Archive pour OTAN réseau stay behind

Entretien avec l’historien suisse Daniele Ganser sur les armées secrètes de l’OTAN et le terrorisme manipulé…

Posted in actualité, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, ingérence et etats-unis, N.O.M, neoliberalisme et fascisme, police politique et totalitarisme, politique et lobbyisme, politique et social, politique française, résistance politique, terrorisme d'état, Union Europeenne et nouvel ordre mondial with tags , , , , , , , , , , , , , , , , , , on 28 août 2015 by Résistance 71

Résistance 71

28 Août 2015

Nous mettons ci-dessous en commentaire la vidéo d’un entretien (en français) avec l’excellent et sympathique historien suisse Daniele Ganser, spécialiste de l’OTAN et de ses armées secrètes, sujet sur lequel il a fait sa thèse de doctorat en histoire contemporaine. Nous avons déjà publié certains de ses écrits, son livre sur les armées secrètes de l’OTAN (en fait la publication de sa thèse formatée pour la publication) a été publié chapitre par chapitre il y a quelques années sur le Réseau Voltaire.

Un entretien réalisé par UsfProd à voir et à diffuser sans modération. La vidéo est en 13 parties variant de 3 à 8 minutes pour une durée d’environ une heure. Éteignez la télé et visionnez cet entretien, vous apprendrez bien des choses !

Source: ArrêtsurInfo.ch
http://arretsurinfo.ch/video-interview-de-daniele-ganser-guerres-manipulees-et-terrorisme-detat/

Note: Lorsque vous visionnez la première partie, les autres parties vont s’enchaîner automatiquement vous n’avez rien à faire, cliquez « play » sur le 1er épisode de 1min30 minutes, calez-vous et… restez assis, çà décoiffe !…

Résistance politique: L’OTAN a t’il mené une opération du « Gladio » au Québec en 1970 ?…

Posted in actualité, altermondialisme, autogestion, colonialisme, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, ingérence et etats-unis, militantisme alternatif, neoliberalisme et fascisme, politique et lobbyisme, résistance politique, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , , on 24 mars 2014 by Résistance 71

Ce qui est décrit ci-dessous ressemble comme deux gouttes d’eau à une « exportation » des opérations Gladio de l’OTAN au Québec. La période, comme le modus operandi,  correspondent aussi parfaitement, rien ne doit plus nous surprendre… N’oublions jamais que l’OTAN est l’Organisation Terroriste de l’Atlantique Nord…

— Résistance 71 —

 

Québec opération fausse-bannière 1970

 

Mohawk Nation News

 

20 mars 2014

 

url de l’article original:

http://mohawknationnews.com/blog/2014/03/20/quebec-1970-false-flag/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

Regardez le leader québecois “pur sucre” Jacques Parizeau ruminer sur la “solution finale au problème Mohawk”. Parizeau provient de la version entrepreneuriale de la matrix oligarchique, Il pense qu’on devrait se débarrasser des Mohawks ! Parizeau’s final solution!

La crise du Front de Libération du Québec (FLQ) de 1970 était une continuation de l’assaut que les banquiers ont lancé sur nous dès 1609 par le biais de leur agent Samuel de Champlain. Pierre Trudeau, formé par les jésuites et ses potes Jean Marchand, Gérard Pelletier et René Levesque, des conseillers d’Europe et autres politiciens clef, l’armée canadienne, les médias complices et la populace conditionnée furent mis en place.

On conseilla aux Mohawks de rester en dehors de tout cela. Nous sommes leur plus grande peur et ils ont voulu se débarrasser de nous. Nous avons utilisé le “piège à sucre” pour leur tirer les vers du nez.

Dans les années 1960, de jeunes européens parlant français commencèrent à arriver au Québec, se faisant passer pour des enseignants, des anciens combattants, des ouvriers qualifiés et autres professions. Ils socialisèrent avec de jeunes Québecois qui se préparaient pour la World Fair (Foire Internationale) appelée alors “Expo 1967”. La radicalisation fasciste commença, mettant en place ce qu’il fallait pour l’opération fausse-bannière de 1970.

Depuis 1963, les séparatistes québecois, appelés le FLQ pour Front de Libération du Québec, furent impliqués dans plus de 200 attentats à la bombe au Québec, demandant indépendance et souveraineté.

Au début des années 1960, Trudeau et son équipe agitèrent les Québecois, puis partirent sur la scène politique d’Ottawa (NdT: Trudeau fut premier ministre du Canada et son fils arrive sur la scène politique canadiennne…). En 1970, le commissaire britannique du commerce fut kidnappé. Ils demandèrent la libération de 23 prisonniers “politiques” et que leur manifeste soit lu sur la chaîne de télévision canadienne de CBC. Le ministre québecois du travail fut kidnappé et accidentellement tué.

Trudeau invoqua la loi sur les mesures de guerre et déclara la loi martiale. L’armée canadienne prit possession des rues. D’énormes réunions publiques se tinrent pour soutenir et enflammer les supporteurs du FLQ. Même Charles de Gaulle fit une apparition de guest star et cria: “Vive le Québec libre !”

Aujourd’hui, les deux candidats du leadership, Pauline Marois et Pierre Karl Peladeau, sont du même camp oligarchique. Le plus de chaos possible (Ordo ab Chao, devise du Nouvel Ordre Mondial) est créé entre les Français, les Anglais et les immigrants en utilisant les vieilles recettes de la division pour diviser afin de mieux règner. On ne parlera pas anglais ou il sera interdit de porter le foulard islamique au travail, les fascistes sont toujours mis dans des positions clef au sein du gouvernement. Peladeau est devenu milliardaire en vendant des éditions indigènes dans le monde entier. Il veut faire les règles parce qu’il a les conflits d’intérêts les plus vils ! Il serait illégal pour quiconque en dehors d’eux de gagner de l’argent, spécifiquement les Mohawks.

Comme l’a dit Jimmy Hendrix: “I’m gonna spin and spread around peace of mind and a whole lot of love to you and you. Would you like to come along?” Jimi Hendrix. “Hey Baby”.