Amuse-gueule avant reprise… CoV19 et tutti quanti, ou De la résilience de toute résistance authentique ! (Résistance 71 )

 

Nous désirons publier cette réflexion avant la reprise de nos publications la semaine prochaine, car l’actualité est aussi chaude que le sera la rentrée et nous ne désirons pas que ce billet se perde dans le flot d’info à venir.
(Résistance 71)

 

 

De la résilience* de toute résistance authentique

 

Résistance 71

 

27 août 2020

 

(*) capacité de surmonter dans le temps, l’adversité et la difficulté. Si la résilience est à la fois psychologique et physique, elle est aussi une dérivée du temps et en cela est universelle. La Nature est résilience.

 

Tous les pouvoirs (“démocratie républicaine” comprise…) depuis la séparation du pouvoir et du corps social, ont passé leur temps à dire aux gens qu’ils oppriment qu’il leur était vain de résister, que de toute façon, leur échec et leur défaite étaient inévitables et que rien ni personne ne pouvait s’opposer à la machine de la soumission représentée par l’état et son maître établi depuis environ les guerres napoléoniennes : le capitalisme. 

Et pourtant, l’histoire de l’humanité asservie à l’oligarchie du pouvoir depuis le néolithique, n’est faite que de résistance à la tyrannie étatico-marchande. Jusqu’à aujourd’hui, les peuples se sont soulevés avec plus ou moins de succès certes dans la durée et la méthodologie, pour vaincre l’oppression et mettre à bas l’empire marchand. A témoin les peuples natifs du “nouveau continent” qui sont en lutte contre le terrorisme colonial, à l’origine d’ordre religieux  chrétien (bulles pontificales Romanus Pontifex de 1455 et Inter Caetera de 1493), depuis 1492 et si certains ont effectivement sombré dans la facilité veule et hypocrite de la collaboration, l’ensemble des nations et peuples originels du continent, continuent de lutter pied à pied pour une résurgence de leur mode de gouvernance traditionnel, et ce plus de 500 ans plus tard ! Si cela n’est pas de la résilience que pourrait-il en être ? !

Plus près de nous, en France, pendant plus d’un an, entre novembre 2018 et la crise fabriquée du “coronavirus” du début 2020, les Gilets Jaunes montrent la voie de la résurgence d’un peuple contre la tyrannie établie d’un état marchand en bout de course et en viendront à proposer, à terme, une solution hors système sous la forme d’une société organique tendant vers la commune universelle. 

Depuis l’après seconde guerre mondiale et la fin des “trente glorieuses” de la reconstruction économique d’un monde dévasté par la City de Londres et Wall Street, l’oppression s’est renforcée au fur et à mesure que le capitalisme entra en crise de plus en plus profonde et irréversible. Depuis quelques décennies, celui-ci est entré dans sa phase de crise finale qui le voit incapable au fil du temps, de reproduire son propre modèle et se vampiriser lui-même, engloutissant avec lui toute forme de vie et toute ressource sur la planète dans une frénésie marchande historiquement inégalée. Si l’État, outil oligarchique du pouvoir, est utilisé à divers degrés pour exercer un contrôle absolu sur les populations par la peur, voire la terreur, il lui devient de plus en plus difficile voire impossible de générer cette peur tant il s’empêtre dans ses mensonges narratifs, “scientifiques” et ses histoires toutes à plus dormir debout les unes que les autres, afin de couvrir ses crimes contre une humanité de moins en moins dupe.

Ainsi, il est devenu impossible de faire croire plus avant qu’un barbu islamiste d’Al CIAda se planque sous nos lits et si les mesures liberticides qui ont suivi les attentats nucléaires de septembre 2001 à New York ont renforcé le contrôle des états occidentaux pour en faire des états policiers par étapes successives, ne visant non pas les “terroristes” financés et armés par les états, mais les peuples dorénavant vus comme ennemis ; elles ne sont plus suffisantes pour faire passer la dictature technotronique finale plus avant. Il a donc fallu faire sortir de la boîte un nouveau croquemitaine en la personne du méchant virus Bébert Corona, comme nous l’avons précédemment analysé.

Tout comme les mesures de “sécurité renforcée” dans les aéroports depuis 2001 n’ont jamais empêché les quelques gugusses payés, formés et aidés par le système étatico-capitaliste, passagers bidons et demeurés au slip ou à la godasse piégés, de monter dans les avions pour y faire leur numéro de terreur subventionnée créé pour échouer ; les mesures de “distanciations sociales” de “port du masque” et bientôt de piquouze obligatoire n’empêcheront en rien la maladie quelle qu’elle soit de se propager. Ces mesures ne sont pas là pour nous “protéger”, mais pour reformuler, refonder le tissu social ; elles ne sont que des mesures d’ingénierie visant à préparer psychologiquement les peuples a ce qui vient : la mise en place de la dictature technotronique totale à grand renfort d’IA, de 5G puis de 6G, de contrôle “sanitaire”, et toutes autres mesures de contrôle jugées opportunes pour maintenir l’oligarchie en place tout en faisant passer la “pilule” totalitaire du mieux possible aux masses apeurées, tétanisées et engoncées dans leurs masques et autres “bulles” de restriction sociale et estampillés “certifiés conformes”.

La fadaise de la société du spectacle marchand ne peut plus fonctionner, cette méthode représentait la manière “souple” d’endoctrinement et de contrôle. La révolte gronde, partout de plus en plus de gens s’éveillent à la supercherie ambiante, la dictature se raffermit en passant par la peur, la terreur obligée, aujourd’hui celle d’une menace invisible, un virus, créé en laboratoire, dont on a surestimé la létalité à dessein et projeté la fantasmagorie pandémique future au moyen de modèles informatiques erronés. Ainsi en va t’il de cette science moderne de projection de modèles numériques aléatoires et falsificateurs allant à l’encontre de la science réelle, celle du fait et de l’observation et qui privilégie et substitue l’extrapolation statistique au fait constaté.

Nous sommes entrés de plein pied dans un véritable cinéma, un véritable cirque de la bio-sécurité avec ce port du masque obligatoire, renforcé, prise de température avec des outils de mesures ressemblant bien entendu à des révolvers, pointés sur le quidam en tous lieux par des agents de sécurité ressemblant de plus en plus à des robocops. Tout ça pour montrer publiquement que les “autorités” agissent et “sécurisent”, si ce n’est rien d’autre que les revenus de Big Pharma et l’agenda sécuritaire eugéniste des “élites” auto-proclamées et dégénérées. 

En cela, la dictature sanitaire vient renforcer la dictature sécuritaire imposée partout depuis le 11 septembre 2001, rendez-vous compte… près de 20 ans  que cette ineptie ayant déclenché une “guerre perpétuelle contre le terrorisme” à l’échelle planétaire, menée par l’oligarchie bancaire et industrielle transnationale, suit son cours, plongeant le monde toujours plus avant dans les guerres et le chaos se voulant générateur d’ordre, en accord avec le slogan de son Nouvel Ordre Mondial : Ordo ab Chao. Tremblez pauvres ères car dorénavant, Bébert flotte dans l’air sans aucun doute par la faute de votre voisin et va vous bouffer les poumons…

Nous sommes en phase II de la mise en place de la grille de contrôle technotronique planétaire, celle qui permettra, selon les désirs oligarchiques, et par le truchement d’une “urgence sanitaire”, la mise en place de leur Nouvel Ordre Mondial, eugéniste et transhumaniste. Un goulag planétaire qui fera passer le “1984” d’Orwell pour un pique-nique dans le parc.

Ainsi donc, à l’instar des Zapatistes du Chiapas mexicain depuis 1994, des communes voisines d’Oaxaca, de tous les peuples autochtones en lutte et en rébellion contre l’oppression coloniale depuis la fin du XVème siècle, comprenons une bonne fois pour toute que “Nous sommes tous des colonisés !” et surtout qu’on ne peut en aucun cas être assimilé dans le vortex étatico-capitaliste déshumanisant, si on n’abandonne jamais la lutte et si notre résistance est de tous les instants. La résistance n’est pas futile… elle est particulièrement utile ! Elle est même une mesure de salubrité publique puisqu’on est dans le sujet !

Pour que se ravive l’esprit communard de 1871, incarné dans l’époque moderne dans les conseils ouvriers de Budapest de 1956 et de France en 1968, et de nos jours dans l’esprit (du Geist si cher à Gustav Landauer) Gilet Jaune, pour que se mette en place la société des sociétés de la Commune Universelle où la vie, l’être, reprendra ses droits sur le fourvoiement généralisé de l’avoir marchand spectaculaire.

Comprenons qu’il nous suffit de dire NON ! de manière haute, claire et décidée pour que ce soit fin de partie pour l’oligarchie et tout son cirque de l’illusion démocratique construit pour la maintenir au pouvoir et maintenir le pouvoir séparé du corps social, cette cause initiale de tous nos maux (P, Clastres).

La résistance authentique est résiliente et, à terme, triomphera !

A bas l’État, à bas l’argent, à bas la marchandise, à bas le salariat !

Pour que soit perçu ce sentier lumineux vers la société des sociétés, que nous nous devons d’emprunter.

Il n’y a pas de solution au sein du sytème et ne saurait y en avoir !

Vive la Commune Universelle de notre humanité enfin réalisée !

Résistance 71

Août 2020

= = =

Comprendre et transformer sa réalité, le texte:

Paulo Freire, « La pédagogie des opprimés »

+

4 textes modernes complémentaires pour mieux comprendre et agir:

Guerre_de_Classe_Contre-les-guerres-de-l’avoir-la-guerre-de-l’être

Francis_Cousin_Bref_Maniffeste_pour _un_Futur_Proche

Manifeste pour la Société des Sociétés

Pierre_Clastres_Anthropologie_Politique_et_Resolution_Aporie

 

 

32 Réponses vers “Amuse-gueule avant reprise… CoV19 et tutti quanti, ou De la résilience de toute résistance authentique ! (Résistance 71 )”

  1. d’après ce que je constate ici, dans un immeuble de 40 copropriétaires – où tout le monde ferme les yeux sur les malversations – j’ai peur de rêver !!

    • Et il ne faut pas ! Il n’y a que ça qui a fait avancer les choses !… Sortir du microcosme, tendre la main et aller vers ses semblables qui sont légions. Le plus difficile est sans doute de remettre en cause définitivement la société du spectacle marchand, la reconnaître pour ce qu’elle est et pas à pas la refuser. La mentalité de « petit bourgeois proprio » n’aide pas, c’est sûr, mais faut aller au contact sur les ronds-points en sachant qu’à terme, la lucidité et l’action décisive du peuple avisé prévaudra sur la fange technocrate qui est au bout du rouleau.
      Tout ce qui est tenté maintenant par l’oligarchie n’est plus que manœuvre de désespoir.
      Bientôt l’hallali… 😉

    • Suggestion : Tu imprimes ce billet et le distribue à la prochaine réunion des « coproprios »… histoire de mettre un coup de pompe dans la fourmilière… 😉

  2. […] Ils ont utilisé la fausse PLANdémie pour faire pression en faveur d’un nombre illimité d’escroqueries par courrier dans l’espoir de voler les élections de 2020 grâce à la fraude par récolte de bulletins de vote par courrier. [NdJBL : je ne suis pas d’accord avec cette assertion, car nous savons maintenant, que si voter devait changer les choses, il y a longtemps que ce serait INTERDIT, le vote n’est qu’une illusion démocratique ; conseil de lecture, ICI] […]

  3. La fourmilière des ConVidiot(e)s, comme celle-là ?

    • La fourmi a plus de sens que le mouton… dans le dessin : « ces » vaccins et non pas « ses » vaccins… mais l’idée est là… 😉

      • Hé hé je l’ai trouvée/piquée ailleurs celle-là.

        Je prépare un petit PDF sur la vaccination, vu que c’est ouvertement, et clair pour tout le monde maintenant, que pour les zélites la seule solution (finale) c’est la vaccination.

        Je pourrais recréer une image avec une légende : Bon alors ? Y zarrivent ces vaccins ?

        Tenez, cette vidéo KlaTV sur le sujet, ça se précise bien quand même ?
        +la manifestation antimask à Berlin de demain annulée…

        Véran et sa bande attendent un conseil des scientifiques pour imposer le port du masque en crèches !!!

        J’ai vu une dame, hier, avec un bébé de 8 mois, qui se foutait de notre gueule, à nous les humains, il était hilare le gamin. Je lui ai demandé s’il n’avait pas eu du mal à accepter. Et elle m’a confirmée qu’il avait beaucoup pleuré, qu’il s’y était habitué, mais enfin, elle reconnaissait que ça cachait toutes les expressions du visage.

        Et les mouzombies sont contents.
        J’ai même croisé une ConVidiote masquée dans sa voiture…

        • le degré zéro de l’imbécilité a toujours existé, malheureusement… ce qu’il faut n’est pas convaincre les abrutis heureux de moutonner, mais ceux qui sont à l’orée du bois (de la résistance), faire basculer suffisamment de gens pour arriver à ces fameux 10-15% de la vraie solution…
          L’oligarchie est cernée, elle a perdu la partie et s’accroche en bons morbaques… peine perdue. La Commune Universelle triomphera…
          Hoka Hey !

          • Oui, y’en a même qui creusent encore…
            Le souci c’est que, et en parlant avec de nombreuses personnes, cela m’a été confirmée, les gens deviennent fous et agressifs si vous ne portez pas le masque, et haut sur le nez…

            Dans les entreprises, comme dans les EHPAD du reste (c’est le dernier endroit où il faut finir ses jours je pense) les climatisations sont interdites…

            Pratique hein, quand il fait 40° dehors ?

  4. Bernardo Says:

    même regarder des ballerines à 50 millions de billets ne mérite pas de se faire taper dessus par les forces du régime!

    le problème ce n’est pas la désobéissance civile, c’est l’obéissance aux ordres.

    • oui c’est ce que disait Howard Zinn il y a plus de 40 ans déjà !…

      Aussi:
      « Croire qu’un petit groupe de personnes déterminées ne puisse pas changer les choses est une erreur, de fait ce n’est que cela qui a provoqué les grands bouleversements de l’histoire… »
      ~ Margaret Meads ~

  5. Tenez, cette vidéo d’une femme médecin qui dénonce la propaganda, j’aimerais bien l’avoir comme médecin, je viens de me coltiner avec un médecin du CH les mecs sont hors sol !

    Par Tanrési Vévo (les journalistes sont de BFMTWC)

    Donc, médecins et parents = à vos masques, prêts ???
    Enlevez-les !!!!

    • déjà fait pour l’essentiel… 😉

      • Vous, moi, et kékezotres, de plus en plus il est vrai. Mais voyez ce qu’il se passe en Italie, où la rentrée au 15/09 ce fait presque comme en Thaïlande, masque dès 6 ans, prise de température à l’entrée, pupitre individuel, mise à l’isolement (et bientôt en quarantaine dans des centres, comme en Nouvelle-Zélande ?).
        Et c’est la même chose qui se profile en France, en Allemagne, en Espagne ils ont carrément fait appel à l’armée.
        En France on interdit au gens de danser dans les bars jusqu’au 15 septembre !
        Chaque jour une nouvelle interdiction, ce n’est plus à 80 mais à 99.99% de privation de nos libertés que nous sommes rendus !
        Hier, dans le bureau d’un médecin de l’hôpital, dans sa poubelle de bureau en plastique ouverte, un masque jeté à la vue de tous !
        Même pas de poubelle fermée, même pas de sac à déchets d’activités de soins à risques infectieux mous !
        Preuve que tout ce qui compte c’est de maintenir le trouillomètre à zéro pour nous manager par la terreur.
        Cela ne marche pas sur nous, ok, mais sur les ConVidiot(e)s très bien, et les mouvements de troupeaux apeurés sont très dangereux pour tout le monde…
        Jo

        • Ce que nous allons dire maintenant est très cru, mais c’est la réalité des choses : A partir de maintenant, il n’y aura plus 36 façons de danser sur la musique qu’on nous imposée:
          1- Soit l’oligarchie passe ses mesures et réussit à ce que les moutons fassent la police (ne jamais oublier que dans la Russie stalinienne et l’Allemagne nazie, KGB, GPU et autre Gestapo avaient 90% de leur boulot fait par délation…) « sociale » et dans ce cas, tout est foutu pour un moment car une fois la grille technotronique refermée sur nos tronches, ce sera plus compliqué pour sortir de ce merdier..
          2- La solution à 10% s’applique et l’oligarchie et ses outils étatico-capitalistes tombent avec elle.
          Il n’y aura pas de milieu. L’époque de la demie-mesure est révolue.
          On sera soit en 1 soit en 2 et ça ira plus vite qu’on ne le pense d’un côté comme de l’autre.
          Nous pensons que le 2 l’emportera, mais qui sait on a peut-être tout faux et nous seront dans les premiers trains pour Auschwitz 2.0…
          A suivre avec intérêt, 😉

          • Oui, vous le savez, je pense très exactement la même chose, et pour être seule, en campagne, au milieu des ConVidiot(e)s j’oscille entre le 1 et le 2 en permanence…
            D’où mon état de fatigue…
            JBL

            • Il ne faut pas « osciller », il faut demeurer convaincu qu’on passera en 2 et garder le cap, œuvrer pour que cela se produise, d’abord au local, puis au régional puis à l’échelle de la « nation », qui se débarrassera du manteau de futilité dont elle a été affublée…
              Chaque chose en son temps, mais rappelle-toi que les 10% de la solution sont des gens convaincus, incorruptibles et irréductibles, qui ne flanchent pas et… gardent le cap… 😉
              Alors tout est possible, car c’est toujours par le petit nombre que les grands chambards se produisent.

            • Vous avez parfaitement raison…
              Mais c’est plus facile à dire qu’à faire, car même en se préservant, en n’écoutant pas les délires en flots continus, on a parfois bien du mal à ne pas osciller, à ne pas flancher, juste un bref instant parfois et pas de doutes, mais à constater le niveau de mouzombification du troupeau de convidiots et de convidiotes en pleine charge…
              Car on est encore loin des 10 à 15% convaincus, opiniâtres, conscients et debout et c’est dans ces moments là que parfois, je l’avoue, je fatigue.

              Pour garder le cap, je suis en train de constituer un dernier PDF sur l’objectif de cette masque-à-rade : le vaccin à nanotech qui est déjà obligatoire dans de nombreux pays et qui le sera également en France !

              Voyez, je sais soigner ma « dépression » passagère !
              JBL

  6. Patrice Sanchez Says:

    Hugh la compagnie Résistante, Vous allez voir que d’ici peu, ils vont nous obliger à porter un scaphandre autonome avec cathéter intégré pour les vaccins à Bill la piquouze ! Remarquez, cela permettra de fumer tranquilles et d’être enfin ignifugé et mithridatisés contre cette pensée totalement zombifiée de nos sous-élites ( il y avait les sous-doués, les sous-merdes, c’est le cran d’en dessous encore avant les égoûts et la fosse septique de l’enfer où toute cette engeance zombifiée ne saurait tarder à terminer avec ce qui lui reste de conscience pulvérisée sous l’effet entropique de l’autodestruction du principe du mal … et plus rapidement qu’on ne le pense ), à l’image de cette demeurée d’adjointe à la santé de la mairie de Paris !

    • Il ne faut plus à notre sens, regarder et se désespérer de la merde ambiante qui ne pourra en aucun cas changer ou s’améliorer, mais se consacrer à mettre en place la société de demain, celle de notre humanité réalisée. Tourner le dos à cette organisation mortifère et moribonde et se tourner vers la seule lumière qui soit, celle de notre humanité… Franchir les ponts du surhumain aurait dit quelqu’un… 😉
      C’est à dire lâcher-prise et se reconstituer pleinement.

  7. Patrice Sanchez Says:

    Oui, mettre pensée au pressing pour un nettoyage et une purification au karcher du sol au plafond afin de préparer le retour prophétisé par qui nous savons ; ces MESSIES, ces âmes soeurs étenrelles qui permettront à l’humanité d’atteindre le surhomme et d’accomplir des miracles de pensée connectées collectivement … comme les légendes à propos de l’âge d’or de l’humanité nous le racontent !
    N’oublions pas ce que confiait Friedrich Nietzsche en Mars 1885 dans le Tome 5 de sa correspondance :
    “ Il est difficile de savoir qui je suis : Attendons 100 ans : Peut-être y aura t’il d’ici là un connaisseur génial des âmes qui exhumera Monsieur F.N ? … Des oeuvres de cette nature
    ont de grandes ambitions, elles ont besoin de temps, Il faut d’abord que l’autorité de plusieurs siècles intervienne pour qu’on lise quelque chose correctement… “
    Quant à la communauté nietzschéenne matérialiste je dirais : Nietzschéens mais pas trop, pour paraphraser le titre du film : escroc mais pas trop !
    Nietzsche était en fait le Roi des Alchimistes de la pensée spirituelle des temps modernes !!!

    • Oui , FN est l’essence de la spiritualité post-religieuse et post-morale, celle de la passerelle (du pont plutôt) vers le surhumain. Il est intéressant de voir qu’en bien des points N. est très proche de l’anarchie bien qu’il s’en soit toujours défendu, il a critiqué les anarchistes, mais qui n’a t’il pas critiqué ? Même Schopenhauer et Wagner furent passés à la moulinette. Il n’est pas sûr qu’il ait eu de l’anarchie une vision complète. Quand Landauer par exemple parle du « Geist » de l’esprit de la société humaine qui, éradiqué, est remplacé par l’État, on a l’impression de lire du N.

  8. Un peu de poésie si vous le permettez ;

    Même si, finalement, nous ne pourrons pas sauver tout le monde, et surtout pas des gens qui ne veulent pas être sauvés !

  9. Preuve que tout était déjà dans l’imaginaire : Image de 1962 intitulée « La vie en 2022 » montre des gens piégés dans des « capsules »

    L’image a été dessinée par Walter Molino, un dessinateur et illustrateur italien de bandes dessinées. Elle figure en première page d’une édition de 1962 de La Domenica del Corriere, un hebdomadaire italien qui a été publié de 1899 à 1989. La bande dessinée montre des individus parcourant le trottoir dans les limites de leur propre capsule personnelle – Source de l’image et de l’article en lien Aube Digitale du 14 mai 2020.

    Que rien nous empêche de faire mentir…

  10. Patrice Sanchez Says:

    Parce qu’il raisonnait et pensait en individuel avant le collectif, ou plutôt il avait l’intuition que l’homme doit s’accomplir individuellement et le collectif suivra … c’est tout du moins la vision et l’explication que je m’en fais … mais comment ne pas être en communiion, et pas que solennelle de pensée avec ne serais que les écrits d’un Kropoktine …
    !Par contre, si tu as des passages de textes dans lesquels il parle de l’anarchie ou des références, je suis preneur !
    à très bientot de vous retrouver R71 et l’ami S

    Tenez, je viens de lire cette très interressante lettre de Kropoktine

    Cliquer pour accéder à une_lettre_inedite_de_pierre_kropotkine_a_max_nettlau.pdf

    Une Lettre Inedite De Pierre Kropotkine a Max Nettlau

    Extrait
    La lettre de Pierre Kropotkine à Max Nettlau, l’historien distingué de l’anarchisme, que nous publions ici fut écrite dans la première partie de l’année 1902. Elle traite surtout de l’individualisme et ainsi jette de nouvelles lumières non seulement sur les idées politiques de Kropotkine mais aussi sur les idées morales qu’il développa en grande partie dans La Morale anarchiste, L’Entr’aide, L’Ethique et Spravedlivost’ i nravstvennost’ [Justice et moralité]. Parlant de l’individualisme et critiquant l’étroitesse de l’individualisme bourgeois (qu’il met en contraste avec son propre conception d’individuation), Kropotkine touche inévitablement d’autres problèmes – révolution, liberté, syndicalisme – qui intéressent non seulement ceux qui étudient ses idées mais aussi tous ceux qui s’occupent de questions sociales.

    https://www.cambridge.org/core/journals/international-review-of-social-history/article/une-lettre-inedite-de-pierre-kropotkine-a-max-nettlau/5FB48599EA812C6A5D39339298AF605E#

    • merci de la lettre, très intéressante en effet, on a sauvegardé le pdf qu’on publiera.
      Oui c’est juste, que tout part de l’individu pour rayonner au collectif. Il n’y a pas de collectif sans conscience individuelle qui s’affirme et s’unifie au préalable, c’est l’évidence. Ce qui pourrit l’affaire est l’individu-ALISME, c’est à dire l’idéologie, comme quelque part l’anarchISME pourrit l’anarchie… 😉
      L’individu se transcende, doit se transcender dans et par le collectif, mais ne jamais refuser son être bien évidemment. Le collectif véritable, celui du communisme organique est bien plus que la somme des individus qu’il réunit, puisque chacun a lâché prise sans se renier lui-même bien au contraire.
      C’est en cela que nous voyons les « ponts du surhumain » nietzschéen et le parallèle évident à faire.
      Nous ne voyons pas d’antagonisme, mais une complémentarité lumineuse.
      Kropotkine dans sa lettre à Nettlau fait aussi quelques antagonismes là où à notre sens il n’y en a pas. tout n’est qu’une question de transcendance dans la complémentarité. Relire à cet effet la conclusion de notre « Manifeste pour la société des sociétés » à partir de la page 54…
      Pour N, il parle très peu de l’anarchie, seulement quelques passages dans « Le gai savoir » et « Le crépuscule des idoles », pas sûr qu’il ait eut tous les éléments en main et en tête, mais il l’a dit lui même, il n’était « qu’humain, trop humain »…;-)

    • j’ai peur JO – marre de tout ça

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.