A propos des grèves des 9 et… 31 Mars

Résistance 71

 

7 Mars 2016

 

La loi El Khomri vaut-elle une grève ? Évidemment… L’ensemble de l’activité de ce gouvernement de baltringues, de ceux d’avant, de “gauche” comme de droite, valent la grève. Mais voilà, de quelle grève parle t’on ?

On parle et depuis bien longtemps déjà, dans ce monde politique étatique éculé, de promenade urbaine sur un parcours bien délimité, encadré par une sécurité syndicale en contact permanent avec la flicaille gouvernementale afin de mener le troupeau bêlant du point A au point B, le plus rapidement possible, avec quelques huiles politicardes et syndicales en tête de cortège, banderoles déployées, bière, frites, sauciffard, pinard à volonté avant de démanteler l’affaire et de se “quereller” sur les chiffres de participation allant du simple au double entre les compétiteurs habituels que sont “la préfecture” dans le coin bleu (bien délavé depuis le temps) et les “centrales syndicales” dans le coin rouge (pisseux), chiffres relayés laconiquement par des médias amorphes et complices.

Allons, allons, messieurs et dames prolétaires, où est donc le panache d’antan ?

Une grève ? Oui, mais générale et illimitée sinon rien !

Mieux même… grève générale, illimitée et… expropriatrice !

Comme les compagnons italiens de 1920, espagnols de 36.

Mieux encore ? Un grand changement, chambard réel et une réorganisation politico-sociale à la racine ?

Union avec les agriculteurs au bout du rouleau dont le taux de suicide n’a maintenant plus d’égal que leurs cadences infernales dans ce qui est devenu leur gestion de pathologies animales et végétales, comme le dit si bien l’agronome Jean-Claude Bourguignon ! Une révolution sociale ne se fera JAMAIS sans les campagnes, c’est une évidence historique, soulignée depuis plus d’un siècle par les anarchistes.

Protester en cessant le travail ? Oui et non. Oui dans le principe, non dans la pratique, récupération du travail pour les collectifs ouvriers et paysans, faire tourner la machine productrice pour les producteurs / consommateurs et court-circuiter le capital, les proprios et les rentiers de la finance. La société produit pour elle-même, s’organise et court-circuite les parasites.

Une grève le 9 Mars puis tout le monde rentre chez soi et une autre quoi ?… 22 jours plus tard le 31 ? Gouvernement, patronat et foies jaunes de la hiérarchie syndicales bouffant au ratelier capitaliste vont (encore) hurler de rire, mais c’est une habitude depuis bien longtemps ; depuis que les syndicats se sont vendus pour bouffer au ratelier de l’État, ont vendu la conscience politique sociale-révolutionnaire pour les miettes du pouvoir que picorent leurs pontes.

La dignité c’est la grève générale illimitée et expropriatrice.

Tout le reste n’est que moulin à vent et pisser dans un violon.

Cessons d’être ridicule, reprenons la main !

¡Ya Basta!

= = =

Gérons la ville, la campagne et la production nous-mêmes !
Gratuité des services publics, réquisition de logements par les assemblées populaires, contrôle des communes par les habitants, assemblées populaires, associations libres, délégation à mandats directement contrôlables et révocables, finis les élus incontrôlables! Démocratie participatrice directe, sans intermédiaires, sans partis politiques parasites, démantèlement des institutions étatiques devenues encore plus obsolètes qu’actuellement pour que cesse l’illusion démocratique !

= = =

40 Réponses to “A propos des grèves des 9 et… 31 Mars”

  1. La controverse de Sion.
    Douglas Reed.

    http://www.controversyofzion.info/Controversy_Book_French/Controversybook_fr/Controversybook_fr_21.htm

    Page 213:
    En France, la franc-maçonnerie continuait à servir de manteau pour la révolution, et en Allemagne, la «Ligue de Vertu» (Tugendbund) était dirigée par les lieutenants de Weishaupt.

    Divers hommes travaillèrent à la fusion de ces mouvements nationaux, apparemment distincts, en un seul, et en assumèrent la direction, en remplacement d’Adam Weishaupt. Parmi eux se trouvaient un Français, Louis Blanc (dont le lecteur gardera le nom en mémoire, pour une raison qui apparaîtra plus tard; il parut susceptible un moment donné de remplir le rôle de Lénine, avant même la naissance de celui-ci); un Russe, Michel Bakounine; et un juif né en Allemagne, Karl Marx.

    La lutte fut menée entre ces deux derniers, car Louis Blanc s’effaça bientôt de la scène. Michel Bakounine et Karl Marx étaient aux antipodes l’un de l’autre. Bakounine, «le père de l’anarchie», était «un disciple de Weishaupt», selon le socialiste révolutionnaire français Benoît Malon. Il représentait cette jeune race de révolutionnaires idéalistes qui pensaient avoir trouvé dans la révolution un instrument pour détruire la tyrannie. Il voyait le danger que l’État confiscatoire, installé sur les ruines de la propriété privée, reproduise tout simplement la propension tyrannique du capitalisme privé sous une forme gargantuesque; il chercha donc des façons de réconcilier la propriété conjointe de la terre et du capital avec la diminution la plus extrême possible des pouvoirs de l’État, et même en définitive, avec l’abolition complète de l’État. Ainsi était-il l’opposé même de Karl Marx, dont la proposition similaire, concernant la propriété conjointe de la terre et du capital, visait à la simple installation d’une super-tyrannieà la place de petits tyrans.

    La passion dominante (et la motivation première) dans tout le travail de Bakounine était l’horreur du despotisme; Marx avait planifié la destruction d’une classe dirigeante pour établir un despotisme tel que le monde n’en avait jamais connu. C’était-là la différence profonde entre les deux hommes, et elle soulève une question à laquelle on n’a jamais répondu: si à la place du communisme de Marx, l’anarchisme de Bakounine avait pris en main la direction de la révolution mondiale, quelles en auraient été les conséquences sur le monde? Car l’anarchisme était opposé à toute forme de gouvernement énergique et à l’État en tant qu’incarnation de la force utilisée pour administrer la communauté; le communisme était la déification de la force exercée par l’État.

    214

    Tout à propos de Bakounine est sincère: sa lutte, ses souffrances et sa mort. Tout à propos de Marx est faux: ses trente années d’incitation depuis la salle de lecture du British Museum, sa vie confortable grâce à la générosité de Friedrich Engels, son mariage manifestement calculé avec une «von», ses obsèques distinguées avec oraisons funèbres; tout est typique du petit bourgeois qui déclamait contre la bourgeoisie. Le plus faux de tout fut son Manifeste communiste, qui diagnostiquait un mal («Le prolétaire est sans propriété») et prescrivait le suicide comme remède («la théorie des communistes peut se résumer à cette seule phrase: Abolition de la propriété privée.»)

    C’était une indication claire au prolétariat qu’il n’avait rien à gagner du communisme sauf des chaînes, et si des émeutes révolutionnaires dans toute l’Europe suivirent la publication du Manifeste en janvier 1848, les masses opprimées ne peuvent s’être soulevées selon cette simple logique. Après quelques semaines de publication, des émeutes se produisirent dans toute l’Allemagne, en Autriche, en Hongrie, en Italie, en France et au Danemark. C’était la preuve que les «sociétés secrètes» dans les différents pays étaient en plein fusionnement, que des moyens avaient été trouvés pour coordonner et synchroniser leurs révoltes, et ainsi, pour la première fois, montrer la révolution mondiale en action, via des soulèvements simultanés dans de nombreux pays.

    Il est probable qu’une seule organisation, existant déjà à cette époque, disposait du réseau international qui pouvait rendre cette synchronisation et cette coordination possibles; c’était le rabbinat talmudique d’Europe de l’Est. Théoriquement, la vaste organisation de l’Église catholique aurait pu être utilisée dans le même but, mais l’Église vit dans la révolution son ennemi le plus mortel et ne fut donc pas utilisée ainsi; sur ce point, l’Histoire est claire. Ce que Disraeli avait su et révélé deux ans auparavant devint un fait historique: «Cette vaste révolution qui se prépare en ce moment en Allemagne…se construit entièrement sous les auspices des juifs». Karl Marx et son Manifeste communiste furent les signes extérieurs et visibles d’un événement historique significatif: le judaïsme talmudique avait pris le contrôle de la révolution mondiale.

    En réponse à jbl tu dis ceci:

    « l’idée du mouvement kibouthzim est une idée anarchiste à la base avec la mise en application de la vision anarcho-communiste de Kropotkine et Landauer. Comme nous l’avons dit ici, le problème de ce mouvement était qu’il était inféodé à un état nationaliste colonial raciste et génocidaire, il ne pouvait donc pas s’épanouir comme il l’aurait dû. »

    Bien,

    Ils ont testé ce système,et c’est la forme que prendra leur nouvel ordre mondial quand il sera accompli sous forme de « landers » auto gérés mais féodé à un pouvoir mondiale.

    Le système de friction capitalisto communiste n’aura été qu’un système de conquête.

    Là où vous faites une grande erreur,

    c’est de ne pas admettre que votre rejet de Dieu et du christianisme vient de la liberté que le christianisme confère,sans parler du principe de laïcité républicaine qui a aidé grandement le processus.

    Et votre erreur,donc,est de croire que ce nouveau monde sera athée,

    Ce nouveau monde sera musulman et vous n’aurez plus la liberté de le rejeter,

    Le communisme musulman ,c’est la charia.

    Faudra faire peut être quelques avenants aux sujet de l’usure bancaire.

    Mais,

    Plus de place pour les mécréants.

    Il faut un système d’exploitation musulman,car ceux ci s’élèvent spirituellement par le travail.

    Que du bonheur en perspective pour les grands argentiers.

    Ces grands argentiers n’ont rien à craindre de l’islam,car l’islam élitiste de demain est au sommet composé comme celui d’aujourd’hui,

    sexe,putes et drogues y coulent à flot.

    Pour la base par contre…

    Quequettes coupées et coran pour tout le monde,

    Et par coeur…

    Vous regretterais le christianisme !

    Vous lutterais peut-être demain pour son rétablissement.

    Cordialement bien entendu.

    • malheureusement tu mets tout le monde dans le même sac dommage… La très vaste majorité des musulmans ne veulent pas de la charia. Lorsque l’égalité réelle sera instaurée par les peuples il n’y aura plus besoin de ces salades religieuses pour endormir les foules. et ceux qui voudront encore croire en cette mythologie pourront le faire en privé, mais de moins en moins le feront.
      des histoires à dormir debout y en a d’autres comme le petit chaperon rouge ou les trois petits cochons…😉
      Ce que tu semble vouloir c’est une guerre de religion, le N.O.M la propose déjà maintenant ! Alors hop les croisades, mais ils sont emmerdés pour les refaire parce que retourner à jerusalem çà veut dire affronter les sionistes et toute la fange religieuse y compris saoudienne est sioniste. Comme quoi tout çà c’est du pipeau à l’état pur et ne sont que des arrangements POLITIQUES et manipulateurs !
      L’État et la religion, c’est l’union sacré de l’esclavagisme organisé, faudra bien le comprendre si on veut s’en sortir !

      • C’est plus insensé de croire ce que tu crois,
        Que moi et ma foi chrétienne.
        Et tu ne t’en rend pas compte.
        Jamais l’humanité n’a vécu sans spiritualité tournée vers un être supérieur,voir plusieurs ou dans des objets.
        Il y a des questions auquel votre système ne pourra jamais répondre.
        Il y aura toujours un manque,l’homme est ainsi fait.

        Tu es,vous êtes des antichrists,juste que tu le comprennes bien,
        Ta démarche,la votre,n’est pas anodine.

        Ma démarche est chrétienne,et je n’ai comme arme que la persuasion,mon frère.
        Le Christ n’est pas venu chercher les justes mais les pêcheurs.

        Je précise que:
        Je n’ai aucune haine envers les gens qui mettent leur foi dans l’islam,
        Je dis juste qu’il sont dans l’erreur,je ne met pas tout le monde dans le même panier,
        je sais très bien qu’il y a des gens très bien chez eux aussi.

        Mais il faut bien comprendre qu’il n y a pas d’islam modéré,
        Il n’ y a que des musulmans qui ont l’intelligence de se modérer,
        Ce qui est totalement différent.

        Regardes,même les chimpanzés se posent des questions
        Et accomplissent de drôles de rituels:

        http://www.gurumed.org/2016/03/02/des-chimpanzs-accomplissent-un-mystrieux-rituel-en-accumulant-des-pierres-au-pied-darbres-spcifiques/

        • Mais c’est une démarche mythologique, une croyance dans un personnage mythique (le « christ »), une fable summérienne ramené au goût du jour il y a 2000 ans… Il n’y a pas de religions modérées, toute religion recherche la domination, elle est fondée sur la « vengeance » de la divinité et sur l’asservissement de l’humain à sa « volonté ». Les religions dites monothéistes sont les pires en cela.
          L’église a toujours été du côté des bûchers et des chevalets, elle est répressive par nature. la notion de « dieu » a été créée dans un premier temps pour expliquer ce qui était alors inexplicable, puis les sorciers religieux ont vu l’opportunité de dominer les autres, mieux même en s’associant avec les chefs de guerre, le missel et la schlag, le tout unifié sous la notion absurde d’état-nation totalitaire et oppressive.
          Redonne la chance demain à ta clique de cathos fondus du missel et c’est le retour direct à l’inquisition et autres joyeusetés du genre. L’ordure actuelle siégeant au Vatican était un grand pote de Videla le tortionnaire argentin. Il a couvert des méfaits et participer au trafic d’enfants des dissidents « disparus » et autres, Qui en parle ?
          Le christianisme est une doctrine, une secte qui a pillé le monde pendant des siècles, le Vatican est la multinationale la plus riche sur cette planète. Toutes ces religions monothéistes sont des escroqueries et des entités criminelles de contrôle des esprits.Un changement politico-social radical menant à un monde égalitaire et donc libre montrera la voie de la libération des esprits.
          Un religieux est endoctriné à subir, endoctriné au fatalisme. Y a un truc qui va pas « c’est la volonté du barbu dans les nuages »… pathétique forme de consentement induite.
          La révolte est tout autant métaphysique que politico-sociale et le mot d’ordre est simple: HALTE AU CONTROLE !
          La spiritualité est une chose positive (ex: taoïsme, zen, panthéisme non coercitif), la religion est le cancer de l’esprit, ce qui plafonne l’esprit humain. Un carcan spirituel.

          « La religion est pour ceux qui ont peur de l’enfer, la spiritualité pour ceux qui l’ont connu. » (Vine Deloria Jr. Oglala Sioux)

          Terminons avec ce brave Bakounine qui avait l’art de la formule percutante pour rester bref:

          « N’en déplaise donc aux métaphysiciens et aux idéalistes religieux, philosophes, politiciens ou poètes: l’idée de dieu implique l’abdication de la raison et de la justice humaines, elle est la négation la plus décisive de l’humaine liberté et aboutit nécessairement à l’esclavage des hommes tant en théorie qu’en pratique… »

          « Si dieu est l’Homme est esclave ; or l’Homme peut, doit être libre, donc dieu n’existe pas. Je défie qui que ce soit de sortir de ce cercle et maintenant qu’on choisisse. »

          « Toutes les religions sont cruelles, toutes sont fondées sur le sang, car toutes reposent principalement sur l’idée du sacrifice, c’est à dire de l’immolation perpétuelle de l’humanité à l’inextinguible vengeance de la divinité. »

        • Un peu de vrai dans beaucoup de faux.
          C’est ton choix.

          Ce ne serait pas si grave si tu ne mettait pas ce genre de théories dans la tête de jeunes gens,pouvant être attirés par l’anarchisme,tellement tentant et transgressif.

          Ni Dieu ni maîtres n’est pas l’épanouissement de l’intelligence humaine,mais de ce qu’il y a de pire en elle.
          Car cette doctrine vaudra pour tout le monde,et tout le monde n’a pas ton niveau intellectuel.
          L’anarchisme ne peut fonctionner de part sa propre doctrine,
          Car il y aura toujours des gens assez malin pour prendre celle-ci aux mots.

          L’essence spirituel de l’anarchisme est contenue dans cette « religion » là :
          http://satanisme-laveyen.skyrock.com

          Tu es conscient de ce que tu fais
          Et tu agis sous ton complet libre arbitre.

          Dommage…

          Bien à toi,
          Mon frère,
          Quand même.

        • tu es aussi conscient de faire du prosélytisme pour les gestapistes religieux cathos ou autres… c’est ton choix aussi frère…😉 Il n’y a pas de « niveau intellectuel », il n’y a que des opportunités d’apprendre dans un contexte donné. Les anarchistes espagnols de 1936, puisqu’on fête leur lutte de 80 piges avaient fermé les bistrots et les églises, qu’ils reconvertissaient en bibliothèque et en centres culturels et ils lisaient beaucoup, même aux champs et en usines. L’éducation, la vraie, çà se met en place, nos sociétés la détruisent avant même de l’avoir mise en place…
          Quant à satan and co… pas plus de cornards au pieds fourchus et « d’ange déchu » que de beurre en branche ou de christ, de moïse qui ouvre la mer rouge ou de fadaise de buisson ardent qui cause dans le désert… Tout çà mon frère c’est de la mythologie, du folklore mis en place pour mener les esclaves à l’abattoir. La religion limite l’esprit humain, le met dans un carcan de superstitions, çà doit être çà le « diable » non ? Fait-il si chaud que cela sous le « soleil de satan » ??…😉

        • tiens un « évangile anarchiste »… « Au commencement était la grève… » c’est de circonstance.😉

          https://resistance71.wordpress.com/2015/04/06/evangile-anarchiste/

  2. Doctorix Says:

    Il parait qu’un agriculteur se suicide tous les deux jours.
    On dit qu’il est mal en point…
    Ca vaut une claque, que je me donne illico.
    Trève de plaisanterie scabreuse, je vois venir le coup: 20 réformes proposées, le gouvernement recule et en enlève 10.
    Et le peuple, comme les syndicats, crient victoire!
    Mais il en reste dix…
    On nous a fait le coup si souvent…
    Il faut obtenir un retrait total, sinon rien.

  3. La lecture de ce billet m’a remis en mémoire celui de Grise Bouille du 7/12/2015 « Le deuil de la démocratie représentative » que j’ai mis à jour et que je me permets de vous coller ; https://jbl1960blog.wordpress.com/2015/12/13/dimanche-de-votation-non-merci/ Car ça fait du bien de temps en temps de revenir un peu en arrière et de faire le point à l’aune de l’actu toute de même plus hot que jamais, non ?

  4. Oui,entièrement d’accord,il faut bloquer le pays par un gréve illimitée .Ce n’est pas les promenades dominicales des syndicats vendus qui changeront quoi que ce soit.Mettons les compteurs a zéro,virons ces parasites qui nous gouvernent.Ils faut reprendre notre liberté pour nous et les générations futures.

  5. Et pour finir,

    Spécial dédicace à Jo bustta lally,

    Jésus Christ t’envoi ce message:

    Bien à toi aussi.

  6. @ parabellum666

    Sur la religion en général et le christianisme en particulier, personne n’a fait plus fort que George Carlin:

      • Il y a un secret…

        L’église aux vus de toutes ses malversations historiques,
        Que tu dénonces à juste titre,
        est uniquement là pour maintenir un certain statuquo.

        Jésus Christ = révisionnisme =négationnisme =vérité.

        Ils ont bien compris que cela les concernes également…

        Il y a un problème d’assemblage dès l’origine,
        C’est à dire depuis Constantin,
        Certains disent que c’est mal écrit,
        C’est pas mal écrit,c’est mal assemblé,
        Plus tout le message initial supprimé,sans nul doute,
        Car jugé trop subversif.

        Le drame du christianisme est d’avoir été utilisé pour assoir un système politique.
        Ils se sont servis du Christ pour justifier leurs exactions de vols et de conquêtes admises par l’ancien testament.
        Comment peut on arriver à commettre de telles exactions au nom de quelqu’un qui prône l’amour du prochain et de la non violence ?
        L’ancien testament concerne qui à la base ?

        Donc,Par le principe suivant:
        Si il est 1 avec le père,il est donc d’accord pour commettre les horreurs de l’ancien testament,encore plus si c’est pour son nom.

        Les horreurs que justement il dénonçait.

        Ils lui ont baisé la gueule plutôt que les pieds,
        Voilà une vérité qui pique !

        Il vaut mieux maintenir le statuquo,
        Ils savent trop bien ce qu’ils ont fait…
        Et il savent aussi qu’il ne fait pas chaud en enfer
        mais très très froid.
        Comment se fait il que ces « prêtres » pedophiles ou autres,
        N’aient pas peur du jugement qu’il leur est également promis ?

        La foi c’est avoir les foies !
        Normalement.

        « N’avoir peur que de Dieu »

        Cela ne te concerne bien évidemment pas,
        Vu que tu jettes le bébé avec l’eau du bain.

        Mon anglais est plus que basique et ne me permet pas de suivre sans sous titres.

        • tu as très sûrement raison sur l’usurpation et la traîtrise de cette église de malheur. Le message du « christ » est spirituel, mais ce que nous voulons dire et soutenons est qu’il est loin d’être unique. Toutes les spiritualités ont cette dimension humaniste, non pas parce que c’est « divin », mais parce que c’est la véritable nature humaine… c’est çà le Graal si on veut: la véritable nature humaine dépouillée de l’assemblage mesquin dont elle a été affublée par les usurpateurs étatistes et… religieux, comme tu le reconnais pour ces derniers et nous te rejoignons là-dessus. Tous ces « prêtres » n’ont pas peur parce qu’ils savent que tout çà c’est du pipeau inventé pour contrôlé le quidam de base. Il a fallu enrhumé les gogos pour maintenir le statu quo oligarchique bien entendu.
          Une spiritualité est positive, ele est fondée sur l’amour, la compassion, l’empathie, la coopération, l’égalité, l’entr’aide mutuelle. En cela, si un « dieu » existait, il est ridicule d’en avoir peur, de vivre dans la peur perpétuel d’un « châtiment ». Comment une entité « d’amour » pur pourrait-elle « punir ». N’est-ce pas prêter des qualités ethnocentriques à ce qui n’est pas ?
          Le Tao est énergie, il crée en permanence, sans lui, sans la circulation de l’énergie (chi) rien n’existe, mais pas besoin de prier, pas besoin de ramper devant lui, pas besoin d’en avoir peur… Le Tao est, il ne juge pas, il est au delà du bien et du mal et n’a AUCUNE CONSCIENCE de sa propre existence… La peur, la colère, la haine, l’amour etc, sont humains et seulement humains… La Nature est. Il n’y a ni bien ni mal dans la Nature, elle est… c’est tout, par delà le bien et le mal. Nous en faisons partie et notre pensée est notre finitude, mais notre liberté est et ne peut être bridée ni par autrui, ni par une entité politique ou religieuse, ni par une entité « divine », de là retour à ce que disait Bakounine….😉 😀

        • Tu es emprisonné par ton intelligence et ton érudition.
          L’ego,le démon personnel,peut-être le plus destructeur.

        • L’égo d’une fourmi ?… pèse pas bien lourd va.😉

        • tu devrais envisager de « lâcher-prise ». le « sauveur », c’est nous-mêmes et personne d’autre.
          ç’est bien pour l’égo ??

        • Aetius Says:

          Bien d’accord avec vous

          La vie est, point.

          Et même en l’absence de vie, il y a, il y a eu et il y aura des trucs qui ont été, sont et seront.

          Et c’est bien là tout ce qu’il y a à « croire ».

        • sages paroles.

        • Carlin en VOSTF sur la religion: merci à Jo de l’avoir déniché.



        • Quel talent !
          Au moment de sa mort,
          il a,
          peut-être,
          tout de même dû ressentir la peur du néant,
          comme beaucoup d’autres,
          Même Voltaire paraît il.
          Quand le public est parti…
          Et la vie aussi…

        • Il faut savoir apprivoiser la mort, c’est le but ultime d’une vie n’est-il pas ? gérer sa propre finitude dignement et librement… sans emmerder les autres. C’est le véritable programme en fin de compte avec en prime la capacité de savoir l’insérer dans une conjoncture sociale.
          En fin de compte, croire en une vie après la mort est une véritable lâcheté, même si le monde évolue dans le sens de se demander s’il y a vraiment une vie avant la mort…😉

        • Un passant Says:

          Y A-T-IL UNE VIE AVANT LA MORT ?
          Marrant, cette question est restée taguée longtemps sur un mur de la ville à 2 pas d’où je vis, c’était ds les années 90 et ça m’avait frappé au point de m’en souvenir encore!
          Dites, R71, c’était pas vous des fois?

        • R90 alors ?…🙂 😀

  7. Tenez, j’ai intégré le dernier entrefilets.com dans ce billet, en faisant des liens vers l’objectif de faire tomber l’empire Zunien, je vous poste le résultat final ; https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/03/08/potus2016-en-trumpette/ Au plaisir de vous lire… L’invisible JBL

  8. Et comme je ne parle pas l’anglais, j’ai intégré ce sketch de Carlin dans ce billet ; https://jbl1960blog.wordpress.com/2015/12/25/droits-privileges-by-g-carlin/ Et je suis allée chercher l’info sur les camps de jap en territoires Zunien dont parle Carlin dans son sketch…

  9. Tenez, j’ai reblogué votre article « à propos des grèves du 9 & 31 mars » dans ce billet ; https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/03/08/jean-vincent-joue-place/ Vous connaissez mon style, en préambule j’intègre le VLOG#40 de Greg Tabibian qui nous transmet l’avis du Néant Vert JV Placé sur le plus de 1 millions de signatures contre le texte de la Khomri… Et le gars y nous démontre combien y s’en carre, mais d’une force… Bon, la fourmi JBL décroche un peu, pffouuu ! Fatiguée, la fourmi…😉

  10. […] A propos des grèves des 9 et… 31 Mars […]

  11. Un passant Says:

    Nonante, comme on dit chez nous!🙂
    Ou septante-et-un! ;-D

  12. Jean Cendent Says:

    Bonjour,
    L’ego chacun en possède un .
    Mais s’auto proclamer fils de dieux, si c’est pas de l’ego hypertrophié / surdimensionné , c’est quoi ?
    De la puplicité dominatrice pré-pensé, dirigiste ou de la pré-BD infantilisante .
    Le pire dans la religion c’est d’empêcher chaque être humain de pouvoir rêver , de penser par lui même à ce qu’ il y a ou pas après la mort.
    Le pire dans les prophètes c’est de prétendre entendre la voix « voie » de ou d’un dieu , d’être l’élu ( aucune différence avec les dictateurs de tous genres et de toutes époques ) et qu’en plus les clercs dans leurs maisons/chapelles respectives ont élu par leurs saintes grâces des rois « divins » comme ceux de france par exemple. Alors qu’en fait c’est saigneurs n’ont que pour unique origine que d’être de lamentables chefs de bandes résultant de la seul force guerrière ou du vol, visant le pouvoir pour faire travailler les autres «  les pauvres » pour leurs profits et comptes, sur des labeurs qu’eux ne veulent pas faire ou subir pour cause de pénibilité, d’esclavage, de soumission au travail / travail subi .
    Le pire dans la religion se de s’emparer des souffrances hélas bien réelles des êtres humains, perte d’un être cher , questionnement sur le sens et le pourquoi de la vie, questions fondamentales pour chaque être humain que les systèmes hiérarchiques écrasent par leurs arrogances suffisances sauf quand il s’agit de sectes figées et doctrinaires nommées religions .
    Le ni dieu, ni maître, des anarchistes est d’empêcher tous soit disant dieux de prendre le pouvoir de vie ou de mort sur l’humain, mais pas d’ empêcher les peuples, les individus, les animaux, etc… de croire, dans leur propre imagination, tout au contraire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s