sont presque indétectables à la surface du sol.

Ces bombes à neutron tactique sont le plus sûrement basé sur une charge d’uranium afin de masquer leur utilisation. Le combustible nucléaire provient soit de surplus de missiles nucléaires ukrainiens ou russes SS-21 ou un matériau plus récent israélien utilisant des surplus de stocks américains transférés en Israël par papa Bush. C’est pourquoi les deux parties sont très silencieux sur leur utilisation. La plupart de ce marché noir de la prolifération nucléaire s’est produit sous la direction de Hillary Clinton et de Tom Countryman sous la section T du ministère des affaires étrangères des Etats-Unis. C’est pourquoi Trump a viré Countryman et a assaini la section T du département, ils ont laissé les trucs “tomber du camion”…

Il n’y a eu jusqu’ici aucune déclaration officielle sur ce raid aérien que ce soit de la part de Damas, de Moscou ou de Téhéran, il n’y aura vraisemblablement jamais aucune déclaration publique pour reconnaître qu’une arme nucléaire a été utilisée, tout comme il n’y en a jamais eu dans toutes les autres occasions où ces armes ont été utilisées.

[plus à lire sur l’article original en anglais]

= = =

Lecture complémentaire:

Au sujet d’un 11 septembre nucleaire

 

La fraude Wikileaks vers la sortie de scène… avec Assange en martyr ressuscité à la maison mère ? (Veterans Today)

Posted in 11 septembre, actualité, désinformation, guerre iran, Internet et liberté, média et propagande, militantisme alternatif, N.O.M, neoliberalisme et fascisme, police politique et totalitarisme, presse et média, résistance politique, sciences et technologie, technologie et totalitarisme, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , , , on 28 novembre 2019 by Résistance 71

Nous pensons que cette affaire Assange / Wikileaks est une mise en scène pour y mettre fin. Wikileaks a été créé par les services avec un but précis: la protection de certaines choses sous couvert de la « divulgation » de broutilles ne changeant rien à la donne et à terme de forcer l’engrenage d’une guerre avec l’Iran. D’une manière générale, Wikileaks a échoué dans sa mission, n’est plus du tout crédible et ne peut plus rebondir… Le temps est donc venu pour ses commanditaires de le mettre à la retraite. Assange doit « partir » avec un bang, passer à la postérité comme « martyr de la liberté d’expression et le symbole [fabriqué] de la dissidence journalistique ». Le décor est planté et Wikileaks disparaîtra avec lui ou s’effacera pour n’être plus qu’un dossier classé « secret défense ». Nous avons suivi cette affaire depuis 2010-11 et son épilogue n’en est que des plus logiques.

~ Résistance 71 ~

 

 

La parade falsificatrice Wikileaks : Assange mourra en prison puis ira rejoindre Epstein en Israël

 

Gordon Duff

 

25 novembre 2019

 

url de l’article original:

https://www.veteranstoday.com/2019/11/25/wikileaks-fakery-parade-assange-to-die-in-prison-then-join-epstein-in-israel/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

Israël est la patrie de douzaines si pas de centaines de pédophiles, d’escrocs de la finance, de criminels de guerre et de terroristes soit disant “morts”, tous y vivant une “vie de pacha”…

Au cours des années, seules peu de choses ont été consistantes dans ce monde, comme l’amour de Julian Assange pour la brutalité israélienne et son déni total que les attentats du 11 septembre fussent une opération faux-drapeau, ou comme il le dit lui même de tous ceux qui ne sont pas dans le train du Mossad, “une distraction”.

Il y a longtemps, Wikileaks fut exposé pour ne fuiter que du menu fretin en tant que plateforme et pour insérer les ragots et les fantasmes du Mossad dans le monde des médias. Après étude, on se rend compte que tout le matériel fuité par Wikileaks a son origine dans le renseignement partagé entre Israël et les Etats-Unis alors que de fausses informations attaquant tout ennemi attaquant Israël y étaient implantées. Notre patrouille a rattrapé wikileaks en 2010:

https://www.veteranstodayarchives.com/2010/12/08/gordon-duff-busted-wikileaks-working-for-israel/

Extraits de l’article:

“Pris ! Wikileaks travaille pour Israël” (8 décembre 2010)

“Assange, au fond, est tout ce qu’on veut sauf progressiste et ouvert d’esprit. Assange, tel qu’il est décrit par son entourage, est un dictateur, un manipulateur et un allié du pouvoir et de la richesse.”

[…]

“Assange a rencontré des officiels israéliens à Genève plus tôt cette année [2010] et a scellé un accord secret. Le gouvernement d’Israël a semble t’il trouvé ou anticipé que les documents qui devaient être fuités contenaient un grand nombre de documents au sujet des attaques israéliennes sr le Liban et Gaza en 2006 et 2008-9 respectivement. Ces documents, qui sont dits avoir pour origine essentiellement des ambassades israéliennes à Tel Aviv et de Beyrouth, furent retirés et possiblement détruits par Assange, qui est la seule personne à connaître le mot de passe capable d’ouvrir ces documents, ont ajouté les sources.”

[…]

“Après la fuite (et même avant celle-ci), le premier ministre Benjamin Netanyahou a dit dans une conférence de presse qu’Israël “avait travaillé en prévision” de limiter tous dégâts posés par la fuite de renseignements, ajoutant qu’ “aucun matériel de renseignement israélien n’a été exposé par Wikileaks”. Dans un entretien avec le magazine du “Time” à peu près à la même période, Assange félicita Netanyahou comme héros de la “transparence et de l’ouverture”.” (NdT: liens de ces articles en anglais sur l’article original)

[…]

“D’abord, la source de Wikileaks est liée à l’AIPAC, le puissant lobby israélien aux Etats-Unis, au travers d’information fuitée dans une affaire judiciaire privée. Puis nous apprenons qu’Assange travaille, non seulement directement pour Israël, mais qu’il est très étroitement lié à l’empire médiatique de Rupert Murdoch, qui gère la critique la plus violente de Wikileaks.

Tout cela aura t’il une fin, ce petit cinéma en aparté “pas si innocent que ça” qui aurait bien pu avoir été concocté afin de pousser le monde vers sa guerre finale ?


« Par la tromperie tu feras la guerre »

Puis, volant à la défense d’Assange, arrive l’Anti Diffamation League (ADL), autre lobby puissant, preuve positive que Wikileaks est directement lié au renseignement israélien:

https://www.adl.org/news/press-releases/conspiracy-theory-links-israel-to-wikileaks-adl-says-latest-big-lie-is-taking

Voilà une “perle” de l’ADL :

“Beaucoup de théories conspirationistes au sujet d’Israël et de Wikileaks furent promues par Gordon Duff, un théoricien du complot antisémite et postées sur son site internet “Veterans Today”. Les articles de Duff ont aussi été publiés sur des sites suprémacistes blancs comme “Stormfront”, un forum très populaire pour les extrémistes.”

Bien entendu, VT a été attaqué par ledit Stormfront, financé par l’ADL, pour avoir des membres juifs et une très forte politique d’opposition à la discrimination raciale et ethnique. VT, bien sûr, est politiquement progressiste et extrêmement populaire auprès de son très large lectorat de confession juive, ce qui dérange énormément  et horriblement la Kosher Nostra.

Au sujet d’Assange ? D’abord, ceux qui pleurnichent et ont le coup de blues à son sujet sont tous des agents du Mossad, identifiés depuis bien longtemps et maintenant soutenu grandement par la chaîne Russia Today (RT), un organe médiatique qui a été récupéré par la Kosher Nostra d’après nos sources sûres et profondes à Moscou, celles qui font dire au Washington Post que VT est “le torchon espion du Kremlin”.

Quant à Assange, il va “mourir” et va renaître en Israël, passant ses jours avec Jeffrey Epstein.

Nos sources fiables de Londres l’ont localisé sortant et entrant de l’ambassade d’Equateur, faisant le tour des 22 palaces des Rothschild de Grande-Bretagne et de France pendant ses années passées là ; sa sortie de l’ambassade ayant été précautionneusement mise en scène par un gouvernement équatorien géré par Israël, refabriquant ainsi une nouvelle aura pour un Wikileaks discrédité depuis bien longtemps et mettant en scène une fausse mort pour Assange menant à sa canonisation en martyr ; Assange, ce voyou du Mossad.

[…]

 


Rideau sur une imposture…

Crimes, enquête, mensonges, falsifications pour masquer un 11 septembre nucléaire (VT)

Posted in 11 septembre, actualité, colonialisme, documentaire, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, ingérence et etats-unis, média et propagande, presse et média, résistance politique, science et nouvel ordre mondial, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , , , , on 12 septembre 2019 by Résistance 71

 

Les vrais crimes du 11 septembre

 

Gordon Duff

 

11 septembre 2019

 

url de l’article original:

https://www.veteranstoday.com/2019/09/11/the-real-crimes-of-9-11/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

Note de R71: En relation à notre billet d’hier sur « les trois mensonges systémiques du Nouvel Ordre Mondial », ce qui suit est l’introduction de GD, senior editor de Veterans Today, sur la dernière compilation d’information de Heinz Pommer sur le modus operandi de la destruction nucléaire des tours du WTC le 11 septembre 2001. Suivre le lien ci-dessus pour l’article en entier qui présente de nombreux croquis et vidéos  explicatifs de ce 11 septembre nucléaire. Nous avons traduit et publié en novembre 2017 l’essentiel de cette information, nous avons mis le pdf sous l’article. Bonne lecture !

Nous savons tous que cela fait maintenant 18 ans. Les crimes, le mensonge public, la corruption des médias, d’abord les médias de masse, puis quelques faux témoins, l’implantation de quelques bennes de camions de fausses preuves.

Puis les films, les passagers appelant depuis les avions, les pirates de l’air avec leurs cutter que les passagers des avions sur une ligne aérienne américaine, auraient mangé tout cru au petit déjeuner. Oh et puis des avions qui ne sont pas abattus, voilà comment ça a commencé, suivis de bâtiments que rien ne touchent, comme ce WTC7 qui tombe quand même, des feux qui brûlent pendant des mois, du granit et de l’acier fondus transformés en poussière. Des bombes nucléaires.

Des années de mensonge, des irradiations appelées, “soupe toxique”, disant au monde que la poussière de murs de bâtiments tue.

Puis les falsificateurs, la poudre magique et les armes à rayon de l’espace qui ont fait tomber les bâtiments, un cirque ambulant de la veulerie.

Au delà de tout ça, la véritable enquête, des meurtres, un grand jury secret, qui relie tout ça à des gangsters, à Israël, à l’Arabie Saoudite et à une cabale mondiale du trafic d’armes, tous les noms mentionnés depuis longtemps, avec des pièces d’enquête fuitées depuis longtemps et enterrées par… un effort très concerté de contrôle médiatique de toute sorte avec en son cœur, des entreprises de l’internet comme Facebook, YouTube et bien entendu Google.

Les nouveaux articles allemands sont devenus viraux, sur VT et partout (NdT: traduit en 2017 par nos soins et mentionnés dans notre article précédent…), de la science de qualité, des preuves au delà de toute imagination.

Aujourd’hui, toutes la preuve est sortie, des engins nucléaires dans les sous-bassements des tours jumelles, de petits engins nucléaires dans les réservoirs de la climatisation pour le bâtiment 7 et une enquête du FBI-CIA et de la Maison Blanche qui avait prédit cela 4 ans en avance mais sans pouvoir l’arrêter alors même que nos archives montrent qu’ils ont suivi le trajet des engins nucléaires de l’aéroport de Teterboro dans le New Jersey jusqu’au consulat d’Israël à Manhattan.

Pourquoi ?

Regardez les médias aujourd’hui, quelques sites vont vous lancer un os ici ou là du style “les incendies n’ont pas pu faire tout ça.” Je vous l’assure, ceux qui écrivent cette merde ont eu entre les mains des séries de preuves en provenance de la véritable enquête, ils avaient tout ça à leur disposition mais ils n’en ont pas utilisé un mot.

Leur science ? Une falsification infantile. D’abord le “rapport” du NIST, puis les “troofers”, une bande de clowns ambulants qui ne sont en fait pas tellement marrants.

Quand on demande pourquoi ils l’ont fait, les réponses que nous recevons mènent dans une direction.

Quelques uns de ceux qui parlent de “théories du complot” maintenant étaient là avant le 11 septembre.

Et ça continue, faux tireurs, vrais morts, faux morts, fausse attaque au gaz de combat, l’Amérique qui gère l’EIIL/Daesh et les casques blancs de la mort, la vérité est sortie, a été amenée devant des tribunaux de l’ONU, mais censurée aux Etats-Unis (NdT: et ailleurs…)

Tout en ce domaine est censure ou connerie totale.

[lire le nouveau document pleins de croquis de Heinz Pommer sur l’article original de VT]

= = =

Articles connexes:

“11 septembre et les trois mensonges systémiques du Nouvel Ordre Mondial”

Au sujet d’un 11 septembre nucleaire

 


Atomisation du WTC…

Dans la vidéo ci-dessous, on nous montre la littérale vaporisation d’une des tours jumelles et notamment on y voit la vaporisation en continu de la colonne représentée sur les photos ci-dessus, c’est montré sous plusieurs angles que nous ne connaissions pas… Stupéfiant !

 

 

11 septembre et les trois mensonges systémiques du Nouvel Ordre Mondial

Posted in 11 septembre, actualité, altermondialisme, colonialisme, guerre iran, guerre Libye, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, ingérence et etats-unis, Internet et liberté, militantisme alternatif, N.O.M, réchauffement climatique anthropique, résistance politique, science et nouvel ordre mondial, sciences et technologie, société des sociétés, technologie et totalitarisme, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , , , , on 11 septembre 2019 by Résistance 71

“Celui qui est contre la guerre est par ce seul fait dans l’illégalité. L’état capitaliste considère la vie humaine comme la matière véritablement première de la production du capital. Il conserve cette matière tant qu’il est utile pour lui de la conserver. Il l’entretient car elle est une matière et elle a besoin d’entretien et aussi pour la rendre plus malléable il accepte qu’elle vive.
[…] L’état capitaliste se sert de la vie. La guerre n’est pas une catastrophe, c’est un moyen de gouvernement. L’état capitaliste ne connaît pas les hommes qui cherchent ce que nous appelons le bonheur, les hommes dont le propre est d’être ce qu’ils sont, les hommes en chair et en os ; il ne connaît qu’une matière première pour produire du capital. Pour en produire, il a besoin à un certain moment de la guerre, comme un menuisier a besoin d’un rabot, il se sert de la guerre. […] L’état capitaliste a besoin de la guerre, c’est un de ses outils. On ne peut tuer la guerre sans tuer l’état capitaliste. Je parle objectivement. Voilà un être organisé qui fonctionne… Dans cet être organisé, si j’enlève la guerre, je le désorganise si violemment que je le rend impropre à la vie, à sa vie, comme si j’enlevas le cœur au chien, comme si je sectionnais le 27ème centre moteur de la chenille. […]
Je préfère vivre. Je préfère vivre et tuer la guerre et tuer l’état capitaliste. Je préfère m’occuper de mon propre bonheur. Je ne veux pas me sacrifier ; je n’ai besoin de sacrifier qui que ce soit. Je ne veux me sacrifier qu’à mon bonheur et au bonheur des autres. Je refuse les conseils des gouvernements de l’état capitaliste, des professeurs de l’état capitaliste, des poètes, des philosophes de l’état capitaliste. […] Il n’y a qu’un seul remède: notre force. Il n’y a qu’un seul moyen à utiliser: la révolte, puisqu’on n’a pas entendu notre voix. Puisqu’on ne nous a jamais répondu quand on a gémi.”
~ Jean Giono, “Refus d’obéissance”, 1937 ~

Ô toi, historien, qui d’encre non menteuse
Écris de notre temps l’histoire monstrueuse,
Raconte à nos enfants tout ce malheur fatal,
Afin qu’en te lisant ils pleurent notre mal,
Et qu’ils prennent exemple aux pêchés de leurs pères,
De peur de ne tomber en pareilles misères.
~ Ronsard, extrait du Discours des misères de ce temps, 1562 ~

 

 

Trois mensonges systémiques et leurs effets sur nos vies

Les trois piliers du Nouvel Ordre Mondial en marche

 

Résistance 71 

 

11 septembre 2019

 

Aujourd’hui, est le 18ème anniversaire du plus grand évènement faux-drapeau de l’histoire de l’humanité: les attentats du 11 septembre 2001 à New York et à Washington DC.

Pour ceux qui étaient en âge de le faire, nous nous rappelons tous où nous étions et ce que nous faisions en ce jour funeste.

Il y a de toute évidence un avant et un après 11 septembre 2001. Le monde a changé, dramatiquement. Les évènements correspondirent à l’annonce faite deux ans auparavant dans un document de think tank américain, le “Project for a New American Century” ou PNAC, de la nécessité d’un nouveau “Pearl Harbor” pour faire avancer un agenda hégémonique global de l’empire anglo-américano-sioniste pour une domination totale et sans partage de la planète.

Cet évènement eut donc lieu sous la formes des attentats du “11 septembre” et certainement pas de la façon dont le narratif officiel veut nous le faire croire.

Il y a un peu moins de deux ans, en novembre 2017, nous traduisions et publiions un article / document d’une ampleur exceptionnelle sur les preuves de plus en plus affirmées, même si étouffées, pour un 11 septembre nucléaire. Veuillez suivre ce lien pour vous rafraîchir la mémoire ou simplement en prendre connaissance.

Depuis, rien de nouveau sous le soleil, si ce n’est un nouveau dossier étayant toujours plus le modus operandi de la destruction / pulvérisation, atomisation des trois tours du WTC le 11 septembre 2001.

Dans ce billet nous irons au-delà de ceci et étendrons le débat aux trois mensonges annoncés dans le titre pour nous mener (en bateau) jusqu’à la finalisation de notre mise en esclavage définitive dans un Nouvel Ordre Mondial ultra oligarchique, dictatorial et eugéniste.

L’agenda de notre domination finale sous tous les aspects possibles repose sur trois mensonges et manipulations effectifs:

Mensonge # 1 – Le 11 septembre 2001, attaque nucléaire sous faux-drapeau

Cet évènement auto-destructeur de grande amplitude, construit et mis en scène de toute pièce par le segment psychopathe d’une élite auto-proclamée ; la destruction par arme nucléaire d’un centre administratif de renommée mondiale au centre de New York et celle d’une aile du Pentagone par un missile à Washington DC, a permis la mise en place immédiate puisque déjà programmée, de ce que le gouvernement américain d’alors (Bush fils) avait étiqueté comme la “Global War On Terrorism” ou GWOT, la “guerre totale au terrorisme”, terrorisme bien entendu géré et piloté depuis les instances profondes de l’empire anglo-américano-sioniste en expansion constante. Cette guerre s’est peu à peu transformée en une guerre perpétuelle impérialiste marchande pour le contrôle absolu des ressources naturelles et humaines mondiales au seul profit d’une oligarchie débridée et sans complexe ni remord.

Depuis le 11 septembre 2001, nous avons vu l’empire attaquer sous les prétextes les plus mensongers et les manipulations les plus grossières, directement ou par procuration, l’Afghanistan (2001), le Venezuela (2002), l’Irak (2003), le Liban (2006), la Palestine (Gaza 2008), la Libye (2011), la Syrie (2011), le Soudan (2013), le Yémen (2014), l’Ukraine (2014), de nouveau le Venezuela (2018-19).

Il semblerait que le plus gros morceau arrive: l’Iran depuis 2017 et la monté de tensions préfabriquées.

Cet état de guerre perpétuelle a généré et génère toujours des milliards de dollars de revenus pour les industries qui en croquent et sont inondées de contrats gouvernementaux et privés pour l’armement, la “défense”, (l’offensive serait un terme plus approprié), les ventes d’armes (légales et illégales), la surveillance et la sécurité dans le développement d’états policiers partout en occident sous couvert de cette supercherie de la GWOT.

Aujourd’hui, l’empire est néanmoins confronté à un problème majeur: sa propagande fonctionne de moins en moins et dupe de moins en moins de personnes dans le monde et surtout en occident. Dans les grandes largeurs, le public ne marche plus dans la combine et il devient de plus en plus difficile de justifier la guerre perpétuelle, finalement déclarée aux peuples du monde et à personne d’autre. A cet effet, interviennent les deux autres mensonges du contrôle…

Mensonge # 2 L’escroquerie du Réchauffement Climatique Anthropique

La manipulation et la mise sous contrôle de la science au profit d’un agenda sur la capacité de décider du comment les gens doivent vivre en fonction d’un dogme scientifico-religieux appliqué à la vie quotidienne: nous, les humains par notre activité industrielle intensive ces derniers 150 ans, avons déclenché une catastrophe incommensurable au gré de nos émissions croissantes de CO2 qui, saturant notre atmosphère, engendre un effet de serre et de réchauffement planétaire, qui d’après les calculs de modèles informatiques pondus et bidouillés à cet effet, nous mène à la fin de l’humanité si nous ne faisons rien contre ce carbone déclaré notre ennemi, un Al Qaïda / Daesh sous forme gazeuse si on veut…

Tout ceci nonobstant les arguments de scientifiques intègres et raisonnables, de plus en plus nombreux, qui contredisent en permanence les “trouvailles” et “analyses” du GIEC, politburo du dogme du RCA.

Ce dogme permet à l’empire d’à la fois contrôler nos vies, de nous diriger, de nous forcer à limiter nos activités, à nous taxer et de plus à mettre en place toute une industrie “de la marchandise verte”, générant des milliards de dollars de revenus à quelques privilégiés dont les produits (éoliens ou photovoltaïques) sont incapables de générer une quantité suffisante d’énergie pour faire fonctionner une ville de petite taille.

Mais la science et la technologie ont également été détournées pour mettre en place le toute dernière invention en date pour la mise en place finale de la grille de contrôle planétaire du Nouvel Ordre Mondial…

Mensonge # 3 , 5G la technologie du futur dystopique

Appelé aussi “l’internet des choses”, la technologie de communication de 5ème génération ou 5G est une puissance en cours d’installation de ce qu’il est convenu d’appeler une tyrannie technotronique. Cette technologie, présentée de manière anodine comme la globalisation de toute l’information, de l’échanges de données à bien plus grande vitesse et de manière fiable, est en fait:

1- Un moyen de refermer la grille de contrôle planétaire sur les populations qui auront dès lors énormément de mal à échapper à une totale surveillance puisque tout appareil aussi anodin soit-il, de la vie de tous les jours, sera connecté et enverra constamment des données à des centres de recueil d’information. Tout ce qui sera branché ou non sur le secteur pourra rendre compte des faits, gestes et paroles de quiconque. L’ensemble de notre vie sera géré depuis des centres électroniques sous surveillance, qui nous donneront accès (ou pas) aux aspects les plus futiles de notre vie quotidienne (comme ouvrir une porte, démarrer sa voiture, faire une transaction financière ou admirer notre frigo commander du lait tout seul comme un grand…), comme aux plus importants, au moyen d’une puce électronique physiologiquement insérée, la fameuse RFID ou carte d’identité à fréquence radio, connectée en tout lieu et en tout temps pour contrôler tous les aspects de notre vie.

Ça ne vous plaît pas ? Vous entrez en dissidence ? Le centre de contrôle le plus proche éteint votre RFID et vous ne pouvez plus rien faire du tout, même plus rentrer chez vous.

2- Un moyen également de finaliser le plan eugéniste de réduction massive de la population mondiale, pour la ramener au chiffre plus “gérable” de 500 à 600 millions d’individus. Ce qui implique un programme de réduction de la population mondiale de l’ordre de 7 milliards d’individus. Questions: qui seront les heureux élus ? et surtout qui décidera de qui vivra et qui mourra ?

La 5G agit comme un amplificateur de micro-ondes, elle nous fera baigner dans un océan d’ondes déjà prouvées néfastes pour notre santé et favorisera donc le développement de maladies associées aux radiations, cancers, troubles psychiques et autres joyeusetés du genre.

Elle est en quelque sorte l’arme de destruction massive rêvée et à moins de vivre en permanence dans une cage de Faraday ambulante, il sera difficile d’éviter toute exposition aux effets néfastes et mortifères à terme de ces ondes.

Comme pour les deux précédents mensonges et manipulations, ceci génère de très gros revenus pour quelques entreprises du sérail, dont la technologie informatique de haut niveau et le système de patente est directement liée aux budgets militaires et à ceux qui les contrôlent.

Ces trois mensonges fournissent des revenus gigantesques aux mêmes entreprises, elles-mêmes contrôlées par les mêmes personnes de la même caste psychopathe et permet de mettre en place la solution finale à la lutte radicale des peuples pour leur liberté.

Aujourd’hui, percer le mystère des attentats du 11 septembre n’est plus suffisant. Nous devons ébranler et effondrer ces trois piliers du mensonge systémique sur lesquels repose l’avancée du Nouvel Ordre Mondial tout en sachant qu’il n’y a pas de solutions au sein du système, qu’il n’y en a jamais eu et qu’il ne saurait y en avoir.

Nous devons reprendre la barre du bateau ivre et balancer toute cette fange technotronique humaine et systémique par dessus bord afin de remettre le cap vers les rivages paisibles de la société des sociétés ; la seule qui nous mènera à notre humanité achevée dans la reconquête de notre être profond, hors des antagonismes marchands et de leur dictature et dans l’harmonie enfin trouvée de notre complémentarité universelle.

“Chaque état, c’est à dire donc tout gouvernement et toute administration des masses populaires qui vient d’en-haut, étant nécessairement enracinée dans une lourde bureaucratie et se reposant sur des armées, l’espionnage et le clergé, ne sera jamais capable d’établir une société organisée sur la base du travail et de la justice, puisque ces entités sont par leur essence même, naturellement enclines à opprimer le travailleur et lui refuser toute justice. Comme nous le voyons, le travailleur ne sera jamais capable de se libérer de l’oppression en ce monde à moins qu’il ne substitue à ce corps démoralisant, la fédération libre de tous les groupes producteurs, une fédération fondée sur la solidarité et l’égalité.”
~ Résolution du congrès anarchiste de St Imier (Fédération du Jura), le 15 septembre 1872 ~

“Vous ne serez et ne demeurerez que des commodités aussi longtemps que l’empire existera…”
~ Russell Means, Oglala, Lakota ~

Lectures complémentaires:

Crimes, enquête, mensonges, falsifications pour masquer un 11 septembre nucléaire (VT, 11 septembre 2019)

Manifeste pour la Société des Sociétés

Au sujet d’un 11 septembre nucleaire

La_City_de_Londres_au_coeur_de_lempire

911_History_english

Compilation Howard Zinn

Resistance71_L’essentiel_articles_2010_2018

Paulo_Freire_La_pedagogie_des_opprimes

Zenon_Inversion

Scientist 5G appeal

stop-linky-gazpar-5G

Francis_Cousin_Bref_Maniffeste_pour _un_Futur_Proche

Agenda-oligarchique-de-depopulation-sarkozy-et-les-compteurs-intelligents

Manuel_du_sceptique_climatique_No1

Manuel du Sceptique II-V4

la-tele-medecine-cest-pas-bon-pour-la-sante

dossier-complet-pour-refuser-le-tout-connecte-via-la-5g-la-smart-city-ou-ville-connectee

PSanchez_MESSAGE HUMANI-TERRE A L’INTENTION DE LA COMMUNAUTE INTELLECTUELLE

Biblio_Publications_Marcel_Leroux

 

Nouvel Ordre Mondial, 4 cavaliers de l’apocalypse pétrolière et les familles de l’oligarchie banquière avec Dean Henderson (compilation PDF)

Posted in 11 septembre, actualité, altermondialisme, colonialisme, documentaire, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, ingérence et etats-unis, média et propagande, militantisme alternatif, N.O.M, neoliberalisme et fascisme, résistance politique, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , , on 29 novembre 2018 by Résistance 71


Dean Henderson sur Press TV

Résistance 71

 

29 novembre 2018

 

Nous traduisons les analyses et réflexions de Dean Henderson (site Left Hook) sur la géopolitique et la structure interne de l’oligarchie banquière depuis 7 ans. Si nous ne sommes pas toujours d’accord avec les solutions qu’il désire apporter aux problèmes qu’il analyse si bien, il n’en demeure pas moins qu’il est devenu au fil du temps une référence dans le monde de l’altmédia anglo-saxon. Dean a beaucoup voyagé, a vécu dans bon nombre de pays et a accumulé au fil des ans, une grande expérience culturelle qui étaye et complémente son analyse critique. Personnalité sympathique, calme et attachante, ses interventions sur les ondes (radios: Jeff Rense, Richard Allen et télévisées: RT, Press TV, Telesur) sont toujours appréciées et attendues.
Au fil des ans, nous avons traduit plus de 50 articles de Dean, en voici les meilleurs à notre sens, compilé en un pdf gratuit, mis en page par Jo de JBL1960.

Pour en savoir plus sur les familles contrôlant l’oligarchie financière, la City de Londres, Wall Street, les 4 cavaliers de l’apocalypse pétrolière que sont Exxon-Mobil (Rockefeller), Royal Dutch Shell (Rothschild), Chevron-Texaco et BP-Amoco et leur implication dans les guerres au Moyen-Orient, alors… Bonne lecture !

Compilation PDF gratuite à télécharger et à diffuser sans aucune modération:

Dean Henderson NOM, 4 cavaliers de l’apocalypse pétrolière et famille banquière de l’oligarchie

 

Vérité sur le 11 septembre: Extraits de la compilation de lettres d’experts envoyées au président Trump

Posted in 11 septembre, 3eme guerre mondiale, actualité, colonialisme, guerre iran, guerre Libye, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, ingérence et etats-unis, militantisme alternatif, N.O.M, neoliberalisme et fascisme, résistance politique, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , , , , , , , on 11 septembre 2018 by Résistance 71


WTC: Destruction nucléaire

 

Vérité sur le 11 septembre

2 lettres d’experts aux présidents des Etats-Unis Donald Trump, parmi une compilation de 100 pages…

 

11 Septembre 2018

 

Source:

https://phibetaiota.net/wp-content/uploads/2018/07/911-POTUS-Final-101-Pages.pdf

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

1er extrait: lettre de Nicholas Kollerstrom: “Le 11 septembre organisé de l’intérieur, Oussama Ben Laden piégé, le FBI au courant” (page 34 du document)

Lettre choisie pour traduction par notre lecteur et intervenant Bernardo1871 que nous remercions de nous avoir communiqué le document pdf mis en source ci-dessus, dont nous n’avions pas connaissance.

Monsieur le président,

Oussama Ben Laden n’a rien eu à faire avec les attentats du 11 septembre 2001. Il est mort aux alentours du 15 décembre 2001 après avoir dénoncé les attaques comme étant le travail d’autres personnes et en offrant de se livrer pour être jugé en dehors des Etats-Unis (Les Talibans avaient offert de le livrer aux Etats-Unis pourvu que des preuves soient produites en regard de sa supposée culpabilité, aucune preuve ne fut jamais avancée).

Les derniers mois de la vie de Ben Laden, de juillet à décembre 2001, sont d’une importance capitale pour l’histoire du monde. En juillet, il résida pour une semaine dans un hôpital américain de Dubaï afin d’y subir des soins pour son infection rénale, comme ceci le fut rapporté par le quotidien français “Le Figaro”. Il a subi une opération le 4 juillet. Ceci fut rapporté dans les quotidiens “Le Monde” et “The Guardian” le 1er novembre de la même année, mais fut nié par la CIA, pourtant aussi rapporté par John Snow sur Channel 4 News. Snow a d’abord confirmé la nouvelle avec le médecin britannique de Dubaï qui traita Ben Laden, source: Martin Summers, des “London 9/11 Sceptics” et il rencontra là le chef de station de la CIA Larry Mitchell le 12 juillet. Bon nombre des membres de la famille Ben Laden vinrent lui rendre visite, “l’histoire qu’il était le vilain petit canard ne tient plus debout”, a dit de manière laconique Michael Ruppert. Il a quitté Dubaï le 14 juillet dans un jet privé. On n’a plus de nouvelle de lui jusqu’au 10 septembre lorsqu’il réapparait dans un hôpital militaire à Rawalpindi au Pakistan, sous protection militaire, une fois de plus pour sa dialyse (Naffeez Ahmed “The war on Freddom, How and why America was attacked on september 11th 2001”, 2002, p.223 ; Thierry Meyssan “9/11, The Big Lie”, 2002, p.107).

Le 12 septembre, un quotidien pakistanais rapporta le déni final d’OBL, qu’il ne fut pas impliqué dans les attentats du 11 septembre, puis le 16 septembre, l’assistant d’OBL envoya un message par fax à l’Afghan Islamic Press (Islamabad, Pakistan), qui fut diffusé par la chaîne Al-Jazeera au Qatar. Dans ce message, OBL déclarait: “Je déclare catégoriquement que je n’ai pas fait ceci”, ajoutant qu’il avait un accord spécial avec Mohamed Omar, le chef des Talibans en Afghanistan, qui lui interdisait d’être impliqué dans de telles activités politiques. Une semaine plus tard, le 22 septembre, il donna toute une série de plus longues réponses à des questions émanant du quotidien pakistanais “Ummaut”:

“Je ne fus pas impliqué dans les attaques du 11 septembre 2001 aux Etats-Unis ni n’ai eu connaissance que de telles attaques seraient effectuées. Il existe un gouvernement au sein du gouvernement des Etats-Unis. Ceux-ci devraient essayer de tracer les responsables de ces attaques en leur sein même, vers ceux qui veulent faire de ce siècle, un siècle de conflit entre l’Islam et la Chrétienté. On doit demander à ce gouvernement secret qui a perpétré ces attaques… Le système américain est totalement sous contrôle des juifs, dont la toute première priorité est Israël et non pas les Etats-Unis… J’ai déjà dit que nous ne sommes pas hostiles aux Etats-Unis. Nous sommes contre le système qui rend les autres nations esclaves des Etats-Unis ou qui les force à hypothéquer leur liberté politique et économique.”

Il est de mon point de vue que le fait que les services de renseignement américains aient désigné Oussama Ben Laden comme coupable, est une complète fabrication, aussi fabriquée que les affirmations actuelles du renseignement américain que les Russes ont hacké les élections et que ceci est un des nombreux éléments sur lequel une nouvelle enquête indépendante pourrait se pencher.

Respectueusement vôtre

Nicholas Kollerstrom

2ème extrait: Lettre de Gordon Duff: “Les attentats du 11 septembre de NYC furent un évènement nucléaire réalisé par Israël et supervisé par Dick Cheney” (document page 61)

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

Monsieur le président,

Les attentats du 11 septembre furent un évènement nucléaire, du moins en ce qui concerne sa partie new-yorkaise. Le 11 septembre 2001, des employés du ministère américain à l’énergie (Department of Energy, DoE) et de l’Agence Internationale à l’Energie Atomique (AIEA) ont visité Ground Zero à New-York. Ils étaient habillés comme des employés utilitaires. Parmi eux figurait Jeff Smith, un de mes éditeurs bénévoles à Veterans Today (VT) et aussi inspecteur à l’AIEA. Jeff est un physicien des particules.

Des années après le 11 septembre, j’ai reçu des documents qui étaient supposément un rapport du DoE datant de 2003. J’ai contacté Jeff Smith et lui ai envoyé les documents qu’il partagea avec ses collègues du DoE à Los Alamos. Ils confirmèrent qu’ils avaient écrit ce rapport, qui avait été donné à la Maison Blanche, aux leaders politiques du congrès des Etats-Unis et au Pentagone. Le rapport stipulait qu’un certain type d’arme nucléaire avait été utilisé et que les armes avaient été fabriquées à partir de matériel nucléaire dérobé du dépôt Pantex à Amarillo au Texas.

J’ai reçu confirmation qu’il y avait eu une enquête du FBI et de la CIA sur un trafic nucléaire et ai reçu une confirmation indépendante que ceci était aussi lié à une enquête du FBI connue sous le nom du scandale de l’espionnage de l’AIPAC (American Israeli Public Affairs Committee). La membre du bureau directeur de VT, Gwyneth Todd, alors à la tête du bureau du Moyen-Orient pour le Conseil National à la Sécurité et assistante de Condoleezza Rice, a pris part à une opération arnaque qui prit alors dans ses filets un haut conseiller à la présidence qui passait des secrets nucléaires à Israël. L’enquête fut rapidement bâclée, les agents du FBI transférés et il y eut un attentat sur la vie de Gwyneth Todd. Elle se cache toujours maintenant. Non seulement des noyaux nucléaires furent volés, mais l’information technique permettant de  les classer et de les reconfigurer avaient été transférés à Israël par des hauts-fonctionnaires nommés par les administrations Clinton et Bush.

Les attentats du 11 septembre semblent avoir été faits par une force spéciale jointe israélo-saoudienne avec l’aide interne des plus hauts cercles politiques du gouvernement américain, opération qui fut “couverte” par un bon nombre d’éléments du gouvernement américain, menés par le vice-président Dick Cheney. Le degré d’implication d’éléments voyous de l’armée et des services de renseignement américains et leur complicité sur de multiples niveaux ce, de l’état-major des armées, jusqu’au simple surveillant de terrain, n’a pas encore été soumis à une véritable enquête.

Beaucoup de pays nous ont averti quelques mois à l’avance et le gouvernement des Etats-Unis était littéralement en guerre avec lui-même à partir de l’été 2001. Des chapeaux blancs étaient centrés sur une force spéciale combinée, basée à Fort Lee dans l’état du New Jersey, tandis que des chapeaux noirs, incluant le directeur de la CIA et les trois directeurs du FBI (passé, faisant fonction et Mueller) étaient tous engagés à essayer d’empêcher l’opération ABLE DANGER et d’autres éléments des chapeaux blancs qui essayaient de stopper l’évènement faux-drapeau planifié.


Vitrification de la roche à Ground Zero

En ce jour du 11 septembre 2001, il y eut d’autres attaques sur le pont George Washington et dans les tunnels Holland et Lincoln. Ceux qui étaient impliqués furent arrêtés et les arrestations qui furent faites sur le pont G. Washington, de nationaux israéliens armés ayant en leur possession plusieurs tonnes d’explosif, fut rapportée aux informations nationales. En tout, la force spéciale affrétée arrêta quelques 80 personnes, citoyens israéliens et saoudiens. Tous sauf 5, furent remis aux “officiels de Washington” et furent exfiltrés du pays. Alors qu’il fut rapporté que la famille Ben Laden était à bord de l’avion qui les transportait “en place sûre”, en fait la plupart des passagers de cet avion étaient des membres du Mossad, citoyens israéliens.

J’ai connaissance que la documentation du fait que le 11 septembre fut à la fois un évènement nucléaire et une opération faux-drapeau israélo-saoudienne avec l’aide interne du gouvernement des Etats-Unis, a été communiquée aux médias de masse, tous ont refusé de sortir du narratif officiel qui est une farce.

J’ai espoir que vous honoriez votre promesse de campagne électorale et que vous alliez au fond des choses de cette affaire et que vous utilisiez votre discours du 11 septembre 2018 pour libérer l’Amérique de l’influence de la fange sioniste et saoudienne.

Respectueusement vôtre,

Gordon Duff

= = =

Lectures complémentaires:

Au sujet d’un 11 septembre nucleaire

911_History_english

 


Vaporisation de poutres d’acier géantes

11 septembre, fadaise du « clash des civilisations » et de la « guerre globale contre le terrorisme »: Le mensonge qui déclencha 17 ans de guerre en Afghanistan…

Posted in 11 septembre, actualité, colonialisme, guerre iran, guerre Libye, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, ingérence et etats-unis, militantisme alternatif, N.O.M, neoliberalisme et fascisme, politique et lobbyisme, politique et social, politique française, résistance politique, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , , , , , , , , on 11 septembre 2018 by Résistance 71


11 septembre… 17 ans de mensonge !…

 

Le mensonge secret qui a déclenché la guerre en Afghanistan

 

James Corbett

 

Résumé de Résistance 71 depuis la vidéo originale en anglais (voir ci-dessous)

 

11 septembre 2018

 

Dans la vidéo que nous introduisons ci-dessous, le toujours excellent et pertinent James Corbett (Corbettreport.com) nous instruit de la teneur d’une note confidentielle classée secret défense aux Etats-Unis en octobre 2001 et qui servit de base à la prise de position de l’OTAN pour soutenir son “allié agressé” des Etats-Unis dans leur guerre contre le terrorisme global et plus particulièrement dans leur invasion déjà planifiée de longue date de l’Afghanistan.
Voici succintement ce qui est dit dans la vidéo que nous mettons en référence sous le texte pour visionnage intégral.
~ Résistance 71 ~

-[]- L’article 5 de la charte de l’OTAN, aussi connu sous le nom de “Traité de Washington”, stipule que si un membre de l’organisation est attaqué de l’extérieur, cette attaque équivaut à une attaque contre tous les membres de l’organisation et entraîne donc une réponse militaire collective envers l’agresseur. Cet article n’a jamais été invoqué.

Après les attaques du 11 septembre 2001, les Etats-Unis montrèrent des “preuves irréfutables” à leurs alliés que l’attaque avait été lancé par Al Qaïda depuis l’Afghanistan. Ainsi, l’OTAN s’est de facto retrouvée impliquée aux côtés des Etats-Unis dans la “guerre contre le terrorisme” et a aidé à envahir l’Afghanistan où ses troupes se trouvent toujours stationnées en force occupante depuis maintenant 17 ans !…

Tout ceci émane du rapport d’un conseiller à la sécurité du président Bush, Frank Taylor, qui fut présenté le 1er octobre 2001 à une réunion de l’OTAN et qui fut immédiatement classé “secret défense”. Le rapport ne fut donc présenté ni à la presse ni au public. Son contenu ne fut pas révélé. Ainsi, aucune preuve formelle n’a jamais été montré incriminant sans l’ombre d’un doute Oussama Ben Laden et Al Qaïda en Afghanistan.

Le document a été “fuité” en 2009 et celui-ci ne présente absolument aucune “preuve irréfutable” de l’implication de Ben Laden et d’Al Qaïda et de l’Afghanistan dans les attentats du 11 septembre 2001. Il ne présente que des suppositions spéculatrices. Le secrétaire général de l’OTAN de l’époque, Lord Robertson, avait déclaré dans sa conférence de presse du 2 octobre 2001, que les preuves montrées dans le rapport étaient irréfutables et que la décision de l’OTAN de suivre les Etats-Unis en Afghanistan était de fait basée sur ce document présenté.

Petit retour en arrière: en 1997, les Talibans au pouvoir en Afghanistan avaient refusé de laisser passer un oléoduc (pipeline) de l’entreprise américaine Unocal sur le territoire afghan (NdT: en 2009, Bachar al Assad refusera le passage d’un gazoduc en provenance du Qatar / Exxon-Mobil à travers la Syrie… tiens, tiens…)…

Une semaine avant les attentats du 11 septembre, un plan d’attaque de l’Afghanistan fut présenté au président W. Bush sous la forme du rapport NSPD 9… On connait la suite…

vidéos (en anglais):

https://www.youtube.com/watch?time_continue=1529&v=Moz8hs2lJik 

https://www.bitchute.com/video/Q_LVbu7HCa0/

Lecture complémentaire:

Au sujet d’un 11 septembre nucleaire

Effondrer le colonialisme

911_History_english