Archive pour coronavirus CoV19 bill gates OMS eugénisme dictature

Hécatombe « vaccinale » cet hiver ?…

Posted in 3eme guerre mondiale, actualité, coronavirus CoV19, guerres hégémoniques, média et propagande, militantisme alternatif, neoliberalisme et fascisme, politique et lobbyisme, politique et social, politique française, résistance politique, santé et vaccins, science et nouvel ordre mondial, technologie et totalitarisme, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , on 21 octobre 2021 by Résistance 71

vaxpoison1

Les décès liés aux injections anti-COVID vont-ils augmenter cet hiver ?

Mike Whitney

19 octobre 2021

Source :
https://www.mondialisation.ca/les-deces-lies-aux-vaccins-vont-ils-augmenter-fortement-cet-hiver/5661525

« Je suis préoccupé par la possibilité que les nouveaux vaccins visant à créer une immunité contre la protéine spike du SRAS-CoV-2 aient le potentiel de causer des lésions microvasculaires au cerveau, au cœur, au foie et aux reins d’une manière qui ne semble pas avoir été évaluée dans les essais de sécurité » ~ Dr J. Patrick Whelan

« Nous avons affaire au mal. Au cas où vous ne l’auriez pas remarqué » ~ Robert W Malone, MD, Twitter

*

Question : Pourquoi tout le monde doit-il être vacciné ?

Réponse : Afin de sauver des vies. Les vaccins procurent une immunité qui aide à lutter contre les maladies.

Q : Les vaccins préviennent donc les infections ?

R : Pas exactement, mais les vaccins procurent une immunité temporaire qui dure généralement environ 6 mois.

Q : Et ensuite ?

R : Eh bien, les experts en santé publique recommandent que les personnes éligibles – en particulier les personnes âgées et les personnes immunodéprimées – reçoivent un « rappel ».

Q : Donc, une autre injection ?

R : Oui.

Q : Le rappel a-t-il été adapté au nouveau variant « Delta » qui s’est répandu aux États-Unis et dans le monde ?

R : Non, pas du tout. C’est le même vaccin qu’avant.

Q : Alors l’immunité sera de courte durée ?

R : Oui, bien que nous ne puissions pas en être totalement sûrs. Aucun essai clinique n’a été mené sur les rappels.

Q : Quoi ? Donc, nous volons à l’aveugle ?

R : Oui. Comme je l’ai dit, il n’y a pas eu d’essais cliniques supplémentaires pour les boosters, donc personne ne peut en être sûr.

Q : Mais j’ai entendu dire que plus on injecte de personnes, plus le virus s’adapte, ce qui rend le vaccin moins efficace ?

R : C’est vrai. La vaccination de masse avec un vaccin « fuyant » – qui ne neutralise pas complètement l’infection – exerce une « pression sélective » sur le virus qui favorise l’émergence de variants. Les immunologistes le savent depuis longtemps, en fait, certains appellent cela « Virologie 101 ». Le Dr Byram Bridle, vaccinologue canadien, l’a expliqué dans une récente interview. Voici ce qu’il a dit :

« Nous ne devons pas chercher plus loin que … l’émergence de la résistance aux antibiotiques … Le principe est le suivant : Si vous avez une entité biologique qui est sujette à la mutation – et le SRAS-CoV-2, comme tous les coronavirus, est sujet à la mutation – et que vous appliquez une pression sélective étroitement ciblée qui n’est pas létale, et que vous le faites sur une longue période de temps, c’est la recette pour favoriser l’émergence de nouvelles variants.

C’est exactement ce que nous faisons. Nos vaccins se concentrent sur une seule protéine (spike) du virus, de sorte que le virus ne doit modifier qu’une seule protéine, et les vaccins sont loin de fournir une immunité stérilisante »1.

Q : Donc les vaccins sont à l’origine des variants ?

R : Oui.

Q : Nous verrons donc bientôt l’émergence d’une variant résistante au vaccin ?

R : Oui.

Q : Mais les fabricants de vaccins ne le savent-ils pas ?

R : Vous voulez dire, « ne comprennent-ils pas la relation de base entre l’infection virale et les vaccins » ? Si, ils savent.

Q : Alors pourquoi le font-ils ?

R : Excellente question, mais la réponse nécessite beaucoup de recherches et une bonne dose de supposition. Tout ce que je peux dire, c’est que les auteurs de cette campagne de vaccination de masse nous conduisent intentionnellement vers une crise encore plus grave.

Q : Ok, alors qu’allons-nous faire lorsque nous rencontrerons une variante résistante au vaccin ?

R : Je ne peux pas répondre à cette question, mais – à en juger par l’expérience passée – une autre injection expérimentale sera mise au point et le public sera obligé de la prendre.

Q : Mais qu’en est-il de la sécurité ? Pouvons-nous être sûrs que ces nouvelles concoctions hybrides sont sans danger ?

R : La sécurité n’a jamais été une priorité absolue, pas plus que l’immunité. L’objectif n’a jamais été « l’immunité de groupe » mais « la vaccination de groupe ». L’un des porte-parole les plus influents de la campagne actuelle l’a bien résumé en disant : « Nous devons vacciner les sept milliards d’habitants » de la planète. Les autorités de santé publique n’ont jamais dévié de cet objectif initial.

Q : Mais si l’objectif est de vacciner tous les habitants de la planète, alors les vaccins doivent être sûrs, non ?

R : Non, en fait, les vaccins représentent une menace sérieuse pour la santé et la vie de chacun. Ils sont dangereux.

Q : Êtes-vous sûr de ne pas exagérer, après tout, près de 2 milliards de personnes ont déjà été vaccinées et seul un petit pourcentage d’entre elles sont tombées gravement malades ou sont mortes ? Peut-être exagérez-vous le danger ?

R : Les vaccins sont une attaque contre l’infrastructure critique du corps, le système vasculaire, et en particulier la fine tapisserie de cellules qui tapisse les parois des vaisseaux sanguins. Les vaccins déclenchent des hémorragies, des caillots sanguins et des maladies auto-immunes. À mon avis, ils constituent un moyen assez simple d’infliger de graves dommages aux systèmes et organes essentiels dont on a besoin pour survivre. C’est pourquoi le Dr Vladimir Zelenko les qualifie de « piqûres de poison mortel », ce qui semble être une évaluation correcte. Vous avez cependant raison de dire que « seul un petit pourcentage des personnes tombent gravement malades ou meurent » immédiatement après l’injection. Mais c’est uniquement parce que le vaccin fonctionne davantage comme une bombe à retardement que comme un poison. L’impact risque d’être tout aussi dévastateur à long terme. Jetez un coup d’œil à cet extrait d’un document de l’association Doctors for Covid Ethics : :

« À la lumière de la réponse anticorps au SRAS-CoV-2 récemment caractérisée, lorsque les anticorps se fixent aux cellules endothéliales productrices de protéines spike sur les parois des vaisseaux après l’administration du vaccin, on peut s’attendre à ce que les protéines du complément activées se fixent aux cellules endothéliales et perforent leurs membranes cellulaires. La mort des cellules endothéliales qui s’ensuit va exposer le tissu situé sous l’épithélium, ce qui va déclencher deux événements importants. Il va induire la coagulation du sang et provoquer une fuite des parois du vaisseau. Ce mécanisme pathogène a été documenté dans des biopsies prélevées sur des patients infectés par le SRAS-CoV-2. Ces études ont décrit un « syndrome de lésion microvasculaire catastrophique médié par l’activation du complément ».

… dans le cadre de la réponse immunitaire à la protéine de pointe du SRAS-CoV-2. C’est précisément cette réponse immunitaire que les vaccins COVID-19 cherchent à induire. De telles interactions vaccin-immunité sont cohérentes avec les événements indésirables impliquant une rupture visible des capillaires sous la peau qui ont été documentés et rapportés après la vaccination contre le COVID-19 »2.

Je répète : un « syndrome de lésion microvasculaire catastrophique médié par l’activation du complément ».

Q : Qu’est-ce que cela signifie en clair ?

R : Cela signifie que le vaccin crée une situation où votre corps attaque vicieusement votre propre système circulatoire, générant des caillots sanguins et des fuites de vaisseaux sanguins. Pensez-vous pouvoir vivre avec un système vasculaire endommagé ? Pensez-vous que vous pourrez jouir d’une vie longue et heureuse avec un système immunitaire programmé pour attaquer et tuer les cellules saines qui produisent maintenant la « protéine spike » pathogène ? Si oui, alors pendant combien de temps ; combien de temps pensez-vous pouvoir survivre à ce type de guerre interne ? 2 ans ? 5 ans ? 10 ans ?

Q : Votre analyse semble très conspirationniste. Si les vaccins font ce que vous dites qu’ils font, alors les personnes qui poussent cette campagne (de vaccination de masse) doivent le savoir, n’est-ce pas ? Ils doivent avoir une connaissance de base des dangers que représentent ces injections.

R : Bien sûr, ils le savent. Comment pourraient-ils l’ignorer ? Pensez-vous que les personnes les plus riches et les plus puissantes de la planète arrêteraient arbitrairement l’économie mondiale, enfermeraient tout le monde chez soi, supprimeraient les médicaments qui sauvent des vies et censureraient toute personne qui conteste le discours officiel s’ils ne savaient pas exactement ce que le vaccin peut faire ?

Ils le savent. Ils ne font pas que « lancer les dés ». Ils ont un plan et ils le mettent en œuvre. C’est clair.

Quant à l’affirmation de « conspiration », les faits parlent d’eux-mêmes. De nombreux exercices et simulations ont-ils été menés au cours de la dernière décennie, avec la participation des principales agences de renseignement, des grandes entreprises pharmaceutiques, des élites militantes, de la Défense, des médias et de l’OMS ?

Oui, il y en a eu.

Et ces exercices prévoyaient-ils fondamentalement les mêmes résultats et scénarios que ceux que nous observons aujourd’hui, en particulier le contournement des gouvernements représentatifs, le renforcement des pouvoirs des politiciens, l’application des mandats de vaccination et l’imposition d’une stratégie pandémique sans précédent qui était étonnamment similaire dans tous les pays où elle était imposée ?

Oui, encore une fois.

Et les non-vaccinés sont-ils menacés de représailles s’ils résistent à l’inoculation ? Les gouvernements vont-ils déjà de l’avant avec les passeports vaccinaux, la monnaie numérique, les systèmes de crédit social, les centres de détention et la surveillance intensifiée ?

Oui, ils le font.

Est-ce que tout cela vous semble aléatoire ou est-ce que cela se rapproche plus de la définition réelle du mot « conspiration » qui est : « un plan diabolique, illégal, perfide ou subreptice formulé en secret par deux ou plusieurs personnes » ?

Le fait que les médias ridiculisent les « théoriciens du complot » ne change rien au fait que les complots existent bel et bien. Les deux dernières années ne font que souligner ce fait. Pratiquement rien n’a été laissé au hasard. Notre avenir et celui de l’humanité sont dirigés par des forces puissantes que nous n’avons même pas encore réussi à identifier. C’est effrayant. (Voir : RFK jr. sur l’Événement 201)

Et voici autre chose à méditer puisque nous sommes sur le sujet des « complots ». Je pense qu’il est très probable que le vaccin ait été développé bien avant l’apparition du virus.

Q : En quoi cela est-il important ?

R : En fait, c’est assez important, car cela permet d’illustrer que la « solution » a précédé le problème, « la poule avant l’œuf ». En d’autres termes, la recherche américaine sur les armes biologiques visait probablement à créer une substance qui minerait progressivement (et finirait par tuer) un nombre incalculable de personnes qu’il faudrait éliminer pour réduire les émissions de carbone, atténuer l’épuisement des ressources rares et inverser la destruction de l’environnement naturel. Pensez-vous que le Pentagone et la CIA disposent de programmes d’urgence de ce type ? Pensez-vous que les élites mondialistes pourraient soutenir une telle politique ?

En fait, oui, et elles la mettraient effrontément en œuvre au nom du « sauvetage de l’humanité » ou d’autres absurdités de ce genre. N’oubliez pas que la population mondiale au début du siècle (1900) n’était que de 1,6 milliard d’habitants. En 2021, ce chiffre est passé à 7,9 milliards. Et, selon les projections des Nations unies, ce chiffre atteindra environ 11 milliards d’ici 2100.

Pensez-vous que les élites mondiales vont rester les bras croisés alors que les dangers « perçus » de l’épuisement des combustibles fossiles et de la hausse des températures continuent de croître ? Pensez-vous que, peut-être, après des années d’appels passionnés à « faire quelque chose pour le climat », un consensus a finalement été atteint en 2019, ouvrant la voie à un programme agressif de « gestion de la population » ?

Bien sûr, ce sont des hommes « civilisés » qui n’auraient jamais recours à quelque chose d’aussi vulgaire que des chambres à gaz ou des pelotons d’exécution. Oh, non, ils chercheraient une méthode subreptice pour réduire le troupeau sans que celui-ci ne sache vraiment ce qui se passe. Ils auraient besoin d’un remède qui les aiderait à atteindre leur objectif tout en invoquant un déni plausible. (Et si la vérité venait à éclater, ils persuaderaient le public qu’ils n’agissent que dans l’intérêt de l’humanité en essayant d’empêcher la course inexorable vers une crise climatique catastrophique. Cela vous semble familier ?

C’est normal. Que la planète se réchauffe ou non est discutable, mais ce qui ne l’est pas, c’est la façon dont la fureur climatique s’intègre parfaitement au programme politique autoritaire des mondialistes. Il n’y a rien de fortuit à cela.

Quoi qu’il en soit, les manigances du gain de fonction à Wuhan n’étaient probablement que la touche finale d’un plan qui avait été mis au point des années auparavant dans les groupes de réflexion et les conférences mondialistes où les riches et les puissants se réunissent pour décider de la meilleure façon de façonner le monde pour qu’il réponde à leurs propres spécifications. À mon avis, le système d’administration de la protéine spike (alias le vaccin anti-Covid-19) avait été créé des années auparavant et n’avait besoin que du feu vert pour être diffusé dans le monde.

Q : On dirait qu’on s’est encore égaré. Pouvons-nous revenir aux boosters une minute ? Vous dites qu’il n’y a pas eu d’essais cliniques supplémentaires. Cela signifie-t-il que les boosters n’ont pas été officiellement approuvés par la FDA ?

R : Ils n’ont pas été formellement approuvés par la FDA. Ils ont été approuvés dans le cadre de l’autorisation d’utilisation d’urgence, tout comme les vaccins. Mais cela ne signifie pas que les risques sont les mêmes. Ce n’est pas le cas. Les rappels sont nettement plus dangereux que les vaccins, comme le souligne ce clip de l’association Doctors for Covid Ethics :

« Nous expliquons ici que les rappels sont particulièrement dangereux, d’une manière sans précédent dans l’histoire des vaccins. En effet, le renforcement répété de la réponse immunitaire augmentera de manière répétée l’intensité de l’attaque de soi à soi…
Les injections répétées de « vaccins » à base de gènes (c’est-à-dire les « rappels ») sont destinées à intensifier et à reproduire cet événement de base partout où la protéine spike nouvellement exprimée apparaît sur la paroi du vaisseau… Les lésions vasculaires induites par le complément qui se produisent en de multiples endroits du corps auront des effets potentiellement dévastateurs non seulement sur la santé de la personne vaccinée, mais aussi sur la grossesse et la fertilité…
Les molécules de protéines spike, dont on sait qu’elles sont libérées dans la circulation sanguine peu après la vaccination, se lieront aux plaquettes, les marquant comme cibles pour la fixation des anticorps. Il faut s’attendre à ce qu’une attaque ultérieure… provoque la destruction des plaquettes,… que se passera-t-il lorsque les « vaccins » s’échapperont des vaisseaux sanguins endommagés et atteindront les organes du corps ? L’assimilation des gènes et la production de pics marqueront-ils alors chaque type de cellule pour la destruction par les lymphocytes tueurs ? Sommes-nous sur le point d’assister à la naissance d’un monde entièrement nouveau de maladies auto-immunes ? »

Quelle partie de la citation ci-dessus donne l’impression que les boosters sont bons pour votre santé et votre bien-être général ?

Aucune, n’est-ce pas ? Et tout comme nous avons constaté une forte augmentation des cas, des hospitalisations et des décès après le lancement de campagnes de vaccination de masse dans le monde, nous voyons maintenant le même phénomène se produire en Israël avec les rappels. (Regardez cette vidéo étonnante de 2 minutes du statisticien Joel Smalley sur les décès consécutifs à la vaccination).

Et n’oubliez pas que ni les rappels ni les vaccins ne restent dans le muscle du bras (deltoïde) comme les compagnies pharmaceutiques l’avaient annoncé. Ils entrent dans la circulation sanguine environ 30 minutes après l’injection et se répandent dans tout le corps via le système circulatoire. Mais comme le vaccin est un plan pour fabriquer la protéine spike et non la protéine elle-même, il est capable d’échapper au système immunitaire et de pénétrer dans les cellules avant d’être détecté. C’est ce qui rend la protéine spike injectée plus dangereuse que la protéine spike du Covid-19. Le virus doit pénétrer par le nez ou la gorge avant d’incuber et de pénétrer dans le système vasculaire, mais la spike du vaccin trouve une voie plus directe par le biais de l’injection. Voici encore le Dr Byram Bridle :

« Nous savons depuis longtemps que la protéine spike est pathogène… C’est une toxine. Elle peut causer des dommages dans notre corps si elle est en circulation. Maintenant, nous avons des preuves claires et nettes que… le vaccin lui-même, plus la protéine, passe dans la circulation sanguine.
Une fois que cela se produit, la protéine spike peut se combiner avec les récepteurs des plaquettes sanguines et avec les cellules qui tapissent nos vaisseaux sanguins. C’est pourquoi, paradoxalement, elle peut provoquer à la fois la coagulation du sang et des saignements. Et bien sûr, le cœur est impliqué, en tant que partie du système cardiovasculaire… C’est pourquoi nous voyons des problèmes cardiaques. La protéine peut également traverser la barrière hémato-encéphalique et causer des dommages neurologiques…
En bref, … nous avons fait une grosse erreur. Nous ne l’avons pas réalisé jusqu’à maintenant. Nous n’avons pas réalisé qu’en vaccinant les gens, nous leur inoculons par inadvertance une toxine …
… la protéine spike, à elle seule, est presque entièrement responsable des dommages causés au système cardiovasculaire, si elle entre en circulation. En effet, si vous injectez la protéine spike purifiée dans le sang des animaux de la recherche, ils obtiennent toutes sortes de dommages au système cardiovasculaire, et elle peut traverser la barrière hémato-encéphalique et causer des dommages au cerveau »3.

Depuis que Bridle a fait ces affirmations dans un talk-show radio, il a été sauvagement harcelé, ridiculisé et banni de l’université où il était employé. Pourtant, il ne s’est pas rétracté d’un mot de sa déclaration malgré les lourdes pertes subies par lui-même et sa réputation.

L’erreur de Bridle a été de penser que ses recherches seraient applaudies par ses collègues et ses pairs. Il pensait naïvement que les partisans de la vaccination de masse reconnaîtraient leur erreur et feraient un effort pour la corriger. Il n’a jamais imaginé que le vaccin était conçu pour fonctionner comme il le fait, en pénétrant dans les cellules de l’hôte et en fabriquant un agent pathogène cytotoxique qui suscite une forte réponse immunitaire de soi à soi conduisant à une nouvelle décimation du système vasculaire.

Le traitement de Bridle en dit long sur les personnes qui gèrent la pandémie, sur l’étendue de leur pouvoir et sur leurs objectifs tout à fait malins. (Regardez cette vidéo du Dr Nathan Thompson : « Ma mâchoire s’est décrochée lorsque j’ai testé le système immunitaire d’une personne après la deuxième injection », qui montre comment la vaccination peut conduire à l’auto-immunité et à des « infections révolutionnaires ».

Q : Je pense que nous nous sommes encore éloignés du sujet. Vous avez beaucoup parlé de la protéine spike et de son effet sur les vaisseaux sanguins, mais tout cela semble bien théorique. Avez-vous des preuves tangibles que les vaccins causent de graves dommages aux tissus ?

R : Oui. Deux professeurs allemands de pathologie, Arne Burkhardt et Walter Lang, ont fourni les résultats des autopsies qu’ils ont pratiquées sur dix personnes décédées après avoir reçu une injection du vaccin anti-Covid-19. Voici un court extrait d’un article sur ce qu’ils ont découvert :

« Au cours des derniers mois, le pathologiste de Reutlingen et le professeur Walter Lang ont examiné au microscope le matériel tissulaire des personnes décédées. … Dans cinq des dix cas mentionnés ci-dessus, les deux médecins estiment que le lien entre le décès et la vaccination est très probable, dans deux cas, il est probable. Un cas n’a pas encore été évalué. Les deux autres cas ont été classés comme non clairs/possibles ou « plutôt coïncidents ».

En ce qui concerne les causes de décès, Burkhardt a souligné que la myocardite lymphocytaire est le diagnostic le plus fréquent… Les médecins soupçonnent que d’autres effets secondaires de la vaccination ayant des conséquences potentielles sur le décès sont les phénomènes auto-immuns, la réduction de la capacité immunitaire, l’accélération de la croissance du cancer, les dommages vasculaires « endothélitis », la vasculite, la périvasculite et l’ »agglutination » des érythrocytes …

Burkhardt et ses collègues ont enquêté ces derniers mois. Il a déclaré qu’il ne pouvait penser qu’à une chose en voyant les résultats : « une émeute de lymphocytes », potentiellement dans tous les tissus et organes. Les lymphocytes ont été trouvés dans une grande variété de tissus tels que le foie, les reins, la rate jusqu’à l’utérus et des tumeurs, qui y ont massivement attaqué le tissu…

Burkhardt a conclu que les politiciens disent : « Si vous ne voulez pas vous faire vacciner, vous devez en assumer les conséquences, mais tous ceux qui se font vacciner doivent aussi en assumer les conséquences ». Celles-ci sont encore largement inconnues. « Jusqu’à présent, seuls les premiers résultats, mais inquiétants, ont été documentés, qui feront l’objet d’une étude plus approfondie en ce qui concerne leur pathogenèse », a déclaré Burkhardt.

Les résultats confirment la déclaration du Prof. Dr. Peter Schirmacher selon laquelle, sur plus de 40 cadavres autopsiés qui sont décédés dans les deux semaines suivant la vaccination anti-Covid-19, environ un tiers est mort à cause de la vaccination »4.

Bon, passons en revue. Qu’ont trouvé les médecins ?

1- Ils ont trouvé dans un grand pourcentage des autopsies « le lien entre le décès et la vaccination (était) très probable ».

2- Ils ont constaté que « la myocardite lymphocytaire, (était) le diagnostic le plus fréquent ». (La myocardite lymphocytaire est une affection rare dans laquelle l’inflammation du muscle cardiaque (myocardite) est causée par une accumulation de globules blancs (lymphocytes). Les symptômes peuvent inclure des douleurs thoraciques, des palpitations cardiaques, de la fatigue et un essoufflement (dyspnée), surtout à l’effort ou en position couchée. En d’autres termes, l’injection de protéines spike entraîne à la fois une inflammation grave et une immunodépression. C’est la double peine.

3- Ils ont trouvé des preuves d’une « éruption lymphocytaire », potentiellement dans tous les tissus et organes. Les lymphocytes ont été trouvés dans une grande variété de tissus tels que le foie, les reins, la rate jusqu’à l’utérus et les tumeurs, qui attaquent massivement les tissus qui s’y trouvent. (Remarque : les lymphocytes sont des globules blancs du système immunitaire qui entrent en action pour combattre les envahisseurs ou les cellules infectées par des agents pathogènes. Une « éruption lymphocytaire » suggère que le système immunitaire est devenu fou en essayant de contrer les effets de milliards de protéines spike situées dans les cellules de la circulation sanguine. Au fur et à mesure que les lymphocytes sont épuisés, le corps devient plus sensible à d’autres infections, ce qui peut expliquer pourquoi un grand nombre de personnes contractent maintenant des virus respiratoires à la fin de l’été).

4- Ils ont découvert qu’il existe de multiples risques sanitaires graves liés au vaccin Covid-19.

Les autopsies fournissent des preuves solides que les vaccins créent en fait des dommages importants aux tissus.

Dernière question : comment voyez-vous la situation évoluer ?

R : Je m’attends à voir des signes de détresse dès cet hiver-printemps, même si les données seront compilées sous la rubrique « mortalité toutes causes confondues » plutôt que sous celle des décès dus au Covid-19. Nous devrions également observer une forte hausse des arrêts cardiaques, des myocardites et des accidents vasculaires cérébraux, qui devraient s’écarter radicalement de leur ligne de tendance sur 5 ans. Comme le vaccin entraîne une détérioration généralisée de l’état de santé général, les signes de nocivité devraient être perceptibles dans un certain nombre d’affections, des maladies neurodégénératives à la paralysie de Bell.

Il ne s’agit pas tant d’une prédiction que d’une reconnaissance de ce que nous observons déjà. Jetez un œil à ce récent tweet du Dr Claire Craig, pathologiste britannique, et vous verrez ce que je veux dire :

Dr Clare Craig@ClareCraigPath

Excès de décès pour la semaine se terminant le 10 septembre 2021 :

  • 24% de décès supplémentaires par insuffisance cardiaque par rapport à la base de référence
  • 19% de maladies cardiaques ischémiques
  • 16% de maladies cérébrovasculaires (accidents vasculaires cérébraux)
  • 18% d’autres maladies circulatoires

Pourquoi cela se produit-il ? Pourquoi cette hausse soudaine des crises cardiaques, des maladies cardiaques, des maladies vasculaires et des accidents vasculaires cérébraux ? Qu’avons-nous fait de différent en 2021 par rapport aux années précédentes ?

Nous avons vacciné la majeure partie de la population, voilà ce que nous avons fait différemment. Et maintenant, nous allons voir quel effet cela a sur les nombreuses affections liées à la vaccination, comme les arrêts cardiaques, les myocardites, les embolies pulmonaires, les thromboses, les lésions rénales aiguës, les lésions hépatiques, la paralysie de Bell, la myélite transverse, l’anaphylaxie, le syndrome inflammatoire multisystémique, l’avortement spontané et le syndrome de détresse respiratoire aiguë. Toutes ces manifestations apparaissent dans le « Vaccine Adverse Events Reporting System » (VAERS), tout comme elles sont susceptibles d’apparaître lors de futures hospitalisations. Il faudra donc un tour de passe-passe assez agressif de la part du gouvernement pour truquer les données ou balayer l’affaire sous le tapis.

Et quel sera l’impact de ce déluge de maladies inattendues sur le système de santé publique, qui pourrait être mis à rude épreuve. Peut-on éviter une catastrophe ? Jetez un coup d’œil à cet extrait d’un article récent du Telegraph britannique :

« Alors que l’attention reste fixée sur le Covid-19, une deuxième crise sanitaire émerge discrètement en Grande-Bretagne. Depuis le début du mois de juillet, il y a eu des milliers de décès en excès qui n’ont pas été causés par le coronavirus. Selon les experts de la santé, cette situation est tout à fait inhabituelle pour l’été. Bien que l’on s’attende à une surmortalité pendant les mois d’hiver, lorsque le froid et les infections saisonnières se combinent pour mettre la pression sur le NHS, l’été connaît généralement une accalmie.

Cette année est une exception inquiétante.

Selon l’Office for National Statistics (ONS), depuis le 2 juillet, il y a eu 9 619 décès en excès en Angleterre et au Pays de Galles, dont 48% (4635) n’ont pas été causés par le Covid-19.

Donc, si toutes ces personnes supplémentaires ne meurent pas du coronavirus, qu’est-ce qui les tue ?

Les données de Public Health England (PHE) montrent qu’au cours de cette période, 2103 décès supplémentaires ont été enregistrés pour des cardiopathies ischémiques, 1552 pour des insuffisances cardiaques, ainsi que 760 décès supplémentaires pour des maladies cérébro-vasculaires telles que les accidents vasculaires cérébraux et les anévrismes, et 3915 pour d’autres maladies circulatoires.

Les infections respiratoires aiguës et chroniques sont également en hausse, avec 3416 mentions supplémentaires sur les certificats de décès depuis le début du mois de juillet, tandis que 1234 décès supplémentaires sont dus à des maladies du système urinaire, 324 à une cirrhose ou à une maladie du foie et 1905 à un diabète…

“On a l’impression que l’hiver est déjà là, plutôt qu’il n’arrive. C’est pire cette année que ce dont je me souviens à aucun moment au cours des 20 dernières années” »5.

Naturellement, les médias vont imputer la recrudescence de la maladie à la pandémie ou aux « traitements retardés », mais les gens peuvent tirer leurs propres conclusions. Ce que le Telegraph appelle une urgence « non-Covid » est tout aussi susceptible d’être une blessure liée au vaccin que de ne pas l’être. Ce que je veux dire est simple : Les caillots sanguins, les saignements et les maladies auto-immunes ne sont pas des choses anodines ; ils indiquent que l’infrastructure vitale du corps a été compromise et, peut-être, gravement endommagée. Cela va se manifester dans la mortalité toutes causes confondues et dans les données plus générales de la santé publique. Une part importante de ces maladies sera directement liée à l’injection d’un agent pathogène potentiellement mortel dans le sang de millions de personnes qui ont été délibérément trompées sur la sécurité du produit. Maintenant, nous allons voir les premiers résultats de cette expérience. Que Dieu nous aide.

= = =

Lire notre page : « Coronavirus, guerre contre l’humanité »

V_QR_esclavage

Escroquerie COVID, crime contre l’humanité et dictature technotronique : prospective 2022

Posted in 3eme guerre mondiale, actualité, coronavirus CoV19, crise mondiale, guerres hégémoniques, militantisme alternatif, pédagogie libération, politique et lobbyisme, politique et social, politique française, résistance politique, santé et vaccins, science et nouvel ordre mondial, technologie et totalitarisme, terrorisme d'état, Union Europeenne et nouvel ordre mondial with tags , , , , , , , , , , , on 6 octobre 2021 by Résistance 71

contemplation_covid
Contemplation…

A partir de Janvier 2022, c’est Poison forcé chez soi avec amende payé ou en Prison avec amendes non payés

Anonyme

6 octobre 2021

M. JOMIER collabo qui veut la piqouze obligatoire a envoyé cette proposition de loi dès le 4 octobre 2021 au Sénat:

À compter du 1er janvier 2022, le refus de se soumettre ou de soumettre ceux sur lesquels on exerce l’autorité parentale ou dont on assure la tutelle à l’obligation de vaccination prévue au 12° du I est puni de l’amende prévue pour les contraventions de la quatrième classe.

Cette contravention peut faire l’objet de la procédure de l’amende forfaitaire prévue à l’article 529 du code de procédure pénale. Si une telle infraction est verbalisée à plus de trois reprises au cours d’une période de trente jours, l’amende est celle prévue pour les contraventions de la cinquième classe. ». »

Objet

Cet amendement assortit la vaccination obligatoire d’une sanction contraventionnelle en cas de non-respect de cette obligation à compter du 1er janvier 2022, afin de donner à l’ensemble des personnes concernées le temps de s’y conformer.

Il est ainsi prévu que le non-respect de l’obligation vaccinale sera puni de l’amende forfaitaire prévue pour les contraventions de 4e classe, à savoir 135 euros. En cas de récidive au-delà de trois verbalisations en 30 jours, cette amende sera portée à 1 500 euros.

Proposition de loi

Vaccination obligatoire contre le SARS CoV 2

https://www.senat.fr/amendements/commissions/2020-2021/811/Amdt_COM-1.html

des médecins payés à 750 euros de l’heure pour piqouzer

https://www.ladepeche.fr/2021/04/15/des-medecins-payes-jusqua-750-euros-de-lheure-pour-vacciner-lassurance-maladie-met-fin-a-la-facturation-a-lacte-9490097.php

les médecins piqouzeurs exemptés d’impôts

https://resistance-mondiale.com/proposition-de-loi-no-4064-visant-a-exonerer-dimpot-sur-le-revenu-les-remunerations-des-professionnels-de-sante-dans-le-cadre-de-la-campagne-vaccinale-contre-la-covid-19

les médecins ont l’immunité judiciaire pour la piqouze

Quand un journal de l’académie de médecine se plaignait que nous sommes trop nombreux sur la planète (en plus de faire leur propagande du RCA bidon tout comme leur fausse pandémie avec tests truqués)

https://www.lequotidiendumedecin.fr/courriers-des-lecteurs/rechauffement-climatique-trop-de-monde-sur-la-planete

… pas étonnant qu’ils veulent absolument imposer leur piqouze mortifère en plus de réclamer l’immunité jurdique

https://resistance71.wordpress.com/2021/05/30/lacademie-de-medecine-francaise-refuse-toute-responsabilite-dans-les-effets-nefastes-des-injections-geniques-anti-covid-en-violation-du-serment-dhippocrate-et-pousse-a-lobligation-vaccinale/

En même temps que les politiciens qui ont donné l’immunité juridique aux piqouzeurs votent aussi une loi pour se protéger judiciairement, puisqu’ ils vont voter le 6 octobre une loi pour emprisonner les gens qui refusent la piqouze  dès janvier 2022, quand ils ne pourront plus payer les amendes

https://olivierdemeulenaere.wordpress.com/2021/10/04/covid-le-conseil-detat-propose-limpunite-des-politiques/

Le sénateur B.Jomier avait en 2018 en qualité d’adjoint au maire reçu 530 000 euros de conventions du laboratoire Gilead.

https://www.francesoir.fr/commission-au-senat-un-echange-surprenant-une-video-tronqu%C3%A9e-la-verite-est-elle-sous-influence

le labo Gilead  est actionnaire de Pfizer 

https://investors.pfizer.com/investor-news/press-release-details/2020/Pfizer-Announces-Agreement-with-Gilead-to-Manufacture-Remdesivir-for-Treatment-of-COVID-19/default.aspx

Le sénateur B.JOMIER vient de déposer un amendement pour qu’à compter du 1er janvier 2022, le non respect de l’obligation vaccinale soit sanctionné d’une contravention de 4ème classe de 135€ avec procédure d’amende forfaitaire, et en cas de 3 condamnations dans les 30 jours, ce soit porté à 1500€, soit une contravention de 5ème classe.

https://www.senat.fr/amendements/commissions/2020-2021/811/Amdt_COM-1.html

C’est ce sénateur qui est en charge du rapport sur la proposition de loi sur la vaccination obligatoire contre le covid devant être présenté le 6 octobre devant la commission des affaires sociales du sénat.

Ce médecin écolo-socialiste était jusqu’en 2017 adjoint au maire de Paris, vice -président du conseil de surveillance de l’APHP, administrateur suppléant de santé publique France, membre du conseil de surveillance de l’ARS IDF; il a été aussi membre de amnesty international/médecins du monde, médecin HAD de la fondation croix st simon.

https://www.hatvp.fr/fiche-nominative/?declarant=jomier-bernard

B.Jomier en compagnie de M.Hirsch, directeur général de l’APHP.

https://www.purepeople.com/media/exclusif-martin-hirsch-directeur-de-l_m2902070

Un sénateur PS propose un amendement « lunaire » : https://www.senat.fr/amendements/commissions/2020-2021/811/Amdt_COM-1.html

Extrait : « À compter du 1er janvier 2022, le refus de se soumettre ou de soumettre ceux sur lesquels on exerce l’autorité parentale ou dont on assure la tutelle à l’obligation de vaccination prévue au 12° du I est puni de l’amende prévue pour les contraventions de la quatrième classe. Cette contravention peut faire l’objet de la procédure de l’amende forfaitaire prévue à l’article 529 du code de procédure pénale. Si une telle infraction est verbalisée à plus de trois reprises au cours d’une période de trente jours, l’amende est celle prévue pour les contraventions de la cinquième classe.  »

Cette fois-ci pas de doutes, « ils » cherchent le chaos, volontairement.

confirmé, la piqouze cause une hausse de D-dimère, des mini thromboses indétectables, qui ne peuvent être vu qu’avec l’analyse des D-dimère dans le sang, et peuvent causer des grosses thromboses mortelles à tout moment

https://reseauinternational.net/un-taux-de-d-dimeres-eleve-confirme-que-le-vaccin-a-provoque-des-thromboses/

les vax causent le cancer

https://stateofthenation.co/?p=80028

https://stateofthenation.co/?p=86301

https://stateofthenation.co/?p=87581

https://reseauinternational.net/une-augmentation-des-cancers-comme-jamais-auparavant/

et la femme  de 3 doses est mort de cancer

https://olivierdemeulenaere.wordpress.com/2021/10/02/etats-unis-une-professeur-universite-qui-maudissait-les-non-vaccines-meurt-15-jours-apres-sa-3eme-injection/

https://youtu.be/BNUj8cEi-rA

= = =

A lire, notre page « Coronavirus, guerre contre l’humanité »

cocktail_bill
Bill et la pratique eugéniste

Communiqué à faire circuler au grand large merci !… Le terrorisme d’état de la dictature sanitaire en France est une décision politique fondée sur une science vaudou, la solution pour le peuple est radicalement POLITIQUE (Résistance 71)

Posted in 3eme guerre mondiale, actualité, altermondialisme, coronavirus CoV19, crise mondiale, France et colonialisme, gilets jaunes, guerres hégémoniques, militantisme alternatif, pédagogie libération, politique et social, politique française, résistance politique, santé et vaccins, technologie et totalitarisme, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , , , , , on 14 juillet 2021 by Résistance 71

desobeissance-civile

Article 34
Il y a oppression contre le corps social, lorsqu’un seul de ses membres est opprimé. Il y a oppression contre chaque membre lorsque le corps social est opprimé.

Article 35
« Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs »
~ (Deux derniers articles 34 et 35 de la Déclaration des Droits de l’Homme et du citoyen du 24 juin 1793) ~

“Obéir, non ! Et gouverner ? Jamais !”
~ F. Nietzsche (Le gai savoir #33) ~

La solution de la crise fabriquée du COVID n’est en aucun cas médicale mais politique

Résistance 71

14 juillet 2021

Depuis plus d’un an et demi maintenant, les peuples du monde sont sous l’emprise de la plus vaste fabrication manipulatrice de l’histoire de l’humanité : la “pandémie” factice de la maladie liée au nouveau coronavirus SRAS-CoV-2 ; celui-ci est né de la manipulation génétique de différents virus dans des laboratoires sous contrôle oligarchique et baptisée Corona Virus Disease 2019 ou COVID19.

Il n’a fallu que l’influence de quelques financiers payeurs et “mécènes” comme Bill Gates pour que l’OMS déclare en 2020 une “pandémie mondiale à la COVID-19”, alors que l’ensemble de l’appareil de contrôle étatico-médiatique mondial à la botte, s’unissait pour balayer sous le tapis et cacher à la vue et l’attention publique à la fois les remèdes / médicaments existant pour soigner la maladie mais aussi de divulguer de concert des informations falsifiées et falsifiables à souhait via des modèles informatiques tronqués, informations volontairement alarmantes afin d’effrayer les populations pour mieux les manipuler comme à l’habitude. Comme chacun sait, peur et coercition sont les deux mamelles du contrôle du plus grand nombre par le plus petit nombre, l’État n’étant que l’outil institutionnalisé en facilitant la tâche au mieux.

Ainsi l’utilisation de modèles informatiques pandémiques (ceux, tronqués et erronés, du britannique Neil Ferguson) et la falsification des données par gonflement des chiffres via des tests RT-PCR bidonnés avec des cycles de reproduction supérieur à 30, augmentant à dessein les faux positifs, générant plus de peur et plus de possibilité de contrôle, furent généralisées, nous ne le répéterons jamais assez… à des fins POLITIQUES.

La très vaste majorité des mesures prises dans le domaine politique pour gérer la “crise sanitaire” fabriquée, furent des mesures n’ayant aucun fondement scientifique en pareilles circonstances soi-disant d’urgence sanitaire :

  • L’affaire des masques : Jugés inutiles puis obligatoires. Ceux-ci sont prouvés ne servir à rien en extérieur et à peu de chose en intérieur selon leur modèle. Ceci ne fut que décision POLITIQUE
  • L’affaire des confinements : jamais dans l’histoire de la médecine et du monde, une épidémie n’a été contrôlée en isolant une population entière… JAMAIS. Isoler les malades contagieux et l’entourage et les SOIGNER, oui, jamais une population entière. Là encore, de l’anti-science, une décision POLITIQUE
  • L’affaire  du traitement de la maladie : Jamais dans l’histoire y a t’il eu une telle volonté de cacher au public et d’enterrer sciemment les donnés du traitement d’une maladie (Plaquéil / hydroxychloroquine, ivermectine, azithromycine etc…). Des études bidons et falsifiées furent publiées (affaire du Lancet) contre ces médicaments avant d’être forcé à la rétractation. En France, il existe une ostracisation systématique des médecins et experts qui font leur boulot correctement et tirent certaines sonnettes d’alarme: Didier Raoult, Christian Perrone, Luc Montagnier, Alexandra Henrion-Caude, que ceux qu’on oublie nous excusent, la liste n’est pas exhaustive bien entendu. Une fois de plus, nous sommes dans le contrôle POLITIQUE propagandiste sans lien avec la science véritable
  • L’affaire du dépistage : Les tests utilisés de dépistage : RT-PCR ne sont pas faits pour cela des dires mêmes de leur inventeur l’Américain Kary Mullis, prix Nobel de chimie. Le test PCR est en fait un outil de reproduction non thérapeutique servant à augmenter la quantité de matériel analysable dans un échantillon de prélèvement, c’est une usine de production pas un “test” médical. De plus, le seuil de cycles de réplication est fixé à 20 maximum pour une précision optimale. La très vaste majorité des pays testent à Ct > 35 ‘Ct = Cycle Threshold ou seuil de cycle). La France et la GB testant à Ct = 40, ce qui donne une quantité potentielle non négligeable de faux-positifs, ce qui est bien entendu très intéressant lorsque le but (politique) est de gonfler les chiffres pour diriger par la peur. Là encore, la science est bafouée, ignorée au seul profit de décision et d’arrangements POLITIQUES.
  • L’affaire des “vaccins”, injections géniques mortifères : Depuis la fin 2020 et le lancement officiel de vastes campagnes de “vaccination”, d’injection des populations, nous vivons dans un paradigme bafouant toutes les règles de sécurité les plus élémentaires concernant la vaccination. Citons-en quelques-unes : pourquoi vouloir vacciner  80% de la population mondiale c’est à dire quelques 6 milliards de personnes pour une maladie dont le taux de mortalité chez les gens malades est de 0,03% (chiffre révisé de l’OMS), ce qui veut dire que 99,97% des gens malades guérissent de la maladie et ont alors une immunité naturelle qu’aucun vaccin ne peut égaler ? Qui pousse pour cette “vaccination” ? L’OMS. Qui est le plus gros financier de cette organisation ? La Fondation Bill & Melinda Gates. Dans quoi ont-ils largement investi ? Les labos pharmaceutiques… L’image se dessine ? Depuis quand “vaccine” t’on en plein milieu d’une pandémie ? Depuis quand injecte t’on les gens avec une nouvelle technologie à messager ARN génétique (ARNm) sans avoir terminé les très long et fastidieux tests cliniques de sécurité ? Depuis quand force t’on des gens à être injectés contre leur gré, car leur dire que s’ils ne le font pas ils perdront leur boulot, ne pourront plus circuler et ne pourront plus faire grand chose, c’est faire du chantage et forcer la main des gens ? Tout ceci n’est que POLITIQUE allant à l’encontre des règles élémentaires scientifiques et de la médecine ainsi que de la sécurité publique, du serment d’Hypocrate, de cette promesse du “primum non nocere”. Tous les scientifiques dignes de ce nom sont horrifiés de ce qui est fait depuis un an et demi “au nom de la science” et ils sont en droit de l’être, ainsi que nous tous du reste pour peu que nous reléguions la peur et voyons plus loin que ce qu’on veut nous faire croire !

Nous pourrions continuer dans ce registre sur des pages et des pages, nous l’avons fait par ailleurs ainsi que bon nombre de lanceurs d’alerte et de scientifiques toujours intègres. Nous encourageons le lecteur à s’informer en commençant peut-être par nos pages “Coronavirus, guerre contre l’humanité” (continuellement mise à jour) et “COVID19 du mythe aux statistiques et des stats au scandale” et au-delà.

-[]- 

“La révolte est, dans l’homme, le refus d’être traité en chose et d’être réduit à la simple histoire. Elle est l’affirmation d’une nature commune à tous les hommes, qui échappe au monde, la puissance.”
~ Albert Camus ~

-[]-

Le but de cet article est de vous faire comprendre, si besoin l’était encore, que dans toute cette affaire, tout est POLITIQUE et rien ou si peu, scientifique. La crise COVID19 est fabriquée de toute pièce, de la fabrication du virus SRAS-CoV-2 dans un laboratoire de l’université de Caroline du Nord entre 2006 et 2015 à l’injection OGM transgénique mortifère à géométrie variable qui nous est inoculée pour à terme altérer le génome humain, le patenter et établir en bout de chaîne… un nouveau mode d’esclavage planétaire et en tous les cas, un moyen de contrôle des individus et leur mise sous carcan électronique, en passant par les mesures « sanitaires » répressives et les écouvillonages naso-pharyngés de tests PCR bidons.

Pour sortir de cette dictature technotronique qui se met en place et se verrouille pas à pas à l’échelle de la planète, nous devons comprendre une fois pour toute qu’il n’y a pas de solution au sein du système, qu’il n’y en a jamais eu et qu’il ne saurait y en avoir. Les superbes 70% d’abstention à la dernière mascarade électorale franchouillarde et les 80% dans la tranche d’âge 18-34 ans est un signe que la bascule se fera, ce n’est plus qu’une question de temps et le plus tôt sera le mieux pour tout le monde, surtout les générations futures, celles de nos enfants, petits-enfants et non-nés.

Le monde, les peuples sont sous une attaque généralisée, attaque politico-économique sur toile de fond d’épouvante de guerre biologique et bientôt de résurgence de l’autre escroquerie dans la durée : le réchauffement climatique anthropique que l’oligarchie fait revenir à la charge et connecte avec la “pandémie”. Deux fabrications liées l’une à l’autre pour le bien du plus petit nombre. Le but final est la mutation du système capitaliste au bout du rouleau en une entité supra-capitaliste que l’oligarchie appelle de longue date “le Nouvel Ordre Mondial”. La métamorphose est en cours et sera complétée avec cette “Grande Réinitialisation” pondue par le think tank oppresseur qu’est le FEM de Davos et sa clique criminelle affiliée. Ceci est un projet, en rien une certitude. Un projet réussit ou échoue, en l’occurence, nous avons les moyens en nos mains de le faire échouer à tout jamais. Il n’en tient qu’à nous, c’est à nous, les Gaulois Réfractaires à l’esprit communard, aidés et armés de l’expérience issue de la mémoire de nos ancêtres de combat et de résistance, de faire échouer cette ignominie dictatoriale et pas seulement cette escroquerie pseudo-sanitaire, mais l’ensemble du projet étatico-capitaliste en cours de métamorphose.

Le seul moyen aujourd’hui de nous en sortir, est de le faire ensemble, de nous unir au delà des divisions fictives créer de toute pièce par un système oligarchique qui ne peut survivre que par le chaos et la division et est aujourd’hui incapable de reproduire son propre mode de fonctionnement, il s’est empoisonné lui-même. Il ne peut échapper à son destin de disparaître, car son effacement est inscrit dans son propre code d’existence.

Il n’y a aujourd’hui que 22 ou 23% de la population française qui a été injectée deux fois de cette merde OGM, plus de 50% des primo-injectés ne se faisant pas injectés une seconde fois. Ceci veut dire qu’environ 75% de la population française (c’est à dire les 3/4) est soit déjà entrée en désobéissance civile et en rébellion, soit est sympathisante de ces dernières. Il faut donc taper sur la table, renverser l’échiquier et reprendre notre destinée en main. Cela ne pourra se faire que par et pour nous-mêmes ; personne ne le fera pour nous.

-[]-

Une fois qu’une goutte d’eau suinte à travers le barrage, une fois qu’une brique se détache d’un grand édifice, une fois qu’une maille devient lâche dans le filet le plus solide – le barrage éclate, l’édifice tombe, le filet se détisse.”
~ Léon Tolstoï ~

-[]-

Dernière chose. Le peuple de France a été choisi par l’oligarchie pour être particulièrement martyrisé dans ce processus métamorphique pour la raison simple et essentielle qu’il est le phare de la rébellion, le peuple par qui historiquement la résistance et la révolution se produisent. Le raisonnement de la clique Davos / GAFAM / Fortune 500 est simple : si on brise les reins, si on casse le Gaulois Réfractaire, le Sans-Culotte / Communard et aujourd’hui, le Gilet Jaune et qu’on fait passer nos mesures dictatoriales en France… Alors le reste suivra et ils ont probablement raison.

Les dernière mesures annoncées par le pantin Rothschild et de l’oligarchie, Micronus 1er, en ce 12 juillet sont dignes des pires dictatures et ce baltringue corrompu à la botte, se hisse par là au niveau des Pinochet, Videla et autres Jarulewski de bien sinistre mémoire, mais si logiques et nécessaires au système et ces mesures demandent une résistance de tous les instants et par tous les moyens à notre mise en esclavage.

Une fois de plus, le Gaulois Réfractaire doublé du Communard a reçu la mission historique de mener la charge contre l’oligarchie et de montrer au monde le chemin de l’émancipation véritable, de la liberté et de la société des sociétés, celle de notre humanité réalisée.

Compañeros, compañeras, soyons dignes de cet insigne honneur qui, une fois de plus, nous échoit. Luttons et foutons par dessus bord cette fange élitiste et criminelle ainsi que ce système qui la crée en permanence et œuvrons ensemble pour l’avènement d’une société d’amour, de compassion, de solidarité, d’entraide et d’égalité. Toute volonté de réformer le système est et sera voué à l’échec. Il n’y a aucune réforme possible car violence, corruption, mensonge, tromperie, veulerie et incompétence crasse sont les gènes mêmes de ce système de la dégénérescence programmée. Nous devons radicalement changer d’attitude envers le pouvoir, cette capacité de décider par et pour nous-mêmes sans intermédiaires et véritablement, consensuellement pour le bien commun, le reprendre pour le rediluer dans le corps social où il a toujours été particulièrement soluble afin que la société devienne enfin cette société organique de notre seule et véritable humanité…

Dans l’esprit de Cheval Fou, c’est debout, la main dans la main que nous vaincrons cette dernière avancée despotique du système étatico-capitaliste avant son éradication définitive du sol français et de partout ailleurs et son remplacement par la société des sociétés. Ne cédons pas devant le chantage pseudo-sanitaire et surtout ne tombons pas dans le piège tendu d’une énième division fabriquée, celle des “vaccinés” contre les “non-vaccinés”. Plus nous serons divisés, plus l’oligarchie se frotte les mains et maintient le statu quo en sa faveur. La clef de sortie tient dans la solidarité et l’entraide, ces qualités organiques inhérentes à la nature humaine et que les systèmes de gouvernance étouffent depuis quelques 5000 ans pour le seul profit du petit nombre du cercle du pouvoir, ce pouvoir kidnappé et maintenu à dessein hors du corps social. Retrouvons ensemble, par delà tous les clivages, toutes les impostures et toutes les divisions fabriqués, la joie de vivre en société organique, celle de notre nature profonde, celle qui de fait… nous va comme un gant.

Hoka Hey !

Il n’y a pas de solution au sein du système, n’y en a jamais eu et ne saurait y en avoir ! (Résistance 71)

Comprendre et transformer sa réalité, le texte:

Paulo Freire, « La pédagogie des opprimés »

+

4 textes modernes complémentaires pour mieux comprendre et agir:

Guerre_de_Classe_Contre-les-guerres-de-l’avoir-la-guerre-de-l’être

Francis_Cousin_Bref_Maniffeste_pour _un_Futur_Proche

Manifeste pour la Société des Sociétés

Pierre_Clastres_Anthropologie_Politique_et_Resolution_Aporie

Nos pages : « Coronavirus, guerre contre l’humanité » et « COVID, du mythe aux statistiques et des stats au scandale »

« Être gouverné, c’est être gardé à vue, inspecté, espionné, dirigé, légiféré, réglementé, parqué, endoctriné, prêché, contrôlé, estimé, apprécié, censuré, commandé, par des êtres qui n’ont ni titre, ni la science, ni la vertu. Être gouverné, c’est être à chaque transaction, à chaque mouvement, noté, enregistré, recensé, tarifé, timbré, toisé, coté, cotisé, patenté, licencié, autorisé, admonesté, empêché, réformé, redressé, corrigé. C’est sous prétexte d’utilité publique et au nom de l’intérêt général être mis à contribution, exercé, rançonné, exploité, monopolisé, concussionné, pressuré, mystifié, volé ; puis, à la moindre réclamation, au premier mot de plainte, réprimé, amendé, vilipendé, vexé, traqué, houspillé, assommé, désarmé, garrotté, emprisonné, fusillé, mitraillé, jugé, condamné, déporté, sacrifié, vendu, trahi, et pour comble, joué, berné, outragé, déshonoré. »
~ Pierre-Joseph Proudhon ~

“Là où cesse l’État, c’est là que commence l’Homme, celui qui n’est pas superflu : là commence le chant de ce qui est nécessaire, la mélodie unique et irremplaçable. Là où cesse l’État — regardez donc mes frères ! Ne les voyez-vous pas, l’arc-en-ciel et les ponts du surhumain ?”
~ Friedrich Nietzsche, “De la nouvelle idole” ~

« La machine de l’État est oppressive par sa nature même, ses rouages ne peuvent fonctionner sans broyer les citoyens, aucune bonne volonté ne peut en faire un instrument du bien public ; on ne peut l’empêcher d’opprimer qu’en le brisant. »
~ Simone Weil ~

SlogBD5

Slog1

Dictature sanitaire en marche : Non au traçage, aux injections géniques et aux centres de rétention pseudo-sanitaires ! Il suffit de dire NON ! Ensemble !

Posted in 3eme guerre mondiale, actualité, coronavirus CoV19, guerres hégémoniques, militantisme alternatif, neoliberalisme et fascisme, politique et social, politique française, résistance politique, santé et vaccins, science et nouvel ordre mondial, technologie et totalitarisme, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , , on 21 juin 2021 by Résistance 71

 

 

xenomorph_velo
Dictature sanitaire: ça roule !…

 

Les infos présentées ci-dessous ratissent large et ne représentent pas forcément les vues de R71, comme par exemple l’opinion présenté que les variants COVID seraient faux, imaginaires. Nous pensons qu’ils sont réels, ils ont été génétiquement séquencés notamment à l’IHU de Marseille par l’équipe du Pr. Raoult depuis plus d’un an. 

Nous attirons toujours l’attention sur le fait que s’il est bien entendu important de développer sa connaissance critique sur ce qui se passe, il ne faut pas perdre de vue les solutions à y apporter, tout en gardant présent à l’esprit qu’il n’y a pas de solution au sein du système et qu’il ne saurait y en avoir. Nous, les peuples, devons reprendre ce qui nous a été retiré depuis quelques 5000 ans : le pouvoir, c’est à dire la capacité de prendre les décisions par et pour nous-mêmes. Là réside toute la clef des affaires politico-économico-sociales de ce monde. Il suffit de dire NON ! à ce ramassis de baltringues criminels soi-disant en charge par notre délégation “volontaire” et de reprendre en compte le décisionnaire afin d’œuvrer, enfin, pour le bien commun sur cette planète.

Dans cette optique :

Il n’y a pas de solution au sein du système, n’y en a jamais eu et ne saurait y en avoir ! (Résistance 71)

Comprendre et transformer sa réalité, le texte:

Paulo Freire, « La pédagogie des opprimés »

+

4 textes modernes complémentaires pour mieux comprendre et agir:

Guerre_de_Classe_Contre-les-guerres-de-l’avoir-la-guerre-de-l’être

Francis_Cousin_Bref_Maniffeste_pour _un_Futur_Proche

Manifeste pour la Société des Sociétés

Pierre_Clastres_Anthropologie_Politique_et_Resolution_Aporie

-[]-[]-[]-[]-[]-

Le billet du jour…

Non au traçage et retro-traçage ! Le but : piqouzer 70% de la population française d’ici fin juillet en raflant les faux positifs sur la base de tests PCR 100% faux. La marche en avant des centres de rétention COVID sous la menace de pertes civiques

Anonyme

21 juin 2021

Leur faux vaccin une arme biologique 

https://olivierdemeulenaere.wordpress.com/2021/06/18/premier-cas-detude-post-mortem-dun-patient-vaccine-contre-le-covid-19-arn-viral-trouve-dans-chaque-organe-du-corps/

https://olivierdemeulenaere.wordpress.com/2021/06/17/vaccinobide-belge-une-maison-de-retraite-decimee/

https://resistance71.wordpress.com/2021/05/11/therapies-geniques-la-spike-proteine-du-sras-cov-2-repliquee-par-larnm-des-pseudo-vaccins-est-mortifere/

https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2021/06/dossier-pour-dire-non-a-linjection-transgenique-experimentale-jbl1960-juin-2021.pdf

https://www.francesoir.fr/societe-sante/nous-avons-fait-une-erreur-la-proteine-spike-est-elle-meme-toxique-et-dangereuse-pour

avec immunité juridique pour les labos et médecins qui piqouzent

https://resistance71.wordpress.com/2021/05/30/lacademie-de-medecine-francaise-refuse-toute-responsabilite-dans-les-effets-nefastes-des-injections-geniques-anti-covid-en-violation-du-serment-dhippocrate-et-pousse-a-lobligation-vaccinale/

Tracer 7 jours de contacts de contacts de contacts de contacts de contacts de contacts  de contacts d’un faux positif => le principe de la proposition de la “vaccination en anneau”

Retro-tracer 10 jours de contacts de contact de contact de contacts de contacts de contacts de contacts de contacts de contacts de contacts d’un faux positif

https://olivierdemeulenaere.wordpress.com/2021/06/19/foutage-de-gueule-suite-le-retro-tracing-du-covide/#comment-186205

ils veulent accélérer leur programme de piqouze, vu qu’ils veulent injecter 70% des français adultes pour fin juillet

https://www.la-croix.com/Monde/70-dadultes-vaccines-Europe-dici-juillet-est-realisable-2021-04-24-1201152508

leur plan: donner des faux positifs de variants imaginaires à 70% des adultes français, pour les forcer à s’isoler dans les covid hotels remplis de militaires où ils pourront leur forcer  la piqouze à l’insu de tous, et ensuite faussement attribuer la mort au variant (parce que le type sera entré avec un faux test positif de variant), alors que ce sera la piqouze mortelle la responsable.

Il est urgent pour les français de traduire en justice ces tests PCR bidons 100% faux dès que possible, afin qu’ils arrêtent leur arnaque dont leur seul objectif c’est la rafle dans les camps de concentration ou covid hotels pour la piqouze et ceux qui refusent c’est coupure de leur carte bancaire et titre de transport voir plus encore

https://olivierdemeulenaere.wordpress.com/2021/06/11/covid-et-dictature-lincroyable-rapport-du-senat/

22 chercheurs et doctorants scientifiques: le test PCR est inutile à 100% pour détecter les virus

https://odysee.com/@delafaye-naturopathe:d/PCR-test-is-USELESS.:d

les avocats allemands pourchassent en justice le test PCR

https://odysee.com/@LugNassad:0/KLA.TV—Le-test-PCR-au-tribunal—les-avocats-poursuivent-en-justice-!:6

la fraude du test PCR en termes  simples

https://odysee.com/@danielpilonchroniqueur:1/la-fraude-du-test-pcr-en-termes-simples:4

le gouverneur de Floride demande une enquête sur l’arnaque des tests PCR :

https://odysee.com/@AlexJonesChannel:c/Florida-Governor-Demands-Full-Disclosure-in-Covid-Test-Fraud:0

Karry Mullis (inventeur du test PCR et prix Nobel de chimie) les tests PCR ne sont pas fait pour détecter des maladies

https://youtu.be/OK1-rgpu5cA

Mort suspecte de l’ inventeur du test PCR  » Kary Mullis  » . Test PCR qui a bien entendu multiplier le nombre de faux positif

https://odysee.com/@Alpha77:3/c55faa:c

avant sa mort (août 2019), Karry Mullis disait que Fauci (pantin de Bill Gates) était une fraude car voulait utiliser les tests PCR pour détecter les virus

https://odysee.com/@QuantumRhinoQ:c/Kary-Mullis_-PCR-Test-Inventor-Calls-Dr-Fauci-A-Fraud:3

NUREMBERG 2: Journalist to Hospital: You’re Committing Crimes Against Humanity With PCR Test Fraud

https://odysee.com/@TimTruth:b/Journalistcallshospitalnuremberg2-1:8

même l’eau est positive au covid avec l’arnaque des tests PCR

https://odysee.com/@ChangingTimes:4/PCR-TEST-FRAUD-EVEN-WATER-TESTED-POSITIVE-FOR-COVID:8

la papaye positive au test

https://odysee.com/@kikei:e/PCR-Dr-Alejandro-Souza-John-Magufuli-:d

Fauci l’avoue, les asymptômatiques ne donnent pas de virus

https://cdn.lbryplayer.xyz/api/v4/streams/free/4012/96d32b61989679965ed33eee9c2705c69812c028/b1fd72

https://odysee.com/@Abracadabra:3/En-aucun-cas-une-e%CC%81pide%CC%81mie-ne-peut-e%CC%82tre-provoque%CC%81e-par-une-personne-asymptomatique:a

les vaccins rendent symptomatiques…

https://odysee.com/@BobTremblay:6/3977:b

des médecins attestent que les tests PCR actuels sont 100% faux!

https://odysee.com/@LifeMoneyTech:5/Another-biggest-proof-Doctors-Explain-the-COVID-19-Models-Are-False-COVID-Tests-Are-Falsely-Calibrated-PLANDEMIC:7

Bientôt des cartes de transports ou des comptes bancaires bloqués en cas de 

Refus des tests PCR 100% bidons et de l’isolement dans les camps nazis de la piqouze forcé https://www.nexus.fr/actualite/news/cartes-comptes-bloques/

La Fraude des Tests RT PCR permet la mise en place de la Dictature Sanitaire – Version PDF N° 224 de 18 pages ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2020/12/dossier-special-fraude-tests-rt-pcr.pdf

Morgellons sur les tests PCR c’est du faux coton tige

https://stoplinkyblc.blogspot.com/2021/04/qui-sont-ces-intrus-dans-les-masques-et.html

https://profidecatholica.com/2021/03/13/tests-experimentaux-sur-lhumanite-pass-sanitaire-medecine-genomique-video/

Deux présidents africains ont osé sortir leurs pays de l’OMS, critiquer l’arnaque des tests PCR, des masques, contre les faux vaccins. Et ils sont morts mystérieusement, remplacés par des pantins de Bill Gates

https://off-guardian.org/2020/07/14/coronavirus-and-regime-change-burundis-covid-coup/

https://reseauinternational.net/le-president-tanzanien-john-magufuli-a-t-il-ete-assassine-pour-avoir-denonce-la-pandemie-de-covid-19/

https://reseauinternational.net/le-defunt-president-tanzanien-magufuli-negationniste-de-la-science-ou-menace-pour-lempire/

PCR Fraud: Tests Recycled Into Lies

https://odysee.com/@DavidKnightShow:1/PCR-Fraud–Tests-Recycled-Into-Lies:a

BBC Undercover Reporter EXPOSES The PCR TEST FRAUD.

https://odysee.com/@Truthspreader:3/Alright-Then,-…—Look-At-The-Clouds—THIS-IS-FAIR-USE-UNDER-COPYRIGHT-RIGHT-LAW:3

une association québécoise a déjà commencé son procès contre le test PCR

https://www.cielvoile.fr/2021/06/debriefing-avec-l-avocat-quebecois-me-dominic-desjarlais.html

un tribunal portugais a déjà invalidé les tests PCR

https://cv19.fr/2020/11/21/un-tribunal-portugais-juge-que-les-tests-pcr-sont-peu-fiables-et-contraires-a-la-loi-pour-mettre-les-personnes-en-quarantaine/

en gros : « cas confirmé »= test bidon PCR faux positif

et « cas à risque »= cas contact d’un test bidon PCR faux positif

Bref tout cet arsenal big brother, liberticide à ondes cancérigènes dangereuses pour affaiblir des gens en bonne santé qui n’ont rien

Fuellmich dénonce l’arnaque des tests PCR qu’il va traduire en justice

https://textup.fr/553088Vs

https://rumble.com/vh9w9d-ils-vont-se-faire-coincer-les-uns-aprs-les-autres-.html

et qu’ils prennent responsabilités sur les dégâts sanitaires que leurs écouvillons font mais comme par hasard tout comme les labos des vaccins (qui font aussi les tests PCR)

les fabricants des tests PCR sont aussi protégés par l’immunité juridique pour pas qu’on puisse les pourchasser en justice quand on découvre que leurs tests PCR sont une fraude et peut causer des dommages sanitaires

https://www.phe.gov/emergency/events/COVID19/COVIDvaccinators/Pages/PREP-Act-Immunity-from-Liability-for-COVID-19-Vaccinators.aspx

Dommages sanitaires des écouvillons tests PCR:

-les tests PCR peuvent causer des méningites (mais nos renards le mettront sur le compte de covid et variants)

https://olivierdemeulenaere.wordpress.com/2021/04/10/tests-covid-des-lesions-peuvent-etre-a-lorigine-de-meningites-academie-de-medecine/

-les tests sont bidons et ne valent rien et sont contaminés tous

http://www.cielvoile.fr/2020/05/kits-de-tests-contamines-aux-etats-unis.

html

http://www.cielvoile.fr/2020/04/des-kits-de-test-destines-au-royaume-uni-contamines-au-covid-19.html http://www.cielvoile.fr/2020/05/kits-de-tests-contamines-au-canada.html,

https://www.ouest-france.fr/sante/virus/coronavirus/coronavirus-des-tests-de-depistage-commandes-par-le-royaume-uni-contamines-par-le-covid-19-6798277

https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1696091/test-depistage-ecouvillons-covid-19-contamines-chine-quebec

http://www.rfi.fr/fr/afrique/20200516-coronavirus-institut-pasteur-reconna%C3%AEt-dysfonctionnements-tests-analyse

http://stoplinkyvarest.canalblog.com/archives/2020/09/14/38533480.html

Pourquoi? Parce qu’il y a des nanoparticules sur les tests PCR

et ces nanoparticules contiennent le covid lui même (ou variant)!

« Les chercheurs synthétisent des protéines de virus et les stockent dans des nanoparticules, qui sont délivrées plus efficacement en se fixant sur la muqueuse nasale. »

https://www.lesechos.fr/pme-regions/innovateurs/le-vaccin-anti-covid-par-voie-nasale-teste-par-biomap-1311266

https://odysee.com/@DentyAndShaz:8/COVID-PCR-Test-Swabs,-Metals-And-Ethylene-Oxide:1

https://tsg-referendum.ch/fr/le-test-pcr-covid-19-une-dose-de-nanoparticules-pour-votre-cerveau/

Maintenant on comprend pourquoi les fabricants de tests PCR ont l’immunité juridique

https://www.phe.gov/emergency/events/COVID19/COVIDvaccinators/Pages/PREP-Act-Immunity-from-Liability-for-COVID-19-Vaccinators.aspx

– les écouvillons peuvent être préalablement contaminés http://stoplinky28.blogg.org/test-covid-moyen-d-infecter-ou-d-inserer-un-implant-a199701306, permettant aux morgellons d’entrer dans le trou de la lame criblée, de se balader dans le cerveau et d’atteindre la glande pinéale, qui régule le sommeil, le système immunitaire et bien d’autres choses.

https://stoplinkyblc.blogspot.com/2021/04/qui-sont-ces-intrus-dans-les-masques-et.html

– N’oublions pas que les tests PCR, ce sont des écouvillons de 15 cm qui peuvent couper les nerfs olfactifs situés au fond de la fosse nasale, et ainsi causer la perte d’odorat et la reporter ensuite faussement sur le variant ou covid

source commentaires sous http://stoplinky28.blogg.org/confirmation-les-nanoparticules-migrent-vers-le-cerveau-a202369628

et une fois les nerfs olfactifs coupés, les trous qu’ils occupent dans la cavité nasale dans la lame criblée sont vides, et permet la fuite de liquide céphalo-rachidien vers le nez, comme cela été le cas pour une américaine ici https://www.lci.fr/sante/un-test-pcr-provoque-une-fuite-de-liquide-cephalo-rachidien-chez-une-americaine-2166157.html

– substances cancérigènes sur les tests PCR

https://odysee.com/@OurFreeSociety:2/PCR-Test—Ethylene-Oxide:e

https://tsg-referendum.ch/fr/le-test-pcr-covid-19-une-dose-de-nanoparticules-pour-votre-cerveau/

-nanoparticules et substance cancérigène ehtylène oxide sur les écouvillons

Metals And Ethylene Oxide

les dangers de ces nanoparticules dans le nez cités à partir de 2;37 de la vidéo

https://odysee.com/@DentyAndShaz:8/COVID-PCR-Test-Swabs,-Metals-And-Ethylene-Oxide:1

https://tsg-referendum.ch/fr/le-test-pcr-covid-19-une-dose-de-nanoparticules-pour-votre-cerveau/

les nanoparticules causent la perte d’odorat, et devinez, il y a des nanoparticules sur les écouvillons PCR selon une étude scientifique indépendante

https://tsg-referendum.ch/fr/le-test-pcr-covid-19-une-dose-de-nanoparticules-pour-votre-cerveau/

– ils vaccinent les gens aussi à travers le test, comme cela, ils attribueront la mort aux variants imaginaires révèle un docteur en Israel

https://odysee.com/@decentraleyes:2/Red-Alert!-Cows-Are-Vaccinated-With-a-Swab-in-the-Nose-%E2%80%93-Dr.:d

Cela explique les nanoparticules sur les tests PCR qui sont en réalité la vaccination

-l es tests PCR causent la perte d’odorat, car contiennent des nanoparticules la preuve des nanoparticules sur les tests PCR dans cette étude scientifique indépendante https://tsg-referendum.ch/fr/le-test-pcr-covid-19-une-dose-de-nanoparticules-pour-votre-cerveau/

– nanoparticules dans les tests PCR

https://tsg-referendum.ch/fr/le-test-pcr-covid-19-une-dose-de-nanoparticules-pour-votre-cerveau/

les nanoparticules aspirés par le nez vont vers le cerveau, aspirés par la bouche vont vers les poumons (nanoparticules dans les masques

https://www.inrs.fr/media.html?refINRS=NT 2

https://www.lelibrepenseur.org/covid-19-des-ong-alertent-leurope-sur-les-masques-contenant-du-graphene-nanoparticules/)

les nanoparticules abiment l’odorat selon une étude scientifique

 https://tsg-referendum.ch/fr/le-test-pcr-covid-19-une-dose-de-nanoparticules-pour-votre-cerveau/

les nanoparticules abiment les poumons selon une étude scientifique

http://stoplinky28.blogg.org/nanoparticules-attention-danger-a203100824 (mais cela on savait, puisque la pollution contenant des nanoparticules abiment les poumons)

– Si on dépose des nanoparticules sur les bouts du nerf olfactif, elles migreront directement dans les trous de la lame criblé séparant nez et cerveau pour aller dans le cerveau

http://stoplinky28.blogg.org/confirmation-les-nanoparticules-migrent-vers-le-cerveau-a202369628

-Un bébé meurt après avoir saigné du nez à la suite d’un test COVID-19 par écouvillonnage ; la mère porte plainte

court par Arshiya Chopra / 15:48 pm on 28 Aug 2020,Friday

Une femme a déposé une plainte contre les médecins de l’hôpital Tripura environ deux semaines après la mort de son bébé de trois jours, suite au prélèvement de ses échantillons pour le test COVID-19. Le bébé était en bonne santé jusqu’au prélèvement de ses échantillons par écouvillonnage, à la suite de quoi son nez a commencé à saigner, selon la plainte.https://inshorts.com/en/news/baby-dies-after-nose-bleed-following-covid19-swab-test-mother-files-complaint-1598609886138 (article à enregistrer avant censure)

-un test covid cause la mort d’un enfant, l’écouvillon de 15 cm a causé une hémorragie fatale dans la profondeur du nez

https://english.alarabiya.net/en/coronavirus/2020/07/15/Coronavirus-Saudi-child-dies-due-to-a-COVID-19-test-swab-breaking-in-his-nose (article à enregistrer avant censure)

« Un enfant saoudien d’un an et demi est mort lors d’un test PCR à cause de la tige  qui s’est brisé dans sa cavité nasale »

https://jbl1960blog.wordpress.com/2020/09/21/refusons-en-masse-lecouvillonnage-profond/comment-page-1/#comments

-masques et tests contaminés par les nanoparticules

https://odysee.com/@R%C3%A9cents:9/ALERTE–Masques-et-Tests-contamin%C3%A9s-par-des-nanos-vers-!:f?

masque et tests contaminés par morgellons

https://odysee.com/@wakeup:71/Morgellons2:1

https://stoplinkyblc.blogspot.com/2021/04/qui-sont-ces-intrus-dans-les-masques-et.html

https://profidecatholica.com/2021/03/13/tests-experimentaux-sur-lhumanite-pass-sanitaire-medecine-genomique-video/

Catherine Hill de l’université d’Harvard qui veut la dépopulation de la planète preuve ici https://www.hsph.harvard.edu/population-development/research/, veut utiliser une autre méthode pour forcer la piqouze https://olivierdemeulenaere.wordpress.com/2020/12/29/catherine-hill-cette-dingue-qui-appelle-a-ne-rien-rouvrir-du-tout-et-a-vacciner-ferocement/, enfermer les gens dans des camp pour cela , tester les gens asymptomatiques (donc en bonne santé donc tests faux positifs bidons) de force en s’introduisant chez eux de force https://www.bfmtv.com/sante/covid-19-l-epidemiologiste-catherine-hill-appelle-a-ne-rien-rouvrir-du-tout-et-a-tester-massivement_AV-202012280128.html, leur donner des tests positifs bidons https://redstate.com/michael_thau/2020/09/03/ny-times-up-to-90-of-people-who-tested-positive-for-c19-not-infected-truth-a-whole-lot-worse-pt-3-n253332, enfermer les gens en bonne santé asymptomatique dans des hôtels, et ensuite les piqouzer de force et ensuite attribuer faussement leur mort au covid, alors qu’ils auront été piqouzés contre leur gré dans les hotels dont personne ne connait la localisation pour qu’ils puissent violer les droits de l’homme à leur gré et que personne sache qu’ils ont été piqouzés, comme cela, ils pourront faussement attribuer leur mort aux variants ou covid selon leur fantaisie imaginaire qu’ils peuvent réaliser à souhait avec leurs tests 100% faux.

Voilà leur language trompeur à connaitre pour repérer leur arnaque de duperie de la population

-cas confirmé

testés en bonne santé positifs (variant ou covid selon leur fantaisie) sur leur test 100% faux

– cas suspect 

contact de contact d’un faux positif en bonne santé sur leur test 100% faux

– cas à risque

contact d’un faux positif en bonne santé sur leur test 100% faux

Manifestation nationale du peuple français contre ces tests PCR bidons truqués et toute la dictature zanitaire basé sur les tests PCR 100% faux de l’arnaqueur Drosten qui a fait même une étude bidonnée (avec une femme prétendant se faire passer pour une asymptomatique alors qu’elle prenait des médicaments en cachette comme l’a révélé l’enquête indépendante de Fuellmich) pour faire passer les asymptomatiques pour des malades

https://rumble.com/vh9w9d-ils-vont-se-faire-coincer-les-uns-aprs-les-autres-.html

Fauci l’avoue, les asymptomatiques ne donnent pas de virus

https://cdn.lbryplayer.xyz/api/v4/streams/free/4012/96d32b61989679965ed33eee9c2705c69812c028/b1fd72

https://odysee.com/@Abracadabra:3/En-aucun-cas-une-e%CC%81pide%CC%81mie-ne-peut-e%CC%82tre-provoque%CC%81e-par-une-personne-asymptomatique:a

Une étude de Wuhan sur 10  millions de personnes asymptomatiques prouve qu’ils ne donnent pas de virus

https://www.presseteam-austria.at/fr/Une-%C3%A9tude-prouve-que-la-quarantaine-asymptomatique-non-contagieuse-n%27est-pas-tenable/

Marre de ces tyrans arnaqueurs dont le seul but est d’enfermer les faux positifs en bonne santé de leur test arnaque dans les camps de concentration nazis pour atteindre leur objectif de piqouzer 70% des français adultes pour fin juillet 2021.

 

QR_doigt

Supercherie COVID19 et dictature sanitaire… Mettre au pas la France, casser le Gaulois Réfractaire pour assujettir le vieux monde (Résistance 71)

Posted in 3eme guerre mondiale, actualité, altermondialisme, coronavirus CoV19, crise mondiale, gilets jaunes, guerres hégémoniques, média et propagande, militantisme alternatif, neoliberalisme et fascisme, pédagogie libération, politique et lobbyisme, politique et social, politique française, résistance politique, santé et vaccins, science et nouvel ordre mondial, sciences et technologies, société des sociétés, technologie et totalitarisme, terrorisme d'état, Union Europeenne et nouvel ordre mondial with tags , , , , , , , , , , , , on 26 mai 2021 by Résistance 71

Brennus_VaeVictis
Brennos humilie Rome…

Casser le Gaulois Réfractaire pour assujettir le vieux monde

Résistance 71

26 mai 2021

Ce qui se passe aujourd’hui en France est sans précédent dans le monde occidental. La répression effrénée menée par l’État et ses institutions médiatiques, politiques, et scientifiques contre les réfractaires à l’ineptie des mesures “sanitaires” prises pour gérer cette “crise coronavirus” à grand renfort de falsification scientifique et de complicité propagandiste médiatique, a atteint un niveau stratosphérique encore jamais vu. Bien sûr les campagnes de propagande font rages ailleurs en Europe et outre-Atlantique, mais il y a aujourd’hui, par exemple, en mai 2021, 22 états des Etats-Unis qui fonctionnent de nouveau sans aucune restriction sanitaire, plus de masques, plus de “distanciation sociale”, pas d’injections transgéniques encore moins  rendues obligatoires. La Russie fait de même depuis des mois, certains états européens comme la Suède et la Hollande n’ont pas confiné et très peu injecté et s’en portent bien mieux…

Alors pourquoi, pourquoi la France a t’elle viré à fond les manivelles dans la dictature sanitaire, la répression et les privations de libertés systémiques ?

La réponse est simple : Si la clique des oligarques aux manettes de cette supercherie criminelle planétaire à la “pandémie COVID19” en bande organisée pour des raisons à la fois de bénéfices financiers, d’assise de pouvoir et d’assouvissement des dogmes de la religion néo-malthusienne eugéniste, parvient à casser les reins des sempiternels Gaulois Réfractaires, de cette France profonde communarde (qui fête cette année, les 150 ans d’une révolte réprimée dans un bain de sang par la république assassine), toujours prompte à se rebeller ; s’ils parviennent à briser, étouffer cet esprit communard éternel se ravivant épisodiquement au fil des siècles des Jacqueries paysannes du moyen-âge aux Gilets Jaunes en passant par la France des sections (1790-93), des révolutions de 1830 et 1848, de la Commune de 1871 et de mai 1968 (le vrai mai 68, celui des grèves sauvages et de la masse prolétarienne s’organisant avant que ce ne soit brisé par la dilution bobo des intellos trotsko-maoïstes estudiantins…), alors cette clique criminelle pourra faire passer la pilule du passage au Nouvel Ordre Mondial sous couverture “sanitaire” au reste de l’Europe et au reste du monde. La clef de tout cela demeure le “vieux monde” et ses rebelles historiques. Brisez-les et on brisera le reste.

Il ne faut pas chercher plus loin le déchaînement coercitif qui s’abat sur le peuple français depuis un peu plus d’un an. C’est un travail de sape, une guerre psychologique d’usure et Macron, ce larbin de la haute finance, parfait exécuteur psychopathe, a été mis en place à ce seul dessein. 

La question est : quand assez est-il assez ? Que faut-il pour que ça bouge vraiment, non pas dans un sens usuel réformiste de bas étage, cataplasme sur jambe de bois, mais de manière radicale, c’est à dire en remontant aux racines profondes du mal et en s’y adressant de manière particulière et effective ?

On apprend ce 25 mai que l’académie de médecine française, ce nid de corrompus et de collabos à Big Pharma et aux méga-profits générés par de multiples conflits d’intérêt, “préconise de rendre le vaccin obligatoire pour bon nombre de professions ainsi que pour les enfants et les adolescents”… Un peu fort de café pour une maladie qui ne tue que 0,03% des gens qui en sont infectés (99,97% en guérissant donc !… chiffres révisés récents de l’OMS) et pour laquelle les responsables sanitaires ont sciemment négligé, depuis le départ, les traitements efficaces disponibles pour ne considérer que la seule vaccination chimérique (OGM) de la population française et mondiale, ce à grand renfort de propagande des merdias complices de ce crime contre l’humanité en bande organisée et de bidouillage systématique des chiffres, fondant les analyses sur des extrapolations usuelles de modèles informatiques négligeant les observations empiriques pourtant si vitales en science et en médecine (ce n’est pas le Pr. Raoult qui nous contredira…).

Slog1

Les questions sont donc aujourd’hui : Le Gaulois Réfractaire livre t’il sa dernière bataille ? Celle-ci est-elle perdue d’avance faute de combattants ? Le Gaulois Réfractaire va t’il se laisser piquer avec cette merde transgénique à ARNm, hydrogel, nanoparticules de labos Big Pharma, outil de la dépopulation mondiale planifiée et bénéficiaires de profits faramineux ? Va t’il obéir et se laisser piquouzer tous les 6 mois pour maintenir valide son Ausweis de “pass sanitaire” orwellien, le maintenant dans cette nouvelle normalité de l’esclavage post-moderne ? Va t’il laisser piquer sa progéniture, tant qu’il en a encore et qu’il n’est pas encore stérilisé, ce qui ne saurait plus tarder au train où vont les choses ?… Le Gaulois Réfractaire va t’il oublier son rôle, son obligation historique ? Quand assez est-il vraiment assez ? Quand va t’il enfin agir radicalement, en allant à la racine des choses au lieu de râler stérilement pour finir par se coucher devant l’autorité usurpatrice autant agressive que goguenarde et condescendante. Quand va t’il revêtir de nouveau son Gilet Jaune et reprendre les affaires là où elles furent délaissées, le tout de manière plus efficace en changeant profondément de stratégie générale et de tactiques de terrain ?

Maintenant, la Gauloise Réfractaire va t’elle se laisser piquer, se laisser stériliser, laisser ses enfants se faire piquer, se faire stériliser, jeunes, aller à l’abattoir de l’injection fatale à court ou moyen terme sans moufeter ? Quand les femmes, véritables piliers fondateurs de toute société, reprendront-elles le flambeau ancestral du pouvoir décisionnaire collectif ? Ce sont les mères et les compagnes qui connaissent le prix du combat, du sang et des larmes ; elles seules savent quand l’heure est venue. Y a t’il encore suffisamment d’instinct maternel chez les femelles tendant à suivre le modèle des harpies d’un système mortifère dénaturant.

Cette crise virale fabriquée, issue de laboratoires militaires de l’empire anglo-américano-sioniste, est la guerre que l’oligarchie a déclenché contre l’humanité. Nous devons la traiter comme telle. L’heure n’est plus à tergiverser avec les guignols du pouvoir coercitif, l’heure est au retrait des gants et à nous lever, une fois de plus, pour notre survie et au-delà, notre émancipation finale. Nous devons arrêter d’acquiescer, nous devons réapprendre à dire non ! haut et fort, portant haut l’héritage de nos ancêtres celtes et communards, à nous solidariser, à refuser de nous laisser artificiellement diviser, à accepter cette nouvelle division factice qui se met en place entre les soi-disants “vaccinés”, victimes de leur crédulité et de leur confiance en une autorité inique et usurpatrice et les “non-vaccinés”, représentant toujours quelques 70% de la population française aujourd’hui et qui rejettent viscéralement l’horreur transgénique qu’on veut nous imposer à nous et aux générations futures, ce qui est pire.

Solidarité Union Persévérance Réflexion Action, devenons ensemble, des S.U.P.R.A résistants contre toutes les impostures du monde marchand et étatique, contre cette vaste entreprise criminelle exploiteuse et répressive dont le seul désir est de nous réduire en une nouvelle forme d’esclavage pour servir son “élite” auto-proclamée dans ce Nouvel Ordre Mondial suprafasciste transnational en cours de métamorphose ultime. Le monstre se tue dans l’œuf car une fois éclos, il est souvent trop tard.

Ce dont nous avons besoin maintenant n’est pas d’une révolution, qui par essence nous ramène toujours au point de départ, mais d’une (r)évolution, qui nous fasse prendre la tangente hors du cercle vicieux et nous mène sur le chemin de la société des sociétés, émancipée de la division et réconciliée avec la complémentarité de sa diversité si bénéfique pourvu qu’on la mette réellement en pratique.

Résoudre la crise COVID radicalement, c’est la prendre à sa racine, qui n’est en rien sanitaire ou médicale mais en tous points politiques. Résoudre cette crise durablement, définitivement, c’est résoudre notre problème de parasitose qui nous affaiblit depuis des siècles. Gaulois Réfractaires, une fois de plus, l’heure est venue ! L’heure du combat arrive, mais pour vaincre, il faut connaître son ennemi et se connaître soi-même… Ci-dessous quelques pistes pour nous aider.

Dans l’esprit de Cheval Fou

Vive la Résistance !

Vive la Commune Universelle de notre humanité enfin réalisée !

Il n’y a pas de solution au sein du système, n’y en a jamais eu et ne saurait y en avoir ! (Résistance 71)

Comprendre et transformer sa réalité, le texte:

Paulo Freire, « La pédagogie des opprimés »

+

4 textes modernes complémentaires pour mieux comprendre et agir:

Guerre_de_Classe_Contre-les-guerres-de-l’avoir-la-guerre-de-l’être

Francis_Cousin_Bref_Maniffeste_pour _un_Futur_Proche

Manifeste pour la Société des Sociétés

Pierre_Clastres_Anthropologie_Politique_et_Resolution_Aporie

SlogBD7
Gauloise réfractaire 

gauloispenseur
Gaulois penseur… donc réfractaire

SRAS-CoV-2, COVID et vaccination : développement de l’infrastructure technotronique dictatoriale et fin de l’humanité programmée (James Corbett)

Posted in 3eme guerre mondiale, actualité, altermondialisme, coronavirus CoV19, crise mondiale, documentaire, guerres hégémoniques, guerres imperialistes, Internet et liberté, média et propagande, militantisme alternatif, N.O.M, neoliberalisme et fascisme, pédagogie libération, politique et lobbyisme, politique et social, politique française, résistance politique, santé et vaccins, science et nouvel ordre mondial, sciences et technologies, société des sociétés, technologie et totalitarisme, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , on 26 janvier 2021 by Résistance 71

 


Ayez peur… et faites confiance à Big Brother

 

Bio-sécurité !

 

James Corbett

 

corbettreport.com

 

January 16, 2021

 

url de l’article original:
https://www.minds.com/CorbettReport/blog/the-year-ahead-part-2-biosecurity-1197558914186309632

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

Le texte en format PDF :
James_Corbett-COVID-vaccination-biosecurite

 

Je n’ai pas besoin de vous dire que nous vivons en ce moment même des temps historiques. La fréquence de changement des évènements s’accélère alors même que l’impact de ces évènements sur nos vies quotidiennes augmente.

Comme Lénine l’avait fort justement observé : “Il y a des décennies où rien ne se passe et il y a des semaines où se déroulent des décennies.

Il y a peut-être des années où des siècles se déroulent. Avec ceci en tête, je regarde l’année à venir et la sépare en trois parties.

Cette semaine, je vais examiner la crise du COVID (induite) et ce que nous pouvons en attendre sur le plan de la bio-sécurité alors que cette ère continue de se développer.

Quand va s’arrêter cette Plandémie ?

Il y a 5 écoles de pensée à ce sujet.

La première pense que la Plandémie arrêtera le 20 janvier parce que c’est lorsque la nouvelle marionnette Biden sera installée à la Maison Blanche (A moins que Q et son bon vieil état profond ne lancent un coup d’état militaire d’ici là…). Mais il n’y a que les Américains pour croire que les évènements de l’an dernier ne furent que par rapport au grand cirque parallèle des élections américaines.

La seconde dit que l’exagération de la plandémie va graduellement rentrer dans l’ordre au fur et à mesure que le vaccin est déployé. Il y a un mécanisme en place pour les escrocs de la plandémie pour ce faire : le test PCR. Voyez-vous l’OMS vient juste de “découvrir” que les tests RT-PCR avec un haut chiffre de cycles d’amplification (Ct), ont pu donner beaucoup de faux positifs, on peut donc s’attendre bientôt à ce que des consignes de réviser à la baisse ces cycles se fassent jour, et là Oh miracle ! Pouf d’un seul coup d’un seul l’épidémie de “cas” va disparaître. Bien sûr, ils voudront faire coïncider tout ça au meilleur moment de la campagne de “vaccination” de façon à donner l’illusion que tout ça arrive grâce au vaccin…

La troisième école pense que la pandémie va arrêter en juin. Pourquoi ? Parce que c’est quand AstraZeneca (NdT: “vaccin britannique, Oxford) le dira ! De par les arrangements faits entre Big Pharma et les gouvernements à travers le monde dans le plus grand secret, parce que c’est comme ça que se déploie la nouvelle kakitrocratie entepreneuriale fasciste. Mais d’après au moins un de ces “accords” “vu” mais non partagé par cette bonne vieille baderne du Financial Time (FT), le document déclare que la plandémie prendra fin le 1er juillet 2021, à moins “qu’AstraZeneca juge de bonne fois que la menace / pandémie SRAS-CoV-2 n’est par terminée”. Lisez les détails du rapport (the report ) mais brièvement, AstraZeneca a acquiescé de ne pas profiter de son vaccin tant que la pandémie n’est pas finie, ils ont donc fait écrire dans l’accord que la plandémie sera finie en juillet.

La quatrième faction opine que la plandémie ne s’arrêtera jamais. D’après cette ligne de pensée, les gouvernements et ceux qui tirent les ficelles de ceux-ci ne laisseront jamais tomber les pouvoirs acquis une fois en place. Ceux qui soutiennent cette thèse n’ont qu’à se référer à ce qui se passe depuis le début de la “guerre contre le terrorisme”, qui comme nous le savons ne fut jamais planifier pour prendre fin mais pour continuer indéfiniment (même si elle a été mise en veilleuse depuis que les “stratèges” ont mis en place la panique de la plandémie COVID-19). Avec cette vision, nous vivrons dans une constante peur de l’urgence causée par une parade non-stop de “nouveaux variants du virus” et d’autres virus qui mettront l’humanité en confinement perpétuel. Après tout, ils nous disent depuis le départ que tout cela est le “nouveau normal”. Pensiez-vous qu’ils plaisantaient ?… Quelle est donc la cinquième école de pensée ? Celle-ci : La plandémie est finie quand NOUS DISONS QU’ELLE L’EST !… Quand nous arrêtons d’obéir, quand nous désobéissons aux ordres !

Quand nous arrêtons d’observer en spectateurs tandis que des gens sont molestés par la police pour oser jouer au hockey sur glace sur un étang gelé (daring to play pond hockey.). Lorsque nous arrêterons de voir ces horribles vidéos de gens harcelés chez eux par la police parce qu’il “y a trop de monde chez eux”, cesserons de râler devant les faits avant de retourner à notre programme, bien planifié pour nous.

Je sais cette 5ème option être vraie, mais si elle ne se produit pas, alors je pense que nous devons en venir à la 4ème par défaut. A quelle école appartenez-vous ?

Aiguille et dégât

Même dans le plus optimiste de ces scénarios, celui où les gens arrêtent d’obéir aux confinements et où les escrocs de l’OMS / Gavi / Gates, FEM-Davos sont obligé de partir la queue entre les pattes, les dégâts ont déjà été faits. Des précédents ont été établis. Même si les pouvoirs qui ne devraient pas l’être ne poursuivent pas leur bio-terrorisme faux-drapeau pour lequel ils nous ont prévenu il y a longtemps déjà, nous pourrons toujours voir réapparaître des peurs du COVID dans nos vies. Pourquoi ? Parce que ça a marché pendant au moins un an et que cela a établi un précédent pour toutes sortes d’interventions qui auraient juste été impensables il y a encore 12 mois.

Ne me croyez pas sur parole. Prenez la parole du menteur en série Neil Ferguson plutôt. Comme vous le savez tous maintenant, Neil Ferguson est ce scientifique membre du discrédité Scientific Advisory Group for Emergencies (SAGE) britannique et le “maître à penser” derrière le modèle “défectueux” de l’Imperial College que les gouvernements britannique, américain et autres ont utilisé comme partie de leur justification des confinements initiaux de deux semaines pour “aplatir la courbe”. (NdT: le modèle informatique bidouillé de Ferguson a servi à l’OMS de Bill Gates pour déclarer la plandémie… En ce domaine particulier, il est au cœur de la lutte entre la nouvelle science des modèles vs la science de l’observation et des faits. De nos jours l’oligarchie fait de la science par projection informatique interposée, les faits et l’observation naturels ?.. plus rien à foutre !… C’est tellement plus pratique pour la falsification et la propagande)

Un Ferguson qui, malgré ce que vous disent les gouvernements menteurs et les merdias champions de la fausse info vous disent, est toujours en train de conseiller le gouvernement britannique sur la plandémie, vient juste de donner un entretien au “Times” y admettant que le SAGE avait regardé les confinements chinois à Wuhan avec grand intérêt. “Ils ont dit avoir aplati la courbe” a t’il dit au journal. “J’étais sceptique au début, je pensais que c’était une vaste opération de couverture de la part des Chinois ; mais alors que les données affluaient, il apparut que ce fut une politique efficace.” Après avoir décidé que souder les gens chez eux, mettre en place des mesures biométriques de contrôle et utiliser des drones pour harceler les gens dans la rue était une bonne idée pour “aplatir la courbe”, Ferguson admet qu’ensuite le SAGE a tourné son attention sur le fait de savoir si de telles mesures “seraient bien accueillies dans le monde occidental libre et démocratique” : “C’est un pays communiste à un parti politique, avons nous dit. On ne pourra pas le faire en Europe. Et l’Italie l’a fait et on a compris qu’on pouvait.

Vous ne pouviez pas demander plus direct que ça hein ? Ferguson et ses comparses n’ont aucun scrupule à mettre en place des confinements draconiens impliquant des millions de personnes (et éventuellement des milliards) dans le monde. Aucun remord de confiner des millions et des millions de gens dans une pauvreté écrasante, de jeter des familles entières dans une détresse alimentaire ou les priver de leur moyens de subsistance et leur raison de vivre. La seule question qu’ils se sont posés dans cette affaire de confinement fut de savoir s’ils pourraient le faire en toute impunité. Et ils l’ont fait.

Nous en sommes donc là.

Ce dont nous sommes maintenant les témoins n’est pas une saisie de pouvoir temporaire mais il s’agit bel et bien de la naissance d’une ère. Ceci n’a rien à voir avec la COVID-19. Ce ne fut jamais le cas. C’est au sujet de déployer les infrastructures pour le traçage biométrique et tracer chaque moment de la vie de tout individu. C’est au sujet de créer un narratif pour justifier la restriction et le confinement indéfinis en agitant toujours la bonne excuse du fait d’être “porteur sain” du virus. C’est au sujet de la numérisation de l’économie et de la fin de toute transaction en dehors du regard perçant de Big Brother ; finalement, c’est au sujet de la fin de l’humanité.

Oui, le précédent le plus important qui est mis en place maintenant est l’érosion de l’autonomie des corps. Si les choses se déroulent comme prévues cette année et le vaccin expérimental du COVID est forcé sur les populations, que ce soit par obligation directe ou en rendant toute participation à la vie publique difficile sans lui, alors Ferguson et ses comparses de la planification centralisée verront qu’il n’y a pas de limite à ce que le public peut accepter. Et à partir de là ils pourront commencer à réinventer l’humanité dans ses grandes largeurs.

Vous voyez, ce n’est pas seulement au sujet de la thérapie génique expérimentale lancée par Pfizer/BioNTech et Moderna sur le public sous le déguisement des “vaccins ARNm anti-COVID”. Après tout, comme l’a ouvertement admis le conseiller de Trump à la présidence pour le projet militaire Warp Speed pour injecter tous les Américains : “Le vaccin n’est pas l’objectif, l’objectif est la vaccination.” Et pourquoi donc ? Parce qu’ils veulent vaincre la résistance du public à avoir des substances expérimentales injectées en lui dès que le gouvernement le demande, voilà pourquoi.

Non, ce n’est pas au sujet d’un vaccin particulier ARNm. C’est au sujet des “vaccins” auto-assembleurs de nanoparticules protéïniques et des tomates OGM à consommer et des services de médicaments implantables et traçables et de toute nouvelle injection à venir. C’est au sujet des bio-senseurs implantables financés par l’armée qui “pourrait être le futur de la détention pandémique” et de ces nanobots injectables qui vont nous gérer de l’intérieur et injecter des médicaments directement dans notre organisme. C’est au sujet de la poursuite du contrôle des esprits et de notre propre ADN.

Oui, nous sommes bel et bien entrés de plein pied dans l’ère de la bio-sécurité et les technologies de cette âge sont en train d’être dévoilées au public maintenant. Mais elles ne seront pas mises en place d’un coup. En fait, certaines de ces inventions invasives ne verront pas le jour avant quelques années encore. La première étape est d’établir un précédent avec ces “vaccins” COVID. La prochaine étape sera d’utiliser cette technologie vaccinale pour mettre en place l’état de surveillance biométrique (NdT: la 5G sera cruciale puis la 6G… le travail dans l’ombre continu à ce sujet) et cet étape va sans doute se produire cette année si nous laissons faire tous ces escrocs.

Les passeports vaccinaux vont sortir cette année

A moins d’un petit miracle (où est Q quand on a besoin de lui hein ?…), le soi-disant “passeport immunitaire”, pièce du système de bio-sécurité et de sa grille infra-structurelle, sortira cette année.

Pour ceux qui ne le savent pas encore (c’est beau l’innocence !…), les passeports immunitaires sont des certificats qui seront utilisés pour identifier ceux qui ont reçu le vaccin. Leur première utilisation sera littérale : comme passeport pour que les voyageurs puissent voyager d’un pays à l’autre. Mais une fois que le public sera acclimaté au fait que ce passeport est nécessaire pour voyager à l’étranger, ce ne sera plus long pour que des passes soient issus pour la vie quotidienne. Bientôt on vous demandera la preuve de la vaccination pour entrer dans des bâtiments publics, pour avoir accès à des évènements publics et même pour pouvoir entrer dans certains magasins et entreprises.

Bien entendu, tout ça faisait partie de la parfaite panoplie du bon conspirationniste lorsque des gens comme moi avons commencé à parler de ces développements dans les premières étapes de la plandémie, mais c’est devenu maintenant une réalité frappante, enrubannée dans de belles pubs par ces entreprises privées qui travaillent au développement des ces passes COVID et par les gouvernements des nations qui espèrent les forcer sur leurs populations (Oups ! on dirait que le gouvernement irlandais a eu peur de tous les commentaires négatifs sur sa proposition et a décidé de retirer la vidéo…).

Ce passeport sera numérique bien sûr pour permettre aux gens de le transporter sur leurs gadgets électroniques d’esclaves. Alors qui travaille à ces passeports ? Un consortium d’entreprise de haute technologie, de sbires du complexe médico-industriel et des fondations de milliardaires, bien entendu ! Spécifiquement la “Vaccination Credential Initiative” travaille à mettre en place un standard international pour ces certificats de vaccination internationaux, une coalition qui inclut Microsoft (bien sûr, qui d’autre ?), la Fondation Rockefeller (bien évidemment !), MITRE (oui cette that MITRE) et Oracle (oui cet that Oracle). Allez donc lire cette élucubration édulcorée qu’ils ont dégobillé sur le public lors de leur dernier communiqué de presse :

Le but de cette Vaccination Credential Initiative est de fournir aux personnes un accès numérique à leurs archives vaccinales afin qu’elles puissent utiliser des outils comme CommonPass pour pouvoir retourner au voyage en toute sécurité ainsi qu’au travail, à l’école et à la vie tout en protégeant la discrétion de leurs données.” a dit Paul Meer, CEO de The Commons Project Foundation. “Des standards ouverts et une inter-opérabilité sont au cœur des efforts de VCI et nous sommes impatients de soutenir l’OMS et autres agences dans leur mise en place de standards ouverts et globaux pour l’inter-opérabilité des données de santé.

Traduction : Accrochez-vous contribuables vaches-à-lait, vos propriétaires mondialistes vont vous marquer au fer…


Nous y sommes… Déconnecter Hal ou mourir
Quand la réalité dépasse (une fois de plus) la fiction

Sur l’affaire de la Grande Réinitialisation Populaire (ce qui est mon aspiration pour 2021 si vous vous souvenez…), il y a des gens qui y travaillent. Un de ces groupes est le Freedom Airway, qui travaille pour créer des options de voyage qui ne demanderont pas que les voyageurs fournissent des preuves de vaccination, portent des masques ou respectent des périodes de “quarantaine” de ce “nouveau normal”.

J’aurai plus à dire sur eux sous peu, mais ils ont une partie du boulot pré-mâché pour eux. Malheureusement, cette insanité des passeports vaccinaux COVID n’est pas juste disséminée dans les pays des “5 yeux” (GB, USA, Australie, NZ, Canada) ni même seulement chez leurs alliés de l’OTAN, mais tous les faux leaders des BRICS sont montes dans le train de cette mascarade vaccinale.

Prenez Poutine par exemple, qui ne pousse pas seulement pour les bénéfices du vaccin russe anti-COVID, mais qui pousse aussi maintenant pour la mise en place d’un passeport immunitaire.

Comme le note ZeroHedge :

En tirant l’affaire par les cheveux et si ce concept de documentation internationale de vaccination se matérialise (passeport vaccinal), il est plus que probable que les versions “non-occidentales” ne compteront pas aux frontières. Bien qu’avec du temps et de l’argent on pourra toujours avoir les “bons papiers”, pour la vaste majorité des personnes, cela va recréer un nouveau rideau de fer invisible entre les vaccins occidentaux et le/les vaccins russes (et chinois ?) Un nouveau rideau de fer fondé sur la concurrence entre vaccins ? Qu’est-ce que a veut dire ? La guerre ?

Et oui cher lecteur, c’est exactement ce que ça veut dire. Mais ceci sera une guerre comme on n’en a encore jamais vu, ceci est une autre histoire que je vous compterai bientôt…

= = =

Notre page « Coronavirus, guerre contre l’humanité »

La dictature technotronique

Le texte en format PDF :
James_Corbett-COVID-vaccination-biosecurite

 


« Silence… On tourne !… »

SRAS-CoV-2 et dictature sanitaire… Décryptage d’une « pandémie » annoncée et critique de la critique officielle du documentaire « Hold Up »…

Posted in 3eme guerre mondiale, actualité, coronavirus CoV19, crise mondiale, gilets jaunes, guerres hégémoniques, N.O.M, néo-libéralisme et paupérisation, neoliberalisme et fascisme, pédagogie libération, politique et social, politique française, résistance politique, santé et vaccins, science et nouvel ordre mondial, sciences et technologies, société des sociétés, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , , , , , , , , on 22 novembre 2020 by Résistance 71

Ite missa est ! La “pandémie” COVID19 enfin décryptée

Jean-Yves Jézéquel

18 novembre 2020

url de l’article original:
https://www.mondialisation.ca/ite-missa-est-la-pandemie-covid-19-enfin-decryptee/5651204

Voilà, la Messe est dite ! Maintenant nous savons clairement, tout ce que nous supputions, depuis le début de cette « crise » provoquée, volontaire, en nous posant bien des fois la même question : « Mais à qui donc profite ce désastre sans nom, cette hécatombe programmée, ce massacre organisé détruisant tous les secteurs de la vie économique, politique, sociale, individuelle, sans proposer une autre manière de vivre en harmonie avec la Terre ? »

L’ensemble des articles publiés dans Mondialisation.ca sur toutes les questions gravitant autour de la COVID-19, représente un dossier exhaustif, détaillé, exceptionnel, de données, d’informations et d’analyses qui, dès le début, de cette « crise », voyait juste, quant aux « non-dits » de cette affaire, quant à la partie immergée de l’iceberg qui venait soudainement saborder la vie politique, économique et sociale de tout l’Occident, en achevant sans scrupules les acquis de la liberté pour les peuples.

[Note de R71: voir aussi notre page « Coronavirus, guerre contre l’humanité »]

Relevons que cette tentative de meurtre voulait en tout premier lieu entraîner avec elle la Chine et la Russie. Il faut souligner aujourd’hui, que ce bloc de l’Est a su mettre vigoureusement en échec la destruction programmée pour l’imposition d’un Nouvel ordre mondial dont le programme a si bien été détaillé par le FEM (Forum Économique Mondial). Bien évidemment, nous trouvons les chiens de garde habituels qui, assumant leur mission, n’ont pas manqué de décrier les méthodes « dictatoriales » de la Chine et de la Russie, mais sans savoir vraiment ce que font la Chine et la Russie dans le secret de leur résistance à l’hégémonie occidentale, autour de la question COVID-19. C’est un autre sujet à lui tout seul, qui mériterait une enquête de fond…

( Cf., Le Forum économique mondial (FEM) vient de publier (octobre 2020) un livre blanc intitulé « Resetting the Future of Work Agenda – in a Post-Covid World” (Réinitialiser l’agenda du travail de demain – dans un monde post-covidien). En français voir : Le Sommet pour la réinitialisation de l’emploi – FEM )

Tout ce que nous avons découvert dans le film « Hold-Up », coréalisé par Pierre Barnerias et Christophe Cossé, présenté comme une synthèse sur l’histoire de ce « massacre coronavirus », a été accusé avec une violence inouïe, de « reportage complotiste » et censuré sans ménagement dans tous les médias qui sont aux mains des quelques patrons milliardaires de l’aristocratie stato-financière au pouvoir, fondamentalement engagée dans ce « coup d’État sanitaire » pour le triomphe indiscutable de la société Orwellienne enfin presque advenue. 

Lorsqu’un grand homme, au-dessus de tout soupçon, Arnaud Mercier, professeur en sciences de l’information et de la communication à l’Université Panthéon-Assas, commente le fait « indubitable » de la « Fake news complotiste » dans ce reportage construit sur « les règles du journalisme authentique », il souligne indirectement le fait que, seule la « factualité » est la règle de la « vérité journalistique » et que ce reportage, en quelque sorte, pèche gravement en se référant beaucoup plus à « l’existentialité » ! Arnaud Mercier dit : « Plus le système, que ce soit le monde politique, les scientifiques ou les médias, cherche à s’opposer à la factualité, plus certains vont y voir la preuve que ce que dit le documentaire est digne d’intérêt ou digne de foi. »

En réalité il traite de « rumeur » le contenu même de ce reportage et par définition, une « rumeur » est mensongère ! Je renvoie le lecteur à mon article « Coronavirus : un délire collectif », posté le 31 août 2020 sur ce même média indépendant, qui montrait justement que la « rumeur » était le fondement du délire collectif engendré par les décisions unilatérales du pouvoir macronien en France, avec la complicité de ses motivations conscientes et inconscientes de volonté de puissance. Précisément, la « rumeur » n’est pas applicable à ce reportage authentiquement anti-complotiste, mais justement à ce qui a permis les incohérences volontaires des mesures gouvernementales toutes prises à huis-clos, sans concertation aucune avec les autres instances du pouvoir et des contre-pouvoir! 

Puis, notre professeur d’Assas explique le fait d’une adhésion massive à ce reportage par la question de la « croyance idéologique ». Les gens adhèrent à cette démonstration parce que ce discours « correspond » à ce qu’ils ont envie de « croire » ! La « factualité » est donc relativisée selon cette présentation des choses et par le fait même c’est « l’existentialité », la réalité existentielle qui est clouée au pilori. Car, dans notre monde, il n’y a de place qu’à la réalité factuelle dite par le seul autorisé à la proclamer : le pouvoir. Chacun doit se poser la question : « Qui décide ce qui relève du factuel et ce qui relève de l’existentiel ? »

Aucun journaliste, quel qu’il soit, ne peut prétendre à la pure objectivité : tout récit journalistique passe par le filtre existentiel, le vécu, le ressenti de la personne humaine qui fait son travail d’informateur. L’objectivité pure et simple d’un discours « factuel » au-dessus de tout soupçon, n’existe pas, (il est d’ailleurs inintéressant en soi) et le fait de le prétendre tranquillement en regardant de haut les pauvres « croyants complotistes », donne la certitude que le « politiquement correct », la « pensée unique », « la vérité révélée du pouvoir médiatique en place », via, dans ce cas un professeur de l’Université – qui elle, vous le savez, est garante du dressage étatique – sont les pires mensonges que même la « rumeur » est incapable d’égaler ! L’Université représente le pouvoir de la pensée contrôlé par l’État. Ses serviteurs sont donc conformes à son projet de formatage des intelligences et des consciences. Or, tout pouvoir se prévaut d’une « innocence », sans quoi il ne serait pas pouvoir. Tout pouvoir se dit « innocent », « le vrai et le bien », faute de quoi personne ne pourrait se soumettre à lui. Comment peut-il prétendre à une telle « vertu » ? En se basant implicitement, sans le dire, sur une matrice théocratique fantasmatique lui donnant sa « légitimité » indiscutable. (Cf., sur l’analyse d’Arnaud Mercier,  voir ladepeche.fr, le 16 novembre 2020)

On peut donc adresser la même critique aux commentateurs zélés défendant les « élites » de la bien-pensance, en les renvoyant à leur « complotisme » spécifique : celui de la vérité révélée par le pouvoir impliquant une transcendance, celle de l’État qui est le « Pontife infaillible » de la société laïque. 

Conclusion : entre la « réalité factuelle » et la « réalité existentielle », c’est la réalité existentielle qui l’emporte, car c’est elle qui traduit précisément le vécu des personnes qui sont confrontées à la réalité. La « réalité factuelle » n’a aucun intérêt en soi, car elle ne dit rien à personne, elle est figée, parole morte dans le discours des sectateurs du dogme de la « révélation » étatique. Ce n’est pas ce que « dit le pouvoir » qui est important, c’est ce que vivent les personnes réelles qui est important ! Voilà pourquoi « Hold Up » l’emporte sur le discours officiel des « élites » qui s’agitent avec violence contre le « complotisme imposteur » des insoumis et des contestataires de la parole sacrée de l’État Pontife. Les serviteurs dévoués du pouvoir, considèrent ainsi logiquement ce reportage « Hold-Up » comme blasphématoire et réagissent avec fanatisme !

Voilà aussi pourquoi, dans les médias collaborateurs des « autorités », on a eu le droit à une avalanche de menaces, de censures intempestives, de condamnations, et d’une volonté de criminaliser la parole critique, le ressenti des personnes, ressenti accusé d’être « rumeur », mensonge, c’est-à-dire hérésie au regard du dogme tout puissant de la révélation étatique et donc passible de la répression inquisitoriale et du bûcher, lynchage médiatique et persécution moderne du récalcitrant ! On a appris que Pierre Barnerias était non seulement censuré et rejeté de partout, mais harcelé par les limiers de Bercy et subissant tous les tracas administratifs classiques lorsque l’on veut faire crever rapidement un empêcheur de tourner en rond ou un lanceur d’alertes… Cet acharnement du système contre un journaliste indépendant ne peut être pris que pour un aveu confirmant toujours plus la vérité de ce qui a été dénoncé… 

Edgar Morin disait : « Toute contestation d’une affirmation officielle ou d’une croyance largement répandue est désormais considérée comme « complotiste » . (Edgar Morin, sur Twitter, le 14/11/2020)

Faisant partie des « élites » qui, selon Laurent Alexandre, fondateur de Doctissimo, doivent éliminer purement et simplement les « inutiles », les réactionnaires violents de LREM et les commis d’office de la « bien-pensance », se sont mobilisés pour hurler au scandale, pour écumer de rage contre ce reportage insurrectionnel, et débiter les mesures de répression qui seront prises contre tous ceux qui se laisseront aller à rejeter le conditionnement de la peur ; contre tous ceux qui oseront n’avoir pas peur ou plus peur ; contre tous ceux qui seront considérés comme criminels ayant osé penser autrement que les dieux qui nous gouvernent !

(Nota Bene : Selon Emmanuel Todd, ces « inutiles » dont parlent les « élites », sont constitués de tous ceux qui font partie de la classe des professions intermédiaires : de certains intellectuels et professions indépendantes, les artisans et les ouvriers qualifiés, paysans et employés qualifiés. Cette catégorie sociale n’a pas la conscience d’exister en tant que classe, car elle est informelle et très diversifiée dans ses structures. Puis, le prolétariat, l’essentiel des Gilets jaunes (composé aussi d’un grand nombre de personnes de la classe précédente), regroupant les ouvriers et les employés non qualifiés, avec leur fraction importante d’immigrés. Ce prolétariat se pense très clairement ouvrier, défavorisé, opprimé, Français mais exclu. C’est surtout dans ces deux classes sociales maudites que se « recrutent » les « complotistes » et « inutiles » ou « hérétiques » pour la bien-pensance. Les Bobos et l’aristocratie stato-financière ne représentent que 28% de la population. Le problème majeur qui se pose aux « élites » c’est que les « complotistes » se recrutent majoritairement dans le groupe le plus important de la société : 72% !) 

C’est ce qui explique en bonne partie pourquoi les défenseurs de la classe au pouvoir se mettent dans tous leurs états pour essayer de discréditer ceux qui osent n’avoir plus peur en encourageant un grand nombre de leurs concitoyens à ne plus répondre aux injonctions de la peur et à une salutaire et résolue désobéissance civique !

Nous avons désormais en mains, tous les critères qui nous permettent de comprendre cet acharnement et comment les « élites » sont tout à fait prêtes à aller jusqu’à construire des camps dits de « quarantaine et d’isolement » pour les positifs de la COVID-19 et qui sont donc ouvertement des « camps de concentration » pour « l’isolement » des contestataires, comme il en est déjà question au Canada. Le parlementaire Randy Hillier a posé des questions claires et précises sur l’appel d’offres du Gouvernement fédéral pour les « camps d’isolement/quarantaine » en Ontario. (Cf., https://www.youtube.com/watch?v=AzWLlfwfD4Y )

En France on a entendu parler d’un « Guantanamo » français qu’il faudrait construire et qui devrait servir à mater toute rébellion contre les autorités politiques, sanitaires et « scientifiques » ! C’est, même au simple stade de l’évocation d’une éventualité, quelque chose de sidérant et de réellement abject !

Nous voyons surgir de ces « élites » une pensée typiquement « nazie » et des réflexes typiquement « nazis » de répression et d’élimination… Il est vrai que c’est parfaitement inquiétant d’entendre un Laurent Alexandre, déjà cité, affirmer publiquement et devant une assemblée de jeunes étudiants, future « élite » de la France : « Il faut éviter la multiplication des Gilets jaunes, ce sont des êtres inutiles et substituables ! »

La formulation est odieuse et si nous souhaitons, en effet, qu’il n’y ait plus de Gilets jaunes, parce que tous auraient les mêmes chances et les mêmes droits dans une solidarité, une liberté, une justice et une fraternité, la motivation du fondateur de « Doctissimo » est tout autre : elle est criminelle, elle exprime l’élimination de gens qui sont inutiles et que l’on peut remplacer par des robots par exemple ! L’être humain est humilié dans ce discours et l’arrogance représentative de cette « élite » est insupportable. Le mépris est destructeur, il est meurtrier !

Chacun doit prendre conscience que cette espèce de « renouveau » d’un « eugénisme » de classes s’est réveillée et que les « élites » ont organisé un monde dans lequel il n’y a plus de place pour les pauvres, pour ceux qui ont moins reçu que d’autres, pour le partage et la solidarité…

Comme il est difficile de faire entendre à beaucoup de ceux qui seront impitoyablement éliminés, à quel point ils se bercent d’illusions. Souvenez-vous que beaucoup de Juifs ont répété à quel point un certain nombre d’entre eux ne cherchait pas à se cacher ou à fuir tant qu’il en était encore temps, tellement ils se trouvaient dans l’impossibilité d’imaginer qu’ils pouvaient faire partie d’un plan génocidaire de masse. On a l’impression d’être revenus à cette époque et à ce genre d’éventualité inconcevable pour nous, mais cette fois à l’adresse du plus grand nombre : les « inutiles » !

« Hold-Up » est un révélateur en quelque sorte. Ce film démontre à quel point l’humanité occidentale a régressé ; à quel point la violence des dominants sur les dominés a été exacerbée ; à quel point le pouvoir et l’argent sont la plaie de ce monde…

« Vous ne réalisez pas à quel point il est difficile d’exposer la vérité dans un monde rempli de gens qui ne sont pas conscients de vivre dans le mensonge. » (Edward Snowden)

= = =

A voir, dernière analyse du Pr. Raoult sur la chute brutale de l’épidémie à Marseille ainsi que la fumisterie du Redemvisir, médicament inutile et dangereux, poussé à la vente par des intérêts bien particuliers:

Notre page “Coronavirus, guerre biologique contre l’humanité”

Visionner le documentaire Hold Up:

https://odysee.com/@laileastick:4/HOLD-UP-Le-film-documentaire-en-version-intégrale:8

Il n’y a pas de solution au sein du système, n’y en a jamais eu et ne saurait y en avoir !

Comprendre et transformer sa réalité, le texte:

Paulo Freire, « La pédagogie des opprimés »

+

4 textes modernes complémentaires pour mieux comprendre et agir:

Guerre_de_Classe_Contre-les-guerres-de-l’avoir-la-guerre-de-l’être

Francis_Cousin_Bref_Maniffeste_pour _un_Futur_Proche

Manifeste pour la Société des Sociétés

Pierre_Clastres_Anthropologie_Politique_et_Resolution_Aporie


Esprit Gaulois…Esprit de Cheval Fou
Hoka Hey !

« Laissons les médecins prescrire » : Synthèse PDF des 10 points indiscutables concernant le COVID19 et les abus de pouvoir résultant de la dictature sanitaire en place

Posted in actualité, coronavirus CoV19, crise mondiale, guerres hégémoniques, média et propagande, militantisme alternatif, neoliberalisme et fascisme, politique et lobbyisme, politique et social, résistance politique, santé et vaccins, science et nouvel ordre mondial, sciences et technologie, technologie et totalitarisme, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , on 18 novembre 2020 by Résistance 71

Liberté de prescription pour les médecins et les 10 points indiscutables concernant le COVID-19

Résistance 71

18 novembre 2020

Ci-dessous en format PDF à lire, diffuser et sauvegarder dans aucune modération, le manifeste des 10 points indiscutables sur le SRAS-CoV-2 responsable de la COVID19 publié par le collectif « Laissons les médecins prescrire ».

Merci à tous les personnels soignants qui en ont assez de la fumisterie ambiante et qui dénoncent la dictature sanitaire en place.

A lire et diffuser sans aucune modération, visitez également leur site internet en suivant le lien ci-dessus.

COVID_19_Synthèse_de_points_indiscutables_pour_mieux_débattre_
(format PDF)

Notre page « Coronavirus et guerre biologique contre l’humanité »

Bill « la piquouze », vaccin COVID19, labo Moderna et corruption généralisée…

Posted in actualité, coronavirus CoV19, crise mondiale, guerres hégémoniques, média et propagande, militantisme alternatif, N.O.M, pédagogie libération, politique et lobbyisme, politique et social, politique française, résistance politique, santé, santé et vaccins, science et nouvel ordre mondial, terrorisme d'état with tags , , , , , , , , , on 5 novembre 2020 by Résistance 71


Je suis votre salut bande d’ignares !

Bill Gates, corruption des labos pharmaceutiques et labo Moderna qui nous sort la merde du vaccin COVID19

Anonyme

5 novembre 2020

Le labo Moderna a aussi un lien avec Bill Gates, et il sera également exonéré de toutes responsabilités des effets secondaires de ses vaccins transhumanistes OGM car il sait que ses vaccins covid sont toxiques

https://resistance71.wordpress.com/2020/10/09/dictature-technotronique-en-marche-vaccin-covid-arnm-hydrogel-enzyme-luciferase-cocktail-modificateur-genetique/

le labo Moderna est financé par Bill Gates

https://fort-russ.com/2020/05/exposed-bill-gates-funding-partnerships-and-moderna-americas-tangled-vaccine-web/

Astranezeca (également financé par Bill Gateshttps://www.businessinsider.fr/us/bill-gates-backing-boosts-2-billion-doses-astrazeneca-coronavirus-vaccine-2020-6?op=1)  a 7,7% d’actions sur Moderna

https://www.marketwatch.com/story/astrazeneca-made-a-bet-on-moderna-back-in-2013-heres-what-its-worth-now-2020-05-20

https://www.thetimes.co.uk/article/astrazeneca-investment-in-moderna-hits-2bn-as-vaccine-hopes-soar-pjt3x3lpl

et le vaccin d’Astranezeca a causé un mort

https://edition.cnn.com/2020/10/21/health/covid-19-vaccine-trial-brazil-astrazeneca-death-bn/index.html

Moderna ne prend que des gens en bonne santé comme cobbayes de ses vaccins et même une personne en bonne santé à failli mourir à cause de ses vaccins (fièvre 103.2 degrés, douleurs musculaires, évanouissement nécessitant une  réanimation dans la salle d’urgence de l’hôpitalhttps://fort-russ.com/2020/05/catastrophe-modernas-corona-vacc-test-subject-ian-haydon-suffers-major-illness/)

https://www.forbes.com/sites/greatspeculations/2020/05/21/what-if-modernas-covid-19-vaccine-fails/

80%  ont des effets secondaires du vaccin Moderna et une douleur au site de l’injection

https://elmoudjaweb.com/people-harmed-by-vaccines-will-have-little-recourse-jaweb/

le vaccin covid du labo Jonhson Jonhson filiale du labo janssen  qui est acheté par l’UE avant sa création pour l’envoyer à 400 millions de personnes dans le tiers monde utilise la même technologie qu’Astranezeca dont le vaccin a déjà causé la mort d’un cobbaye

https://www.sowetanlive.co.za/news/world/2020-10-09-eu-secures-johnson-johnson-covid-19-vaccine-for-400-million-people/

ils ont peur que la population mondiale détruise les vaccins, alors ils vont stocker leurs poisons vaccins dans des endroits gardés comme des coffres forts

https://www.dailymail.co.uk/news/article-8864015/COVID-19-vaccines-stored-secret-locations-prevent-theft.html

= = =

Voir notre page « Coronavirus, guerre biologique contre l’humanité »


Silence… On tourne !…

CoV19 falsification statistique et dictature sanitaire

Posted in Uncategorized with tags , , on 2 octobre 2020 by Résistance 71

CoV19 ou le jeu des chiffres : la “deuxième vague” est basée sur de fausses statistiques

Michel Chossudovsky

29 septembre 2020

url de l’article original:

« Zones rouges », interdictions de voyager, quarantaines, « listes rouges ». Une « deuxième vague » a été annoncée.

La campagne de peur a pris une ampleur démesurée. Des millions de personnes font la queue pour les tests de Covid-19.

Des mesures étatiques drastiques sont envisagées, notamment des restrictions sur les rassemblements sociaux, les mariages, les funérailles, la fermeture de restaurants et des bars, la paralysie pure et simple de la société civile.

Venir au secours de nos citoyens. Quelle est la justification ?

Cet article se concentre sur le « jeu des chiffres ». Comment les statistiques et les « estimations » sont utilisées par les politiciens pour justifier la fermeture de l’économie nationale et la dérogation aux droits civils fondamentaux.

Depuis le début de la crise de Covid en janvier 2020, les décisions de grande envergure prises par l’OMS et les gouvernements nationaux ont été justifiées en citant des « estimations » de la Covid-19 ainsi que des « statistiques » indiquant une propagation mondiale d’un nouveau coronavirus mortel originaire de Wuhan, en Chine.

L’analyse scientifique confirme que ces estimations de « cas confirmés » présentées par l’OMS et les CDC sont erronées. Les tests ne détectent ni identifient le virus. Les chiffres sont souvent manipulés pour justifier des décisions politiques. Par ailleurs, les études officielles confirmant l’identification du virus du SRAS-CoV-2 n’ont pas été rendues publiques.

Autant les concepts que les résultats des tests n’indiquent pas l’existence d’une pandémie mondiale de Covid-19. Ils ne justifient pas non plus les mesures relatives à la distance sociale, le port du masque facial et la fermeture de l’économie mondiale.

La corruption prévaut aux plus hauts niveaux des gouvernements nationaux ainsi qu’aux échelons supérieurs du système des Nations unies. L’ensemble de l’appareil d’État ainsi que les organisations intergouvernementales (OMS, OIT, UNICEF, FMI, Banque mondiale,etc) sont contrôlées par de puissants intérêts financiers.

Des millions de personnes sont testées, ce qui contribue à augmenter le nombre de cas de positifs « confirmés » dans le monde. Ces statistiques sont ensuite soigneusement compilées. Les gouvernements ont besoin de ces chiffres pour justifier leurs mesures totalitaires.

Quel est le grand mensonge ? Qu’est-ce que le talon d’Achille? Le grand mensonge?

Le SRAS-CoV-2 n’est pas un « virus tueur ». La campagne de peur n’a aucun fondement scientifique. (Voir l’analyse ci-dessous)

Le test RT-PCR standard utilisé pour « détecter » le virus insidieux, « ne peut pas identifier le virus ».

Les gouvernements qui prétendent « nous protéger » utilisent des statistiques dénuées de sens et manipulées pour justifier l’imposition du « Code rouge » Covid-19.

Le virus

Début janvier 2020, un nouveau coronavirus appelé SRAS-CoV-2, qui provoque le  » coronavirus 2019, ou COVID-19″, a été identifié. Il a reçu un nom similaire à un coronavirus existant, à savoir le SRAS-CoV, c’est-à-dire le coronavirus bêta qui cause le syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS)

Selon le Dr Beda Stadler, immunologiste renommé de l’Université de Berne,

« ce soi-disant nouveau virus est très fortement lié au SRAS-1 ainsi qu’à d’autres bêta-coronavirus qui nous font souffrir chaque année sous forme de rhumes ».

Stadler pose également la question : S’agit-il d’un nouveau virus ou de la mutation d’un virus existant, « semblable aux bêta-virus du rhume de type coronavirus ».

Selon une étude récente de Tsan-Yuk Lam, Na Jia, et al (Joint Institute of Virology, Shantou and Hong Kong universities) :

« …le virus [SRAS-2] est le plus étroitement lié (89,1 % de similitude nucléotidique) à un groupe de coronavirus similaires au SRAS (genre Betacoronavirus, sous-genre Sarbecovirus) (Nature, avril 2020).

En outre, les études du Dr Anthony Fauci et al. dans le New England Journal of Medicine ainsi que l’OMS reconnaissent que la Covid-19 présente des caractéristiques similaires à celles de la grippe saisonnière (virus A et B). (Pour plus de détails, voir Michel Chossudovsky, septembre 2020)

Ces déclarations scientifiques indiquent que le SRAS-2 (qui cause la Covid-19) n’est pas un virus mortel. En fait, c’est tout le contraire.

Mais ni les gouvernements ni les médias n’ont rassuré l’opinion publique.

Non seulement la campagne de peur l’emporte, mais elle prend de l’ampleur.

À ce stade de la crise de la Covid-19, les gouvernements envisagent le lancement de mesures draconiennes en réponse à une « deuxième vague ». À leur tour, plusieurs médias diffusent maintenant des reportages selon lesquels cette deuxième vague est comparable à la grippe espagnole de 1918 :

À ce stade de la pandémie de coronavirus, avec plus de 32 millions de personnes infectées et plus de 980 000 morts dans le monde, décrire cette période comme « sans précédent » peut ressembler à des clous sur un tableau noir. Mais cette pandémie n’est pas sans précédent : La dernière fois que nous avons eu à faire face à une pandémie aussi mystérieuse, incontrôlée et de grande ampleur, c’était en 1918, lorsque la grippe a dévasté les populations du monde entier. (CNN, 25 septembre 2020)

Historique: Le 11 mars 2020 : Le lancement de la pandémie de l’OMS

Le 11 mars, l’OMS a officiellement déclaré une pandémie mondiale alors qu’il y avait 18 000 cas confirmés et 4291 décès sur une population mondiale hors de la Chine de l’ordre de 6,4 milliards de personnes. Que vous disent ces « statistiques » ? La plupart de ces « cas positifs » confirmés ont été estimés à l’aide du test RT-PCR qui ne permet ni de détecter ni d’identifier le virus. (Voir notre analyse ci-dessous)

Immédiatement après l’annonce du 11 mars par l’OMS, la campagne de peur a pris de l’ampleur. Des instructions de confinement ont été transmises à 193 États membres des Nations unies. La fermeture complète des économies nationales fut proposée afin de résoudre une crise de santé publique.

Les politiciens sont les instruments de puissants intérêts financiers. Cette décision de grande envergure était-elle justifiée en tant que moyen de lutte contre le virus ? Le « nombre » (de cas confirmés) justifie-t-il une pandémie à l’échelle mondiale ?

Sans précédent dans l’histoire, appliquée presque simultanément dans un grand nombre de pays, des secteurs entiers de l’économie mondiale ont été déstabilisés. Des petites et moyennes entreprises ont été conduites à la faillite. Le chômage et la pauvreté règnent.

Dans certains pays, des famines ont éclaté. Les conséquences sociales de ces mesures sont dévastatrices.

Les impacts sanitaires dévastateurs (mortalité, morbidité) de ces mesures, y compris la déstabilisation du système de santé national (dans de nombreux pays), dépassent de loin ceux attribués à la Covid-19.

La ruée vers les tests

Dans un grand nombre de pays, les gens sont simultanément encouragés à se faire dépister, ce qui contribue à augmenter de manière exponentielle le nombre de « cas positifs » confirmés pour la Covid-19. Des structures sont mises en place dans tout le pays.

La panique règne. Les autorités nationales mettent en place des centres de dépistage, des kits de dépistage à faire soi-même, etc.

Les gens font la queue pour se faire tester. Les estimations sont souvent manipulées.

En Angleterre, « Les gens font la queue pour se faire dépister au volant lorsque les centres de dépistage atteignent leur capacité maximale ».

En raison de leur nombre croissant, les autorités de la santé de plusieurs pays ont signalé, dès le début du mois de juin, l’imminence d’une « deuxième vague ».

Quel est l’objectif de la deuxième vague ?

Retarder le processus de  la « normalisation » ? Empêcher la réouverture des économies nationales ? Déclencher une augmentation du chômage ?

Actuellement, les économies nationales sont partiellement réouvertes. Cette deuxième vague constitue la « deuxième phase » d’un programme de faillite, visant l’économie des services, le transport aérien, l’industrie du tourisme, le commerce de détail, etc.

La distanciation sociale prévaut. Les écoles, collèges et universités sont fermés, les réunions sociales et les réunions de famille sont interdites.

Le masque facial est réimposé malgré ses effets négatifs sur la santé.

On nous dit que tout cela est pour une bonne cause. Combattre la transmission du virus.

Ces décisions de grande portée, qui dérogent aux droits civils fondamentaux, sont basées sur les « estimations » des « cas positifs de Covid-19 », sans parler de la manipulation des résultats des tests.

Le test d’amplification en chaîne par polymérase à transcription inverse (RT-PCR)

Le test standard utilisé pour détecter/identifier le SRAS-2 adopté dans de nombreux pays est le test d’amplification en chaîne par polymérase à transcription inverse (RT-PCR), qui est utilisé pour estimer et compiler le nombre de cas positifs confirmés de Covid-19. (Ce n’est pas le seul test utilisé. Les observations ci-dessous concernent uniquement le test PCR standard).

Selon le Dr Kary Mullis, lauréat du prix Nobel, qui a inventé le test PCR :

« La PCR détecte un très petit segment de l’acide nucléique qui fait partie d’un virus lui-même. Le fragment spécifique détecté est déterminé par le choix quelque peu arbitraire des amorces d’ADN utilisées qui deviennent les extrémités du fragment amplifié ».

Le test PCR n’a jamais été destiné à identifier le virus.

« La détection des virus par PCR est utile pour autant que l’on puisse en comprendre la précision : elle offre la capacité de détecter l’ARN en quantités infimes, mais il n’est pas toujours évident de savoir si cet ARN représente un virus infectieux » (voir aussi le rapport du Lancet)

Le test PCR standard appliqué en relation avec Covid-19 ne détecte ni identifie le virus. Ce qu’il détecte, ce sont des fragments de plusieurs virus. Selon le Dr B. Stadler, immunologiste suisse de renom

Ainsi, si nous faisons un test PCR corona sur une personne immunisée, ce n’est pas un virus qui est détecté, mais une petite partie brisée du génome viral. Le test est positif tant qu’il reste de minuscules fragments de virus. Même si les virus infectieux sont morts depuis longtemps, un test corona peut revenir positif, car la méthode PCR multiplie même une infime partie du matériel génétique viral suffisamment [pour être détectée].

Selon le Dr Pascal Sacré, « ces tests détectent des particules virales, des séquences génétiques, et non le virus entier ».

Cela signifie que le test PCR ne peut pas détecter ou identifier le SRAS-CoV-2. Ce qu’il détecte, ce sont des fragments, ce qui suggère qu’un test PCR standard « positif » ne peut être assimilé à un test dit « Covid-19 positif ».

Le test PCR détectera des fragments de plusieurs virus, y compris les virus corona et la grippe (virus de la grippe A et B)

Si le SRAS-2, qui provoque le Covid-19, est considéré comme similaire au SRAS-CoV-1, il présente des symptômes similaires à ceux de la grippe saisonnière (virus A et B). En outre, certains de ses symptômes plus légers sont similaires à ceux des virus de la corona du rhume. Selon le CDC : « Parfois, les sécrétions respiratoires sont testées pour déterminer quel germe spécifique est à l’origine de vos symptômes. Si vous êtes infecté par un coronavirus commun (229E, NL63, OC43 et HKU1), cela ne signifie pas que vous êtes infecté par le nouveau coronavirus 2019 ».

Selon le CDC, il existe « sept coronavirus [humains] qui peuvent infecter les gens », dont les quatre premiers (alpha, bêta) sont associés au rhume.

229E (coronavirus alpha)

NL63 (alpha coronavirus)

OC43 (coronavirus bêta)

HKU1 (coronavirus bêta)

MERS-CoV (le coronavirus bêta qui cause le syndrome respiratoire du Moyen-Orient, ou MERS)

SRAS-CoV (le coronavirus bêta qui cause le syndrome respiratoire aigu sévère, ou SRAS)

SRAS-CoV-2 (le nouveau coronavirus qui cause la maladie coronavirus 2019, ou COVID-19)

Dans le contexte ci-dessus, cela signifie qu’un test PCR détectera des fragments de corona ainsi que des virus de la grippe. Il ne sera pas en mesure d’identifier les virus individuels, y compris le SRAS-2.

PCR: « Fragments de virus positif » ne signifie pas « SRAS-2 positif » (Covid-19 positif). Le test PCR peut détecter des fragments de virus de la grippe (A, B) ainsi que les coronavirus bêta du rhume (par exemple OC43, HKU1).

En d’autres termes, les estimations publiées de COVID-19 positif (résultant du test PCR standard) à l’appui de l’hypothèse de la deuxième vague sont souvent trompeuses et ne peuvent être utilisées pour mesurer la propagation du SRAS-2.

Il y a actuellement, au moment de la rédaction de ce rapport (selon les statistiques de l’OMS), près de 33 millions de « cas confirmés » et 1 million de décès. Ces estimations soi-disant « positives pour Covid-19 », qui sont en grande partie basées sur le test RT-PCR, sont-elles fiables ? Global Research a publié de nombreux rapports sur ces questions.

.

En plus de la question des faux positifs (qui a été amplement documentée), une personne ayant un mauvais rhume ou une grippe, pourrait être classée comme positive pour le SRAS-2 (Covid-19), prétendument un virus dangereux.

Ce que les gouvernements ont fait, c’est donner au test PCR positif une étiquette unique, à savoir Covid-19, alors qu’en fait le test PCR positif pourrait être le résultat d’autres virus, y compris ceux de la grippe ou du coronavirus du rhume, qui (selon le CDC) présentent des symptômes similaires à ceux de la Covid-19.

Une fois que le statut de Covid-19 positif est établi et accepté, il est alors soumis à de nombreuses formes de manipulation, sans parler de la falsification des certificats de décès.

Ces faux chiffres sont ensuite utilisés pour soutenir la campagne de peur et justifier les décisions politiques des gouvernements nationaux corrompus.

Le public est amené à croire qu’il y a une « deuxième vague » et que le gouvernement est là pour sauver des vies par la distanciation sociale, le masque facial, la fermeture de l’activité économique, la paralysie du système de santé national et la fermeture des écoles et des universités.

Il existe une relation de cause à effet circulaire. Plus les gens se font dépister à la suite de la campagne de peur, plus il y a de cas de PCR positifs. …

C’est un gros mensonge.

Lorsque le Mensonge devient la Vérité, il n’y a pas de retour en arrière.