Archive pour COVID19 fabrication pandémie

Religion covidiste et inquisition attenante, le point sur l’épopée eugéniste avec Jean-Yves Jézéquel

Posted in 3eme guerre mondiale, actualité, altermondialisme, coronavirus CoV19, crise mondiale, guerres hégémoniques, militantisme alternatif, neoliberalisme et fascisme, pédagogie libération, politique et lobbyisme, politique et social, politique française, résistance politique, santé et vaccins, science et nouvel ordre mondial, sciences et technologies, technologie et totalitarisme, terrorisme d'état, Union Europeenne et nouvel ordre mondial with tags , , , , , , , , , , , , , , , on 6 décembre 2022 by Résistance 71

passeportvaccinal

Le point sur l’épopée covidiste

Jean-Yves Jézéquel

2 décembre 2022

Url de l’article original:

https://www.mondialisation.ca/faisons-le-point-sur-lepopee-covidiste/5673186

Comme on le disait depuis très longtemps, notamment dans mondialisation.ca, l’article du 19 juin 2021, « vaccination Covid-19 : dernier avertissement par le Dr Vanden Bossche », il fallait s’attendre à ce que l’on découvre aujourd’hui la catastrophe annoncée et qui était parfaitement prévisible, sans surprise pour ceux qui ont un peu de cervelle et de jugeote ! Seuls les fanatiques hystérisés du covidisme sont étonnés, surpris, décontenancés : ils s’affolent en hurlant à la « triple épidémie de covid, grippe et bronchiolite », débordant actuellement les hôpitaux qui ont licencié plus de 15.000 soignants en France, refusant les injections expérimentales dangereuses… (Cf., D.Roucaute, Covid-19, bronchiolite et grippe : la triple épidémie de virus respiratoires qui menace la France cet hiver, dans Le Monde du 29 novembre 2022.)

La Belgique et la Suisse sont sur le même schéma d’épidémie.

Les hôpitaux en appellent au Gouvernement à travers une tribune signée par plus de 10.000 soignants demandant à Macron d’agir sans délai pour solutionner cette situation gravissime, principalement les services de pédiatrie. 

(Cf., Le Monde du 30 novembre 2022. Crise de la pédiatrie : « Monsieur le président, votre silence est assourdissant », la lettre de 10 000 soignants à Emmanuel Macron.) 

« Monsieur le président de la République, il s’agit de la dernière chance de notre société pour arrêter l’hémorragie massive des soignants qui quittent l’hôpital public, désabusés, épuisés, culpabilisés. Nous demandons simplement de pouvoir faire notre travail, de soigner, sereinement. »

Voici ce que Borne et Braun, ministre de la santé, Véran, porte-parole du Gouvernement, tous membres inconditionnels de la mafia mondialiste, ont trouvé à dire en réponse à cette tribune des soignants : « Remettez le masque ; adoptez à nouveau la distanciation sociale ; lavez-vous les mains ; vaccinez-vous… »

Pourquoi ce Gouvernements d’assassins ne remet-il rien en cause de sa politique criminelle depuis trois ans ?

Pourquoi cette organisation mafieuse continue-t-elle d’engouffrer l’argent public par milliards, dans des tests et des produits expérimentaux soit bidons, soit mortels, tout en déstabilisant volontairement le personnel soignant, en détruisant sciemment l’hôpital public et en le vidant de son personnel qualifié pour l’abandonner dans ce désastre incommensurable humain et financier ? 

Rappelons que le personnel soignant sanctionné n’a aucun moyen de subsistance et a l’interdiction formelle de chercher un travail.

Récemment la police des pervers au pouvoir, je veux dire la milice au service du gouvernement vichyste du Young Global Leader Macron, a convoqué les personnels soignants sanctionnés. Elle avait pour mission glorieuse de contrôler méticuleusement leurs comptes bancaires pour bien constater qu’ils étaient toujours en situation obligatoire de maltraitance et que le gouvernement pouvait être assuré qu’ils allaient crever rapidement comme des chiens abandonnés et sans moyens de survie !

La dette immunitaire est là : nos enfants et nos petits enfants sont en train de souffrir à cause de ces dérangés compulsifs au pouvoir. Pourquoi cette racaille n’en démord pas et persiste dans cette volonté contraire à toutes les règles sanitaires ?

Il n’est pourtant pas difficile de comprendre que cette flambée d’épidémie de bronchiolite, est la conséquence directe de la politique des « gestes barrière » à outrance menée depuis mars 2020 : le système immunitaire des plus jeunes ne pouvait pas s’élaborer et se préparer efficacement face aux VRS (virus à l’origine de la plupart des bronchiolites) circulant habituellement l’hiver.

Les médecins et « experts » bonimenteurs des plateaux de télévisions, proclamaient triomphalement la quasi-disparition de la grippe et des virus respiratoires !

Pourtant, cela ne faisait aucun doute pour tout épidémiologiste qui se respecte : ce mensonge était grotesque et témoignait surtout d’une volonté qui n’avait forcément rien à voir avec une cause sanitaire ! Pourquoi les VRS et les rhinovirus sont plus répandus cette année et trouvent devant eux un terrain si favorable à leur développement ? Parce que les enfants n’ont pas eu l’occasion de pouvoir construire les anticorps nécessaires à la défense de l’organisme, depuis deux hivers consécutifs !

Cet effet dévastateur était parfaitement prévisible et sans aucun doute, l’équipe des pervers au pouvoir ne pouvait que le savoir, c’est pourquoi nous ne pouvons pas leur pardonner.

Ce qui est en train de se produire prouve également que les « vaccins » ne servent à rien. Non seulement ils ne servent à rien mais ils aggravent la situation.

Bien entendu ces criminels qui nous « gouvernent » radotent que la virulence du Covid de cet hiver est due au fait que la population a en général refusé de faire sa troisième, voire sa quatrième dose programmée ! Les gens ont tout simplement fait le raisonnement de bon sens suivant : « si je dois faire un rappel tous les six mois, c’est que ce « vaccin » ne marche pas, il est totalement inefficace ! »

Conclusion de la personne à qui il reste un peu de bon sens : « je ne me fais plus injecter cette saloperie qui ne me protège absolument pas et qui manifestement, au regard des statistiques sérieuses, est potentiellement dangereuse ! » Pourquoi faudrait-il bêtement engraisser les mafieux de l’industrie pharmaceutique à nos dépens ? 

La réponse du Gouvernement revient à dire : « moins cela ne marche, plus il faut se faire injecter ces produits expérimentaux à ARNm truffés de nanotechnologie graphénisée » !

day_of_dead

85% de la population éligible en France a reçu la première injection et son rappel. Quant à la troisième et quatrième injections (ne parlons même pas de la cinquième), c’est la débandade totale pour les imbéciles du gouvernement français.

Le peuple constate la nouvelle flambée des infections quotidiennes à raison de plus de 40.000 malades par jour avec impossibilité de recevoir les victimes dans les hôpitaux qui ont été volontairement désorganisés sur tous les plans. Pour lui, la réponse est claire : ces infections montrent la complète inefficacité de ces injections qui manifestement n’étaient pas destinées à protéger des virus, ni à assurer une quelconque prévention sanitaire ! Les traîtres du Gouvernement Macron continuent, certes, de radoter aux demeurés qui veulent bien les écouter, que c’est à cause du refus de la « vaccination » massive que nous avons aujourd’hui ce problème…

Les Français, dans leur majorité, constatent désormais que ces injections aggravent le risque de développer une autre infection respiratoire en ce qu’elles sursollicitent le système immunitaire devenu incapable de jouer correctement son rôle comme l’avait si bien expliqué le Dr Vanden Bossche. Ces injections expérimentales dangereuses fragilisent manifestement le système immunitaire, comme nous avions été nombreux sur mondialisation.ca à le dénoncer.

Une étude publiée en mars 2022 dans The Lancet, démontrait qu’en cas de co-infection du théorique SARS-CoV-2 et d’un autre virus respiratoire (grippe ou rhinovirus, à l’origine de la plupart des rhumes) le risque de décès était significativement plus élevé. (Cf., Swets M, Russell C, Harrison E, et al (2022). SARS-CoV-2 co-infection with influenza viruses, respiratory syncytial virus, or adenoviruses. The Lancet.)

Bien entendu, on pouvait tout à fait s’attendre à une conjonction des virus de l’hiver, provoquant un plus grand risque pour notre santé : cela était commenté, pensé, prévu par les épidémiologistes sérieux, les virologues et les spécialistes des vaccins, non corrompus par des conflits d’intérêts et non terrorisés par les menaces sur leur carrière ou leurs moyens de subsistance, comme on l’a vu et revu depuis trois ans ! (Relire les nombreux articles publiés sur cette crise dans mondialisation.ca : toutes les références sérieuses sont là)

Lundi 28 novembre 2022, le Professeur Cyrille Cohen prenait la parole sur CNews. Il disait que pour les moins de 70 ans, le Covid n’était pas plus meurtrier qu’une grippe ordinaire. Il trouvait scandaleux qu’on ait « confiné » toute une population pour cette raison et encore plus qu’on ait « vacciné » plus de 80% de la population en utilisant la peur et les menaces !

Au plus fort de la crise, on avait 140 malades pour 100.000 habitants par semaine. Dans une grippe saisonnière normale, on a entre 500 et 600 malades pour 100.000 habitants par semaine, soulignait le Professeur Laurent Toubiana, chercheur à l’INSERM. (Cf., Pr Laurent Toubiana, « Covid 19, une autre vision de l’épidémie », ils ne pourront pas dire qu’ils ne savaient pas, les vérités d’un épidémiologiste, éditions l’Artilleur, 2022, 272 pages.)

Cf., https://www.cnews.fr/les-replays/l-heure-des-pros

Le Pr Cyrille Cohen disait encore sur CNews, que les effets secondaires avec ces injections à ARNm étaient nettement plus fréquents que tout ce qu’on connaissait sur le sujet concernant les vaccins, en particulier les myocardites pour les jeunes, alors que ces derniers ont un risque quasi zéro d’aller en réanimation !

Il ajoutait qu’il n’avait jamais compris cette « histoire de pass vaccinal, à un moment où tout le monde savait que le vaccin n’arrêtait pas les contaminations » !

Le professeur complétait son commentaire en disant que seuls 10 % des Français éligibles à la 4ème ou 5ème dose cet automne l’avaient reçue ! Ce qui faisait 90 % de Français « antivax », c’est-à-dire, en clair, 90% de Français qui réfléchissaient par eux-mêmes et qui n’écoutaient plus les recommandations de nos autorités considérées par nos concitoyens comme des charlatans !

De son côté, le Professeur Perronne démontrait récemment sur le plateau de CNews, que s’observait, de manière très précise, une surmortalité dans les pays les plus « vaccinés ».

Mais, disons-le sans ambages, tout cela ne fait pas changer de cap pour autant ! Le 16 novembre 2022, en accord avec les pro-nazis du G20, les « autorités » mondialistes rappelaient l’importance des « passeports vaccinaux » pour « faciliter les voyages internationaux ».

https://www.whitehouse.gov/briefing-room/statements-releases/2022/11/16/g20-bali-leaders-declaration/

Le 20 novembre 2022, celui qui nous sert de ministre de la santé, François Braun, déclarait rendre obligatoire la vaccination des adolescents contre le papillomavirus ! C’est un des vaccins ayant le plus d’effets secondaires graves, et pour lequel il n’y a strictement aucune preuve d’efficacité clinique. 

Nous allons tout droit vers le vaccin de la grippe obligatoire tous les hivers, pour les plus de 60 ans et bien entendu truffés de nanotechnologie à l’oxyde de graphène pour un marquage efficace du bétail humain !

Pourquoi le gouvernement cache les chiffres d’infections, d’hospitalisations et de morts selon le statut vaccinal, car en réalité, tout le monde sait aujourd’hui, que plus on a reçu de doses, plus on risque d’être contaminé par la Covid-19 ?

Pourquoi dans les essais cliniques Pfizer et Moderna, il y avait un peu plus de morts dans le groupe vacciné que dans le groupe non-vacciné et pourquoi les autorités sanitaires l’ont ignoré ?

Pourquoi les autorités sanitaires ne peuvent pas reconnaître les effets indésirables graves et les nombreux morts suite aux injections anti covid, alors que ce sont ces mêmes autorités qui s’acharnent à nous les imposer ? 

Pourquoi, dans cette affaire, l’Agence du médicament est-elle juge et partie ?

Pourquoi Bill Gates s’est-il emparé financièrement de l’OMS en imposant par ce moyen son idéologie ultra-vaccinaliste au monde entier ?

Les nombreux travaux d’historiens et d’experts de l’histoire des vaccins ont désormais démontré que la légende de la vaccination était objectivement un mythe, il faudrait plutôt dire qu’elle est un abominable mensonge ! Non, les vaccins n’ont pas éradiqué la variole ; non les vaccins n’ont pas maîtrisé les fléaux pandémiques du 20ème siècle…

(Cf., Marc Menant, historien, « L’inquiétante histoire des vaccins », Plon 2022, 265 pages.

Xavier Bazin, « Antivax toi-même », Guy Trédaniel éditeur, novembre 2022, 296 pages.)

Comment se fait-il que Pfizer ait fait 100 milliards de chiffre d’affaires grâce à la Covid 19, et comment cet argent massif a pu conduire à une corruption systématique de tout le système de santé ?

On se demande comment le nouveau Torquemada de la santé, François Braun, peut rendre obligatoire le vaccin contre le cancer du col de l’utérus, lorsqu’on sait que ce vaccin a déjà ruiné un nombre incalculable de vies de femmes ?!

Un professeur de médecine disait encore : « On ne sait pas ce qu’on fait quand on vaccine, faute d’avoir étudié sérieusement la question des vaccins » !

Sachons pourquoi vacciner des nourrissons contre l’hépatite B est un crime, une abomination absolue, un scandale insupportable, alors que ce vaccin est pourtant actuellement obligatoire ?

Le directeur des questions de santé sur BFMTV, R. Grably, en authentique « collabo du système actuellement au pouvoir », déclarait concernant une interview du docteur Xavier Bazin sur Radio Courtoisie, que tout d’abord cette radio était le repère des « antivax » et que ce que le docteur avait déclaré au cours de cette interview pouvait « coûter la vie à des jeunes femmes potentiellement touchées par le cancer du col de l’utérus » ! Alors que c’est justement ce que disait le docteur Xavier Bazin qui est vrai et cette déclaration irresponsable du collabo de BFMTV, une abomination criminelle ! En effet, on a aujourd’hui assez de recul pour savoir que les campagnes de vaccination contre le papillomavirus sont la cause d’une sérieuse augmentation du nombre des cancers du col de l’utérus… (Cf., le documentaire diffusé sur Arte : « Des vaccins et des hommes » !)

OMS_Organisation_Merdique_dela_Sante
OMS : Organisation Mortifère de la Santé

Que chacun sache où sont les véritables assassins !

Ce monsieur R. Grably, sans complexe, n’hésitait pas à pratiquer l’intimidation sur la journaliste qui avait invité le Dr Xavier Bazin en lui disant : « Vous savez Madame Houdiakova, vous êtes au courant que votre émission peut mettre en danger la vie des jeunes femmes et des jeunes hommes ? »

Les pervers sont sans scrupules, sans états d’âme ! Il est bien connu qu’ils osent tout : on les reconnaît même à cela !

Dès que quelqu’un dit naturellement la vérité, il est assassiné de toutes les manières : on s’arrange pour qu’il ne soit plus jamais invité, au moins sur aucun média collabo du système.

Il est clair que Big Pharma ne supporte pas la vérité. La puissance démesurée du pouvoir financier de ces organisations tentaculaires, mafieuses, criminelles se charge d’éliminer tout opposant au projet prédateur de ces individus qui ont décidé de dominer le monde en éliminant un maximum de personnes pour ne contrôler que les survivants …

(Cf., les articles du même auteur sur BlackRock/Vanguard, dans mondialisation.ca, 28 et 30 octobre 2022)

C’est dans le cadre du contrôle acharné des populations par le moyen du Great Reset [la Grande réinitialisation] organisé par les prédateurs du Nouvel Ordre Mondial et leur projet de monnaie numérique unique, mondiale, que l’arrestation du Capitaine Alexandre Juving Brunet a été organisée. Il est aujourd’hui emprisonné à la prison La Farlède de Toulon : il avait osé organiser le Franc libre et la Foncière Financière Libre qui sont des initiatives diamétralement opposées au projet des « élites » du N.O.M. Son projet du Franc libre pour une souveraineté de la France libre et l’idée de la Foncière Financière Libre, prévoyaient la création d’une coopérative pour les Français voulant préserver leur souveraineté, tout en contournant la crise énergétique, alimentaire et sanitaire organisée qui se met en place…

Voir également :

Exclu : le capitaine Juving-Brunet est en détention provisoire à la prison la Farlède à Toulon

Alexandre Juving-Brunet | Conférence de presse du 19 novembre 2022

Enfin, rappelons que le Conseil de l’Europe publiait une résolution en janvier 2021 (Cf., Document 2361/2021) disant que « Toute obligation de vaccination est désormais illégale par défaut : personne ne peut être vacciné contre sa volonté, sous la pression. »

Les 14 Etats membres du Conseil Européen sont obligés de signaler avant toute injection que la vaccination n’est pas obligatoire et que les personnes non vaccinées ne doivent pas subir de discrimination !

La discrimination est également interdite en cas de risques sanitaires existants ou si une personne ne souhaite pas être vaccinée, précisent les textes européens.

Les fabricants de vaccins sont tenus de publier toutes les informations sur la sécurité des vaccins !
En tant que membre du Conseil des pays de l’Union Européenne, la France, est tenue d’observer cette résolution ! Macron n’a pas hésité pourtant à menacer les récalcitrants en promettant « affectueusement » qu’il se chargerait en personne de les « emmerder » !

Les accords internationaux contraires à la vaccination obligatoire et qui supplantent les Lois comme les décrets du Gouvernement français, sont toujours actuels :

  • La Déclaration de Genève
  • La Déclaration d’Helsinki
  • La Convention d’Oviedo
  • La Charte européenne des droits fondamentaux, art. 3
  • La Déclaration des droits de l’Homme, art. 4
  • Les lois suivantes contraires aux mesures liberticides sont à égalité avec la loi de gestion sanitaire et supérieures au décret sur les mesures COVID :
  • La Loi Kouchner
  • L’Article 16-1 du Code civil français
  • L’Article 222-1 du Code Pénal français.

CONCLUSION

Que veulent les mondialistes ? Massacrer un maximum de gens ! Après avoir réalisé ce tour d’horizon sur la tournure actuelle liée au délire du covidisme obscurantiste des autorités collaboratrices du projet mondialiste du Great Reset, nous avons encore plus de moyens à notre disposition pour constater à quel point les motivations sanitaires sont une hypocrisie absolue et que tout cela relève effectivement du projet d’élimination du plus grand nombre, puis de marquage et de contrôle du bétail humain survivant, rien d’autres. 

Il va de soi que dans ce contexte, les récalcitrants sont du coup des résistants qu’il faut trouver le moyen d’éliminer urgemment et les projets de nouvelles vaccinations obligatoires, bien entendu truffées de nanotechnologie pour le contrôle des individus, sont imaginés à cette fin. C’est aussi, prévoyant la réaction de défense légitime de leur vie, que l’Etat mafieux a demandé à tous les Français de bien vouloir rendre les armes non déclarées dans les préfectures : un programme identique à celui que le gouvernement de Vichy avait lui-même promulgué !

Nous savons désormais à quoi nous attendre. Nous savons que nous allons devoir défendre nos vies. Nous savons que la perversion mondialiste sera éradiquée par la résistance à son projet criminel, car ce n’est pas le petit nombre des « élites » se considérant comme toute-puissante, qui pourra imposer sa loi au plus grand nombre d’entre nous, ce plus grand nombre comptant dans ses rangs la nature elle-même qui a toujours eu le dernier mot sur tous les délires de ceux qui se sont crus au-dessus d’elle ! 

= = = 

Lire notre page constamment mise à jour depuis 2019:

“Coronavirus, guerre contre l’humanité”

çavapeter

news-complot

COVID19 : pseudovax ARNm et flambée de cancers incontrôlables (Dr Nicole Delépine, cancérologue)

Posted in 3eme guerre mondiale, actualité, coronavirus CoV19, crise mondiale, guerres hégémoniques, média et propagande, militantisme alternatif, neoliberalisme et fascisme, pédagogie libération, politique et lobbyisme, politique et social, politique française, résistance politique, santé et vaccins, science et nouvel ordre mondial, sciences et technologies, technologie et totalitarisme, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , , , , , on 5 décembre 2022 by Résistance 71

 

Cancer1

 

Notre traduction du livre de Robert F. Kennedy Jr (PDF) :
« Le véritable A. Fauci, Bill Gates, Big Pharma et la guerre globale contre la démocratie et la santé publique »
~ Résistance 71 ~

Flambée de cancers sous pseudovax (COVID-ARNm) : conseils aux naïfs tentés par un énième booster / rappel

Dr Nicole Delépine

Cancérologue

1er décembre 2022

Source:

https://www.mondialisation.ca/flambee-de-cancers-sous-pseudovax-conseils-aux-naifs-tentes-par-un-nieme-booster/5673143

Si répéter est la base de l’enseignement, il est bien une technique que possèdent les gouvernants du Nouvel Ordre Mondial (et donc les nôtres), celui de ressasser encore et encore une propagande contraire aux faits avérés pour conduire les administrés à obéir et à se faire injecter ce poison inefficace et dangereux alors qu’elle est démentie par des milliers d’articles internationaux.

Il convient de répéter aux menteurs compulsifs (et grassement payés ?) des plateaux télé :

Non, le masque ne protège pas de ce virus contrairement aux dires et supplications de la ministre.1

Non, le pseudovax n’est pas un vaccin, malgré les changements de définition du Petit Robert et cette injection encore expérimentale en AMM provisoire ne protège ni des contaminations ni des formes graves sinon il n’y aurait pas plus de décès2 liés, reconnus par les agences de santé internationales, chez les vax que chez les non-vax. Les appels internationaux à stopper le désastre sont nombreux.3

REFUSEZ LE BOOSTER À CEUX QUE VOUS AIMEZ

Si vous aimez vos proches injectés (par confiance mal placée aux médias menteurs, ou par nécessité vitale pour vivre), protégez-les du booster proposé, car les effets s’accumulent avec les doses successives, et surtout le contenu de ces nouveaux pseudovax paraît de plus en plus riche en substances toxiques. Les premières doses contenaient beaucoup de placebos, mais les suivantes sont de plus en plus riches en ARNm et en graphène, dont une multiplication des complications que chacun peut constater dans son entourage s’il ne se voile pas la face.

Comme clinicienne, je veux attirer votre attention sur les flambées de cancer qui désolent les cancérologues pourtant taiseux.

En octobre dernier 2022, une étude suédoise a révélé que la protéine de pointe associée à la maladie COVID-19 et ses vaccins expérimentaux pénètre dans le noyau des cellules et interfère de manière significative avec les fonctions de réparation des dommages à l’ADN, compromettant l’immunité adaptative d’une personne et encourageant peut-être la formation de cellules cancéreuses.

En mars 2021, le Dr Ryan Cole a signalé une « hausse » massive de diverses maladies auto-immunes et cancers chez les patients vaccinés contre la COVID.

« Depuis le 1er janvier 2021, en laboratoire, je constate une multiplication par 20 des cancers de l’endomètre par rapport à ce que je vois sur une base annuelle ». En ce qui concerne l’immunité adaptative globale, Cole décrit : « Après le vaccin, ce que nous voyons est une baisse de vos cellules T tueuses » qui « gardent tous les autres virus sous contrôle », laissant le patient vulnérable à une variété de maladies.

En janvier 2022 trois militaires décorés de haut rang, médecins et responsables de la santé publique aux USA, ont déclaré sous serment qu’à la suite de l’adoption du vaccin COVID dans l’armée américaine ils avaient constaté une augmentation des cancers de 296 %.4

toxic-contaminated-vaccine

Un post d’Alexandra pour sensibiliser les humains au risque de cancer après injection anticovid5

« Je remarque que l’humain comprend mieux sur l’animal que sur lui-même. Alors je vous raconte l’histoire de Kimani, le petit gorille, né dans un zoo à Calgary. Il est né le 9 mars 2016 d’une mère Kioja, âgée de 15 ans (primipare) et d’un père illustre Kakinga, connu comme le “gentle giant” (le gentil géant), mort à 37 ans d’une déchirure dans l’aorte. Bénéficiant du nec plus ultra du traitement de l’humanité, le jeune Kimani âgé de 6 ans a été injecté début avril 2022 avec les premières doses anti-COVID19 disponibles au zoo. En moins de 2 mois, l’état de santé de Kimani s’est profondément dégradé. Il est dans un état critique, et seuls les soins palliatifs sont désormais envisagés. Il a été diagnostiqué d’un cancer du foie… Cancer pédiatrique du foie ». 6

Ces cancers foudroyants que médecins et vétérinaires n’essaient même pas de traiter, nous les appelons entre cancérologues les TURBO CANCERS. Merci d’en parler autour de vous, car il nous faut trouver un moyen pour les prendre en charge, mais aussi pour en limiter l’incidence, ce qui revient probablement à la sagesse de la déclaration du médecin en chef Dr @LeibowitzRaya : NE PLUS SE FAIRE INJECTER

Les témoignages se multiplient par mail, téléphone, rencontre. Tel un voisin bien portant de 83 ans injecté qui meurt en deux mois d’un cancer du pancréas, cancer au premier rang des récits pris au hasard, peut-être parce que ce cancer est particulièrement difficile à traiter et rapidement mortel.

Un des autres cancers les plus rapportés dans nos contacts récents est le lymphome chez de jeunes adultes…

Et tous ces articles qui fusent et disparaissent rapidement via la censure7.

« En tant qu’oncologue, je vois des personnes atteintes d’un cancer stable [qui a] progressé rapidement après avoir été forcées de recevoir un rappel ». Et suit une lettre du Dr Angus Dalgleish, professeur d’oncologie à l’Université St George de Londres, au Dr Kamran Abbasi, rédacteur en chef du BMJ.

Il écrit à l’appui de l’appel d’un collègue au Dr Abbasi pour que le BMJ fasse du consentement éclairé valide pour la vaccination Covid un sujet prioritaire.

« Cher Kamran Abbasi,

Covid n’a plus besoin d’un programme de vaccination étant donné que l’âge moyen de décès de Covid au Royaume-Uni est de 82 ans et de toutes les autres causes est de 81 ans et en baisse.

Le lien avec les caillots, la myocardite, les crises cardiaques et les accidents vasculaires cérébraux est maintenant bien accepté, tout comme le lien avec la myélite et la neuropathie. (Nous avons prédit ces effets secondaires dans notre article de juin 2020 Sorensenet al. 2020, l’analyse de l’explosion ayant révélé 79 % d’homologies avec les épitopes humains, en particulier PF4 et la myéline.)

Cependant, il y a maintenant une autre raison d’arrêter tous les programmes de vaccination. En tant qu’oncologue praticien, je vois des personnes atteintes d’une maladie stable progresser rapidement après avoir été forcées de prendre un rappel, généralement pour pouvoir voyager.

Même au sein de mes contacts personnels, je vois une maladie à base de cellules B après les rappels. Ils décrivent être nettement malades quelques jours à quelques semaines après le rappel — une leucémie en développement, deux collègues de travail lymphome non hodgkinien et un vieil ami qui a eu l’impression d’avoir eu le Covid long depuis qu’il a reçu son rappel et qui, après avoir eu une douleur osseuse intense, a été diagnostiqué comme ayant de multiples métastases d’une maladie rare des cellules B.

J’ai suffisamment d’expérience pour savoir que ce ne sont pas les anecdotes fortuites que beaucoup suggèrent, d’autant plus que le même schéma est observé en Allemagne, en Australie et aux États-Unis.

Les rapports d’immunosuppression innée après ARNm pendant plusieurs semaines conviendraient, car tous ces patients à ce jour ont un mélanome ou des cancers à base de cellules B, qui sont très sensibles au contrôle immunitaire — et c’est avant les rapports de suppression du gène suppresseur par ARNm dans les expériences de laboratoire.

Cela doit être diffusé et débattu immédiatement ».

Angus Dalgleish Professeur d’oncologie à St George’s, Université de Londres.

Quant aux mécanismes ils sont débattus par les chercheurs8, mais l’urgence pour chacun d’entre nous est de résister à l’injection poison dont les effets toxiques ne sont plus à démontrer.

https://twitter.com/JosefSa39957439
La relation possible avec les cancers du sang et les vaccins COVID-19 et les mécanismes scientifiques avérés qui peuvent l’expliquer… Mieux que quiconque, les scientifiques qui travaillent sur l’immunologie/pathologie peuvent l’expliquer et montrer comment la hausse des cancers depuis 2021 est désormais de 9-sigma…
Le cancer est à une hausse de 9 sigma. Les chiffres sont plus que clairs à ce sujet.
Le cancer est un navire difficile à tourner, lent à se déplacer 1-sigma. C’est un virage difficile pour le cancer, ce qui signifie que quelque chose est devant nous. Et le CDC a suffisamment paniqué à ce sujet pour risquer une fraude pour le dissimuler.

pinocchiovax

L’argument selon lequel l’épidémie de cancer serait due au retard dans les dépistages ne tient pas, car l’arrêt des dépistages et le retard aux traitements aboutissent à des formes plus évoluées de cancers et peut en augmenter la mortalité, mais est incapable d’en augmenter significativement l’incidence. De plus si c’était le cas il s’agirait des cancers classiques. Or ici ce sont de nouveaux types de cancer, à des âges inhabituels avec des comportements particuliers tels leur vitesse majeure de développement et leur résistance à tous les traitements habituels.

« Les dépistages différés n’ont pas produit cela. Nous voyons des cancers rares/bizarres et des augmentations hors saison. Les dépistages différés ne déclenchent pas une augmentation des cancers en une seule semaine. Il s’agit d’une intervention spécifique, intense et inédite » selon THE Random Dude  @EthicalSkeptic sur twitter9

Et si vous n’y croyez toujours pas, pensez à ce voisin dont le cancer a flambé et lisez l’article suivant 10

Par exemple on comprend pourquoi les injections suivant la première sont plus toxiques :

« Lorsqu’il y a une stimulation du système immunitaire, la microglie ramifiée passe au stade de la microglie amorcée. Les pseudopodes sont rétractés et cela devient une cellule plus arrondie. À l’intérieur de la microglie amorcée, il y a une intense régulation à la hausse de la production de cytokines, de chimiokines et d’excitotoxines — mais elles ne sont pas libérées de la cellule, il peut donc y avoir une réaction immunitaire mineure, mais sinon il n’y a pas beaucoup de signes de réaction. C’est ce qui se passerait avec la première injection de cet injectable qu’ils appellent un “vaccin” », a déclaré le Dr Blaylock.

Il est important de noter que les chimiokines attirent les macrophages, ou globules blancs, vers le cerveau. Un macrophage dans le cerveau ressemble exactement à la microglie et peut également subir un amorçage.

« Avec la deuxième stimulation immunitaire, [qui serait la deuxième injection et] qui peut être des mois plus tard, cette microglie amorcée devient complètement activée. Et lorsque cela se produit, il libère tous ces composants toxiques… vous obtenez une microglie activée de manière chronique, [un] état suractivé et il y a une réaction inflammatoire 3 fois plus élevée que celle que vous obtiendriez normalement avec l’activation microgliale. »

Il insiste sur les dangers sur les fœtus et les risques prévisibles à long terme. « Chez le bébé, il y a le même processus qui se produit chez les adultes, l’amorçage et l’activation et une activation microgliale à long terme — par exemple, lors de l’examen de l’autisme adulte, après 40 ans, la microglie était toujours activée. Le Dr Blaylock a averti :

« Je pense que nous allons tout voir [comme conséquence des injections de Covid]. Nous allons assister à une augmentation considérable des troubles du spectre autistique. L’autre trouble dont on ne parle jamais est la schizophrénie. Ce que nous voyons, c’est que si nous stimulons le système immunitaire au cours du troisième trimestre, l’incidence de la schizophrénie augmente d’environ 6 fois. Mais ça n’arrive qu’à l’adolescence donc ça va être long avant qu’on le voie.

“Mais je pense que tout — les malformations augmentent déjà de 300 à 400 %, les fausses couches — nous allons voir des choses que nous n’avons jamais vues auparavant. C’est la tragédie de tout cela.

Que les organisations pédiatriques approuvent les injections de Covid est monstrueux. »

Le Dr Ryan Cole a remarqué qu’il y avait une augmentation considérable des cancers agressifs après le déploiement de l’injection de Covid. Il a également remarqué que les personnes qui avaient des cancers bien contrôlés développaient des cancers incontrôlables et mouraient très rapidement.

De longues publications abordent maintenant ce sujet. L’important en urgence est de stopper ces injections et de les éviter à vos proches en attendant une suppression mondiale.

Dre Nicole Delépine

Cancérologue

Cet article a été publié initialement sur le site nouveau-monde.ca

Notes :

1 L’imposture du masque, outil d’enfermement — Docteur Nicole Delépine (nicoledelepine.fr)

2Bilan catastrophique de la politique sanitaire Française (nicoledelepine.fr)

3Maître Jacques Schroeter : Vaccins Covid — Un peuple gravement trompé par ses autorités | Mondialisation — Centre de Recherche sur la Mondialisation

4 : https://yournews.com/2022/11/27/2461321/govt-database-shows-10000-increase-in-cancer-reports-due-to/

5https://t.me/alexandrahenrioncaude

6 Naissance : https://calgaryherald.com/news/local-news/calgary-zoos-baby-gorilla-finally-has-a-name

Antécédents : https://calgaryherald.com/news/local-news/zoos-gentle-giant-gorilla-kakinga-dead-at-37

Injection : https://globalnews.ca/news/8742848/calgary-zoo-animals-first-dose-covid-19-vaccine/

Soin palliatif comme seule solution : https://www.cbc.ca/news/canada/calgary/gorilla-kimani-calgary-zoo-cancer-1.6479712

7As an Oncologist I Am Seeing People With Stable Cancer Rapidly Progress After Being Forced to Have a Booster – The Daily Sceptic

8Spike protein suppresses DNA repair mechanisms. News (imuno-medica.ro)

Hypothèse : le fait que la réponse immunitaire innée soit supprimée après l’injection d’ARNm pendant plusieurs semaines pourrait être la cause de ces nombreux cancers de type cancers à base de cellules B, #mélanome, #leucémie, #lymphome, #métastases osseuses…

9 Article sur les possibles mécanismes pour les curieux
Differences in Vaccine and SARS-CoV-2 Replication Derived mRNA:
Implications for Cell Biology and Future Disease
Kevin McKernan, Anthony M. Kyriakopoulos 2and Peter A. McCullough
Medicinal Genomics, Beverly Mass, USA; Kevin.McKernan@medicinalgenomics.com
Nasco A.D. Biotech

10 Dr Russell Blaylock : Comment les protéines de pointe induites par les vaccins endommagent le cerveau et causent le cancer
PAR RHODA WILSON SUR 22 NOVEMBRE 2022

= = =

Lire notre page “Coronavirus, guerre contre l’humanité”

 

Nanowire-clot-20x.png
Construction protéïnique chez les injectés ARNm

R71 ON NE SE SOUMETTRA PAS

COVID et « vaccin » tueur : la concoction OGM nanotech à ARNm est faite pour tuer ! Sortez de l’hypnose et faites face à la réalité aussi pourrie soit-elle !…

Posted in 3eme guerre mondiale, actualité, altermondialisme, coronavirus CoV19, crise mondiale, guerres hégémoniques, ingérence et etats-unis, militantisme alternatif, N.O.M, neoliberalisme et fascisme, pédagogie libération, politique et lobbyisme, politique et social, politique française, presse et média, résistance politique, santé et vaccins, science et nouvel ordre mondial, sciences et technologies, société des sociétés, technologie et totalitarisme, terrorisme d'état, Union Europeenne et nouvel ordre mondial with tags , , , , , , , , , , , , , , , , on 2 décembre 2022 by Résistance 71

Ceci est tout à fait complémentaire de ces publication précédentes :

“SRAS-CoV-2 / COVID virus chimérique créé en laboratoire à l’université de Caroline du Nord Chapel Hill” (mars 2020)

“Le véritable A. Fauci, Bill Gates, Big Pharma et la guerre globale contre la démocratie et la santé publique” (RFK Jr, avril 2022, version PDF)

“COVID19 crime contre l’humanité : un parasite nano-techno-biologique injecté aux populations » (Karen Kingston, novembre 2022)

“COVID19, injections ARNm et génocide planifié” (Dr J. Mercola, novembre 2022)

A (re)lire et diffuser sans aucune modération. 

Nous les peuples devons comprendre qu’une guerre sans merci a été déclarée à l’humanité par un système étatico-marchand en phase finale de métamorphose dictatoriale absolue et son “élite” auto-proclamée psychopathe hors-sol, menant le monde vers une réalité dystopique monstrueuse via la peur / terreur entretenues, guerres, privations et spéculations en tout genre, destinées à nous mettre KO debout et à accepter les solutions toutes prêtes qu’ils ont ourdies pour ces problèmes qu’ils ont crées de toutes pièces. Le seul complotisme est celui de cette pourriture qui veut notre mort et met ses desseins en application, technologie aidant, ce qui leur manquait ces dernières décennies.
La croisée des chemins est là, devant nous, l’heure du choix aussi , il est simple pour qui peut voir clairement sans voile et sans écran de fumée : leur société dictatoriale technotronique, donc la mort ou la société des sociétés de notre humanité enfin réalisée, donc la vie. Hors artifices, c’est aussi simple que cela.
Cessez donc d’avoir peur ! Dire NON ! est le premier pas… BOYCOTT ! Union ! Action Directe !
~ Résistance 71 ~

COVIDVax

Traduction de la pancarte ci-dessus : « Si je ne suis pas vacciné, je suis 100% protégé contre les effets secondaires du vaccin et à 99,8% protégé contre la COVID »
Gardant à l’esprit bien entendu que cette soupe ARNm OGM n’est en rien un « vaccin » mais une injection mortelle nanotech à moins d’avoir la chance d’être dans un groupe placebo… (Résistance 71)

COVID le “vaccin” tueur… Des gens meurent dans le monde entier, c’est une opération criminelle

Pr. Michel chossudovsky

30 novembre 2022

Url de l’article original:

https://www.mondialisation.ca/le-vaccin-tueur-covid-des-gens-meurent-dans-le-monde-entier-cest-une-operation-criminelle/5673099

Nous sommes accusés de « diffuser de la désinformation » concernant le vaccin Covid-19.

Les « traqueurs » médiatiques Reuters et AP vont s’employer à dénigrer les témoignages des parents qui ont perdu leurs enfants.

« Une fois que le mensonge devient la vérité, il n’y a plus de retour en arrière possible. La folie prévaut. Le monde est complètement bouleversé. »

Ne nous faisons pas d’illusions, l’injection Covid n’est pas seulement « expérimental », c’est un « vaccin tueur » de Big Pharma qui modifie le génome humain. Les preuves de la mortalité et de la morbidité résultant de l’inoculation du vaccin, qu’elles soient immédiates (données officielles) ou futures (par exemple, des caillots sanguins microscopiques non détectés) sont accablantes.

Les données officielles (mortalité et morbidité) ainsi que de nombreuses études scientifiques confirment la nature du vaccin à ARNm Covid-19 qui est imposé à l’humanité entière.

Des rapports évalués par des experts confirment les causes des décès et des « événements indésirables » (blessures) liés au vaccin, notamment les caillots sanguins, les thromboses, les myocardites et les arrêts cardiaques.

L’objectif déclaré est d’imposer la vaccination mondiale de 8 milliards de personnes dans plus de 190 pays, suivie de l’imposition d’un « passeport vaccinal » numérisé. Inutile de dire qu’il s’agit d’une opération de plusieurs milliards de dollars au profit de Big Pharma. C’est un crime contre l’humanité.

Le projet mondial de vaccin intitulé COVAX est coordonné au niveau mondial par l’OMS, GAVI, CEPI, la Fondation Bill et Melinda Gates en lien avec le Forum économique mondial (WEF), le Wellcome Trust, DARPA et Big Pharma [les grandes sociétés pharmaceutiques] qui est de plus en plus dominé par le partenariat Pfizer-GSK qui avait été établi à peine quatre mois avant le début de la crise du Covid-19, début janvier 2020.

Le « vaccin » Covid-19 a favorisé, dès le début en janvier 2021, un accroissement de la mortalité à l’échelle mondiale.

Ce n’est pas un homicide involontaire. C’est un meurtre

Oui, c’est un vaccin meurtrier [tueur]. Ce message doit être fort et clair.

Cela se passe partout dans le monde : des enfants et des adolescents meurent.

Crimes contre l’humanité, crimes contre nos enfants.

Moins de deux mois après le lancement du « vaccin » à ARNm de Pfizer, une grande marche funèbre a été organisée pour les enfants décédés à la suite de l’administration du vaccin à Genève en Suisse (29 janvier 2021.

Myocardite, arrêt cardiaque : « Les jeunes meurent ». Mort subite à grande échelle

La Fondation pour la recherche sur la sécurité des vaccins a récemment publié « Until Proven Otherwise » (jusqu’à preuve du contraire), un court documentaire vidéo sur les conclusions concordantes de deux éminents cardiologues.

funerailles

Nos enfants sont les victimes

Partagez les vidéos suivantes qui montrent ce que les parents ont déjà vécu en perdant leurs enfants.

(NdR71 : voir dans l’article original)

La criminalité de Pfizer ne fait aucun doute.

Mais saviez-vous que Pfizer a déjà un casier judiciaire auprès du ministère de la Justice des États-Unis pour « marketing frauduleux ».

Et personne n’est au courant du casier judiciaire de Pfizer parce que les médias n’en parlent pas.

Peut-on faire confiance à un conglomérat de vaccins de Big Pharma qui, en 2009, a plaidé coupable à des accusations criminelles portées par le ministère américain de la justice (DoJ), notamment de « marketing frauduleux » et de « violation criminelle de la loi sur les aliments, les médicaments et les cosmétiques » ?

En 2009, Pfizer a été mis en « probation » par le ministère américain de la Justice :

« Dans le cadre du règlement, Pfizer a également accepté de conclure un accord étendu sur l’intégrité de l’entreprise avec le Bureau de l’Inspecteur général du Département de la santé et des services sociaux. Cet accord prévoit la mise en place de procédures et d’examens pour éviter et détecter rapidement des comportements similaires à ceux qui ont donné lieu à cette affaire. »

Intégrité de l’entreprise ??? Où sont les procédures et les examens ?

Cette « conduite similaire » de Pfizer se répète en 2020-2022 à une échelle bien plus grande que celle de 2009.

Ce qui se déroule est le « marketing frauduleux » mondial d’un « vaccin tueur« , qui constitue un crime contre l’humanité.

Une bombe. Le Mea Culpa de Pfizer

Pfizer révèle dans un rapport secret (déclassifié dans le cadre de la liberté d’information) que son vaccin à ARNm est un « vaccin tueur ». Les preuves proviennent de la « bouche du cheval »

« En février 2021, Pfizer avait déjà reçu plus de 1 200 rapports de décès prétendument causés par le vaccin et des dizaines de milliers d’événements indésirables signalés, dont 23 cas d’avortements spontanés sur 270 grossesses et plus de 2 000 rapports de troubles cardiaques.

Gardez à l’esprit qu’il s’agit des propres données de Pfizer.

Dans une ironie tordue, les données révélées dans ce « rapport d’initié » réfutent le récit officiel sur les vaccins mis en avant par les gouvernements et l’OMS. Il confirme également l’analyse de nombreux médecins et scientifiques qui ont révélé les conséquences dévastatrices du « vaccin » de l’ARNm.

Ce qui est contenu dans le rapport « confidentiel » de Pfizer sont des preuves détaillées sur les impacts du « vaccin » sur la mortalité et la morbidité. Ces données qui émanent de la « bouche du cheval » peuvent maintenant être utilisées pour confronter ainsi que formuler des procédures juridiques contre Big Pharma, les gouvernements, l’OMS et les médias.

Pfizer était pleinement conscient que le vaccin à ARNm qu’elle commercialise dans le monde entier entraînerait une vague de mortalité et de morbidité. Cela équivaut à un crime contre l’humanité de la part de Big Pharma.

Pfizer savait dès le départ qu’il s’agissait d’un vaccin tueur.

C’est aussi un Mea Culpa et une trahison de la part de gouvernements nationaux corrompus du monde entier qui sont menacés et corrompus par Big Pharma.

Aucun nombre de tentatives a été faite par les gouvernements pour appeler au retrait du vaccin tueur.

On dit aux gens que le vaccin est destiné à sauver des vies. » (Michel Chossudovsky)

Cliquez ici pour lire le rapport « confidentiel » de Pfizer.

Les autorités sanitaires nationales affirment que le « vaccin » contre le Covid-19 sauvera des vies. C’est un mensonge.

« Si vous permettez que cela aille de l’avant [vaccin], je vous garantis qu’il y aura des décès évitables d’enfants en parfaite santé et des maladies graves dix fois plus. Et sans avantage possible. Savoir ce que je sais après 40 ans de formation et de pratique en toxicologie, biochimie et pharmacologie, participer à cet abus extraordinaire d’enfants innocents sous nos soins ne peut être classé d’autre sens que le meurtre » –Dr. Michael Yeadon, éminent scientifique, ancien vice-président de Pfizer

« Cette campagne de vaccination sera le plus grand scandale de l’histoire de la santé, … de plus, elle sera connue comme le plus grand crime jamais commis contre l’humanité. » –La députée Christine Anderson, membre du Parlement européen, juillet 2022

Ce qui est présenté ci-dessus n’est que la « pointe de l’iceberg » de ce qui se passe dans le monde entier

  • NE VOUS FAITES PAS VACCINER.
  • SOYEZ SOLIDAIRES AVEC LES PERSONNES QUI ONT ÉTÉ VACCINÉES.
  • INFORMER LES GENS À TRAVERS LE PAYS SUR LES RISQUES DE L’INJECTION POUR LA SANTÉ.
  • ADOPTEZ  UNE POSITION FERME CONTRE LE PASSEPORT VACCINAL.

La légitimité des politiciens et de leurs sponsors Big Money doit être remise en question.

Nous devons agir d’une seule et même voix au niveau national et international.

Notre première tâche est de bloquer la campagne de peur

Le programme de « vaccination » contre la COVID-19 devrait être immédiatement arrêté dans le monde entier.

Veuillez partager cet article. Les moteurs de recherche ne le reprendront pas.

= = =

Lire notre page constamment mise à jour depuis 2019 

“Coronavirus, guerre contre l’humanité”

Savoir aussi qu’

Il n’y a pas de solution au sein du système, n’y en a jamais eu et ne saurait y en avoir ! (Résistance 71)

Comprendre et transformer sa réalité, le texte:

Paulo Freire, « La pédagogie des opprimés »

+

4 textes modernes complémentaires pour mieux comprendre et agir:

Guerre_de_Classe_Contre-les-guerres-de-l’avoir-la-guerre-de-l’être

Francis_Cousin_Bref_Maniffeste_pour _un_Futur_Proche

Manifeste pour la Société des Sociétés

Pierre_Clastres_Anthropologie_Politique_et_Resolution_Aporie

cocktailMRNA
Là où nous sommes…

but_NOM
Là où nous allons… si on les laisse faire…

COVID19, injections ARNm et génocide planifié, réalité quotidienne pour des millions de personnes mais l’oligarchie est en train de perdre la guerre biologique de l’injection… Ni oubli, ni pardon !… (Dr Joseph Mercola avec VT)

Posted in 3eme guerre mondiale, actualité, altermondialisme, coronavirus CoV19, crise mondiale, guerres hégémoniques, média et propagande, militantisme alternatif, neoliberalisme et fascisme, politique et lobbyisme, politique et social, politique française, résistance politique, santé et vaccins, science et nouvel ordre mondial, technologie et totalitarisme, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , , , , , , on 22 novembre 2022 by Résistance 71

Raw-clot-samples-500
Les « caillots » qui tuent tant de personnes…

Les oligarques sont en train de perdre la guerre à l’injection anti-COVID (ARNm)

Massacre des effets secondaires aux injections ARNm

Dr Joseph Mercola

13 novembre 2022

Source: https://www.veteranstoday.com/2022/11/13/the-oligarchs-are-losing-the-covid-jab-war/

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

NdT : VAERS est l’acronyme pour Vaccine Adverse Effects Report System ou Système de Rapport des Effets Secondaires des Vaccins

Pas besoin de dire que cela a été quelques dures années en termes de défense du droit à l’autonomie et à la liberté médicale. Des obligations vaccinales anticonstitutionnelles de ces injections dangereuses anti-COVID ont eu pour résultat la plus grande avalanche de blessures et maladies médicalement induites qu’on ait jamais vue. Comme expliqué par Fisher :

“Ce furent les parents des enfants vaccinés au DT-Polio qui lancèrent la campagne de sécurité sur les vaccins et le mouvement de consentement informé dans ce pays (USA), parce que vraiment, nous avons une dette de gratitude envers ces parents, ces m´´dessins et ces scientifiques qui au début du siècle dernier ont tiré la sonnette d’alarme au sujet des risques associés au vaccin contre a variole, un des vaccins les plus réactifs jamais utilisés, jusqu’à ces injections COVID à ARNm.

Les stats sur VAERS sur MedAlerts, qui est en service depuis 2003 a enregistré plus de 1,4 millions d’effets secondaires néfastes associés avec les injections anti-COVID19 et plus de 30 000 décès. Environ 15000 de ces rapports de décès proviennent des Etats-Unis, car le système VAER accepte des rapports depuis l’´´étranger. Dans les pays qui utilisent des vaccins américains.

Il n’y a jamais eu un vaccin qui a suscité autant de rapports négatifs, jamais… du moins depuis 1990 lorsqu’ils ont commencé à mettre en place le VAERS, qui ft crée sous la loi de 1986 du National Childhood Vaccine Injury Act.

Le VAERS fut un outil unique de contribution que nous, les parents d’enfants blessés par les vaccins, ont fait. Nous avons insisté sur un système de rapport d’effets secondaires néfastes centralisé des vaccins qui se devait d’être transparent et ouvert au public, accessible au public de façons à ce que le public puisse rapporter ces effets négatifs et pas seulement les médecins.

Ce 1,4 millions d’effets secondaires associés aux “vaccins” COVID enregistrés, sont le plus haut chiffre jamais rapporté pour un vaccin depuis 1990 et comprend environ la moitié de tous les rapports qui ont été enregistrés dans le système VAER depuis 1990. C’est une époustouflante statistique.

Quelque chose qui ne peut en aucun cas être nié, même s’ils essaient de la faire en disant “Oui mais tout ce qui est rapporté n’est pas forcément lié aux vaccins.” Bien sûr ils ne savent pas ce qui l’est et ce qui ne l’est pas. L’évidence que plus de la mpitié des rapports VAERS depuis 1990 proviennent des injections anti-COVID, de ces soi-disants “vaccins” est quelque chose qui ne peut être nié.”

censurescientifique

Mensonges et camouflages

Alors que les dégâts sont indéniables, basés sur les statistiques, les autorités sanitaires font toujours tout ce qu’elles peuvent pour nier les risques associés aux injections ARNm anti-COVID. Par exemple les U.S. Centers for Disease Control and Prevention se sont battus pendant 15 long mois pour éviter de devoir diffuser les données V-Safe. Ils ont fini par perdre la lutte et ont du publier les données confirmant ce que nous voyons sur le VAERS.

La FDA américaine refuse également de diffuser les rapports d’autopsies alors même que ces rapports peuvent être anonymisés. Ils ne veulent pas non plus publier des rapports et données anonymisés sur les myocardites qui sont particulièrement associées aux injections ARNm anti-COVID.

“Quand je regarde rétrospectivement les 3 dernières années de COVID, tout ce que je vois n’est que mensonges et falsifications de données, camouflage institutionnalisé”, dit Fisher. “Cela me brise le cœur. Nous avons essayé pendant bien des décennies de présenter des informations aux législatures des états, au gouvernement fédéral, au CDC, au NIH, à la FDA.

J’ai siégé au comité de conseil gouvernemental sur la vaccination les suppliant de regarder la science, le mécanisme biologique qui informerait réellement les législateurs  sur ce qui se passe vraiment dans le corps lorsque des vaccins sont injectés. Ils ont refusé de faire ce travail pour identifier les personnes qui seraient génétiquement, biologiquement, environnementalement à haut risque d’avoir une reaction aux vaccins.

Ils ont refusé de réformer le système que retirerait le mécanisme de déconsidération des problèmes de sécurité des HHS (Health and Human Services), qui a une responsabilité légale de développer des vaccins, de réguler les vaccins, de faire une politique vaccinale et de mettre en place un mécanisme de supervision de leur sécurité.

Il y a tellement de corruption maintenant dans le systèmes de vaccination de masse, parce qu’il a été détourné au profit de Big Pharma et parce que le Congrès des Etats-Unis refuse de prendre en charge la supervision de tout le programme de vaccination. Ils ont permis à Big Pharma de complètement détourner le système… Il y a eu des échecs tout a long de ce chemin, depuis 40 ans et plus, des échecs de gérer des conflits d’intérêt au sein même de ce programme de vaccination de masse…

Quand j’ai finalement compris après plusieurs décennies, qu’ils n’avaient absolument aucune intention de fixer le problème ni même d’apprendre ou d’essayer de trier les gens, qu’ils se foutaient en fait des blessures par “vaccins”, c’est alors que j’ai compris qu’il s’agissait d’un problème bien plus important que je ne l’avais originellement pensé lorsque j’avais juste étudié l’affaire du DT-Polio.

Ces partenariats public-privé qui ont été permis de se développer par le congrès, ont complètement corrompu le système. Vous ne pouvez pas avoir les mêmes personnes qui profitent du produit en charge de légiférer et de réguler et de mener la supervision sur la sécurité de ces mêmes produits.”

science_devoyee

L’auto-sacrifice obéissant est la nouvelle vertu

Fisher cite le rapport de la commission du (magazine) Lancet sur les “Leçons pour le futur d cela pandémie COVID19” et un éditorial complémentaire : “COVID19, le cas d’une pro-sociabilité”, tous deux publiés le 8 octobre 2022 dans le numéro du Lancet. Le rapport politise la réponse à la pandémie COVID et les deux essaient de définir ce que les auteurs appellent “pro-sociabilité”.

“[…] Une des choses sur laquelle ils focalisent est le fait que dans les sociétés qui sont plus individualistes comme les Etats-Unis et l’Europe et qui ont plus de libertés civiles, plus de respect pour l’individu, il y a eut désobéissance. Les gens ont protesté, les gens n’ont pas pu uniformément s’accorder sur le port du masque, sur les confinements et la vaccination.

Ils veulent de pouvoir et d’argent pour créer un quasi-gouvernement mondial emmené par l’OMS et les officiels de la santé publique. Je ne pouvais pas croire en lisant le rapport, qu’ils pensaient pouvoir s’en tirer avec tout ça. Tout est complètement politique, il n’y a rien de scientifique ni de médical là dedans.

Ils blâment tout le monde sauf eux-mêmes pour la réponse à la pandémie qui a ruiné les économies, qui a grandement la santé mentale et le statut éducatif des enfants et des adultes et qui a causé tant de dévastation…

Nous devons vraiment commencer à comprendre que ce qui s’est passé avec la COVID a bien plus à voir avec la politique et l’idéologie qu’un quelconque virus. Si vous regardez le Forum Economique Mondial / FEM / Davos, qui a appelé de ses vœux la Grande Réinitialisation de la société, c’est la même chose que ce qui a été dit dans le rapport de la commission Lancet.

Les auteurs de ce rapport parlent d’engager plus de psychologues du comportement et autres pour persuader les gens d’être plus obéissants la prochaine fois, c’est choquant.”

Une politique de santé fondée sur des assomptions et des mensonges

Des sondages montrent que maintenant la confiance en les fonctionnaires de la santé publique est sur le déclin, ce qui ne devrait être une surprise pour personne considérant comment ils ont fait la girouette sur leurs politiques et nié des faits pourtant faciles à prouver. Un des plus grands mensonges de toute cette campagne fut de fire que les injections SARNm anti-COVID empêcheraient l’infection et la transmission.

Tout le monde a assumé que ce serait le cas, came tous les autres vaccins ont été promus de la sorte. Seuls ceux qui ont lu les documents fournis dès le début par la FDA comme Fisher et moi-même, ont vu que les fabricants n’étaient en fait requis que de prouver une efficacité de 50% à prévenir d’une infection sévère au COVID et non pas d’empêcher l’infection et la transmission.

“Si vous regardiez seulement ça, vous auriez compris dès le départ, qu’ils savaient que les ‘vaccins’ n’allaient empêcher ni l’infection, ni la transmission.” Dit Fisher.

Ils ne l’ont jamais testé et sans tests, il ne peut pas y avoir d’affirmation en quoi que ce soit et pourtant c’est ce qu’ils ont fait. Ils ont affirmé que les injections arrêteraient la COVID, que vous ne seriez pas malades et que vous n’infecteriez pas les autres. C’était la seule chose derrière le passeport vaccinal. L’injection était le seul moyen de vous rendre sécure pour vous déplacer. Ils ont poussé ce mensonge à fond sachant pertinemment qu’il n’avait aucune base scientifique pour affirmer une telle chose.

Un autre moyen de déception du public par les autorités sanitaires fut de pousser à croire que les injections allaient fonctionner comme les vaccins traditionnels en changeant la définition même du vaccin. Un vaccin n’est plus quelque chose qui permet d’éviter l’infection et la transmission d’une maladie, mais c’est maintenant quelque chose qui “déclenche une réponse immunitaire”, qui peut prévenir, ou pas, une maladie.

Ils savaient très clairement ce qu’ils faisaient et ils ont développé une stratégie complète de tromperie du public de manière très variée.

Ils ont aussi faussement amené les gens à penser que les injections étaient bien plus efficaces qu’elles ne l’étaient en mélangeant le risque relatif et absolu. Alors que la réduction du risque relatif était autour de 95%, la réduction du risque absolu était de moins de 1%. Comme l’a noté Fisher, l’idée d’une immunité de troupeau induite par un vaccin et terriblement fausse, et on l’a sans aucun doute vu avec ces injections anti-COVID.

Amour_maternelle_Animaux_Versu

Le sacrifice moderne de l’enfant

Les Etats-Unis sont un des quelques pays qui ont poussé pour ces injections COVID létales et totalement inutiles sur les enfants. Heureusement, très peu ont été injecté dans ce groupe d’âge. Au 20 juillet 2022 environ 2,8% des enfants de moins de 5 ans ont reçu au moins une dose.

Ceci pourrait bien changer très bientôt car le comité  de conseil du CDC sur les pratiques d’immunisation a unanimement voté le 20 octobre 2022, d’ajouter l’injection COVID aux programmes de vaccination recommandée du CDC pour les adultes et les enfants.

Il y a environ maintenant environ 50% de la population américaine qui remet en question la vaccination et pas seulement celle anti-COVID. La méfiance est en train de déborder sur tous les autres vaccins. Le jour d’avant, le 19 octobre, le comité avait recommandé que l’injection COVID deviennent partie du programme de vaccination des enfants (VFC), programme fédéral qui paie la vaccination des enfants qui n’ont pas d’assurance médicale. Il est donc très clair que la FDA et le CDC n’ont aucune intention  de laver tout soupçon au sujet de ces injections ARNm. Ils ont peut-être mal calculé leur capacité de maintenir les gens sous hypnose. Fisher estime que quelque 50% de la population américaine maintenant remet en question la vaccination.

La censure a eu des conséquences mortelles

La vérité serait même plus étendue si ce n’était pour la super censure organisée par Big Tech au sujet des conversations sur la COVID et de ses injections qui ont eu sur les réseaux sociaux et das le débat public et qui critiquaient à la fois la politique et les lois mises en application. Oui, c’est ill´´gal et anticonstitutionnel pour des hauts fonctionnaires gouvernementaux de violer la liberté d’expression et de parole (1er amendement) et de censurer par procuration en utilisant des entreprises privées pour faire leur sale boulot, mais ils le font quand même :

“Une des rasons pour laquelle cette campagne eut tant de succès ces trois dernières années est parce qu’ils ont muselé toute dissidence… Il y eut un article publié par le mag Lancet en mars 2021, parlant de tous ces groupes anti-va qui critiquaient les vaccins anti-COVID et comment on devait les blâmer pour l’échec des pouvoirs publics à faire aligner les gens pour se faire injecter.

NVIC fut retiré de la toile en mars 2021 par Facebook et Instagram, ainsi que Twitter, puis par Youtube. Tous mes commentaires depuis une décennie, complètement effacés

Puis PayPal en décembre 2021 en pleine levée de fonds pour notre campagne de fin d’année, sans aucun avertissement, du jour au lendemain, bloqua tous les dons faits à NVIC, torpillant notre levée de fonds.

Nous fûmes retires des médias sociaux en 2021. Ceci met des bâtons dans les roues de ceux qui ont des expériences et des choses à dire de s’exprimer, de pouvoir communiquer sur la place publique. L’accès internet et la divulgation de l’information est la nouvelle place publique du XXIème siècle. Nous sommes bloqués de toute communication avec la majorité de gens ici aux Etats-Unis ou dans d’autres pays.”

gaulois_refractaires_baffe

Dans le monde entier, les gens se lèvent pour la liberté de santé publique

Mais malgré toute cette lourde censure, les gens dans le monde se réveillent sur ce qu’il se passe. Déplus en plus de gens commencent à comprendre que cette pandémie COVID n’a pas été quelque chose en réponse à une maladie infectieuse mais tout fut au sujet de la manipulation des esprits à accepter un Nouvel Ordre Mondial.

““Ce qui m’a réjoui le cœur ces dernières années fut de voir que des millions de personnes se sont levées sur les place publiques à Londres, Berlin, Rome, Amsterdam et dans tant de places dans le monde comme au Canada, les gens se sont levés pour la liberté, pour leur droit de s’assembler, d’avoir une liberté de parole et de pouvoir dire NON à un vaccin qu’ils considéraient trop dangereux.

Vous pouvez voir des rapports émanant de grandes universités que des médecins sont furieux de voir qu’une signifiante portion du public a osé se lever publiquement et se battre pour leur liberté. Ceci est un très bon signe pour nous. Cela veut dire que l’esprit de liberté souffle toujours dans les cœurs de tant de personnes dans le monde, que cet esprit n’est pas mort. Qu’il est toujours bien présent.

Ceci est quelque chose sur quoi on pet bâtir parce que ce que nous demandons est notre droit d7avoir une information complète sur tous ces produits pharmaceutiques et enfin d’être capables de prendre une décision libre puisqu’informée correctement. Tout acte médical doit être volontaire. Personne ne peut Dre à quiconque ce qu’il doit faire ou pas. Personne ne dit de ne pas faire de vaccins, mais de laisser les gens libres de le prendre ou pas de manière informée.

Je crois en un libre-marché, mais je pense qu’on ne devrait pas forcer des gens à prendre quoi que ce soit contre leur conscience, contre leur analyse intellectuelle d’un produit… Les gens ne devraient jamais être forcés de mettre leurs santé à risque s’ils pensent que ce qui est avancé peut les blesser… Le faire est une tyrannie, point barre.

Nous recevons des lettres de chefs de famille qui sont responsables de mettre le pain sr la table de leur famille et qui furent forcés à ce choix faussiez de se faire injecter… ou de perdre leur boulot et de ne plus pouvoir faire bouillir la marmite pour leurs familles. Il y a eu des familles en banqueroute.

En plus de toute cette censure et camouflage, ils veulent aussi museler quiconque amène ce débat. Si vous n’apprenez pas de vos expériences, vous répéterez vos erreurs. Voilà pourquoi des rapports comme celui de la commission Lancet sont dangereux. Tout ce qu’ils veulent est pouvoir toujours recommencer, qu’il y ait une même prochaine fois et forcer plus de gens à accepter tout ça au garde-à-vous.”

Bonnes nouvelles du champ de bataille législatif

Cette mise à jour n’est pas morose quoi qu’il en soit. Fisher nous donne aussi des bonnes nouvelles. A travers la pandémie, le NVIC a été instrumental à alerter les gens au sujet des projets de lois sur la vaccination COVID aux Etats-Unis, ce grâce au NVIC Advocacy Portal. C’est gratuit ! Et vous recevrez des informations sur les législations et projets de lois dans votre état.

[…]

D’autres signes d’espoir

Plusieurs des projets de lois contre lesquels le NVIC s’est opposé concernaient des projets volant des médecins persuadant des mineurs d’âge, aussi jeunes que 11 ans, de donner leur “consentement informé” à la vaccination sans le consentement ni même la connaissance des parents de ce fait. Washington D.C fut la seule juridiction qui fut capable de faire passer une telle dangereuse législation. Cette résistance est un autre signe encourageant.

“Excellente nouvelle”, dit fisher “une fois de plus cela montre l’éducation des législateurs d’état et cela montre qu’ils peuvent écouter leurs constituants. On peut considérer cela comme une bonne nouvelle.”

NdR71 : sur cette dernière remarque, nous ne partageons en rien son avis. Nous pensons que si les “législateurs” lèvent le pied c’est parce qu’ils sentent le vent du boulet qui se rapproche… Ils sauvent les meubles pour se préserver. Il n7y a absolument aucune confiance à avoir en des rouages institutionnels totalement corrompus par un système marchand tentaculaire qui n’a jamais vu l’intérêt général, mais ne vise qu’à satisfaire des intérêts particuliers qui à leur tour, le maintiennent en place. Cercle vicieux sans fin dont il faut prendre la tangente définitive.

Rappelons-nous toujours qu’…

Il n’y a pas de solution au sein du système, n’y en a jamais eu et ne saurait y en avoir ! (Résistance 71)

Comprendre et transformer sa réalité, le texte:

Paulo Freire, « La pédagogie des opprimés »

+

4 textes modernes complémentaires pour mieux comprendre et agir:

Guerre_de_Classe_Contre-les-guerres-de-l’avoir-la-guerre-de-l’être

Francis_Cousin_Bref_Maniffeste_pour _un_Futur_Proche

Manifeste pour la Société des Sociétés

Pierre_Clastres_Anthropologie_Politique_et_Resolution_Aporie

Lire notre page : « Coronavirus guerre contre l’humanité »

Lire notre traduction (PDF) du livre de Robert F. Kennedy Jr : 
« Le véritable Anthony Fauci, Bill Gates, Big Pharma et la guerre contre la démocratie et la santé publique »

parasite_ivermectin

luc-montagnier-vih-sida-sars-cov-2-covid-19

Coronavirus / COVID19 : la solu… pardon, la conclusion finale (Résistance 71 et J-Y Jézéquel)

Posted in 3eme guerre mondiale, actualité, altermondialisme, coronavirus CoV19, crise mondiale, guerres hégémoniques, média et propagande, N.O.M, politique et lobbyisme, politique et social, politique française, résistance politique, santé et vaccins, science et nouvel ordre mondial, sciences et technologies, technologie et totalitarisme, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , , , on 21 septembre 2022 by Résistance 71

holocauste_seringue

Nous sommes essentiellement d’accord avec la conclusion présentée ci-dessous par J-Y Jézéquel sur cette affaire génocidaire du SRAS-CoV-2 / COVID 19, nous ajouterons néanmoins ceci :

  • Si le SRAS-CoV-2 a été créé en laboratoire (Université de Caroline du Nord, Chapel Hill, entre 2008 et 2015, puis envoyé au labo P4 de Wuhan (partenariat de la Chine, des Etats-Unis-Pentagone, de la GB et de la France) pour y être transformé en arme biologique, ce virus chimérique, contenant des séquences du virus VIH, fut créé pour être de moindre létalité, mais conçu pour générer la peur, la paranoïa… et la solution finale, via une destruction chimérique de nos systèmes immunitaires sous une condition connue sous l’acronyme de VAIDS pour Vaccine Acquired Immuno Déficient Syndrome.
  • De là s’en est suivi une campagne généralisée de terreur par les médias de masse et les gouvernements sous contrôle de Big Pharma et des intérêts financiers affiliés…
  • Cette campagne visait à apeurer les gens, à les soumettre aux diktats de Big Pharma / OMS / FDA / NIH / Gates Foundation / FEM-Davos et forcer sur le public anesthésié  et terrorisé par la propagande ce qui s’est avéré être l’arme biologique conçue pour tuer, contrôler et endommager la population / démographie mondiale : les injections OGM à ARNm, présentées comme des “vaccins sûrs et efficaces”, sans jamais avoir été testés réellement et pour cause… Ces injections tuent ou affaiblissent grandement les systèmes immunitaires des injectés au fur et à mesure avec toutes les conséquences immédiates et futures que cela implique…
  • Après deux ans de ce traitement, l’oligarchie est passée à la phase suivante : le contrôle de la nourriture, la fabrication d’une pénurie alimentaire pour continuer à faiblir les systèmes immunitaires des populations mondiales, sur toile de fond de guerre en Ukraine et de sanctions économiques, pénuries énergétiques et industrielles… Tous ces évènements ne sont en rien isolés, ils sont connectés au plus haut point et font partie du même plan de développement d’une crise planétaire menant à un génocide sur une échelle encore jamais vue dans l’histoire…
  • La phase 3 sera le largage dans la nature de maladies pas spécifiquement mortelles mais bien virulentes pour des systèmes immunitaire grandement affaiblis, car voyez-vous, et la crise COVID l’a confirmé : une fois largué dans la nature, l’oligarchie ne peut plus contrôler les virus, ce qui veut dire qu’à terme de différentes mutations, parfois imprévisibles, ceux qui se croyaient protégés pourraient bien se retrouver infectés et mourir aussi, le virus ne faisant aucune distinction dans un corps hôte infecté, tuant Mr Bidochon tout aussi bien que la reine d’Angleterre. Mais si les perpétrateurs du crime, eux, maintiennent une forte immunité, une excellente nutrition, ils ne seront guère infectés, du moins bien moins gravement que les centaines de millions de personnes affaiblies et à l’immunité réduite à néant par des injections mortifères OGM répétées et une malnutrition chronique sciemment mise en place et maintenue… La pourriture du haut de la pyramide veut bien entendu continuer à jouir du luxe et de l’oisiveté qui leur incombent et qu’ils pensent être de “droit divin” comme toute pourriture élitiste historique, continuer à partouzer dans leurs résidences et yachts privés, sniffer leur saloperie de poudre blanche, à se barrer avec la caisse et contrôler un système façonné pour perpétuer leur espèce dégénérée hors sol.
  • Le “génie” de cette affaire à notre sens n’est pas dans l’utilisation d’une arme biologique pour tuer la population mondiale, ça c’est du réchauffé, mais pour neutraliser le système immunitaire du plus grand nombre afin de les faire mourir de carence et de maladies normalement bénignes par la suite… Rappelons-nous un des modus operandi des gérants étatico-ecclésiastiques des pensionnats pour Indiens / camps de la mort, du Canada entre 1867 et 1996 : priver les enfants de nourriture, les affaiblir, introduire des maladies de promiscuité telles que la tuberculose, forcer les enfants sains à dormir avec les malades après avoir affaibli les systèmes immunitaires, ce qui provoqua des dizaines de milliers de décès “naturels”. Le monde est en train de devenir un gigantesque pensionnat pour enfants indigènes, un abattoir en règle, géré par une oligarchie qui n’a jamais a grand jamais cessé d’être eugéniste et de vouloir la mort de la plus vaste majorité d’entre nous…

Notre question, toujours la même, demeure : Quand assez est-il vraiment assez ? Là nous rejoignons Jézéquel dans sa conclusion finale ci-dessous…

~ Résistance 71 ~

Montagnier_nonvax_gardienshumanite

Coronavirus : la conclusion finale

Le Nouvel Ordre Mondial et la situation de surveillance

Jean-Yves Jézéquel

18 septembre 2022

Source:
https://www.mondialisation.ca/coronavirus-la-conclusion-finale/5671260

Avec le massacre « coronavirus », on allait vivre dans tout l’Occident, une destruction systématique de toutes les libertés publiques et individuelles, incluant le reste de la vie politique, économique et sociale, sabordant en même temps toute la dynamique insurrectionnelle des Gilets jaunes et des autres mouvements contestataires par l’astuce d’un « état d’urgence » dit « sanitaire », mais qui n’avait rien à voir avec des mesures sanitaires !

Nous avons désormais compris ce qui est en jeu, dans le coup d’État réalisé par les « élites » de la mondialisation : il s’agit d’un génocide (crime contre l’humanité) de ceux qui sont considérés comme « inutiles », « non essentiels », « substituables ». Nous avons enfin découvert ensemble, à travers notre lecture des événements, les véritables intentions de ceux qui se sont emparés du pouvoir et nous avons compris à quel point une grande partie de l’humanité se trouve en danger. Maintenant que nous sommes avertis ; maintenant que les « masques sont tombés » au même moment où ils nous ont été physiquement imposés (!), nous savons quelle direction prendre ; nous savons qu’il s’agit de défendre nos vies et celle de nos enfants ; nous savons que le dressage à aimer notre soumission est allé assez loin, trop loin, pour le laisser continuer sa route sans réagir ! Désormais nous savons que « nous avons le devoir sacré de la désobéissance civique » puisque, comme le disait si justement le Mahatma Gandhi, c’est ce qui incombe à toute conscience humaine lorsqu’il s’avère que le « Pouvoir s’est révélé être corrompu et criminel » dans ses intentions et dans ses actions !

Tous les articles publiés ici depuis 2020 nous ont aussi expliqué que nous sommes dans « UN MONDE DE MENTEURS ». Tout nous a démontré depuis trois ans, que le sujet n’était pas le coronavirus ou SARS-COV-2, mais une mise en scène bien rodée pour un « Great Reset » en faveur d’un Nouvel Ordre Mondial.

Ce qui est apparu très clairement au cours de cette longue enquête, c’est une volonté génocidaire acharnée et promue par cette Oligarchie Stato-financière, représentée par le FEM (Forum économique mondial) de Davos… La ligne de son programme inspirait toutes les mesures qui ont été prises contre les peuples méprisés à un point exceptionnel !

« Si une peste noire pouvait se propager dans le monde une fois par génération, les survivants pourraient procréer librement sans rendre le monde trop plein. » Bertrand Russell

« La chose la plus miséricordieuse qu’une famille nombreuse puisse faire à l’un de ses enfants en bas âge, est de le tuer. » Margaret Sanger

« Une partie de la politique eugénique nous conduirait finalement à une utilisation intensive de la chambre mortelle. Un grand nombre de personnes devraient être mises hors d’existence, simplement parce que l’on perd trop de temps à s’occuper d’elles. » George Bernard Shaw

« Le contrôle de la population deviendra désormais la pièce maîtresse de la politique étrangère américaine. » Hillary Clinton

« La population mondiale doit être réduite de 50%. » Henry Kissinger

« Le monde compte aujourd’hui 6,8 milliards d’habitants. Il pourrait atteindre 9 milliards. Mais, si nous faisons un très bon travail avec les nouveaux vaccins, les soins de santé et les services de santé reproductive, nous pourrions peut-être réduire ce chiffre de 10 % à 15 %. » Bill Gates

C’est l’apocalypse, le déchaînement de l’horreur sur l’humanité, le crime dans toute sa laideur, l’odieux, l’injustice faite vertu ! Qui, dans ces « élites » arrogantes et macabres, peut prétendre pouvoir décider lequel vivra et lequel mourra ?

Alors que l’économie est en plein désastre, les gens suivent scrupuleusement les ordres des gouvernements !

S’aventurer à l’épicerie du coin ou se promener dans la nature, sur une plage déserte, donnait l’impression surréaliste d’être en zone nucléaire irradiée ou dans un étrange espace crépusculaire. Les gens gardaient leurs distances tout en portant des masques et des gants, et leur autorisation de sortie dûment datée et signée par eux-mêmes !

La première étape a été une réussite retentissante. La population s’est laissée plonger dans la peur et le désespoir, pendant « qu’ils se battaient pour soi-disant trouver un vaccin remède » contre ce méchant virus balayant le monde de sa féroce détermination à tuer !

Mais il ne s’agissait pas de solution contre la COVID-19, d’un remède pour combattre la maladie « pandémique ». C’était un « Great Reset », un changement, un bouleversement, un démantèlement, un basculement dans quelque chose de sordide : le transhumanisme qui se mettait en place sous nos yeux, sans scrupule, en se moquant de tous ceux qui seraient exterminés au passage, par ces injections d’ARNm et ADN …

Il y a encore peu de temps, on a entendu des paroles surprenantes qui nous faisaient découvrir que les humains étaient désormais des « animaux piratables », selon un conseiller de Klaus Schwab, qui a lancé un avertissement effrayant : les humains ne possèdent plus de « libre arbitre » et vont être « remodelés » par Bill Gates !

Si nous voulons vivre en pleine conscience, être éveillés, vigilants, nous devons être informés de ce qui se passe et de ce qui s’organise souvent à notre insu.

golumfauci-rien

Le Dr Yuval Noah Harari, contributeur officiel du FEM de Davos, expliquait ce que Klaus Schwab voulait dire lorsqu’il affirmait que « nous avons été changés » !

Grâce aux injections massives et répétitives de produits à ARNm et à leur contenu de nanotechnologie au graphène, les « élites » sont parvenues à rendre obligatoires, de façon détournée, ces injections qui n’avaient pas de finalité sanitaire, mais une finalité de dressage irréversible à longs termes…

Selon le Dr Harari, Karl Schwab faisait référence à l’humanité et à l’évolution soudaine que les « élites » mondialistes réservaient au reste d’entre nous. « Par le passé, de nombreux tyrans et gouvernements ont voulu [pirater des millions de personnes], mais personne ne comprenait assez bien la biologie !»  On trouve cette déclaration de Harari dans une vidéo qui a été tournée au dernier FEM de Davos. 

« Et personne n’avait assez de puissance de calcul et de données pour pirater des millions de personnes. Ni la Gestapo, ni le KGB ne pouvaient le faire. Mais bientôt, au moins certaines entreprises et certains gouvernements seront en mesure de pirater systématiquement toutes les personnes… »

Ces gens de Davos se réjouissent vraiment, ouvertement, de ce que les pouvoirs digitalo-financiers et les Gouvernements complices puissent enfin ressembler à la Gestapo ou au KGB ! C’est particulièrement sidérant.

« Nous, les humains, devrions nous habituer à l’idée que nous ne sommes plus des âmes mystérieuses. Nous sommes désormais des animaux piratables. » 

Voilà où nous en sommes après ces trois ans de mensonges sanitaires ! Je pense qu’il faut avoir le courage ou l’honnêteté de regarder en face cette odieuse supercherie et comprendre les implications de ce projet pervers qui a été mené de mains de maîtres par des ordures sans états d’âme.

Bien entendu, ce mariage entre la vie humaine et la technologie ne profitera pas à l’homme ou à la femme ordinaire pour qu’il ou elle puisse améliorer son propre avenir ! Non bien sûr, c’est une poignée de personnes parmi les « élites » qui désormais ne se contentera pas de « construire des dictatures numériques » pour elles-mêmes, mais « gagnera le pouvoir de réingénier l’avenir de la vie elle-même. Parce qu’une fois que vous pouvez pirater quelque chose, vous pouvez généralement aussi le concevoir… », dixit monsieur Harari. 

Puisque les « élites » vont réorganiser l’humanité, il est clair que les données de notre ADN, de notre cerveau, de notre corps et de notre vie « ne nous appartiendront plus, elles appartiendront à une société digitalo-financière comme Microsoft ou au gouvernement… ». 

Je ne serai plus le propriétaire de moi-même ; mon corps et mon esprit ne m’appartiendront plus. Je serai dépossédé radicalement de tout ce qui faisait ma réalité humaine, mon originalité et mon irréductibilité. Désormais les « élites » en question, les esclavagistes, les tyrans seront les maîtres absolus de tout ce qui fait un humain, ils pourront « pirater les animaux humains », user et abuser librement de tous ceux qui auront accepté le programme complet du marquage par injections répétées au graphène qui est un allotrope de carbone et dont le chiffre est le 666 pour 6 électrons, 6 protons, 6 neutrons. 

Pour que le marquage puisse fonctionner et donc pour que le « piratage des animaux humains » soit possible, il fallait une quantité de nanotechnologie suffisante injectée dans le corps ; d’où la stratégie des « vaccinations » répétitives organisées dans le mensonge absolu et d’où la colère et la volonté de Macron « d’emmerder » tous ceux qui refusent de se faire marquer du signe de la Bête, dont il avait par ailleurs annoncé l’arrivée le 22 mai 2020 !

Selon Harari, la technologie du cloud, comme la plateforme d’IBM ou celle de Bill Gates, Microsoft, sera l’une des « forces motrices » de cette évolution. 

« Les humains (qui continuent de croire au mensonge) sont désormais des animaux piratables ». « Toute idée que les humains ont cette âme ou cet esprit, et qu’ils ont le libre arbitre, et que personne ne peut savoir ce qui se passe en chacun, quoi qu’il choisisse, que ce soit aux élections ou au supermarché, ce libre arbitre est fini. » 

« Aujourd’hui, nous avons la technologie pour pirater les êtres humains à grande échelle », poursuit Harari, qui ajoute : « Tout est numérisé. Tout est surveillé. » 

« En cette période de crise, vous devez suivre la science ». « On dit souvent qu’il ne faut jamais laisser une bonne crise se perdre, parce qu’une crise [COVID-19] était l’occasion de faire les bonnes réformes, qu’en temps normal, les gens n’auraient jamais acceptées . Mais en temps de crise, c’est une fenêtre d’opportunité ! »

« Et si nous réussissons à pirater et à concevoir la vie, ce ne sera pas seulement la plus grande révolution de l’histoire de l’humanité, ce sera la plus grande révolution de la biologie depuis le tout début de la vie, il y a quatre milliards d’années », disent triomphalement les « élites » du FEM de Davos. « Pendant quatre milliards d’années, rien de fondamental n’a changé dans les règles du jeu. Les dinosaures, les amibes, les tomates, les humains, toute la vie était soumise aux lois de la sélection naturelle et aux lois de la biochimie organique, mais cela est sur le point de changer … »

« Mais, poursuit Harari, notre conception intelligente et la conception intelligente de nos cloud, le cloud d’ibm, le cloud de Microsoft, ce sont les nouvelles forces motrices de l’évolution et en même temps la science peut permettre à la vie, après avoir été confinée pendant quatre milliards d’années dans le domaine limité des composés organiques, de sortir dans le domaine inorganique ainsi après quatre milliards d’années de vie organique façonnée par la sélection naturelle. » 

« Nous entrons dans l’ère de la vie inorganique façonnée par la conception intelligente », ajoute le complice de Karl Schwab. 

Comme si la vie organique n’avait pas été façonnée par la conception intelligente de la nature. Au lieu d’avoir une sélection naturelle nous aurons maintenant une sélection artificielle !

Ces hommes arrogants prétendent donc être plus intelligents que la nature et d’être désormais capables de façonner une vie qui sera supérieure à tout ce qui est vivant dans le monde ! Ce sont des gens pareils qui ont pris le pouvoir et qui nous imposent cet abominable transhumanisme !

Source : https://www.anguillesousroche.com/technologie/le-fem-de-klaus-schwab-en-2020- les-humains-sont-desormais-des-animaux-piratables-et-seront-reingenierises/

Vaccins Covid et contrôle des populations via les nanoréseaux injectés 

Chacun peut consulter un dossier inédit de 53 pages intitulé « Vaccins Covid et contrôle des populations via les nanoréseaux injectés ». (Cf., Dossier N°4, « Vaccins Covid et contrôle des populations via les nanoréseaux injectés », 53 pages, Laurent Aventin, Santé Publique, PhD, Mai 2022) Plusieurs équipes de chercheurs indépendants, issus de différentes disciplines ont fait depuis juin 2021 ce que les autorités sanitaires des pays occidentaux n’ont pas voulu faire, et pour cause : observer à la microscopie et la spectroscopie le contenu des vaccins expérimentaux contre la Covid-19. Les nanotechnologies identifiées et leur analyse permettent de comprendre ce que les pouvoirs mondialistes, l’industrie pharmaceutique et ceux qui agissent en sous-main veulent faire des citoyens. 

L’opinion publique n’est pratiquement pas informée sur les possibilités technologiques qui existent déjà depuis 15 ans et qui ont permis d’investiguer et de contrôler non pas l’espace, ou les profondeurs de la mer mais essentiellement le corps humain et particulièrement le cerveau, grâce aux nanobiotechnologies. 

Raw-clot-samples-500
ça pousse tout seul chez certains injectés…

Des nanotechnologies dans les 4 vaccins 

Les récentes découvertes (2021-2022) par l’observation et l’analyse indépendantes des sérums vaccinaux par des biologistes mais aussi des chimistes, des spécialistes des nanotechnologies ou des biotechnologies, des experts de la bioinformatique, des télécommunications sans fil, des nanoréseaux ou de l’internet des objets, nous conduisent à comprendre progressivement ce qu’ils envisageaient et ce qu’ils ont décidé de faire avec les citoyens, en passant à l’acte partout dans le monde. Ce dossier est un état des lieux sur ce que nous savons aujourd’hui. 

Je me suis souvent heurté au rejet et à la condamnation de certaines personnes, y compris dans ma propre famille, lorsque j’évoquais dans mes articles le transhumanisme, démontrant que toute cette histoire n’avait rien à voir avec un motif sanitaire quelconque! On préférait déclarer que j’étais « complotiste » ou « délirant », plutôt que de regarder en face la vérité objective des faits et des preuves !

Les travaux du Dr Campra, de Mik Andersen et d’autres équipes multidisciplinaires permettent d’avancer des preuves de ce qu’on observe dans les sérums vaccinaux des 4 produits expérimentaux ayant actuellement reçu une autorisation conditionnelle de mise sur le marché : Pfizer, Moderna, AstraZeneca, Johnson & Johnson. La comparaison des résultats liés à l’observation des sérums avec des informations issues de publications scientifiques permet de comprendre et de reconstituer un puzzle qui s’avère lisible et parfaitement inquiétant. 

Des éléments de preuves accablantes

 Comme une majorité de lecteurs, je me suis demandé quelle pouvait être l’efficacité ou la nocivité de nanoparticules dans un organisme, l’efficacité de nanorouters ou de nanoantennes dans ce qui s’apparente à un nanoréseau de communications sans fil. Enfin quelle influence peuvent avoir des nanotechnologies sur notre ADN et sur les neurones du cerveau humain ? Ce qui est démontré dans ce dossier peut laisser certains hébétés, mais les preuves sont là, elles sont objectives, indiscutables, réelles, et elles sont simplement présentées honnêtement. En voici le sommaire :

1. Qu’a-t-on découvert d’illicite dans les « sérums vaccinaux » contre le Covid ? 

1.1 Des nanorouteurs ou nanosenseurs 

1.2 Des nano antennes et des nano antennes plasmoniques 

1.3 Des nano antennes redresseuses 

1.4 Des hydrogels pour nanotechnologies 

1.5 Des codecs (codeurs-décodeurs) et des portes logiques 

1.6 De l’Oxyde de graphène 

1.7 Les nanopoulpes de graphène ou hydres 

2. Nano-informatique et WBAN (Wireless Body Area Network) 

2.1 Quelques principes de base de la nano-informatique et de la bio-informatique 

2.2 Les réseaux sans fil intracorporels (WBAN) 

2.3 L’alimentation énergétique d’un réseau WBAN 

2.4 L’auto-assemblage des cristaux d’ADN 

3. La transhumanisation forcée des populations par l’inoculation de nanoréseaux complexes 

3.1 Présentation d’un modèle synthétique du WBAN à partir de l’analyse des sérums de vaccins Covid 

3.2 Communication avec l’extérieur et utilisation du protocole OS TOOK 

4. Prendre le contrôle du cerveau humain, dernier bastion des bioterroristes ? 

4.1 Qu’est-ce que la cybernétique ?

4.2 Explication de la neuromodulation et contrôle à distance du cerveau humain 

Il ne s’agit là nullement d’une vue de l’esprit mais d’un ensemble d’éléments à charge qui ne peuvent plus objectivement laisser le lecteur dans le doute. La préparation des vaccins a été réalisée en amont de l’épidémie et cette épidémie de « Sars-Cov 2 » n’est ni naturelle ni accidentelle. 

Il est capital de savoir tout cela, à défaut de quoi, on se retrouve dans une ignorance qui va se rabattre aussitôt, à cause d’une absence d’arguments, sur l’accusation de « complotisme » ; faute d’arguments et faute de connaissance réelle du sujet en cause dans cette histoire invraisemblable de la fausse pandémie, on ne peut qu’ânonner l’accusation de « complotisme » ou de hurler sans fin « au délire » !

Toute personne qui n’a pas connaissance de ce dossier sur les nanoréseaux injectés, ne sait strictement rien sur ce qui se trouve en arrière-plan de toute cette histoire du « Coronavirus », sur la « Covid-19 », sur les « vaccins » et tout ce cirque criminel qui s’est mis en place par la seule volonté des mondialistes au pouvoir.

Après avoir entendu cela, demandons-nous ce que devient le but évolutif de toute vie dans la biosphère comme dans tout l’Univers lui-même ? Que devient essentiellement la conscience dans ce projet de « Great Reset » prétendant être supérieur à tout ce que la Nature a pu imaginer tout en étant sous le contrôle exclusif d’une « élite » mondialiste ?

Peut-on échapper encore à une telle désappropriation et travailler intensivement à cet « éveil supérieur de sa conscience ». Ce mot « supérieur » ne voulant pas dire « élitiste », mais  « en marche », « en libération permanente », « en évolution permanente » ; cette évolution signifiant le passage permanent d’un « moins » vers un « plus », le passage d’une précédente « ignorance » sur soi-même à une « connaissance » suivante sur soi-même ou d’une connaissance potentielle à une connaissance réelle de soi par vécu introspectif, cette expérience n’ayant jamais de rapport avec une connaissance théorique mais une connaissance expérimentale de soi !

La connaissance dont nous parlons est une « connaissance » expérimentale, existentielle, réelle et non pas purement spéculative : une « connaissance » indispensable à l’éveil permanent d’une conscience, non pas du « moi », mais du SOI. Le Cloud [nuage numérique] a-t-il une compétence quelconque dans le SOI ?

Le passage de la conscience égotique à la conscience cosmocentrique fait advenir en permanence l’avènement du SOI dans un « moi » relié par sa métamorphose au « Tout » de la cosmogenèse duquel il provient, dans lequel il peut évoluer et vers lequel il retourne…

Parce que nous sommes informés et avertis, nous allons donc utiliser des moyens appropriés pour favoriser, voire, accélérer cette « libération de la conscience » et connaître cette expérience « d’illumination » ou expérience « transpersonnelle » qui est une expérience de conscience supérieure, permettant de sortir de tous nos enfermements y compris des nouveaux qui ont surgi à l’occasion de cette violation spectaculaire de l’humain sous prétexte sanitaire…

Cette expérience première « d’illumination » est déterminante pour la suite d’une évolution supérieure de la conscience, constituant la perpétuelle vraie libération de l’Homme…

Nous savons ce qu’est un homme, mais qui sait ce qu’est un transhumain ?
« C’est juste un masque », disaient-ils !
« C’était juste 2 mètres de distanciation !
Ce n’étaient que des entreprises non essentielles !
Ce n’étaient que des travailleurs non essentiels !

Ce n’étaient que des « inutiles » ou des gens « substituables » !
C’était juste un bar, juste un restaurant, juste une salle de sport, juste une église !
C’était juste pour éviter de submerger les hôpitaux au préalable vidés de leurs lits.
C’était juste pour aplanir la courbe !
C’était juste une application informatique !
C’était juste pour nous tracer !
C’était juste un test !
C’était juste pour nous protéger et protéger les autres !
C’était juste pour faire savoir aux autres que vous étiez un cas contact !
C’était juste un vaccin !
C’était juste un certificat de vaccination !

C’était juste un pass sanitaire pour que vous puissiez sortir de chez vous et voyager !
C’était juste pour que vous puissiez aller à l’école ou en cours !
C’était juste pour que vous puissiez vous faire soigner ou vous  marier !
C’était juste une amende de 135 € !
C’était juste pour quelques mois encore !
C’était juste le NOUVEL ORDRE MONDIAL ET LA SITUATION de surveillance DEVENUE DEFINITIVE ! 

Désormais, il ne reste que la révolte des humains placés dans l’obligation de flanquer par terre ce règne sans partage des maîtres du mondialisme qui imposent à tous leur toute puissance de dominants sans demander l’avis de personne et en comptant bien être les seuls profiteurs d’en haut ayant le contrôle absolu sur les rescapés de leur génocide programmé, rescapés tolérés dans la mesure où ils acceptent d’être les serviteurs dévoués de ces pervers se moquant éperdument de l’humain. Il faut maintenant sortir de cet esclavage exceptionnel ou mourir !

= = =

Lire notre page « Coronavirus, guerre contre l’humanité »

Lire notre PDF de la traduction du livre de Robert F. Kennedy Jr :
« Le véritable Anthony Fauci, Bill Gates, Big Pharma et la guerre globale contre la démocratie et la santé publique »

Il n’y a pas de solution au sein du système ! (Résistance 71)

Comprendre et transformer sa réalité, le texte:

Paulo Freire, « La pédagogie des opprimés »

+

4 textes modernes complémentaires pour mieux comprendre et agir:

Guerre_de_Classe_Contre-les-guerres-de-l’avoir-la-guerre-de-l’être

Francis_Cousin_Bref_Maniffeste_pour _un_Futur_Proche

Manifeste pour la Société des Sociétés

Pierre_Clastres_Anthropologie_Politique_et_Resolution_Aporie

liberte_securite_vote

herbert-ley-FDA-1969

« La FDA [organisme régulateur fédéral américain pour l’alimentation
et les médicaments] protège les gros labos pharmaceutiques
et est subséquemment récompensée ; en utilisant les pouvoirs coercitifs
gouvernementaux, elle attaque ceux qui menacent les grosses entreprises 
pharmaceutiques. Les gens pensent que la FDA les protège, elle ne le fait pas.
Ce que fait la FDA et de que pense le public qu’elle fait, sont le jour et la nuit. »
~ Dr. Herbert Ley, ex-haut commissaire de la FDA, 1969 ~

the-global-extermination-agenda

Hommage vibrant d’un général de l’armée de terre française aux non-injectés COVID « Ce sont des super-héros » ! (Général Christian Blanchon)

Posted in 3eme guerre mondiale, actualité, coronavirus CoV19, crise mondiale, guerres hégémoniques, média et propagande, pédagogie libération, politique et lobbyisme, politique et social, politique française, résistance politique, santé et vaccins, science et nouvel ordre mondial, technologie et totalitarisme, terrorisme d'état, Union Europeenne et nouvel ordre mondial with tags , , , , , , , , , , , , , , , on 17 septembre 2022 by Résistance 71

 

Si on nous avait dit que nous publierions un jour le communiqué d’un générai de l’armée française, nous nous serions certainement quelque peu gaussés. Comme quoi le vieil adage “Fontaine….” Prouve toujours sa véracité.
Là, franchement, cela en vaut la peine. Nous représentons un petite portion des non-injectés (nous préférons ce terme, puisque les injections ARNm ne SONT EN AUCUN CAS DES VACCINS, comme s’accordent maintenant à le dire et le divulguer un plus grand nombre de personnels médicaux partout dans le monde), alors à ce titre : Merci Mr Blanchon pour cette reconnaissance et hommage vibrants !

Nous aurions néanmoins une question pour le général, la voici : Si vous aviez dû organiser l’injection obligatoire de force de la population française sur ordre de votre commandement, de l’Élysée, qu’auriez-vous fait ? Auriez-vous désobéi aux ordres et auriez-vous protégé la population de cette ignominie ? Et que ferez-vous si cet ordre vient finalement, car il n’est pas trop tard… Si le général lit ces lignes, il est le bienvenu à répondre aux questions en section commentaires…
~ Résistance 71 ~

 

GenChristianBlanchonHommage

 

Hommage aux non-vaccinés

Par

Général Christian Blanchon, Armée de Terre

Ils sont là, à vos côtés, ils semblent normaux, mais ce sont des super-héros.

Même si j’étais entièrement vacciné, j’admirerais les non-vaccinés pour avoir résisté à la plus grande pression que j’ai jamais vue, y compris de la part de conjoints, de parents, d’enfants, d’amis, de collègues et de médecins.
Les personnes qui ont été capables d’une telle personnalité, d’un tel courage et d’une telle capacité critique incarnent sans aucun doute le meilleur de l’humanité. *
On en retrouve partout, dans tous les âges, niveaux d’éducation, pays et opinions.
Ils sont d’un genre particulier ; ce sont les soldats que toute armée de lumière souhaite avoir dans ses rangs.
Ils sont les parents que tout enfant souhaite avoir et les enfants que tout parent rêve d’avoir.
Ce sont des êtres au-dessus de la moyenne de leurs sociétés, ils sont l’essence des peuples qui ont construit toutes les cultures et conquis les horizons.
Ils sont là, à vos côtés, ils semblent normaux, mais ce sont des super-héros.
Ils ont fait ce que les autres ne pouvaient pas faire, ils ont été l’arbre qui a résisté à l’ouragan des insultes, de la discrimination et de l’exclusion sociale.
Et ils l’ont fait parce qu’ils pensaient être seuls, et croyaient être seuls.
Exclus des tables de Noël de leurs familles, ils n’ont jamais rien vu d’aussi cruel. Ils ont perdu leur emploi, ils ont laissé leur carrière sombrer, ils n’avaient plus d’argent… mais ils s’en fichaient. Ils ont subi d’incommensurables discriminations, dénonciations, trahisons et humiliations… mais ils ont continué.
Jamais auparavant dans l’humanité il n’y a eu un tel « casting », nous savons maintenant qui sont les résistants sur la planète Terre.
Des femmes, des hommes, des vieux, des jeunes, des riches, des pauvres, de toutes races et de toutes religions, des non vaccinés, les élus de l’arche invisible, les seuls qui ont réussi à résister quand tout s’est effondré.
C’est vous, vous avez passé un test inimaginable que beaucoup des marines, commandos, bérets verts, astronautes et génies les plus coriaces n’ont pu surmonter.
Vous êtes fait de l’étoffe des plus grands qui aient jamais vécu, ces héros nés parmi les hommes ordinaires qui brillent dans l’obscurité.»

Christian Blanchon, général de l’armée française

Source :

Le message du Général Christian Blanchon rendant hommage aux non-vaccinés

NdR71 : cet hommage a été traduit en anglais et publié sur Veterans Today (VT), que nous traduisons et publions régulièrement.

French General pays Tribute to the AntiVax: “They seem Normal, but They are Superheroes”

Séquençage du génome du SRAS-CoV-2 et virologie… Réalité scientifique ou imposture ?

Posted in 3eme guerre mondiale, actualité, coronavirus CoV19, crise mondiale, désinformation, guerres hégémoniques, média et propagande, militantisme alternatif, N.O.M, pédagogie libération, politique et social, résistance politique, santé et vaccins, science et nouvel ordre mondial, sciences et technologie, technologie et totalitarisme, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , on 17 septembre 2022 by Résistance 71

L’IHU de Marseille du Pr. Raoult a publié ses séquençage génomiques du SRAS-CoV-2. La question est : ce virus, créé au laboratoire de l’université de Caroline du Nord Chapel Hill entre 2006 et 2015 et militarisé au labo P4 de Wuhan, a t’il vraiment été séquencé ? La réponse serait : oui, puisqu’il a été artificiellement créé, ses créateurs ont forcément son séquençage. Pourquoi tant d’informations contradictoires ? Maintenir la division. Jézéquel soulève le problème ici, mais manque grandement de sources.
La position de Résistance 71 sur le sujet est la suivante : Nous ne sommes en rien des spécialistes génétiques, nous avons lu des articles scientifiques en plusieurs langues publiés donnant le séquençage complet du SRAS-CoV-2, mais sommes bien incapables de savoir si tout cela est juste, encore moins de prouver une imposture. Simplement, des généticiens du monde entier ont publié des travaux sur leur séquençage du virus originel et de bon nombre de variants. L’IHU de Marseille en France est sans doute la source la plus pointue sur le sujet et ils ont publié leurs séquençage en ligne. Nous pensons que le SRAS-CoV-2 existe bel et bien, qu’il a été créé en labo, mais qu’il n’est pas dangereux. Il a été créé pour faire cadrer un narratif de paranoïa planétaire et introduire les injections ARNm qui elles, sont des armes biologiques de destruction massive. Nous publierons un article sur notre théorie à ce sujet très bientôt. Nous pensons néanmoins qu’il est utile de toujours questionner les narratifs officiels. Le séquençage du virus fait parti du narratif officiel, en douter est donc normal.
~ Résistance 71 ~

Creutzfeldt-Jakob-Disease-covid-vaccine

Coronavirus : la stratégie utilisée, celle du Cheval de Troie

Jean-Yves Jézéquel

10 septembre 2022

Source :
https://www.mondialisation.ca/coronavirus-suite-la-strategie-utilisee-celle-du-cheval-de-troie/5671029

C’est un cheval de Troie qui trompe nos esprits et nos corps, dans le but de rendre possible la réalisation de l’agenda mondialiste sur la mutation du Génome humain dont la finalité est celle d’un contrôle radical de toutes les populations du Globe !

Le fameux virus n’a jamais été isolé dans une partie quelconque du corps humain : celui qui prétend le contraire serait bien incapable d’apporter les preuves scientifiques d’une telle affirmation qui serait tout à fait mensongère !

L’absence physique comme l’isolement du virus ou le séquençage de ce théorique SARS-CoV-2 est une fraude spectaculaire à toute épreuve, car elle est de plus cautionnée par des virologues qui, bien entendu, ont été grassement financés par le complexe médico-pharmaceutique…

On doit également signaler plus de deux siècles d’impostures : un historien comme Marc Menant, a édité chez Plon en 2022, une étude approfondie sur « L’inquiétante histoire des vaccins ». La critique historique permet aujourd’hui de connaître dans le détail l’imposture de Pasteur avec laquelle commençait ce comportement sectaire de la médecine allopathique… Je recommande vivement la lecture de ce livre de Marc Menant qui remet les pendules à l’heure sur la vérité scientifique et historique concernant les vaccins.

Les virus pathogènes n’ont jamais été clairement identifiés : lorsqu’on nous bombarde les modèles graphiques du « coronavirus », les gens ne se rendent pas compte que cette représentation imagée du virus est née d’une image générée par un ordinateur. Les médias du monde entier ont ensuite divulgué cette représentation qui passe pour la visibilité du virus invisible afin d’alimenter le délire hystérique et la peur pathologique…

Les populations ont réellement été prises en otages, car les virologues n’isolent pas le virus en ajoutant « qu’ils le font » et ne sont pas troublés par le fait que la « guerre » actuelle contre l’humanité repose entièrement sur cette fraude scientifique flagrante !

Lorsque les autorités imposent « l’isolement », cet isolement repose intégralement sur la violation et la volonté délibérée de tromper les personnes ainsi maltraitées !

La prémisse de l’existence du virus est établie sur un mensonge et son affirmation continue confirme l’existence d’un virus inexistant…

La virologie prospère sur cette affirmation, car sans elle il n’y aurait pas de virus, pas de virologie pas de tests PCR positifs non plus et donc pas de Jackpot pour Big Pharma…

Il est clair que tout ce qui va à l’encontre du récit « officiel » de l’Etat mafieux, se voit censuré impitoyablement par les commis du système, ainsi que par les médias inféodés. Les agences de sécurité terrorisent toutes les personnes qu’elles prétendent protéger !

Tout l’appareil d’Etat est dédié actuellement au service de cette fraude virologique.

Il est possible de trouver l’explication de la fraude scientifique sur le site NIH.

https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/19246619/#affiliation-1

Il n’existe pas de consensus sur la meilleure façon d’effectuer et d’interpréter les expériences quantitatives de PCR en temps réel (qPCR).

Les chercheurs qui ont prétendu avoir « isolé » le virus ont fait une déclaration mensongère car aucun d’entre eux n’a été capable d’en apporter la preuve. Fan Wu a choisi un coronavirus de chauve-souris « in silico », comme le modèle qui permettrait de créer le WH-Human 1 ou SARS-CoV-2. « In silico » signifie une méthode d’étude réalisée par ordinateur qui analyse des données et axiomatise des phénomènes biologiques générés par la bio-informatique.

Des fragments d’ADN permettent de reconstruire peu à peu un contig. Un contig est une séquence génomique continue et ordonnée générée par l’assemblage des clones d’une bibliothèque génomique. Puis, l’assemblage des contigs entre eux permet d’obtenir un « scaffold » ou une sorte d’échafaudage de virus. Lorsque des millions de fragments uniques ont été trouvés, des programmes informatiques prennent le relais pour reconstituer le génome basé sur des paramètres définis par le programme utilisé… Les virologues ne travaillent pas avec un génome complet puisqu’ils ne travaillent pas avec un virus complet, c’est là qu’est essentiellement la tromperie… Ils travaillent avec des morceaux aléatoires de matériel biologique et disent ensuite que cela constitue la preuve de l’existence d’un virus donné ! La seule chose qui existe, c’est le séquençage d’échantillons bruts qui contiennent des fragments génétiques de provenance « inconnue » ! Il n’y a aucune preuve que le « génome » in silico qui en résulte, existe réellement dans la nature ou même qu’il n’ait quoi que ce soit à voir avec un virus ! Cette falsification opérée par une fausse science a permis aux politiciens de se transformer en dictateurs et en tyrans, cette version généralisée de l’isolement du virus donnant l’occasion aux politiciens de violer nos libertés.

Le chercheur Chinois Fan Wu s’est révélé être un imposteur tout comme cet autre chercheur Peng Zhou ! Fan Wu a été le premier inventeur du SARS-CoV-2 après avoir envoyé un échantillon extrait du liquide pulmonaire d’un patient, directement au séquençage sur deux plateformes d’assemblage de novo afin de rechercher de courts fragments génétiques appelés « lit ».

Dans cet échantillon il y avait des millions de fragments génétiques du patient lui-même, d’innombrables microbes et pour finir l’air pollué que le patient avait respiré…

C’est à partir de cette « soupe » génétique à la chinoise qu’il a prétendu reconstituer 384096 contigs sur Megahit et 1,32 million de contigs sur Trinity ! A partir de là Fan Wu a choisi la plus longue séquence, celle de 30474 nucléotides qui correspondait à 89,1% au génome in silico du coronavirus de la chauve-souris le SL-CoVZC45 inventé en 2018 !

***

[Note de R71 : voici la publication du “génome” du Dr Fan Wu et al. sur le SRAS-CoV-2 par le NIH du Dr Fauci, alors est-ce le génome complet ou celui de fragments inconnus ? Nous ne pouvons pas répondre à cette question. Elle se doit d’être posée… https://www.ncbi.nlm.nih.gov/nuccore/NC_045512 ]

***

Conclusion : un génome qui était aussi proche génétiquement qu’un humain l’est d’un chat domestique abyssin, est devenu le modèle utilisé pour la conception de l’amorce de la méthode RT-PCR pour détecter le CORONAVIRUS, dont l’existence n’a pas encore été démontrée !

Un autre médecin Chinois, le Dr Zunyou rétablissait l’équilibre rompu par son collègue. Il démontrait durant toute l’année 2020 que personne n’avait jamais prouvé l’existence du SARS-CoV-2, qui n’avait encore jamais été isolé. De plus dire que le SARS-CoV-2 avait croisé des espèces animales et humaines sur le marché de Wuhan, était une affirmation pour le moins fantaisiste, cocasse ou délirante !

Le Dr Zunyou expliquait pourquoi les gens mourraient, pourquoi le test PCR était un non-sens, inutile, trompeur, abusif ; Il expliquait comment les chiffres des morts par « COVID-19 » étaient falsifiés et les raisons pour lesquelles ce mensonge était imposé à la population mondiale ! De nombreux scientifiques ont été largement payés pour affirmer qu’ils avaient isolé le SARS-CoV-2. Il fallait ajouter que ces scientifiques peu scrupuleux, avaient torturé, déformé, inversé le sens du verbe « isoler ». 

Ce sont ces gens qui ont fourni le modèle de verrouillage à l’Occident, où Bill Gates, le CDC (Centers for Disease Control and Prevention), l’OMS, ont fait l’éloge du Régime Chinois et y ont adopté leur stratégie de confinement, étant certains que de cette manière ils détruiraient assurément les économies nationales et locales ainsi que des centaines de millions de vies !

Une opération « couverte » !

Toute cette histoire, qui serait la même pour tous, était basée sur la vente d’une affaire de virus ! La communication sur cette histoire unanime de virus non encore isolé, dont l’existence n’était toujours pas prouvée, a été orchestrée par Anser. C’est Anser qui a été l’entreprise majeure de la communication sur la campagne de peur autour de la COVID-19.

http://www.anser.org/about/

Comme vous le voyez, cette société de communication n’a pas son site Internet sécurisé : on pouvait s’attendre à un https://

Ainsi, ni la FDA (Food and Drug Administration), ni le CDC (centre américain pour le contrôle des maladies) n’ont la preuve que la COVID-19 existe et encore moins que le SARS-CoV-2 existe !

Cette fraude monumentale a été récompensée par la Fondation Bill & Melinda Gates, en 2020, par 900.000 dollars donnés aux deux institutions américaines. Or, 14 des 19 co-auteurs de cette fraude étaient affiliés à la Fondation Bill & Melinda Gates !

L’Université Fudan au titre de l’INV-006277, 2021 = 300.000 dollars

Le CDC chinois recevait au titre de l’INV-005832 = 600.000 dollars

Peng Zhou faisait partie de ceux qui disaient avoir « isolé le virus responsable de la COVID-19 », mais ce virus était resté entièrement théorique. Pourtant, la Fondation Bill & Melinda Gates n’hésitait pas à donner à l’Académie chinoise des sciences à laquelle 24 des 27 co-auteurs étaient affiliés, une subvention pour les travaux sur la COVID-19, en 2020, et dans le cadre de l’INV-006377, de 359.820 dollars avec les conditions de la destination suivante : « soutenir le développement d’une plateforme de tests de dépistage, de médicaments et de vaccins sous-unitaires contre le coronavirus, qui contribuera à l’innovation des produits de lutte contre la pandémie de COVID-19. »

La liste des imposteurs s’est considérablement allongée, au fur et à mesure que les financements étaient gracieusement offerts à tous ceux qui défendaient le narratif mensonger de la propagande sur la « crise pandémique » et les « vaccins » !

Sous prétexte du devoir de protéger « les autres », de la « responsabilité » humaine et de la « conscience morale », comme des « obligations sanitaires », ce mensonge criminel allait pénétrer les consciences encore vulnérables, aidé par la peur, afin que beaucoup d’entre nous finissent par accepter de recevoir dans leur corps une substance dont la nature réelle était absolument inconnue ! Les Gouvernements, sachant parfaitement quel en était le but réel soigneusement caché aux peuples, n’avaient pas besoin de contrôler les laboratoires pharmaceutiques, comme Pfizer qui avait pourtant été condamné à des milliards de dollars d’amendes pour fraude marketing ! 

La « pandémie de la COVID-19 » a été la plus grande escroquerie de toute l’histoire sanitaire du monde. Le SARS-CoV-2 n’a toujours pas été isolé, ses petits frères les « Variants » n’existent que dans les ordinateurs, les banques de gènes, dans le Cloud et dans l’esprit abusé d’innocentes personnes qui se laissent volontiers tromper par leurs « élites » politiques…

L’histoire de la COVID-19 est une véritable guerre déclarée contre l’humanité et menée par Anser, Fors Marsh, Palantir, propageant cette escroquerie planétaire à travers Big Pharma avec ses bailleurs de fonds et ses facilitateurs comme le FEM, L’OMS, La Fondation Bill & Melinda Gates, les conglomérats technologiques, les médias inféodés au système, les Gouvernants complices, certaines Universités comme celle de Chapel Hill, EcoHealth Alliance ainsi que l’Imperial College London…

Le 11 mars 2020, l’OMS inventait une « pandémie » inexistante, sous l’influence du généreux donateur Bill Gates !

Le docteur Astrid Stuckelberger de la Faculté de Médecine de Genève, experte en santé publique à l’OMS, dévoilait sur L’Info en question #73, le 4 novembre 2021, que Bill Gates et ses associés étaient à l’origine de ce plan de « vaccination létale mondiale » et qu’ils savaient parfaitement ce qu’ils faisaient !

C’est pourquoi, les Instituts de pharmaco vigilance de certains pays, avaient beau alerter les gouvernements du désastre qui se déroulait dans l’ombre, suite aux « vaccinations » anti-Covid-19, cela ne changeait absolument rien aux décisions prises, car le but était bien de détruire une bonne partie de l’humanité « inutile » et en surnombre, comme de pouvoir achever le plus tôt possible le programme élaboré par le Nouvel Ordre Mondial sur le Tout numérique (y compris la monnaie) et le passage au transhumanisme. 

https://soleilverseau.com/2021/11/05/linfo-en-questions-73-avec-le-docteur-astrid-stuckelberger-4-novembre-2021/

Tout a commencé en 2011/2012, avec le plan d’Action Mondial pour les Vaccins (GVAP) du SAGE. 194 Etats membres de l’OMS ont approuvé ce plan. Il s’agissait de donner un accès plus équitable aux vaccins pour éviter des millions de décès avant 2020 !

Or, le GVAP est le résultat des travaux d’experts sur la vaccination : les dirigeants de la Fondation Bill & Melinda Gates, l’Alliance GAVI, l’UNICEF, l’OMS, Universités, fabriquants, agences mondiales, société civile, médias et secteur privé…

Les signataires de ce plan Mondial de Vaccination sont : le Dr Seth Berkley responsable de GAVI, fonctionnant grâce au généreux donateur, la Fondation Bill & Melinda Gates, encore elle ! Le Dr Christophe Elias, Président de Global Development Program de la Fondation Bill & Melinda Gates, encore elle ! Le Dr Margaret Chan, Directeur Général de l’OMS dont le sponsor principal et majoritaire est la Fondation Bill & Melinda Gates, encore elle ! Le Dr Antony Fauci, directeur du NIAID américain.

Ces gens-là veulent absolument « vacciner » la totalité de la population mondiale, pour la contrôler (sauf eux-mêmes) ; Ils sont donc prêts à inventer tous les « faux variants » que vous voulez, du moment que cela permette d’entretenir la peur, le traumatisme du confinement et du masquage dans le but de jeter les braves gens sur les seringues des génocidaires…

L’escroquerie vaccinale est au cœur de ces crimes contre l’humanité. Sur le site de l’OMS, vous trouvez des « techniques de l’évaluation du virus » alors qu’il n’y a strictement rien sur son séquençage ! Faut-il encore en rajouter pour ouvrir les yeux des traumatisés de la propagande !?

L’hécatombe est énorme : les chiffres officiels ne recensent pas les effets collatéraux destructeurs comme les pertes d’emploi pour cause de non-vaccination, les nombreux suicides d’étudiants, des entrepreneurs, des soignants, des forces de l’ordre et des enfants …

Au 15 septembre 2021, le Yellow Card, Grande Bretagne, signale 1.204.555 événements d’effets destructeurs sur les personnes « vaccinées », 1662 décès suite aux « vaccins » anti-covid.

Au 25 septembre 2021, l’AEM (Agence Européenne du Médicament) signalait 2.690.019 effets indésirables graves sur la santé de gens « vaccinés » et 26.061 décès, 30.402 handicaps irréversibles…

Au 1er octobre 2021, le VAERS (USA) totalisait 2.826.646 effets indésirables et 16.310 décès dus aux « vaccins ».

Les statistiques publiées en France démontrent que c’est une pathologie cardiaque associée aux symptômes grippaux qui entraîne 73% des décès.

https://fr.statista.com/statistiques/1183996/victimes-coronavirus-comorbidite-france/

Le 20 septembre 2021, à l’Institut de pathologie de Reutlingen en Allemagne, les professeur Walter Lang et Burkhardt présentaient une enquête qu’ils avaient réalisée sur 10 décès de personnes ayant reçu le « vaccin » anti Covid-19, le Cominarty de Pfizer : les décès étaient liés aux « vaccins ». Les substances inoculées avaient provoqué des maladies auto-immunes rares pour trois d’entre eux.  L’une des maladies auto-immunes était si rare qu’il a fallu qu’ils regardent de près l’image numérisée : il s’agissait de la maladie auto-immune de Hashimoto. Puis, ils ont également trouvé une vascularite leuco clastique entraînant des saignements cutanés. Puis le syndrome de Sjögren qui est une inflammation de la salive et des glandes lacrymales…etc. Ils ont observé de même que les lymphocytes inondaient les cellules en les détruisant massivement. Ils ont observé des images qui montraient une accumulation de lymphocytes dans une grande variété de tissus (muscle cardiaque, foie, rein, rate et utérus) ; du coup ces tissus étaient massivement attaqués par les lymphocytes donnant à voir une série de follicules lymphocytaires dans des endroits inappropriés comme le tissu pulmonaire… Ils ont également remarqué des détachements de cellules endothéliales, des amas de globules rouges provoquant des thromboses, ainsi que des cellules géantes qui s’étaient formées autour de corps étrangers piégés. Une véritable tempête lymphocytaire avait annihilé la fonction immunitaire externe combinée à une inflammation et à une destruction des tissus par les lymphocytes et la réaction auto-immune prolongée… ! Ces injections à ARNm sont une bombe immunologique à retardement, concluait le Professeur Arne Burkhardt, pathologiste.

De plus, des images d’objets non biologiques étaient trouvées dans le liquide vaccinal injecté. C’est l’appareil immunitaire des personnes « vaccinées » qui s’attaque aux tissus de ces personnes ! Ces « vaccins » déclenchent donc des maladies auto-immunes qui peuvent très bien ne pas se manifester avant des années. Les professeurs Allemands concluaient en disant qu’il fallait s’attendre à une explosion des cancers dans les années à venir.

Jean-Yves Jézéquel

A suivre

= = =

Lire notre page « Coronavirus, guerre contre l’humanité »

WIV3

WIV2

Escroquerie COVID19 et PfizerGate… De nouveaux documents confirment que les injections mortifères à ARNm et adenovirus affectent foie, ovaires et divers organes

Posted in 3eme guerre mondiale, actualité, coronavirus CoV19, crise mondiale, documentaire, guerres hégémoniques, pédagogie libération, politique et lobbyisme, politique et social, politique française, résistance politique, santé et vaccins, science et nouvel ordre mondial, sciences et technologies, technologie et totalitarisme, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , , , , , , on 8 mai 2022 by Résistance 71

holocauste_seringue

PfizerGate : de nouveaux documents confirment que les injections anti-COVID affectent le foie, la rate et les ovaires dans des études animalières

JoNova

6 mai 2022

Url de l’article original:
https://joannenova.com.au/2022/05/pfizergate-new-documents-confirm-vaccine-goes-to-liver-spleen-and-ovaries-in-animal-studies/

~ Traduit d l’anglais par Résistance 71 ~

JudicialWatch a reçu 466 pages d’informations suite à une demande FOIA (loi sur la liberté de l’information), qui auraient du être disponibles à tout le monde depuis toujours, qu’est-ce que le “consentement informé” si ce n’est de … donner de l’information pour prendre une bonne décision ?

Non seulement les injections anti-COVID prennent bien plus de temps à se dégrader et à être éliminées de nos corps, mais encore se dispersent-elles loin de la zone d’injection et se concentrent dans le foie, la rate, les glandes surrénales et les ovaires. Pfizer le savait pertinemment, mais l’a caché et toutes ces agences supposées nous protéger n’ont demandé aucune donnée et n’ont rien rapporté du tout.

Ne sous-estimez pas l’effet que cela aura sur les parents qui vont apprendre que les injections délivrent l’arme biologique qu’est la protéine spike (du virus SRAS-CoV-2) directement aux ovaires de leurs filles avec des conséquences futures inconnues. Ceci est un message que nous pouvons donc partager et qui fera des vagues.

On ne peut pas retirer effets des injections une fois inoculées, mais nous pouvons arrêter les prochaines. C’est un moment “pilule rouge”. Les gens doivent comprendre que les institutions auxquelles nous avons autrefois fait confiance, comme le CDC, la FDA, la TGA, les groupes et syndicats médicaux, les universitaires, échouent lamentablement à nous protéger et méritent d’être éradiqués.

Soit ils ne savaient pas où les particules des injections allaient dans le corps et ne l’ont pas demandé ou pire encore… Ils savaient.

Judicial Watch: Pfizer/BioNTech Study Found Lipid Nanoparticles Materials Outside Injection Site in Test Animals

COVID_guerre_vs_humanite
COVID19 ou la guerre biologique contre l’humanité…

(Washington, DC) – Judicial Watch a annoncé aujourd’hui qu’ils avaient reçu 466 nouvelles pages d’archives du ministère de la santé et des services humains (NdT : le HHS américain souvent cité dans le livre de Robert F. Kennedy jr “Le véritable Anthony Fauci, Bill Gates, Big Pharma et la guerre globale contre la démocratie et la santé publique”) concernant les études faites sur la bio distribution et données relatives sur les injections anti-COVID19, montrant qu’un élément clef des injections développées par Pfizer / BioNTech, les nanoparticules lipidiques (NPL), ont été trouvées hors du site de l’injection, principalement dans le foie, les glandes surrénales, la rate et les ovaires des animaux testés, ce entre 8 et 48 heure après l’injection.

Les injections ARNm de Pfizer / BioNTech sont basées sur un système de livraison NPL. Pfizer a dit le 10 janvier 2022 dans un communiqué de presse que la technologie d’Acuitas Therepaeutics NPL est utilisée dans les injections COMIRNATY, l’injection anti-COVID19 de Pfizer/BioNTech.

Judicial Watch a aussi reçu 663 pages d’archives des HHS en regard des études sur la bio distribution et données relatives aux injections anti-COVID19, qui montrent que Johnson & Johnson s’est basé sur des études montrant que des particules d’ADN et des particules de virus injecté demeurent présentes des mois après l’injection.

La biodistribution est ici le mot clef décrivant là où les substances injectées vont terminer leur course, dans quels tissus et organes ces protéines spike sont délivrées ? Ces études auraient du être les premières effectuées et les résultats en aucun cas classés comme “secret commercial” pour toute personne désireuse de prendre ces injections.

Johnson & Johnson est aussi impliqué. Ils n’ont pas d’études dans leur demande de validation à la FDA. En février 2021, Pfizer n’avait même pas fait d’études relatives à ce sujet.

Les archives Pfizer incluent un rapport (a report,) qui fut approuvé en février 2021, sur des essais animaliers concernant la distribution de l’injection Pfizer COVID sur des rats, dans une section intitulée “sécurité pharmacologique”, le rapport note spécifiquement que aucune études de sécurité pharmacologique n’a été faite avec le BNT162b2 (injection BioNTech), car considéré comme non nécessaire

Pfizer savait pertinemment que les NPL, qui sont le système de livraison de l’ARN de la protéine spike, terminaient leur course dans le foie, les ovaires et autres organes dans les 48 heures suivant l’injection. L’endroit le plus commun de livraison étant le foie (près de 18% des particules NPL y terminent leur voyage). L’hépatite est évidemment une maladie du foie. Il y a bien des raisons potentielles de penser qu’envoyer une arme biologique de protéine spike dans les cellules du foie ne va pas bien se terminer pour la personne injectée.

La même étude Pfizer a admis qu’il n’y avait pas d’études de géno-toxicité ou carcinogènes parce que ces problèmes “n’étaient pas attendus”…

Acuitas Therapeutics a payé pour une étude en novembre 2020 sur l’effet des NPL chez les rats montrant que ces particules allaient dans le foie et autres tissus et organes. Bien que les archives de Johnson & Johnson montrent qu’il y a eu une étude remontant aussi loin que 2007, montrant que les injections “vaccinales” à adenovirus chez les lapins terminaient leur course dans la rate et les nodes lymphatiques iliaques. Ce ne sont donc pas que les injections à ARNm qui se répandent plus loin que supposé le faire. Les injections à vecteur Adenovirus incluant AstraZeneca, Johnson & Johnson, Sputnik (russe) et Convidecia (chinois) aussi. Les injections à ARNm incluent Pfizer et Moderna.

La dernière tranche des documents secrets de Pfizer est sortie : Pfizer docs 

 = = =

Voir notre page : “Coronavirus, guerre contre l’humanité”

Lire notre traduction en format PDF du livre de Robert F. Kennedy jr :
“Le véritable Anthony Fauci, Bill Gates, Big Pharma et la guerre globale contre la démocratie et la santé publique”

luc-montagnier-vih-sida-sars-cov-2-covid-19
Résistance à la tyrannie sanitaire !

Malhuret, sénateur, ex-maire de Vichy, médecin à la botte de Big Pharma, ministre de la santé sous Macron ?…

Posted in 3eme guerre mondiale, actualité, coronavirus CoV19, crise mondiale, guerres hégémoniques, ingérence et etats-unis, militantisme alternatif, neoliberalisme et fascisme, pédagogie libération, politique et social, politique française, résistance politique, santé et vaccins, science et nouvel ordre mondial, sciences et technologies, technologie et totalitarisme, terrorisme d'état, Union Europeenne et nouvel ordre mondial with tags , , , , , , , , , , , , , on 22 avril 2022 by Résistance 71

holocauste_seringue
Projet eugéniste en marche…

Macron veut nommer l’ex- successeur de Pétain , l’ex maire de Vichy, le sénateur-médecin ancien militaire et collaborateur du transhumaniste Alexandre de doctissimo, et liseur de discours du trafiquant d’armes Bernard Henri Levy, Claude Malhuret le dictateur de la piqouze forcé pour tous et rafle nazie de la piqouze forcée pour tous, comme  ministre de la santé 

Anonyme

22 avril 2022

Claude Malhuret nie toute ressemblance de sa ville de Vichy avec celle de Pétain.

Pourtant, les 2 sont inféodés à Big Pharma et Claude Malhuret vit confortablement dans le système monarchique créé par Pétain lui même.

Qui a donné tout pouvoir à Big Pharma?

C’est Pétain.

Qui a créé l’ordre des pharmaciens et l’ordre des médecins?

C’est Pétain

Qui a supprimé le métier d’herboriste?

C’est Pétain

https://raimanet.wordpress.com/2020/12/23/le-reich-na-jamais-pris-fin/

Claude Malhuret choisi par Macron pour devenir ministre de la santé,  est médecin et sénateur, il a la double impunité juridique, vu que les médecins de la piqouze et les politiciens se sont vu attribuer l’impunité judiciaire pour tous leurs actes de piqouze forcé ou lois de piqouze forcé et pass vaccinal

https://resistance71.wordpress.com/2021/05/30/lacademie-de-medecine-francaise-refuse-toute-responsabilite-dans-les-effets-nefastes-des-injections-geniques-anti-covid-en-violation-du-serment-dhippocrate-et-pousse-a-lobligation-vaccinale/

https://olivierdemeulenaere.wordpress.com/2021/10/04/covid-le-conseil-detat-propose-limpunite-des-politiques/

Claude Malhuret , l’ex successeur de Pétain, ancien maire de Vichy,  est tout aussi dévoué à Big Pharma que l’ancien dictateur et même pire vu qu’il est pour la piqouze forcé, et la rafle pour la piqouze forcé OGM de tous les français sans exception à tous les âges ce qui veut dire que la quantité de population génocidé par Big Pharma nazie sera encore plus importante que l’époque précédente

https://resistance71.wordpress.com/2022/03/27/covid-et-mensonge-faux-vaccins-et-vraies-therapies-geniques-de-modification-du-genome/

https://www.profession-gendarme.com/37-927-deces-et-3-392-632-blesses-a-la-suite-de-vaccins-covid-dans-la-base-de-donnees-europeenne-alors-que-les-jeunes-continuent-de-mourir/

décès confirmé causé par le vaccin en Italie, mais aucune indemnisation de la famille de victime, disant qu’ils ne sont pas responsables

https://www.profession-gendarme.com/%f0%9f%87%ae%f0%9f%87%b9deces-confirme-par-vaccin-appel-au-210-92/

Vaccination en Italie : tout comme en France,  pas de responsable en cas de mort causé par les injections

https://lemediaen442.fr/vaccination-en-italie-pas-de-responsable-en-cas-de-mort/

Italie la majorité des décès sont des injectés OGM

https://www.profession-gendarme.com/talie-la-plupart-des-deces-dus-au-covid-concernent-des-personnes-vaccinees/

en France, le Sénat composé de Malhuret et autres refuse de faire un rapport sur le nombre de vaccinés et de décédés parmi les vaccinés

https://www.profession-gendarme.com/le-senat-refuse-une-enquete-sur-un-rapport-entre-vaccination-covid-et-deces/

https://www.profession-gendarme.com/tribune-le-senat-a-t-il-peur-de-connaitre-les-consequences-de-la-vaccination-massive-de-la-population/

en France, la mère  porte plainte suite à un décès de son fils de 39 ans en bonne santé causé par Pfizer, la plainte est classé sans suite au parquet

https://www.francebleu.fr/infos/sante-sciences/landes-un-homme-de-39-ans-decede-apres-un-vaccin-pfizer-sa-famille-porte-plainte-1627575629

Italie : Majda El Azrak, morte à 14 ans, après une deuxième injection de Pfizer

https://lemediaen442.fr/italie-majda-el-azrak-morte-a-14-ans-apres-une-deuxieme-injection-de-pfizer/

« Vaccinée Pfizer, Carlotta Masala qui était en très bonne santé selon son père, sans antécédent médical, est morte à 27 ans, d’une cardiomyopathie

elle avait fait sa deuxième dose Pfizer et avait liké le post d’un dictateur qui voulait forcer la piqouze aux italiens

https://lemediaen442.fr/vaccinee-pfizer-carlotta-masala-est-morte-a-27-ans-dune-cardiomyopathie/

Donc Macron veut nommer le sénateur ex maire de Vichy Claude Malhuret qui a bossé pour Bill Gates (OMS) , a fait le service  militaire, a trainé avec le traffiquant d’armes Bernard Henry Levy, copain du transhumaniste Laurent Alexandre, comme ministre de la santé car il utilise son diplôme de médecin pour vouloir imposer l’injection OGM obligatoire à tous les français.

On vient d’apprendre une info inquiétante : Macron en cas d’élection envisagerait de nommer comme ministre de la santé le sénateur-médecin Malhuret: Malhuret c’est l’ancien maire de Vichy, un homme haineux qui lit à la tribune du Sénat ses textes cyniques et moqueurs, toujours pour diviser les français, partisan de la vaccination obligatoire et du totalitarisme sanitaire, ancien dirigeant du groupe Korian et fondateur de doctolib avec son associé, le transhumaniste Laurent Alexandre. C’est de la pure provocation.

le sénateur médecin Malhuret a bossé pour l’OMS de Bill Gates et est un ancien militaire ( il a fait son service militaire en 1973-1974 au titre de la coopération comme médecin-chef des hôpitaux d’El Aïoun et de Taourirt, au nord-est du Maroc.https://fr.wikipedia.org/wiki/Claude_Malhuret) 

le sénateur médecin Malhuret est un copain de Bernard Henry Lévy le trafiquant d’armes puisque Malhuret lisait des discours écrits par lui  :

« En 1980, il lit un discours rédigé par Bernard-Henri Lévy7) »

https://fr.wikipedia.org/wiki/Claude_Malhuret 

https://www.egaliteetreconciliation.fr/Quand-Bernard-Henri-Levy-se-livrait-au-trafic-d-armes-23839.html

Malhuret veut injecter de force les français des tests 100% bidons dans leurs lieux de quarantaine en cachette si les anti injections sont trop nombreux:

« Il faudra bientôt vacciner en cachette »

puis après avoir éliminé suffisamment, passer à l’obligatoire pour les échappés de la piqouze:

« l’idéal serait la vaccination obligatoire » “parce qu’en démocratie il n’y a pas de moyen infaillible de l’imposer”, il défend bec et ongle le pass vaccinal. »

https://fr.news.yahoo.com/face-anti-vaccins-s%C3%A9nateur-claude-101140716.html?guccounter=1&guce_referrer=aHR0cHM6Ly9kdWNrZHVja2dvLmNvbS8&guce_referrer_sig=AQAAANwTD0SPEuqUH5eMq9ulwGYJon8mHhw3hlEn30zF3_Oyq3cdhfhHPYhK9nHhRKtCN9fiJFjhYly0lL_etqR84d_V9DmxkrrPR9AiCtMkK4rDlFon3LCEDGQZaf2Cxc6IMQRTRppA_PWCDiH0t1-aZSZMJMsXVl81JGi8aIa_sgOQ

Malhuret veut arrêter tous les leaders des mouvements anti pass et anti injection OGM et les traite de « résistants d’opérette »

https://www.youtube.com/watch?v=hZjRCKDz3XY

Malhuret veut utiliser le nombre de tests 100% bidons faux positifs asymptomatiques réalisés en France comme excuse pour imposer l’injection OGM

https://www.lequotidiendumedecin.fr/actus-medicales/politique-de-sante/des-stakhanovistes-de-lerreur-et-du-cynisme-le-dr-claude-malhuret-regle-leur-compte-aux-antivax

Le sénateur Malhuret futur ministre de la santé ?

Sa nomination serait une véritable déclaration de guerre de la part de Macron

Fondateur de Doctossimo, c’est l’ancien directeur du développement éthique des ehpad Korian et il défend la vaccination obligatoire.

Un homme sinistre https://twitter.com/Carene1984/status/1516434505363558400

c’est de la provocation et une nouvelle déclaration de guerre aux Français.

Malhuret est un odieux personnage, aussi malsain que son associé totalement siphonné Laurent Alexandre.

le sénateur médecin Malhuret annonce qu’il veut l’injection OGM obligatoire en juillet 2021 alors que des centaines de milliers de français manifestent contre le pass sanitaire et prétend qu’on n’est pas dans la dictature

du foutage de gueule

https://www.lepoint.fr/politique/malhuret-non-nous-ne-sommes-pas-dans-une-dictature-19-07-2021-2435939_20.php

en octobre 2021, il a tenté avec son autre copain sénateur médecin Jomier de faire passer une loi pour rendre l’injection OGM obligatoire pour tous pour janvier 2022

des médecins payés à 750 euros de l’heure pour piqouzer

https://www.ladepeche.fr/2021/04/15/des-medecins-payes-jusqua-750-euros-de-lheure-pour-vacciner-lassurance-maladie-met-fin-a-la-facturation-a-lacte-9490097.php

les médecins piqouzeurs exemptés d’impôts

https://resistance-mondiale.com/proposition-de-loi-no-4064-visant-a-exonerer-dimpot-sur-le-revenu-les-remunerations-des-professionnels-de-sante-dans-le-cadre-de-la-campagne-vaccinale-contre-la-covid-19

les médecins ont l’immunité judiciaire pour la piqouze

Quand un journal de l’académie de médecine se plaignait que nous sommes trop nombreux sur la planète (en plus de faire leur propagande du RCA bidon tout comme leur fausse pandémie avec tests truqués)

https://www.lequotidiendumedecin.fr/courriers-des-lecteurs/rechauffement-climatique-trop-de-monde-sur-la-planete

… pas étonnant qu’ils veulent absolument imposer leur piqouze mortifère en plus de réclamer l’immunité jurdique

https://resistance71.wordpress.com/2021/05/30/lacademie-de-medecine-francaise-refuse-toute-responsabilite-dans-les-effets-nefastes-des-injections-geniques-anti-covid-en-violation-du-serment-dhippocrate-et-pousse-a-lobligation-vaccinale/

En même temps que les politiciens qui ont donné l’immunité juridique aux piqouzeurs votent aussi une loi pour se protéger judiciairement, puisqu’ ils vont voter le 6 octobre une loi pour emprisonner les gens qui refusent la piqouze  dès janvier 2022, quand ils ne pourront plus payer les amendes

https://olivierdemeulenaere.wordpress.com/2021/10/04/covid-le-conseil-detat-propose-limpunite-des-politiques/

Le sénateur B.Jomier avait en 2018 en qualité d’adjoint au maire reçu 530 000 euros de conventions du laboratoire Gilead.

https://www.francesoir.fr/commission-au-senat-un-echange-surprenant-une-video-tronqu%C3%A9e-la-verite-est-elle-sous-influence

le labo Gilead  est actionnaire de Pfizer

https://investors.pfizer.com/investor-news/press-release-details/2020/Pfizer-Announces-Agreement-with-Gilead-to-Manufacture-Remdesivir-for-Treatment-of-COVID-19/default.aspx

Octobre 2021, Le sénateur B.JOMIER avait déposé un amendement pour qu’à compter du 1er janvier 2022, le non respect de l’obligation vaccinale soit sanctionné d’une contravention de 4ème classe de 135€ avec procédure d’amende forfaitaire, et en cas de 3 condamnations dans les 30 jours, ce soit porté à 1500€, soit une contravention de 5ème classe.

https://www.senat.fr/amendements/commissions/2020-2021/811/Amdt_COM-1.html

https://resistance71.wordpress.com/2021/10/06/escroquerie-covid-crime-contre-lhumanite-et-dictature-technotronique-prospective-2022/

Un rapport du gouvernement britannique admet que 19,2 millions de personnes en Angleterre n’ont pas reçu une seule dose du vaccin Covid-19, et que 12 autres millions ont refusé une deuxième ou une troisième dose.

https://stateofthenation.co/?p=113140

l’UE préparerait déjà une loi pour mai, pour piqouzer de force tous les européens pour juillet 2022

https://nouveau-monde.ca/les-europeens-seront-ils-esclaves-dans-quatre-mois/

et on sait que le sénat de Malhuret et Jomier rêve de piqouzer tous les français d’ici juillet 2022

https://www.publicsenat.fr/article/parlementaire/vaccination-obligatoire-rejetee-chacun-prend-ses-responsabilites-reagit

victime des injections OGM, ou vous connaissez des victimes dans votre famille des injections?

Vous pouvez témoignez sur Vérité France

https://www.verity-france.org/

= = =

Lire notre traduction du livre de Robert F. Kennedy Jr « Le véritable Anthony Fauci, Bill Gates, Big Pharma et la guerre globale contre la démocratie et la santé publique »

Notre page « Coronavirus, guerre contre l’humanité »

Il n’y a pas de solution au sein du système ! (Résistance 71)

Comprendre et transformer sa réalité, le texte:

Paulo Freire, « La pédagogie des opprimés »

+

4 textes modernes complémentaires pour mieux comprendre et agir:

Guerre_de_Classe_Contre-les-guerres-de-l’avoir-la-guerre-de-l’être

Francis_Cousin_Bref_Maniffeste_pour _un_Futur_Proche

Manifeste pour la Société des Sociétés

Pierre_Clastres_Anthropologie_Politique_et_Resolution_Aporie

===

Deux communiqués sur la guerre en Ukraine à diffuser sans modération :

je-resiste

Le véritable Anthony Fauci, Bill Gates, Big Pharma et la guerre globale contre la démocratie et la santé publique Robert F Kennedy Jr (chapitre 12 3ème et dernière partie – Fin de notre traduction -)

Posted in 3eme guerre mondiale, actualité, coronavirus CoV19, crise mondiale, documentaire, guerres hégémoniques, ingérence et etats-unis, Internet et liberté, média et propagande, militantisme alternatif, pédagogie libération, politique et lobbyisme, politique et social, politique française, résistance politique, santé et vaccins, science et nouvel ordre mondial, sciences et technologies, technologie et totalitarisme, terrorisme d'état, Union Europeenne et nouvel ordre mondial with tags , , , , , , , , , , , , , , , , , , on 7 avril 2022 by Résistance 71

RFK_RealFauci

Merci à tous nos lecteurs d’avoir suivi cette traduction par épisode, vous avez été très nombreux à lire et partager, ça ne s’arrête pas là, Jo très bientôt mettre la touche finale à un superbe PDF regroupant l’ensemble de notre traduction en un document illustré à télécharger GRATUITEMENT pour (re)lecture et diffusion massive. Les salopards qui ont mis au point cette dernière mouture pseudo-pandémique doivent payer pour leurs crimes contre l’humanité passés et présents. Cette affaire est loin, très loin d’être terminée.
Nous n’oublierons ni ne pardonnerons jamais à ces ordures de la pseudo-science et aux politicards, journalopes inféodés au système étatico-marchand qui se meurt et complices de ce crime contre l’humanité en bande organisée.
A commencer les dimanche 10 et 24  avril 2022, faisons de cette classique mascarade électorale pseudo démocratique la plus grande victoire du premier parti politique de France, bien réel : celui de l’abstention politique. Refusons de jouer leur jeu truqué et reprenons la barre du bateau ivre pour une société existant pour et par le peuple ! Qu’on se le dise !

HALTE A L’ILLUSION DEMOCRATIQUE ! IL SUFFIT DE DIRE NON ! et donc NON ! au vote illusoire !

L’intégrale de cette traduction en format PDF ici :
Robert-F-Kennedy-jr-le-veritable-Anthony-Fauci

~ Résistance 71 ~

Le véritable Anthony Fauci, Bill Gates, Big Pharma et la guerre globale contre la démocratie et la santé publique

Larges extraits

Robert F. Kennedy Jr

Skyhorse Publishing, novembre 2021, 450 pages

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

Avril 2022

La présentation de ce projet de traduction (Résistance 71)

Introduction

Chapitre 1

Chapitre 2

Chapitre 3

Chapitre 4

Chapitre 5

Chapitre 6

Chapitre 7

Chapitre 8

Chapitre 9

Chapitre 10

Chapitre 11

Chapitre 12 Jeux de germes

Jeux de guerre : la génèse de l’état de bio-sécurité

[1] [2] [3]

[3]

[…]

Le 18 avril 2018, Bill Gates fit un discours au sommet mondial sur le paludisme à Londres, avertissant qu’il y aurait une nouvelle maladie mortelle dans cette décennie et que celle-ci “prendra le monde par surprise”, se répandant partout et tuant des dizaines de millions de personnes. Il fit allusion à une augmentation de la coordination entre les fonctionnaires de la santé et les militaires et réitéra : “le monde doit se préparer contre les pandémies de la même manière qu’il se prépare à la guerre.” Les simulations de Gates invoquent le concept de “guerre totale”, ce qui veut dire la mobilisation de populations entières, le sacrifice de l’économie mondiale et l’annihilation des institutions démocratiques et des droits civils.

[…]

Gates construisit simultanément des ponts avec les magnats des médias sociaux, incluant le patron d’Amazon Jeff Bezos, car il aura besoin de leur soutien pour réaliser son plan majeur. Comme tous les totalitaires, l’aventure de Gates demandera quelques autodafés et Bezos sera là pour y veiller. Dès mars 2020, Amazon allait bannir ou retarder les livraisons de catégories entières de livres et de vidéos questionnant les orthodoxies officielles, incluant ceux mettant en doute le fondement du confinement, ce qui multipliera la fortune de Bezos de plusieurs dizaines de milliards de dollars. Dans la plus pure tradition de l’Operation Mockingbird, le Washington Post de Bezos s’y est aussi mis, en incluant un tract de propagande éhontée ayant pour titre “Bill Gates appelle les Etats-Unis à mener la guerre contre une pandémie qui pourrait bien tuer 33 millions de personnes [aux Etats-Unis]…” Le même mois, Gates annonça un partenariat avec la famille du fondateur de Google, Larry Page, dans un “grand Défi” de 12 millions de dollars, pour accélérer le développement d’un vaccin universel contre la grippe. L’entreprise géante et parente de Google, Alphabet, investissait déjà lourdement dans des start-ups de fabrication de vaccins et avait signé un partenariat de 76 millions de dollars avec GSK. Anticipant apparemment de gros retours sur investissements sur l’industrie Big Tech de la politique de confinement qu’il allait orchestrer, Gates fut alors parmi les plus gros actionnaires d’Amazon, de Google et bien sûr de Microsoft.

[…]

Peter Daszak agissait comme conduit par lequel Tony Fauci, Robert Kadlec, le Pentagone et sa DARPA et l’USAID, ex-vitrine de la CIA et aujourd’hui sous le contrôle du Conseil National de la Sécurité (NSC), pouvaient blanchir tout le fric nécessaire de financement des expériences de gain de fonction, incluant celles menées au laboratoire P4 de Wuhan en Chine. En 2018, le gouvernement français avait averti les hauts-fonctionnaires du gouvernement américain que le laboratoire de Wuhan, que les Français avaient aidé à construire, était sujet à un pauvre entretien et n’avait pas le personnel adéquat pour maintenir la sécurité. Par exemple, l’entreprise française de BTP, BioMérieux, qui avait construit le labo, avait négligé de bien terminer le système de circulation d’air à pression négative, une pièce maîtresse de l’infrastructure d’un tel bâtiment pour empêcher les fuites de virus volontairement rendus plus virulents pour créer des pandémies. Le dr Fauci ignora l’avertissement.

Lorsqu’en mai 2021 j’ai envoyé un courriel à l’ex-CEO de BioMérieux (de 2007 à 2011), Stéphane Bancel, pour lui demander s’il savait que son entreprise avait violé son contrat de fournir un équipement fonctionnel, il ne m’a pas répondu. Bancel à cette époque, était le CEO de Moderna et un associé de Bill Gates et d’Anthony Fauci, opérant et dirigeant une entreprise qui allait essentiellement bénéficier de la fuite du labo, faisant très rapidement des 9% d’actions de Bancel un portefeuille valant plus de 1 milliard de dollars et plus au jour le jour. En mars 2019, soient 9 mois avant que la COVID-19 ne commence à circuler, Bancel avait refait une demande de brevet de la technologie ARNm pour le vaccin de Moderna.

[…]

Entre les jeux de germes, Gates continua son tour du monde de la dissémination de la panique de masse et la promotion de réglementations totalitaires.

[…]

Puis le 15 mai 2018, dans la grande salle de danse de salon de l’hôtel Mandarin Oriental de Washington, il introduisit un “nouvel exercice de préparation à une pandémie de guerre biologique” hébergé par Le Johns Hopkins Center for Health Security (l’ancienne institution que Gates et le NIH financèrent), exercice a nom de code : Clade X 2018 qui “simulait une réponse à la dissémination d’un pathogène chimérique pour lequel il n’existait aucun remède ni vaccin.” Espérant réduire la population mondiale, un culte élitiste avait lâché dans la nature leur bestiole chimérique trafiquée génétiquement depuis un labo de Zurich. Dans le scenario, la maladie s’´étendit d’abord à l’Allemagne et au Venezuela et ensuite aux Etats-Unis, tuant plus de 100 millions de personnes dans le monde alors que “les systèmes de santé s’effondraient, la panique se diffusait et les bourses dévissaient…”

[…]

L’exercice insistait grandement sur des réponses militarisées à la pandémie et explorait des stratégies de contrôle des médias et des réseaux sociaux. Ce fut un exercice pratique de préparation des officiels de la politique, de la bureaucratie, de l’armée et des services de renseignement et de sécurité à soutenir un véritable coup d’état contre la démocratie américaine et la constitution des Etats-Unis.

[…]

Il est important de noter ici qu’aucune des simulations de J Hopkins ne contemple l’efficacité de médicaments reciblés (comme l’ivermectine ou l’hydroxychloroquine) pour atténuer ou arrêter la pandémie. Et aucune d’elles ne permet une profonde réflexion sur l’abolition des droits constitutionnels et de la destruction totale des systèmes politiques et judiciaires des Etats-Unis en faveur de la mise en place d’une junte militaire médicale tyrannique. Aucune d’elles ne reconnaît qu’il n’y a pas une “exception pandémique” dans la constitution des Etats-Unis. Au lieu de cela, ils étaient bien trop occupés à mettre en place un jeu de guerre et une trahison de la démocratie américaine.

[…]

Chaque simulation mettait en valeur le soi-disant “besoin” pour la quarantaine et l’isolation des gens en bonne santé, de censurer toute critique de la vaccination Gates/Fauci et de forcer coercitivement la population à recevoir des injections précipitées à la distribution, en opposition à toute logique, tout bon sens et toutes pratiques préalables de santé publique.

[…]

Un objectif stratégique très clair de Gates et Fauci fut la répétition incessante du message qu’une pandémie mondiale était inévitable et que seuls des vaccins obligatoires pour tous pourraient éviter la catastrophe et que pour ce faire, l’annihilation des droits civils était de rigueur. Le plus impressionnant fut leur capacité à mobiliser des médias mondiaux serviles à avaler sans critique la couleuvre et à faire la promotion de ces propositions en complète contradiction de toute science et histoire préalablement acceptées en ce domaine.

[…]

Pour le dire simplement, au travers de ce rapport sponsorisé, Gates dit que nous avons rapidement besoin de mettre en place une stratégie de vaccination de masse afin de prévenir, d’anticiper la propagation accidentelle ou délibérée de ce type de pathogènes chimériques avancés que son associé de boulot, le dr Fauci, finançait au labo de Wuhan sous le prétexte d’une recherche vaccinale.

[…]

Plus tard en mai 2018, avec l’aval de l’OMS et de la Banque Mondiale, Gates créa une sorte de comité permanent appelé le Global Preparedness Monitoring Board (GPMB), qui incluait quelques uns des plus gros pontes de la santé publique mondiale, pour institutionnaliser les leçons tirées de toutes ces planifications de scenarios.

[…]

Le comité directeur du GPMB inclut tout un panthéon de technocrates dont le pouvoir cumulé pour dicter les politiques de santé publique mondiale est virtuellement irrésistible, jugez plutôt : Anthony Fauci, Jeremy Farrar du Wellcome Trust, Christ Elias de la FBMG, le directeur du CDC chinois George Gao, la ministre russe de la santé Veronika Skvorsova, le directeur de la santé à l’OMS Michael Ryan, son ancien directeur Gro Harlem Brundtland, son ancien directeur de la programmation Ilona Kickbusch et Henrietta Holsman Fore de l’UNICEF, ex-directrice de l’USAID, qui fut longtemps une devanture de la CIA.

[…]

TOPOFF 2000-2007

En faisant des recherches pour écrire ce livre, j’ai découvert qu’à commencer en 2000, les agences de sécurité, police, militaire et du renseignement avaient mis en place d’autres simulations de masse sous le nom de code TOPOFF, programme dont le public est quasi ignorant. Chacune de ces simulation a fonctionné en tant qu’exercice d’entrainement pour l’imposition d’un verrouillage dans un totalitarisme global. Bon nombre de ces exercices ont impliqué des dizaines de milliers de personnels locaux de police, de personnels de la santé et des services d’urgence à travers les Etats-Unis, le Canada, le Mexique et l’Europe. Des représentants du FBI, du ministère des affaires étrangères et des agences de renseignement ainsi que des entreprises privées des secteurs de la pétrochimie, de la chimie, de la finance, des télécommunications et de la santé, furent aussi impliqués.

[…]

Le premier de ces exercices TOPOFF eut lieu en mai 2000 sur le modèle d’attaques biochimiques sur les villes de Denver (Colorado) et Portsmouth (New Hampshire), explorant les possibilités de mettre en quarantaine un état entier comme celui du Colorado.

[…]

Le Department of Homeland Security (DHS) sponsorisa le second exercice TOPOFF en mai 2003, incluant plus de 8000 participants dans les villes de Seattle et de Chicago, ainsi qu’une importante participation du gouvernement canadien.

TOPOFF 3 en avril 2005 simula des attaques chimiques et biologiques dans le New Jersey et le Connecticut, impliquant plus de 20 000 participants de plus de 250 agences fédérales, d’entreprises privées, de groupes de bénévoles et d’organisations internationales. Le Canada et la Grande-Bretagne coordonnèrent des exercices simultanés sur leurs sols.

TOPOFF 4 se déroula du 15 au 24 octobre 2007 avec plus de 23 000 participants du gouvernement, du secteur privé, simulant des attaques sur Guam, Portland (Oregon), et Phœnix (Arizona). A Washington D.C le ministère des affaires étrangères / State Department activa une Force Spéciale et participa à des réunions au sommet avec d’autres ministères et décisionnaires de l’énergie, incluant les ambassades américaines de Canberra (Australie), Ottawa (Canada) et Londres (GB).

“Ce furent des exercices propagandistes”, dit l’ancien agent de la CIA et lanceur d’alerte Kevin Shipp. “En ayant tous ces fonctionnaires de la santé publique et des forces de l’ordre participer à la mise à bas des droits civils de la constitution des Etats-Unis avec ces exercices, vous avez en fait obtenu leur consentement préalable au torpillage de la constitution afin de renverser la démocratie. Ils savent qu’aucun de ces participants ne va fondamentalement se poser de profondes questions lorsqu’un évènement non simulé se produira. La CIA a passé des décennies à analyser comment contrôler exactement de larges portions de la population en utilisant ce type de techniques.” Puis il ajoute : “Nous sommes maintenant tous des sujets manipulés d’une vaste expérience de Milgram à l’échelle de la population complète avec le dr Fauci qui joue le rôle de l’autorité en blouse blanche nous instruisant d’ignorer nos vertus et notre conscience et d’oblitérer la constitution.

Event 201 : Octobre 2019

[…]

Ce jeu de guerre a consisté en quatre simulations de salle d’une pandémie mondiale de coronavirus. Les participants incluaient une brochette de pontes de la Banque Mondiale, du Forum Economique Mondial (FEM/Davos), du Bloomberg/John Hopkins University Populations Center, du CDC, de plusieurs grosses maisons médiatiques, de représentants du gouvernement chinois, d’un ancien directeur de la CIA et de la NSA, du fabricant de vaccins Johnson & Johnson, le plus gros labo pharmaceutique au monde, des cadors de la finance et de l’industrie de la biosécurité et le président de la firme Edelman, la plus grosse firme mondiale en Relations Publiques (propagande). Les critiques prônes à la théorie conspirationniste étiquette cette cabale comme “l’État profond”. Le directeur du FEM a quant à lui, baptisé leur agenda : la “Grande Réinitialisation” ou le “Great Reset”. 

L’Event 201 fut un exercice signal, mais il fut aussi comme nous allons le voir, une répétition générale pour un “gouvernement en attente”. Ses principaux acteurs allaient très vite bouger dans des positions clef afin de gérer la réponse pandémique quelques mois plus tard.

[…]

Les participants simulèrent des scenarios fictifs de contagion mondiale par coronavirus, qui focalisaient sur la promotion de la peur, une couverture de censure, une propagande de masse et des stratégies d’état policier culminant dans des mesures d’injections de masse obligatoires.

[…]

L’Event 201 était mené au plus près possible d’une simulation “en temps réel”.

[…]

Le thème de l’exercice était qu’une telle crise donnerait une opportunité de promouvoir de nouveaux vaccins et de resserrer les contrôles sur l’information et les comportements a travers de la propagande, de la censure et de la surveillance. Le script de Gates anticipe une grande résistance à la vaccination déclenchée par l’obligation et alimentée par la communication sur internet.

[…]

Une de leur fixation centrale était de savoir comment réduire au silence des “rumeurs” disant que le coronavirus avait été créé en laboratoire. La 4ème simulation de l’Event 201 anticipa la manipulation et le contrôle de l’opinion publique et le muselage de toute discussion au sujet de pathogènes artificiellement développé. Tout le monde émit des préoccupations quant à ce que les autorités étouffent instantanément et discréditent toute spéculation disant que quelqu’un aurait pu délibérément ou par accident relâcher la bestiole d’un labo. Ce segment est le plus révélateur pour sa prédiction sans faille de la crise actuelle sévissant dans nos démocraties. L’assomption fondamentale de tous les participants fut que la censure et la propagande sont des facultés légitimes du pouvoir fédéral qui doivent être exercées. Les participants discutèrent des mécanismes pour minimiser et botter en touche la “désinformation” et la “mauvaise information” en “inondant” les médias de propagande et donc de “bonne information”, imposant des pénalités pour la dissémination de fausses informations (en tant cas jugées comme telles) et porter le discrédit sur toute dissidence comme par exemple sur le mouvement anti-vaccination.

[NdT : s’ensuit ici sur 4 pages une liste des personnes impliquées et leurs propositions sur ces sujets, à lire dans le bouquin. Mentionons simplement ici que la liste comprend : le directeur du CDC chinois, des universitaires, une ancienne ministre australienne de la santé et des finances et membre du conseil d’administration de l’ANZ Bank, un chercheur de chez Apple et Google, le directeur des opérations de la firme de RP Edelman, un amiral de la marine des Etats-Unis, un vice-président de chez Johnson & Johnson, l’ancienne directrice adjointe de la CIA, le CEO de la firme Edelman, le directeur du Johns Hopkins Center pour la sécurité de la santé, des conseillers en communication, le ministre des finances de Singapour, le directeur du bureau de New York de l’ONU…)

[…]

Le jeu de guerre de Bill Gates Event 201 a rapidement démontré qu’il atteignait et endoctrinait ses audiences ciblées : les décideurs du plus haut niveau au monde.

[…]

En novembre 2020, l’agence espionne britannique du MI6 annonça que ses agents allaient surveiller les étrangers dans le monde entier (aussi sans aucun doute les Américains qui ont questionné les orthodoxies officielles au sujet des “vaccins” anti-COVID-19), déclarant une “opération cybernétique offensive pour perturber la propagande anti-vaccinale.

L’agence promit alors de déployer le même arsenal de contrôle, de harcèlement et de coups bas qu’elle réservait auparavant aux terroristes. D’après le journal “The Times”, l’agence d’espionnage utilise une trousse à outil développé pour stopper la désinformation et le recrutement mis en place par l’État Islamique / Daesh.

[…]

La loi fédérale américaine interdit aux agences d’espionnage du pays de placer domestiquement les citoyens américains sous surveillance ; mais les bureaucraties occidentales travaillent en collaboration les unes avec les autres et la CIA emploie souvent des agences d’espionnage britannique, canadienne, européenne ou israélienne comme sous-traitants pour contourner les lois américaines.

En août 2020, après que je fusse apparu comme discoureur invité devant une foule estimée à 1,2 millions de personnes, supporteurs de la démocratie et des droits civils de toutes les nations européennes qui protestaient contre les restrictions des droits due au COVID lors d’une grande manifestation populaire pour la paix et la justice à Berlin, les services internes de renseignement allemand (contre-espionnage) ont annoncé qu’ils allaient commencer à contrôler les leaders du groupe qui m’avait invité. L’agence d’espionnage accusa les manifestants anti-mesures COVID d’essayer de “minimiser de manière permanente la confiance populaire en les institutions étatiques et leurs représentants.”, d’après l’agence de presse AFP. “Maintenant, la définition du terrorisme est si vaste.” a déclaré l’ancien agent de la CIA Kevin Shipp, “que toute mention du vaccin anti-COVID vient sous leur revue.

[…]

Le satellite de GSK, le Wellcome Trust, a joué un rôle central dans le mariage  de Big Pharma et des agences d’espionnage occidentales. De 2015 à octobre 2020, la chaire du Wellcome Trust, la version britannique de la FBMG, était tenue par l’ex-directrice du MI5 britannique, l’agence de contre-espionnage, Dame Eliza Manningham-Buller, une ancienne de 35 ans des services de contre-espionnage qui a aussi fonctionné comme officier de liaison entre les agences britannique et américaine du renseignement. Les courriels du dr Fauci révèlent que le directeur du Wellcome Trust, Jeremy Farrar, a travaillé directement avec lui pour orchestrer la couverture et le maquillage de la preuve de la fuite du labo de Wuhan, assignant une équipe de cinq employés pour gérer la fraude.

Dame Manningham-Buller a servi comme chaire à l’Imperial College de Londres depuis 2011. Anthony Fauci et les officiels occidentaux de la santé ont largement cité l’Imperial College et ses projections incorrectes et exagérées pour la COVID-19, tout ça mis en scène et en page par le fameux épidémiologiste du Wellcome Trust, Neil Ferguson, afin de justifier les politiques mondiales draconiennes de confinement. Les projections à la louche de Ferguson ont surestimé le taux de mortalité de la maladie d’un facteur perforant le plafond. Il fit la même chose auparavant avec la maladie de la vache folle et autres maladies du jour. L’espion du MI6 Christopher Steele est un leader de l’organisation britannique “Independant SAGE”, un collectif nébuleux mais pourtant influent de scientifiques sociaux, de psychologues et de propagandistes professionnels qui utilisent les informations des médias pour mettre sans relâche la pression sur le gouvernement britannique à chaque fois qu’il hésite à déployer l’autoritarisme nécessaire pour parvenir au ration “zéro COVID”.

[…]

Dès 1977, le journaliste du Watergate Carl Bernstein documenta le contrôle de la CIA sur plus de 400 journalistes et institutions américaines influents, incluant le New Your Times et le Time magazine. La longue et pervasive domination de la CIA sur le Washington Post via l’opération Mockingbird, à commencer avec ses propriétaires Katherine et Phil Graham et ses journalistes, reporters. et rédacteurs en chef, est très bien documentée. Il n’y a que très peu de preuve que son nouveau propriétaire le milliardaire Jeff Bezos d’Amazon, se soit détaché de ces influences corruptrices. Le Post et le Times ont été les pom-pom girls médiatiques pour une réponse draconienne à la pandémie.

[…]

Le camp d’été des milliardaires ou la “fête des moguls” de 2021 incluait Bill Gates, le CEO d’Apple Tim Cook, Mark Zuckerberg de Facebook, Jeff Bezos d’Amazon, Mike Bloomberg, les fondateurs de Google Larry Price et Sergueï Brin, Warren Buffett, le CEO de Netflix Redd Hastings, le patron de Disney Robert Iger, le patron de Viacom/CBS Shari Redstone et un des plus célèbres propagandistes du confinement Anderson Cooper, qui a reconnu avoir répondu à une annonce de recrutement de la CIA alors qu’il était étudiant à Yale et travailla quelques étés ensuite à Langley le QG de la CIA.

[…]

Dès ce moment, les milliardaires américains étaient en route pour augmenter leur fortune collective de quelques 3800 milliards de dollars sur un an, tout en annihilant la classe moyenne américaine, qui perdit dans le même temps… la même somme d’argent. Ces magnats de la technologie et des médias, qui ont multipliés leurs milliards sur le dos des confinements, sont les mêmes qui utilisèrent ces mêmes médias et technologies pour censurer les plaintes et les critiques contre les confinements, alors même qu’ils remplissaient leurs coffres à les faire péter.

Chacun de ces pourceaux ont aidé à graisser les rouages de l’effondrement de la démocratie constitutionnelle américaine. Les droits civils étaient suspendus pour une durée indéterminée.

[…]

Après 20 ans d’exercices sur modèle, la CIA, travaillant avec des technocrates médicaux comme le dr Fauci et les magnats milliardaires de l’internet, a réussi un coup d’état ultime : quelques 250 ans après la révolte américaine contre une oligarchie retranchée et une règle autoritaire, l’expérience américaine d’auto-gouvernement était terminée L’oligarchie était restaurée et ces hommes et leurs maître-espions ont équipé leur technocratie montante de nouveaux outils de contrôle inimaginables pour le roi George d’Angleterre ou quelque autre tyran au cours de l’histoire.

[…]

Avec toutes ces préparations pour une réponse militarisée coordonnée avec une profonde implication des agences de renseignement, cela ne peut pas être une surprise de voir que la réponse du gouvernement au COVID-19 émergea très rapidement comme un projet militaire.

Le 28 septembre 2020, le journaliste scientifique Nicholas Florko publia dans STAT un schéma organisationnel fuité exposant le projet de l’opération Warp Speed d’une valeur de 10 milliards de dollars comme étant une campagne hautement structurée du ministère de la défense ayant une “très vaste implication militaire”.

[…]

Warp Speed a des contrats secrets avec six laboratoires pharmaceutiques majeurs développant les vaccins COVID-19. Le conseiller en chef de l’opération est Moncef Slaoui un ancien de chez GSK, qui était patron du comité directeur de Moderna avant l’opération, la collaboration Fauci/Kadler/Gates qui serait la première bénéficiaire de Warp Speed.

[…]

Ceci devrait être une opération médicale et non pas militaire,” m’a dit la survivante de l’holocauste et avocate d’éthique médicale Vera Sharav. “C’est un problème de santé publique. Pourquoi l’armée et la CIA sont-elles si lourdement impliquées ? Pourquoi tout est-il tenu secret ?, Pourquoi ne pouvons-nous pas savoir les ingrédients contenus dans les produits injectés et qui ont été financés par l’argent des contribuables ? Pourquoi tous ces courriels sont-ils maquillés ? Pourquoi ne pouvons-nous pas voir les contrats en vigueurs avec les fabricants de vaccins ? Pourquoi nous oblige t’on à suivre un traitement qui est toujours expérimental dans sa technologie et ce avec un minimum de test ? Puisque la COVID-19 n’infecte gravement que moins de 1% des gens, quelle est la justification pour exposer 100% de la population à un risque ? Nous devons enfin reconnaître que tout ceci n’est qu’une vaste expérience à l’échelle de l’humanité, au moyen d’une technologie qui n’a en rien fait ses preuves, menée par des espions et des généraux qui sont essentiellement formés à tuer des gens et non pas à sauver des vies.

Qu’est-ce qui pourrait donc bien mal fonctionner ?…

FIN 

-[]-[]-[]-[]-[]-

Note de fin :

Résistance 71 et les traducteurs désirent dédier cette traduction au Professeur Luc Montagnier (1932-2022), virologiste français, prix Nobel de médecine et lanceur d’alerte sur cette escroquerie doublée d’un crime contre l’humanité en bande organisée qu’est cette pandémie COVID-19.
En janvier 2022, peu de temps avant sa mort, le professeur participa avec Robert F. Kennedy Jr à la grande manifestation anti-dictature COVID de Turin où il prononça un profond discours de mise en garde. Durant son allocution, il prononça cette phrase, arrangée par le traducteur simultané mais qui eut son approbation immédiate :
“Les non-vaccinés sont les gardiens de l’humanité.”
Cette affaire SRAS-CoV-2 / COVID-19 n’en a pas fini de ses ramifications sanitaires et légales. A ce titre l’auteur du livre que nous venons de traduire, Robert F. Kennedy Jr annonce que son livre n’est en rien la fin de l’histoire, chaque jour amenant toujours son flot de nouvelles informations et de chiffres. Ainsi RFK Jr continue à écrire des chapitres au fur et à mesure que les lecteurs peuvent lire sur le site internet de son association:

ChildrensHealthDefense.org/fauci-book

ou

childrenshd.org/fauci-book

Montagnier_nonvax_gardienshumanite