Éducation politique: Colloque sur Gustav Landauer à Normale Sup Lyon du 6 au 8 juin 2019…

“Le socialisme vient des siècles et des millénaires précédents. Le socialiste englobe toute la société et son passé, sent et sait d’où nous venons et ensuite détermine où nous allons.” (Gustav Landauer)

Note de Résistance 71: Notre « Manifeste par la société des sociétés » (octobre 2017) est un hommage direct à la pensée et à l’œuvre de Gustav Landauer que nous considérons comme un des plus grands penseurs et activistes anarchistes de l’histoire de la lutte sociale, un esprit qui nous influence grandement dans notre démarche politique.
Nous souhaitons le plus grand succès à ce colloque lyonnais pour le centenaire de son assassinat dans une obscure cour de prison bavaroise par la réaction à la révolution des conseils de Bavière. Gustav Landauer se doit d’être plus connu et ses idées mises en pratique pour l’avènement d’une société des sociétés, seul avenir viable et seule voie de la réalisation de notre humanité…

 

Gustav Landauer, philosophe et révolutionnaire (1870-1919)

 

Anatole Lucet & Jean-Christophe Angaut

ENS (Normale Sup) Lyon
Site Descartes

 

Colloque International du 6 au 8 juin 2019

 

Mai 2019

 

Source: https://landauer2019.sciencesconf.org

 

Du 6 au 8 juin 2019 se tiendra à l’ENS de Lyon le premier colloque international en France à aborder la figure de Gustav Landauer, philosophe et révolutionnaire allemand (1870-1919).

Considéré en son temps comme « l’agitateur le plus important du mouvement révolutionnaire radical » en Allemagne, le philosophe et activiste anarchiste Gustav Landauer (1870-1919) bénéficie aujourd’hui d’un vif regain d’intérêt. Un siècle après son assassinat, ce colloque international entend rendre compte de ce renouveau. 

Anarchiste atypique, Landauer a élaboré sa pensée de la communauté à l’intersection de traditions politiques, philosophiques et littéraires variées. Sa prolifique activité rédactionnelle et la quantité d’expérimentations communautaires auxquelles il prit part firent de Landauer une figure incontournable pour celles et ceux qui voulurent proposer une alternative au régime politique en place sans se conformer à la voie marxiste, prédominante dans un paysage politique marqué par l’ascension de la social-démocratie. Par les thématiques qu’elle aborde, et par-delà les différences évidentes de contexte, il n’est pas impossible que son œuvre puisse constituer une source d’inspiration pour le présent.

Ce colloque a pour ambition d’ouvrir un espace d’échanges sur l’œuvre de Landauer, ses sources, sa réception et son actualité, tant d’un point de vue théorique que pratique. Il sera également l’occasion de rendre compte de l’état actuel de la recherche, dans des champs aussi divers que la philosophie, l’histoire des idées, les théories de la religion, la littérature, la linguistique, la sociologie ou les sciences politiques.

L’entrée est ouverte à toutes et à tous, dans la limite des places disponibles (aucune inscription requise). Le programme complet et les informations pratiques sont disponibles sur le site du colloque : https://landauer2019.sciencesconf.org/

N’hésitez pas à faire circuler cette information.

Bien cordialement,

Anatole Lucet et Jean-Christophe Angaut

= = =

Pour en savoir un peu plus avant le colloque et de manière générale:

vie_et_oeuvre_gustav_landauer

Appel au Socialisme Gustav Landauer

 

Publicités

12 Réponses to “Éducation politique: Colloque sur Gustav Landauer à Normale Sup Lyon du 6 au 8 juin 2019…”

  1. En faisant quelques recherches sur GL, et tout comme le dernier texte de Beckman que vous nous avez proposé (véritable pépite) leurs réflexions politiques profondes nous démontrent combien ils étaient « visionnaires », ainsi on peut lire que :

    Comme Errico Malatesta en Italie, Landauer n’entend pas sacrifier la lutte pour l’idéal anarchiste à la lutte strictement économique pour l’amélioration des conditions de vie des travailleurs, à quoi semble se résumer la lutte de classe. En outre, sa position, hostile à la lutte de classe, est surdéterminée par sa critique très âpre du marxisme orthodoxe de la deuxième Internationale : Landauer est résolument hostile à toute conception mécaniste et fataliste de l’histoire et de la société.

    Ce qui peut s’appliquer, totalement, au MdGJ à ceux, du moins, qui réclament à Macron plus de pouvoir d’achat, hausse du SMIC, etc. Pour pouvoir consommer plus et emmener leurs mômes au McDo, comme tout le monde… Hé hé non, justement !

    Après l’assassinat de Eisner par un extrémiste de droite une grève générale est proclamée à Munich, Landauer participe alors à la proclamation de la République des conseils de Bavière, en avril 1919 (GL est lâchement assassiné le 2 mai 1919), en tant que commissaire à l’instruction publique et à la culture, aux côtés d’hommes comme Erich Mühsam, qui subit le même sort…

    Et c’est grâce à vous que j’ai découvert Müsham pour m’avoir tiré l’œil vers ce poète méconnu et oublié ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2018/04/la-liberte-de-chacun-par-la-liberte-de-tous-erich-muhsam-par-e-carme.pdf

    Et là encore, on comprend la convergence des idées et des réflexions entre ses hommes et ses femmes qui interagissent aujourd’hui, grâce à nous qui les (re)lisons, les étudions, pour adapter ce qui peut l’être à la réalité d’aujourd’hui…

    C’est cela, à mon sens comme au votre je pense, adapter l’ancien au neuf d’aujourd’hui, car il n’est pas question de faire du neuf avec du vieux, mais bien d’extraire le sublime de l’ancien, l’étudier puis l’adapter au monde d’aujourd’hui et dans sa diversité, non comme un modèle unique à suivre, mais comme des expériences réussies à adapter…

    Et ça change tout…

    Merci à vous !
    Jo

    • Exact et ce qui nous a le plus touché et influencé chez Landauer, c’est son refus absolument fondé du fatalisme et du « mécanisme » historique tels que les marxistes et leur « orthodoxie » bidon ont imposé ou tenté d’imposer.
      Comme Landauer nous pensons, et Clastres quant à lui, l’a aussi démontré, qu’il est futile de croire que « toute (r)évolution est vouée à l’échec tant que le capitalisme n’est pas mort.. »
      Nous avons créé le capitalisme et l’État… tout ce que nous avons créé, nous pouvons le défaire et reconstruire dessus, prendre une autre route si cela nous chante, il n’y a aucun fatalisme, aucune « inéluctabilité » comme on l’a souvent dit, à ce modèle induit étatico-capitaliste.
      Landauer l’a dit à juste titre, on peut s’en débarrasser, quand bon nous semble, il suffit de dire NON ! de changer notre attitude envers cette merdasse imposée.
      Tout le reste n’est que blablabla, marxiste ou autre… 😉

  2. […] Éducation politique : Colloque sur Gustav Landauer à Normale Sup Lyon du 6 au 8 juin 2019… […]

  3. J’ai trouvé cette illustration originale je trouve dans À Contre-temps N° 48 de mai 2014 « Gustav Landauer et le Mouvement d’implantation communautaire » pour illustrer ce billet dans lequel j’ai intégré tout mon Zénon, en plus de vous et de nombreux autres qui ont modifiés, affutés ma vision politique pour me permettre, aux côtés de toutes personnes de bonne volonté, de changer le cours de l’Histoire de l’Humanité…

    • Salutations…

      Cette belle image transpire et représente tout de même une belle famille blanche autochtone…
      Si on projette cette belle image dans un futur plus que probable…
      On gardera les barbes mais pas sûr que les dames portent encore des chapeaux…

      Pas sûr qu’il l’ait vu arrivé le Gustave…

      Et ?

      • Et tu démontres surtout combien tu méconnais la pensée de Gustav Landaeur, car Landauer est le plus proche de la vision amérindienne des choses par exemple et quand on regarde la confédération iroquoise, elle est une société des sociétés telle que Landauer le voyait.

        Les pensées de Kropotkine et Landauer furent mises en pratique dans le mouvement des Kibboutzim par exemple, qui a été à sa glorieuse époque, une sérieuse application des idées anarchistes, mais qui était faussée à la base dans la mesure où les communes étaient intégrées au sein d’un État, qui plus est le plus raciste qui soit : Israël. Ils étaient faits et conçus pour la vie en autarcie en «milieu hostile» et avait pour but la colonisation de la Palestine…

        C’est précisément sa proximité de la vision amérindienne des choses qui m’a décidée à réaliser ce PDF, entre autres et ;

        Voici, pour rappel et une lecture en miroir, la plus vieille Charte/Constitution de la Confédération Iroquoise toujours active au monde : https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2017/02/pdfgrandeloidelapaix.pdf

        Pour juger par soi-même et non sur des apriori…
        JBL

  4. Comme quoi Landauer n’est pas assez connu en français, alors qu’on trouve plein de choses dans sa langue natale l’allemand et en anglais…
    Un vide à combler…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.