Réflexions sur les affaires « -stein »: Courage la fin est proche !…

“La société modernisée jusqu’au stade du spectaculaire intégré se caractérise par l’effet combiné de cinq traits principaux, qui sont: le renouvellement technologique incessant, la fusion économico-étatique, le secret généralisé, le faux sans réplique et un présent perpétuel. […] Partout où règne le spectacle, les seules forces organisées sont celles qui veulent le spectacle. Aucune ne peut donc plus être ennemie de ce qui existe, ni transgresser l’omerta qui concerne tout.”
~ Guy Debord, “Commentaires sur la société du spectacle”, 1988 ~

 

 

Epstein… Weinstein… Frankenstein… Guerres impérialistes globales ou la décadence programmée d’un système criminel génocidaire et inepte

 

Résistance 71

 

17 août 2019

 

La décadence ultime du système étatico-capitaliste ne peut plus être contenue, elle s’expose tous les jours un peu plus ; de la fange pédo-criminelle, à la guerre de contrôle et de conquête généralisée, l’empire, comme tous ceux avant lui, sombre dans l’arrogance et la psychopathie de ses “élites” auto-proclamées.

L’affaire Epstein, celle de Weinstein avant elle, ne sont que des épiphénomènes d’une dégénérescence systémique qui n’est pas que programmée, mais initialement induite, moulée dans le système même. La mise en place et la domination de la division capitaliste de la société contient en elle-même sa propre destruction générée par la dictature de la marchandise qui détruit absolument tout sur son passage y compris, à terme, elle-même. A ce titre, le capitalisme et son outil de contrôle, l’État, peuvent et doivent être vus comme le summum du nihilisme humain, ceci ne voulant pas dire que l’humanité entière y adhère bien au contraire, puisque toute cette affaire nous est imposée depuis le départ par la force coercitive contre-nature de la division de la société, entretenue pour le bénéfice du seul petit nombre. Le système étatico-capitaliste n’étant qu’un système de gestion de la division et des antagonismes par et pour une minorité se maintenant artificiellement au “pouvoir”, il est non seulement nécessaire mais tout à fait possible de s’en débarrasser une bonne fois pour toute. Avec lui disparaîtra toute cette fange de la dépravation induite. L’Homme n’est ni bon ni mauvais, il est, tout simplement. C’est cet être originel en harmonie qu’il nous faut mettre à jour et embrasser au delà du bien et du mal, au delà de tous les antagonismes factices… Si Epstein, Weinstein et leurs sbires ont fait un choix de vie au service de l’ignominie marchande consommée, il n’en demeure pas moins vrai qu’ils sont des fabrications du système, de pauvres papillons de nuit aveuglés par la lumière factice du pouvoir et utilisés, pressés par un système implacable. On ne naît pas ordure… On le devient !

L’histoire de tous les empires depuis plus de 5000 ans est jalonnée d’anecdotes de décadence de la jouissance élitiste, de ceux qui ont tout au détriment de ceux qui n’ont rien: orgies, partouzes, festivités, dérives sexuelles en tous genres et des plus abracadabrantes, répondant à l’adoration du stupre et de la luxure des oisifs privilégiés, ne sont que lieux communs dans le marécage de la turpitude marchande, le tout dans une atmosphère délétère de “normalité” pas à pas imposée aux masses anesthésiées de “pain et de jeux”… jusqu’à ce que le pain manque et que les jeux ne masquent plus la réalité abominable ; alors sur toile de fond d’effondrement, les peuples se révoltent pour remettre en place une énième mouture de la fange marchande qu’ils espèrent apprivoisée, se jurant mordicus qu’on ne les y reprendrait plus. 

Ceci constitue le cycle des révolutions, qui ramène toujours au point de départ par définition, remettant aux calendes grecques, la seule voie de l’évolution pourtant tant de fois aperçues au fil de l’histoire, celle de la société émancipée de la marchandise et de ses gardes-chiourme. Ainsi, si ignobles et si écœurantes que soient les affaires Epstein et Weinstein, elles ne sont que la resucée moderne de tant et tant d’ignominies avant elles. Ceci ne tient que d’une grande logique qui ne pourra disparaître qu’avec le système lui-même. Penser que justice sera faite relève de la pure utopie, car le système se protège lui-même du mieux qu’il le peut encore. Comme le disait Debord et nous le rappelons ci-dessus en exergue: “… rien ne peut transgresser l’omerta qui concerne tout.

Il n’y a pas de solutions au sein du système, il n’y en a jamais eu et ne saurait y en avoir. Le temps est venu d’un changement radical (depuis la racine politique des choses) de paradigme pour mettre l’humanité sur le chemin et la réalisation de l’émancipation définitive. Cette évolution par intégration de la réalité en vue de son changement radical, nous mènera vers la société des sociétés, par delà tous les antagonismes, une société unie, finalement réconciliée avec la Nature et son harmonie du grand Tout, parce que nous sommes tous inter-reliés. Il suffit de lâcher prise et la lumière sera… enfin…

“On se trompe chaque fois que l’on veut expliquer quelque chose en opposant la Mafia à l’État: ils ne sont jamais en rivalité.”
~ Guy Debord, “Commentaires sur la société du spectacle”, 1988 ~

= = =

Sur une note plus sympathique…

PDF les plus lus jusqu’ici durant cette pause estivale:

1er et de loin est la page de nos 123 PDF !
Merci aux lecteurs de ne pas vous contenter des suggestions…

Pour les PDF à proprement parler:

1- 20-juillet-1969-20-juillet-2019-50-ans-pour-passer-de-heros-a-zero

2- Un Monde sans Cancer, l’histoire de la vitamine B17

3- Manifeste pour la Société des Sociétés

4- La_City_de_Londres_au_coeur_de_lempire

5- Paulo_Freire_La_pedagogie_des_opprimes

Publicités

16 Réponses to “Réflexions sur les affaires « -stein »: Courage la fin est proche !…”

  1. Pierre-henri Bredontiot Says:

    Quelques fake-news très en vue (ou pas assez, ou pas fakes du tout).
    Epstein n’est pas mort. « Autopsie » par le même qui a autopsié JFK, 56 ans plus tard. Echange de corps discret. Preuves en seraient les « preuves de vie » qui, manquantes, auraient déclenché la publication de toutes les turpitudes de nos grands hommes politiques ou du spectacle, parce qu’Epstein a surement pris ses précautions.
    Trump le détient pour étoffer son dossier contre l’Etat profond.
    Ou alors c’est la CIA et l’équipe Clinton qui le détiennent pour lui faire cracher tout ce qu’il sait et détruire les preuves.
    Hypothèses tentantes, si quelqu’un peut faire le tri?
    Moi je m’y perds…
    La thèse ici:
    https://www.naturalnews.com/2019-08-15-release-of-official-autopsy-showing-broken-bones-in-jeffrey-epsteins-neck-is-all-the-proof-we-need-that-hes-still-alive-heres-why.html

    • oui on a lu ça sur d’autres sources aussi… VT notamment même s’ils ne semblent pas tous être d7accord sur le truc.
      Tu remarqueras que nous ne nous attachons pas aux détails de cette merde systémique, non pas que nous doutions de tout ce qui s’est passé et nous compatissons grandement avec les victimes bien entendu, mais tristement et nous le disons dans notre billet, tout ceci n’est qu’un épiphénomène, il faut toujours regarder le champ panoramique et ne pas « zoomer » sur un fait particulier. Il faut aussi dire que tout ça arrive avec un timing intéressant pour faire écran de fumée une fois de plus sur la réorganisation géopolitique et le comment les oligarques vont nous la remettre encore plus profond sous peu… si on les laisse faire…
      Epstein est en vie ou pas, qui fait quoi dans toute cette merdasse n’a que peu d’importance en définitive, ce qui est important est de comprendre que tout cela ne s’arrêtera que quand on mettra un terme DEFINITIF à ce système criminel qui n’a que trop duré, qui périclite mais qui causera encore bien des misères et des dégâts que nous pourrions éviter, avant de disparaître aux oubliettes de l’Histoire. Des Epstein et des Weinstein, le système en crée 13 à la douzaine…

    • P.S: note que le PDF sur la B17 est toujours très très bien placé dans les lectures, suggérées ou pas… c’est bien ! 😉

  2. Ainsi, si ignobles et si écœurantes que soient les affaires Epstein et Weinstein, elles ne sont que la resucée moderne de tant et tant d’ignominies avant elles. Ceci ne tient que d’une grande logique qui ne pourra disparaître qu’avec le système lui-même. Penser que justice sera faite relève de la pure utopie, car le système se protège lui-même du mieux qu’il le peut encore.
    =*=
    Entièrement d’accord avec cela, d’autant « qu’attendre que justice se fasse » c’est encore remplacer un antagonisme par un autre et ainsi continuer le bouzin…

    D’autant que le danger est grand, pendant qu’on se focalise sur ces ignominies de laisser le champ libre au Bernie, (l’hydre/bête/système alias Bernard l’Hermite) pour changer de coquille qui se précise être en forme de pagode, qui couplé avec toutes les me*des technotroniques à leur disposition, comme la reconnaissance faciale qui arrive en France par la région PACA et c’est fin de partie pour nous, les peuples…

    Dans des lycées à Nice et Marseille y vont « tester » des portiques à reconnaissances faciales, pour la sécurité hein ?
    Donc si on vous reconnait pas, ben vous rentrerez pas !
    Voyez bonnes gens, ainsi plus aucun Merah (autre enfumage) ne pourra plus venir assassiner vos enfants…

    Accessoirement, tout ce qui ne voudront pas se soumettre à cette dictature technotronique seront tout simplement exclus du système. Profitons-en donc pour nous coaliser en associations libres, volontaires et autogérées, plutôt, comme on l’entend partout dans les merdias french, que de préparer les municipales de 2020 pour peser dans le débat républicain…

    La solution pour sortir de ce merdier est hors État et ses institutions, absolument d’accord avec vous sur ce point !

    Très heureuse que le PDF sur les 50 ans de la vraie/fausse Mission Apollo est explosé les compteurs, il m’aura permis de revoir certains films de Kubrick à l’aune de cette lecture, et tout en fut changer…

    Au plaisir ; Jo

    • +1
      et oui… Toute l’œuvre de Kubrick est à voir et revoir sans modération, il a donné dans tous les genres et puisque la pédo-criminalité est à l’affiche, à voir son dérangeant « Lolita ».
      Notre tiercé Kubrick:
      1- 2001 A Space Odyssey
      2- Path of Glory (Les sentiers de la gloire)
      3- Barry Lyndon et Full Metal Jacket
      ===

      • J’avoue que le documentaire intitulé « Room 237 » qui est mentionné dans le PDF 50 ans pour passer de héros à zéro est à voir car tous les films de Kubrick sont passés à la loupe, principalement Shining bien sûr qui est le plus intriguant et je connais un paquet de gens qui tout comme mézigue, vu que je l’ai vu très jeune, qui sommes totalement passés à côté et n’avons rien compris…
        Quand à lu ce PDF, et vu ce doc, franchement la mauvaise story-telling des « Stein » c’est du pipi de chat. Je parle bien de l’enfumage à tous les étages, entendons nous bien, pas des victimes de ces prédateurs qui sont réelles.

        • nous aussi on l’a vu jeunes.. ce n’est pas qu’on avait rien compris, l’implicite ne se voit que si on est au courant de la toile de fond. On n’avait pas à douter en 1980 de l’alunissage d’Apollo 11 et de tout ce qui a suivi… par la suite, une fois la toile de fond (c’est le cas de le dire… 😉 ) établie, tout devient plus évident. Le film vaut plus pour l’implicite que pour l’explicite. Kubrick a saccagé l’adaptation du roman de S. King à dessein, il s’est brouillé avec ce dernier pour des raisons qu’on comprend mieux aujourd’hui… Pour nous « Shining » ne vaut en fait que pour son implicite, l’explicite est assez bof… mis à part la technique de prise de vue bien entendu. La scène de Danny sur son tricycle et la découverte de la chambre 237 est sublime, mais la scène de la fin dans le labyrinthe est trop factice… là encore, c’est voulu. On a toujours pensé que Nicholson en faisait un peu trop accentuant le factice, sans doute voulu également, quelles furent les directions de Kubrick données à JN pour jouer le rôle ?… Le factice qui se mêle à la réalité dans la fiction… sur toile de fond Apollo 11, ça s’explique…
          Plus tard il réalisera « Full Metal Jacket » dont on saura rapidement que le film a été tourné exclusivement en studio à Londres, c’est à dire sans extérieurs, tout y est factice. La guerre en studio à 100%… et on y croit, autre message implicite ? Sans aucun doute. Par contraste, « Apocalypse Now » fut essentiellement tourné aux Philippines, d’autres films sur la guerre du Vietnam en Thaïlande… FMJ à Londres en studio… Barry Lyndon fut tourné en milieu naturel avec lumière ambiante, pour nous son film le plus visuellement et artistiquement achevé.
          Toute cette affaire est fascinante…

  3. Patrice Sanchez Says:

    Laissons tous ces tristes adorateurs du mal s’enfoncer toujours d’avantage dans l’abjection et l’ignominie, leurs jours sont comptés avec le principe d’entropisation du mal ayant entamé sa phase terminale ! L’homme qui voulut être dieu ou satan bientôt déchu de son piédestal contraint et forcé d’en revenir à des sentiments humains et rien qu’humains, un chaos zarathoustrien libérateur en somme…

    Un grand homme vient de nous quitter, pour ceux qui ne connaîtraient Manuel de Diéguez voici le lien vers son site :

    http://www.dieguez-philosophe.com/

  4. […] ► QUE FAIRE ? La marche vers la tyrannie globale, comment s’en sortir ? Que faire ? par Résistance 71 en juin 2010 en version PDF N° 42 de 18 […]

  5. […] ► QUE FAIRE ? La marche vers la tyrannie globale, comment s’en sortir ? Que faire ? par Résistance 71 en juin 2010 en version PDF N° 42 de 18 […]

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.