Coin lecture spécial confinement coronavirus 1ère fournée

 


Sortir du cercle et prendre la tangente…

 

Résistance 71

 

25 mars 2020

 

2ème fournée

3ème fournée

 

Sur fond de manipulation au CoV19 fabriqué…

A notre demande, Jo nous a fait une mise à jour du pdf de l’essentiel de nos publications du cru de 2010 à non plus 2018 mais 2020.

La voici, à lire et diffuser sans aucune modération…

L’essentiel de Résistance 71 de 2010 à 2020
(format PDF)

Rappelons-nous l’objectif: Sortir du confinement plus informés, éduqués, plus éveillés aux turpitude de la dictature marchande afin de pouvoir passer sans effort de la phase de compréhension / intégration de notre réalité à la phase de sa transformation radicale selon le principe de coopération et d’association libre hors hiérarchie et de toute division sociale.

A bas l’État, à bas la marchandise, à bas l’argent, à bas le salariat pour que vive la Commune Universelle de notre humanité enfin réalisée !

 


Gaulois penseur… donc réfractaire

28 Réponses to “Coin lecture spécial confinement coronavirus 1ère fournée”

  1. marsoin Says:

    0:01 / 1:49
    Respirateurs artificiels : l’état refuse l’aide proposée par les industriels

    • qui prend des com’ sur quoi ? Le système ne survit depuis des siècles que sur la corruption façonnée par le diktat marchand. Il n’y a rien à sauvegarder, il faut balancer l’ensemble de cette merdasse systémique par dessus bord et reprendre nos vies et notre agencement social en main, nous mêmes, par et pour nous-mêmes en association libre. L’embryon est là dans cet entretien même: il y a un besoin, la société remplit ce besoin par association libre, sans « marché », sans argent, sans profit… On sait faire, on le fait et on le distribue, pont barre et la même chose en tout, de manière évidente, nous éliminerons de nous-même le superficiel qui n’aura plus aucun lieu d’être plus rien ne se fera plus pour le profit, rien ne se fera plus sous étiquette de prix.
      La GRATUITÉ inhérente à l’association libre est l’avenir, il est là le changement radical et cela passe par un changement d’attitude individuel et collectif. On y viendra, c’est obligé, à défaut nous irons alimenter la longue liste des espèces éteintes, cafards, fourmis, termites et bousiers nous survivront, ça c’est une certitude… 😉

  2. Excellente analyse de James Corbett (en anglais) sur la propagande faisant rage en ce moment même sous couvert du CoV19, dans les sociétés anglo-saxonnes où les termes de « social distancié » et de « quarantine sharing » deviennent les nouvelles normes très rapidement avec un public acceptant dans les grandes largeurs tout l7arsenal de persuasion déployé pour briser le tissus social plus avant et contrôler la masse.
    Cette crise du CoV19 a essentiellement cet objectif à notre sens: forcer de nouveaux comportements d’acceptante sur les masses afin de refermer la grille de contrôle du N.O.M l’oligarchie pense aujourd’hui que l’effondrement de la société actuelle et son mode de gouvernance étatico-capitaliste est inévitable et elle prépare la suite, sa mise en place de la dictature technotronique.

  3. Bernardo Says:

    1 KILOMETRE autour du domicile!

    1 KILOMETRE ou 135 BILLETS pour l’État! comment on fait l’émoticone contrariée? 🙂

    on tente ou on ne tente pas? mon petit circuit vélo commence à 2 KILOMETRES de mon domicile, et il fait une boucle de 5 KILOMETRES.

    ce qui est choquant c’est que ces mesures dictatoriales ne CHOQUENT PAS les gens, pis, ils les accueillent avec soulagement.

    la semaine dernière j’ai juste aperçu les gens d’armes, pile poil au rond point où j’avais prévu de faire demi-tour! 🙂

    • mon magasin le moins cher se trouve à 0.8 kilomètre
      espérons qu’ils ne vont pas réduire la distance, cela signifie que je serais interdit d’aller acheter dans le magasin le moins cher de ma ville.

    • désobéissance civile de groupe et concertée sinon ça ne sert pas à grand chose. Empêcher les gens d’aller faire du sport dans la nature est une ineptie… c’est en restant confiné qu’on devient malade… seul le soleil peut nous donner efficacement la vitamine D nécessaire aux grandes fonctions de notre physiologie… Le but est de tester le niveau de résistance des gens…

  4. Bernardo Says:

    « L’ égalité des droits n’est qu’un leurre, car le droit ne signifiant ni plus ni moins qu’autorisation, le droit qu’on nous reconnaît n’est qu’une faveur qu’on nous accorde. »
    (Max Stirner)

    Raphael Kempf, dit Rafiki, nous explique à quelle sauce nous allons être mangés par l’État policier et la surveillance généralisée.

    • Kempf a écrit récemment un très bon petit bouquin aux éditions La Fabrique, 2019: « Ennemis de l’État, les lois scélérates des anarchistes aux terroristes »
      p.57 il y dit ceci: « … contrairement à une légende tenace, les lois scélérates [des années 1890] n’ont pas toutes été abrogées. »
      Il y fait aussi une liste des points importants concernant une loi scélérate, le 1er point est celui-ci:
      « Une loi scélérate est généralement adoptée dans l’urgence et l’émotion d’un évènement… »
      le point 6:
      « En outre, et c’est probablement l’indice le plus flagrant de la scélératesse d’une loi : elle est faite contre certains, puis est appliquée à tous. Pour parler comme Blum, « dirigées contre les anarchistes, elles ont eu pour résultat de mettre en péril les libertés élémentaires de tous les citoyens ». Les lois de 1893-94 visaient les anarchistes mais ont rapidement touché les communistes, puis les prévenus de droit commun, puis la Algériens etc… »
      Le point 7: « Enfin, on peut constater qu’une loi scélérate vise l’intention plus que l’acte, la dangerosité potentielle plus que la culpabilité constatée… »
      Petit bouquin (par son format mais 227 pages très bien documentées) qui vaut la peine d’être lu, il est on ne peut plus d’actualité.
      La dictature technotronique marchande est en marche et elle a passé la surmultipliée pour un contrôle de la population planétaire sur laquelle l’oligarchie imposera son « droit » de vie ou de mort de manière directe et non plus larvée comme c’est le cas depuis la fin des deux guerres mondiales.

      • Bernardo Says:

        CJ Hopkins de Consent Factory a commencé à dire que l’État/corporocratie allait nous infliger une nouvelle offensive sur les libertés civiles, avec une PsyOp pour légitimer la chose,
        j’avais du mal à le croire ‘oh il va trop loin, cette fois c’est sérieux’.. BIM, loin martiale médicale! ..

        pas acheté le bouquin de kempf. il va devenir un contre-pouvoir dans les années à venir, ce sera lui et pis c’est tout.

        sinon, peu de chance que nous ‘le peuple’ ne réagissions, à moins d’une résurrection du mouvement des gilets jaunes?

        bon, on n’a plus qu’à se donner rendez-vous en Amérique Latine? 🙂

        • Il faut dépasser le mouvement des Gilets Jaunes qui fut novateur et a sérieusement débroussaillé la capacité de résistance du peuple jusque là endormi… Le dépasser consiste à suivre le chemin traces par le mouvement interne des GJ ceux de l’Assemblée des Assemblées mais en court-circuitant les institutions par la reprise du décisionnel et de l’application par les assemblées populaires locales de confédérant entr’elles, hors état, sans hiérarchie.
          Défier l’état se fait en masse, pas en violence, mais en proposant une solution de changement radical d’attitude dans l’organisation et la prise de décision et son exécution.
          Qui ose gagne… Seule la désobéissance civile associée librement à la gratuité nous sauvera.
          Tout le reste ne sera que pisser dans un violon.
          Le pouvoir (la capacité décisionnaire et la mise en application) c’est nous, ensemble et personne d’autre. Tant que les gens à hauteur d’au moins 10% de la population n’auront pas intégrer ça et n’agiront pas en conséquence, l’oligarchie demeurera et perdurera.
          Qui ose gagne…

    • Le « droit » n’est qu’un privilège temporaire qui peut être renégocié à tout moment par l’oligarchie, elle ne se prive pas de le faire en toute circonstance. tout ça fait partie de L’illusion démocratique

    • oui Stirner a dit certaines bonnes choses bien sûr, mais son individualisme forcené en faisait plus un nihiliste passif. Il y a plus intéressant que lui dans la littérature anarchiste. Il a été rapidement dépassé si on peut dire.

  5. […] avec Résistance 71, nous estimons que TOUT ce qui participe à l’Éveil de nos consciences et du développement […]

  6. Bernardo Says:

    Face aux mesures d’urgence frénétiques, irrationnelles et totalement injustifiées pour une supposée épidémie due au coronavirus, il faut partir des déclarations du CNR (Consiglio Nazionale delle Ricerche), selon lesquelles « il n’y a pas d’épidémie de Sars-CoV2 en Italie » .

    Et ce n’est pas tout : « l’infection, d’après les données épidémiologiques disponibles aujourd’hui sur des dizaines de milliers de cas, provoque des symptômes légers/modérés (une sorte de grippe) dans 80 à 90 % des cas. Dans 10 à 15% des cas, une pneumonie peut se développer, mais l’évolution est bénigne dans la majorité absolue. On estime que seulement 4 % des patients doivent être hospitalisés en soins intensifs » .

    Si telle est la situation réelle, pourquoi les médias et les autorités s’efforcent-ils de répandre un climat de panique, provoquant un véritable état d’exception, avec de graves limitations des mouvements et une suspension du fonctionnement normal des conditions de vie et de travail dans des régions entières ?

    Deux facteurs peuvent contribuer à expliquer un tel comportement disproportionné.
    Tout d’abord, on constate une fois de plus une tendance croissante à utiliser l’état d’exception comme paradigme normal de gouvernement. Le décret-loi immédiatement approuvé par le gouvernement « pour des raisons de santé et de sécurité publiques » entraîne une véritable militarisation « des municipalités et des zones où a été contrôlée positive au moins une personne dont la source de transmission est inconnue ou dont le cas n’est pas imputable à une personne provenant d’une zone déjà infectée par le virus » . Une formule aussi vague et indéterminée permettra d’étendre rapidement l’état d’exception dans toutes les régions, car il est presque impossible que d’autres cas ne se produisent pas ailleurs.

    Considérez les graves restrictions à la liberté prévues par le décret : interdiction de sortir de la municipalité ou de la zone concernée pour toute personne présente dans la municipalité ou la zone ; interdiction d’accès à la municipalité ou à la zone concernée ; suspension des manifestations ou initiatives de toute nature, des événements et de toute forme de réunion dans un lieu public ou privé, y compris culturel, récréatif, sportif et religieux, même s’ils ont lieu dans des lieux fermés ouverts au public ; suspension des services éducatifs pour les enfants et des écoles de tous les niveaux, ainsi que de la fréquentation des activités scolaires et d’enseignement supérieur, à l’exception des activités d’enseignement à distance ; suspension des services pour l’ouverture au public des musées et autres institutions culturelles et des lieux visés à l’article 101 du code du patrimoine culturel et du paysage, conformément au décret législatif du 22 janvier 2004, n. 42, ainsi que l’efficience des dispositions réglementaires sur l’accès libre et gratuit à ces institutions et lieux ; suspension de tous les voyages éducatifs, tant dans le pays qu’à l’étranger ; suspension des procédures collectives et des activités des bureaux publics, sans préjudice de la prestation des services essentiels et d’utilité publique ; application de la mesure de quarantaine avec surveillance active des personnes ayant été en contact étroit avec des cas confirmés de maladie infectieuse généralisée.

    La disproportion face à ce qui, selon le CNR, est une grippe normale, peu différente de celles qui se répètent chaque année, est évidente.
    Il semblerait que, le terrorisme étant épuisé comme cause de mesures d’exception, l’invention d’une épidémie puisse offrir le prétexte idéal pour les étendre au-delà de toutes les limites.

    L’autre facteur, non moins inquiétant, est l’état de peur qui s’est manifestement répandu ces dernières années dans les consciences des individus et qui se traduit par un réel besoin d’états de panique collective, auquel l’épidémie offre une fois de plus le prétexte idéal.
    Ainsi, dans un cercle vicieux et pervers, la limitation de la liberté imposée par les gouvernements est acceptée au nom d’un désir de sécurité qui a été induit par ces mêmes gouvernements qui interviennent maintenant pour le satisfaire.

    Giorgio Agamben

    il manifesto (même media que Manlio Dinucci)

    • très très juste… de notre côté nous avons d’emblée appelé le « confinement » une « loi martiale médicale »… Les Italiens raisonnables arrivent logiquement aux mêmes conclusions.
      A un moment donné, il nous faudra choisir un mode d’action: se coucher et rouler sur commande comme les klébars ou résister et désobéir mais de manière concertée et structurée.
      Cela fait 10 ans qu’on le dit et le répète et, à un moment donné la désobéissance et la rébellion sera de rigueur, ce sera ça ou le goulag. Celui-ci se met en place et les camps d’internement des « asociaux » de la nouvelle « norme » sont la prochaine étape qui peut se produire très vite…
      3 heures du mat’: soit un toc toc toc ou un SMASH de défonçage de porte.
      Une chose à faire pendant le « confinement » aussi…. Revoir les films de Costa Gavras « Z », L’aveu », « Section Spéciale », « Missing »… toujours on ne peut plus d’actualité, hélas…
      merci des infos partagées, plus elles sont diffusées et lues et mieux ce sera pour cette lutte finale qui s’en vient.

  7. Macron, pangolin !

    Mdr

  8. Bernardo Says:

    se révolter si nécessaire de Howard Zinn, disponible en format epub, transformable en format pdf avec convertio dot co

    https://agone.org/memoiressociales/serevoltersinecessaire/

  9. Bernardo Says:

    Utopies américaines
    Expériences libertaires du XIXe siècle à nos jours
    de Ronald Creagh

    https://agone.org/memoiressociales/utopiesamericaines/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.