Résistance politique: D’une idée minoritaire au plébiscite… La solution à 10%

Cette étude scientifique publiée en 2011 nous fait mieux comprendre pourquoi il est absolument vital pour l’oligarchie de garder les peuples divisés. La moindre erreur, le moindre relâchement permettant à une idée de dépasser les 10% de gens motivés et convaincus 8donc non influençables…) est synonyme d’arrêt de mort.

Prenons l’exemple de l’autogestion. Si la population comptait 10% minimum de personnes convaincues du bien fondé de cette solution pour la société, d’après cette étude, en très peu de temps, une vaste majorité de l’opinion publique serait gagnée à la cause. Ceci répond aux personnes attentistes et quelque peu défaitistes pensant qu’il faudrait 80% d’anarchistes pour bâtir la société anarchiste. Cette étude leur montre que non. 10% suffit. S’il y a 45 millions d’adulte en France (c’est un chiffre non vérifié que nous avançons à titre d’exemple), il suffirait qu’il y ait 4,5 millions d’adultes, répartis aléatoirement sur le territoire, pensant que l’autogestion dans une confédération de communes libres, est la solution à nos problèmes, pour qu’en très peu de temps cette idée devienne l’idée consensuelle de la société.

Au fond de chacun de nous dort un anarchiste, car vivre en société libre, non -coercitive, sans institutions, sans chef autoritaire, est dans la nature humaine, nos ancêtres ont vécu de la sorte pendant des millénaires, la vaste majorité des nations natives des Amériques vivaient encore de cette manière juste avant l’arrivée de l’homme blanc… L’État est une anomalie de l’Histoire, un passage peut-être obligé pour retrouver le chemin autogestionnaire originel. Une ruse de la Raison qu’Hegel soi-même n’a pu voir, mais le pouvait-il ?..

La solution à 10% ? On prend…

P.S: Cette étude nous a été envoyée par une prof d’université, lectrice assidue, que nous remercions au passage…

— Résistance 71 —

 

Le règne de la minorité: Pourquoi 10% est tout ce dont vous avez besoin

 

Matthew Philips

 

28 Juillet 2011

 

url de l’article original:

http://www.freakonomics.com/2011/07/28/minority-rules-why-10-percent-is-all-you-need/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

Qu’est-ce qu’il faut pour qu’une idée se propage d’une personne au grand nombre ? Pour qu’une opinion minoritaire devienne une croyance majoritaire ? D’après une nouvelle étude par des scientifiques du Rensselaer Polytechnic Institute, la réponse est 10%. Une fois que 10% de la population est convaincue d’une idée, il est inévitable que cela deviendra éventuellement une opinion prévalente à l’échelle d’un groupe entier. La clef est de demeurer convaincu, opiniâtre et motivé.

La recherche fut faite par des scientifiques du RPI Social Cognitive Networks Academic Research Center (SCNARC) et publiée dans la revue Physical Review E. En voici le résumé:

“Nous montrons comment l’opinion majoritaire  prévalente dans une population peut-être rapidement renversée par une petite fraction p d’agents motivés, dispersés de manière aléatoire et qui promeut avec consistance l’opinion opposée et qui est immunisée contre toute influence. De manière spécifique, nous montrons que lorsque la faction motivée croît au delà d’une valeur critique de pc=10%, il y a alors une diminution dramatique du temps Tc pris pour que l’entière population adopte l’opinion invoquée. En particulier, avec des graphiques complets, nous montrons que quand p<pc, Tc~exp[a(p)N], tandis que pour p>pc, Tc~lnN. Nous concluons avec des résultats de simulation pour des graphiques aléatoires Erdos-Rényi et avec des réseaux sans échelle qui montent une attitude qualitative similaire.”

D’un communiqué de presse du site internet du SCNARC:

“Lorsque le nombre de personnes adhérents à une opinion motivée est moins de 10%, il n’y a pas de progression visible dans la diffusion des idées. Cela prendrait littéralement un laps de temps comparable à l’âge de l’univers pour que la taille de ce groupe atteigne une majorité”, dit le directeur du SCNARC Boleslaw Szymanski, professeur du programme Claire and Roland Schmitt à Renssalaer. “Dès que ce chiffre croît au delà de 10%, l’idée se propage comme un feu de brousse.”

Ceci a des implications pour toutes sortes de choses, depuis la compréhension de la dissémination des croyances religieuses et politiques, à la compréhension du pourquoi certaines modes prennent bien plus que d’autres. Ceci met certainement sous une nouvelle lumière le débat senble t’il hors de contrôle sur le plafond de la dette et comment une minorité motivée et opiniâtre peut tirer à elle la totalité de la conversation. La recherche valide la statégie de repli d’une poignée de députés républicains qui menacent de torpiller la proposition de budget de John Boehner. Il apparait que si vous êtes dans la minorité, vous avez moins de raisons d’arriver à un compromis que n’en a la majorité. Si vous gardez le cap et atteignez ces cruciaux 10%, vos idées éventuellement gagneront.

 

=  =  =

 

Article de référence:

 

American Physical Society Journal

Vol.84 Issue 1

Phys. Rev. E 84, 011130 (2011) [8 pages]

 

Phys. Rev. E 84, 011130 (2011) [8 pages]

Social consensus through the influence of committed minorities

J. Xie1, S. Sreenivasan1,2,*, G. Korniss2, W. Zhang3, C. Lim3, and B. K. Szymanski11Department of Computer Science, Rensselaer Polytechnic Institute, 110 8th Street, Troy, New York 12180, USA
2Department of Physics, Rensselaer Polytechnic Institute, 110 8th Street, Troy, New York 12180, USA
3Department of Mathematics, Rensselaer Polytechnic Institute, 110 8th Street, Troy, New York 12180, USA

 

url de l’article (en anglais): pour les matheux !!

http://arxiv.org/pdf/1102.3931v2.pdf

Publicités

38 Réponses to “Résistance politique: D’une idée minoritaire au plébiscite… La solution à 10%”

  1. Jane Goodall has proven that one person can create change–on both a local and a global scale.

    je viens de lire ça sur un site – et moi j’avais lu 20% il y a quelques années – cela concernait l’évolution de la conscience – mais maintenant si nous sommes à 10% c’est bon – on avance

    • Oui c’est juste… Regardons l’histoire, tous les changements politiques et sociaux positifs obtenus de haute lutte par les peuples, partout, l’ont été d’abord et avant tout par un petit groupe de gens convaincus, motivés et non influençables dans la vaste majorité des cas. L’essaimage des idées a fait boule de neige pour atteindre les 10% requis… voire bien plus dans certains cas. De là, tout bascule.
      L’article scientifique qui sert de base à ce billet dit ceci dans la conclusion:
      « En conclusion, nous avons démontré ici l’existence d’un point de bascule, qui une fois atteint, fait que l’opinion de la majorité initiale d’un réseau change rapidement pour celle d’une minorité consistante et inflexible. Il y a plusieurs précédents historiques à cela, par exemple, le mouvement des suffragettes au début du XXème siècle et la montée du mouvement américain des droits civiques, qui commença très peu de temps après que la taille de la population afro-américaine ait passé la barre des 10%. […]  »

      Tout cela pour dire la chose suivante: La chance d’acquérir une meilleure société a toujours été de notre côté et l’oligarchie le sait parfaitement depuis très longtemps, c’est pour cela qu’elle passe tant de temps, d’énergie et d’argent à brouiller les cartes et à inventer des dogmes visant à nous leurrer, à nous marteler que nous sommes nuls, incapables de prendre des décisions, que nous avons besoin de « chefs », de « guides éclairés » pour nous guider vers la lumière… Turlututu, chapeau pointu !!…

      La solution à 10%… Elle est bien non ?
      Temps de démonter le chapiteau de ces baltringues !…

      • J’ai déjà lu des articles (des études sociologiques) parlant de se phénomène (dsl pas de sources là sous la main, mais si j’ai le temps et de la chance je vais trouver ça ), ils appelait ça le phénomène de masse critique (c’est la galère en faisant une simple recherche, étonnamment pour le web c’est simplement une manifestation cycliste…). Par contre il était énoncé que le pourcentage à atteindre n’était pas fixe mais fluctuait en fonction de diverse facteurs (une propagande ayant le discourt inverse par exemple ferait augmenter le pourcentage à atteindre).

        • Faut lire l’article original et voir s’il y a une faille dans les maths… Nous ne pouvons pas en dire plus. Ils ont calculé tout çà… 10%… C’est le verdict mathématique apparemment…

  2. http://dly.free.fr/site/spip.php?article86

    http://rationalitelimitee.wordpress.com/2009/09/11/emergence-dissemination-et-masse-critique/

    j’ai pas retrouvé les articles dont je parle (bon ok, j’ai pas cherché plus de 5 min, méaculpa) mais ces deux là sont pas mal je trouve, surtout le premier.

  3. […] 10% de la population, motivés et non influençables sont suffisants pour faire avancer des idées parfois vues marginales et en faire un consensus général. […]

  4. […] La solution à 10% de la population mondiale pour vaincre l’inertie de départ et enclencher un nouveau paradigme existe ► https://resistance71.wordpress.com/2013/07/11/resistance-politique-dune-idee-minoritaire-au-plebisci&#8230; […]

  5. […] vous le savez, pour ma part c’est la solution à 10% ; C’est à dire que la solution pour nous les peuples du monde ; Un nouveau paradigme sans […]

  6. […] avons besoin de convaincre 10 à 15% de la population mondiale, masse critique suffisante et point de basculement vers le pouvoir de […]

  7. […] avons besoin de convaincre 10 à 15% de la population mondiale, masse critique suffisante et point de basculement vers le pouvoir de […]

  8. […] avons besoin de convaincre 10 à 15% de la population mondiale, masse critique suffisante et point de basculement vers le pouvoir de […]

  9. […] avons besoin de convaincre 10 à 15% de la population mondiale, masse critique suffisante et point de basculement vers le pouvoir de […]

  10. […] avons besoin de convaincre 10 à 15% de la population mondiale, masse critique suffisante et point de basculement vers le pouvoir de […]

  11. […] avons besoin de convaincre 10 à 15% de la population mondiale, masse critique suffisante et point de basculement vers le pouvoir de […]

  12. […] Lorsque 10% des gens se réveillent, comme des moutons le reste va aussi s’éveiller à la vérité de l’agenda du Nouvel Ordre Mondial. […]

  13. […] politico-sociale sera plus que propice, dans cet intervalle il faudra que nous ayons, du moins 10 à 15% d’entre nous, atteint le point de décision ultime afin de mettre en place les associations […]

  14. […] politico-sociale sera plus que propice, dans cet intervalle il faudra que nous ayons, du moins 10 à 15% d’entre nous, atteint le point de décision ultime afin de mettre en place les associations […]

  15. […] politico-sociale sera plus que propice, dans cet intervalle il faudra que nous ayons, du moins 10 à 15% d’entre nous, atteint le point de décision ultime afin de mettre en place les associations […]

  16. […] politico-sociale sera plus que propice, dans cet intervalle il faudra que nous ayons, du moins 10 à 15% d’entre nous, atteint le point de décision ultime afin de mettre en place les associations […]

  17. […] politico-sociale sera plus que propice, dans cet intervalle il faudra que nous ayons, du moins 10 à 15% d’entre nous, atteint le point de décision ultime afin de mettre en place les associations […]

  18. […] politico-sociale sera plus que propice, dans cet intervalle il faudra que nous ayons, du moins 10 à 15% d’entre nous, atteint le point de décision ultime afin de mettre en place les associations […]

  19. […] politico-sociale sera plus que propice, dans cet intervalle il faudra que nous ayons, du moins 10 à 15% d’entre nous, atteint le point de décision ultime afin de mettre en place les associations […]

  20. […] Et alors qu’il existe une solution à 10, 15% de la population mondiale : Cette étude scientifique publiée en 2011 nous fait mieux comprendre pourquoi il est absolument vital pour l’oligarchie de garder les peuples divisés. La moindre erreur, le moindre relâchement permettant à une idée de dépasser les 10% de gens motivés et convaincus (donc non influençables…) est synonyme d’arrêt de mort ; Lire l’intégralité de l’article sur R71 ► https://resistance71.wordpress.com/2013/07/11/resistance-politique-dune-idee-minoritaire-au-plebisci&#8230; […]

  21. […] les conditions du prolétariat, et heureusement ce n’est pas nécessaire. Auraient portées sur la solution à 10% que R71 a relayé, dès 2011 et qui est totalement sous-entendue, à mon sens, dans cette […]

  22. […] politico-sociale sera plus que propice, dans cet intervalle il faudra que nous ayons, du moins 10 à 15% d’entre nous, atteint le point de décision ultime afin de mettre en place les associations […]

  23. […] politico-sociale sera plus que propice, dans cet intervalle il faudra que nous ayons, du moins 10 à 15% d’entre nous, atteint le point de décision ultime afin de mettre en place les associations […]

  24. […] c’est impossible, mais une certaine partie pouvant former une masse critique (les fameux 10% d’anti-systémistes) qu’ils viennent TOUS du peuple et qu’ils sont au service du peuple et […]

  25. […] c’est impossible, mais une certaine partie pouvant former une masse critique (les fameux 10% d’anti-systémistes) qu’ils viennent TOUS du peuple et qu’ils sont au service du peuple et […]

  26. […] c’est impossible, mais une certaine partie pouvant former une masse critique (les fameux 10%  d’anti-systémistes) qu’ils viennent TOUS du peuple et qu’ils sont au service du peuple et […]

  27. […] politico-sociale sera plus que propice, dans cet intervalle il faudra que nous ayons, du moins 10 à 15% d’entre nous, atteint le point de décision ultime afin de mettre en place les associations […]

  28. […] politico-sociale sera plus que propice, dans cet intervalle il faudra que nous ayons, du moins 10 à 15% d’entre nous, atteint le point de décision ultime afin de mettre en place les associations […]

  29. […] politico-sociale sera plus que propice, dans cet intervalle il faudra que nous ayons, du moins 10 à 15% d’entre nous, atteint le point de décision ultime afin de mettre en place les associations […]

  30. […] politico-sociale sera plus que propice, dans cet intervalle il faudra que nous ayons, du moins 10 à 15% d’entre nous, atteint le point de décision ultime afin de mettre en place les associations […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s