Gilets Jaunes… Énième harangue… Tout le pouvoir aux ronds-points !

 

Gilets Jaunes !

Il y a maintenant onze mois de lutte écoulés qui nous montrent on ne peut plus clairement qu’il n’y a pas de solutions au sein du système, qu’il n’y en a en fait jamais eu et qu’il ne saurait y en avoir !

Ceci se doit de devenir une évidence incontournable pour toutes et tous, membres de notre lutte organique pour une société enfin libre.

Ainsi, toute négociation avec l’État et les représentants de l’oligarchie est non seulement futile mais contre-productive. Ignorons-les !

Solidarité – Union – Persévérance – Réflexion – Action

Devenons S.U.P.R.A Gilets Jaunes !

Reprenons le pouvoir par les Assemblées Populaires et ainsi:

  • Boycottons les institutions
  • Boycottons l’élection et l’impôt absorbant l’intérêt de la dette odieuse
  • Boycottons les entreprises du CAC40 et des transnationales criminelles
  • Achetons et promouvons les produits locaux
  • Réaménageons nos campagnes et nos communautés agricoles
  • Rassemblons-nous en comités populaires de voisinage, de travail…
  • Restons incontrôlables et imprévisibles !

Tout le Pouvoir aux Ronds-Points !

Pour une société émancipée et donc libre !

A bas l’État ! A bas la marchandise ! A bas l’argent ! A bas le salariat !

Aussi…

Six textes fondamentaux pour nous aider à  y parvenir, ensemble, à  lire, relire et diffuser sans aucune modération:

 

4 Réponses to “Gilets Jaunes… Énième harangue… Tout le pouvoir aux ronds-points !”

  1. a mon avis ce n’est pas demain que l’on aura le pouvoir

    • non, mais après-demain… L’idée est de renoncer à voir les choses se transformer définitivement « demain » ou « après-demain », la notion de temps est un facteur aussi élastique que trompeur. Nous avons compris ici que le temps est une fiction que nous inventons au fur et à mesure des évènements. La véritable question est de savoir comment y arriver ? Par l’analyse et l’action radicales, ancrées dans la racine profonde de notre humanité, qu’il importe d’abord de saisir.
      Tout cela prend certes du « temps », mais à terme, notre humanité prévaudra ou notre espèce, comme tant d’autres avant elle, disparaîtra de la face de cette planète, qui elle continuera son « chemin » avec ou sans humain.
      Notre problème est notre ego dans ce petit espace-temps qui nous est alloué par la nature, temps de lâcher prise de la fiction qu’on nous ressasse sans interruption pour que continue le manège de la futilité parasitaire du plus petit nombre.
      Exposons les supercheries, comprenons la fiction dans laquelle on nous fait évoluer et refusons en masse de jouer ce jeu truqué depuis quelques 5000 ans sur nos 1,8 millions d’années d’existence.
      Tout cela franchement ne tient qu’à peu de chose, vraiment… juste un peu de conscience et une action concertée d’union là où le petit nombre nous veut constamment divisés…
      Le torpillage du système capitaliste aidera grandement à construire les « ponts du surhumain » nietzschéens… 😉

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.