Au sujet d’un 11 Septembre nucléaire

“La vérité est d’abord raillée puis combattue avant d’être acceptée comme évidence.”

~ Arthur Schopenhauer ~

“Dans un monde de mensonge perpétuel, dire la vérité est un acte révolutionnaire.”

~ George Orwell ~

 

par Résistance 71

 

16 Septembre 2014

 

Nous pensons qu’il est important pour nous de dire pourquoi nous avons choisi, en apparence d’un coup, de traduire ces trois articles (1, 2 et 3) sur la divulgation d’un rapport du Ministère de l’Energie américain, le Department of Energy ou DOE ou DoE, classé secret défense depuis 2003, fuité aux services de renseignement russes, puis distillé par ceux-ci à une source d’information alternative américaine jugée apte à en couvrir les tenants et aboutissements sans fléchir, Veterans Today. Ce rapport couvre l’analyse d’échantillons de poussières et d’eau par un laboratoire (Sandia Labs) affilié au dit ministère et qui a révélé la présence de retombées et de déchets par transformation dont la présence sur place ne peut être dûe qu’à des détonations nucléaires, qui ont servi à démolir les tours du WTC de New York lors des attentats du 11 septembre 2001.

La théorie de la démolition nucléaire des tours n’est pas nouvelle. Elle circule de manière plus ou moins bien étayée depuis peu après les évènements. Nous en avions connaissance, mais ne l’avions jamais relayé du fait de son sensationnalisme parfois abusif et de son manque de crédibilité scientifique jusqu’alors.

Pourquoi avons-nous changé d’avis ?

Les raisons en sont techniques et géopolitiques.

Les raisons techniques

Les informations réparties dans les trois articles écrits par Jim Dean, Gordon Duff, Don Fox et Ian Greenhalgh présentent un haut niveau de relevance technique en ce qui concerne à la fois l’aspect scientifique du pourquoi et du comment des explosions nucléaires, les explications adéquates sur l’effet thermo-barique de la destruction du cœur structurel d’acier des tours, mais aussi sur l’origine des engins nucléaires, de leur provenance, de l’historique de leur création et de leur utilisation, car un des aspects non négligeables de ces révélations, est aussi d’expliquer que si l’attaque nucléaire du 11 Septembre 2001 à New York constitue sans aucun doute le pinnacle du terrorisme par explosif jamais réalisé dans l’histoire de l’humanité, ces évènements sont également replacés dans un contexte historique et géopolitique nous apprenant qu’ils n’ont pas été les seuls, que des mini-bombes nucléaires avaient déjà été utilisées auparavant pour des attentats terroristes (Beyrouth, Oklahoma City etc…) et après le 11 septembre (Bali, Beyrouth, Damas..). Nous n’avions jamais lu d’explications si pertinentes sur un 11 septembre nucléaire, mais au-delà de l’aspect technique, il y a…

La dimension géopolitique

Qui nous a paru de toute première importance. Pour tous ceux qui suivent les analyses sur ces attentats depuis 2001, il a été supputé au travers de conférences et d’entretiens depuis environ 2005, que la Russie en sait bien plus sur ces évènements terroristes que ce qu’elle a toujours bien voulu dire. L’ancien chef d’état-major russe, le général Ivashov, qui était en fonction au moment des attentats (en retraite depuis près de 10 ans) a laissé entendre lors de plusieurs entretiens, que la Russie “savait”. Les informations ont été gardées sous le coude à la fois pour ne pas être taxées “d’ingérence” et “d’espionnage”, mais aussi manifestement pour être utilisées à des fins de leviers politiques secrets sur des problèmes géopolitiques épineux, en d’autres termes, à des fins de chantage de gouvernement à gouvernement. Depuis la chute de l’URSS, il s’est avéré de plus en plus que l’occident emmené par l’empire anglo-américain hors de contrôle, bras armé de la finance internationale gérée depuis la City de Londres, Wall Street et Bâle et sa Banque des Règlements Internationaux (le GQG des banques centrales, cartel de banques privées), a renié ses promesses de circonstance de ne pas s’étendre en Europe de l’Est aux portes de la Russie, promesses que les oligarques n’avaient aucune volonté de tenir du reste. Depuis la chute du pacte de Varsovie, plusieurs pays comme la Pologne et les états baltes ont été absorbés par l’OTAN et avec la récente crise provoquée en Ukraine (n’oublions pas que l’actuel pouvoir néo-nazi en place à Kiev a accédé au pouvoir par un coup d’état financé et favorisé par les Etats-Unis, l’OTAN et l’UE), la Russie se retrouve avec une guerre civile alimentée par l’empire, à ses portes. La Russie doit gérer à la fois un flux de réfugiés russophones ukrainiens, mais aussi des manœuvres militaires de plus en plus agressives de l’OTAN à ses portes, menaçant d’établir des bases militaires sur le sol ukrainien, ce qui est innaceptable pour la Russie. Ajoutons à cela les troubles créés une fois de plus par l’empire et son armée mercenaire de l’Etat Islamique en Syrie et en Irak (ex-EIIL) ou la Russie a des intérêts nationaux prépondérants (surtout en Syrie).

Dans ce contexte géopolitique tendu, la Russie a décidé de mettre un coup d’arrêt à la politique expansionniste galopante de l’empire. Elle sait depuis le 11 septembre 2001, que ces attentats sont le catalyseur du “choc des civilisations” créés de toute pièce par l’idéologie néo-conservatrice prévalente à Washington pour étendre son hégémonie à l’échelle planétaire et que le seul moyen de mettre un terme à la guerre perpétuelle qui s’est engagée depuis lors, est de détruire le mythe du 11 Septembre et d’exposer les véritables responsables et coupables de ces attentats. Ainsi la Russie, devant l’urgence du chaos présent et à venir, a décidé de “lâcher le morceau” du rapport confirmant un 11 Septembre nucléaire, qu’elle a en sa possession depuis 2003 dans ses archives du FSB. Restait à trouver un réseau fiable américain de divulgation de l’information. Observé depuis des années, Veterans Today, qui représente la branche patriote et non-interventionniste du renseignement militaire américain, a été choisi pour essaimer l’information dévastatrice si elle peut atteindre enfin le grand public.

Devant l’ampleur de la trahison des “élites” auto-proclamées et leur niveau de corruption et de criminalité, qui engage le monde plus avant vers le chaos voulu pour l’avènement de leur Nouvel Ordre Mondial dictatorial et le double niveau de crédibilité des informations présentées, nous avons décidé d’en être le miroir pour la francophonie. Le premier article que nous avons traduit, la lettre/courriel de l’éditeur en chef de VT Jim Dean a été envoyé à plus de 100 000 officiels fédéraux et des états américains, la diffusion publique suit son cours, tout cela arrivera à un moment donné à fournir une masse critique qui fera basculer la tendance et balaiera le crime institutionnel des gouvernements à commencer par celui de l’empire.

Le compte à rebours a commencé et certaines ordures du pouvoir le savent. C’est maintenant qu’ils vont être les plus dangereux, mais en même temps de plus en plus de personnes s’éveillent et quand les peuples s’éveillent, l’histoire a prouvé que les choses s’enchaînent vite… parfois très vite…

 

Publicités

13 Réponses to “Au sujet d’un 11 Septembre nucléaire”

  1. Bon, on progresse: il ne s’agit plus de savoir si c’est un inside job, mais comment ces salopards l’ont réalisé. C’était impensable il y a encore quelques mois.
    J’aimerais voir aujourd’hui la tronche des Frédéric Bonnaud, des Caroline Fourest et autres grands tartuffes médiatiques: ça doit rigoler jaune, tout ça…
    Si j’ai participé toutes ces années au site reopen911, c’est parce que je savais que pour arrêter ce cirque infernal d’escalade guerrière, il fallait en démonter la première pierre: le 11/9.
    C’est peut-être en train de se réaliser sous nos yeux.
    Reopen 911 hésite à se lancer sur ce sujet: crainte d’un fake destiné à décrédibiliser définitivement les truthers. De plus ils se méfient de la théorie « no-plane », qui nous arrive aujourd’hui aussi avec de solides arguments:
    http://www.egaliteetreconciliation.fr/Le-11-Septembre-une-grande-operation-psychologique-27764.html
    (Le site est sulfureux, mais peu importe le flacon pourvu qu’on ait l’extase…)
    Je regrette l’attitude que j’espère provisoire de reopen, mais on peut comprendre leur prudence, pour ne pas risquer de voir salir des années d’un merveilleux travail d’information..
    Et puis ils en ont déjà pris tellement plein la tronche…

    • Oui absolument. En ce qui nous concerne, nous pensons qu’il ne faut pas diviser le mouvement et que les thèses ne sont pas antagonistes mais souvent complémentaires. Les auteurs du dernier article que nous avons traduit par exemple, accusent la thèse de la nanothermite d’être une « psyop » pour masquer les résultats de l’attaque nucléaire, ce qui se nomme a « limited hangout » en anglais, souvent effectuée par les services de renseignement quand ils ne peuvent plus tenir la version d’un fait. Nous ne le pensons pas, en tout cas pas forcément, il est aussi tout a fait plausible que de la nanothermite ait aussi été utilisée sur la périphérie de la structure d’acier. Il n’y a à notre sens aucun antagonisme dans les deux faits, mais une certaine complémentarité.
      Nous comprenons ainsi les réticences de ReOpen 911. Pour l’heure, attendons de voir la suite des évènements. VT est très lu et apprécié dans les forces armées et de police yankee. Cela va avoir un impact certain dans le temps.
      A notre sens, la Russie a tourné le dos à l’occident, elle a attendu de voir la réaction finale de l’UE, a compris que c’est indécrottable, alors la Russie, calmement, balance ses infos pour larguer les oligarques en rase-campagne au sujet de 11 septembre, fait comprendre aux yankees avec la guerre électronique que son meilleur système de missile AEGIS est totalement vulnérable (l’épisode du black out électronique du fleuron des destroyers yankee doté du système AEGIS en Mer Noire par un Su-24 non-armé), signe des contrats gaziers énormes avec la Chine, se tourne vers d’autres partenaires en Asie et en Afrique et … continue son chemin.
      C’est maintenant qu’il faut pousser et aider les Amérindiens pour qu’ils puissent reprendre le contrôle de leurs terres volées et ainsi faire en sorte que l’empire soit sans territoire, c’en sera fini des criminels en place. L’empire s’effondrera de l’intérieur, c’est plus que jamais une évidence aujourd’hui. Union et non division doit-être le mot d’ordre !

    • Oui, la nanothermite peut être complémentaire. Les nanoparticules de fer trouvées sont compatibles avec les deux réactions: chimique et nucléaire. Les deux ont du être utilisées conjointement, c’est probable.
      En ce qui concerne l’option « no-plane », notons qu’elle est très compatible avec le film de de Mazzucco, qui dit qu’un avion commercial ne peut ni voler à 800 km/h à l’horizontale au niveau de la mer, faute de puissance( il en faudrait six fois plus) et quand bien même il le ferait, ses ailes se déchireraient, et l’avion serait secoué d’oscillations qui le rendraient incontrôlable. C’est la fameuse VMO, vitesse maximale admissible à telle altitude.
      Or les trajectoires observées en vidéo montrent des soi-disant avions parfaitement stables avant l’impact.
      Il me semble que Mazzucco parle de version renforcée, il est plus probable que nous avons vu des montages vidéos, assez mal ficelés d’ailleurs. C’est très bien décortiqué par l’expert en montage vidéo de mon film cité. Qui est lui aussi une bombe…

  2. Merci R71.
    Effectivement, c’est édifiant. Terrifiant même tellement ils sont allés loin et pourtant finalement il n’y a rien d’étonnant. Perso, à la lecture de ces articles ça m’a fait drôle. Comme si mon questionnement intérieur trouvait un écho et j’ai eu l’impression de mettre la dernière pièce d’un puzzle. J’entendais mon propre coeur résonner dans ma poitrine et mon sang battre à ma tempe. Depuis longtemps j’ai l’impression de voir se dérouler un « Plan », leur « Plan ». Et plus que les vidéos de Reopen911 « 11Septembre – Le nouveau pearl harbor » que j’ai acheté, la lecture de ces articles m’a permise de sauter le pas ; Puisqu’ils ont été capables d’organiser ces attaques nucléaires contre leur propre peuple et bien, comme je le pressent depuis le début, ils ne reculeront devant rien pour instaurer leur NOM. Mais, je suis d’accord avec vous, une possibilité nous est offerte avec ces fuites savamment orchestrées de faire capoter leur « Plan ». Nous devons forcer les choses et faire tomber ces tyrans et merci de nous y aider en nous donnant les moyens de réflexion et la force nécessaires à cet éveil qui leur fait tant peur. Finalement, ils ont raison d’avoir peur. Fraternellement, JBL1960

  3. Concernant Reopen, il faut savoir qu’ils sont très frileux sur certains sujets. Par exemple ils considèrent que parler des illuminati ça décrédibilise leurs recherches. D’après eux, les illuminati c’est un sujet folklorique, par contre eux c’est du sérieux.

    http://www.reopen911.info/News/2014/06/23/caroline-fourest-accuse-reopen911-de-lavoir-diffamee/

    Donc il ne faut pas s’étonner qu’ils soit frileux sur ce sujet également. D’ailleurs, très peu de médias alternatifs ont relayé cette information. C’est dommage car par ailleurs, certains ne rechignent pas à relayer des Hoaxs gros comme une maison. Ici, je pense que l’on tient quelque chose.

    • Illuminatis, N.O.M., OVNIs, vie après la vie, énergie libre, vaccins, sionisme, cancer, certains sujets ne peuvent pas être abordés partout. C’est trop tôt. Mais il ne manque pas de sites où c’est possible pour chaque sujet, et c’est bien ainsi.
      Car ainsi, certains peuvent approcher certaines vérités sans être effrayés par d’autres hypothèses hérétiques ou sacrilèges qu’ils ne sont pas encore prêts à entendre.
      L’éveil des consciences doit se faire au rythme de chacun, et il est trop facile pour les ennemis de la vérité de pratiquer des amalgames et de lancer des anathèmes si on n’est pas prudent.
      (du genre: tu rejettes l’Europe, tu es fasciste). Caroline Fourest est l’une de celles qui ne s’en prive pas, avec Frédéric Bonnaud, mes deux bêtes (très bêtes) noires.
      Moi, je suis de ceux qui sont imprudents, on m’appelle parfois le fou du roi…Je suis de ceux qui disent: « Mais…le Roi est nu!!! »…
      Il en faut, sans doute…
      Quand je vais trop loin sur reopen, je dois dire que les modérateurs modèrent, mais toujours avec gentillesse et respect de l’autre, par un petit mail perso sympathique. Ce site est très ouvert, mais très vigilant quant à sa ligne.

  4. Bonjour, hier en lisant les 3 articles, j’étais pas loin de la dissonance…
    Un manque évidence de connaissances ne me permet pas d’expliquer clairement ce que j’ai lu, alors si vous trouvez des articles plus didactiques, ce serait arrangeant…

    Il est à noter que les armes nucléaires sont beaucoup plus sophistiquées que je ne l’imaginais? j’en étais, naïvement et par manque d’intérêt pour tout type d’armes, resté à Hiroshima et Nagasaki.

    Merci

  5. Reopen fait un travail remarquable et c’est pourquoi j’ai acheté le coffret. Ce site n’est pas parfait mais il a le mérite d’exister et si parfois il relaie des hoaxs c’est assez rare et souvent j’y ai découvert des pépites comme http://www.3poings2crochets.kazeo.com... Je suis une invisible ; je n’existe pas, mon mari perçoit une retraite et c’est grâce à lui que je bouffe, mais j’ai tenu à acheter ce coffret pour les soutenir dans leur action. Mon questionnement vient grâce à Reopen depuis 2008 au moins à force de regarder les images encore et encore et quand j’ai lu les articles ici sur R71 j’ai obtenu des réponses à mes questions et ça, ça n’a pas de prix. Si je peux aider, par mes commentaires j’en suis heureuse car ainsi j’ai l’impression d’être utile et je suis convaincue que notre nombre sera une force bientôt, très bientôt.

  6. Cette vidéo de quelques secondes montrent sous un angle particulier les poutres métalliques maîtresses du WTC1 après l7effondrement, elles demeurent érigées quelques secondes puis se « vaporisent ».. Ces poutres d’acier ont une largeur de 60cm et se dressent sur des dizaines de mètres… et elle se vaporisent…
    Ce clip rarement vu corroborerait la thèse de la pulvérisation nucléaire des tours en ce 11 septembre 2001.
    Impressionnant !…

  7. […] À lire notre dossier : « Le 11 septembre nucléaire » et « Au sujet d’un 11 septembre nucléaire » […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s