Archive pour ukraine guerre proxy washington

Ingérence occidentale en Ukraine: Kiev réarme et se prepare à faire voler les accords de Minsk II en éclats…

Posted in 3eme guerre mondiale, actualité, colonialisme, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, ingérence et etats-unis, média et propagande, neoliberalisme et fascisme, politique et social, résistance politique, terrorisme d'état, Union Europeenne et nouvel ordre mondial with tags , , , , , , , , , , , on 2 avril 2015 by Résistance 71

Donbass: “La guerre n’a pas encore commencé!”

 

Pepe Escobar

 

1er Avril 2015

 

url de l’article:

http://www.mondialisation.ca/doubass-la-guerre-na-pas-encore-commence/5440101

 

Deux hauts commandants cosaques de la République populaire de Donetsk et un volontaire aguerri serbe sont catégoriques : la guerre au Donbass n’a pas encore vraiment commencé.

Le coucher de soleil est spectaculaire dans la terre sainte cosaque de la République populaire de Donetsk où je me trouve, en plein champ adjacent à une ferme d’élevage de chevaux, en train de bavarder avec Nikolai Korsunov, le capitaine de la brigade cosaque Ivan Sirko, et Roman Ivlev, fondateur de l’Union des vétérans du Donbass Berkout.

Pourquoi est-ce la terre sainte cosaque ? Mes interlocuteurs ne manquent pas de me rappeler les hauts faits du légendaire héros militaire cosaque du XVIIe siècle Ivan Sirko, dit le sorcier, à qui on attribuait des pouvoirs extrasensoriels, qui a remporté 55 batailles, la plupart contre les Polonais et les Tatars.

À seulement trois kilomètres d’où nous sommes, s’est déroulée une bataille décisive à un carrefour de l’ancienne Route de la soie appelé Matsapulovska Krinitsa, où 3 000 cosaques et 15 000 Tatars ont livré combat.

Aujourd’hui, à l’aube de la construction de la Nouvelle route de la soie du XXIesiècle préconisée par la Chine, qui traversera aussi la Russie, nous parlons de la guerre par procuration en Ukraine à laquelle se livrent les USA et la Russie, dont le but ultime est la désorganisation de ladite Nouvelle route de la soie.

Le commandant Korsunov dirige l’une des 18 brigades cosaques à Makeevka et 240 de ses soldats sont maintenant engagés dans la guerre civile ukrainienne, dont certains reviennent tout juste du chaudron de Debaltsevo. Une partie d’entre eux étaient dans l’armée ukrainienne, d’autres travaillaient dans le secteur de la sécurité. Korsunov et Ivlev soutiennent que tous leurs combattants exercent un emploi (même s’ils ne sont pas payés) et qu’ils se sont joints volontairement à l’armée de la République populaire de Donetsk. Ils arrivent à survivre d’une manière ou d’une autre.

Qu’est-ce que les combattants cosaques ont de si particulier ? C’est historique. Nous avons toujours combattu pour défendre nos contrées. Le commandant Korsunov est un ancien mineur, aujourd’hui retraité. Pour des raisons évidentes, la junte Porochenko à Kiev ne lui envoie pas de prestations de retraite. Tout ce qu’il reçoit, c’est l’aide des Berkuts et du ministère de la Jeunesse et des Sports de la République populaire, ainsi que les vivres des convois humanitaires en provenance de la Russie.

Korsunov et Ivlev sont convaincus que Minsk 2 ne tiendra pas, que des combats acharnés devraient reprendre d’ici quelques semaines. D’après leurs services de renseignements militaires, à la suite du prêt que le FMI a consenti récemment à l’Ukraine, l’armée de Kiev a reçu pas moins de 3,8 milliards de dollars pour lui permettre de se fournir en armes.

Après Odessa, disent-ils, en référence au massacre de civils qui s’y est déroulé en mai dernier, l’Ukraine telle que nous la connaissions a cessé d’exister. Quelle serait alors la meilleure solution pour le Donbass ? Leur priorité est de libérer tous les Ukrainiens du fascisme. Après la victoire, des référendums devraient être tenus dans toutes les régions du pays. Les gens devraient voter pour ce qu’ils veulent ; que ce soit demeurer en Ukraine, se rapprocher de l’Europe ou encore de la Russie. Ce qui suppose une progression vers l’ouest de l’Ukraine, en territoire hostile. Nous sommes prêts à cinq, sept ans de guerre, peu importe. 

Ainsi, même si une solution politique semble vouloir poindre loin à l’horizon, ils se préparent à livrer une guerre prolongée. L’UE a tort de les traiter de séparatistes et même de terroristes. Quant aux chars d’assaut et aux soldats russes introuvables que l’Otan dénonce constamment, où sont-ils ? Ils rient de bon cœur et nous voilà en route pour un banquet cosaque dans la campagne.

Kiev veut la guerre

Le combattant serbe Dejan Deki Beric, héros de la République populaire qui a déjà reçu dix médailles, partage entièrement les vues des commandants cosaques : la véritable guerre n’a pas encore commencé.

Vingt Serbes, tous possédant beaucoup d’expérience au combat, se battent du côté des brigades du Donbass. Deki revient tout juste d’une mission de reconnaissance secrète, au cours de laquelle il s’est infiltré en territoire ennemi. Sa conclusion : l’ennemi fait entrer de nouveaux soldats, de nouveaux techniciens et plein de nouvelles armes. Minsk 2 est sur le point d’être réduit en pièces.

Deki montre une vidéo absolument poignante de la victoire de la République populaire à l’aéroport de Donetsk maintenant totalement en ruines, tournée à partir de son téléphone mobile. La scène principale (qui n’est pas reprise intégralement sur Youtube) commence par montrer des soldats qui rient, bavardent et fument, puis fait un panoramique montrant des dizaines de corps inanimés et épars de soldats des forces armées de Kiev.

Deki confirme que même avant l’été dernier, Kiev pourrait avoir perdu jusqu’à 20 000 combattants. La majorité absolue des soldats qu’il a vus étaient trop effrayés pour combattre. Dans le chaudron de Debaltsevo, ils n’ont même pas essayé de livrer bataille.

Il y a moins de deux semaines, le premier ministre Iatseniouk, l’enfant chéri de la reine américaine du Nulandistan, Victoria «F**k the EU», n’a pas raté l’occasion de dire que la guerre est inévitable notre objectif est de reprendre le contrôle de Donetsk et de Lougansk. Bien entendu, une menace aussi importante n’est possible qu’avec l’assurance du soutien total du FMI et de l’Otan, qui forment les tentacules financières et militaires du gouvernement des USA. Le Capitole n’est pas en restenon plus.

L’Otan n’a pas de services secrets comme tels. Son renseignement militaire lui est fourni par des agents américains, britanniques ou allemands. Il est donc manipulé politiquement. C’est ce qui explique pourquoi le docteur Folamour actuellement à la tête de l’Otan, le général Breedlove, appelons-le Follehaine, ne cesse de répéter les mêmes balivernes à propos des colonnes d’équipement russe, surtout des chars russes, de l’artillerie russe, des systèmes de défense aérienne russes et des troupes de combat russes, qui envahissent l’Ukraine à répétition, même si les observateurs de l’OSCE maintiennent n’avoir rien vu. Tout comme l’auteur de cet article d’ailleurs.

Contrairement à l’évaluation des commandants cosaques et de Deki, cette analyse concise soutient qu’aucune des deux parties (l’armée de Kiev ou du Donbass) n’est sur le point de lancer une offensive en règle. Dans l’intervalle, la République populaire de Donetsk s’active sur le front politique. Le ministre des Affaires étrangères Alexander Kofman, qui confirme avoir des discussions politiques avec des membres de certains pays de l’UE, parle de plans en vue d’une réunion d’envergure en mai, qui mènera à la mise en place possible d’une organisation regroupant les nations non reconnues qui pourrait comprendre bien des participants, dont Donetsk et Lougansk, ainsi que la Catalogne et le Pays basque.

Kofman est catégorique. Il préfère l’indépendance des républiques populaires de Donetsk et de Lougansk à leur annexion à la Russie. Mais avant toute chose, la guerre qui obsède tant Kiev (et Washington) doit cesser.

 

Pepe Escobar s’est rendu à Donetsk à l’invitation du projet médiatique Europa Objektiv, basé en Allemagne.

Publicités

Ingérence occidentale en Ukraine: Le coup d’état de Kiev sauce yankee analysé (RT français)

Posted in 3eme guerre mondiale, actualité, altermondialisme, colonialisme, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, ingérence et etats-unis, média et propagande, militantisme alternatif, N.O.M, neoliberalisme et fascisme, politique et social, politique française, résistance politique, terrorisme d'état, Union Europeenne et nouvel ordre mondial with tags , , , , , , , , , , , , , , , on 20 février 2015 by Résistance 71

RT publie maintenant en français… Nous traduirons donc bien moins de leurs articles. Nous continuerons néanmoins à lire RT en anglais et traduirons ce que nous pensons être important et qui ne paraîtrait pas sur RT-français… Du boulot en moins, super !

— Résistance 71 —

 

Difficile de négliger le rôle des Etats-Unis dans le coup d’état ukrainien

 

RT (français)

 

19 février 2015

 

url de l’article original:

http://francais.rt.com/lemonde/618-difficile-negliger-role-etats-unis

 

Après avoir nié pendant des mois avoir joué un rôle dans le coup d’Etat ukrainien, le président Obama a admis que les Etats-Unis avaient négocié la «transition». Mais l’engagement actuel des Etats-Unis dans la crise ne se limite pas qu’à cela.

Washington a investi massivement en Ukraine bien avant le début des manifestations de Maïdan à Kiev en 2013. Selon Victoria Nuland, la sous-secrétaire d’État américaine en charge de l’Europe, depuis1991 les Etats-Unis ont déversé 5 milliards de dollars provenant des poches de leurs contribuables dans ce qu’elle a appelé l’aide aux Ukrainiens pour développer «des compétences et des institutions démocratiques».

En savoir plus : les Etats-Unis ont négocié le changement de pouvoir en Ukraine

Cet argent a été investi dans le parrainage de plusieurs organisations non-gouvernementales, des partis politiques et des médias. Par exemple, Hromadske.tv, une chaîne de télévision basée sur Internet qui a été créé en été 2013, a reçu une subvention d’environ 50 000 dollars de l’ambassade américaine. La chaîne a présenté un éclairage complet des manifestations sur Maïdan et a servi de plate-forme à plusieurs dirigeants de l’opposition.

De tels investissements sont un outil bien connu des Etats-Unis. Washington explique qu’il s’agit de promouvoir des changements positifs et dément donner de l’argent pour exercer de la pression et poursuivre ses propres buts dans les pays ciblés. Mais en Ukraine les Etats-Unis ont joué un rôle beaucoup plus grand que le simple financement des acteurs locaux.

Certains, comme le réalisateur Oliver Stone parlent même d’un coup d’Etat organisé par les Etats-Unis. L’ex-membre du Congrès Ron Paul a même appelé les Etats-Unis à cesser leurs interventions dans les affaires ukrainiennes.

Les cookies de Victoria Nuland

Des officiels occidentaux ont paradé à Kiev pour soutenir les manifestants et décourager le président Viktor Ianoukovytch de prendre des mesures plus dures à leur encontre. Une star active de la scène politique américaine, le sénateur John McCain, a passé une soirée agréable avec les dirigeants de l’opposition et a twitté des photos des foules de Maïdan. Il s’est même adressé aux manifestants le lendemain.

En ce qui concerne Victoria Nuland, on se rappelle surtout de sa distribution de gâteaux aux agents de la police anti-émeutes et aux manifestants, alors qu’elle était accompagnée par l’ambassadeur américain Geoffrey Pyatt pour une visite de Maïdan en novembre 2013.

Mais en sous-main, le duo était engagé dans des négociations autour du pouvoir. En janvier, c’est l’ambassadeur américain qui a fait sortir les manifestants du bâtiment du ministère de la Justice qu’ils avaient investi par la force. Le ministère de l’Intérieur, qui était encore fidèle à Ianoukovytch à ce moment-là, a officiellement remercié Geoffrey Pyatt.

Plus tard, en février, la divulgation d’une conversation téléphonique qui est restée célèbre par les mots inimprimables prononcés par Victoria Nuland à l’égard de l’UE compte tenu de sa frustration, a révélé que le couple discutait des personnes qui devaient être mises à la tête du nouveau gouvernement ukrainien (Arseni Iatseniouk, à propos, le Premier ministre actuel) et de celles qui ne devaient pas y figurer (Vitali Klitschko, qui est pour le moment le maire de Kiev).

Des règles fixées par l’étranger ?

Le soutien américain au nouveau gouvernement ne s’est pas évanoui après le coup d’Etat, ni même après qu’il se soit mis à rogner la liberté des médias et la liberté d’expression en lançant une opération militaire dans les régions dissidentes de l’Est. D’après les critiques, il était parfois même difficile de faire une distinction entre l’Ukraine et une entité dirigée directement par Washington.

Un épisode ironique a eu lieu en décembre quand le Service de sécurité ukrainien (SBU) a accroché un drapeau américain sur l’entrée de son siège. Les photos du drapeau ont été rapidement considérées comme de la propagande véhiculée par des bloggeurs mais le SBU a fini par confirmer qu’il avait accroché un drapeau américain pour honorer la visite de Rose Gottemoeller, la sous-secrétaire d’Etat, en charge des contrats d’armement avec le Département d’ Etat.

Les débats sur ce drapeau ont été partiellement enflammés par des rumeurs disant que le SBU avait alloué tout un étage de son quartier général à des consultants américains, dont des agents actifs de la CIA.

Ces rumeurs pourraient porter atteinte à la souveraineté de Kiev, mais ce n’est peut-être pas totalement infondé. L’Ukraine n’a pas hésité à nommer ministres plusieurs étrangers, en leur donnant précipitamment la citoyenneté ukrainienne indispensable pour occuper de tels postes. Parmi eux, la ministre des Finances Natalie Jaresko, une ancienne chef de section à l’ambassade américaine et membre d’un fonds d’investissement qui a distribué l’argent du Congrès américain par le biais de l’USAID, l’Agence américaine pour le développement international.

La présidence de Joe Biden

Un épisode similaire s’est produit en avril quand le vice-président américain Joe Biden est arrivé à Kiev en visite d’Etat. Le haut diplomate américain est venu après que le président de l’époque, Aleksandr Tourtchynov, a lancé une campagne militaire contre les forces antigouvernementales dans les régions de Donetsk et Lougansk. Cette opération a dégénéré en une véritable guerre civile.

Un moment amusant s’est produit pendant la visite de Biden, quand il a présidé une réunion avec des fonctionnaires ukrainiens en s’asseyant à la place réservée d’habitude au président ukrainien. Ironiquement, Dozhd TV, la principale chaîne d’opposition russe qualifié Joe Biden de président ukrainien au pouvoir et lui a fait dire qu’il fallait que la Russie «arrête se mêler des affaires internes des Etats-Unis».

Pour Biden, l’avenir économique de l’Ukraine est un sujet de préoccupation non seulement à cause de son poste, mais aussi des liens familiaux qu’il entretien avec le secteur énergétique ukrainien. En mai, la plus grande compagnie privée d’énergies fossiles du pays, Burisma Holdings, a annoncé la nomination de Hunter Biden, le fils de Joe, à son conseil d’administration. La Maison Blanche a insisté sur le fait que cette nomination ne provoquait pas de conflit d’intérêt pour le vice-président des Etats-Unis.

Ces exemples, et d’autres encore, du pouvoir de négociation américain dans la transition politique en Ukraine a soulevé des doutes sur la distance présumée avec laquelle Washington a suivi le changement du régime. Après tout, les Etats-Unis se sont souvent mêlés des affaires des autres pays, en évinçant les gouvernements que Washington n’aimait pas et en imposant ceux qu’il leur préférait. Pourquoi serait-ce différent en Ukraine ?

Ingérence occidentale en Ukraine: L’OTAN voit des Russes partout !…

Posted in 3eme guerre mondiale, actualité, colonialisme, France et colonialisme, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, ingérence et etats-unis, N.O.M, neoliberalisme et fascisme, résistance politique, terrorisme d'état, Union Europeenne et nouvel ordre mondial with tags , , , , , , , , on 13 novembre 2014 by Résistance 71

Qui peut encore prêter un gramme d’attention à ce que peuvent braire les ânes de l’OTAN ?

Surtout n’oublions jamais:
OTAN = Organisation Terroriste de l’Atlantique Nord

— Résistance 71 —

 

Militaires russes en ukraine: Moscou dément les allégations de l’OTAN

 

RIA Novosti

 

12 Novembre 2014

 

url de l’article:

http://fr.ria.ru/world/20141112/202963606.html

 

Le porte-parole du ministère russe de la Défense Igor Konachenkov a démenti mercredi l’affirmation du général américain Philip Breedlove, commandant en chef des forces de l’Otan en Europe, sur des « militaires russes » qui seraient entrés en Ukraine.

« Nous ne prêtons même plus l’attention aux déclarations gratuites du commandant suprême des forces alliées en Europe Philip Breedlove sur des colonnes militaires russes qu’il aurait « vues » entrer en Ukraine », a déclaré M.Konachenkov.

« On a bien l’impression que moins l’opinion européenne croit au général, plus ses déclarations alarmistes deviennent fracassantes », a ajouté le porte-parole.

Le général Breedlove, en déplacement à Sofia, a notamment déclaré mercredi avoir vu ces deux derniers jours « des colonnes d’équipements russes, des chars russes, des systèmes de défense antiaérienne russes, de l’artillerie russe, et des troupes de combat russes entrant en Ukraine ».

Samedi et dimanche, les observateurs de l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) ont indiqué avoir vu de longues colonnes de matériel se dirigeant à l’ouest sur le territoire contrôlé par la république populaire autoproclamée de Donetsk (DNR).

Le commandant adjoint de la force d’autodéfense de la DNR Edouard Bassourine a fait savoir à RIA Novosti que les colonnes évoquées par l’OSCE appartenaient à la république autoproclamée, et que leur mouvement était dicté par la nécessité de la rotation, vu le durcissement des pilonnages des positions des insurgés et des quartiers résidentielles de Donetsk par l’armée ukrainienne.

Le 5 septembre, Kiev a signé avec les républiques populaires autoproclamées de Donetsk et de Lougansk (DNR et LNR) un accord de cessez-le-feu à Minsk. Selon les observateurs, les deux parties s’accusent mutuellement de violer la trêve. Ainsi, jeudi dernier, les insurgés ont appris qu’une colonne de chars de l’armée ukrainienne était entrée dans une banlieue de Donetsk et avait ouvert le tir.

4 Juillet… Nazi Washington vomit sa propagande militariste (Paul Craig Roberts)

Posted in 3eme guerre mondiale, actualité, guerre Libye, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, ingérence et etats-unis, média et propagande, N.O.M, néo-libéralisme et paupérisation, neoliberalisme et fascisme, police politique et totalitarisme, politique et lobbyisme, presse et média, résistance politique, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , , , , , , on 4 juillet 2014 by Résistance 71

Washington assassine des pays, la constitution des Etats-Unis et les médias pressetitués rendent les Américains complices

 

Paul Craig Roberts

 

4 Juillet 2014

 

url de l’article original:

http://www.paulcraigroberts.org/2014/07/03/washington-murders-countries-us-constitution-presstitute-media-makes-americans-complicit-paul-craig-roberts/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

Après avoir assassiné l’Irak, l’Afghanistan, la Libye, la Syrie et la constitution américaine, Washington est maintenant en train d’assassiner l’Ukraine.

Grâce au contributeur d’Op-Ed News Eric Zuesse, je peux porter à votre attention ces photos (lien ci-dessous) ce que le gouvernement nazi de Washington est en train de faire aux Ukrainiens qui protestent contre le vol de leur pays par les nazis de Washington. En ce 4 Juillet (NdT: fête nationale du pays du goulag levant..), les Américains doivent se demander combien d’horreur, de malfaisance, de mensonges, ils peuvent accepter de ce gouvernement à Washington qui s’est lui-même mis hors d’atteinte des citoyens auxquels tout gouvernement est pourtant redevable. Avant que vous vous enrouliez dans le drapeau en ce 4 Juillet, rendez-vous compte que “votre” gouvernement sous les Clinton, Bush et Obama, a détruit, en votre nom, la totalité ou des parties de huit nations, assassinant, estropiant et déplaçant des millions de civils et que ce gouvernement a maintenant porté le malheur en Ukraine.

Ces énormes crimes contre l’humanité sont en parité avec ceux commis par Hitler et ont été totalement occultés par notre pressetituée des médias américains, une parfaite collection de putes qui mentent pour du fric. Comment pouvez-vous vous considérer humain en vous asseyant devant la fange de CNN, de Fox News ou en lisant le New York Times et que vous vous soumettez au lavage de cerveau incessant ? Pensez un peu comment vous êtes victime de la propagande, comment on vous ment, on vous désinforme en long en large et en travers et comment on vous induit à accepter le meurtre par “votre” gouvernement, de millions de personnes. Considérez ceci, n’est-ce pas une trahison pour Washington que de déshonorer le drapeau que vous aimez ? Pourquoi le tolérons-nous ? Que nous arrive t’il ? Notre devoir est envers la constitution et non pas envers les criminels qui siègent à Washington. Un patriote est quelqu’un qui défend la constitution contre tout ennemi “étranger ou domestique”. Pendant que nous étions sur nos culs de singe, tremblant dans nos bottes de peur de “terroristes” inexistants, notre constitution, elle, a été assassinée par Washington.

Tournez le dos et éloignez-vous de ce poison militariste qui sera vomi dans les discours de ce 4 Juillet. Voulez-vous vraiment soutenir les nazis de Washington dans leur campagne en cours pour devenir les pires assassins de masse de l’histoire de l’humanité ? Le massacre de masse sera t’il le leg de l’Amérique au monde ? (NdT: Roberts oublie que c’est déjà fait: génocide des Indiens + esclavage + Hiroshima/Nagasaki + Vietnam… le compte est déjà bon…)

Voici les photos de la ruine provoquée par Washington en Ukraine: http://matveychev-oleg.livejournal.com/1224806.html Les démons de Washington et leurss médias putassiers vous expliquent que ces gens dévastés sont des “terroristes”. Si vous croyez ce mensonge, vous n’êtes plus humain.

Voici l’article d’Eric Zuesse au sujet des assassinats sponsorisés par Washington:

http://www.washingtonsblog.com/2014/07/u-s-elite-run-ukrainian-genocide-american-public-ignorant.html

Lisez-le et soyez grandement honteux. Tout ce qui est américain a été totalement déshonoré par “votre” gouvernement, qui est devenu le symbole, le pinacle du mal absolu sur terre.