Halte à la mascarade criminelle… Refuser en masse la thérapie génique « vaccinale » anti-COVID et les mesures « sanitaires » abusives de la population (PDF)

Résistance 71

22 février 2021

Mise à jour de Jo sur ce PDF donnant les meilleurs arguments pour la désobéissance contre la dictature sanitaire en place et le refus de l’inoculation à la thérapie génique sauce Pfizer/BioNTech ~ Moderna ~ AstraZeneca.
Il est l’heure de foutre toute cette merdasse dictatoriale par dessus-bord et la remplacer par la société des sociétés des associations libres condérées en une Commune Universelle hors État, hors marchandise, hors argent et hors salariat.
Devenons enfin ce que nous sommes : des êtres vivants, souverains et libres.
Halte aux diktats ! Halte à l’escroquerie planétaire à la COVID et au Réchauffement Climatique Anthropique (RCA).

PDF à lire et diffuser sans aucune modération :
Refuser_la _therapie_genique_antiCOVID

16 Réponses vers “Halte à la mascarade criminelle… Refuser en masse la thérapie génique « vaccinale » anti-COVID et les mesures « sanitaires » abusives de la population (PDF)”

  1. Pierre-Henri BREDONTIOT Says:


    Donc, même taux de mortalité qu’en 2015, et inférieur à tous les taux de mortalités depuis 1962, sauf 2014.
    Cela conforte mon analyse, pour dire que le covid est un non événement, lié au tripatouillage des chiffres.

    Etude complète ici:https://www.agoravox.fr/actualites/sante/article/1962-2020-la-moisson-des-morts-a-230987

  2. Pierre-Henri BREDONTIOT Says:

    Mon analyse, que je ne retrouve nulle part:
    La surmortalité de 2020 (+45.000) est juste le début des conséquences de la surnatalité de 1945 et surtout de 1946.
    On est passés de 490.000 naissances en période de guerre à 830.000 par an à partir de 1946, nombre stable ensuite jusqu’en 1970.
    Sans compter les immigrés d’après guerre, qui ne sont pas comptés dans les naissances, bien sur, mais qui commencent aussi à mourir.
    Ces 350.000 naissances supplémentaires commencent à se retrouver maintenant sous forme de décès, et dans 4 ans nous serons à 8 ou 900.000 morts annuels au lieu de 600.000 maintenant. Et on attribuera ça à un nouveau virus…
    Attali le savait, comme l’état profond, ce qui leur a permis de jouer les devins.
    Il suffisait de faire croire à une pandémie mortelle au bon moment.
    Mais en fait il n’y a pas de surmortalité autre que prévisible.
    Après le baby boom, le papy crash : normal.
    Et si les morts ont plus de 75 ans, c’est que leur espérance de vie est atteinte, c’est tout. Chaque année qui vient, il y aura au moins 50.000 décès de plus que l’année précédente.
    Virus ou pas.

    • Excellent le « après le baby boom, le papy crash » je me le suis noté !

      C’est ce qu’avec analysé cet auteur anonyme du STATS-COVID19. PDF ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2021/02/15/pdf-des-stats-covid-19-du-mythe-aux-statistiques-9-fevrier-2021-%e2%96%ba-a-diffuser-sans-pitie/ (et qui figure dans ce tout dernier PDF) ;

      Quant à l’année 2020, elle dévoile une explosion des morts sans soins hospitaliers.

      Que l’accès aux soins soit difficile ne signifie pas que la mortalité doive mécaniquement augmenter.

      On peut comparer la situation avec l’année 2015 qui a connu une très forte grippe mais qui a bénéficié d’un bon accès aux soins à l’époque. Quand les années à faible mortalité s’accumulent, la population des personnes âgées ou fragiles ayant survécu fait de même, créant ainsi un potentiel de décès s’actualisant lors de la grippe sévère qui suit. De fait, les saisons de mauvaises grippes sont espacées entre elles de quelques années. Quand la mortalité est faible plusieurs années de suite, comme de 2016 à 2019, il faut s’attendre à une année de forte mortalité.

      Ce phénomène se nomme l’effet moisson. Après une moisson, comme on ne peut pas mourir deux fois, il est possible que les hôpitaux soient privés de leurs arrivées habituelles de malades. […] Si réellement 2020 était une année de moisson, alors la désorganisation des soins a peut-être amplifié les effets déjà importants de son profil de mortalité spécifique.

      Qui est truffé, aussi, de titres et sous-titres, particulièrement bien trouvés ;

      Quand on ne soigne pas les gens, ils ont tendance à mourir – Quand on tue les gens, ils guérissent beaucoup moins bien – Les virus rôdent la nuit dans les ruelles sombres…

      Et donc Bibi Et Strosi, à Nice, veut aller encore plus loin et reconfiner les gens le week-end et généraliser à mort le click&collect pour éviter aux gens de sortir…

      Fatalement si on refuse de les soigner et de les obliger à rester chez eux… Ben ils auront tendance à mourir… Encore plus !

      La population de Nice et ses environs étant plus propre du papy crash, non ?

  3. Merci !
    Gogole peut bien censurer le contenu de nos blogs (et y s’en prive pas) le bouche-à-oreilles fonctionne du feu de dieu…

    En attendant la révolte des peuples, en attendant, nous on sème…
    JBL

  4. https://www.aubedigitale.com/rapport-choquant-du-gouvernement-britannique-des-injections-experimentales-darnm-ont-cause-1716-cas-de-troubles-oculaires-et-rendu-22-personnes-aveugles/

    La première dose du “vaccin” expérimental de Pfizer/BioNTech a été administrée à 5,4 millions de citoyens, dont 500 000 ont reçu une deuxième dose.

    Jusqu’au 24 janvier, près de 50 000 cas de lésions ont été signalés pour ce vaccin spécifique, y compris la mort soudaine de sept citoyens britanniques…

  5. Et donc… On recommence ???

    Mesure inédite en métropole à une échelle locale, Nice et le littoral des Alpes-Maritimes vont être à nouveau strictement confinés pour au moins deux week-ends, avec l’espoir d’enrayer la flambée du Covid-19 dans le département, le plus touché de l’Hexagone

    « La situation sanitaire est particulièrement inquiétante dans les Alpes-Maritimes. (…) Avec le taux d’incidence, j’ai rappelé qu’à Nice il y a 500 personnes qui tombent malades par jour. Donc il fallait des mesures fortes, je m’y étais engagé », a commenté à Villefranche-sur-Saône le ministre de la Santé Olivier Véran, qui était à Nice samedi.

    Redouté depuis cette visite par les habitants, mais appelé de leurs vœux par certains élus, le reconfinement partiel a été confirmé lundi par le préfet des Alpes-Maritimes Bernard Gonzalez: les habitants des communes du littoral des Alpes-Maritimes s’étendant de Théoule-sur-Mer à Menton, zone qui regroupe environ 90% de la population du département, seront confinés les deux derniers weekend des vacances scolaires (27-28 février et 6-7 mars).

    Comme lors du premier confinement il y a un an, les sorties d’une heure seront autorisées, mais dans un rayon de 5 km, avec attestation (médecins, animaux de compagnie, sport, promenade) ► https://www.francesoir.fr/actualites-france/covid-19-les-alpes-maritimes-suspendues-aux-nouvelles-mesures

    Donc, on est bien d’accord ?

    Pour votre santé, vous devez RESTEZ CHEZ VOUS ne plus sortir dehors, respirer le bon air iodé, et prendre le soleil pour booster votre système immunitaire ?

    OK !

    • Un rabiot :

      Pour le ministre de la Santé, Olivier Véran, il est pourtant « fondamental de pouvoir prendre des décisions au bon moment lorsqu’on voit qu’il y a une situation sanitaire qui est sous tension ». « La situation des Alpes-Maritimes ne correspond pas aujourd’hui à la situation de l’ensemble du pays », a rappelé le ministre lors d’une visite à l’hôpital de Villefranche-sur-Saône.

      « La situation sanitaire reste inquiétante à l’échelle du pays, ça fait quatre ou cinq jours consécutifs que nous avons une nouvelle augmentation de la circulation du virus, mais nous n’en sommes pas du tout à la situation des Alpes-Maritimes », a-t-il insisté.

      Une bonne nouvelle, côté vaccins, le laboratoire Sanofi a annoncé qu’il produirait en France le vaccin contre le Covid-19 de son concurrent américain Johnson & Johnson à partir du troisième trimestre de 2021.

      Le coordinateur de la campagne de vaccination en France Alain Fischer s’est réjoui lundi sur LCI que « 75%, des résidents en Ehpad ont été vaccinés avec un bon taux d’acceptation ».

      « D’ici juin, on aura terminé de vacciner l’ensemble des personnes fragiles, 17 à 20 millions de Français, en tout cas ceux qui voudront », a-t-il souligné.
      =*=
      La campagne vaccinale est «véritablement nécessaire»

      Le préfet s’est aussi prononcé sur la campagne vaccinale, qui sera être renforcée. 4.500 doses du vaccin de Pfizer vont être ajoutées aux 90.000 déjà prévues en livraison.

      De plus, des doses «massives» du vaccin d’AstraZeneca vont être livrées dans le département. «L’accélération de la campagne vaccinale est véritablement nécessaire», a souligné Bernard Gonzalez.

      Sur Twitter, le maire de Nice, Christian Estrosi, s’est dit «satisfait» des mesures prises…

      Tu m’étonnes !

    • ça a toujours été le plan…

  6. Tenez, je suis sûre que vous trouverez à vous en resservir !

    Le gars qui se donne 8 à 10 jours pour décider de notre sort… Bah, faisons de même, et décidons de notre sort ?

  7. Tenez, ça change d’hier !

    La Belgique se libère !

    Bruxelles libérée !

    On sort sans masque, et la police ne peut rien face à la désobéissance civile d’un peuple !

    Depuis le temps qu’on le dit, qu’ils ne pourront pas arrêter tout le monde ! Mais faut qu’il y ait du monde !!!

    • c’est bien mais faut que ce soit fait répétitivement et en suffisamment grand nombre, que ça redevienne la norme quoi. le faire une fois pour marquer le coup ne sert à rien, il faut un engagement dans la durée et rallier, rallier, rallier… et faire de même pour tout le reste, pourquoi s’arrêter en si bon chemin 😉

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.