Archive pour août, 2019

Gilets Jaunes: Passer en phase 2… Discussion entre une GJ et Francis Cousin

Posted in actualité, gilets jaunes, Internet et liberté, militantisme alternatif, pédagogie libération, philosophie, politique et social, politique française, résistance politique, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , on 29 août 2019 by Résistance 71


GJ la phase 1 entrouvre la porte…

 

 

 

Publicités

Réflexions sur les affaires « -stein »: Courage la fin est proche !…

Posted in actualité, altermondialisme, crise mondiale, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, ingérence et etats-unis, militantisme alternatif, N.O.M, pédagogie libération, politique et lobbyisme, politique et social, résistance politique, société des sociétés, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , , , , on 17 août 2019 by Résistance 71

“La société modernisée jusqu’au stade du spectaculaire intégré se caractérise par l’effet combiné de cinq traits principaux, qui sont: le renouvellement technologique incessant, la fusion économico-étatique, le secret généralisé, le faux sans réplique et un présent perpétuel. […] Partout où règne le spectacle, les seules forces organisées sont celles qui veulent le spectacle. Aucune ne peut donc plus être ennemie de ce qui existe, ni transgresser l’omerta qui concerne tout.”
~ Guy Debord, “Commentaires sur la société du spectacle”, 1988 ~

 

 

Epstein… Weinstein… Frankenstein… Guerres impérialistes globales ou la décadence programmée d’un système criminel génocidaire et inepte

 

Résistance 71

 

17 août 2019

 

La décadence ultime du système étatico-capitaliste ne peut plus être contenue, elle s’expose tous les jours un peu plus ; de la fange pédo-criminelle, à la guerre de contrôle et de conquête généralisée, l’empire, comme tous ceux avant lui, sombre dans l’arrogance et la psychopathie de ses “élites” auto-proclamées.

L’affaire Epstein, celle de Weinstein avant elle, ne sont que des épiphénomènes d’une dégénérescence systémique qui n’est pas que programmée, mais initialement induite, moulée dans le système même. La mise en place et la domination de la division capitaliste de la société contient en elle-même sa propre destruction générée par la dictature de la marchandise qui détruit absolument tout sur son passage y compris, à terme, elle-même. A ce titre, le capitalisme et son outil de contrôle, l’État, peuvent et doivent être vus comme le summum du nihilisme humain, ceci ne voulant pas dire que l’humanité entière y adhère bien au contraire, puisque toute cette affaire nous est imposée depuis le départ par la force coercitive contre-nature de la division de la société, entretenue pour le bénéfice du seul petit nombre. Le système étatico-capitaliste n’étant qu’un système de gestion de la division et des antagonismes par et pour une minorité se maintenant artificiellement au “pouvoir”, il est non seulement nécessaire mais tout à fait possible de s’en débarrasser une bonne fois pour toute. Avec lui disparaîtra toute cette fange de la dépravation induite. L’Homme n’est ni bon ni mauvais, il est, tout simplement. C’est cet être originel en harmonie qu’il nous faut mettre à jour et embrasser au delà du bien et du mal, au delà de tous les antagonismes factices… Si Epstein, Weinstein et leurs sbires ont fait un choix de vie au service de l’ignominie marchande consommée, il n’en demeure pas moins vrai qu’ils sont des fabrications du système, de pauvres papillons de nuit aveuglés par la lumière factice du pouvoir et utilisés, pressés par un système implacable. On ne naît pas ordure… On le devient !

L’histoire de tous les empires depuis plus de 5000 ans est jalonnée d’anecdotes de décadence de la jouissance élitiste, de ceux qui ont tout au détriment de ceux qui n’ont rien: orgies, partouzes, festivités, dérives sexuelles en tous genres et des plus abracadabrantes, répondant à l’adoration du stupre et de la luxure des oisifs privilégiés, ne sont que lieux communs dans le marécage de la turpitude marchande, le tout dans une atmosphère délétère de “normalité” pas à pas imposée aux masses anesthésiées de “pain et de jeux”… jusqu’à ce que le pain manque et que les jeux ne masquent plus la réalité abominable ; alors sur toile de fond d’effondrement, les peuples se révoltent pour remettre en place une énième mouture de la fange marchande qu’ils espèrent apprivoisée, se jurant mordicus qu’on ne les y reprendrait plus. 

Ceci constitue le cycle des révolutions, qui ramène toujours au point de départ par définition, remettant aux calendes grecques, la seule voie de l’évolution pourtant tant de fois aperçues au fil de l’histoire, celle de la société émancipée de la marchandise et de ses gardes-chiourme. Ainsi, si ignobles et si écœurantes que soient les affaires Epstein et Weinstein, elles ne sont que la resucée moderne de tant et tant d’ignominies avant elles. Ceci ne tient que d’une grande logique qui ne pourra disparaître qu’avec le système lui-même. Penser que justice sera faite relève de la pure utopie, car le système se protège lui-même du mieux qu’il le peut encore. Comme le disait Debord et nous le rappelons ci-dessus en exergue: “… rien ne peut transgresser l’omerta qui concerne tout.

Il n’y a pas de solutions au sein du système, il n’y en a jamais eu et ne saurait y en avoir. Le temps est venu d’un changement radical (depuis la racine politique des choses) de paradigme pour mettre l’humanité sur le chemin et la réalisation de l’émancipation définitive. Cette évolution par intégration de la réalité en vue de son changement radical, nous mènera vers la société des sociétés, par delà tous les antagonismes, une société unie, finalement réconciliée avec la Nature et son harmonie du grand Tout, parce que nous sommes tous inter-reliés. Il suffit de lâcher prise et la lumière sera… enfin…

“On se trompe chaque fois que l’on veut expliquer quelque chose en opposant la Mafia à l’État: ils ne sont jamais en rivalité.”
~ Guy Debord, “Commentaires sur la société du spectacle”, 1988 ~

= = =

Sur une note plus sympathique…

PDF les plus lus jusqu’ici durant cette pause estivale:

1er et de loin est la page de nos 123 PDF !
Merci aux lecteurs de ne pas vous contenter des suggestions…

Pour les PDF à proprement parler:

1- 20-juillet-1969-20-juillet-2019-50-ans-pour-passer-de-heros-a-zero

2- Un Monde sans Cancer, l’histoire de la vitamine B17

3- Manifeste pour la Société des Sociétés

4- La_City_de_Londres_au_coeur_de_lempire

5- Paulo_Freire_La_pedagogie_des_opprimes