CoV19 la baisse drastique de l’économie mondiale n’influe pas sur l’augmentation du CO2 atmosphérique (Dr Roy Spencer)

 


La « climatologie », science des modèles informatiques
erronés déteint sur le reste de la science…

 

Entre – 444 millions et -426 millions d’années, soit durant 18 millions d’années, la planète Terre expérimenta un des plus gros âges glaciaires de son histoire avec un taux de gaz carbonique (CO2) atmosphérique se situant entre 12 et 17 fois ce qu’il est aujourd’hui, ce qui indique le peu d’importance de ce gaz comme facteur d’interférence climatique…
(source: « Trends in Global Climate Changes Inferred from Geological Data », N.M Chumakov, Geological Institute, Russian Academy of 
Science , Moscow, July 2003, publié dans « Stratigraphy and Geological Correlation », vol. 12, No. 2, 2004)

 

La grande baisse de l’activité économique due au CoV19 n’affecte pas l’augmentation du CO2 atmosphérique (mise à jour de mai 2020)

 

Dr Roy Spencer

(Climatologue, Ph.D ex-NASA)

 

5 juin 2020

 

url de l’article original:

https://www.drroyspencer.com/2020/06/covid-19-global-economic-downturn-not-affecting-co2-rise-may-2020-update/

 

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 

Les données de concentration en CO2 atmosphérique de Mauna Loa continuent de montrer qu’il n’y a pas de réduction dans l’augmentation du CO2 à cause de la baisse récente de l’économie mondiale (CoV19). Ceci démontre combien il est difficile de réduire les émissions globales de CO2 sans causer une perturbation majeure de l’économie globale et une grande exacerbation de la pauvreté.

Après le retrait du cycle saisonnier fort des données CO2 Mauna Loa et une estimation de premier ordre de l’influence sur le CO2 de l’activité d’El Niño et de la Niña (ENSO), la mise à jour de mai 2020 ne montre aucune indication de réduction du taux d’augmentation de CO2 ces derniers mois, alors que la grosse réduction de l’activité économique et donc industrielle aurait dû se voir.

J’ai expliqué auparavant pourquoi la baisse économique ne serait pas suffisamment importante pour affecter la mesure des niveaux de CO2 atmosphériques comparée aux variations naturelles des sources et des absorbants du CO2 J’ai calculé que les réductions de 11% estimés d’émissions de CO2 par l’Energy Information Administration pour 2020, devraient être 4 fois plus importantes pour stopper l’augmentation du CO2 atmosphérique au delà des valeurs de 2019 (en assumant aucune variation substantielle des sources et des absorbants  naturels du CO2).

= = =

Lire notre page: « Escroquerie du Réchauffement Climatique Anthropique »

 


Escroquerie RCA = pompe à fric

2 Réponses vers “CoV19 la baisse drastique de l’économie mondiale n’influe pas sur l’augmentation du CO2 atmosphérique (Dr Roy Spencer)”

  1. évidemment le réchauffement climatique est une arnaque.
    Tout comme le COV19
    la seule chose que cela influe, c’est le caractère des gens.
    En faisant les courses, il y avait un type agressif qui faisait ses courses, il fonçait sur tout le monde, hurlait cassez vous, dégagez, je fais mes courses, bref, il n’avait pas la patience d’attendre que les gens choisissent dans les rayons, il voulait faire dégager les gens de force pour regarder les rayons pour lui tout seul, et traitait les autres comme des merdes de virus à éliminer.
    L’Etat d’Urgence sanitaire créé des monstres remplis de haine comme cela, qui ne souhaite que la disparition de ses semblables
    Sérieux si seulement les multinationales rendaient les terres qu’elles ont accaparé, chacun aurait sa terre à cultiver, et on aurait plus à rencontrer des types agressifs qui poussent tout le monde, et qui prétendent que ce sont les autres qui ne respectent la distanciation sociale

    • il est clair que la situation est faite pour faire péter les plombs à ceux qui sont déjà prédisposés socialement à les péter. Il faut traiter le pb à sa racine: à bas l’État, à bas la marchandise, à bas l’argent, à bas le salariat. Tant qu’on ne sortira pas de ce cycle artificiel et anti-naturel, rien ne changera vraiment. Pour en sortir, il faut cesser d’avoir peur et lâcher prise. De plus en plus de gens le comprennent, l’entrevoient, mais ont toujours cette peur, surtout celle de l’inconnu du chemin qui s’éclaire, notre force est dans le nombre et la solidarité, l’entraide, véritable facteur majeur de l’évolution.
      Les fenêtres de faiblesse historique étatisé-capitaliste et de conscience politique des masses peuvent coïncider, c’est à ce moment là que la (r)évolution pourra et devra enfin se produire. Comme le disait A. Camus « Il n’y a pas eu encore de révolution, il ne peut y en avoir qu’une… »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.