Résistance au colonialisme: Il est grand temps de reconnaître que Palestiniens et Amérindiens = même combat…

“En 1979 vint la révolution en Iran. A cause de notre conférence à Genève et de nos liens amicaux très étroits avec l’Organisation de Liberation de la Palestine (OLP), l’American Indian Movement (AIM) eut une certaine crédibilité dans cette partie du monde. Tout comme l’OLP, nous sommes vitalement intéressés à retrouver notre terre et notre souveraineté.”
~ Russell Means, 1995 ~

«Élevée est notre âme et sacrés sont les pâturages.
Et les étoiles sont mots qui illuminent,
Scrute-les, et tu liras notre histoire entière  »
~ Mahmoud Darwish ~

Ces deux peuples sont tous deux victimes du dogme religieux criminel et génocidaire du « peuple élu en terre promise ». En ce qui concerna la Palestine, il s’agit en plus d’une falsification historique.

~ Résistance 71 ~

 

A lire notre traduction de très larges extraits du livre de Steven Newcomb « Païens en terre promise », version PDF, sur une mise en page de Jo de JBL1960:

Païens en terre promise, décoder la doctrine chrétienne de la découverte

 

Amérindiens et Palestiniens un combat commun pour la justice

 

Ramzy Baroud

 

Septembre 2016

 

Source:

https://resistanzblog.wordpress.com/2016/10/02/amerindiens-et-palestiniens-un-combat-commun-pour-la-justice-chronicle-palestine/

 

Des milliers d’Américains autochtones (ou  » Amérindiens « ) ont ressuscité l’esprit combatif de leurs ancêtres alors qu’ils tenaient un rassemblement unitaire sans précédent pour contester la profanation par une compagnie pétrolière de leur terre sacrée dans le Dakota du Nord.

Compte tenu du poids de son contexte historique, ce moment a été l’un des événements les plus émouvants dans l’histoire récente.

Le bras de fer, impliquant 5000 manifestants autochtones américains dont les représentants de 200 tribus et groupes de défense de l’environnement, a été largement édulcoré dans les bulletins d’informations en étant réduit à une question de détails techniques – concernant les questions de permis et de poursuites judiciaires.

Un combat inégal

Au mieux, les tribus rassemblées et la compagnie pétrolière sont traitées comme si elles étaient à parties égales dans une lutte prétendument équilibrée.  » ‘Dakota’ signifie ‘amical’ et pourtant, il semble qu’aucune des parties n’a été trop amicale à l’égard de l’autre », écrit Mark Albert sur le site ouèbe du réseau de télévision US CBS.

La nation Dakota est à juste titre alarmée par la perspective que ses réserves d’eau soient polluées par l’énorme pipeline qui traversera quatre États et s’étirera sur plus de 1770 km.

L’ « autre côté » est la société Energy Transfer Partners, dont la construction du Dakota Access Pipeline au coût de 3,7 milliards de dollars, porte atteinte aux droits territoriaux des tribus amérindiennes, détruisant des cimetières sacrés et menaçant de polluer les principales ressources en eau de larges communautés amérindiennes.

Craindre de futurs déversements dans la rivière Missouri n’a rien d’une exagération. Les USA sont aujourd’hui aux prises avec des crises de l’eau, en partie à cause de l’abandon d’infrastructures mais aussi à cause de nombreux déversements de pétrole et fuites de gaz naturel.

La récente crise de l’eau à Flint dans le Michigan, et le déversement de pétrole dans un passé récent par la compagnie British Petroleum dans le Golfe du Mexique – dont le corollaire ont été de graves crises humanitaires et environnementales – ne sont que deux cas récents parmi les plus notoires.

Mais le problème est beaucoup plus profond et la situation ne cesse de s’aggraver.

La pollution des ressources en eau est devenu un problème à l’échelle nationale

Des données obtenues par le réseau d’informations CNBC auprès de l’Agence gouvernementale de protection de l’environnement, ont montré que « seuls neuf États US-américains signalent des niveaux tolérables pour la santé, de plomb dans leur approvisionnement en eau. Ces États sont l’Alabama, l’Arkansas, Hawai’i, le Kentucky, le Mississippi, le Nevada, le Dakota du Nord, le Dakota du Sud et le Tennessee « .

Comme si cela n’était pas suffisamment préoccupant, le gigantesque pipeline de pétrole brut traversera plusieurs de ces mêmes États, pouvant encore limiter leur nombre.

Les débats sur les risques potentiels de la construction du pipeline sont monnaie courante depuis des années. Mais la question, a gagné une couverture nationale et internationale lorsque les tribus amérindiennes se sont mobilisées pour protéger leurs terres et leurs ressources en eau.

La mobilisation des tribus a été accueillie par une violence étatique. Au lieu de prendre en compte les importants griefs des tribus – en particulier ceux dans la réserve de Standing Rock qui se trouve à seulement 1,5 km au sud de l’oléoduc – le gouverneur de l’État a convoqué tous les  oranes de répression et mobilisé la Garde nationale. Des lacrymos ont été utilisés contre les manifestants, qui ont été tabassés, arrêtés et pourchassés par des hommes armés en uniforme.

Aux USA, quand les gens s’opposent aux grandes entreprises, la violence d’État est apparemment la réponse la plus fréquente, déployée contre des personnes désarmées, dans l’unique but de protéger le grand bizness.

Une mobilisation des plus impressionnantes

Mais n’oublions pas un élément essentiel : la mobilisation et l’unité entre les tribus amérindiennes ont été les plus impressionnantes depuis des décennies. Alors que les chefs et les représentants de tribus venus de tous les USA continuaient d’arriver sur les terrains de campement, l’esprit collectif des nations amérindiennes était relancé avec force.

En fait, la mobilisation actuelle des tribus amérindiennes dépasse de beaucoup la lutte contre une entreprise avide de profit et soutenue par l’appareil agressif de l’État. Il est question en vérité de l’esprit des peuples autochtones de cette terre, qui ont subi un long génocide visant à leur élimination complète.

Les voir debout une fois de plus, avec leurs familles, montant leurs chevaux drapés de plumes, luttant pour leur identité, est une cause de célébration. Aux peuples opprimés partout dans le monde, ils apportent l’espoir que l’esprit humain ne sera jamais détruit.

Le génocide des Amérindiens, semblable à la destruction ininterrompue de la nation palestinienne, est l’un des points les plus bas atteint par la morale humaine. Il est particulièrement décourageant de voir à quel point il est toujours nécessaire de se battre pour faire reconnaître cette grave injustice.

Un génocide qui n’a jamais cessé

Pendant 500 ans, les Américains autochtones ont subi toutes les tentatives imaginables pour les effacer de la surface de la planète. Leurs nombre est tombé de dix millions avant l’arrivée des Européens en Amérique du Nord, à moins de trois cent mille au début du 20e siècle. Ils ont été exterminés par les guerres coloniales et ravagés par les maladies venues de l’étranger.

Les appels à détruire les Amérindiens n’étaient pas suggérés mais plutôt clairement affichés. Par exemple, Spencer Phips, lieutenant-gouverneur de la province de la Baie du Massachusetts a publié cette déclaration en 1755 au nom du roi George II: « Les sujets de Sa Majesté doivent saisir toutes les occasions de poursuivre, capturer, tuer et détruire la totalité et chacun des Indiens précités. »

La liste des prix pour les scalps des autochtones assassinés était la suivante : « 50 livres pour les scalps d’adultes de sexe masculin; 25 pour les scalps de femmes adultes, et 20 pour les scalps des garçons et des filles de moins de 12 ans.  »

Cette politique génocidaire contre les Amérindiens s’est poursuivie sans relâche.

Un siècle plus tard, en 1851, le gouverneur de Californie Peter H. Burnett, a fait cette déclaration: « Une guerre d’extermination continuera d’être menée entre les deux races jusqu’à ce que la race indienne ait totalement disparu « .

Les méthodes d’extermination étaient variées, allant de l’assassinat pur et simple et la distribution de couvertures infectées par les maladies, à, comme c’est le cas aujourd’hui, la menace sur leur ressource la plus vitale : l’eau.

Pourtant, d’une certaine manière, l’esprit de Sitting Bull et Crazy Horse et de nombreux et courageux chefs et guerriers parcourent encore les plaines, exhortant leur peuple à se lever et à poursuivre un combat très ancien pour la justice et les droits.

Amérindiens et Palestiniens

Les Palestiniens ont toujours estimé que l’héritage des Amérindiens est semblable au leur.

« Nos noms: les feuilles aux branches de la parole divine; les oiseaux qui montent plus haut qu’un coup de pistolet. Vous qui venez d’au-delà de la mer, voulant la guerre; ne coupez pas l’arbre de nos noms; ne lancez pas vos chevaux enflammés à travers les plaines « .

Ce sont quelques-uns des vers du poème séminal du poète palestinien Mahmoud Darwich : « Discours de l’Indien rouge. »

Je me souviens du jour où cet impressionnant morceau de littérature arabe a été publié intégralement dans le journal palestinien « Al-Qods». A l’époque, j’étais un adolescent dans un camp de réfugiés à Gaza. Je l’ai lu avec beaucoup d’appréhension et de vertige – soigneusement, lentement, et à plusieurs reprises.

Ceux qui ont pu le lire l’ont récité à voix haute à ceux qui ne le pouvaient pas.

Beaucoup de larmes ont été versées ce jour-là, surtout parce que nous savions tous trop bien que nous étions les « Indiens rouges ». Ils étaient nous-mêmes.

Bien avant que la théorie critique féministe ait inventé le terme « intersectionnalité » qui soutient que l’oppression est interconnectée et qu’une institution oppressive ne peut pas être analysée isolément des autres, les Palestiniens, comme les autres victimes de la colonisation génocidaire, en ont toujours connu cette vérité.

Les Palestiniens perdent leurs vies, leurs terres et leurs oliviers tandis qu’ils résistent aux chars et aux bulldozers israéliens. Leur réalité est la répétition d’expériences similaires auxquelles ont fait face – et continuent de faire face – les Amérindiens. En ce 21e siècle, la lutte des Amérindiens et des Palestiniens reste une seule et même lutte.

« Élevée est notre âme et sacrés sont les pâturages.

Et les étoiles sont mots qui illuminent …

Scrute-les, et tu liras notre histoire entière  »

… a écrit Mahmoud Darwish pour les Amérindiens. Et pour les Palestiniens…

Publicités

9 Réponses to “Résistance au colonialisme: Il est grand temps de reconnaître que Palestiniens et Amérindiens = même combat…”

  1. ratuma Says:

    «Élevée est notre âme et sacrés sont les pâturages.
    Et les étoiles sont mots qui illuminent,
    Scrute-les, et tu liras notre histoire entière »
    ~ Mahmoud Darwish ~

    « j’aime »

  2. Mederic le clercq Says:

    Il existe pourtant une difference fondamentale , les palestiniens sont en majorité musulman donc des trois religions du livre ethnocentriques prosélytes et imperialistes , esclavagistes , genocidaires (entre autres mefaits !). Ces trois idelogies se battent donc entre elle a coup de justications et encore moins avec les peuples qui ont subis leurs predations dont on trouve mention depuis la compilation dite de l’ancien testament dont on n’a pas de peine a retrouver les traces dans d’autres cultes plus anciens .
    Les Ameridiens sont legitimement propritaires de la totalité du continent Nord et Sud ,des iles des antilles , comme les Maoris de la totalité des iles du pacifique , les Aborigenes de l’Autraile et de la nouvelle zelande ceci depuis plusieurs millenaires .
    Leur histoire est mal connue puisque la quasi totalité de leurs ecrits ont etes deliberement detruits.
    Les guerres moyen orientales de pretendue religion sous couvert de toute sorte de mauvaises raison n’ont rien a voir , rien de comparable dans ce sens .
    Et d’autre part on voit mal l’islam faire preuve de la moindre tolerance vis a vis de cultes hors de la fameuse source biblique .

    Les memes persecutions ont sevis contre TOUS les peuples se venerant toute autre representation metaphysique et surtout celle issue de la nature victime de la « chasse aux sorcieres » bien connue en Europe mais moins ailleurs …

    la meme chasse qui finalement est devenue le moteur final du chaos par les materialistes marxistes an centre deniant toutes spiritualité et faisant leur religion d’un ssyteme pour lui meme ou plutot ses nouveaux prelats instruits a leur livres respectifs de priere.

    Il n’y a pas de place pour ces dogmes dans l’esprit des peuples premiers
    Pour les aborigènes et d’autres peuples restés dans le coeur de la Conscience Univervelle ils se disent les « vrais hommes  »
    et eux qui n’ont jamais fait de mal a qui que soit pas plus que les pigmés d’Afrique et bien d’autres qu’on connais a peine puisqu’ils ont refuse de s’integrer ou surtout d’integrer aucune de ces doctrines issues finalement de la meme source ethnocentrique faussée a la base. Surttout quand en realité elle fait son cheval de bataille immemorial de la tricherie , du vol et du meurtre comme evidemment en temoigne le genocide palestinien . Mais sauf que leur doctrine religieuse de guerre sainte en fait sous entend qu’il devrais faire pareil ?

    La validité d’une guerre c’est quand on est spolié sans jamais avoir porté le fer sur qui que ce soit .

    Quand a ceux qui ont accepté quoi que ce soit de ces ideologies de la seule et uniqque provenance centrale qu’on voudrai passer a la trappe , ils ne sont plus des peuples premiers …

    Ils peuvent se retrouver avec les palestiens dans le grand bac des fureurs tueuses de leurs doctrines respectives .

    Ce n’a jamais ete le cas des peuples premiers a une telle echelle
    S’il luttent pour leur sols et la nature il luttent aussi pour l’intregrité de leur Conscience qu’on a pas le droit de leur enlever en leur inculquand aucune deviances dont pourtant on voit les traces dans ses guerres des autres peuples !

    La moindre ideologie qui ne viennent pas spontanémnet de ceux qui ont refusé ce mensonge civilisé est une attaque de plus contre eux et c’est peut etre la pire .

    Un Homme comme un peuple comme n’importe quelle etre vivant possede SON Ame , personne n’a le droit de la salir ou de s’en emparer .

    C’est la difference la plus profonde entre ces pauvres palestiniens certes mais qui sont persécutés comme en famille c’est si bien connu.

    La premiere cible n’etant finalement que le monde chrétien finalement ou ce qu’il en reste a voir la desaffestion de leur lieux de cultes et l’interdiction du moindre signe meme festif par le totalitarisme laicard pour la galerie , prenant ses ordre dans quelques officines pourtant tout a fait praticante en secret …

    le cornu lui meme ? Cernunnos ne voudrais meme pas de ses suffrageurs puisque la venalité est inconpatible avec tout ce monde invisible .

    Nulle part quelque soit qu’on donne A la grande Désse et au Grand ESprit aucun de ses fils ou filles ( qui n’ont donc rien de proletaires ) ne s’est fait bankster et usurier faux monnayeur il n’y a pas de CA dans AUCUN peuple premiers , l’or ou autres trouvailles de la nature leur servais a couvrir leurs temples comme en extreme orient .

    • il faut quand même à un moment donné laissé la mythologie de côté… 😉
      Ne pas non plus oublier qu’il y a encore 25 ans, la lutte palestinienne était politique et non religieuse, l’OLP, le FPLP etc avec des revendications politiques.. la religion n’est intervenue que parce qu’introduite dans l’affaire par l’occident, Israël en particulier qui a réussi en créant le Hamas, à diviser la résistance palestinienne sur une ligne jusque là INEXISTANTE: la ligne religieuse.
      toute la merde islamiste, qui ne fut dans le monde musulman qu’une infime minorité insignifiante a pris de l’ampleur pilotée par l’occident qui s’en sert comme facteur de division religieux, comme toute merde religieuse, cela divise alors que le politique en général finit par unifier quand on œuvre pour un bien commun.
      L’instrumentalisation de l’islamisme radical s’est opérée sous la houlette des services britanniques dès les années 1920 avec le cooptage des frères musulmans et juste avant avec le pacte passé avec la maison Al Saoud et le wahabbisme fanatique lors de la destruction de l’empire Ottoman (épisode Lawrence d’Arabie… bien mois glamour que le film, Hollywood remplissant ses fonctions propagandistes).
      Toute cette affaire est pilotée depuis la City de Londres, la « couronne » et sa banque d’angleterre/vatican/rothschild, depuis 1916 et 1917 avec la déclaration de Balfour…
      Tout ceci n’a absolument rien de religieux à la base, mais tout de contrôle mercantile.

      • Mederic le clercq Says:

        Laisser la metaphysique de coté , Bonne idée lumineuse
        des ténébres ?
        C’est le centre de l’existence même de la vie des peuples premiers pour la plupart a l’echelon individuel ;
        Chaque « personne » de ces peuples lors du passage a l’etat adulte d’apres leurs temoignages ou de ceux qui ont reussi a vivre au sein de leurs groupes , doit acceder a un stade de « vision » interieure directement sansa passer par le matriçage d’un dogme et de ses réferences auto-complaisantes egocentriques , etnocentriques .

        On a classé cette pluralité d’experiences interieures comme « chamanisme » qui a des points communs tout de même avec le panthéisme des peuples premiers européens ( culte de la nature )
        En face la matrice des « civilisations » patriarcales , invasive sont basée sur une hierarchie factice de la normalité acquise par l’apprentissage par coeur d’une doctrine, resulat de l’experience d’un guide qui est deifié ou assassiné ou les deux , puis résultat de compilation et d’alteration de diverses doctrines se greffant a ce relaté , avec au sommet un clergé qui s’arroge droit de conscience sur les autres , puis tous les droits , avec l’interdit de fait de tout contact direct avec cette « Conscience Universelle de la Nature » pour la remplacer par celle d’un egrégore chargé de la mauvaise foi et des crimes et sacrifices rituels de l’extermination de ceux precisement qui ont cherché ce contact direct , de l’accaparement , l’interdit rituel sur la nature puis destruction organisée de toute opposition ou tout ce qui est declaré comme mauvais quand il n’est pas exploitable corveable vendable .

        Or ceci comme la Nature et son Essence ne l’est pas !

        On est au coeur du debat , puisque l’attitude « civilisée » et l’Islam invasif est dans la meme branche que les Judaismes, christianimes, marxisme et autres dechets , oppose ceux qui « savent  » car sortis du conditionnement normatif et ceux qui ne sont pas sensé « savoir » donc avoir des droits memes sur eux memes a part de consommer et etre consommé finalement dans leur incapacité acquise a decouvrir , ou creer quoique ce soit qui ne soit pas du désordre , de la deviance ou de la depravation, de la laideur , des dechets .

        La culmination en laideur absolue comme normalité qu’on trouve dans les arts plastiques actuels , ou pissage de textes exaltant le vice …

        Les modeles politique marxistes produits particulierement viciés de ces dogmes fumeux autant que « scientistes  » , ou consumeristes sont le resultat de cette confusion , de cette deviance et de cette coupure delibérée avec le « centre metaphysique naturel »

        Et on le voit dans les maux actuels des maladies si repandues qui necessitent les palliatifs a part les tranquilisants ou les drogues dures , d’avoir besoin d’aller chercher l’aide de metaphysiques d’extreme Orient avec la pratique de gymnastique yogiques que Panantjali aurait vu comme des clignement d’anus , ou pour les dérivés du Bouddhisme
        que Siddartha aurai declaré comme couper l’arbre du Boddhi avec une tronconneuse !

        C’est hors contexte , le yoga integral necessite une retraite dans la nature selon les Upanishad , on serai en peine de la trouver
        de meme sous les cocotiers en polynésie on a fait des Tikis pour attirer les touristes …

        Ou en Amerique , des danses de la pluie pour les envahisseurs
        en oubliant l’essence de la Dignité d’un homme conquise par lui meme , qui est la meme revelation dont toutes ces sources qu’on qualifie de metaphysique , parlent .

        Cette atttude , cette incomprehension , ce deni maladif , cette tare avec ce materialiste extreme , cette incapacite de concevoir la MOINDRE metaphysique au sens d’une negation de l’ETRE pour le paraitre est au centre de la plupart des conflits presents , passé et a venir .

        Il au centre de la destruction de la nature , au centre du suicide de cette espece .

        N’importe quel sage des derniers peuples premiers invite tout theoricien a essayer d’ouvrir les « portes de sa perception  » interieure . On ne peut pas dialoguer sur la « claire lumiere » avec des aveugles de naisssance ou pire avec ceux qui ont decidé d’arracher les yeux de ceux qui « voient ».

        Quand a donner des prescription de comportement , autant demander des guides aveugles pour aller tous ensemble plus vite dans les precipices apres les avoir fait creuser par toutes les familles de ces si-vilizés faussaires et fossoyeurs avec des pelles qu’on sanctifie , au NOM de sainte caillasse , saint petrole et saint Azerty .

        • la sempiternelle différence entre le sacral et le sacré… la spiritualité et le religieux…
          Tu devines de quel côté nous sommes.
          Le Chaman est dans le sacral pas le sacré, c’est quand çà bascule que leur société même bascule et ceci ne s’est produit que quand le pouvoir est sorti de corps social c’est à dire lorsqu’il y a eu division, comme chez les Incas, Mayas et Aztèques par exemple. Mel Gibson l’illustre très bien dans son souvent ignoré « Apocalypto » de pourtant excellente facture, même si manifestement exagéré côté civilisation « maléfique » Maya…
          La religion (le sacré) est la négation de l’humnanité, la spiritualité (le sacral) en est l’essence, on est bien d’accord.

  3. allez rêver un peu sur le monde celte (le harpiste est super)

    http://www.breizh-info.com/2017/03/27/65802/imaginaire-majeste-geste-rois-pendragon-chateau-de-comper-broceliande

    Comper – Paimpon – Les Forges ……

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s