Archive pour coronavirus dictature vaccinale

Dictature technotronique en marche : Vaccin COVID ARNm, hydrogel, enzyme luciférase, cocktail modificateur génétique ?

Posted in actualité, coronavirus CoV19, crise mondiale, guerres hégémoniques, ingérence et etats-unis, militantisme alternatif, N.O.M, pédagogie libération, politique et lobbyisme, politique et social, politique française, résistance politique, santé et vaccins, science et nouvel ordre mondial, sciences et technologies, technologie et totalitarisme, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , , , , , , , on 9 octobre 2020 by Résistance 71


Big Pharma et ses marionnettes aux commandes


Le vaccin biopuce COVID19 de Moderna (OGM, ARNm + technologie Hydrogel + enzyme luciferase) modificateur génétique


Anonyme


7 octobre 2020


Cet article fait suite à notre publication:
“Vaccin COVID19, nocivité et contrôle de la population mondiale… Petits précis sur le vaccin COVID19”

Le comble c’est que les victimes des vaccins qui auront les symptômes du covid à cause du vaccin et non à cause du covid ne seront jamais indemnisés mais enfermés dans les camps de concentration sous prétexte de covid car même si les gens se vaccinent, ils seront toujours soumis aux masques, aux tests, à l’isolement forcé dans les camps de concentration, car le vaccin est inutile et ne sert qu’à affaiblir votre système immunitaire et vous modifier génétiquement

https://fort-russ.com/2020/07/report-us-virus-experts-claim-even-with-vaccine-we-will-be-dealing-with-this-forever/

Covid-19 : Les Suisses se laisseront-ils imposer le vaccin Moderna à modification génétique ?

https://olivierdemeulenaere.wordpress.com/2020/09/29/covid-19-les-suisses-se-laisseront-ils-imposer-le-vaccin-moderna-a-modification-genetique/

« Sachez que dans la phase 2 de Moderna, lls n’utilisent que 30 ou 45 humains , dans l’étude test de Moderna, il y avait 45 humains, avec le groupe de vaccins à forte dose, 100% des personnes ont développé des effets secondaires systémiques à court terme.

Et pour le vaccin à faible dose, 80% des personnes ont développé des effets secondaires systémiques à court terme.

Et nous ne connaissons pas les effets secondaires à long terme du vaccin , il nous faudra plus de temps, peut être des années. Mais nous savons d’après des études sur des animaux que si vous utilisez cette technologie, vous allez constater une augmentation du taux de cancer , des mutations génétiques, de la mutagénèse et des réactions auto-immunes .

Par exemple, dans certaines études sur les furets qui ont été vaccinés par Moderna , on a constaté qu’en contact avec le virus dont on essayait de les protéger par les vaccins, la réponse immunitaire était exagérée. Les furets souffraient.

Ils avaient plus d’inflammation pulmonaire , de liquide pulmonaire, des problèmes hépatiques.

Le vaccin leur a fait du mal, la réponse immunitaire était moins bonne : ce sont des effets secondaires à plus long terme et ça pourrait être observé avec ce vaccin dont nous ne connaissons pas encore les données et qui n’est pas sans risque. »

https://resistance71.wordpress.com/2020/08/30/vaccin-cov19-et-passage-a-lhumain-2-0-un-avertissement-du-dr-carrie-madej-video/

https://fort-russ.com/2020/04/the-gates-of-hell-proven-coronavirus-vaccines-caused-lung-inflammation-and-death/

Même Fauci le pantin de Bill Gates a avoué que le vaccin covid pourra causer une maladie auto immune

https://youtu.be/a7el_zNfq4A

Dr Fauci avoue qu’il ne se vaccine pas, qu’il utilise la vitamine C et D pour se prémunir du covid https://www.businessinsider.in/science/health/news/dr-fauci-says-he-takes-vitamin-d-and-c-supplements-and-that-they-can-lessen-your-susceptibility-to-infection/articleshow/78069353.cms (source censuré), mais cela ne l’empêche pas de cet hypocrite de faire une loi pour imposer le vaccin aux américains et une autre loi pour indemniser les labos de toute responsabilité sur les effets secondaires des vaccins https://www.phe.gov/Preparedness/legal/prepact/Pages/COVID19.aspx

Ils ont même censuré une vidéo où Bill Gates réclamait d’être exonéré de responsabilités sur les vaccins covid

https://childrenshealthdefense.org/news/heres-why-bill-gates-wants-indemnity-are-you-willing-to-take-the-risk/

Alliance Canada (scientifique canadien) +USA ( DARPA financé par le gouvernement des USA, Pentagone) pour créer un vaccin OGM transhumaniste (biopuce par la technologie Hydrogel) connecté à la 5G créant des effets secondaires qui ne seront jamais compensés par les labos, qui contient la technologie Hydrogel de DARPA, Hydrogel sera connecté à la 5G, donc le vaccin contenant l’hydrogel sera connecté à la 5G, l’Hydrogel permettra de modifier la biologie de votre corps à distance, donc aggraver les effets secondaires des vaccins, et permettra également de tout savoir sur l’état de votre corps, dès que qu’ils utiliseront la 5G pour activer l’hydrogel du vaccin dans votre corps et que vous vous sentirez mal, les infos de votre mal être iront dans leur serveur connecté à la 5G, vous aurez alors la brigade qui vous raflera dans les camps d’extermination nazi en disant qu’ils ont reçu la notice que vous avez eu le covid (ils feront croire que les effets causés par le vaccin ne viennent jamais du vaccin mais du covid, c’est un moyen pour eux d’enfermer toutes les victimes des vaccins dans les camps nazis sans avoir à subir une révolution massive des peuples contre eux, créer des victimes et ensuite les enfermer dans les camps nazis voilà pourquoi un article canadien https://o.canada.com/health/covid-19-vaccine-efforts-provide-hope-but-no-silver-bullet-to-stop-pandemic-tam/wcm/f9c77d43-0719-4057-ba0a-dfc14c4bdf1a  a avoué que les vaccins ne stopperont pas le covd, et que les vaccinés contineront à subir les isolements dans les camps d’extermination nazis)

Facebook soutient le vaccin Moderna et critique de désinformateurs ceux qui critiquent le vaccin Moderna

https://www.facebook.com/nonauvaccin/videos/2347279492234587/

La luciférase dans le patch quantique de Bill Gates

On a parlé le mois dernier, du  nouvel implant invisible appelé « tatouage à points quantiques» (un patch de micro-aiguilles) conçu par Microsoft pour suivre qui sera vacciné contre le coronavirus et qui ne le sera pas, sous le numéro du brevet WO/2020/060606.

Quand on commence à lire des informations à ce sujet on se croirait en plein « fake », en pleine contrefaçon complotiste, et pourtant qui peut invalider celle-ci ? Ce dispositif breveté qui se présente comme un « passeport immunitaire » (immunity passport) repose sur l’introduction sous votre peau d’une enzyme, la luciférase, qui est nécessaire pour qu’une machine puisse lire l’information inscrite dans votre tatouage. C’est une enzyme dont la bioluminescence est proche de l’infrarouge.

Le nom, qui renvoie à Lucifer, si l’on se penche sur l’inventeur des mots « luciférine » et « luciférase », on découvre qu’il s’agit d’un certain Dr Raphaël Dubois. Dubois, professeur de physiologie générale et comparée à l’Université de Lyon, spécialiste des photobactéries, 

Bill Gates  aurait au sein d’une société secrète planifié d’introduire une enzyme au nom satanique dans son patch quantique. De quoi encore renforcer la méfiance.

Au fait : a-t-on la moindre idée des effets secondaires de la présence de cette enzyme dans un organisme humain ?

http://delorca.over-blog.com/2020/05/la-luciferase-dans-le-patch-quantique-de-bill-gates.html

les vaccins covid de Canada créent de l’hépatite et détruisent le foie

https://www.cidrap.umn.edu/news-perspective/2004/12/sars-vaccine-linked-liver-damage-ferret-study

un homme en très bonne santé s’est présenté comme cobaye chez Moderna qui ne prend que des sujets en très bonne santé (parce que s’il prenait des gens malades, lls créveraient tout de suite, et cela ferait 100% de morts directs, et ironiquement les vaccins moderna ne seront adressés en priorité qu’aux malades)  a testé le vaccin Moderna 2 doses: résultat 103.2 degrés de fièvres, nausées, douleurs musculaires, s’est évanoui, il a été envoyé aux urgences, il a survécu puis on lui a donné un gros pot de vin d’argent pour l’obliger à dire qu’il ne ressent plus rien et soutenir le vaccin Moderna

https://www.statnews.com/2020/05/26/moderna-vaccine-candidate-trial-participant-severe-reaction/

.https://fort-russ.com/2020/05/catastrophe-modernas-corona-vacc-test-subject-ian-haydon-suffers-major-illness/

: 20% des sujets humains testés (qui étaient avant le vaccin en très bonne santé)  sont gravement blessés par le vaccin contre le coronavirus de Moderna soutenu par Gates-Fauci

https://fort-russ.com/2020/05/catastrophe-20-of-human-test-subjects-severely-injured-from-gates-fauci-coronavirus-vaccine-by-moderna/

Voilà ce qu’il se passe pour des gens en très bonne santé , hors les vaccins vont être donnés en priorité aux plus fragiles, à ceux qui ont des dossiers médicaux, alors imaginez l’hétacombe des morts causés par les vaccins covid dans une population déjà affaibli par les masqueshttp://stoplinky28.blogg.org/alerte-au-toluene-et-au-formaldehyde-a202482682 

http://stoplinkyvarest.canalblog.com/archives/2020/09/04/38516126.html, le confinement rempli d’ondes cancérigènes 5G https://resistance71.wordpress.com/2020/10/03/grille-de-controle-totalitaire-planetaire-stoppons-les-delires-technotroniques-pdf/ qui sera imposé par Bill Gates de décembre 2020 jusqu’à l’annonce du vaccin de Bill Gates de mai 2020http://stoplinky28.blogg.org/info-importante-a-relayer-a202359170!

https://www.globalresearch.ca/5g-danger-13-reasons-5g-wireless-technology-will-be-a-catastrophe-for-humanity/5680503

http://stoplinky28.blogg.org/fake-news-des-lasers-pour-traquer-les-gens-non-masques-a202244456

https://resistance71.wordpress.com/2020/04/23/5g-sante-carence-en-oxygene-une-piste-a-suivre/

http://stoplinky28.blogg.org/linky-l-oxygene-et-le-masque-a201768338

c’est un scientifique canadien  Derrick Rossi qui a fondé Moderna

https://en.wikipedia.org/wiki/Derrick_Rossi qui a fait un contrat avec l’UE et la France

https://www.laprovence.com/actu/en-direct/6086466/coronavirus-lue-reserve-des-vaccins-aupres-du-laboratoire-moderna.html donc pour nous imposer un vaccin ogm pour modifier notre ADN

https://resistance71.wordpress.com/2020/08/30/vaccin-cov19-et-passage-a-lhumain-2-0-un-avertissement-du-dr-carrie-madej-video/ : « La percée révolutionnaire est arrivée à un scientifique canadien nommé Derek Rossi en 2010 par pur hasard. Ce professeur de Harvard, aujourd’hui à la retraite, a affirmé dans une interview au National Post qu’il avait trouvé un moyen de « reprogrammer » les molécules qui portent les instructions génétiques pour le développement des cellules dans le corps humain, sans parler de toutes les formes de vie biologiques.

Ces molécules sont appelées « acide ribonucléique messager » ou ARNm et la nouvelle capacité à réécrire ces instructions pour produire n’importe quel type de cellule dans un organisme biologique a radicalement changé le cours de la médecine et de la science occidentales, même si personne ne l’a encore vraiment remarqué.

Comme Rossi le dit lui-même : « La découverte la plus importante était que vous pouviez maintenant utiliser l’ARNm, et si vous l’introduisiez dans les cellules, alors vous pouviez faire en sorte que l’ARNm exprime n’importe quelle protéine dans les cellules, et c’était ça le plus important ».

https://www.zerohedge.com/technology/microchipd-darpa-biochip-save-us-covid-can-control-human-dna

un docteur parle du vaccin ‘ARNm, OGM de Rossie qui peut modifier l’ADN humain https://resistance71.wordpress.com/2020/08/30/vaccin-cov19-et-passage-a-lhumain-2-0-un-avertissement-du-dr-carrie-madej-video/

Voici ce que la technologie Hydrogel peut faire (Rossie utisera la technologie Hydrogel pour introduire le vaccin ARN m modifié, l’ARN m modifié ne peut qu’être introduit par Hydrogel, elle est contenue dans l’hydrogel, et l’hydrogel est connecté à la 5G) la moitié de l’article https://www.zerohedge.com/technology/microchipd-darpa-biochip-save-us-covid-can-control-human-dna ci-dessous prouve que le vaccin sera connecté à la 5G avec la technologie hydrogel

Cette nouvelle technologie équivaut au contrôle à distance des processus biologiques. Diego continue : Dès 2006, la DARPA cherchait déjà à identifier les agents pathogènes viraux des voies respiratoires supérieures dans le cadre de son programme Predicting Health and Disease (PHD), qui a conduit à la création du Bureau des technologies biologiques (BTO) de l’agence, comme l’a rapporté Whitney Webb dans un article de mai pour The Last American Vagabond (donc en 2006, la Darpa créait et brevetait déjà les virus pour les mettre dans le vaccin).

En 2014, le BTO du DARPA a lancé son programme « In Vivo Nanoplatforms » (IVN), qui recherche les nanotechnologies implantables, conduisant au développement de l' »hydrogel ».

L’hydrogel est une nanotechnologie dont l’inventeur s’est très tôt vanté que « si cela fonctionne, avec l’approbation de la FDA, les consommateurs pourraient alors se faire implanter des capteurs dans leur cœur pour mesurer leurs niveaux de glucose, d’oxygène et de lactate ».

Ce matériau semblable à une lentille de contact nécessite l’introduction d’un injecteur spécial sous la peau où il peut transmettre des signaux numériques lumineux par un réseau sans fil comme la 5G.

Une fois fermement implantées dans l’organisme, les cellules humaines sont à la merci de tout programme d’ARNm délivré par ce substrat, ce qui ouvre un cauchemar de possibilités.

C’est peut-être la première véritable étape vers une transhumanisation totale. (Source) Patrick Tucker, de Defense One, explique plus en détail le fonctionnement de la biopuce.

Il la décrit comme suit : Le capteur est composé de deux parties. L’une est un cordon d’hydrogel de 3 mm, un matériau dont le réseau de chaînes de polymères est utilisé dans certaines lentilles de contact et autres implants.

Insérée sous la peau à l’aide d’une seringue, la ficelle comprend une molécule spécialement conçue qui envoie un signal fluorescent à l’extérieur du corps lorsque celui-ci commence à combattre une infection.

L’autre partie est un composant électronique fixé à la peau. Il envoie de la lumière à travers la peau, détecte le signal fluorescent et génère un autre signal que le porteur peut envoyer à un médecin, un site web, etc.

C’est comme un laboratoire de sang sur la peau qui peut capter la réaction du corps à la maladie avant la présence d’autres symptômes, comme la toux.

( donc le vaccin n’est pas là pour lutter contre le covid, il est là pour vous modifier génétiquement et envoyer des infos de votre corps au smartphone ou ordinateur du médecin qui aussitôt ordonnera votre quarantaine dans les camps de concentration nazi dès que vous serez victimes des effets secondaires des vaccins.

Les labos n’ont pas peur que les victimes des vaccins les attaquent en justice, car les labos les enfermeront dans les camps de concentration nazi, dès que la biopuce dans le vaccin signalera que la personne subit les effets secondaires des vaccins au médecin collabo des labos ou aux hôpitaux collabos des labos, ou aux labos eux mêmes , les labos ordonneront de se débarrasser de la victime des effets secondaires des vaccins et diront qu’elle est victime du covid au lieu du vaccin

c’est la raison pour laquelle ils ont admis dans ces articles

https://o.canada.com/health/covid-19-vaccine-efforts-provide-hope-but-no-silver-bullet-to-stop-pandemic-tam/wcm/f9c77d43-0719-4057-ba0a-dfc14c4bdf1a

https://thetyee.ca/Analysis/2020/06/03/Vaccine-Will-Not-Erase-Pandemic/ 

que les vaccinés continueront à subir les tests et les quarantaines et les masques, car le but du vaccin n’a jamas été de lutter contre le covid, mais de rendre malade les gens exprès et de donner ainsi un prétexte à plus de mises en isolements dans les camps d’exterminations nazis)

Vous ne serez pas surpris de savoir qui soutient cette initiative. Il est clair que ce projet est soutenu dans les couloirs du monde des affaires et par le gouvernement américain.

La société privée Moderna créée pour commercialiser cette technologie Hydrogel, qui permet de contrôler à distance les processus biologiques et ouvre la porte à la manipulation potentielle de nos réponses biologiques et, en fin de compte, de notre existence tout entière, s’appelle Profusa Inc et ses opérations sont financées à hauteur de millions par le NIH et la DARPA.

( donc non seulement les vaccins Moderna peuvent rendre malades avec les effets secondaires, mais ils peuvent également empirer vos effets secondaires à distance en ordonnant la destruction d’un de vos organes qu’ils ont choisi en se connectant à l’hydrogel du vaccin contenu dans votre corps et qui sera connecté à la 5G via l’hydrogel contenant l’ARNm modifié pouvant remodifier le génome à tout moment après l’avoir déjà modifié préalablement donnant les premiers effets secondaires lors de la première injecton des 2 doseshttp://www.cielvoile.fr/2020/10/les-participants-a-l-essai-de-la-phase-3-du-vaccin-covid-19-font-etat-de-migraines-et-de-fievre-d-une-journee.html, car oui, Bill Gates veut 2 doses pour donner plus d’effets secondaires pour chaque vaccin https://www.futura-sciences.com/sante/breves/coronavirus-selon-bill-gates-il-faudra-moins-deux-doses-vaccin-personne-coronavirus-2950/et il veut que tout le monde prenne un nouveau vaccin covid de 2 doses chacune chaque année

https://www.vox.com/2020/6/3/21258841/coronavirus-vaccine-covid-19-testing-usa-china-moderna https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2020/08/vaccins-methode_du_cataplasme.pdf

Bill Gates patron de l’OMS https://www.asso-malades-thyroide.fr/wordpress/index.php/2019/04/09/organisation-mondiale-de-la-sante-la-fondation-gates-est-maintenant-le-deuxieme-plus-grand-bailleur-de-fonds-apres-le-gouvernement-americain/veut avoir ses 500 millions d’habitants le plus vite possible )

En mars, la société s’est discrètement insérée dans le bazar bondé de COVID-19 en mars 2020, lorsqu’elle a annoncé une biopuce injectable pour la détection des maladies respiratoires virales, dont COVID-19.

(Source) Diego écrit, Le seul obstacle est un système d’administration, qui, bien que Moderna affirme le développer séparément, n’obtiendra probablement pas l’approbation de la FDA avant que la technologie d’hydrogel développée par le gouvernement fédéral lui-même, en tandem avec la technologie de capteurs de lumière de Profusa financée par la DARPA, ne reçoive une autorisation rapide de la Food and Drug Administration d’ici le début de 2021 et, plus que probablement, ne soit utilisée pour déployer un vaccin contre les coronavirus ayant la capacité de changer littéralement notre ADN.

En outre, le ministère de la santé et des services sociaux (HHS), enquête actuellement sur les dépôts de brevet de Moderna, affirmant qu’il a omis de divulguer le « soutien du gouvernement fédéral » dans ses demandes de brevet pour le vaccin COVID, comme l’exige la loi. ( Moderna a déjà signé le contrat avec l’UE, cela montre que le vaccin Moderna contenant la technologie Hydrogel de DARPA a déjà été approuvé, ils font semblant de dire qu’ils sont encore en train de vérifier qu’ils n’ont pas encore accepté, pour faire croire qu’ils sont sérieux et démocratiques, hypocrites )

Cette technicalité pourrait faire en sorte que le gouvernement fédéral détienne une participation de 100 % dans l’ARNm-1273. (Source)( donc ils ont ralenti, juste parce que les USA veulent avoir leur part dans le pognon des vaccins de Moderna, combien de pourcentage les USA vont gagner sur chaque vaccin Moderna modifiant génétiquement chaque génome d’humain sur terre, et altérant la santé de chaque humain sur Terre? Et envoyant chaque humain sur terre dans les camps de concentration en altérant leur santé à distance va la 5G connecté à l’hydrogel de DARPA des USA dans le vaccin de Moderna?)

Prenez une micropuce ou faites face aux conséquences. Les militants et les citoyens concernés doivent cesser de parler de la « future micropuce » et de la façon dont ils refuseront d’être pucés le moment venu.

Ce moment est venu. Bientôt, les gens du monde entier auront une décision très difficile à prendre : prendre une micropuce ou faire face aux conséquences judiciaires.

À en juger par le nombre de personnes qui se promènent avec un masque lors de mes voyages au supermarché, je dirais que les chances ne sont pas en faveur de l’humanité libre.

La plupart des gens feront la queue de leur plein gré.

Note : Écoutez le chercheur Alan Watt de CuttingThroughTheMatrix.com parler de la biopuce et de bien d’autres choses encore dans un contexte historique et analytique ici

https://youtu.be/yJ29q05WJRw

https://www.zerohedge.com/technology/microchipd-darpa-biochip-save-us-covid-can-control-human-dna

voilà donc pourquoi ils se sont dépêchés d’installer la 5G durant le confinement, en étape préalable avant le vaccin hydrogel connecté à la 5G et contenant l’ARN m pour modifier le génome humain

ils osent dire qu’ils compenseront généreusement les victimes des vaccins avec l’argent public en haussant les impôts des français, alors que les labos, eux qui sont les créateurs de ces vaccins tueurs ne débourseront pas un centime? Ils se fichent de la gueule du monde ou quoi, ces gouvernements lobbyfiés aux labos, protégeant à 100% l’intérêt des labos

n’oublions pas que ce sont les mêmes labos qui font les tests et les vaccins
donc ils veulent mettre le plus de tests positifs possibles pour imposer leurs vaccins toxiques non assurés à plus de monde possible

Les labos ont des kits de faux positifs en stock
http://www.cielvoile.fr/2020/05/kits-de-tests-contamines-aux-etats-unis.
html
http://www.cielvoile.fr/2020/04/des-kits-de-test-destines-au-royaume-uni-contamines-au-covid-19.html http://www.cielvoile.fr/2020/05/kits-de-tests-contamines-au-canada.html,
https://www.ouest-france.fr/sante/virus/coronavirus/coronavirus-des-tests-de-depistage-commandes-par-le-royaume-uni-contamines-par-le-covid-19-6798277
https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1696091/test-depistage-ecouvillons-covid-19-contamines-chine-quebec
http://www.rfi.fr/fr/afrique/20200516-coronavirus-institut-pasteur-reconna%C3%AEt-dysfonctionnements-tests-analyse

le labo institut pasteur a des kits neufs de tests déjà positifs avant usage
http://www.rfi.fr/fr/afrique/20200516-coronavirus-institut-pasteur-reconna%C3%AEt-dysfonctionnements-tests-analyse

le français Sanofi Pasteur et le britannique Astranezeca et d’autres labos ont demandé à l’UE d’être exonérés de toute responsabilité en cas d’effets secondaires du vaccin covid, ce qui prouve que leur vaccin covid sera toxique
https://www.insurancejournal.com/news/international/2020/09/22/583555.htm

Donc les labos donneront de faux tests positifs à ceux qu’ils veulent éliminer pour leur imposer leur vaccin toxique non assuré

Dr Fauci avoue qu’il ne se vaccine pas, qu’il utilise la vitamine C et D pour se prémunir du covid https://www.businessinsider.in/science/health/news/dr-fauci-says-he-takes-vitamin-d-and-c-supplements-and-that-they-can-lessen-your-susceptibility-to-infection/articleshow/78069353.cms (source censuré), mais cela ne l’empêche pas de cet hypocrite de faire une loi pour imposer le vaccin aux américains et une autre loi pour indemniser les labos de toute responsabilité sur les effets secondaires des vaccins https://www.phe.gov/Preparedness/legal/prepact/Pages/COVID19.aspx

Ils ont même censuré une vidéo où Bill Gates réclamait d’être exonéré de responsabilités sur les vaccins covid
https://childrenshealthdefense.org/news/heres-why-bill-gates-wants-indemnity-are-you-willing-to-take-the-risk/

Aucun labo veut prendre responsabilité sur les effets secondaires des vaccins
donc tous les vaccins sont toxiques par définition, vu qu’aucun labo ne veut prendre la responsabilité des effets secondaires,
donc même si les vaccins entrainent un décès, les labos ne seront pas responsables donc les labos ont le permis légal de tuer tout individu sur Terre sans aller en prison (montre que notre société enferme les bonnes gens mais laisse les criminels diriger le monde)
https://www.capital.fr/entreprises-marches/vaccins-contre-la-covid-lue-indemnisera-les-laboratoires-en-cas-deffets-secondaires-inattendus-1379072

Tedros Adhanom Ghebreyesus directeur de l’OMS  a été membre du bureau politique Tigray People’s Liberation Front (TPFL), une organisation inscrite dans la liste des organisations terroristes du US Homeland Security.https://lesobservateurs.ch/2020/04/25/bill-gates-a-installe-un-terroriste-genocidaire-a-la-tete-de-loms/

L’OMS DECLINE (…) TOUTE RESPONSABILITE OU RESPONSABILITE DE QUELQUE NATURE QUE CE SOIT EN CAS DE DECES, D’INVALIDITE, DE BLESSURE, DE SOUFFRANCE, DE PERTE, DE DOMMAGE OU DE TOUT AUTRE PREJUDICE DE QUELQUE NATURE QUE CE SOIT POUVANT RESULTER DE OU EN RELATION AVEC L’ACHAT, LA DISTRIBUTION OU L’UTILISATION DE TOUT PRODUIT INCLUS DANS L’UN DES CES DOCUMENTS DE VACCIN CONTRE LE COVID

https://www.who.int/publications/m/item/draft-landscape-of-covid-19-candidate-vaccines

voici des infos qui montrent que les nanorobots dans le vaccin dont elle parle https://resistance71.wordpress.com/2020/08/30/vaccin-cov19-et-passage-a-lhumain-2-0-un-avertissement-du-dr-carrie-madej-video/et qui transmettra des infos sur votre corps à votre smartphone est fort possible, vu qu’en 2017, ils avaient déjà créé les médicaments intelligents qui envoient des infos de votre corps au smartphone une fois avalée dans l’estomac

En 2017, Les industries pharmaceutiques ont commencé à implanter des micro-puces RFID (dispositif d’identification par radiofréquence) dans les médicaments brevetée par Proteus Biomedical à Redwood City, Californie. Une fois activée par l’acide de l’estomac, la micro-puce ingérée commence à détecter son environnement et à émettre des données à un récepteur utilisé par le patient. Ce récepteur est également un émetteur qui peut envoyer les données par Internet à un médecin.

L’idée derrière tout cela est de créer des ″pilules intelligentes″ qui peuvent détecter ce qu’il se passe dans le corps et délivrer cette information au médecin du patient. Novartis a commencé à micro-pucer ses médicaments anti rejet de transplantation d’organe et applique aujourd’hui ce procédé à d’autres produits de sa gamme pharmaceutique, dont notamment le Diovan, utilisé pour réguler la pression artérielle. Cette même technologie se retrouve également dans des pilules fabriquées par d’autres sociétés pharmaceutiques.

http://www.brujitafr.fr/2017/03/les-medicaments-intelligents-qui-vous-surveillent.html


Bill « la piquouze » engrange le flouze

Médicament intelligent : bientôt des batteries comestibles

On peut imaginer que ces appareils pourront alors surveiller l’évolution d’une blessure et/ou d’une maladie (remarque la malade ou la blessure est causé par les batteries elles mêmes, causer eux même les maladies avec leurs inventions) et libérer des médicaments (donc peuvent empoisonner le corps à distance en déclenchant les batteries à distance) . Ces batteries pourraient aussi faciliter la pose de détecteurs et de stimulateurs cardiaques (donc peuvent causer une crise cardiaque à distance), poursuit le MIT technology review. (MIT= Bill Gates) https://www.topsante.com/medecine/medicaments/grandes-familles-de-medicaments/medicamentintelligent-bientot-des-batteries-comestibles-52069

2017, Le premier médicament intelligent qui vous surveille

L’agence sanitaire américaine vient de donner son feu vert à l’utilisation d’un médicament « intelligent » qui permet de vérifier le suivi d’un traitement par les patients

Une pilule intelligente, la première de ce type, contenant un capteur qui envoie un signal radio au patch porté par le patient. Le capteur, de la taille d’un grain de sel, est libéré une fois la pilule dissoute dans l’estomac, explique Sciences et avenir. https://www.ledauphine.com/france-monde/2017/11/16/le-premier-medicament-intelligent-qui-vous-surveille

http://www.brujitafr.fr/2017/03/les-medicaments-intelligents-qui-vous-surveillent.html

Moderna et l’institut pasteur ont signé un accord pour créer des vaccins avec de l’ARN modifié synthétique

https://www.pasteur.fr/fr/moderna-institut-pasteur-signent-accord-recherche-collaborative-strategique-0

L’institut Pasteur collabore aussi avec Bill Gates

https://www.pasteur.fr/en/press-area/press-documents/bill-melinda-gates-medical-research-institute-and-institut-pasteur-develop-novel-vaccine-against

Astranezeca a 7,7% d’actions sur Moderna

https://www.marketwatch.com/story/astrazeneca-made-a-bet-on-moderna-back-in-2013-heres-what-its-worth-now-2020-05-20

https://www.thetimes.co.uk/article/astrazeneca-investment-in-moderna-hits-2bn-as-vaccine-hopes-soar-pjt3x3lpl

La France et l’UE a promis à Astranezeca que l’entreprise ne paiera aucun dommage en cas d’effets secondaires de son vaccin

https://www.reuters.com/article/us-astrazeneca-results-vaccine-liability-idUSKCN24V2EN

https://www.commondreams.org/news/2020/08/27/astrazeneca-signs-deal-eu-critics-warn-big-pharma-push-covid-vaccine-liability

Astranezeca est financée par Bill Gates

https://www.businessinsider.fr/us/bill-gates-backing-boosts-2-billion-doses-astrazeneca-coronavirus-vaccine-2020-6?op=1

Le Dr Slaoui est un ancien directeur du labo de vaccin GlaxoSmithKline et il vient d’être nommé par Trump être chef de l’opération « Warp Speed » pour créer des vaccins à grande échelle

https://en.wikipedia.org/wiki/Moncef_Slaoui

Le Dr Slaoui était aussi un ancien membre du conseil d’administration de Moderna, Inc. comme on le voit ici :

Si Moderna n’est pas une société pharmaceutique « du bout de la langue », Washington la connaît en fait très bien.  Voici une annonce de Moderna datée du 16 avril 2020 :

Grâce aux contribuables américains, la société a bénéficié d’un « don » de 483 millions de dollars de la Biomedical Advanced Research and Development Authority ou BARDA, qui fait partie du ministère de la santé et des services sociaux, comme le montre cette photo :

Non seulement Moderna a bénéficié de la générosité des contribuables américains, mais elle a aussi bénéficié de celle de la Fondation Bill & Melinda Gates, comme le montre cette photo.

Comme si ces liens ne suffisaient pas, le Dr Slaoui est également lié à la Fondation Gates par sa position au sein du conseil d’administration de l’Initiative internationale pour un vaccin contre le sida (IAVI), comme le montre cette photo.

Je parie que vous ne pouvez pas deviner qui finance l’IAVI ?  C’est exact, la Fondation Bill & Melinda Gates, comme vous pouvez le voir ici.

Le calendrier de Moderna pour le développement de son vaccin à ARNm-1273 toxique tueur (le labo refuse d’être responsable en cas des effets secondaires, il créé le vaccin tueur en utilisant les fonds publics américains, et les effets secondaires seront également payés sur les fonds publics des citoyens du monde)

https://fort-russ.com/2020/05/exposed-bill-gates-funding-partnerships-and-moderna-americas-tangled-vaccine-web/

Pour le Docteur Thomas Borody, le covid est plus facile à traiter que la grippe Sur la base des recherches existantes et selon sa propre analyse des résultats thérapeutiques utilisant l’Ivermectine en combinaison avec 2 autres molécules largement disponibles – la Doxycycline et le zinc -, il affirme que le COVID-19 est désormais soignable et encore plus facile à traiter que la grippe. http://resistance-verte.over-blog.com/2020/08/une-tritherapie-pour-guerir-a-100-du-covid.html

Une chinoise de 98 ans de Wuhan guérit du coronavirus, cela montre que les traitements marchent même pour les vieux de près de 100 ans

https://nypost.com/2020/03/02/98-year-old-chinese-woman-cured-of-coronavirus-in-wuhan/

Mais ils font croire que les traitements n’existent pas, pour imposer leurs faux vaccins tueurs dont les labos refusent d’être responsables en cas d’effets secondaires https://www.capital.fr/entreprises-marches/vaccins-contre-la-covid-lue-indemnisera-les-laboratoires-en-cas-deffets-secondaires-inattendus-1379072

Les milliardaires ont plus d’argent que 60% de la population de la planète, selon Oxfam

https://www.capital.fr/entreprises-marches/les-milliardaires-ont-plus-dargent-que-60-de-la-population-de-la-planete-selon-oxfam-1360077

le Canada, le Royaume-Uni, l’UE soutiennent l’ONU dans son accaparemment des 30% de la planète au profit des millardaires qui contrôlent Canada, Royaume-uni, union européenne en donnant les fonds publics de leurs citoyens respectifs à l’ONU pour qu’il chasse les indigènes et donne les 30% de la planète aux milliardaires de l’ONU à la place

https://www.fr24news.com/fr/a/2020/09/le-canada-la-grande-bretagne-et-lue-sengagent-a-proteger-30-des-terres-et-des-mers-dici-2030-pour-mettre-fin-a-la-perte-de-biodiversite-catastrophique.html

l’ONU veut s’accaparer 30% de la planète pour son agenda 2030 qui sera décidé en mai 2021 (au même moment que les vaccins tueurs car un vaccin non assuré et dont les labos ont même demandé à être exonérés de toutes responsabilités, cela revient à avouer qu’ils ne croient pas que leurs vaccins soient sûrs, et si les vaccins ne sont pas sûrs, cela veut dire qu’ils peuvent tout faire comme effets secondaires, y compris tuer) lors de la COP15, en Chine à Kenming

http://stoplinkyvarest.canalblog.com/archives/2020/09/14/38533480.html

et parmi les membres de l’ONU, il y a Sanofi Pasteur, qui possède le global Compact de l’ONU et également Astranezeca , Pfizer (dont l’ancien directeur a reconnu que Pfizer faisait aussi des faux positifshttps://reseauinternational.net/lancien-directeur-scientifique-de-pfizer-declare-que-la-deuxieme-vague-a-ete-truquee-lors-de-tests-covid-faussement-positifs/)

https://www.unglobalcompact.org/what-is-gc/participants/8189-Sanofi

https://www.unglobalcompact.org/what-is-gc/participants/10494

https://www.unglobalcompact.org/what-is-gc/participants/7375-Pfizer-Inc-

Astranezeca est financée par Bill Gates

https://www.businessinsider.fr/us/bill-gates-backing-boosts-2-billion-doses-astrazeneca-coronavirus-vaccine-2020-6?op=1

L’institut Pasteur collabore aussi avec Bill Gates

https://www.pasteur.fr/en/press-area/press-documents/bill-melinda-gates-medical-research-institute-and-institut-pasteur-develop-novel-vaccine-against

https://resistance71.wordpress.com/2020/08/30/vaccin-cov19-et-passage-a-lhumain-2-0-un-avertissement-du-dr-carrie-madej-video/#comments

Pfizer financé par Bill Gates

https://thenextweb.com/hardfork/2020/07/20/bill-gates-coronavirus-vaccine-pfizer-biontech-stock-first-secure-agreement-uk/

Pfizer et Bill Gates collaborent pour stériliser les femmes

https://www.reuters.com/article/us-pfizer-gates-contraception-idUSKCN0IX1WF20141113

Suffit de taper le nom d’un labo de vaccin avec global compact ONU dans le moteur de recherche, vous verrez que tous les labos de vaccins sont officiellement des membres de l’ONU, donc tout ce que l’ONU s’accapare sur Terre, ils en récolteront une partie, voilà pourquoi ils sont pour la dépopulation mondiale

plus il y a de tests positifs, plus il y aura de vaccinés, pas étonnant que les labos qui créent à la fois les tests et les vaccins, en profitent pour faire un maximum de faux positifs, c’est pour pouvoir vendre leurs vaccins toxiques

aucun labo ne peut être tenu pour responsable de quoi que ce soit des effets secondaires des vaccins, y compris pour les décès…

Elle est pas belle la vie côté oligarchie ?… Peuvent faire tout et n’importe quoi en toute impunité !

Posons la n-ième fois la question : combien de temps allons-nous encore les laisser faire ?

Lutter contre la 5G, car ils ont besoin d’installer la 5G avant les vaccins

Voici 6 moyens de lutte contre la 5G dans cet article

https://resistance71.wordpress.com/2020/09/29/dictature-technotronique-le-passage-4g-5g-sera-extremement-energivore-et-plombera-les-budgets-en-plus-de-detruire-notre-peu-de-liberte-et-de-sante-restant/

= = =

Lectures complémentaires :

Dossier-coronavirus-cov19-experience-ingenierie-sociale

Affaire CoV19 OGM

Masque_Non-au-muselage-sanitaire

Bill-la-piquouze-Gates-et-son-empire-mondial-de-la-sante

Illegalite_Amendes_non-port_masque

COVID 19_version finale 2020_08_25

stoppons-les-delires-technotroniques-sept20

HistoriqueCartelPharmaceutique

SARS-CoV_UCN

Dictature sanitaire, masque et armada de collabos…

Posted in actualité, altermondialisme, coronavirus CoV19, crise mondiale, guerres hégémoniques, N.O.M, pédagogie libération, politique et lobbyisme, politique et social, politique française, résistance politique, santé et vaccins, science et nouvel ordre mondial, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , , , on 13 septembre 2020 by Résistance 71

 

 

Ce qui est dit ci-dessous est très juste, mais l’heure n’est plus aux seuls constats.. mais aussi et surtout à l’action. Toute critique du totalitarisme étatique, sanitaire ou autre doit maintenant être accompagné de suggestions de solution ou alors jamais rien n’avancera dans la bonne direction, celle de notre émancipation de la merdasse étatico-capitaliste. L’heure de la désobéissance civile de masse et à l’auto-orgnaidation des associations libres a sonné. C’est ça ou notre mort sociale… puis physique.
Qu’on se le dise !…
~ Résistance 71 ~

 

La République En Masques : une armada de collabos !

 

Claude Janvier

 

1er septembre 2020

 

Alors que j’entrais dans une administration il y a peu, mon regard s’est posé sur une affichette officielle estampillée République Française qui disait que la République se vit à visage découvert dans tous les lieux publics : voies publiques, transports en commun, commerces et centres commerciaux, établissements scolaires, bureaux de poste, hôpitaux, tribunaux, administrations… Loi du 11 octobre 2010 (entrée en vigueur le 11 avril 2011) : Nul ne peut, dans l’espace public, porter une tenue destinée à dissimuler son visage. 

Puis mon regard s’est tourné vers la salle d’attente et les guichets avoisinants, et le texte que je venais de parcourir m’apparut soudain totalement inepte et surréaliste. Une forêt de masques blancs, noirs, bleus, verts s’étalait devant moi… Dantesque ! J’ai failli appeler mon toubib pour lui dire que je devais être victime d’hallucinations et que j’allais arrêter les apéros le soir – promis, juré ! –

La remarque peu amène du cerbère qui était à l’entrée m’a arraché temporairement à mes réflexions. « Monsieur, votre masque doit couvrir le nez ». Décidément, ces chefaillons à qui la République donne du pouvoir se sentent tous investis d’un pouvoir quasi-divin : celui de faire respecter la loi, qu’ils ne connaissent souvent pas. Mais faire semblant de la connaître, cela donne de l’importance.

Couvrir votre nez ou non n’a aucune incidence pour votre voisin, à part de lui cacher vos points noirs ou votre couperose si vous êtes porté sur la bouteille. Mais voilà, comment expliquer ça à des gens formatés, conditionnés et payés pour faire respecter les consignes gouvernementales ?

En réalité, le masque est indispensable pour un chirurgien et ses assistants quand ils vous opèrent. Cela, afin qu’ils ne vous contaminent pas. Le reste n’est qu’une affaire de contrôle gouvernemental et un excellent moyen d’engranger de l’argent, grâce à des forces de l’ordre ultra zélé. – Les échos 12 mai 2020 : plus d’un million d’amendes distribuées pendant le confinement, avec 20,7 millions de contrôles. 135 millions d’euros engrangés – Juteux ! Sans oublier la TVA sur chaque masque.

Un tuyau : vous pouvez contester les amendes en toute légalité. Le site Réaction 19 vous indiquera la marche à suivre. (1)

Depuis la nuit des temps, le masque est uniquement présent lors des carnavals. Mais aujourd’hui, les « réjouissances » sont quotidiennes. Place au terrorisme d’état mondialiste imposé par une armada de forces de l’ordre, lourdement armée, à la réflexion limitée, mais protégée grâce à l’impunité que procure le port de l’uniforme. La répression sauvage et sanglante des Gilets Jaunes n’est plus à démontrer.

Le port du masque obligatoire permet une étendue encore plus grande de l’emprise de l’état sur les citoyens. En devenant obligatoire, le port du masque se banalise et commence à devenir un mode de vie. Le port du masque ou le bâton ? 

Pas de masques, une amende. Pas content ? Une autre amende. Toujours pas content ? Interpellation musclée, agressive et invasive, suivie directement d’une garde à vue. Toujours pas content ? Comparution immédiate devant un juge, amende et prison avec ou sans sursis.

J’exagère ? Quelques exemples éloquents et récents vont vous démontrer le contraire :

– 22 août 2020 : Breil-sur-Roya, un magasinier, pour un masque porté en dessous du nez (après plus de 6 h de boulot, on peut comprendre qu’il ait besoin d’un peu d’air) deux gendarmes l’ont interpellé violemment. Évidemment, le chef de la gendarmerie locale défend ses deux subalternes, mais au dire des témoins, l’intervention a été musclée, violente et totalement disproportionnée. Vidéo. (2)

– 26 août 2020 : pendant que des casseurs incendiaient des voitures, fracassaient des vitrines pratiquement en toute impunité, des CRS sont entrés dans un bar diffusant la finale de Ligue des Champions PSG – Bayern pour faire évacuer l’établissement. La raison ? Les personnes présentes à l’intérieur ne respectaient pas le port du masque et la distanciation sociale. Une intervention musclée qui n’a pas manqué de créer la polémique. (3)

– 29 août 2020 Paris : contrôle du port du masque dans un bar à Paris avec une arme de guerre. – menace de fermeture administrative en cas de non-respect de port du masque. Ambiance lourdingue. (4)

– 29 août 2020 Nice, Tour de France : interpellation musclée par des policiers d’un couple de supporters. Le mari incriminé a eu le front en sang, mais tout va bien. (5)

Le masque vous empêche de respirer normalement, transforme votre bouche en un bouillon de culture innommable (6) – MICROBIOLOGIE : une très curieuse culture – MICROBIOLOGÍA : Un cultivo muy interesante -, vous empêche d’être repéré si vous venez de faire un casse – pratique -, de vous attrouper – terminé les manifs -, de réfléchir – être un bon garçon ou une bonne fi-fille bien dans les clous, sinon… -, et de ne pas adhérer aux vilaines théories complotistes. – dommage, un peu de réflexion nous ferait des vacances… –

Au-delà de la force militaire et policière, la France possède une armada de collabos chefaillons, empressés à relayer et à enforcer la sainte parole gouvernementale. Pure est la parole de l’empire. Je reste confondu par autant de clarté gouvernementale depuis le début de la crise sanitaire : les ministres nous ont répétés pendant des semaines que les masques étaient inutiles, voire « contre-productifs ». Puis les masque sont devenus utiles mais impossible de s’en procurer. L’impayable Laurent Nùnez interviewé par Laurent Delahousse sur France 2, à la question  » ils sont où les masques », a répondu qu’ils arrivaient. Alors, qu’à l’époque, impossible de s’en procurer un. (7)

Aujourd’hui, alors que les hospitalisations sont de plus en plus faibles, le masque est obligatoire partout. Même aux toilettes… Restez couvert, on ne sait jamais…

Le Monde, toujours prompt à sauver le soldat Macron, ose publier le 17 juillet 2020, trois idées fausses sur les masques et la lutte contre la pandémie de Covid-19. Je vous cite la première, ça suffira amplement à démontrer l’arnaque de cet article :

1) « L’utilisation prolongée du masque est dangereuse. »

Ce que dit la rumeur :

l’utilisation prolongée du masque provoque une hypoxie » (un manque d’apport en oxygène), assure un texte très partagé sur Facebook ainsi que sur des sites sensationnalistes comme Tripfoumi.com ou Nouvelhorizon.

C’est faux :

Le port d’un masque s’accompagne d’une sensation d’inconfort, variable selon la personne qui le porte et le type de protection utilisée. Mais s’il demande un petit effort physique supplémentaire à son porteur pour respirer normalement, « cela n’a rien à voir avec un manque d’oxygène », tranche le médecin hygiéniste Philippe Carenco, responsable de service au centre hospitalier Marie-José-Treffot, à Hyères (Var). « Il n’y a pas de raison de craindre un manque d’oxygène lié au port du masque dans les conditions normales d’utilisation » – en dehors, par exemple, d’une activité sportive intense.

Les différents types de masques ont une résistance à l’air (on parle de « respirabilité. »), qui leur est propre, qui est « calibrée » et qui est « incluse dans la norme » à laquelle ils répondent, explique ce spécialiste des textiles de santé. C’est un élément central de la confection de ces protections, « sinon on ferait des masques en béton » qui protégeraient très bien du virus, mais ne permettraient pas de respirer correctement, observe M. Carenco.

Cependant, les fabricants recommandent généralement dans la notice qui accompagne leurs masques une durée d’utilisation de l’ordre de quelques heures. Mais, selon le docteur Carenco, ce n’est pas à cause d’une durée limite au-delà de laquelle le masque ne permettrait plus de respirer. Le but est qu’il conserve son efficacité. Il est d’ailleurs préconisé de renouveler un masque dès lors qu’il est humide. Dans tous les cas, une insuffisance respiratoire s’observerait rapidement et pas au bout de quelques heures, selon ce spécialiste.  » (8)

Décortiquons ensemble cet article écœurant. Afin de noyer le poisson ou de se faire passer pour un grand enquêteur, le journaleux est allé chercher un médecin hygiéniste au CHU de Hyères dans le Var. Puis l’argument massue est asséné : « Le masque n’est pas responsable de l’hypoxie ». On s’en doute bien, sinon les pauvres chirurgiens en train de vous opérer tomberaient comme des mouches. Mais en revanche, avec un masque, moins d’oxygène circule. Pas besoin d’avoir bac +7 pour comprendre ça. Un enfant de 6 ans le capterait facilement. Il faudrait arrêter de nous prendre pour des demeurés.

Malheureusement, ce genre d’article nauséabond n’a pas l’air de choquer grand monde. Il est écrit plus loin : « … Si vous ressentez de l’inconfort, que vous devez faire un effort supplémentaire pour respirer normalement… ». On peut donc en conclure, en réfléchissant un peu, que des problèmes sont manifestement engendrés par le port du masque et que cela découle un tant soit peu du manque d’oxygène et de l’accumulation de CO2. Adoubé par une grande partie du corps médical, ce texte relève de l’escroquerie. La désinformation et le bourrage de crâne battent leur plein.

Pour ma part, je préfère m’en référer à ce qu’explique le Docteur Pascal Sacré, médecin hospitalier anesthésiste-réanimateur : 

“Le port continu des masques aggrave la contamination ! Cette affirmation est basée sur des arguments scientifiques et médicaux. L’air, une fois expiré, est réchauffé, humidifié et chargé de CO 2. Il devient un milieu de culture parfait pour les agents infectieux (bactéries, champignons, virus). Des études ont montré que la porosité (trous microscopiques) des masques permet aux germes expirés de s’accumuler sur leur face externe.”

“Non seulement nous ré-inspirons notre CO2, mais en plus, en touchant tout le temps notre masque (geste inévitable), nous diffusons les germes partout ! Obliger tout le monde à les porter tout le temps, alors que l’épidémie disparaît, est une aberration scientifique et médicale !”

“ Les masques sont considérés comme la protection face à la transmission du virus du COVID-19. Mieux vaut porter un masque (n’importe lequel.) que rien. Ah oui ? Je ne suis pas d’accord. Cette idée reçue est largement partagée par la population traumatisée des pays ayant confiné totalement leur peuple.” […] (9)

Les médecins, dans une large majorité, sont complices. Désolé pour le corps médical, mais il faudrait arrêter d’obéir à la propagande gouvernementale et d’être payé pour soutenir les laboratoires pharmaceutiques. Où est le serment d’Hippocrate ? Les pourfendeurs des Professeurs Raoult et Perronne ont des tribunes quotidiennes dans les médias, pendant que les deux premiers sauvent des vies.

Mais voilà, nous avons dans notre beau pays, une véritable toile d’araignée administrative et citoyenne. Préfets, élus, fonctionnaires administratifs, dirigeants des ARS* locales, vigiles de supermarchés, gendarmes, médias, syndicats (qui ne défendent plus personne depuis longtemps), associations de parents d’élèves, recteurs, secrétaires administratives, syndicat des commerçants, etc.

Un seul message : Tous masqués. Point barre. Bientôt, le vaccin obligatoire pour tous. Bientôt pucé, tracé, hyper fliqué et bien conditionné. Ceux qui diront non, hop, fiché, condamné, voire emprisonné dans les camps FEMA. En construction en France, avec 350 000 cercueils prêts à l’emploi. (10)

Comme chaque matin, le responsable local de l’ARS Normandie, fraîchement promu, à l’aise dans son costard bleu ciel et ses chaussures noires pointues, avec son mug de café à la main, s’imprègne de la directive issue de la Sainte Bible Préfectorale : Malgré une baisse des hospitalisations, les cas de Covid-19 continuent d’augmenter en Normandie -. 18 août 2020. (11)

Rien que le titre ne fait aucun sens. « Baisse des hospitalisations, mais augmentations des cas ». Si les gens guérissent tous seuls ou sont asymptomatiques (le nouveau mot à la mode), où est le problème ?

Ensuite, ce qui n’est pas précisé, c’est que le nombre de tests est en augmentation. Rappelons quand même qu’au début et pendant le confinement, quasiment aucun test n’était réalisé. Donc, plus il y aura de tests de dépistages, plus on trouvera de personnes infectées. CQFD. C’est comme si on intensifiait le test de QI, aurions-nous plus ou moins de… Je vous laisse deviner la suite.

Masques obligatoires dans les centres-villes, dans les restaurants quand vous entrez, mais pas assis, quand vous faites votre jogging (sympa le CO2 dans les bronches), quand vous déambulez dans un marché, au concert, dans les cinémas, quand vous faites du vélo, à pied, à cheval et en voiture comme à Nice. (12)  Vous vous sentez oppressé ? Normal, le port du masque du matin au soir est mauvais pour la santé. Tout comme le conditionnement et la coercition. 

Mais l’armada de chefaillons veille au grain. Les ordres sont les ordres. Et en plus, certaines braves gens vous dénoncent, comme dans l’exemple ci-dessus où un pauvre magasinier en a pris plein la gueule à Breil-sur-Roya. Mais il le méritait, car c’est un dangereux activiste…

Une véritable propagande intoxicatoire, relayée par une armée de petits chefs investis du pouvoir étatique. Bien payés, à l’aise dans leurs baskets, leur réflexion s’arrête à la fin du formulaire « Cerfa » qu’ils doivent remplir en début et en fin de journée.

Le gouvernement est responsable de la politique qu’il édicte, mais au-delà de ce fait, personne n’est obligé de faire du zèle et d’en rajouter une couche. Et le problème est bien là. Trop d’acteurs de notre société en font trop, sans se rendre compte qu’à force de scier les branches sur lesquelles ils sont assis, il ne restera bientôt plus qu’un seul tronc dénudé au milieu d’un véritable désert. À ce moment-là, il sera trop tard pour agir.

Claude Janvier

(1) https://reaction19.fr/

(2) https://www.huffingtonpost.fr/entry/supermarche-nice-port-du-masque-gendarmes-breil-sur-roya_fr_5f4125cfc5b697824f9925c9 et

https://fr.sputniknews.com/france/202008291044340913-tout-ca-pour-un-masque-interpellation-musclee-a-nice–video/

(3) https://www.divertissonsnous.com/2020/08/26/un-bar-est-evacue-de-force-par-les-crs-a-cause-du-non-port-du-masque-paris/

(4) https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/masques-sanitaires/dans-les-bars-et-restaurants-de-paris-la-police-controle-le-respect-du-port-du-masque-et-des-gestes-barriere_4088533.html

(5) https://fr.sputniknews.com/france/202008291044340913-tout-ca-pour-un-masque-interpellation-musclee-a-nice–video/

(6) https://www.youtube.com/watch?v=S5ImqqaMCd4&feature=share&fbclid=IwAR3wrH6mYzHf2XamjoYzGxj6tkNaLNmRAL5eKxT40dtI1NQeUz4V9Jya_ww

(7) https://actu.orange.fr/societe/videos/la-petite-phrase-de-laurent-nunez-hier-soir-sur-france-2-qui-enerve-le-personnel-soignant-il-n-y-a-pas-de-probleme-de-masques-en-france-CNT000001oJKHD.html

(8) https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2020/07/17/trois-idees-fausses-sur-les-masques-et-la-lutte-contre-la-pandemie-de-covid-19_6046546_4355770.html

(9) https://covidinfos.net/covid19/obliger-au-port-du-masque-alors-que-lepidemie-disparait-est-une-aberration-scientifique-et-medicale-selon-le-dr-pascal-sacre/1490/

et

https://pryskaducoeurjoly.com/actu/7426/le-port-du-masque-savere-inutile-selon-les-etudes-scientifiques/

et

https://www.futura-sciences.com/sante/actualites/coronavirus-coronavirus-si-masques-faisaient-plus-mal-bien-80893/

* ARS : Agence Régionale de Santé.

(10) https://www.actualite.co/105541/des-camps-fema-en-construction-en-france.html

(11) https://www.paris-normandie.fr/actualites/societe/malgre-une-baisse-des-hospitalisations-les-cas-de-covid-19-continuent-d-augmenter-en-normandie-FC17156663

(12) https://www.nicematin.com/sante/la-redaction-repond-doit-on-porter-le-masque-en-voiture-lorsquon-passe-dans-les-zones-ou-il-est-obligatoire-561521

= = =

Notre page « Coronavirus, guerre biologique contre l’humanité »

Reprise 9 : CoV19 et récupération technologique (Gilad Atzmon)

Posted in 3eme guerre mondiale, actualité, coronavirus CoV19, crise mondiale, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, pédagogie libération, philosophie, politique et social, politique française, résistance politique, santé et vaccins, science et nouvel ordre mondial, sciences et technologies, technologie et totalitarisme, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , , on 8 septembre 2020 by Résistance 71

 

 

La question concernant le COVID 19 et la technologie

 

Gilad Atzmon

 

29 août 2020

 

url de l’article original :

https://gilad.online/writings/2020/8/29/the-question-concerning-covid-19-and-technology

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

En une époque de crise sanitaire, on pourrait s’attendre de voir un académisme ouvert global, un débat multi-disciplinaire parmi les scientifiques, universitaires et érudits de différents secteurs, les politiciens et autres experts financiers. Non seulement un tel discours n’existe pas, mais ce à quoi nous avons en revanche assisté est une tentative d’éradication d’un tel échange. Ce ne sont pas les gouvernements qui interfèrent avec cette discussion cruciale [NdT : si Gilad, un chouïa quand même…]. Ce ne sont ni Trump ni le FBI qui effacent 7 millions de commentaires su Facebook, commentaires qui n’étaient pas en accord avec le narratif de l’OMS (NdT: dont on sait aujourd’hui qu’elle est l’officine de Bill Gates et de sa fondation, celle-ci en étant le principal “mécène” bien intéressé…). Ce ne furent par les Tories (conservateurs) ni Boris Johnson qui ont effacé des milliers de vidéos sur YT. Ce fut le boulot des mega-entreprises de la cyber-technologie opérant de concert afin de réduire au silence les vues dissidentes.

Nous sommes maintenant habitués à l’idée que dire la vérité au sujet d’Israël et de ses lobbies provoque une sévère réaction autoritaire et cela ne nous a pris que peu de temps dans la pandémie CoV19 de comprendre que la dissidence au narratif convenu sur le coronavirus met en branle une réponse bien similaire dans sa virulence. On peut se demander ce que le CoV19 et Israël peuvent avoir en commun ?

Le résultat a été dévastateur. Six mois de “crise” et nous savons toujours bien peu de chose sur ce virus dont on nous demande d’avoir très peur et qui nous menacerait.

Non seulement bien des gens sont morts “avec le CoV19”, mais la science elle-même a été assassinée par un virus mortel. Ce à quoi nous avons assisté ces derniers six mois est une éradication complète de l’ethos culturel et scientifique occidental. 3000 ans de tradition occidentale ont été remplacés par une culture de l’argent qui falsifie les images et la pensée scientifique.

Au lieu de se demander ce qui met en danger quelques segments de la population, nos institutions de la santé et les entreprises du gros business ne sont préoccupées que par une seule question :

Comment transformer ce CoV19 en une machine à fric ?

Au lieu de voir des scientifiques discuter les problèmes les plus cruciaux, les entreprises et start-ups sont entrées en concurrence entre elles dans une une course effrénée au vaccin, nous voyons Wall Street dopée par des centaines de milliards de dollars, exploitant la confusion générale. Nous sommes les témoins d’Amazon qui étend son monopole mondial tandis que les petits commerçants tombent comme des mouches, et pendant ce temps, les entreprises technologiques ont montré leur véritable nature et leur objectif. La vérité ne peut être niée, Google n’est en rien un moteur de recherche, c’est un appareil d’endoctrinement orwellien, Big Brother 2020. Facebook et Twitter ne sont pas des “réseaux sociaux”, ce sont en réalité des filtres tout à fait anti-sociaux. Ils sont les gardiens du cénacle et garent hors de votre porté ce que vous n’êtes pas supposés dire ou penser, mais que vous certainement commencez à comprendre.

Bizarrement, rien de tout ceci n’est nouveau. Bien des avertissements sur cette dérive autoritaire furent émis par bon nombre de personnes dont votre humble serviteur. Orwell l’a vu venir dès 1948, probablement même dès 1936 en Catalogne, lors de son engagement dans la guerre / révolution d’Espagne. Mais le contexte de ce tour draconien des évènements fut sans doute le mieux défini il y a quelques décennies par les grands philosophes Otto Weininger et Martin Heidegger.

Au début du XXème siècle, le philosophe autrichien Otto Weininger comprit que la science médicale était destinée à se transformer en “une question médicamenteuse, une simple administration de produits chimiques”. Weininger, qui était d’origine juive, était une des voix les plus critiques de la culture et de l’idéologie juives. Dans son livre “Sexe et caractère”, il se livra à une attaque sans précédent contre la culture juive et son impact sur la science médicale et la pensée scientifique en général. Je n’ai aucun doute que ses paroles puissent offenser certaines personnes, il est clair que l’approche anti-organique et non-hollistique de la médecine s’étend bien au-delà du monde limité des “docteurs juifs”.

En 1903, Weininger écrivit ceci :

“Ce qu’il se passe en ce moment dans la science médical est essentiellement due à l’influence des juifs, qui ont embrassé la profession médicale en grand nombre. Depuis le début, jusqu’à la domination juifs, la médecine était étroitement alliée de la religion. Mais maintenant, ils en feraient une affaire médicamenteuse, une simple administration chimique des choses. Mais il ne peut jamais se produire que l’organique soit expliquer par l’inorganique. Fechner et Preyer avaient raison quand ils disaient que la mort vient de la vie et non pas la vie de la mort… Nous devrions retourner de cette science judaïque vers les conceptions plus nobles de Copernic et de Galilée, de Kepler et de Euler, de Newton et de Linnceus, de Lamarck et de Faraday, de Sprengel et de Cuvier. Les libre-penseurs d’aujourd’hui, les sans âmes et n’y croyant pas, sont incapables de remplacer tous ces grands hommes et de comprendre avec révérence la présence des secrets intrinsèques de la nature.

Weininger ne retint pas ses coups dans sa critique de ses pairs juifs. Il voulait que la science s’émancipe d’un paradigme matérialiste émergent qui était hostile à sa compréhension du sens de l’existence du monde. Otto Weininger, qui fut un des penseurs d’influence de la première moitié du XXème siècle, est inconnu de la plupart des penseurs modernes. Son génie, quoi que controversif, a été largement éradiqué par ceux qui contrôlent le discours public.

Le cours d’Heidegger “La question technologique” (1954) fut publié 5 décennies après Otto Weininger. Entre ces deux évènements littéraires, le monde fit l’expérience de deux guerres mondiales, une révolution communiste (NdT: pas communiste, mais marxiste ou “capitaliste d’État” pour être plus précis, 1917, la révolution russe et l’URSS n’ont rien à voir avec le communisme authentique, le communisme organique, celui qui est naturel à l’humain et doit être réappris.), des campagnes de génocide de masse qui furent inspirées et conduites industriellement et technologiquement, la voiture est née ainsi que l’aviation et l’ordinateur, la bombe atomique et la guerre froide.

Heidegger vit la technologie essentiellement comme un mode de révélation. Par la technologie, les choses se dévoilent à nous et nous apprenons du monde qui nous entoure, mais nous apprenons aussi de notre rôle, à savoir, les limites et la destinée dans ce monde. Ainsi, la technologie a fait le monde dans lequel nous vivons et fournit une fenêtre sur le sens de l’Être.

Mais la technologie, d’après Heidegger, a introduit un changement dans la dualité entre l’Homme et l’univers. Plutôt que de nous révéler et dévoiler le monde, la technologie a muté en un mode d’exploitation qui maintient le monde dans un semblant d’accessibilité pour nous.

Heidegger observa qu’à cause de la technologie, “toutes les distances en temps et en espace se rétrécissent… pourtant, la mise de côté de toutes les distances ne produit pas de proximité, car la proximité ne consiste pas en une petite quantité de distance.”

Malgré les progrès technologiques rapides, nous n’expérimentons pas cette “proximité”, encore moins la comprenons-nous. Au lieu d’une compréhension graduelle alors que les objets se manifestent à nous en tant que technologie, nous les voyons et les traitons comme ce qu’appelle Heidegger “une réserve disponible” : objets exhibés dans une foire ou un hangar. Le monde devient une collection d’objets technologiques, de gadgets, de pièces d’inventaire devant être ordonnées, conscrites, consommées, digérées, chargées, affinées, assemblées et désassemblées. Tout nous approche essentiellement comme une source d’énergie ou quelque chose que nous devons organiser ou acheter. Nous traitons même les capacités humaines et les maladies comme si elles n’étaient que le seul moyen de procédures technologiques et d’instruments de production.

C’est exactement ce qu’est le CoV19 et c’est là où nous en sommes avec cette ostensible menace sanitaire. Avant même que nous ne comprenions ce qu’est la CoVID19, elle fut réduite à une commodité technologique, une “réserve disponible” heideggerienne. Que ce soit le débat sur le masque, les respirateurs ou la vaccination à venir, le CoV19 s’est transformé en une “machine à sous” tout autant qu’une menace sanitaire. 

(NdT : le stade ultime du capitalisme dans lequel nous vivons depuis grosso modo la 1ère guerre mondiale, transforme absolument tout en marchandise, tout a une étiquette de prix, y compris la vie humaine, les organes, les ventres à louer pour GPA et bien sûr tout ce qui a trait à la “santé” qui n’est plus que gestion de pathologie, créée en amont par les firmes chimiques et gérée en aval par ces mêmes entreprises chimiques reconverties de la peinture et des engrais dans les médicaments et dont le souci n’est en rien de nous guérir, mais d’entretenir la pathologie à des fins rentières…)

Si le CoV19 et la technologie qu’il implique est un mode de révélation, il révèle très peu au sujet de la crise sanitaire, mais en dit beaucoup à notre sujet et sur ce que nous ne sommes pas prêts à admettre à notre propre sujet. Nous sommes maintenant hors de l’ethos athénien occidental qui souscrit au pluralisme, à l’ouverture et, plus important, à une recherche OUVERTE et sans relâche de la vérité et de la sagesse. Nous paraissons être assez satisfaits de nous préoccuper du mode de pensée dit “de Jérusalem”. Nous sommes heureux d’avoir peur et d’accepter d’être terrorisés par des scénarios apocalyptiques répétés. Nous semblons vouloir suivre quiconque va nous dépouiller de nos droits les plus élémentaires. Nous acceptons la suppression de la libre-pensée, jusqu’à nouvel ordre, nous préférons suivre aveuglément des lois, des réglementations et des “mitzvoth”. Dans un tel monde, Heidegger et Weininger sont des ennemis publics. Orwell et sa prophétie ne font plus parties de notre éducation occidentale ni de notre curriculum éducatif. Le CoV19 nous a révélé que nous ne sommes pas aussi libres que beaucoup le pensent et que la seule question demeurant ouverte est de savoir si nous, le peuple, pouvons de nouveau nous lever et si oui… quand ?…

=  = =

Notre page « Coronavirus, guerre biologique contre l’humanité »

 


Gouverner par la peur, seul attribut de l’État

Reprise 3 : Coronavirus et complotisme… Qui est qui dans cette affaire ? (Dr Pascal Sacré)

Posted in actualité, coronavirus CoV19, crise mondiale, guerres hégémoniques, N.O.M, politique et lobbyisme, politique et social, politique française, résistance politique, santé et vaccins, science et nouvel ordre mondial, sciences et technologies, technologie et totalitarisme, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , , , , , , , on 1 septembre 2020 by Résistance 71

 

 

COVID-19 Qui est complotiste ?

 

Dr Pascal Sacré

 

13 août 2020

 

url de l’article original:

https://www.mondialisation.ca/covid-19-qui-est-complotiste/5648303

 

Afin de nous trouver sur la même longueur d’ondes, il me faut définir ce mot.

Complotiste : défenseur d’une théorie du complot. 

C’est comme de dire, raciste : défenseur d’une théorie du racisme.

Nous n’allons pas loin, avec ça.

Un synonyme est conspirationniste.

Qu’est-ce qu’une théorie du complot ou de la conspiration ?

Ce qui est sûr, c’est que ces mots sont péjoratifs, mauvais. 

Personne n’aime cette étiquette : « complotiste », « théoricien de la conspiration ».

Depuis le 11 septembre 2001, ce mot déjà ancien [1] est utilisé pour disqualifier toute personne qui tient des propos contraires aux versions officielles. 

Analysons cette phrase car chaque mot est important.

Par officielles, beaucoup veulent dire : gouvernementales. 

Ce n’est pas tout à fait ça.

Si vous dites que Donald Trump, pourtant président officiel et chef élu du gouvernement des USA, raconte des conneries, a utilisé les Russes pour être élu [2] ou veut annuler les prochaines élections américaines [3], toutes théories du complot contre lui, contre Trump, tous les journalistes occidentaux vous applaudiront. Ils ne vous traiteront pas de conspirationniste même si, selon la définition, c’est ce que vous êtes en diffamant ainsi.

Dans le cas du COVID-19 de 2020, si vous dites que tous les docteurs (et il n’y en a pas deux, dix ou cent, mais des milliers à travers le monde) qui disent que l’hydroxychloroquine soigne le COVID-19 sont des fous échappés d’un asile d’aliénés [4], une fois encore, les journalistes vous féliciteront. En tout cas, même sans preuve de ce que vous avancez, personne ne vous traitera de théoricien du complot.

Pourtant, c’est une théorie et c’est dirigé contre des docteurs diplômés, officiels. 

En faisant cela, vous accusez des médecins [5] dont certains travaillent à l’Université ou dans des

hôpitaux reconnus, depuis des dizaines d’années, tels que le professeur d’épidémiologie Harvey Risch [6] de la Yale School of Public Health, le professeur Didier Raoult,  directeur de l’Institut Hospitalo-Universitaire Méditerranée infection à Marseille, le docteur Christian Perronne [7], professeur des universités-praticien hospitalier français, spécialisé dans le domaine des pathologies tropicales et des maladies infectieuses émergentes et ancien président de la commission spécialisée « Maladies transmissibles » du Haut Conseil de la santé publique, en plus de nombreux médecins moins connus mais tout aussi fiables et sérieux, médecins de famille, de terrain, généralistes ou spécialistes [8 à 13].

Vous êtes un fameux « théoricien conspirationniste » si vous pensez que tous ces docteurs diplômés mentent ou veulent vous manipuler, Dieu saurait pourquoi.

Pourtant, personne ne vous traitera de ça.

La vérité, c’est que vous serez étiqueté « complotiste » si et seulement si vous tenez des propos contraires aux versions officielles des personnes, institutions, gouvernements adoubés, reconnus.

Adoubés, reconnus par qui ?

  1. Par les institutions internationales (Organisation Mondiale du Commerce, Organisation Mondiale de la Santé, Fond Monétaire International, Forum économique mondial, Organisation des Nations-Unies, Commission Européenne, Agence européenne du Médicament…). 
  2. Par des relais nationaux qui rendent compte à ces institutions internationales et ce, dans tous les domaines importants, sanitaires, médicaux, éducatifs, médiatiques, économiques… [14]

Tout cela forme un système cohérent, transnational, supranational, animé de buts communs et utilisant un langage précis et étudié.

Il faut bien saisir que ce système est indépendant des hommes politiques et survit aux changements électoraux. Il se perpétue, quoi qu’il arrive, non pas au travers d’un président, d’une personne en particulier, mais au travers de ces institutions qui traversent tous les scandales [15 à 18] et toutes les attaques sans prendre une égratignure.

Qui dirige ce système ? 

Je ne vous répondrai pas ici d’abord parce que c’est un autre travail qui mériterait un article à part entière et ensuite, parce que de nombreux chercheurs ont déjà brillamment cerné ce sujet [19 à 22].

Donc, être président, chef de gouvernement, médecin diplômé et représenter une autorité valable et sérieuse ne suffisent pas pour vous protéger de toute contestation en arguant que le contestataire serait un complotiste.

Non.

Pour cela, pour bénéficier de cette protection, il faut appartenir à ce système, parler son langage et poursuive ses buts.

Ainsi, Anthony Fauci aux propos pourtant critiquables et contradictoires [23] ne sera jamais traité de complotiste. 

Le professeur Harvey Risch, oui.

Ainsi, les journaux qui affirment que le Remdesivir est efficace dans le COVID-19, contrairement à l’hydroxychloroquine, ne seront jamais qualifiés de complotistes.

Ceux qui disent le contraire, études et médecins à l’appui, oui. 

Le problème, c’est que Trump a dit qu’il était pour l’hydroxychloroquine aussi, et cela, c’est le discrédit à tous les coups.

On dit que le Remdesivir a prouvé son efficacité face au Covid-19, dans un journal belge du 11 août 2020 [24]. 

Les mots sont importants. 

Le mot « prouvé », en l’occurrence, est faux. 

Mais qui s’en apercevra, si vous n’êtes ni docteur, ni au fait des études en question ?

En attendant, un mensonge passe comme une évidence, une vérité.

Un seul traitement par le Remdesivir rapportera 2500 $ par patient à la firme Gilead [25].

L’hydroxychloroquine, rien ou quasi.

Les termes « complotisme » ou « théorie de la conspiration » n’ont rien à voir avec la vérité ou avec la crédibilité, cela a à voir avec le conformisme aux idées dominantes, dictées par le système qui poursuit implacablement ses buts.

Un autre mot important est le mot « théorie ». Théories de la conspiration. 

Cela sous-entend des divagations sans fondements, sans preuves.

Pourtant, de nombreuses affirmations étiquetées « théories de la conspiration » n’ont rien de théorique.

Il est rare d’avoir une preuve formelle au moment de son affirmation. Celle-ci peut découler de recherches, de réflexions, de présomptions.

En médecine légale ou en sciences criminelles, vous n’aurez pas toujours de preuves irréfutables mais un faisceau de présomptions solides (mobile, faits indirects et cohérents) qui suffit à condamner un accusé, selon la loi.

Prenons la « théorie conspirationniste » selon laquelle l’industrie pharmaceutique ferait pression pour discréditer l’hydroxychloroquine et privilégier ses produits coûteux, les antiviraux comme le Remdesivir ou les vaccins.

Ce serait bien d’avoir une preuve irréfutable de cela mais je vois mal un dirigeant de cette industrie écrire un tel aveu puis le laisser traîner afin qu’il tombe entre les mains d’un journaliste honnête. Ce serait vraiment suicidaire, vous ne trouvez pas ? Et de toute façon, on discréditerait ce dirigeant, ou ce journaliste, jusqu’à ce que leur parole soit sans valeur.

Par contre, comme on le ferait dans n’importe quelle enquête policière, y a-t-il un faisceau de présomptions solides ?

1) Cette industrie a-t-elle un mobile ?

Oui.

Cette industrie a un fameux mobile pour faire cela : l’argent.

Il ne s’agit pas de milliers ou de centaines de milliers d’euros qui pousseraient pas mal de gens à commettre des meurtres, mais de milliards d’euros [26-27].

2) Cette industrie a-t-elle les moyens de faire cela ?

Oui.

On le sait grâce au témoignage de personnes de l’intérieur, comme John Virapen ex-PDG d’Eli Lilly & Company en Suède [28], ou d’anciens rédacteurs en chef de grandes revues médicales comme Marcia Angell [29] (New England Journal of Medicine) ou Richard Horton [30] (Lancet).

3) Celle industrie l’a-t-elle déjà fait ?

Oui.

Il y a des cas avérés, prouvés qui illustrent la corruption de médecins par l’industrie pharmaceutique, comme celui de l’anesthésiste Scott Reuben ayant falsifié des données concernant l’efficacité de l’antidépresseur Effexor (venlafaxine), produit par la firme Wyeth (fusionnée avec Pfizer) dans les douleurs neuropathiques et postopératoires [31].

Et ce n’est qu’un exemple [32]. Plus récemment, vous avez le Lancet-Gate: « Mensonges scientifiques sur le coronavirus » et corruption des grandes sociétés pharmaceutiques.

Même lorsque les preuves sont là, avez-vous déjà vu un journaliste qui avait accusé quelqu’un de « théoricien du complot » faire son mea culpa, s’excuser de sa méprise et rétablir la réputation du « théoricien » en question ? Et surtout, rétablir la vérité ?

Pour seul exemple, je vais prendre l’histoire des bébés koweïtis arrachés à leur couveuse et jetés à terre par les soldats irakiens pour justifier l’intervention américaine en Irak en 1990. Le président Georges Bush senior s’en est servi à plusieurs reprises, dans plusieurs discours enflammés. 

C’était un mensonge [33]. 

Nous le savons. 

Pourtant, quiconque qui l’aurait su ou compris, et l’aurait dit à ce moment aurait été traité de « théoricien du complot » de connivence avec Saddam Hussein.

Pour la petite histoire et vous démontrer que ces techniques n’ont pas cessé en 1991 ou après la preuve de ce mensonge, la firme malhonnête derrière ce mythe est la même firme qui a aidé en 2020 l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) à faire croire à la pandémie COVID-19 et à faire respecter ses diktats : la firme Hill & Knowlton [34].

Alors, qu’est-ce que ça veut dire, complotiste, et qui l’est vraiment ?

On le voit, ça ne veut rien dire.

C’est une étiquette péjorative, mauvaise, qui ne vous sera pas donnée si vous mentez, ou si vous critiquez une personne ou un gouvernement qui justement dérange le système.

Elle vous sera donnée si ce que vous dites, même si c’est vrai, plausible, prouvé, va à l’encontre du discours autorisé du système.

Vérifiez par vous-même.

Critiquez les docteurs qui défendent l’usage de l’hydroxychloroquine dans le COVID-19, et vous ne serez pas accusés de complotisme. 

Vous serez écoutés, approuvés.

Critiquez Anthony Fauci ou les conseils de sécurité nationaux contre le COVID-19, alors oui, vous serez accusés de complotisme, et même de tous les maux.

Très souvent, cela n’a rien à voir avec des théories.

Les faits avancés sont parfois prouvés, très souvent étayés de nombreux arguments solides et plausibles.

Les mots sont très importants. Ne sous-estimez pas leur importance. Ce sont eux qui dirigent nos pensées.

Je le sais en tant que docteur, mais également en tant que passionné de communication à visée thérapeutique.

Comme les tous premiers médecins de l’Antiquité, je sais que les mots peuvent guérir.

Ils peuvent aussi rendre dociles ou malades.

« Complotiste », « conspirationniste », « théoricien du complot » ne servent qu’à couper court à tout débat.

Qu’à faire rejeter la personne que le système dominant veut discréditer, pour que cette personne ne soit plus écoutée.

C’est cela qui est dangereux ; pas les « théories du complot ».

Ce qui est vraiment dangereux est de ne même pas vouloir débattre et d’exclure des idées, des personnes et des opinions sous prétexte qu’elles dérangent.

C’est cela qui sème les graines d’une société totalitaire ; pas les théories du complot.

C’est en refusant tout débat, toute discussion et en brandissant ce genre d’expression disqualifiante, que le pire vient.

Notes :

[1] Théorie du complot, Wikipédia

[2] Ingérence : comment la Russie a biaisé la campagne de 2016 au profit de Trump

[3] Comment Trump pourrait saboter l’élection pour la remporter

[4] Hydroxychloroquine: Goliath contre David, acte I : les détracteurs

[5] Covid-19 – Hydroxychloroquine, David contre Goliath, acte II : les supporteurs

[6] L’hydroxychloroquine agit chez les patients à haut risque, et dire le contraire est dangereux, Harvey Risch M.D., Ph.D., professeur d’épidémiologie à la Yale School of Public Health.

[7] Christian Perronne : “À Garches, nous avons de bons résultats avec l’hydroxychloroquine”, 15 avril 2020, Fervent défenseur du traitement à l’hydroxychloroquine et à l’azithromycine, pour le Pr Christian Perronne la question de son efficacité ne se pose plus. Chef du service infectiologie de l’hôpital Raymond-Poincaré de Garches, il le constate tous les jours depuis le début de l’épidémie : le traitement du Pr Raoult soigne et réduit considérablement les passages en réanimation.

[8] Riposte à la covid-19 : la saine colère du Dr BELLATON, Source : page Facebook de Silviane Le Menn, 20 avril 2020.

[9] Coronavirus : le bilan très positif d’un praticien lorrain qui prescrit l’hydroxychloroquine, le Républicain Lorrain, Philippe Marque, 6 avril 2020. Le bilan est plus que positif : « J’ai utilisé ce protocole sur une dizaine de patients hospitalisés, qui ont donc un Covid-19 déjà relativement inquiétant, et je n’ai eu ni décès ni aucune évolution vers un stade grave nécessitant une réanimation. »

[10] Un médecin mosellan constate l’efficacité d’un protocole à base d’azithromycine, le Républicain Lorrain, Thierry Fedrigo, 11 avril 2020. Deux médecins mosellans et l’une de leurs consœurs belges semblent avoir mis au point une combinaison médicamenteuse efficace contre le coronavirus. Tablant sur l’azithromycine sans recourir à l’hydroxychloroquine prônée par l’infectiologue Didier Raoult, ils ont constaté une chute nette des hospitalisations de leurs patients traités.

[11] Un médecin néerlandais soigne les patients atteints de coronavirus, mais le gouvernement néerlandais n’est pas content, Amari Roos, 10 avril 2020

[12] Des médecins algériens attestent de l’«efficacité quasi totale» de l’hydroxychloroquine contre le Covid-19, 27 avril 2020. Les chefs de services de maladies infectieuses d’un hôpital à Blida et d’un autre à Alger affirment que le protocole à base d’hydroxychloroquine, suivi dans le traitement des patients atteints du coronavirus, donne un résultat positif « quasi-total »

[13] Après l’Algérie, le Maroc encense l’efficacité de l’hydroxychloroquine contre le Covid-19, 1 mai 2020. Le protocole thérapeutique à base d’hydroxychloroquine et d’azithromycine utilisé contre le Covid-19 « a donné des résultats positifs » au Maroc, a déclaré le ministre de la Santé, précisant que les « effets secondaires sont minimes ».

[14] Ordres nationaux tels que l’Ordre des Médecins, l’Ordre des Pharmaciens, Hautes Autorités de Santé, Sciensano en Belgique…

[15] Agence européenne du médicament : des experts sous influence ?, 12 décembre 2017.

[16] Covid-19: les conseillers du pouvoir face aux conflits d’intérêts, paru le 31mars 2020, écrit par Rozenn Le Saint et Annton Rouget.

[17] Coronavirus : des liens troubles entre labos et conseils scientifiques, Valeurs actuelles, 3 avril 2020.

[18] L’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe va enquêter sur l’OMS et le scandale « pandémique », Mondialisation.ca,  F. William Engdahl, 6 janvier 2010

[19] Anthony C Sutton : économiste, historien et écrivain britannique. Sutton fut chercheur à Stanford au sein de la fondation Hoover de 1968 à 1973. Il enseigna l’économie à l’UCLA. Il étudia à Londres, Göttingen et UCLA et fut titulaire d’un doctorat en sciences de l’Université de Southampton, en Angleterre. En 1972, au sein de la Hoover Institution à Stanford : Wall Street et l’ascension de Hitler , Wall Street et la révolution bolchévique

[20] Carroll Quigley : historien américain et professeur d’histoire à l’Université de Georgetown de 1941 à 1976. Quigley est né à Boston où il étudie par la suite et où il décroche deux diplômes et un doctorat d’histoire de la proche et très réputée université Harvard. À l’Université de Georgetown  : Tragedy and Hope: A History of the World in Our Time

[21] Pierre Hillard :  essayiste français, docteur en science politique : La marche irrésistible du nouvel ordre mondial , Chroniques du mondialisme

[22] Michael Parenti, historien, politologue et critique culturel américain. Il a enseigné dans des universités américaines et étrangères. À lire absolument : L’Horreur impériale

[23] Lancet-Gate: « Mensonges scientifiques sur le coronavirus » et corruption des grandes sociétés pharmaceutiques., Mondialisation.ca, Prof Michel Chossudovsky, 15 juillet 2020. Le Dr Anthony Fauci, conseiller de Donald Trump, présenté comme « le meilleur expert américain en maladies infectieuses », a joué un rôle clé dans le salissage du remède HCQ qui avait été approuvé des années plus tôt par le CDC, ainsi que dans la légitimation du Remdesivir de Gilead.

[24] Le remdesivir, médicament qui a prouvé son efficacité face au Covid-19, 11 août 2020.

[25] Le traitement au remdesivir coûtera 2.340 dollars, selon Gilead, 29 juin 2020

[26] COVID-19 : au plus près de la vérité. Vaccins., Mondialisation.ca, Dr Pascal Sacré, 2 août 2020

[27] COVID-19: au plus près de la vérité – Hydroxychloroquine (HCQ), Mondialisation.ca, Dr Pascal Sacré, 29 juillet 2020

[28] Médicaments effets secondaires : la mort, les laboratoires nous trompent. John Virapen, le cherche midi éditions, 2014

[29] La vérité sur les compagnies pharmaceutiques, comment elles nous trompent, comment les contrecarrer, Marcia Angell, MD, ancienne rédactrice en chef du New England Journal of Medicine, traduction en français, les éditions le mieux-être, 2005.

[30] COVID-19 : le côté obscur de la science révélé, Mondialisation.ca, Dr Pascal Sacré, 26 mai 2020

[31] Top Pain Scientist Fabricated Data in Studies, Hospital Says, 11 Mars 2009

[32] Du Nujol au Tamiflu : la guerre menée par l’industrie pharmaceutique contre nos santés, Mondialisation.ca, Dr Pascal Sacré, 16 juin 2010

[33] l’affaire des Couveuses de la Mort et le début de la Guerre du Golfe

[34] COVID 19 – Contrat de l’OMS avec la société de relations publiques Hill & Knowlton

= = =

Notre page « Coronavirus : guerre biologique contre l’humanité »

 


Dictature sanitaire outil du N.O.M

Reprise des publications… Le vaccin anti-CoV19 à l’honneur : au plus près de la vérité avec le Dr Pascal Sacré

Posted in actualité, altermondialisme, coronavirus CoV19, N.O.M, politique et lobbyisme, politique et social, politique française, résistance politique, santé et vaccins, science et nouvel ordre mondial, technologie et totalitarisme, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , on 1 septembre 2020 by Résistance 71

 

Nous reprenons le cours des publications ce 1er septembre et publierons ce que nous avons en « stock » dans l’ordre chronologique de sauvegarde. Bien entendu, bien de l’info a circulé sur tous les sujets, ceci ne représente qu’une sélection subjective de ce que nous avons perçu pour important au cours de cette trêve. Merci de votre compréhension et bonne lecture !
Résistance 71
1er septembre 2020

= = =

Les vaccins seuls, sans parler des autres médicaments commercialisés, rapportent quelques 30 milliards d’euros par ans au 4 plus gros labos pharmaceutiques en ce domaine (GSK, Merck, Pfizer, Sanofi), à partir de là, toute dérive n’est plus seulement possible mais tout simplement probable, voire certaine comme déjà bien documentée… Le temps est venu d’arrêter de mettre des étiquettes de prix sur tout. Nous sommes en fin de règne de l’argent du profit et de la dictature qu’ils imposent. Nous devons nous en défaire, ainsi science en général et médecine en particulier redeviendront des acteurs de l’intérêt commun.

~ Résistance 71 ~

 

 

COVID-19 au plus près de la vérité : vaccins

 

Dr Pascal Sacré

 

2 août 2020

 

url de l’article original:

https://www.mondialisation.ca/covid-19-au-plus-pres-de-la-verite-vaccins/5647950

 

Le vaccin anti COVID-19…

Est-ce LE but final de cette crise, imposer une vaccination obligatoire à tout le monde, avec un passeport biométrique sanitaire et sans ça, l’impossibilité de se déplacer, d’acheter, de se nourrir ? 

Transfert dans le monde réel et d’aujourd’hui d’avertissements ésotériques déjà présents dans la Bible…

L’avenir proche nous le dira.

Avec le temps, l’accumulation d’effets secondaires, les témoignages de médecins de plus en plus nombreux, la vaccination est devenue un sujet de controverse, souvent passionnel, parfois violent. 

Il ne s’agit pas ici seulement d’être pour ou contre la vaccination en général. 

Il s’agit d’être vigilant face à la pression énorme de la part de firmes et de gouvernements d’injecter à des milliards d’individus en bonne santé un produit fabriqué à la va-vite, au moyen de technologies immatures comme la manipulation de l’ADN, aux effets secondaires encore inconnus. Il ne faudrait pas que le remède soit pire que la maladie.

Vu la peur, la terreur insufflées dans l’esprit des gens, vu l’enthousiasme de certains dirigeants et vu la puissance des firmes et fabricants de vaccins, nous, simples citoyens, saurons-nous résister, garder notre sang froid et empêcher ces personnes de jouer avec nos santés ?

Savez-vous ce que rapportent la commercialisation des vaccins aux firmes pharmaceutiques ?

Références sur le site Statista, chiffres pour l’année 2019 [1] :

  1. GSK (GlaxoSmithKline) : plus de 8 milliards d’euros.
  2. Merck : 7,3 milliards d’euros
  3. Pfizer : 5,9 milliards d’euros
  4. Sanofi : 5,8 milliards d’euros

Des milliards, sur une seule année !

Vous pensez que la conservation de tels gains ne motiverait pas la transgression des limites en balayant tout sur son passage, toute éthique scientifique, toute morale même ?

Comme le dit Emma Kahn [2], sur le site de l’AIMSIB (Association internationale pour une médecine scientifique, indépendante et bienveillante), au 3 mai 2020 :

« Bizarrement les trois vaccins en étude clinique en Occident (hors Chine) contre le COVID-19 sont développés par des start-up et non par Big Pharma (surnom de l’industrie pharmaceutique). Pour quoi les gros industriels (Merck, GSK, Sanofi, Pfizer) n’ont-ils lancé aucune étude clinique ? Une première raison est préoccupante : les … experts de l’industrie savant déjà que les vaccins anticoronavirus sont trop risqués, ils induisent la facilitation et des phénomènes immunopathologiques. Le phénomène de la facilitation de l’infection par les anticorps » est crucial à comprendre.

Des vaccins trop risqués !

Facilitation et phénomènes immunopathologiques !

Ceci n’est pas du conspirationnisme, ni les élucubrations d’un quidam. Il s’agit de données publiées, bien connues des scientifiques, de virologues et publiées dans de nombreuses revues. 

Ces faits concernent particulièrement la famille des coronavirus et du SRAS [3].

Avec les vaccins, « le plus gros problème est la crainte d’un ADE (antibody dependant enhancement, facilitation de l’infection par le vaccin, médiée par les anticorps induits par la vaccination) : facilitation de la pénétration du virus dans les cellules par le récepteur du fragment Fc des immunoglobulines » [4].

Le 5 mars 2020, devant le congrès états-unien, Peter Hotez [5] (expert vaccinal) met en garde contre la facilitation de l’infection par les anticorps, et sa relation avec la vaccination [6] :

« Il faut être très prudent et aller doucement avec les essais cliniques, les essais sur animaux ont montré la facilitation » ! 

Donc, Big Pharma est prudente. Cela confirme la crédibilité de cette information. 

Non seulement ce vaccin ne vous protégera pas du tout ou pas assez, mais il peut aggraver les choses en facilitant votre infection par le COVID-19 !

Le phénomène de facilitation de l’infection virale par les anticorps (ADE ou antibody dependent enhancement) est connu depuis longtemps et existe pour de nombreux virus. 

On a mis en évidence des anticorps de ce type, in vitro, dans le cas du SRAS-CoV-2 et les candidats vaccins ne feraient qu’aggraver cet effet immunopathologique !

C’est encore plus probable si on brûle les étapes.

La journaliste Céline Deluzarche, dans un article sur Futura Sciences (Futura Santé) du 19 mars 2020 revu le 15 juin, le dit :

« Coronavirus : les dangers d’un vaccin élaboré à la hâte.

Face à l’urgence, les scientifiques appellent à accélérer les procédures de tests et à se passer des habituels essais sur les animaux. Une stratégie louable mais qui pourrait s’avérer au mieux, contre-productive, au pire causer des morts » [7].

« Normalement, obtenir un vaccin efficace, non toxique et utilisable prend entre 15 et 20 ans. Il faut d’abord mettre au point une formule possédant les prérequis chimiques et pharmaceutiques, mener des études d’immunogénicité [8] chez l’animal, évaluer la toxicité du vaccin [9] chez l’animal, puis chez l’Homme, et enfin, tester son efficacité à grande échelle. »

Pourtant, certaines personnes mettent la pression, invoquent l’urgence. 

Pourquoi ? 

Elles exploitent la peur pour y arriver. Il n’est jamais bon de décider quoi que ce soit sous l’effet de la peur. 

À quel jeu dangereux jouent ces personnes ?

L’Europe en particulier, et sa nouvelle présidente, Ursula von der Leyen, après avoir organisé un téléthon mondial pour financer la recherche d’un vaccin [10], cherche à imposer l’idée que seul un vaccin peut nous sauver.

« … devant l’urgence, la pression des gouvernements et des autorités sanitaires, certains appellent à accélérer les procédures. La présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen a dit mardi espérer un vaccin contre le nouveau coronavirus avant l’automne. » [7].

On a le sentiment que tout cela était programmé d’avance, quand on sait que Bruxelles, aujourd’hui, travaille depuis longtemps sur un passeport « vaccins » afin de mettre la population sous surveillance et contrôle total [11]. 

Le COVID-19 n’aurait-il été qu’un prétexte pour imposer des mesures totalitaires impossibles à faire accepter autrement ?

Je pose la question.

Nous retrouvons Peter Hotez [5], qui nous conseille la plus grande prudence :

« Un vaccin n’est pas anodin : il s’agit le plus souvent d’un virus désactivé ou affaibli, et peut dans certains cas aggraver la maladie qu’il est censé prévenir. Peter Hotez, doyen de l’École nationale de médecine tropicale du Baylor College of Medicine et qui a travaillé sur l’épidémie de SRAS en 2003, a ainsi constaté que certains animaux vaccinés développaient des symptômes encore plus graves lorsqu’ils étaient exposés au virus en raison d’un affaiblissement du système immunitaire. C’est ce que l’on appelle une « facilitation de l’infection par des anticorps » (Antibody-dependant enhancement ou «ADE en anglais) » [7].

Les travaux et recherches sur les vaccins anti-COVID 19 à Cambridge, Oxford, parrainés par le NIH (National Institute of Health aux Etats-Unis, Anthony Fauci le tsar anti-COVID de Donald Trump) ne me rassurent pas du tout, et ne devraient pas vous rassurer non plus [12] !

Ces mêmes personnes sont derrière un des pires scandales vaccinal, médical des dix dernières années en voulant déjà, en 2009-2010, vacciner la population entière pour une fausse pandémie (H1N1) [13-14-15].

Un sondage en France rapporte que près d’un quart (25%) des Français ne comptent pas accepter le vaccin contre le COVID-19 [16].

Je les comprends et trouve même étonnant que ce chiffre ne soit pas plus élevé.

Ces vaccins, c’est la course aux profits [17], des sommes faramineuses !

Même indépendamment d’idées plausibles et effrayantes comme l’association du vaccin à des OGM [18], à un puçage et à un traçage de la population [19], le danger inhérent à tout vaccin et le danger spécifique d’un vaccin anti-coronavirus (facilitation de l’infection virale par les anticorps- ADE ou antibody dependent enhancement) devraient faire réfléchir tous les citoyens avant d’accepter une telle mesure sans broncher !

Au travers de la peur instillée par nos principaux médias, peur entretenue par les experts de nos propres gouvernements, les gens seraient prêts à accepter des remèdes aussi dangereux qu’inefficaces.

Comme Tony Carlucci le dit :

« Bien que le Covid-19 puisse être un véritable agent pathogène, les preuves suggèrent qu’il ne justifie pas les réactions excessives que nous avons observées dans le monde entier. L’hystérie du Covid-19 a — de très loin — un impact beaucoup plus dévastateur sur l’humanité que le virus lui-même. Au milieu de cette hystérie, la plus grande menace réelle pour la santé humaine — une industrie pharmaceutique corrompue et ses partenaires au sein du gouvernement — sont sur le point d’accroître à la fois leurs profits aux dépens du public et leur pouvoir sur ce dernier. » [20]

Les citoyens devraient ne plus prendre pour argent comptant tout ce qu’on leur dit, même, voire surtout si cela vient des médias officiels ou des gouvernements [21]. 

Il en va de leur santé, mentale et physique.

Quant au vaccin, le seul fait qu’il puisse faciliter lui-même l’infection par le coronavirus et aggraver les symptômes devrait stopper net tout engouement pour lui.

La perte de temps et d’argent pour la recherche de ce vaccin empêche la population de se tourner vers d’autres solutions, plus saines et plus réalistes :

  1. Retrouver un mode de vie sociale sain avec un compromis acceptable entre imposer des quarantaines ciblées et limitées (pour les personnes vraiment malades et non seulement RT-PCR positif), et laisser le virus circuler parmi les personnes le moins à risques (jeunes et adultes sains) protégées par leur immunité saine.
  2. Privilégier davantage les NPI (mesures non pharmaceutiques) efficaces comme le lavage des mains, la distance physique et l’aération des espaces clos, plutôt que le port du masque en continu, plus délétère que bénéfique.
  3. Laisser les médecins de première ligne prescrire librement de l’hydroxychloroquine et du zinc, suffisamment tôt, dès les premiers symptômes de COVID-19, sous contrôle médical de façon à minimiser les risques cardiaques bien connus de l’HCQ.
  4. Redonner la priorité à la reprise de l’économie, de l’activité sociale car aujourd’hui, la solution contre le problème du COVID est pire que le problème lui-même (et de loin).
  5. Se rappeler que nous avons une immunité ! Des immunités innée et spécifique cellulaire, et pas seulement une immunité médiée par anticorps ! Que les meilleurs alliés de ces immunités sont nos modes de vie (alimentation, activité physique, gestion du stress, gestion mentale). Tout devrait être mis en œuvre, aujourd’hui plus que jamais, pour améliorer cela.
  6. Traiter la peur immense et le stress post-traumatique qui ont été générés ces derniers mois par les médias et par nos gouvernements. 

Cette peur à elle seule nous rend plus vulnérables à la fois face à la maladie et face aux dérives totalitaires.

À condition de se sevrer de la peur, des mensonges et des illusions, chacun peut reprendre le pouvoir sur sa santé, sa société, sa vie.

Notes :

[1] Les géants de l’industrie des vaccins, 14 mai 2020, Statista.fr 

[2] Vaccin anti-Covid-19 et immunité de groupe, c’est non… et encore non, Emma Kahn, AIMSIB, 3 mai 2020

[3] Molecular Mechanism for Antibody-Dependent Enhancement of Coronavirus Entry, Journal of Virology, 

[4] SARS vaccines : where are we ?, Expert Rev Vaccines 2009 Jul ; 8(7) :887-98. doi : 10.1586/erv.09.43.

[5] Peter Hotez, Wikipédia

[6] CORONAVIRUSES: UNDERSTANDING THE SPREAD OF INFECTIOUS DISEASES AND MOBILIZING INNOVATIVE SOLUTIONS, 5 mars 2020

[7] Coronavirus : les dangers d’un vaccin élaboré à la hâte, Céline Deluzarche, Futura Sciences (Futura Santé), 19 mars 2020, revu le 15 juin 2020. Quand le vaccin facilite l’infection virale…

[8] Immunogénicité

[9] Vaccin : être trop vacciné est-il dangereux ?

[10] Coronavirus: la Commission européenne organise un téléthon mondial pour financer la recherche d’un vaccin, 4 mai 2020

[11] Bruxelles travaille sur un passeport « Vaccins » afin de mettre la population sous surveillance totale

[12] Coronavirus : court-circuiter les étapes vers un vaccin?, 16 mars 2020, Agence Science-Presse, média indépendant basé à Montréal. En temps normal, le développement d’un vaccin peut prendre 15 à 20 ans

[13] Politique et corruption à l’OMS, Dr Pascal Sacré, mondialisation.ca, 12 janvier 2010, réédité 14 avril 2020.

[14] Le point sur la gestion européenne de la pandémie de grippe A H1N1, Dr Pascal Sacré, mondialisation.ca, 22 octobre 2010

[15] Pandémie de grippe H1N1, cru 2009 : quoi de neuf, docteur ?, Dr Pascal Sacré, mondialisation.ca, 20 avril 2010

[16] Près d’un quart des Français ne comptent pas se faire vacciner contre le Covid-19, 22 mai 2020.

[17] Covid-19 — Le fer de lance pour la mise en place d’une « nouvelle ère » de VACCINS à haut risque, génétiquement MODIFIÉS, Children’s Health defense, 10 mai 2020

[18] « Vaccins contre la COVID » et « Humains génétiquement modifiés », mondialisation.ca, Carrie Madej et Mark Taliano, 23 juillet 2020

[19] Coronavirus, vaccin, implant et traçabilité, Medias-Presse.info, 18 avril 2020. Bill Gates, à travers sa Fondation Bill & Melinda Gates, le projet ID2020 qu’il finance et des industries pharmaceutiques dans lesquelles il détient des parts importantes, entend bien profiter du coronavirus pour nous imposer une vaccination quasiment mondiale et y inclure un implant d’identification et de traçabilité.

[20] Covid-19, pots-de-vin et corruption — Le cartel criminel Big Pharma supervise le nouveau vaccin, Tony Carlucci, New Eastern Outlook, 6 mai 2020

[21] COVID-19 – Vérifiez vos sources. Guerre contre… la corruption ?, Dr Pascal sacré, mondialisation.ca, 12 avril 2020.

Vaccin CoV19 et passage à l’humain 2.0… Un avertissement du Dr Carrie Madej (vidéo)

Posted in actualité, coronavirus CoV19, crise mondiale, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, ingérence et etats-unis, militantisme alternatif, N.O.M, pédagogie libération, politique et lobbyisme, politique et social, résistance politique, santé et vaccins, science et nouvel ordre mondial, sciences et technologies, technologie et totalitarisme, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , , , , , on 30 août 2020 by Résistance 71

 


Vaccin CoV19 et transhumanisme

 

Résistance 71

 

30 août 2020

 

A voir et diffuser sans modération… Message vidéo (VOSTF) du Dr Carrie Madej, interne des hôpitaux à Forest Park dans l’état de Georgie (USA). Doctorat de médecine à la faculté de médecine de l’université de médecine et de biosciences de Kansas City, au sujet du vaccin CoV19 à venir.
Membre de l’American Osteopatic Association (AOA) et de l’American College of Physicians (ACP).
Le mécanisme du vaccin, l’utilisation de la nanotechnologie, de procédure d’altération et de modification génétique et l’utilisation d’un enzyme de marquage appelé « Luciferase ». Des trucs pareils ça ne s’invente pas !

 

Message vidéo du Dr Carrie Madej (durée 21min VOSTF) :

 

Transcription du texte de la vidéo pour diffusion :

« passer de l’homme 1.0 à l’homme 2.0 a quelque chose à voir avec le transhumanisme
Il s’agit de prendre les humains tel que nous les connaissons et de les mélanger avec l’intelligence artificielle

En étudiant le projet vaccin COVID-19, j’ai découvert que nous devons prendre une décision à ce sujet et c’est mon cri d’alarme au monde.

Vous devez être informé car ce nouveau vaccin n’est pas comme votre vaccin anti-grippe habituel . Ce qui me fait peur. C’est très différent C’est tout à fait nouveau.

C’est complètement expérimental sur la race humaine.

Et ce n’est pas seulement un vaccin différent. Il existe des technologies qui sont introduites dans ce vaccin et qui peuvent changer très rapidement notre façon de vivre, qui nous sommes et ce que nous sommes.

Vous connaissez peut être Elon Musk fondateur de Space X et Tesla automobile et Ray Kurzweil l’un des dirigeants de Google. Ce sont des transhumanites autoproclamés. Ils pensent que nous devrions aller vers l’humain 2.0, ce sont de très grands partisans de cette idée

Il y a beaucoup de transhumanistes de cette idée humain 2.0 qui sont impliqués dans ce projet vaccin covid 19 renseignez vous

La façon la plus simple de vous expliquer cela c’est de regarder l’un des principaux partisans du vaccin et de faire un peu d’histoire, vous dire comment ils veulent fabriquer le vaccin.

Je pense que cela en dira long ; par exemple Moderna est l’un des principaux fabricants du vaccin COVID 19, vous devez savoir que Moderna a été fondé par une personne de Harvard, Derek Rossi, et que le chercheur Derek Rossi a réussi à créer et prendre de l’ARN modifié et à pouvoir reprogrammer une cellule souche dans le corps pour en modifier la fonction.

Il a génétiquement modifié la cellule souche dans le corps. Il a donc prouvé que l’on peut modifier génétiquement quelque chose en utilisant de l’ARN modifié. Il a donc fondé la société Moderna sur ce concept.

Moderna n’existe pas depuis longtemps. Elle n’a encore jamais fabriqué de vaccin ni de médicament pour l’homme. Ce vaccin COVID 19 sera son premier produit.

Vous devez savoir que Moderna a récemment fait la une des journeaux, parce qu’elle a vraiment accéléré le processus , comme les autres entreprises, elle accélère le vaccin, elle passe de la phase 1 à la phase 2 très rapidement, en fait elle est passée de la phase 1 à la phase 3 dans ses expériences depuis mars 2020.

C’est incroyable. Cela passe généralement de 5 à 6 ans. Comment peuvent-ils faire cela avec les données de sécurité et d’efficacité dont nous avons besoin ?

Sachez que dans la phase 2, lls n’utilisent que 30 ou 45 humains , dans l’étude test de Moderna, il y avait 45 humains, avec le groupe de vaccins à forte dose, 100% des personnes ont développé des effets secondaires systémiques à court terme.

Et pour le vaccin à faible dose, 80% des personnes ont développé des effets secondaires systémiques à court terme.

Et nous ne connaissons pas les effets secondaires à long terme du vaccin , il nous faudra plus de temps, peut être des années. Mais nous savons d’après des études sur des animaux que si vous utilisez cette technologie, vous allez constater une augmentation du taux de cancer , des mutations génétiques, de la mutagénèse et des réactions auto-immunes .

Par exemple, dans certaines études sur les furets qui ont été vaccinés , on a constaté qu’en contact avec le virus dont on essayait de les protéger par les vaccins, la réponse immunitaire était exagérée. Les furets souffraient.

Ils avaient plus d’inflammation pulmonaire , de liquide pulmonaire, des problèmes hépatiques.

Le vaccin leur a fait du mal, la réponse immunitaire était moins bonne : ce sont des effets secondaires à plus long terme et ça pourrait être observé avec ce vaccin dont nous ne connaissons pas encore les données et qui n’est pas sans risque.

Et comment font-ils cela ? Ils suggèrent d’utiliser une plateforme, je vais vous expliquer comment ils administreraient ce vaccin. Il y a une idée appelée plateforme à micro-aiguilles (microneedle platform) .

Elle a été développée par le MIT. Ils ont dit qu’elle pourrait être produite en masse très facilement. Voilà pourquoi ils proposent cette technologie. Des millions pourraient être fabriqués rapidement. Ils pourraient également être auto-administrés. Cela ressemble à un pansement que l’on achète en pharmacie. Il peut vous être expédié par Amazon, UPS ou autre service d’expédition,il est fait pour que le mettiez sur votre main comme ceci puis vous enlevez l’autocollant et voilà vous avez été vacciné. Comment vacciner à travers un autocollant est possible ? Il y a de petites spicules minuscules , de petites aiguilles, ça été conçu d’après le modèle d’ une morsure de croc d’une vipère, donc cette plateforme à micro-aiguilles, c’est des petites morsures de serpents.

Dans ces minuscules spicules dont ils prétendent que vous ne le sentirez pas vraiment , ll y a un peu d’hydrogel, dans ce matériau appelé « HYDROGEL » il y a une enzyme appelée « luciférase » ainsi que le vaccin lui-même.

Alors qu’est-ce que tout cela signifie ?
Tout d’abord vous recevez le vaccin, c’est de l’ARN modifié ( invention de MODERNA) ou ADN modifié

Prenons Moderna et son ARN modifié, l’idée est que les micro-aiguilles vont percer les membranes de vos cellules. Et ce morceau synthétique modifié d’ARN est un code pour la partie du virus.

Ou bien ils pourraient utiliser de l’ADN modifié synthétique pour coder la parte du virus qui entrerait dans le noyau. Votre corps commencerait à le transcrire, il commencerait à le lire, et à fabriquer davantage de cette partie du virus.

Pourquoi voudrait-on que le corps fabrique plus de virus ou une partie du virus ?

L’idée est que votre corps s’habituerait à le voir, saurait comment fabriquer les anticorps et aurait une meilleure réponse des cellules T. Et l’idée est lorsque votre corps le verra à l’avenir, ll saurait comment le combattre et sa réponse serait meilleure. C’est l’idée.

Mais le problème c’est qu’ils utilisent un procédé appelé TRANSFECTION et la transfection est un moyen couramment utilisé pour créer des organismes génétiquement modifiés.

Je pense que vous connaissez ces fruits et légumes OGM. Ils ne sont pas aussi sains que les fruits et légumes sauvages normaux . Ils pourraient donc extrapoler cela sur l’homme. Si nous devenons génétiquement modifiés, nous ne seront peut-être pas en aussi bonne santé qu’avant. Nous n’avons pas d’ étude à long terme sur le sujet . C’est incroyable.

Les fabricants de vaccin ont déclaré « le vaccin ne modifiera pas notre ADN, notre génome »
Je ne les crois pas du tout, je dis que ce n’est pas vrai, parce que si nous utilisons ce processus TRANSFECTION pour fabriquer un organisme génétiquement modifié, pourquoi ne ferait-il pas la même chose à un être humain ?

Je ne sais pas pourquoi les fabricants des vaccins disent cela que cela ne modifie pas l’ADN.

Si vous regardez la définition de transfection, la définition vous dira qu’il s’agit d’un changement temporaire dans la cellule, et je pense que c’est sur quoi les fabricants des vaccins misent, c’est temporaire, mais il y a une possibilité pour elle de devenir stable, d’être absorbée dans le génome, si stable qu’elle commencera à se répliquer lorsque le génome se répliquera, elle sera une partie permanente de votre génome. C’est un risque que nous prenons.

Il peut donc être temporaire ou permanent. Et nous ne le saurons pas pendant des années, honnêtement. Alors nous y voilà.
Nous avons quelque chose qui peut modifier notre génome. C’est une possibilité.

Et une autre chose encore, s’ils modifient le génome, quels en seraient les effets ?

Je vous ai déjà parlé de certains effets secondaires, mais nous devons aussi savoir, qu’il s’agit d’un morceau d’ADN ou ARN synthétique (modifié) . Il est synthétique, il ne vient pas de la nature. Et s’il est ajouté dans le génome d’un humain…
Si vous regardez l’arrêt de la Cour suprême sur l’ADN synthétique ou les gènes synthétiques, il peut être breveté. Or les brevets ont des propriétaires.

Qu’est-ce que cela signifie pour nous ? Et si cet ADN ou ARN synthétique breveté se trouve dans notre génome ? Est-ce que ça signifie que Moderna ou la fondation de Bill et Melinda Gates ou le ministère de la défense américaine , tous ces gens impliqués dans les brevets, vont posséder une partie de notre génome ?

C’est une possibilité, il faut le savoir.
Ce n’est qu’une partie de ce système de livraison.

Passons à la partie suivante :

C’est une enzyme appelée LUCIFERASE . La LUCIFERASE est une enzyme synthétique brevetée.
Je n’aime pas ce nom. Ils l’ont appelé LUCIFERASE parce qu’elle a des propriétés bioluminescentes. Elle peut produire une lumière ou être source de lumière. Tout ça se trouverait sous votre peau et vous ne pouvez pas le voir. L’idée de la LUCIFERASE est qu’ils veulent s’assurer que vous êtes vaccinés. Ils ne font pas confiance aux dossiers médicaux. Ils ne vous font pas confiance. Ils veulent s’assurer que cela été bien réussie, une TRANSFECTION bien réussie, une modification génétique réussie.

Lorsque vous recevez l’enzyme LUCIFERASE, si vous avez un Iphone ou une application sur Iphone, vous pouvez scanner la zone de votre corps qui a eu le vaccin et un code numérique ou une empreinte numérique ou un modèle numérique apparaitra sur l’Iphone, quelque chose qui identifiera que vous avez été vacciné . l’enzyme LUCIFERASE contient votre carnet de vaccination , il vous donne également une identification , un numéro, un code-barre, une marque, quelque soit le nom que vous lui donnez, un tatouage, c’est la même chose. Vous devenez alors un « produit ». Donc il y a ça.

La troisième chose que j’ai mentionné est l’HYDROGEL. l’HYDROGEL est l’invention de la DARPA, l’agence américaine des projets de recherche avancé, c’est une sorte de groupe de science fiction du département de la défense américaine au Pentagone, du gouvernement américain .
Profusa l’une des entreprises de la DARPA et HYDROGEL est aussi une des entreprises de la DARPA.
HYDROGEL est de la nanotechnologie. La nanotechnologie HYDROGEL , les robots microscopiques, ces petits robots je sais que cela parait fou, c’est toujours fou pour moi, mais c’est possible.
Ces petits robots microscopiques peuvent désassembler, réassembler, assembler et faire différentes choses. Cet HYDROGEL c’est vraiment de la nanotechnologie . C’est quelque chose de robotique ou d’intelligence artificielle. L’HYDROGEL peut se connecter avec l’Intelligence Artificielle.
Cela signifie qu’un humain HYDROGEL peut se connecter directement et peut recueillir des informations de son corps et rassembler ces informations et les relier à son smartphone au Cloud ou à un autre appareil intelligent, et une fois que c’est fait, c’est 24h par jour, 7 jours par semaine, 365 jours par an, pensez-y , pensez à l’effet que cela aurait sur notre vie privée.
Cela peut immédiatement changer notre autonomie. Immédiatement changer nos libertés. Cela peut recueillir des données comme votre glycémie, votre saturation, votre tension artérielle. Cela a l’air génial. Mais cela peut recueillir aussi beaucoup d’autres choses . Cela peut recueillir, disent-ils vos émotions, ou votre cycle menstruel, votre activité, si vous êtes tombé, les nutriments dans votre corps, si vous avez pris un médicament, si vous avez pris des drogues, il est possible de voir presque tout ce qui se passe dans votre corps.
Et où vont toutes ces informations? Cela n’a pas été abordé
Qui protège ces informations ? A quoi servent-elles ? C’est vraiment sérieux. On propose de mettre tout ça dans le prochain vaccin.
Il faut aussi savoir qu’avec cette NANOTECHNOLOGIE HYDROGEL, qui marche avec l’intelligence artificielle , la connexion tout comme vous envoyez un SMS avec votre smartphone, vous pouvez aussi en recevoir. Cela signifie que notre corps peut recevoir des informations avec la connexion avec l’intelligence artificielle (objets connectés) .

Quelles informations nous reviendraient ? Est-ce que cela affecterait notre humeur, notre comportement ? Est-ce que cela affecterait notre façon de penser, nos souvenirs ?

Si vous n’avez pas regardé le film Matrix, vous pourriez le faire, je pense qu’il y a des vérités dans ce film.
Je vois tellement de mauvaises choses dans ce vaccin et je vois que l’on en parle pas dans les grands médias.

Et j’ai le sentiment que ces entreprises de vaccins nous mentent lorsqu’elles disent que le vaccin ne peut pas affecter notre ADN .

Parce que selon toutes les définitions
qu’elles utilisent, cela peut affecter notre ADN.

Donc j’ai fait cette courte vidéo pour faire passer le message. Maintenant à vous de faire vos propres recherches.
Maintenant que nous voyons que les risques sont nombreux, nous devons vraiment savoir si l’on veut vraiment passer de l’humain 1.0 à 2.0 , contrairement à ce que l’on croit, ce n’est pas la fantaisie que l’on voit dans les films de superpouvoirs
Et laissez moi vous dire qu’il y a de grands noms derrière ces vaccins !
– Le département de la défense du gouvernement américain
– – la DARPA : pourquoi l’armée est-elle impliquée dans la fabrication de nos vaccins ?
– – la fondation Bill et Melinda Gates (si vous regardez vous verrez presque toujours ce nom derrière un vaccin COVID https://www.businessinsider.fr/us/bill-gates-factories-7-different-vaccines-to-fight-coronavirus-2020-4?op=1)
Revenons à la fondation Bill et Melinda Gates, je veux que vous connaissiez les antécédents de Bill Gates, ce que c’est homme représente. Sa famille est issue d’une famille d’EUGENIQUES. EUGENIQUE signifie contrôle de la population, cela signifie que Bill Gates pense qu’il y a trop de monde . Bill Gates a déclaré dans une vidéo https://www.youtube.com/watch?v=PAJ3YhlUegk qu’il pense qu’avec un très bon nouveau vaccin, nous pourrions faire baisser la population de la planète de 10 à 15%. Qui va rester et qui va partir ? Et qui doit décider qui va rester et qui va partir ? Bill Gates n’a pas de formation médical, ni formation épidémiologique, ni formation scientifique. Il n’est pas médecin, il est informaticien. C’est ce qu’il est.
J’aimerais que vous réalisiez que je regarde toujours qui a un intérêt direct. Quelles sont leurs motivations ? Alors que nous connaissons son milieu familial.
Ce qui me préoccupe beaucoup, c’est que la DARPA , cette agence militaire, ainsi que la fondation Bill et Melinda Gates s’intéressent beaucoup à la technologie appelée GENE DRIVE ou la technologie GENE EXTINCTION et c’est exactement ce que cela semble être. En utilisant des mutations génétiques, par exemple, par TRANSFECTION, vous pouvez exterminer une espèce entière de la planète. Ils proposent de l’utiliser pour les moustiques en Afrique par exemple, mais notre écosystème est délicat, qui a dit qu’il fallait éliminer une espèce ? Si vous détruisez une espèce, vous pouvez affecter tout un écosystème. Lorsque vous exterminerez une espèce entière, vous affecterez l’écosystème en entier. C’est un équilibre très délicat. Et qui peut dire qui va rester et qui va partir ? Pourquoi n’en parlons pas ? Si on peut faire le GENE EXTINCTION (produire une progéniture infertile donc fin de la descendance) à un insecte par TRANSFECTION via une injection, alors on peut le faire à un animal, on peut le faire à un humain (injection= vaccin). Je soulève ce point . Car si les agences derrière le vaccin défendent également cette idée , leur faites-vous confiance pour la santé ? Leur faites-vous confiance pour votre famille ? Leur faites-vous confiance pour vos enfants ?
Ils se précipitent pour la fabrication de ce vaccin. Quelle est la motivation derrière cela ? Nous devons y réfléchir. J’ai déclaré dans le passé, que nous devons savoir qu’il existe du moins aux Etats-Unis, des mandats qui font que les fabricants des vaccins n’ont aucune responsabilité , responsabilité 0 pour tout dommage causé par un vaccin à un être humain. Si des personnes sont tuées, blessées, paralysées, mutilées à vie, ça n’a pas d’importance , vous n’avez aucun recours et ils font quand même du profit. Ils n’ont donc aucune raison de rendre le vaccin sûr. Sachez aussi que l’un des mandats , la loi sur la protection civile, dit qu’ils peuvent nous imposer un vaccin. Ils ne peuvent pas nous imposer un vaccin s’il existe un traitement viable pour la COVID 19. Et sachez que les médecins du monde sont censurés en ce qui concerne les options de traitement ou de prévention du COVID 19 . Parce que s’il existe un traitement, ils ne peuvent pas nous imposer ce vaccin.
J’aimerais aborder ce sujet. Quelle est la motivation de ce vaccin COVID 19 ? Est-ce vraiment pour notre santé ? En tant que médecin, je ne vois pas en quoi cela concerne la véritable santé du monde. Il y a une autre motivation, un autre programme en cours. Plus j’examine la question, plus cela saute aux yeux. Je vous laisse donc avec cela, je veux faire court et simple pour que vous puissiez digérer tout cela et réfléchir.
Nous devons nous rassembler et unir nos voix parce que les personnes en position de pouvoir qui s’occupent « de notre santé » ne suivent pas notre intérêt. Mais ensemble, nous avons le pouvoir.
Ensemble, Unis, notre voix est forte. Je vous encourage à faire preuve d’esprit critique. Faites vos propres recherches. Rejoignez des groupes dans votre Etat des USA. Allez à la législature de votre Etat, et dites leur NON. NON à ces expériences sur les êtres humains. NON à l’invasion de la vie privée, NON à la censure. Nous sommes des âmes humaines souveraines et nous devons reprendre nos droits.
Merci de m’avoir écouté. Je fais toujours mes vidéos avec le plus grand amour et la plus grande paix. Je vous remercie.

fin de la transcription vidéo

 

 

CoV19 passeport vaccinal, dictature sanitaire, Commission Européenne et OMS… des documents bien suspicieux dont (presque) personne ne parle…

Posted in 3eme guerre mondiale, actualité, coronavirus CoV19, crise mondiale, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, média et propagande, militantisme alternatif, N.O.M, pédagogie libération, politique et lobbyisme, politique et social, politique française, résistance politique, santé et vaccins, science et nouvel ordre mondial, sciences et technologies, technologie et totalitarisme, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , , , on 1 juillet 2020 by Résistance 71

 

 

Horizon 2022, un passeport de vaccination… l’UE rase les murs au sujet de documents bien suspicieux

 

Daniele Pozzati

 

28 juin 2020

 

url de l’article original:

https://www.strategic-culture.org/news/2020/06/28/2022-vaccination-passport-eu-keeps-quiet-over-suspicious-documents/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

(*) merci à Bernardo pour avoir posté le lien de l’article original anglais, l’article valait la peine d’être traduit.

 

Surprise, surprise, la Commission Européenne (CE) avait un “projet cartographié de vaccination” prêt des mois avant que ne se déclenche la pandémie du CoV19 (NdT: en fait le SRAS-COV-2 “Caroline du Nord”…). Ce projet devrait mener à une “proposition de commission pour une carte  / passeport de vaccination commune pour les citoyens de l’UE dès 2022.”

Dernièrement mis à jour dans le 3ème quart de l’année 2019, le document de 10 pages (10-page document) le 12 septembre par un “sommet de la vaccination globale” conjointement organisé par la CE et l’OMS.

Sous le titre “Dix actions vers la vaccination pour tous, tout le monde devrait être capable de bénéficier du pouvoir de la vaccination”, le manifeste du sommet se plaint que:

“Malgré la disponibilité de vaccins efficaces et sans danger, le manque d’accès, la pénurie, la désinformation, le laxisme envers les risques de maladie, diminuant la confiance publique en la valeur des vaccins et augmentant la perte d’intérêt à leur encontre, mine le taux de vaccination dans le monde entier.”

Et avec ça, les bénéfices des compagnies pharmaceutiques sans aucun doute.

En juillet 2017 par exemple, l’Italie a rendu 12 vaccins obligatoires pour les enfants. Il s’ensuivit une augmentation du prix des vaccins de 62%, passant de l’ordre de 14 euros à 23 euros la dose.

La marché mondial de la vaccination pèse aujourd’hui environ 27 milliards de dollars par an. D’après les estimations de l’OMS, il devrait passer la barre des 100 milliards de dollars en 2025.

Comme le sommet mondial sur la vaccination de la CE-OMS a aussi discuté un agenda d’immunisation rénové pour 2030, les actionnaires de Big Pharma ne doivent pas s’inquiéter de la performance de leurs avoirs sur le long terme.

On ne doit vraiment pas “toucher au taux de vaccination mondial”.

Le manifeste de ce sommet de la vaccination mondiale liste “10 leçons et actions nécessaires pour la vaccination de tous.”

Chaque “leçon” est un bijou de ce que le philosophe néo-marxiste italien Diego Fusaro appelle “le capitalisme thérapeutique”.

Le phrasé est péremptoire et ne laisse aucune marge pour la nuance ou le débat. Des adjectifs comme “tous”, “tout le monde”, “indiscutable”, abondent. Les déclarations au mode conditionnel sont absentes.

Plus qu’un plan d’action prudent, inspiré scientifiquement et ouvert au doute et au scepticisme, le ton donné de “protéger tout le monde, partout”, de “ne laisser personne derrière”, est messianique de manière tout à fait inappropriée.

Qu’en est-il de ceux et celles qui ne voudraient pas être “protéger” de cette façon ? Simplement en Allemagne, au moins 10% de la population est strictement contre une vaccination contre le coronavirus, ce qui représente au moins 8 millions de personnes

Mais voyons ce que nous pouvons apprendre si on veut, de ces “leçons”.

La leçon #1 commence par : “Promouvoir le leadership politique mondial et l’implication dans la vaccination”, il semble que c’est ce dont nous sommes témoins maintenant, avec les gouvernements dans le monde suggérant que les masques et la distanciation sociale resteront en place jusqu’à ce qu’on ait trouvé un vaccin contre le SRAS-COV-2.

Quid des politiciens qui sont contre la vaccination ?

Dira t’on aux gens qui votent pour eux, comme le fit tristement le commissaire au budget de la CE Gunther Oettinger avec les électeurs de la Liga italienne en 2018, en leur disant que “les marchés leur enseigneront de voter pour les bonnes choses” ?

Y aura t’il une nouvelle pandémie pour apprendre aux gens à voter pour la bonne chose ?

Leçon 4, “Frapper à la racine de l’hésitation vaccinale, augmenter la confiance dans la vaccination”, ceci a tout l’air d’un modèle pour une campagne de propagande, une qui prévoit, d’après la lecture du programme de vaccination de l’UE, le “développement de modules de formation électronique ciblant les médecins généralistes et les fournisseurs de soin de santé, focalisant sur l’amélioration des techniques pour gérer les populations hésitantes et promouvoir un changement de comportement.

Leçon 5, “Rassembler le pouvoir des technologies numériques afin de renforcer le contrôle de la performance des programmes de vaccination”, ceci soulève en cette période d’ap de traçage et de bracelets électroniques, des préoccupations légitimes sur la main mise toujours plus avant de la technologie sur nos vies et sur nos corps.

De quelles technologies numériques parle t’on ? Peut-être d’une puce électronique sous-cutanée, comme celle qui fut récemment patentée sous le numéro assez satanique de 060606 par la Fondation Bill & Melinda Gates ? (satanic-sounding number 060606 )

Leçon 9, elle est pour le journaliste alternatif et pour la liberté d’expression en général, des plus menaçante :

Donner le pouvoir aux professionnels de la santé à tous les niveaux aussi bien que les médias, pour donner une information transparente, objective et efficace au public et pour lutter contre la fausse information et la désinformation, incluant la lutte contre des plateformes de médias sociaux et d’entreprises technologiques.

Nous y sommes : le combat contre les soi-disantes fake news est de retour. Plus de boulot pour la horde de “fact checkers” auto-proclamés de Facebook.

Le terme Fake News est bien entendu un terme de novlangue orwellienne pour toute information non alignée [sur la pensée unique], quelque soit son contenu, son origine ou le fait qu’elle soit vérifiable.

En fait, le manifeste pour la vaccination globale ne fournit aucune définition de ce que serait une “information objective” ni du reste de ce que serait une “fausse information ou une désinformation.”

Si les vaccins sont aussi sûrs que l’affirment l’UE et l’OMS sans en apporter l’ombre d’une preuve, pourquoi donc le gouvernement américain a t’il créé déjà dans les années 1980, un corps appelé le “Programme National de Compensation pour les Dommages dus aux Vaccins” (National Vaccine Injury Compensation Program (VICP) ) ?

On lit ceci du site internet officiel du VICP : “une alternative sans faille au système légal traditionnel pour résoudre les plaintes résultant des dommages vaccinaux”.

Avec pas mal de succès semble t’il…

Dans la période entre le 1er octobre 1988 (début du paiement de compensations) et le 1er juin 2020 (dernières données disponibles), le VICP a attribué pour un total de quelques 4,4 milliards de dollars en compensations financières.

Ce chiffre exclut toute compensation résultant de poursuites judiciaires abouties, notamment des attaques en justice collectives contre Big Pharma.

Mais, comme l’explique très bien le réalisateur de documentaires Massimo Mazzucco, les autorités américaines ne se sont pas arrêtées là pour protéger Big Pharma des actions en justice. En 2010, une décision importante de la Cour Suprême des Etats-Unis a cité le U.S. Code Title 42 ainsi :

“”La loi élimine la responsabilité des fabricants concernant les effets secondaires adverses inévitables des vaccins”.

La même décision élabore plus loin :

“Aucun fabricant de vaccin ne peut être tenu pour responsable dans une action légale civile pour des dommages étant survenus de dommages liés aux vaccins ou à un décès associé à l’administration d’un vaccin après la date du 1er octobre 1988… Si la blessure ou la mort a résulté d’effets secondaires qui étaient inévitables alors même que le vaccin a été adéquatement préparé et a été accompagné des directions adéquates et des avertissements d’usage.”

1988 fut évidemment l’année où le VIPC commença à attribuer des compensations aux victimes de dommages par vaccins, économisant de graves et violents maux de tête à Big Pharma dans le processus.

Comme la biologiste de système Dr Shiva Ayyadurai le souligne, l’impossibilité d’attaquer en justice les labos pharmaceutiques au sujet des vaccins, combinée avec la perte de bénéfices sur les ventes de médicaments, a fait que les vaccins sont devenus le nouveau modèle d’affaire de Big Pharma. Et maintenant l’UE et l’OMS financée par la Fondation Bill & Melinda Gates emboîtent le pas.

Karl Marx écrivit ceci dans son “Manifeste du Parti Communiste” (1848) :

L’exécutif de l’état moderne n’est rien d’autre qu’un comité de gestion des affaires communes de toute la bourgeoisie.

Si Marx était vivant aujourd’hui, il aurait pu conclure que la gouvernance par une organisation internationale n’est rien d’autre qu’un comité de gestion des affaires communes de l’élite mondialiste.

= = =

Lectures complémentaires :

Affaire CoV19 OGM

Dossier-coronavirus-cov19-experience-ingenierie-sociale

Dossier_special_CoV19_ingenierie_sociale_et_dictature_technotronique

Notre dossier « Coronavirus, guerre contre l’humanité »

Entrevoir la solution au marasme politico-social :

Résistance 71-Du-chemin-de-la-société-vers-son-humanité-realisée

 

CoV19 : Journée Internationale de Dénonciation de Bill Gates… Qui dirige vraiment l’OMS ? (Derrick Broze)

Posted in 3eme guerre mondiale, actualité, coronavirus CoV19, crise mondiale, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, ingérence et etats-unis, média et propagande, militantisme alternatif, pédagogie libération, politique et lobbyisme, politique et social, résistance politique, santé et vaccins, science et nouvel ordre mondial, sciences et technologies, technologie et totalitarisme, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , , , , , , on 13 juin 2020 by Résistance 71

 

 

Dans la cadre de la journée internationale de dénonciation de Bill Gates (« EXPOSEBILLGATES), nous avons traduit ici deux extraits essentiels de la série de Derrick Broze sur “Bill Gates et le réseau du fric et de l’influence”, publié en avril, mai 2020. Le premier émane de la seconde partie, le second extrait de la troisième partie.
Les textes originaux sont truffés d’hyperliens vers les sources d’information (en anglais), à suivre donc depuis les liens sources.
~ Résistance 71 ~

 


Influence Gates et mafia sanitaire…

 

Qui gère l’OMS ?

(Extrait de la 2ème partie de la série de Derrick Broze “Bill Gates et le réseau du fric et d’influence “)

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

13 juin 2010

 

Source:

https://www.thelastamericanvagabond.com/top-news/bill-gates-web-dark-money-influence-part-2-covid-19-operation/

 

Suite : « Réduire la population mondiale par des mesures eugénistes »

 

Depuis le début de l’épidémie de COVID19, à la fois Bill Gates et l’OMS se sont mis au centre de la scène alors que le monde leur demandait des réponses au problème. Il est maintenant de notoriété publique que la Fondation Bill & Melinda Gates est le premier pourvoyeur de fonds non étatique de l’OMS. Les Etats-Unis ont longtemps été l’état le plus généreux, mais cela peut changer sous l’administration Trump. Gates fut aussi la seule personne ne représentant pas un état à donner un discours devant l’assemblée générale de l’OMS.

D’après un rapport de la revue “Politico”, l’opinion (et l’argent ) de Bill Gates ont tant d’influence au sein de l’OMS que les officiels de cet organisme l’appel en coulisse “the Bill Chill”. 16 officiels de l’OMS ont dit à Politico sous condition d’anonymat que Bill Gates a une influence absolument disproportionnée sur la politique de l’OMS et que bien peu de personnes osent le défier. “Il est traité comme un véritable chef d’état, pas seulement à l’OMS, mais aussi au G20”, a déclaré un représentant d’une ONG de Genève.

Les accusations sur l’influence démesurée de Gates ont été secondées par le ministère des affaires étrangères lorsqu’ils ont rapporté que “peu d’initiatives politiques ou de standards normatifs mis en place par l’OMS sont annoncées avant qu’elles aient été nonchalamment été validées de manière non-officielle par le staff de la Fondation Gates.

L’actuel directeur général de l’OMS est Tedros Adhanom, ancien ministre de la santé d’Éthiopie. Durant son temps au porte-feuille du ministère de la santé, Tedros a collaboré avec les Fondations Clinton et Bill & Melinda Gates pour travailler sur des vaccins, entre autres mesures. Politico a rapporté qu’avant que Tedros ne soit sélectionné pour le poste de directeur de l’OMS en 2017, Gates fut accusé de soutenir Tedros et d’utiliser son influence pour le faire nommer au poste.

Bien que des délégués de pays aient exprimé leur croyance que Gates était bien intentionné, certains avaient peur que l’argent de la Fondation Gates ne viennent du “gros business” et puisse servir de “cheval de Troie pour des intérêts entrepreneuriaux pour diminuer le rôle de l’OMS dans l’établissement de standards et dans le façonnage de certaines politiques.

Ce qu’il est important de savoir est que les cotisations payées par les états membres de l’OMS représentent moins du quart des 4,5 milliards de dollars du budget biennal, laissant Gates, certains gouvernements et d’autres fondations privées faire les bouche-trous financiers. Ces donations sont allouées à des projets spécifiques et l’OMS ne peut pas décider comment les utiliser. Dans le cas de la Fondation Bill & Melinda Gates, les fonds versés vont typiquement vers les programmes de vaccination.

Quelque soit l’angle d’approche des solutions présentées pour le COVID19, vous y trouverez toujours les empreintes digitales de Bill Gates. Il a utilisé son argent et son influence de manière répétitive pour profiter et gagner régulièrement du pouvoir sans jamais avoir été élu à quelque fonction politique que ce soit.

 


Bill la piquouze…
Licence de tuer…

Coronavirus, science et médecine ou la dictature du consensus et des « modèles »…

Posted in 3eme guerre mondiale, actualité, coronavirus CoV19, crise mondiale, guerres hégémoniques, pédagogie libération, politique et social, politique française, résistance politique, santé et vaccins, science et nouvel ordre mondial, technologie et totalitarisme, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , , , , , , on 5 juin 2020 by Résistance 71

 

 

C’en est assez du consensus !

 

Thierry Meyssan

 

2 juin 2020

url de l’article original: https://www.voltairenet.org/article210030.html

 

Collégialité de façade

L’épidémie de Covid-19 a pris de surprise les responsables politiques qui avaient perdu de vue leur fonction première : protéger leurs concitoyens.

Paniqués, ils s’en sont remis à quelques gourous. En l’occurrence au mathématicien Neil Ferguson de l’Imperial College [1] et au médecin Richard Hatchett de la CEPI (Coalition for Epidemic Preparedness Innovations), ancien collaborateur du secrétaire US à la Défense Donald Rumsfeld [2]. Pour communiquer les décisions qu’ils avaient prises, ils ont fait appel à la fois à des scientifiques pour les justifier et à des personnalités morales pour les cautionner.

Ainsi, dans la France laïque, le président Emmanuel Macron s’est-t-il doté d’un Comité scientifique Covid-19, principalement composé de mathématiciens et de médecins, sous l’autorité du président du Comité consultatif national d’éthique.

Chacun a pu constater que, face à l’épidémie, les scientifiques en général n’étaient pas du tout d’accord entre eux. Par conséquent le choix des membres de ce Conseil permettait d’écarter à l’avance ceux que l’on ne voulait pas entendre et de ne donner la parole qu’à ceux que l’on voulait entendre. En outre, la nomination d’une personnalité morale pour chapeauter ce dispositif était conçue pour justifier des décisions privatives de liberté que l’on prétendait nécessaires, mais que l’on savait contraires à la Constitution.

En d’autres termes, ce Comité n’était qu’un paravent pour faire oublier la responsabilité du président de la République et de son gouvernement. D’ailleurs, il existe déjà une administration de Santé publique et un Haut-Conseil de Santé publique, tandis que ce nouveau Comité n’a aucune base légale.

Rapidement les débats sur les moyens de prévenir l’épidémie et les traitements à mettre en œuvre ont tourné au pugilat. Le président Macron a alors désigné une seconde instance, le Comité analyse recherche et expertise, pour y mettre bon ordre. Loin d’être un forum scientifique, il a défendu les positions de la CEPI contre l’expérience des médecins cliniciens.

Le rôle des responsables politiques est de servir leurs concitoyens, pas de jouir de voitures officielles puis d’appeler au secours lorsqu’ils ont peur. Celui des médecins est de soigner leurs patients, pas d’aller participer à des séminaires au bord des plages des Seychelles. [NdR71 : séminaires payés par Big Pharma quoi qu’il en soit…]

Le cas des mathématiciens est différent. Leur rôle est de quantifier des observations. Certains d’entre eux ont provoqué la panique pour s’emparer d’une partie du Pouvoir.

La politique et la médecine comme sciences

N’en déplaise aux politiques et aux médecins, la politique et la médecine sont deux Sciences. Cependant, au cours des dernières décennies, ces deux formes d’expertise ont succombé à l’attrait du gain et sont devenues les professions les plus corrompues en Occident —suivies de près par celle des journalistes—. Rares sont ceux qui remettent leurs certitudes en cause, pourtant la qualité de base des scientifiques. Désormais, ils font carrière.

Nous nous défendons très mal face à cette dégradation de nos sociétés. En premier lieu, nous nous donnons le droit de critiquer les responsables politiques, mais étrangement pas les médecins. Deuxièmement, nous poursuivons en Justice des médecins lorsqu’un de leurs patients meurt au lieu de les féliciter lorsqu’ils parviennent à le sauver, mais nous fermons les yeux sur leur corruption par l’industrie pharmaceutique. Ce n’est pourtant pas un secret, cette industrie a le plus gros budget de lobbying qui soit et dispose même d’un gigantesque réseau de lobbyistes jusqu’auprès de chaque médecin dans les pays développés, les « visiteurs médicaux ». Au bout de décennies de ce manège, les professions médicales ont perdu le sens de leur métier.

Certains hommes politiques protègent leur pays. D’autres pas. 

Certains médecins soignent leurs patients. D’autres pas.

Les patients suspectés d’être atteints du Covid-19 et transférés à l’hôpital avaient 5 fois plus de risques de mourir s’ils étaient admis dans certains hôpitaux plutôt que dans d’autres. Pourtant les médecins qui les prenaient en charge avaient tous suivi les mêmes études et disposaient des mêmes matériels.

Nous devons exiger de connaître les résultats de chaque service hospitalier.

Le professeur Didier Raoult soigne avec succès des malades infectieux ce qui lui a valu de pouvoir construire son institut de pointe à Marseille. Le professeur Karine Lacombe travaille pour l’industriel Gilead Science ce qui lui a permis d’être nommée cheffe du service des maladies infectieuses de l’Hôpital Saint-Antoine à Paris. Gilead Science, c’est l’entreprise anciennement dirigée par Donald Rumsfeld —tenez, encore lui—, qui produit les médicaments les plus chers et souvent les moins efficaces au monde.

Comprenez bien, je ne dis pas que les soignants sont corrompus, mais qu’ils sont dirigés par des « mandarins » et une administration qui le sont largement. C’est tout le problème des hôpitaux français qui disposent d’un budget bien supérieur à celui de la plupart des autres pays développés, mais n’ont que des résultats médiocres. Ce n’est pas une question d’argent, mais de déterminer où il va.

La presse médicale n’est plus scientifique

La presse médicale n’est plus scientifique du tout. Je ne parle pas des biais idéologiques foireux dénoncés en 1996 par le physicien Alan Sokal [3], mais du fait que les trois quarts des articles aujourd’hui publiés ne sont pas vérifiables.

Presque unanimement, les grands médias ont participé à une campagne d’intoxication en faveur d’une étude parue dans le Lancet condamnant le protocole Raoult et ouvrant la voie au médicament de Gilead Science, le Remdesivir [4]. Peu importe qu’elle ne soit pas randomisée, qu’elle ne soit pas vérifiable, et que son principal auteur, le docteur Mandeep Mehra travaille à hôpital Brigham de Boston pour promouvoir le Remdesivir, bref qu’il s’agisse d’un travail indigne. Seule fausse note, The Guardian a creusé un peu et relevé que les données de bases de cette étude ont été manifestement falsifiées [5].

Lisez cette « étude », vous n’en croirez pas vos yeux : comment une telle supercherie a-t-elle pu être publiée par une « prestigieuse revue scientifique » (sic) comme The Lancet ? Mais n’avez-vous pas constaté des supercheries identiques dans les médias politiques « de référence » (sic) comme Le New York Times ou Le Monde ? The Lancet est publié par le plus grand éditeur médical au monde, le groupe Elsevier, qui fait du profit à la fois en vendant hors de prix des articles à l’unité et en créant de faux journaux scientifiques entièrement rédigés par l’industrie pharmaceutique pour vendre ses produits [6].

Récemment, je vous alertais sur l’opération de l’Otan visant à promouvoir avec les moteurs de recherche certaines sources d’information « fiables » (sic) au détriment des autres [7]. Or, en aucun cas, le nom d’un éditeur ou d’un média n’est un gage définitif de compétence et de sincérité. Chaque livre, chaque article, doit être jugé pour lui-même et par vous-mêmes au seul regard de votre esprit critique.

Le « consensus scientifique » contre la Science

Depuis plusieurs années, les scientifiques diplômés ne s’intéressent plus à la Science, mais au consensus de leur profession. C’était déjà le cas au XVIIème siécle, lorsque les astronomes de l’époque se liguèrent contre Galilée. Comme ils n’avaient pas de moyen de le faire taire, ils se tournèrent vers l’Église qui le condamna à la réclusion à perpétuité. Mais ce faisant, Rome ne faisait que s’aligner sur le « consensus scientifique ».

De la même manière, il y a seize ans, la Cour d’appel de Paris a rejeté en cascade mes plaintes contre de grands journaux qui m’avaient diffamé au seul motif que ce que j’écrivais ne pouvait être que faux, vu le « consensus journalistique » contre moi. Peu importaient les preuves que je produisais.

Ou encore, c’est au nom du « consensus scientifique » que nous croyons dur comme fer au « réchauffement climatique » promu par l’ancienne Première ministre britannique Margaret Thatcher [8]. Peu importent les nombreux débats scientifiques.

Or, la vérité n’est pas une opinion, mais un processus. Elle ne peut être mise aux voix, mais doit toujours être questionnée.

Notes :

[1] « Covid-19 : Neil Ferguson, le Lyssenko libéral », par Thierry Meyssan, Réseau Voltaire, 18 avril 2020.

[2] « Le Covid-19 et l’Aube rouge », par Thierry Meyssan, Réseau Voltaire, 28 avril 2020.

[3] Impostures intellectuelles, Alan Sokal et Jean Bricmont, Odile Jacob éd. (1997).

[4] “Hydroxychloroquine or chloroquine with or without a macrolide for treatment of COVID-19 : a multinational registry analysis”, Mandeep R. Mehra, Sapan S. Desai, Frank Ruschitzka, Amit N. Patel, The Lancet Online, May 22, 2020.

[5] “Questions raised over hydroxychloroquine study which caused WHO to halt trials for Covid-19”, Melissa Davey, The Guardian, May 28, 2020.

[6] “Elsevier published 6 fake journals”, Bob Grant, The Scientist, May 7, 2009.

[7] « L’UE, l’Otan, NewsGuard et le Réseau Voltaire », par Thierry Meyssan, Réseau Voltaire, 5 mai 2020.

[8] « 1997-2010 : L’écologie financière », par Thierry Meyssan, Оdnako (Russie) , Réseau Voltaire, 26 avril 2010.

= = =

Notre page « CORONAVIRUS, guerre contre l’humanité »

Dossier CoV19 et expérience d’ingénierie sociale (PDF)

L’affaire CoV19 comme Organisme Génétiquement Modifié (PDF)

 


La construction d’un mythe…

Pandémie, dictature et répression… L’avertissement du discours de V (James McTeigue et Alan Moore)

Posted in 3eme guerre mondiale, actualité, coronavirus CoV19, gilets jaunes, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, militantisme alternatif, N.O.M, neoliberalisme et fascisme, pédagogie libération, police politique et totalitarisme, politique et lobbyisme, politique et social, politique française, résistance politique, santé et vaccins, science et nouvel ordre mondial, technologie et totalitarisme, terrorisme d'état, Union Europeenne et nouvel ordre mondial with tags , , , , , , , , , , , , , , , , , , on 31 mai 2020 by Résistance 71

 

 

Résistance 71

 

31 mai 2020

 

« Derrière ce masque, il y a plus que de la chair, il y a une idée et les idées sont à l’épreuve des balles… »
~ V ~

 

Le monde occidental s’enferme pas à pas dans la dictature et la répression absolue. Le monde dystopique d’aujourd’hui qui s’avance fait certes de plus en plus penser au récit signal d’alarme de George Orwell « 1984 » (publié en 1948), à tel point que cela en devient tristement un cliché, mais il fait aussi penser à un autre récit futuriste, celui d’Alan Moore et de David Lloyd publié en GB en 1982 et 1983 sous forme de bande dessinée (roman graphique), reprise en 1988 par DC Comics aux Etats-Unis : « V for Vendetta ».
L’histoire fut portée à l’écran en 2005 par James McTeigue et est devenue depuis un de ces films « cultes ». Une des scènes les plus marquantes du film et qui fait référence et celle du piratage de la station de télévision par V le résistant et la diffusion de son allocution aux habitants de la ville de Londres et du Royaume-Uni, devenu une abominable dictature. Dans ce discours diffusé par piratage de la chaîne, V secoue les consciences et incite à la révolte.

Le discours de V mis à l’écran en 2005 a été adapté de l’original d’Alan Moore datant de 1982 sur toile de fond de GB thatchérienne et le rendant plus « moderne ». Ci-dessous la vidéo du discours de V dans le film de McTeigue et sous la vidéo les deux textes traduits par nos soins, le premier, transcription du discours filmé, le second du discours du livre.

Écoutez et lisez ce que dit V, où est la fiction et où est la réalité ? Il est aussi à rappeler que l’avènement, dans le récit, du haut chancelier Adam Sutler, a fait suite à une.. épidémie provoquée par la contamination volontaire au moyen d’un virus mortel, de la population de Londres et de la Grande-Bretagne, épidémie répandue et ayant fait plus de 100 000 morts…
Où va t’on ?…

A voir, lire et diffuser sans aucune modération.

 

Le discours de V * « V for Vendetta » (2005)

 

 

Transcription / traduction des discours du film et du livre:

 

Intervention télévisée de V

 

Traduit de l’anglais par Résistance 71

 

Juin 2020

 

Transcription du discours du film (2005) :

“Bonsoir Londres. Permettez-moi d’abord de présenter des excuses pour cette interruption. J’apprécie comme vous tous, les petits conforts de la vie routinière quotidienne, la sécurité du familier, la tranquillité de la répétition. Croyez-moi, je l’aime comme tout à chacun. Mais dans l’esprit de la commémoration, où ces évènements importants du passé habituellement associés avec la mort de quelqu’un ou la fin de quelque lutte horrible et sanguinaire, sont célébrés avec un bon jour férié. J’ai pensé que nous pouvions marquer ce 5 novembre, jour qui ne fait plus malheureusement partie du souvenir, en prenant un peu congé de nos vies quotidiennes afin de nous assoir ensemble et d’avoir une petite conversation. Il y a bien sûr ceux qui ne veulent pas que nous parlions. Je suspecte même que maintenant, des ordres ont été donnés, hurlés dans le téléphone et des hommes en armes seront bientôt en route. Pourquoi ?

Parce que bien la trique puisse être utilisée au lieu de la conversation, les mots vont toujours retenir un certain pouvoir, une certaine puissance. Les mots offrent les moyens de la signification et pour ceux qui écoutent, l’annonce de la vérité. Et la vérité est qu’il y a quelque chose de terriblement dérangé dans ce pays n’est-il pas ? Cruauté et injustice, intolérance et oppression ; et là où vous aviez la liberté de ne pas être d’accord, de penser et d’exprimer ce que vous pensiez, vous avez maintenant des censeurs et des systèmes de surveillance qui vous imposent une conformité et sollicite votre soumission. Comment cela s’est-il produit ? Qui est responsable ? Et bien certes, il y en a qui sont plus responsables que d’autres et ils seront mis devant leur responsabilité, mais une fois de plus, pour dire vrai, si vous voulez vraiment rechercher les coupables, vous n’avez qu’à regarder dans un miroir. Je sais pourquoi vous l’avez fait. Je sais que vous aviez peur. Qui n’aurait pas peur ? Guerre, terreur, maladie.

Il y a eu une myriade de problèmes qui ont conspiré pour corrompre votre raison et vous voler de votre bon sens commun. La peur a triomphé de vous et dans votre panique, vous vous êtes tournés vers le Haut Chancelier, Adam Sutler. Il vous a promis l’ordre, la paix et tout ce qu’il vous demandait en retour était votre silence, votre consentement asservi. La nuit dernière j’ai voulu mettre fin à ce silence. La nuit dernière j’ai détruit Old Bailey pour rappeler à ce pays ce qui est oublié. Il y a plus de 400 ans, un grand citoyen [Guy Fawkes] a voulu incruster à tout jamais le 5 novembre dans nos mémoires. Son espoir était de rappeler au monde que l’équité, la justice et la liberté sont au delà des mots, qu’elles sont des perspectives. Alors si vous n’avez rien vu, si les crimes de ce gouvernement vous demeurent inconnus, alors je vous suggère de laisser passer ce 5 novembre comme si de rien n’était. Mais si vous voyez ce que je vois, si vous ressentez ce que je ressens et si vous recherchez ce que je recherche, alors je vous demande de vous dresser à mes côtés dans un an  soirée pour soirée, juste devant le parlement et ensemble nous leur donnerons un 5 novembre qui jamais au grand jamais ne sera oublié.”

Du livre DC Comics USA (1990) première publication Vertigo GB (1982-83) :

Cette traduction provient de l’édition Vertigo (GB) dans une réédition datant de l’année du film en 2005, p.112-118 (traduction, Résistance 71 )

“Bonsoir Londres. J’ai pensé que nous devions avoir une petite discussion. Êtes-vous assis confortablement ? Très bien, je vais donc commencer… Je suppose que vous vous demandez pourquoi je vous ai convoqué ce soir. Et bien voyez-vous, je ne suis pas entièrement satisfait de votre performance récemment… et j’ai bien peur que nous ayons pensé à vous virer.

Oh, je sais, je sais, vous êtes avec l’entreprise depuis très très longtemps maintenant, presque… Attendez voir, oui, presque 10 000 ans ! Nom de nom que le temps passe !… Cela me semble être hier. Je me souviens quand vous avez commencé le boulot à l’entreprise, descendant de votre arbre, tout fringant et nerveux, un os agrippé dans votre poing velu… “Où est-ce que je commence monsieur ?” avez-vous demandé d’une voix lancinante. Je me rappelle de mes mots exacts de réponse : “Il y a une pile d’œufs de dinosaures là-bas gamin” dis-je en souriant paternellement… “Commencez à sucer”. Il y a un moment depuis ce temps n’est-ce pas ? et oui, oui, vous avez raison, de tout ce temps vous n’avez pas manqué une seule journée. Excellent, bon et fidèle serviteur.

Aussi s’il vous plaît, ne pensez pas que j’ai oublié les super choses que vous avez entreprises ou toutes ces inestimables contributions que vous avez faites à l’entreprise comme le feu, la roue, l’agriculture, liste impressionnante vieille branche, une superbe liste impressionnante, ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit, mais… bon, pour être parfaitement franc, nous avons eu nos problèmes également, impossible d’en sortir sans le mentionner. Savez-vous d’où je pense que tout cela provient ? Je vais vous le dire… C’est votre mauvaise volonté fondamentale de vous entendre au sein de l’entreprise, vous ne semblez pas vouloir prendre quelque vraie responsabilité que ce soit ou d’être votre propre patron. Pourtant, vous avez eu beaucoup d’opportunités. Nous vous avons offert une promotion encore et encore et à chaque fois vous l’avez refusée. “Je n’ai pas pu faire le boulot, gouverneur, je sais où est ma place..” avez-vous pathétiquement dit. Franchement, vous n’essayez même pas n’est-ce pas ?… Voyez-vous, vous êtes demeurés sur place bien trop longtemps, vous stagnez, et ça commence à vraiment se voir dans votre performance et ajouterai-je, dans votre attitude générale. Le pinaillage incessant dans l’usine ne m’a pas échappé, le désordre récent à la cantine du personnel et puis bien sûr il y a… je ne voulais vraiment pas aborder ce sujet, mais j’ai aussi entendu des rumeurs assez perturbantes sur votre vie personnelle. Non, non, pas de nom, je ne vous dirai pas qui m’a dit… Je comprends que vous êtes incapables de vous entendre avec votre époux(se), on me dit que vous vous disputez sans cesse, que vous hurlez votre violence. Je suis informé de manière fiable sur le fait que vous blessez toujours ceux que vous aimez, de fait, ceux à qui vous ne devriez jamais faire aucun mal… Et les enfants ? Ce sont toujours eux qui souffrent comme vous le savez sans nul doute. Pauvres chérubins, que vont ils faire et devenir ? Que vont-ils devenir après vos abus, votre désespoir, votre couardise et toutes vos bigoteries bien manigancées. Ce n’est pas assez n’est-ce pas ? Et rien ne sert non plus de blâmer la baisse des standards de travail sur la gérance non plus… Bien que, soyons persuadés que la gestion de l’affaire est particulièrement mauvaise. De fait, ne mâchons pas nos mots… La gestion est pathétique ! Nous avons eu toute une série de charlatans, de fraudeurs, de menteurs et de barjots psychos qui ont pris toute une série de décisions particulièrement catastrophiques, ceci est un fait établi et bien réel, mais qui les a élus ? qui les a amenés au pouvoir ? Vous ! C’est vous qui avez mis ces personnes au pouvoir, vous qui leur avez donné le pouvoir de prendre toute décision pour vous ! Alors, je veux bien admettre que tout le monde puisse faire une erreur une fois, mais continuer à répéter cette même erreur létale siècle après siècle, cela me semble en fait être quelque chose de parfaitement délibéré. Vous avez encouragé ces incompétents malfaisants qui ont réduit vos vies de tous les jours à la misère et au pathétisme actuel ; vous avez accepté sans questions leurs ordres insensés. Vous les avez autorisés à remplir votre espace de vie et de travail  de machines dangereuses et sans fondement réel. Vous auriez pu les arrêter. Tout ce que vous aviez à faire était de dire NON ! Vous  n’avez pas de couilles, pas de fierté, vous n’êtes plus un membre de valeur de cette entreprise. Mais je serais néanmoins généreux. Vous aurez deux ans pour me montrer une amélioration dans votre travail. Si à la fin de cette période vous n’êtes toujours pas capables ou vous ne voulez toujours pas allez de l’avant, vous serez virés. Ce sera tout, vous pouvez retourner à vos travaux. Le service régulier reprendra dès que possible…”