Déclaration de solidarité de la Commune Internationaliste du Rojava aux Gilets Jaunes (vidéos et texte)

Dans l’esprit de la création d’un Réseau de Résistance et de Rébellion International dont le souffle émane du Chiapas zapatiste mexicain, soutien du confédéraclisme démocratique, nous relayons avec grand plaisir cette déclaration de soutien au mouvement des Gilets Jaunes depuis les communes libres confédérées du Rojava dans le nord-syrien. Vous trouverez ci-dessous deux vidéos et le texte en français.

Nous sommes au courant des différents problèmes rencontrés par les populations kurdes vivant en confédéralisme démocratique dans le Nord de la Syrie, alors que certains groupes de leur population se sont vendus à l’impérialisme occidental. Nous ne soutenons en rien les organisations traîtres du “contrat social du Rojava”, mais continuons à soutenir le Confédéralisme Démocratique tel qu’envisagé par Abdullah Ocalan à la fin des années 1990 et dont la Commune Internationaliste est une des représentantes.

Le temps est venu pour une confédération des mouvements de communes libres autogérées, pratiquées au Chiapas, au Rojava et dont les Gilets Jaunes peuvent s’inspirer à l’instar des compagnon(e)s de Commercy dans la Meuse dont nous avons relayé l’appel à la Commune.

A bas l’État, à bas les institutions, à bas la société marchande, à bas l’argent et le salariat ! Pour une société des sociétés, confédération des Communes Libres.

Il n’y a pas de solutions au sein du système et ne saurait y en avoir !

Qu’on se le dise !

Fraternellement à toutes et tous.

Merci à Pierre Bance pour nous avoir communiqué les liens des vidéos.

~ Résistance 71 ~

 

Note aux Gilets Jaunes et à tous ceux intéressés: le site d’où émane la déclaration et la vidéo ci-dessous est multilingue et la plupart des informations sont traduites et publiées en français. Bonne lecture !

 

 

En solidarité avec les Gilets Juanes, déclaration de la Commune Internationaliste du Rojava

 

Commune Internationaliste du Rojava (CIR)

 

Décembre 2018

 

Source: 

http://internationalistcommune.com/en-solidarite-avec-le-gilet-jaunes-declaration-de-la-commune-internationaliste-de-rojava/

Le site en français:

http://internationalistcommune.com/category/lang-other/lang-fre/

 

 

 

Aux gilets jaunes, à celles et ceux qui manifestent, qui sont sur les barricades et blocages, qui occupent leurs lycées et leurs facs, qui sont en grève, qui s’organisent. Nous nous adressons à vous en tant que Commune Internationaliste depuis le Rojava, le Kurdistan de l’Ouest, au Nord de la Syrie.

Nous suivons avec attention depuis plus d’un mois la révolte populaire qui a lieu en France. Nous avons été impressionné.e.s, aussi bien par la détermination des manifestant-e-s que par le niveau de répression policière et étatique. Nous adressons notre solidarité à toutes celles et ceux qui en font les frais. Force à vous, votre résistance est populaire jusqu’ici, où tout le monde espère d’heureux développements, à l’heure où nous sommes ici menacées d’une nouvelle guerre par l’Etat turc.

La France a connu une longue histoire de résistances et soulèvements populaires, qu’on ne saurait réduire à la Révolution française et à Mai 68, mais dans laquelle s’inscrivent aussi les révoltes paysannes du Moyen-Age, toutes les résistances locales, régionales, d’indépendance contre la colonisation par l’état, les mouvements ouvriers, les luttes des travailleurs et travailleuses immigrées, celles des quartiers populaires, les milliers d’années de lutte incessante des femmes contre le système patriarcal.

La Commune de Paris, qui est un exemple de la possibilité de la prise du pouvoir par le peuple est aussi une inspiration majeure pour les révolutionnaires du monde entier.

Dans ce sens, l’appel de Commercy, que nous avons aussi relayé, a été pour nous une source d’espoir et l’un signe que le mouvement pouvait mener à cette « chose très importante, que partout le mouvement des gilets jaunes réclame sous diverses formes, bien au-delà du pouvoir d’achat ! », à ce « pouvoir au peuple, par le peuple, pour le peuple. »

C’est ce qui s’expérimente maintenant ici au Rojava, où les différents peuples s’organisent sans état-nation, à partir des assemblées démocratiques des communes, au sein d’un système appelé le confédéralisme démocratique.

Bien sûr, réorganiser une société, sans état, n’est pas une chose facile. Bien sûr cela demande du temps, de l’investissement, de la formation, mais cela peut aussi nous remplir de la joie la plus intense.

Il s’agit de retrouver la manière de vivre librement en tant que société. Des milliers de personnes se souviendront des jours passés sur les ronds-points, les routes, dans les rues, les lycées bloqués, comme des moments particulièrement important et significatifs. Les enfants en parleront pendant des mois. Pourquoi ? Parce que dans ces rassemblements, c’est la société qui surgit de nouveau. Les gens y (re)découvrent ce que cela signifie de vivre communalement.

Pour achever cela, il est plus que jamais nécessaire de briser une fois pour toute le mythe de l’Etat-nation, celui d’une fausse unité républicaine. Il faut abattre les frontières qui nous séparent bien sûr mais aussi retrouver la capacité de revendiquer des identités multiples, immigrées, de faire revivre nos cultures, nos langues « regionalisées ».

Il nous faut aussi, en tant que femmes, reprendre ce qui nous a été volé, faire entendre nos voix, prendre place dans tous les espaces de la société.

Il nous faut aussi construire un autre système économique, socialiste, contrôlé et géré par le peuple, sur la base d’une production coopérative, auto-gerée et écologique, débarrassée de l’exploitation des humain-e-s et de la nature.

Il nous faut enfin, en tant que jeunes, avec notre esprit de résistance, devenir les forces motrices d’un mouvement qui n’acceptera aucune compromission.

Tout le monde à compris que « gagner » ce mouvement ce n’est pas gagner de trompeuses augmentations du SMIC ni de réelles améliorations du pouvoir d’achat. Gagner, c’est dépasser le stade de la revendication et commencer, en s’appuyant sur les structures alternatives existantes, à construire un autre système, d’auto-gouvernement. Gagner c’est faire face aux contradictions. C’est essayer, se tromper, réessayer encore. C’est ne jamais perdre l’espoir que nous pouvons nous émanciper de l’état et des structures d’oppression existantes, que nous pouvons vivre libres.

Solidarité avec les gilets jaunes et toutes celles et ceux qui résistent, en France et partout dans le monde !

A bas le fascisme turc !

Bijî Berxwedana Frensa ! Bijî berxwedana Rojava !

Bijî Rêber Apo !

Jin Jiyan Azadî !

= = =

Lectures complémentaires:

Paulo_Freire_La_pedagogie_des_opprimes

Pierre_Bance_Lheure_de_la_commune_des_communes_a_sonne

Chiapas-Feu-et-Parole-dun-Peuple-qui-Dirige-et-dun-Gouvernement-qui-Obeit

James-C-Scott-Contre-le-Grain-une-histoire-profonde-des-premiers-etats

James_C_Scott_L’art_de_ne_pas_être_gouverné

Manifeste pour la Société des Sociétés

Abdullah-Ocalan-Confederalisme-democratique

Compilation Howard Zinn

6ème_déclaration_forêt.lacandon

Appel au Socialisme Gustav Landauer

 

Publicités

33 Réponses to “Déclaration de solidarité de la Commune Internationaliste du Rojava aux Gilets Jaunes (vidéos et texte)”

  1. Waouhhh !

    Après K de MNN qui a clairement parlé de « graines de révolution française » à suivre de près…

    =*=
    Tenez, c’est le truc le + récent que j’ai trouvé concernant l’intervention de Chouard sur le RIC/RIP mais, pour moi, c’est pas clair, ni par le présentateur, ni par Chouard qui si j’ai bien compris, conclu en affirmant que le peuple va « voter » pour la révolution…

      • Tiens en parlant de Chouard qui de plus en plus paraît faire partie d’une certaine « dissidence contrôlée ».

        Voilà quelque chose de très intéressant que peu de gens savent apparemment à part ceux de son cercle:
        Quand un Chouard parle à un Chouard, lettre ouverte très intéressante sur le fonctionnement interne:

        • Merci !
          Car oui, EC ne répond jamais lorsqu’on lui pose des questions, ou qu’on lui transmet des documents d’analyses, comme j’ai pu le faire moi-même sans jamais obtenir de réponses, et pour en avoir discuté avec d’autres auxquels il n’a jamais « daigné » répondre…

          Et la vidéo de Tabibian/Chouard à laquelle il est fait référence ne pouvait que poser problème, c’est d’ailleurs pourquoi je ne l’ai pas relayée car aussi bien Greg qu’Étienne sont là pour réformer le bouzin, enfin occuper les gens à réformer le bouzin, et c’est tout !

          Et pour avoir écouté Mélenchon aujourd’hui ou encore lire les fans de FA ailleurs, aucun ne veut passer son tour !

          AUCUN ! Donc, pour ma part, c’est rideau sur les blaireaux…

          Je mettrais cette vidéo sous mon billet de relayage dans lequel je fais un appel à nous mutualiser des territoires Mohawk, en passant par le Chiapas, par la France, où je réside, vers le Rojava d’où se soutien émane aujourd’hui…

          En espérant que demain un souffle nouveau vienne jusqu’à nous, dans l’esprit du vent qui emporte les graines pour ensemencer toujours plus loin des territoires nouveaux…

          Dans cet esprit là ;

          • La dissidence « tampon » oui c’est ce qu’on dit en substance. EC est parfait dans le rôle car il est hors partis politiques et peut canaliser des énergies vers une nouvelle sieste… 😉
            A suivre…

          • La pression de la rue va finir par s’essouffler… Il devrait maintenant y avoir des discussions chez les GJ pour une grève générale illimitée hors sol, c’est à dire hors syndicats et tout le merdier, ce qui avait (presque) mit l’État à genoux en 1968, ce fut les grèves sauvages longues et très suivies dans lesquelles les syndicats se sont embourbés et ne purent remettre les gens au travail. C’est le mouvement étudiant qui en fait a sauvé la mise à l’État en détournant l’attention. Il faut que le relais soit pris maintenant sur les lieux de travail.

            • Correct, la grande manip a commencé sur les plateaux télés car les larbins des larbins veulent que les représentants des GJ se structurent en « choisissant leur camp » Challençon qui dit par ailleurs des choses très juste sur le consommer local, voulait être député, ben va se faire récupérer par qui il voudra pour participer aux Européennes, tient c’te bonne blague, et beaucoup à l’avenant…

              Donc, oui, reprendre son souffle, comme il est dit dans la déclaration plus haut = se tromper, réessayer encore !

              Les forces de l’ordre sont mobiles, nous aussi, changeons de tactique ! Nous aussi on a lu l’Art de la Guerre de sun tzu ! On est souvent sans dents, mais pas sans cerveau et on s’en sert !

            • court-circuiter le système sur les lieux de travail, dans les voisinages, les communes. Les gens apprennent à être ensemble et à se parler, c’est un excellent début. Le mouvement va se métamorphoser, on verra…

            • Oui, ça c’est palpable, bon il y a toujours des branques, d’ailleurs j’ai pu le vérifier à l’hosto, figurez-vous qu’Izambert m’avait prévenue que la CGT appelait à un mouvement de grève, et bim, en arrivant à l’hosto, outre que sur le Rond-Point les GJ étaient à pied d’œuvre, à 6H30 du mat, les gonzes de la CGT avaient planté les drapeaux…

              J’ai pu discuter avec des personnes qui semblaient en phase avec le mouvement, mais d’autres pas du tout… Style « Ah ça doit être dans un état ! » Bah oui, c’est vrai hein ? Les gonzes sont dehors, dans le froid, mais faut que ça brille !

              Vous voyez qu’on n’a pas le cul sorti des ronces !

            • si les foies jaunes des « corps intermédiaires », syndicats and co infiltrent les GJ, la pourriture gagnera vite et tuera le mouvement, c’est ce que l’État veut bien entendu !

            • Exact, et c’est ça qui est palpable.
              D’ailleurs la rapidité avec laquelle Macron & son orchestre on accepté de mettre en place les fumeux Cahiers de Doléances sous couvert des Maires pour faire remonter (ou pas) l’information jusqu’en haut !!!

              Prouve bien que l’objectif c’est toujours le même = Diviser pour mieux régner…

            • Absolument ! Le mot d’ordre doit absolument être de rester hors représentation, refuser toute compromission avec l’état et ses institutions sous peine de phagocytose immédiate.
              Il ne faut pas négocier sur les salaires ou pire le SMIC…. Il faut refuser le salariat et l’État en bloc et s’organiser pour la reprise du pouvoir par la base ! Quand le peuple décidera au sein de communes libres confédérées, tout sera mis à plat et bien des choses recommenceront à fonctionner de manière NATURELLE, parce que c’est de ça dont il s’agit: un retour à la NATURE DES CHOSES.
              Tout le reste n’est que pisser dans un violon ! réformisme voué à l’échec habituel…

            • Oui, mais on voit bien que le réformisme à la vie dure…

              Parce que c’est beaucoup plus « confort » les gens, entre 2, ont tout aussi peur du saut dans l’inconnu que les larbins des larbins des zélites au pouvoir…

              Pour beaucoup d’entre nous, on a absolument rien à perdre, et plus aucune peur, du 1er janvier au 31 décembre on ne se fatigue pas à faire les comptes vu que c’est 0 + 0 par contre on lit tout ce qu’on peut et là = 0 fatigue, marrant hein ?

              Bon ça n’empêche ni les coups de fatigue, ni parfois les coups de blues à entendre certains propos…

              Personne n’est parfait, alors !
              Jo

            • pas le moment de mollir !… 😉

            • Comme vous dites !

    • Il faut solidariser les mouvements d’émancipation, un axe Chiapas, France, Rojava serait pas mal du tout… 😉

  2. […] je viens appuyer  Résistance 71 et amplifier pour diffuser, jusque dans nos territoires oubliés de France et de Navarre, cette […]

  3. Tenez, voilà ce que je me propose de diffuser en France, à toutes CELLEUX qui voudront lire ce petit billet comme on jette des passerelles entre nous… et le ciel !

    https://jbl1960blog.wordpress.com/2018/12/16/mutualisons-les-mouvements-demancipation-des-territoires-mohawks-du-chiapas-en-france-vers-le-rojava/

    Partout où les peuples opprimés se lèvent et se mettent en marche pour vivre LIBRES et en PAIX !

    Je le passe à K & T de MNN.

    Jo

  4. Bernardo1871 Says:

    une seule question: est-ce que les français ont droit à leurs petites bases militaires infestées d’US Marines ou c’est uniquement donné aux traitres du PKK, qui ont trahit les Syriens pour un morceau de terre en Syrie, donc une terre qui ne leur appartient pas
    (sic) historiquement ? 🙂

    • les gens vivent dans leurs communes pas dans des bases militaires… 😉
      Tu inverses la notion territoriale: les Kurdes ont toujours vécu dans ces régions aujourd’hui réparties au gré des divers découpages coloniaux occidentaux et ottoman, dans 5 pays. Ces gens ont toujours habité là, parfois même forcé par la répression étatique et coloniale. Par contre la Syrie dans ses frontières actuelles est le résultat d’un découpage, d’un saucissonnage de la région après la chute de l’empire ottoman et la fin du protectorat colonial français. Les Kurdes eux, comme les Iroquois forcés de vivre entre les frontières artificielles de deux pays et de 2 provinces et 3 états coloniaux, se foutent des frontières à juste titre !… 😉

      • Bernardo1871 Says:

        les kurdes du pkk et le combat contre les mercenaires d’isis sont l’excuse idéale des nord-américains pour coloniser toute la Syrie à l’est de l’Euphrate.
        l’US Army ne dégagera pas de son plein gré: ce sera bodybags ou bodybags, comme au Vietnam.

        les nord-américains ont également colonisé la zone d’Al-Tanf entre Syrie et Jordanie, ils massacrent quiconque s’en approche: Syriens, Iraniens.

        c’est parce que les Russes laissent faire.

        • et oui… ce que nous disons depuis des années: retirer le tapis de dessous les pieds des Yankees en soutenant les nations autochtones natives. L’empire est un empire sans terre et donc devrait être un empire à terre.
          Il ne vit que du vol et du génocide, à commencer sur ses « terres » usurpées. La solution à l’empire yankee est sur son sol, de l’intérieur: restaurer le droit naturel à la terre des natifs et l’empire cessera d’exister avec effet boule de neige garanti à l’échelle planétaire ! Nous avons employé de longue date cette métaphore: nous devons placer l’archer indien dans la position où il ne peut pas louper le talon de l’Achille yankee… Nous y contribuons depuis plusieurs années. Ce n’est pas la Russie qui battra les Yanks, ils sont à terme de toute façon en concordance d’intérêt même si pour l’heure s’opère un réajustement impérialiste, ce sont les Amérindiens de l’intérieur, qui effondreront l’empire en l’implosant.
          On est en train de traduire un article très récent et assez long sur la question kurde qui éclaire bien des points laissé dans l’ombre depuis 2016… très intéressant tu verras. un peu de patience… 😉

          • Bernardo1871 Says:

            justement, j’ai délaissé *patience* des Guns’n’Roses pour The Prodigy, c’est encore mieux! mieux que les Guns? et oui, shit happens! 🙂

  5. Ce matin sur LCI, Jacline Mouraud réaffirmait son appel à la trêve et à quitter les ronds-points, où l’on tourne en rond (sic) et à venir s’asseoir à la table des négociations piske le gouvernement, et le Zident, nous tend la main… (pour mieux nous la mettre ?)

    https://www.letelegramme.fr/debats/sur-les-reseaux-jacline-ou-l-arroseuse-arrosee-16-12-2018-12159886.php

    J’ai pas encore trouvé d’infos sur sa presta à la téloche…

    Mais elle dit clairement qu’il faut arrêter de vouloir le beurre, l’argent du beurre, et je rajoute le cul de la pâtissière !

    Donc, trêve de Noël, que tout le monde retourne préparer le réveillon, les cadeaux et on verra après (quoi ? Mystère & Bouledegomme).

    Comment ça vous avez rien à bouffer ?
    Manger votre main et pis gardez l’autre pour demain !

    Et après ?
    M’enfin ! Je sais pas moâ ! Préparez les élections européennes ?

    Voilà, voilà, voilà…

  6. Bernardo1871 Says:

    vous pouvez relayer cet article de François Roby sur le 11 septembre 2001, il est fort!

    http://aitia.fr/erd/physique-ordinaire-de-lextraordinaire

    • Ah oui… Excellent cet article ! On va le reprendre oui… merci du lien !
      Conclusion: toute énergie chimique est à exclure, seule une énergie nucléaire a pu produire une chaleur si intense et un temps de refroidissement si long (des mois et des mois) au WTC en ce 11 septembre 2001.
      Une étude de plus qui corrobore l’attentat nucléaire au WTC de NY le 11/9/01

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.