Résistance au colonialisme: Oubliez le cirque du G20 et regardez l’hydre corporatiste en face !… (Mohawk Nation News + Russell Means)

“Un empire sans terre est un empire à terre.”
~ Résistance 71 ~

“Chaque révolution dans l’histoire européenne a servi à renforcer les tendances et capacités de l’Europe à exporter la destruction aux autres peuples, aux autres cultures et à l’environnement lui-même. Je défie quiconque de pointer vers un exemple où ceci n’est pas vrai.”

“Il y a une autre voie. Il y a la voie traditionnelle Lakota et les voies des autres peuples amérindiens. C’est la voie qui sait que les humains n’ont aucun droit de dégrader notre terre-mère, qu’il y a des forces bien au-delà de tout ce que l’esprit occidental a conçu, que les humains doivent être en harmonie avec toutes leurs relatifs ou alors que ces relatifs vont éventuellement éliminer la disharmonie… Toute la tradition occidentale, européenne, marxisme inclus, a conspiré pour défier l’ordre naturel des choses. La terre-mère a été abusée, ceci ne peut pas durer indéfiniment. Aucune théorie ne peut altérer ce simple fait et les abuseurs seront éliminés. Les choses bouclent la boucle, là où tout a commencé. C’est çà la révolution…”

~ Russel Means, discours des Collines Noires, juillet 1980 ~

 

Entreprises bidons

 

Mohawk Nation News

 

4 septembre 2016

 

url de l’article original:

http://mohawknationnews.com/blog/2016/09/04/dummy-corporation/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

A Standing Rock, envoyer des chiens sur des gens désarmés, mordant hommes, femmes et enfants, est comme 1917 en Russie. La police a rejoint le peuple qui se soulevait pour le droit de leurs enfants à avoir du pain à manger. La police armée des oléoducs protège la corporation. Les flics d’oléoduc sont programmés pour tuer. Le juge fédéral Frederick Scullin protège les New York State Troopers qui ont frappé des hommes, des femmes, des enfants et des bébés avec des battes de baseball en 1997. Ils veut que ces flics soient blanchis des accusations de tentative de meurtre. Le tribunal essaie de balancer l’affaire de façon à ce qu’il ne puisse plus subsister d’archives ou de souvenirs de cette attaque.

De telles types d’actions sont décidées dans des endroits comme le Bohemina Grove (NdT: un lieu de réunion de secte des riches en Californie, qui voit se rassembler la fine fleur de “l’élite” criminelle et eugéniste pour des cérémonies bizarroïdes…) où les élites se retrouvent autour d’un feu de camp. Les familles et fils de la crème de cette clique s’y rendent pour y être initiés à diriger l’empire.
A Standing Rock, la corporation pousse à l’action de façon à pouvoir éliminer, assassiner les protecteurs de l’eau. Le monde voit très clairement où va l’empire.

La corporation est une intruse qui essaie de supplanter le monde naturel. Les oléoducs se placent au-dessus de la Nature. Le chemin de fer avait fait exactement la même chose. L’armée précédait les ouvriers du rail. La corporation entraîne ses soldats à créer les guerres, la confusion, la discorde et la frustration partout en en tout.
La guerre est la moisson de la corporation. Les conseils de bandes (Canada) et de tribus (USA) sont ses “compagnons de voyage”. Le Nouvel Ordre Mondial met en place les leaders qui la servent.

Le peuple naturel de la terre est un obstacle. Aucune preuve de notre existence n’est utile pour contrôler le monde. La corporation ne va pas dominer le monde en nous dissolvant.
Ceux qui n’obéissent pas iront en prison ou dans des asiles psychiâtrique gérés par ces barjots psychos entrepreneuriaux.

L’ONU est la trappe d’entrée vers le camp de concentration planétaire. Nous sommes supposément évalués en accord avec notre valeur commerciale. Ensuite nous devrons nous soumettre de façon à gagner notre vie et pouvoir nous nourrir, ou simolement rester vivant. Comme d’hab’ quoi !

On guérit du corporatisme en rendant les actionnaires responsables (et coupables).

*DUMMY CORPORATION: Les Etats-Unis et le Canada (NdT: ainsi que le Mexique, tous les pays d’Amérique centrale et du sud, l’Australie, la Nouvelle-Zélande, les pays du Commonwealth et Israël…), sont des entreprises bidons qui occupent illégalement l’Île de la Grande Tortue (NdT: et les autres terres usurpées pour les autres pseudo-pays…) et qui prétendent être des pays. Ils n’ont aucune terre. Leur culture et leur langue sont étrangers.

22 Réponses to “Résistance au colonialisme: Oubliez le cirque du G20 et regardez l’hydre corporatiste en face !… (Mohawk Nation News + Russell Means)”

  1. « L’ONU est la trappe d’entrée vers le camp de concentration planétaire. »

    Et ce comme d’hab claque à nos oreilles ! Et si ce n’est pas le cas ça devrait…

    Comme je l’ai déjà dit ; Déchirons une à une les pages de l’Agenda21 si on ne se lève pas maintenant…
    https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/09/01/dechirons-une-a-une-les-pages-de-lagenda-21/

    Avez-vous le dernier Escobar sur la mascarade de le destitution de Roussef ? Il y fait référence au pétrole qui pourrait aller à Chevron donc et puisque tout est une affaire d’Or Noir et uniquement cela. JBL

  2. Avez-vous lu (excusez-moi) Jo

  3. « Le monde voit très clairement où va l’Empire. »

    Je suis désolé, mais non ! L’auteur de ce billet manque d’objectivité dans cette affirmation car le monde est myope. Le monde ne sait même pas qu’il existe encore de vrais indiens en Amérique du Nord, sans plumes dans le cul.
    Et même s’il s’en doutait il n’approfondirait pas. Il détournerait les yeux, il en a marre de ces misérables primitifs qui gesticulent dans leurs enclaves ici et là – « On » a fait preuve de tolérance en leur laissant quelques arpents pour subsister, faudrait pas qu’ils nuisent maintenant à notre ravitaillement, tous les mêmes ! – autrement dit des boulets ne méritant juste que la pitié des masses abêties, asservies et consentantes.

    L’Empire voit clairement la stupidité et l’égoïsme de ses esclaves. Ca c’est la réalité.

      • Hum… La conclusion ?.
        Je ne sais pas comment vous faites pour conserver dignité, ténacité et optimisme en équilibre. Acceptez mes excuses si je me fais mal comprendre, car je deviens chaque jour qui passe un peu plus misanthrope. A force de chercher une solution à nos problèmes, je finirai sans doute par me haïr moi-même…

        Je crois en fait que nous menons tous un combat intérieur, chaque être se trouvant confronté à sa propre conscience dans des proportions variables. Le fruit d’un telle rencontre ne mûrira jamais dans un monde sur-dépendant du matériel – un monde de goinfreries en réalité, où le culte de l’ego domine – comme pourraient l’attester d’hypothétiques civilisations passées ayant échu au même point, le crash. La gourmandise sera toujours la plus forte, la conscience vite remisée. Si certains de ses sujets ont une vue large, ce monde globalement ne voit rien d’autre que ce qui est consommable.

        Par définition, l’élite (dominante) n’est qu’une fraction de la masse, la plus douée dans un domaine subjectivement reconnu, la plus représentative. L’affronter directement est donc stérile parce qu’elle est interchangeable : sa source est quasiment inépuisable. On trouvera toujours un individu supérieur aux autres dans une spécialité. Et s’il y a maintenant plus d’éveillés c’est parce que nous sommes plus nombreux. Une fois de plus, l’humain mû par une honnête pensée positive croit pouvoir renverser une structure universelle implacable et neutre, mais le rapport de force n’a pas changé. Ni entre les hommes, ni entre eux et l’univers. Il fut, est et restera une poussière parmi l’immensité.

        Les femmes et hommes qui se battent en ce moment pour le respect du sol qui les nourrit, et de leur paradigme, savent bien tout ça. Ils savent aussi l’indifférence des peuples nantis, quand ce n’est pas le dédain. Ils ont encore profondément ancré en eux ce respect de la nature, que d’autres dévorés par le vice de l’ambition appellent dieu et tentent de déformer à leur image.

        Je suis européen, français. Un demi siècle de chance? m’a poussé là. Demain je travaillerai, sur cet argent gagné il n’y aura pas d’impôt sur le revenu, pas de taxe d’habitation, peu de profit bancaire. Je m’efforcerai d’en redistribuer une grosse partie dans des poches saines mais pour cela, je dois bien me salir les mains.

        Pour faire pencher la balance je jette discrètement des plumes du bon coté.

        • bientôt mûr pour l’anarchie ?
          Il faut éviter de tomber dans le cynisme. La nature humaine est faite de compassion, d’entr’aide, de coopération et d’empathie, bien plus que de luttes, guerres, et actions destructrices. Sans remonter à « Lucy », le paléolithique suffira depuis les hommes de Tautavel et de Néanderthal il y a quelques 300 000 ans jusqu’à même le premier Sapiens (Cro-Magnon), il n’y a aucune trace archéologique de guerre et de destructions armées inter-communautaires, la guerre destructrice et de « conquête » n’est apparue d’après les fonds archéologiques que vers -10 000 ans avant notre ère, au néolithique, au moment où la société humaine s’est divisée, s’est cancérisée, pour entretenir avec toujours plus de sophistication, l’inégalité et la division au profit d’une clique tirant les marrons du feu.
          L’Homme de par son intégration à la Nature n’est ni bon ni mauvais, le mal n’existe pas dans la Nature, c’est un concept humain, qui a surgi avec notre capacité d’interférer grandement avec les flux naturels.
          Le courant anarchiste moderne ne désire que réaligner l’humain avec sa nature profonde, son organisation sociétale primordiale fondée sur l’équilibre, l’égalité, la justice, la non-coercition. En cela il faut croire en l’humain, nous n’avons rien perdu de tout cela, c’est simplement enfoui sous des couches de gravats, il ne tient qu’à nous de faire ressurgir la véritable nature humaine et non pas d’entretenir l’illusion dogmatique de la ‘survie du plus apte » au profit des mêmes petits parasites malins qui tirent les marrons du feu depuis tant de générations…
          Le danger est le cynisme, à petite dose, il est salutaire parfois, mais à haute dose il mène au nihilisme (souvent avec un brin d’humour en plus…).
          Nous ne devons pas perdre la trace et nous rappeler ce vieux proverbe africain qui nous dit dans sa sagesse ancestrale: « Quand tu ne sais pas où tu vas, arrête-toi et regarde d’où tu viens… » çà aide à « garder dignité, ténacité et optimisme en équilibre.. » 😉 😀
          Merci d’avoir ouvert ce débat.
          Fraternellement

        • C’est très intéressant merci.
          L’anarchie ne serait possible, si elle l’est et j’en doute, qu’à la condition que l’ensemble de la population soit très avancé sur le chemin qui mène de l’égo à la conscience.

          Nous sommes conditionnés pour croire que nous sommes des égos et même si je suis convaincu qu’il y a un processus global d’éveil en cours,
          j’ ai l’impression que la majorité est trop loin, même les gens intelligents et gentils ne veulent pas regarder la réalité quand ils se sont adaptés au système, quelque part ils pensent faire parti des vainqueurs et que le système va durer.

          Je sais que tu as raison et qu’il ne faut pas être cynique mais
          cela devient difficile🙂

          J’ai lu dernièrement les mémoires d’un amérindien et cela a confirmé mes recherches, c’est une question d’éducation et la société soit-disant « moderne » et « libre » est en fait une tentative d’asservissement de l’humanité par une toute petite minorité,

          et le seul moyen pour une minorité de dominer une majorité c’est par le contrôle mental.

          Alors que les amérindiens étaient éduqués en tant que consciences, cela n’empêchait pas d’avoir une personnalité propre évidemment, nous sommes éduqués en tant qu’égos luttant dans une absurde compétition matérialiste.

          Les amérindiens savaient faire partie d’un tout, nous nous croyons séparés.

          Et nous nous appelons « civilisés » et nous appelons les autres « sauvages » et la majorité ne se rend pas compte que le premier critère pour juger une civilisation est sa faculté à vivre en harmonie avec la nature,

          c’est de la pure logique c’est une question de pérennité, comment pourrait-on juger une civilisation avancée si elle détruit l’environnement qui lui permet de vivre ?

          Donc pour me résumer je pense que notre seule voie de sortie est ce passage de l’égo à la conscience, c’est un travail et une remise en question que très peu ont le temps ou même l’envie de faire, nous sommes majoritairement trop bien conditionnés.

          Je garde mon optimisme, je pense que ce passage se fera de toutes façons.
          Mais leur plan est affiché et devient de plus en plus ostensible :
          ordo ab chaos
          Je pensais sincèrement que le processus d’éveil en cours pouvait éviter le chaos, je commence à en douter parce que même les gens éveillés n’arrivent pas à s’unir.
          Paix sur toi.

        • c’est effectivement un gros handicap, les forces de division ont produit des réflexes pavloviens d’acquiescement à l’autorité. Howard Zinn disait toujours que notre problème n’était pas la désobéissance civile, mais l’obéissance. Le seul moyen de mettre un terme à ce conditionnement est de faire accompagner le mouvement d’éveil par un retour à la terre. C’est là que la pensée amérindienne est importante. Beaucoup de gens pensent que ce type de raisonnement implique un retour au passé, à une vie plus archaïque, rien n’est moins vrai, il s’agit de simplifier la vie et de la rattacher à des valeurs vitales en éradiquant une des sources primordiales de la division: la propriété.
          Nous pensons également que ce passage se produira, que le parasitisme étatique n’est qu’une étape, une « ruse de la Raison », pour nous amener par la compréhension sur la voie de l’anarchie qui est le mode organisationnel intrinsèque à l’humain. Nous avons été leurrés, difficile est de reconnaître une erreur surtout quand elle est sciemment camouflée dans un océan d’artéfacts trompeurs à dessein, mais le brouillard se dissipe peu à peu. Les efforts d’ingénierie sociale développés par l’oligarchie depuis des siècles, mais surtout depuis les XVIIIème et XIXème sont efficaces et ont muselé, pour l’heure, la conscience politique humaine. Tout à une fin et le temps est toujours en faveur de la vérité.
          Paix, union et solidarité.

        • Wait ‘n see ? avec optimisme😀 . Les événements à venir qui nous semblent imparables faciliteront peut-être le rapprochement que tu évoques, à l’inverse de ce qui est communément imaginé ?

        • oui je garde cet espoir, mais la majorité me désespère !
          et je ne pense pas qu’attendre soit une option, tu délègues ton pouvoir ?

        • Attendre n’interdit pas d’agir, ce que je fais dans une sphère restreinte, là où je crois que mon geste aura le plus d’impact.
          Je pense qu’un événement douloureux se profile et que rien ne peut le contrer, tout au plus adoucir le choc pour certains.
          Tu seras d’accord avec moi, pour dire que nous sommes entre les mains de fous furieux ?
          D’où l’importance de ne pas dilapider vainement nos énergies, et de se consacrer à ce que l’on sait faire le mieux.
          Gérer son propre pouvoir, ne pas tomber justement dans l’excès mégalomane qui nous a conduit au bord du précipice. L’altruisme est une chose formidable quand elle est pratiquée par tous, une utopie ! Penser à soi et à quelques proches, travailler un ou dans un petit groupe c’est plus mon truc.
          Attendre, selon moi, est la preuve d’une conscience que quelque chose arrive. L’attente n’est pas inerte, elle implique patience et observation, réflexion : quand j’attends, il se passe beaucoup de choses dans ma petite tête.

        • juste, du reste le bon sens populaire a mis cette sagesse sous forme de proverbes…
          Ceci dit, toute action e doit pas être une action d’éclat.. bien au contraire. Comme tu le dis: attendre (pas devant la télé ou le smartphone), réfléchir, tout cela mène ou dit mener à l’action, justement mûrement réfléchie. On en est tous là, quand on dit « tous », un certain nombre, ceux qui arrivent à voir encore un peu plus loin que leur écran d’iPad de de smartphone…

        • oui je pense même que le système espère une révolte violente de ceux qui ont compris l’arnaque, et c’est pour ça que le système fait tout pour la provoquer,

          le système sait très bien que ceux qui opteront pour la violence seront très minoritaires et cela ne sera qu’un outil pour renforcer sa propagande contre les vilains « conspirationnistes »🙂

          la continuation logique du marché de dupes, liberté contre sécurité.
          alors que les gens n’ont ni l’un ni l’autre.

          ps : j’adore ton site, un grand merci !
          pps : peux-tu faire quelque chose pour les réponses des commentaires ? la largueur du paragraphe gène la lecture, merci🙂

        • Merci de nous suivre.
          On va changer le formatage et vois si çà va mieux…

        • On a changé le réglage « commentaire » dis-nous si c’est mieux…

        • oui c’est beaucoup mieux merci🙂

        • salut,

          oui je suis absolument d’accord avec toi, le vote est une délégation de pouvoir

          et dans notre république maçonnique le vers était dans le fruit depuis le départ.

          La prétendue démocratie prétend donner le pouvoir au peuple,

          promesse facile quand on tient l’état donc l’éducation et aussi les médias, les gens deviennent « libres » de choisir mais dans un cadre bien défini et finalement « libre » de choisir entre les deux faces d’une même médaille.

          C’est à ma connaissance le seul point positif de la présidence de pays bas, clarifier ce dernier point pour beaucoup de gens🙂

          J’ai très mal interprété ton « wait and see », parce que j’ai cru que tu faisais parti de ceux qui sont persuadés que tout est écrit et qu’un sauveur arrive.

          J’en croise des tas ces temps-ci et sérieux ils arrivent à me faire flipper, je pense que la vérité peut nous sauver et je pense aussi que la vérité est une quête, quand on prétend avoir la vérité on ne la cherche plus.

          Je partage ta démarche d’essayer de partager autour de soi,

          mais je ne pense pas que l’altruisme par tous soit une utopie même si la réalité actuelle te donne tout à fait raison, je pense que c’est une question de conscience et je pense que c’est notre chemin, aller de l’égo à la conscience, dépasser le conditionnement qui nous fait croire que nous sommes séparés de tout et comprendre que l’on fait partie d’un tout.

          Comprendre que l’on vit dans un monde matérialiste mais qu’il existe un monde « des esprits » comme disaient les soit-disant « sauvages ».
          En fait tout est conscience et nous vivons sur un plan dans un univers multi-dimensionnel.

          D’autres cultures et notamment les amérindiens l’enseignaient à leurs enfants, à leurs manières, et c’est bien pour cela que « notre » civilisation les a presque anéanties.

          Cependant il est certain qu’il y a un phénomène d’éveil en cours et que nous vivons une époque spéciale parce que l’information n’a jamais été aussi facilement accessible.

          Je sais aussi que quelque chose vient mais j’avais l’espoir qu’on puisse l’éviter, pour mes enfants.

          Mais on n’en prend pas le chemin.

        • A mon tour de te remercier pour cette réponse pleine de modestie, et d’encourager ta quête d’un monde meilleur. L’utopie, c’est vrai, n’est que le reflet inversé de ce que nous vivons au jour le jour, et peut se transformer en possibilité. Mais quand on voit combien certains ont le crâne imperméable , et qu’il faut sans cesse remettre l’ouvrage sur le métier pour leur insuffler ne serait-ce qu’une étincelle d’espoir, affermir en eux les quelques restes de fraternité qui fuient comme l’air d’un pneu crevé… Il faut être sacrement malin, et tenace, pour encaisser ce choc et poursuivre l’air de rien.

          La Toile est sûrement le meilleur outil dont nous disposons, et malgré les dires c’est le plus solide. Surgissant du vide inopinément, sa puissance « domotique » générant économie et formatage est maintenant telle qu’il s’est infiltré et fixé dans les moindres recoins de notre quotidien. Son caractère « domestique » fut une évidence beaucoup plus tard, trop tard pour neutraliser cette lame à double tranchant.
          J’y suis venu par le chemin classique du jeu et du réseau social, vite abandonnés au profit de la lecture et du dialogue. Du dialogue, car il faut donner une dimension humaine à cet outil tout en diffusant l’information, il faut que l’individu s’imprime sur ces pages en plus de s’exprimer pour donner envie aux autres d’entrer dans la partie.

  4. lovepeace Says:

    privatisation des terres agricoles dans le monde, famine, pauvres sans terres qui fuient dans le nord, sommet du G20 qui souhaite encore plus de privatisation des terres agricoles et de tout ce qui est vivant et donc qui entraine toujours plus de famine et d’immigration.

    le chaos de civilisation c’est pour que personne ne s’occupe de la privatisation des terres agricoles qui est la source de tous les problèmes. Sans privatisation des terres agricoles, il n’y aurait pas de famine, cela n’existerait même pas.

    Voilà le maire du FN qui a eu un scandale de fichage des musulmans en 2015, et il s’y remet à présent le 5 septembre 2016.

    Faut croire que le sommet du G20 du 5 septembre 2016 aussi lui a donné des ailes
    http://www.leparisien.fr/politique/video-menard-s-en-prend-a-la-proportion-d-eleves-musulmans-a-beziers-05-09-2016-6095097.php

  5. Tenez, et en lien avec mes derniers billets, j’ai intégré en 1ère partie de ce billet à tiroirs votre traduction de MNN = https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/09/06/mordre-le-cul-de-lhydre/
    Cela m’a permis de poser la question ouvertement de savoir si on prend les mêmes et on recommence ou plutôt on continue alors qu’on a vraiment une chance de mordre l’hydre et de ne plus la lâcher et alors que les preuves de la compromission des Zélites s’étalent au grand jour…
    Et quelques-unes en lien vers d’autres blogs, Merdias et nombreux liens de mon blog en appui. JBL

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s