Archive pour ITCCS vatican crimes

Avec le Tribunal International contre les Crimes de l’Église et de l’État (TICEE) pour mettre fin à la terreur contre les enfants ~ Opération Rachat ~

Posted in actualité, altermondialisme, canada USA états coloniaux, colonialisme, France et colonialisme, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, militantisme alternatif, N.O.M, pédagogie libération, politique et lobbyisme, politique et social, politique française, résistance politique, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , on 30 mars 2018 by Résistance 71

 » ‘Voilà ce que j’ai fait’ dit ma mémoire. ‘Je n’ai pu faire cela’ dit mon orgueil qui reste inflexible. Et finalement, c’est la mémoire qui cède. »
~ Friedrich Nietzsche ~

 

Mettez fin au reigne de la terreur contre les enfants

Opération Rachat

 

A partir du 15 avril 2018: Jour du souvenir de l’holocauste enfanticide

Le trafic, la torture et l’assassinat routiniers d’enfants sont devenus une industrie mondiale très lucrative dans laquelle bien des entreprises ecclésiastiques sont profondément impliquées. Le Vatican, l’église anglicane et d’autres églises ont été condamnées par des tribunaux de droit coutumier pour ces crimes et d’autres actions génocidaires. En finançant et en adhérant à ces églises criminelles, vous permettez à leur malfaisance de perdurer.

Le 15 avril 2018, des gens dans de nombreux pays vont prendre part à une action directe pour mettre fin à ces crimes en frappant à leur source. L’opération Rachat va mettre en marche un mécanisme d’arrestation citoyenne contre des violeurs d’enfants reconnus et leurs protecteurs au sein de l’église, l’opération va organiser une occupation pacifique des églises et dépendances afin de perturber leurs opérations et va aussi mettre fin au financement et à la protection légale qui permettent à ces entités criminelles de fonctionner. Ces églises ont trahi leur responsabilité sociale et ont perdu tout droit de fonctionner sous la loi des nations. Nous, le peuple, ne permettrons plus à de tels loups dans une peau de brebis d’exploiter et de brutaliser nos enfants.

Vous pouvez aider à sauver des vies innocentes en vous joignant à cet effort mondial. Voici comment:

1. BOYCOTTEZ les églises catholique romaine, anglicane / épiscopalienne et unifiée en leur refusant toute participation et financement.

2. DEMANDEZ à ce que votre gouvernement révoque le statut d’exonération fiscale et les privilèges légaux de ces églises.

3. EDUQUEZ-VOUS et les autres sur ce crime et l’histoire cachée de ces églises criminelles. Voir http://www.itccs.org and www.murderbydecree.com .

et en français : https://resistance71.files.wordpress.com/2017/07/meurtre_par_decret.pdf et https://resistance71.wordpress.com/meurtre-par-decret-le-crime-de-genocide-au-canada/ 

4. REJOIGNEZ le groupe d’action de l’OPERATION RACHAT le plus proche de chez vous et mettez directement fin aux activités de ces églises assassines. Contact itccsoffice@gmail.com pour nous rejoindre.

Partagez ce pamphlet avec un ami. Agissez dès maintenant pour mettre fin à la guerre menée contre nos enfants !

Commandité par l’International Tribunal of Crimes of Church and State (ITCCS) ou Tribunal International contre les Crimes de l’Eglise et de l’Etat (TICEE)

itccsoffice@gmail.com , thecommonland@gmail.com , http://www.itccs.org

= = =

Ce pamphlet en format PDF pour diffusion à toute fin utils:

TICEE_Operation_Rachat_2018

A lire: « Meurtre par décret, le crime de génocide au Canada » (PDF):

Meurtre par décret le crime de génocide au Canada

Rejoignez le mouvement pour la répudiation de la doctrine chrétienne de la découverte, fondement du colonialisme passé et présent.

Païens en terre promise, décoder la doctrine chrétienne de la découverte

Publicités

Vatican, occultisme, sacrifices rituels et protection des réseaux pédophiles (TIDC et TICEE)

Posted in actualité, colonialisme, documentaire, N.O.M, politique et lobbyisme, politique et social, résistance politique, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , on 30 avril 2017 by Résistance 71

Ceci est aussi lié avec le génocide et la disparition de milliers d’enfants autochtones par les pensionnats. cf « Meurtre par décret » du TIDC

Version française Meurtre par Décret version PDF

~ Résistance 71 ~

 

Qu’est-ce que le Neuvième Cercle?

Tribunal International contre les Crimes de l’Eglise et de l’Etat (TICEE) & Tribunal International de Droit Coutumier (TIDC)

Avril 2017

Le Neuvième Cercle est un culte rituel secret impliquant des sacrifices sataniques au sein de l’église catholique romaine ; ce culte a été fondé au XVIIème siècle par l’ordre des Jésuites. Il est ainsi nommé en rapport avec le neuvième cercle de l’enfer, décrit dans le poème de Dante « L’Enfer », et fait référence à la demeure de Satan, et à tous ceux qui trahissent la confiance sacrée.

Selon d’anciens initiés du culte et des documents du Vatican soumis au Tribunal International de Droit Coutumier à Bruxelles en 2014 ; le Neuvième Cercle pratique des sacrifices de bébés nouveau-nés et de jeunes enfants à dates précises chaque année, et ce en toute connaissance du pape et des principaux cardinaux de l’église catholique. Ceux-ci doivent observer et y participer avant d’assumer leurs éventuelles responsabilités papales.
Le Neuvième cercle est également utilisé comme moyen de chantage sur des personnalités de la politique, des membres de gouvernements et des chefs d’entreprise, des magistrats et hauts-fonctionnaires de la police, pour les piéger et en faire de loyaux serviteurs du Cercle, et du Vatican.

L’actuel Pape François 1er, le Pape Benoît XVI, démissionnaire et beaucoup de cardinaux ont assisté et supervisé ces rituels sacrificiels du Neuvième Cercle. Les victimes sont fournies de manière régulière par des orphelinats catholiques, des centres d’accueil et des foyers pour jeunes mineurs, de Belgique, des Pays-Bas, d’Italie et d’autres pays européens.

En Europe la mafia appelée Ndrangheta est étroitement liée avec le Neuvième Cercle et lui fournit des enfants, l’évacuation des corps ainsi que la sécurité pour les rituels et leurs membres. L’organisation catholique de l’Opus Dei est également étroitement liée au Cercle, dont les membres comprennent des hommes politiques de haut-rang en Europe et en Amérique du nord.

Les rituels meurtriers du Neuvième Cercle, ont lieu habituellement dans des églises catholiques de Vancouver et Montréal au Canada, de Washington DC et dans d’autres régions isolées des états de la côte ouest des Etats-Unis, en Irlande, à Londres, Paris, Genève, Francfort, Lyon, Bruxelles et les communes voisines, ainsi que dans des châteaux en Ecosse, aux Pays de Galles et en Allemagne. La plupart du temps les rituels ont lieu dans les cryptes, les catacombes attenantes, ou des pièces cachées souterraines se trouvant dans des cathédrales situées dans ces villes et d’autres. Habituellement la police et l’armée sont présents pour protéger ces rituels.

Un dossier plus complet sur les preuves concernant le Neuvième Cercle et leurs participants sera présenté et publié sur www.itccs.org

Voici des témoignages oculaires de ces rituels meurtriers du Neuvième Cercle, donnés par d’anciens participants et membres du culte satanique: Anne-Marie Blijenburgh et Toos Neijenhuis :

 

Résistance au colonialisme: Le gouvernement canadien a donné l’ordre de détruire les preuves du génocide des nations premières…

Posted in actualité, colonialisme, documentaire, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, militantisme alternatif, N.O.M, neoliberalisme et fascisme, pédagogie libération, politique et lobbyisme, politique et social, résistance politique, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , on 16 avril 2016 by Résistance 71

A lire et diffuser sans aucune modération. Le crime d’état est en train d’atteindre des proportions rarement atteintes. Prétendre que cela ne nous regarde pas serait une grave erreur, car comme l’avait si bien dit une ancienne Mohawk de Kahnawake lors de la crise d’Oka en 1990 à une foule de colons blancs alentours: « Vous devriez vous soucier de tout ceci, car quand ils en auront fini avec nous, ce sera votre tour ! » Nous sommes tous des colonisés !

De l’origine du génocide des Indiens de ce qui est aujourd’hui le Canada

— Résistance 71 —

 

Le Canada protège des criminels de l’intérieur avec une directive secrète du cabinet ministériel

ITCCS

14 Avril 2016

url de l’article original:

http://itccs.org/2016/04/14/canada-shields-in-house-criminals-with-secret-cabinet-directive-breaking-news-advisory/

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

Publié par l’International Tribunal of Crimes of Church and State (ITCCS), Bruxelles

Le Canada masque et protège des criminels au sein de ses institutions au moyen d’une directive secrète de cabinet ministériel: toutes les preuves concernant les assassinats et disparitions d’enfants aborigènes doivent être détruites en réponse à l’exposition des crimes par l’ITCCS et sa pétition aux Nations-Unies.

Ottawa:

Une source très haute placée a révélé qu’il existe une directive secrète datée du 30 Mars 2016, du cabinet du gouvernement canadien qui ordonne la destruction de toutes les preuves en relation avec le trafic et les assassinants des femmes et des enfants aborigènes au Canada.

D’après cette source, l’ordre du Privy Council (NdT: conseil privé de la couronne britannique représentant le monarque britannique dans tous les pays du Commonwealth) a été issu en réponse à la publication le 19 mars 2016 par l’ITCCS du rapport intitulé “Murder by Decree: the Crime of Genocide in Canada – A Counter Report to the Truth ans Reconciliation Commission (TRC)”. Ce rapport a publié les preuves censurées par la TRC qui implique la GRC/RCMP (NdT: Gendarmerie Royale du Canada), les églises et des entreprises privées sur les crimes perpétrés encore de nos jours contre les peuples autochtones.

L’ordre du Privy Council fut aussi donné en anticipation d’une pétition qui fut menée devant les Nations-Unies par l’ITCCS le jour suivant, le 31 mars, lettre qui appelait le secrétaire général de l’ONU Ban-Ki Moon de commencer une procédure d’expulsion de l’ONU contre le Canada, la Grande-Bretagne et le Vatican en tant qu’états légalement condamnés pour génocide sur des enfants aborigènes.

(Voir www.itccs.org, April 1, 2016,https://www.youtube.com/watch?v=O3_hp3Dg260&feature=youtu.be )

L’ordre du Privy Council par le gouvernement canadien prévoit que toutes les preuves détenues par la TRC ou les tribunaux canadiens en relation avec la mort et le trafic des femmes et enfants autochtones doivent être détruites dans les 60 jours.

Le 4 Avril, la Cour / tribunal de la province de l’Ontario a agit sur cette directive en autorisant la destruction légale de tous les témoignanges détenues par la TRC en relation avec les crimes des pensionnats pour Indiens.

(Evidence on abuse at residential schools can be destroyed, court rule”, Hamilton Spectator, April 4, 2016,http://www.thespec.com/news-story/6439126-evidence-on-abuse-at-residential-schools-can-be-destroyed-court-rules/)

D’après la source hautement confidentielle, la destruction des preuves liant les crimes de l’ère des pensionnats pour Indiens et le trafic et la disparition des familles autochtones toujours en vigueur depuis, a été fonctionnelle depuis l’élection du nouveau gouvernement libéral de Justin Trudeau en novembre dernier. La nomination d’une femme autochtone, Jody Wilson-Raybould, comme ministre fédéral de la justice et son annonce d’une “enquête officielle” sur la dispartion des femmes indigènes, fait partie intégrante de la mise sous éteignoir de l’affaire des assassinats racialement ciblés des natifs qui occupent des terres très riches en ressources naturelles en Colombie Britannique.

Commentant ceci aujourd’hui depuis la ville de New York, le sécrétaire exécutif de l’ITCCS Kevin Annett a dit:

“Notre publication des preuves liant ces crimes combinée avec notre récente pétition au SG de l’ONU a sans aucun doute forcé la main du gouvernement canadien. Cette récente exposition est la preuve supplémentaire que l’assassinat ciblé des enfants des pensionnats pour Indiens est lié à la continuelle destruction et élimination des familles autochtones traditionnelles sur des terres convoitées par les entreprises transnationales américaines et chinoises. Ceci est le chapitre le plus récent dans l’histoire du génocide canadien et l’ordre de destruction des preuves d’Ottawa est la seconde partie de la manipulation et du maquillage qu’est la TRC.

La pétition de l’ITCCS aux Nations-Unies donne au SG Ban-Ki Moon jusqu’au 30 Avril pour commencer la procédure d’expulsion contre le Canada, la Grande-Bretagne et le Vatican, après quoi, une motion de censure publique de Ban-Ki Moon comme un accessoire nécessaire au génocide sera introduite par des délégués s’il n’agit pas en conséquence.

Vatican et crime contre l’humanité: Un haut dignitaire du Vatican (jésuite) démissionne…

Posted in actualité, colonialisme, neoliberalisme et fascisme, politique et lobbyisme, résistance politique, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , on 26 mai 2014 by Résistance 71

Le patron de l’ordre des jésuites Adolfo Pachon fait la surprenante déclaration de sa démission alors qu’il est en cours de procès in abstentia pour crimes contre l’humanité auprès du Tribunal International de Droit Coutumier de Bruxelles

 

ITCCS

 

25 mai 2014

 

url de l’article original:
http://itccs.org/2014/05/25/itccs-breaking-news-may-25-2014-gmt-brussels-accused-child-killer-resigns-from-top-vatican-office-jesuit-head-adolfo-pachon-makes-startling-announcement-as-he-stands-trial-in-absentia-for-cri/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

Rome:

Parmi les rumeurs que le pape François 1er, Jorge Bergoglio, puisse démissionner de son poste à cause de sa mise en accusation publique pour trafic d’enfants et meurtres, un de ses acolytes accusés vient juste d’annoncer sa démission.

Le supérieur général de l’ordre des jésuites, Adolfo Nicolas Pachon a soudainement annoncé cette semaine qu’il démissionnerait de ses fonctions lors du prochain congrès général de l’ordre des jésuites.

Avec l’archevêque de Canterbury Justin Welby, Bergoglio et Pachon sont les accusés principaux dans un procès criminel historique qui est mené par la Cour de Justice Internationale de Droit Coutumier de Bruxelles, procès qui a commencé le 7 Avril 2014. Plusieurs témoins occulaires ont témoigné avoir personnellement vu Welby, Pachon et Bergoglio participer aux viol et le meurtre rituel d’enfants en connexion avec le tristement célèbre culte du neuvième cercle, géré par les jésuites et ce dans des réunions ayant eu lieu en 2009 et 2010.

Dans une déclaration généralememt non rapportée par les médias du monde, Pachon a annoncé le 20 Mai dernier qu’il allait démissioner de ses fonctions sans en donner aucune raison.

Pachon est le troisième officiel de haut niveau du Vatican à démissionner alors qu’il est en fonction et après avoir été mis en accusation par le Tribunal International de Droit Coutumier pour crimes contre l’humanité. L’ancien pape Benoît XVI, Joseph Ratzinger, a abdiqué le 11 février 2011, à peine deux semaines avant que le jury du Tribunal International de Droit Coutumier ne le trouve coupable de complicité dans le trafic et l’assassinat d’enfants. Un autre accusé dans la même affaire, le Secrétaire d’État du Vatican, Tarcisio Bertone, démissionna quant à lui après le verdict.

L’agence de presse télévisuelle italienne Rome Reports a qualifié la démission de Pachon comme étant “inhabituelle, concernant un des plus importants prélats de l’église”.

Le secrétaire de terrain du Tribunal Kevin Annett a commenté aujourd’hui depuis le Canada:

“Ceci est encore une autre admission de culpabilité venant de quelques hommes les plus puissants de la papauté. De manière évidente ils ne sont pas intouchables et leur confrérie criminelle corrompue s’effondre. Nous devons tous prendre espoir de ceci et constater que la loi mise dans les mains du peuple peut renverser les pires des tyrans.”

Un entretien récent avec kevin Annette au sujet de ce procès ansi que d’autres nouvelles sont postés ici: http://www.youtube.com/watch?v=CCX_oujvuMg&feature=youtu.be . Accessible sur: http://www.itccs.org

D’autres mises à jour suivront.

 


émis pas le ICLCJ Directorate, 25 May, 2014 (GMT)
www.iclcj.com

« Excuses » officielles du pape pour les viols d’enfants… Une tentative de désamorçage de la « bombe » à venir ?

Posted in actualité, colonialisme, politique et lobbyisme, politique et social, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , , on 12 avril 2014 by Résistance 71

Cette info n’a droit bien sûr que des entrefilets dans les merdias de masse. A notre sens, le pape sait qu’il est impliqué dans un procès dans un tribunal de droit coutumier international en Belgique, il a été notifié (son bureau du moins l’a été) par écrit des accusations et sommé de se présenter devant la cour pour présenter sa défense, chose qui a été ignorée bien évidemment. A cet égard, nous pouvons parfaitement penser que cette « déclaration d’excuse » est une manœuvre de désamorçage de la « bombe » à venir lorsque le verdict du tribunal tombera (voir nos traductions à ce sujet ici et ici) et des noms seront rendus publics. Il est pour le moins très « coïncidentiel » que ces « excuses » viennent à ce moment précis. Le Vatican doit rendre gorge de tout le mal qu’il a fait depuis des siècles et des siècles. Ce que le tribunal de droit coutumier analyse en ce moment même à Bruxelles, n’est non pas lié à quelques « brebis galeuses » pédophiles chez les curetons, mais un réseau de trafic humain et essentiellement d’enfants à l’échelle planétaire, impliquant les églises catholique, anglicane, unifiée du Canada, des officiels de haut rang des gouvernements, politiciens, juges, chefs d’entreprises multinationales, des membres des familles royales.

Le pape est vraisemblablement en mission de « désamorçage » de ce qui va péter très bientôt dans la tronche de ces églises criminelles et de leurs complices des « élites » perverses de nos sociétés décadentes, à commencer par le vatican dont l’imposture et les crimes ont assez durés.

Si ces pitres criminels croient en leur fadaise du « jugement dernier », le leur se profile à l’horizon…

— Résistance 71 —

 

Le pape François 1er s’excuse pour les abus sexuels sur enfants

 

Press TV

 

11 Avril 2014

 

url de l’article original:

http://www.presstv.ir/detail/2014/04/11/358178/pope-apologizes-for-child-sexual-abuse/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

La pape François a émis une excuse officielle sans précédent au sujet des scandales pour abus sexuels d’enfants qui font chavirer l’église catholique.

Le pontif a fait ces remarques vendredi au cours d’une réunion avec un groupe des droits des enfants connu sous le nom de l’International Catholic Child Bureau (NdT: ONG basé à Paris).

“Je me sens obligé de prendre une responsabilité personnelle de tout le mal que certains prêtres, certes peu nombreux en comparaison du nombre de prêtres et de demander personnellement pardon pour les dommages qu’ils ont causé en ayant sexuellement abusé des enfants,” a dit François. “L’église est au courant de ces dommages causés, c’est un dommage personnel, un dommage moral perpétré par des hommes d’église”, a t’il ajouté.

Ses remarques peuvent être considérées comme la première excuse officielle au sujet des scandales pour abus sexuels.

François est sous un feu croissant de critiques pour ce qui est perçu comme une inaction de la part du Vatican à ce sujet.

Le mois dernier, le pape a nommé les membres initiaux d’une commission pour le conseiller sur les manières de combattre l’abus sexuel (viol) au sein de l’église.

La commission consiste en un panel d’experts international et religieux sur les abus sexuels et considérera des mesures pour protéger les enfants, pour mieux filtrer les prêtres et pour mieux entraîner le personnel de l’église.

Quoi qu’il en soit, les groupes pour les droits disent que de telles mesures ne vont pas assez loin. Ils veulent que François nomment publiquement et humilie les évêques qui ont couvert les abuseurs et violeurs d’enfants dans le passé et qu’il les oblige à rapporter tous les cas suspects à la police (NdT: nous avons vu récemment que le pape François s’était officiellement réfugié derrière une directive papale « Crimen Solicitationas » pour protéger les violeurs et que rien ne soit rapporter aux polices locales, cet accord implique également l’église anglicane dont le chef est… le reine d’Angleterre…)

Ces dernières années, l’église catholique romaine a fait face à de nombreux scandales pour abue sexuels et viols sur enfants par des prêtres, essentiellement aux Etats-Unis et en Europe.

Crimes génocidaires au Canada: Bergoglio (pape François 1er), Pachon (Supérieur Géneral des jésuites) et Welby (archevêque de Canterbury) devant la justice… Ouverture de l’accusation au procès

Posted in actualité, résistance politique, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , on 11 avril 2014 by Résistance 71

Tout ceci est à l’origine lié au travail sans relâche d’enquête de Kevin Annett pendant près de 20 ans, pour traduire en justice les assassins de plus de 50 000 enfants autochtones décédés lors du programme gouvernemental canadien des pensionnats pour indiens (Indian Residential Schools) entre les années 1820 et 1996 (date de fermeture du dernier de ces « pensionnats », camps d’extermination), écoles gérées par les élises catholique, anglicane et unifiée du canada.

A ce sujet, voir notre dossier « Génocide, pensionnats pour Indiens/Kevin Annett »

Nous avons traduit de larges extraits de son livre enquête, livre dont on ne sort pas indemne.

Article précédent sur l’affaire.

Le pape devant la justice

 

— Résistance 71 —

Jugement en cours de l’affaire du pape pour trafic mondial d’enfants et assassinat

 

ITCCS

 

10 avril 2014

 

url de l’article:

http://itccs.org/2014/04/10/adjudication-in-the-the-case-of-the-pope-global-child-trafficking-and-murder/

 

~ Traduit de l’ anglais par Résistance 71 ~

 

The International Common Law Court of Justice – Criminal Trial Division, Bruxelles

~ Adjudication in the The Case of the Pope: Global Child Trafficking and Murder ~

Bulletin d’information public No. 2: Mise à jour émanant du bureau du procureur citoyen

Jeudi 10 Avril 2014

Pour diffusion publique immédiate

Résumé:

Le procès selon le droit coutumier in abstentia des trois officiels de haut niveau du Vatican et de l’église anglicane: Jorge Bergoglio, Adolfo Pachon et Justin Welby, a commencé le lundi 7 Avril 2014 avec une ouverture des débats faite par l’accusation, qui a vu le procureur citoyen argumenter. La cour s’est réuni à huis-clos sous sécurité renforcée, elle est présidée par cinq magistrats, possède un personnel complet de tribunal ainsi que de 27 jurés sous serment.

Le procureur a passé les trois derniers jours à presenter des affidavits (NdT: déclarations écrites sous serment, genre de procès-verbaux sous serment) ou des déclarations enregistrées sur vidéo de seize (16) témoins en provenance du Canada, des Etats-Unis, d’Angleterre et de Hollande. Ces déclarations et preuves des témoins à charge adressent la complicité des accusés/défendants ou de leurs agents dans le trafic sexuel et financier, le viol rituel, la torture et l’assassinat d’enfants de ces pays.

L’accusation appellera à la barre le premier de ces témoins présent au tribunal pour examen et questionnement la semaine du 14 Avril ; l’assistant spécial du procureur, le révérend Kevin Annett, sera aussi présent au tribunal pour y donner son témoignage et son assistance.

Voici quelques détails des preuves de l’accusation dans cette affaire:

Les preuves présentées par l’accusation tombent dans trois catégories: génocide institutionnel, sacrifice d’enfant et meurtre rituel et trafic d’enfant. Chacune de ces catégories sera adressé par les témoins respectifs et les matériaux corroborant.

Les seize témoins dans cette première bordée de preuves apportées ont eu une expérience directe, de première main et une connaissance du rôle des défendants et de leurs agents dans tous ces crimes et ce incluant le soi-disant NEUVIEME CERCLE, culte de sacrifice d’enfants. En plus de participants à ce culte et à des survivants des programmes expérimentaux du gouvernement, ces témoins incluent d’anciens officiels des églises catholique et anglicane, des policiers en retraite et toujours en service, des membres des communautés des anciens des nations indigènes, un ancien politicien de haut rang anglais en retraite, un agent des services de renseignement canadien le Canadian Security and Inteliigence Service (CSIS) et un ancien fonctionnaire de la junte militaire argentine.

L’accusation a également reçu un affidavit/déclaration sous serment du révérend Kevin Annett, secrétaire de terrain de l’ITCCS, qui met en relation sa propre victimisation par l’église et l’état au Canada avec sa découverte de l’activité de membres du culte du NEUVIEME CERCLE dans des écoles résidentielles pour Indiens à travers le Canada et avec les meurtres continus de femmes et d’enfants indigènes par ce cercle sur la côte Ouest du pays. Le révérend Annett apparaîtra au tribunal la semaine prochaine, après le 14 Avril, afin d’être entendu par l’accusation et de présenter d’autres preuves.

D’anciens participants au NEUVIEME CERCLE dont les preuves furent présentées devant la cour mardi dernier 8 Avril, ont affirmé sous serment que les indiens Cree de la partie nord du Canada étaient continuellement la cible des tortures et meurtres du cercle parce que des ressources importantes d’uranium ont été découvertes sur leurs territoires, ressource convoitée par l’armée américaine et les entreprises associées avec le NEUVIEME CERCLE et leurs adhérents des gouvernements américain et canadien.. Les noms de politiciens canadiens et américains connus et d’officiels des entreprises qui s’engagent dans ces meurtres rituels ont été cités devant la cour et ces noms ont été inscrits dans le dossier et l’archivage des évidences.

Le NEUVIEME CERCLE a débuté il y a au moins trois siècles au Vatican, mais s’est étendu pour rejoindre les cultes sataniques locaux de sacrifice d’enfants à travers l’Europe et les Amériques. Grâce à la mise sous pression par l’église catholique, le cercle s’est fortement affilié avec des groupes du culte nazis qui avaient des liens très étroits avec l’ordre des Waffen SS pendant les années 1930-40, incluant les soi-disants CHEVALIERS DES TENEBRES (NdT: “Knights of Darkness” dans le texte original en anglais), dont fit partie l’ancien pape Benoit XVI, Joseph Ratzinger. Beaucoup de leurs membres continuèrent leurs actes meurtriers contre des enfants après la seconde guerre mondiale, spécifiquement au Canada. Un témoignage fut enregistré du dernier survivant d’un culte des chevaliers des ténèbres ayant eu lieu sur l’ancienne base aérienne canadienne de Lincoln Park, à Calgary dans la province d’Alberta. Le témoin observa la torture rituelle et le meurtre de vingt enfants qui avaient été enlevés, aux mains d’un ancien médecin SS et de trois autres “chevaliers” travaillant sous couvert identitaire de personnel de la base aérienne canadienne et ce entre les années 1956 et 1958. L’existence du médecin SS répondant au nom de code de “Commandant Bob Armstrong” (numéro SS: 091374) a été confirmée par des documents du gouvernement canadien obtenus par la cour d’un ancien agent des services de renseignement militaire canadien (MIS).

D’autres témoins des pratiques du culte du NEUVIEME CERCLE, confirment la présence de membres de la famille royale britannique en les personnes de MOUNTBATTEN et du PRINCE PHILIPPE au cours de ces sacrifices d’enfants et dont la présence a été cachée par l’accusé WELBY. Des membres de haut rang des jésuites incluant PACHON et BERGOGLIO étaient présents aux mêmes rituels ayant eu lieu au château de Carnavon au Pays de Galles et dans un château français de nom inconnu, pendant les décennies des années 1980 et 1990. Des sacrifices similaires furent commis dans les écoles résidentielles pour Indiens catholiques et anglicanes à Kamloops en Colombie Britannique, à Brantford en Ontario, pendant les années 60 et auparavant, d’après des déclarations de témoins occulaires indigènes toujours en vie ou maintenant décédés.

Un témoin a décrit un énorme réseau de trafic d’enfants par l’intermédiaire de la procédure officielle d’adoption de l’église catholique, de “planned parenthood” et d’agences d’adoption, le témoin possède une connaissance interne de ce réseau et de sa coordination au travers d’un bureau spécial siégeant au Vatican. Ce bureau siphonne des enfants pour l’activité de culte du NEUVIEME CERCLE et pour les réseaux de trafic d’enfants dans le monde entier, d’après un autre témoin, ancien employé de la Curie de Rome.

Un témoin occulaire de l’implication personnelle du pape François 1er, Jorge Bergoglio, dans un tel trafic en Argentine lors du règne de la junte militaire a présenté sa déclaration sous serment à la cour. Il est un ancien fonctionnaire de la junte et se trouve sous protection en Espagne. Il paraîtra devant la cour pour corroborer sa déclaration.

Plus de preuves de l’accusation seront dévoilées dans les bulletins à venir et selon les décisions des magistrats siégeant.

Publié par le Public Information Agency of The Citizen Prosecutor’s Office of the Court.

Bruxelles, le 10 Avril 2014

www.iclcj.com

Église et pédophilie… Le député belge Louis Laurent arbitrairement interpellé par la police…

Posted in actualité, militantisme alternatif, neoliberalisme et fascisme, police politique et totalitarisme, politique et lobbyisme, politique et social, résistance politique, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , , , , , on 14 mars 2014 by Résistance 71

Membre du parlement belge et soutenant l’ITCCS, Laurent Louis battu lors de son arrestation frauduleuse par la police (belge) le 8 Mars dernier

 

ITCCS France

 

13 mars 2014

 

url de l’article en français:

http://eglisesetpedophilie.blogspot.fr/2014/03/membre-du-parlement-belge-et-soutenant.html

 

Laurent Louis député indépendant, a été victime d’une arrestation brutale subissant l’agression de la police belge  samedi dernier alors qu’il faisait la collecte des signatures paisiblement à l’occasion de sa candidature à l’élection  pour son  prochain mandat. L’homme politique Belge connu pour ses positions franches et révélant le trafic d’enfants par des élites,  soutient publiquement le travail de l’ITCCS.

Mr. Louis a été relâché six heures après sa détention, il prépare une action en justice contre la police.

Mr. Louis doit rencontrer les officiels de l’ ITCCS et le  Rev. Kevin Annett à la fin du mois,  pour soutenir les actions engagées par le Tribunal de Droit Coutumier dans le deuxième procès contre le trafic d’enfants par le Vatican.

« Cet acte abusif et délibéré sur Monsieur Louis s’attaque à nous tous et à la démocratie. Car nous ne laisserons pas des tueurs d’enfants détruire les accusateurs comme ça.  Nous fournirons une véritable sécurité pour les combattants courageux comme Monsieur Louis et Kevin Annett pour que cela ne se reproduise pas » a indiqué George Dufort, officiel de l’ITCCS depuis Bruxelles aujourd’hui.