Vaccin CoV19 et passage à l’humain 2.0… Un avertissement du Dr Carrie Madej (vidéo)

 


Vaccin CoV19 et transhumanisme

 

Résistance 71

 

30 août 2020

 

A voir et diffuser sans modération… Message vidéo (VOSTF) du Dr Carrie Madej, interne des hôpitaux à Forest Park dans l’état de Georgie (USA). Doctorat de médecine à la faculté de médecine de l’université de médecine et de biosciences de Kansas City, au sujet du vaccin CoV19 à venir.
Membre de l’American Osteopatic Association (AOA) et de l’American College of Physicians (ACP).
Le mécanisme du vaccin, l’utilisation de la nanotechnologie, de procédure d’altération et de modification génétique et l’utilisation d’un enzyme de marquage appelé « Luciferase ». Des trucs pareils ça ne s’invente pas !

 

Message vidéo du Dr Carrie Madej (durée 21min VOSTF) :

 

Transcription du texte de la vidéo pour diffusion :

« passer de l’homme 1.0 à l’homme 2.0 a quelque chose à voir avec le transhumanisme
Il s’agit de prendre les humains tel que nous les connaissons et de les mélanger avec l’intelligence artificielle

En étudiant le projet vaccin COVID-19, j’ai découvert que nous devons prendre une décision à ce sujet et c’est mon cri d’alarme au monde.

Vous devez être informé car ce nouveau vaccin n’est pas comme votre vaccin anti-grippe habituel . Ce qui me fait peur. C’est très différent C’est tout à fait nouveau.

C’est complètement expérimental sur la race humaine.

Et ce n’est pas seulement un vaccin différent. Il existe des technologies qui sont introduites dans ce vaccin et qui peuvent changer très rapidement notre façon de vivre, qui nous sommes et ce que nous sommes.

Vous connaissez peut être Elon Musk fondateur de Space X et Tesla automobile et Ray Kurzweil l’un des dirigeants de Google. Ce sont des transhumanites autoproclamés. Ils pensent que nous devrions aller vers l’humain 2.0, ce sont de très grands partisans de cette idée

Il y a beaucoup de transhumanistes de cette idée humain 2.0 qui sont impliqués dans ce projet vaccin covid 19 renseignez vous

La façon la plus simple de vous expliquer cela c’est de regarder l’un des principaux partisans du vaccin et de faire un peu d’histoire, vous dire comment ils veulent fabriquer le vaccin.

Je pense que cela en dira long ; par exemple Moderna est l’un des principaux fabricants du vaccin COVID 19, vous devez savoir que Moderna a été fondé par une personne de Harvard, Derek Rossi, et que le chercheur Derek Rossi a réussi à créer et prendre de l’ARN modifié et à pouvoir reprogrammer une cellule souche dans le corps pour en modifier la fonction.

Il a génétiquement modifié la cellule souche dans le corps. Il a donc prouvé que l’on peut modifier génétiquement quelque chose en utilisant de l’ARN modifié. Il a donc fondé la société Moderna sur ce concept.

Moderna n’existe pas depuis longtemps. Elle n’a encore jamais fabriqué de vaccin ni de médicament pour l’homme. Ce vaccin COVID 19 sera son premier produit.

Vous devez savoir que Moderna a récemment fait la une des journeaux, parce qu’elle a vraiment accéléré le processus , comme les autres entreprises, elle accélère le vaccin, elle passe de la phase 1 à la phase 2 très rapidement, en fait elle est passée de la phase 1 à la phase 3 dans ses expériences depuis mars 2020.

C’est incroyable. Cela passe généralement de 5 à 6 ans. Comment peuvent-ils faire cela avec les données de sécurité et d’efficacité dont nous avons besoin ?

Sachez que dans la phase 2, lls n’utilisent que 30 ou 45 humains , dans l’étude test de Moderna, il y avait 45 humains, avec le groupe de vaccins à forte dose, 100% des personnes ont développé des effets secondaires systémiques à court terme.

Et pour le vaccin à faible dose, 80% des personnes ont développé des effets secondaires systémiques à court terme.

Et nous ne connaissons pas les effets secondaires à long terme du vaccin , il nous faudra plus de temps, peut être des années. Mais nous savons d’après des études sur des animaux que si vous utilisez cette technologie, vous allez constater une augmentation du taux de cancer , des mutations génétiques, de la mutagénèse et des réactions auto-immunes .

Par exemple, dans certaines études sur les furets qui ont été vaccinés , on a constaté qu’en contact avec le virus dont on essayait de les protéger par les vaccins, la réponse immunitaire était exagérée. Les furets souffraient.

Ils avaient plus d’inflammation pulmonaire , de liquide pulmonaire, des problèmes hépatiques.

Le vaccin leur a fait du mal, la réponse immunitaire était moins bonne : ce sont des effets secondaires à plus long terme et ça pourrait être observé avec ce vaccin dont nous ne connaissons pas encore les données et qui n’est pas sans risque.

Et comment font-ils cela ? Ils suggèrent d’utiliser une plateforme, je vais vous expliquer comment ils administreraient ce vaccin. Il y a une idée appelée plateforme à micro-aiguilles (microneedle platform) .

Elle a été développée par le MIT. Ils ont dit qu’elle pourrait être produite en masse très facilement. Voilà pourquoi ils proposent cette technologie. Des millions pourraient être fabriqués rapidement. Ils pourraient également être auto-administrés. Cela ressemble à un pansement que l’on achète en pharmacie. Il peut vous être expédié par Amazon, UPS ou autre service d’expédition,il est fait pour que le mettiez sur votre main comme ceci puis vous enlevez l’autocollant et voilà vous avez été vacciné. Comment vacciner à travers un autocollant est possible ? Il y a de petites spicules minuscules , de petites aiguilles, ça été conçu d’après le modèle d’ une morsure de croc d’une vipère, donc cette plateforme à micro-aiguilles, c’est des petites morsures de serpents.

Dans ces minuscules spicules dont ils prétendent que vous ne le sentirez pas vraiment , ll y a un peu d’hydrogel, dans ce matériau appelé « HYDROGEL » il y a une enzyme appelée « luciférase » ainsi que le vaccin lui-même.

Alors qu’est-ce que tout cela signifie ?
Tout d’abord vous recevez le vaccin, c’est de l’ARN modifié ( invention de MODERNA) ou ADN modifié

Prenons Moderna et son ARN modifié, l’idée est que les micro-aiguilles vont percer les membranes de vos cellules. Et ce morceau synthétique modifié d’ARN est un code pour la partie du virus.

Ou bien ils pourraient utiliser de l’ADN modifié synthétique pour coder la parte du virus qui entrerait dans le noyau. Votre corps commencerait à le transcrire, il commencerait à le lire, et à fabriquer davantage de cette partie du virus.

Pourquoi voudrait-on que le corps fabrique plus de virus ou une partie du virus ?

L’idée est que votre corps s’habituerait à le voir, saurait comment fabriquer les anticorps et aurait une meilleure réponse des cellules T. Et l’idée est lorsque votre corps le verra à l’avenir, ll saurait comment le combattre et sa réponse serait meilleure. C’est l’idée.

Mais le problème c’est qu’ils utilisent un procédé appelé TRANSFECTION et la transfection est un moyen couramment utilisé pour créer des organismes génétiquement modifiés.

Je pense que vous connaissez ces fruits et légumes OGM. Ils ne sont pas aussi sains que les fruits et légumes sauvages normaux . Ils pourraient donc extrapoler cela sur l’homme. Si nous devenons génétiquement modifiés, nous ne seront peut-être pas en aussi bonne santé qu’avant. Nous n’avons pas d’ étude à long terme sur le sujet . C’est incroyable.

Les fabricants de vaccin ont déclaré « le vaccin ne modifiera pas notre ADN, notre génome »
Je ne les crois pas du tout, je dis que ce n’est pas vrai, parce que si nous utilisons ce processus TRANSFECTION pour fabriquer un organisme génétiquement modifié, pourquoi ne ferait-il pas la même chose à un être humain ?

Je ne sais pas pourquoi les fabricants des vaccins disent cela que cela ne modifie pas l’ADN.

Si vous regardez la définition de transfection, la définition vous dira qu’il s’agit d’un changement temporaire dans la cellule, et je pense que c’est sur quoi les fabricants des vaccins misent, c’est temporaire, mais il y a une possibilité pour elle de devenir stable, d’être absorbée dans le génome, si stable qu’elle commencera à se répliquer lorsque le génome se répliquera, elle sera une partie permanente de votre génome. C’est un risque que nous prenons.

Il peut donc être temporaire ou permanent. Et nous ne le saurons pas pendant des années, honnêtement. Alors nous y voilà.
Nous avons quelque chose qui peut modifier notre génome. C’est une possibilité.

Et une autre chose encore, s’ils modifient le génome, quels en seraient les effets ?

Je vous ai déjà parlé de certains effets secondaires, mais nous devons aussi savoir, qu’il s’agit d’un morceau d’ADN ou ARN synthétique (modifié) . Il est synthétique, il ne vient pas de la nature. Et s’il est ajouté dans le génome d’un humain…
Si vous regardez l’arrêt de la Cour suprême sur l’ADN synthétique ou les gènes synthétiques, il peut être breveté. Or les brevets ont des propriétaires.

Qu’est-ce que cela signifie pour nous ? Et si cet ADN ou ARN synthétique breveté se trouve dans notre génome ? Est-ce que ça signifie que Moderna ou la fondation de Bill et Melinda Gates ou le ministère de la défense américaine , tous ces gens impliqués dans les brevets, vont posséder une partie de notre génome ?

C’est une possibilité, il faut le savoir.
Ce n’est qu’une partie de ce système de livraison.

Passons à la partie suivante :

C’est une enzyme appelée LUCIFERASE . La LUCIFERASE est une enzyme synthétique brevetée.
Je n’aime pas ce nom. Ils l’ont appelé LUCIFERASE parce qu’elle a des propriétés bioluminescentes. Elle peut produire une lumière ou être source de lumière. Tout ça se trouverait sous votre peau et vous ne pouvez pas le voir. L’idée de la LUCIFERASE est qu’ils veulent s’assurer que vous êtes vaccinés. Ils ne font pas confiance aux dossiers médicaux. Ils ne vous font pas confiance. Ils veulent s’assurer que cela été bien réussie, une TRANSFECTION bien réussie, une modification génétique réussie.

Lorsque vous recevez l’enzyme LUCIFERASE, si vous avez un Iphone ou une application sur Iphone, vous pouvez scanner la zone de votre corps qui a eu le vaccin et un code numérique ou une empreinte numérique ou un modèle numérique apparaitra sur l’Iphone, quelque chose qui identifiera que vous avez été vacciné . l’enzyme LUCIFERASE contient votre carnet de vaccination , il vous donne également une identification , un numéro, un code-barre, une marque, quelque soit le nom que vous lui donnez, un tatouage, c’est la même chose. Vous devenez alors un « produit ». Donc il y a ça.

La troisième chose que j’ai mentionné est l’HYDROGEL. l’HYDROGEL est l’invention de la DARPA, l’agence américaine des projets de recherche avancé, c’est une sorte de groupe de science fiction du département de la défense américaine au Pentagone, du gouvernement américain .
Profusa l’une des entreprises de la DARPA et HYDROGEL est aussi une des entreprises de la DARPA.
HYDROGEL est de la nanotechnologie. La nanotechnologie HYDROGEL , les robots microscopiques, ces petits robots je sais que cela parait fou, c’est toujours fou pour moi, mais c’est possible.
Ces petits robots microscopiques peuvent désassembler, réassembler, assembler et faire différentes choses. Cet HYDROGEL c’est vraiment de la nanotechnologie . C’est quelque chose de robotique ou d’intelligence artificielle. L’HYDROGEL peut se connecter avec l’Intelligence Artificielle.
Cela signifie qu’un humain HYDROGEL peut se connecter directement et peut recueillir des informations de son corps et rassembler ces informations et les relier à son smartphone au Cloud ou à un autre appareil intelligent, et une fois que c’est fait, c’est 24h par jour, 7 jours par semaine, 365 jours par an, pensez-y , pensez à l’effet que cela aurait sur notre vie privée.
Cela peut immédiatement changer notre autonomie. Immédiatement changer nos libertés. Cela peut recueillir des données comme votre glycémie, votre saturation, votre tension artérielle. Cela a l’air génial. Mais cela peut recueillir aussi beaucoup d’autres choses . Cela peut recueillir, disent-ils vos émotions, ou votre cycle menstruel, votre activité, si vous êtes tombé, les nutriments dans votre corps, si vous avez pris un médicament, si vous avez pris des drogues, il est possible de voir presque tout ce qui se passe dans votre corps.
Et où vont toutes ces informations? Cela n’a pas été abordé
Qui protège ces informations ? A quoi servent-elles ? C’est vraiment sérieux. On propose de mettre tout ça dans le prochain vaccin.
Il faut aussi savoir qu’avec cette NANOTECHNOLOGIE HYDROGEL, qui marche avec l’intelligence artificielle , la connexion tout comme vous envoyez un SMS avec votre smartphone, vous pouvez aussi en recevoir. Cela signifie que notre corps peut recevoir des informations avec la connexion avec l’intelligence artificielle (objets connectés) .

Quelles informations nous reviendraient ? Est-ce que cela affecterait notre humeur, notre comportement ? Est-ce que cela affecterait notre façon de penser, nos souvenirs ?

Si vous n’avez pas regardé le film Matrix, vous pourriez le faire, je pense qu’il y a des vérités dans ce film.
Je vois tellement de mauvaises choses dans ce vaccin et je vois que l’on en parle pas dans les grands médias.

Et j’ai le sentiment que ces entreprises de vaccins nous mentent lorsqu’elles disent que le vaccin ne peut pas affecter notre ADN .

Parce que selon toutes les définitions
qu’elles utilisent, cela peut affecter notre ADN.

Donc j’ai fait cette courte vidéo pour faire passer le message. Maintenant à vous de faire vos propres recherches.
Maintenant que nous voyons que les risques sont nombreux, nous devons vraiment savoir si l’on veut vraiment passer de l’humain 1.0 à 2.0 , contrairement à ce que l’on croit, ce n’est pas la fantaisie que l’on voit dans les films de superpouvoirs
Et laissez moi vous dire qu’il y a de grands noms derrière ces vaccins !
– Le département de la défense du gouvernement américain
– – la DARPA : pourquoi l’armée est-elle impliquée dans la fabrication de nos vaccins ?
– – la fondation Bill et Melinda Gates (si vous regardez vous verrez presque toujours ce nom derrière un vaccin COVID https://www.businessinsider.fr/us/bill-gates-factories-7-different-vaccines-to-fight-coronavirus-2020-4?op=1)
Revenons à la fondation Bill et Melinda Gates, je veux que vous connaissiez les antécédents de Bill Gates, ce que c’est homme représente. Sa famille est issue d’une famille d’EUGENIQUES. EUGENIQUE signifie contrôle de la population, cela signifie que Bill Gates pense qu’il y a trop de monde . Bill Gates a déclaré dans une vidéo https://www.youtube.com/watch?v=PAJ3YhlUegk qu’il pense qu’avec un très bon nouveau vaccin, nous pourrions faire baisser la population de la planète de 10 à 15%. Qui va rester et qui va partir ? Et qui doit décider qui va rester et qui va partir ? Bill Gates n’a pas de formation médical, ni formation épidémiologique, ni formation scientifique. Il n’est pas médecin, il est informaticien. C’est ce qu’il est.
J’aimerais que vous réalisiez que je regarde toujours qui a un intérêt direct. Quelles sont leurs motivations ? Alors que nous connaissons son milieu familial.
Ce qui me préoccupe beaucoup, c’est que la DARPA , cette agence militaire, ainsi que la fondation Bill et Melinda Gates s’intéressent beaucoup à la technologie appelée GENE DRIVE ou la technologie GENE EXTINCTION et c’est exactement ce que cela semble être. En utilisant des mutations génétiques, par exemple, par TRANSFECTION, vous pouvez exterminer une espèce entière de la planète. Ils proposent de l’utiliser pour les moustiques en Afrique par exemple, mais notre écosystème est délicat, qui a dit qu’il fallait éliminer une espèce ? Si vous détruisez une espèce, vous pouvez affecter tout un écosystème. Lorsque vous exterminerez une espèce entière, vous affecterez l’écosystème en entier. C’est un équilibre très délicat. Et qui peut dire qui va rester et qui va partir ? Pourquoi n’en parlons pas ? Si on peut faire le GENE EXTINCTION (produire une progéniture infertile donc fin de la descendance) à un insecte par TRANSFECTION via une injection, alors on peut le faire à un animal, on peut le faire à un humain (injection= vaccin). Je soulève ce point . Car si les agences derrière le vaccin défendent également cette idée , leur faites-vous confiance pour la santé ? Leur faites-vous confiance pour votre famille ? Leur faites-vous confiance pour vos enfants ?
Ils se précipitent pour la fabrication de ce vaccin. Quelle est la motivation derrière cela ? Nous devons y réfléchir. J’ai déclaré dans le passé, que nous devons savoir qu’il existe du moins aux Etats-Unis, des mandats qui font que les fabricants des vaccins n’ont aucune responsabilité , responsabilité 0 pour tout dommage causé par un vaccin à un être humain. Si des personnes sont tuées, blessées, paralysées, mutilées à vie, ça n’a pas d’importance , vous n’avez aucun recours et ils font quand même du profit. Ils n’ont donc aucune raison de rendre le vaccin sûr. Sachez aussi que l’un des mandats , la loi sur la protection civile, dit qu’ils peuvent nous imposer un vaccin. Ils ne peuvent pas nous imposer un vaccin s’il existe un traitement viable pour la COVID 19. Et sachez que les médecins du monde sont censurés en ce qui concerne les options de traitement ou de prévention du COVID 19 . Parce que s’il existe un traitement, ils ne peuvent pas nous imposer ce vaccin.
J’aimerais aborder ce sujet. Quelle est la motivation de ce vaccin COVID 19 ? Est-ce vraiment pour notre santé ? En tant que médecin, je ne vois pas en quoi cela concerne la véritable santé du monde. Il y a une autre motivation, un autre programme en cours. Plus j’examine la question, plus cela saute aux yeux. Je vous laisse donc avec cela, je veux faire court et simple pour que vous puissiez digérer tout cela et réfléchir.
Nous devons nous rassembler et unir nos voix parce que les personnes en position de pouvoir qui s’occupent « de notre santé » ne suivent pas notre intérêt. Mais ensemble, nous avons le pouvoir.
Ensemble, Unis, notre voix est forte. Je vous encourage à faire preuve d’esprit critique. Faites vos propres recherches. Rejoignez des groupes dans votre Etat des USA. Allez à la législature de votre Etat, et dites leur NON. NON à ces expériences sur les êtres humains. NON à l’invasion de la vie privée, NON à la censure. Nous sommes des âmes humaines souveraines et nous devons reprendre nos droits.
Merci de m’avoir écouté. Je fais toujours mes vidéos avec le plus grand amour et la plus grande paix. Je vous remercie.

fin de la transcription vidéo

 

 

42 Réponses vers “Vaccin CoV19 et passage à l’humain 2.0… Un avertissement du Dr Carrie Madej (vidéo)”

  1. […] et l’utilisation d’un enzyme de marquage appelé « Luciferase ». Et, comme le souligne R71, des trucs pareils ça ne s’invente pas ! D’autant que nous avions déjà été alertés […]

  2. Tenez, aussi bien dans mon billet de présentation que dans ce tout dernier PDF, j’ai intégré cette vidéo avec d’autres ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2020/08/aux-convidiotes-de-la-terre-qui-attendent-le-vaccin-par-jbl1960.pdf

  3. Dans ce billet de présentation ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2020/08/31/aux-convidiotes-de-la-terre-qui-attendent-le-vaccin/

    Je rappelle que nous avions déjà été alertés d’un gène du nouveau virus appelé « Remilla luciferase » par l’article scientifique en anglais intitulé en français : « Reprogrammer le circuit de transcription du coronavirus du Syndrome Respiratoire Aigu Sévère, l’ingénierie d’un génome de recombinaison résistant » de Veterans Today en analyse dans ce billet de blog La meilleure défense c’est l’attaque du 20 avril 2020 qui donnait les preuves suivantes : Université de Caroline du Nord : preuve documentaire de la fabrication du CoV19 depuis 2003 que vous aviez traduit…

  4. Comme annoncé dans le billet de présentation, j’ai positionné au tout début de ma page PDF ► https://jbl1960blog.wordpress.com/les-pdfs-realises-par-jbl1960/ ce tout dernier PDF, les liens majeurs qui le constituent, cette vidéo majeure également du Dr. Madej et rappelé les PDF essentiels sur Bill La Piquouze et l’affaire CoV19-OGM…

    A+ Jo

  5. j’ai fait la transcription de la vidéo de ce docteur

    « passer de l’homme 1.0 à l’homme 2.0 a quelque chose à voir avec le transhumanisme
    Il s’agit de prendre les humains tel que nous les connaissons et de les mélanger avec l’intelligence artificielle

    En étudiant le projet vaccin COVID-19, j’ai découvert que nous devons prendre une décision à ce sujet et c’est mon cri d’alarme au monde.

    Vous devez être informé car ce nouveau vaccin n’est pas comme votre vaccin anti-grippe habituel . Ce qui me fait peur. C’est très différent C’est tout à fait nouveau.

    C’est complètement expérimental sur la race humaine.

    Et ce n’est pas seulement un vaccin différent. Il existe des technologies qui sont introduites dans ce vaccin et qui peuvent changer très rapidement notre façon de vivre, qui nous sommes et ce que nous sommes.

    Vous connaissez peut être Elon Musk fondateur de Space X et Tesla automobile et Ray Kurzweil l’un des dirigeants de Google. Ce sont des transhumanites autoproclamés. Ils pensent que nous devrions aller vers l’humain 2.0, ce sont de très grands partisans de cette idée

    Il y a beaucoup de transhumanistes de cette idée humain 2.0 qui sont impliqués dans ce projet vaccin covid 19 renseignez vous

    La façon la plus simple de vous expliquer cela c’est de regarder l’un des principaux partisans du vaccin et de faire un peu d’histoire, vous dire comment ils veulent fabriquer le vaccin.

    Je pense que cela en dira long ; par exemple Moderna est l’un des principaux fabricants du vaccin COVID 19, vous devez savoir que Moderna a été fondé par une personne de Harvard, Derek Rossi, et que le chercheur Derek Rossi a réussi à créer et prendre de l’ARN modifié et à pouvoir reprogrammer une cellule souche dans le corps pour en modifier la fonction.

    Il a génétiquement modifié la cellule souche dans le corps. Il a donc prouvé que l’on peut modifier génétiquement quelque chose en utilisant de l’ARN modifié. Il a donc fondé la société Moderna sur ce concept.

    Moderna n’existe pas depuis longtemps. Elle n’a encore jamais fabriqué de vaccin ni de médicament pour l’homme. Ce vaccin COVID 19 sera son premier produit.

    Vous devez savoir que Moderna a récemment fait la une des journeaux, parce qu’elle a vraiment accéléré le processus , comme les autres entreprises, elle accélère le vaccin, elle passe de la phase 1 à la phase 2 très rapidement, en fait elle est passée de la phase 1 à la phase 3 dans ses expériences depuis mars 2020.

    C’est incroyable. Cela passe généralement de 5 à 6 ans. Comment peuvent-ils faire cela avec les données de sécurité et d’efficacité dont nous avons besoin ?

    Sachez que dans la phase 2, lls n’utilisent que 30 ou 45 humains , dans l’étude test de Moderna, il y avait 45 humains, avec le groupe de vaccins à forte dose, 100% des personnes ont développé des effets secondaires systémiques à court terme.

    Et pour le vaccin à faible dose, 80% des personnes ont développé des effets secondaires systémiques à court terme.

    Et nous ne connaissons pas les effets secondaires à long terme du vaccin , il nous faudra plus de temps, peut être des années. Mais nous savons d’après des études sur des animaux que si vous utilisez cette technologie, vous allez constater une augmentation du taux de cancer , des mutations génétiques, de la mutagénèse et des réactions auto-immunes .

    Par exemple, dans certaines études sur les furets qui ont été vaccinés , on a constaté qu’en contact avec le virus dont on essayait de les protéger par les vaccins, la réponse immunitaire était exagérée. Les furets souffraient.

    Ils avaient plus d’inflammation pulmonaire , de liquide pulmonaire, des problèmes hépatiques.

    Le vaccin leur a fait du mal, la réponse immunitaire était moins bonne : ce sont des effets secondaires à plus long terme et ça pourrait être observé avec ce vaccin dont nous ne connaissons pas encore les données et qui n’est pas sans risque.

    Et comment font-ils cela ? Ils suggèrent d’utiliser une plateforme, je vais vous expliquer comment ils administreraient ce vaccin. Il y a une idée appelée plateforme à micro-aiguilles (microneedle platform) .

    Elle a été développée par le MIT. Ils ont dit qu’elle pourrait être produite en masse très facilement. Voilà pourquoi ils proposent cette technologie. Des millions pourraient être fabriqués rapidement. Ils pourraient également être auto-administrés. Cela ressemble à un pansement que l’on achète en pharmacie. Il peut vous être expédié par Amazon, UPS ou autre service d’expédition,il est fait pour que le mettiez sur votre main comme ceci puis vous enlevez l’autocollant et voilà vous avez été vacciné. Comment vacciner à travers un autocollant est possible ? Il y a de petites spicules minuscules , de petites aiguilles, ça été conçu d’après le modèle d’ une morsure de croc d’une vipère, donc cette plateforme à micro-aiguilles, c’est des petites morsures de serpents.

    Dans ces minuscules spicules dont ils prétendent que vous ne le sentirez pas vraiment , ll y a un peu d’hydrogel, dans ce matériau appelé « HYDROGEL » il y a une enzyme appelée « luciférase » ainsi que le vaccin lui-même.

    Alors qu’est-ce que tout cela signifie ?
    Tout d’abord vous recevez le vaccin, c’est de l’ARN modifié ( invention de MODERNA) ou ADN modifié

    Prenons Moderna et son ARN modifié, l’idée est que les micro-aiguilles vont percer les membranes de vos cellules. Et ce morceau synthétique modifié d’ARN est un code pour la partie du virus.

    Ou bien ils pourraient utiliser de l’ADN modifié synthétique pour coder la parte du virus qui entrerait dans le noyau. Votre corps commencerait à le transcrire, il commencerait à le lire, et à fabriquer davantage de cette partie du virus.

    Pourquoi voudrait-on que le corps fabrique plus de virus ou une partie du virus ?

    L’idée est que votre corps s’habituerait à le voir, saurait comment fabriquer les anticorps et aurait une meilleure réponse des cellules T. Et l’idée est lorsque votre corps le verra à l’avenir, ll saurait comment le combattre et sa réponse serait meilleure. C’est l’idée.

    Mais le problème c’est qu’ils utilisent un procédé appelé TRANSFECTION et la transfection est un moyen couramment utilisé pour créer des organismes génétiquement modifiés.

    Je pense que vous connaissez ces fruits et légumes OGM. Ils ne sont pas aussi sains que les fruits et légumes sauvages normaux . Ils pourraient donc extrapoler cela sur l’homme. Si nous devenons génétiquement modifiés, nous ne seront peut-être pas en aussi bonne santé qu’avant. Nous n’avons pas d’ étude à long terme sur le sujet . C’est incroyable.

    Les fabricants de vaccin ont déclaré « le vaccin ne modifiera pas notre ADN, notre génome »
    Je ne les crois pas du tout, je dis que ce n’est pas vrai, parce que si nous utilisons ce processus TRANSFECTION pour fabriquer un organisme génétiquement modifié, pourquoi ne ferait-il pas la même chose à un être humain ?

    Je ne sais pas pourquoi les fabricants des vaccins disent cela que cela ne modifie pas l’ADN.

    Si vous regardez la définition de transfection, la définition vous dira qu’il s’agit d’un changement temporaire dans la cellule, et je pense que c’est sur quoi les fabricants des vaccins misent, c’est temporaire, mais il y a une possibilité pour elle de devenir stable, d’être absorbée dans le génome, si stable qu’elle commencera à se répliquer lorsque le génome se répliquera, elle sera une partie permanente de votre génome. C’est un risque que nous prenons.

    Il peut donc être temporaire ou permanent. Et nous ne le saurons pas pendant des années, honnêtement. Alors nous y voilà.
    Nous avons quelque chose qui peut modifier notre génome. C’est une possibilité.

    Et une autre chose encore, s’ils modifient le génome, quels en seraient les effets ?

    Je vous ai déjà parlé de certains effets secondaires, mais nous devons aussi savoir, qu’il s’agit d’un morceau d’ADN ou ARN synthétique (modifié) . Il est synthétique, il ne vient pas de la nature. Et s’il est ajouté dans le génome d’un humain…
    Si vous regardez l’arrêt de la Cour suprême sur l’ADN synthétique ou les gènes synthétiques, il peut être breveté. Or les brevets ont des propriétaires.

    Qu’est-ce que cela signifie pour nous ? Et si cet ADN ou ARN synthétique breveté se trouve dans notre génome ? Est-ce que ça signifie que Moderna ou la fondation de Bill et Melinda Gates ou le ministère de la défense américaine , tous ces gens impliqués dans les brevets, vont posséder une partie de notre génome ?

    C’est une possibilité, il faut le savoir.
    Ce n’est qu’une partie de ce système de livraison.

    Passons à la partie suivante :

    C’est une enzyme appelée LUCIFERASE . La LUCIFERASE est une enzyme synthétique brevetée.
    Je n’aime pas ce nom. Ils l’ont appelé LUCIFERASE parce qu’elle a des propriétés bioluminescentes. Elle peut produire une lumière ou être source de lumière. Tout ça se trouverait sous votre peau et vous ne pouvez pas le voir. L’idée de la LUCIFERASE est qu’ils veulent s’assurer que vous êtes vaccinés. Ils ne font pas confiance aux dossiers médicaux. Ils ne vous font pas confiance. Ils veulent s’assurer que cela été bien réussie, une TRANSFECTION bien réussie, une modification génétique réussie.

    Lorsque vous recevez l’enzyme LUCIFERASE, si vous avez un Iphone ou une application sur Iphone, vous pouvez scanner la zone de votre corps qui a eu le vaccin et un code numérique ou une empreinte numérique ou un modèle numérique apparaitra sur l’Iphone, quelque chose qui identifiera que vous avez été vacciné . l’enzyme LUCIFERASE contient votre carnet de vaccination , il vous donne également une identification , un numéro, un code-barre, une marque, quelque soit le nom que vous lui donnez, un tatouage, c’est la même chose. Vous devenez alors un « produit ». Donc il y a ça.

    La troisième chose que j’ai mentionné est l’HYDROGEL. l’HYDROGEL est l’invention de la DARPA, l’agence américaine des projets de recherche avancé, c’est une sorte de groupe de science fiction du département de la défense américaine au Pentagone, du gouvernement américain .
    Profusa l’une des entreprises de la DARPA et HYDROGEL est aussi une des entreprises de la DARPA.
    HYDROGEL est de la nanotechnologie. La nanotechnologie HYDROGEL , les robots microscopiques, ces petits robots je sais que cela parait fou, c’est toujours fou pour moi, mais c’est possible.
    Ces petits robots microscopiques peuvent désassembler, réassembler, assembler et faire différentes choses. Cet HYDROGEL c’est vraiment de la nanotechnologie . C’est quelque chose de robotique ou d’intelligence artificielle. L’HYDROGEL peut se connecter avec l’Intelligence Artificielle.
    Cela signifie qu’un humain HYDROGEL peut se connecter directement et peut recueillir des informations de son corps et rassembler ces informations et les relier à son smartphone au Cloud ou à un autre appareil intelligent, et une fois que c’est fait, c’est 24h par jour, 7 jours par semaine, 365 jours par an, pensez-y , pensez à l’effet que cela aurait sur notre vie privée.
    Cela peut immédiatement changer notre autonomie. Immédiatement changer nos libertés. Cela peut recueillir des données comme votre glycémie, votre saturation, votre tension artérielle. Cela a l’air génial. Mais cela peut recueillir aussi beaucoup d’autres choses . Cela peut recueillir, disent-ils vos émotions, ou votre cycle menstruel, votre activité, si vous êtes tombé, les nutriments dans votre corps, si vous avez pris un médicament, si vous avez pris des drogues, il est possible de voir presque tout ce qui se passe dans votre corps.
    Et où vont toutes ces informations? Cela n’a pas été abordé
    Qui protège ces informations ? A quoi servent-elles ? C’est vraiment sérieux. On propose de mettre tout ça dans le prochain vaccin.
    Il faut aussi savoir qu’avec cette NANOTECHNOLOGIE HYDROGEL, qui marche avec l’intelligence artificielle , la connexion tout comme vous envoyez un SMS avec votre smartphone, vous pouvez aussi en recevoir. Cela signifie que notre corps peut recevoir des informations avec la connexion avec l’intelligence artificielle (objets connectés) .

    Quelles informations nous reviendraient ? Est-ce que cela affecterait notre humeur, notre comportement ? Est-ce que cela affecterait notre façon de penser, nos souvenirs ?

    Si vous n’avez pas regardé le film Matrix, vous pourriez le faire, je pense qu’il y a des vérités dans ce film.
    Je vois tellement de mauvaises choses dans ce vaccin et je vois que l’on en parle pas dans les grands médias.

    Et j’ai le sentiment que ces entreprises de vaccins nous mentent lorsqu’elles disent que le vaccin ne peut pas affecter notre ADN .

    Parce que selon toutes les définitions
    qu’elles utilisent, cela peut affecter notre ADN.

    Donc j’ai fait cette courte vidéo pour faire passer le message. Maintenant à vous de faire vos propres recherches.
    Maintenant que nous voyons que les risques sont nombreux, nous devons vraiment savoir si l’on veut vraiment passer de l’humain 1.0 à 2.0 , contrairement à ce que l’on croit, ce n’est pas la fantaisie que l’on voit dans les films de superpouvoirs
    Et laissez moi vous dire qu’il y a de grands noms derrière ces vaccins !
    – Le département de la défense du gouvernement américain
    – – la DARPA : pourquoi l’armée est-elle impliquée dans la fabrication de nos vaccins ?
    – – la fondation Bill et Melinda Gates (si vous regardez vous verrez presque toujours ce nom derrière un vaccin COVID https://www.businessinsider.fr/us/bill-gates-factories-7-different-vaccines-to-fight-coronavirus-2020-4?op=1)
    Revenons à la fondation Bill et Melinda Gates, je veux que vous connaissiez les antécédents de Bill Gates, ce que c’est homme représente. Sa famille est issue d’une famille d’EUGENIQUES. EUGENIQUE signifie contrôle de la population, cela signifie que Bill Gates pense qu’il y a trop de monde . Bill Gates a déclaré dans une vidéo https://www.youtube.com/watch?v=PAJ3YhlUegk qu’il pense qu’avec un très bon nouveau vaccin, nous pourrions faire baisser la population de la planète de 10 à 15%. Qui va rester et qui va partir ? Et qui doit décider qui va rester et qui va partir ? Bill Gates n’a pas de formation médical, ni formation épidémiologique, ni formation scientifique. Il n’est pas médecin, il est informaticien. C’est ce qu’il est.
    J’aimerais que vous réalisiez que je regarde toujours qui a un intérêt direct. Quelles sont leurs motivations ? Alors que nous connaissons son milieu familial.
    Ce qui me préoccupe beaucoup, c’est que la DARPA , cette agence militaire, ainsi que la fondation Bill et Melinda Gates s’intéressent beaucoup à la technologie appelée GENE DRIVE ou la technologie GENE EXTINCTION et c’est exactement ce que cela semble être. En utilisant des mutations génétiques, par exemple, par TRANSFECTION, vous pouvez exterminer une espèce entière de la planète. Ils proposent de l’utiliser pour les moustiques en Afrique par exemple, mais notre écosystème est délicat, qui a dit qu’il fallait éliminer une espèce ? Si vous détruisez une espèce, vous pouvez affecter tout un écosystème. Lorsque vous exterminerez une espèce entière, vous affecterez l’écosystème en entier. C’est un équilibre très délicat. Et qui peut dire qui va rester et qui va partir ? Pourquoi n’en parlons pas ? Si on peut faire le GENE EXTINCTION (produire une progéniture infertile donc fin de la descendance) à un insecte par TRANSFECTION via une injection, alors on peut le faire à un animal, on peut le faire à un humain (injection= vaccin). Je soulève ce point . Car si les agences derrière le vaccin défendent également cette idée , leur faites-vous confiance pour la santé ? Leur faites-vous confiance pour votre famille ? Leur faites-vous confiance pour vos enfants ?
    Ils se précipitent pour la fabrication de ce vaccin. Quelle est la motivation derrière cela ? Nous devons y réfléchir. J’ai déclaré dans le passé, que nous devons savoir qu’il existe du moins aux Etats-Unis, des mandats qui font que les fabricants des vaccins n’ont aucune responsabilité , responsabilité 0 pour tout dommage causé par un vaccin à un être humain. Si des personnes sont tuées, blessées, paralysées, mutilées à vie, ça n’a pas d’importance , vous n’avez aucun recours et ils font quand même du profit. Ils n’ont donc aucune raison de rendre le vaccin sûr. Sachez aussi que l’un des mandats , la loi sur la protection civile, dit qu’ils peuvent nous imposer un vaccin. Ils ne peuvent pas nous imposer un vaccin s’il existe un traitement viable pour la COVID 19. Et sachez que les médecins du monde sont censurés en ce qui concerne les options de traitement ou de prévention du COVID 19 . Parce que s’il existe un traitement, ils ne peuvent pas nous imposer ce vaccin.
    J’aimerais aborder ce sujet. Quelle est la motivation de ce vaccin COVID 19 ? Est-ce vraiment pour notre santé ? En tant que médecin, je ne vois pas en quoi cela concerne la véritable santé du monde. Il y a une autre motivation, un autre programme en cours. Plus j’examine la question, plus cela saute aux yeux. Je vous laisse donc avec cela, je veux faire court et simple pour que vous puissiez digérer tout cela et réfléchir.
    Nous devons nous rassembler et unir nos voix parce que les personnes en position de pouvoir qui s’occupent « de notre santé » ne suivent pas notre intérêt. Mais ensemble, nous avons le pouvoir.
    Ensemble, Unis, notre voix est forte. Je vous encourage à faire preuve d’esprit critique. Faites vos propres recherches. Rejoignez des groupes dans votre Etat des USA. Allez à la législature de votre Etat, et dites leur NON. NON à ces expériences sur les êtres humains. NON à l’invasion de la vie privée, NON à la censure. Nous sommes des âmes humaines souveraines et nous devons reprendre nos droits.
    Merci de m’avoir écouté. Je fais toujours mes vidéos avec le plus grand amour et la plus grande paix. Je vous remercie.

    fin de la transcription vidéo

  6. ils ont peur de notre âme, alors le vaccin c’est pour faire perdre l’âme
    https://resistance71.wordpress.com/2020/08/30/vaccin-cov19-et-passage-a-lhumain-2-0-un-avertissement-du-dr-carrie-madej-video/

    Il y a plus de cent ans, Rudolf Steiner a écrit ce qui suit :

    «Dans le futur, on éliminera l’âme par des médicaments.

    Sous prétexte de santé, on trouvera un vaccin par lequel l’organisme humain sera traité dès que possible, éventuellement directement à la naissance, afin que l’être humain ne puisse développer la conscience de l’âme et de l’Esprit.

    Aux médecins matérialistes sera confiée la tâche d’éliminer l’âme de l’humanité.

    Comme aujourd’hui, on vaccine les gens contre telle ou telle maladie, ainsi à l’avenir, on vaccinera les enfants avec une substance qui immunisera contre la «folie» de la vie spirituelle. La personne vaccinée pourrait être très intelligente, mais ne développerait pas une conscience, et c’est le véritable objectif de certains cercles matérialistes.

    Avec un tel vaccin, vous pourriez faire en sorte que le corps éthérique se détache du corps physique.

    Quand le le corps éthérique est détaché, la relation entre l’âme et l’univers devient extrêmement instable et l’homme un automate, car le corps physique de l’homme doit être poli sur cette Terre par la volonté et par l’effort spirituel.

    Alors, le vaccin devient une sorte de force qui rive la conscience à la matière. L’homme ne peut plus se débarrasser d’un sentiment matérialiste. Il reste animal par constitution et ne peut plus s’élever à la conscience spirituelle».

    Rudolf Steiner (1861-1925)
    http://lesemanationsdelaigle.over-blog.com/2020/03/coronavirus-5g-et-electrification-de-la-terre.html

  7. Les nanorobots médicaux vont connecter le cerveau au cloud computing – transhumaniste Ray Kurzweil
    https://nanobrainimplant.com/2014/02/08/medical-nanobots-will-connect-brain-to-cloud-computing-ray-kurzweil/
    https://sagaciousnewsnetwork.com/medical-nanobots-will-connect-brain-to-cloud-computing-ray-kurzweil/

    traduction : les nanoparticules dans les vaccins vont connecter le cerveau au cloud 5G

  8. c’est un scientifique canadien qui a fondé Moderna qui a fait un contrat avec l’UE et la France donc pour nous imposer un vaccin ogm pour modifier notre ADN:

    « La percée révolutionnaire est arrivée à un scientifique canadien nommé Derek Rossi en 2010 par pur hasard. Ce professeur de Harvard, aujourd’hui à la retraite, a affirmé dans une interview au National Post qu’il avait trouvé un moyen de « reprogrammer » les molécules qui portent les instructions génétiques pour le développement des cellules dans le corps humain, sans parler de toutes les formes de vie biologiques.

    Ces molécules sont appelées « acide ribonucléique messager » ou ARNm et la nouvelle capacité à réécrire ces instructions pour produire n’importe quel type de cellule dans un organisme biologique a radicalement changé le cours de la médecine et de la science occidentales, même si personne ne l’a encore vraiment remarqué. Comme Rossi le dit lui-même : « La découverte la plus importante était que vous pouviez maintenant utiliser l’ARNm, et si vous l’introduisiez dans les cellules, alors vous pouviez faire en sorte que l’ARNm exprime n’importe quelle protéine dans les cellules, et c’était ça le plus important ».

    un docteur parle du vaccin ‘ARNm, ogm de Rossie qui peut modifier l’ADN humain
    https://resistance71.wordpress.com/2020/08/30/vaccin-cov19-et-passage-a-lhumain-2-0-un-avertissement-du-dr-carrie-madej-video/

    Voici ce que la technologie Hydrogel peut faire
    (Rossie utisera la technologie Hydrogel pour introduire le vaccin ARN m modifié, l’ARN m modifié ne peut qu’être introduit par Hydrogel, elle est contenue dans l’hydrogel, et l’hydrogel est connecté à la 5G)
    la moitié de l’article ci-dessous prouve que le vaccin sera connecté à la 5G avec la technologie hydrogel

    Cette nouvelle technologie équivaut au contrôle à distance des processus biologiques.

    Diego continue :

    Dès 2006, la DARPA cherchait déjà à identifier les agents pathogènes viraux des voies respiratoires supérieures dans le cadre de son programme Predicting Health and Disease (PHD), qui a conduit à la création du Bureau des technologies biologiques (BTO) de l’agence, comme l’a rapporté Whitney Webb dans un article de mai pour The Last American Vagabond.(donc DARpa a déjà breveté et préparé le virus en 2006). En 2014, le BTO du DARPA a lancé son programme « In Vivo Nanoplatforms » (IVN), qui recherche les nanotechnologies implantables, conduisant au développement de l' »hydrogel ».

    L’hydrogel est une nanotechnologie dont l’inventeur s’est très tôt vanté que « si cela fonctionne, avec l’approbation de la FDA, les consommateurs pourraient alors se faire implanter des capteurs dans leur cœur pour mesurer leurs niveaux de glucose, d’oxygène et de lactate ». Ce matériau semblable à une lentille de contact nécessite l’introduction d’un injecteur spécial sous la peau où il peut transmettre des signaux numériques lumineux par un réseau sans fil comme le 5G.

    Une fois fermement implantées dans l’organisme, les cellules humaines sont à la merci de tout programme d’ARNm délivré par ce substrat, ce qui ouvre un cauchemar de possibilités. C’est peut-être la première véritable étape vers une transhumanisation totale. (Source)

    Patrick Tucker, de Defense One, explique plus en détail le fonctionnement de la biopuce. Il la décrit comme suit :

    Le capteur est composé de deux parties. L’une est un cordon d’hydrogel de 3 mm, un matériau dont le réseau de chaînes de polymères est utilisé dans certaines lentilles de contact et autres implants. Insérée sous la peau à l’aide d’une seringue, la ficelle comprend une molécule spécialement conçue qui envoie un signal fluorescent à l’extérieur du corps lorsque celui-ci commence à combattre une infection. L’autre partie est un composant électronique fixé à la peau. Il envoie de la lumière à travers la peau, détecte le signal fluorescent et génère un autre signal que le porteur peut envoyer à un médecin, un site web, etc. C’est comme un laboratoire de sang sur la peau qui peut capter la réaction du corps à la maladie avant la présence d’autres symptômes, comme la toux.

    Vous ne serez pas surpris de savoir qui soutient cette initiative.

    Il est clair que ce projet est soutenu dans les couloirs du monde des affaires et par le gouvernement américain.

    La société privée créée pour commercialiser cette technologie, qui permet de contrôler à distance les processus biologiques et ouvre la porte à la manipulation potentielle de nos réponses biologiques et, en fin de compte, de notre existence tout entière, s’appelle Profusa Inc et ses opérations sont financées à hauteur de millions par le NIH et la DARPA. En mars, la société s’est discrètement insérée dans le bazar bondé de COVID-19 en mars 2020, lorsqu’elle a annoncé une biopuce injectable pour la détection des maladies respiratoires virales, dont COVID-19. (Source)

    Diego écrit,

    Le seul obstacle est un système d’administration, qui, bien que Moderna affirme le développer séparément, n’obtiendra probablement pas l’approbation de la FDA avant que la technologie d’hydrogel développée par le gouvernement fédéral lui-même, en tandem avec la technologie de capteurs de lumière de Profusa financée par la DARPA, ne reçoive une autorisation rapide de la Food and Drug Administration d’ici le début de 2021 et, plus que probablement, ne soit utilisée pour déployer un vaccin contre les coronavirus ayant la capacité de changer littéralement notre ADN.

    En outre, le ministère de la santé et des services sociaux (HHS), enquête actuellement sur les dépôts de brevet de Moderna, affirmant qu’il a omis de divulguer le « soutien du gouvernement fédéral » dans ses demandes de brevet pour le vaccin COVID, comme l’exige la loi. Cette technicalité pourrait faire en sorte que le gouvernement fédéral détienne une participation de 100 % dans l’ARNm-1273. (Source)

    Prenez une micropuce ou faites face aux conséquences.

    Les militants et les citoyens concernés doivent cesser de parler de la « future micropuce » et de la façon dont ils refuseront d’être pucés le moment venu. Ce moment est venu. Bientôt, les gens du monde entier auront une décision très difficile à prendre : prendre une micropuce ou faire face aux conséquences. À en juger par le nombre de personnes qui se promènent avec un masque lors de mes voyages au supermarché, je dirais que les chances ne sont pas en faveur de l’humanité libre. La plupart des gens feront la queue de leur plein gré.

    Note : Écoutez le chercheur Alan Watt de CuttingThroughTheMatrix.com parler de la biopuce et de bien d’autres choses encore dans un contexte historique et analytique ici

    https://www.zerohedge.com/technology/microchipd-darpa-biochip-save-us-covid-can-control-human-dna

    voilà donc pourquoi ils se sont dépêchés d’installer la 5G durant le confinement, en étape préalable avant le vaccin hydrogel connecté à la 5G et contenant l’ARN m pour modifier le génome humain

    • intéressant oui, on avait lu des infos il y a un moment sur cet hydrogel, il y a aussi une vidéo d’une chercheuse médecin qui en parle. On avait du poster cette vidéo. 😉 😀

  9. Les vaccins contre les coronavirus ont provoqué une inflammation pulmonaire et la mort
    Voici pourquoi Bill Gates veut une indemnité… Êtes-vous prêt à prendre le risque ?

    Au début, l’expérience semblait réussie car tous les animaux ont développé une réponse anticorps robuste au coronavirus. Cependant, lorsque les scientifiques ont exposé les animaux vaccinés au virus sauvage, les résultats ont été terrifiants. Les animaux vaccinés ont souffert de réactions hyper-immunes, notamment d’une inflammation dans tout leur corps, en particulier dans leurs poumons. Les chercheurs avaient observé cette même « réponse immunitaire renforcée » lors des essais sur l’homme des tests de vaccin anti-VRS qui avaient échoué dans les années 1960. Deux enfants sont morts.

    Étude de 2012 : L’immunisation par les vaccins contre le coronavirus du SRAS conduit à une immunopathologie pulmonaire en défi avec le virus du SRAS.
    « Toutefois, la provocation de souris ayant reçu l’un des vaccins a entraîné l’apparition d’une immunopathologie de type Th2, ce qui suggère une hypersensibilité aux composants du coronavirus du SRAS.
    vidéo censuré

    Pourquoi les plus grands promoteurs de vaccins au monde, comme Paul Offit et Peter Hotez, nous mettent frénétiquement en garde contre les dangers uniques et effrayants inhérents au développement d’un vaccin contre les coronavirus ?

    Les scientifiques ont tenté pour la première fois de mettre au point des vaccins contre les coronavirus après l’épidémie de SRAS-CoV de 2002 en Chine. Des équipes de scientifiques américains et étrangers ont vacciné des animaux avec les quatre vaccins les plus prometteurs. Au début, l’expérience a semblé réussie, car tous les animaux ont développé une réponse anticorps robuste au coronavirus. Cependant, lorsque les scientifiques ont exposé les animaux vaccinés au virus sauvage, les résultats ont été terrifiants.

    Les animaux vaccinés ont souffert de réactions hyper-immunes, notamment d’une inflammation dans tout leur corps, en particulier dans leurs poumons. Les chercheurs avaient observé cette même « réponse immunitaire renforcée » lors des essais sur l’homme des tests de vaccin anti-VRS qui avaient échoué dans les années 1960. Deux enfants sont morts.

    Dans cette séquence vidéo censurée, Offit, Hotez et même Anthony Fauci (dans un moment non surveillé), avertissent que tout nouveau vaccin contre le coronavirus pourrait déclencher des réactions immunitaires mortelles « amélioration du vaccin » lorsque les personnes vaccinées entrent en contact avec le virus sauvage. Au lieu de procéder avec prudence, Fauci a fait le choix imprudent d’accélérer la mise au point de vaccins, partiellement financés par Gates, sans études critiques sur les animaux avant de passer à des essais cliniques sur l’homme qui pourraient fournir un avertissement précoce d’une réaction immunitaire fugitive.

    M. Gates (dans la vidéohttps://youtu.be/RzFP4yzZzII CENSURE) est tellement préoccupé par le risque d’effets indésirables qu’il affirme que les vaccins ne devraient pas être distribués tant que les gouvernements n’auront pas accepté d’être indemnisés en cas de poursuites judiciaires. Le 4 février 2020, selon le site web des Centers for Disease Control (CDC), il n’y avait que 11 cas de CV actifs aux États-Unis, et pourtant les États-Unis ont discrètement fait adopter des réglementations fédérales donnant aux fabricants de vaccins contre les coronavirus une immunité totale contre toute responsabilité.
    https://fort-russ.com/2020/04/the-gates-of-hell-proven-coronavirus-vaccines-caused-lung-inflammation-and-death/

    Le nouveau vaccin n’a que 50% de chances de fonctionner car le virus est en train de disparaître, selon le Groupe Oxford soutenu par Bill Gates https://fort-russ.com/2020/05/failure-new-vaccine-has-only-50-to-work-because-virus-is-disappearing-says-bill-gates-backed-oxford-group/

    Taux d’accidents de 100% chez les sujets ayant reçu le vaccin Covid-19 du groupe Vax au Royaume-Uni soutenu par Bill Gates
    Le vaccin à protéines dopées de l’Oxford Vaccine Group (OVG) était sur une voie encore plus rapide que celle de Moderna. En mai, Melinda Gates a prédit qu’il serait prêt à l’emploi avant la fin de l’année 2020. Les responsables d’Oxford et du Royaume-Uni ont promis 30 millions de doses d’ici septembre.

    POUR EN SAVOIR PLUS : CATASTROPHE : 20% des sujets humains testés sont gravement blessés par le vaccin contre le coronavirus de Moderna soutenu par Gates-Fauci https://fort-russ.com/2020/05/catastrophe-20-of-human-test-subjects-severely-injured-from-gates-fauci-coronavirus-vaccine-by-moderna/

    Le 24 avril, les scientifiques de l’OVG ont annoncé que des études sur les macaques avaient prouvé l’efficacité du vaccin. L’OVG a rapidement recruté 510 volontaires sains pour des essais sur l’homme. Les données brutes publiées cette semaine révèlent que l’équipe de l’OVD a menti.

    Tous les macaques vaccinés ont été malades après avoir été exposés au COVID-19. Eleanor Riley, de l’université d’Edimbourg, a déclaré à Forbes que le vaccin ne fournissait pas « suffisamment » d’anticorps pour prévenir l’infection et l’excrétion virale. Les singes vaxxés propagent la maladie aussi facilement que ceux qui ne sont pas vaccinés.

    L’OVG est politiquement câblé. Le développeur principal, Andrew Pollard, jongle avec des conflits scandaleux qui lui permettent d’autoriser, d’enregistrer et de rendre obligatoires ses propres vaccins non testés pour les masses. Les contacts politiques d’Andrew Pollard lui ont permis de gagner 110 millions de dollars en subventions gouvernementales pour son vaccin.https://fort-russ.com/2020/05/second-disaster-100-injury-in-subjects-from-gates-backed-covid-19-vaccine-uk-vax-group-fails/

    des scientifiques parlent d’infecter délibérément des gens avec le covid avant de les faire participer au test des vaccins
    c’est la preuve qu’il n’y pas de vrais positifs au covid, s’ils parlent de vouloir délibérément contaminer des gens
    https://fort-russ.com/2020/05/scandal-uk-scientists-want-to-give-coronavirus-to-healthy-volunteers-in-vaccine-hunt-citing-too-few-real-cases/

    Moins de 12 heures après la vaccination, Hayden a souffert de douleurs musculaires, de vomissements, a eu une fièvre de 103,2 et a perdu connaissance. Sa petite amie l’a rattrapé alors qu’il tombait. Son superviseur du procès Moderna a demandé à Haydon d’appeler le 911 et l’a décrit comme étant « le plus malade de sa vie ». Moderna a laissé croire à Haydon que la maladie n’était qu’une triste coïncidence sans rapport avec la piqûre. Moderna n’a jamais dit à Haydon qu’il souffrait d’un événement indésirable. « Le communiqué de presse de Moderna a été le premier que j’ai entendu parler des 3 EI dans le groupe à forte dose. » Haydon a avoué aujourd’hui sur Twitter, « Plus tard, une étude a confirmé que ce qui m’est arrivé était un événement indésirable. »

    Tout en cachant cette vérité, Moderna a encouragé Haydon à apparaître à la télévision pour tromper le public et ses actionnaires en déclarant que les essais du vaccin COVID de Moderna étaient un succès retentissant.

    Le 7 mai, M. Haydon a fait part de ses réactions à Sanjay Gupta (de CNN) lors d’une pré-interview. Les deux hommes ont convenu de garder cette mauvaise nouvelle secrète lorsqu’il est passé à l’antenne. Cet accord corrompu témoigne de l’état pathétique du journalisme à CNN.

    Fauci et Gates poursuivent leur plan visant à canaliser un demi-milliard de dollars du contribuable dans leur projet de vanité téméraire pour créer 30 millions de doses d’ici novembre et 2 milliards en un an fabriquées aux États-Unis et en Suisse.https://fort-russ.com/2020/05/catastrophe-modernas-corona-vacc-test-subject-ian-haydon-suffers-major-illness/

    Les « experts » américains en matière de pandémie affirment que même avec le vaccin, nous serons obligés de changer complètement notre mode de vie (garder la politique de confinement, distanciation, masque, tests), ce qui rend le développement du vaccin discutable. La question est de savoir pourquoi nous aurions même besoin d’un vaccin si le virus est là pour rester « pour toujours »?
    https://fort-russ.com/2020/07/report-us-virus-experts-claim-even-with-vaccine-we-will-be-dealing-with-this-forever/

    le virus covid a plus d’affinité avec les humains qu’avec les animaux, c’est donc la preuve qu’il a bien été créé en laboratoire, et ne vient pas des animaux, comme le dit l’OMS qui a qualifié le coronavirus comme un virus zoonotic et veut confiner les humains dans les smart cities , les séparer de la nature des animaux, s’accaparer de 30% de la planète, chasser tous les indigènes qui vivent à côté des animaux à cause de ce mensonge
    https://fort-russ.com/2020/05/major-researchers-uncover-new-evidence-showing-covid-19-was-lab-created/

    Effets secondaires sur cobayes sur essais en phase 3 de vaccins ARN moderna et pfizer : maux de tête violents, essoufflements, fortes fièvres, bras enflé sur site injection, tremblements ; selon les cobayes, les problèmes surviennent surtout après la deuxième injection ; les labos considèrent cependant que les effets secondaires ne sont pas assez graves pour être interrompus.
    https://www.zerohedge.com/geopolitical/covid-19-vaccine-trial-participants-report-day-long-migraines-fever /
    L’UE a précommandé plus d’1milliard de doses de vaccins (alors que selon les derniers chiffres l’union européenne comprend moins de 500millions d’européens).
    « L’Union européenne a passé des pré-commandes de 1,4 milliards de doses de vaccins à :
    -Sanofi-GSK : 300 millions de doses, le 31 juillet 2020 ;
    -Johnson & Johnson : 200 millions de doses, et une option pour 200 millions de plus, le 13 août 2020;
    -AstraZeneca : 300 millions de doses, et une option pour 100 millions, le 14 août 2020 ;
    -CureVac : 225 millions de doses, le 18 août 2020 ;
    -Moderna : 80 millions de doses, et une option pour 80 millions, le 24 août 2020108.
    -Biontech-Pfizer : 200 millions de doses avec une option de 100 millions, le 9 septembre 2020.
    La Commission européenne, qui discute ou a déjà passé commande auprès de six laboratoires ou consortiums pour réserver des doses d’un éventuel vaccin, souhaite ouvrir les négociations avec un septième groupe…. »
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Vaccin_contre_la_Covid-19

    les 2 directeurs de Moderna vendent 30 millions de stock juste avant l’annonce médiatique que leur vaccin a causé 20% de blessés parmi des gens cobbayes en très bonne santé
    https://fort-russ.com/2020/05/crooks-two-moderna-executives-sold-30-million-of-stock-before-truth-about-vaccine-trial-failure-was-uncovered/
    https://fort-russ.com/2020/05/catastrophe-20-of-human-test-subjects-severely-injured-from-gates-fauci-coronavirus-vaccine-by-moderna/

    les scientifiques n’osent pas risquer la vie des animaux avec les vaccins, alors ils veulent utiliser les humains directement comme cobbayes à la place
    c’est la mentalité végan, la vie des animaux vaut mieux que les humains
    les humains peuvent être cobbayes des vaccins mais pas les animaux
    https://www.statnews.com/2020/03/11/researchers-rush-to-start-moderna-coronavirus-vaccine-trial-without-usual-animal-testing/

    Bill Gates le chef des vegans veut imposer le végétarisme depuis 2012
    https://www.vegetarisme.fr/pour-bill-gates-le-futur-est-sans-viande/

  10. la vidéo a été censurée

  11. transcription d’une autre vidéo de Carrie Madej
    cette vidéo a du aussi être censuré, vu que le site américain n’indique pas le lien de la vidéo

    traduction de la transcription lu sur https://compass.org/carrie-madej/

    « vaccin covid à venir

    Cette information est très urgente et je vous encourage vraiment à réfléchir aux choses que je dis. Ce n’est pas un sujet nouveau pour moi, car j’étudie les vaccins depuis 20 ans. Je suis donc très familier et très passionné par cette information. Quoi que vous appreniez ici, n’hésitez pas à le partager avec vos amis, votre famille et sur les plateformes de médias sociaux.

    Je m’appelle Dr. Carrie Madej et je suis médecin en médecine interne, avec une formation d’ostéopathe. Je ne représente aucune entreprise ou groupe. Je ne suis ni payé ni remboursé et les opinions exprimées sont uniquement les miennes. Ces informations n’ont pas pour but de diagnostiquer ou de traiter un individu. Si vous présentez des symptômes, veuillez consulter votre médecin traitant.

    La question/le choix le plus important de votre vie est « Qu’est-ce que cela signifie d’être humain ? C’est une question très importante. Elle va être très importante pour le vaccin Covid-19 qui est en cours de développement. Tout d’abord, quelques faits de base :

    Modifier notre ADN
    Chacun d’entre nous a suffisamment d’ADN dans son corps qui pourrait s’étendre sur 10 milliards de kilomètres lorsqu’il est déroulé. Cela représente environ 35 000 téraoctets de données, soit environ 35 millions d’heures de vidéo haute définition.

    Quelles sont donc les informations contenues dans cet ADN ? C’est votre plan de vie, comment vous êtes créé et conçu, comment votre corps fonctionne, comment il se développe, comment il se reproduit, et même nos pensées et nos souvenirs.

    L’ADN est similaire au code informatique ou au code binaire, si vous les connaissez bien. C’est là qu’il faut un petit changement dans le modèle ou le code et cela aura un très grand effet.

    La science a progressé au point où nous pouvons insérer un gène dans le génome humain(1), nous pouvons y mettre quelque chose de plus, ou nous pouvons en retirer quelque chose de façon à ce qu’il manque un gène.

    On peut effectuer une translocation, c’est-à-dire prendre une partie du génome et la déplacer dans une autre zone du génome, modifiant ainsi la conception originale de Dieu.
    Vous pouvez même découper une partie du génome humain, prendre un morceau de génome synthétique ou créé artificiellement et l’insérer dans le génome humain. C’est ce qu’on appelle une « lignée cellulaire artificielle », une « lignée cellulaire synthétique » ou une « lignée cellulaire génétiquement modifiée ».

    Cependant, en procédant ainsi, vous réécrivez le code génétique de cette personne. Vous réécrivez ou modifiez votre logiciel conçu par Dieu. D’où la question suivante : quel degré de modification de notre code génétique personnel faudrait-il pour que nous soyons considérés comme « non humains » ? Et est-ce même éthique ou légal ?
    C’est ce qui se passe aujourd’hui. Ce sont des choses très importantes à comprendre et à discuter parce qu’ils le font actuellement et essaient de déployer cette technologie dans le courant de cette année.

    Brevets
    Vous ne pouvez pas recevoir un brevet sur un objet naturel ou provenant de la nature. Quelque chose de sauvage, quelque chose qui pousse dans la nature, vous ne pouvez pas breveter ou posséder ces graines. Mais vous pouvez breveter tout ce qui a été créé, modifié ou conçu.

    Par exemple, Monsanto a modifié génétiquement diverses graines. Elle a donc créé quelque chose d’un peu différent. Vous pouvez voir à l’épicerie du maïs, des tomates ou d’autres légumes qui ressemblent au dessin original de Dieu, mais ce n’est pas le cas. Monsanto a modifié l’ADN pour que l’extérieur soit identique mais que l’intérieur soit différent. Ils peuvent donc breveter, contrôler et posséder ces semences.

    Transposer cela à une lignée cellulaire humaine pourrait donc signifier que nous pourrions être brevetés, ou que des lignées cellulaires humaines pourraient être brevetées. Et si elle est brevetée, elle a des propriétaires. Voyez-vous un problème à cela ?

    Et si notre ADN est modifié avec des gènes d’une autre espèce ? Sommes-nous toujours humains ? Est-ce du trans-humanisme ? Et si notre ADN, notre génome, est modifié et peut donc être breveté et posséder des propriétaires ? C’est ce qui se passe en ce moment même, aujourd’hui.

    C’est ce qu’on appelle la technologie de l’ADN recombinant et de l’ARN recombinant. Et c’est ce qui est proposé pour le vaccin COVID-19.

    Les vaccins Coronavirus/COVID-19 sont conçus pour nous transformer en organismes génétiquement modifiés, de la même manière que Monsanto a modifié et breveté leurs semences.

    Les précurseurs de la technologie de l’ADN recombinant sont :

    INOVIO (soutenu par la Fondation Bill et Melinda Gates)
    GlaxoSmithKline
    Sanofi
    Moderna (soutenu par la Fondation Bill et Melinda Gates)

    J’ajouterai que ce type de vaccin à ADN n’a jamais été utilisé sur les humains auparavant. Permettez-moi de répéter que cela n’a jamais été fait sur des humains auparavant. Jamais.

    Ils proposent maintenant de prendre quelque chose que nous n’avons jamais utilisé et de l’injecter à tout le monde, ce qui les rendra transhumains.

    Ces essais de vaccins sont accélérés à un niveau et à un rythme que je n’ai jamais vu de ma vie, et que je n’avais jamais espéré voir. Ils passent outre les essais sur les animaux et passent directement aux essais sur l’homme.

    Ils n’utilisent pas du tout une bonne méthodologie scientifique. Ils n’ont pas d’essais randomisés contrôlés par placebo pour aucun vaccin, ce qui est la norme d’or pour toute thérapie devant être approuvée par la FDA. Ils ne suivent aucun protocole scientifique solide pour s’assurer que cela est sans danger pour nous, pour s’assurer que cela fonctionnerait pour nous, ou pour savoir quoi que ce soit à ce sujet – et ils veulent injecter le vaccin et les lignées cellulaires altérant l’ADN dans les masses.

    Les fabricants de vaccins, appelés Big Pharma, ont été exemptés de la responsabilité des produits depuis les années 1980. Cela signifie que si leur vaccin provoque des crises, des paralysies, etc., ils ne sont pas responsables.
    Les grandes entreprises pharmaceutiques sont également exemptées des essais de contrôle randomisés. Elles le font avec le vaccin COVID-19, mais elles le font aussi avec d’autres vaccins récemment, où elles peuvent simplement dire : « Eh bien, nous avons déjà eu le vaccin ROR, nous n’avons pas besoin de faire cela – nous l’avons peut-être un peu modifié, mais c’est toujours la même chose ».

    Quel est cet état d’esprit ? Je ne peux pas le croire, parce qu’un petit changement dans notre ADN peut faire une grande différence. Pire encore, ils sont dispensés d’avoir besoin de preuves pour démontrer que ces vaccins feront ce qu’ils disent qu’ils feront.

    Par exemple, les grandes entreprises pharmaceutiques n’ont qu’à prouver que le vaccin produit des anticorps. Ce n’est pas parce que vous avez des anticorps que vous êtes immunisé contre quelque chose. Sans tests, nous ne savons pas si le vaccin fonctionnerait vraiment comme on le prétend dans la population. Une étude réelle montrerait que le vaccin fonctionne ou non dans la population. Mais ils ne font pas de tests, disant qu’ils n’ont pas le temps.

    Il se peut donc que cela ne fonctionne pas du tout !

    Demandons-nous quel est l’objectif ?
    Un autre fait important à savoir sur tous les vaccins est que beaucoup d’entre eux utilisent les lignées cellulaires foetales avortées MRC5 des années 1960. Il s’agit d’une lignée cellulaire immortalisée. Immortalisée signifie qu’elle ne meurt pas. En d’autres termes, c’est une cellule qui a perdu la capacité de passer par l’apoptose – la décomposition et la mort cellulaire naturelle. Une cellule qui ne peut pas passer par ce processus de mort est appelée cancer. C’est une définition du cancer. Ils essaient donc d’utiliser beaucoup de mots pour masquer le fait qu’on vous injecte des cellules cancéreuses.

    Les cellules diploïdes sont un autre terme désignant les cellules foetales avortées. Ils ont d’autres termes pour les désigner, mais je vous donne juste les deux principaux qu’ils utiliseront si vous regardez la liste des ingrédients.

    Certains des vaccins qui utilisent ces lignées de cellules cancéreuses provenant de fœtus avortés le sont :

    ROR – rougeole, oreillons, rubéole
    La varicelle
    Zona
    Hépatites A et B
    Polio, etc.
    Maintenant, je veux juste mettre ce point en avant parce que les gens me disent toujours : « Ce que vous dites est fantastique – il n’y a aucune chance que cela se produise, absolument pas. Je fais confiance à mon gouvernement et à leurs entreprises, et je fais confiance à Bill Gates. Vous dites de fausses informations ».

    Je veux juste vous dire que beaucoup, beaucoup de médecins et de chercheurs ont essayé de transmettre ces informations au public pendant de nombreuses années et ont été réduits au silence d’une manière ou d’une autre. Beaucoup de mes collègues ont essayé de le faire et j’ai fait de mon mieux. Nous avons essayé de faire connaître cette information au public, mais quand il y a assez d’argent derrière, l’information est bloquée.

    Vous savez que les médias sont contrôlés et c’est pourquoi vous ne voyez pas les professionnels de la santé et les autres chercheurs parler davantage. Vous en voyez quelques-uns, mais vous ne voyez pas notre groupe parce que nous n’avons pas l’impression d’avoir la liberté d’expression sans risquer de perdre notre emploi ou notre droit de pratiquer.

    Un rapport italien soutenu par le gouvernement italien et un groupe de scientifiques appelé Corvelva nous a donné des conclusions sur certains des vaccins que je viens de mentionner. Ils affirment que ces vaccins ont le potentiel d’augmenter la tumorigenèse, ce qui signifie un risque accru de cancers, un risque accru de mutagenèse ou de gènes mutants. Ils présenteraient un risque accru de transmission d’infections vivantes. Cela est bien connu.

    Les vaccins Covid-19 auront une bactérie qui est un contaminant-mycoplasma pneumonias(2), c’est une bactérie très commune utilisée comme contaminant. Cela n’a vraiment rien à voir avec le vaccin lui-même, mais elle est présente dans le vaccin. Vous contractez donc une infection en plus du vaccin.

    Ce produit est si mauvais qu’il peut être utilisé comme une arme biologique. Ils injectent des cancers dans votre corps avec des substances très toxiques, comme des dérivés du mercure, de l’aluminium et d’autres choses du même genre. En plus de l’effet inconnu de la combinaison ou de l’accumulation de ces vaccins ensemble Par exemple, si vous avez un vaccin avec une quantité connue d’effets secondaires et un autre avec sa quantité connue d’effets secondaires et que vous les mettez ensemble dans un corps humain dans un certain délai, ce n’est pas comme si A plus B était égal à AB. Les deux ensemble peuvent avoir un effet synergique et avoir des effets secondaires cent fois plus néfastes que ce que vous pouvez imaginer. Nous ne le savons pas, car aucune étude n’a été faite à ce sujet.

    La population pédiatrique est certainement la plus sensible en raison de l’immaturité de son système immunitaire. Ce qui serait le bon sens.

    Revenons à la question de savoir pourquoi les vaccins nous sont si péniblement imposés si les recherches et les preuves actuelles de leur utilisation sont défectueuses. Suivons donc l’argent et cela vous donnera généralement de meilleures idées.

    En 2011, la société allemande CureVac a reçu 33 millions de dollars pour ses activités de recherche et de développement de vaccins à ARN. En 2013, Moderna therapeutics a reçu 25 millions de dollars pour la recherche et le développement de vaccins à ARN. Puis en 2015, INOVIO a reçu 45 millions de dollars pour ses vaccins à ADN, dont ils mentionnent également qu’ils admettent utiliser la nanotechnologie de l’ADN. La nanotechnologie consiste à utiliser des organismes robotiques microscopiques dans leurs vaccins. Toutes ces entreprises sont soutenues par la Fondation Bill et Melinda Gates ou associées à celle-ci.

    Il est important de savoir que jusqu’à présent, ces entreprises n’ont pas réussi à faire homologuer ces produits pour l’usage humain parce que ces vaccins n’ont pas fourni une immunité suffisante lors des essais sur l’homme. Une immunité suffisante, c’est encore une fois uniquement le fait d’avoir une certaine quantité d’anticorps. Cela ne prouve pas non plus que la personne est complètement immunisée contre le virus ou la bactérie dont elle essaie de vous protéger. Il s’agit seulement de regarder in vitro, dans un tube à essai, combien d’anticorps.

    Il n’existe pas encore de données scientifiques fiables pour prouver l’efficacité de ces vaccins. En 2010, la DARPA, qui est l’Agence militaire des projets de recherche avancée du Pentagone, a commencé à se concentrer sur les vaccins à ADN et à ARN et elle dispose d’un vaccin à ADN synthétique qui peut être administré par électroporation non invasive, c’est-à-dire à l’aide d’un autocollant contenant des micro-aiguilles sur votre peau – vous pouvez à peine le sentir entrer. Selon eux, « il s’agit d’améliorer et de renverser » les humains au niveau génétique. C’est à peu près la même année que Bill Gates a commencé à financer les vaccins à ADN et à ARN avec les sociétés mentionnées ci-dessus.

    En 2012, la DARPA a reconnu une interface cerveau-machine qui est l’intelligence artificielle (IA). Ils font en sorte que l’intelligence artificielle et le cerveau humain aient la capacité de former un réseau neuronal… les humains auraient donc la capacité de communiquer par la seule pensée. Mais il s’agit d’une voie à double sens, ce qui signifie que les humains pourraient être influencés ou contrôlés à distance.

    Les millénaires adoreront cela. Vous entrez dans votre maison intelligente et vous pensez à allumer la climatisation, le ventilateur ou votre programme préféré, ou bien vous demandez à la cuisinière de préparer quelque chose et cela se produit parce que c’est du wifi. Mais ils ne pensent pas au fait que la maison intelligente peut aussi vous donner des messages ! Celui qui contrôle l’Internet aurait le contrôle.

    Un autre programme de la DARPA est sorti à peu près à la même époque : le programme N3 de nanotechnologie non chirurgicale de nouvelle génération. Il s’agit d’interfaces informatiques cérébrales non invasives ou peu invasives pour lire et écrire directement sur votre cerveau. Cela signifie qu’elles réécrivent ce qui se passe dans votre cerveau, vos souvenirs, vos pensées.

    Les gens pensent que c’est passionnant. C’est littéralement la Matrice ! Si je veux apprendre le karaté, alors vous le téléchargez dans votre cerveau et votre cerveau saura comment le faire. Si vous voulez apprendre à devenir un chef de cuisine française, il suffit de télécharger l’application et instantanément, vous pouvez le faire. et de l’effet synergique qui se produit.
    Vous pourriez apprendre une langue probablement en quelques jours ! Cette partie a l’air cool, mais pensez-vous pouvoir la contrôler ? Quelque chose d’autre vous contrôle, quelque chose d’autre réécrit vos émotions, vos expériences, vous avez peut-être des souvenirs artificiels de certaines choses. Vous ne savez pas ce qu’est la réalité, vous êtes devenu un personnage dans un programme informatique. Vous ne vous contrôlez pas dans cet environnement. Ce n’est pas de la science-fiction, c’est ce qui se passe aujourd’hui.

    Notez également que la DARPA a financé une entreprise qui produit des hydrogels souples et doux. Les hydrogels sont injectés sous la peau pour effectuer une surveillance de la santé. Il est important que vous entendiez cela. Ils se synchronisent avec une application pour téléphone intelligent afin de donner à l’utilisateur des informations immédiates sur sa santé. Cependant, la nanotechnologie des hydrogels se développe et se répand dans le corps une fois implantée. Nous ne savons pas comment cela affecte notre ADN. Nous savons qu’elle peut envoyer des informations directement et de manière continue grâce à une intelligence artificielle. Ainsi, tous les utilisateurs de téléphones intelligents ont des applications santé d’une manière ou d’une autre. C’est dans votre téléphone, parfois vous devez regarder sous une application google, peu importe – c’est là. Vous pouvez la désactiver, mais vous ne pouvez pas l’effacer, c’est impossible.

    C’est l’application COVID-19 qu’ils mettent en place – c’est en rapport avec ça. Ils vous installent, vous avez l’application, vous avez le logiciel, maintenant tout ce dont vous avez besoin c’est ce petit hydrogel que vous mettez sur votre bras et ensuite tout ce qui se trouve dans votre corps est surveillé pour toujours. Pour une femme, votre ovulation, vos règles, le nombre de fois que vous avez eu des rapports sexuels. Pour les hommes, combien de fois vous avez eu des rapports sexuels, combien d’alcool est présent dans votre corps, toutes vos vitamines et minéraux, si vous êtes tombée, combien de pas vous faites, si vous êtes anxieuse, vos émotions, pour dormir. Tout. Ils savent tout sur vous en permanence. Et cela entre dans un programme d’IA. Qu’est-ce que cela fait ?

    C’est quelque chose qu’ils vous préparent déjà sur votre smartphone. Ce n’est pas de la fantaisie, c’est réel.

    Donc, en conclusion, nous entrons dans un territoire inexploré qui peut changer ce que signifie être humain. Les vaccins pour COVID-19 ne sont sûrs selon aucune méthodologie scientifique. Ils introduisent des lignées cellulaires cancéreuses et mutagènes dans notre corps, et ce depuis longtemps. Ils introduisent des toxines dans notre corps, et ce depuis longtemps. Ils introduisent différents génomes animaux dans notre corps, et ce depuis longtemps. Ils n’ont PAS la preuve que ce qu’ils font va se produire. Il n’y a absolument aucune preuve pour l’instant. Ils n’ont pas besoin d’avoir la preuve pour lancer ces vaccins.

    La technologie de l’ARN et de l’ADN recombinants va provoquer des modifications génétiques permanentes et inconnues dans le corps d’une personne. Une fois que son ADN est modifié, il ou elle vivra avec ce changement pour le reste de sa vie, ainsi qu’avec les effets d’entraînement de ce changement génétique. Qui sait donc ce que sera ce changement. Il n’y a pas de retour en arrière. Ce n’est pas comme si « oh oui, j’ai eu ce vaccin, il n’a pas marché et je ne le referai plus ». Non, c’est faire ou mourir avec ça. Je ne sais pas et eux non plus, ou quiconque essaie de commercialiser ce vaccin, connaissent vraiment le résultat final et cela ne semble pas bon.
    Cela crée essentiellement une nouvelle espèce et détruit peut-être une ancienne. Nous comme tous les humains tels que nous les connaissons. Cela introduit également la nanotechnologie et ses effets robotiques dans le corps. Tout cela suggère la possibilité d’utiliser ce vaccin et ses produits auxiliaires (les choses que je viens de mentionner. Certains noms sont comme ID 2020 etc.) et de nous connecter soudainement à une interface d’intelligence artificielle. Ce n’est pas une voie à sens unique, c’est une voie à double sens qui peut changer qui vous êtes, ce que vous faites. En gros, vous serez en partie un robot.

    Donc, je sais que c’est beaucoup d’informations à digérer. Cela me fait peur. J’ai assisté à des réunions scientifiques où ils en ont parlé et j’ai assisté à des réunions d’affaires où ils en ont parlé. Tout cela est très réel. J’étudie ce sujet depuis le début de la vingtaine et c’est très réel. Nous devons maintenant parler pour nous, pour nos familles, pour les générations futures et pour la race humaine. Ce n’est pas une blague, les gars. Faites vos propres recherches, autant que vous le pouvez, commencez à parler et restez sur les médias sociaux, restez sur tout et commencez à inonder les médias sociaux avec ça. Nous avons une chance si nous commençons à réveiller plus de gens. C’est avec beaucoup d’amour et de paix que je vous dis cela.

    (1) Un génome est l’ensemble complet de l’ADN d’un organisme, y compris tous ses gènes. Chaque génome contient toutes les informations nécessaires à la construction et au maintien de cet organisme. Chez l’homme, une copie du génome entier – plus de 3 milliards de paires de bases d’ADN – est contenue dans toutes les cellules qui ont un noyau.

    (2) Mycoplasma pneumoniae est un type de bactérie « atypique » qui provoque couramment des infections légères du système respiratoire. (parfois appelée « pneumonie ambulatoire ».

    https://compass.org/carrie-madej/

  12. […] été supprimée partout, il reste la vidéo en anglais ICI dont la transcription a été faite par Résistance71 le 30 août 2020 et que je remets, dans son entier, ci-dessous […]

  13. l’oligarchie est actionnaire des vaccins, donc ils veulent faire croire à leur fausse pandémie pour gagner des milliards avec leurs vaccins OGM tueurs à ADN recombinant ou ARN recombinant dont ils savent que c’est dangereux car les labos refusent de prendre responsabilité sur les effets secondaires
    https://www.lefigaro.fr/societes/vaccins-covid-19-l-ue-nbsp-indemnisera-les-laboratoires-en-cas-de-problemes-20200827
    https://stoplinkyblc.blogspot.com/2020/11/covid-19-lobjectif-de-loligarchie-de.html

    ce sont les mêmes qui financent la CIA qui financent les vaccins OGM

    Pfizer, dont le principal actionnaire est le « Vanguard Group » (et Black Rock, à moindre échelle) , .

    voici les multinationales qui financent Pfizer

    https://stockzoa.com/ticker/pfe/

    ce sont les mêmes qui financent la CIA qui financent aussi Pfizer

    voici les multinationales qui financent la CIA

    https://www.holdingschannel.com/funds/holding-cia/

    ce sont les mêmes qui financent la CIA qui financent Moderna

    https://www.nasdaq.com/market-activity/stocks/mrna/institutional-holdings

    Blackrock qui finance la CIA et Pfizer et Moderna, finance aussi Sanofi Pasteur

    https://www.tradingsat.com/sanofi-FR0000120578/actionnariat.html

    Sanofi Pasteur a fait le vaccin ADN en partenariat avec GSK qui est financé par énormément de banques, de multinationales qui ont financé aussi la CIA

    voici plus de 10 pages de banques et de multinationales qui financent GSK

    https://www.nasdaq.com/market-activity/stocks/gsk/institutional-holdings

    donc le vaccin de GSK et Sanofi est financé par des milliers de banques et de multinationales

    Sanofi apportera à cette collaboration son antigène de la protéine S du Covid-19, obtenu par la technologie de l’ADN recombinant. GSK fournira de son côté sa technologie de vaccins avec adjuvant à usage pandémique.

    Les deux groupes ont indiqué avoir conclu un accord de transfert de matériel qui leur permet de commencer à « travailler ensemble immédiatement »

    https://investir.lesechos.fr/actions/actualites/covid-19-sanofi-et-gsk-s-associent-pour-developper-un-vaccin-1904503.php

    des politiciens français ont acheté des actions de Sanofi Pasteur (maintenant vous comprenez pourquoi ils cherchent à rendre le vaccin obligatoire, pour gagner de la tune à travers le vaccin)

    institutionnels français 15.8%, divers (donc politiciens) 5.4%

    https://www.sanofi.com/fr/investisseurs/action-sanofi-et-adrs/structure-actionnariat

    Sanofi et GSK ont déjà préparé le vaccin OGM (contenant 4 virus) pour l’hiver 2022-2023

    https://www.lefigaro.fr/flash-eco/grippe-l-ue-approuve-la-commercialisation-d-un-vaccin-recombinant-de-sanofi-20201119

    ils savent déjà à l’avance du nouveau covid 2021 lol

    notez bien dans cet article
    https://www.lefigaro.fr/flash-eco/grippe-l-ue-approuve-la-commercialisation-d-un-vaccin-recombinant-de-sanofi-20201119, ils parlent uniquement de vaccin recombinant, mais ils évitent de dire que le vaccin utilise de l’ADN recombinant, alors qu’il a été dit dans cet article avant

    https://investir.lesechos.fr/actions/actualites/covid-19-sanofi-et-gsk-s-associent-pour-developper-un-vaccin-1904503.php

    car ils savent que les gens se méfient des vaccins à ADN recombinant, donc vous n’entendrez que vaccins recombinant à la place, sans savoir qu’il s’agit de vaccins à ADN recombinant

    https://www.lefigaro.fr/flash-eco/grippe-l-ue-approuve-la-commercialisation-d-un-vaccin-recombinant-de-sanofi-20201119

    Curevac est financé par les milliardaires Elon Musk, etc… par le gouvernement Allemand lui même, ce qui explique pourquoi le gouvernement allemand va accroitre la dictature vis à vis des allemands pour gagner du fric à travers le vaccin en exagérant et mentant sur la gravité du covid, et aussi curevac est financé par GSK donc Curevac ramène du fric aux actionnaires de GSK qui sont tous des banques et des multinationales qui financent aussi la CIA

    https://markets.businessinsider.com/stocks/cvac-stock?op=1

    voici plus de 10 pages de banques et de multinationales qui financent GSK

    https://www.nasdaq.com/market-activity/stocks/gsk/institutional-holdings

    Elon musk ne veut pas se vacciner, cela ne l’empêche pas d’imprimer des RNA artificiels pour aider Curevac à créer des vaccins à ARN

    https://www.capital.fr/economie-politique/elon-musk-refuse-detre-vaccine-face-au-covid-19-1382073

    https://electrek.co/2020/11/10/elon-musk-tesla-rna-vaccine-printer-curevac-important-product-world/

  14. la vidéo humain 2.0 en vostfr du Dr Carrie Madej est disponible ici
    https://odysee.com/@LeTrublion:d/2020.08.29—Carrie-Madej—vaccination-anti-covid—humain-2.0-et-transhumanisme:1
    vous pouvez l’enregistrer et le remettre dans l’article

    • jusqu’à la prochaine censure ?… « Hold Up » sur Odyssee a changé au moins deux fois de compte…
      Merci d’avoir mis le lien là. On va faire un article sur Odyssee, pour info… 😉

      • ouais j’ai hate de bien connaitre ce site, qui fiche les gens avec des adresses ip pour ouvrir un compte video
        pourtant il a été fondé par Ibry et Ibry est peuplé de vidéos de mon idole médecin allemand Heiko Schöning
        https://lbry.tv/International-doctors-against-the-Corona-Mafia—Dr-Heiko-Sch%C3%B6ning-SD:7
        quoique heiko schoning lui même n’a pas fait de chaine vidéos ni publié quoique ce soit sur ibry, ce sont des résistants qui ont publié des vidéos sur lui sur ibry

        par contre Dr Carrie Madej a publié une chaine de vidéos sur Ibry, mais vu que je ne comprends pas l’anglais oral sans sous titres, cela sert à rien ni pour les millions de français nuls en anglais oral cela sert à rien
        https://lbry.tv/@DrCarrieMadej:9

        au fait je me suis demandé pourquoi Ibry a fondé Odysee, est-ce pour créer un site de vidéos francophones réservés pour les francophones et Ibry tv pour les anglophones? j’ai vu que silvano trotta a fait une chaine francophone sur odysee

  15. vidéo du docteur David Martin à partager en masse!!!

    intro proposé

    Écoutez bien ce que dit ce médecin américain dans un extrait de vidéo traduit en français : le soit disant vaccin n’en est pas un, il nous fait fabriquer nous même des virus et nous rend malade.

    https://odysee.com/@sand:2/Dr-David-Martin—covid19-Pfizer-%E2%80%9CCe-n%E2%80%99est-pas-un-vaccin!%E2%80%9D:7

    vidéo à enregistrer avant censure

  16. […] sur cette page mais la transcription de la vidéo est encore disponible sur cette même page https://resistance71.wordpress.com/2020/08/30/vaccin-cov19-et-passage-a-lhumain-2-0-un-avertissement…« passer de l’homme 1.0 à l’homme 2.0 a quelque chose à voir avec le transhumanismeIl […]

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.