Résistance politique: Du grand Etienne Chouard !…

Résistance 71

8 Novembre 2015

Nous suivons Etienne Chouard depuis des années, ses entretiens, ses écrits, son activisme. Nous avons dit il y a plus de deux ans que Chouard était un anarchiste qui s’ignorait (ou qui ne voulait pas le dire)… Il y vient à grands pas et il est grand temps. Dans un entretien récent avec Pierre Jovanovic, il mentionnait Daniel Guérin. Chouard a toujours mentionné les auteurs et activistes anarchistes mais le fait de manière bien plus fréquente de nos jours. Sa maturité politique grandit. L’entretien que nous vous proposons en section commentaire est à notre sens le meilleur et le plus accompli qu’il ait donné depuis bien longtemps. Il y cite tout à tour Kropotkine, Graeber, Alain et recommande « La morale anarchiste » de Pierre Kropotkine pour lecture aux enfants. Nous ne pouvions qu’être ébahis…
Sa vision politique est plus large et plus construite et si les ateliers constituants demeurent la clef de voûte de son paradigme, Chouard n’en fait plus son dada obsessionnel.
En ce qui nous concerne, une « constitution » est un processus de consolidation étatique, état qui n’a pas disparu du paradigme politique de Chouard, mais placé sous contrôle. Nous n’y croyons pas, nous pensons que l’humanité doit s’en défaire et bâtir la société des sociétés chère à Gustav Landauer et bien d’autres qui la nomme autrement… Ce ne sont que des mots…
Le concept d’atelier constituant est pour nous une chose à faire pour élaborer non pas une constitution au niveau d’un État , mais la charte confédérative d’une société émancipée confédérant les communes libres autogérées. L’idée est identique dans un contexte politique non-étatique.

Ceci dit écoutez Etienne Chouard dans cet entretien (vidéo ci-dessous en section commentaire). Il est grandiose !

5 Réponses to “Résistance politique: Du grand Etienne Chouard !…”

  1. Du grand Etienne Chouard ! A voir et diffuser sans aucune modération !

  2. Écouter ce Monsieur, n’est pas une perte de temps, au contraire, on sort grandi. Merci à R71 de relayer cette vidéo ; C’est à nous de jouer maintenant ! Il faut leur coller la fièvre !!!

  3. Gaudefroy Says:

    Bonsoir,
    je voulais justement vous demander à vous qui connaissez visiblement la tradition anarchiste.
    Admettons qu’anarchiste signifie la recherche utopique et concrète de la distribution la plus égale du pouvoir. (Non son abolition qui me semble un slogan creux ou un tour de passe-passe sémantique comme par exemple « l’anarchie c’est l’ordre moins le pouvoir »)
    N’y-a-t-il pas eu un gigantesque malentendu chez les anarchistes depuis au moins le 19ème siècle d’assimiler démocratie et gouvernement représentatif ?
    Alors que fondamentalement comme le rappelle le bon Etienne Chouard, la démocratie athénienne est fondée sur l’élection ET le tirage au sort (ainsi que le vote PAR LES CITOYENS des lois) ? Donc que la vraie démocratie telle qu’elle a fonctionné durant 200 ans à Athènes fut fondamentalement le régime le plus anarchiste de l’histoire (au sens distributiste de gouvernement non professionnel et rotation des tâches)
    C’est vers 1830 qu’a été vendue l’idée que les révolutions américaines avaient accouché de régimes Démocratiques alors que le tirage au sort et le vote des lois par les citoyens a été soigneusement mis au placard par les nouvelles élites bourgeoises.
    On peut les comprendre mais qu’il ait fallu presque attendre 180 ans pour rappeler ce malentendu par la voix d’Etienne Chouard ne cesse de m’étonner. Pourquoi toutes ces hautes figures de l’anarchisme n’ont-elles pas dénoncé l’imposture du régime représentatif en rappelant cet exemple démocratique Athénien ? (mettons à part la question esclavagiste qui à l’âge des machines est devenue obsolète)
    (Rosanvallon, Pierre – L’histoire du mot démocratie (1993)
    Dupuis-Déri, Francis – Démocratie, Histoire Politique d’un Mot (2012))
    De même, plus anecdotiquement, quand Robespierre propose une garde nationale non-professionnelle et par rotation, n’est-ce pas dans un pays toujours menacé par les guerres et les empires, la vraie proposition anarchiste et démocratique plutôt que de pester jusqu’à la fin des temps contre les vilains croquemitaines que sont la police ou l’armée professionnelles ?

    • Merci de cette opportunité de clarifier certaines choses. Nous allons reprendre point par point le plus brièvement possible afin de lever toute confusion.
      1- « utopique, utopie »: l’anarchie n’est pas utopique (pris dans le sens de « projet dont la réalisation est impossible, conception imaginaire »…). Toutes les sociétés originelles (« primitives » au sens anthropologique, de primere: premier, originel) étaient des sociétés ans état, « anarchiste » avant la lettre si on veut. La société sans état, anti-autoritaire, au pouvoir dilué dans le peuple n’est pas une « utopie », cela a fonctionné très très longtemps et fonctionnerait encore parfaitement aujourd’hui. L’utopie est de croire que déléguer son pouvoir à une clique « d’élus » hors de contrôle, peut fonctionner !…
      2- L’anarchie est la société sans pouvoir coercitif, la société anti-autoritaire par excellence. Une société où le pouvoir politique est dilué dans le peuple là où il est particulièrement soluble et d’où il n’aurait jamais dû sortir. Les anthropologies structuraliste et marxiste sont parvenues à faire croire aux gens et à instaurer comme dogme que l’État est le résultat de l’évolution politique et sociale de l’humain, qu’il est la réalisation politique ultime et constitue en quelque sorte comme le pensait Hegel, la fin de l’Histoire. Il suffit d’étudier un peu les recherches des anthropologues politiques tels Pierre Clastres, Robert Jaulin, Marshall Sahlins et plus récememnt (oui Chouard…) David Graeber, pour se rendre compte que rien n’est plus faux !
      Pour les anarchistes donc, la société se doit de retourner à une indivisibilité politique où le peuple participe DIRECTEMENT à toute décision politique le concernant, y compris la rédaction de « lois » et d’une charte de fonctionnement (pas une « constitution » qui se réfère à une entité centralisée étatique)
      3- Où avez-vous vu que les « anarchistes depuis au moins le 19ème siècle, assimilent la démocratie avec le gouvernement représentatif ? Aucun anarchiste n’a dit et ne dit cela ! Il est vrai que dans la pratique, certains anarchistes ont participé a des gouvernements en se faisant élire, Proudhon lui-même fut député pendant 6 mois avant de se sauver en courant.😉
      La Commune de Paris n’était pas un mouvement 100% anarchiste, les anarchistes participants ont dû faire certains compromis. Certains anarchistes participèrent au gouvernement espagnole t catalan durant la révolution sociale espagnole de 1936-39.
      tout ceci furent des erreurs et reconnues comme telles par le mouvement anarchiste.
      Qu’on soit bien clair ici: Les anarchistes REJETTENT le gouvernement représentatif par élection et délégation de pouvoir.
      En société anarchiste le pouvoir est exercé directement par le peuple en assemblées populaires, avec envoi de délégués (volontaires ou tirés au sort) sous contrôle permanent de la base dans les assemblées confédérales. Ces délégués n’ont aucun pouvoir executif, ils ne peuvent prendre de décision qu’en rapport direct avec leur base, ils ne sont que les yeux et les oreilles, les portes-parole de leurs communes ou groupe de communes autogérées.
      Cela fonctionne comme la chefferie amérindienne réunie en conseil. Les « chefs » amérindiens n’ont pas de pouvoir, ils ne sont que les porte-parole de leurs peuples respectifs. Lorsqu’ils siègent, leur peuple a déjà décidé UNANIMEMENT (pas de dictature de la majorité !) ce qu’il v eut faire sur tel ou tel sujet. Le « chef » n’est que le représentant de la décision prise par son peuple AU PREALABLE. S’il n’y a pas accord avec les autres en conseil, ils retournent discuter afin de trouver un compromis UNANIME. C’est plus fscile qu’on le pense dans une société qui n’est plus régit par les intérêts particuliers et leurs conflits permaments et où seul l’intérêt général prime véritablement.
      4- Athènes était un état, une cité état. Elle fut un progrès, mais loin d’être une panacée à encenser. Les Athéniens possédaient des esclaves, les « métèques » et les non-natifs d’Athènes ne pouvaient voter, le pouvoir était malgré tout piloté par une riche minorité. Dire que l’Athènes antique était la VRAIE démocratie est une sérieuse déformation de l’imagination à notre sens. Ce fut certes un progrès, mais nombreux en était les exclus, qui pourtant vivaient et participaient activement à la vie de la cité. Les femmes, comme plus tard les femmes romaines, étaient politiquement invalidées à l’encontre de la société celtique par exemple où la femme avait bien plus de liberté et d’autonomie (cf. la dame de Vix entre autre…). Le citoyen athénien était asservi à l’état malgré tout pouvait être conscrit et payait des impôts. Nous arrêterons là, la liste peut continuer, mais déjà avec cela on peut déjà conclure que la cité antique athénienne n’était en rien anarchiste !…
      5- Les anarchistes n’ont fait que cela de dénoncer l’imposture de la « démocratie représentative » ! Les anarchistes ne considèrent pas l’Athènes antique comme une réalisation de la démocratie, il ne faut donc pas s’attendre à ce que nous l’encensions. Les anarchistes n’ont pas attendu Chouard pour dénoncer la fraude électorale et la représentation/délégation du pouvoir…😀 😀
      6- La garde nationale version Robespierre n’est qu’un garde-chiourme des nouveaux privilèges. La seule tendance véritablement anarchiste qui s’est déroulée durant la révolution française fut le développement des sections dans les communes et notamment des sections parisiennes, qui évoluèrent dans un climat difficile. Marat, l’ami du peuple, cité à fort juste titre par Chouard en était proche et elles lui faisaient confiance. Il faut lire Marat ! Surtout ses « Chaînes de l’esclavage » écrit en 1774, soit 15 ans AVANT la révolution ! Stupéfiant, Marat a écrit l’anti-« Prince » de Machiavel. Il était un véritable visionnaire politique, ostracisé et diabolisé par les jacobins et la bourgeoisie régnante, parce que Marat avait la capacité politique de changer le cours de la révolution pour la ramener au peuple et court-circuiter les bourgeois marchands et le fric roi. Lui et les hébertistes devaient donc mourir ! N’oublions jamais que ce sont les Mr Jourdain de Molière, ces « bourgeois-gentilshommes », qui ont piloté la révolution française en trompant le peuple pour nous amener là où on en est aujourd’hui !…
      Dans une société anarchiste, c’est le peuple en arme qui défend ses libertés et ses droits.
      Cela ne veut bien sûr pas dire qu’on passerait notre temps sur les barricades et les postes de garde. Si on nous laissait vivre comme on l’entend ou si tout le monde se rendait à la raison, il n’y aurait plus besoin d’armée, ni de police, ni de prison.
      De fait, en supprimant la propriété privée, en empêchant structurellement l’exploitation de l’homme par l’homme et donc l’oppression de l’homme par l’homme, on supprimerait déjà un sacré paquet de problèmes DIRECTEMENT.

      Est-ce que ces précisions aident à avoir une vision moins confuse de la chose ? Nous conseillons bien entendu la lecture de la trilogie incontournable anarchiste Proudhon-Bakounine-Kropotkine (dans l’ordre chronologique), mais si vous êtes vraiment nouveau à l’idée anarchiste, le meilleur bouquin à lire en intro est « L’anarchisme » de Daniel Guérin, c’est une perle, personne n’a fait mieux pour expliquer simplement ce qu’est l’anarchisme en décrivant ses grands courants de pensée, çà se trouve ici gratos: http://inventin.lautre.net/livres/Guerin-l-anarchisme.pdf. A lire et à diffuser sans modération😉 😀

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s